Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Retour au point de départ [Andrej]
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Mer 5 Juil - 0:37

「 Retour au point de départ 」

Andrej & Anja

Sac de voyage sur le dos, sans en bandoulière sur l'autre, j'avais dû reprendre ma petite vie d'infirmière itinérante, vivant de petits boulot et d'eau fraîche. J'avais tout plaqué avec cette rupture, que ce soit le confort d'un toit sûr chaque soir ou bien d'un travail stable au centre pokemon de Fort-Des-Songes. Et pourtant, ma patronne avait fait en sorte de me retenir, me proposant même un salaire plus élevé. Mais rien n'aurait pu me rester ici. Plus rien ne me retenait. J'y avais laissé simplement mon coeur. Peut-être le retrouverais-je ... Mais en attendant, il fallait continuer à avancer. Pour aller où ? Je ne savais pas. En premier lieu, j'avais pensé à me rendre chez Liz. Mais je m'étais retenue, ne voulant pas jouer la pleurnicheuse qui venait de se faire larguer. Car même s'il y avait eu une promesse de faite, cela ne voulait pas dire que je n'étais pas triste. Bien au contraire. Malheureusement, on ne peut contrôler toute notre vie.

J'avais passé ma première nuit en célibat au pokecenter de Fort des Songes et dès que je fus assez en forme, et surtout, dès que j'avais pu me débarrasser de mon ancienne patronne, j'étais monté dans le premier train menant à la ville. Je m'étais arrêtée à la capital. Pourquoi ici ? Peut-être parce qu'il s'agissait de la première dans laquelle j'étais arrivée. Il me fallait tout reprendre à zéro, surtout si je voulais tenir la promesse de devenir plus forte !
Mais pour l'heure, ce soir j'allais boire ! Telle une alcoolique qui serait accoudée au comptoir jusqu'à ce que le bar ne ferme. Quelle belle image me diriez-vous. Et bien, rien à foutre. ce soir, j'avais besoin de décompresser de ces dernières semaines qui s'étaient finies en apothéoses. Il me fallait au moins ça pour aller mieux. M'enfin ... cela était un grand mot. Au moins, cela me ferait certainement oublier un instant la misère dans laquelle j'étais.

J'entrais donc dans le premier bar venu dans la rue principale. Ce fut mon premier réflexe. Je n'avais même pas cherché un endroit où poser mes affaires, comme une chambre d'hôtel ou le centre pokemon. Bah au pire, ce soir, je dormirais dans la rue, bien au chaud dans le plaide que j'avais dans mon sac. Et puis, mon insecte de feu me réchaufferait aussi. Alors je n'avais pas à m'en faire pour ça.
Je m'assis au bar, laissant tomber mon sac de voyage lourdement sur le sol, et je commandais de quoi boire. Et commençons bien : une petit tequila, puis une seconde tellement la première était partie vite. Oui, j’enchaînais les verres, de la même façon qu'avait pu le faire Liz durant cette soirée si inoubliable. Et puis, pourquoi ne pas faire comme elle avait fait, autant payer tout de suite la bouteille. Bon par contre, j'allais raquer ... Et bien tant pis. Je faisais signe au serveur qui arriva avec deux shooters supplémentaires.

    - C'est sympa mais à vrai dire j'allais carrément vous demander la bouteille, ce sera plus simple.
    - Si vous le souhaitez, mais en fait, ces deux shooters vous sont offerts par un garçon qui se trouve juste à cette table.

Je me tournai vers la table que me montrait le barman. Il y avait bel est bien un garçon qui me faisait signe de la main ...
Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 80
Stardust : 308
Lun 10 Juil - 20:47
RISE LUMIRIS RISE


Déjà plusieurs semaines que t'es à Nemerya. C'est un autre univers qui te plait beaucoup, comparé aux pics rocheux du Nord de l'île. C'est plus civilisé, en tout cas. Et puisque c'est une grande ville, t'as décidé de faire ce que tu faisais de mieux : la fête. Pour commencer, deux trois verres dans un bar. Tu rencontrerais probablement une douce et tendre demoiselle qui se laisserait séduire par ta gueule d'ange et ton charisme de démon. Vous fêteriez ça, vous pourriez hurler dans les rues que l'avenir était à vous, puis une fois rentrés chez elle, vous consommeriez la soirée. Et puis tu repartirais comme tu es arrivé, laissant un mot, un message. Quelque chose, peut être. Des croissants, à la limite.

Mais une fois que tu t'étais installé au bar, tu savais que ça ne se passerait pas comme ça. Parce que ta cible était vraiment différente de d'habitude. Parce que ce n'était même plus une cible. Parce qu'elle avait l'air triste. Parce que tu reconnais ceux qui boivent pour oublier, et pas pour fêter. Alors tu as appelé le serveur, et t'as commandé deux shooters pour elle. Et lorsqu'elle s'est retourné, tu lui a fait un signe de la main. Tu lui a pas laissé le temps de répondre, et tu t'es levé de ta table avec ton verre de bourbon. Tu te poses à côté d'elle, et tu poses ta boisson sur le comptoir.

"Hey. C'est pour me faire pardonner de la dernière fois. Et parce que je vois bien que t'en a besoin."

Parfois, t'as un ton rassurant. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Lun 10 Juil - 23:56

「 Retour au point de départ 」

Andrej & Anja

J'y croyais pas ... Et pourtant, c'était bien lui qui se tenait à cette table et qui me faisait signe de la main. Je ne savais pas comment je devais le prendre. Si je devais accepter ou non qu'il me paye à boire. Et puis merde, ce soir, je n'étais pas à ça près, alors autant profiter que j'ai deux verres gratos. Non, en vrai il n'y en avait qu'un. Après tout, il allait bien trinquer avec moi ce connard !
Quoi ? Vous vous étonnez toujours à ce que je l'appelle ainsi, pourtant il va bien vous faire une raison. Pour moi, ce type n'était rien d'autre aujourd'hui. Car oui, il avait été autre chose auparavant. Sauf qu'aujourd'hui tout était différent, et pour vous dire à quel point : ce soir, tout le monde était un connard ! Donc, je ne réagissais pas différemment que si c'était un pauvre inconnu qui m'avait offert à boire.
Il s'était levé de sa table et m'avait rejoint. Parfait, je n'avais pas à défier mon équilibre avec tout ce que j'avais bu. Et heureusement. Il s'assit à côté de moi. Je m'attendais à une raillerie, mais il n'en fut rien. Roh, il n'était pas drôle, moi qui pensait qu'il allait me donner une nouvelle bonne raison pour le frapper. Et bien, même pas. Fait chier !

    - Ch'ai pas si ça suffira mon coco pour que je te pardonne, mais je dis pas non. Bois avec moi !

Je lui mis le shooter de tequila dans la main, trinquai avec lui et je le bus d'une traite. Je fis une grimace avant de faire claquer le verre sur le bois vernis. Bordel, ça arrachait ! Et vu le nombre que j'avais déjà bu, cela commençait à m'arracher plus et cela n'irait pas en s'arrangeant. Combien en avais-je bu ? Je n'avais pas compté, par contre c'est ma carte bancaire qui allait avoir le plus entre mon estomac et elle ... Bah, comme disait le blondinet, j'en avais besoin.
Pardon ?! Et comment il pouvait savoir ça lui, que j'avais besoin de boire ce soir ? Bon, il n'avait pas faux. Mais merde, fallait qu'il arrête de lire en moi comme dans un livre ouvert. Il n'était plus autorisé à faire ça depuis bien longtemps. Mais en même temps ... Peut-être que ça me ferait du bien que je vide mon sac sur ce qu'il venait de se passer ... Non, il n'avait pas besoin de savoir ce que je venais de vivre. Bien quand même temps, il pourrait voir à quoi j'avais pu ressemblé quand il était parti. J'étais tiraillée, ne sachant pas vraiment sur quel pied danser.

    - Est-ce qu'on a réellement besoin d'une raison pour boire comme un trou ? Si mes souvenirs sont bons, on avait pas besoin de ça pour finir à quatre pattes dans les rues de Volucité. Serveur, la bouteille s'te plait !

C'est vrai ça, il m'avait passé les deux shooters, mais j'attendais toujours ma bouteille. Après tout, ce n'était pas avec un verre que j'allais étancher ma soif ce soir.
Mon dieu, ce soir vous pourrez dire au revoir à la classieuse Anja. Même durant la soirée avec Liz je n'avais pas fini dans un tel état. Il n'était même pas 23h que je me sentais déjà complètement à l'ouest. Et cela ne faisait que commencer. Après tout, j'avais dit que je resterais jusqu'à la fermeture du bar, donc si c'était un bar de nuit, au max 3h, au pire 1h. Donc il me restait minimum deux heures pour finir la bouteille qui arrivait enfin ! Parfait ! Et je dois vous avouer quelque chose. Le fait qu'Andrej soit là m'arrangeait grandement, ainsi j'allais pouvoir boire avec quelqu'un que je connaissais et avec qui, je le savais, j'allais pouvoir parler franchement sans qu'il ne le prenne mal. Après tout, il m'avait déjà vu dans des états pitoyables ... Mais peut-être pas autant que ce soir. Bah, comme on dit, il y avait une première à tout.

    - A ce que je vois t'es pas encore parti pour une nouvelle région. Alors soit t'es lent pour faire le tour, soit t'es tombé amoureux de la région.

Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 80
Stardust : 308
Mar 11 Juil - 8:05
RISE LUMIRIS RISE


Vu comment elle te parle et comment elle vient de reposer le verre sur le bar, elle a bu plus que tu ne le penses. Et ça t'arrange pas trop. Parce que même si t'es pas contre te mettre une grosse race, tu comptais quand même taper la discut' un minimum. Toi, t'as mis un peu plus de temps à boire le shooter de Tequila. Mais c'est pas vraiment le plus important, maintenant. Tu t'étires un peu puis tu soupires quand tu la vois boire, encore et encore.

"On peut dire que j'aime la région, oui. On va dire que commencer à capturer des pokémons, ça a beaucoup joué dans mon envie de rester."

Parce que c'est clairement pas la claque qu'elle t'a foutu qui t'as donné envie de rester la, pour être honnête. Tu reprends sur ton whiskey et tu te tournes un peu vers elle.

"T'esquivera pas mes questions. Je te connais assez pour savoir que tu bois pas pour fêter un truc. Alors, qu'est-ce qui se passe ?"

Encore une gorgée et tu reprends tes esprits, autant que possible.

"Eh, jveux juste me rattraper. Ce soir, oublie ce que je t'ai fais, et concentre toi sur ce que j'essaye de faire pour que tu te retrouves pas la tête dans ton vomi et dans tes larmes dans 2h." 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Mar 11 Juil - 10:04

「 Retour au point de départ 」

Andrej & Anja

What ?! Il avait décidé de rester dans une région ?! Il était tombé sur la tête ou bien ? Parce qu'aux dernières nouvelles, c'était toujours le gars qui voulait voyager, découvrir le monde et ne pas vouloir se pauser plus d'un mois au même endroit, ailleurs peur que le monde ne s'envole avant qu'il n'ait eu le temps de le voir. Donc oui, l'entendre dire qu'il voulait rester à quelque part, c'était une grande première. Limite il fallait sortir le champagne ! Et, est-ce qu-il y avait seulement son amour pour cette région, ou plutôt pour ses pokemons qui le poussait à rester ? Est-ce qu'il n'y aurait pas autre chose derrière ?

    - Hooo ... Juste pour les pokemons que tu veux rester ici ? T'es sûr qu'il y a pas une petite qui aurait mis le grappin sur toi et qui aurait réussi ce que je n'ai pas réussi à faire. Si c'est le cas, faut que j'la rencontre pour son exploit !

Je lui donnais une tape amicale en disant cela. Sérieusement, cela me ferait rire jaune si c'était vraiment le cas. Mais pourquoi pas après tout. S'il restait effectivement ici pour quelqu'un, ça me prouverait que ce n'était pas un connard de base. Cela prouverait aussi que je n'étais pas celle qui lui fallait. Même si ça, je le savais depuis un moment maintenant. Non, j'étais la femme que d'un seul homme ... Un homme qui avait préféré tout laisser tomber pour me protéger. Comme si je ne pouvais pas me protéger toute seule ?!

    - Merde, t'as foutu en l'air mon programme de fin de soirée. Je me demande bien ce que j'vais pouvoir bien faire dans deux heures ...

Oui, je jouais la carte de dérision pour éviter de réponde à sa question. Et il savait très bien que j'allais la jouer. Après tout, il avait beau être un con, mon ex et tout ce que vous voulez. Il ne fallait pas qu'il commençait presque par coeur. Je lui souriais bêtement, nouveau plein en main. Mais vu sa tronche, il n'allait pas céder. Fait chier ... Je bus ce nouveau d'une traite, me faisant grimacer de nouveau. Ça piquait la gorge ce truc ! Je pausais le verre plus délicatement sur le bar, soupirant par la même occasion.

    - Dit moi ... Pourquoi est-ce que tout fout le camp quand je suis bien avec quelqu'un ? Est-ce que je suis si faible que ça qu'il faut me mettre à l'écart pour ma sécurité ?

J'avais perdu mon sourire sarcastique que j'avais quelques secondes auparavant. Et je regardais dans le fond de mon verre. Non, je ne voulais pas croiser le regard bleuté du blondinet. Car de un, il allait me faire penser à celui du ténébreux. Et de deux, j'étais sûre que si je le regardais, j'allais pleurer. Et non, je voulais pas pleurer, pas devant lui. Je voulais me montrer forte ... Même si dans un sens c'était rappé pour ce soir. Mais essayons de garder un peu de digni-machin-chose qui semblait s'être déjà noyé depuis plusieurs verres dans l'alcool.

Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 80
Stardust : 308
Jeu 13 Juil - 14:58
RISE LUMIRIS RISE


Tu sens que votre conversation pourrait potentiellement mal se terminer. Tu sais que tu devrais continuer à jouer le jeu de celui qui préfère voler seul, continuer a mentir à tout le monde. T'étais comme ça, à l'époque d'Anja. Et tu vois bien ou ça t'a mené. Mais c'est l'alcool qui parle, la. Du coup, pour te faire oublier tout ça, tu reprends à boire. Tu termines ton verre, tu le poses sur le comptoir et tu soupires un coup.

"Je te jure. Je n'ai trouvé personne pour rester ici, je m'y plais, c'est tout."

Tu regardes dans le fond de ton verre le peu d'alcool qu'il reste. C'est marrant, hein ? Tu te la joues devant tout le monde, mais une fois que t'es face à tes réalités, c'est beaucoup moins la belle vie. C'est peut être l'alcool qui te parle, mais est-ce qu'il n'a pas raison, sur ce point la ? T'es un bon à rien, un peu. T'es pas foutu de faire autre chose que de te promener et de faire perdre du temps aux gens.

"C'était pas toi le problème. C'était moi. Toi t'étais cool. Si j'avais su. Je regrette pas mal, tu sais. Je me dis que la vie aurait été différente."

Tu fais une pause sur l'alcool. Tu le tiens pas des masses et t'as pas envie de tomber dans les vapes.

"En tout cas, si il t'a virée, c'est un imbécile."  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Lun 17 Juil - 16:14

「 Retour au point de départ 」

Andrej & Anja

Juste l'amour de la région ... Mouais, dans un sens je trouvais que cela sonnait un peu bizarre dans sa bouche. Donc, il allait réellement arrêter de voyager de région en région pour rester ici ? J'avais du mal à y croire. Mais pourquoi pas après tout. Moi même j'étais tombé amoureuse d'un endroit dans cette région et qui n'avait rien à voir avec les montagnes, même si j'avais fini tout de même par habiter à côté de celles-ci ... Enfin, j'avais habité. Maintenant, je n'avais plus de toit. Je reprenais ma vie de nomade, allant simplement là où le boulot m'amènerait. Et quelle serait donc ma prochaine destination ? Allez savoir, pour le moment, je picolais simplement, accompagné par un blondinet qui semblait d'un coup tout aussi déprimé que moi. Et bien, y avait pas de la joie ce soir.

    - T'as pas l'air super convainquant tout de même ... A croire que la solitude te pèse.

Car oui, c'est bien beau de voyager et de voir du paysage. Le hic, c'est qu'en faisant ce genre de chose, il est rare qu'on soit toujours avec les même personnes et qui dit bouger partout, dit qu'il est difficile de s'attacher réellement à quelqu'un. J'en connaissais quelque chose, même si au final moi j'avais réussi à me faire des amis, surtout une. Mais après, cela faisait certainement depuis bien longtemps que j'étais arrivée dans cette région. Il était donc normal que je me sois fait plus de contactes que lui. Mais je le soutenais.
Je pris la bouteille de tequila et me re-servis un verre, remplissant par la même occasion celui de Andrej. Et voilà que ce dernier me fit comme une déclaration d'amour. Mais What ?! Qu'est-ce qui lui prenait tout d'un coup ?! Me dites pas qu'il avait déjà trop bu ? Car ça lui ressemblait pas de sortir ce genre de truc. Même quand on était ensemble, jamais il m'avait dit un truc aussi gentil et aussi sentimental. Avait-il des regrets ? Bah c'était trop tard maintenant et moi je ne savais pas comment réagir à ces mots. J'étais gênée ... Donc buvons encore un coup !

    - Bah pour toi je vois pas quoi elle serait différente. Mais pour moi ... Je serais peut-être pas diplômée mais j'en aurais vu du pays, bien plus qu'aujourd'hui. Et puis tu crois qu'on se serait supporté à la longue, vu nos caractères de merde ?

Je ris un bon coup. Il fallait bien que je trouve un truc pour bien lui remonter le moral. Et puis merde, normalement c'était moi qui avait besoin qu'on remonte le moral et pas l'inverse. Comment la situation s'était-elle inversée si facilement ? Et allez pas me dire que ce con allait me faire culpabiliser de ne pas l'avoir suivi. Remarquez, j'avais pas eu la possibilité de le faire.

    - C'est à croire que j'aime tomber sur des imbéciles écoute ... Au moins je suis sûre que mes pokemons ne vont pas m'abandonner ... D'ailleurs, tu vas m'abandonner une nouvelle fois ce soir ?

Mais c'était quoi cette question ?! Voilà que raconter de la merde en lui demandant n'importe quoi. Mais il y avait bien une chose qui était vrai : je ne voulais pas me retrouver seule ce soir. S'il restait au près de moi ce soir, je savais que je ne risquerais rien que de dormir dans la rue.
Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 80
Stardust : 308
Mar 19 Sep - 19:57
RISE LUMIRIS RISE


La solitude, hein ? Nan. Pas tant que ça. T'étais pas si seul, tout ce temps. Accompagné par ton Sovkipou pendant un petit moment, tu t'es fait à la vie en solitaire. Et puis t'as croisé beaucoup de monde, avec tes voyages. Des gens d'ici et d'ailleurs, prêts à tout pour vivre autre chose que leur petite routine un peu chiante.

"J'en sais rien. J'ai pas si mauvais caractère, quand même. Au pire, je serais juste parti pendant la n.."

Oups. C'est sorti tout seul. Faut dire qu'avec ce que vous buvez, le filtre est de plus en plus inutile. Pour la route, tu te ressers. On sait jamais, ça pourrait être le moment de changer de sujet. Et puis elle te pose LA question. Celle que t'attendais vraiment pas.

"Je compte pas t'abandonner tant que tu veux pas que jparte. Histoire que tu comprennes que j'apprend aussi de mes erreurs."

C'est vrai que t'as un peu changé. Un peu. Même si dans le fond, t'es toujours le même. Le truc, c'est que t'as pas envie d'abandonner une pauvre fille ivre morte dans une grande ville comme Nemerya. T'es égoiste, peut être, mais t'es pas un salaud. Pas à ce point.

"On devrait arrêter de se resservir. Disons que ça nous aide pas des masses, dans notre situation."

Tu repousses vos verres, et tu te mets à fixer le comptoir sur lequel vous êtes accoudés. Quelle idée de merde. 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Les hommes rêvent du retour plus que du départ. | PV C. J. Denforth
» « Les hommes rêvent du retour plus que du départ. »
» ❝ Les hommes rêvent du retour plus que du départ. ❞ JULIET&DONOVAN
» Point de départ
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération