Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Enquête dans le froid d'hiver | Capucine
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Lun 4 Sep - 9:00
Froid d'Hiver
Nathanaël x Lena

Il y a peu, une rumeur c'était installée sur Lumiris et sur tout le réseau Dusk, les gens en parlaient. Cela avait éveillé la curiosité de Nathanaël, jeune directrice du refuge de Kishika. Elle s'était donc renseigné auprès de ses amis et on lui avait expliquer que deux missions étaient proposés aux plus aventureux, chacun ayant des caractéristiques différents. Pour Nathanaël, elle avait pris le plus dangereux, c'était pour elle un défi à relever mais elle était prête à le faire avant de devenir une personne plus forte. Pour cela, elle avait regardé les groupes qui s'étaient proposés pour cette mission dangereuse et était tombée sur une fille qu'elle ne connaissait pas. Tant pis, elle devra passer sur sa timidité, Nathanaël ne peut pas compter tout le temps sur Jun ou Lena après tout. Puis après tout, elle avait bien été enlevé par la team Rocket et pour la directrice, hors de question de se refaire kidnapper!

Nathanaël était assise près de l'entrée avec son absol, attendant gentiment l'arrivée de la fille. Le félin fixait l'intérieur, silencieusement comme à son habitude, on pouvait lire sur son visage que quelque chose n'allait pas. Après tout, ce type de pokémon était capable de ressentir les dangers et c'était pour cela qu'il était un parfait compagnon pour sa dresseuse.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 80
Stardust : 218
Jeu 28 Sep - 5:21
Les rumeurs vont vite ici surtout grâce au réseau Dusk. Cet année, l’hiver est arrivé bien plutôt que d’habitude. Après, je n’en sais trop rien, je suis ici que depuis un peu plus d’un an, et mon premier hiver a eu lieu dans les montagnes. Toutefois, beaucoup de gens sont formels : des chutes de neiges à cette époque de l’année, c’est plus qu’inhabituel. Mais bon, l’hiver reste l’hiver, il fait froid, et il y a de la neige. Par contre, le fait d’avoir une tempête de neige autour d’une ville, pendant deux semaines sans discontinue et au point de couper l’électricité et isolé une ville entière, n’importe quel Ramoloss comprendrait que quelque chose de surnaturelle à lieu. Les pauvres habitants doivent être désœuvrés mais une mission de secours se met en place.

Avec Vulca, nous nous serions volontiers jointes à eux, mais un autre détail de cette histoire m’a interpelée. Des anomalies détectées dans la Grotte Givrée, des activités anormales et incompréhensibles. Pour les experts, qui n’en savent probablement pas plus que nous, ces activités auraient un lien avec le dérèglement climatique en cours. Je ne sais vraiment pas si c’est possible, mais une chose est sûre, c’est que c’est louche. Si c’est louche, ça pique ma curiosité, et si ça pique ma curiosité, il faut que j’aille voir. Ni une ni deux, en route pour la grotte glacée.

Je ne suis pas la seule à avoir cette idée, et si j’avais regardé un peu plus le réseau Dusk, j’aurai vu l’annonce et l’appel à des volontaires pour mener une enquête. Heureusement pour moi, il n’est pas trop tard et je rejoins un groupe assez conséquent de… curieux, héros en herbe, aventuriers ? Je ne saurais décrire précisément tous ceux qui sont présents. Mais ça fait du monde. En traversant la foule, portant Vulca pour lui éviter une malencontreuse rencontre avec des pieds, j’apprends que je vais faire équipe avec une femme, une certaine Nathanaël. Tant mieux, en y réfléchissant, je ne me voyais pas partir à l’aventure seule ou avec un homme, je n’ai pas suffisamment confiance en eux.

Elle n’est pas difficile à retrouver, car elle a un style particulier, qui n’est pas pour me déplaire. Nous devons avoir le même âge, mais comme beaucoup de monde, elle est plus grande que moi, quoi que pas de beaucoup. Elle m’attend à l’extérieur, accompagnée d’un… Absol. Un frisson me parcourt la nuque et je ressens Vulca connaitre la même sensation. Mais il faut se raisonner. Ce Pokémon ressent les catastrophes, il n’en ai pas l’origine. Je m’avance donc vers elle avec un grand sourire, sans pour autant poser Vulca. La Goupix a déjà du mal à se mêler aux autres Pokémons habituellement, alors avec un Absol, ce ne sera pas pour tout de suite. Salut, je suis Capucine, je suis ta coéquipière. Enfin si tu es bien Nathanaël Jefferson. Voici Vulca. Je lui montre la Goupix. On se met en route tout de suite ? Je ne sais pas toi, mais je suis curieuse de savoir ce qui se cache ici. Ma dernière phrase a un ton plus sérieux qu’enjoué. Nous ne sommes pas là pour rigoler, car il peut nous arriver n’importe quoi dans cette grotte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Jeu 28 Sep - 9:11
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.
Dans cette première partie, des membres de la team Mistral vont venir vous attaquer. Le combat sera lancée, vous le gagnez automatiquement alors amusez-vous.
Cependant, pour ne pas vous perdre dans ce labyrinthe que constitue la Grotte Grivée, vous allez devoir, après votre victoire, interroger les sbires. Après avoir décrit comment vous menez votre interrogatoire, je vous dirais si vous avez réussi à obtenir des informations.
Si l'un d'entre vous ne réussis pas, il devra recommencer jusqu'au succès de son enquête.



Pour Nath

Trois sbires s'avancent vers vous.

"Whouaaaaa ! Ceux qui ne supportent pas le froid devrait dégager d'ici !"

Il envoie un Pandarbare !

Que vas-tu faire ?
Sbire






Pour Capucine

Trois sbires s'avancent vers vous.

"Et bien et bien, voilà de charmantes demoiselles... Oh toi. Tu es laid..."

Il envoie un Tortank !

Que vas-tu faire ?
Sbire




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 80
Stardust : 218
Ven 29 Sep - 16:09
Nous avons un peu marché avant d’être dans la grotte givrée à proprement parler. J’ai abandonné rapidement mon sourire et mon visage de bienvenue, pour me concentrer plutôt sur notre objectif : trouver des indices ou des traces à propos des anomalies. Vaste programme, qui repousse à plus tard les présentations et le rapprochement amical. C’est donc la mine soucieuse et une Vulca sur le qui-vive dans les bras, que je l’avance avec ma partenaire du jour. D’ailleurs, la Goupix pourrait marcher un peu plutôt que de passer son temps dans mes bras. Mais je rejette cette idée car sans être une trouillarde, les ombres projetées par nos lampes sur les murs ne me rassurent pas, ce qui n’est pas le cas de Vulca, qui semble profiter de la ballade.

Le sol gelé est parfois glissant sur certaines parties du chemin et nos respirations forment d’épais nuages. Je suis contente des vêtements thermiques que je porte sur moi, même si je sens le froid mordant commencer lentement à pénétrer les différentes couches. Ce n’est pas normal qu’il fasse aussi froid dans une grotte, mais après tout, je ne suis pas surprise venant d’un lieu qui s’appelle la Grotte Givrée. En plus de surveiller les alentours, il faut faire attention à ne pas tomber. Après avoir suivi le plan d’investigations qu’on nous avait fourni, nous arrivons donc à la zone d’exploration, la vraie, celle qui nous est adressée. L’inconnu et le mystère s’ouvrent à nous.

Un petit frisson me remonte le dos. De l’excitation ? Le froid ? Ou bien est-ce les trois silhouettes qui viennent d’apparaitre au détour d’un virage ? Je pense un peu des trois. Mais pas le temps de tergiverser, à peine nous ont-ils vu, que déjà deux d’entre eux lance leur Pokémon. De grandes silhouettes apparaissent devant Nathanaël et moi. Fichtre, un Pandarbare et un Tortank. Je préfèrerai m’occuper du Pandarbare avec Vulca mais manifestement, je n’ai pas le choix. Le Pokémon Eau utilise ses puissants canons pour tirer sur Vulca et moi et je suis obligée de plonger à l’opposé de ma compagne. Je libère Vulca de mon étreinte et me relève rapidement pour faire face à notre adversaire. Son dresseur me regarda d’un air condescendant et presque lubrique. Il va vite le regretter.

Une rapide évaluation de la situation me permet de mettre au point un plan. Si je décide d’affronter le Tortank, Vulca ne tiendra pas deux secondes et je fais une cible facile. L’attaque frontale n’est pas possible. Il faut réussir à faire jouer l’environnement en notre faveur. Une idée me vient très rapidement à l’esprit. Vulca, Danse Flamme autour du Tortank ! La Goupix s’exécute immédiatement et le Tortank se retrouve encerclé par d’immenses flammes. Bon à part lui chauffer l’épiderme et la carapace, il ne doit se sentir plus gêné que cela. La preuve est qu’il n’essaye même pas de se dégager. Pourtant la chaleur du feu se ressentir jusqu’ici. Je me rends compte qu’il fait vraiment froid maintenant que l’atmosphère se réchauffe.

Le dresseur rit devant cette attaque dérisoire, et il est tellement stupide qu’il laisse son Tortank faire du tir au pigeon sur nous. Eviter les tirs n’a rien de compliquer, c’est juste éprouvant. Nous voir faire des pirouettes fait rire l’inconnu. Qu’il profite, c’est bientôt notre tour de jouer. Je pense qu’on tourne depuis assez longtemps qui nous courons. Je ne sais pas comment Nathanaël se débrouille mais pour nous la fin est proche. Vulca, Danse Flamme sur la voute, à mon signal. Les flammes autour du Tortank disparaissent et après quelques instants Maintenant L’attaque de Vulca est assez forte pour qu’une partie de la voute s’effondre sur le Pokémon, qui est immobilisé. La glace fondue s’était reformée autour des pattes du Tortank, pas suffisamment pour l’immobiliser des heures durant, mais juste assez pour qu’il se prenne le plafond et se retrouve sous des gravats.

Ma stratégie fonctionne et j’ai presque eu peur qu’elle ne fonctionne trop bien lorsqu’un terrible grondement raisonna dans la grotte et que le sol trembla. Je n’ai pas pensé que j’aurai pu faire s’écrouler la grotte sur nous aussi. Pas le temps pour des considérations philosophique, ça n’a pas eu lieu tant pis. Avec Vulca nous fonçons vers le dresseur qui regarde le monticule de glace sous lequel est repose son Tortank. Tant pis pour lui. Vulca le frappe d’une Vive-Attaque dans le ventre, qui le plie en deux. Arrivée à sa hauteur, je lui donne avec beaucoup d’énergie un coup du plat du pied sur son genou. Un craquement écœurant accompagné d’un cri de douleur résonna dans la salle. Le bon côté est que le malfrat n’ira pas plus loin, le mauvais c’est que j’ai un léger haut-le-cœur de surprise. Pas que casser des os me choque, c’est juste que je n’étais pas prête.

L’homme à terre souffle comme un Tauros énervé, à la différence que chez lui c’est ridicule et que ce n’est pas l’énervement qui transparait mais bien de la douleur. Je n’aimerai pas être à sa place, mais il faut avouer qu’il l’a cherché. Attaque sans sommation sur deux jeunes femmes, sans défense ou presque. Ce devait être une raclure, un de ses monstres qui justifie mes actes. Mon élan m’ayant légèrement éloigné, je me rapproche de ma victime, le visage froid, le regard scrutateur. L’homme essaye de reculer à mon approche mais abandonne très vite l’idée devant la douleur qu’engendre le moindre de ses mouvements. Je me pense un peu sur lui, Vulca à mes côtés.

Bien le bonjour. J’ai quelques petites questions à vous poser. D’abord qui êtes-vous, et que faîtes-vous ici ? Pourquoi nous avoir attaquées et où est votre planque ? Vous êtes une grande malade. Mauvaise réponse. Mon pied appuie sur son genou brisé, lui arrachant un nouveau cri de douleur. Mon visage ne trahit aucune expression de plaisir ni de tendresse, juste la froideur et l’absence d’état d’âme. Un être comme ça ne mérite pas de pitié. Je reprends d’une voix froide. Je vais devenir beaucoup moins polie et gentille si vous m’énervez. Alors reprenons. Qui êtes-vous, et que faîtes-vous ici ? Pourquoi nous avoir attaquées et où est votre planque ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Jeu 5 Oct - 14:05
Froid d'Hiver
Nathanaël x Lena

Une jeune femme ne tarda pas à arriver auprès de Nathanaël et son absol. Celle-ci la salua, comprenant que c'était sa coéquipière pour cette mission dangereuse. L'inconnue possédait un goupix de type feu, vu la température c'était une bonne idée mais la nova comprit vite qu'elle et ses pokémons étaient au dessus de Capucine. Elle sourit avant de se présenter à son tour.

Bonjour, ravie de faire ta connaissance. Tu connais déjà mon nom et voici mon compagnon, Vador.

Le pokémon muet tourna sa tête vers sa dresseuse avant de la retourner aussitôt puis s'éloignant du groupe. L'absol était du genre solitaire et n'appréciait guère la compagnie d'inconnus. Nathanaël fût un peu gênée de ce comportement mais les choses pressaient. Ils devaient y aller.

Nous n'avons pas trop le choix après tout... Allez mon grand, je te laisse ouvrir la marche.


Le pokémon se releva en silence avant de se diriger dans les profondeurs de la grotte. Il fût vite suivi par Nathanaël, Capucine et le goupix. L'endroit était complètement gelé, non pas comme d'habitude car l'éleveuse pouvait sentir que quelque chose clochait, de la souffrance. Elle baissa la tête vers le sol, tentant de comprendre ce qu'il se tramait jusqu'à ce que Vador fit signe en tapant sa patte sur sa corne. Il avait ressenti quelque chose et effectivement deux hommes s'approchèrent. Vu leur tenue, c'était des sbires mais pas la team rocket. Le regard de la fille aux cheveux bleus s'assombrit quand l'homme laissa apparaître un pandarbare. Elle n'aimait pas se battre mais si c'était ainsi...

Recule, Vador. Celui-ci, c'est pour Arsenal.


Elle sortit de sa manche une petite sphère qui s'agrandit puis la lança sur le terrain, laissant un braségali apparaître. Si le sbire souhaitait du combat, alors il y allait en avoir. L'oiseau de feu atterrit avec force et grâce sur le sol puis voyant un adversaire digne de ce nom, embrasa ses poings, dégageant une aura de feu.

Et toi, aimes-tu l'ardeur du combat, sbire de Mistral?

Murmura Nathanaël avant d'avoir un petit sourire au coin, vite imiter par la combattante du feu. Le sbire donna l'ordre d'un Marto-poing à son pendarbare. Sentant le coup venir, Arsenal se projeta en avant de par son talent turbo, dépassant son adversaire jusqu'à arriver derrière lui.

Gonflette et mets le K.O avec une seule attaque.

L'éleveuse était entièrement confiante, elle avait été entraîné par Jun et combattu le terrible Ayden. Ce n'est pas un idiot d'une team inconnue qui allait battre son équipe, surtout si c'était sa braségali, meilleure combattante dû à son esprit combatif malgré ses moqueries.

L'oiseau de feu joignit ses points, gonflant son corps pour gagner en puissance avant de frapper à pleine puissance le pandarbare faible au type combat d'une attaque Pied Voltige, laissant apparaître des gerbes de flammes. Dommage pour l'adversaire, les braségali étaient connu pour leur maîtrise en karaté.

Nathanaël regarda l'ours sur le sol, assommé par le coup, il allait pouvoir s'en remettre. L'éleveuse se retourna auprès de Capucine qui gérait plutôt bien son combat. Elle soupira avant de s'approcher du sbire, tombé sur le sol devant la puissance du braségali.

Bien, maintenant va falloir que tu me dises ce que fait ta team. Pas de cachoteries avec moi car vois-tu, si un braségali se sent offenser il est capable te t'incinérer en deux secondes. Et si ça ne suffit pas, je lui demanderais de faire fondre cette montagne sur vos têtes de grainipiot.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Ven 6 Oct - 3:55
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.

Capucine : Parce que notre planque est juste derrière !

Nathanaël : Ben vas-y si tu l'ose ! Je ne dirais rien !

Nathanaël, tu n'as pas réussi ton interrogatoire. Recommence. Tu peux demander de l'aide de Capucine.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Mar 10 Oct - 15:55
Froid d'Hiver
Nathanaël x Lena

Le sbire n’avait apparemment pas l’intention d’écouter Nathanaël. Surtout au moment où il eut un petit sourire au coin. La nova ne comprit pas vraiment jusqu’à ce qu’elle voit dans la pupille de l’homme un reflet qui bougea derrière elle. Tournant la tête, elle remarqua deux gros hommes, l’un d’eux l’attrapa au niveau de la taille, plaquant sa main crade sur la petite bouche de la dresseuse. Quant à l’autre, il aida son compagnon à se relever puis partir en courant dans l’immense couloir, suivit par le pandarbare qui marchait de travers sous les yeux ébahis de Vador et Arsenal.

On jeta la demoiselle dans une petite pièce faite de glace. Normalement, Nathanaël aurait paniquer mais comme ce n’était pas la première fois, elle fixa l’entrée avant de soupirer puis s’énerver.

NON MAIS ILS ONT QUOI CES TEAMS MERDE QUOI ?

Elle tapa du pied sur la porte qui ne bougea pas. Bloquée. La nova sentait son sang bouillir, elle avait beau être timide et chialeuse, elle avait surmonté ses peurs grâce à Jun. Elle frotta ses mains entre elle, un sourire sadique sur ses lèvres.

Ok, ils me cherchent, ils me trouvent !

Elle attrapa la pokéball qui se trouvait autour de son cou ainsi qu’une dans sa manche. Si la prison était faite de glace… en vérité c’était toute la grotte, et bien, rien n’arrêta ses pokémons.

Transformez cet endroit en enfers !

Gueula Nathanaël à son Carchacrock et Malamandre. Le dragon tourna la tête de côté, ne comprenant pas vraiment le changement d’humeur de sa maîtresse mais en voyant Cyanure qui n’hésita pas à chauffer son corps avant de cracher d’immenses flammes sur les murs. Oxygène suivit le rythme, lâchant du feu de sa gueule. Tout commençait à fondre, vraiment beaucoup que le plafond se craquela. Heureusement, une ouverture se fit grâce aux deux pokémons de Nathanaël et s’échappèrent de leur prison de glace.

Le groupe se mit à courir dans les couloirs, à la recherche de Capucine et des deux autres coéquipiers. Il fallut quelques minutes pour retrouver Vador qui avait suivi les changements de la grotte. En vérité, tout allait s’effondrer dans cette partie tellement qu’il faisait chaud. Nathanaël enleva son sweat, se retrouvant alors en t-shirt. Elle voyait au loin des sbires courir dans tous les sens.

Ok, Arsenal, si tu reconnais mon kidnappeur attrape le. Il va regretter son geste.

Nathanaël eut un rire sadique, on ne l’emmerde pas car malgré sa fragile apparence, ses pokémons étaient très bien entraînés. Le braségali utilisa sa vitesse pour attraper le sbire avant de s’éloigner de l’aile où avait été enfermée la nova qui s’effondra carrément.

Bon, l’idiot de service. Maintenant tu réponds où je te jure que mes pokémons ils te cuisinent toi et tes camarades. Et j’aurai grand plaisir de vous manger sans aucun regret.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Mer 11 Oct - 3:55
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.

Nathanaël : Ok... Mais c'est quoi ta question ?

Nathanaël, tu as réussi ton interrogatoire. Dommage que tu n'ai pas posés de question. Ce n'est pas grave, des sbires plus gradés se ramènent.
Même principe que précédemment



Pour Nath

"On va voir si ton pokémon est plus fort que le mien !"

Il envoie un Typhlosion !

Que vas-tu faire ?
Sbire






Pour Capucine



"Il faut tout faire soi-même ici..."

Elle envoie un Pijako !

Que vas-tu faire ?
Sbire




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 80
Stardust : 218
Ven 13 Oct - 6:08
Le sbire renégat me répond rapidement au final. Il est vrai que la méthode utilisée n’est pas très noble, ni même très morale. Mais la fin justifie les moyens et cet homme m’aurait réduite en charpie avec son Tortank si Vulca ne l’avait pas neutralisé. Il était donc tout naturel que je lui rende la pareille et qu’il réponde à mes questions. Ainsi, leur base se trouvait dans le coin. Pourquoi faire ? Il y a quand même mieux comme lieu pour créer un centre opérationnel de bandit. En enfer par exemple, ou dans le vide absolu. Comme les criminels ne nous gêneraient plus et nous pourrions vivre en paix et en famille.

Je m’apprête à lui poser une autre série de questions mais je jette un regard à Nathanaël. Il y a quelques instants elle s’en sortait remarquablement bien et avait vaincu son adversaire. Mais celui-ci refusa de lui répondre et je vis pourquoi. Deux hommes étaient entrés dans la salle alors que nous nous battions et avaient décidé de s’en prendre à ma coéquipière. Je n’ai pas eu le temps de pousser un cri, l’un des gangsters se saisit d’elle et l’emmène. Ils sont rapides malgré leur fardeau et la distance qui me sépare d’eux était déjà grande. Je jette un regard noir à ma victime qui avait commencé à sourire devant la scène malgré la douleur, un sourire qui disparait tout de suite devant mon expression. Tu ne perds rien pour attendre . Cette pensée ne franchi pas les lèvres car je me lance à la poursuite de ceux qui enlèvent ma coéquipière. Je résiste aussi à l’envie de donner un dernier coup de pied dans le genou cassé du sbire, mais ce serait me mettre à leur niveau. La violence gratuite est inutile et nuisible.

Vulca sur mes talents, je cours, rapidement d’abord avant de ralentir pour éviter de glisser et de tomber. Le sol est bien glissant et de loin on pourrait croire que je cours sur des œufs tant chacun de mes pas se pose de plus en plus précautionneusement à mesure de que j’accumule les dérapages. J’arrive au coin d’un couloir pour voir Nathanaël disparaitre derrière une porte solide. Les trois hommes semblent fiers de leur coup et sourit de façon malveillante en me voyant arriver à leur hauteur, comme une furie boitillante sur ce sol glissant. Libérez ma pote sinon ça va chauffer pour vos tronches. Je n’aurais pu mieux dire puisqu’un trou béant apparait derrière moi, probablement un Pokémon de Nathanaël qui lui ouvre la voit. Cette femme est pleine de ressources.

Les deux sbires s’enfuient et je leur cours après. Revenez assumer vos actes, bandes de sauvages. La courses poursuites se poursuit quelques minutes lorsque je retrouve l’Absol de ma compagne ainsi que son Braségali. Il y a un peu plus de monde là où ils sont et ils sèment une belle pagaille. Je m’apprête à rattraper ces kidnappeurs, lorsqu’une ombre me jette à terre. Je glisse sur quelques mètres alors que Vulca s’interpose entre l’ombre et moi pour me protéger. Une légère douleur se répand dans mon bras droit, à l’endroit de l’impact. Je sers les deux et me redresse pour voir mon agresseur.

Une sbire me regarde d’un air de défi. Le Pijako qui revient sur son épaule est sans aucun doute possible mon agresseur. Je me relève et la toise du regard, une dizaine de mètre doit nous séparer, et à cette distance avec un sol aussi glissant, je ne pourrais pas la surprendre. Elle lève le bras et son Pijako fond vers ma Goupix. Vulca, Onde Folie et Hurlement. Avec célérité, mon amie s’exécute et sous le puissance de son hurlement, le Pijako panique et essaye de fuir. Toutefois, sa confusion le pousse droit vers un mur qu’il percute à grande vitesse. Il retombe lamentablement au sol sous le regard médusé de sa dresseuse. Pas une minute à perdre. Vulca, Vive-Attaque ! Ma Goupix charge la dresseuse et la percute en plein ventre, la jetant à terre à côté de son Pokémon. Je me rapproche rapidement d’elle pour éviter qu’elle ne se relève et ne s’enfuit, mais je la vois se tenir les côtés. Avec des côtes fêlées, il est vrai qu’elle aurait du mal à fuir.

Je m’agenouille à côté d’elle, le regard mauvais. J’hésite à me montrer cruel, la douleur tenue dans mon épaule ne m’aide pas à retenir mon sadisme. Une partie de moi aimerait me voir lui sourire gentiment, pleine de candeur pour lui demander d’examiner ses côtes, comme pour l’aider. Une sa garde ouverte, cette partie de mon esprit en profiter pour lui asséner un coup violent pour la voir souffrir. Mais je ne suis pas un monstre et ce serait absolument pas nécessaire. Je ne veux pas utiliser ce genre de méthode. La violence est un outil, mais la trahison qu’impliquerai cette méthode me répugne. Je me contente donc de la regarder droit dans les yeux.

Si tu ne veux pas que ça empire, je te conseille de répondre à ma question sans rechigner, ni me mentir. Sinon… Gardons la surprise. Alors… Qu’est-ce que vous préparez ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Dim 22 Oct - 9:48
Froid d'Hiver
Nathanaël x Lena

Le sbire avait raison, elle ne lui avait pas posé de question, trop perturbée par l'apocalypse qu'elle venait de déclencher du côté des cellules et son enlèvement. C'était bien du Nathanaël tout craché ça, elle se frappa le visage, émettant des grognements grossiers. Elle se releva, plaquant l'homme sur le sol de son pied. La nova était déjà assez énervé comme ça et il ne fallut pas quelques minutes pour qu'un homme, bien plus costaud que le précédent se ramène. Celui-ci semblait savoir bien plus de choses que l'autre mais ne faisait pas peur à Nana. Elle était vraiment, mais vraiment pas de bonne humeur.

Elle tourna la tête vers l'homme qui la provoquait derrière son dos, un typhlosion à ses côtés. Non, sérieusement, après ce qu'on vient de lui faire subir, hors de question qu'elle se laisse marcher dessus. Elle jeta un regard froid vers le sbire de la team mistral avant de murmurer d'un ton sec et bien distinct.

... Draco-météores sur ces deux idiots.


Oxygène s'approcha, dominant de toute sa taille sa dresseuse, allant même presque frôler le plafond de la planque. Il ouvrit la gueule, chargeant des lumières de feu. Nathanaël se retourna vers sa coéquipière afin de la prévenir.

Capucine, décale toi, va y'avoir de gros dégâts.


À ce moment, une dizaine de météorites se dirigea sur le typhlosion et le sbire qui paniquèrent devant un tel acharnement galactique, faisant un bruit assourdissant dans tout le tunnel. Puis, par sa propre initiative, le dragon requin se mit à creuser un tunnel afin de frapper le typhlosion pour le dégager de son chemin et attrapa le sbire, plaquant sa lame sur la gorge.

À croire que la situation se retourne contre vous. Bon, ma question est simple, vous nous dites ce que vous faites dans cette endroit et qui est votre chef. J'ai l'intention de lui mettre la raclée au nom d'un pote.


Nathanaël, pour bien se faire comprendre, fit craquer ses phalanges avant que toute la troupe qu'elle avait entraîner au refuge s'installa derrière elle. Seul Oxygène était placé devant, tenant fermement le sbire afin qu'il ne s'enfuit pas.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Lun 23 Oct - 5:00
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.

Capucine : Nous voulons conserver ce monde !

Nathanaël : En utilisant une machine qui produit des tempêtes de neige. Mais je ne peux pas vous dire le nom de notre chef.

Félicitation, vous avez réussi vos interrogatoires. Mais d'autres Sbires arrivent et ils sont plus nombreux. Empruntez les couloirs de la caverne et vous tomberez sur des pokémons de type glace. Essayez de les libérer. Attention, seul le maître du jeu vous dira si vous avez réussi.



Pour Nath

Brr, il fait froid d'un coup non ? Et non, tu ne rêves pas. Tu es face à Kyurem. Le pokémon légendaire est transpercer de tube qui pompe son énergie de type glace. Peut-être qu'en manipulant la console, tu pourras le libérer ?

Que vas-tu faire ?
Kyurem






Pour Capucine

A côté du pokémon légendaire se trouve un petit pokémon, enchaîné lui-aussi. Cependant, il est nerveux et projette des Vent glaces sur tout le monde, sans distinguer ceux qui lui veulent du bien ou pas.

Que vas-tu faire ?
Givrali




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 80
Stardust : 218
Jeu 26 Oct - 16:07
J’obtiens les informations que je désirais mais concentrée sur mon adversaire et mon envie de détruire ses envies de vilenie, je n’avais pas vu Nathanaël me suivre. Fort heureusement, elle a bonté de me prévenir avant de faire tomber l’enfer sur la salle. J’ai le temps de courir, d’attraper Vulca juste avant de plonger dans un recoin en prions pour que la grotte ne me tombe dessus. Je ne suis pas une lâche, je suis même plutôt courageuse, mais je ne peux retenir un cri dans l’assourdissant vacarme causé par les Météores. La terreur d’être immédiatement annihilée par cette attaque est horrible et je me plaque les mains contre les oreilles. Je sens Vulca se collait contre moi, se cachant elle aussi la tête sous les pattes alors que je lui fais bouclier de mon corps.

L’enfer cesse comme il a commencé, brusquement. Je rejoins ma compagne, et retiens une remarque acerbe à la jeune femme. J’aurai fait pareil. La fin justifie les moyens, essaye juste de les garder assez longtemps envie pour les interroger. L’homme lui répond la raison de leur présence ici. C’est une très mauvaise idée, mais pas le temps de lui délier la langue plus longtemps, l’homme s’évanouie. Il n’apporte que plus de question que de réponse les bougres.

Nous continuons donc à travers les couloirs à la recherche d’information, mais j’étais loin d’imaginer qu’on puisse tomber sur un tel spectacle. De gros ordinateurs, condensateurs de câbles et d’électroniques, tous pleins de détails qui m’intéressent au plus haut point, mais bien moins que le Pokémon qui se tenait au centre de la salle. Kyurem, le légendaire dragon de glace. Il semble que les sbires tirent de l’énergie du pauvre pokémon. A côté, un Givrali sème lui aussi le chaos, prisonnier probablement. Je vois que Nathanaël est déterminée à libérer Kyurem, et vu sa force et sa détermination, je préfère la laisser faire. Pour ma part, je vais m’occuper du Givrali.

Nathanaël, occupe-toi de Kyurem. Et ne prends pas froid. Me tournant vers Vulca. Réchauffons l’ambiance. Vulca tu vas faire un mur de flamme avec Danse Flamme pour nous protéger des attaques de glace du Givrali, on va essayer de le calmer. On avancera et à sa portée, j’essayerai de la caresser pendant que tu lui fais Regard Touchant. D’accord, alors c’est partie. La Goupix acquiesce et lance son attaque, nous avançons. Je me tiens assez loin des flammes de peur de me brûler. Arrivée au niveau du Givrali, je m’approche doucement pendant que Vulca fait diversion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Dim 29 Oct - 14:31
Froid d'Hiver
Nathanaël x Capucine

Le sbire n'aidait pas vraiment et de plus, il décida de tomber dans les bras de munna. Super. Nathanaël soupira avant de tapoter le bras de son dragon afin qu'il le lâche. L'humain tomba dans la neige et ne fit aucun bruit. Elle remarqua d'ailleurs qu'Oxygène commençait à fatiguer compte tenu de l'attaque ultime plus du froid, il ferait mieux de rentrer tout comme ses autres pokémons, elle n'aura qu'à les ressortir plus tard où cas ou. La nova se retourna auprès de son équipe, sortant chaque pokéball correspondant et les rappela. Seul son absol resta à ses côtés car il n'avait pas combattu et il avait une préférence pour rester en dehors de sa sphère.

Les deux femmes purent donc continuer leur quête, l'éleveuse suivait en silence Capucine, ignorant les dégâts que ses pokémons avaient causé à la grotte. Peut-être était-elle aller un peu fort durant ces combats mais elle n'appréciait guère se faire mener ainsi par des gens irrespectueux et tout ces pokémons avaient pris l'habitude de se battre contre ceux de son amie Jun afin de pouvoir protéger le refuge et les autres pokémons sauvages. Et c'est ce qu'elle allait faire maintenant.

Kyurem, l'ultime dragon de kalos se trouvait devant elle. Souffrant, attaché au sol où une immense pompe aspirait son énergie. Nathanaël, prise de panique devant une créature blessée par l'être humain poussa un petit cri horrifié suivi d'un regard sévère pour la team Mistral qui avait osé faire une chose pareille. Elle s'approcha, posant une main sur l'immense tête de Kyurem, elle avait l'impression d'être un fermite devant le légendaire. Il pouvait même l'engloutir mais il n'en avait pas la force. Pourquoi ce pokémon était-il là? Comment avaient-ils pu le capturer?

Cherchant un moyen de libérer le pokémon, Vador et Nathanaël firent le tour du dragon, tentant d'enlever les tuyaux sur son corps mais plus ils tentèrent de l'enlever plus le temps passait et... Kyurem s'affaiblissait. Après plusieurs minutes, la nova vit une machine qui était reliée aux pompes peut-être qu'en désactivant le système? Nathanaël s'approcha du panneau de bord mais elle ne comprenait rien aux boutons et à l'écran. Elle tripota quelques secondes les boutons mais il n'y avait aucune logique.

On pourrait peut-être le détruire... Mais je veux éviter d'utiliser une nouvelle fois le feu et puis faire fondre cette machine je pense pas que ça va aider notre pauvre ami... Oh! Vador, tu peux tenter un fatal-foudre? Peut-être que l'électricité fera sauter le système?

L'absol hocha la tête avant de s'éxecuter, envoyant des éclairs sur la machine. Pendant ce temps, la nova se colla à la tête du dragon légendaire, caressant son corps glacé et fatigué.

Pourquoi les humains sont-ils si méchants? Pauvre kyurem, tu ne mérites pas ça,
vous tous! Je vais tout faire pour te sortir de là, je te le promets.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Lun 30 Oct - 4:25
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.

Capucine, Givrali est pris dans la diversion et te laisse le libérer.

Nathanaël, Fatal-Foudre et Kyurem s'extirpe de ses chaînes, mais il est trop épuisé pour avancer.

Félicitation, vous avez réussi à libérer des pokémons ! Il en reste encore !

Même principe que précédemment.



Pour Nath

Un Cadoizo est enfermé dans une cage recouverte d'un drap. Il a complètement perdue la notion du temps.

Que vas-tu faire ?
Cadoizo






Pour Capucine

Un Oniglali est enfermé dans une bulle qui lui pompe son énergie de type glace. Le pokémon tremblote, démontrant qu'il est presque au bout de ses forces.

Que vas-tu faire ?
Oniglali




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 80
Stardust : 218
Mar 31 Oct - 6:14
L’horreur n’a pas de fin, la cruauté de ces monstres, car je refuse de les considérer comme humain. On ne traite pas les Pokémons ni personne comme le font, surtout pour une raison aussi stupide et déraisonnable que conserver le monde. Même un Magicarpe verrait que c’est une idée stupide. Bon, tant pis pour eux. Pour la bonne ils vont manger sévère. Quand je vois le potentiel de destruction de Nathanaël, je me dis qu’ils feraient de m’affronter plutôt que la compagne. Je n’aurai pas cru ça d’elle, mais elle me terrifie un peu.

Je libère le Givrali grâce à mon plan risqué, un plan qui a réussi à me donner en même temps, des sueurs froides et un coup de chaud. Mon cœur s’est quelque peu emballé alors que l’appréhension montait en moi. La proximité avec les flammes éveillait en moi une crainte que je ne me connaissais et que je préfère mettre sur le coup de la tension. Pendant ce temps, ma coéquipière libère Kyurem dans un mélange de subtilité et de douceur hors du commun. Il faudra vraiment qu’elle me donne son secret, elle a des choses à m’apprendre. Cette pensée me fait sourire alors que je regarde le Givrali s’enfuir.

Nous reprenons notre route mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Plus loin, j’aperçois un Oniglali prisonnier lui aussi. La pauvre créature se fait aspirer son énergie vitale par une espèce de bulle. Elle tremble semble sur le point de périr ou en tout cas elle vit un enfer. Même si je la libère, elle ne pourra probablement pas s’enfuir tout de suite mais au moins, elle pourra se reposer. Quel genre d’être peu affliger ça aux autres. Si je trouve le responsable, il le regrettera plus qu’amèrement. La vision de ce supplice est insoutenable et je dois trouver un moyen de libérer ce Pokémon. Je cherche le mécanisme, une console, un moniteur, un interrupteur, tout ce qui pourrait contrôler le système piégeant le Pokémon. Je vois quelque chose qui ressemble à une grosse alimentation. Je crains de prendre des risques inconsidérés et peut-être m’en sortir avec un brushing pour le moins électrisant, mais ce que vit Oniglali est bien pire encore. J’attrape l’alimentation et essaye donc de l’arracher dans l’espoir que le système cesse de fonctionner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Mar 31 Oct - 14:07
Froid d'Hiver
Nathanaël x Capucine

Les attaques électriques vinrent à bout de la machine qui finit par sauter, libérant au passage le dragon légendaire. Celui-ci tenta de se relever, sentant qu'il était de nouveau libre mais s'écroula, provoquant une énorme secousse et faisant tomber quelques plaques de glace. Nathanaël, un peu effrayée par le poids de celui-ci s'approcha tout en le tapotant tranquillement sur la tête.

Kyurem! Ne te relève pas maintenant, c'est mauvais pour ta santé! Repose toi un peu, je vais aider les autres et je reviendrai.

Elle soupira, il ne lui restait plus que deux pokéballs qu'elle n'avait pas encore utilisé jusque là. Au départ, la nova pensait que seul Vador puisse faire l'affaire mais la mission était plus que compliqué. Elle décrocha alors une précieuse sphère de sa ceinture, faisant alors sortir sa fidèle kirlia. Harmonie releva la tête vers l'immense dragon, effrayée par la taille et voulu se cacher mais elle remarqua vite que Kyurem allait mal et le visage de sa dresseuse en disait long. Le pokémon hocha la tête avant de s'approcher de la grosse tête et d'utiliser son attaque "soin" afin de raviver du peu qu'elle pouvait le légendaire.

Plus loin, un drap sur une cage intrigua Nathanaël qui s'en approcha et tira dessus. À l'intérieur, un petit cadoizo était replié sur lui-même, fixant tout autour de lui comme si le monde s'ouvrait de nouveau.

Pauvre petit... Viens là, n'ai pas peur.

Nathanaël tendit la main à travers les barreaux afin de caresser gentiment la tête du volatile. L'absol tournoya autour, cherchant une ouverture à cette prison mais n'en trouvant point, décida d'utiliser ses coup'psycho sur les barreaux afin de le libérer. Pendant ce temps, la jeune éleveuse chercha dans sa poche quelques baies qu'elle tendit à l'oiseau.

Tiens, mange. Ca te ravivera un peu... Je te ramènerai chez toi demain matin. Cette nuit, tu la passeras avec moi afin que je te soigne.

Le cadoizo avait l'air vraiment mal et déboussolé.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Mer 1 Nov - 5:13
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.

Capucine, tu as trouvé le bon système, mais tu as du mal à le pirater.

Nathanaël, Coupe Psycho ne marche pas.

Recommencez.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Mer 1 Nov - 15:57
Froid d'Hiver
Nathanaël x Capucine

Vador recula de la cage après maintes reprises et revint auprès de sa dresseuse, secouant la tête négativement et tapa de sa patte avant, signe qu'il n'arrivait pas à briser la cage. Bon, peut-être qu'il fallait augmenter la puissance des attaques contre les barreaux et utiliser une autre attaque? C'était risqué mais l'absol avait beaucoup de précision sans parler du fait qu'il fallait sauver au plus vite ce pauvre cadoizo. Nathanaël caressa la tête de son pokémon afin qu'il ne perde pas espoir. Dommage que toute l'équipe de sauvetage n'était pas là et Oxygène était trop fatigué pour détruire la cage, sans parler d'Arsenal. Quant à Cyanure, elle pourrait très bien s'en prendre à ce pauvre prisonnier... Sa kirlia était occupée à soigner Kyurem et il ne lui restait qu'une pokéball... Mais Loyal n'avait pas la force nécessaire comparé au félin, de plus, le chien était comme sa maîtresse, le malheur s'abattait sur lui comme de la grêle en été.

Bon, on va tenter un dernier coup... Utilise danse-lames deux fois puis tranche-nuit.

Vador hocha la tête avant de se concentrer, s'illuminant d'un bleu afin d'augmenter sa puissance de frappe. Une fois fait, sa faux fut enrobé d'une fumée noirâtre, s'agrandissant sur sa tête et frappa la cage avec toute l'énergie qu'il possédait.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 80
Stardust : 218
Jeu 2 Nov - 16:21
Le câble me résiste. Ca semblait plus simple dans ma tête. Je me dirige vers la console. Ca ne va pas être aussi simple que dans les films d’action. Mes connaissances en informatiques, surtout en piratage ne sont pas vraiment ce que j’ai de mieux. Je pourrais essayer, mais au premier mot de passe, ou à la première ligne de code à écrire, je vais être bloquée. Moi et les machines, ça n’a jamais été le grand amour. Plutôt de longues séances où je leur crie dessus en les maltraitant physiquement, pendant qu’elle continue à briser ma patience à coup de bug, de panne et de messages d’erreur. Bon, j’ai essayé la subtilité, et pour une fois, ça n’a pas marché. On va donc repasser à la technique qui nous a si bien réussi jusqu’à présent à Nathanaël et moi, la force brute. C’est assez impressionnant comme deux bouts de femmes comme nous on put mettre comme chaos dans une organisation criminelle et stupide.

Vulca, fais tout pêter. Je laisse libre cours à ton imagination mais je veux que cette console… Pas le temps de finir ma phrase, des flammes commencent déjà à englober l’ordinateur. Heureusement que j’ai eu la bonne idée de me reculer avant de donner le signal. Sinon, j’aurai roussi un petit peu. Rien qu’à cette idée, un grand frisson me remonte le dos alors que l’image de ma mère dans son lit d’hôpital, le corps brûlé, apparait à mon esprit. Je secoue la tête comme si cela fera disparaitre cette image.

Puis je m’interroge sur la santé de ma coéquipière. Nathanaël, ça va ? Tu t’en sors de ton côté ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Jeu 2 Nov - 16:55
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.

Capucine, tu as réussie ! ....D'une manière assez brutale, mais tout de même. Le pokémon est libéré. Tu as réussi la mission, félicitation !

Nathanaël, tu y es presque ! Les barreaux sont salement ammochés, mais encore là. Ils sont tenaces, mais tu peux le faire,encore un effort !

Recommence !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Jeu 2 Nov - 17:08
Froid d'Hiver
Nathanaël x Capucine

Capucine s'était retournée vers la nova pour savoir comment elle s'en sortait. Afin de lui répondre, elle fixa les barreaux, ils étaient sur le point de tomber mais ils étaient costauds.

Oui mais Vador commence à fatiguer. Ils ont du faire un sacré alliage pour avoir une telle prison... Les pokémons ne méritent tellement pas ça.

Nathanaël frôla sa ceinture, sortant une luxeball qu'elle laissa rouler sur le sol. La créature en sortit aussitôt, remuant la queue, un sourire un peu benêt sur son visage malgré la cicatrice qui se trouvait sur la moitié de son visage. La nova caressa la tête du rocabot qui se laissa faire.

Allez Loyal, il est l'heure de précéder ton ami.

Le chiot aboya un gros coup avant de se retourner vers la cage. Puis fonça, donnant des coups dans les barreaux afin de faire tomber mais c'était dur. Alors, la bleutée continua d'encourager son pokémon qui se mit alors à luire, prêt à en découdre avec cette stupide cage. Une évolution, à nouveau. À croire que tout les pokémons de Nathanaël choisissaient toujours le bon moment pour évoluer, toujours lors d'un sauvetage... Enfin, on exclut Arsenal qui préférait la ténacité. Finalement, Loyal était devenu une lougaroc et utilisa ses rochers contre la cage.

Bravo Loyal, continue!
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Jeu 2 Nov - 17:14
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.

Nathanaël, ils ont investi dans du solide ! Allez Roca... Lougaroc !

Recommence !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Jeu 2 Nov - 17:23
Froid d'Hiver
Nathanaël x Capucine

Apparemment la cage voulait pas. Elle était solide. Nathanaël soupira de désespoir. Pour Loyal et Vador, hors de question d'abandonner. Les deux pokémons vinrent se coller à elle avant que l'absol pousse les sphères à sa ceinture, montrant qu'ils devaient réunir leur force. Bah oui! Plus on est nombreux, plus on est fort!

T'as raison! Arsenal! Oxygène! Cyanure! En avant! Harmonie viens nous aider aussi!

Les quatre autres pokémons apparurent, prêts à en découdre une dernière fois. Cette fois, la nova était determiné.

Bien! Oxygène utilise ultralaser! Arsenal, boutefeu! Cyanure, lance-flamme! Vador, Fatal-foudre! Loyal, tomberoche à nouveau! Harmonie, protège le cadoizo de tes pouvoirs!
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Jeu 2 Nov - 17:29
Interrogatoire

Bonjour voyageurs.

Capucine, la cage cède. Cadoizo est libéré

Félicitation, vous avez réussi votre évent ! La team Mistral commence à envahir les lieux et il est temps de filer ! Une dernière petite réponse pour conclure tout ça ?

Oh Nathanaël, on dirait que tu as une surprise.



Pour Nath

Oh, on dirait que c'est le bébé du Cadoizo que tu viens de libérer. Il en a gros après la team Mistral et espère pouvoir leurs botter les fesses.

Tu peux garder ce Cadoizo, le relâcher ou le passer à ta partenaire. Il ne te coutera aucun SD et aucune pokéball.

Que vas-tu faire ?
Cadoizo




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 807
Stardust : 2779
Dim 5 Nov - 10:22
Froid d'Hiver
Nathanaël x Capucine

Toute les attaques réussirent enfin à briser les barreaux de la cage, libérant alors le prisonnier. Celui-ci sauta hors de sa prison pour aller se réfugier dans les bras de la nova qui n'hésita pas à le serrer et lui caresser la tête. Elle se releva, regardant tout les pokémons glace que sa camarade avait réussi à sauver.

Tu as fait du bon boulot, bravo!


Nathanaël se retourna, rappelant la plupart de ses pokémons sauf Loyal et Vador afin qu'ils puissent l'aider à raccompagner tout le monde hors de cet enfer. La nova voulut juste vérifier quelque chose auprès du kyurem.

On a fini je crois. Si tu as besoin d'aide n'hésite pas à faire appel à nous et prends bien soin de toi.


Elle sourit, caressant la grande tête du dragon avant de faire signe à Capucine qu'elles pouvaient repartir. D'ailleurs, un deuxième cadoizo n'hésita pas à les suivre, voyant sa mère se faire emporter dans un centre le plus proche.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ✖ ( terminé )
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» prévisions pour l'hiver!
» Par un froid d'hiver !
» [Châteaunoir][RP Flash Back] Le feu de la forge dans le froid de l'hiver (Jon Snow)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération