Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
event enquête : frozen heart (auguste)
avatar
Team :

card : card
Messages : 411
Stardust : 1713
Dim 8 Oct - 14:41

so cut through the heart, cold and clear, strike for love and strike for fear.

cinq heures du matin. un appel d’urgence, un meeting ennuyeux, une mission assignée. c’était donc ça la vie de ranger ? bambi regrettait presque son choix.

mais bon, pour une fois que la mission était autre chose que de de planter des tournesols ou encore de faire le pompier à la place des vrais pompiers. bambi pouvait peut-être supporter ce reveil brusque. après tout, on parlait de sauver lumiris de la team mistrale. on parlait d’une mission au niveau de la pulsar.
enfin quelque chose d’interessant. enfin un peu d’action.

vu que la charge risquait d’impliquer des combats sérieux, exceptionellement, bambi eut le droit d’utiliser son équipe pokémon officielle. enfin... des combats « sérieux », bambi n’attendait pas un niveau exceptionel de la part de gigolots tout méchant trop ténèbreux qui veulent faire mumuse dans la neige et qui prennent bien soin d’emmerder tout le monde au passage. non, des personnes avec de pareilles ambitions ne devaient pas être très fortes. et c’est tant mieux, dans un sens, même si la brune n’aurait pas dit non à un peu plus de challenge.

pour cette mission, bambi avait demandé encore une fois l’aide d’auguste. après tout, il avait les connaissances necessaires du terrain vu qu’il bossait dans les environs régulièrement. de plus, il était un plutôt bon combattant et surtout, il était une des rares personnes que bambi ne détèstait pas. l’avoir en partenaire fut donc un plaisir.

 « alors. si j’étais complètement stupide, où est-ce que je me planquerais ? » dit bambi en grelotant légèrement



event



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 406
Stardust : 1758
Dim 8 Oct - 16:49

Une nouvelle bourrasque obligea Auguste à réajuster son écharpe. De si bon matin, il aurait préféré ne pas encore avoir à affronter le vent du nord. Qu’il ait peu dormi n’améliorait pas les choses non plus. Tout ça pour dire qu’il faisait froid à en crever et qu’il aurait préféré rester bien au chaud dans son lit. Bref.

Bambi l’avait appelé très tôt ce matin. S’il n’en avait tenu qu’à lui, il n’aurait pas décroché, préférant profiter encore un peu de la douce chaleur des couvertures mais il était rare que la demoiselle prenne le temps de composer son numéro et si elle le faisait, c’est qu’elle devait avoir quelque chose d’important à lui dire. Cela s’avéra être en réalité une requête. Un appel à l’aide déguisé par de jolis mots afin que le fait qu’elle soit une femme forte et indépendante ne soit pas remis en cause. Elle lui exposa la situation et le problème que constituait un groupe de délinquants ralliés sous la bannière de la Team Mistral – que celui qui a choisi ce nom se dénonce – avant de lui expliquer qu’elle n’était pas contre un coup de pouce de sa part. S’il aimait dormir, il n’était cependant pas un monstre au point de préféré son lit à sa colocataire. Il accepta.

Ils se retrouvèrent à la gare de Windoria. Auguste se trouvait déjà dans cette ville pour des raisons professionnelles, il passa plus de temps à attendre la jeune femme qu’à marcher jusqu’à la gare. La jeune femme arriva à l’heure prévue et ils prirent la direction du Mont Yukori. Cette montagne surplombant le nord-ouest de Lumiris, il commençait à bien la connaître. Il s’y était rendu plusieurs fois et il y était même resté coincé une nuit entière. La récente chute des températures rendant l’endroit encore plus dangereux qu’il ne l’était habituellement. Auguste avait indiqué à Bambi de se préparer en accord avec ce qu’ils s’apprêtaient à faire et c’est avait un certain soulagement qu’il constata qu’elle l’avait écouté. De son côté, elle l’avait averti du danger représenté par les adhérents de la Team Mistral, lui conseillant d’emmener des Pokémons pour se défendre mais quand il s’agissait d’affronter la montagne, le Pulsar n’avait pas besoin qu’on lui dise ce genre de chose car il emmenait toujours certains de ses compagnons avec lui. Il avait emmené ses trois Pokémons feu, Roussil, Funécire et Galifeu, auxquels il avait ajouté Métalosse, Dracolosse et Magnéton. Avec une telle équipe, ses ennemis n’avaient qu’à bien se tenir !

Il faisait froid, oui, mais cela n’empêcha pas Auguste de pouffer à la remarque de Bambi. D’après ce qu’elle lui avait dit, l’objectif de la Team Mistral était de recouvrir le monde d’une couche de glace pour on ne savait qu’elle raison. Okay. Alors heu… Non. C’était débile, en fait. L’homme ne savait pas s’il devait s’alarmer que des gens avec des idées pareilles soient en liberté dans la nature ou s’il devait hurler de rire devant l’absurdité de leur projet.


« Si je faisais partie d’un groupe qui pourrait être le petit frère attardé de la Team Aqua et de la Team Magma, j’attendrais bêtement au beau milieu du chemin. » répondit-il sur un air moqueur, « Après si on part du principe qu’ils aient suffisamment de matière grise pour faire un duel de neurone, je dirais qu’ils ont dû se planquer dans des cavernes ou ce genre de choses. Il y a les abris de montagne aussi. Ce sont des chalets mis à disposition des randonneurs. Ça ne paie pas de mine mais ça te mets un toit sur la tête, c’est suffisant pour t’abriter en cas de besoin »

Il était bien placé pour le savoir, ayant passé une nuit dans l’un deux avec Ekaterina après qu’ils se soient fait surprendre par la tempête. Cet abri leur avait indéniablement sauvé la vie cette nuit-là… Mais ce n’était pas le sujet du jour, ainsi il se reconcentra sur la question de Bambi. Il n’y avait pas mille endroits où se planquer dans cette montagne et à part tout ce qu’il venait d’énoncer, camper dans une forêt de pin était une des dernières options envisageables. On y était en partie protégé du vent mais Auguste ne misait vraiment pas si cette possibilité. Bah ! Ils verraient bien. Pour l’heure, ils continuaient d’avancer dans la neige, poursuivant inlassablement leur ascension.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Lun 9 Oct - 3:58
Interrogatoire


Bonjour voyageurs.
Dans cette première partie, des membres de la team Mistral vont venir vous attaquer. Le combat sera lancée, vous le gagnez automatiquement alors amusez-vous.
Cependant, pour ne pas vous perdre dans ce labyrinthe que constitue la Grotte Grivée, vous allez devoir, après votre victoire, interroger les sbires. Après avoir décrit comment vous menez votre interrogatoire, je vous dirais si vous avez réussi à obtenir des informations.
Si l'un d'entre vous ne réussis pas, il devra recommencer jusqu'au succès de son enquête.



Pour Bambi

Deux Sbires s'approchent de vous.

"Ah des intrus ! Je m'occupe de la fille ! "

Elle envoie un Mygavolt!

Que vas-tu faire ?
Sbire





Pour Auguste

Deux Sbires s'approchent de vous.

"Ah ! Des intrus ! Je m'occupe du garçon !  "

Elle envoie un Gallame !

Que vas-tu faire ?
Sbire




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 411
Stardust : 1713
Mar 10 Oct - 13:35

so cut through the heart, cold and clear, strike for love and strike for fear.

 “ah oui, ces teams de chez toi là. c’est aussi pour ça que les gens voient hoenn comme une région pleine d’attard...euh... de personnes très interessantes. très différentes. très originales. très spéciales.” dit bambi en insistant bien sur le dernier mot avant de tirer la langue puis de poursuivre le chemin

auguste devait sans doute savoir par habitude et experience que bambi le taquinait. en effet, il était victime de ses remarques salées tous les jours depuis qu’ils vivaient ensemble. si le pulsar voulait subir moins de moqueries de la part de sa colocataire, il n’avait pas qu’à assumer venir de cet endroit sombre et ignoble qu’est hoenn. c’est tout.

bambi se mit à observer le paysage enneigé de windoria. c’était la première fois qu’elle voyait un tel endroit et mysterieusement elle ne trouvait pas ça laid. la brune lança un coup d’oeil rapide à son colocataire avant de soupirer.

 “ton écharpe est mal mise abruti, tu vas attraper froid comme ça.”

bambi rit légèrement avant de se rapprocher très près du pulsar. elle noua correctement l’écharpe de ce dernier et dès qu’elle eut fini, elle ne put s’empecher de plonger son regard dans celui d’auguste. inconsciemment, bambi se mit à sourire et à rougir. c’est à croire que les yeux d’aciers d’auguste lui faisaient de l’effet. beaucoup d’effet.

mais ce n’était pas tout. il y’avait ses lèvres aussi. ses douces et jolies lèvres qui donnaient follemement envie à bambi d’embrasser son partenaire de mission.  la belle ne pouvant ressister à la tentation, elle se préparait à poser ses lèvres sur les siennes, quand tout à coup, du bruit se fut entendre. bambi lacha subitement son colocataire pour observer d’où provenait ce son. c’était l’oeuvre de deux bimbos portant des uniformes de la team mistrale.

”bah tiens, t’avais raison, en plein millieu du chemin.” dit bambi avant de soupirer une énième fois

une des femmes envoya son mygavolt au combat. mygavolt est un pokémon insecte-éléctrique, une bonne occasion d’entrainer son petit singe de feu.

“king, crame moi cet insecte.“

le chimpenfeu inspira le plus d’air possible avant de lancer un puissant lance-flamme sur la pauvre araignée qui tomba K.O sur le coup. cela en était presque triste.

 “alors, tu vas gentillement me dire où vous avez planqué votre joujou pour mettre la neige partout, n’est ce pas ? sauf si tu preferes que king te brules les cheveux. ou le bras. ou le visage. au choix ~”

la menace ? aux yeux de bambi, c’était la meilleure des solutions.



event



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 406
Stardust : 1758
Mar 10 Oct - 22:04

L'ascension ne se montrait pas trop difficile. À vrai dire, Auguste craignait surtout pour sa colocataire, que sa faible condition physique ne préparait pas ce genre de trajet. Toutefois, il ne l'entendit pas trop râler, c'était donc qu'elle s'en sortait. Ils n'étaient pas dans la partie la plus difficile à grimper du Mont Yukori, ceci dit. Ils marchèrent ainsi pendant un moment, s'échangeant de temps en temps quelques mots même si leur principal compagnon fut le bruit de la  neige se tassant sous leurs pieds. Elle lui fit finalement remarquer que son écharpe était mal mise, sans lui laisser le temps de la remettre en place puisqu'elle vint s'en charger elle-même. Le Pulsar était persuadé que c'était juste un prétexte pour elle le toucher, ce qu'il confirma quand elle s'apprêta à l'embrasser. Cela ne le dérangeait pas, bien au contraire, il aurait cependant préféré qu'elle le lui demande.

C'est à ce moment que déboulèrent deux personnes en uniformes. Elles étaient sorties de ce qui semblait être une grotte et vu leur air menaçants et leur tenue, elle devait appartenir à la si recherchée Team Mistral. Auguste imaginait plutôt un scénario où Bambi et lui leur tombaient dessus mais se faire découvrir fonctionnait également. Moins bien, mais cela marchait quand même.  Et vu l'endroit d'où ils sortaient, il en déduisit que leur repaire devait se trouver dans cette grotte. L'heure n'était toutefois pas aux réflexions car déjà les deux nouveaux arrivants appelèrent leur Pokémons, annonçant par la même occasion leurs intentions. Il ne s'attendait pas à ce que tout se passe dans le dialogue et la courtoisie, aussi avait-il prévu le coup en emportant plusieurs de ses partenaires.


« Lévia, à toi ! » lança-t-il en appelant à son tour une Pokémon.

Le dresseur du Gallame affichait cet air confiant, presque arrogant, mais son expression se fit moins sûre aussitôt qu'il vit le Dracolosse. Il s'attendait à deux randonneurs qui venaient jouer les héros, le voilà qui déchantait vite. Il n'avait pas l'air d'avoir prévu cette éventualité. Auguste profita de sa surprise pour attaquer en premier, de sorte à ne pas laisser le temps de réfléchir à son ennemi.


« Cru-Aile ! »

Le Dragon s’exécuta et battit des ailes afin de décoller du sol avant de foncer sur son adversaire. Le Gallame prit l'attaque de plein fouet et vola sur plusieurs mètres avant de s'écraser dans la poudreuse. Le choc avait été brutal mais en principe insuffisant pour venir à bout du Pokémon. Ainsi, Auguste s'était déjà préparé à lancer le prochain assaut.

« Dracocharge, maintenant ! »

L'ordre avait été donné sitôt que le Pokémon Psy avait commencé à se relever. Il ne fallait pas le laisser reprendre son souffle mais le soumettre à une pression constante jusqu'à ce qu'il craque. Cela, le Gallame le fit très vite car l'impact le mis au tapis pour de bon, forçant sa dresseuse à le rappeler dans sa Pokéball dès maintenant. Auguste, de son côté, n'avait pas bêtement attendu que le combat soit fini. Il en avait profité pour couvrir la distance qui le séparait de la Sbire Mistral et une fois presque à sa hauteur, il ordonna à Lévia de se poser à côté d'elle. Le message était clair : cela allait mal se passer si elle essayait de s'enfuir...


« Bon écoute, actuellement je vois deux possibilités. Soit tu me dis tout ce que tu sais, soit je laisse mon Dracolosse s'occuper de toi jusqu'à ce que tu parles. »


Le Pulsar n'était pas violent par nature mais quand il avait besoin d'informations cruciales et qu'elles étaient détenues par des racailles de la pire espèce, l'idée de casser quelques os le répugnait moins que d'habitude. Il allait falloir que la demoiselle assume les conséquences de ses actes.

« Alors ? »
s'impatienta-t-il.

De son côté, Bambi avait aussi défait son adversaire et se livrait à la même collecte d'informations que lui. Bien, deux sources valaient mieux qu'une, en supposant qu'ils arrivent à tirer quoi que ce soit des deux idiots qu'ils venaient de battre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Mer 11 Oct - 4:24
Interrogatoire


Bonjours voyageurs,

Bambi
: Il est dans une salle, plus loin dans la grotte ...

Auguste : Ben, je sais pas grand chose. On est la team Mistral !

Bon interrogatoire, mais je vous conseille de ne pas être trop vague dans vos questions. Vous êtes repérez et vous jouer contre la montre (AAAALLEEEGOOOORIIIIIIE !)

Les sbires qui s'approchent de vous sont plus gradés et sauront vous renseigner d'avantages !
Même principe que précédemment.




Pour Bambi

Deux Sbires s'approchent de vous.

"Qui traite notre magnifique machine de joujou des neiges ?! "

Elle envoie un Empiflor!

Que vas-tu faire ?
Sbire





Pour Auguste

Deux Sbires s'approchent de vous.

"Alors, on veut de la bagarre ?  "

Il envoie une Apireine !

Que vas-tu faire ?
Sbire




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 411
Stardust : 1713
Sam 14 Oct - 20:21

so cut through the heart, cold and clear, strike for love and strike for fear.

 “moi.” dit bambi, la tete haute et l'air fier.

la brune croisa les bras et resta sereine lorsque la sbire envoya son empiflore au combat. king etait etrangement calme. peut etre s'ennuyait il d'avoir des challengers si deployables.

”et bien... on dirait que nos adversaires aiment le feu. king, lance-flamme puis roue de feu”

encore une fois, le pokemon adversaire tomba K.O tres rapidement. en meme temps, ils ne faisaient que rammener des pokemons faibles. cela est tres dommage, apres tout, bambi voulait s'entrainer.

“bon, et bien, tu vas gentillement me mener a la salle de la machine.“

bambi profita de son combat expeditif pour observer auguste. depuis quand avait il un dracolosse ? elle haussa les epaules pour voir comment il s'en sortait. peut etre aurait il besoin d aide meme si elle ne le pense pas.



event



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 406
Stardust : 1758
Sam 14 Oct - 21:34

Vaincus, les deux sbires n’avaient eu d’autres choix que de suivre Auguste et Bambi à l’intérieur de la grotte givrée. Hors de question de les laisser s’échapper ou de donner l’alerte. Intimidés par la présence de deux dresseurs et de leur Pokémon qui en plus les avaient battus à plates coutures, ils ne bronchèrent pas et obtempérèrent. Toutefois, afin qu’ils ne se sentent pas pousser des ailes dans l’hypothèse où ils rassembleraient le courage nécessaire pour eux avertir leurs compagnons, le Pulsar appela son Sépiatop et le pria d’utiliser ses pouvoirs psychiques afin de les plonger tous les deux dans un profond sommeil. A l’abri du vent dans un boyau de la grotte, ils ne mourraient pas du froid. C’était la plus grande marque de sympathie que leur offrirait l’homme. Voilà une bonne chose de faite même si au fond, Auguste craignait qu’ils ne soient déjà repérés à cause de l’affrontement bref mais violent qui avait eu lieu à l’entrée.

Ils n’eurent pas à avancer très longtemps pour rencontrer de nouveaux sbires de la Team Mistral. Ce n’était pas un hasard. Ils étaient attendus, comme il l’avait redouté. Il s’en serait bien passé mais maintenant qu’ils n’avaient plus le choix d’une « infiltration » discrète, ils se forceraient un passage par la force. Cela limitait leur fenêtre d’action mais il était actuellement confiant quant à ses capacités et à celle de la jeune femme avec lui.


« J’espère qu’ils ne feront pas long feu non plus. »
ajouta-t-il, jugeant le moment opportun pour un jeu de mot, quand Bambi chargea son Chimpenfeu d’attaque.

Un Empiflor et une Apireine. Plante contre feu. Insecte contre Vol. Parfait. Il semblerait qu’aucun rigolo de ce groupe n’ait de véritables talents de dresseur. Les deux premiers avaient déjà fait montre d’une aptitude inexistante au combat et il supposait fortement qu’il en soit de même cette fois-ci. Auguste soupira. Il n’aimait pas s’acharner contre plus faible que lui mais dans l’urgence, il ne ferait pas la fine bouche. Aussi bêtes soient-ils, ils demeuraient des idiots dangereux qu’il convenait d’arrêter. Le Pulsar n’était pas là pour s’amuser et c’était là quelque chose qu’il ne perdait pas de vue.


« Poing-Eclair sur l’Apireine. » ordonna-t-il, « Enchaîne sur Vent Violent. »

Lévia chargea aussitôt. Elle aussi était confiante en sa force et ce n’était pas un insecte qui allait lui faire peur. Ce Dracolosse était une acquisition plus que satisfaisante, Auguste ne regrettait pas de l’avoir intégré à son équipe. L’apireine prit le premier coup de plein fouet mais comme il l’avait supposé, ce n’était pas suffisant pour venir à bout du Pokémon. Il avait ainsi chargé Lévia d’utiliser Vent Violent, attaque qui suivit de très près la première, ne laissant guère le temps de réagir à l’ennemi. Les terribles rafales de vent l’emportèrent jusqu’à ce qu’il s’écrase contre le plafond de la grotte. Ce dernier impact eut raison de ses maigres forces restantes et l’Apireine retomba lourdement au sol, hors d’état de nuire. Elle n’avait pu ni attaquer ni se défendre. Pour elle, le combat était fini avant même d’avoir commencé. Ce Pokémon n’avait même pas été un obstacle. Juste un contretemps, un galet placé sur le chemin qu’empruntait Auguste et que celui-ci avait écarté du bout du pied.

Il tourna la tête vers Bambi. Cette dernière avait sans surprise déjà mis fin à son duel et assistait à celui du Pulsar. Il haussa des épaules quand leur regards se croisèrent. Il n’y avait rien de pertinent à dire sur cette victoire écrasante. Facile et unilatérale, certes, mais ils le constataient de leurs propres yeux.

« Je te déconseille d’appeler un autre Pokémon, tu peux deviner comment ça va finir. »

Il s’était approché du sbire battu après avoir ordonné à son Dracolosse de le suivre. Ses paroles n’étaient même pas menaçantes. Juste un conseil que le vaincu suivrait s’il avait un minimum de bon sens. Il ne possédait évidemment pas de meilleur Pokémon que son Apireine, sinon il l’aurait appelé dès le début, aussi s’acharner était inutile, en plus d’être dangereux pour les pauvres envoyés au casse-pipe.


« Tout pareil qu’elle. » dit-il en montrant Bambi d’un signe de tête, « Tu vas nous conduire jusqu’à la machine qui crée tout ce bordel. Je suppose qu’on trouve ton boss là-bas ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Dim 15 Oct - 5:04
Interrogatoire


Bonjours voyageurs,

Bambi
: Vous êtes sûr de vous ? Vos pokémons sont forts, mais nous sommes beaucoup plus nombreux

Auguste : le boss... Il est mystérieux et ne dit jamais où il est.

Félicitation, vous avez réussi vos interrogatoires mais vous ne pourrez pas utilisez les sbires pour aller à la salle des machines. D'autres sbires arrivent et ceux que vous avez vaincu ne sont absolument pas coopératifs. Vous devriez vous engagez dans les grottes pour trouver cette machine par vos propres moyens.

Vous allez rencontrer des pokémons de type Glace emprisonnés. Essayez de les libérer mais attention, seul le maître du jeu vous dira si vous avez réussi.



Pour Bambi

Un petit Cadoizo est enfermé dans une cage en hauteur. Celui-ci te voit et secoue sa hotte avec une mine attristée. Il en sort des cookies.

Que vas-tu faire ?
Cadoizo





Pour Auguste

Tu n'en crois pas tes yeux, mais c'est pourtant le pokémon légendaire Kyurem. Celui-ci est enchaîné avec des tuyaux qui pénètrent sa peau et qui lui pompe son énergie de type Glace. Il est gardé par trop de sbires, mais peut-être qu'en manipulant la console, tu obtiendras quelque chose ?

Que vas-tu faire ?
Kyurem




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 411
Stardust : 1713
Mer 18 Oct - 12:39

so cut through the heart, cold and clear, strike for love and strike for fear.

après avoir battu pleins de sbires et avoir fouiller la grotte, auguste et bambi semblaient enfin être sur une importante piste.

« auguste, regarde ! » chuchota bambi

la brune invita auguste à regarder dans sa direction. ils pouvaient observer une baie vitrée dans lequel on pouvait voir le legendaire kyurem, aka le pokemon qui avait gelé la region d’unys pendant deux ans. bambi en garde encore de mauvais souvenirs et bien que la région de lumiris ne lui faisait ni chaud ni froid, elle ne voulait pas qu’un tel évènement se rerpoduise.

quatre sbires surveillaient la salle qui menait au pokémon légendaire et près de la porte d’entrée se trouvait un pauvre pokémon emprisoné.

« ok,  je vais les distraire pendant que tu t’occupes de liberer kyurem. va te cacher derriere ce mur pendant que je fais ça »

bambi s’approcha sans gêne vers la cage du cadoizeau. tout en liberant le petit pokemon prisonier, elle prit soin de faire le plus de bruit possible. lorsque l’attention était sur elle, la brune se mit à hurler:

« ET LA TEAM MISTRALE, Z’ETES TOUS DES PD ! VENEZ VOUS BATTRE ! »

c’était petit. cétait mesquin. mais ça avait attirer l’attention -et la colère- des sbires et auguste allait peut etre reussir à débrancher le mechanisme qui produisait ce froid incessant. en attendant, pour bambi, il fallait courir. et ordonner à son diamat de lancer des dracosouffles un peu par-ci, par là.

à present, tout se repose sur le pauvre auguste.



event



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 406
Stardust : 1758
Mer 18 Oct - 13:47

Cthulhu fit à nouveau une brève sortie avec de plonger les sbires dans les limbes du sommeil. Ceci fait, Auguste rappela son Sépiatop et son Dracolosse dans leur Pokéball. Ils allaient devoir procéder un peu plus précautionneusement à l’avenir et à moins d’être en danger, ils ne pouvaient se permettre d’être accompagnés d’un énorme dragon. Il reviendrait en cas de problème, si jamais la Team Mistral essayait encore de les provoquer en combat. Jusque-là et afin de ne pas trop épuiser ses Pokémons, il était préférable de progresser dans la grotte givrée en se montrant le plus discret possible.

Comme s’ils progressaient dans les entrailles d’un géant de glace, les boyaux défilèrent encore et encore à mesure qu’ils s’enfonçaient en ces lieux. Il y avait heureusement de nombreux signes servant d’indications aux membres de la Team Mistral et grâce à ces derniers, il était sûr de pouvoir retrouver son chemin vers la sortie. Depuis sa mésaventure dans la Caverne Rocheuse, Auguste avait eu son compte d’errance dans ce genre d’endroit, même si depuis, sa relation avec Bambi avec quelque peu changé. Celle-ci fut la première à remarque ce qui étant sans aucun doute leur objectif aujourd’huI.

Kyurem.

Qu’est-ce qu’il faisait là et comment y était-il arrivé ? Cela demeurait un mystère mais à en juger par la manière dont il était confiné ainsi que la myriade de tubes et de fils lui sortant du corps, il n’était pas arrivé jusqu’ici de sa propre volonté. Auguste ne savait pas grand-chose de ce Pokémon, mis à part ce qu’il avait pu lire à divers endroit, notamment quand il avait fait parler de lui à l’occasion d’événements l’impliquant à Unys. Ce n’était pas le genre de créature que l’on croisait sur un malentendu au détour d’une ruelle. Non, on se rapprochait ici bien plus de la bête mythique, d’une force de la nature à l’état physique. Aussi incompétents soient les sbires de la Team Mistral, s’ils possédaient la puissance d’un Kyurem, cela changeait la donne. Le Pulsar comptait de toute façon faire ce qui était en son pouvoir pour enrayer leur plan mais avec ce qu’il avait sous les yeux, sa détermination s’en trouvait décuplée.



« Okay. Je te fais confiance pour faire diversion. »
répondit-il une fois que la brune lui eut exposé son plan.

Plan étai un grand mot pour désigner tout cela : elle attirait leur attention, d’accord, mais après ? Auguste devait libérer le Pokémon retenu prisonnier mais quant à savoir comment s’y prendre, la question restait ouverte. Arriver jusqu’au Kyurem, défoncer sa prison et lui arracher tout ce qui le maintenant captif était la méthode bête et méchante, le dernier recours. Il devait y avoir un meilleur moyen. Le Pulsar scrutait aussi discrètement que possible l’endroit, à la recherche d’éléments susceptibles de l’aider. Il avait à la main son caméscope, qui jusqu’à présent trônait dans son sac. Là où tabasser des Pokémons dans des combats unilatéraux n’était pas intéressant, avoir l’occasion de filmer un Kyurem était autrement plus digne d’intérêt. Si la situation était moins grave, l’homme se serait à coup sûr approché du Dragon pour l’examiner de plus près et l’admirer sous tous les angles. C’était un spectacle comme on n’en voyait qu’une fois.

Quand sa colocataire eut enfin attiré l’attention de l’ennemi, obligeant plusieurs personnes à se lancer à ses trousses, Auguste savait ce qu’il allait faire. Plus loin se trouvait un console de commande – cela y ressemblait en tout cas – et ce pouvait bien être via ce terminal qu’il allait pouvoir mettre fin à la captivité du Pokémon. Il ne comptait pas traîner car chaque seconde qu’il perdait était une seconde où Bambi se faisait poursuivre et autant dire que face à autant de monde, elle n’avait pas l’avantage. L’endroit était presque vide désormais, seuls restaient deux individus, sans doute attitré à la garde de Kyurem mais de là où ils étaient, Auguste pouvait ne pas se faire remarquer s’il la jouait assez finement. Peut-être y avait-il plus de monde mais si sa cachette le dissimulait, cela obstruait aussi en partie sa vue. Aussi furtif qu’une Greninja, il se glissa hors de sa cachette, caméra au poing, et rejoignit le terminal sur lequel il posa son caméscope de sorte à garder Kyurem à l’objectif. Il y avait un écran et un clavier, plus tout un tas d’indicateur dont l’utilité était inconnue à Auguste. Si on lisait « Pression » et « Température » sur deux d’entre elles, d’autres demeuraient vierges de toute inscription et il ne pouvait qu’émettre des hypothèses quant aux données qu’elles fournissaient. Toujours aussi déterminé, le Pulsar se pencha vers le terminal et posa ses mains sur le clavier, son seul but étant de libérer Kyurem.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Jeu 19 Oct - 3:33
Interrogatoire


Bonjours voyageurs,

Bambi
, tu as réussi à libérer le Cadoizo !

Auguste, en manipulant la console, tu as réussi à libérer Kyurem. Celui-ci tombe à terre, épuisé.

Félicitation, mais il reste d'autres pokémon à libérer !
Même principe que précédemment



Pour Bambi

Tu entends un bruit de chaîne. C'est un Feunard qui essaye de se débattre et qui voudrait bien t'aider.

Que vas-tu faire ?
Feunard A.





Pour Auguste

Juste au dessus de Kyurem, il y avait un petit Cadoizo qui n'arrête pas de s'agiter. Lui aussi voudrait qu'on le libère !

Que vas-tu faire ?
Cadoizo




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 411
Stardust : 1713
Lun 23 Oct - 12:03

so cut through the heart, cold and clear, strike for love and strike for fear.

cachée derrière un mur, bambi s’asseya pour souffler un peu. la brune n’était pas vraiment censée courir comme ça. mais bon, elle était en vie et quelque chose de bien s’était produit. c’était dejà ça.

tout à coup, quelque chose attira l’attention de bambi. un bruit de chaine.
la pulsar resta immobile un instant. est-ce que ces marioles de la team mistrale l’avait retrouvé ? dans tous les cas, elle devait bouger. après tout, auguste avait peut etre besoin d’elle. la jeune femme prit une de ses pokeballs en main et se dirigea vers le mysterieux son. elle tomba nez à nez avec un pauvre feunard d’alola enchainé. il essayait de se debattre, le pauvre. bambi prit pitié.

 “on dirait presque que j’agis comme une bonne personne. je suis chokei.” dit elle en riant doucement avant d’essayer se liberer la majestueuse bete face à elle





event



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 406
Stardust : 1758
Lun 23 Oct - 18:39

Manipuler le terminal s’était fait un peu au hasard mais Auguste comprit très vite comment s’en servir. Après quelques dizaines de secondes à pianoter sur le clavier, la cage où était confiné Kyurem s’ouvrit avec grand bruit. Epuisé par tout ce qu’il avait subi, le Pokémon ne parut même pas se rendre compte de ce qu’il se passait mais maintenant qu’il n’était plus maintenu en place, il s’écroula. Quelle était la gravité de son état, le Pulsar l’ignorait. Il comptait toutefois aller voir les choses de plus près une fois qu’il se serait débarrassé des deux sbires qui gardaient encore l’endroit avant d’être alertés par tout ce chahut. Leurs yeux se posèrent instinctivement sur la console de commande, seul endroit d’où avait pu être enclenchée la libération de Kyurem mais il était déjà trop tard. Auguste avait fait sortir son Métalosse de sa Pokéball, décidé à mettre fin à tout ça avant qu’un combat ne commence.

« Charge sur eux, maintenant. »

Krang s’éleva dans les airs avant que cette énorme masse de métal ne fonce sur ses deux pauvres victimes. Si Auguste ne souhaitait pas les blesser grièvement, il tenait malgré tout à les mettre hors d’état de nuire… et il n’était pas naïf au point de croire qu’on faisait des omelettes sans casser des œufs. Mais c’était un sacrifice qu’il était prêt à faire. Les pauvres n’avaient même pas eu le temps de sortir leurs Pokémons pour se défendre qu’ils gisaient déjà par terre, inconscients. Un assaut une nouvelle fois brutal mais d’une redoutable efficacité. Il ne participait pas à un concours, il n’était pas là pour obtenir des points de style.

Ce petit désagrément écarté, Auguste s’approcha du Kyurem, toujours au sol. Même dans cet état vulnérable, la bête donnait une certaine impression de puissance. Le Pulsar était en proie au doute. Etait-ce vraiment une bonne idée de libérer un tel Pokémon ? Ne risquait-il pas de provoquer une catastrophe en libérant une telle force de la nature ? Certes, ce que lui faisait la Team Mistral était inhumain mais au moins la force phénoménale du Pokémon était contenue et canalisée. Il risquait de faire empirer la situation, il en était conscient mais n’avait pas le choix pour autant. Il ne pouvait pas se permettre de laisser la puissance d’un Kyurem dans les mains d’une bande de criminels et si le Dragon devenait fou de rage et incontrôlable, il pouvait de nouveau être arrêté. Si ces incompétents de la Team Mistral l’avaient fait, alors c’était loin d’être impossible à reproduire.


« On va commencer par enlever ça. »
grommela-t-il en saisissant à deux mains l’un des nombreux tubes sortant du corps du Pokémon.

Il tira dessus et après un peu d’effort, parvint à l’arracher. À n’en point douter, ils servaient à transférer l’énergie du Pokémon à un dispositif permettant de modifier le climat. Quant à savoir si cela servait à le maintenir dans cet état léthargique ou s’il était ainsi juste parce qu’il était affaibli, il l’ignorait mais ce genre de questions était pour plus tard. Lui ôter tous ces tubes était une priorité et il passa les minutes qui suivirent à accomplir cette tâche. Avec un peu de chance, Kyurem recouvrerait suffisamment de force pour s’en aller une fois libéré. Quand il eut enfin arraché tous les tubes de son corps, Auguste remarqua que toute cette scène avait eu un témoin silencieux. Dans une cage non loin de là où avait été emprisonné le Pokémon Dragon était enfermé un Cadoizo. N’étant pas un Pokémon réputé pour sa puissance, l’homme douta que l’oiseau soit très difficile à libérer. En ayant fini avec Kyurem, il s’approcha de la cage dans l’optique d’en faire sortir le Cadoizo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 1907
Stardust : 6754
Mar 24 Oct - 2:00
Interrogatoire


Bonjours voyageurs,

Bambi
, Feunard est libéré, il t'en ai reconnaissant !

Auguste, tu arrives à sortir le Cadoizo de sa cage. Il te donne des gâteaux en remerciement !

Félicitation ! Vous avez libéré les pokémons, mais les membres de la team Mistral se dirige vers vous et ils sont beaucoup trop nombreux ! Il faut que vous sortiez d'ici !
Félicitation, vous avez terminé votre évent. Effectuez un dernier petit poste pour racontez comment vous sortez d'ici et ce que vous racontez à la police. Les récompenses arriveront bientôt.
Cependant, Auguste, il y a une dernière chose pour toi.



Pour Auguste

Kyurem a des protégés et ce petit Farfuret en fait partie. Il te suit et semble vouloir intégrer ton équipe pour, un jour, botter de nouveau les fesses de la team Mistral.

Tu peux garder ce pokémon, le passer à ta partenaire ou le relacher. Il ne te coutera aucun SD ni aucune pokéball

Que vas-tu faire ?
Farfuret



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 406
Stardust : 1758
Sam 4 Nov - 7:34

Kyurem était libéré, ainsi que le Cadoizo. Leur objectif principal, à savoir identifier la menace et la neutraliser, était accompli mais tout n’était pas fini pour autant. L’endroit grouillait encore de sbires appartenant à la Team Mistral et seuls, Auguste et Bambi n’avaient aucune chance de l’emporter. Ces sacripants étaient certes faibles mais il possédaient l’avantage du nombre et même s’il ne savait pas précisément combien il étaient, le Pulsar devinait qu’ils étaient trop pour qu’ils puissent s’en charger à deux. D’autant plus qu’ils étaient séparés et que lui devait s’occuper d’un dragon incapable de bouger.

« Krang, Lévia, j’ai besoin de vous. »


Son Métalosse et son Dracolosse appelé, il donna ses instructions. Il fallait que tout soit exécuté rapidement, sous peine de se voir encerclés par d’autres sbires, alertés par tout ce Capharnaüm. Les consignes étaient simples : ces deux puissants Pokémons serviraient à porter et déplacer Kyurem hors de cette maudite caverne et ce, le plus vite possible. A côté de ça, Auguste appela Ahi’Po et Gucci en plus. Ne bénéficiant pas de la même force physique que les deux autres, leur rôle serait différent car ils serviraient avant tout à écarter tout danger potentiel. Si jamais ils rencontraient l’un ou l’autre ennemi en chemin, quelques flammes et décharges électriques auraient tôt fait de les calmer.

Avant de s’en aller, le Pulsar récupéra sa caméra et ouvrit les dernières cages de la zone. Sa tâche facilitée par la présence de ses compagnons, aucune ne lui résista plus de quelques secondes et bientôt, ce fut pas moins d’une dizaine de Pokémons qui furent libérés.


« Allez ! Enfuyez-vous d’ici et tâchez de ne pas vous faire de nouveau attraper ! »

Enfin libres, ces derniers ne se firent pas prier et détalèrent sans demander leur reste. Ils causeraient dans leur fuite un remue-ménage dont l’homme comptait bien se servir pour lui aussi sortir d’ici. C’est ainsi qu’il se mit en route, prenant le même chemin qu’avait emprunté Bambi quelques minutes plus tôt. Avec un peu de chance, il la rattraperait en chemin car même s’il ne laissait rien paraître, il s’inquiétait du sort de sa colocataire. Avait-elle eu des ennuis ? Rien ne servait de se faire du mauvais sang, autant la chercher.

Parmi tous les Pokémons libérés et sans compter Kyurem, un seul demeura auprès du Pulsar. Il s’agissait d’un farfuret aux couleurs bien singulières. A en juger par la manière dont il collait aux basques du dresseur, il n’avait vraisemblablement pas l’intention de partir seul. Pour le moment, il pouvait accompagner Auguste ; il déciderait plus tard ce qu’il allait faire du Pokémon Glace.

Grâce aux indications laissées sur les murs de la grotte, il retrouva assez vite la sortie. Elles avaient été laissées afin que les sbires puissent se repérer dans ce dédale mais cette fois, elles lui serviraient afin de quitter ces boyaux de glace. Il avait trouvé de nombreuses traces de lutte sur la route. Qu’il s’agisse des Pokémons récemment libérés ou de Bambi quand elle était passée par là, il y avait en tout cas eu des affrontements. Ses craintes furent néanmoins apaisées quand il retrouva la jeune femme à l’extérieur, fatiguée mais indemne. Tout allait bien dans le meilleur des mondes. Le Kyurem avait été libéré et par conséquent, les plans de la Team Mistral étaient tombés à l’eau puisque leur machine infernale ne pouvait plus fonctionner. Auguste aurait certes aimé faire tomber la tête de l’organisation, toujours inconnue, mais ils n’étaient pas assez nombreux pour cela. Il se consolerait en sachant qu’ils avaient sauvé de nombreux Pokémons et épargné à Lumiris un terrible hiver. Farfuret de son côté, ferait un compagnon idéal pour Bambi. La cerise sur le gâteau, pour ainsi dire.

• Farfuret est laissé à Bambi.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Levi • Frozen heart.
» Ludre - Frozen Heart
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération