Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Event : Mystère et Enquête (Trio de choc : Masayoshi, Haru et Jenny)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Team :


card : card
Origine : Nemerya
Groupe : Pleïade
Messages : 268
Stardust : 519
Lun 4 Sep - 8:30
A-... Jen-... Port !
-La tempête fait rage ! Les communications sont perturbées !
-Ent-... Mal !

Accroché sur le dos de l’agent Ardoise qui filait à vif allure dans les airs (peu touché par la tempête grâce à son type Acier), le policier décide de couper son communicateur. Couvert d’un épais manteau couleur neige, de lunettes de vol et d’un épais bas gris, accompagné de chaussure de montagne dans les mêmes teintes. Les autorités de Windoria ont demandé le plus de renfort possible, quitte à demander à des policiers de villes voisines de faire le déplacement. Scindé en deux groupes, Masayoshi faisait partie de ceux qui allaient enquêter sur la grotte Givré. Pas de chance pour lui, le nombre était impaire et sa grande expérience le désigna comme agent solo pour cette mission. Enfin. Solo. Tout est une question de point de vue. Quand on a deux coéquipiers pokémons, on n’est pas vraiment seul.

La grotte Givrée, l’agent Jenny y était déjà allée. C’est là où il avait médité et rencontrer un Sorbébé couleur Pistache Chocolat. Il avait au moins l’avantage de connaître le terrain. Un peu. Cependant, il y faisait beaucoup plus frais que la dernière fois. L’oiseau d’Acier attérit sur le sol et laisse son ami descendre de son dos. L’Agent réfléchit un moment. La mission d’aujourd’hui se voulait plutôt discrétion. Si lui et Ardoise était plutôt coordonnée niveau camouflage, ce n’était pas le cas de l’agent Ecarlate qui était une Malosse. Noir et rouge sur fond blanc, ils se feraient grillés en quelques secondes.

Agent Ardoise, nous ne cherchons pas le conflit. Nous ne sommes pas suffisamment nombreux pour une attaque de front. La discrétion est de mise.
-Airmure !

L’oiseau entendait un bruit de moteur. Mince ! C’est sans doute les personnes louches dont parlait le rapport. Ni une, ni deux, l’agent de police se précipita pour se cacher derrière des rochers, passant par-dessus comme un adolescent rebelle sauterait un grillage. Quand au pokémon, il préféra se fondre dans le décor en se allant dans la direction opposé de l’agent de police, se collant à un mur et écartant grand ses ailes pour cacher la partie rouge qui se trouvait sous ses ailes et être plus discrète. Puis, elle s’immobilisa. On pourrait la confondre avec une statue de mauvais goût.
Très bonne réaction de la part de l’Airmure. Ainsi, si Masayoshi avait des ennuis, elle pouvait intervenir et bénéficier de l’effet de surprise. Maintenant, silence.


Écarlate

Ardoise
Payne
Amarante
Blanche


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 377
Stardust : 1245
Mer 6 Sep - 9:12
J’observais la neige tomber violement à l’extérieur. Le vent faisait peiner notre véhicule à avancer et noue étions parfois bloqués par un monticule de neige. Le blizzard nous empêchait d’y voir correctement. Malgré le chauffage de la voiture, le froid pouvait se sentir d’ici. J’avais cette drôle de sensation au ventre. Ce sentiment qui mélange à la fois l’excitation et la peur. Alm, couché à mes pieds dans le taxi, observait lui aussi le ciel à travers la vitre.

Il y a quelque temps, j’avais rencontré cette fille, Jenny, à Port-Corail. Dès notre arrivée à Lumiris en fait. Ce jour là nous avions convenu de nous rencontrer à nouveau à Nemerya, lorsque mon voyage m’y aurait conduit. Mais les retrouvailles avaient été de courte durée. Les informations diffusées à ce moment là parlaient d’une tempête terrible se déroulant à Windoria, une ville non loin de là où nous étions. Inconscient ou courageux, je l’ignore, nous avons décidé de nous rendre à la grotte givrée, là où la source de la tempête semblait se trouver.

Je restai silencieux dans la voiture, à attendre l’arrivée. Au bout d’un moment, l’auto s’arrêta. En plissant les yeux, je pouvais voir l’entrée de la dite caverne un peu plus loin. Je payai la course au chauffeur du taxi en lui donnant un pourboire assez conséquents pour les risques pris. Enfilant mon manteau, mon écharpe, mon bonnet et mes gants, je m’apprêtais à sortir de la voiture.

-Faites attention à vous, les jeunes.
-Prête ? Lançais-je à Jenny.

J’attendis qu’elle me réponde avant d’ouvrir rapidement la portière pour me ruer à l’extérieur, suivi de près par mon Noctali. Le froid m’agressa aussitôt, malgré mon épaisse couche de vêtements. Je me mis à courir en veillant à ce que les autres suivent, avant de m’engouffrer entre les parois rocheuses. Je ne m’y enfonçai pas plus, mais le vent y était déjà un peu moins violent. Tremblotant, je demandai :

-Ça va vous deux ? Alm, tu es sûr que tu…

Il me coupa avec un petit grognement. Il connaissait la fin de ma question et évidement, il refusait de se mettre à l’abri dans sa Pokéball, comme à son habitude. En espérant que les choses n’empirent pas, sinon, je ne lui laisserai pas le choix.



Merci à Ariane Cavendish, Mae Primvert et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Jeu 7 Sep - 15:44





Tempête de neige





Pourquoi je suis là... Je me le suis demandé encore et encore durant cette longue route qui vient de nous amener ici. Oui, je suis avec Haru, ce garçon que j'avais rencontré plus tôt et qui m'avait promis de venir me voir à Nemerya. Il est venu mais ça a vite tourné court, les informations de tempête et l'appelle à l'aide ont donné envie... Une envie héroique je dirais à Haru d'aller voir ce qui se passe, étant curieuse, et j'espère qu'il y aura une petite récompense!! Mais bon, voilà pourquoi je me retrouve ici. Dans cette voiture, avec ma sublime tenue de froid intense!

Et ouais, une tenue discrète et hyper chaude, enfin, pour moi. J'ai une paire de bottes à talons fins noires, des collants noirs assez épais quand même vue que je porte une mini jupe blanche. Ouais, je ne perd pas le style aha!! Après... J'ai un haut fin blanc, ni décolleté sur la poitrine ni sur les bras, je ne veux pas risquer d'avoir froid et que cela abîme ma peau, de toute façon je porte un long manteau bien chaud de couleur blanche et dorée. Haru sort de la voiture quand à moi, j'en profite pour faire sortir Fortuna qui résiste très bien au froid. Mes autres chéries n'avaient pas trop trop envie de sortir dehors avec ce froid quoi.

J'entends Haru m'interpelait en dehors de la voiture, je remercie le chauffeur et sors dehors accompagné de mon otaria d'amour. " C'est bon me voilà.... Ha oui quand même!! On ne voit vraiment plus rien, ils plaisantaient pas aux infos, Fortuna guide moi!!! Rohhhh j'aurais du attacher mes cheveux!!!! " Mes cheveux volaient dans tous les directions et je sens ce froid atroce sur mon visage!! Haaaa, c'est affreux!!! Fortuna me guide vers Haru parce que je n'arrive pas à voir clairement où on est. J'arrive quand même à distinguer la voiture qui s'en va nous laissant dans la tempête... livré à nous même.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Ven 8 Sep - 4:05
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.
Dans cette première partie, des membres de la team Mistral vont venir vous attaquer. Le combat sera lancée, vous le gagnez automatiquement alors amusez-vous.
Cependant, pour ne pas vous perdre dans ce labyrinthe que constitue la Grotte Grivée, vous allez devoir, après votre victoire, interroger les sbires. Après avoir décrit comment vous menez votre interrogatoire, je vous dirais si vous avez réussi à obtenir des informations.
Si l'un d'entre vous ne réussis pas, il devra recommencer jusqu'au succès de son enquête.



Pour Masayoshi

Trois sbires s'avancent vers vous.

"Hé le guignol ! Tu penses être caché ? "

Il envoie un Trousselin !

Que vas-tu faire ?
Sbire






Pour Haru

Trois sbires s'avancent vers vous.

"File-moi ton Noctali ! "

Il envoie un Ponchiot !

Que vas-tu faire ?
Sbire






Pour Jenny

Trois Sbires s'approche de vous.

"Ah, un Otaria ? En le faisant évoluer, il pourrait servir ! Donne-le moi !"

Il envoie un Brutalibré !

Que vas-tu faire ?
Sbire




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : card
Origine : Nemerya
Groupe : Pleïade
Messages : 268
Stardust : 519
Ven 8 Sep - 4:27
Masayoshi calmait sa respiration, cacher entre les rochers et attendait patiemment de voir si quelqu’un était sorti de l’engin qui avait un moteur. Sérieusement, pour que quelqu’un se donne la peine de venir ici par cette tempête de neige, c’est qu’il fallait une sacré bonne raison. Bonne ou mauvaise d’ailleurs. Cependant, la voix qui résonna disait quelque chose à Masayoshi et se fut encore plus flagrant lorsqu’il avait pu voir le visage. Monsieur Ikeda et son fameux Noctali. Décidément, à chaque fois que le policier allait avoir des ennuis, ce jeune dresseur se trouvait toujours au bon endroit. Il était accompagné d’une femme, sans doute sa petite amie. Il y a plus romantique comme rendez-vous, s’ils sont ici, ils savent très bien qu’il y avait des gens louches qui rodaient dans le coin.

"Hé le guignol ! Tu penses être caché ? "

Masayoshi fait volte-face sur le sol et se retrouve nez à nez avec, ce qu’on pouvait supposer comme étant un sbire de la team Mistral et son pokémon… un… Trousseau… De… Clé. Whoa. Il espérait pouvoir s’en servir quand il lui passerait les menottes ? Bon, trêve de plaisanterie, vu la composition du pokémon, il semblait de type Acier.

Agent Ecarlate ! Utilisez Flammèche !

La Malosse sortit de la pokéball et laissa des gerbes de feu s’échapper de sa bouche, ce qui atterrit directement sur le pokémon. Cependant, celui-ci ne se débina pas et commença à invoquer une tempête rose. Mince, cela ressemblait à une attaque de type Fée.

Agent Ardoise ! Immobilisez-le !

Filant à toute vitesse à travers la grotte, l’oiseau d’acier percuta le trousseau de clé avec ses terribles serres, le cognant contre la paroi et formant une cage dont il ne pouvait plus s’extirper. De plus, le choc semblait avoir fait évanouir le trousseau L’effet de surprise, c’est très important dans les interventions. Le Sbire semblait légèrement surpris et essaya de s’enfuir, mais Ecarlate lui barra la route, en grognant de plus en plus fort.

Pour le moment, je vous arrête pour tentative d'agression envers un représentant de la loi “ l’agent Jenny attrapa les deux poignets avec une main et lui passa les menottes. Un policier possède toujours des menottes.” Cependant, je pense que votre liste de délit est beaucoup plus longue. Notamment avec le kidnapping de pokémons appartenant à des dresseurs et braconnages intensifs. Où avez-vous mis ces pokémons ?

La voix de Masayoshi était parfaitement calme et professionnel, mais l’agent Ecarlate n’arrêtait pas de grogner pendant que l’airmure avait relâché le trousseau (qui était visiblement K.O) et se dirigeait vers le malfrat. Bon, avec tout ça, il s’était fait repérer de tout le monde, y compris de Haru et de sa petite amie. De toute façon, même s’il avait reconnu Haru (qui ne s’appelait pas Jacque, attention), il ne serait pas surpris si celui-ci l’avait oublié. Après tout, il n’était qu’un policier parmi tant d’autres.

D’ailleurs, ils se débrouillaient comment ?


Écarlate

Ardoise
Payne
Amarante
Blanche


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 377
Stardust : 1245
Ven 8 Sep - 7:44
Je suis soulagé de voir que Jenny ait réussi à me suivre malgré le blizzard à l’extérieur. Son Otaria semblait ne pas être gênée par la tempête, c’était déjà une bonne chose. Je crus pendant un instant qu’il faisait plus chaud dans la grotte, mais cela devait surement être dût au fait qu’il y avait beaucoup moins de vent ici. Je voulus m’assurer qu’elles allaient bien mais trois personnes vinrent nous interrompre. L’un d’eux remarqua même un homme que nous n’avions pas vu, caché derrière un rocher. Je reconnus immédiatement son visage, c’était le policier rencontré un peu plus tôt à Nemerya. Les trois inconnus commencèrent à nous menacer et à vouloir racketter nos Pokémons. A trois contre trois, je fis face à mon adversaire qui envoya un Ponchiot.

-Alm, Vive-attaque !

Le Pokémon Lune courut vers son adversaire qui semblait ne pas trop savoir comment réagir. Je pensai aussitôt qu’il était un dresseur débutant et peu confiant. L’attaque toucha de plein fouet mais le petit chien semblait vouloir se relever.

-Rappelle ton Pokémon, tu n’as pas la moindre chance.

Loin de moi l’idée de vouloir paraître arrogant ou trop confiant. Mais n’importe qui aurait vu que la différence de niveau était trop grande. Je m’approchai de l’homme en face qui n’osait plus bouger, tétanisé par le regard noir que lui lançais mon Pokémon. Ce dernier veillait également à garder le Ponchiot à distance. Je saisi l’homme par le col.

-Je vais être, clair, je demande et tu réponds vite, parce que je n’ai pas de temps à perdre. Et mon Noctali non plus. Ajoutai-je, un sourire amusé par le regard de l’autre qui faisait la navette entre moi et Alm. Qui êtes vous et que faites vous ici ?

Je m’aperçois du coin de l’œil que le froid commençait à faire effet sur le type ténèbres.

-Ember, apparaît !

En entendant son nom, la Feurisson sortit immédiatement de sa Pokéball et me regarda d’un air curieux. Pourquoi faisais-je appel à elle ? Et quel était cet endroit ? Et ces gens ? Je lui demandai de réchauffer Alm ainsi que nos autres compagnons en faisant jaillir ses flammes. Elle poussa un cri de joie en agitant ses bras, heureuse que je lui demande son aide. Elle s’empressa d’exécuter ce que je lui demandai, tandis que je reportai mon attention sur le sbire.



Merci à Ariane Cavendish, Mae Primvert et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Ven 8 Sep - 15:14





Dit moi tous




Brrrrr, enfin au chaud... Euhh... Bon, on est plus dans le blizzard au moins. Haru est là mais avant que je ne lui adresse la parole, trois personnes assez louches nous interrompent. Ils ont même repéré un homme... Un policier de ce que j'ai compris, caché derrière un rocher. Un des types commença à me parler. Lui donner Fortuna, mais il a fumé, il va voir cet abruti et son pokémon dégueulasse!

" Fortuna reste là, il va voir cette merde, je vais lui faire payer son arrogance. Calypso chérie, viens lui donner une leçon. " je sors ma pokéball et calypso apparait. Un petit ballaiment d'oreille et un regard hautain vers son adversaire. Ce dernier, voulant vraiment arriver à ses fins fonce sur ma pashmilla avec une agressivité accablante.
" Darling, Attraction please ! "
Calypso saute en arrière et séduit avec son attaque le pokémon adverse qui est déstabilise. Je claque des doigts et elle lance plusieurs Boule roc sur le pokémon qui est balancé contre un mur.

" Bon... Achève le, il me fatigue... "
Ma chérie lance Éclat Magique sur le pokémon pour l'achever, l'homme regardant son pokémon se faire achever, je passe derrière lui et lui donne un de ses coups de talons dans le dos qui le fait tomber par terre. Je passe ma tête à côté de lui et lui chuchote pour éviter les deux garçons de m'entendre. " Dit moi tous ce que tu sais sur cette tempête, sur toi et tes amis, tu n'es qu'un sbire ça se voit à deux kilomètre et n'essaye pas de m'avoir sinon ton corps disparaîtra sous cette neige glaciale, c'est dommage. " Je passe ma main sous sa gorge et colle ma poitrine contre son dos, et oui, on utilise tous ses atouts pour avoir ce qu'on veut. Fortuna et Calypso m'ont rejoint et regarde avec un air sadique notre petite proie que je ne compte pas laisser filer.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Sam 9 Sep - 4:37
Interrogatoire



Sbire 1 : Ils sont dans la salle d'à côté !

Sbire 2 : Nous sommes la Team Mistral ! Et nous accomplissons notre idéal !

Sbire 3 : On... C'est la machine qui créer la tempête !

Interrogatoire réussi, mais d'autres Sbires arrivent ! Ils ont l'air plus haut gradée, ils en savent probablement plus.

Même principe que précédemment.



Pour Masayoshi

Trois sbires s'avancent vers vous.

"Ouai ! Je vais casser du Poichigeon ! "

Il envoie un Ronflex !

Que vas-tu faire ?
Sbire






Pour Haru

Trois sbires s'avancent vers vous.

"Affronte un VRAI membre de la team Mistral ! "

Il envoie un Siderella !

Que vas-tu faire ?
Sbire






Pour Jenny

Trois Sbires s'approche de vous.

"Sérieux ? Tu t'es fais maîtrisé par une gonzesse ?"

Elle envoie un Steelix !

Que vas-tu faire ?
Sbire




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : card
Origine : Nemerya
Groupe : Pleïade
Messages : 268
Stardust : 519
Sam 9 Sep - 14:49
Masayoshi appréciait quand les suspects répondaient de façon claire, nette et précise. Cependant, il lui laissa les menottes et le força à se mettre à terre pour qu’il soit totalement démunis. Il ne put s’empêcher de tendre une oreille pendant que les autres interrogeaient leurs propres sbires. Donc, la Team Mistral et une machine qui crée la tempête. C’est un peu vague, mais pas le temps d’en savoir plus, d’autres sbires se rappliquent. Et là, un Ronflex apparaît devant lui et son équipe.

Bon… Je vais devoir déployer… L’arme secrète.
-Maaaaa ?!

Ardoise ne bénéficiait plus de l’effet de surprise, mais l’agent de police avait plus d’un tour dans son sac, même s’il ne pensait pas l’utiliser aujourd’hui. Il s’approche du Ronflex qui commence à grogner de plus en plus fort, fouille dans la poche intérieur de son manteau et…

Tu vas fracasser du Poichigeon ! Vas-y Ronflex !
-Rooooon…
-Tu as faim ?

Le pokémon s’immobilise. Il réfléchit une demi seconde et fait un oui de la tête. Tindin ! Le policier sort des pokéblocs de sa composition. Il le tends au Ronflex qui l’attrape délicatement et l’avale d’un coup, sans mâcher. Les yeux du pokémon s’illumine.

Pomme de terre provenant de la région d’Alola, savoureuse et pleine de saveur, mélée à de la truffe ramassée par des Gruikui, d’où le petite saveur braisée et enfin, du parmesan fait à base de lait d’Ecremeuh frais. Le tout, se retrouvant une pokébloc de la taille d’une phalange. Petite, mais consistante.
-Roooonflex !
-Mais tu fais quoi ? Attaque !

Le pokémon se tourne vers son ‘’dresseur’’. La base, quand on a un Ronflex, c’est de savoir cuisiné de façon efficace. Cependant, Masayoshi n’avouera jamais que c’est lui qui a fait ces pokéblocs. La cuisine est trop côté ‘’féminin’’, il ne voulait pas perdre en crédibilité devant ce qui semblait être des coéquipiers temporaire (Haru et l’autre dont il ignorait le nom, mais qui semblait avoir des pokémons balèzes !)

Je te propose une autre pokébloc de ce genre si tu m’attrapes ton dresseur.
-Flex !

Une demi-seconde plus tard, le sbire de la team Mistral est soulevé avec une facilité déconcertante. Masayoshi, lui, tenait parole et donna un autre pokébloc au Ronflex. La Malosse, elle, avait eu le réflexe de sauter et d’attraper dans sa gueule la pokéball que le dresseur voulait utiliser. Au moins, ils étaient tranquille.

Parlez-moi de votre machine qui créer la tempête.

Pendant ce temps, la Malosse et l’Airmure pleurait discrètement la perte de leurs repas en cas de coup dure. Parce que mine de rien, le Masayoshi, il cuisinait bien.


Écarlate

Ardoise
Payne
Amarante
Blanche


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 377
Stardust : 1245
Dim 10 Sep - 6:26
La réponse du sbire ne me plut pas vraiment. La team Mistral ? Qu’est ce que c’est ? Encore une organisation criminel utilisant les Pokémon pour atteindre leurs sombres objectifs ? Ce n’est pas la première « team quelque chose » dont j’entends parler. D’ailleurs c’est quoi cette manie de vouloir copier la team Rocket à s’appeler « team » tout le temps ? Bref. Sa deuxième phrase est tout aussi vague. « Accomplir son idéal » peut vouloir dire tout et n’importe quoi.

Je n’obtiendrai cependant rien de plus venant de lui, d’autre membres de cette fine équipe finissent par nous rejoindre. Encore une fois, cela sera un trois contre trois. Un Ronflex, un Sidérella et un Steelix. Des morceaux un peu plus gros semble-t-il. Je suis interpellé par le dresseur du Pokémon psy. Sérieusement ? Alors que je possède un Noctali ? Cela risque d’être vite finit également. Le Pokémon se met à me charger. Une attaque physique ? Très bien, cela m’arrange.

-Alm, morsure !

Le Sidérella fait mine d’attaquer le flan droit de mon Noctali, avant d’esquiver la morsure et d’attaquer son côté gauche. Une feinte ? Sa main s’illumine et frappe mon Pokémon entre les côtes qui pousse un cri de douleur en roulant au sol. Qu’est ce que c’était ? Un casse-brique ? Mince. Une fois de plus il semblerait que j’ai sous-estimé mon adversaire. Mon Pokémon est en train de se relever mais l’ennemi passe de nouveau à l’attaque.

-Esqui…

Ember accourt alors et s’interpose, contrant le second casse-brique avec une vive-attaque. Tout bien réfléchit, c’est peut être la meilleure solution qui s’offre à moi.

-Jacques a dit : Brouillard ! Alm, profites en pour te retirer.

Alors que le brouillard emplissait cette partie du terrain, je vis le Sidérella se mettre à briller. Cependant, je ne vis plus le terrain pendant une seconde, avant que la fumée ne soit dissipée par une attaque psyko, suivie d’une attaque tonnerre. La vitesse à laquelle il enchaîne les attaques est hallucinante.

-Jacques à dit : Météore tous les deux !

Les attaques se confrontent et s’annulent. Ce Sidérella est aussi puissant que mes deux Pokémon réunis. Changement de plan, je vais devoir passer à l’attaque avec mes deux partenaires.

-Jacques a dit : Roue de feu et feinte.

Mes deux Pokémons se mettent à charger leur adversaire qui semble réussir à les tenir à distance grâce à ses attaques psy et combat. Il faut que je trouve une solution.

-Jacques a dit : Poursuite !

Erreur de la part du type psy. Poursuite étant ténèbres, il s’est immédiatement tourné vers le Noctali, sauf que l’ordre « Jacques a dit » est reconnue par la Feurisson qui lance son attaque. Elle touche de plein fouet. Sans que je ne lui donne l’ordre, le Pokémon lune saute sur leur adversaire déstabilisée pour lui asséner une puissante morsure.

-Ember, Roue de feu !

Profitant du fait que j’ai oublié la mention « Jacques a dit », la type feu pousse un cri de joie en faisant jaillir ses flammes. Une aura blanche l’enveloppe, illuminant la grotte. Sa silhouette s’agrandit et la Typhlosion se jette sur son adversaire avant même que la lumière blanche ne se soit apaisée. Elle se roule en boule et est enveloppée d’une aura bleutée. Je reconnais ce qui me semble être une gyroballe. Le sidérella est au sol, inanimé. Cependant, Ember continua sa course et plaqua le dresseur adverse au sol. Je m’approchai, de l’homme en caressant ma Typhlosion pour la féliciter. Je m’agenouille.

-Alors je vais te révéler un petit secret. Tu en as fait baver à mes Pokémon, ce qui les a mis très en colère. De plus, sache que ma Typhlosion ne m’écoute pas parfaitement, ce qui signifie que je pourrai avoir du mal à la retenir. Ne l’énerve pas plus, alors. Combien vous êtes au fond de cette grotte ? Qu’est ce que vous y faites exactement ? Et que peut-on y trouver ?



Merci à Ariane Cavendish, Mae Primvert et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Dim 10 Sep - 8:47





Mais quelle salo...!





Allez, des infos assez minces, il me sert plus à rien maintenant! Je prend mon sac et l’assomme avec. Voilà, il ne m'est plus utile donc... Hein ? Une autre femme de la même team Mistral, j'imagine. Elle dit à son pote... Enfin, le critique parce qu'il s'est fait battre par une fille ? Elle est une fille aussi, elle est stupide ou juste une travestie. On va la maitri... Ho my god!! Un steelix!!! Trop grand, trop grand!!
Fortuna et Calypso se rapprochent de moi sous un grincement atroce de ce pokémon.

" Mes oreilles!! Haa, mais tu me fais chier toi aussi, Daji viens m'aider!! "
Daji sort de sa pokéball et prête à en découdre. Le pokémon de la fille commence à faire un Éboulement sur moi et mes pokémons. Calypso saute sur le côté mais je n'avais pas remarqué un rocher qui allait me tomber dessus, Fortuna me pousse vers Calypso et me sauve la vie!! Je suis au sol, je souffle, mes cheveux ébouriffée et Fortuna à mes côtés. Haaaa, ma robe est sale!!!! Je vais la massacrer!!! Je vois que Daji a esquivé aussi mais, elle est légèrement sonnée! Mais c'est la guerre!

" Daji, lance déflagration sur cette horreur !! "
M'obéissant, elle lance l'attaque sur le pokémon bien trop gros pour esquiver qui se prend l'attaque de plein fouet.

" Calypso à toi! Réveil forcé allez!! " Ma princesse saute en l'air, prend appuie sur un mur et achève le serpent de métal en lui assenant une suite de coups sur la tête. S'écroulant sur le sol et forçant la salo... saleté à esquiver je demande à Fortuna de lui donner un coup d'boule bien dans son ventre.

Je me relève, me secoue et m'approche de la femme avec mes 3 chéries à mes côtés. " Alors, répond à ma question, sale trainée! Qui sont vos chefs, et quel est le but de votre team avec un nom ridicule je dois dire. Je te préviens tu ne me répond pas, tu vas souffrir pire que ton collègue et ton pokémon! T'as touché à des choses qu'il ne fallait pas toucher! "




Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Mar 12 Sep - 10:08
Interrogatoire (Résultat) et Libération.


Sbire 1 : Ce n'est pas une machine, c'est un pokemon que nous utilisons !

Sbire 2 : On est pas si nombreux, on ... on a capturés des pokemons pour provoquer cette tempête c'est tous !

Sbire 3 : Pfu, notre chef c'est le meilleurs qui soit, je te permet pas ! On veut faire gelée Lumiris pour la garder comme elle éternellement sans la saleté humaine !

Vous avez réussi vos interrogatoires. Félicitation.
Vous n'obtiendrez plus rien de ces sbires, surtout que d'autres se ramènent et ils sont trop nombreux pour vous. Engagez-vous dans le fameux labyrinthe et vous allez voir des pokémons de type Glace enchaînés. Vous comprenez rapidement que ce sont ces pokémons (plus de miliers d'autres) qui fournissent l'énergie à la machine qui provoque le froid sur Windoria. Mais la machine est trop bien gardé, vous ne pourrez jamais l'atteindre.
Commencez par libérer les pokémons qui se présentent devant vous. Vous décrirez comment vous compter vous y prendre. Attention, seul le maître PNJ vous dira si vous avez réussi à libérer les pokémons ou pas.
Vous ne pouvez pas capturer les pokémons.



Pour Masayoshi

Kyurem ce tiens juste devant toi, enchainé de la tête au pied, avec un homme a ses côté, un Sbire tenant la chaîne avec un cadenas. Il semble forcer le pokemon légendaire a crée la tempête à Windoria ...

Que vas-tu faire ?
Kyurem






Pour Haru

Ce pokemon tous rond est enfermer dans une sphère, si l'on regarde de plus près le pokemon est légèrement entouré de flamme pour l'obliger a refroidir son entourage ...

Que vas-tu faire ?
Oniglali






Pour Jenny

Ce pauvre et mignon pokemon est enfermé dans une cage, a moitié plongé dans le noir à cause d'un couverture, il tremble ...

Que vas-tu faire ?
Cadoizo




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : card
Origine : Nemerya
Groupe : Pleïade
Messages : 268
Stardust : 519
Sam 16 Sep - 5:38
Masayoshi fut pendant un instant légèrement éblouis et une fois que le léger flash fut terminé, il put constater que le petit Feurisson avait évolué en Typhlosion. Décidément, cet Haru était un grand dresseur et le policier n’était pas fâché de savoir que ce jeune homme en qui il avait totalement confiance possédait un pokémon aussi puissant. Surtout que le combat qu’il avait mené semblait assez intense, mais la récompense n’en était que meilleur. Quand à la demoiselle, elle affrontait un pokémon gigantesque qui faisait un bruit d’enfer. Cependant, en deux attaques, elle avait réussi à le mettre hors d’état de nuire. Il faut dire qu’elle semblait vraiment en colère. Par Arceus, c’était visiblement quelqu’un qu’il ne fallait contrarier !

Les interrogatoires nous permirent de comprendre que c’était des pokémons qui étaient utilisés. Pour… Geler Lumiris. Quelle idée saugrenue. L’agent Ecarlate a une oreille qui se dresse et elle me prévient qu’il y avait du monde qui arrivait. Beaucoup de monde. Je lui fais signe de me suivre et me dirige vers mes coéquipiers temporaires.

D’autres sbires arrivent et malgré le fait que vous soyez des dresseurs avec des pokémons exceptionnels, vous ne pourrez pas affronter tout le monde. Essayons de trouver ces fameux pokémons utilisés par cette team.

J’attrape la pokéball d’Ardoise et la fait rentrer dedans. Les pokémons volant n’étaient pas vraiment des pros de la course et de toute façon, la team Mistral semblait au courant de leurs présences. Il était donc inutile de jouer sur la discrétion.
Ironie du sort, Masayoshi était celui qui possédait l’équipe de pokémon la plus faible, mais son assurance et son expérience sur le terrain lui permettait, selon lui, de prendre la direction des opérations. Avec la malosse en tête, il mena le petit groupe vers une autre salle.

M… Ma... Malosse…

Masayoshi faisaient un oui de la tête. Il faisait un froid de Psykokwak ici. Le plus surprenant, c’est que c’est un type Feu qui s’en plaigne. Il fit signe à tout le monde de ne pas bouger et pencha la tête pour analyser la situation. Il n’en croyait pas ses yeux.

... C’e… C’est Kyurem ?

Il avala sa salive. Kyurem. Le pokémon légendaire d’Unys. Comme tout le monde, il a eu sa période où il était complètement passionné par les légendaires (notamment pour avoir de l’inspiration pour les concours), mais à part savoir qu’il est un pokémon dont le souffle s’approche du zéro absolu, il ne savait pas grand-chose d’autres. Mais si la légende était vraie, cela pouvait expliquer la tempête sur Windoria ! Il rejette un petit coup d’oeil. Non, il y avait d’autres pokémon.

Hum… Il faut qu’on libère Kyurem sans provoquer de combat, sinon tous les sbires vont venir ici. L’Agent Ecarlate va créer une diversion, pendant ce temps, je vais essayer de neutraliser le garde. Occupez-vous des autres pokémons. S’il vous plait.
-Malosse !

Le pokémon commence à s’engouffrer dans la pièce et s’avance sans se faire repérer avant de se cacher. Elle commence à pousser un grondement en continue, résonnant dans toute la caverne. Les sbires commencent à s’agiter, se demandant d’où cela pouvait provenir et ils bougent de leurs positions.

Go !

Masayoshi s’avance le premier, accroupi. Tous ces sens étaient en alerte, il se cachait où il pouvait (des caisses, des pokémons enchaînée etc) et au bout de dix minutes, il arriva au niveau du Sbire et de Kyurem. Plus Masayoshi se rapprochait du légendaire, plus la température diminuait, à tel point que le policier tremblotait de froid. D’ailleurs, c’était le cas du sbire qui avait les yeux clos et qui se concentrait pour penser à autre chose.

L’agent se jette sur lui, une main sur la bouche pour l’empêcher de crier et une autre qui frappa violemment la nuque pour l'assommer. Cette étape réussit, il commença à fouiller et trouva un trousseau de clé. Bon. Il y avait plus qu’à espérer que l’une de ses clés ouvrait le cadenas, mais il faisait si froid…

Difficile de se concentrer.


Écarlate

Ardoise
Payne
Amarante
Blanche


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 377
Stardust : 1245
Sam 16 Sep - 10:30
J’eus l’impression de mal comprendre. Ces gens voulaient vraiment geler Lumiris ? Qu’est ce que c’est que cette histoire ? Dans quel but ? A qui cela profiterait-il ? Malheureusement, pas le temps de se pencher plus sur la question. Les combats avaient attiré d’autres sbires qui se dirigeaient par ici. Néanmoins nous avions au moins une information importante : qu’ils utilisaient des Pokémon pour atteindre leur but. Masayoshi nous rejoint et nous proposa un plan. Etant donné que nous ne pourrions pas combattre tous ces sbires un a un, il fallait trouver la source du problème au plus vite, tout en restant discrets. J’approuvai son plan. Je fis revenir Ember dans sa Pokéball, elle attirerait trop l’attention. Alm, plus petit et plus agile, pourrait être utile.

Nous suivons donc le policier jusqu’à une autre salle. Alm avait du mal à supporter le froid de plus en plus insistant mais il tenait bon. C’est alors que nous sommes arrivés dans un pièce contenant plein de Pokémons glace, plus puissant les uns que les autres, y compris... J’eus du mal à y croire, je crus d’abord à une statue, jusqu’à ce que je le vois bouger. Kyurem, le légendaire Pokémon frontière, se tenait là, devant nos yeux, enfermé dans une cage et forcé à utiliser ses pouvoirs. Comment avait-il réussi à capturer un Pokémon légendaire ? Originaire d’une autre région qui plus est.

L’agent Jenny se proposa d’aller jusqu’à lui pour tenter de le libérer. Il fallait également faire attention à rester discret. Cela n’allait pas être chose aisée. Nous nous séparons et je me dirige en priorité vers un Oniglali captif. Restant à couvert, j’entendis la Malosse faire diversion, puis le signal du policier. Aussi rapidement et furtivement que possible, je réussi à me glisser sans trop d’encombre près de la machine. Une sorte de sphère dans laquelle est enfermé le type glace. Celui-ci est maintenu à une température trop chaude pour lui pour le forcer à refroidir son environnement.

Je n’aperçois aucun panneau de commande, ou aucun système qui permette une ouverture facile de la sphère. L’Oniglali semble souffrir, je dois me dépêcher. Je chuchote :

-Alm, utilise jet de sable là dedans.

Forcément, il y a obligatoirement une ventilation pour aérer l’intérieur de la machine, si celle-ci est bouchée, la machine devrait finir par ne plus fonctionner, ce qui pourrait permettre au Pokémon de s’enfuir en utilisant ses propres capacités. Ou du moins, cela lui laisserait un peu de répits le temps de trouver une autre solution. Moi et mon Pokémon entreprenons donc la tâche d'encombrer l'aération de la machine, malgré nos membres gelés.



Merci à Ariane Cavendish, Mae Primvert et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Lun 18 Sep - 16:09





La nature de


la tempête





Geler Lumiris !! Sérieusement, mais attendez, moi j'aime la chaleur, la plage, les maillots et mes tenues estivales! Je fais comment si il fait tous le temps froid! Non, je ne peux pas les laisser faire!! Pour Mes vêtements, mes séances de bronzages et mon quotidien de fashionista! Je suis le policier et Haru dans une autre pièce et des pokémons sont là, piégés. Ils sont attachés, enfin liés à une machine qui doit donc produire ce blizzard. Je fais rentrer Fortuna dans sa pokéball et marche avec Daji et Calypso à mes côtés. Il faut faire quelque chose pour ses pokémons quand même!! Attendez!! Ho mon dieu!!! Mais, c'est Kyurem!! Le Kyurem! C'est le Kyurem légendaire quoi!!! Ho la la, c'est comment ont-il réussi à faire ça... Le policier part s'occuper de lui et Haru d'un pokémon se trouvant non loin de là. Moi, il y avait un petit oiseau, c'est toujours ça mais j'espère que le policier arrivera à libérer Kyurem... Tandis que son pokémon fait diversion, j'en profite pour foncer dans ma mission mais... Intérieurement, je suis morte de peur...

Bon... Faire attention de ne pas se faire repérer... Je fais signe à mes chéries de me suivre doucement et nous passons derrière un rocher non loin de l'endroit où le Cadoizo était prisonnier. Je souffle à Calypso de lancer balle graine et à Daji de lancer flammèche afin de détruire ce qui emprisonne le pokémon en évitant de le blesser sinon je vais me faire engueuler après. Mes chéries s’exécutent et j'en profite pour veiller à ce que personne ne nous vois. Je pourrais faire espionne en vrai, agent secret, ou criminelle, c'est tellement excitant... Reste concentrée Jenny allez !




Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Mer 20 Sep - 6:26
Libération.


Masayoshi, le pokemon légendaire te remercie, il te propose de le suivre.

Haru, le sables arrive a penetrer mais ne permet pas de libéré le pokemon, au contraire il semble avaler le sable ... Recommence.

Jenny, tu reussi a libéré le pokemon bravo !

Vous pouvez aller aider votre ami avant de suivre vos pokemons respectives.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : card
Origine : Nemerya
Groupe : Pleïade
Messages : 268
Stardust : 519
Mer 20 Sep - 8:38
Masayoshi avait fini par trouver la clé et il l’appliqua dans la serrure. CLONG. Le pokémon légendaire était libéré. Le géant se tourne vers le policier et lui fait un petit oui de la tête, avant de se déplacer lentement. Brrr. Ce froid. A côté de Kyurem, la température était très difficile à supporter, et encore, celui-ci semblait fatiguer. Imaginer s’il était en pleine forme.

Cependant, l’agent n’était pas du genre à abandonner ses coéquipiers. Heureusement, la Malosse lui transmit les informations. La jeune femme blonde libéra sans problème le Cadoizo, mais Haru semblait avoir des difficultés. Très péniblement, l’agent Jenny attrapa une pokéball et fit sortir Ardoise.

A… Agent… Ar… Ardoise. Ai… Aide… Aide… le.

Ouvrir la bouche était une torture. L’Airmure se montre hésitante. Porter secours à un stricte inconnu alors que son coéquipier semblait littéralement mort de froid ? Cependant, le regard sévère de Masayoshi rappela à l’ordre le pokémon qui s’envola en direction d’Haru pour lui prêter assistance. Kyurem sembla gronder un moment, impatient. En même temps, les sbires présents dans la toile s’affolait autour de lui.

Je… Je vais te… protéger. Ecarl..ate. Ne … Bougez… Pas.

La malosse pourra ainsi lui transmettre les informations sur le terrain (même si elle n’aimait pas trop voir son coéquipier prendre de tel risque sans elle.) Il courut tant bien que mal en direction des sbires qui réagirent plus lentement à cause du froid. Il neutralisa le premier sans trop de difficulté, avec un bon coup sur la nuque. Puis un deuxième. Puis un troisième. Cependant, Masayoshi ne faisait que gagner du temps et bientôt, une partie de la team Mistrale s'intéressent à lui. Et sans pokémon, notre policier encaissa plus de coups qu’il n’en donnait.

Cela ne le dérangeait pas. Pendant qu’ils le frappaient, ils ne se préoccupaient pas de Kyurem, pensant qu’il était moins problématique que le policier doué pour le combat rapproché.


Écarlate

Ardoise
Payne
Amarante
Blanche


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 377
Stardust : 1245
Jeu 21 Sep - 12:10
J’ignorai par quel système c’était possible mais le sable n’encombra pas la machine. Une partie de celui-ci était envoyé dans la sphère, projeté sur le Oniglali. Le Pokémon glace commence à s’énerver contre moi et je m’excuse en lui faisant un signe des mains. L’aider en étant discret va être compliqué. Je réfléchis un instant jusqu’à ce que j’entende des attaques de l’autre côté de la salle. J’espère que les autres vont bien. J’entends que cela s’agite un peu partout autour de nous. En relevant la tête je vois que l’agent se bat au corps à corps contre des sbires et que le Pokémon légendaire est libre. Apparemment, la discrétion ne sert plus à rien désormais, nous sommes largement repérés. Qu’il en soit ainsi.

-Firnen, vient nous prêter main forte.

Le Pokémon sort de sa pokéball et me lance un air dubitatif, en tremblant de froid. Son type sol le rend encore plus sensible que nous à cela mais je promets de faire vite. J’aperçois l’Airmure du policier venir dans notre direction. J’ordonne à Alm de lancer coup d’main sur ses deux alliés pour augmenter leur puissance, puis une attaque morsure à Firnen, directement sur la machine. On dit que les mâchoires des Kraknoix ont une grande puissance, c’est le moment de le vérifier. Le type Sol se jette sur la sphère, la gueule béante, prêt à la réduire en miette d’un coup de mâchoire.

Alm pousse un grognement de douleur. Des sbires nous ont vu et nous attaquent par derrière. C’est un combat qui s’annonce compliqué, je fais de nouveau apparaître Ember. Pokémons contre Pokémons, humains contre humains. Je n’ai pas le temps de donner des ordres à mes partenaires que je me fais déjà attaquer par les membres de la team Mistral. Je n’ai pas l’entrainement de Masayoshi et je suis rapidement dépassé par nos ennemis.

Une vague de chaleur me submerge un instant. Tournant la tête vers ma Typhlosion, je la vois rugir et se draper d’une aura rougeâtre. Son Talent brasier vient de s’activer. Ses attaques feu gagneront en puissance, mais cela signifie également qu’elle n’est bientôt plus en état de se battre. Un bruit sourd retentit. Des rochers se détachent du plafond et tombent de manière totalement hasardeuse dans la salle. Firnen, lui aussi en difficulté, utilise sa capacité éboulement sans se rendre compte qu’il ne vise même plus avec discernement. L’attaque risque de tous nous toucher. Par chance, ou malchance, cela touche également certaines machines dans lesquelles sont enfermés des Pokémons permettant peut être de les libérer.

La panique commence à gagner les sbires alentours alors qu’une partie de la grotte s’effondre dans un bruit assourdissant. Rappelant mes Pokémons à l’ordre, je leur ordonne de se mettre en sécurité. J’allais courir moi aussi mais je me souviens de l’Oniglali. Je n’ai pas fait attention au fait que Firnen l’ait libéré ou non.



Merci à Ariane Cavendish, Mae Primvert et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Sam 23 Sep - 13:57





Effondrement





Vole mon petit oiseau vole!! Les attaques de mes chéries ont réussie à libérer le pokémon, j'essaye de voir où en sont les autres, le pokémon légendaire a été libéré par l'agent de police et il a l'air de lui demandé de le suivre mais... Haru n'as pas réussi à libéré son pokémon prisonnier. Faut vraiment que j'aille l'aider mais... Au mince. Des sbires de cette team Minable viennent me bloquer le passage. Je fais un clin d’œil à Daji et Calypso qui lancent leur plus fortes Attractions sur les sbires pour les charmer. Pendant qu'ils sont brouillés j'en profite pour rejoindre le plus vite possible Haru.

" Je vais avoir besoin de plus d'aide en fin de compte... Fortuna reviens me prêter mains fortes. " Fortuna ressort de sa pokéball et je lui demande d’assommer les gardes pour éviter qu'ils se mettent en travers de nous plus tard.
Calypso me rejoint pendant que Daji et Fortuna s'occupe des quelques gardes qui m'avaient bloqué le passage. Je me remet en chemin pour rejoindre Haru mais je vois la grotte qui commence à s'effondrer et les sbires qui partent en courant, je rappelle mes princesses dans leur pokéball et met Daji dans mon sac avant de changer de direction et de rejoindre le policier, Haru et le pokémon légendaire espérant que nous les pokémons ont été libéré.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Jeu 28 Sep - 9:17
Interrogatoire (Résultat) et Libération.


Haru, tu as réussi à libéré le pokemon !

Vous avez réussi vos libérations. Félicitation. Mais d'autres pokémons de type Glace peuvent être libérer !
Attention, seul le maître PNJ vous dira si vous avez réussi à libérer les pokémons ou pas.
Vous ne pouvez pas capturer les pokémons.



Pour Masayoshi

Kyurem t'amène un pauvre Cadoizo pleurant des petits cadeaux dans un cage enfermé a double tours.
Que vas-tu faire ?
Cadoizo






Pour Haru

Un Givrali est enchaîné et semble à bout de force. Cependant, il te lance un vent glace, te prenant pour un ennemi.

Que vas-tu faire ?
Givrali






Pour Jenny

Il suffit qu'un se libère pour que tout le reste des pokémons s'agite. Ce Givrali est fatigué et à terre, la team mistral lui pompe toute son énergie via un tube dans son dos.

Que vas-tu faire ?
Givrali




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : card
Origine : Nemerya
Groupe : Pleïade
Messages : 268
Stardust : 519
Sam 30 Sep - 9:39
Soyons honnête, Masayoshi dégustait un peu. Les sbires étaient beaucoup plus nombreux que lui et notre pauvre policier commençait à avoir du mal à encaisser les coups. Cependant, un cri de l’Airmure lui annonça qu’Haru avait libéré un pokémon, ils pouvaient donc avancer. L’agent Ecarlate avait fini par sortir de sa cachette et morda joyeusement un sbire, avant que la grotte ne commence à s’effondrer. La team Mistral, déjà peu organisé, commençait à partir dans tous les sens, se dissipant peu à peu. Tremblant désormais de froid et de douleur, le policier se releva avec toutes les difficultés du monde avant de voir Haru et la dresseuse se diriger vers le pokémon légendaire.

La ...situation de… devient complexe…” Sa respiration devient lourde” Il faut... qu’on … sorte d’ici.

Un cri strident retentit. C’est le pokémon légendaire. Il ne semble pas d’accord et il se déplace d’un pas lourd vers un endroit que Masayoshi n’avait pas vu dans la salle. Là-bas, trois autre pokémons étaient enfermé et enchaîné de la façon la plus abjects qui existent au monde. Cette team n’avait décidément pas de coeur. En tout cas, le message était clair : hors de question de partir d’ici tant que ces trois pauvres pokémon étaient dans cette état.

Parler était trop douloureux, l’agent se dirige naturellement vers le cadoizo et observe le cadenas. Peut-être que le trousseau qu’il avait pris au sbire de tout à l’heure permettait d’ouvrir la cage ? Cela serait une façon rapide et indolore pour libérer le Cadoizo ! Qui ne tente rien n’a rien et malgré ses doigts gelés et le regard pesant du Kyurem sur son épaule, l’agent commença à essayer toutes les clés. Pendant ce temps, ses coéquipiers étaient autour de lui, espérant de tout leurs âmes qu’il allait réussir.


Écarlate

Ardoise
Payne
Amarante
Blanche


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Azuria, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 377
Stardust : 1245
Mar 3 Oct - 13:53
Mes Pokémons et moi arrivons à rejoindre les autres, à bout de souffle. L’Oniglali nous suivait, bien que faible. La libération des Pokémons ainsi que l’effondrement de quelques blocs rocheux du plafond eut pour effet de dissiper la team mistral qui nous laissa du répit. En m’approchant de Kyurem, je sentis la température chuter de manière drastique, alors que je pensais peu probable d’aller encore plus bas. L’agent Jenny suggéra de partir, mais le dragon de glace réfuta sa proposition. Il restait d’autres Pokémons à sauver dans un coin que nous n’avions pas pu voir étant donné l’agencement de la salle.

Je me dirigeais vers l’un des Givrali. Je fus surpris de le voir m’attaquer. Je me jetai au sol pour éviter son vent glace qui me laissa tout de même frissonnant.

-Arrête ! Nous sommes là pour vous aider ! Regarde, nous avons libéré Kyurem et les autres.

Celui-ci, toujours agressif, ploya néanmoins sous l’effort. Je serai les poings. Comment pouvait-on traiter les Pokémon de cette manière ? Alm s’avança pour lui parler. Ils étaient de la même espèce, peut être parviendrait-il à le convaincre ? Le Givrali nous lança un regard mauvais mais n’attaqua plus. Je pouvais au moins l’approcher maintenant. Voyant la chaîne, je fus d’abord tenté de demander à Ember de la brûler pour la faire fondre. Cependant, un morceau resterait toujours accroché au Pokémon. On ne change pas une équipe qui gagne, écoutez.

-Firnen, essaie de briser la chaîne s’il te plaît.

Le petit Pokémon s’avança prudemment et attrapa le collier de fer qui tenait la chaîne entre ses mâchoires. Je le vis tirer et appuyer de toutes ses forces sur l’acier pour le briser. Allez, encore un effort, tu y es presque…



Merci à Ariane Cavendish, Mae Primvert et Nathanaël Jefferson pour les avatars!  Awww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : La Trainer Card de la femme fatale
Origine : Unys, Méanville
Groupe : Pléiade
Messages : 222
Stardust : 768
Mer 4 Oct - 8:39





Course contre la montre





Ho c'est pas vrai! Alors qu'on s'était tous rejoint et que les pokémons étaient libérés... Enfin qu'on pensait avoir sauver tous les pokémons, voilà que le légendaire Kyurem nous montre qu'il en reste encore! Ho putain! Les sbires ne sont pas là mais ne vont pas tarder et les quelques rochers qui se sont effondrés ne me disent rien qui vaille, il faut vraiment que je sorte d'ici... Que nous sortons d'ici pardon... Je vois, un fabuleux givrali en détresse avec un tube bizarre dans le dos! J'ouvre mon sac et Daji sort sa tête.

" Ma chérie, dépêche toi et lance vive attaque sur le tube pour arriver à lui retirer. ! "
Daji m'obéis et fonce taper le tube dans le dos du pokémon. Au cas où l'attaque ne marche pas, je m'approche délicatement et gracieusement du pokémon en évitant de me blesser ou de tomber pour lui retirer le tube au cas où. Je jette un coup d'oeil sur mes camarades et voit le policier s'occuper d'une cage et de cadeaux enfermés, et Haru essayait de calmer un autre Givrali mais lui il est en colère. C'est un signe que lui et moi avons eu le même pokémon à sauver, Kyurem est trop trop fort. Jenny concentre toi, c'est pas le moment!



Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Mer 4 Oct - 9:33
Interrogatoire (Résultat) et Libération.


Masayoshi, Bravo, tu reussi a libéré le pokemon emprisonnée.

Haru, Firnen réussi à libérer le givrali qui te remercie avec un petit cri.

Jenny, tu as réussi à libérer le Givrali, il semble trop fatigué pour sortir d'ici seul, il te supplie de le porter jusqu'a la sortie.

Félicitation ! Vous avez terminé votre Event ! Les sbires vous ont repérer et se dirige vers vous, honnêtement, vous feriez mieux de filer. Un dernier petit poste pour expliquer comment vous partez et si vous allez voir la police pour faire votre rapport.

Attendez, il y a une dernière surprise pour Masayoshi.



Pour Masayoshi

Tu savais que Kyurem avait des proteger ?! en le suivant avant de sortir de la grotte il te montre un jolie Stalgamin chromatique qui semble timide et peureux mais heureux d'être débarassé des sbire.

Tu peux le garder, le passer à l'un de tes camarades où le relâcher. Il ne te coutera aucune pokéball et aucun SD

Que vas-tu faire ?
Stalgamin




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : card
Origine : Nemerya
Groupe : Pleïade
Messages : 268
Stardust : 519
Jeu 5 Oct - 4:56
Le trousseau de clé contenait effectivement la clé pour ouvrir la cellule du Cadoizo. Celui-ci se précipite pour sortir et saute vers le Kyurem pour le remercier. Masayoshi se tourne vers ses camarades qui ont visiblement réussi aussi à libérer les pokémons enchaîné. Bon, maintenant, il était temps de partir et cette fois, ils avaient la bénédiction du pokémon légendaire.

“On s’en va.”

Et franchement, un Kyurem qui vous dégage le passage, il faut avouer que c’est plutôt pratique. Il n’y avait plus qu’à courir dans son sillage (il se déplace vite le bougre !) et se diriger plutôt tranquillement vers la sortie… Si on oubliait la team Mistral à nos trousses. Le dragon attire l’attention du groupe vers un petit pokémon qui saute dans les bras déjà congelé de Masayoshi. Un petit Stalgamin. Plutôt une en vérité. Il faut croire que le coeur de glace du policier attirait ce type en particulier, c’est la deuxième fois ! Mais pas le temps de réfléchir !

Monsieur Ikeda, votre pokémon est capable de faire un Brouillard, il nous en faudrait un pour les ralentir. Mademoiselle, vos pokémons sont puissants, est-ce qu’ils ne connaîtraient pas une attaque qui pourraient faire office de barrière histoire de gagner du temps ?

Pfiou, une phrase si longue dans ce froid, Masayoshi ne peut pas s’empêcher de tousser. Sa gorge était sèche, mais pas le moment de se plaindre. Il fallait atteindre la sortie, prévenir la police et organisée un plan d’action pour taire définitivement cette team.

Hrp : fini pour moi, je vous laisse carte blanche pour la suite et fin o/


Écarlate

Ardoise
Payne
Amarante
Blanche


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (M) MARLON TEIXEIRA ✾ Trio de choc
» Event (Rempart est) : Le choc des titans
» Le mystère des nouveaux loups - Première enquête
» trio scénarios
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération