Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
La plage, la mer, les bateaux... C'est les vacances ici? (avec Jenny Delamora)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Lun 17 Juil - 11:14
Lumiris! Enfin! Après des mois à travailler pour gagner de l’argent dans le but de me lancer de manière autonome dans le dressage, me voilà bientôt arrivé à Port-Corail. A force de rester sur le pont du petit ferry (aïe les coups de soleil), je ne fais même plus attention à l’odeur salée de l’océan ou à la fraîcheur de la brise marine. Il fait beau, la mer est calme, le bateau tangue légèrement. Je ne sais pas si je suis sensible à cela, le « mal de mer » comme on dit, mais dans tout les cas, je n’ai pas rendu mon déjeuné aujourd’hui. Tant mieux!

Dans quelques minutes, le navire accostera et nous pourrons partir à l’aventure. Je jette un coup d’œil à mes pieds. Alm, mon Évoli, est couché à côté de moi et regarde d’un air excité la ville qui se rapproche de plus en plus, en remuant légèrement la queue. Je me suis souvent demandé si les Pokémon comprenaient vraiment ce que les humains leurs disent ou si ils se contentent de décrypter nos paroles à travers nos émotions ou le ton emprunté. Est-ce que Alm a compris qu’on ne rentrerait pas avant un bon moment ? Est-ce qu’il sait pourquoi nous sommes ici ? Qui peut savoir ? Dans tous les cas, je suis sûr d’une chose : même s’il ne comprend pas les mots humains, je sais qu’il m’accompagnerait partout, peu importe ma raison.

Le bateau ralentit et finit par s’arrêter. Empoignant mon sac, je m’avance vers la sortie, le petit Pokémon sur les talons. Comment les passagers peuvent-ils avancer aussi lentement ? J’évite de trop jouer des coudes ou de paraître trop pressé mais je piétine tout de même légèrement sur place. Alm, lui, est déjà descendu du ferry et me regarde, assis, en balayant le sol avec sa queue touffue. L’avantage d’être un petit Pokémon qui se faufile entre les grandes pattes des gens...

Lorsque je le rejoins enfin (c’est moi ou je tangue encore ?), je m’arrête un instant pour regarder autour de moi. A la fois heureux d’être ici mais en même temps… perdu. Oui, c’est le mot : perdu. Maintenant que je suis là, je suis sensé aller où ? Bon, première étape, trouver un endroit où je peux acheter une carte de la région. Il me semble avoir repéré une plage un peu plus loin, peut être que je pourrai trouver des magasins pour les vacanciers ou un office de tourisme. Je claque des doigts pour attirer l’attention d’Alm qui commençait déjà à renifler un peu partout. Il se retourne vers moi, tout joyeux d’être ici (à moins que ce ne soit juste du plaisir lié au fait que je l’interpelle).

  - Allez, viens mon grand!

Je me dirige donc vers l’étendue de sable, laissant derrière moi les petits bateaux amarés.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Lun 17 Juil - 15:46





Belle journée à la plage





Port Corail, littéralement une de mes villes préférées dans tous Lumiris. La plage, le soleil, la mer, haa... La vie d'une star, j'adore!! J'ai mangé dans un restaurant SU...CCU...LENT!! Leur viande et leur pâtes... Miammm, un vrai régale pour les papilles. Surtout la carbonara, je suis véritablement acro à cette sauce. Et le gâteau au chocolat en dessert... ho la la, il fallait pas. Mais, de temps en temps, il faut bien se laisser aller à la gourmandise. Mes chéries, elles, avaient préférés des recettes pour pokémons bien à leur goût. Calypso a opté pour du salé, Serqet pour de l'acide et Daji pour le sucré! Elles sont trop kawaiis mais je fais très attention à leur ligne. La base, un concours c'est beaucoup de beauté, donc E...QUI...LIBRE, c'est ma recette.

Après, je suis allée faire les boutiques, j'ai acheté à Calypso, un superbe collier ras du coup à perles noires brillantes, Magnifique. Pour Serqet, je lui ai trouvé des beaux bracelets épineux rouges pour ses bras, trop classe!! Pour Daji, un petit accessoire pour la tête doré, qui lui va à ravir, je valide!! Et pour moi, haha, j'ai fait tourné les vendeurs en bourriques. Avec mes " Nan, c'est dégueulasse ", " Mais ça me grossit! Ecoeurant ! " ou encore " Je veux celle là aussi!! Allez vite !! " Je leur en aie fait voir de toutes les couleurs. En conclusion, je me suis acheté, une belle robe fuchsia, avec un beau décolleté dans le dos, 2 paires de talons aiguilles, une très élégante dorée, je l'adore et l'autre beaucoup plus sexy, sensuel noire mais je ne la mettrai pas avec des vêtements trop olé olé.

Robe et chaussures:
 

Bref, je venais d'arriver près du port et des plages avec mes sacs et mes superbes lunettes de soleil qui me donne un air de pretty woman!! la vue est superbe, moi, je m'assoie sur un banc en train de prendre des selfish de moi!! Mes amours jouent près de moi à " Qui est la plus belle ? " Elles sont trop adorables, mais vraiment là, ce temps et tous!! Waouhhh, près pour se reposer et se prélasser!! Il y avait beaucoup de vacanciers qui venaient bronzer et j'avais une vue parfaite sur les nageurs, et oui, je suis sur un banc juste en haut de la plage, classe pour mater discretos. Mais, il y avait aussi des habitants de Lumiris mais... Trop de vieux et de couples, grrr, je vais tous les flinguer. Comment vous pouvez sortir avec des filles aussi moches!! Je comprendrais jamais les hommes.

I'm not a bitch just a Sexy girl, you know that now, darling.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Mar 18 Juil - 10:46
Alm ne cesse de courir le long de la plage, le bout des pattes trempant parfois dans l’eau au gré des vagues. Les baigneurs regardent le petit Pokémon d’un air amusé. Et certain d’un œil méfiant, pourvut qu’il n’envoie pas du sable sur leur serviette.

-Alm ! Arrête de faire le pitre et viens avec moi!

L’Evoli s’arrête un instant pour me regarder puis se roule dans le sable. Rah non ! Il va en avoir encore partout dans les poils… Bon, tant pis, je le laverai quand on aura trouvé un endroit où se poser. Cependant, il ne semble pas vouloir quitter la plage tout de suite. Bah, on a le temps après tout ? Je vais le laisser jouer quelques minutes, parce que bon, après cette virée en bateau, il doit avoir envie de se dégourdir les pattes. Je regarde autour de moi. Je suis presque le seul péquenot à être habillé à la mer. Mais bon, me mettre à moitié nu en public, très peu pour moi.

Alm joue maintenant avec un groupe d’enfant. Ceux-ci se faisant des passes avec un ballon et mon ami essayant de l’attraper. Ce dernier revient vers moi et m’attrape le pantalon entre ses dents pour m’indiquer qu’il veut que je participe aussi. Je m’exécute.

Après quelques minutes à s’amuser, un… incident se produit. L’un des enfants passe son pied sous la balle et tente de faire une passe en faisant passer le ballon au dessus d’Alm. Celui-ci, saute pour le rattraper et donner un coup de patte dedans. La balle atterrit alors près d’une femme et de ses Pokémon, les éclaboussant avec du sable. Mince… Faisant signe à mon Pokémon de me suivre, je m’approche des victimes. Une jeune femme avec de longs cheveux blonds, un Chinchidou, un Roselia et un Goupix.

-Pardon, je suis désolé, nous aurions du faire plus attention. Personne n’est blessé ?

A vrai dire, le ballon a atterri dans le sable, pas sur la tête de qui que ce soit. Mais bon, un grain de sable mal placé peut faire mal. Et puis au pire, ça coûte quoi de demander simplement par politesse? Alm, quand à lui, demande pardon également, la tête baissée et la queue basse.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Mar 18 Juil - 13:38





Terroristes!





Alors que j'étais plongée dans mes pensées, des enfants qui jouent au ballon me sortent de mes rêveries. Daji dormait sur le banc, Calypso était assise sur le rebord et Serqet était à mes pieds à observer les fleurs. Tous était parfaitement calme alors j'ai sorti ma magnifique robe pour la contempler... Elle est vraiment trop belle, j'ai fait une affaire en or. C'est là que tout à coup! On se fait attaqué par une bombe!! Enfin un ballon qui tombe près de nous et on reçoit plein de sable!!

Je reste parfaitement calme en regardant ma robe qui était toute sale. Soyons zen.... Zenitude... Calme... Calypso tourne pour se débarrasser de cette crasse, Daji se secoue après avoir été réveillé... Et Serqet bouge pour enlever cette saleté. C'est là qu'un jeune garçon arrive s'excusant de manière polie... Mais, mon pauvre chéri, c'est pas à la bonne personne qui faut faire ça. Je me lève en déposant la robe salie sur le banc pour me retrouver face à lui, mon regard parait bien gentil et compréhensif:

" Oui, je comprend, ( Je m'approche du ballon pendant que mes princesses finissent de redevenir propre. Elles jettent des regards mauvais envers l'adorable évoli et son charmant dresseur. ) Ce sont des enfants... ( j'écrase le ballon avec mes talons aiguilles qui explose puis je le ramasse en m'approchant des enfants ) La prochaine fois bande de vaurien, j’éclaterais autre chose, déguerpissez! "

Les enfants partent sans discuter et je retourne vers le garçon et mes affaires en balayant mes cheveux, mon regard a totalement changé, on distingue plus facilement la colère: " La beauté de mes pokémons et MA ROBE ont été blessé, abruti! ( Je range la robe dans son sac alors que mes chéries dévisagent toujours les inconnus qui n'ont pas voulu faire un mal, même un ballon sur ma tête, je me serais moins énervée, je les plains. ) Moi qui avait commencé une agréable journée, elle m'a couté un brin cette robe! "

J'étais certes énervée mais je reluque tout de même de bas en haut ce jeune homme: " Tu n'est pas d'ici toi, tu viens en visite ou pour y habiter ? " Je ne suis ni souriante ni énervée, disons plutôt blasée. Ma robe a été victime d'un attentat!!!



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Mar 18 Juil - 14:25
La pauvre demoiselle était, de plus, en train de contempler une robe qu’elle venait probablement d’acheter, le vêtement n’ayant bien entendu pas échapper à l’attaque de sable. La dresseuse semble compréhensive mais ses Pokémon beaucoup moins. Je les comprends, je sais par expérience que ce n’est pas très agréable de subir ce genre d’expérience. Cependant, la compréhension laisse bien vite place à la violence. Elle empoigne alors le ballon et l’éclate d’un coup de talon avant de menacer les enfants qui s’en vont sans demander leur reste. Je sens la colère monter en moi.

-Hey ! Je comprends votre colère mais ce n’est pas une raison pour en arriver là ! C’est ma faute si le ballon à atterrit près de vous, c’est pour cela que je viens m’excuser, rejeter la faute sur ces enfants ne rime à rien !

Il va falloir que je leur rembourse la balle… Certes ce n’est pas moi qui ai détruit le jouet mais c’est l’erreur d’Alm qui a entraîné cela. Et de toute façon, ce n’est pas cette pimbêche qui le fera. Est-ce que je lui dis que la « beauté » de ses Pokémons ne peut pas être blessée ? Salie tout au plus (c'est ce qu'on appelle un antonyme) mais bon, je prendrai un bain à Alm, elle n’aurait qu’à faire de même. Reconnaître mon erreur (ou celle de mes Pokémon), ce n’est pas un problème, à condition que la personne n’ait pas de réaction déplacée. Ah et  « SA ROBE » se lave, elle aussi, même si elle a coûté cher. Bref, je m’efforce de me calmer.

-Je suis désolé pour ce qui est arrivé, d’accord ? Mais si le sable vous gêne tant que ça, que faites vous sur une plage ?

Je n’attends pas sa réponse. Ma question étant destinée à lui faire remarquer son manque de logique plutôt qu’à savoir pourquoi elle est là. Ça je m’en fous. Pour faire bonne mesure et tenter de régler les choses une bonne fois pour toute, je sors un peu d’argent et le lui tend.

-Pour la robe.

J’allais partir quand elle me pose une nouvelle question, me demandant ce que je fais ici. La colère semble être passée mais je continue à sentir dans sa voix qu’elle est dégoûtée. Quoi ? Comme ça ? Elle s’énerve de manière totalement exagérée et ensuite me tape la causette ? Bizarre cette fille. Mais bon, j’imagine que briser sa petite bulle de luxe de manière totalement monstrueuse, irresponsable et barbare lui a porté un sacré coup au moral. Peut être que ce changement de comportement est lié au traumatisme subit suite à l’agression spontanée et violente de mon Evoli. Oui oui, je me fous de sa gueule intérieurement. Je ne comprendrai jamais ces gens qui ne jurent que par leur apparence ou leurs achats. A moins que ce soit moi qui prend trop les choses à la légère ? Je réponds donc à sa question :

-Je viens de Kanto, je suis venus ici pour voyager et devenir dresseur.

Hum… Que dire de plus ? Pendant ce temps, je crois qu’Alm essaie de se faire pardonner par les trois Pokémon victimes de l’ignoble massacre. Haha… ok, j’arrête… Je finis néanmoins par lancer :

-Et vous, vous habitez dans la région ?



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Mar 18 Juil - 15:48





On est perdu ?




Tiens monsieur se rebelle, et attend il a dis " vous "! " Alors ce ballon était aux enfants, ils ne l'avaient pas amené, rien ne se serais passé et si on ne les éduquent, ils deviendront une bande de racailles. Et une autre chose! TU!!! Tu me prend pour une femme de quel âge, s'il te plaît, ne me vieillit pas. "
Allez, je passe pour la méchante, je suis une peste oui, mais c'est leur faute!! Il se ré excuse encore, ha la la... " J'ai compris, et je viens pour prendre un peu de repos au soleil, le sable ne me dérange pas, c'est me faire asperger qui me gène! Surtout que cette robe, je vais devoir l'amener dans un pressing, la matière ne fait pas bon ménage avec la projection de sable. C'était mon salaire du mois ! "

C'est là qu'il me tend de l'argent, mais je sais qu'il me prend pour une folle superficielle... " Tu peux le garder, le type du pressing me le fait gratuit. " Je soupire, j'ai un gros grain de sable entre les seins... C'est dérangeant!!!

Tandis qu'il se retourne, j'en profite pour enlever l’intrus entre ma poitrine et je l’interpelle. Il avait l'air d'un étranger, et vu qu'il a cassé mon moment de repos, je vais pas le laisser s'enfuir. " C'est un bon but. " Son évoli tentait de s'excuser auprès de mes chéries et Daji s'approcha en guise de pardon suivi de Calypso mais Serqet restait quand même sur la défensive. Pour ma part, il me posa une question similaire mais j'avais remarqué un léger rictus, il doit se foutre de ma gueule à un point.

" Tutoie-moi, je le répète... J'ai vraiment l'impression d'être une femme alors que je suis jeune et belle quand même!! Ou alors... J'ai perdu mon sex-appeal... ( je soupire et me redresse ) Bref,Je viens d'Unys mais oui, ça va faire quelques temps que je vis à Nemerya. Tu devrais te plaire sur cette île. Et, que tu saches, je ne suis pas bizarre, disons que je ne vois juste pas une raison pour être énervée encore. Et j'assume que je suis beaucoup dans le matériel et les apparences, c'est mon caractère et en tant qu'adepte des concours, il faut que notre apparence soit irréprochable. Alors évite de te foutre de moi. Tu ne sais pas de quoi je suis capable ( la dernière phrase je lui murmure dans l'oreille après être passée derrière lui ) "

Je pousse un léger rire avant de reprendre: " Sinon, tu as peut être besoin d'aide pour t'installer... ou au moins trouver un endroit. "



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Mar 18 Juil - 18:04
Je rêve ou elle dit bien ce que je viens d’entendre ? Des gamins qui jouent sur la plage avec un ballon sont selon elle pas éduqués et proches de devenir des racailles ? Narcissique et moralisatrice en plus de ça. De plus, s’ils n’étaient pas venus, il est vrai que ça ne serait jamais arrivé. Ou peut être que si Alm n’avait pas joué avec eux, les choses auraient été autres. Ou peut être aussi que si elle n’était pas venu à la plage, le sable ne l’aurait pas fait chi… Calme, Haru, calme… Elle me demande (ou m’ordonne plutôt) de la tutoyer. Comme elle souhaite. Et elle surenchérit encore avec sa robe valant une fortune qui est désormais pleine de sable… Je me propose alors de la lui repayer, ce qu’elle refuse. Encore une fois : Comme elle souhaite. Je n’ai pas envie de perdre encore plus mon temps avec une personne aussi hautaine. Elle me dit néanmoins que j’ai un « bon but ». Je ne sais pas si je dois le prendre comme un compliment ou comme une autorisation (on ne sait jamais, avec madame…). Dans tout les cas, je prononce poliment un :

-Merci.

Je fais l’impasse également sur sa phrase suivante, celle où elle vente sa condition physique. J'affiche cependant la tête du mec pas convaincu, volontairement, histoire de la remettre un peu à sa place. Cependant la suite est plus intéressante : Elle est au courant de ses « défaut » (à mon sens, chacun son avis sur la question), et surtout : elle est une coordinatrice, ce qui explique qu’elle prenne autant soin de son image. Mouais. On va dire que je lui accorde cet argument. Même si je suis toujours aussi mitigé sur la question. Elle m’informe qu’elle vit à Nemerya mais pour être honnête, elle pourrait tout autant me balancer un nom au hasard, ça me ferait le même effet. Non pas que je m’en fiche, loin de là. Juste que bah… Ma connaissance de Lumiris se limite à Port-Corail (faut vraiment que je m’achète une carte moi…).  Elle me contourne et me murmure à l’oreille une sorte d’avertissement.

-

C’est dur de rester sérieux, je pouffe de rire. C’est néanmoins avec un léger sourire que je lui réponds :

-Attends que Alm et moi nous soyons entraînés, ensuite nous verrons qui est le meilleur sur scène.

Je ne suis pas vantard et n’aspire pas vraiment à être le meilleur dresseur/coordinateur du monde ou à surpasser tout le monde. Je demande juste à m’améliorer et à donner le meilleur de moi-même, on verra ce que l’avenir me réserve.  Mais bon, ça peut être marrant de rentrer dans son petit jeu même si là maintenant elle gagnerait sans le moindre doute, elle a trois Pokémon et sans doute déjà de l’expérience dans les concours. Je me demande si elle a déjà gagné d’ailleurs…

-Non merci, je n’ai pas vraiment besoin d’aide. Je ne compte pas rester longtemps de toute façon, je logerai surement quelques jours dans un centre Pokémon avant de reprendre ma route.

Ma curiosité me pique tout de même un peu trop et mieux vaut savoir à qui j’ai affaire. Je demande :

-Comment tu t’appelles ?



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Mer 19 Juil - 6:17





Willoww




Il ne prend pas au sérieux ce que je lui dis, qu'il est marrant celui là. Mais même si son Evoli s'améliore, je resterai plus forte, enfin dans la logique des choses.
" Hé bien, j'ai hâte de voir ça. " Je ne peux pas être certaine que je serais meilleure en combat mais je ferais tous pour. Je dois prouver aux gens que la beauté peut être dangereuse.
Il ne compte pas rester longtemps, il va faire le nomade en faite, que c'est triste...
" Si tu le dis, moi je suis là pour l’après-midi, c'était séance détente. Après, je prends un taxi et je retourne à Nemerya, qui est la capitale de la région pour info ( je rigole légèrement ) "

C'est là qu'il me demande mon nom, je suis légèrement étonnée mais bon. " La garce ou la princesse, la pimbèche ? Je pense que tu y as légèrement pensé ? " Je ne fais que le taquiner et ça me fais esquisser un sourire. Je le regarde plus sérieusement: " Jenny... Jenny Delamora et à qui aie-je l'honneur ? "

J'ai récupéré mes sacs quand j'entends non loin de nous " Mademoiselle Jenny !! " Je me tourne vers la voix et je reconnus la petite fille que j'avais rencontré dans un magasin il n'a pas si longtemps que ça. Elle vient vers nous toute heureuse et je m'accroupis " Willow, comment vas tu ma puce!!
- Trop Trop bien, ze zuis retourné dans zun magasin et ze me zuis pas laizzé faire zette fois, le monsieur de la caizze m'a fait donné de l'argent moins. ( Ha une enfant qui parle, c'est adorable )
- Bravoo ma puce!! Je te l'ai dit, les vendeurs vont tous faire pour te faire payer le prix fort alors on fait les 3 S!!
- Zourire
- Séduction
- et Zimulation!
- C'est sa!! Tu as tous compris!!
- ouii, et maman te donne ça pour m'avoir stoper avant que ze me fazze avoir la dernière fois. ( elle me tend un bracelet en argent )
- Ho non, garde le ma puce... J'en ai chez moi et celui là il est à vous. Garde le en guise de souvenir de moi et de mes leçons hein ( je lui fais un clin d'oeil )
- Vouiiiii, Merciiiii, Au revoir monsieur !! Au revoir Mademoiselle Jenny!!! "

Elle s'en va en courant. Cette fille est trop mignonne, ça me rassure de savoir qu'il y a des gens qui ne sont pas des abrutis.
Je passe ma main dans mes cheveux " Elle est superbe cette enfant et sa mère aussi, tu ne trouves pas ? "




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Mer 19 Juil - 7:15
Lorsque je lui dis que je ne compte pas rester longtemps, elle m’informe qu’elle est ici uniquement pour passer une journée tranquille (jusqu’à ce qu’un ballon sauvage fasse irruption, du moins).  Je lui demande ensuite son nom, ce à quoi elle me répond par une série de surnom auxquels j’ai déjà plus ou moins pensé. Je lui rends son sourire.

-C’est vrai que ce genre d’idée m’a traversé l’esprit mais je préfère poser un nom sur un visage, plutôt qu’une idée reçue. Et puis, tu ne peux surement pas te résumer uniquement à ce genre d’appellations. Moi c’est Haru Ikeda.

Elle reprend donc ses sacs et arrive alors vers nous une petite fille. Etant donné qu’elle appelle Jenny « mademoiselle », j’en déduis d’office qu’elles ne doivent sûrement pas être de la même famille. Je ne dis rien mais j’écoute tout de même la conversation. Apparemment, la petite était sur le point de se faire arnaquer par un vendeur mais Jenny serait arrivée et l’aurais aidée, la petite aurait alors suivi les conseils de la dresseuse pour éviter de se faire arnaquer à nouveau. Je ne sais cependant pas s’il est vraiment moral d’apprendre à une enfant à « sourire, séduire, simuler »pour avoir des réductions mais bon… C’est sans doute un mode de vie, même si cela me dépasse. L’enfant s’en va et je lui adresse un signe de la main. Ma nouvelle rencontre me demande alors ce que je pense de cette enfant. Je préfère taire le fond de ma pensée.

-Oui, elle a l’air adorable. Et d’être une bonne élève. Dis-je avec un sourire.

Je jette un coup d’œil à mon Evoli, il est assis à côté de moi et « discute » avec les Pokémon ne la dresseuse. Il faut que je songe à l’entrainer plus sérieusement. Apprendre de nouvelles capacités me parait être une priorité si l’on veut remporter une compétition quelconque. Peut être devrais-je penser à faire un tour dans un magasin de CT aussi un de ces jours. Et à l’office de tourisme.

Je jette un œil à ma montre. 15H53. Le temps passe vite. Je ne vois plus les enfants de tout à l’heure sur la plage. Dommage, j’aurais bien aimé leur rembourser leur ballon. Tant pis, je suis pas radin mais ça fait de l’argent d’économisé. Je me retourne vers Jenny et lui pose une question qui me trotte dans l’esprit depuis tout à l’heure.

-Tu as déjà gagné un concours ?

Bien sur, ma question est sérieuse, ce n’est pas pour me moquer encore une fois de sa tendance à ne jurer que par les apparences. Je suis vraiment intéressé par sa réponse.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Mer 19 Juil - 8:16




Moi, moraliste ?!






Je connais enfin le nom de ce jeune garçon... Haru Ikeda... Et il avait bien pensé à ses noms. " Oui, on m’appelle aussi la femme fatale, la peste ou le cœur brisé. "
Après l'arrivée de Willow et notre discussion, Haru valide le fait qu'elle est adorable et comme il le dit une bonne élève. " C'est vrai, mais après je lui ai dit que ce n'est pas tous les vendeurs juste certains. Elle me rappelle moi à son âge, gentille et naïve... Moi, je faisais confiance aux gens, avec mon physique je n'ai pas eu beaucoup d'amie fille, j'en avais quelques unes et les garçons... J'avais plus la côte mais je n'avais d'yeux que pour mon petit copain. Mais, ils m'ont tous trahi et je me suis endurcie et entièrement fermée. J'ai compris qu'une seule loi dirige le monde, la loi du plus fort. C'est pour ça que je suis superficielle, j'use de mon charme pour réussir, et j'écrase les autres pour ne pas qu'il m'écrase. Alors, arrivée ici, j'avoue que ma vision a légèrement changé, il y a des personnes que j’apprécie même que je ne ferais pas de crasses logique. Tu peux te sentir flatter, tu ne m'inspire aucun dégoût et je n'éprouve aucun mépris à ton égard. C'est pour ça que je ne veux pas que cette fille devienne comme moi. Moi, j'aime comment je suis mais... C'est pas la plus belle vie. Mes parents m'ont déshérités et je n'ai plus aucun contact avec eux. Bref, en gros, cette fille doit savoir se méfier et manipuler dès l'enfance. Parce que même si les gens ne s'en rendent pas compte, mais ils manipulent sans le vouloir. Quand tu convainc ton ami d'aller au cinéma alors qu'il voulait aller à la mer, tu le manipule d'une certaine façon. "

C'est rare que je fasse un long discours sur mon passé et donner des leçons de moral. Je suis loin d'être une moraliste mais cette enfant le mérite vraiment. Il se pourrait que j'ai un cœur derrière la glace, tiens. Tiens... Haru me demande si j'ai déjà gagné un concours...
" Hé bien... Disons que je n'ai fais qu'un concours pour l'instant, disons que ça a plu, tu le sauras bien assez tôt si j'ai gagné " Je parlais bien sûr, du concours qui a eu lieu à Port-Corail, spécial été. Je préfère garder le suspense, c'est plus excitant.
" Au faite, il faudra que tu passes rencontrer le professeur Baobab pour lui présenter ton adorable évoli. "




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Mer 19 Juil - 9:06
Après son long monologue, je commence à la cerner un peu mieux. Son obsession pour son apparence est en gros une sorte d’armure pour se protéger des gens qui pourraient lui faire du mal, ça la rend plus forte. Elle connaît ses charmes et elle s’en sert. J’imagine que chacun se sert de ses atouts, peu importe lesquels. Un peu comme dans un match Pokémon en fait. Ou un concours, ainsi qu’elle l’a souligné plus tôt. Je ne sais trop quoi répondre lorsqu’elle m’explique que ses anciens amis et petits amis lui ont fait du mal, donc je reste silencieux et compatissant. Ah et la bonne nouvelle c’est que je ne lui inspire ni dégoût, ni mépris. Ça fait de moi quelqu’un de chanceux alors ? Je suppose.

Elle finit par me faire un mini-cours sur la manipulation, et une fois de plus, je suis globalement d’accord avec ce qu’elle dit même si je trouve qu’encore une fois c’est un peu extrême. Juste mais extrême. Disons que j’associe la manipulation à quelque chose de négatif mais en y réfléchissant, il est vrai que la plupart des discours sont basés sur le fait de convaincre et donc de manipuler. Même si la personne ne pense pas à mal derrière. Là par exemple, elle essaie de me convaincre d’accepter son point de vue. Ce n’est pas méchant ou venant d’une intention négative (je suppose) mais c’est quelque part de la manipulation. Ce qui est vrai aussi, c’est que les sciences sociales et la philo me donnent mal au crâne.

-Je compatis à ce que tu as pu subir. Et il est vrai que je t’ai jugé un peu vite, désolé. Je ne suis pas entièrement d’accord avec ta façon de faire et de penser mais j’imagine qu’il faut de tout pour faire un monde. Et puis, tu n’as pas tort sur tous les points. Personnellement je ne m’embarrasse pas avec ce genre de détails, je prends les choses comme elles viennent et je fais ce que j’ai envie de faire au jour le jour.

J’esquisse un petit sourire pour appuyer la sincérité de mes paroles. D’après ce qu’elle me dit ensuite, elle a déjà participé à un concours mais elle ne me dit pas le résultat. Peut être qu’elle n’a pas envie d’en parler ou alors elle ne le sait pas encore. Dans tous les cas je n’insiste pas. Elle me conseille aussi de rencontrer le professeur Baobab pour lui présenter mon Pokémon. Je ne suis pas étonné, après tout, chaque région a un professeur Pokémon comme le professeur Chen, le plus connu de tous. Je n’avais pas prévu de rencontrer ce professeur (même si je viens juste d’apprendre son existence). Hum... A voir. J’imagine qu’un professeur de cet acabit doit aussi être très occupé, je ne voudrai pas le déranger. Et pour lui dire quoi ? « Bonjour, je m’appelle Haru, je viens de débarquer. Vous avez vu mon Evoli ? Hein, dites ? Vous l‘avez vu ? » C’est une rencontre qui pourrait être très enrichissante pour moi mais en même temps peu intéressante pour lui.

-D’accord, je vais garder ce conseil en tête. Je verrai peut être pour aller faire un tour à son labo, un de ces quatre. Où est-ce qu’il se trouve ?

Je suis un inculte. En plus d’une carte, il me faudrait un guide touristique. Je soupire, m’exaspérant moi-même. Mais bon, je m’attendais à quoi en choisissant de débarquer ici ? Si j’ai choisi Lumiris, c’est avant tout car c’est une région que je ne connais absolument pas, après tout.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Ven 21 Juil - 14:55





Vrai touriste





Après ses paroles suite à mon monologue, nous parlons de ce qu'il doit faire après, notamment rencontrer le professeur Baobab. Je l'avais rencontré aussi après mon arrivée, j'ai envie de dire... C'est un scientifique quoi. J'avoue que les sciences et moi, c'est pas l'amour fou, je suis plus dans le relationnel. Mais, Haru ne sait pas où il se trouve, je suppose qu'il ne connaît même pas la région, il n'a pas de carte de Lumiris ?! Je vais encore lui donner mon aide, je suis trop sympa aujourd'hui, c'est grâce aux chaussures. Je sors donc mon téléphone, fouille un peu et lui montre une photo de la région.
" Alors ça c'est la région, nous on est là, à Port Corail et là-bas c'est le lieu ou tu peux trouver le professeur à Nemerya là ou je vis, la capitale en gros. "

Il est vraiment à la ramasse lui, venir dans une nouvelle région sans carte ? Mais il a pris quoi pour son voyage ?! " Dit moi, tes affaires... C'est seulement ce sac ? Y a quoi dedans ? Parce que venir sans carte, il faut le faire " Je commence à rigoler parce que cette situation me fait vraiment trop rire. " Tu as de l'argent au moins ? Une idée de travail ? Un lieu de résidence en dehors des centres pokémons ? Un projet pour la suite, je pense que oui quand même "

Parmi les différents groupes présent à Lumiris, j'avais préféré les Pléiades même si faire des combats ne me dérange absolument pas. Après, lui, il n'a pas la tête d'un Pléiade... Il m'inspire plus un Pulsar, ils sont déterminés, majoritairement séduisants, combattants. Ouais, il a bien la carrure d'un Pulsar... Après je me trompe peut être.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Sam 22 Juil - 5:30
Lorsque je lui demande où est-ce que je pourrai bien trouver ce professeur, cela semble à la fois l’amuser et l’exaspérer. Elle sort son téléphone portable et m’affiche une carte de la région. J’ai déjà vu cette carte sur internet, je me suis renseigné un minimum avant de venir quand même. C’est juste que je n’ai pas retenu toutes les villes, leurs noms, les choses qu’on y trouve. En fait, en y réfléchissant, j’ai quasiment rien retenu, autant dire que je n’ai pas regardé de carte avant de venir, je passerais peut être moins pour un idiot. Néanmoins, en voyant cette carte, je reconnais Port-Corail (quand même, je sais où je suis !) ainsi que Nemerya qui est, comme dis plus tôt, la capitale de cette région. Au moins j’ai deux ou trois trucs qui me reviennent.

-Non, je suis arrivé il y a quelques heures à peine, j’allais justement acheter une carte quand Alm a voulu s’arrêter pour jouer sur la plage... Tu connais la suite. Quand à des projets d’avenir… Considère que je suis ici en vacance et que je loge aux centres Pokémon parce que c’est beaucoup moins cher qu’un hôtel. Je compte juste voyager dans Lumiris, visiter un peu, tout en m’améliorant dans mon rôle de dresseur et de coordinateur. Pour l’argent, j’ai beaucoup économisé donc j’ai des réserves, c’est un voyage prévu depuis pas mal de temps. Quand aux projets futurs, j’aviserai en suite.

Il est vrai que ça faisait longtemps que je songeais à partir et qu’à aucun moment je n’ai pensé à acheter une carte à l’avance. Pour l’argent, je ne roule pas sur l’or mais en faisant attention, je devrais pourvoir tenir quelques semaines. C’est de la quasi-totalité de toutes mes payes de ces derniers mois dont on parle après tout. Encore une grosse différence avec la demoiselle : J’ai tout intérêt à me serrer un peu la ceinture en faisant avec le strict minimum, là où elle n’hésite pas à acheter des vêtements plutôt onéreux.

En fait je pensais m’être organisé correctement mais plus la discussion avance et plus je me rends compte que je suis à la ramasse. Bah, faut que j’arrête de penser à ça, sinon je vais pas m’en sortir. J’ai pris des sous-vêtements propres au moins ?

-Et toi tu as un travail ?

Etant donné le discours qu’elle me tient et les dépenses qu’elle à l’air de se permettre, j’imagine que oui. Ou alors elle ne bosse pas mais ses parents sont des bourges. Au choix. Mais d’après tout ce qu’elle me raconte, je pense que la première idée est la plus probable.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Mar 25 Juil - 15:00





Les familles





Je vois je vois... Il avait tous prévu, c'est assez rassurant... L'argent il a... Le logement aussi... Le projet, il verra. Déjà, l'entrainement c'est assez logique et très utile si on veut s'améliorer dans le monde des pokémons.  Moi, j'étais venue qu'avec mes vêtements, des légères économies et ma belle bouille. J'ai eu beaucoup de chance de trouver ce job de serveuse. Même si c'est pas mon boulot final, c'est correcte en ce moment.

" Je suis serveuse dans un petit bistro de Nemerya mais ce n'est que passager. Je ne ferais pas ça toute ma vie encore heureux. "


Je viens de penser que sa situation doit être très aisée si il vient seulement avec des économies. Parce que, un vacancier qui compte traîner dans la région un long moment a soit un travail soit une famille très très riche. Tiens... C'était moi avant... Je déteste vraiment mes parents.
" Par hasard, ta famille n'est pas riche hein ? "
Pourquoi je n'ai pas eu de chance avec mes parents, ils étaient riches mais des purs bâtards !! Et d'autres ont des parents riches et hyper cool!! C'est le must!! Après, j'avoue qu'avoir des parents " pauvres " mais cool c'est bien aussi, le pire c'est les parents " pauvres " et bâtards, je me pendrais personnellement, les gens qui ont vécu ça ou qu'ils le vivent doit vivre un calvaire.

Pendant que nous parlions, Serqet était parti non loin de nous, jouer dans les fleurs. Daji, ma petite légendaire, se reposait encore sur le banc. Elle dormait avec une grâce, c'est magnifique. Et Calypso discutait... ou parlait... Enfin, elle était avec l'adorable Evoli de Haru. Mes chéries ont passées une journée... Agréable en général, ce soir elles vont bien dormir, y a intérêt.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Mar 25 Juil - 16:59
Jenny m’informe qu’elle est serveuse dans un restaurant. J’ai déjà bossé quelque temps là dedans, et je sais que ce n’est pas facile tous les jours, surtout quand les clients décident d’être exécrables. Et puis, avec tout ce qu’elle vient de me dire, j’admets que je ne l’aurais pas vue dans ce genre de métier, au service des autres. Mais bon, il faut bien remplir son assiette. Je suis surpris de l’entendre me poser une question sur ma famille.

-Non, nous sommes une famille modeste, dans la moyenne. C’est juste qu’étant donné qu’à Kanto je vis encore chez mes parents, je n’avais pas de facture ou de loyer à payer. Du coup j’ai pu mettre de côté presque la totalité de mes salaires de cette dernière année. Je ne sais pas combien de temps je tiendrai avec ça, donc j’essaie de faire attention à mes dépenses. Et le jour où mes réserves s’épuisent, je pourrais toujours chercher du travail ou dans le pire des cas, rentrer chez moi. Je survivrai, ne t’en fais pas pour moi. Dis-je en souriant.

En même temps, ce voyage, c’est un rêve de gosse. J’ai toujours vécu avec des Pokémon, et avoir les miens, les entraîner, livrer des combats épiques et tout ça… C’est ce que j’ai toujours voulu faire, donc c’est normal que je m’en donne les moyens. J’allais lui retourner la question, par rapport à sa famille, mais je me suis souvenu de ce qu’elle m’avait dit plus tôt : Elle n’a plus de contact avec eux. C’est moche quand ça finit comme ça… Mais malheureusement, il y a toujours des gens à qui ça arrive.

-Tu disais qu’être serveuse n’est que temporaire. Tu comptes faire quoi plus tard ? Honnêtement, je te verrai bien à la tête d’une entreprise. Tu m’as l’air d’avoir les compétences pour ça et de savoir te donner les moyens.

Négociatrice, largement capable d’obtenir ce qu’elle veut d’une façon ou d’une autre, débrouillarde et partisane de « la loi du plus fort », sans rire, je pense qu’elle serait douée dans le monde des affaires. Mais bon, c’est une question de goût aussi, beaucoup de gens seraient doués pour quelque chose mais n’ont pas l’envie ou l’intérêt de le faire. Je suis bien placé pour le savoir, j’aurais pu faire des études supérieures mais à la place j’ai décidé de devenir dresseur. Je ne crois pas au destin, tout n’est qu’une question de choix.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Mer 26 Juil - 7:58





Moi, futur star





Une famille modeste... Et bien, c'est un garçon économe en plus, waouh. J'avoue être assez étonné de la façon de vivre de Haru, Il a fait de nombreuses économies, ça montre que sa décision de partir est murement réfléchie. Il limitera ses dépenses, un truc où j'en serais incapable. Et, quand il arrivera au bout de ses économies, il optera soit pour le travail soit un retour chez ses parents. Moi, j'ai opté pour le travail, enfin moi et mes parents c'est la guerre aussi donc bon, la situation est différente.

Attend !! Il pense que je m'en fais pour lui !! Mais pas du tous!! Je ne demande ça que par... Politesse, il a fumé!! Pfff, moi, m’inquiétait pour les gens, c'est... n'importe quoi. Je détourne la tête d'un coup " Tsss, je ne m'inquiète en aucun cas, c'est de la politesse . "
Je boudais pendant un petit moment avec d'entendre qu'il me pose une nouvelle question. Je me tourne en rigolant " Alors, non, serveuse ce n'est pas du tous mon but et pour l'entreprise... Non. " Pour prononcer le dernier mot, je pris un ton très sec. " Pardon, mais à la tête d'une entreprise me rappelle une mauvaise histoire avec mes parents. Et on me le dis souvent que je pourrais diriger, mais moi, je préfère être une célébrité, mannequin, une star en gros. Ou au pire, journaliste d'investigation, people, découvrir les petits secrets des gens, voir même présentatrice à la tété, météo où je ne sais quoi ça m'irait aussi. Après sans me vanter, je pense que physiquement, je devrais le faire. "

Mon rêve a toujours été la célébrité, avoir le contrôle sur des gens, me montrer, avoir plein de fans qui m'aiment. Je pense que tous ses vœux me viennent de ma solitude dans mon enfance, et aussi parce que j'ai toujours aimé la musique, la comédie, poser, défiler, la mode, l'art, la télévision, parler et fouiner. Oui, je suis comme ça, sans parents à l'écoute on a grave le temps pour s'occuper.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Mer 26 Juil - 8:48
Elle… boude vraiment, parce que je lui ai dis « ne t’en fais pas pour moi » ? C’est bizarre de faire la tête pour ça, je ne disais pas ça contre elle. C’était juste une façon de parler, ce n’étais en aucun cas pour… pour quoi exactement ? Qu’est ce qu’elle peut bien me reprocher ? Ce n’est pas une insulte, ce n’est pas un manque de respect. Je comprends pas. Peut être qu’elle se sent un peu… comment dire ? Sous estimée, ou un truc du genre ?

-Désolé, je pensais pas à mal.

Juste après, il semble que j’ai fait une autre bourde en lui parlant d’entreprenariat. Décidément, j’enchaîne les boulettes aujourd’hui. Au moins elle ne fait pas la tête cette fois. Et contre toute attente, elle m’informe qu’elle se verrait plus dans un métier qui la mettrait en avant. Mannequin, présentatrice ou ce genre de choses. Je rigole. Etant donné sa personnalité, je ne suis pas étonné. J’y ai pensé aussi mais je n’ai pas osé le dire, de peur qu’elle ne pense que je la juge encore une fois.

-Oui, c’est vrai que tu semble avoir le talent pour te faire une place dans ce genre de milieu également. Dans quelques années, je te verrai à la télé alors.

Ce que je me demande, c’est est-ce que sa personnalité sera acceptée ? Si elle se montre comme une jolie jeune femme narcissique et superficielle, tout le monde risque de ne pas l’apprécier. Remarque, c’est pas comme si elle semblait en avoir quelque chose à faire, elle le dit elle-même que c’est ce qui fait sa force. Mais bon, je pense qu’elle saurait gérer les « haineux », c’est ce qu’elle semble faire de mieux.

-Personnellement, je ne sais pas si ça me plairait d’être connu. Pas pouvoir aller d’un point A à un point B sans que les gens te reconnaissent, faire attention à son image, toutes les responsabilités et contraintes que ça implique… Ca ne me conviendrait pas je pense. Mais en tout cas, si c’est ce que tu veux, je te souhaite de réussir dans cette voie.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Mer 26 Juil - 13:44





Combat ?





Ouais il ne pensait pas un mal, je ne suis pas la fille qui va être gentille là. Je ne suis pas cul cul la praline quand même! Même si, je m’inquiétais quand même un petit peu... Mais chut!!
Il confirme que je peux avoir une place dans le milieu médiatique, il a parfaitement raison. Moi, on m'aime ou on m'aime pas je m'en fiche royalement, mais Haru, lui, préfère la discrétion, le calme, c'est tout à son honneur, je le comprends.

" Je vois très bien ce que tu veux dire, mais c'est vrai que la célébrité a des inconvénients enfin un peu comme tous les métiers. "
Après le tous, c'est de savoir s'y faire, ce n'est pas toujours rose mais il faut être déterminé. Le temps passe, et la faim commence à venir donc il faut que j'envisage d'aller dîner moi. Mais, j'avoue que je suis curieuse de voir de quoi Haru est capable.

" Dit moi, ça te dis un petit combat pokémon avec un pari... Je suis joueuse ça peut être marrant. Le perdant offrira le restaurant, si ça te dis. "
J'avoue que je n'avais pas de stratégie contre son Evoli mais j'ai une vague idée pour arriver à bout de son pokémon. Espérons que je n'utilise pas mon argent ce soir, il va payé celui là.

Je regarde mes chéries et réfléchit quand même laquelle je peux utiliser. Serqet... Daji... Ou Calypso... Il est nouveau ici donc Calypso c'est un peu trop facile... Serqet ou Daji... J'hésite beaucoup... Mais je crois savoir qui je vais prendre, oui, je sais!



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Mer 26 Juil - 16:33
Elle n’a pas tort, tous les métiers ont leurs inconvénients. Tout dépend en fait de ce que l’on cherche et de ce que l’on est prêt à accepter en contrepartie. Alm vient se blottir contre mes jambes et me jette un regard plein d’attente. Ca va bientôt être l’heure de manger, ça doit être ça. Jenny doit aussi s’en être rendu compte, puisqu’elle me fait une proposition qui m’a l’air amusante. Un combat et le perdant paye le resto à l’autre. Je soupire. Ca ne m’arrange pas vraiment, lui ai dit un peu plus tôt que je m’efforçais de faire le moins de dépenses inutiles possible. Mais je l’entends déjà me dire un truc du genre « bah quoi ? Tu as peur de perdre ? ». Mais bon, j’imagine que dans le pire des cas, je peux m’autoriser ça pour notre arrivée à Lumiris. Attends une minute. Le principe du pari c’est que le gagnant de paie rien, n’est ce pas ? Ca devrait aller, alors. Ne partons pas dans l’optique que nous allons perdre. Je jette un œil à mon compagnon. Il a compris de quoi il s’agissait et semble près à en découdre.

-Alm, ce soir, resto gratuit !

Cette perspective à l’air de l’enchanter. Je lève les yeux vers notre adversaire, l’air faussement inquiet et un brin moqueur.

-A moins que tu n’aies peur que… Comment tu dis déjà ?… Que je « blesse la beauté » de tes Pokémon ? On est pas obligés d’en arriver là, si tu tiens tant à me payer le repas…

Le sourire aux lèvres, je me dirige vers le milieu de la plage. Elle a un avantage, elle sait quel Pokémon j’utilise. Moi j’ai une chance sur trois. Je me demande lequel elle va choisir. Chinchidou, Goupix ou Roselia ? Je ne sais pas à quel point ils sont forts pour le combat mais je ne vais pas tarder à le découvrir.

Mon Evoli, attend son adversaire de pied ferme, en position de combat. Se tenant bien droit, tentant de paraître élégant et d’imposer sa présence sur le terrain. Si cela peut ne serait-ce que décontenancer son adversaire, c’est ça de pris. Et puis, c’est le genre d’allure que je lui demanderais d’avoir dans les concours.

-Tu veux la première attaque ? Demandé-je à la demoiselle.

Je me sens tout excité à l’idée de livrer notre premier combat, à la loyale. Ca serait triste de commencer sur une défaite. Je me demande s’il lui reste de l’argent après cette journée shopping ?



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Jeu 27 Juil - 15:09





Let's go! Fight!





Il a l'air bien confiant, ça promet d'être un combat fort amusant. Et il tente de m'intimider ou de me taquiner comme attaquer la beauté de mes chéries. Tiens, il va voir qu'elles ne sont pas que belles et que nous savons très bien nous battre.
" Hoo, on va jouer, tu vas pleurer après que la beauté t'auras vaincu. "
J'avais décidé qui j'allai choisir, c'était obligatoire, Daji allait devoir montrer son côté légendaire. C'est mon pokémon qui est arrivée en dernier et j'ai envie de voir de quoi elle est capable en combat. Même si je n'ai pas de doute sur ses capacités, alors c'est parti, on se préparer et Daji, je compte sur toi ma princesse !!

Nous nous dirigeons donc tous ensemble au milieu de la plage, je fais signe à Daji de se mettre en position. Elle se déplace sur le sable avec sa grâce naturelle. Et elle fait face à son adversaire prête à en découdre. Sans surprise, il utilise son Evoli, je le savais, c'est son seul pokémon mais je ne le prend pas à la légère, je n'ai aucune envie de payer ce resto ce soir.
" Merci, faisons ça alors, et je te le dis tu vas payer l'addition ce soir. Daji allez !! "

Daji court vers sa cible avant de sauter et de lancer l'attaque Flammèche avec une beauté comme je l'avais imaginé. J'attends de voir la suite du combat mais Serqet et Calypso sont toutes contentes d'encourager leur amie dans cette bataille.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Jeu 27 Juil - 18:05
Notre adversaire sera donc le Goupix. Ce choix me convient parfaitement. Nous sommes donc en place et elle lance la première attaque. L’élégant type feu court en direction d’Alm, qui reste immobile, et saute avant de lancer une attaque feu à distance.

-Esquive !

C’est presque trop facile, Alm était prêt à recevoir cet ordre et bondit sur le côté. Trop facile ? Peut être pas. L’attaque, vient s’écraser dans le sable en frôlant de justesse mon Pokémon. Il semblerait que j’ai mal calculé mon coup. Ok, analysons rapidement le terrain. Une plage tout ce qu’il y a de plus banal. De l’eau, du sable. Deux éléments qui sont au désavantage d’un type feu. Cependant, cela a aussi des désavantages pour mon Pokémon. Le sable n’étant pas un sol dur, nos pieds s’enfoncent légèrement dedans ce qui nous ralentit. Il en va de même pour les deux combattants, voilà pourquoi Alm a faillit manquer son esquive.

-Mimi-queue !

Mon ami agita gracieusement sa queue en direction de son adversaire pour le provoquer et lui faire baisser sa garde. Mais je ne peux pas me contenter de ça, je dois attaquer aussi. Cependant… Son Pokémon semble être un débutant, comme le mien. Ce qui signifie que son panel d’attaque ne doit pas être très large et j’en connais déjà une : Flammèche. Deux solution s’ouvre à moi : Soit, ses capacités sont plutôt offensives et je dois me méfier de ses autres possibilités d'attaques, soit, il ne connaît que celle là, ce qui signifie qu’il va tenter de rester à distance. Et je ne peux pas attaquer à distance. Dans les deux cas, je suis face à une situation dangereuse. Ah ! Autre chose qu’il va falloir que j’améliore : Ma vitesse de réflexion. Pendant que je pense à tout ça, je ne suis que partiellement concentré sur l’action présente, ce qui laisse le champ libre à mon adversaire pour attaquer. Mais j’ai une idée qui commence à émerger.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Ven 28 Juil - 8:10





Nuage de sable





L'attaque flammèche de Daji a été esquivé mais le pokémon a eu un peu de mal à cause du sable. J'ai remarqué que c'est aussi handicapant pour Goupix qui est retombée en galérant un peu mais ça c'est bien passée. Mais restons concentrer sur le combat! Le petit Evoli commence à lancer l'attaque mimi-queue... Hmm, sa stratégie serait d'abord d'affaiblir les défenses de Daji, en plus la mer n'est pas en mon avantage. Donc il veut m'affaiblir puis me battre en quelques attaques, c'est ce qu'on verra. Je lance un regard à goupix qui comprend tout de suite ce que j'imagine.

" Vas y ma princesse !! " Daji lance une nouvelle fois flammèche mais cette fois vers le sol. Le sable commence à voler et se diriger vers Alm. Sans arrêter son attaque, Daji attend que le nuage de sable arrive sur l'autre pokémon avant de lever la tête et que son attaque aille en plein milieu du nuage. Cette technique devrait normalement marcher sauf si il avait prévu un truc... Grrr... Mais j'ai plus d'un tour dans mon sac. Si l'éblouissement ne marche pas j'ai encore d'autres cartes à utiliser, notamment mon arme secrète.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Ven 28 Juil - 9:06
Pendant que je réfléchissais, Jenny en a profité pour agir. Je ne réalise ce qu’il se passe que lorsque je vois Alm disparaître derrière un nuage de sable. Il faut qu’il sorte de là dedans, et ça tombe bien, mon plan consiste justement à bouger.

-Alm, diriges-toi vers...

Je suis interrompu par un cri venant de mon ami. Est-ce qu’il vient de subir une attaque ? Fais chier ! Je recommence en criant plus fort.

-Alm, sur ta gauche ! Va vers la mer !

Je ne l’entends plus pendant un instant. Ne me dis pas que c’est déjà finit ? Non, le voilà qui émerge du nuage de sable en courant vers l’eau, le pelage légèrement roussis par endroits.

-Roule-toi dans l’eau !

Avec un peu de chance, Jenny pensera que je ne lui dis ça uniquement pour soulager la douleur de son attaque feu. La réalité est toute autre. L’eau mélangée au sable dans ses poils devrait atténuer la puissance des attaques feu du Goupix. Il subira tout de même des dégâts, mais c’est la meilleure idée que j’ai en stock pour l’instant. Note à moi-même : Ne pas utiliser cette stratégie en concours. Un Evoli avec les poils trempés et pleins de pâtés de sable n’est pas aussi élégant qu’un Evoli sec.

-Maintenant, charge à pleine vitesse !

Je pense à autre chose.

-Ferme les yeux et ne t’arrête de courir que lorsque je te le dirai.

C’est risqué, mais il n’y a pas de combats sans bobos. Il le sait et me fais confiance. Quand bien même nous viendrions à perdre, je serais là pour panser ses blessures à la fin. Le Pokémon, confiant,  se mit à courir le plus vite possible vers le Goupix, les paupières closes. Pourquoi les yeux fermés ? A cause du sable. Je ne veux pas qu’il ait du sable dans les yeux. Dans tous les cas, il n’y voit rien, certes. Mais au moins il a la douleur et la gêne en moins.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 188
Stardust : 640
Ven 28 Juil - 9:26





Jeu d'actrice





Yes!!! Ma stratégie a fonctionné mais le pokémon de Haru est toujours debout et il court vers la mer... Il veut atténuer les dégâts de mon attaque flammèche... Mais... Merde!!! Je vais galérer maintenant pour lui faire des dégâts! Ho merde! Mais bon, on va devoir faire la stratégie... Quoi?? Il fonce vers Daji les yeux fermés!! On se calme et on le laisse s'approcher... Encore... Encore... Encore... Maintenant!!

" Daji, maintenant, salto avant et glissade pour t'éloigner de lui!! "
Daji saute et glisse mais elle ne glisse pas au bon endroit!! " Pas vers ce château de sable!!! " Et POUF!! Daji entre dans le château tel une princesse... Merde... " Relève toi vite ma belle !! " Ma goupix se couche mais elle est encore abasourdie pas le choc... Enfin, c'est ce que Haru et Alm doivent croire. Le piège est lancé.

Dès que Alm va foncer vers Daji qui joue vraiment bien le pokémon un peu dans les étoiles et moi la fille qui perd son sang froid, il va vite se faire enterrer, bon elle est très sale mais tant pis, et je sais qu'elle a du se faire quand même mal avec le choc du château même si c'est du sable... Bon maintenant viens, je t'attend.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 927
Ven 28 Juil - 10:03
Alm est arrivé d’un peu loin, je m’attendais à ce que son Pokémon esquive. Mais pas de manière aussi ridicule. Enfin, le salto était classe. Mais l’atterrissage…  Je rigole à en pleurer en voyant le Pokémon émerger du château de sable.

-Alm… Arrête… toi… Parvins-je à articuler entre deux rires.

Le petit Pokémon arrête sa course folle, lui n’a pas vu l’action et se demande pourquoi je suis aussi hilare dans un moment pareil. Je m’efforce de me calmer. Le monticule de sable à côté du Pokémon feu me donne une idée. Puisque son Goupix semble plutôt agile, il faut l’entraver, d’autant plus qu’il semble sonné, c’est le moment d’agir.

-Jet de sable, enterre-le !

Tournant le dos à son adversaire, Alm utilise ses pattes arrière pour projeter les petits grains sur son adversaire. Avec un peu de chance, sa vision s’en trouvera réduite également. J’allais lancer une attaque charge mais je me rends compte que ça ne servirait à rien. Déjà, le sable amortirait le choc. Et en suite, Alm finirait lui aussi empêtré dans les restes du château.

-Nargue-le.

Toujours tournant le dos à son adversaire, le petit Pokémon lança une nouvelle fois sa Mimi-queue. Il faut dire que je suis en assez mauvaise posture pour le coup. Mais j’ai encore quelques coups dans ma manche.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Seul sur la plage (libre)
» Suicide et combat sur la plage.
» Reviens de la plage avec Victoire
» Sybille et Nathan à la plage (Pv : elle)
» Sur la plage abandonnée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération