Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Coba is the new black. [Fini]
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Météore
Messages : 77
Stardust : 105
Dim 18 Juin - 16:32



âge 19 ans
née le 31 Octobre
sexe
origine Herisis
groupe Pléïade
métier Ingénieur

CobaAkengoh

Ekko – League Of Legend


Description


Coba, grand gamin de dix-neuf
Le teint marqué par le soleil d'Herisis.
Les cheveux ayant une décoloration blanche, comme s'il les avait trempés dans de la javel - alors qu'en fait c'est sa couleur naturelle.
Des yeux mordorés, dorés, comme le contour de tes lunettes Riz-ban Aviator.
Des plaquettes de chocolat pour séduire les demoiselles.
Et une voix atypique, très aiguë, mais à la fois très puissante, du genre casse-tympans comme un Ramboum.

Petite pile électrique ayant éclot à Herisis, par une chaleur étouffante. Paraîtrait que le soleil lui a brûlé quelques neurones. Paraît qu'il lui manque une case au gamin, voir carrément, tout le damier. Allez savoir. Peut être qu'il n'avait pas la lumière à tout les étages, et peut être bien même que le rez-de-chaussée n'est pas éclairé.

C'est un type vivant, trop vivant même. Complètement shooté au café à longueur de journée, couplez ça avec le fait qu'il est hyperactif, et ça vous donne un cocktail détonnant pour un personnage haut en couleurs. Il bouge partout, toujours à cent à l'heure, prêt à faire n'importe quoi pour peu que ça l'amuse et qu'il y ait du risque. Parce que sans risques, la victoire n'est pas quelque chose de très plaisant à son goût.

Ayant vécu en marge de la société, à Herisis pendant une bonne partie de sa vie, le garçon possède aujourd'hui un sacré goût de l'aventure. Depuis son plus jeune âge, le prodige de ses petites mains adore retaper n'importe quel objet ayant été cassé, afin de lui donner une seconde vie. Il s'est d'ailleurs spécialisé dans l'ingénierie dès qu'il eut l'occasion.

Mais Coba, c'est pas le stéréotype du type studieux ayant quitté la misère pour devenir quelqu'un. Non. Loin de là. C'est juste un type qui profite un peu trop de la vie, qui ouvre un peu trop grand sa gueule et qui est passionné par les grands bonnets – on parle de bonnet de soutient-gorge. Complètement obnubilé par les fortes poitrines. Il possède un carnet d'ailleurs, à ce sujet. Dans lequel il classe les filles "intéressantes" sous forme de quelques pokemons ovoïdes qu'il connaît. Du Voltorbe au Wailmer, en passant par l'Obalie et l'Electrode, le jeune homme possède une passion dévouée pour quelque chose qui le fascine.

Le garçon ne manque pas de se faire remarquer par ses propos légèrement déplacés - sans rentrer véritablement dans le vulgaire - et de par son style un peu anarchique pour constituer des phrases.

Parce que oui. Coba, il parle pas. Il hurle. A longueur de journée. Et il possède un parler qui lui est propre. Ponctué par des «OUSH» par des «WESH» et par d'autres onomatopées du même acabit. Au final, c'est un type qui adore façonner des babioles, qui apprécie chiner, qui fait le tour des déchetteries pour y trouver la perle rare, mais qui surtout possède une autre passion.

Mais Coba, c'est surtout une incompréhension du monde pokemon. Ayant vécu loin de tout ça pendant très longtemps, le garçon s'y intéresse uniquement depuis peu. La table des types ? Un bordel sans nom. C'est un peu comme la table périodique des éléments, il doit en connaître un ou deux, mais sans plus. Le nom des pokemons et leurs attaques ? Du pur random. "VAS-Y MACHOPI ! LANCE UN ULTRALASEEEEEEEEEEEEER !" sauf que c'est un débugant, et qu'il ne possède pas une attaque digne de ce nom.

«Un jour, j'ai vu un Pikachouille vert. Depuis, j'en veux un.»

Le chromatisme, une couleur différente chez un pokemon, c'est quelque chose qui le passionne à tel point qu'il s'est juré de tous les avoir. A la fois pour la frime et pour l'exclusivité. Avec Lee Pong, son Débugant un peu déjanté tout comme lui, ils traquent tout deux Lumiris en quête de pouvoir trouver chaussure à leurs pieds.  

Il reste néanmoins quelqu'un de très naïf et plutôt fragile.



surnom Lee Pong
espèce Débugant
sexe M
natureModeste
talent Cran

On ne sait pas vraiment qui de Coba ou de Lee est le plus attardé du groupe. Le Débugant à vécu bien longtemps sous le soleil d'Herisis à tel point que lui aussi semble avoir laissé quelques neurones de sa tête brûler. Il est capable du meilleur comme du pire, tout le temps sur le qui-vive, prêt à mettre son dresseur dans une sale situation. Complètement imprévisible au quotidien, il faut être sacrément couillu pour cohabiter avec un être de cette espèce.


Histoire



Chanter à tu-tête dans les rues d'Artiesta : Fait.
Se battre avec un type après avoir peloté sa petite copine par «inadvertance» : Fait.
Déménager de sa tente miteuse à Herisis : Fait.
Être en froid avec sa famille : Fait.
Devoir se démerder tout seul : Fait.
Ouvrir une boutique dans laquelle on donne une seconde vie aux objets pour un coût moindre, et où on récupère de vieux trucs pétés style comme dans une décharge : Fait également.

En vrai, la vie de Coba est quelque chose d'assez passionnante. Elle ne laisse pas place à l'ennui, oh non, jamais. Toujours quelque chose à faire et ce, depuis son plus jeune âge.

Petit, Coba était déjà très dissipé. Né dans une famille qui préférait vivre en autarcie à Herisis, en plein milieu du désert, il avait rapidement prit le coup de main pour déterrer de vieux trucs enfouis. Et il analysait chaque pièce, chaque partie de ce qu'il trouvait. Comprendre, analyser, des trucs qui lui étaient chers. Parce qu'au final, à Herisis dans le désert, on se faisait chier comme des rats morts. Quoi qu'un rat mort n'a pas vraiment le temps de s'emmerder puisqu'il est mort, et qu'il perd toute notion d'ennui ou de plaisir.

Dans sa tête, il y avait souvent l'espoir de pouvoir quitter ce nid de merde pour enfin, découvrir le monde. Et lors de sa majorité, il mit un point final à cette épopée dans le désert, quittant sa famille sans crier gare, pour se ruer dans les rues de la grande ville.

En un an, il réussit à se faire une place. Ayant bossé à droite à gauche quelques temps pour placer deux trois économies, il rachète une succursale moisie, toute petite et mal agencée pour trois fois rien – mais elle avait quelques hectares disponibles pour y faire un jardin, par exemple, ou une déchetterie pour le petiot. Par la suite, elle devient «COBA», une déchetterie dans laquelle on venait jeter ses merdes et dont Coba récupérait quelques pièces pour réparer certaines machines qu'il revendait dans la succursale.

Quelques temps plus tard, il fut la connaissance avec Lee Pong. Parce que pour lui, les pokemons étaient comme des humains, fallait leur donner un nom de famille et un prénom. Surtout que lui, il ressemblait à un gens. Un gens, c'est comme des gens, mais il y en avait qu'un seul. Et Lee Pong, il ressemblait à un type qui faisait du kounfou à la téloche. Il crie et il frappe. Mais en vrai, il était pas si fort que ça le Lee. Et finalement, il l'avait récupéré à un sans-le-sou qui squattait les ruelles. Contre un petit billet. Le pokemon possède une passion, c'est faire le caïd. Il aime la Tourtel Twist et lorsque sa bière sans alcool est terminée, il l'éclate contre le sol. Sans que son dresseur n'arrive à comprendre quoi que ce soit. En plus, généralement, il crie soit le début de son nom de pokemon, soit la fin. Genre "DEBUUUUUUUUU" ou "GAAAAAAAAANT". Mais bon. De toute façon, pour Coba, cette race s'appelle le "Machopi".

Lee Pong, première étrangeté à rejoindre la Coba-Team.

A présent, tout deux écument les rues de Lumiris en quête d'amusement. Parce que la vie était un terrain de jeu, et ça, ils l'avaient que bien trop compris. A moins qu'ils étaient trop à côté de la plaque pour comprendre quoi que ce soit, ce qui était fortement possible également.




surnom Tim
âge vieux
Comment as-tu découvert le forum ? je me rappelle plus
Ton pokémon préféré ? LUDICOLO.
Un dernier mot ? KAMOULOX


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 19 Juin - 9:10
Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3299
Stardust : 12082
Lun 19 Juin - 12:39
Re-bienvenue !

Ce DC change radicalement de Tim, ça se sent de suite. Néanmoins il y a quelques éléments à revoir car, n'oublions pas, nous sommes sur un forum tout public. On ne peut pas accepter un Pokémon alcoolique et fumeur - c'est comme dire que ton chien a ce comportement. Après rien n'empêche que ton Débugant touche au soda, à la bière, mais sans virer à l'alcoolisme.

Pour les blagues de fesses déjà avec ta fiche tu es à la limite donc il ne faudra pas que tu ailles plus loin dans la vulgarité/trash et rester dans l'allusion. Fais-y attention.

Comme tu vois ce n'est pas grand chose !

PS : En matant l'IP de ta présentation on a remarqué que tu avais le même IP que Liz. Vous vivez dans le même logement ? (juste pour savoir, pas besoin qu'on connaisse votre vie IRL xD)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Météore
Messages : 77
Stardust : 105
Lun 19 Juin - 18:42
Coucou.
J'ai modifié un peu la personnalité pour rentrer "mieux" dans les critères du tout public. (plus déjanté, moins vulgaire/trash et un poil plus enfantin - d'où le fait que je l'ai rajeuni pour coller au mieux) J'ai retouché au Débugant aussi, histoire que ça colle.

My bad, j'avais oublié cet aspect de "tout public" ayant plutôt été habitué aux trucs assez trash tout ça tout ça. xD

PS : Et oui, c'est effectivement le cas ♥


“The world is indeed comic, but the joke is on mankind.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3299
Stardust : 12082
Mar 20 Juin - 13:03
Aucun soucis Coba ! Je suis curieuse de voir les aventures de ce duo atypique. Et croisons les doigts pour le starter chromatique. (ce serait beau vu l'obsession de Coba pour les shiny)

Bienvenue sur Dusk Lumiris !

Tu es officiellement validé, félicitations ! Tu peux aller créer ta T-Card, ton journal de bord, et rejoindre le serveur Discord ! Regarde le message ci-dessous pour savoir si ton starter est chromatique. S'il l'est, tu peux modifier sa couleur comme bon te semble. Bon jeu à toi ! Si tu as des questions, n'hésite pas !



Tu obtiens 5 pokéballs, ton starter et 5 stardust.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3299
Stardust : 12082
Mar 20 Juin - 13:03
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Alexander Black [fini !]
» Jacob Black [Fini]
» Sirius Orion Black ~ Le mouton noir de la famille Black [Fini]
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération