Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
La voie de l'Aura (Pv Sunny)
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1538
Stardust : 5543
Mer 2 Aoû - 15:27
Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
...
Félicitations ! Brutalibré est capturé.


Tu dépenses 2 pokéballs et 50 stardust.


Brutalibré


Malgré sa petite taille, son intelligence lui permet d'affronter sans trembler de grands Pokémon tels que les Mackogneur ou les Hariyama.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 24
Stardust : 81
Mer 2 Aoû - 17:48
  • Jun Abe
  • Sunny Kalioni
La voie de l'Aura


Étrangement, lorsque Jun lui demanda si elle ferait partie de ses défis de Lumiris, Sunny fut tiraillée entre une ardente volonté de se battre pour arriver à son niveau et devenir le challenger qu'elle recherche tant et une drôle de sensation ... Comme si elle avait des papillusions dans l'estomac.

"Tu ... Tu représenteras mon ultime défis ! "

Pour essayer de masquer son embarras naissant, il fallait qu'elle trouve le moyen de changer le sujet de la discussion. Heureusement pour elle, Jun avait enchaînée et l'esprit combatif de Sunny reprit le dessus.

"Avec mon ancienne équipe nous avons triomphé de tous les challenges d'Alola ! Il n'y a aucune raison pour que je n'y arrive pas avec une nouvelle équipe !"

Le temps passa et suite à une demande relativement embarrassante, la déception envahit Sunny suite à la leçon de morale de la jeune ranger, jusqu'au moment où elle accepta de le capturer pour elle. La déception laissa rapidement place à l'admiration. La façon dont le Lucario s'était occupé du Brutalibré était formidable mais l'athlète s'attendait à tout sauf à ce que le pokemon sorte de sa pokeball afin d'attaquer directement la dresseuse.

Lorsque le Brutalibré rentra en contact avec Jun, le coeur de Sunny sembla s'arrêter. Elle qui avait déjà échangé quelques coups avec des pokemon savait que ça pouvait faire mal. Mais dans son cas c'était des blessures non volontaire et en l'occurrence le pokemon sauvage avait pleinement conscience de son action. C'est avec une boule au ventre que Sunny se rua en direction de Jun. C'était de sa faute si elle s'était blessée et c'était donc à elle de réparer tout ça.

"Jet ! Saitama ! Débarrassez moi la table ! Vite !"

Ni une ni deux les Debugants s’exécutèrent et une fois la table libre, Sunny prit délicatement Jun dans ses bras afin de la porter loin du combat pour essayer de la soigner du mieux qu'elle pouvait.

"Je suis vraiment désolée ! C'est de ma faute si on en est là ! D'ailleurs je sais pas si ton haut à de la valeur pour toi mais ta santé prévaut sur ton look ! Surtout ne bouge pas je m'occupe de tout ! "

Sur ces mots, Sunny jeta son sac sur le banc et elle en sortie une lame qu'elle utilisa pour déchirer le tissu. Elle examina dans un premier temps son ventre afin de déceler une quelconque fracture ou incision mais à part un vilain bleu il n'y avait rien de bien méchant. Suite à ça, elle sortit des bandages et une sorte de pommade. L'infirmière improvisée appliqua tout ça comme il se fallait sur la blessure ventrale et une fois le bandage installé, elle fit s'allonger Jun sur le ventre.


"Ça risque de piquer un peu mais ce qui va suivre devrait pouvoir faire fuir la douleur ..."

Une fois en position, Sunny se frotta les mains l'une contre l'autre pour se les chauffer et elle posa une première main au niveau de la nuque de son amie et une autre juste au dessus du fessier. En parfaite innocence bien entendu. Elle resta une dizaine de seconde commence à et avec l'aide de ses deux mains, elle fit lentement les cercles sur tout le dos de Jun afin de propager la chaleur et de chauffer les muscles.

Lorsque "l'échauffement" fut terminé, les mains de Sunny remontèrent au niveau de la nuque de sa patiente. Avec ses pousses, elle massa lentement la base de sa nuque afin de remonter lentement le long du cou pour arriver jusqu'à la base du crâne. Lorsque les muscles de sa nuque commencèrent à détendre, l'une de main de Sunny glissa le long du dos pour l'étirer doucement puis rapidement sa seconde main rejoignit la première en bas avant de remonter de nouveau lentement, ses deux mains parallèles à la colonne vertébrale, pour n'épargner aucun muscle de son dos.

Après de longues minutes, il ne lui restait plus que les flancs de Jun à faire. Pour cela elle monta à son tour sur la table et s'installa au dessus de Jun tout en prenant soin de pas s'asseoir sur elle mais de tenir à genoux sur la table. Une fois installée, ses mains attrapèrent sa patiente par les hanches et elle commença à lui masser lentement les lombaires et tous les autres muscles du bas du dos à l'aide de ses pouces.

L'opération dura de nouveau quelques minutes et lorsque la masseuse improvisée en eut fini avec la blessée, elle releva sa tête pour faire un constat des "dégâts". Heureuse de voir que le Brutalibré était enfin capturé, Sunny soupira un grand coup satisfaite de voir ce drame terminé.

"Jun ... encore une fois désolée ... J'espère que ça va aller et que je ne t'ai pas trop fais mal ... Normalement tu auras encore quelques douleurs au niveau du ventre mais logiquement ton dos devrait être saint et sauf !"
*montre son dos à qui veut le voir*


| T-Card |
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 1075
Stardust : 3831
Jeu 3 Aoû - 3:39

Qui sauve qui ?


Héhé, capture réussie ! Brutalibré m’appartenait désormais, même s’il n’était pas pour moi, il fallait l’avouer. Cependant, j’étais plutôt fière de moi. Il était combatif et j’adorais ça ! Je ne pouvais m’empêcher de sourire jusqu’à ce que je vois Sunny se jeter presque sur moi, les yeux pleins de frayeur. Pour une raison qui m’échappait un peu, Sunny commença presque à paniquer.

Hé… Calme-toi, je n’ai rien.

Pas le temps de dire quoi que ce soit, l’athlète me porte dans ses bras (j’oublie que je suis assez légère) et me transporte jusqu’à la table précédemment dégagée. Entre nous, ce court voyage équivalait presque à ceux que je fais sur le dos de ma Dracaufeu, mais pas pour les mêmes raison.

Je n’ai presque rien. Ce petit bonhomme était costaud, mais je suis encore jeune…

Par Rayquaza, que fait-elle avec un couteau ? C’est quoi ce meurtre en direct ? Je tente de me relever pour protester, mais force est de constater que je n’ai pas ‘’juste’’ rien. Mon ventre et mon dos me faisait effectivement souffrir, comme si quelqu’un me poignardait en permanence. Il valait mieux rester allonger... Pourquoi elle avait parlé de mon haut déjà ? Ni une, ni deux, elle déchire le tissu et commence à examiner mon ventre, poing d’impact entre mon corps et la tête solide du brutalibré. Ouch… C’était moche, mais on va dire que c’était plus impressionnant que douloureux.
Sunny sortit ensuite du matériel de soin : une espèce de crème assez grasse et un bandage… Je n’y connais rien en blessure de combat, mais n’était-ce pas exagéré ? Oh et puis… l’application n’était pas désagréable. Je dirais même que j’appréciais beaucoup ce petit moment où je sentais les doigts de ma future rivale sur ma blessure. Est-ce que c’est psychologique ? J’ai l’impression de ne plus rien sentir quand elle a fini son travail. Me voilà avec un beau bandage sur le ventre.
Ca fait stylé.

Et bien merci, ça va beaucoup mi…

Malheureuse ! Mon traitement n’était point fini et elle m’allongea sur le ventre. Visiblement, elle voulait s’occuper de mon dos. Tous mes pokémons s’étaient rapprochés de la table, observant le drôle de manège avec énormément d’incompréhension. Mais bon, tant que je ne criais pas de douleur, ils resteraient tranquille et se contenteront d’être des spectateurs silencieux. Mon visage vira légèrement au rouge lorsque je sentais une main sur ma nuque et l’autre dans le creux de mes reins. Who who who, c’est de la guérison ou autre chose ? Je n’osais demandé, j’avais l’impression qu’elle savait parfaitement ce qu’elle faisait. Une chose était sûr, j’appréciais.

Je fermais lentement les yeux, me concentrant sur les sensations que me procuraient les mains forte et précise de Sunny et mon pauvre dos qui s’était pris un Brutalibré de pleins fouet. La douleur s’évanouissait petit à petit, mes muscles semblaient se détendre au fur et à mesure du massage curatif. Je crois que je sacrifierais 100 t-shirts pour prolonger ce genre de moment.

Graaaahyèna…

Tutetais. Tutetais. Tutetais. Les pokémons, je vous jure ! Ils peuvent être aussi bien votre meilleur ami dans les situations désespéré que ce fameux pote qu’on ose pas sortir parce qu’on sait qu’il fera une gaffe. Et j’avais toutes les peines du monde à pensée à Volonté lorsque Sunny posa ses mains sur mes hanches pour me masser une autre partie de mon corps. Ma parole, j’avais droit au service complet. C’est bien.

Ce petit moment se termine lorsque Sunny se releva et poussa un soupir de soulagement, m’annonçant que j’aurais peut-être un peu mal au ventre mais que mon dos s’en sortirait indemne de cette aventure éprouvante. Je me relève lentement, m’asseyant sur le banc et testant ma colonne vertébrale. Effectivement, c’était le devant qui me faisait le plus souffrir, mais rien comparé à tout à l’heure !

Je t’assure, tu ne m’as pas fait mal du tout… au contraire.

Mince… Celle-là, j’aurais peut-être dû la garder dans ma tête. C’est sorti tout seul. Hum… Faisons comme si je n’avais rien dit hein ? Je descends tranquillement du banc, accueilli par toute ma petite équipe qui acclamait mon rétablissement.

En tout cas, tu es très douée, je ne ressens presque plus rien du tout. Cela donnerait presque envie d’être blessée !
-Grahyèna.
-Ah oui, la pokéball de ce Brutalibré. Je crois que je vais l’appeler Briseur De Dos.

Je plaisante. Volonté m’avait apporté la sphère bicolore fraichement utilisé que je lançais en l’air. Le pokémon de type combat masqué apparu devant nous, les yeux fermés et les bras croisés avant de mettre un genou à terre. On dirait qu’il avait apprécié le combat et qu’il acceptait sa nouvelle condition.

Hum… Tu vas t’appeler Match. C’est un nom court qui a du punch et tu as besoin d’un dresseur pour connaître la véritable définition d’un affrontement loyal.
-Brutalibré !
-Je vais t’apprendre quelques techniques de combat avant de te donner à ta véritable dresseuse.

Comme le disait le pokédex, ce pokémon était très intelligent et il avait vite compris qu’il aurait tout à y gagner s’il suivait mes enseignements. Il était peut-être un peu tétu, mais on va dire qu’il était plutôt sage et je pense qu’il sera un parfait pokémon pour Sunny. D’ailleurs, je me tournais vers elle, un large sourire sur les lèvres. Profite, ce n’est pas tous les jours.

Je t’amènerais Match dans quelques jours. J’ai beaucoup de choses à lui apprendre, mais considère qu’il est à toi."

Onix : le Pokémon Serpenroc. Onix creuse des galeries dans le sol et provoque des secousses lorsqu'il rugit. Il peut se déplacer sous terre à 90 km/h. Onix a été localisé dans les ruines d’Arkéos, dans Lumiris sud.

"Hé ? Qui a activé mon Capstick ?
-Grahyèna.

Je ne l’avais même pas vu manipuler mon engin avec son museau. Je me demande pourquoi elle est allée dans mon fichier où j’ai pré-enregistré les pokémons que je cherchais… Je souris.

La coquine, elle me rappelle que je dois chasser mes propres pokémons, mais on va peut-être se reposer quelques jours avant, le temps que je me remettes de mes émotions.

Et me racheter un nouveau haut et des pokéballs.



Fin de la modération. Merci o/




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 24
Stardust : 81
Jeu 3 Aoû - 11:27
  • Jun Abe
  • Sunny Kalioni
La voie de l'Aura


"Je t’assure, tu ne m’as pas fait mal du tout… au contraire."

Ces mots résonnèrent comme une douce mélodie aux oreilles de Sunny. Ce compliment était presque aussi plaisant qu'une séance de sport rondement menée mais lorsque son cerveau digéra le compliment le rouge gagna de nouveau les joues de l'infirmière improvisée et sans perdre un instant elle quitta la table tout en tournant le dos à Jun pour pas qu'elle puisse la voir dans un tel état.

“En tout cas, tu es très douée, je ne ressens presque plus rien du tout. Cela donnerait presque envie d’être blessée ! "

De nouveaux un drôle de compliment... Sunny se secoua la tête pour se remettre les idées en place afin de pas paraître trop bizarre.

"Disons ... que ... que j'ai l'habitude de gérer ce genre de blessure... A Alola j'avais l'habitude de me battre contre mes pokemon pour nous entraîner et par moment les plus massifs me faisant assez mal accidentellement ... Ce sont mes parents qui m'ont apprit ça ..."

Une fois son esprit apaisé, Sunny se retourna pour faire de nouveau face à Jun. Apparemment le pokemon allait se faire appeler Match. Court et assez explicite. S'entraîner avec un tel pokemon serait surement quelque chose d'intéressant voir même amusant.
Lorsque Jun se tourna à son tour vers elle avec un tel sourire, Sunny regarda le sol et en profita pour refaire les lacets de ses chaussures, histoire de gagner du temps et éviter tout un tas de réaction bizarre. Ce soir il faudra qu'elle s'entraîne deux fois plus que d'habitude pour sortir tout ça de sa tête.

"Dans quelques jours hein ? Ca me laissera le temps de faire plus ample connaissance avec Saitama comme ça ..."

Lorsque le Capstick s'activa, Sunny leva la tête, intriguée, et resta silencieuse quelques instants. A priori Jun avait besoin d'un Onix et c'était l'occasion parfaite pour rembourser sa dette. Elle se releva alors pour faire maintenant face à sa "sauveuse" avec un large sourire nerveux.

"Les ruines d’Arkéos hein ? Je capturerai ce Onix pour toi ! En guise de remerciement pour Match ... et en guise de dédommagement pour les pokeballs, ton haut et ta blessure ... "

Sur ces mots elle fouilla dans son sac un t-shirt de rechange et le tendit à la jeune ranger. Et bien que la vue était plaisante à voir Jun n'allait pas rentrer chez elle presque à moitié nue si ? Sunny en profita d'ailleurs pour écrire son numéro sur un bout de papier qu'elle déposa dans l'une des mains de sa nouvelle amie.

"Ça sera plus simple pour se retrouver comme ça ... Puis si jamais tu veux parler un peu hésite pas !"

Son regard dévia de nouveau vers le sol, ses cheveux cachant suffisamment son visage pour qu'elle puisse respirer un grand coup.

"Par contre je vais devoir partir ... C'était un plaisir d'avoir fait ta connaissance et encore une fois désolée pour ta blessure et merci pour le pokemon ..."

L'athlète s'étira une dernière fois avant de dire à ses pokemons de se préparer à descendre la montagne en trottinant et une fois les pokemon prêts, le trio s'en alla et Sunny gesticula une main en l'air en guise d'au revoir à Jun.
*montre son dos à qui veut le voir*


| T-Card |
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 1075
Stardust : 3831
Jeu 3 Aoû - 13:49

L’Etreinte d’Onix


Elle… se bat… contre des pokémons de type combat ? Cela devait sans doute expliquer sa forme olympique et la facilité avec laquelle elle m’avait soulevé tout à l’heure. En tout cas, si ces pokémons étaient pour le moment beaucoup moins fort que les miens, elle était sans doute beaucoup plus balèze que moi. C’est décidé, je vais me mettre à un sport de combat. Lucario m’entraînera, je suis sûr que cela lui fera plaisir.

Sunny semblait vraiment désolé par l’accident, elle avait du mal à me regarder en face et préférait refaire ses lacets, mais le laps de temps que je lui donnais lui permettait de faire connaissance avec son nouveau débugant. Oui, c’était sans doute une excellente chose à faire ! Capturer deux pokémons d’un coup, je ne sais pas comment j’aurais su gérer cela ! Lorsque le Capstick s’activa tout seul, Sunny reprit un bon coup de fouet et me promit qu’elle me capturerais un Onix. Je ne pouvais m’empêcher de lâcher un petit rire en la voyant si motivée.

Allons, ne sois pas bête. Tu ne me dois rien. J’entraîne Match avec plaisir, ma blessure est quasiment guérie et concernant mon haut, ce n’est qu’un vêtement.” Visiblement mes paroles ne l’arrêtent pas dans sa détermination. “Bon, si tu t’entêtes, allons-y ensemble.

Ces pokémons étaient encore jeune et les ruines d’Arkéos abritaient des pokémons d’une grande puissance, dont le Onix que je convoitais pour mon équipe de team Acier. Oui, Onix n’est pas un pokémon acier petit malin, mais son évolution oui. Et c’est un pokémon tellement balèze.

Sunny me tend un T-shirt que j’attrape en levant les yeux au ciel. Hé, j’aurais pu en acheter sur la route, je ne suis pas difficile, mais bon. La dresseuse me glisse également un autre bout de papier. Je le regarde et il y avait un numéro. Je commençais un sourire.

Ce fut un réel plaisir de te rencontrer.

Je la regardais réunir son équipe et elle commença à s’éloigner, me faisait un petit signe de la main que je lui rendis. Hum… Quelle sensation étrange. J’enlève mon haut abimée, le troquant contre celui de Sunny. J’avais l’impression qu’il y avait son odeur… non ? Arf, je ne sais pas. Je ne sais plus. Mais. C’est confortable.

J’envoyais un message grâce à mon Capstick (qui me servait à tout faire) vers le numéro qu’elle venait de me donner en indiquant ‘’A très bientôt’’ puis tel un samouraï, je grimpais sur le dos de Pureté, rappela tous les autres dans leurs pokéballs et nous nous envolons vers le soleil.



Fin




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Voie de la Navigation
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» La voie du Martyre
» la decentralisation ,seule voie de developpement du pays.
» aura maléfique , combat ? ... ( libre )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération