Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guide dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un village de douceur / Pv Sanzo Kobayashi
Titouan Kirishima
Team :
card : T-Card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 412
Stardust : 85
Lun 25 Sep - 17:59

Sanzo Kobayashi & Mae Primvert
Des parfums reposants


Enfin elle y était ! Le Sud ! Après des jours et des jours de marche, Mae avait enfin atteint son but. De nombreuses villes attendaient à présent d'être visité, des endroits qui regorgeaient sans doute de Pokémon qu'elle pourrait capturer et étudier de près. Pour l'heure cependant, la jeune éleveuse s'était arrêté dans l'adorable petit village de Kishika, un lieu paisible où il régnait de douces odeurs de thé. Elle se souvenait que, deux semaines auparavant, Haru lui avait conseillé de visiter le Champ de Tournesol, qui se trouvait non loin de là. Il fallait impérativement qu'elle s'y rende, elle était sûre que ses Pokémons y trouveraient leur bonheur. Comme toujours, toute son équipe vagabondait à ses côtés. Spine roulait dans tous les sens, curieux, Fuzzy bourdonnait près des oreilles de la jeune fille, Hop voletait non loin de là et Grany marchait aux côtés de la soigneuse, attentive et prudente. Mae s'était habituée à la présence de ses amis durant le voyage, elle était heureuse de s'être éloignée des grandes villes qui l'empêchaient de laisser ses partenaires en liberté. La vie à la campagne était tout de même bien plus plaisante !

Le village de Kishika lui plaisait par ailleurs grandement, il possédait un charme unique qui lui rappelait sa maison, à Alola. Les habitants l'avaient salués avec chaleur lorsqu'elle était arrivée, et dès qu'elle croisait quelqu'un, ce dernier lui faisait un aimable signe de la main. Malgré sa timidité naturelle, la demoiselle se sentait à l'aise, bercé par cette bienveillance. Le cœur léger, le sourire aux lèvres, la jeune fille avait une démarche presque dansante. Elle était loin d'être aussi gracieuse que sa Candine, mais rien n'aurait pu lui faire perdre sa bonne humeur. Elle venait tout juste d'arriver dans le village lorsque son estomac fit comprendre qu'il était temps de se sustenter. En entendant le gargouillement peu élégant, Mae fit une grimace, et gloussa. Ses Pokémons, qui avaient également entendu, rirent de bon cœur. Se sentant pousser des ailes grâce à son allégresse, la soigneuse décida de demander son chemin. Le village n'était pas grand, elle pouvait difficilement s'y perdre, mais elle ne connaissait pas les bonnes adresse. Un habitant de la ville serait plus à même de la renseigner.

Son regard s'arrêta alors sur un jeune homme, d'environ son âge sans doute, au visage doux. Instinctivement, Mae décida d'aller vers lui. Quelque chose chez ce garçon lui incitait à avoir confiance. Sa timidité refaisant surface, elle hésita un peu, puis se lança, d'une petite voix de souris :

- B-Bonjour ! Excusez moi de vous déranger, je viens d'arriver et je cherche un endroit où manger. Vous connaissez le village ?

Elle esquissa un sourire, sentant ses joues devenir pivoine. Elle essaya de ne pas regarder ses pieds, encouragé par ses petits partenaires, qui lui donnaient du courage. Et puis, ce jeune homme n'avait pas l'air méchant ! Il était même plutôt mignon... Et voilà que les rougeurs revenaient !


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Kobayashi
Team :







card : T-Card
Origine : Hoenn
Groupe : Nova
Messages : 978
Stardust : 3184
Mar 26 Sep - 5:43


Un village de douleurs

Bon, je vais l’avoue : je sais pas trop ce que je fais.

Il y a quelques jours, Lena est passée chez moi avec un œuf en me demandant d’en prendre soin parce qu’elle devait partir et n’avait pas envie de risquer le voyage avec un œuf. C’est très gentil à elle d’avoir pensé à moi, m’enfin je suis pas sûr de savoir comment m’en occuper, moi !

Alors voilà, depuis que je l’ai, je le dorlote, je le couve, je le surveille, je lui parle… Enfin j’essaye des trucs au hasard, honnêtement. Je suis un peu perdu ! J’ai l’impression de le laisser totalement indifférent ! Enfin, c’est normal en même temps, c’est un œuf ! Mais… Pfff je sais pas ! Et ça me fait bouillonner intérieurement !

Enfin voilà, ma nouvelle tentative d’obtenir une réaction de l’œuf et de le balader dans Kishika… ça va faire trois heures que je tourne et que j’ai pas de réponse. Les gens commencent à me regarder bizarrement d’ailleurs. Pour la 5eme fois, je pose l’œuf sur une table, dans une couverture, le temps de reposer mes bras. Je commence à être tiré de partout, par des muscles dont j'ignorais jusqu'à présent l’existence.

Autour de moi, Meïlidelu et Gerugeruni sont en train de se courir après, chacun leurs tours. Chunchunmaru, lui, profite juste du beau temps pour voleter gaiement, même s’il profite de la pause pour prendre soin de ses ailes.

Alors que je m’apprêtais à repartir, une personne m’interpelle :

« B-Bonjour ! Excusez-moi de vous déranger, je viens d'arriver et je cherche un endroit où manger. Vous connaissez le village ? »

Je me retourne pour l’observer. Une jeune fille, probablement mon âge, un peu plus petite que moi, avec des cheveux noirs mi-longs et un adorable bonnet rouge ! Autour d’elle ses compagnons semblent parfaitement épanouis.

Je m’aperçois soudain qu’elle a rougit, est-ce que c’est mon inspection qui l’a embarrassée ? Je l’ai trop fixé ? Je n’en ai pourtant pas eu l’impression, mais maintenant son embarras deviens le miens. Je détourne le regard en rosissant également, me disant que cette maison plus loin était ma foi fort sympathique. J’ai un peu du mal à trouver mes mots pour répondre.

« Je euh… Hum, oui, j’habite ici, vous euh… vous cherchez quelque chose en particulier ? Sucré, salé ? Petite faim ? Grande faim ? »

J’entends Chunchunmaru siffler un air moqueur derrière moi et fait de mon mieux pour ne pas y prêter attention.

« Quoiqu’il en soit, vous êtes tombés sur la bonne personne ! A tourner en rond dans cette ville depuis des heures, je commence à la connaitre sur le bout des doigts. »










Sanzo parle en #0072e5
~~~~~~
Un grand Merci à Elincya pour le code de fiche RP et de signature
Merci à Kisara, Mae et Ezekhiel pour les avatars
Et merci à Nora pour le sprite de Sanzo
Vous qui êtes citées et toi qui lit ces mots : ne changez rien, vous êtes formidables ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Titouan Kirishima
Team :
card : T-Card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 412
Stardust : 85
Mar 26 Sep - 12:11

Sanzo Kobayashi & Mae Primvert
Des parfums reposants


A présent qu’elle devait lui faire face, Mae ne pouvait s’empêcher de fixer la gorge du garçon. Non pas qu’il ait eu un cou particulier, mais cela lui évitait d’affronter son regard, ce qui était généralement la partie la plus difficile. La demoiselle avait pourtant fait des progrès depuis le début de son aventure, elle avait même réussi à se faire des amis, et pas uniquement parmi les Pokémons ! Elle devait bien pouvoir demander son chemin sans se transformer en flaque d’angoisse ? Elle releva les yeux, constatant que son interlocuteur était à peine plus grand qu’elle, et qu’il n’avait vraiment pas l’air méchant. Ses joues avaient même une légère teinte rosée, ce qui était adorable.

- Je euh… Hum, oui, j’habite ici, vous euh… vous cherchez quelque chose en particulier ? Sucré, salé ? Petite faim ? Grande faim ?

Elle l’avait visiblement pris au dépourvu, ce qui l’amusa et fit quelque peu disparaître sa gêne. Elle entendit alors le sifflement joyeux d’un Tylton, juste derrière lui, et constata qu’un Vivaldaim ainsi qu’un Grenousse accompagnait le jeune homme. Elle remarqua également la présence d’une forme ovale enveloppé dans une couverture, posé sur une table juste derrière le garçon, et son instinct d’éleveuse lui souffla aussitôt de quoi il s’agissait. Un oeuf ! Elle en était quasiment sûre. Mae ne pouvait pas se tromper sur ce genre de chose, elle en avait vu des dizaines à la pension de ses parents. Ce constat lui fit oublier la question qu’il venait de lui poser, et avant qu’elle ne puisse répondre, il enchaîna :

-  Quoiqu’il en soit, vous êtes tombés sur la bonne personne ! A tourner en rond dans cette ville depuis des heures, je commence à la connaitre sur le bout des doigts.

Revenant à la réalité, la soigneuse esquissa un franc sourire. La présence des Pokémons et de l’oeuf l’avaient apaisés, tout comme l’attitude du garçon. Elle avait eu raison d’écouter son instinct, elle était à présent sûre d’être tombé sur quelqu’un de bien ! Enfin, il était peut-être un peu tôt pour le juger, mais dans sa naïveté habituelle, Mae voulait bien lui offrir sa confiance sans hésiter. En tous cas, il proposait son aide très gentiment, et c’était un bon point. Avec son sens de l’orientation douteux, en particulier dans les villes, la demoiselle peinait à se souvenir si elle était passée devant un restaurant.

- Merci beaucoup ! Je m’appelle Mae, enchantée ! Oh et je n’ai pas de préférence, juste un endroit où on pourra manger, mes Pokémons et moi !

Les concernés, comprenant visiblement le sujet de la conversation, poussèrent un cri à l’unisson, exprimant qu’ils avaient faim, eux aussi. Elle avait acheté des sacs de nourriture, mais cela ne suffisait jamais à ces ventres à patte ! Heureusement que Fuzzy avait petit appétit ! Spine mangeait comme quatre, avalant portion sur portion sans avoir l’air rassasié. Candine pouvait se nourrir de fruit, et Hop, malgré sa légèreté, pouvait engloutir des quantité de nourriture. C’était à se demander où cela allait ! Le regard de Mae se posa sur l’oeuf, et elle demanda, peinant à cacher sa curiosité :

- Pourquoi vous tourniez en rond ?

Elle ne voulait pas se mêler de ce qui ne la regardait pas, mais dès qu’il était question de Pokémon, la jeune fille parvenait difficilement à dissimuler son entrain.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Kobayashi
Team :







card : T-Card
Origine : Hoenn
Groupe : Nova
Messages : 978
Stardust : 3184
Mer 27 Sep - 14:46


L’art et la manière d’être ridicule

« Merci beaucoup ! Je m’appelle Mae, enchantée ! Oh et je n’ai pas de préférence, juste un endroit où on pourra manger, mes Pokémons et moi ! »

Hmmm, voyons voir, il y a bien la boulangerie, mais vu l’heure, il ne doit plus rester grand-chose. Il y a quelques restaurants, mais pour le coup c’est un peu tôt. J’imagine que le plus simple c’est encore le salon de thé ! Et puis bon, c’est typique ! Par contre tous ses Pokémons ont l’air d’avoir faim, j’espèrent qu’ils ne prendront pas trop mal d’avoir autant de clients d’un coup !

« Pourquoi vous tourniez en rond ? »

« Ah… »

Je suis un peu surpris par la question, je ne m’attendais pas forcément à ce qu’elle le relève. Mais en fait… évidemment qu’elle se pose la question ! Elle doit me prendre pour un fou ! Si je ne rectifie pas le tir, elle va s’enfuir en courant – remarque, ça ferait encore une bonne histoire pour Niniku, mais bon, on va éviter de chercher les ennuis.

« Beeeen, vous allez sans doute vous moquer mais… si je tourne en rond depuis le début de l’après-midi, c’est parce qu’on m’a récemment confié… »

Je me retourne pour prendre délicatement l’œuf dans mes bras avant de le montrer à Mae.

« … ceci ! Mais je ne sais pas vraiment comment m’en occuper. Enfin si. Enfin… c’est compliqué. »

Je préfère changer de sujet pour éviter d’autres questions gênantes sur le pourquoi du comment j’ai fini par en arriver là, je me sens vraiment ridicule.

« Geru, Meï, Chunchun, allez, allez, en route ! »

Geru et Meï ne font pas grand cas de mon appel, étant déjà en trains de courir dans tous les sens de toute façon. Chunchunmaru, lui, pousse un grognement de fénéantise et volette lourdement avant de se poser sur ma tête. Je marmonne que j’ai déjà assez à porter mais ne le chasse pas : je sais qu’il n’en fera qu’à sa tête de toute façon.

« Bien, tout le monde est prêt, allons-y ! »

Cependant je me rends compte que j’ai été très impoli avec Mae et me retourne pour corriger le tir :

« Au fait : j’m’appelle Sanzo ! »

Je lui fais un sourire qui se veut rassurant avant de reprendre la route, mais elle va vraiment me prendre pour un fou avec mon œuf dans les bras et mon Tylton sur la tête.










Sanzo parle en #0072e5
~~~~~~
Un grand Merci à Elincya pour le code de fiche RP et de signature
Merci à Kisara, Mae et Ezekhiel pour les avatars
Et merci à Nora pour le sprite de Sanzo
Vous qui êtes citées et toi qui lit ces mots : ne changez rien, vous êtes formidables ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Titouan Kirishima
Team :
card : T-Card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 412
Stardust : 85
Ven 29 Sep - 4:27

Sanzo Kobayashi & Mae Primvert
Des parfums reposants


Le garçon paru quelque décontenancé lorsque Mae le questionna. Il ouvrit la bouche, comme réellement surpris. Devant sa mine étonnée, la jeune fille eu du mal à retenir un sourire amusé. Il s’agissait d’un drôle de personnage ! Elle ne le pressa pas, ne voulant pas avoir l’air malpoli, ce qu’elle pouvait déjà être avec ses questions parfois déplacé. Les idées semblaient tourner dans sa tête, cela se sentait dans son regard. Cherchait-il une histoire abracadabrante à raconter ? Ou se demandait-il réellement pourquoi il tournait en rond ?

- Beeeen, vous allez sans doute vous moquer mais… si je tourne en rond depuis le début de l’après-midi, c’est parce qu’on m’a récemment confié… ceci ! Mais je ne sais pas vraiment comment m’en occuper. Enfin si. Enfin… c’est compliqué.

Il avait attrapé l’oeuf délicatement entre ses doigts et le présenta à la demoiselle. Celle-ci se pencha pour l’observer plus attentivement, un sourire émerveillé aux lèvres. Ainsi, Mae avait vu juste. Marcher était effectivement une bonne manière de stimuler l’oeuf, mais cela pouvait néanmoins prendre du temps, en fonction de l’espèce qui se trouvait à l’intérieur. Le jeune homme semblait en tous cas en prendre grand soin, cela se voyait dans sa manière de le porter, très délicate. Avant qu’elle ne puisse dire quoique ce soit, il fit signe à ses Pokémons de se mettre en route, et la soigneuse se rappela qu’elle lui avait demandé de lui indiquer un endroit où manger. Elle fit également un signe de la main à ses propres partenaires, qui ne s’étaient guère éloigné, et ces derniers se rassemblèrent autour d’elle. Mae se tourna à nouveau vers son interlocuteur, prête à le suivre, et remarqua que son Tylton venait de se poser sur sa tête, ce qui la fit glousser. Le lien entre l’humain et le Pokémon était fort, c’était indéniable.

- Bien, tout le monde est prêt, allons-y ! Au fait : j’m’appelle Sanzo !

L’éleveuse, manquant d’oublier qu’elle s’était présentée juste avant, failli à nouveau donner son nom mais se retint à temps. Elle lui emboîta le pas, se sentant à présent réellement plus à l’aise. Le côté un peu excentrique de son camarade l’avait mise en confiance, elle ne pouvait que le trouver sympathique. Avant que Grany évolue, elle la portait sans arrêt dans ses bras, et Fuzzy venait invariablement se poser sur sa tête pour se reposer. Comme il était minuscule, cela ne la dérangeait pas, loin de là. Elle marcha donc à sa hauteur, veillant à ce que sa petite équipe soit à ses côtés, et lui répondit finalement :

- Merci encore de votre aide ! Oh et je voulais vous dire, vous avez la bonne méthode avec l’oeuf ! Je… Mes parents sont éleveurs, et je souhaite suivre leur voie alors je m’intéresse beaucoup à tout ça. Les oeufs ont besoin de mouvement pour se sentir en confiance et éclore dans les meilleures conditions. Après, il n’y a pas de recette miracle, à part de la patience et des soins.

Elle regarda à nouveau l’oeuf, enveloppé dans sa couverture, et songea qu’il était à l’abri des courant d’air, ce qui était un très bon point. Mae ne voulait pas avoir l’air présomptueuse en parlant de ce domaine, qu’elle tâchait de maîtriser au mieux, elle souhaitait simplement le mettre plus à l’aise.

- N’hésitez pas à le frotter doucement avec un linge humide, un peu tiède, ça le stimulera !

Elle voulu donner un autre conseil, mais la dernière fois qu’elle l’avait donné, la personne avait eu une réaction plutôt… Etonnante. Elle préféra donc le garder pour elle, et continua de suivre Sanzo qui guidait la marche.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Kobayashi
Team :







card : T-Card
Origine : Hoenn
Groupe : Nova
Messages : 978
Stardust : 3184
Mar 3 Oct - 7:05


Un village de rougeurs

Après s’être mise à marcher à ma hauteur, elle m’annonce :

« Merci encore de votre aide ! Oh et je voulais vous dire, vous avez la bonne méthode avec l’œuf ! Je… Mes parents sont éleveurs, et je souhaite suivre leur voie alors je m’intéresse beaucoup à tout ça. Les œufs ont besoin de mouvement pour se sentir en confiance et éclore dans les meilleures conditions. Après, il n’y a pas de recette miracle, à part de la patience et des soins. »

Je… Je rêve ? C’est mon jour de chance ? C’est l’ange gardien des œufs qui l’a mis sur ma route pour me guider ?

« N’hésitez pas à le frotter doucement avec un linge humide, un peu tiède, ça le stimulera ! »

Et elle continue ! J’en reviens pas ma chance ! Je commence à la regarder avec des étoiles dans les yeux ! Pour un peu, j’en pleurerais de soulagement – mais non, je vais m’abstenir, elle doit déjà me trouver assez bizarre comme ça.

« C’est vrai ? Vous imaginez même pas à que point ça me soulage de croiser quelqu’un qui s’y connais, je commençais à désespérer. Pourtant j’avais fait beaucoup de recherches sur les œufs Pokémon, mais celui-ci m’est tombé dessus alors que je ne m’y attendais pas, et j’ai un peu paniqué. »

Je pousse un rire nerveux en repensant à toutes les méthodes que j’ai essayé en aussi peu de temps.

« Je crois que j’ai un peu oublié la partie ou ils parlaient de patience. »

Tout en continuant à marcher, je me rends compte de la chance que j’ai de la croiser complètement au hasard. Il faut que je lui demande conseil !

« Mais alors, vous avez d’autres conseils à me donner ? J’ai essayé pas mal de choses, mais je me suis peut-être un peu dispersé… »

Au plus j’y repense, au plus je me sens ridicule. Mais maintenant que je suis lancé, autant y aller franco.

« Est-ce que vous… euh… avez déjà parlé à un œuf ? »

Voilà, c’est sorti. Je fais mine d’être très concentré sur la route à suivre, mais je sens quand même le rouge me monter aux joues.










Sanzo parle en #0072e5
~~~~~~
Un grand Merci à Elincya pour le code de fiche RP et de signature
Merci à Kisara, Mae et Ezekhiel pour les avatars
Et merci à Nora pour le sprite de Sanzo
Vous qui êtes citées et toi qui lit ces mots : ne changez rien, vous êtes formidables ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Titouan Kirishima
Team :
card : T-Card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 412
Stardust : 85
Jeu 5 Oct - 16:04

Sanzo Kobayashi & Mae Primvert
Des parfums reposants


Sanzo la regarda alors avec de grands yeux émerveillés, ce qui décontenança la demoiselle. Avait-elle dit quelque chose de particulièrement renversant ? Elle n'avait pas vraiment l'habitude qu'on la regarde ainsi, elle s'était toujours assez bien fondu dans la foule. Elle était donc d'autan plus étonnée que le garçon la dévisage de la sorte, comme si elle était un ange descendu des cieux. Ses joues rougirent de nouveau, exprimant sa gêne, si bien qu'elle détourna le regard.

- C’est vrai ? Vous imaginez même pas à que point ça me soulage de croiser quelqu’un qui s’y connais, je commençais à désespérer. Pourtant j’avais fait beaucoup de recherches sur les œufs Pokémon, mais celui-ci m’est tombé dessus alors que je ne m’y attendais pas, et j’ai un peu paniqué. Je crois que j’ai un peu oublié la partie ou ils parlaient de patience.

L'éleveuse esquissa un sourire bienveillant et amusé. Elle ne pouvait que comprendre la hâte du jeune homme. Elle se rappelait très bien ses heures passées à attendre devant un œuf, à la pension familiale, à se demander ce qui allait en sortir, et quand. Parfois il n'y avait rien à faire, à part attendre, et c'était la partie la plus frustrante. Enfin, elle venait chouiner auprès de ses parents, leur demandant pourquoi cela mettait autant de temps, et ces derniers, forts de la sagesses acquise avec les années de métier, répondaient invariablement que le petit naîtrait au moment opportun.

- Mais alors, vous avez d’autres conseils à me donner ? J’ai essayé pas mal de choses, mais je me suis peut-être un peu dispersé… Est-ce que vous… euh… avez déjà parlé à un œuf ?

Une fois encore, Mae fut touchée par l'innocence et la curiosité de son interlocuteur. Avec son air un peu gêné, et ses questions, il était adorable ! Ce genre de pensée faisait rosir le visage de la demoiselle, mais elle pouvait difficilement nier. Il y avait quelque chose chez ce garçon d'attendrissant, quelque chose de doux qu'elle ne voyait que rarement chez les garçons. Elle répondit, d'une voix bienveillante et chaleureuse, fidèle à elle-même.

- Ou bien sûr ! C'est même conseillé. Le petit peut entendre ce qu'on dit, et s'il entend votre voix, il y sera habitué. Parlez lui avec douceur, et lorsqu'il sortira de sa coquille, il vous identifiera aussitôt !

Il arrivait même souvent que lors de l'éclosion, le nouveau-né considère l'humain qui avait prit soin de lui comme sa mère, surtout si ce dernier était la première personne qu'il avait vu en venant au monde. Cela créait un lien indéfectible entre l'humain et le Pokémon, et c'était ce lien que Mae et Grany partageaient.

- Après vous pouvez aussi prendre un bain avec l'oeuf. C'est un peu surprenant, mais cela renforcera les liens !

Elle devait admettre être un peu gênée. Dire cela à un presque inconnu... Enfin, ce n'était pas une proposition indécente, mais c'était tout de même un peu particulier, comme méthode, elle devait bien le reconnaître.


©️️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Kobayashi
Team :







card : T-Card
Origine : Hoenn
Groupe : Nova
Messages : 978
Stardust : 3184
Lun 9 Oct - 5:05


Un village de douceur

« Oui bien sûr ! C'est même conseillé. Le petit peut entendre ce qu'on dit, et s'il entend votre voix, il y sera habitué. Parlez-lui avec douceur, et lorsqu'il sortira de sa coquille, il vous identifiera aussitôt ! »

« Ooooh ! »

Je n’arrive pas à retenir mon air émerveillé. C’est quand même magnifique que le petit, au fond de sa coquille, puisse entendre ce qui se dit autour de lui. Je commence à reprendre confiance ! Je n’ai pas fait n’importe quoi ces derniers jours ! J’ai même fait quelque chose de bien !

Euh, par contre, il entend ce que je dis, ça veut dire qu’il m’entend aussi quand je réprimande les autres ? Hmm, il va peut-être falloir que je fasse un peu plus attention dorénavant. Mais je n’ai pas trop le temps d’y penser, car mon héroïne continue sur sa lancée :

« Après vous pouvez aussi prendre un bain avec l'oeuf. »

« Hein !? »

Si je n’avais pas conscience de la fragilité de mon fardeau, je l’aurais lâché sous la surprise ! Je sens à nouveau le rose me monter aux joues.

« C’est un peu surprenant, mais cela renforcera les liens ! »

« J-je vois. »

Oui, c’est juste pour renforcer les liens, il n’y a rien de gênant à ça, pourquoi est-ce que je rougis, moi, encore ? Une série de bulle me passent devant le visage. En remontant la piste, je vois un Gerugeruni, assis sur Meïlidelu, qui me regarde d’un air narquois, produisant des bulles bien significatrices de ce qu’il pense de mon visage couleur pivoine. La biche, elle, me regarde, l’air curieuse. Elle se demande sans doute pourquoi mon visage est de cette couleur si peu habituelle.

Je décoche un regard assassin à Gerugeru, puis décide de l’ignorer. C’est pas comme si j’avais déjà eu la moindre autorité sur lui de toute façon. Je rapporte plutôt mon attention sur Mae. Son conseil est surprenant, mais j’ai soudain pleins de questions qui se bousculent dans mon esprit.

« J’imagine que pour lui aussi, ça doit être agréable, un bon bain chaud. Oh ! Peut-être qu’il ne faut pas que ce soit trop chaud ? Et est-ce qu’il faut le garder à la surface ou plutôt le submerger ? Ça ne serait pas trop inquiétant pour lui d’être entièrement sous l’eau ? Et le savon, ça ne va pas le gêner ? Est-ce que je devrai le frotter pour le nettoyer ? Et -Oh ! »

Je viens de me rendre compte que, tout à ma discussion (mon monologue de questions plutôt), j’ai raté le salon ! Je nous fais faire demi-tour, éclatant au passage une nouvelle série de bulles d’un revers de la main.

« Désolé ! Je vous ai même pas laissé le temps de répondre. Ça vous ennuie si je reste avec vous un moment ? Enfin je comprendrais si vous préférez rester seule avec vos Pokémons bien sûr ! »










Sanzo parle en #0072e5
~~~~~~
Un grand Merci à Elincya pour le code de fiche RP et de signature
Merci à Kisara, Mae et Ezekhiel pour les avatars
Et merci à Nora pour le sprite de Sanzo
Vous qui êtes citées et toi qui lit ces mots : ne changez rien, vous êtes formidables ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Titouan Kirishima
Team :
card : T-Card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 412
Stardust : 85
Sam 14 Oct - 4:26

Sanzo Kobayashi & Mae Primvert
Des parfums reposants


L’expression béate de Sanzo commençait à mettre Mae un peu mal à l’aise. Elle était très heureuse de l’aider, et touché par sa réaction, mais elle ne détenait pas la vérité absolue non plus. Elle ne voulait pas qu’il la prenne pour une éleveuse professionnelle, elle était encore en apprentissage. Par ailleurs, ses parents lui avaient souvent répété que dans ce métier, on apprenait toute sa vie de nouvelles choses. Certains éléments devenaient des habitudes, tandis que d’autres se renouvelaient perpétuellement, ce qui était d’une grande richesse. Ainsi, ils ne s’ennuyaient jamais et ne se reposaient pas sur leur acquis. Qui plus est, chaque éleveur avait ses particularités et ses méthodes. C’était cette multitude de techniques qui rendaient l’élevage si intéressant. Mae espérait bien faire connaissance avec d’autres professionnels pour découvrir des méthodes que ses parents n’utilisaient pas.

Le garçon paru évidemment surpris lorsqu’elle évoqua le bain, son visage vira d’ailleurs au cramoisi en quelques secondes. La jeune fille sourit, elle-même un peu gênée. Elle tâcha cependant de le dissimuler, se sentant un peu sotte de ce malaise. Ce n’était rien d’indécent après tout, et elle l’avait fait de nombreuses fois ! Les Pokémons de Sanzo semblaient en tous cas prendre un malin plaisir à se moquer de ses rougeurs, ce qui amusa la soigneuse. La Grenousse était malicieuse, cela se sentait ! Le jeune homme sembla vite retrouver son enthousiasme naturel, et il enchaîna rapidement :

- J’imagine que pour lui aussi, ça doit être agréable, un bon bain chaud. Oh ! Peut-être qu’il ne faut pas que ce soit trop chaud ? Et est-ce qu’il faut le garder à la surface ou plutôt le submerger ? Ça ne serait pas trop inquiétant pour lui d’être entièrement sous l’eau ? Et le savon, ça ne va pas le gêner ? Est-ce que je devrai le frotter pour le nettoyer ? Et -Oh !

Il s’immobilisa et fit demi-tour, sous le regard surprise de la demoiselle, qui lui emboîta aussitôt le pas. Elle avait eu du mal à suivre le flot de questions, incapable de répondre au fur et à mesure, malgré quelques petites tentatives pour l’interrompre, qui s’étaient soldés par des échecs. Elle se contenta de sourire, toujours réjouie par le comportement si joyeux de son interlocuteur. Mae s’arrêta à ses côtés, et constata qu’ils étaient arrivés à destination.

- Désolé ! Je vous ai même pas laissé le temps de répondre. Ça vous ennuie si je reste avec vous un moment ? Enfin je comprendrais si vous préférez rester seule avec vos Pokémons bien sûr !

Un peu étonnée par la proposition, la soigneuse n’hésita cependant pas longtemps et hocha la tête avec un sourire chaleureux. Après la conversation qu’elle venait d’avoir avec lui, elle avait plutôt envie d’en apprendre davantage. Il ne lui avait même pas dit ce qu’il y avait dans l’oeuf ! Elle était également curieuse de savoir ce que Sanzo faisait dans la vie, à part tourner en rond dans le village. Mae répondit donc avec sincérité et douceur :

- Ça ne me dérange pas du tout, au contraire ! Ce serait avec plaisir.

Elle entra ensuite dans le salon, toujours suivit de sa petite compagnie. A l’intérieur, plusieurs dresseurs avaient prit place autour de table rondes, accompagnés de leur Pokemon. La soigneuse trouva rapidement une serveuse, qui les plaça à une table suffisamment grande pour accueillir tout ce petit monde. Elle leur apporta ensuite un large plateau de pâtisseries et partit chercher leur boissons. Mae était surprise par la vivacité de la jeune femme, mais ne se plaignait pas. Elle attrapa un gâteau et en retira un minuscule bout pour le tendre à Fuzzy, qui le dévora aussitôt. Elle se tourna ensuite à nouveau vers son ami, et se lança :

- Alors, pour vos questions… L’eau doit être à température ambiante, tiède. Une trop grosse chaleur pourrait effrayer le petit à l’intérieur. Il n’est pas dangereux de l’immerger, certains éleveurs laissent même leur oeuf en suspension dans de l’eau. L’absence d’apesanteur permet au petit d’être plus serein, il ne sent pas les mouvements brusques de l’extérieur. Le savon doit être neutre pour ne pas risquer d’abîmer la coquille et pour nettoyer l’oeuf il faut le frotter doucement avec un linge ou un matériaux doux.

Elle se gratta la tête, essayant de se souvenir si elle n’oubliait pas quelque chose. Elle avait fait le tour de cette question, lui semblait-il. Quelque chose de totalement hors contexte lui venait cependant, elle ajouta donc :

- Oh, ça vous ennuie si on se tutoie ? Je veux dire, comme on va passer un peu de temps ensemble…

Une fois encore, elle se sentit légèrement rougir et espérait qu’elle ne gênerait pas son interlocuteur, qui semblait bien aussi timide qu’elle sur certains points.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Kobayashi
Team :







card : T-Card
Origine : Hoenn
Groupe : Nova
Messages : 978
Stardust : 3184
Mar 17 Oct - 4:48


Un village de douceur

Après avoir délicatement placé l’œuf sur la table, au chaud dans sa couverture, je me laisse tomber sur la chaise d’une manière qu’on pourrait qualifier de pas très urbaine. Faut dire que j’en ai vraiment plein les pattes de marcher partout dans la ville. Je crois qu’après ça, je rentrerais chez moi.

La serveuse nous apporte des pâtisseries et, avant même que j’ai pu me servir, Chunchun en a piqué une pour la manger dans son coin et Gerugeru en a attrapé deux pour en offrir une à Meï. Une chance qu’ils aient attendu que Mae se serve, pour quelle sorte d’éleveur je passe, moi, sinon ? J’en prend finalement une à mon tour et me met à la grignoter.

« Alors, pour vos questions… L’eau doit être à température ambiante, tiède. Une trop grosse chaleur pourrait effrayer le petit à l’intérieur. Il n’est pas dangereux de l’immerger, certains éleveurs laissent même leur œuf en suspension dans de l’eau. L’absence d’apesanteur permet au petit d’être plus serein, il ne sent pas les mouvements brusques de l’extérieur. Le savon doit être neutre pour ne pas risquer d’abîmer la coquille et pour nettoyer l’œuf il faut le frotter doucement avec un linge ou un matériau doux. »

Au fur et à mesure qu’elle répond à mes questions, je me rends compte de plusieurs choses : déjà, je l’ai vraiment harcelé, ensuite, je serais incapable de me souvenir de tout, et enfin, c’est pas bien grave, parce que la plupart des questions ont une réponse logique. Ça m’apprendra à faire tourner ma caboche avant d’embêter les gens. Elle reprend en posant à son tour une question :

« Oh, ça vous ennuie si on se tutoie ? Je veux dire, comme on va passer un peu de temps ensemble… »

Elle rosi légèrement des joues, à nous deux, on va exploser le record d’afflux sanguin si on continue. Cette pensée me tire un petit rire que je camoufle en éclaircissement de gorge pour ne pas la gêner davantage. C’est vrai qu’il est plus que temps de briser la glace ici.

« Tu as parfaitement raison, c’est vrai qu’on a l’air de deux petits vieux à se vouvoyer depuis tout à l’heure ! Encore désolé pour toutes ces questions, j’ai du mal à me maitriser quand un sujet m’intéresse autant !»

Je souris pour la mettre à l’aise, même si je ne suis pas aussi confiant que je le laisse paraitre. Avec sa timidité, j’ai tellement peur de la brusquer. Non pas que je sois un modèle de confiance en soi, mais passons…

Je commence à éprouver de la curiosité pour cette personne qui connait tant d’astuces alors qu’on doit avoir le même âge. Elle a probablement beaucoup appris en regardant ses parents. Mais j’ai le sentiment que si je commence en parlant d’elle, elle va se sentir gênée.
Je me mets à regarder l’œuf de manière pensive. Si j’en crois ce qu’elle m’a dit jusqu’à présent, la plupart des actions que j’ai effectué jusqu’à présent ont plutôt eu une influence positive – si on oublie le manque de patience. Cependant je ne peux m’empêcher de ressentir du doute. Je ne peux m’empêcher de demander :

« Dis… Comment être sûr qu’on ne fait pas quelque chose qui déplaise au bébé ? Je veux dire, il y a tellement d’espèces différentes, et tellement de comportements différents dans une espèce. Il y a forcément un Pokémon qui appréciera plus le froid ou plus le chaud, ou qui n’appréciera pas le manque de pesanteur dans un bain, non ? »










Sanzo parle en #0072e5
~~~~~~
Un grand Merci à Elincya pour le code de fiche RP et de signature
Merci à Kisara, Mae et Ezekhiel pour les avatars
Et merci à Nora pour le sprite de Sanzo
Vous qui êtes citées et toi qui lit ces mots : ne changez rien, vous êtes formidables ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Titouan Kirishima
Team :
card : T-Card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 412
Stardust : 85
Ven 17 Nov - 17:28

Sanzo Kobayashi & Mae Primvert
Des parfums reposants


Au grand soulagement de la demoiselle, son interlocuteur sembla s’amuser de la situation et émit un léger petit rire qui détendit aussitôt l’atmosphère. Mae sentait qu’elle et le jeune homme se ressemblaient, par bien des côtés. En le voyant observer l’oeuf avec intensité, elle en avait la certitude : Sanzo avait à coeur de prendre soin de ses partenaires. Le tout petit Pokémon qui était encore au chaud dans sa coquille l’ignorait encore, mais il avait de la chance. Ce n’était pas tous les dresseurs qui étaient aussi consciencieux ! Au refuge de ses parents, Mae avait pu voir différentes sortes de personnes, et certains ne semblaient parfois pas réaliser la lourde tâche qui allait s’offrir à eux lorsqu’ils devraient prendre soin d’un œuf.

- Tu as parfaitement raison, c’est vrai qu’on a l’air de deux petits vieux à se vouvoyer depuis tout à l’heure ! Encore désolé pour toutes ces questions, j’ai du mal à me maitriser quand un sujet m’intéresse autant !

L’éleveuse gloussa à son tour. Elle croqua ensuite une bouchée de son gâteau, qu’elle n’avait pas encore entamé, et fut surprise par son goût absolument succulent. Fondant, avec un cœur à la cerise entouré de chocolat, il était vraiment délicieux. Mae savoura toutes les saveurs qui se mélangeaient dans sa bouche, et poursuivit sa dégustation, en espérant ne pas passer pour une gloutonne devant son nouvel ami. Elle n’était pas particulièrement épaisse, mais elle avait une certaine attirance pour les confiseries, notamment celle au chocolat. Elle donna un dernier petit morceau à Fuzzy, qui attendait impatiemment sa part en bourdonnant aux côtés de la jeune fille, et ne manqua pas d’exprimer sa joie en tournant sur lui-même. L’éleveuse sourit tendrement en voyant l’enthousiasme de son petit camarade, et reporta son attention sur Sanzo, que quelque chose semblait préoccuper.

-  Dis… Comment être sûr qu’on ne fait pas quelque chose qui déplaise au bébé ? Je veux dire, il y a tellement d’espèces différentes, et tellement de comportements différents dans une espèce. Il y a forcément un Pokémon qui appréciera plus le froid ou plus le chaud, ou qui n’appréciera pas le manque de pesanteur dans un bain, non ?

La demoiselle voyait bien où il voulait en venir, et son point était correct. Elle fronça légèrement les sourcils, se plongeant dans ses pensées. La situation de son comparse n’était pas insolite, il arrivait qu’un dresseur se retrouve en possession d’un œuf sans en savoir le contenu. C’était plus complexe et ennuyeux, car il fallait se contenter de technique moins personnalisé, et éviter de brusquer le futur nouveau-né, qui pouvait très bien être réfractaire à certaines choses. Ce n’était cependant pas mission impossible. Une fois plus sûre d’elle, Mae esquissa un sourire rassurant et répondit d’une voix qu’elle espérait apaisante :

- A moins de le mettre dans un four ou de le plonger dans de l’eau glacial, il y a peu de chance que tu contrarie le petit Pokémon qui se trouve à l’intérieur. Et puis, si tu fais quelque chose que le bébé n’apprécie pas, il te le fera sentir en s’agitant, ne t’en fais pas ! Fais toi confiance et suis ton instinct, il te guidera, crois-moi.

La jeune fille s’avança et posa sa main délicatement sur l'œuf, essayant de capter les subtils mouvements de la créature à l’intérieur. Au bout de quelques secondes, elle le sentit frémir, très légèrement, puis de façon plus marqué. Elle sourit.

- Il a l’air bien. Tu es tellement à son écoute que tu en feras un petit bébé pourri gâté lorsqu’il sortira de l'œuf !

Mae ria et retira sa main. Elle s’installa ensuite plus confortablement dans son siège, et attrapa presque machinalement un autre gâteau. Elle était sur le point de l’enfourner dans sa bouche sans attendre lorsqu’elle se souvint des bonnes manières et le tendit à Sanzo.

- Goûte-les donc, ils sont excellents !

Le bourdonnement énergique de Fuzzy lui donna raison, et ce dernier s’approcha du garçon, espérant visiblement qu’il soit partageur.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Kobayashi
Team :







card : T-Card
Origine : Hoenn
Groupe : Nova
Messages : 978
Stardust : 3184
Lun 20 Nov - 14:54


Un village de douceur

« A moins de le mettre dans un four ou de le plonger dans de l’eau glacial, il y a peu de chance que tu contrarie le petit Pokémon qui se trouve à l’intérieur. Et puis, si tu fais quelque chose que le bébé n’apprécie pas, il te le fera sentir en s’agitant, ne t’en fais pas ! Fais toi confiance et suis ton instinct, il te guidera, crois-moi. »

Euh, wow. Je m’attendais pas à ça. Faut dire que j’ai tellement douté ces derniers jours que j’ai plutôt eu tendance à ne rien faire à l’instinct. Le résultat quand on réfléchit trop j’imagine. J’ai l’impression d’être un enfant à côté d’elle. J’ai encore beaucoup à apprendre pour grandir mais, déjà, je me redresse un peu. Ses paroles simples m’ont mis un peu de baume au cœur.

Elle tend le bras vers l’œuf et la pose délicatement dessus. Après quelques instants, celui-ci lui répond d’une maigre secousse.

« Il a l’air bien. Tu es tellement à son écoute que tu en feras un petit bébé pourri gâté lorsqu’il sortira de l'œuf ! »

Wouaaaah, elle entend les pensées des œufs ? Euh non, je parlais de grandir il y a quelques instants. Concentre-toi un peu Sanzo ! Le petit rire de Mae est contagieux et, assez instinctivement, je l’accompagne. Pourri gâté, hein ? C’est bien possible !

« Goûte-les donc, ils sont excellents ! »

Hein ? Oh, elle me tend l’un des gâteaux au chocolat. Ce serait malpoli de refuser, pas vrai ? Nan, je plaisante, les quelques pâtisseries d’ici que j’ai déjà gouté étaient excellentes ! C’est avec plaisir que j’accepte (en la remerciant, évidemment), heureux d’en découvrir de nouvelles. Le petit insecte de mon interlocutrice vient immédiatement m’en réclamer un petit bout – faut croire que je n’ai pas le monopole des Pokémons gourmands, je commençais à avoir des doutes.

Après un coup d’œil à sa propriétaire pour m’assurer que ça ne pose pas de problème, je lui donne un petit bout de pâtisserie avec un clin d’œil complice. Vu de près, je me rends compte qu’il est recouvert d’une petite fourrure. Il a l’air si douuuux !

Bon, c’est pas tout ça, mais je vais quand même la gouter cette pâtisserie ! Je mords dedans à pleine dents. Ooooh, il y a de la cerise à l’intérieur ! J’adore les fruits rouges ! Ça se marie super bien au gout du chocolat ! Faudra que j’essaye d’en faire, un de ces jours ! C’est vrai que je ne pense pas assez aux gâteaux fourrés. Ça me fait fourmiller des idées dans ma tête, mais le moment est assez mal choisi pour partir dans des idées de recettes. Faudra que je note ça quelque part dans ma tête quand même.

« Hmmmm ! Ya pas à dire, pour le moral, ya rien de mieux que le chocolat ! »

Je me sens prêt à surmonter toutes les épreuves !

Bon, d’accord, peut-être pas, maiiis je me sens un peu plus d’attaque quand même ! Cette journée prend finalement une tournure bien moins désagréable qu’à son commencement ! Même si je dois bien admettre que…

« Je me sens un peu stupide avec toutes mes questions… La plupart avaient une réponse logique, mais je n’ai juste pas pris le temps d’y réfléchir. »

En un sens tant mieux, parce que ça m’a permis de la rencontrer, et elle m’a appris des choses que je n’aurais jamais pu deviner. Mais j’aimerais éviter un nouveau concours de rougissements pour l’instant, Gerugeru m’a à l’œil. Il grignote sa pâtisserie en me regardant d’un air narquois, avec un petit sourire en coin. Pfff, comme j’aimerais qu’il ait l’insouciance de Meïli !

« Ce n’est pas grand-chose, mais pour te remercier de ta patience, j’aimerais te conseiller de gouter celui-ci ! »

Je lui tends ce qui semble être une tartelette au citron. La surprise réside dans le fait que le fond soit recouvert d’une petite nougatine. Je me demande si elle va apprécier.










Sanzo parle en #0072e5
~~~~~~
Un grand Merci à Elincya pour le code de fiche RP et de signature
Merci à Kisara, Mae et Ezekhiel pour les avatars
Et merci à Nora pour le sprite de Sanzo
Vous qui êtes citées et toi qui lit ces mots : ne changez rien, vous êtes formidables ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Titouan Kirishima
Team :
card : T-Card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 412
Stardust : 85
Mar 21 Nov - 14:42

Sanzo Kobayashi & Mae Primvert
Des parfums reposants


Sanzo paru surpris en voyant la jeune fille lui tendre la pâtisserie, mais il n’hésita pas et la récupéra entre ses doigts, tendant gentiment un petit morceau au Bombydou qui n’attendait que ça. Le garçon croqua ensuite dans le gâteau, et sembla s’émerveiller de son goût. Mae sourit avec amusement, contente d’avoir trouvé le parfum qui convenait à son nouvel ami. Il était étrange de déjà qualifier Sanzo d’ami, elle venait tout juste de le rencontrer après tout, mais elle lui faisait confiance. Ils se ressemblaient, par bien des côtés, et elle était heureuse d’avoir pu l’aider avec son oeuf. Il semblait bien moins inquiet à présent, ce qui était rassurant.

- Hmmmm ! Ya pas à dire, pour le moral, ya rien de mieux que le chocolat !

L’éleveuse hocha la tête en esquissant un petit rire, bien d’accord avec les paroles de son camarade. Lorsqu’elle avait un petit coup de mou, un moment de déprime, que sa famille lui manquait, Mae se consolait avec une sucrerie ou un morceau de chocolat. Cela fonctionnait toujours ! Bien sûr, la douceur et la bienveillance de ses Pokémons l’aidaient également à supporter toutes les épreuves, et de manière générale, la jeune fille évitait de déprimer. Elle téléphonait à ses parents toutes les semaines, et avait même envoyé quelques cartes postales. Il faudrait par ailleurs qu’elle leur raconte cette aventure ! Enfin, peut-être devrait-elle se montrer discrète sur cette rencontre, sa mère adorait la charrier sur les garçons. La dernière fois qu’elle avait évoqué un ami du sexe masculin, cette dernière lui avait posé des questions très gênantes, les voyant déjà marié. Difficile pour la demoiselle d’expliquer à sa mère qu’elle était loin de se chercher un concubin, aussi charmants soient les jeunes hommes qu’elle rencontrait.

- Je me sens un peu stupide avec toutes mes questions… La plupart avaient une réponse logique, mais je n’ai juste pas pris le temps d’y réfléchir.

La voix de Sanzo la ramena à la réalité. Elle lui offrit un sourire rassurant. Ce n’était pas elle qui allait lui reprocher de trop s’en faire et de poser plein de questions, elle avait tendance à faire pareil. Elle pouvait très bien comprendre ses craintes, mais elle avait la sincère impression qu’il allait très bien s’en sortir. Elle lui faisait confiance pour cela, et son instinct la trompait rarement. Enfin, elle était tout de même un peu naïve, mais sur ce garçon là, elle ne faisait pas erreur. Mae leva les yeux et constata que son ami lui tendait une part de tarte, un sourire aux lèvres.

-  Ce n’est pas grand-chose, mais pour te remercier de ta patience, j’aimerais te conseiller de gouter celui-ci !

La jeune fille attrapa délicatement la pâtisserie, voulant évitant de faire tomber un morceau, et la renifla avec intérêt. L’odeur du citron prenait le dessus sur le reste, si bien que Mae mordit sans hésiter. Elle fut surprise de sentir la nougatine, en arrière goût, et devait admettre que c’était une excellente idée. Elle dévora sa part sans en laisser une miette, et du se retenir de se lécher les doigts. C’était vraiment délicieux !

- Tu n’as pas besoin de me remercier tu sais, mais je dois dire que cette tartelette est absolument succulente ! Tu viens souvent ici ? Ce village est un lieu agréable en tous cas, ça donne envie d’y rester.

Elle regarda autour d’elle, se sentant bercé par la tranquillité du lieu. Cela lui rappelait un peu chez elle, à Alola. Certains coins de l’archipel était très touristiques, tandis que d’autres, là où ses parents vivaient, étaient plutôt campagnard. C’était dans ce genre d’endroit qu’elle espérait s’installer, plus tard, lorsqu’elle tenterait d’ouvrir sa propre pension. Mae reporta son attention sur Sanzo, et lui demanda alors :

- Mais d’ailleurs, tu ne m’as pas dis ce que tu faisais, dans la vie ! Tu es dresseur ?

Elle ne voulait pas paraître trop curieuse, mais elle avait avouer être une éleveuse, alors elle pouvait bien grappiller quelques informations sur son interlocuteur, surtout qu’elle commençait à vraiment l’apprécier.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Kobayashi
Team :







card : T-Card
Origine : Hoenn
Groupe : Nova
Messages : 978
Stardust : 3184
Jeu 23 Nov - 14:18


Un village de douceur

Et ben ! Si je m’attendais à ce qu’elle l’engloutisse aussi vite ! Je n’avais pas fait attention jusqu’à présent, mais c’est une vraie gourmande en fait ! Après, je m’en plains pas hein ! J’ai toujours apprécié les personnes qui aiment manger ! Ceux qui ne savent pas apprécier ces petits plaisirs me font toujours l’impression de manquer quelque chose.

« Tu n’as pas besoin de me remercier tu sais, mais je dois dire que cette tartelette est absolument succulente ! Tu viens souvent ici ? Ce village est un lieu agréable en tous cas, ça donne envie d’y rester. »

Je ne peux m’empêcher de pousser un petit rire.

« L’endroit est calme, c’est sûr ! Je me fais souvent la réflexion que c’est une ville de vieux ! Et ce serait le cas s’il n’y avait pas le dôme de concours ! »

A se demander de qu’il fait la, celui-là, d’ailleurs… Je continue ma réponse avec un air confident :

« J’ai plusieurs coins de détente en ville, mais j’avoue que celui-ci est mon préféré. »

Je finis en quelques bouchées le gâteau que m’avais passé Mae. C’est que j’avais presque oublié que j’avais faim ! On est jamais contre un peu de sucre quand on a passé la journée à marcher ! Mes pieds me sont d’ailleurs fortement reconnaissants de la pause longue durée !

« Mais d’ailleurs, tu ne m’as pas dit ce que tu faisais, dans la vie ! Tu es dresseur ? »

La question me sorts de mes idées pédestres. Encore une fois, je me rends compte que je ne sais pas quoi répondre à cette question, et ça commence à m’ennuyer. Qu’est-ce que je fais dans la vie ?

« Dresseur ? Non. Enfin, j’ai des Pokémons, mais je ne participe pas à des combats. Je voyage beaucoup, je dessine un peu, je profite de mon arrivée sur l’ile pour découvrir un max de choses. »

Oui. Tout et rien en somme.

« Enfin, je profite de la vie en somme ! »

C’est ce que je dis souvent, mais est-ce que c’est suffisant ? J’en ai de moins en moins l’impression…










Sanzo parle en #0072e5
~~~~~~
Un grand Merci à Elincya pour le code de fiche RP et de signature
Merci à Kisara, Mae et Ezekhiel pour les avatars
Et merci à Nora pour le sprite de Sanzo
Vous qui êtes citées et toi qui lit ces mots : ne changez rien, vous êtes formidables ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Titouan Kirishima
Team :
card : T-Card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 412
Stardust : 85
Sam 25 Nov - 6:27

Sanzo Kobayashi & Mae Primvert
Des parfums reposants


Un petit rire s’échappa de la gorge du jeune homme lorsque Mae évoqua le calme de Kishika. Beaucoup de jeunes gens de son âge trouverait sans doute ce genre d’endroit ennuyeux, mais l’éleveuse n’appréciait pas énormément les grandes villes, trop bruyantes et électriques à son goût. Sanzo parla ensuite du dôme des concours, et l’intérêt de la jeune fille fut piqué. Lorsqu’elle était à Alola, il lui arrivait fréquemment de regarder les prestations des coordinateurs de Sinnoh ou Hoenn à la télévision, et elle trouvait ce genre de spectacle bien plus beau et élégant que les combats de Pokémon, trop brutaux et sauvages à son goût. Peut-être devrait-elle tenter le coup, un de ces jours… Si elle ne se laissait pas dominer par le trac.

- Dresseur ? Non. Enfin, j’ai des Pokémons, mais je ne participe pas à des combats. Je voyage beaucoup, je dessine un peu, je profite de mon arrivée sur l’ile pour découvrir un max de choses.  Enfin, je profite de la vie en somme !

La demoiselle esquissa un sourire, peu surprise. En effet, elle imaginait mal le garçon et sa grande sensibilité en plein milieu d’un match Pokémon, cela ne lui correspondait pas. Elle pouvait cependant aisément se le figurer assis tranquillement sur un banc avec un carnet à dessin. Cette image apparaissait bien plus clairement dans son esprit. Interrompant ses pensées, le petit Bombydou alla se poser sur sa tête, visiblement très fatigué. Il se roula en boule sur son bonnet, et bailla, espérant sans doute un peu de tranquillité. Mae jeta un coup d’oeil à son téléphone, et constata que le temps était passé à une grande vitesse. Elle devait poursuivre sa route, ne comptant pas s’attarder à Kishika. Elle tourna la tête vers le jeune homme et répondit chaleureusement :

- Tu as bien raison ! J’essaye de faire de même, au maximum. Je vais d’ailleurs devoir y aller, on a encore un bout de route qui nous attend. Si jamais tu as d’autres questions sur les oeufs, ou quoi que ce soit, tu peux me contacter, si tu veux !

Elle inscrivit rapidement son numéro de téléphone sur une serviette en papier, et la tendit au garçon, les joues un peu rouge. Était-ce bizarre, de donner son numéro ? C’était simplement pour aider ! N’est-ce pas ? La demoiselle se leva, après déposé un billet sur la table pour payer sa consommation, et esquissa un franc sourire.

- Merci pour l’adresse, et la compagnie ! J’ai passé un très chouette moment. A bientôt !

L’éleveuse ramassa ses affaires, se sentant tout de même encore un peu gênée. Elle décida d’écarter ce sentiment, et de conserver la bonne humeur que lui avait offert cette rencontre. Peut-être le destin mettrait-il le jeune homme une fois de plus sur sa route ? Ou peut-être le destin n’aurait-il rien à voir là dedans, Sanzo avait son numéro après tout…


HRP:
 


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Kobayashi
Team :







card : T-Card
Origine : Hoenn
Groupe : Nova
Messages : 978
Stardust : 3184
Dim 26 Nov - 14:15


Un village de douceur

« Tu as bien raison ! J’essaye de faire de même, au maximum. Je vais d’ailleurs devoir y aller, on a encore un bout de route qui nous attend. Si jamais tu as d’autres questions sur les oeufs, ou quoi que ce soit, tu peux me contacter, si tu veux ! »

Je regarde l’heure à mon tour et me rends compte qu’il se fait effectivement tard. Rien que l’idée de rentrer chez moi révolte mes pieds, mais il y a un moment où il faut partir, j’imagine.

Elle m’écrit son numéro de téléphone sur une serviette avant de me la tendre, le rose aux joues - alors forcément, je sens les miennes faire pareil !

« M-merci, j’essayerais de ne pas trop te déranger ! »

Après avoir laissé un peu d’argent pour payer, elle me dit, avec un charmant sourire :

« Merci pour l’adresse, et la compagnie ! J’ai passé un très chouette moment. A bientôt ! »

« Le plaisir était partagé ! Ça sera au plaisir de te revoir ! »

Je reste un petit moment après son départ, à ressasser les réponses qu’elle m’a donné, caressant machinalement la surface de l’oeuf. J’ai l’impression d’être un enfant en élevage à coté d’elle…

Après un moment de réflexion, je sort mon téléphone et inscrit son numéro dans mon répertoire. Je lui écrit également un sobre :

Pour que tu ai également mon numéro

Je regarde le message un instant, j’hésite… Je repense à la conversation qu’on a eu. On se connais pas beaucoup, mais on s’est quand même bien entendus, non ?

Je rajoute un “;)” avant d’envoyer. Satisfait, je rajoute de quoi payer l’addition, finit mon gâteau, puis prend le chemin du retour jusque chez moi - dans la joie et la bonne humeur - accompagné par un Geru et une Meïli requinqués qui se remettent à courir dans tous les sens.











Sanzo parle en #0072e5
~~~~~~
Un grand Merci à Elincya pour le code de fiche RP et de signature
Merci à Kisara, Mae et Ezekhiel pour les avatars
Et merci à Nora pour le sprite de Sanzo
Vous qui êtes citées et toi qui lit ces mots : ne changez rien, vous êtes formidables ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» [Quête] Le passé, le village et le mage. [PV Aerdris]
» La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme (Alîna)
» Réveil ... en "douceur" [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération