Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Une rencontre inattendue! [PV Haru Ikeda]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Lun 17 Juil - 14:56

Une rencontre innatendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Le soleil venait de dépasser le zénith, il devait être aux alentours de treize heures ou quelque chose comme ça. Lise était encore et toujours à Port-Corail, à croire qu'elle préfère cet endroit que sa maison. Il fait préciser que son logement n'est pas très loin de l'arène de la ville, qui est, rappelons le, le repaire des pokémons poisons. Non pas qu'elle se n'y plaise pas, mais elle aimait beaucoup entendre le bruit des vagues et admirer un magnifique port comme celui de Port-Corail. La demoiselle était encore avec son fidèle Riolu qui gambadait toujours non loin de ses jambes, de peur de perdre sa dresseuse.

Riooo!

Ah, tu es encore trop excité, je commence à me demander si ce n'est pas l'air marin qui te ferais cet effet.

Hey mad'moiselle!

Le hurlement d'un homme parvint jusqu'aux oreilles de Lise, son ton de vois lui laissait penser que ce n'était pas quelqu'un avec des bonnes intentions envers elle, elle se contenta donc de continuer à avancer. Pleins de garçons remarquait l'allure, la démarche ainsi que le style de Lise, elle ne passait pas inaperçue et pourtant elle n'avait rien demandé à personne. Lise commençait à oublier complètement qu'un gros lourd la suivait, elle pensait l'avoir semé jusqu'à ce qu'il arrive à lui attraper fermement le bras, Riolu continuait d'avancer il était bien trop joyeux et prit dans l'environnement pour se retourner.

Mais ... si je ne vous réponds pas c'est que je ne vous dois rien alors maintenant lâchez moi ou j'appelle la police.

L'homme remarqua qu'elle serrait le poing, elle ne semblait pas avoir d'autres pokémons sinon elle les auraient sortis au moment où elle se serait faite avoir. Il continuait de serrer son bras, Lise ne put pas se retenir plus longtemps de lui donner un bon coup de poing, elle serrait les dents, elle qui n'avait pas l'habitude de donner des coups, celui là était particulièrement douloureux. La peur commença à la prendre à la gorge, elle n'avait qu'une envie c'était de hurler, elle continuait d'avancer, non, de courir dans la direction vers laquelle s'était dirigé son petit compagnon. Elle l'apercevait, il semblait avoir trouvé un dresseur avec, un Evoli? De loin elle ne pouvait pas l'affirmer, sa peur remonta finalement.

RIOLUUU!!

Lise avait les larmes aux yeux, son petit pokémon commençait à peine à se retourner qu'elle lui sauta dessus pour le prendre dans ses bras. Il semblait aussi inquiet que sa dresseuse, elle ne s'était même pas inquiétée de savoir si le probable dresseur lui parlait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Mar 18 Juil - 10:11
Cela fait quelques minutes que je suis Alm, qui essaie de m’emmener je ne sais où. Il ne m’a pas quitté d’une semelle depuis que nous sommes arrivés à Port-Corail, donc je me demande même s’il sait où il va. Bah, tant pis, ça fait visiter au moins, et si ça lui fait plaisir de servir de guide touristique pourquoi pas ? Je croise quelques personnes dans les rues. J’imagine qu’à cette période de l’année, la plupart des vacanciers viennent avant tout pour la plage.  Il fait beau après tout mais n’est-il pas conseillé d’attendre la fin de l’après midi pour se baigner ? Les coups de soleil, ça pique et puis il ne faudrait pas risquer l’insolation. Enfin, ça me va bien de dire ça… Je ne porte pas de chapeau ou de casquette pour me couvrir la tête et les petits coups de soleil que j’ai sur les bras, depuis l’arrivée de mon bateau à Lumiris, me brûlent légèrement.

Nous débarquons sur le port. Le petit Évoli jette des regards de partout, comme s’il cherchait quelque chose. Alors que j’allais lui poser la question, il se dirige à grandes foulées vers un bateau et se retourne vers moi, lançant des petits cris. Est-ce qu’il veut rentrer à Kanto ? Ou simplement faire une nouvelle virée en mer ? Dans tout les cas, ce n’est pas au programme.

-Pas tout de suite Alm. Tu sais, on est à Lumiris pour un bon moment. Mais c’est une île alors il y aura peut être quelques balades en bateau à faire durant notre voyage.

La mer est calme est brillante de soleil, une fois de plus. Les vagues viennent s’écraser doucement contre la coque des bateaux. Mon regard se perd dans l’horizon. Ca fait bizarre de se dire qu’on est si loin de la maison et qu’on y retournera pas avant longtemps. Bien sûr, nous avons choisi de venir ici de notre plein grès…

Quelque chose venu se cogner contre ma jambe me sort de ma rêverie. Un Pokémon ? C’est un Riolu. Il n’a pas du faire attention où il allait. Je m’agenouille devant lui, tandis que mon compagnon s’approche de lui pour le saluer.

-Bonjour toi, tu es perdu ? Ton dresseur est ici ? Lui demandé-je bien qu’il puisse être sauvage également.

Je regarde autour de moi et c’est alors que je vois une jeune fille, d’à peu près mon âge, courir vers nous. Elle est rousse, grande (je ne suis pas vraiment doué pour juger les mesures mais je dirai bien dix centimètres de plus que moi, à peu près), plutôt mignonne et vêtue de bleu.
Elle semble affolée… Ou paniquée, je pense que c’est un terme plus approprié. Elle se jette sur le Riolu pour lui faire un câlin. Bon, au moins un mystère de résolu, même si un nouveau commence à émerger. Je croise le regard d’Alm qui semble aussi gêné que moi.

-Euh… Excuse-moi… Tout va bien ?

On dirait qu’elle ne fait pas attention à moi, trop occupée par les retrouvailles avec son Pokémon.

-Est-ce que tout va bien ? Dis-je un peu pus fort.

Question bête, évidement que tout ne va pas bien, vu son état. Mais c’est la seule chose qui m’est venue à l’esprit pour engager la conversation. Loin de moi l’idée de vouloir être indiscret cependant, aussi je ne me fais pas plus insistant.

Mon Pokémon se rapproche doucement de la jeune fille et commence à la reniflée, inquiet, avant de frotter sa tête contre elle pour tenter de la réconforter. Je remarque aussi, un homme un peu plus loin qui semble nous observer du coin de l’œil. J’imagine que le cri l’a intrigué lui aussi.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Mar 18 Juil - 15:04

Une rencontre innatendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Lise écarquilla les yeux quand elle vit que l'homme lui parlait, c'était assez gênant comme situation pour la jeune femme qui avait encore les larmes aux yeux. Encore distraite par ce qui venait de se passer elle baissa légèrement la tête pour sentir celle d'un tout petit Evoli qui se frottait à elle, son coeur s'emballa. Lise rougissait et se baissa en rajoutant le Evoli dans ses bras, elle semblait tellement heureuse, on dirait une pokéfan avec une peluche Riolu et une Evoli. Puis son regard s'attardait maintenant sur l'homme en face d'elle, sûrement une tête de moins qu'elle et environ le même âge.

Oh ... pardon c'est votre Evoli?

La demoiselle reprit totalement ses esprits et se souvenait que c'était l'homme qui lui avait demandé si ça allait, dans sa tête ce fut "oui oui ça va j'aime juste m'inquiéter comme une folle à travers la ville". Elle lui répondit en commençant par un sourire.

Je suis désolée ... quand je suis affolée je perd la plupart de mes moyens! C'est une situation qui ne m'est jamais arrivée. En vérité ça ne va pas, un homme m'a violemment attrapée le bras alors que je marchais aux côtés de mon petit pokémon, qui ne s'en est pas inquiété plus que ça apparemment.

Le petit Riolu baissait la tête, il s'en voulait d'avoir laissé sa dresseuse seule face à un inconnu qui ne lui voulait apparemment pas que du bien. Elle lui fit comprendre que ce n'était rien en lui caressant la tête et en lui déposant un baiser sur la joue. Le petit pokémon allait tout de suite mieux, quant à Evoli il semblait un peu gêné d'être prit pour une peluche. Lise le reposa au sol en s'excusant d'avoir été si entreprenante avec lui.

Désolée petit Evoli, mais je trouve ce pokémon tellement adorable, je pourrais le câliner toute la journée. Oh, j'oublie tout le temps, je me présente, Lise Gray, originaire de Sinnoh et vous?

La demoiselle tenait son Riolu de son bras gauche et tendit la main droite à l'homme pour la lui serrer en guise de salutations. Si vous remarquez elle a l'habitude de vouvoyer les personnes qu'elle vient juste de rencontrer, même si ce sont des enfants, des personnes de son âge, elle ne va jamais le tutoyer tant qu'elle n'en aura pas reçu l'autorisation.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Mar 18 Juil - 17:19
Bon, au moins bonne nouvelle, la jeune fille semblait reprendre ses esprits, portant Alm dans ses bras. Elle affichait même déjà un sourire, c’est une bonne chose quand on sait qu’elle était au bord des larmes quelques secondes avant. Je suis soulagé de voir qu’elle n’a rien de grave et que ce n’était qu’une petite frayeur. Enfin, dans une certaine mesure. Je grimace tout de même lorsqu’elle m’explique ce qu’il s’est passé. Ces hommes qui se croient tout permis, je leur mettrais bien mon poing dans la figure. Je jette discrètement un regard de dégoût derrière elle, mais l’homme en question avait tourné les talons. Se rendant cependant compte qu’Alm ne savait plus trop où se mettre, elle le reposa au sol avant de s’excuser. Le Pokémon semblait plutôt apprécier ce câlin malgré tout. Ah, lui, je vous jure… Je serre la main de la dénommée Lise.

-Moi c’est Haru Ikeda. Et lui c’est Alm. Nous venons d’Azuria, à Kanto. Et ne t’en fais pas, ce n’est rien, ça pourrait arriver à n’importe qui ce genre de choses, malheureusement. Du moment que tu vas bien, c’est le principal. Et puis, entre nous, je crois qu’Alm est tout de même heureux d’avoir eu son câlin.

Je ne sais pas trop comment interpréter le regard que me lance mon compagnon après cette dernière phrase. Un regard signifiant un truc entre « Tu parles de moi là ? » et « Bah c’est normal d’aimer les câlins, non ? ». Le connaissant, il mettrait ses oreilles à couper pour avoir des câlins. Je réalise après coup qu’elle me vouvoie, tandis que moi je ne me suis pas gêné pour la tutoyer. Personnellement, tout dépend de la personne que j’ai en face et de l’intention que j’ai par rapport à elle. J’y vais un peu à l’instinct et si ça ne plaît pas, je m’excuse et rectifie le tir.

-D’ailleurs, tu peux me tutoyer si tu le souhaite.

Ou alors je fais fausse route.

-A moins que tu ne préfère que l’on se vouvoie ?

Rah, ça y est, j’ai un doute. Moi qui parlais d’instinct...

-Je me demandais… Tu allais quelque part ? Est-ce que tu veux que l’on t’accompagne, au cas où ce type revienne ?

J’ai conscience que ça fait un peu « dragueur », dans le genre « Eh mademoiselle, j’te raccompagne ? », mais je ne suis pas dans cet esprit là. C’est juste que je ne veux pas qu’il lui arrive quelque chose sur la route. Même si elle a Riolu avec elle pour la protéger, il faut dire qu’il ne l’a pas vraiment aidée pour le coup. Et peut être que le fait qu’elle soit accompagnée par quelqu’un dissuaderait ce taré de revenir.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Mer 19 Juil - 7:43

Une rencontre innatendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


L'homme devant lui se nommait Haru Ikeda, il venait de la célèbre région de Kanto. C'était aussi là qu'il avait reçu son Evoli, la demoiselle avait pourtant toujours associé ce petit pokémon à la région de Hoenn, enfin, les pokémons se déplacent ici et là maintenant, il n'est plus étonnant de voir des pokémons étrangers à Kanto dans cette région. La jeune demoiselle jeta un regard à Alm, l'Evoli qui semblait très heureux d'avoir eu un câlin, qu'est-ce que ces pokémons peuvent être adorables se dit-elle intérieurement. Il remarqua d'ailleurs assez rapidement que Lise le vouvoyait, il lui proposa de le tutoyer puis quelques secondes après de lui demander si elle ne préfère pas le vouvoyer.

Hihi, ne t'inquiètes pas. Je vouvoie toutes les personnes que je viens juste de rencontrer, je considère cela comme une marque de respect, si tu souhaites que l'on se tutoie ça ne me dérange pas, tant que c'est ok pour toi.

Il lui proposa ensuite de l'accompagner, bizarrement, elle ne le prenait pas comme une technique de drague, et puis c'était tout à fait normal, ce garçon semblait sincère et n'oserais jamais agir ainsi.

En vérité je voulais essayer de trouver un petit café bien sympa, ça fait bientôt cinq mois que je suis à Lumiris, autant dire que fréquenter le même café devient vite ennuyant même si je commence à y avoir mes petites habitudes et des connaissances. Donc oui tu peux m'accompagner, enfin je ne voudrais pas te déranger, vers où tu comptais aller toi?

La jeune femme déposa son Riolu au sol qui commença à discuter avec Evoli, le pokémon de l'apprentie coordinatrice était aussi bavard qu'elle, une vraie machine à parler. Il souhaitait juste faire rigoler ses compagnons pokémons en leur racontant des blagues, ou des exploits qu'il a fait, enfin la routine. De son côté, Lise s'était mise juste à côté de Haru, elle espérait ne pas croiser son agresseur, sinon là elle ne réagirait pas pareil et lui ferait comprendre qu'il ne faut pas s'en prendre à une femme comme Mademoiselle Gray!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Mer 19 Juil - 8:19
Le fait que je me mette le doute tout seul sembla l’amuser. Elle m’informe que c’est une habitude qu’elle a de vouvoyer tout le monde au début, et je la comprends. Ce n’est pas toujours facile de savoir comment s’adresser à la personne que l’on a en face de soi. Elle finit cependant par accepter que l’on se tutoie. Au moins on est fixé.

-Non, non, ça ne me dérange pas, au contraire ! Ça sera plus simple comme ça.

Elle m’explique en suite la raison de sa présence ici. Je reconnais que suivre ses habitudes jour après jour sans dériver un peu de temps en temps, peut devenir lassant. Cependant, venant d’arriver, je suis incapable de l’aider dans sa quête (mis à part en l’escortant, comme je me suis proposé de le faire). Je lui souris.

-Non, ne t’inquiète pas, si je te l’ai proposé c’est que ça ne me dérange pas. A vrai dire, je n’avais aucun but particulier en venant ici, je crois qu’Alm avait juste envie de voir la mer encore une fois. Par contre, je suis incapable de te conseiller un café en particulier, je suis nouveau dans la région. Mais on peut chercher ensemble, comme ça je pourrai visiter en même temps.

Alm quand à lui, semble bien s’amuser avec Riolu. Ils semblent être aussi pipelette et joueur l’un que l’autre. Ils sont faits pour s’entendre. Je commence donc à marcher en compagnie de la dresseuse et de nos compagnons.

-Et donc tu te plais ici ? Sinnoh ne te manque pas trop ?

Bah ouais, parce que passer du temps avec quelqu’un qu’on vient de rencontrer sans parler, c’est gênant et sans grand intérêt, donc je préfère engager la conversation sur un sujet en rapport avec ce que nous disions un peu plus tôt. En ce qui concerne la région de Sinnoh, pour avoir vu quelques paysages sur des cartes postales ou à la télévision, je trouve que c’est une région qui à l’air charmante. Il a l’air d’y faire froid, cependant.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Mer 19 Juil - 16:55

Une rencontre innatendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Haru était donc bel et bien un petit nouveau dans la région, Lise était assez fière de rencontrer une nouvelle tête, elle pourrait le rassurer en lui expliquant que cette région est magnifique. Mais tout d'abord il s'excusa de ne pas savoir quel café pourrait lui plaire, la demoiselle lui tapota sur l'épaule, ce n'était pas bien grave il y avait plus important dans la vie. Haru lança donc un sujet de discussion, c'est vrai que quand on ne se connait pas trop et que l'on se retrouve face à face c'est assez gênant de n'avoir rien à se dire, il fallait donc apprendre à faire connaissance.

C'est superbe ici, je me sens beaucoup plus libre qu'avec mes parents à Sinnoh. Même si ça me manque ma petite vie à Rivamar.

La demoiselle souriait en jetant un bref regard à leurs deux pokémons qui marchaient à quelques pas devant leurs dresseurs, ils couraient, ils essayaient de s'attraper, Riolu se faisait gentiment victimiser le bras par Evoli qui le mordillait à chaque fois qu'il arrivait à l'avoir. C'était assez drôle à voir, deux mignons petits pokémons qui joue ensembles.  

Et sinon, depuis que j'ai emménagé ici ... enfin à Mirawen, la ville frontière de Port-Corail je m'y sens très bien. Avec mon petit Riolu on fait des explorations quelques fois, jamais très loin, je n'ai que lui comme pokémon je ne voudrais pas risquer de m'aventurer trop loin sans savoir sur quoi je risque de tomber. À Sinnoh je ne pratiquais jamais aucuns combats pokémons, je me suis passionnée de concours depuis mon enfance voilà pourquoi. Mais ... mince je raconte encore ma vie, désolée si ça te gêne d'en savoir autant sur moi.

Lise s'arrêta de parler, voyant qu'Haru allait prendre la parole à son tour elle n'osait pas lui couper la parole. Mais les deux dresseurs fonçaient droit sur le gang du gars qui avait attrapé le bras de Lise quelques minutes plus tôt, ils étaient en train d'attaquer un pauvre vieil homme qui se promenait avec son ponchiot. Ils l'attaquaient à mains nues mais aussi avec des attaques de pokémons, il y avait un Abo, Kadabra et Smogo. Ils s'approchaient encore un peu plus chaque secondes, est-ce que Haru le comprendra assez tôt? Aucun passant n'osait s'arrêter pour l'aider, aucun ne prévenait la police!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Jeu 20 Juil - 5:04
Tandis que nous marchons, je m’excuse de ne pas pouvoir l’aider à trouver ce qu’elle cherche, ce à quoi elle me répond par une petite tape sur l’épaule. Je rigole malgré moi, je me sens débile. Elle me parle en suite de son ressenti par rapport à son emménagement dans la région. Elle mentionne aussi sa ville d’origine, Rivamar. Si je ne me trompe pas (moi et la géographie…), c’est une grande ville au sud-est de Sinnoh, près de la mer. Je l’écoutais parler en silence, regardant les deux Pokémon s’amuser. Elle me parle également de son train de vie. C’est toujours intéressant de savoir comment les gens s’adaptent à un nouvel environnement, à une nouvelle vie.

-Non, non, ça ne me dérange pas, au contraire ! Dis-je en rigolant. Je trouve que c’est intéressant en fait... Et donc comme ça tu es plutôt concours toi ? Personnellement je ne suis jamais arrivé à me décider, donc j’essaie d’adapter notre entrainement à la fois aux concours et aux combats. C’est pas vraiment facile mais bon, mon père m’avait prévenu. C’est un bon dresseur qui ne vit que pour sa famille et les combats Pokémon !

Je souris bêtement en repensant à lui. Lorsque je lui ai fait part de ma décision, je voyais bien qu’il était un peu attristé que je ne suive pas ses traces en me focalisant uniquement sur le combat. Mais j’aime les concours également, et ça il le savait. C’est cependant avec enthousiasme qu’il m’a aidé à m’entraîner au début, avant mon départ pour Lumiris.

Mon regard amusé focalisé sur nos Pokémon, je n’ai pas remarqué tout de suite ce qu’il se passait un peu plus loin. C’est quand Alm s’est arrêté de jouer, regardant soudainement devant lui d’un air sérieux, que j’ai compris que quelque chose n’allait pas. Levant mes yeux à mon tour, je remarque alors trois types et leurs Pokémon en train de s’en prendre à un vieillard. Mon sang ne fait qu’un tour.

-Lise, tu m’as dit que tu n’étais pas très branchée combat mais je vais aller aider cet homme. Et… ton aide serait la bienvenue. Bien entendu, si tu ne souhaite pas vous mettre en danger, je comprendrai.

Ils sont trois (six si les dresseurs se battent aussi). Alm, n’ayant jamais fait de vrai combat, n’a aucune chance seul. Mais comment ces gens font-ils pour passer devant la scène et fermer les yeux ? Je ne sais pas qui me dégoûte le plus dans l’histoire. Sans attendre la réponse de Lise, je lance :

-Alm, attaque charge !

Le petit Pokémon se met alors à courir en direction des malfrats qui ne semblent pas encore nous avoir remarqués. L’attaque touche le Abo de plein fouet. L’Evoli fait ensuite de petits bonds gracieux vers l’arrière pour ne pas rester trop près de nos adversaires. Il se tient à présent bien droit, fier et avec assurance, essayant d’imposer sa présence sur le terrain comme je le lui ai appris. Dans un concours, cela lui donne plus de prestance et lui permet de marquer des points auprès des juges. Dans un combat, une telle stature peut avoir un effet psychologique sur l’adversaire comme l’intimider ou lui donner l’impression que le Pokémon est plus dangereux, par exemple.

-Hein, c’est quoi ça ? Lance un des harceleur.

Leurs regards se tournent vers nous. Être dérangé pendant leur activité ne semble pas leur plaire. Je crois qu’ils vont s’en prendre à nous maintenant. Je jette un coup d’œil sur le côté pour savoir ce que font Lise et Riolu.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Jeu 20 Juil - 8:01

Une rencontre innatendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Haru était intéressé par les combats pokémons mais également par les concours? Un point commun avec l'apprentie coordinatrice qui souhaitait obtenir tous les badges de Lumiris depuis son arrivée. Elle n'était pas la plus grande fan des combats pokémons mais dès qu'il le faut elle en est très bien capable et son Riolu l'accompagnera partout et acceptera tous ses choix. Ils continuaient d'avancer tous les quatre vers le groupe de malfrats qui s'en prenait à un vieil homme, le ponchiot n'arrêtait pas de se faire attaquer. Le jeune homme avec qui était Lise jugea bon de les aider, Lise l'accompagnerait bien évidemment. Il ordonna donc à son Evoli d'utiliser charge sur Abo, le petit pokémon revint à sa position initiale de la plus belle des manières qu'il soit.

Mais c'est qui ça?! Hé gamin tu vois pas que tu nous déranges?

C'était le dresseur au Abo qui venait de s'exprimer, son pokémon avait du mal à se remettre d'une simple attaque charge d'un Evoli, à bien y regarder c'était l'agresseur de Lise. Sans réfléchir elle ordonna à son tour à son Riolu d'attaquer, et de ne faire d'une pierre deux coups, toucher le dresseur ainsi que son pokémon pour espérer le mettre directement hors combat.

Riolu, utilise vive-attaque s'il te plaît, ne retiens pas tes coups, vise aussi le dresseur.

Autant dire que cette façon de combattre n'était pas naturelle pour Riolu, il serra les dents et comprit très vite en regardant le regard de sa dresseuse que c'était celui qui s'en était prit à elle, il comptait bien lui faire payer. Le petit pokémon plia les genoux pour sauter à vive allure en frappant de toute ses forces l'homme qui s'était adressé à Haru, il ricocha sur lui pour en profiter et s'écraser violemment sur le Abo qui resta au sol, complètement hors combat après les deux attaques qu'il venait de se prendre. Le malfrat se frotta la joue et essaya tant bien que mal d'attraper Riolu qui semblait danser entre malfrats et leurs pokémons, il tournait sur lui-même, donnait quelques coups dès qu'il le pouvait. Il revint finalement devant Lise en s'éjectant grâce à un magnifique saut, il tourna sur lui-même en se posa, un genou au sol en regardant assez mal les agresseurs.

Venez avec nous monsieur, ponchiot viens aussi mon pauvre chéri.

Lise s'était éclipsé pile pendant le retour de son pokémon, elle venait de rejoindre l'homme et son pauvre pokémon.

Haru je vais avoir besoin de ton aide. Et vous, arrêtez toute tentatives d'intimidation envers quelqu'un dans Port-Corail et même ailleurs! Vous ne nous laissez pas le choix, nous allons contacter la police.

La demoiselle n'était pas tendre, elle ne souhaitait pas l'être envers des gens comme eux. Un groupe de personnes s'était rassemblés autour d'eux, certains commençaient à contacter la police. Voyant cela, les malfrats les intimidèrent en les menaçant de les attaquer s'ils appelaient la police. Riolu se mit entre eux et les pauvres passants qui ne voulaient faire que le bien.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Jeu 20 Juil - 8:39
Lise avait choisi de m’accompagner. Même en la connaissant à peine, je savais qu’elle le ferait. Une fois le premier coup porté par Alm, Riolu enchaîne juste derrière avec un coup d’une vitesse fulgurante. Le Abo s’écroule et son dresseur semble s’en être pris une bonne aussi. Suite à cela Riolu sembla en difficulté, nos adversaires cherchant tous à l’attraper en même temps. Ni une, ni deux, je plonge dans la mêlée, suivi de peu par Alm. L’un des acolytes du dresseur du Abo se retourne vers moi, trop tard, je lui mets mon poing en plein dans l’arcade. Il titube et perd l’équilibre sous l’effet de surprise. Le troisième se prit une autre attaque charge, dans les côtes.

-Kadabra, choc mental !

Riolu semblait s’être extirpé de la mêlée et Lise était… Où était-elle ? Je n’eus pas le temps de m’en inquiéter plus longtemps lorsque je vis mon Evoli être projeté par l’attaque psy. Le Pokémon s’écrasa lourdement au sol. Cette distraction me fis baisser ma garde et l’un des malfrats m’attrapa par derrière, le bras autour du cou et me frappant aux côtes de l’autre côté. J’avais beau me débattre, je peinais à me dégager. Je suis dans la merde, manquerait plus que l’un d’eux ait un couteau ou un truc du genre. Je fais face à la foule qui commence à se former, de là je ne vois aucun de mes alliés. C’est alors que j’entendis Lise menacer les trois hommes et me demander de l’aide. Je fais ce que je peux, figure toi ! Celui qui me tenait relâcha la pression de son bras et je parvins à me soustraire à son emprise. Le combat eût un temps mort. Alm s’était relevé et faisait à présent barrage avec Riolu pour empêcher les racailles d’attaquer les passants. Je remarque au passage que malgré le sacré coup qu’il a pris, il tient encore debout et tente même encore de se tenir droit, dans une certaine mesure. Un tel combat fait peut être beaucoup pour une première fois mais la situation le demandait.

-Coup d’main ! Ordonné-je à Alm.

Celui-ci tendit sa patte vers Riolu pour lui faire une sorte high five. C’est alors qu’une aura jaunâtre enveloppa le Pokémon combat. L’attaque n’a aucun effet sur le lanceur mais au moins la prochaine attaque de Riolu sera plus puissante. Voyant que les bandits n’étaient pas découragés pour autant (il leur reste tout de même encore deux Pokémon), je lance :

-Alm, s’ils tentent quoi que ce soit, n’hésite pas à lancer Ultralaser.

Oui, on peut appeler ça du bluff. Evoli ne peut pas apprendre cette attaque, mais si nos adversaires l’ignorent, la menace d’une capacité de cette puissance devrait les dissuader de passer à l'offensive. Pendant ce temps, j’aidais Lise à mettre le vieil homme et son protégé en sûreté, ne tournant quasiment jamais le dos au lieu de l’action. Certains spectateurs appelaient déjà la police. Reste à savoir combien de temps il faudrait encore tenir jusqu’à ce que les forces de l’ordre n’interviennent.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Jeu 20 Juil - 10:47

Une rencontre innatendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Haru était en train de se battre également, Lise ne savait plus où se mettre, elle ne voulait absolument pas que son nouvel ami ainsi que son compagnon pokémon se fasse du mal. Malgré tout, ce qu'elle pouvait faire rester minime. Le mignon petit Evoli s'était prit une attaque choc mental de plein fouet, Riolu restait face aux grands malfrats qui le menaçait, il ne baissait jamais sa garde, laissant les passants appeler la police. Voyant que cela ne les menaient à rien, ils commencèrent à vouloir s'enfuir, ne se rendant pas compte qu'ils étaient encerclés. Lise et le vieil et son ponchiot, Haru qui s'était fait attrapé pouvait malencontreusement servir d'échange face à leur liberté, mais ils étaient trop idiots pour réfléchir à un plan pareil. Et les deux petits pokémons bloquaient la voie vers les passants.

Malgré tout il demanda à son petit pokémon d'augmenter la combativité de Riolu le temps d'une attaque, ce qui fut fait grâce à son attaque Coup d'Main, la prochaine attaque de Riolu ferait plus mal qu'habituellement. Il lança ensuite une réplique qui ferait frémir plus d'un pokémon, il ordonna à Riolu de se tenir prêt à utiliser Ultralaser dès qu'il en serait contraint. Ultralaser, sérieusement? Si ces types y croient c'est qu'ils sont vraiment idiots. En fin de compte ils étaient vraiment idiots, ils reculèrent de quelques pas en se méfiant du regard menaçant du petit Evoli.

Riolu, fonce et utilise vive-attaque!

Le petit pokémon fonça à nouveau, il feinta le premier homme qui croyait être le cible, il le frôla de quelques centimètres pour venir frapper violemment le kadabra en plein ventre. Le pokémon psy fut envoyé parmi les passants, il eut du mal à se relever, l'effet de Coup d'Main venait de se dissiper, qu'est-ce que c'était utile comme capacité! Malgré cela, l'un des hommes donna un coup de pied à Riolu qui roula jusque devant Evoli, il s'était fait frapper en plein ventre, le petit pokémon eut du mal à reprendre sa respiration. Les malfrats s'avancèrent vers les deux pokémon, l'un commença à préparer son poing pour en frapper un. Les passants commençaient à hurler, quand certains essayaient de s'avancer ils étaient repoussés par les pouvoirs de kadabra.

Je ne te laisserai pas faire de mal à mon Riolu, ni à Evoli!

Alors que son poing commençait à partir, Lise s'interposa entre les deux camps, elle allait se prendre le coup à la place. Tout se passa très rapidement, un pokémon fila à la vitesse de l'extrême, il était si grand, si fort qu'il repoussa les trois malfrats de Lise et des petits pokémons. Le hurlement du pokémon fit trembler Lise, qui tomba sur les genoux, son petit Riolu, bien amoché se faufila immédiatement dans ses bras, comme pour la remercier de prendre autant de risques pour ses amis. Donc, le hurlement du pokémon était reconnaissable, c'était un Arcanin, il venait d'utiliser l'attaque vitesse extrême, deux policiers arrivèrent, ils étaient à dos de Gueriaigle, un immense pokémon vol.

Jeune homme, mademoiselle, monsieur, ainsi que vos compagnons, désolés d'être arrivés si tard. Nous aurions pu vous éviter tout ça.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Jeu 20 Juil - 12:40
La menace d’une puissante attaque sembla fonctionner et ma partenaire en profita pour lancer une capacité qui mit en déroute le Kadabra. Le problème c’est que Riolu se prit un coup et roula au côté d’Alm. Celui-ci bondit par-dessus son ami pour le protéger. Ces ordures s’avançaient déjà pour leur faire du mal. L’Evoli se mit à grogner, en quelque sorte (trop mignon !), et voulu bondir pour attaquer, au moment où Lise s’interposait. Se rendant compte que ça serait la dresseuse qui prendrait son attaque, le petit Pokémon tenta de ralentir sa course et se cogna contre la jambe de la jeune fille. Au même moment, un Pokémon de couleur orangée passa devant nous à toute allure et renversa les trois hommes, ainsi que le Smogo restant.  Ce dernier tomba et ne se releva pas d’ailleurs et l’un des trois types non plus.

Je manque de tomber aussi lorsque notre sauveur surgit de nulle part. J’avais tenté d’intervenir en même temps que Lise mais elle avait été plus réactive que moi et les coups que j’ai pris plus tôt ne m’ont pas aidés à la rattraper.

A présent la police était là, volant sur place au dessus de nous, chevauchant des Gueriaigle. Le Arcanin grognait et continuait d’intimider les deux bandits encore conscients. Je me ruais vers les autres. Alm se colla à moi et je le pris dans mes bras où je pu le serrer. Il avait eu peur et s’était pris un méchant coup, moi aussi. Mais on avait réussi à aider ce monsieur et a tenir bon jusqu’à l’arrivée de la police, c’était le principal.

-Tu t’es bien battu. Murmuré-je à mon Pokémon.

Il me léchouilla la joue, fier d’avoir rempli son rôle (ou juste heureux d’avoir eu un câlin et des compliments, peut être). Je tendis la main à Lise, qui tenait elle aussi son starter dans ses bras, pour l’aider à se relever.

-Ça va, tous les deux ? Tu m’as fait peur quand je t’ai vu te mettre au milieu !

J’entendis des pas derrière moi. Un agent de police venait à notre rencontre. Les trois harceleurs ont donc été arrêtés, leurs pokéballs confisquées et étaient déjà en route pour le poste de police. Le vieil homme et son Pokémon était en train de se faire soigner par des médecins arrivés peu après. Cependant, il fallait aussi notre version des faits à la police pour comparer leur histoire et la notre et ainsi pouvoir en tirer des conclusions. Nous racontons donc tout depuis le début, sans oublier les détails de ce que nous avons vu et fait. Au moins, tout le monde s’en sortait bien, même si certains d’entre nous avaient quelques bobos.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Ven 21 Juil - 9:44

Une rencontre inattendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Les policiers qui venaient d'arriver avec leurs Gueriaigles emmenèrent les trois malfrats qui faisaient moins les malins. Ils rappelèrent leurs pokémons et furent insultés par les passants, leurs comportements avait été très dangereux et non représentatif de la mentalité locale, c'était tout simplement une honte. Haru serrait son petit pokémon dans ses bras, il vint voir Lise et lui fit part de son inquiétude lorsqu'elle s'était interposée entre les malfrats et les deux petits pokémons.

Désolée de t'avoir inquiétée. Mais je ne pouvais pas laisser nos jeunes amis se faire frapper par des personnes si malhonnêtes et idiotes que ces pauvres malfrats.

Entendant leurs conversations, deux policiers s'approchèrent. Ils souhaitaient connaître leur version des faits avant de pouvoir établir un jugement final sur le cas de ces trois bandits. Lise commença ses explications, voyant que Haru était en train de se faire interroger également par le second policier. La demoiselle put remarquer que celui qui était venu lui demander sa version des faits était le dresseur à l'arcanin. Son pokémon, très grand soit dit en passant servait de lit pour Riolu apparemment. Le petit pokémon avait momentanément quitté les bras de sa dresseuse pour monter sur le dos d'Arcanin.

Hé bien, le premier homme, celui avec le pokémon Abo m'a violemment attrapé par le bras il y a bien vingt minutes, j'étais assez choquée de ce geste envers moi donc je l'ai volontairement frappé puis repoussé. Mon Riolu m'avait quitté, ce n'est pas de sa faute il était trop concentré sur les passants. Donc ensuite après m'être libéré j'ai retrouvé mon pokémon qui était avec le jeune homme avec Evoli, Haru. Et c'est en nous baladant dans cette ruelle que nous sommes tombés sur les trois malfrats. Nous nous sommes immédiatement précipités pour sauver ce vieil homme et son ponchiot. Nous avons tout fait pour les arrêter, ils frappaient nos pokémons, la seconde fois qu'ils ont essayés je me suis interposée et votre Arcanin m'a héroïquement sauvé d'un violent coup de poing.

Le pokémon poussa un cri fier, il avait remplit une mission en sauvant une habitante de Lumiris. Lise lui fit un grand sourire.

Je ne sais absolument pas pourquoi ils s'en étaient prit au vieil homme avec Ponchiot, vous ne le saurez qu'en lui demandant, désolée de ne pas pouvoir plus vous aider.

Il n'y a pas de soucis, vous avez agit héroïquement en vous lançant à la protection du vieil homme et de son pokémon, en plus de ça vous vous êtes mise volontairement en danger pour protéger vos petits compagnons. Lumiris a besoin de gens comme vous, ainsi que votre petit ami.

Euh hein? Pe...petit ami?

Riooo~

Riolu lança un regard moqueur à Lise en pointant Haru du doigt. Le policier remercia une dernière fois Lise et partit rejoindre ses collègues. Le petit pokémon combat salua une dernière fois Arcanin puis sauta dans les bras de sa dresseuse.

Petit ami ... Riolu sérieusement. Tu es trop bête, hihi!

Luuuuluuu!

Le petit pokémon partit dans un court fou rire, qui s'arrêta lorsqu'ils s'approchèrent de Haru et Evoli. Le jeune homme terminait ses explications.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Ven 21 Juil - 10:28
J’étais donc en train de raconter au policier ce qu’il s’était passé. Dans quelles circonstances j’avais rencontré Lise quelques minutes plus tôt, comment nous sommes arrivés sur le lieu de l’agression et comment nous nous sommes démenés pour venir en aide à ce monsieur et à son Pokémon. Il me posa en suite quelques questions du genre « Est-ce que vous connaissez ou avez déjà vu ces hommes ? », « Où habitez-vous ? », « Pouvez-vous me raconter le combat avec le plus de détails possibles ? ». Pendant ce temps, Alm, se faisait chouchouter par un infirmier Pokémon venu avec la police. Ça ne vaut pas un vrai centre Pokémon mais selon les blessures d’Alm, cela devrait suffire.

L’agent finit par me remercier et par aller interroger d’autres passants, me laissant enfin tranquille. Me retournant pour voir où en était mon acolyte, je la vis se diriger vers moi, son Pokémon mort de rire dans ses bras. L’Evoli, voyant que j’avais finit de discuter, faussa compagnie à son soigneur pour nous rejoindre, un petit bandage autour de sa patte avant gauche.

-Je crois qu’ils n’ont plus besoin de nous. Informé-je la dresseuse. C’est une drôle de journée non ?

Bien entendu, je ne dis pas « drôle » dans le sens où c’était amusant de voir un petit vieux se faire tabasser, mais plutôt « drôle » dans le sens « bizarre », « pas commune ».

-Tu vas faire quoi maintenant ? Tu vas continuer à chercher un café ? Ou peut être que Riolu a besoin de soins ?

Ou alors elle veut simplement rentrer chez elle, c’est une possibilité aussi. Personnellement, je ne sais pas. Alm n’a en fin de compte pas l’air d’avoir quelque chose de grave et étant donné que je loge au centre Pokémon jusqu’à mon départ, je pourrai demander à l’infirmière de l’examiner quand je rentrerai. Pour une raison que j’ignore, les deux Pokémon ne cessent de me jeter des regards curieux tout en discutant. Cependant, Alm ne semble pas être tout à fait d’accord avec Riolu, bien que les propos du Pokémon combat semblent fortement l’amuser. Raah, je déteste ne pas comprendre ce qu’ils disent ! J’ai une salade entre les dents ? Ma braguette est ouverte ? J’ai encore un épi sur la tête ? J’essaye d’arranger quelque peu mes cheveux en bataille (bien que ce soit peine perdue) au cas où ce soit ça. Je les désigne du menton et m’adresse à la jeune dresseuse.

-J’ai loupé un épisode ?



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Ven 21 Juil - 13:37

Une rencontre inattendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Le mignon petit Evoli s'approchait de son dresseur qui rejoignait Lise et Riolu, il avait un bandage à sa mignonne petite patte. Le pauvre pokémon s'était bien battu, il avait tout donné durant ce moment très fatigant autant pour eux que pour leurs dresseurs. Ils se retrouvèrent donc à nouveau tous les quatre. Les passants venaient de quitter les lieux, les policiers également avec leurs trois bandits bien attachés.

Oui une étrange ... très étrange journée. Enfin, il y a quand même notre rencontre qui rehausse tout n'est-ce pas?

Haru souhaitait savoir ce qu'elle comptait faire, à vrai dire elle n'en savait trop rien. Son Riolu souhaitait se reposer c'est un fait, mais il ne semblait pas avoir de blessures physiques trop importantes. Lise lui proposa de l'emmener dans un centre pokémon, il refusa, il préférait boire quelque chose de frais dans un café.

Bon eh bien, on va sûrement aller dans un café. Tu viens avec nous? Après tout on a bien mérité un peu de repos après ce qu'il vient de se passer.

Lise commençait à avancer quand elle entendit les deux petits pokémons discuter entre eux, mais depuis quand Riolu l'avait lâché? C'est dingue le nombre de fois qu'il pouvait s'éclipser dans le calme le plus parfait au monde. Ils semblait bien rigoler, bizarrement, Haru avait l'impression d'être la cible de leurs petites taquineries. Dès qu'il commença à parler à Lise, les deux petits starters ne parlaient plus et avaient un regard à se tordre de rire, ils étaient concentrés, écarquillaient les yeux comme ce n'était pas possible de les écarquiller autant et souriait presque d'un sourire moqueur.

Je crois savoir ... mon dieu j'ai eu la gêne de la journée face au policier tout à l'heure. Avançons, je t'explique en chemin.

Leurs petits compagnons ne voulaient pas manger un seul mot de leurs conversations, ils se mirent à nouveau en avant de la marche et pouffaient de rire entre eux, Lise était assez gênée.

Hé bien tout à l'heure le policier qui m'a interrogé nous a félicité et m'a complimenté, il en a rajouté sur toi en terminant sa phrase par "ton petit ami". Depuis, Riolu n'arrête pas de se moquer avec ça parce que quand il a dit ça j'ai bégayé et je n'ai pas su quoi répondre. Voilà, c'est assez gênant.

Riooooohohoho!

Riolu rigolait tellement fort qu'il manqua de s'étouffer. Lise rougissait à vue d'oeil et baissait la tête, elle se retenait de rire, cette situation était tellement gênante pour elle qu'elle n'oserait même pas regarder Haru dans les yeux lorsqu'il réagirait à cela.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Sam 22 Juil - 5:05
Une fois ce bazar enfin réglé, nous revoilà en train de discuter presque comme s’il ne s’était rien passé.  Lise approuve lorsque je lui dis que cette journée est étrange et dit qu’heureusement sue nous nous sommes rencontrés pour contrebalancer tout ça. Je fais mine de la détailler en réfléchissant.

-Moui, c’est vrai que tu n’as pas l’air d’une racaille… Dis-je, faussement méfiant, avant de lui afficher un sourire.

En vrai j’use de la plaisanterie car j’ai du mal à répondre sérieusement à ce genre de questions, je les trouve embarrassantes (même si la réponse que je pourrais donner est positive). La dresseuse me dit en suite qu’elle préfère continuer à chercher un café où se poser et j’accepte de l’accompagner. C’est à ce moment là que j’ai remarqué nos Pokémon se foutre de moi pour je ne sais quelle raison (à moins que ça ne soit mon imagination). Je demande donc à la jeune fille si elle sait quelque chose à ce sujet. Et effectivement, elle sait et me raconte sa discussion avec le policier. Riolu éclate une nouvelle fois de rire, suivi par Alm. Je jette un coup d’œil à Lise. Elle semble tellement embarrassée qu’elle n’arrive même plus à me regarder. J’admets que c’est assez gênant comme situation et je me sens rougir aussi. Mais hors de question que je me laisse démonter pour si peu. Je rentre dans leur jeu et fait semblant d’éclater de rire avec eux (ça se voit que je fais semblant, n’est ce pas ?).

-Moi, Lise, tout ce que je vois, ce sont deux petits Pokémon qui m’ont l’air très proches et qui font preuve d’une grande complicité. Si c’est pas mignon ça !... Enfin, je dis ça, je dis rien.

Et pour accentuer le tout, un petit clin d’œil complice dans la direction des deux concernés finit de les achever. Leurs rires s’arrêtent rapidement suite à ma remarque. Et cette fois, je ri vraiment. Je ne connais pas suffisamment Riolu pour deviner ce qu’il pense. En revanche, Alm semble choqué que je dise une telle chose de lui et se met à bouder en nous tournant le dos. Non mais ! Je vais quand même pas me laisser faire par ces deux rigolos. Je me tourne vers Lise et lui donne une petite pousse sur l’épaule pour lui montrer que je ne le prends pas mal et qu’elle n’a pas à se sentir gênée. Malgré cela, je ne sais plus trop quoi dire pour relancer la conversation. Est-ce que je suis embarrassé par le sujet en question, ou simplement par le silence qui commence à s’installer? Les deux j’imagine. Je m’adresse donc à la seule « personne » a qui je peux parler librement et sans gêne.

-Alm, arrête de bouder !

J’entendis un léger grondement venant de mon acolyte, l’air de dire « vas-y, cause toujours ! ». Je pousse un soupire en riant.

-Lui alors, pire qu’un gosse quand il s’y met !

C’est sans doute une coïncidence mais… Pourquoi il a fallut que je parle de gosse moi ? J’imagine maintenant ce qu’il s’est passé dans la tête du policier de tout à l’heure, un couple de dresseur et leurs enfants-Pokémon. C’est typique de ma famille ça : être gêné, tenter de réparer ça, s’enfoncer encore plus dans l’embarras. Pff…  J’espère que Lise ne fera pas le rapprochement. Et qu’elle ne me verra pas rougir encore.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Sam 22 Juil - 10:38

Une rencontre inattendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Haru riait avec eux, enfin il essayait de faire croire qu'il riait, ce qu'il pouvait être mauvais acteur, dans un sens Lise avait elle aussi envie d'exploser de rire en voyant la tentative de son ami pour éviter d'être gêné ou du moins de le montrer. Il essayait de faire passer la chose en prétextant que ce qu'il voyait ce sont juste deux bons copains qui rigolent entre eux. Lise mourrait de rire à l'intérieur d'elle, c'est dingue ce qu'il serait capable de trouver comme excuse pour éviter de les gêner tous les deux.

Oui ahah pire qu'un ... enfin non pas un enfant.

Apparemment Lise venait de comprendre, elle voulut éclater de rire mais elle arriva tout de même à se contenir. Elle donna un coup de coude à Haru, son Riolu était encore plié de rire, il allait se choper des crampes à rigoler à gorge déployée comme ça à chaque fois. Enfin, passons, le quatuor s'approchait d'un bar. Lise le connaissait, elle y était déjà venue hier soir. Elle ne le fréquente pas tout le temps puisque c'est l'un des plus côtés, qui dit bar côtés dit bruyant à certains moments et souvent bondé. Heureusement pour eux il n'y avait presque personne au comptoir, ils étaient tous en train de grignoter un petit quelque chose.

Bon, les petits chéris, je vous prend de quoi vous restaurer un peu? C'est moi qui offre, hihi!

Riolu sautillait devant Lise, il était apparemment heureux de manger quelque chose, il n'avait rien prit depuis qu'ils étaient partit de Mirawen et autant dire que ce combat les avaient bien fatigué les pauvres chéris. Enfin, en pensant à ses pauvres chéris elle pensait en premier à leurs pokémons, lorsqu'elle se répéta sa phrase dans la tête et commençait à nouveau à rougir. Mais quelle idiote, se répéta t-elle dans sa tête plusieurs fois.

Enfin les petits chéris les pokémons, Haru tu souhaites quelque chose?

La demoiselle chassait son regard en regardant plutôt l'affiche annonçant ce qu'ils proposaient aujourd'hui. Elle avait l'impression que maintenant, tout ce qu'elle dirait serait prit de travers par tout le monde.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Sam 22 Juil - 12:44
Finalement, le délire des deux Pokémon nous gagne aussi dans un certain sens. Alm continua cependant à me bouder tout le long du trajet. En arrivant devant le bar, Lise se proposa de payer. Ça aussi, ça fait partie des choses qui me mettent mal à l’aise, je n’arrive pas à me faire offrir quelque chose. Je ne remarque cependant la bourde qu’elle dit uniquement lorsqu’elle la souligne et je rigole malgré moi. Décidément, on ne peut plus dire le moindre mot sans que cela puisse être interprété dans un autre sens. J’en connais un qui doit se réjouir intérieurement.

-Non, laisse, je vais payer. Dis-moi ce que tu veux et va t’asseoir. Dis-je amicalement à Lise.

« Eh mademoiselle je te paye un verre ? » Raah, et allez Haru, remet les pieds dans le plat ! Je jette un œil à Riolu, ce petit farceur, pour vérifier qu’il n’ait pas eu la même pensée que moi. J’observe un petit sourire mesquin sur son visage. Je détourne le regard sans rien dire, avant de l’entendre rigoler. En revanche, il semble y en avoir un que ce petit délire n’amuse plus du tout.

-Alm, qu’est ce que tu veux, toi? A manger, à boire ?

Il se retourne vers moi, me contemple d’un air indécis et se tourne vers la dresseuse en lui faisant les yeux doux. Je rêve où il me snobe vraiment maintenant ? Au profit d’une personne que nous ne connaissons que depuis quelques heures en plus ? Il faut croire que mon sous entendu sur lui et Riolu ne lui a vraiment pas plus. Il aurait sans doute préféré que j’ai le même genre de réaction que Lise. Je soupire.

-Hey, c’était pour rire tout à l’heure. Désolé si ça ne t’a pas plu, je n’ai fait que rentrer dans votre jeu.

Le Pokémon s’approche doucement de moi et… Il m’engueule ? Je ne comprends absolument pas ce qu’il me dit mais de toute évidence il soit être en train de m’expliquer quelque chose d’important ou de me faire la morale. Ses petits cris résonnent à travers le bar. Je m’accroupis devant lui et lui caresse la tête.

-D’accord, d’accord, j’ai compris mon grand. Désolé.

En fait, non, je n’ai rien compris. Je ne peux me baser que sur mon interprétation, c’est tout. En me redressant, je remarque que tous les regards sont tournés vers nous. Je ne m’étais pas rendu compte d’à quel point mon ami avait crié fort. Je présente mes excuses à l’ensemble du bar, plus confus que jamais. Décidément, quelle journée… Au moins il semble qu'avoir fait sa petite scène lui suffise et qu'il ne soit plus en colère contre moi. Je passe donc les commandes de chacun au comptoir et vais rejoindre Lise à la table qu’elle a choisie.

-Et voilà !

Alm avait opté pour un jus de baie mepo et quelques pofiteroles à partager avec Riolu. Moi une crêpe au chocolat et un soda. Ooooh que ça fait du bien de s’asseoir au calme.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Sam 22 Juil - 15:17

Une rencontre inattendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Bon et bien la prochaine fois Lise ne jouera pas la gentille. Elle regarda du coin de l'oeil Haru qui l'excusait et se proposa donc à payer tout ce qu'elle souhaitait. À vrai dire il ne lui laissa pas tellement le choix. Il lui demanda juste ce qu'elle souhaitait presque et lui demanda d'aller "réserver" une table pour tous les quatre.

Bon eh bien ... un café ainsi qu'un croissant pour moi s'il te plaît. Riolu tu souhaites quelque chose?

Rioriolu!

Bien, un jus de baie oran s'il te plaît ... viens Riolu, on va chercher une table.

Lise semblait un peu déçu de ne pas avoir pu se montrer généreuse, elle trouva finalement une table pour quatre avec une partie banquette pour deux personnes et deux chaises. La demoiselle décida de s'asseoir sur une chaise, préférant laisser les pokémons se mettre sur la banquette.

Alors Riolu, tu vas un peu mieux?

Riririolu!

Non ne t'inquiètes pas pour moi, si je me suis mit entre l'agresseur et vous c'est pour vous protéger mais je n'ai rien. Arcanin est arrivé pile à temps.

Rio!

Oui, heureusement tu as raison sinon je ne donne pas cher de la tête que j'aurais eu après hihihi!

Ils explosèrent tous les deux de rire alors que de l'autre côté, vers le comptoir ça chauffait. Riolu se faufila sous la table pour monter sur l'épaule de sa dresseuse. C'était Evoli, il semblait s'énerver contre Haru. Son dresseur restait calme, il gérait parfaitement la situation sans s'inquiéter des gens qui le fixait. Après leur petite querelle il s'excusa auprès des gens dans la café, certains admiraient tant de sagesse dans un homme aussi jeune mais d'autres semblaient plus dans le mode "critique". Ils se demandaient ce que faisait ce genre de dresseur ici, incapable de dresser un Evoli.

Luuu!

Riolu poussa un grognement envers le groupe de quatre pimbêches qui critiquaient Haru. Les quatre femmes regardèrent le petit pokémon d'un air moqueur, comme si ce petit amour ne pouvait rien leur faire. Lise fit exprès de parler haut pour leur faire comprendre qu'elles ne valaient rien.

Riolu, ne t'énerves pas pour rien. Si elles le critiquent c'est qu'elles n'ont visiblement pas eu la chance de capturer un pokémon vu leur quotient intellectuel, et même si elles en possèderaient un je le plaindrait.

Les demoiselles ouvrirent grand leurs bouches, ne sachant plus quoi répondre elles dévisagèrent Lise qui leur fit un sourire moqueur à son tour.

Non mais oh ... personne ne regarde pas mon pokémon et personne ne s'en prend à mes amis non plus.

Lise sursauta en entendant Haru s'asseoir à côté d'elle. Elle lui expliqua qu'elle préférait laisser la banquette à leurs petits compagnons. La demoiselle le remercia également grandement d'avoir été si généreux avec eux.

Merci c'est adorable, Riolu semble ravi d'avoir des pofiteroles à grignoter. Ah et, ne tourne pas ta tête mais tu as dû les voir en arrivant vu leur look atypique. Le groupe de fille à côté à commencer à mal parler de toi, et à mal regardé mon Riolu parce qu'il leur grognait dessus. Je les aient bien calmées, elles ne referont pas surface avant un bon moment.

Lise expliquait ça presque fière d'elle. Elle prit son café et en but une gorgée, elle croqua dans son croissant et souffla un long moment avant d'afficher un grand sourire et de poser sa main sur l'épaule du jeune homme.

Merci beaucoup pour cette journée au fait, malgré l'incident c'était un plaisir de te rencontrer. C'est rare les gens comme toi. Et toi aussi Evoli, contente de t'avoir rencontré.

Riolu hocha la tête et fit comprendre à Evoli qu'il était heureux également.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Dim 23 Juil - 5:40
Je rejoins Lise avec nos commandes et m’assoit à côté d’elle sur la seconde chaise. Elle me remercie et me met en suite en garde concernant les filles sur la table d’à côté, à qui elle a fermé le clapet. Je rigole.

-« Lise la guerrière ». Une nouvelle super-héroïne défend la ville contre les bandits et les pestes extravagantes en compagnie de Riolu, son fidèle compagnon. Ca ferait un bon synopsis pour le Pokéwood, non ?

Je commence à boire et à manger ma crêpe, lorsque Lise pose ma main sur mon épaule. Elle me remercie pour ce temps passé avec elle et noue fait quelques compliments à moi et Alm. Dans un premier temps, je ne sais pas vraiment quoi répondre.

-Bah, c’est normal, tu es un peu la première personne vraiment agréable que je rencontre donc je suis content d’avoir passé cette journée en votre compagnie. Toi aussi tu es une personne super et Riolu est vraiment adorable. Il faudra qu’on remette ça un autre jour, quand personne ne viendra nous agresser en pleine rue !

Mon Pokémon semble être du même avis et donne un coup de tête amical à Riolu.

-Et au fait, désolé pour tout à l’heure, tu avais l’air déçue quand je t’ai dis que j’allais payer. C’est juste que je n’aime pas vraiment que l’on paye les choses pour moi. Et c’est aussi pour te remercier de t’être interposée pour protéger Alm tout à l’heure, c’était vraiment courageux de ta part.

Je lui souris, quand soudain…

-Embrasse-la !

Rires venant de la table de derrière, hilarité de nos amis Pokémon. Est-ce que c’est ça que ressent un Pokémon confus ? Comme tout à l’heure, je ne me suis pas laissé faire par un ami, je ne vais certainement pas me montrer gentil avec une pimbêche comme elle. Je me retourne en souriant (et surement en rougissant). Je reste silencieux en la jaugeant du regard et finit par demander :

-Dis-moi, c’est à cause de ton physique peu avantageux que tu essaie de vivre des choses à travers la vie des autres ? Où alors tu es juste pas assez intelligente pour comprendre que te mêler de tes affaires est la meilleure chose que tu puisses faire? Dans tous les cas, merci de garder tes problèmes pour toi, tu n’intéresse personne.

Je crois qu’elles sont en colère maintenant. Et qu’elles m’insultent de certains mots que je préfère ne pas retranscrire. J’ai peut être été un peu fort dans mes propos là. Bah, au moins ça prouve que j’ai touché la corde sensible. Je dis à Lise :

-Il va falloir que tu m’apprennes certaines choses, j’ai pas réussi à les faire taire moi.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Dim 23 Juil - 10:17

Une rencontre inattendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Le jeune homme donna un nom à mourir de rire à Lise, ils éclatèrent de rire tous les quatre avant de reprendre un peu leur sérieux. Au moins ils étaient d'accord sur une chose, qu'ils devaient rester en contact et se refaire une après-midi comme celle-ci, sans l'agression si possible. Il enchaîna ensuite sur le fait qu'il avait remarqué qu'elle semblait déçue lorsqu'il lui avait forcé la main pour payer quelque chose. Au moins ils étaient tous les deux dans le même cas, ils n'aiment pas qu'on leur paie des choses. C'était aussi en remerciement pour s'être interposé entre le bandit et leurs petits compagnons, il fit un sourire tout à fait charmant à Lise qui osait enfin le regarder dans les yeux.

Embrasse la.

Une insulte bien placée traversa l'esprit de la jeune femme qui s'apprêtait à lui répondre alors qu'Haru le faisait à sa place. Il avait trouvé les mots justes, on pouvait clairement sentir de l'énervement dans ce qu'il lui disait. Les pimbêches commencèrent à l'insulter, le rabaisser tout en se moquant. Des moins que rien, oui se sont des femmes qui n'ont rien d'autre à faire que juger les gens. Lise se leva, d'un bond, envoyant sa chaise au sol, tout le café se retourna vers elle. Ce n'était pas son genre d'agir ainsi, mais là elles dépassaient les bornes et Lise avait horreur de ce genre de comportement.

Bon, je vais pas passer par quatre chemins les pimbêches! Ce que vous êtes en train de faire là on pourraient clairement appeler ça du harcèlement. Savez-vous qu'il est possible de porter plainte contre des gens comme vous? Qui n'ont rien d'autre à faire de leurs pitoyables journées que de critiquer les autres! Je sais bien que tout le monde est en train de me fixer et ça me donne une bonne raison pour m'adresser à vous sur ce ton, comme ça la moitié de Port-Corail vous regardera dorénavant d'un oeil mauvais. Si vous souhaitez gâcher la vie des gens, faites le mais dans un bar avec deux ou trois personnes, pas ici, où vous serez facilement remise à votre place face à autant de personnes.

Celle qui s'occupait de la caisse s'interposa entre Lise qui était debout à côté de Haru et d'une des quatre qui commença à vouloir se lever.

Vous quatre, je ne veux plus vous voir dans mon établissement, ce n'est pas la première qu'un client se plaint de vous. Mademoiselle, monsieur, merci d'avoir agit ainsi, vous pouvez vous asseoir je m'occupe d'elle.

Tous les gens présents dans le café regardèrent du coin de l'oeil les quatre femmes qui furent escortés personnellement par l'homme de la directrice à l'extérieur. Les tables à côtés de celle des deux dresseurs les remercièrent brièvement. Lise fit un grand sourire à Haru avant de se pencher contre lui.

Hihi, c'est la deuxième fois aujourd'hui que nous faisons une bonne action. On devraient rejoindre la police de Lumiris vous ne croyez pas? Hihi! Et Haru, si tu veux t'imposer il ne faut pas hésiter à se lever et parler fort. Meilleur des cas elles se feront virer comme là, pire des cas tu seras complètement ignoré mais tu l'auras fait pour ton for intérieur.

Riolu ria longuement en tapotant gentiment la tête d'Evoli, ils commençaient à être vraiment complices c'était plaisant de voir ça.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Dim 23 Juil - 11:03
Pour être honnête, j’ai eu peur que Lise ne la frappe. Au lieu de cale, elle n’a fait qu’attirer l’attention de tout le monde sur la table des filles. C’est juste la deuxième fois que notre groupe vient troubler la tranquillité du bar en même pas cinq minutes mais bon, ce qui est fait est fait. Et encore une fois, Lise a géré la situation mieux que moi. Selon elle, je ne sais pas m’imposer dans ce genre de situation. Je soupire. Je forme un rectangle avec mes index et mes pouces, semblables à l’objectif d’une caméra braquée sur la dresseuse.

-Et c’est une nouvelle mission menée à bien pour… Lise la guerrière ! Papapaaa papapapaaaaaa… (Continue en chuchotant et en me penchant vers elle) Là c’est le moment où vous prenez une pose héroïque.

Oui, je fais très mal la musique de superman mais je pense que ça reste reconnaissable. Comment ça on a pas les droits de cette musique ? Alors il va falloir qu’on en trouve une autre encore plus épique pour le film. Un jour je me reconvertirai peut être dans le cinéma qui sait ? Ça me fait au moins une idée de départ.

Je reporte mon attention sur ma crêpe et continue à la mang… Bah elle est où ? Alm déglutit bruyamment, les restes de mon goûter dans la gueule, un regard innocent dans ma direction. Nous restons là, immobiles à nous dévisager quelques secondes. Le sale petit….

-J’imagine que notre guerrière nationale n'a pas le temps de sauver les pâtisserie face à la menace des Pokémons un peu trop gourmands, elle est peut être pas si douée que ça en fin de compte. (Je tire la langue à la concernée.) Dis-moi, Alm, je peux faire une minute de silence pour mon goûter ou est-ce que tu compte en profiter pour voler autre chose ?

Le Pokémon lâche les restes de ce qui est désormais à lui et pousse un petit cri joyeux. J’ai beau réfléchir, je ne vois pas comment je suis sensé interpréter ça. Je m’affale au fond de ma chaise.

-J’espère que Riolu est plus sage que ça. Vous êtes une belle bande de canailles tous les deux !

Bien sûr, je ne suis pas énervé, juste déçu. Mais bon, je n’avais qu’à mieux surveiller mon assiette. Je me vengerai ! Mais la vengeance est un plat qui se mange froid, alors entendant que ça refroidisse :

-Sinon tu as réussi à te faire des amis un peu ici, tu connais du monde ? Demandé-je à la jeune fille.

Ça serait triste si elle ne rencontrait que des ordures comme ceux d'aujourd’hui. Surtout étant donné qu’elle est ici depuis cinq mois.



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Lun 24 Juil - 7:00

Une rencontre inattendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Lise était complètement écroulée, elle n'arrêtait pas de rire. Haru venait de l'achever en faisant semblant de la filmer, il était vraiment à tomber de rire. La demoiselle lança un regard à Alm qui venait d'engloutir toute la fin de la crêpe de son dresseur, alors là c'était la cerise sur la gâteau. Lise et Riolu ne pouvaient plus s'arrêter de rigoler. Haru semblait déçu, il mettait ça sur le dos de la demoiselle qui n'était peut-être pas si héroïque que ça.

Oh m'en veux pas, mais si Lise la guerrière est incapable de sauver ton goûter elle se doit d'aller t'en reprendre un hihi!

La demoiselle se leva et prit son sac, elle partit au comptoir pour commander une autre crêpe pour Haru qui venait malheureusement de se faire voler la sienne. La jeune femme revint aussi rapidement qu'elle était partie avec une nouvelle crêpe toute chaude dans une petite assiette en carton.

Tenez jeune homme, maintenant on est quittes n'est-ce pas? Tu m'as pris quelque chose je t'ai pris quelque chose, enfin tu as pris plus quand même donc on est à moitié quittes. La prochaine fois qu'on se voit je paie!!

La demoiselle continuait de boire son café en entendant la question du jeune homme à côté d'elle.

Oui, je me suis faite quelques amis. Mais je passe le plus clair de mon temps avec Riolu je m'entraîne. Je ne vois pas encore comment je pourrais changer mon train-train quotidien il faudrait que je rencontre quelqu'un d'important à Lumiris qui saurait me donner la motivation d'avancer! Et donc toi du coup, tu es logé où depuis que tu es arrivé?

La demoiselle se posait cette question depuis qu'elle venait de le rencontrer. Un jeune homme qui n'a pas de logement à Lumiris, où peut-il bien dormir? Le plus compliqué ça doit être pour manger. Lise va faire les courses à Mirawen et se fait à manger elle-même, il faut dire qu'elle n'a pas fait des études de cuisine pour rien non plus. Mais pour un nouvel arrivant, il doit dépenser chaque jour de l'argent pour manger? C'est sûr que ça ne doit pas être facile tous les jours, mais enfin, il est arrivé il y a peu de temps, avec un peu de chance et s'il le souhaite il se trouvera un petit chez-soi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 279
Stardust : 932
Lun 24 Juil - 7:40
-Hein ? Non ! Je disais pas ça dans ce sens là, arrête !

J’essayais de la retenir mais trop tard, la jeune fille était déjà partie en direction du comptoir pour m’acheter une autre crêpe. Je jette un regard méfiant en direction de mon Pokémon qui continue à me regarder avec son air joyeux et innocent. Lise revint très rapidement.

-Merci, mais tu n’étais pas obligée. Lui dis-je alors. Et d’accord, j’imagine que je n’ai pas le choix, la prochaine fois je te laisse payer.

Elle me parle ensuite un peu plus de sa nouvelle vie ici et de son manque de motivation à en sortir. Je reconnais qu’il n’est pas simple de sortir de ses habitudes. Elle attend une sorte d’évènement aléatoire de la vie qui lui fera un déclic. Je trouve ça un peu triste mais d’un autre côté je la comprends.

-Je loge au centre Pokémon en ce moment. Je n’ai pas réellement l’intention de m’installer pour l’instant, je quitterai Port-Corail dans quelques jours et j’irai visiter un peu les autres villes de la région en vivant au jour le jour. Et quand j’aurais agrandie mon équipe et qu’on se sera entraînés, on reviendra sûrement dans le coin pour défier les champions de Port-Corail et Mirawen. Et pour vous faire un petit coucou au passage. Je compte participer aux concours aussi, donc on s’y verra peut-être. Par contre, ne compte pas sur moi pour te laisser gagner !

Je la pousse doucement en rigolant. A vrai dire, je la taquine mais j’ai la forte impression que Lise serait plus douée que moi là dedans. C’est moi qui vais devoir m’entraîner dur… D’autant plus qu’Alm a un panel d’attaque assez peu développé pour l’instant. La seule attaque offensive qu’il connaisse est charge. Tout le reste sert à déstabiliser l’adversaire ou a soutenir un partenaire en combat à plusieurs. J’ai intérêt à travailler ça.

-Enfin, je dis ça mais tu m’as seulement dit que tu préférais les concours aux combats, pas que tu comptais y participer. Dans le pire des cas, tu sais quoi ? T’as pas le choix ! Tu participeras aux concours, c’est tout !

Je lui tire encore la langue et Alm approuve mes paroles avec un petit cri. Un mouvement que j’aperçois du coin de l’œil attire mon attention.

-Alm, cette fois je t’ai vu !

La petite créature s’immobilise, la patte au dessus de mon assiette. Quel goinfre celui-là ! Je leur ai pris des pofiteroles en plus, ne me dis pas qu’il n’en a pas eu assez ! Je prends la crêpe avant lui et mord dedans.

-Ché la mienne, petit monchtre !

Déçu, le Pokémon regard tout à tour Lise et Riolu l’air de dire « je ne vois pas de quoi il parle ».



Merci à Ariane Cavendish et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card ♥️
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 191
Stardust : 680
Lun 24 Juil - 14:00

Une rencontre inattendue!


Haru Ikeda | Lise Gray




-----------------------------------------------


Haru ne semblait pas vouloir s'installer quelque part, il avait vraiment l'âme d'un aventurier. Il ne souhaitait pas avoir son propre chez-soi pour l'instant. S'entraîner avec ses pokémons, défier les arènes eau et poison et remporter le plus de concours possible sont ses seuls objectifs pour l'instant. Autant dire que sur ce point, ses objectifs sont assez proches de ceux de Lise qui souhaitait presque la même chose, l'âme d'aventurière en moins pour l'instant.

Ne t'inquiètes pas, je m'entraîne aux concours depuis que je suis petite auprès de Riolu. On s'est présenté face à un champion d'arène à Sinnoh, c'était une très bonne expérience j'en garde énormément de souvenirs.

Lise ne lâchait pas son petit pokémon du regard, il était en train de dévorer une pofiterole avant tant de motivation. Autant dire que le petit combattif avait très faim. Comme Alm apparemment, aussitôt son dresseur avait le regard ailleurs qu'il en profitait pour essayer de chiper la seconde crêpe. Lise repartit dans un petit fou rire lorsqu'ils tournèrent la tête vers le petit pokémon qui avait la patte juste au dessus de l'aliment. Sa bouille trop mignonne le rendait tellement adorable que l'on n'osait rien lui dire. Haru sauta sur sa crêpe et la mangea sans en partager un bout avec son compagnon qui fixait Riolu et Lise.

Le petit pokémon combat continuait de boire son jus de baie oran lorsqu'il commença à s'affoler. Il tapota follement le poignet de Lise qui terminait son café.

Rioriolu!

Hein? L'heure? ... OH oui l'heure! Merci mon chou!

La demoiselle sortit son beau téléphone rose, son fond d'écran? Bah elle et Riolu, han bah oui, on est famous ou on ne l'est pas! Il était bientôt l'heure de faire les courses. Aujourd'hui c'était le jour des courses et Riolu ferait tout pour ne jamais rater ce jour, il adorait courir dans les rayons avec la liste de la demoiselle pour choisir et déposer les courses dans le cadis. Enfin, la demoiselle prit un bout de sa serviette qui allait avec son café et un stylo dans son sac, elle semblait recopier un numéro, le sien.

Tiens Haru, si tu as des questions, si tu veux me parler tout simplement tu peux me joindre à ce numéro. J'habite à Mirawen, passe quand tu veux. Je dois te laisser sinon on va être en retard pour faire les courses et préparer le dîner. Bisous Alm, c'était un plaisir. Désolée de partir si rapidement. On se revois vite!

La demoiselle prit Riolu dans ses bras et déposa un baiser sur la joue à Haru et sur la tête d'Alm en lui faisant un gros câlin. Cette journée était tellement mouvementée! Mais pas terminée pour le duo Lise et Riolu qui devaient encore faire milles et une choses chez eux.



Dernier post pour moi, je ne voyais rien d'autre à faire que de potentiellement relancer ça sur d'autres RP's ensembles en te donnant mon numéro. Donc voilà, en tout c'était super de RP avec toi, vivement le prochain! Merci pour tout ce RP! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chroniques d'Haru Rav'Rain
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» En un coup de vent Haru est là
» Haru Natsumi Rp >>
» Fiche technique de Haru (en attente de validation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération