Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
fireproof (auguste) (mission ranger)
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 14 Oct - 23:05

so don't be alarmed, don't be afraid when it is just a little fire

“au feu, les pompiers,
v'là la maison qui brûle !
au feu, les pompiers,
v'là la maison brûlée !
c’est pas moi qui l'ai brûlée,
c'est la cantinière,
c'est pas moi qui l'ai brûlée,
c'est le cantinier. “

ce genre de comptine pour enfants, bambi n’y avait pas gouté. premièrement parce que même s’ils avaient survécu à l’ “accident”, les parents de bambi n’auraient pas eu le temps pour chanter des betises pareilles à leur fille. deuxièmement, comme tout bon riche qui se respecte, bambi avait eu une éducation musicale classique : baethoven, mosart, bacque... elle se devait de tous les connaitre, tout comme elle se devait de tous les jouer. en effet, la brune n’avait pas échappé au privilège de devoir apprendre à jouer d’un instrument; du violoncelle pour être précis. c’est donc pour ces raisons qu’elle ne connaissait pas ou peut les chansons du type “au feu les pompiers. “

cependant, il fallait admettre que cette comptine pour les enfants de gueux disait vrai : lorsqu’un tragique « accident » se produit, tout le monde passe la faute sur tout le monde et au final, personne n’est « réellement » coupable. l’homme est un être tellement lâche.

ce matin, très tôt, bambi avait été contactée par la base ranger. une mission lui avait été assignée et il lui fallait un coéquipier. la pulsar avait donc proposé à auguste de venir avec elle et mysterieusement il avait accepté.

c’est donc accompagnée d’un tortank prêté et de son colocataire que bambi se devait d’arreter le feu de foret qu’avait provoqué un jeune garçon et son reptincel. une fois dans la forêt, bambi donna les consignes suivante à auguste:

”ok, auguste, tu devrais voir s’il y’a des personnes blessées ou dans l’incapacitée de fuir. je m’occupe d’eteindre ces flammes ci et je viendrais te donner un coup de main après. compris ? “



mission ranger



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 1702
Stardust : 7126
Dim 15 Oct - 8:19

Comment en était-on arrivé là ? C’était une matinée normale jusqu’à il y a quelques heures mais tout avait basculé au moment où Bambi avait reçu un appel. Ils étaient à Artiesta quand elle avait été contactée par la base des Rangers, un groupe qu’elle avait rejoint il y a peu. Il y avait visiblement besoin de l’intervention d’un Ranger non loin de là, dans la forêt d’Erethia. Un feu de forêt et il fallait s’y rendre immédiatement. Sans blague. Auguste avait pourtant bien envie de poser son fessier dans un Sélérucks histoire de prendre un café et de réfléchir à ce qu’il allait faire. Car oui, bien que cela ne le concerne en rien, sa colocataire lui avait proposé de l’accompagner, offre qu’il avait acceptée. S’il pouvait se rendre utile… Puis, il n’était pas très à l’aise avec l’idée de laisser Bambi gérer ce genre de situation toute seule. Dégourdie comme elle l’était, elle risquait d’aller alimenter l’incendie avec sa carcasse.

Ils s’étaient donc aussitôt mis en route depuis Artiesta. La distance à parcourir n’était pas longue et heureusement, le temps de trajet avait été raccourci par un gentilhomme ayant accepté de les y conduire dès qu’ils lui eurent expliqué la gravité de la situation. Cette personne l’ignorait peut-être, mais elle venait de leur faire gagner de précieuses minutes à eux mais aussi à la forêt. Plus le temps passait et plus l’incendie était susceptibles d’échapper à tout contrôle et, vu les maigres ressources qu’ils avaient à dispositions, une situation catastrophe pouvait vite se produire. Une ranger novice, un type qui était au bon endroit au bon moment et un Tortank prêté spécialement pour l’opération. Une fine équipe que voilà ! Encore un peu et on pouvait parier que le résultat de tout ceci serait un lopin de terre calcinée.


« Ok. Je t’appelle en cas de besoin. »


Il n’était pas là pour discuter et ce qu’avait dit la jeune femme était sans doute la manière de procéder la plus sensée. A part quelques feux mineurs provoqués par les pensionnaires dont s’occupaient ses parents à Vermilava, Auguste n’avait pas une réelle expérience sur la façon d’aborder ce genre de problème. Faire attention à la direction du vent, ne pas se laisser encercler, … Tout cela coulait de source et en théorie c’était facile, mais qu’allait-il en être lors de la mise en pratique ?

« On n’a qu’un Tortank, il y a des chances qu’on ne puisse pas gérer ça seuls. Si ça devient trop dangereux, ne tente rien d’insensé. On attendra l’arrivée des pompiers. »
ajouta-t-il, « Fais attention à toi. »

Ni un ordre ni un conseil, il s’agissait davantage d’une supplique. Le Pulsar serait attristé de voir la moitié de la forêt brûler mais il s’en contrefichait si cela voulait dire que Bambi demeurait indemne. Sur ses bonnes paroles, il laisse Bambi accomplir son devoir, aidée du puissant Pokémon eau. Par miracle, ils étaient à Artiesta lorsque l’incident était arrivé et ils étaient même parvenus à débusquer un chauffeur improvisé. En résultait un incendie qui, s’il n’était plus un feu de broussaille, n’était pas non plus ingérable. Oui, cela paraissait maîtrisable et ils feraient tout ce qui était en leur pouvoir pour faire de cette impression une réalité.

« Ohé ! Il y a quelqu’un ? » s’époumonait-il à intervalles réguliers.

Pas de réponse pour l’instant. Cela pouvait changer mais actuellement, il semblait n’y avoir personne en situation de danger. Tant du côté humain que du côté Pokémon. Auguste avait certes croisé un groupe de Cerfrousses fuyant l’incendie aussi vite que leurs pattes le leur permettaient mais il n’avait rien vu d’autre. Son regard inquisiteur n’avait aperçu personne ayant besoin d’aide ou alors, elles n’étaient déjà plus qu’un tas de chair brûlé mais il préféra ne pas envisager cette éventualité.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 5 Nov - 17:35

so don't be alarmed, don't be afraid when it is just a little fire


tout en ordonnant au tortank de lancer des puissants hydrocanons, bambi semblait maitriser les flammes à merveille.  rapidement, le feu semblait se calmer et la zone en danger devenait de plus en plus fine. tout semblait bien se passer quand tout à coup, un fantominus se mit à effrayer le pokémon eau. tortank cessa d’obeïr à la brune et, apeuré, il rentra dans sa carapace.

”ce n’est qu’un fantominus, tu n’as quand meme pas peur de ça, si ? allez lève toi ou la forêt va cramer !” dit elle en caressant le tortank.

elle esperait le rassurer, lui convaincre que tout allait bien et qu’elle comprenait que les pokémons spectres puissent l’ennuyer. mais rien n’y faisait et le tortank ne bougeait plus d’un poil.

”j’espere qu’auguste s’en sort, lui au moins... allez tortank leve toi !”

le fantominus se rapprocha de bambi et celle-ci essayait de le faire fuir à jets de cailloux. hélas, cela était fort bien inutile puisqu’il était de type spectre. si seulement la brune avait ses pokemons avec elle.

c’est donc en soupirant et à contre coeur que bambi composa le numero d’auguste. elle avait besoin d’aide.

”tu t’en sors ? pas de blessés ? si non j’aimerais que tu te dirige à l’ouest de la foret. c’est urgent.”



mission ranger



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 1702
Stardust : 7126
Mar 7 Nov - 0:48

Après plusieurs minutes de recherche, l’attention d’Auguste fut finalement attirée par un cri de Pokémon. D’abord soulagé qu’il ne s’agisse pas d’un appel à l’aide d’un humain, il se dirigea toutefois vers l’origine de ces hurlements. S’il pouvait reconnaître certains Pokémons aux bruits qu’ils faisaient, le Pulsar devait admettre qu’il ignorait ce qu’il allait trouver.

Il eut très vite réponse à cette question lorsqu’il découvrit un Macronium traînant la patte. Ce dernier ne semblait pas brûlé mais avait subi des blessures. Si elles dataient d’avant l’incendie ou si cela était arrivé parce qu’il avait paniqué en voulant fuir, il n’en avait pas la moindre idée. Un autre Pokémon pouvait être à l’origine de tout cela mais si c’était le cas, le responsable n’était plus dans les environs.


« Voyons ça… »
murmura-t-il en s’approchant du Pokémon afin de constater l’étendue des dégâts.

Il tendit le bras vers le Macronium mais il n’eut même pas le temps de lui toucher la patte que ses mâchoires se refermèrent sur la main de l’homme, qui recula de quelques pas, le tout accompagné d’un cri de douleur. C’est que ça mordait fort, cette bestiole ! Heureusement qu’il ne s’agissait pas d’un autre Pokémon aux dents plus pointues, sans quoi il aurait pu être sévèrement blessé.

Heureusement, il ne saignait pas mais ce n’était pas le plus important. Il fallait faire bouger le Pokémon plante d’ici sans quoi il risquerait de se faire rattraper par les flammes dans l’hypothèse où celles-ci viendraient à se propager. Or, pour le déplacer, il fallait qu’il se laisse toucher et c’était là toute la subtilité de la chose. Auguste n’avait deux heures devant lui pour gagner la confiance du Pokémon apeuré et blessé. Enfin, il lui fallait quand même essayer… Il ne pouvait décemment pas le laisser là.

Il était ainsi revenu vers le Macronium avec cette fois plus de précaution. Le quadrupède avait fait quelques pas, incapable d’aller plus loin dans son état. Ce fut l’occasion pour Auguste de remarquer que le Pokémon n’avait pas une patte blessée mais bien les deux pattes postérieures. Difficile pour lui de se déplacer ainsi.


« Regarde, je ne vais pas te faire de mal. »


Pour accompagner ses paroles, il avait tendu les mains avec douceur, paumes ouvertes. Le Macronium pouvait ainsi voir que l’humain ne représentait pas un danger immédiat. Les considérant d’abord avec méfiance, le Pokémon décida après un moment de tendre le cou afin de les renifler. Auguste fit alors preuve d’un peu d’audace en caressant la tête du Pokémon mais cette fois-ci, il se laissa faire et sembla même apprécier l’attention.

« Voilà, tu vois ? »

Il fut ramené à la réalité lorsque son téléphone sonna. Vu le timing, il supposa que ce devait être Bambi et il avait deviné juste, s’il en jugeait par le nom apparaissant sur son écran. Craignait qu’elle ait eu des problèmes de son côté, il décrocha sans attendre. Elle lui demanda aussitôt son aide puisque, visiblement, quelque chose clochait et sa présence était requise et urgente.

« Juste un Pokémon blessé. Je devrais pouvoir le transporter. »

Sa main libre caressait toujours le Macronium. Il semblait avoir baissé sa garder  et tout en écoutant parler Bambi, le Pulsar en avait profité pour voir la gravité de ses blessures. Malgré le sang, il était évident qu’une des deux pattes était cassée. Quant à l’autre, difficile de se prononcer pour le moment car Auguste préférait éviter d’avoir à tâter la patte du Pokémon pour le moment. L’évacuer était la priorité, le soigner viendrait ensuite mais ce petit examen confirma ce que le dresseur redoutait. La créature, même avec toute la bonne volonté du monde, serait incapable de marcher plus de quelques mètres.

« Je me mets en route le plus vite possible. Explique-moi ce qu’il se passe si tu en as le temps. »

Toujours en tenant son téléphone collé contre son oreille, il passa un bras autour du Macronium et le souleva pour le caler sous son bras avant de se mettre en route. La bête était incroyablement légère au vu de ses dimensions mais ce n’était pas Auguste qui allait s’en plaindre. Surtout pas maintenant. Le Pokémon, lui, poussa d’abord un cri de surprise mais n’essaya pas de mordre l’homme à nouveau. Ne plus devoir marcher sur ses pattes blessées avait dû le convaincre que c’était sans doute mieux de se laisser transporter pour le moment. Après tout, mieux valait ne pas s’attarder ici.


Dernière édition par Auguste d'Epernelle le Ven 24 Nov - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 24 Nov - 12:45

so don't be alarmed, don't be afraid when it is just a little fire


”c’est le tortank, il a pété un cable et il
refuse d’agir. sans lui je ne peux éteindre les flammes. “


la voix de bambi était calme même si elle bouillonait de l’interieur. elle savait qu’elle devait garder son sang froid, mais

que pouvait elle faire ?

utiliser le capstick, bien sur ! cette technologie propre aux rangers qui permet de se lier à un pokémon sans à avoir à le capturer. bambi ne savait pas trop la science derriere tout ça, mais elle savait qu’une fois lié, un pokémon peut éventuellement être controllé.

”brillant bambi... brillant...” dit elle en essayant de se lier

malheureusement, le lien ne s’effectua pas et le tortank restait immobile, toujours
la tête cachée dans sa carapace. bambi soupira et tenta de réessayer. mais on aurait dit que le destin voulait la voir bruler; le fantominus sorti de nul part pour lui arracher le capstick des mains et le casser. bambi soupira, les joues rouges de colère. pourquoi cela lui arrivait-il maintenant ? qu’allait elle faire ?

la pulsar, énervée, se rapprocha du tortank et lui dit :

”mais putain je veux pas cramer dans cette foret, je peux pas mourir avant d’avoir récuperé mon argent ! leve toi bon sang !”

bien evidemment, elle n’avait reçu aucune réaction de la part du tortank. il fallait qu’auguste vienne, et vite.



mission ranger



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6304
Stardust : 23168
Ven 24 Nov - 13:08
Infernal ! L'Enfer noirci vos chairs !

 

La forêt est dans un état bien plus grave qu'on ne le pensais.. Il semblerait que quelqu'un d'autre ai commencer un feu de forêt autre part, mais vous n'avez pas le temps de le pourchasser. Il faut faire vite !

Les flammes progressent vite, et les fumées, tout autant. Certains pokémons en sont d'ailleurs victimes, et tombent inconscient au sol. Vous devez les aider avant qu'ils ne finissent pas périr !

Mais malheureusement, ce n'est pas tout.. Un membre de la Team Mistral s'est invité à la fête, et n'est pas là pour vous aider ! Il utilise un Volcaropod pour répandre davantage de flamme, dans une tentative désespérée de gagner du galon parmi son groupe..

Nous comptons sur vous, Bambi, Auguste ! Sauvez la forêt !

Hrp : Votre mission commence officiellement ! Vous devrez trouver des solutions aux problèmes signalés dans la problématique avant de pouvoir clore votre Mission. 6 post minimum par mission vous seront demandés !

Bonne chance a vous deux et amusez-vous bien ! ♪

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 1702
Stardust : 7126
Ven 24 Nov - 18:50
Une fois qu’Auguste eut retrouvé le chemin emprunté par Bambi, la retrouver fut aisé. Il lui suffit de suivre toutes les zones arrosées par le Tortank tout en se dirigeant vers les flammes. Ils avaient bien progressés de leur côté et il aurait presque été tenté de penser que la situation était sous contrôle mais la prudence lui intimait de rester sur ses gardes. Le feu était un bien vilain farceur et avant même de s’en rendre compte, on se retrouvait encerclé par les flammes tout en étouffant à cause de la fumée. Non, mieux valait continuer de faire attention.

« Te voilà ! Toujours pas d’amélioration ? »

Une question qui ne demandait pas de réponse car il voyait bien qu’elle n’était pas plus avancée avec le Tortank. Voilà qui était très problématique et encore, il pesait ses mots. C’était bien un Pokémon formé par les Rangers dans le but d’affronter ce genre de situation, non ? Alors pourquoi était-il dans cet état-là ?! Bon sang, ils n’avaient pas le temps pour ces conneries. Le temps pressait et chaque seconde gagnée était cruciale !

C’est à ce moment-là qu’apparut un Fantominus sorti de nulle part. Ben voyons. Dans une telle situation, le Pulsar se disait justement qu’il avait besoin d’un Pokémon qui, vraisemblablement, prenait un malin plaisir à effrayer tous les Pokémons sur lesquels il pouvait poser les pattes. Le Macronium que tenait Auguste n’y échappa point mais celui-ci ne semblait absolument pas d’humeur à supporter un spectre décidé à lui faire une frayeur. Ainsi, la créature blessée grogna avant de lui lancer une attaque Tranch’Herbe dessus, ce qui suffit pour que l’autre prenne ses « jambes » à son cou et s’enfuit. Quelque chose disait à Auguste qu’ils n’allaient pas entendre parler du Fantominus de sitôt. Ce n’était pas plus mal car ils avaient d’autres chats à fouetter.


« Tiens-le. Fais gaffe à tes doigts, il mord. Et prends garde à ses pattes, il est blessé. »
ordonna-t-il à sa colocataire avant de lui tendre le Macronium.

L’heure était venue de s’occuper du Tortank. Celui-ci avait rentré tous ses membres dans sa carapace et ne semblait pas décidé à bouger malgré le danger qui se faisait de plus en plus pressant. La peur faisait vraiment réagir de manière déraisonnable. Il allait falloir trouver une solution et vite.


« Allez, mon gros, bouge de là. Le Fantominus est parti et on a besoin de toi. »

Pas de réaction. Le seul Pokémon capable de les aider à enrayer cet incendie était en train de se comporter en poule mouillée. De plus, la peur semblait l’avoir rendu sourds aux appels à l’aide de la Ranger et de son assistant d’un jour. Bien. Parfait. Dans cette situation, c’était justement ce dont ils avaient besoin.

Ce fut au tour de Macronium d’agir à nouveau. Le Pulsar ignorait ce qui pouvait bien se passer dans la tête de se Pokémon mais il était certain qu’il n’avait pas pour habitude de faire dans la dentelle. Il avait attaqué Fantominus dès qu’il s’était senti menacé et actuellement, il devait sentir que le  problème représenté par le feu ne pouvait être réglé tant que le Tortank n’avait pas bougé de là. Il envoya par conséquent une nouvelle salve de feuille tranchante comme des lames de rasoir. La plupart furent arrêtées nettes par la carapace du Pokémon eau mais dans tous les cas, cela attira son attention et, sentant qu’il se faisait directement attaquer, consentit à sortir la tête de son trou.


« Ah ben voilà. »
s’impatienta Auguste, « Regarde autour de toi, il n’y a plus rien. Allez, bouge, on a besoin de toi. Hop hop hop, debout. »

D’abord hésitant, le Tortank regarda tout autour de lui, les oreilles baissées, et quand il fut certain que le Fantominus n’était plus là, il redressa la tête avant de se remettre debout. Voilà une bonne chose de faite, Bambi allait pouvoir de nouveau le diriger afin qu’ils accomplissent leur mission.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 14 Déc - 23:22

so don't be alarmed, don't be afraid when it is just a little fire


tel un chevalier servant, auguste arrivait accompagné de macronium, son fidèle dextrier pour sauver la pauvre princesse délicate qu’était devenue le tortank.

plus sérieusement, bambi ne regrettait pas son choix en voyant auguste arriver pour l’aider. parfois, elle se demandait ce qu’elle aurait fait sans lui dans sa vie à lumiris. il lui était vraiment utile; un peu comme l’était alfred dans le manoir.
oui c’est ça, auguste était un alfred plus jeune, plus con et plus sexy. beaucoup plus sexy; surtout lorsqu’il jouait les héros.
certes, il n’arrivait pas au niveau de classe de watson ou encore de lucarioman, mais il avait un petit charme.

”merci auguste <3 ~ ok tortank, on recommence, hydrocanon !”

le pokémon eau décida enfin de se mettre au travail. en peu de temps, le progrès était visible. mais, alors que tout semblait rouler comme sur des roulettes, d’incessates flammes consommèrent d’autres parties de la foret. elles étaient plus puissantes, plus fréquentes, et surtout pas naturelles.

bambi soupira. le tortank avait beau être efficace, il ne pourrait pas gerer tout ce chaos tout seul. il lui fallait de l’aide.

”t’as pas un pokémon eau qui peut nous aider à gerer ça ? mais qu’est ce que...”

au loin un fou avec une combinaison bizarre rajoutait de l’huile sur le feu. à la vue de ce spectacle, le sang de bambi bouillonait. comment un connard pareil pouvait ruiner son si dur travail ? de quel droit ? comment osait-il ?

une idée traversa l’idée de la pulsar: tuer le criminel à mains nues et le donner à manger aux fermites. malheureusement, bambi n’avait pas ses pokémons ou encore la force phyique requise pour faire face au mechant sbire.

encore une fois, elle avait besoin de son colocataire; elle ne lui laissa meme pas le temps de repondre à la première question que bambi enchaina :


”auguste, je n’ai pas mon équipe avec moi. tu veux bien péter les rotules du fou là-bas ? je crois que c’est un membre de cette récente organisation criminelle. si tu acceptes d’aller l’affronter, tu dois faire attention. il est peut être dangereux, bien que con.”



mission ranger



BY MITZI


Dernière édition par Bambi Cobblepot le Ven 15 Déc - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 1702
Stardust : 7126
Ven 15 Déc - 1:40


Maintenant que le Tortank avait décidé de se reprendre en main, les deux jeunes gens allaient enfin pouvoir se remettre au travail. Rassurer des tortues effrayées c’était amusant cinq minutes mais ils avaient un incendie à éteindre ! Ils reprirent donc leur tâche herculéenne. Et avec le sourire, s’il vous plait !

« Je n’ai pas mes Pokémons avec moi… »
dit-il, l’air gêné, « Je pense qu’il y a quelque chose qui cloche, ceci dit. »

Bambi s’en était peut-être rendu compte lorsqu’elle lui avait demandé s’il possédait un Pokémon eau sur lui mais plus le temps passait, plus Auguste se disait qu’ils n’avançaient plus depuis un moment. Le feu progressait trop vite et de manière chaotique… Comme si quelqu’un s’amusait à leur compliquer la tâche en allumant de nouveaux foyers d’incendie. En d’autres circonstances, le Pulsar aurait appelé son fidèle Flobio à la rescousse. Ce dernier, même s’il n’avait pas la puissance d’un Tortank, aurait néanmoins pu leur prêter main-forte. Ils allaient devoir faire face à tout ce chaos avec un seul Pokémon, ils n’avaient guère le choix.


« Ce qu’il se passe n’est pas normal. C’est comme si quelqu’un essayait volontairement de nous compliquer la tâche. »

L’homme à l’origine du feu de forêt ? C’était peu probable car c’était par mégarde qu’il avait causé tout ceci. Cet homme n’était pas un criminel et de ce fait, il était presque impossible qu’il cherche maintenant à leur mettre des bâtons dans les roues. Qui que ce soit, on pouvait parler de mauvais timing…

C’est à ce moment-là qu’Auguste le vit. À une centaine de mettre d’eux, de l’autre côté de la plaine, se trouvait un homme bien étrange. Il n’y avait guère de doute quant à ses actions car de la bouche de son Volcaropod jaillissaient des torrents de flammes destinés à embraser la végétation. Bambi l’avait aperçu avant son colocataire tandis que le prince des flammes continuait son office, aveugle à la présence d’une Ranger et de son Pokémon.


« Je viens de te dire que je n’ai pas mes Pokémons avec moi. Il faut l’arrêter mais l’idée d’être carbonisé par son Volcaropod avant d’avoir réussi à lui mettre mon poing dans la figure ne m’enchante pas vraiment. Viens avec moi et ordonne à Tortank d’attaquer son Pokémon dès qu’il est à portée. Si on retire son incinérateur de l’équation, rien ne m’empêchera d’aller lui mettre un peu de plomb dans la cervelle. Garde Macronium avec toi, je m'occupe de cet illuminé dès que tu penses que Tortank peut les toucher.»

Il n’allait pas être tendre avec le criminel. Ce qu’il faisait était terriblement grave et aucune raison au monde ne justifiait ses actes. Si Auguste était le genre de personne à ne pas se tourner immédiatement vers la violence, il n’avait pas le temps d’essayer de raisonner cette personne. Puis, il serait sans doute à n’importe quel argument ; une personne saine d’esprit n’allait pas bouter le feu dans les bois pour le plaisir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 15 Déc - 19:08

so don't be alarmed, don't be afraid when it is just a little fire


bambi fronça les sourcils avant de soupirer. quel dresseur, un pulsar qui plus est, se baladait sans au moins un pokémon dans son équipe ? était il attardé de naissance ou l’avait il fait exprès ?

sur le moment, bambi deçida sage de ne faire aucune remarque. elle reprochera l’inconscience de son partenaire plus tard; la foret devait être sauvée avant tout, et ce n’était pas des insultes qui allaient tout arranger.

la ranger décida de ne suivre que la moitié du plan d’auguste. premièrement parce qu’il semblait stupide et deuxièmement parce qu’elle avait la flemme de marcher (donc suivre auguste, tres peu pour elle).

”tortank, tu l’as entendu, hydrocanon...”

il y’avait peu de chance que l’attaque touchait le volcaropod, mais arceus semblait sourire à bambi: non seulement l’attaque n’avait pas manqué et le volcaropod tomba K.O sur le coup.

”pff. trop facile. “ dit la brune en replaçant une mèche de ses cheveux bruns

n’ayant plus de pokémon en forme, le sbire se mit à courir comme une tapette, avant de trébucher et tomber misérablement sur le sol. il fallait l’arreter !

” cours auguste ! le macronium à l’air d’être en meilleur forme et de t’apprecier. utilise le pour suivre le criminel pendant que je finis le travail de pompier ! allez !”

sur ces mots, la ranger et le tortank continuèrent de sauver la foret des flammes infernales de l’enfer.



mission ranger



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 1702
Stardust : 7126
Ven 15 Déc - 20:26


La décision prise par Bambi de ne pas bouger de là où elle était laissa Auguste perplexe. Etait-il prudent de gaspiller leur principal avantage, à savoir la surprise ? Le Pulsar était convaincu que non. Si Tortank manquait son attaque, ce qui était très probable à cette distance, cela laisserait tout le temps du monde au malfrat pour réagir, que ce soit en attaquant ou en s’enfuyant. Il était difficile de savoir ce qui se passait dans la tête de la jeune femme mais dans tous les cas, il n’y germait pas que de bonnes idées.

« Oh, bien joué, ça ! » lâcha-t-il, étonné, en mettant une tape sur la carapace du Pokémon en guise de félicitaitons.

Contre toute attente, Tortank avait touché sa cible. Pile celle qu’il fallait en plus, puisque c’était le Volcaropod qui avait reçu l’attaque Hydrocanon de plein fouet. Ce dernier n’avait rien pu faire faire à la puissance d’une telle capacité et un seul coup s’était révélé plus que suffisant pour le mettre hors d’état de nuire. Pour son dresseur, ce fut la panique la plus totale. Il regarda d’abord son Pokémon, stupéfait de le voir dans un état pareil puis leva la tête et vit deux dresseurs accompagnés d’une imposante créature. Il ne lui en fallu guère plus pour jeter la prudence aux orties et s’enfuir à toutes jambes. Un dernier éclair de bon sens lui avait cependant permis de rappeler son compagnon dans sa Pokéball avant qu’il ne détale comme un Excavarenne.


« Je m’occupe de lui, ne t’en fais pas. Garde Macronium avec toi, par contre. Il a au moins une patte cassée, je doute qu’il aille vraiment mieux. »

Sur ses bonnes paroles, Auguste partit au quart de tour à la poursuite du criminel. Le rattraper serait un jeu d’enfant, surtout si on en jugeait par le fait qu’il ait déjà trébuché sur le premier obstacle rencontré. Peut-être que cet individu aurait pu s’en sortir s’il avait gardé la tête froide… Céder ainsi à la panique quand il y avait urgence lui assurait de perdre avec certitude. Pour ce qui était de Bambi, le Pulsar lui faisait à peu près confiance pour gérer les choses à partir d’ici. Il lui suffisait de diriger Tortank pour continuer à éteindre l’incendie et puisqu’elle faisait déjà cela auparavant, elle devrait s’en sortir sans trop de difficulté.

« Arrête de courir comme un idiot, tu vas juste finir par te piéger dans les flammes tout seul ! »
lui hurla-t-il alors qu’il gagné de plus en plus de terrain sur lui.

Une vaine tentative de résumer le prince des flammes… Bien. Vu qu’il ne semblait pas décidé à entendre raison, il allait falloir employer la manière forte. Par chance, l’autre trébucha une nouvelle fois et le temps qu’il se relève, Auguste était déjà sur lui. Celui-ci le plaqua au sol de toutes ses forces. La violence du choc fut telle qu’à coup sûr, le malfrat avait dû y perdre quelques côtes. Dans tous les cas, il en eut le souffle coupé et celui ne lui facilita pas la tâche lorsqu’il tenta de se défendre au sol contre son assaillant. La scène tourna vite au pugilat mais de par l’avantage qu’avait gagné Auguste en frappant le premier, la joute fut brève et il s’en sortit avec une lèvre qui saignait. Les jointures toujours blanchies d’avoir serrés les poings aussi fort, il releva l’autre homme et constata à quel point il lui avait refait le portrait. Se faire rosser ainsi semblait l’avoir calmer, ceci dit.


« Tu tentes quoi que ce soit, même un pet de travers et je te jure que je te casse une jambe pour te laisser là. C’est compris ? Alors avance. »

Le ton était calme et froid. Le Pulsar n’avait pas de temps à perdre avec ce genre de fou furieux mais il ne pouvait quand même tout bonnement pas l’attacher à un arbre en attendant que tout soit réglé. Tout d’abord parce qu’il risquait de s’enfuit mais surtout parce que vu la manière dont progressait le feu, il n’était pas impossible qu’il finisse carbonisé avant que la Ranger n’ait la situation sous contrôle. Auguste ne tenait pas à avoir un mort sur la conscience, aussi laissait-il une chance à cette ordure. S’il ne faisait pas trop d’histoire, il finirait livré pieds et poings liés aux autorités. En attendant, lui et son geôlier avaient repris la route en sens inverse pour revenir là d’où ils étaient partis et rejoindre Bambi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 24 Déc - 13:28

so don't be alarmed, don't be afraid when it is just a little fire


les flammes furent rapidement maitrisées et en peu de temps, la foret avait cessé de bruler. le tortank avait fait un excellent travail. le Q.G avait bien fait de prêter un pokémon aussi compétent.

maintenant que la situation était sous controle, la pulsar se mit à la recherche d’auguste. que ne fut pas la surprise de la brune de voir son colocataire marcher comme un bonhomme aux cotés du sbire qui avait le visage plus moche qu’un limonde. c’était vraiment auguste qui l’avait tabassé comme ça ? que de violence et de force dans un si petit corps fragile. bambi en était vraiment choquée.

”euh... hum on va le livrer à la police et je rédigerais un rapport pour le Q.G . une équipe de soigneurs devrait être en route pour s’occuper des pokemons blessés, non avons donc accompli notre mission. excellent travail associé. pour un idiot qui se balade sans ses pokémons, tu t’es bien débrouillé. je risque de vouloir une nouvelle fois ton aide.”

sur ces mots, bambi s’étira avant d’engager la marche vers la sortie de la foret. sur le chemin, la brune trouva deux pierres brillantes. elle déçida de les garder avec elle pour l’instant. qui sait, peut etre qu’elle en offrira une à auguste pour sa participation...



mission ranger



BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : Trainer Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 1702
Stardust : 7126
Dim 24 Déc - 18:42

« Avance. »

Pas de réponse. Juste une espèce de grognement en guise d'acquiescement avant que l'homme ne crache du sang. Il pressa le pas, le traitement promis par Auguste ne le tentait visiblement pas. Ça tombait bien car le Pulsar n'avait pas vraiment envie de mettre sa menace à exécution non plus. Le temps qu'ils rejoignent Bambi, cette dernière avait bien avancé. Elle avait même presque fini le travail et cela était soulageant. Difficile de prédire quels auraient été les dégâts si le feu n'avait pas été rapidement maîtrise mais cela aurait été terrible. La tension s'étant soudainement envolée, le dresseur senti presque ses jambes défaillir sous lui.

« C'est fini. » articula-t-il lentement, comme pour confirmer qu'ils en avaient terminé avec tout cela.

S'il en avait eu le loisir, il se serait assis quelques minutes. Il avait besoin de souffler un peu. Tout c'était enchaîné si vite qu'Auguste avait presque du mal à croire que rien n'ait dérapé. L'autre idiot pouvait certes être considéré comme une complication dont ils se seraient bien passés mais le problème qu'il représentait avait vite été réglé. De lui, il ne restait qu'une loque sanglante dont la pugnacité avait été douchée aussi vite que son Pokémon.


« Suis-là. »

L'homme blessé s'exécuta sans un mot. Auguste ignorait quelles étaient ses motivations et il lui paraissait inconcevable qu'on puisse alimenter un feu de forêt pour le plaisir de le faire. Repenser à ce qu'il avait essayé de faire de manière volontaire faisait bouillir le sang du Pulsar. Il avait toutefois fait tout ce qui était en son pouvoir le concernant, à savoir l'arrêter. Il le livrerait ensuite aux autorités, la suite ne le concernait plus. Espérons que cet endroit de croise plus d'autres hurluberlus qui veuille y bouter le feu.

Le dresseur avec repris le Macronium sous son bras. Lui aussi, il faudrait s'en occuper. Son état n'était pas préoccupant en soi mais il était hors de question de le laisser ainsi. Il n'était pas le seul dans cet état. D'autres Pokémons avaient été surpris par l'incendie. Certains avaient fui à temps, d'autres non et avaient finis blessés ou pire. Bien qu'il soit un éternel optimiste, Auguste ne se faisait pas d'illusion, il savaient que tous n'avaient pas pu échapper aux flammes. Enfin, si on voulait voir les choses du bon côté, la majorité des habitants de la forêt s'en étaient sortis indemnes. Tant mieux.

Une fois sortis de la forêt, il chargea Bambi de surveiller leur petit Prince des Flammes. Inutile de lui préciser qu'elle pouvait le brusquer un peu s'il faisait le malin car la connaissant, c'était probablement ce qu'elle allait faire. Au mieux fallait-il lui intimer de ne pas le tabasser trop fort, surtout après que le Pulsar y soit passé une première fois. Elle n'était quand même pas capable de le tuer, si ? Il se serait bien chargé de la surveillance lui-même mais il n'avait guère le temps de souffler. En attendant les secours, il fallait évacuer tous les Pokémons blessés ou rendus inconscients à cause de la fumée.

C'est à cela qu'il passa l'heure qui suivit. Un Mystherbe aux feuilles brûlées, un Flabébé qui s'était coincé dans des branches mortes, ... Les Pokémons ayant besoin d'aide étaient nombreux. Certains étaient perdus et Auguste ne s'attarda pas sur eux. Ceux qui pouvaient être sauvés étaient prioritaires  sur les autres. Dans tous les cas, le pire avait été évité et cela était pour le mieux.

• Fin de la mission.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [Mission D] Ramasser, nettoyer et ranger
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération