Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Explosifs [JENNY]
avatar
Team :
card : card
Origine : Voltapolis
Groupe : Pulsar
Messages : 238
Stardust : 513
Mer 12 Juil - 15:02
    La route fut courte pour rejoindre le village Kishika à partir du champ tournesol. Mon nidoran semble désormais fatigué du voyage ainsi que des évènements précédents, en particulier suite à son affrontement avec le Tortipouss sauvage rencontré. Je le fais rentrer dans son objet de capture respectif, il disparait dans un rayon lumineux rouge clair. Il pourra s’y reposer davantage et puis, quant à moi, j’ai cette rencontre avec un acheteur potentiel à faire. Ce dernier m’a donné rendez-vous dans une petite maison de thé très populaire du coin. Je n’y ai évidemment jamais mis les pieds et c’est pour cette raison que je suis arrivé à l’avance. Je pousse la porte – qui fait sonner une petite clochette – avant d’y pénétrer.

    Selon la description reçue par messagerie, je dois rencontrer une femme blonde aujourd’hui. Elle est apparemment très intéressée à prendre des parts et à acheter des actions de la Langton Company. Je remarque, installée à une table comprenant deux chaises, la jeune femme en question. Je passe ma main droite dans ma chevelure foncée pour la recoiffer en une fraction de seconde avant de m’avancer dans sa direction.

    – Bonjour. Flynn Langton, représentant pour la Langton Company, ravie de faire votre rencontre mademoiselle. Je suis certain que nous parviendrons à un terrain d’entente aujourd’hui, je le sens.

    Je tends la main pour serrer la sienne en lui adressant un sourire empli de confiance avant de retirer ma veste rouge pour l’installer sur le dossier de la chaise. J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui cloche de par son non-verbal. Ai-je quelque chose de coincé entre les dents ou est-ce simplement qu’elle se sent intimidée par mon arrivée ? J’hausse les épaules avant de m’approprier le siège lui faisant face. La serveuse vient à notre table une poignée de seconde seulement après et nous demande ce que nous voulons.

    – Pour mademoiselle, apportez-lui votre spécialité. Pour moi ce sera un thé noir. Elle quitte avec notre commande et je tente de la questionner sur ce qui ne va pas. Quelque chose vous dérange, ma chère ?

    Je lui laisse le temps de répondre, demeurant silencieux quelques instants. Mes mains sont jointes, croisées, devant moi sur la table faite en bois et mon attention repose sur elle.




T-CARD – #D91313
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Mer 12 Juil - 18:53





Pire Soirée





J'avais écouté Karma, j'avais laissé mon passé de côté et j'ai eu un rendez vous. Ça allez être la troisième fois que je le vois, il est assez beau, sympathique, bref ça change des abrutis, Karma avait raison. J'étais là, dans ma superbe robe fuchsia à attendre mon rendez-vous. Le temps passe et passe et heureusement que j'ai mis un maquillage qui tient longtemps sinon ça l'aurait pas trop fait. Au bout d'une heure de retard, je commence à faire taper mes talons hauts dorés sur le sol.

D'un coup, mon téléphone vibre, je regarde et, HA! un texto de Steve, oui c'est le nom de ce type. Alors il dit: " Désolé j'ai mangé mais j'ai encore faim vient chez moi <3 " ... JE RÊVE!!!! MAIS QUEL CONNARD! SALAUD! ABRUTI! PERVERS! HAA JE DÉTESTE LES HOMMES!!! Désolé mon petit cœur, mais les hommes sont des pourritures!!! Je commence à me lever quand un jeune homme, assez mignon je l'avoue mais ce n'est pas important. Ce gars, un certain Flynn me parle d’arrangement... Mais... Il se trompe de personne là... Je suis tellement troublée par la situation que je lui serre la main mais je ne parle pas, je suis assez perdue et encore sur les nerfs. Une serveuse vient et il commande pour nous... C'est gentil mais j'ai pas le moral sauf si je frappe quelqu'un sa me ferait du bien.

Je m'étais fais trop belle!!! Haa que les hommes m'énervent!!! Tiens ? Il me demande si un truc me dérange, enfin!
" Ouais, y a un truc qui me dérange, de 1 je vous connaie pas, de 2 vous vous trompez de personne, j'ai l'air d'une femme d'affaire ? et 3 Les hommes sont des abrutis!! " Je souffle un bon coup mais pourquoi partir, il a commandé à manger et j'avoue que j'ai assez faim. Je fais signe à la serveuse de revenir, celle-ci obéit.
" Vous auriez un Sex on the beach ?
- Oui, mais vous êtes majeur pour avoir de l'alcool ? "
Ho non... Elle a pas osé... Je sais que je suis jeune et belle mais y a une limite!!!
" J'ai l'air d'être mineure ?? J'ai une tronche de fille qui a pas son bac ?! T'as vu cette poitrine! " Ha elle m'énerve celle là aussi.
" Excusez moi Madame, j'aurai du le remarquer avec votre fiancé et vous savez la chirurgie, de nos jours... "
Je lui jette un regard d'une cruauté à faire frémir un ectoplasma. L'abrutie d'aveugle part illico chercher le cocktail pour éviter de se prendre ma main sur son visage.
Ho mon dieu, c'est pas du tous ma soirée... Quel cauchemar... Karma, je te vois, je t'étrangle!




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Voltapolis
Groupe : Pulsar
Messages : 238
Stardust : 513
Mer 12 Juil - 19:34
    Je demeure silencieux pendant que la jeune femme me lance à la gueule deux-trois explications couplées à quelques insultes. Selon ses dires, je me suis trompé sur la personne et il ne s’agit apparemment pas de la personne avec qui j’ai rendez-vous. Je retiens mon souffle jusqu’à ce qu’elle finisse par se mettre sur le cas de la serveuse, après quoi je lâche un soupir interminable. Notre hôtesse se met directement les pieds dans les plats, avec une finesse incomparable, avant de tourner les talons pour éviter la colère digne d’un aligatueur de la blonde. En tout cas, on peut dire que ce fut divertissant.

    Je prends une gorgée de mon thé noir avant de m’adosser à mon siège, croisant les bras sur le torse tout en observant, un sourcil arqué, mon interlocutrice.

    – T’es un phénomène, toi. J’aurais dû deviner que tu n’es pas celle que j’attendais au premier regard. Faut croire que je n’ai pas regardé. Et puis, qui t’a fait chier au point d’en vouloir à tous les mecs de la planète ? C’est pas sérieux…

    Je suis un peu agacé par sa manière de se prendre pour la queen de la place. Comme si tout lui est dû. Je pousse le bouchon un peu plus loin pour voir si elle mordra à l’hameçon et s’enragera plus sérieusement. J’aimerais bien la voir se faire mettre dehors par l’un des employés. Du moins les voir essayer. Je reluque Godzilla encore un peu qui, définitivement, ne se lève pas pour partir.

    – Si les gars sont des gros cons, comme tu le dis si bien, qu’est-ce que tu fous encore à cette table ? En fait, t’es une comique, toi. D’ailleurs, comment tu t’appelles. Attends, je tente de deviner. Ça doit être un truc du genre de Jessica, Natasha, ou peut-être Tatiana ?

    Des gros noms de bimbo, ouais. Elle m’intrigue, cette fille, même si je ne l’avouerais jamais à haute voix. Comment un caractère de la sorte a pu être forgé chez une jolie fille comme elle ? Je dois avouer qu’elle parait bien, même si elle s’avère être provocante. C’est ses vêtements, sa robe d’un rose flash, et son tempérament explosif qui me fait penser ainsi.

    Je vois revenir la serveuse apeurée, qui se contente de déposer le Sex on the beach sur la table avant de repartir en trombe vers la cuisine. Du petit hublot séparant les deux pièces, j’aperçois les tronches de ce qui doit être les cuistots. Ils fixent notre table. Ils veulent voir la légende en pleine action.

    – Je pense que ces mecs en chien doivent te trouver de leur goût, t’en penses quoi ?

    Lâchai-je en lui indiquant les jeunots du menton. Ça risque de devenir intéressant.




T-CARD – #D91313
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Mer 12 Juil - 20:00





Homme = Connard





Quoi ? C'est une mauvaise blague, un homme va me faire la morale, j'hallucine. Le pire c'est qu'il m’appelle par des noms de grosses garces, voir une pu... Calme toi Jenny!! Je l'écoute parler avant de poser mes coudes sur la table et d'approcher ma tête de la table.
" Alors déjà, tu es un homme et tu dois très bien savoir pourquoi les femmes vous en veulent, vous êtes tous pareil, Je te vois, Je te charme, Tu bois mes paroles, Je te met au lit, Je te largue comme une merde. Et avant que tu arrives on a voulu me faire passer à la parti 4. Sauf que je ne suis pas idiote et qu'il va me le payer, tous des pervers! On est pas des objets!! Et déjà, Jenny Delamora, respecte monsieur l'enfant privilégié. Oui, j'ai de la culture, je connais ton entreprise. Et, je reste là parce que tu as commandé, je me suis préparé pendant 1h et j'ai faim. Et toi, pourquoi tu restes là ? Ho oui, je suis bête, tu es un homme, c'est logique. "

Après m'être plaqué contre mon dossier de siège et d'avoir pris une gorgée de mon cocktail apporté vite fait par la serveuse. Flynn me fit un signe vers les cuisines, et voilà, j'avais raison, les hommes sont tous comme ça! Je prend mon téléphone et écrit à mon chaton tout en parlant à voix haute, une vieille habitude de colère " Je vais te tuer Karma... Pourquoi je t'ai écouté! Même sans ressasser le passé, il se passe toujours les mêmes choses, un abruti, des pervers, et des voyeurs! Je te jure, les rendez-vous, c'est fini, je ne veux plus avoir confiance en les hommes!! "

Ha, le pauvre Flynn, je dois être d'une affreuse compagnie mais c'est sa faute, il avait pas qu'à venir à ma table, il connait pas les belles plantes, quand on s'y frotte on s'y pique. C'est surtout qu'il est arrivé au mauvais moment. Mais je ne suis pas désolé, et puis quoi encore!!



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Voltapolis
Groupe : Pulsar
Messages : 238
Stardust : 513
Mer 12 Juil - 23:34
    Je comprends que la machine est en marche lorsqu’elle appuie ses coudes sur la table de bois pour mieux plonger son regard colérique dans le miens. Sans doute pour me faire comprendre que ce qui suit c’est du sérieux. Je l’écoute parler, bâille même lorsqu’elle évoque la partie disant que les mecs ne veulent que du cul. C’est beau de banaliser à ce point la gente masculine. Et puis après, c’est supposé être notre faute, d’être la faute de nos hormones de mâle ? Non, non. Je dis qu’il y a également une part du côté féminin qui accentue le déroulement de la chose. Des vêtements mettant excessivement en valeur leurs attributs, entre autres.

    – T’es le genre de princesse qui croit au prince charmant, peut-être ? Désolé de te l’apprendre, mais c’est pas comme ça que ça se passe, on est plus au 18e siècle. Et puis, si tu tombes seulement sur des imbéciles, dis-toi qu’y’a surement une raison derrière tout ça.

    Qu’est-ce que j’y peux si elle n’est intéressée que par des abrutis ? Ses critères de sélections sont probablement à revoir intégralement.

    – C’est ton approche qui gêne, aussi. Tu parles aux gens comme s’ils devaient tout connaitre de toi et de ton passé. Comme si on pouvait le lire sur ta figure… La bouffe arrive, enfin. J’espère que c’est parce que t’as la dalle que tu t’énerves à ce point pour un con.

    Je bois ce qui me reste dans ma tasse de thé avant de recommander la même chose. Cette conversation m’a mis à vif et je dois me détendre avant de foutre la merde et de frapper quelqu’un. Je regarde l’heure rapidement sur mon smartphone. Mon rendez-vous a déjà 27 minutes de retard et toujours aucune nouvelle. Je soupire en le remettant dans ma poche.

    – C’est pas mal comme nom, Jenny. Finis-je par lâcher, maintenant que la pression redescend. Tu viens du coin ou t’es passé seulement pour rencontrer cet autre andouille ?

    Ouais, qu’est-ce qu’une princesse dans son genre vient foutre au village de Kishika d’ailleurs. C’est un endroit beaucoup trop petit, avec trop peu de ce genre de trucs de filles comme les vêtements et tout ça. D’après ce qu’elle a dit plus tôt, elle prend soin de son apparence, ayant pris une heure entière pour se préparer. Si ça se trouve, cette Jenny Delamora pourrait peut-être être intéressée par les produits de notre compagnie. Tout n’est pas perdu d’avance.




T-CARD – #D91313
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Jeu 13 Juil - 7:15




Vivement le repas





Prince charmant ? Alors non c'est pas moi ça, il se trompe totalement. Et quoi ? C'est ma faute! Il rêve, je ne vois pas en quoi, c'est ma faute ?! Je ne demande rien moi! Je vais finir célibataire jusqu'à 100 ans... 80 plutôt... 60.... Bon, je ferais des liftings.

" Je ne crois pas aux princes charmants, ça n'existe pas monsieur. Mais disons, que d'expériences, je n'ai pas eu beaucoup de chance et à la base je voulais abandonner mais un ami m'a convaincu de mettre le passé à part et de retenter mais ha! Sa marche toujours pas! Et de quoi ça viendrait de moi ?! Je ne suis pas une trainée abruti! Et toi, monsieur le connaisseur, dit moi, tu as trouvé une copine je suppose où alors le fils à papa pense manger, boulot, dodo."

Il me cherche il va trouver ce type! C'est pas un petit héritier qui va me donner une leçon. Il ne sait même pas que j'ai connu sa situation, pfff amateur.
Et pardon ? Moi gênante! Ouhh qu'il m'énerve!!! Mais tu es plus forte. On se calme et on se calme. " Moi gênante, je ne gêne personne mon petit, au contraire, je les fascine. Tu m'as vu. Le repas arrive enfin, j'ai trop trop faim, c'est pas trop tôt. Ma colère est passagère, j'ai les moyens de me venger, j'ai même réussi à faire se suicider un abruti. Oui, je sais, je suis mauvaise. "

Je mange tranquilement le plat commandé par Flynn, et c'est pas mauvais du tous. Une gorgée de cocktail, une bouchée de ce plat. Un vrai régale, mais je n'arrête pas d'écouter ce gars, il est vraiment intriguant. " Tu n'as pas répondu, pourquoi restes tu à cette table ? Je ne suis pas celle que tu devais voir, si je ne m'abuse "
Après que la pression soit retombée, il me demande si je viens souvent ici, et il aime mon prénom. Un compliment, waouh, il va neiger en Enfer. " Non, je ne viens pas souvent ici, je préfère Nemerya et le centre, le casino, m'amuse quoi. Et toi monsieur science infuse? "




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Voltapolis
Groupe : Pulsar
Messages : 238
Stardust : 513
Jeu 13 Juil - 9:32
    Décidément, cette femme est spéciale. Elle ne semble pas réaliser qu’une relation, ça se passe à deux au minimum, quelle qu’elle soit. Jenny dit clairement que ce n’est pas de sa faute si ça se passe ainsi, que c’est uniquement la faute des hommes qu’elle côtoie. Même si je suis en désaccord avec sa manière de penser, le lui répéter serait inutile puisqu’elle semble bien ancrée dans cette idéologie où l’homme est un attardé mental qui ne réfléchit pas. Au lieu de se requestionner, elle lance la balle dans mon camp en m’interrogeant sur mes propres expériences. Mes yeux roulent vers le ciel.

    – Tu penses qu’on est en pleine thérapie de groupe où tout le monde doit parler de son vécu ou quoi ?... J’ai eu quelques relations de courte durée, rien de bien sérieux. Faut croire que j’ai pas encore trouvé la fille qui saura m’endurer.

    Un sourire en coin se dessine sur à la commissure de mes lèvres. Je suis surtout très sélectif quant aux personnes qui m’entourent. Si elles n’ont rien à m’apporter – et pas nécessairement matériellement, psychologiquement aussi – je préfère m’en passer. C’est principalement la raison pour laquelle je n’ai trouvé aucune chaussure à ma pointure pour l’instant. De toute façon, j’ai l’air de chercher activement ? Je suis déjà suffisamment occupé avec mes oignons pour en ajouter un autre dans mon panier.

    – « Se faire suicider un abruti », répétai-je après elle en imitant sa petite voix criarde. Je vais te dire ce que j’en pense, je crois que t’as une carapace aussi épaisse que celle d’un Tortank à l’extérieur, mais que tu es une chialeuse à l’intérieur. Une fille bien sensible. T’es pas obligé de faire semblant, je vois clair dans ton petit jeu.

    Je regarde mon smartphone, derechef, pas de nouvelles.

    – Et je reste à cette table parce que mon rendez-vous est en retard. Tant qu’à attendre tout seul dans mon coin, j’aime mieux te voir perdre ton sang-froid. Ça me divertit.

    Je lui tire la langue, comme l’aurait fait un enfant. Je ne la reverrai probablement jamais, donc je me fous de ce qu’elle peut penser de moi et si elle me hait par la suite.

    – C’est la première fois que je visite Kishika. Je ne suis que de passage. Je viens promouvoir la Langton Company et faire affaire avec des acheteurs potentiels. À côté, je profite des différentes arènes. Je compte défier le gymleader Aedan quand mon Nidoran sera prêt.

    Il n’y a pas que le travail dans la vie, heureusement.




T-CARD – #D91313
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Ven 14 Juil - 11:04





Discussion au resto





" Non, mais tant qu'on est là, faisons connaissance, tu m'as pas l'air d'un sale type et venant de moi, tu peux être flatté, je te jure. Je pousse un léger rire et continue, après les filles sont pas si compliquées que ça, si le gars est beau physiquement et surtout pas un pervers ou un pur connard ça passe. Et toi, tu es beau, et tu le sais n'est ce pas et après tu ne sembles pas être un connard, donc tu trouveras. "


Attendez, il se fout de ma gueule là, je suis choquée, c'est la première fois, qu'un type se fout de ma gueule... directement, je parle. Hors Karma, bien sur. Moi, une chialeuse, laisse moi rire. " T'es un marrant toi, de un je ne suis pas une chialeuse, ça tu peux en être sur. Disons, que je préfère rester sur la défensive quand je n'ai pas totalement confiance, au moins si on se fait avoir, c'est moins long à s'en remettre. Sensible... Mouais... Tu ne me connais pas autant que ça, je suis sélective aussi. Certaines choses ou personnes, je vais les adorer, être ému, bla bla bla... Mais d'autres, je n'en aurais rien à cirer, même, je vais être une véritable peste avec, à la guerre comme à la guerre. Un peu comme dans les entreprises pour avoir des partenaires commerciaux. "

" Quel honneur tu me fais, j'en suis tellement ravie " On s'en la pointe d'ironie dans ma voix, mais c'est logique, il aime me voir perdre mon sang froid, alors oui! J'assume je suis colérique !! Tiens, j'apprends donc qu'il est aussi un dresseur, et qu'il aime les arènes. Intéressant.

" Monsieur est dresseur aussi, ça ne m'étonne pas tellement, tu as l'allure d'un homme plein d'ambition, d'un combattant. Moi, je préfère les concours même si j'aime les combats aussi, mettre ma touche de glamour un peu, ça fais du bien. Peut être qu'un jour, je ferais les arènes mais ce n'est pas dans mes objectifs actuelle. Oui, je ne suis pas qu'une bimbo qui passe sa vie à s'amuser, j'ai un boulot, je paye mon loyer, j'ai une vie... Normale. Argh, ça me coûte de le reconnaitre, parce que vers mes 18ans, mes parents m’ont déshérités, je ne voulais pas reprendre leur entreprise, tu vois. Et j'ai déménagé dans cette région parce qu'elle me faisait envie.

Je viens de terminer mon cocktail qui était tellement bon, que j'en recommande un autre. De toute façon, je ne conduis pas ( je n'ai pas mon permis !! ), je prend un taxi, c'est pratique. Enfin, y a intérêt qui y en aie!!



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Voltapolis
Groupe : Pulsar
Messages : 238
Stardust : 513
Dim 16 Juil - 19:41
    J’arque un sourcil, jaugeant Jenny qui se trouve toujours devant moi. Elle vient de me complimenter, c’est sérieux ? Quel piège est-elle en train de me tendre, encore ? Je la laisse terminer sa phrase, la regardant d’un air suspicieux. C’est louche. Qu’est-ce que cela lui donne de me dire des trucs pareils ? Il y a sûrement une raison derrière tout ça. Sinon elle est bizarre.

    – C’est la bouffe qui t’a calmé comme ça où ?... Ça me va, discutons. De toute façon, je n’ai rien de mieux à faire alors bon, pourquoi pas.

    Peut-être allai-je découvrir ce qui se cache derrière cette manœuvre particulière. Ou peut-être pas, les filles sont tellement plus compliquées que les mecs. Elle poursuit et je me rends compte que nous avons quelques points en commun. Je suis d’accord avec certains de ses points, pour une fois, et je dois dire que le changement me fait du bien.

    – Tu fais bien de ne pas accorder ta confiance trop facilement… Partout il y a des gens qui manipulent, arnaquent, mentent. Je fais à peu près la même chose, pas forcément pour ce qui est du côté « amoureux » si on veut. Mais ça y ressemble, ouais.

    C’est une dresseuse. Elle me le fait comprendre facilement. Un autre point commun s’ajoute à la liste, apparemment. Nous ne nous orientons pas exactement vers la même chose, celle-ci appréciant les concours. Il faut bien lui laisser, c’est une femme, elle a le droit.

    – Le Marketing c’est pas fait pour tout le monde, mais je suis certain que t’as assez de caractère pour le faire adéquatement. C’est le professeur Baobab qui t’a offert ton starter ? Je suis curieux de découvrir ce qui compose ton équipe.

    Quels genres de pokémons peut-elle bien posséder ? Sûrement des trucs bien féminins, genre un rondoudou ou encore un vivaldaïm. Je n’y réfléchis qu’une poignée de secondes avant de renchérir.

    – T’as quand même pas de bol de t’être fait déshériter. T’es parents bossent dans quel genre d’entreprise ? Si jamais tu cherches du travail en tout cas, je suis certaine que je pourrais trouver quelque chose qui saurait t’intéresser dans la mienne.

    C’était une offre sérieuse. Elle a fière allure, est extravertie, directe et définitivement son apparence est importante. C’est exactement le profil recherché pour l’emploi. Je profite de la présence de la serveuse pour commander un cuba libre. Je doute que mon rendez-vous ne finisse par se pointer donc j’en profite pour relaxer.




T-CARD – #D91313
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Mar 18 Juil - 11:46





Offre d'emploi ?




La bouffe me calme, ouais, bien sur, plutôt le shopping. Juste que mes émotions extrêmes sont passagères. Je me connais quand même. Et donc, monsieur nous joue bad boys mais pas en amour... C'est rare ce que je viens d'apprendre.
" Heureusement, moi aussi, disons que je suis... Une femme fatale en dehors des relations amicales et amoureuses. "


Tiens, il veut en savoir plus sur mon équipe... Intéressant, je sais déjà qu'il a un Nidoran mais je doute qu'il est d'autre pokémon. Il ne les a pas évoquer quand il parlait de ses pokémons. " Hé bien, non, j'ai Calypso depuis quelques temps ( je sors ma pokéball et fais sortir Calypso ) La voilà, elle est pas trop mignonne! Après j'ai Serqet ( idem que Calypso ), qui a un talent énorme et Daji ( je tapote dans mon sac et Daji sort la tête du sac ) qui représente la légende. Il me manque l'éclat, la beauté et la grâce et mon équipe sera parfaite. Et toi, as-tu des idées d'équipes ? "

Pas de bol, il peut le dire, ma fortune me manque!!! Attendez! Il me propose un job dans son entreprise... C'est vrai qu'était serveuse je ne gagne pas beaucoup.
" Hum... Tu penses à quoi dit moi ? Il faut des compétences en quoi ? Et mes parents travaillent dans un truc de production de produits manufacturés. Ils voulaient que j'en prenne les rennes, mais en faite ça m’intéressais pas du tous. "

Tandis que je parlais, mes chéries sont rentrées dans leur pokéball pour pouvoir se reposer, enfin pas Daji qui préfère dormir sur mes genoux.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Voltapolis
Groupe : Pulsar
Messages : 238
Stardust : 513
Mar 18 Juil - 12:19
    Elle me présente ses pokémons, les faisant sortir de leurs objets de captures respectifs. Les clients de la même maison de thé que nous se retournent, un peu surpris par ce qui vient de se produire. Ils se rendent rapidement compte qu’aucune once d’agressivité ne flotte dans l’atmosphère et reprennent leurs conversations. Le premier est un chinchidou, une créature dont le pelage est aussi soyeux que le velours. Le second est roselia, un pokémon double type poison et plante, et son dernier n’est nulle autre qu’un jeune goupix à la robe bien rousse. Je n’avais pas tort, son équipe est composée de pokémons bien féminins. Je les observe tour à tour, un sourire narquois aux lèvres, fier de ne m’être point trompé cette fois-ci.

    – Pas mal. Ton chinchidou a l’air bien entrainé, bien plus que mon propre nidoran. Tu l’as depuis longtemps ? Tiens, attends, je vais faire les présentations officielles…

    J’attrape dans ma poche l’orbe rouge et blanc contenant mon propre pokémon. J’appuie sur le bouton central pour le faire apparaitre au niveau du sol. Il agite ses larges oreilles avant de les incliner sur sa tête délicatement, l’air reposé. Il s’est définitivement remis des évènements précédents.

    – Voici Lex. C’est actuellement mon seul compagnon, offert par le professeur Baobab lui-même. Pour répondre à ta question, je n’ai pas d’idée fixe en ce qui concerne mon équipe à venir. Tout ce qui compte, c’est que les pokémons choisis soient loyaux et obéissants. Je ne peux pas m’encombrer de créatures irresponsables et impulsives.

    Cela peut paraitre sévère, certes, néanmoins si je veux parvenir à mon objectif de rassembler les différents badges, je dois choisir avec minutie. Lex s’installe à mes pieds, observant tranquillement le pokémon roux couché sur les genoux de mon interlocutrice.

    Spoiler:
     

    – Pour ce qui est des prérequis pour le job, j’ai besoin de quelqu’un qui a du caractère comme toi. Tu sais être persuasive, c’est une qualité à considérer et puis tu sembles soigner ton apparence, ce qui est nécessaire. J’aimerais que tu fasses la promotion des cosmétiques de la haute gamme de la Langton Company. Je te paierais en fonction des ventes, à la commission. T’auras droit à une quantité illimité de produits pour consommation personnelle, bien sûr.

    Distribuer les cosmétiques de notre compagnie à travers Lumiris et promouvoir leurs effets bénéfiques, voilà en quoi consisterait le job de Jenny. Elle gagne du fric et se procure des produits de beauté gratuitement et de mon côté j’avance dans ma quête. C’est Win-win.




T-CARD – #D91313
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Mar 18 Juil - 13:57





Belles équipes




Ha! Il remarque la beauté de mes chéries, surtout celle de Calypso. J'en suis absolument ravie. " Je l'ai depuis mes 18 ans, ça fait un bail... Enfin 2 ans!! Je suis pas une vieille, et elle a eu le temps de s'améliorer avec mes entrainements intensifs. "
C'est lui qui fait maintenant les présentations. Il me montre son Nidoran... Lex... Que je trouve pas assez Glamour !! Mais bon, chacun ses goûts. Loyaux et obéissants, waouh, on a pas les mêmes critères... Du tous!
" Je préfère trouver le glamour dans mes pokémons. Et qu'elles ne soient pas faibles. Comme moi en faite. "

Sinon, pour le fameux job, il me démontre facilement que je suis faite pour ça. Je dois promouvoir des cosmétiques et les vendre. Je pourrais même en avoir gratuitement, trop cool!! " Et je vais faire du porte à porte avec mes valises ? Je me déplace comment ? Je ne vais plus avoir de temps pour moi, mes pokémons, les concoursss si je dois aller voir chaque personnes. Même si je sais que les hommes achèterons facilement, pour leur femme ou juste pour me faire plaisir. Je suis douée pour ça. "

C'est vrai qu'en matière de séduction, je suis imbattable. Les hommes ne me résistent pas ou rarement... Comme lui ou d'autres... Tellement frustrant. Mais bon, bref! Et les femmes, je connais leur point faible. Le point faible d'une femme c'est sa vanité, il suffit de jouer sur ça et hop! C'est gagné, je le sais d'expérience... Connard de vendeuse ambulante qui m'a vendu une bague de pacotille pour une somme assez haute... Pas trop quand même! Je ne suis pas une poichigeon.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Voltapolis
Groupe : Pulsar
Messages : 238
Stardust : 513
Mer 19 Juil - 11:21
    Ça fait longtemps qu’ils sont ensemble, j’ai visé juste. Je jette un bref coup d’œil dans la direction de mon propre pokémon qui se repose tranquillement. Nous ne formons équipe que depuis peu, mais ça viendra, nous serons forts aussi. Comme nos objectifs en matière de pokémons divergent, il va de soi que nos critères soient différents également. Je ne suis pas étonné de l’entendre et me contente d’hausser les épaules lorsqu’elle mentionne son besoin de posséder des créatures glamour. C’est pas ma tasse de thé. Elle enchaine sur le sujet du travail que je lui ai offert, je souris doucement.

    – C’est pas vraiment du porte à porte, non. Je dirais que, quand tu vois une occasion en or ou rencontre une personne ayant le potentiel d’acheter, c’est de se lancer dedans pour tenter une vente. T’auras une formation pour connaitre davantage nos produits et leurs effets bénéfiques histoire de bien cibler les besoins de nos clients.

    C’est aussi ça, le marketing. Avoir l’œil, déceler les acheteurs potentiels et les entrainer vers les éléments les plus susceptibles d’être appréciés. Je sais que Jenny en est capable.

    – Comme tu es sur la route, c’est un avantage pour toi. Tu dois rencontrer beaucoup de gens. Bref, je te laisse quelques jours pour y penser et contacte-moi peu importe la réponse.

    Je glisse sur le comptoir une carte d’affaire que je viens de prendre dans la poche intérieure de ma veste rouge. Dessus, il y a le numéro de mon smartphone, mon nom et le logo de la Langton Company.

    – Alors, sinon, tu te diriges où après ta visite au village de Kishika ? Y’a des endroits que t’aimerais visiter en particulier ou pas vraiment ? Tu comptes peut-être participer à un concours de coordination bientôt ?

    Lumiris est une grande région. Il y a forcément un lieu qui l’attire plus qu’un autre, nous en avons tous un en tête. Peut-être que nous irons au même endroit éventuellement, qui sait.




T-CARD – #D91313
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Lun 24 Juil - 9:53





Nouveau job





Je vois... Je dois dénicher les personnes qui sont tentées d'acheter les produits. Ce n'est pas spécialement compliquée, j'ai le talent pour trouver des acheteurs et les arnaquer. C'est trop facile, mais Bon un séminaire pour en apprendre un peu plus sur tous les produits qu'ils proposent.
C'est vrai que je me balade souvent, je rencontre des gens... oui c'est vrai. Je pourrais me balader avec des échantillons pour attirer les acheteurs. Quelques jours pour y réfléchir... Nan, entre serveuse et ça, le choix n'est pas si dur.

" J'ai déjà pris ma décision, ce n'est pas si compliquée. J'accepte ta proposition. "

Ce nouveau job va m'apporter plus de rentrée d'argent, des produits gratuits!! C'est parfait pour une princesse comme moi. Ma soirée est meilleure maintenant, c'est positif que l'autre abruti ne soit pas venu, ça m'arrange en plus. J'ai au passage pris la carte de Flynn qui peut mettre utile à tous moment. Je lui ai donné mon numero au passage pour plus de faciliter.

" Apres... Je comptai juste rentree chez moi, j'étais là seulement pour un rendez vous et... pour le concours, j'y pense mais j'attend d'être juste un peu plus forte. Et le lieu que j'aimerai voir... non... pas spécialement. Et toi ? "





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Voltapolis
Groupe : Pulsar
Messages : 238
Stardust : 513
Mer 26 Juil - 13:10
    – Heureux de te compter parmi nous, dans ce cas. Je te recontacterai éventuellement pour te donner de plus amples informations. Si tu as des questions entre temps, n’hésite pas.

    La jeune femme a accepté le poste et je dois avouer en être ravi. Cela va me faciliter les choses pour plus tard et puis si quelque chose tourne mal finalement, je n’aurai qu’à lui annoncer que ses services ne sont plus suffisamment satisfaisants. Je termine mon thé en prenant la dernière gorgée avant de déposer la tasse vide devant moi. Elle répond machinalement à mes questions tandis que je l’écoute parler. Cette dernière préfère attendre avant de se lancer dans les concours, un peu comme moi d’ailleurs pour ce qui est des arènes et leurs différents champions à affronter.

    – Ouais, je comprends que tu attendes, je fais la même chose de mon côté. Sinon j’aimerais bien visiter la jungle verdoyante à un moment donné. J’ai l’impression que je pourrais y dénicher un pokémon intéressant pour mon équipe. Bref, on verra en temps et lieux.

    Je contemple derechef mon smartphone dans l’intention d’y retrouver l’heure actuelle. Cela fait déjà un bon quarante-cinq minutes que je discute avec cette femme. Il est temps que je quitte les lieux pour retourner vers Voltapolis. Nikolaï m’y attend probablement, nous avons autre chose à régler pour la compagnie. Je me lève tranquillement et enfile ma veste rouge avant de poser mon regard sur mon interlocutrice.

    – Je dois y aller, Jenny. Je suis persuadé que nous nous reverrons bientôt. Dans tous les cas, contacte-moi si tu as besoin de quelque chose. Allez, bonne soirée !

    Je lui serre la main avant de déposer de l’argent sur la table afin de payer l’addition. Je ne suis pas radin, je paye pour elle aussi, pour cette fois. J’hoche la tête avant de me diriger vers la sortie.


[HRP : Merci pour le RP ! On se reprend bientôt pour le prochain =)]



T-CARD – #D91313
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Jenny Davis
» Port Vega, des pirates, des marins, quoi de plus explosifs ?
» Choisissez l'avatar des PNJ ! Partie 2-7 : Agent Jenny
» Rep. Bob Barr Says Haiti Ex-Dictator JCD Seeks to Unlock Swiss Funds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération