Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Flac Flic Floc (Pv Kieran)
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 7 Aoû - 12:45
Les pluies qui tombent de nulle part ne sont pas rares dans la jungle, mais cette dernière avait néanmoins le privilège d’offrir de multiples abri à leurs habitants. La forêt, elle, était beaucoup moins généreuse de ce côté-là. Réfugié dans une caverne naturelle, Tora veillait à ce que ces compagnons ne manquent de rien : nourriture, chaleur et réconfort. Hassam, l’insécateur chromatique, était bien nerveux. Elle ne pouvait pas voler autant qu’elle le souhaitait et elle avait du mal à canaliser son énergie. Gauthier, le tortipouss aux couleurs d’automne, profitait de la pluie comme si c’était une simple sieste. Quant au Massko, Jukain, il se faisait gardien de la caverne. Gardien, oui, mais pas videur. Lorsque de petites créatures toutes trempées voulaient rentrer pour s’abriter, le bipède feuillus les laissait passé. Mais souvent, trop effrayé par l’humaine, ils ne faisaient que se sécher temporairement avant de repartir affronter la pluie.

Notre amie comprenait bien cette réaction. Si la jungle était plutôt vierge de traces humaines, ses congénères connaissaient beaucoup mieux cette route et certains n’hésitaient pas à se montrer cruel. Pas tous, évidemment, mais il suffit de quelques fruits pourris pour garnir un panier. Ainsi, certains pokémon était beaucoup plus méfiant. Tora comprenait, cela ne la dérangeait pas.

Atchou !

La sauvage avait éternué. Le temps était beaucoup plus frais que ce qu’elle pensait et malheureusement, sa tenue était trop légère pour cette pluie. La pauvre tremblotait légèrement, essayant de se réchauffer grâce à la friction de ses mains sur sa peau nue.

Massko…

Sans hésiter, Jukain quitta son poste et essaya du mieux qu’il put donner un peu de chaleur à son amie de toujours, celle qui l’avait protégée et vu grandir. Il demanda cependant à Hassam de monter la garde, même s’il la savait beaucoup plus cruelle et protectrice. Il fallait espérer qu’un humain n’ai pas la mauvaise idée de s’approcher d’ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 7 Aoû - 13:31


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
Mes Pokémons et moi-même sommes en train de cueillir des baies dans la forêt d'Ehretia, pour un de mes cours à venir sur l'utilisation de ces fruits en combat, lorsque une pluie soudaine se met à tomber sur nous. Râlant un peu, je commence à ranger tout ce que nous avons pu prendre en demandant à Cynder, ma Minidraco, de partir en éclaireuse pour nous trouver un abri en attendant que le mauvais temps passe. Je me vois mal reprendre la route maintenant...

Noctis, mon Evoli, décide de partir lui aussi, courant après la dragonne en poussant des petits cris pour ne pas que je les perde au milieu de toute cette verdure. Une fois que mon sac est bien fermé, ma Nidoran et moi nous mettons à courir également, en direction des cris de mon Pokémon.

Cynder et Noctis arrivent alors au niveau d'une petite caverne, où se cachaient déjà quelques Pokémons et une humaine. Sans hésiter, ils se faufilent à l'intérieur et se mettent dans un coin. Evoli se secoue pour se sécher, éclaboussant un peu les créatures les plus proches. Peu après, j'arrive en courant au niveau de la caverne et m'apprête à m'y réfugier. Malheureusement, je me fais stopper net par un Insécateur rouge. En voyant ses lames acérées, je recule de deux pas, les mains en avant pour essayer de le calmer avant qu'il ne me saute à la gorge.

En voyant cela, Killer Queen et Cynder encerclent le Pokémon en poussant leurs cris respectifs, afin de le convaincre de me laisser passer. Noctis les rejoint peu après et les imite, rugissant comme un petit chaton qui apprendrait à chasser... Pas très effrayant, mais l'intention y est.

Je remarque alors qu'une femme est à l'abri de la pluie, derrière les Pokémons qui sont là. Si elle a pu se réfugier, c'est sûrement que cet Insécateur l'a laissé passer, ou qu'il lui appartient.

« Excusez-moi ! Vous pouvez m'aider ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 7 Aoû - 14:29
Des petits cris attirèrent l’attention de Jukain et de Tora, qui regardaient vers l’extérieur de la grotte. Hassam, gardienne sévère, laissa cependant volontairement passé un petit pokémon pelucheux ainsi qu’une créature serpentine. La sauvage oublia le froid qu’elle ressentait et s’approcha des nouveaux venus pour leur souhaiter la bienvenue, avant de se faire arroser copieusement dans un petit rire.

IIIINSECATEUUUR !

L’insecte gronda lorsqu’un humain osa s’approcher de la grotte, présentant ses deux armes favorites pour qu’il recule. Mais trahison ! Les deux réfugiés encerclaient la gardienne, lui criant dessus et lui sommant de laisser passer le dresseur. Tora sentait qu’il fallait absolument désamorcer la situation de conflit, Hassam avait toujours été méfiante envers les humains, mais elle saura écouter son ami. Surtout que les petits pokémons ne semblaient guère malheureux, leurs dresseurs devaient être quelqu’un de bon.

« Excusez-moi ! Vous pouvez m'aider ?
-Insé. Insécateur.
-Insécateur ?
-Maaaaasko.
-Insécateur.

La créature rouge hésita un instant, avant de se décaler. C’est bon, elle acceptait de les laisser passer, mais gare à eux s’ils se montraient de nouveau menaçant. Ses lames étaient aiguisés pour n’importe quelle situation.

Congénère venir !

La jeune humaine souriait et faisait un signe de la main pour qu’ils rentrent tous à l’intérieur, avant qu’elle ne se dirige vers son amie Insécateur pour la rassurer encore une fois. Hassam n’était pas aggressive pour rien, elle avait surtout peur.

Massko !

En bon hôte, Jukain s’occupait des petits pokémons et de leurs dresseurs en allant au fond de la grotte et en rapportant des baies de toute sorte, les invitant à se restaurer en attendant que la pluie passe. Gauthier se réveilla à ce moment-là, ouvrant grand la bouche pour recevoir une baie bien mérité après une sieste. Heureusement pour lui, Jukain était excessivement généreux.



Apparition d’un seul pokémon après le poste de Kieran.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 7 Aoû - 15:52


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
La fille commence à intéragir avec Insécateur en lui parlant... Comme un Pokémon. Elle utilise son nom pour communiquer, ce qui est déjà bizarre en soit, mais elle semble se faire comprendre en plus de ça... Fascinant.

« Congénère venir ! » Me dit-elle après qu'Insécateur se soit écarté de mon chemin, en faisant un signe de main.

Je hausse les sourcils, surpris par sa façon de s'exprimer, mais je ne me fais pas prier. J'entre dans la caverne et détache mes cheveux pour les essorer, tandis que mes Pokémons s'installent en gardant toujours un oeil sur l'insecte rouge.

Intrigué, je ne peux m'empêcher de fixer la jeune femme, un millier de questions me passant par la tête. Bien évidemment, je m'imagine qu'elle est une enfant sauvage, qui aurait vécu parmis les Pokémons depuis toute petite, mais ça n'arrive quand les livres, ça...

Je suis sortit de mes pensées par un Massko, qui nous apporte des baies. Mes Pokémons se servent, un peu moins méfiants, mais moi je refuse poliement et ouvre mon sac pour lui montrer qu'il est plein de baies. Je lui dis qu'ils peuvent se servir, s'ils en manquent.

« Dis... Est-ce que tu comprends tout ce que je dis ? » Dis-je à la fille.

Je ne voudrais pas qu'elle se sente insultée, mais vu sa façon de s'exprimer, je ne sais pas si je peux parler correctement ou si je dois faire les phrases les plus simples possibles, comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6304
Stardust : 23168
Lun 7 Aoû - 16:50
Apparition d'un pokemon sauvage !

   
Un petit pokémon, effrayé par la pluie, viens se réfugier avec vous sous la grotte. Il semble peu friand de pluie et assez affamé. Il vous regarde avec de grands yeux.

   Que vas-tu faire ?
   
Cacnéa

   
   
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 7289
Stardust : 19627
Lun 7 Aoû - 16:50
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 8 Aoû - 0:34
« Dis... Est-ce que tu comprends tout ce que je dis ? »

Tora se retourne et penche la tête sur le côté. Comprendre tout ? Certainement pas. Notre sauvage avait excessivement du mal avec certaine notion que les humains utilisaient, comme le remerciement ou encore la notion de continent par exemple. Donc non, elle n’était encore bilingue et se débrouillait même mieux à apprendre une nouvelle langue pokémon qu’à s’améliorer dans le langage de ses congénères.

Oui Non.
-Insécateur.

Un petit pokémon plante s’approche de la grotte. Pas besoin de parole pour comprendre qu’il voulait à tout prix s’abriter et qu’il était affamé. Très délicatement, Tora commença à lui parler et la créature semblait légèrement surprise qu’elle parle, même de façon approximative, sa langue. C’est donc sans aucune difficulté qu’elle se laisse attraper dans les mains de la sauvage et se fait transporter jusqu’au cercle formé par tous les pokémons présents. Immédiatement, le Massko apporte une baie piochée dans la réserve et la donne au petit pokémon qui l’avale avec un bonheur inégalé.

A… Atchou !

La sauvage toussa bruyamment avant que son corps tremble dans une vaine tentative de se réchauffer. Même quand il pleuvait dans la jungle, la température ne baissait pas de cette manière. D’ailleurs, notre amie pensait sincèrement retourner chez elle chasser les pokémons à cicatrices pour s’habiller un peu plus chaudement. On pourrait l'accuser d'avoir été imprudente, mais bon, n'apprend-on pas de ses erreurs ?

Apparition d’un deuxième pokémon après le poste de Kieran o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 8 Aoû - 1:12


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
La fille me regarde et penche la tête, l'air pensive. Elle finit par me répondre oui...non. Je hausse les sourcils, ne sachant pas vraiment comment interpréter sa réponse... Est-ce que je devrais prendre ça comme un "non", ou un "à moitié" ? J'imagine qu'elle comprend quand même un peu, puisqu'elle ne m'a pas répondu "chocolat" ou autre chose complètement à côté de la plaque.

Un autre Pokémon apparaît alors, souhaitant se mettre à l'abri... Si nous accueillons tous ceux qui se présentent, nous allons finir par être à l'étroit. Enfin, je ne vais pas demander à ces créatures de retourner sous la pluie pour avoir de l'espace, je comprends qu'ils aient envie d'être au sec eux aussi. Si jamais nous manquons vraiment de place, je pourrais faire rentrer Nidoran et Evoli dans leurs Poké Balls.

Après lui avoir parlé, l'humaine emmène le Cacnéa avec les autres réfugiés et il se fait servir par le Massko... Il a l'air d'aimer prendre soin des autres. La fille se met à éternuer. Pas étonnant, vu sa tenue. Elle doit avoir vraiment froid. Malheureusement, je ne peux pas grand-chose pour elle, je n'ai pas de veste ou quoi que ce soit avec moi.

« Tu veux mon haut, pour te couvrir ? »

Tout en parlant lentement, je tire un peu sur mon vêtement et mime l'action de l'enfiler, pour être certain qu'elle comprenne ce que je lui propose. J'aurais peut-être froid quand je l'aurais enlevé, mais Minidraco et Evoli pourront toujours venir se reposer contre moi pour me donner de la chaleur. Killer Queen pourrait aussi, mais vu qu'elle sécrète un peu de poison, je préfère éviter...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6304
Stardust : 23168
Mar 8 Aoû - 1:14
Apparition d'un pokemon sauvage !

Un petit Pokémon arrive à toute allure en flottant sur une petite fleur. Il a l'air de ne vraiment pas aimer toute cette eau qui tombe sur lui, le pauvre est en train de pleurer.

Que vas-tu faire ?
Flabébé




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 7289
Stardust : 19627
Mar 8 Aoû - 1:14
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 8 Aoû - 12:09
Tora regarde le monsieur devant elle qui secouait son vêtement humide. Mon haut ? Qu’est-ce que c’était ? Haut, bas, droite, gauche, c’était des notions extrêmement compliqués pour quelqu’un qui n’était pas allée à l’école. Elle pencha de nouveau la tête sur le côté avant d’entendre des pleurs. Hop, elle se dirige vers l’entrée de la grotte et attrape doucement la petite fleur dans ses mains, la réchauffant au creux de ses mains. Pauvre créature toute trempée !

Hop. Un nouveau réfugié, mais celui-ci ne prenait pas trop de place. De plus, il se plaça contre la peau du ventre de l’humaine, source de chaleur évident pour le type Fée qui abusait peut-être de l’hospitalité. Peu importe, comme le Cacnea, Jukain apporta une baie au nouveau venu qui mangea sans faire un bruit.

Perdue ?

Avec ses congénères humains, elle avait un peu l’habitude de ce type de cas. Pourtant, la forêt était habituellement mieux connue des gens de sa race… Quoi que. Elle avait bien recueilli Haru dans l’océan. Tout est possible.

Fin de modération, merchi o/

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 8 Aoû - 16:49


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
La fille ne me répond pas... Bon, très bien. Tant pis pour elle. Un Pokémon arrive alors en pleurant, l'humaine ne tarde donc pas à aller la récupérer pour la mettre au chaud... Contre son ventre. Le Massko, égale à lui-même, vient immédiatement servir le Flabébé en lui offrant une baie.

« Perdue ? » Me demande la fille.
« Euh... Non, non. Je suis venu prendre des baies. »

Je lui montre alors l'intérieur de mon sac, rempli de baies... Qui commencent à être écrasées les unes aux autres. Heureusement que je n'ai rien d'autre là-dedans, sinon mes affaires seraient foutues, avec tout ce jus collant.

« Et toi... Tu vis ici ? »

Noctis arrive rapidement vers moi pour se blottit contre ma jambe. Même s'il s'est un peu secoué tout à l'heure, il reste mouillé... Et visiblement, il commence à avoir froid lui aussi. Je l'attrape délicatement dans ma main et le prend contre moi, à l'intérieur de mon kimono, pour le garder au chaud... Bon, par contre, ce n'est pas très agréable d'avoir une boule de poils froide et trempée sur le torse... Mais bon, je ferais avec.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 9 Aoû - 1:36
Tora regarde les baies à l’intérieur du sac, confirmant les dires de Massko. La réserve était un peu maigre, mais bon, ils pouvaient tenir le temps d’un petit voyager. D’ailleurs, avec tous ces réfugiés, il faudra penser à refaire une réserve dès que la pluie cesse. Kieran demande alors si elle vivait ici. C’est amusant, plusieurs de ces congénères lui ont posé ce genre de questions.

Non.

Elle fait un grand sourire en accompagnant son ‘’non’’ d’un mouvement négatif de la tête. Son voyage n’avait qu’un seul but : parcourir la terre. En long, en large, en travers. Il n’y avait pas de route pré-défini, elle se laissait porter par les opportunités et au petit bonheur la chance. Finalement, la sauvage pose son dos contre la paroi et semblait réfléchir un instant. Il serait peut-être temps de rendre visite à maman non ?

Jungko ? Jun Jungko ?
-Massko … Massko !
-Insécateur ?
-Jungko. Kooooo jungko.
-Insécateur !
-Torti…

A part Gauthier, le reste de l’équipe était d’accord pour aller dans la jungle. Mais bon, le tortipouss chromatique était plutôt facile à convaincre. Un indice : baie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 9 Aoû - 8:51


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
La fille me répond par un simple non et un hochement de tête. Je souris simplement en continuant de l'observer. Je ne sais même pas pourquoi je suis amusé par son comportement... Sûrement la surprise de rencontrer quelqu'un qui n'ait pas l'air civilisé. S'il faut, elle joue juste un rôle ? Ce serait bizarre quand même...

Elle se met alors à parler avec ses Pokémons en s'exprimant comme un Jungko... Vu qu'il n'y en a pas dans cette caverne actuellement, et qu'elle est accompagnée par un Massko, je commence à imaginer qu'elle a été élevée par des Jungkos et qu'elle se prend pour l'un des leurs...

Je regarde un instant dehors, il pleut toujours autant... Je pense qu'on ne va pas pouvoir repartir tout de suite. J'espère que ça ne va pas être trop long, même s'il y a un peu de monde ici, on ne peut pas dire qu'on s'amuse beaucoup. Chacun est un peu dans son coin... Je me retourne de nouveau vers l'humaine, attendant d'être sûr de ne pas l'interrompre pour lui parler.

« Est-ce que tu as un nom ? Moi, c'est Kieran. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 9 Aoû - 13:00
« Ki … Kieran ? »

Généralement, quand un mot sortait un peu de nulle part et que la personne se désigne, c’était que c’était son nom. Donc, il faisait partie de l’espèce humain et s’appelait Kieran. Cependant, elle ne comprit pas du tout sa question. Contrairement à nombreux de ses semblables avec qui elle avait discuté un peu, lui était beaucoup moins expressive au niveau corporel. Et mine de rien, le langage du corps aidait notre pauvre amie dans la compréhension du langage.

« Torti Tortipouss.
-Jungko ! Tora ! Moi être Tora.»

Du moins, c’était son nom dans le langage humain. Mais bon, il était simple à retenir et assez unique. Et pour ceux qui n’ont toujours pas compris, Gauthier, le tortipouss chromatique, avait passé quelques temps auprès d’une dresseuse et comprenait les phrases assez basiques. Ainsi, en cas de besoin, il pouvait servir d’intermédiaire.

« Atchou ! »

Décidément, les éternuements de la jeune fille ne cessait pas. Etait-elle en train de tomber malade ? Rien que cette idée faisait légèrement paniquée le Massko. Il s’agitait dans tous les sens, nerveux, grondant en direction de cette pluie froide et faisait les 100 pas dans la grotte. Tora le regardait passé silencieusement, reniflant son nez qui commençait à être bouché avant de passé de façon fort élégante (ironie) son bras sur son museau coulant . Malade, peut-être pas. Enrhumée, c’est certain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 9 Aoû - 14:42


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
La femme répète mon nom... Je ne sais pas si elle pense que c'est un mot qu'elle ne connaît pas ou si elle a bien comprit qu'il s'agissait de mon nom. Je pense quand même qu'elle a comprit, puisqu'elle me donne son nom ensuite. D'ailleurs, elle se présente comme étant un Jungko, avant de me dire qu'elle s'appelle Tora, ce qui confirme ce que je pensais tout à l'heure.

La dénommée Tora se met alors à éternuer, avant de passer son bras sous son nez. Je soupire doucement, malheureusement je ne peux rien faire pour elle, je n'ai pas de mouchoirs ou de veste pour elle... Tout ce que je peux faire, c'est espérer que la pluie cesse rapidement.

« Tu es... Dresseuse ? »

Je ne sais pas si elle sait vraiment ce qu'est être un dresseur, mais certains des Pokémons qui sont avec nous ont l'air très proches d'elle. Comme elle m'a dit ne pas vivre dans la forêt, j'imagine que les créatures qui vivent dans celle-ci ne sont pas habitués à elle et que, par conséquent, les trois Pokémons avec lesquels elle communique le plus l'ont suivie jusqu'ici.

Je jette alors un œil à mes créatures, elles sont plutôt tranquilles... En fait, ils sont tous les trois en train de dormir, malgré le froid et les éternuements bruyants de la sauvage...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 10 Aoû - 14:43
Kieran recommença alors à poser des questions et là, notre amie ne comprit pas du tout. Pourtant, on voyait qu’elle commençait à réfléchir sérieusement, essayant de faire des efforts monstrueux, mais non, sans indice, elle n’y arrivait pas. C’était la première fois qu’elle entendait ce mot-là.

« D… Dresseuse ? »

Cependant, si Tora ne saisissait pas le sens de ce mot, ce ne fut pas le cas pour Gauthier, le Tortipouss chromatique et Hassam, l’Insécateur chromatique. Ce mot, eux, ils le détestaient tout simplement.

« Insécateur ! Insé Insécateur insécateur ! »

Le pokémon insecte grondait, expliquant qu’EUX n’avait pas besoin d’être enfermée dans une petite sphère pour se lier d’amitié avec quelqu’un. EUX pouvaient faire ce qu’ils voulaient avec Tora comme amie. Explorer, dormir, manger ensemble, s’isoler, une véritable petite famille. Oui, Hassam méprisait les pokémons qui acceptaient la petite boule bicolore.

« Tortipouuuuusss ! »

Gauthier, lui, commençait à s’énerver après Kieran. Lui avait déjà été capturé dans l’une de ses horribles sphères et il était bien content d’avoir trouvé la sauvage juste après sa capture. Il avait pu ainsi casser sa propre pokéball et être libéré de sa condition. S’il suivait quelqu’un, c’est parce qu’il le voulait bien et il apprenait pleins de choses sans avoir peur d’être enfermé de nouveau.
Les deux pokémons ne supportait pas ce mot et il ne comparait pas Tora avec ces horribles individu qui n’avait aucun scrupule à enfermer leur pokémons, soit disant parce que c’est plus pratique.

« Heu… Non. Tora pas dresseuse.
-Massko.»

La sauvage et le Massko se grattaient la nuque, partant du principe que leurs invités surprise avait absolument tout compris. Les termes utilisés avaient été un peu violent et n’importe qui s’offusquerait. En tout cas, l’insécateur et le Tortipouss semblaient très remontés, tellement que le Cacnéa et le Flabébé se collèrent d’avantage contre l’humaine, craignant qu’ils se mettent en colère.

« Mais heu. Quoi être. Boule. Heum. »

Mince… Elle ne connaissait pas encore les couleurs. Voyons voir. Du rouge. Bon, ici, c’était assez simple.

« Comme Hassam haut. » Tora regardait pour du blanc et elle le trouva contre son ventre. « Fla ? Flabébé ? Fla ?
-Flabébé !
-Comme Fura bas. »

Fura, c’était le surnom traduit du Flabébé, c’était ainsi qu’il se présentait aux autres pokémons.
En vérité, Tora avait déjà vu des pokéballs. C’était lorsqu’elle avait recueilli Gauthier et que la jeune femme avait donné la pokéball. Sauf qu’elle n’avait pas compris à ce moment-là de quoi il s’agissait (sauf que c’était à Gauthier) et avait tout simplement jeté l’objet par terre. Le Tortipouss en avait profité pour la casser à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 14 Aoû - 21:50


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
Cette fois-ci, la fille ne semble pas comprendre ce que je lui dis... Le terme "dresseuse" ne fait apparemment pas partie de son vocabulaire. Par contre, "ses" Pokémons réagissent au quart de tour. Même si je ne comprends rien à ce qu'ils me disent, je sens bien que je les aie énervés en parlant de ça... Je me demande bien pourquoi.

« Heu... Non. Tora pas dresseuse. »

Je souris alors et hoche la tête en guise de "Ok". Donc elle n'est pas dresseuse, mais peut-être que ces Pokémons sont les siens quand même ? Je ne pourrais pas le savoir à moins de poser la question, j'imagine. La fille me demande alors qu'est-ce qu'une Poké Ball. Enfin, elle ne le demande pas comme ça, mais j'arrive à comprendre après quelques secondes de réflexion. Une balle comme Insécateur en haut et comme Flabébé en bas, il n'y avait pas trente-six réponses possibles.

Je sors alors la sphère de Killer Queen de mes poches et la montre de loin à Tora. Je préviens la Nidoran de ce que je vais faire et la fait rentrer à l'intérieur, puis je la laisse en ressortir immédiatement, juste pour montrer le fonctionnement à celle qui m'a posé la question. Ensuite, je fais glisser la balle sur le sol, vers elle, pour qu'elle puisse l'examiner de plus près si elle le souhaite.

« C'est une Poké Ball. Beaucoup d'humains en ont. » Dis-je calmement, mais surveillant tout de même les réactions de l'Insécateur et du Tortipouss... Enfin, surtout de l'Insécateur et de ses lames.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 15 Aoû - 4:18
Tora regarde Kieran sortir une sphère bicolore. Ah oui ! C’était ça qu’on lui avait montré la dernière fois. Cependant, elle n’en avait visiblement pas compris l’utilité. Il se tourne vers le petit pokémon bleu et un trait rouge le touche. Il avait disparu. La sauvage écarquilla les yeux, horrifié par ce qu’il venait de se produire. Mais. Où il était passé ? Hop, le pokémon revient dehors et il ne fallut pas longtemps à la jeune fille pour comprendre que, par on ne sait quel miracle, le Nidoran avait réussi à aller à l’intérieur de la boule.

Kieran fait ensuite rouler la sphère jusqu’à elle, mais Tora recule instinctivement avec les petits pokémons. Elle ne voulait pas être enfermé à l’intérieur ! C’était beaucoup trop étroit. Heureusement, le Tortipouss arriva à la rescousse et donna un bon coup de Charge sur la sphère pour la renvoyer à vitesse grand V vers son propriétaire. Cependant, Gauthier et Hassam furent plutôt rassurée de voir que Tora semblait peu apprécié le concept de pokéball. Comme quoi, il s’agissait sans doute d’une question d’éducation que de méchanceté gratuite.

Mais pourquoi ? Pourquoi Kieran enfermer amis dans sphère ?

Est-ce qu’on enfermait ses amis dans une sphère, même de façon temporaire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 15 Aoû - 8:47


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
Une chose que la fille ne semblait pas avoir comprise, c'est que cette Poké Ball était uniquement celle de Nidoran. En la voyant rouler vers elle, elle se recule comme si elle avait peur de se faire aspirer. Le Tortipouss chromatique qui s'était insurgé plus tôt arrive alors et renvoie la sphère vers moi avec une attaque Charge. Je n'ai pas d'assez bons réflexes pour la rattraper comme un personnage de manga, alors je me la prends dans le torse et parviens à l'attraper avant qu'elle ne tombe par terre. L'air de rien, ça ne fait pas du bien de se prendre un projectile à cette vitesse.

« Mais pourquoi ? Pourquoi Kieran enfermer amis dans sphère ? »

Oh... C'est une très bonne question. Même certains dresseurs trouvent la Poké Ball cruelle, alors j'imagine que pour quelqu'un qui découvre ce que c'est, c'est encore pire. Je ne sais pas si elle pourrait comprendre tout ce que j'aurais à lui dire pour la convaincre que ce n'est pas mauvais en soit, mais si je ne me défends pas, elle me prendra pour un monstre...

« Ils ne sont pas... Enfermés. Regarde, mon équipe se balade. » Dis-je en montrant mes trois Pokémons, l'un après l'autre. « Ce n'est pas une prison. Si mes Pokémons veulent sortir, ils sortent. S'ils veulent partir, ils partent. La Poké Ball sert uniquement à les protéger, pour éviter qu'un autre ne me les vole, pour les mettre à l'abri s'ils sont blessés dans un combat... Tu comprends ? »

Je grimace un peu, de peur que ce soit compliqué pour elle. Je parle beaucoup, je me doute que ça ne doit pas être évident pour elle de tout assimiler d'un coup. Au moins, j'ai pris la peine de m'exprimer lentement, peut-être que ça aidera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 15 Aoû - 10:27
« Ce n'est pas une prison. Si mes Pokémons veulent sortir, ils sortent. S'ils veulent partir, ils partent. La Poké Ball sert uniquement à les protéger, pour éviter qu'un autre ne me les vole, pour les mettre à l'abri s'ils sont blessés dans un combat... Tu comprends ? »

Le Tortipouss secoue la tête et file rejoindre l’Insécateur, visiblement irrité par la conversation. Cependant, Jukain et Tora étaient beaucoup plus ouvert sur le sujet et commencèrent à discuter sérieusement sur le sujet entre eux. Pour, contre. Sur le principe, on va dire qu’ils étaient contre, mais Tora était sensible au mot protéger et visiblement, les pokémons étaient tout de même libre.

Tora comprendre. Mais pas vraiment d’accord avec sphère. Pas… Normal de … Plus pokemon. Pas là.

C’était très compliqué à expliquer, mais elle n’approuvait pas du tout cette technologie. D’ailleurs, elle pouvait entendre le Tortipouss et l’insécateur pousser un soupir de soulagement. Vraiment, il n’y avait que ces congénères qui avaient cette drôle d’idée et de l’approuver.
Hassam signale que la pluie s’arrête. Le Cacnéa et le Flabébé reparte aussitôt en disant au revoir. Tora et Jukain se lève à leur tour, leur camarade étant déjà parti savourer l’absence de pluie. Et comme la sauvage était quelqu’un de très naturel, la jeune femme se tourna vers Kirian et lança un “Jungko” d’aurevoir, avant de partir à son tour.

On aurait pu croire que le jeune professeur avait rêvé cette étrange rencontre.

Hrp : fini pour moi o/

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 15 Aoû - 19:51


Il pleut, il pleut bergère...

Feat. Tora Kon
Même si les deux Pokémons chromatiques n'ont pas l'air d'apprécier ce que je dis, la femme et son Massko prennent le temps de parler entre eux. Je ne sais pas s'ils se posent des questions où s'ils débattent vraiment, en tout cas ils discutent pendant un moment assez long, surtout pour moi qui ne comprends rien de ce qu'ils déblatèrent.

Tora me dit alors qu'elle comprend, mais qu'elle n'est pas d'accord avec le fait que le Pokémon disparaisse. En tout cas, c'est ce que je comprends. Insécateur nous signale alors que la pluie a cessé. Tout le monde se hâte pour sortir, même l'humaine, qui se contente de me saluer en poussant un "Jungko"... Je ris un peu en la regardant s'éloigner et me lève à mon tour, récupérant mon sac et faisant signe à mes créatures que nous y allons... J'essaie de réveiller Noctis, mais il dort tellement profondément qu'il ne bouge pas de mon haut. Ne voulant pas le déranger, je le cale dans un endroit où il ne risque pas de tomber, grâce à ma ceinture qui serre le bas de bon vêtement comme un kimono. J'aurais pu le faire rentrer dans sa Poké Ball, mais je pense que l'échange que je viens d'avoir avec Tora m'en dissuade... Je sais que ça me passera, mais pour l'heure, je vais laisser mes trois amis profiter d'être sortis.

Nous repartons immédiatement de la forêt, je n'ai plus très envie de cueillir des baies, surtout avec toute l'eau qui nous est tombée dessus. Mes vêtements sont encore mouillés, je ferais bien de vite me changer si je ne veux pas attraper froid... Mais aussi loin de chez-moi, ça va être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Flic, flac, floc (PV Alehandra)
» Flic! Flac! Floc! [[LIBRE]]
» (03) Forget the sorrow And I can be on the last train home || Blue & Felix & Kieran
» Kieran
» Kieran + La vie est une question de contrôle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération