Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
#1 - It's raining. Just rain. (CAPTURE)
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 22 Mar - 14:14
La pluie formait un rideau quasiment opaque devant ses yeux aveuglés. Ses lunettes ne lui servaient plus à rien, sous ce déluge, et il les avait rangées dans son sac à dos. Il craignait d'un instant à l'autre de se noyer sous cette pluie diluvienne. Cléo, bien au chaud sous son sweat-shirt, ronronnait presque, tout contre sa peau. Il l'enviait, à cet instant précis. Elle ne tarderait sûrement pas à sentir le baiser froid de la pluie qui se glissait même en-dessous de son manteau. Elle trempait tout, sans discontinuer. Il regrettait de ne pas avoir consulté la météo le matin même, avant de débuter ses recherches.

« Bons dieux, cette route n'en finira jamais ?» grogna t-il, en cherchant tant bien que mal un bouquet d'abres afin de s'abriter.

Mieux que cela, ce fut une petite cabane au bord des champs qui apparut devant son nez. Ou plutôt sur son nez. Il se cogna plutôt violemment dedans, et tout en pestant, s'empressa de s'y abriter. La terre battue, sous l'auvent de bois, était détrempée elle aussi, mais juste ne plus sentir le vent humide et la pluie était un bienfait pour lequel il remercia aussitôt tous les dieux pokémons qu'il avait maudit jusque là.

« Cléo, on devrait pas être trop loin de ... Hem. Où on est, d'ailleurs ?» Il s'assit dans le coin le moins mouillé, totalement épuisé. Il était frigorifié. « Il me semble loin le repas chaud chez les p'tits vieux» grommela t-il en pensant au déjeuner à Kishika. Ils étaient partis avec le beau temps, mais la pluie et l'orage les avaient surpris. « J'ai l'impression que ça fait des heures. On aurait déjà dû atteindre le désert, non ?» Et personne pour les aider, bien sûr. Il avait pensé qu'il ne pourrait y avoir de pluie dans cette région ; n'y avait-il pas un désert ? Mais les champs de tournesols avaient besoin d'eau, eux aussi. Cléo tournait dans l'abri, frissonnante à son tour. Il était impossible de voir quoi que ce soit au-dehors, et Caolum en ressentit un malaise.

Citation :
Apparition d'un pokémon, s'il vous plaît, merci ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3131
Stardust : 11420
Mer 22 Mar - 15:31
Apparition d'un pokemon sauvage !

Une petite créature sort de l'abri et vous observe de ses yeux orangés. Vous l'avez dérangé pendant sa sieste ! Le Ratentif n'a pas l'air très content de votre visite, il ne remarque même pas la pluie qui lui tombe dessus.

Que vas-tu faire ?
Ratentif




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3131
Stardust : 11420
Mer 22 Mar - 15:31
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 22 Mar - 16:43
Ils en étaient à remercier Arceus de leur avoir mis cet abri sur le chemin, quand deux points orangés les firent frissonner. Cléo, après quelques secondes d'ébahissement, lança un grondement de défi, le dos hérissé, les oreilles en arrière. La petite chose se révéla être un ratentif tout trempé, nous observant près de l'abri. Il pleuvait sur lui sans qu'il s'en rende compte.

« Heu, Cléo, fais lui de la place ?»

La nidoran eut un grognement de dédain, puis vint se placer contre Caolum. Le ratentif semblait peu heureux de les voir là, mais après avoir regardé le dresseur et son pokémon, préféra aller se rouler en boule dans un coin sans plus faire attention à eux.

Caolum ne sut combien de temps ils attendirent, mais l'orage finit par passer. Au dehors, tout semblait lessivé. Comme plus pur, avec une odeur humide et propre. Il essora littéralement son manteau et son sweat, et les remit, un peu plus secs.

« Arrivés à Herisis, on se prend un hôtel, et le bain le plus chaud du monde» promit-il à la nidoran femelle, qui agita les oreilles.

Ils laissèrent derrière eux l'abri, qui devait être le territoire du ratentif. L'herbe etla campagne, rendus propres par la pluie, laissèrent la place à une bande de cailloux et de plage, qui étaient le début du désert. Ils allaient devoir traverser le désert, mais sous le ciel soudain bleu et le soleil éclatant, cela semblait une sinécure. L'astre diurne les réchauffa et les sécha bien vite, et Cléo s'amusa rapidement à chasser son ombre. Ils s'arrêtèrent finalement, à la lisière du désert.

« Je sais bien qu'on a vu assez d'eau pour aujourd'hui, mais bois un peu» ordonna t-il d'un ton paternel à la pokémon poison, qui s'exécuta de mauvaise grâce, avant de laisser son dresseur boire tout son saoûl.

Citation :
Fuite, apparition d'un autre pokémon, merci beaucoup !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3131
Stardust : 11420
Mer 22 Mar - 17:58
Apparition d'un pokemon sauvage !

Une silhouette ce dessine à l'horizon du désert cette silhouette un peu flou au début ce raprochant vers toi. Un Evoli, celui-ci semble fatigué ...

Que vas-tu faire ?
Evoli




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3131
Stardust : 11420
Mer 22 Mar - 17:58
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 22 Mar - 18:11
Ils étaient en train de boire quand, à la manière d'un mirage, une silhouette apparut à la lisière du désert. Elle semblait approcher, et si Caolum n'y fit pas attention, pensant à une illusion du à la soudaine chaleur sur son petit crâne humide à présent sec. Mais la créature s'imposait à sa vision, et finit par devenir ...

« Oh putain. De. Merde.»

Etait-ce Arceus qui avait répondu à ses attentes de chercheur ? C'était le Graal fait pokémon. Un évoli. Sa fourrure collait apparemment à son corps, le pelage sale et couvert de poussière. Il avançait la tête basse, épuisé de toute évidence. Si une pensée pour ses recherches vint à son esprit - n'étudiait-il pas les évolutions par pierres ? - il songea surtout au bien être du pokémon. Il se releva et s'approcha de la petite créature ; prenant peur, l'évoli voulu fuir, mais il tendit sa gourde, l'air le plus amical possible.

« N'aie pas peur.Tu ne crains rien. Tu sors du désert ? Tu as du marcher longtemps, regarde tes pattes. Tiens, bois, il nous en reste. Il y a des croquettes dans mon sac aussi, si tu v-aïe» grogna t-il à Cléo, qui apparemment ne souhaitait pas partager. L'évoli hésita, puis vint s'abreuver à la gourde, d'abord réticent puis acceptant avec une reconnaissance évidente les croquettes.

« Pauvre petit. Tu es épuisé. » Il hésita, puis caressa la fourrure poisseuse ; il fit de ses doigts une brosse et décolla la sueur et la poussière comme il put, la rendant bouffante et un peu plus belle. L'évoli était là, à portée de main, et il s'en serait voulu de ne pas demander. « Dis-moi. Je rêve depuis que j'ai commencé mes études de scientifiques d'avoir un évoli. J'étudie les évolutions par pierre, et tu es le pokémon le plus unique de tous.» Le regard jaloux de Cléo le brûla sur place, mais il n'hésitait plus. « Est-ce que tu voudrais venir chez moi ? Tu seras libre, tu feras ce que tu voudras. Je m'en voudrais même de te laisser ici, dans cet état » expliqua t-il d'un air fâché, mais pas contre l'évoli, contre le désert. Il tendit une pokéball vide : « Je te transporterai, je te soignerai. Je prendrai soin de toi. Je te le promet.» Pour cet homme si peu habitué à de telles émotions, c'était étonnant de voir son visage s'allumer ainsi.

Citation :
OMGLKR?ELVBNKXN. Pokéball gooooo #voix de Sacha. On capture ! enfin on essaye. ♥ MERCI.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3131
Stardust : 11420
Mer 22 Mar - 18:46
Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
   ...
   ...
Échec ! Le Pokémon ressort de la pokéball.

Que vas-tu faire ?



   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 23 Mar - 4:31
La pokéball roula, roula, puis s'ouvrit dans un cliquetis qui fit grimacer Caolum. Devant l'air mécontent de l'évoli, il leva les mains, déçu. « Je comprend, et je m'excuse. Je t'ai pris par surprise. Ecoute, j'ai une idée : je te porte jusqu'au village, et on ré-essaye, d'accord ? Tu verras que je ne te veux aucun mal. »  Il semblait y avoir un deal, et Cléo, mécontente, débuta leur marche plusieurs mètres en avant ; il allait avoir du mal à la convaincre qu'elle était encore la plus jolie dans son coeur. Ce n'était pas comme si c'était lui le dreseur qui devait la commander, ça ne marchait pas comme ça. Il était totalement sous son joug, il le savait et il aimait ça, parce qu'il l'aimait, cette petite nidoran femelle revancharde.

« Tu sais, j'ai peut-être l'air bizarre, mais je suis pas méchant. Sans vouloir me vanter. » L'évoli était lové au creux de ses bras, épuisé, pas encore endormi par ses paroles, mais il le sentait un peu ailleurs. « J'ai fais de vilaines choses, autrefois, mais j'ai arrêté, parce que j'ai rencontré des gens biens. Ils m'ont aidé à devenir chercheur, apprit la mécanique. » Il baissa les yeux, bougea les épaules. D'une voix un peu plus basse, il déclara : « Léna me manque. C'était mon amie. » Il soupira et se remit en marche.

La route semblait très longue, mais il faisait tous les efforts possibles pour tenir l'évoli contre lui ; c'était étonnant de voir combien il pouvait se plier en quatre pour des pokémons, et ignorer d'autres humains. Une fois en vue de la ville, il réveilla la petite créature. « Voici la ville. Tu pourras sûrement y trouver des gens pour t'aider. Ou tu peux me faire confiance à moi, maintenant ? Nous allons nous y arrêter pour la nuit. Je pourrais nous offrir à manger, nous offrir un bon bain - je dois être couvert de poussière comme toi » fit-il avec un petit rire.

Il reposa la petite chose par terre et elle s'ébroua, l'air un peu mieux. « Je vais lancer cette pokéball. Je te préviens pour que tu n'aies pas peur. Tu veux bien venir avec moi ? Je serai un bon maître, promis. » Il avait envie de lui hurler d'entrer dans cette pokéball, parce qu'il l'aimait déjà, parce qu'ils pourraient faire tout un tas de choses ensemble. Il envoya la pokéball, le coeur serré. L'évoli avait-il été enfin conquis ?

Citation :
On ré-essaye ! Pokéball ! S'il vous plaît, merci !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 3131
Stardust : 11420
Jeu 23 Mar - 5:54
Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
...
Félicitations ! Evoli est capturé.



Tu dépenses 2 pokéballs et 25 stardusts.


Evoli


Un Pokémon rare qui s’adapte aux environnements hostiles en variant ses formes évolutives. L’ADN de ce Pokémon très particulier recèle de nombreuses possibilités d’évolution.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 23 Mar - 12:49
Caolum se sentait fourbu, et presque abattu. Mais il avait donné une seconde chance à ce petit miracle ambulant. Il rêvait d'un bon bain chaud et d'un repas qui le requinquerait. Qui les requinqueraient - lui, Cléo. Et peut-être ce petit bout de chou. La pokéball roula jusqu'à lui, et il l'ouvrit du bout du museau, sa petite truffe frémissant durant le cliqueris ridicule de la sphère bicolore. Dans un rayon rougeoyant, l'évoli disparut, et la danse de la pokéball revint, roulant sur elle-même dans une gigue au rythme du coeur effréné de Caolum. Jusqu'à son arrêt complet, dans un nouveau bruit qui annonçait la joie la plus complète.

« Oh merde. OH MERDE ! » rugit-il en allant la ramasser, les doigts tremblants. C'était pour de vrai ?

Vu le regard noir de Cléo, oui, c'était pour de vrai. Le pokémon dont il rêvait pour ses recherches, pour comprendre son comportement et son évolution, venait d'accepter de continuer son chemin avec lui. Peut-être n'avait-il pas encore gagné son coeur, mais au moins un peu sa confiance. Comme promis, il les emmena dans l'hôtel et ils eurent droit à ce bain chaud et à un bon repas. Ils s'endormirent comme des souches, roulés en boule tout les trois, au son des mains caressant les deux petits pokémons lovés sur les draps.

« Il faudra que je trouve un nom digne de toi » murmura t-il avant de sombrer dans le sommeil. Son petit miracle à lui.

Citation :
Merci pour la modération ! ♥ fin de la capture.  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [PROGRAMME]Logiciel capture d'écran rafale
» Fiche de Rain Maniko
» Logiciel capture video.
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération