Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
SCOOP! SCOOP! ALERT!! [pv M.J.A.]
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 11
Stardust : 30
Dim 18 Juin - 2:44
Aujourd'hui sera une belle journée sans artifices.

Elle ajuste son masque devant son petit miroir. Elle se rapproche pour vérifier s'il n'y aurait pas quelques mèches de cheveux semi-rebelles qui voudraient partir dans tous les sens au niveau de ses oreilles. Elle replace le cordon tenant son masque en place et elle se demande s'il ne faudrait pas changer cette ficelle élastique bientôt. Après des années d'habitude, elle le remarque lorsqu'il est question de remplacement de quoi que ce soit concernant cet objet cachant son identité. Tant de fois elle a pu éviter un événement catastrophique, car elle avait pris la peine de tout vérifier. Une fois, elle a même failli montrer son visage au grand public, mais elle a pu retenir de justesse le masque qui était doucement attiré par la gravité créée par la planète. Elle tremble juste à y repenser. Penchant sa tête sur le côté, elle confirme à soi-même que tout est beau et quitte le coin de sa chambre où se trouve le miroir. Elle est prête pour la journée. En moins de deux, elle replace son habit de travail, attrape adroitement son lunch préparé sur sa petite table de cuisine, pousse la porte d'entrée et sort dehors.

Aujourd'hui sera une beeeelle journée sans artifices.

Immédiatement, Minnie l'entend. Comme la Flabébé était prête avant son maître, et ce, depuis plusieurs heures, elle s'était permise de l'attendre à l'extérieur. Le Pokemon s'avance vers elle en volant calmement et pousse un petit cri, comme pour lui souhaiter une belle matinée. Sa maitresse tourne la tête en direction du cri. Elle laisse un temps pour réaliser je-ne-sais quelle expression, tend la main et la dépose sur la minuscule tête de Minnie. Elle lui souhaite un bonjour bien sonore en retour. De par l'intonation de sa voix, il semblerait que cela soit de la joie qu'elle ressent envers Minnie. Sitôt les salutations terminées, elle marche quelques secondes et arrive instantanément à l'entrée du Temple. Elle met ses mains sur ses hanches, le coin d'un plat de son lunch heurtant légèrement sa droite. Effectivement, avoir une résidence aussi près de son lieu de travail est gravement utile. Ainsi, il est impossible à 98,7% qu'elle puisse être en retard aux heures où elle devrait se retrouver. Ce taux d'impossibilité aurait pu diminuer aujourd'hui, mais elle s'est rattrapée juste à temps. Quoi de mieux.

Aujourd'hui sera une beeeeeeeeelle journée sans artifices.

Après avoir caché son lunch, comme à son habitude, elle sort le balai situé à la droite des grandes portes du Temple permettant l'entrée à elle ainsi qu'aux visiteurs. Elle se dit qu'elle comptera, aujourd'hui, le nombre de pas qu'elle doit réaliser afin de se rendre à l'endroit où les longues cordes bloquent le passage aux visiteurs pour ne pas qu'ils s'approchent trop lors de la fermeture des visites. Au bout de 197 pas, elle se dit qu'il faudrait mieux qu'elle arrête, sinon, elle perdra le fil et perdra son temps à marcher à un rythme irrégulier et lent. Dès qu'elle se donne cet ordre d'arrêter, elle se redresse et reprend son entrain habituel. Arrivée à destination, elle constate qu'il y a, comme toujours, les passagers assidus qui sont décidés à donner leur offrande quotidienne au Temple du Repos. Ces visiteurs saluent de bon cœur la prêtresse qui apparaît de derrière les arbres. Elle leur répond par le même bonjour avec lequel elle a été reçue. Une fois les cordes disparues du chemin, voilà les quatre mêmes personnes franchissant le terrain du Temple.

Aujourd'hui sera une beeeeeeeeeeeeeeeelle journée sans artifices.

Elle se joint aux pèlerins en quête d'une belle journée et fait presque tomber son balai en piétinant sur le bord de ce dernier. En réalité, elle va même trébucher un peu. Un peu…beaucoup. En réalité, elle tombe complètement. Sur les genoux, fort heureusement. Ses mains ont eu le réflexe de se mettre devant elle et de la retenir dans sa chute. Elle lâche un espèce de soupir, comme si elle avait retenu son souffle pendant cette péripétie terrifiante. Aussitôt la poussière retombée, sans crier gare, ses mains s'envolent vers son visage afin d'examiner si le masque est en place. Il a bougé d'un pouce. Ce n'est pas l'horreur, heureusement pour elle. Elle regarde à gauche, puis à droite, et constate qu'elle était assez loin des visiteurs pour que ces derniers ne l'entendent pas tomber. Elle abaisse la tête et repousse un autre soupir. Elle se relève tranquillement, reprend son balai, atteint l'entrée du Temple et commence à balayer, comme chaque jour, vers la gauche de cet endroit.

Aujourd'hui sera une beeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeelle journée sans artifices. Pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : village kishika
Groupe : le meilleur
Messages : 286
Stardust : 663
Ven 23 Juin - 0:53
que se cache t'il derrière la louve ?
sos she is in disguise
sos she is in disguise
there's a she wolf in disguise,
coming out, coming out, coming out

jour un:

l'animal dans son état naturel, parcourt le temple en le balayant. est-ce un homme ou une femme à la tête d'un chacripan ? est-ce que la rumeur comme quoi ce personnage porterait un masque car comme mimiqui, elle mange l'âme des autres est véridique ? vais je savoir la vérité sur cette soi disant prêtresse (même si son sexe est pas vraiment connu mais bon on va prétendre qu'elle a des seins sous son peignoir... euh kimono..).

en tout cas elle ne perd rien pour attendre !

"ouais marie tu vas jamais savoir ce qu'il y'a en dessous de son masque" qu'ils m'ont dit. mais ils ne me connaissent pas eux ! ce sont des fous !
je deviendrais célèbre et avec cet article, tout le monde lira le sovkipou.
c'est comme ça, c'est obligé.
petunia love je t'aurais !

jour dix:

j'en peux plus. elle saoul. AUCUN MOYEN D'AVOIR SON MASQUE QUOI !

jusqu'ici, en plus de me faire passer pour une fidèle, j'ai déjà:

essyaer de couper la ficelle de son abruti de masque : grazia était pas assez rapide

lui demander gentiment de le retirer avec des gateaux : un "non" catégorique

lui dire qu'elle va mourir du cancer du sida si elle ne retire pas son masque : un "euh" et une fuite de la pretresse sauvage

lui dire que y'a le feu dans le temple et que kyogre va nous sauver si elle retire son putain d'abruti de con de masque: même chose que le cancer du sida

essayer d'espionner la fênetre de sa salle de bain : elle n'a pas de fênetre dans sa salle de bain

pff ! elle me rend folle ! mais un jour je l'aurais ! foi de marie !

jour je sais plus combien :

bon. je sais pas pourquoi mais je reviens ici après deux cents cinquante ans.
mais aujourd'hui c'est le jour. aujourd'hui je mettrais fin à cette histoire pour toujours.
parce que ça fait peut-être longtemps, mais je n'ai pas abandonné.
parce que ça peut durer deux cents cinquante ans de plus, jamais je ne renoncerais.

enfin... "


marie stoppa d'écrire lorsque la cible, la petunia sauvage, se baladait juste devant elle... enfin en dessous car marie elle a eu l'aimabilité de se cacher dans un arbre.
elle s'était retenue de rire lorsque une vision, un mirage, un bout de la lèvre de pétunia fut révélée au grand jour.

wow.

l'esprit de marie surchauffa. la blonde se tourna vers grazia, son insécateur, pour savoir si elle n'avait pas fumé la moquette.
grazia faisait les grands yeux aussi. ok. marie n'était pas folle. enfin pas totalement.

la blonde sauta de l'arbre et apparu devant la pauvre prêtresse.

WOW ALORS T'ES HUMAINE ALORS ?"cria t'elle à la pauvre dame.

©Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 11
Stardust : 30
Mar 27 Juin - 16:13
Un froissement incongru. Un froissement de branches et de feuilles suspect. Un bruit étrange qui ne devrait pas se faire entendre à ce temps-ci de la journée. Un bruit qui lui a fait cesser tout mouvement. Le balai reste dans ses mains, mais ne bouge plus pour ramasser les feuilles séchées et les poussières colorées provoquées par les pas des visiteurs. Elle reste alerte. Si seulement elle avait pu acquérir les pouvoirs de perception et d'agilité lorsqu'elle a reçu le masque. Malheureusement, la magie véritable n'existe que dans les Pokemons, et non pas dans les humains les côtoyant. Sa poigne se resserre sur le manche du balai et elle ose lever tranquillement la tête vers le son qui a déclenché cet inconfort, cette sensation d'avertissement ne la quittant pas d'une seconde. Pourquoi cela provenait-il de tout en haut de l'arb---

Aussitôt, une masse sincèrement plus grande que prévu tombe de l'arbre poussant devant elle.

Un cri bref sort du masque.
Un pas vers l'arrière lui agrippe le bas de son habit de travail.
Une autre chute imminente se fait entendre dans les alentours, ce qui fait tourner les têtes des autres personnes passant dans les lieux.
Des souffles retenus sont perçus, des regards de confusion apparaissent sur les visages étonnés des visiteurs.
Des «Oh, my» provenant de dames d'un certain âge retentissent.

Le temps s'est arrêté pour elle pendant un instant. Ses jambes ont eu le réflexe de se rejoindre afin que le dessous de son habit de travail ne soit pas montré à tous comme si c'était un spectacle gratuit. Ses mains se sont posées derrière elle pour qu'elle ne s'étale pas de tout son long au sol. Quelques mèches de ses cheveux ébènes tombent doucement sur son masque. Oh, non, pas encore. Elle ne discerne pas encore complètement la masse qui est devant elle, ni les sonorités qui sont projetées de cette dite masse. Elle se rassit convenablement et porte ses doigts à son visage. Rien n'a bougé cette fois-ci. Ses mouvements sont moins brusques et elle semble même laisser tomber mollement ses bras de chaque côté de son corps.

Elle a levé la tête en direction de la masse pour se rendre compte que c'était…c'était cette…cette journaliseuse/bloggeuse/potineuse/j'enpasseuse qui n'a pas arrêté d'essayer de lui soutirer des informations ces dernières semaines. À moins que c'était ces derniers mois? Elle ne sait plus, elle ne compte plus le nombre de fois où son identité a été mis en danger par elle. D'ailleurs, lui avait-elle déjà donné son nom? Car elle est certaine qu'elle n'a aucun souvenir d'avoir retenu un nom quelconque à ce visage qu'elle n'oubliera de sitôt. Est-ce vraiment le bon moment pour songer à cela? Certainement pas. Il faut bien faire quelque chose afin que la vie continue.

Des gens s'approchent du duo qui n'a pas mû d'un seul pouce depuis la phrase fatidique sortie par Marie Janna. Il semblent qu'ils n'osent pas trop s'avancer, de peur de briser un moment maintenu dans le temps et l'espace. Même les personnes qui étaient prêtes à aider la prêtresse n'ont plus l'air aussi sûrs de vouloir l'aider. Même Minnie ne sait pas si elle devrait tenter de protéger sa maitresse d'une façon ou d'une autre! Au travers le masque, la bloggeuse peut voir des yeux se fermer et la bloggeuse peut entendre un soupir s'échapper du déguisement facial. Aucune réponse à la déclaration impressionnante. Cinq mots sortent du masque, tout simplement.

- …Ah. C'est encore vous…

Si quelqu'un avait le don de lire l'atmosphère et l'aura des gens, ce quelqu'un verrait le noir grisâtre s'installer graduellement autour d'elle.

Pourtant, tout devait si bien aller aujourd'hui…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» SCOOP/LE NOUVEAU CEP
» Scoop! Le budget de la Marine: un scandale!!!
» Le scoop de demain de Paris Match !
» SCOOP SUR KAISA
» [Théorie]: L'apparition du type spectre et du type "ténèbres"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération