Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
La fleur bleue pousse là où on ne la cherche pas - Capture [Liz]
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 402
Stardust : 1642
Sam 15 Juil - 10:54
Un mouvement presque imperceptible. Presque, car Auguste l’avait vu. Il leva un doigt pour indiquer à Terhal de ne pas bouger. Ce dernier s’exécuta mais il était prêt à foncer au premier signal, son dresseur n’en doutait pas. Vu le poids de Krang, un bélier lancé à pleine vitesse avait tendance à calmer la plupart des Pokémons sauvages. Un nouveau bruissement dans les herbes. Cette fois, le jeune homme repéra très précisément d’où cela venait et s’en approcha presque sur la pointe des pieds. Il cherchait à ne pas faire fuir la créature qui se tapissait dans la végétation. A vrai dire, il tenait à pouvoir être suffisamment près pour voir de quel Pokémon il s’agissait et éventuellement le capturer s’il s’avérait être intéressant. Car c’était là son but : trouver un nouveau compagnon. Si possible il le voulait intéressant. Pas nécessairement puissant, mais au moins digne d’intérêt. Un Pokémon qu’il ne connaissait pas ou peu pouvait être considéré comme tel, c’était d’ailleurs pour cela qu’il avait attrapé Cthulhu, son Sépiatop. Au final celui-ci c’était révélé être un partenaire plutôt agréable et par conséquent, Auguste ne regrettait rien. Il espérait même que sa prochaine capture se déroule aussi bien.

Une pointe de déception s’afficha sur son visage quand il écarta les herbes hautes. Une famille de rattata, juste ça. Très communs, on les trouvait un peu partout, surtout dans les villes où les poubelles constituaient une source de nourriture facile d’accès pour eux. La campagne n’en était toutefois pas exempte, comme le prouvait le groupe qu’il avait juste sous les yeux. D’ailleurs, ceux-ci prirent peur et détalèrent comme des lapins dans la panique la plus totale. Auguste n’essaya même pas d’atteindre une de ses pokéballs pas plus que Terhal ne bougea car il savait que son dresseur n’avait pas d’intérêt à capturer ce genre de Pokémon.

« Hmph. Juste des rattatas. » grommela-t-il à voix basse.

Mais il lui en fallait plus pour baisser les bras. Il n’abandonnerait pas la chasse ! Il avait toute l’après-midi et il la passerait dans les champs s’il le fallait. Il respirerait tournesol, il penserait tournesol, il serait un tournesol ! Cette pensée le motiva de nouveau et, gonflé à bloc, il reprit sa route sur le sentier de terre battue. De son côté, toujours aussi silencieux, Krang lévitait paisiblement sur les talons du garçon.



> Apparition des Pokémons après le post de Liz


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 222
Stardust : 1049
Sam 15 Juil - 18:49
La fleur bleue...


Auguste d'Epernelle
De retour dans ces champs de malheur. Les champs qui m’ont rendu accroc à la nouvelle création de mon frangin. Je ne voulais pas spécialement revenir ici, mais c’est comme si quelque chose m’avait attiré ici. Allez savoir. J’en profitais donc pour me reposer un peu. Je ne savais pas si Jake allait se pointer pour me filer ses substances illicites, mais j’étais là. Quoiqu’il arrive. J’en profitais aussi pour regarder Klaus faire le malin parmi ses compagnes. Un petit entraînement, c’était rare de les voir se taper sur la tronche, alors je profitais pour regarder les femelles tenter de tomber le mâle. Il ne fallait pas se faire d’illusion, il n’y avait certainement que Chuck qui pouvait rivaliser avec la brute épaisse. Peut-être parce qu’il était de type Spectre, et que la moitié des attaques de mon garde du corps ne l’atteignait pas. Pendant ce temps, je m’éclatais à dessiner les alentours. Je m’étais mise au dessin depuis peu et ce n’était pas glorieux. Mais on avait rien sans rien. Même si je préférais faire de la guitare plutôt que de griffonner sur un carnet. J’avais prévu de donner un concert sous peu, certaines personnes attendaient mon retour sur scène, mais avec les soucis de drogue et compagnie, cela était plus complexe. Je ne voulais pas m’afficher comme tel devant un public.

- Klaus, vas-y mollo quand même. J’ai pas envie de faire escale à Nemerya…


Il n’y allait pas de main morte. Crema et Kyuu semblait déjà hors combat. Elles se reposaient, allongées dans l’herbe. Il y avait du bruit non loin d’ici. Comme quelque chose qui courrait. J’étais toujours allongée entre les tournesols. Ils dominaient le coin, et on ne me voyait pas. Un coin tranquille donc. Des Rattata me passaient dessus, en panique. Je redressais la tête avant de voir qu’un homme se promenait sur les sentiers. Klaus croisait les bras, stoppant net le combat contre le Sinistrail. Chuck tournait juste le regard, se balançant de droite à gauche. Je restais tapie dans les hauts tournesols, peut-être qu’il ne faisait que passer, et qu’il n’allait même pas me remarquer. Je reposais ma tête au sol, fermant les yeux. Mes Pokémons avaient remarqués le compagnon du jeune homme. Ils restaient tout de même sur leurs gardes, sait-on jamais à qui on avait à faire. En me remettant correctement, j’avais fais bouger les fleurs, attirant alors le regard du garçon. Enfin, j’osais penser qu’il m’avait remarqué. D’autant plus qu’il avait fait fuir les Rattatas. J’espérais juste qu’il ne m’avait pas prise pour du bétail. Avec ma cavalerie, de toute façon, je n’avais rien à craindre.

© Lyna

Apparition d'un Pokémon s'il vous plait !



T-Card | Diary
Merci Ariane pour le vava 'Rock'n'roll' ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1860
Stardust : 6568
Dim 16 Juil - 4:21
Apparition d'un pokemon sauvage !

Pourquoi tu regardes au sol Auguste ? Lève les yeux, et tu verras un magnifique spectacle. Une migration de Flabébé, un arc-en-ciel de fleur coloré. D’ailleurs, l’un d’entre eux quitte son groupe et plane tranquillement vers toi.

Que vas-tu faire ?
Flabébé







Apparition d'un pokemon sauvage !

De la musique ? Ah non, c’est un petit groupe de Crizik qui semble accompagner le départ des flabébés en ‘’chanson’’.

Que vas-tu faire ?
Crikzik




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3106
Stardust : 11312
Dim 16 Juil - 4:21
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 402
Stardust : 1642
Lun 17 Juil - 9:28
Les Rattatas ayant pris la fuite, Auguste espérait simplement ne pas en croiser un autre groupe. Quoique, s’il en trouvait un dont le pelage était original… A voir. Il déciderait le moment venu car ce genre de motifs étranges demeurait rare. Non, s’il devait choisir, il préférerait réellement un Pokémon plante ou insecte avec du potentiel. Ces derniers avaient d’ailleurs la particularité de monter très vite en puissance et d’évoluer bien avant d’autres types considérés comme « puissants » tels que les dragons. Enfin, le dresseur n’était pas du genre difficile : dès qu’il croiserait quelque chose digne d’intérêt, il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour le capturer. Mais inutile de s’imaginer mille et un scénarii pour le moment, c’était inutile. Si ça se trouve, il ne capturerait encore une fois rien du tout aujourd’hui.

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, Auguste fut ramené à la réalité par d’autres bruits non loin de là. Deux Pokémons – du moins n’en voyait-il que deux. Un Machopeur et un… Sinistrail ? Il admettait ne pas être familier avec cette espèce. On n’en voyait peu voire pas du tout à Hoenn et si le dresseur se souvenait avoir lu deux ou trois choses à son sujet, il était certain de n’en avoir jamais croisé. Sa curiosité piquée, il décida d’aller voir ça d’un peu plus près.


« Eh ! C’est peut-être notre jour de chance » murmura-t-il à l’attention de Krang.

Il quitta dès lors le sentier où il se promenait depuis un moment s’approcha du groupe. Après quelques pas, il remarqua qu’il avait mal jaugé la taille du groupe. Il n’y avait en effet pas deux Pokémons mais bien quatre : un Feunnec et un Goupix gisaient dans l’herbe, visiblement hors-combat. Parfait, s’il interrompait une joute, il serait face à des Pokémons affaiblis et cela lui faciliterait la tâche. Puisque n’importe lequel des quatre l’intéressait, il toucherait le jackpot s’il parvenait à attraper quatre Pokémons sauvages d’un seul coup. Il lui fallait d’abord s’approcher assez près pour lancer une Pokéball. En avait-il assez ? Oui. Même pas besoin de vérifier, il se souvenait fort bien en avoir emmené cinq avec lui. Une pour chacun de ces Pokémons sauvages plus une pour lui assurer une marge d’erreur. Le voilà frétillant d’excitation devant la formidable prise qu’il s’apprêtait à faire. Ne voyant pas de dresseur aux alentours, il ne se doutait pas un seul instant que tout ce beau monde avait déjà un maître. Il n’allait donc pas se gêner. Faisant glisser la pokéball de Cthulhu dans sa main en cas de besoin, il tenait dans l’autre main une deuxième Ball cette fois destinée à capturer l’un des quatre Pokémons et avançait de manière déterminée vers eux. Pas besoin de se montrer discret, ils l’avaient déjà remarqué et semblaient l’attendre, sur la défensive.

Un bref mouvement dans la périphérie de sa vision attira l’œil d’Auguste. Il y avait quelque chose d’autre couché dans l’herbe. Un cinquième Pokémon sauvage ? S’il l’espérait, cela aurait été trop beau. Il déchanta d’ailleurs bien vite quand il s’aperçut qu’il s’agissait d’une jeune femme allongée… Ah. Ils n’étaient donc pas sauvages… Dire qu’il était déçu était un euphémisme après l’ascenseur émotionnel par lequel il était passé. Il rangea aussitôt ses pokéballs afin de ne pas paraître hostile. Il aurait été dommage de créer un malentendu vis-à-vis de ses intentions. Ce n’était pas un voleur alors il allait sans dire qu’il ne tenterait pas de s’emparer des compagnons de la demoiselle. Histoire de paraître plus amical, il cacha sa déception derrière un piètre sourire et agita un bras en guise de salutations.


« Bonjour ! Je ne vous avais pas vu, je les pensais sauvages » dit-il assez fort pour se faire entendre, « Cela vous dérange si je m’approche pour voir votre Sinistrail de plus près ? »

Auguste n’eut pas le temps d’entendre sa réponse car aussitôt décollèrent un groupe de Flabébés. Le spectacle multicolore arrêta net le jeune homme qui voulut profiter de la vue avant de prendre plusieurs de ces Pokémons en plein visage. Les maladroits n’avaient pas dû prêter attention à l’humain sur leur passage et s’agrippèrent à sa figure. Lui chercha instinctivement à se la protéger et pour cela, il en attrapa autant que possible entre ses doigts et les lança loin de lui, dans un concert de cris affolé. Tout aurait été parfait si l’histoire s’arrêtait là mais Krang se trouvait sur la trajectoire. Le pauvre Terhal, n’ayant rien vu venir, se retrouva avec des Flabébés accrochés à lui et pris lui aussi au dépourvu, chargea droit devant lui. Tous les Pokémons fées lâchèrent prise à cause de l’accélération pour repartir planer dans leur coin. Ce ne fut pas le cas de Krang, qui incapable de s’arrêter, finit sa course dans la l’abdomen de son dresseur. Ce dernier en eu littéralement le souffle coupé en plus d’avoir l’impression que tous ses organes éclataient en même temps. Avez-vous déjà pris une brique de presque cent kilos dans le ventre ? Ce n’était pas très agréable, Auguste pouvait maintenant le confirmer. L’impact l’envoya valser en arrière pour qu’il s’étale finalement sur le dos, où il demeura incapable d’aspirer à nouveau de l’air pendant un moment. Et tout cela s’était produit devant une parfaite inconnue… C’était embarrassant.


> Reroll après le post de Liz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 222
Stardust : 1049
Lun 17 Juil - 10:49
La fleur bleue...


Auguste d'Epernelle
J'étais encore légèrement dans les vapes quand je vis le jeune homme s'approcher en compagnie d'un Terhal. Klaus ainsi que Chuck restaient sur leurs gardes, formant un duo de choc, prêt à castagner le premier qui s'approcherait un peu trop près de moi. De mon côté, je surveillais le tout du coin de l'œil. Ne voulant pas trop prêter attention au promeneur. Quoiqu'il fallait tout de même faire gaffe, il y avait eu des cas de vol de Pokémon récemment. Alors je devais me méfier. Qui sait s'il n'était pas un malfrat. J'entendais ses pas s'approcher avant de remarquer qu'il avait une Pokéball dans la main. Tentative de capture ou compagnon ? Je ne pouvais le dire. Mais je me redressais au moment où il me saluait gentiment de la main. Il avait prit mes compagnons pour des Pokémons sauvages. Une erreur qui lui aurait coûté cher si je m'étais absentée quelques instants. Heureusement, il m'avait remarqué et rien d'horrible n'allait se produire. Enfin, ça, c'est ce que je croyais.

Dans une nuée, des Flabébés s'envolèrent sur une mélodie d'un groupe de Crikzik. Je n'eus pas le temps de lui répondre qu'il se prit une volée de plusieurs Flabébé dans la figure. Le pauvre n'arrivait pas à s'en dépêtrer. Je commençais à me redresser tandis que plusieurs créatures fleuries semblaient voler dans tous les sens, paniqué par la réaction du jeune homme. Sauf que les petites fleurs partaient en direction du Pokémon flottant et s'agrippaient à lui, le forçant alors à charger pour s'en débarrasser. Le problème étant qu'une fois engagée dans sa course, le Pokémon ne s'arrêtait pas et percuta violemment le dresseur. Le brun s'envolait sur plusieurs mètres, dans un fracas assourdissant. J'ordonnais à mes Pokémons de faire fuir le reste des autres sauvages et je me relevais en quatrième vitesse pour aller voir dans quel état le jeune homme était. Je m'abaissais à son niveau avant de passer mon bras sous sa nuque et le redressais. Je tentais d'écouter si le brun respirait toujours, il avait mit un peu de temps avant de reprendre conscience et d'aspirer à nouveau de l'oxygène.

- Vous allez bien ? Vous avez besoin que j'appelle les secours ?

J'attendais une réponse précise, afin de voir s'il était en état ou non. En attendant, mes compagnons avaient fait fuir la ribambelle de bras cassés ainsi que le groupe d'insecte musicien. J'espérais juste que la mésaventure du jeune homme n'ait pas attiré d'autres groupes de Pokémons sauvages. Cela deviendrait vite ingérable. Je cherchais en même temps, une petite bouteille d'eau afin d'humidifier son visage. Cela pouvait peut-être l'aider à se sentir mieux. Du moins, je croisais les doigts car je n'avais aucune formation en secourisme, et mon téléphone ne semblait rien capter au milieu des tournesols géants....
© Lyna

Fuite de Crikzik et apparition d'un second Pokémon s'il vous plait !



T-Card | Diary
Merci Ariane pour le vava 'Rock'n'roll' ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1860
Stardust : 6568
Lun 17 Juil - 13:03
Apparition d'un pokemon sauvage !

Et tu danses, danses, danses, ce refrain qui te plaît. Bon, peut-être que ce Plumeline ne connaît pas cette chanson, mais elle semble transporté par la musique issus de son imagination. Attention, il va te rentrer dedans Auguste.

Que vas-tu faire ?
Plumeline Flamenco






Apparition d'un pokemon sauvage !

Un petit Wattouat semble très intéressée par le contenue de ta bouteille d’eau. Il a peut-être soif ?

Que vas-tu faire ?
Wattouat




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3106
Stardust : 11312
Lun 17 Juil - 13:03
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 402
Stardust : 1642
Mer 19 Juil - 14:12
La douleur avait explosé et résonnait en lui, un peu moins supportable à chaque battement de cœur. Peut-être avait-il perdu conscience, il était incapable de le dire. Auguste se souvenait s’être écrasé au sol sans avoir pu amortir sa chute mais après… Etait-il resté inconscient quelques secondes ou quelques minutes, il n’en était pas sûr. Dans son état de détresse, le temps était une notion bien vague qu’il ne parvenait plus à saisir. Il n’était pas en état de réfléchir à quoi que soi. Seule sa quête pour une bouffée d’air frais lui importait il ne parvint qu’à lâcher un râle d’agonie. Dieu que ça faisait mal.

Le dresseur ne vit pas la jeune femme se lever, pas plus qu’il ne la vit s’approcher mais quand il se rendit compte de sa présence, elle l’avait aidé à se relever un peu. C’est à ce moment que le diaphragme d’Auguste daigna enfin se contracter ; les joues rougies, le garçon parvint à prendre une inspiration salvatrice. Il se sentait revivre. Impossible de dire qui de Terhal ou de la chute lui avait coupé la respiration mais il avait bien cru qu’il finirait par s’étouffer. De même, il ignorait si cette douce inconnue l’avait réellement aidé mais il éprouvait malgré tout de la gratitude à son égard. Se retrouver dans cette situation avec un témoin était certes très gênant, néanmoins il était content d’avoir eu quelqu’un près de lui pour l’aider.


« Ça ira » parvint-il à articuler malgré sa respiration toujours saccadée, « Plus de peur que de mal, je crois. »

Outre la douleur lancinante dans son abdomen, il se sentait à peu près bien. Etait-il le plus à-même de déterminer ce genre de chose ? Sans doute que non mais cela ne changeait rien au fait qu’il ne se sentait plus à l’article de la mort depuis qu’il reprenait progressivement sa respiration. Une douleur aussi fulgurante lui donnait l’impression d’être ankylosé, de ne plus sentir grand-chose d’autre à part la souffrance. Toujours soutenu par la jeune femme, Auguste souleva un pan de son t-shirt afin de constater les dégâts de ses propres yeux et demeura étonné de n’y trouver aucune blessure visible. Il y aurait assurément un bel hématome violacé dans les prochains jours mais pour l’instant, si on omettait le fait qu’il soit étendu par terre, le dresseur avec l’air de bien se porter. Un grognement s’échappa toutefois de ses lèvres quand il toucha son ventre. Ngh… Il n’allait pas si bien que ça, finalement. Pas besoin d’appeler les secours ceci dit, il ne se portait pas mal à ce point-là. Puis, l’eau fraîche qu’elle lui versait sur le visage lui faisait grand bien. Un ange descendu du ciel, vraiment. Souffrir autant lui donnait l’impression que son corps entier était en feu, aussi être rafraîchi ainsi était plus que bienvenu.

« Merci, mais ne gaspillez pas toute votre eau. »


Il ne faisait pas particulièrement chaud aujourd’hui mais le village le plus proche n’était pas tout près non plus. Peut-être y avait-il un point d’eau non loin, Auguste n’en avait pas connaissance si c’était le cas. S’aidant de ses bras, le jeune homme se releva tant bien que mal avec l’aide de la demoiselle. Juste à temps pour voir un Plumeline lui voler au-dessus de la tête. Ça suffisait ! Il avait pris assez de Pokémon dans la poire pour le moment ! L’oiseau avait dû être effrayé par le Machopeur qui s’évertuait à vider les lieux.

« Je ne sais pas qui vous êtes mais merci du fond du cœur. Et désolé pour le spectacle… »

Il ne lui avait pas non plus gâché toute l’après-midi. Cependant, Auguste ne pouvait s’empêcher de se sentir navré de déranger à ce point une inconnue aussi souhaitait-il ne pas prolonger les choses plus que nécessaire. Il était à vrai dire encore un peu faible sur ses jambes et n’était pas prêt à retourner gambader gaiement dans les champs, fait qu’il cachait plutôt bien. C’était ce qu’il pensait en tout cas, car son expression un tantinet crispée indiquait la présence d’un certain malaise en lui.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 222
Stardust : 1049
Ven 21 Juil - 8:39
La fleur bleue...


Auguste d'Epernelle
Le coup qu'il avait prit n'était pas anodin. Comment pouvait-il me rassurer en disant que ça allait ? Il y avait eu la peur. Oui. Mais les dégâts étaient certainement là aussi. Je le soutenais toujours, en regardant Klaus se démener pour tenter de faire fuir encore tous les Pokémons présents ici. Ce n'était pas le moment de se retrouver encercler. Je ne pourrai pas protéger le jeune homme, ainsi que ma peau. Mais rien ne semblait venir déranger notre pseudo tranquillité. J'en profitais pour vérifier s'il n'avait rien, en jetant un coup d'œil quand il soulevait son t-shirt. Aucune trace. Avait-il été touché en interne ? Visiblement pas, il respirait à nouveau correctement et semblait même retrouver de la motricité.

- Il semblerait effectivement que ce soit plus de peur que de mal, mais vous feriez mieux de rester allongé encore un peu, sait-on jamais. Il vous a frappé fort tout de même.

Et puis, il me demandait de ne pas gaspiller toute mon eau. Ce n'était pas réellement un souci, puisque j'avais encore une bouteille avec moi. Mais soit, je mit le goulot à la bouche avant d'avaler plusieurs gorgée de ce breuvage. Le grognement contenu lorsqu'il se toucha l'estomac ne me rassurait pas. Il y avait vraiment quelque chose qui clochait. Cependant, je n'étais pas médecin, ni infirmière. Je ne pouvais donc pas examiner en profondeur ou même le soigner. Enfin, quelque chose était sûr. L'intérieur n'était pas touché plus que ça. Aucune trace, aucun hématome ou même aucun endroit boursoufflé. Il ne pouvait pas avoir de lésions internes. Je voyais qu'il voulait se redresser. Je poussais sur mes jambes avant de prendre le bras du jeune homme autour de ma nuque. Ainsi, il pourrait se relever sans fournir trop d'efforts. Il était tout de même plus grand que moi, je m'efforçais donc de le soutenir par la taille afin qu'il ne bascule pas. Je me sentais ridiculement petite à côté de son mètre quatre vingt et quelques. J'avais une quinzaine de centimètres en moins, approximativement. En se redressant, il manqua de se prendre un Plumeline dans la tête. Comme quoi, être grand n'apporte pas que des bonnes choses. Je n'eus pas le temps de lui dire de faire attention que le Pokémon l'esquiva et prit son envol. Klaus avait fini son travail de garde du corps et se reposait quelques instants. Je rappelais donc Crema et Kyuu qui étaient épuisées. Inutile de les laisser en proie à d'autres créatures.

- Je m'appelle Liz. Et ce n'est rien, je n'allais pas vous laisser à l'agonie quand même. Vous êtes certains que ça va aller ? Si je vous lâche, vous n'allez pas retomber, hmm ?

Je portais mon attention sur la boule de laine électrique qui se ramenait curieux, et approchait de ma main avant d'y mettre un coup de tête gentillet. Je sortais donc une petite coupelle afin d'y déposer un peu d'eau et de regarder la bestiole s'abreuver. Je retournais chercher mon sac avant de sortir plusieurs choses. Notamment de la nourriture. Il y en avait pour tous les goûts. Si jamais le jeune homme voulait se rassasier, il pouvait se servir. En attendant, j'allumais une cigarette afin de nourrir ce besoin de nicotine. En attendant, je surveillais toujours l'état du jeune homme. Klaus le regardait d'un air suspicieux, il s'en méfiait. Mais en même temps, il ne le connaissait pas. C'est pour cela que je m'approchais de lui en lui faisant comprendre qu'il n'allait pas y avoir de problème. Enfin, j'espérais.

© Lyna

Fuite de Wattouat et apparition d'un dernier Pokémon (grâce à Chance) s'il vous plait !



T-Card | Diary
Merci Ariane pour le vava 'Rock'n'roll' ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1860
Stardust : 6568
Ven 21 Juil - 12:19
Apparition d'un pokemon sauvage !

A manger ? Tiboudet semble très intéressé et voudrait bien grailler un morceau. Il se montre très insistant d'ailleurs, malgré son air un peu simple.

Que vas-tu faire ?
Tiboudet




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3106
Stardust : 11312
Ven 21 Juil - 12:19
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 402
Stardust : 1642
Dim 23 Juil - 12:09
Une fois debout, Auguste quitta les bras protecteurs de sa sauveuse pour faire quelques pas seul. Il avait les jambes fébriles mais heureusement, elles ne se dérobèrent pas sous lui. Le garçon en était à vrai dire un peu surpris car il devait admettre que même s’il faisait le fier, il se sentait très loin d’être en pleine forme. La façon dont il pinçait les lèvres en se déplaçant indiquait assez bien son mal-être. Pour être honnête, il était certain qu’il aurait les larmes aux yeux s’il n’avait pas le visage encore humide de l’eau que lui avait versé la jeune femme. Cette dernière lui indiqua d’ailleurs s’appeler Liz… ou Lise, aucune idée de comment ça s’écrivait.

« Ça devrait aller » grogna-t-il, « Je pense pouvoir marcher sans trop de problème. »

Lentement et avec beaucoup de difficulté, certes, mais il indiquait néanmoins pouvoir marcher. Auguste tenta d’évaluer mentalement la distance qui le séparait de Kishika. Il ne se sentait pas la force de rentrer chez lui à pied, aussi envisageait-il tout simplement de rallier une ville proche et d’y prendre un taxi jusqu’à Nemerya. C’était là l’option la plus sage… Et la plus réalisable pour lui compte tenu de son état. Hmm… était-il capable de marcher jusqu’à Kishika maintenant ? Probablement que non. Si lui-même le reconnaissait, cela devait être vrai.

« Je vais néanmoins prendre votre conseil et m’asseoir un peu. »

Il joignit le geste à la parole et s’assit à l’ombre d’un arbre, adossé contre le tronc de celui-ci. Là, abrité du soleil et avec une légère brise lui soufflant sur le visage, il se sentait presque à l’aise. Presque. Si on oubliait son abdomen en bouillie. D’ailleurs, n’était-ce pas le coupable que l’on voyait approcher ? Lévitant à ras du sol, Krang s’approchait timidement, comme à chaque fois qu’il faisait une bêtise. Le dresseur parvenait à comprendre les sentiments de son Pokémon bien que ce dernier soit dépourvu d’expression faciale et tout simplement de visage.  Actuellement, il était penaud. Il avait l’habitude de faire profil bas – littéralement – à chaque fois qu’il l’était.

« Viens ici, toi. Ce n’est pas grave, je sais bien que tu ne l’as pas fait exprès. »

Il tapota le corps en acier de Krang quand il fut à portée. Le jeune homme était sincère, il n’en voulait pas à son cher Pokémon. Puis, aux dernières nouvelles, il n’y avait pas mort d’homme. Pas encore. Le Terhal fut visiblement rassuré et se laissa aller jusqu’à se poser sur l’herbe, à côté d’Auguste qui avait toujours la main posée sur lui. Ainsi installé, il regarda la dénommée Liz et ce qu’elle était en train de faire. Celle-ci était occupée avec un Wattouat, lui permettant de se désaltérer et de se nourrir un peu. Le Pokémon électrique était décidément bien courageux, pour avoir quand même osé s’approcher malgré cet énorme Machopeur s’évertuant à faire fuir tout ce qui se trouvait dans les parages. Voir ce petit mouton manger rappela à Auguste qu’il avait faim mais sans mentir, il ne se sentait pas capable d’avaler quoi que ce soit de solide pour l’instant. Du coin de l’œil, le garçon surveillait également le Pokémon combat de la demoiselle, ce dernier scrutant aussi le moindre de ses mouvements. Il s’était mis à un endroit visiblement idéal s’il désirait intercepter quoi que ce soit venant d’Auguste risquant d’atteindre sa dresseuse. A l’instar d’un garde du corps…

« Moi c’est Auguste, enchanté. » dit-il quand il la vit se poser pour allumer une cigarette, « Votre Machopeur m’a l’air bien entraîné. La plupart de ceux que j’ai pu voir servaient à des entreprises de travaux lourds mais je jurerais que le vôtre assure votre protection. Sans vouloir être indiscret, Liz, je suis curieux de savoir ce que vous faites dans la vie. »

La douleur lui en avait fait oublier les bonnes manières et le voilà qui avait oublié de se présenter, honte à lui ! Enfin, quitte à ne pas observer les bienséances, autant y aller jusqu’au bout : maintenant que ça curiosité avait été piquée, il n’avait pu empêcher la question de franchir ses lèvres.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 222
Stardust : 1049
Lun 24 Juil - 4:52
La fleur bleue...


Auguste d'Epernelle
Le jeune homme faisait un piètre menteur. Me faire croire qu'il allait bien n'était pas une bonne idée. Quand il se redressa, je le vis grimacer. Signe qu'il n'était pas tant en état que ça. Quelques pas, et le voilà qui souhaitait retourner s'asseoir. Près d'un arbre. Je surveillais ses mouvements du coin de l'œil tandis que je m'occupais de nourrir ce Wattouat sauvage. Il n'était pas apeuré par Klaus. Chose qui devenait assez rare maintenant qu'il avait grandi. La boule de laine électrique continuait de se rassasier tandis que je me rapprochais du grand brun, accompagnée du mouton. Son Terhal avait osé se rapprocher également. Tentant de se faire pardonner de son dresseur. Chose qui ne tarda pas d'ailleurs. Le Pokémon n'avait certainement aucune crainte à avoir vis-à-vis du pardon de son maître puisqu'en réalité, ce n'était pas vraiment de sa faute s'il avait dû foncé tête la première dans l'estomac du grand. Foutu Flabébé. Toujours à venir foutre le boxon dans des endroits inappropriés. Je souriais en voyant le Pokémon acier soulagé de se faire pardonner une erreur aussi rapidement. Klaus savait que j'aurais réagi de la même manière. Et puis, voilà qu'un autre vint se rajouter à la fête. Un Tiboudet d'une couleur bien étrange tentait de fourrer son museau dans mon sac. Klaus approchait, lui mettant alors une tape sur l'arrière de la tête. Je levais les yeux au ciel, avant d'aller m'installer à côté du jeune homme.

- Doucement Klaus, il veut juste ce qu'il reste des friandises.

Et puis, le garçon se présentait comme Auguste. Il me fît un compliment sur le dressage du Machopeur, puisque d'habitude, il croisait ce type de Pokémon sur les chantiers. Alors que le mien était là pour assurer ma protection. Et il l'avait bien deviné. Cela m'avait décroché un sourire. Chuck se laissait tomber au sol avant de faire rouler plusieurs Pokéball de mon sac, cherchant la sienne. Il savait qu'il n'avait plus rien à faire ici. Alors il souhaitait rentrer. Pendant ce temps-là, Klaus croisait les bras face au canasson qui ne souhaitait pas partir et dévalisait toutes les cochonneries de mon sac. Ma foi, on allait faire avec...

- Vous avez raison, il est bien là pour assurer ma protection. Cela me vexerait presque de voir que des gens ne me reconnaissent pas encore à Lumiris, dis-je sur un ton amusé, après tout, je suis une rockstar !

Je riais légèrement avant de terminer ma cigarette et de le regarder dans le blanc des yeux pendant que l'autre chromatique tentait de communiquer avec le mien.

- En réalité, j'étais une rockstar connue à Illumis. Je suis venue ici pour trouver un peu de paix, et c'est chose faite. Dans quelques temps, il se peut que vous me voyez en tête d'affiche de toutes les salles de concert. Enfin, si je me décide à reprendre une tournée... Et vous alors ? Il n'y a pas de raison que je sois la seule à dévoiler mon identité !

Dis-je en lui lançant un petit clin d'œil. Il était sympathique et ne semblait pas me vouloir de mal. Klaus l'avait compris et préférait tailler une bavette avec le cheval plutôt que de surveiller mes arrières. Je lui faisais confiance, il savait quand il fallait relâcher la pression.

© Lyna

Lancer d'une Pokéball sur Tiboudet !



T-Card | Diary
Merci Ariane pour le vava 'Rock'n'roll' ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1860
Stardust : 6568
Lun 24 Juil - 6:39
Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
...
Félicitations ! Tiboudet est capturé.


Tu dépenses 1 pokéball et 50 stardust.


Tiboudet


Le Pokémon  ne. Il est de type Sol. Les Tiboudet sont obstinés et indépendants. Ils aiment manger de la terre et s’amuser dans la boue qu’’ils ont remuée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 402
Stardust : 1642
Lun 2 Oct - 15:18
Une star du rock, ça alors. Auguste, de bonne foi, était prêt à la croire. Il n’avait pas de raison de douter d’elle, après tout. Puis, cela ne changerait pas son comportement vis-à-vis d’elle. Elle avait beau être une célébrité son nom ne disait rien du tout au garçon alors il n’allait pas se mettre à la traiter comme une déesse vivante. Elle n’était à ses yeux qu’une personne normale et suffisamment gentille pour l’avoir aidé quand il en avait besoin.

« Même en me disant tout ceci, je suis presque certain de n’avoir jamais entendu parler de vous. Sans vouloir vous offenser. » dit-il, un peu gêné, « D’un autre côté, je ne suis jamais allé à Kalos et encore moins à Illumis, ça explique peut-être une partie du problème. »

Là était sans doute l’explication. Le succès était une notion très vague aussi. C’était bien beau d’être musicienne mais si on s’adressait à un public de niche, pouvait-on vraiment dire qu’on avait du succès ? Il n’aurait pas été étonné que la jeune femme se considère être une artiste plus notoire qu’elle ne l’était réellement mais cela, il se garda bien de le dire. Il s’agissait là de suppositions sans fondements ni preuves tangibles et il doutait qu’elle le prenne bien s’il lui posait la question.

« Je ne sais pas exactement pourquoi vous avez décidé de faire une pause mais je vous garantis que je passerai assister à l’un de vos concerts si jamais vous reprenez les tournées. Enfin, si vous les faites dans la région de Lumiris, bien sûr ! »

Il voulait bien être gentil mais il y avait une limite à ce qu’il était prêt à faire. Surtout pour quelqu’un qui était une illustre inconnue il y a de cela à peine quelques dizaines de minutes. Toutefois, si elle se produisait dans les environs, qu’il s’agisse de Nemerya, Artiesta ou Voltapolis pour ne citer qu’elles, Auguste était prêt à aller la voir en concert. Tout cela se reposait sur l’hypothèse qu’elle remonte un jour sur scène, ceci dit…

« Moi ? Je n’ai pas d’identité secrète, désolé de vous décevoir. »
répondit-il avec un sourire malicieux, « Je suis documentariste, sinon. Pas aussi connu que vous, j’en ai bien peur, donc je doute que vous ayez déjà entendu parler de moi. D’autant que je suis plutôt nouveau dans la profession. »

Il n’avait pas une longue liste de travaux à son actif, c’était peu de le dire, mais comme il venait de le dire, il n’avait commencé à exercer que très récemment. Il comptait bien allonger la liste de ses œuvres dans les prochaines années ou du moins, jusqu’à ce qu’il s’en lasse. Chaque chose en son temps, néanmoins, car il lui fallait encore trouver un sujet intéressant sur lequel se pencher. Cela ne manquait pas à Lumiris mais il devait encore se décider et arrêter son choix. Bah ! Il verrait en temps et en heure, rien ne pressait. D’autant que ce n’était ni l’endroit ni le moment de réfléchir à tout cela et même s’il l’avait souhaité, il n’y serait pas parvenu. La douleur dans son abdomen l’empêchait de penser correctement à des sujets aussi importants, mieux valait remettre ce genre d’interrogations à plus tard, quand il se porterait mieux. Pour l’instant, Auguste préféra patienter un peu en s’asseyant, au calme et sans trop bouger, histoire de voir si la souffrance s’atténuait un peu avec le temps.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Récompenses de la fleur bleue
» Sakura la fleur empoisonnée
» quelle héroïne de film êtes-vous ?
» LES FLEURS DE L’ARREE 1ère partie
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération