Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Professionnalisme [PV- Cyrielle]
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 41
Stardust : 115
Lun 26 Juin - 7:59

Professionnalisme



Pour aujourd'hui j’avais décidé de me rendre dans le village Kishika. Bien que je n’avais pas encore ma composition qui m’était venu suite à ma balade dans la forêt d’Ehretia. Pour la journée, je voulais prendre un peu de repos en explorant différents lieux. La capitale était sur ma route mais je ne comptais seulement y rester pour la nuit. Pour le moment je ne voulais pas sentir la pression professionnel qui régnait en ville, mais un air frais et reposant de la campagne.

Le chemin de Windoria à ma destination était plutôt longue, heureusement j’avais l’habitude des longs trajets. Par contre c’était la première fois que Sun Eater faisait le chemin avec moi. Normalement je la rentrait dans sa Pokéball (même si après elle me faisait la tête) pour la épargner du chemin et ne pas la réveiller. Ce changement chez moi était sûrement dû à ma visite de la forêt. Durant la balade j’avais compris qu’il était peut-être naturel pour les Pokémon de devenir plus fort. Alors j’avais décidé de changer certaines de mes approches par rapport à Absol. Je n’allais par contre pas infliger ça à Shiny, ce dernier venait à peine d’être capturé et devait encore s’adapter à son environnement. Le fait qu'en plus que le Pokémon Obscurité avait vécu longtemps seul dans une caverne ne l'aidait pas vraiment​ à s’adapter à son environnement, donc pour aujourd'hui il restait dans sa Pokéball.

À mon habitude, durant le chemin je mis mes écouteurs et allumais mon lecteur mp3. J’avais aussi pour principe de regarder la nature et mon environnement de réveiller. Malheureusement (ou pas ?) cette fois ci Sun Eater était avec moi, alors je jetait souvent plusieurs coups d'oeil pour être sûr qu’elle ne me quittait pas. À ma surprise Absol était vraiment calme, je ne comprenais pas vraiment pourquoi un tel comportement. Généralement, elle ne se gênait pas pour sauter sur mon dos, enlever mes écouteurs, me griffer, me poker, bref me taquiner. En l’observant de plus près je compris que Sun Eater était encore somnolant, j’étais presque sûr qu’une attaque Berceuse, Hypnose ou Bâillement suffiraient à la faire rendormir de nouveau. En même temps, c’était logique son mode de vie était clairement différent du mien. Je faisais souvent des nuits, je dormais très tard pour me réveiller très tôt . Alors que pour Sun Eater je faisais toujours en sortes qu’elle dormait assez et se couchait à la même heure tous les jours. En pensant à tout ceci je m’étais dis que je m’occupais beaucoup trop d’elle et que de plus Absol était à présent capable de s’occuper seule depuis quelques temps. Sa rencontre avec un Pokémon plus fort qu’elle l'avait sûrement rendu plus mature.

J’arrivais au village vers 8h, en arrivant l’odeur du thé enivra mes narines. C'était réellement une douce odeur mélangé à celle du travail du bois. L’architecture n’était vraiment pas atypique mais ce n’était pas ceci qui donnait justement du charme à Kishika ? Je décidai de m'arrêter dans un salon de thé et pris place dans le balcon. J’eteigni mon lecteur et enlevai mes écouteurs. Rapidement une serveuse arriva rapidement et le demanda ma commande.

- Je voudrais simplement deux de vos meilleurs thé.

Au vue de mon jeune âge, je sortis mon portefeuille et commençai à compter les Pokédollars à l’intérieur. Bien sûr je connaissais le nombre exact d’argent que j’avais sur moi, cependant je voulais juste pouvoir montrer à la serveuse que j’avais les capacités de pouvoir payer. Après avoir pris ma commande, elle me sourit et retourna à l’intérieur du salon. Après une dizaine de minutes elle revint le plateau chargé de deux thé. Elle posa ensuite mon thé sur la table et la gamelle de Sun Eater juste à côté. Enfin la serveuse me souhaita un bon breuvage.

- Merci.

Je commença rapidement à déguster mon thé, dès la première gorgé. Je m’étais dis que c'était certainement le plus bon thé que j’avais bu ma vie. Par la suite j’entendis le bruit du vent, à ce moment là pour une raison que j’ignorais je fermis mes yeux. En les fermant j’avais pu visualiser une guitare électrique et je m’étais mis à jouer, une version modifiée de ma composition sur laquelle je travaillais. Je recommencai souvent, en modifiant certaines notes que j’avais pu juger améliorable à l’oreille. Finalement ce qui me réveilla de cette concentration fût les aboiements d’un Couafarel. Dans un premier je ne m’en préoccupais pas et continuais ma boisson, avant de remarquer qu’elle était devenu froide. Je m’étais aussi mis à regarder vers le ciel, le soleil avait changé de place et la différence entre mon arrivée et maintenant était significative. Dire qu’à l’origine j’étais venu ici pour me reposer, je lâchai involontaire un soupir. Je regardais cette fois ci autour de moi et je ne vis pas Sun Eater. Je regardai donc dans la direction Couarafele avant de remarquer qu’Absol était avec lui et les deux quadrupèdes s'étaient mis à jouer ensemble. Je lâchai de nouveau un soupir, en me plaignant pour le propriétaire du Pokémon Caniche. J’observai autour des deux compagnons de jeux et ne vis personne aux alentours. Je n’avais plus qu'à attendre que la propriétaire venait à moi, en attendant je sortis un carnet de note et un stylo puis je marquai ma composition de tout à l’heure et jetant tout les 3 secondes de rapide coup d’oeil aux deux Pokémon.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Météore
Messages : 42
Stardust : 111
Mar 4 Juil - 11:48
Décidément, Cyrielle allait se croire maudite. Elle déambulait dans les rues de Kishika, encore trempée du bain qu'elle avait fait prendre à sa Couafarel, et avec un air furieux, qu'elle laissait rarement déborder pour afficher normalement un sourire discret et doux. Ses pupilles mauves brûlaient d'une colère agacée et elle pestait entre ses dents. Niji lui en voulait, c'était certain. D'abord, pour ne pas avoir souhaité continuer d'accompagner Narcisse, et ensuite, pour la décrasser alors qu'elle sait pertinemment que la Couafarel ne supporte pas ça. Ne pas souhaiter prendre son bain, c'était une chose... S'éclipser pour aller probablement retourner patauger dans la boue ou se rouler dans les tournesols, c'en était une autre.

-Grmmghblbl... Toi, ma vieille, quand je vais te retrouver, tu vas passer un sale quart d'heure...

Passablement agacée, les sourcils froncés, la rouquine n'allait pas avoir de grandes difficultés à retrouver le Pokémon Caniche. Il suffisait de suivre les traces de pattes mouillées sur le pavé, qui allaient la conduire directement à la fautive. La jeune femme traversa un petit pont en bois, un peu vieux et usé d'un pas vif et décidé, son sèche-cheveux à la main. Il lui avait suffi de l'oublier, de partir et de revenir pour constater la nouvelle fugue du Couafarel. Les dalles de pierre qui pavaient les rues résonnaient sous elle. Les marques des douces pattes de la chienne s'étalaient sous les yeux durs et agacés de la jeune femme. Elle marchait, marchait, et grognait dans sa barbe, surtout, bien qu'elle n'en ait pas.

Puis,
Elle s'arrêta
Soudainement.

Les traces s'arrêtaient devant l'entrée d'un salon de thé. Les mains sur les hanches, la jeune femme haussa un sourcil, et pesta à nouveau pour elle-même.

-Espérons qu'elle n'ait pas mis le bazar à l'intérieur...

Elle ouvrit la porte à la volée, avec une énergie qui l'aurait surprise en temps normal, si elle n'était pas dans une colère noire actuellement. Hop, elle grimpa à toute vitesse les escaliers, continuant à suivre les traces mouillées des pattes qui menaient visiblement au balcon du salon.

La rouquine ne faisait même pas attention à l'odeur douce et enivrante qui imbibait tout le bâtiment - ni aux clients qui la regardaient d'un air effarouché- et s'arrêta seulement quand Niji se trouva dans son champ de vision. Elle s'immobilisa, fixa la Couafarel avec un regard froid qui ne lui ressemblait pas, regarda rapidement au passage l'Absol avec lequel elle semblait jouer au début. Elle tonna d'une voix forte et autoritaire, qu'on lui avait rarement vue :

-NIJI.

Le Pokémon Caniche sursauta, et tourna la tête pour se plonger dans les yeux mauves de sa maîtresse. La rouquine se détendit en voyant qu'elle l'écoutait. Elle toussota un peu pour éclaircir un peu sa gorge, et reprit de sa voix plus douce et discrète :

-Viens. Au pied. Je dois encore te sécher, tu as mis de l'eau partout.

La Couafarel la regardait de ses yeux doux, malicieux, et quelque peu farouches. Ce n'était pas dit qu'elle lui obéisse très franchement. Il était même plus probable qu'elle se décide à enclencher la pagaille, ici et maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Gabrielle de Vendôme [ Terminé !!! ]
» Cyrielle
» + mad world.
» Cyrielle ~ Une elfe mère d'une petite humaine
» [FM15] Le buteur en or (par FM Graph)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération