Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Pourquoi j'ai fait mon footing dans cette foret moi ? [Pv: Ombeline]
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 15 Nov - 2:23
Le soleil est encore assez bas alors que l'odeur des pins et la beauté de la nature enivre mes sens. J'ai du mal à me caler sur mes nouveaux horaires, mes heures de repas sont décalées, je suis fatiguée et m’endort très tôt ce qui me fait me lever avant le soleil. Pour ne pas perdre ces heures à ne rien faire, je me suis dis qu'un petit footing en pleine nature serait ressourçant et pourrait finir de me réveiller. Ce soir je serais encore plus fatiguée et peut-être que du coup je parviendrais à dormir un peu plus... Ou alors je prendrais la bonne habitude d'un footing tous les matins, ça ne pourra pas me faire de mal !

Au milieu du sentier, un tronc d'arbre noir se terminant en pointe barre le passage.  Et malheureusement je ne l’avais pas vue  pendant que je faisais mon footing  et je  me pris les pieds en plein dent  et je fis une sacrée chute.

Cette chute  m’avait fait vautrer  lamentablement   contre un arbre mais heureusement, j’ai pu me rattraper  avec mon bras pour éviter que ma tête  ne se cogne sauvagement contre un arbre mais cela me fait extrêmement mal aux bras. Je poussa un cri de douleur et partir retrouver mon chemin avec mon bras cassé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 15 Nov - 6:59
Il n'y avait rien de mieux qu'une balade en foret pour tomber sur de nouveaux objets de recherches. Comme l’observation et l'étude de la flore locale par exemple. Quelles étaient les plantes présentes, les plantes inconnues, leurs répartitions, le climat dans lequel elles se développent, les différences potentielles avec les mêmes espèces d'autres régions etc. Tant de choses à observer et découvrir. Il y avait là de quoi occuper Ombeline pendant plusieurs jours. Et c'est bien pour cela qu'elle avait décidé d'explorer cette foret au cours de son voyage d'exploration de la région de Lumiris. Bien entendu il y avait également la faune à étudier. Quels pokémons pouvaient bien résider dans ce type d'habitat ? A priori le lieu était idéal pour les pokémons de type plantes et insectes. Il n'y avait pas de lieu plus propice à leur survie et évolution. Ils pouvaient facilement se camoufler, se sustenter, se rencontrer etc. La jeune chercheuse espérait d'ailleurs avoir l'occasion de rapidement croiser quelques specimens locaux pour pouvoir les observer.

Marchant d'un bon pas, sac sur le dos, pantalon noir, haut violet à dentelle et la pokéball de son pokémon à la ceinture, Ombeline avançait sans problème au cœur de la foret. Soudain un cri humain attira son attention. Il s'agissait visiblement d'un cri de douleur, quelqu'un avait du se blesser. Sans vraiment réfléchir, la jeune femme se précipita vers l'origine du bruit, prête à porter secours. Elle n'oublia cependant pas de sortir Geist de sa pokéball pour que celui-ci vienne se poser sur son épaule. Elle préférait pouvoir réagir rapidement s'il y avait besoin de se battre ou de repousser quelques pokémons sauvages. Cependant son petit pokémon était encore trop faible pour affronter un puissant adversaire et la jeune femme espérait donc ne pas à avoir le faire combattre.

Rapidement, en suivant le chemin, Ombeline trouva la source du cri. Il s'agissait visiblement de la jeune femme qui se trouvait devant elle. Couverte de feuilles mortes et de terre, elle avait du tomber et se faire mal. S'il ne s'agissait que de ça la chercheuse saurait parfaitement gérer la situation.

"C'est vous qui avez crié ? Vous êtes blessée ? J'ai une trousse de premier secours dans mon sac si vous en avez besoin."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 17 Nov - 3:28
Le bras de Karen était extrêmement douloureux et vus qu'elle n'arrivait pas à le bouger sans qu’elle crie de douleurs. La gothique avait tout suite compris que son bras était cassé et malheureusement c’était ce bras ou il y avait sa main dominante donc elle devait faire une petite pause dans sa carrière de dresseur pokemon.


Elle continua de retrouver le chemin qu’elle avait pris en esperant tomber sur une personne qui pouvait l'aider. La douleur dans son bras lui donnait envie de pleurer mais elle résista cette envie et marcha tout en grognant de douleur par moment.

Heureusement que Reapoux n’était pas la pour voire ça ou elle aurait surement paniquer en voyant son amie blesser ainsi. Heureusement au bout d’un moment, une jeune femme vient à son aide.

“Oui, c’est mon bras gauche, je crois qu’il est cassé..”

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 17 Nov - 10:32
La douleur pouvait se lire dans les yeux de la jeune femme. Celle-ci serrait les dents, semblant lutter pour empêcher les larmes de couler. Ombeline s'approcha d'elle doucement, avec un sourire rassurant, la dernière chose à faire était de provoquer un mouvement brusque de la part de la blessée et de risquer d'aggraver la blessure. Regardant autour d'elle pour trouver un endroit où elle pourrait examiner sa "patiente" de façon plus confortable, l'éclipse repéra rapidement un tronc d'arbre couché non loin de là.

"Venez vous asseoir par ici, je vais vous examiner si vous le voulez bien. Je ne suis pas médecin mais je suis formée aux premiers secours."

Evidemment, avec un père médecin et son envie de tout savoir, la jeune femme connaissait suffisamment bien le corps humain pour s'occuper d'un bras cassé. Bien entendu elle ne pouvait dispenser que les premiers soins, la jeune blessée allait devoir se rendre à l’hôpital pour un vrai diagnostic et peut-être même un plâtre. Posant son sac à terre avant de s’asseoir, Ombeline commença son examen tout doucement, palpant très légèrement le bras de la jeune femme. Rouge et chaud, le membre commençait à gonfler au niveau de l'avant bras. A première vue il s'agissait en effet d'une fracture, certainement du à une tentative malheureuse pour amortir sa chute. Ce type de fracture était le plus courant et si l'os s'était cassé net alors la guérison serait assez rapide.

"Dites-moi si je vous fait mal surtout. Vous pouvez bouger les doigts ? Essayez de me décrire ce que vous sentez."

Il était important de mettre la jeune femme à l'aise et d'avoir son retour, c'est donc tout sourire que la jeune cherchercheuse décida qu'il était grand temps de se présenter.

"Au fait, je m'appelle Ombeline, et voici Geist."


Le petit funécire, toujours aussi timide, s'était caché derrière le sac de la jeune femme et observait la scène de loin.

"D'ailleurs Geist, peux-tu me sortir ma trousse de premier secours s'il te plait ?"

Comme à son habitude le petit pokémon adorait rendre service, c'est donc avec un petit saut joyeux qu'il bondit de le sac de sa dresseuse pour quérir l'objet demandé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 18 Nov - 8:29
Elle s’assit sur le tronc d'arbre que la jeune femme lui avait montrer. Au moins, la chanche ne semblait pas l’avoir complètement abandonné, vus que cette jeune femme semblait avoire des connaissances médical et la gothique était entre de bonne mains.

“Je vous remercie de votre aide, J’allais commencer à penser que j’allais faire le chemin du retour tout seul avec un bras cassée.”

Sa sauveuse palpa alors son bras pour vérifier l'état de la blessure et que Karen trouvait cela très désagréable et il y n’avait plus aucun doute qu’elle avait cassé son bras. Elle lui demanda si elle pouvait bouger ses doigt.

La gothique bougea ses doigts pour lui montrer que tout allait bien de se coter.

“Je peux bouger les doigt mais, dès que j’essaie de bouger mon bras, j’ai mal..”

C’est alors qu’elle présenta et appela son funécire pour que celui-ci ramène une trousse de soin.

“Enchanté de vous rencontrer tous les deux! Moi c’est Karen Carmine

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 20 Nov - 8:52
Assise à côté de sa "patiente", Ombeline poursuivait son examen. Le bras était toujours chaud et gonflé, mais la jeune femme, à l'allure chétive et au look sombre répondant au nom de Karen, pouvait tout de même bouger les doigts. C'était bon signe, mais la douleur qui accompagnait chaque mouvement confirmait son premier diagnostic, le bras était cassé. La prochaine étape serait donc de l'immobiliser avec une attelle de fortune puis de conduire la jeune femme vers l’hôpital le plus proche. Heureusement l'avantage d'être au milieu d'un foret c'est que le bois ne manquerait pas, elle pourrait donc certainement trouver quelques branches solides pour l'aider à garder le membre droit jusqu'à la pause d'un vrai plâtre.

"Enchanté de vous rencontrer également Karen, même cette rencontre aurait certainement été plus agréable pour vous en d'autres circonstances."


Cette petite remarque, énoncée sur le ton de la plaisanterie, était surtout un moyen de détendre l’atmosphère et de détendre Karen. Même si la jeune gothique ne semblait pas vraiment bouleversée, elle avait tout de même vécu un choc et un traumatisme physique.

"C'est bien normal d'aider quand on le peut. D'ailleurs si vous ne voulez pas rester seule je peux vous raccompagner jusqu'à la ville et même l’hôpital. Ca ne me dérange pas du tout, au contraire, vous pourrez me parler un peu de la région, car voyez-vous je viens à peine d'arriver et je ne connais pas encore les environs."

Alors qu'elle terminait sa phrase Geist, tout fier, émergea enfin de son sac avec la trousse de secours. C'est la flamme haute qu'il porta son butin à sa dresseuse qui le remercia chaleureusement.

"Tu es un amour, maintenant pourrais-tu aller me chercher deux branches bien solide d'environ cette taille ?"

La taille en question correspondait plus ou moins à l'avant-bras de sa patiente. Le funécire, ravir de repartir en mission, s'élança gaiement à travers les bois pour trouver ce qu'on lui avait demandé. Pendant ce temps Ombeline commença à fouiller sa trousse à la recherche de bandage, nécessaire à la fabrication d'une attelle.

"Bon votre bras est définitivement cassé, je vais vous faire une attelle le temps d'arriver à l’hôpital. Et ensuite vous aurez certainement un beau plâtre à faire signer."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 21 Nov - 9:23
“La, je suis bien d’accord avec toi”

Elle n'avait pas beaucoup de connaissances en médecine mais si elle pouvait les doigt, c'était bon signe mais, elle est sure de l’avoir casser. Heureusement que Ombeline avait réussi à détendre l'atmosphère.

“J’accepte volontiers ton aide, Cet région est magnifique et je suis sûre que tu l’aimera, enfin, regarder quand même ou tu met les pieds pour pas finir comme moi!”

Si Karen faisait de l’humour sur sa blessure, c’était un clair signe qu’elle allait beaucoup mieux. Elle regarda alors le funécire, surnommée Geist, ramener la trousse de secours. La gothique le trouvait complètement adorable.

“ Oh il est adorable! Merci pour ton aide.”


Elle en avait toujours voulue avoir un funécire dans son équipe. Elle avait toujours eu une preference pour les pokemon de type spectre. Un de ces rêve était de créer son propre gym de type spectre.

“Si j’ai un plâtre, J’aimerais que tu sois la première personne qui la signe.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 21 Nov - 11:54
Si la blessée faisait de l'humour c'est que la blessée allait bien. Parfait. Ombeline était rassurée. Tout cela ne serait bientôt plus qu'un mauvais souvenir pour Karen, mais certainement pas un traumatisme. La gothique avait eu de la chance que la chercheuse entende son cri, sans ça elle aurait certainement du rentrer seule avec un bras cassé très douloureux. Et une marche solitaire forcée, alors qu'on a mal, n'a rien d'agréable. On se retrouve seul avec son malheur, avec ses pensées, maudissant l'accident et ruminant sans cesse sur ce qu'on aurait pu faire différemment, ce qu'on aurait pu faire pour éviter cette situation. On se torture mentalement, on s'en veut, puis on a mal, on est seul, on a peur, on espère juste que quelqu'un nous trouve, que tout s'arrête que... décidément Ombeline s'emballait. On était pas dans un roman noir ici, pas la peine d'imaginer de scène de désespoir, surtout à cause d'un bras cassé. Mais bon parfois c'était plus fort qu'elle, son imagination s'emballait.

"Oui la région a l'air belle en effet, je suis loin d'avoir terminée mon exploration, mais pour l'instant j'aime ce que je vois. Et grâce à tes conseils je pense pouvoir éviter les chutes plus facilement haha."

C'est à ce moment que Geist réapparu, deux branches entre les bras. Le petit funécire était juste assez grand pour les porter sans qu'elles traînent par terre. En effet, comme venait de le dire Karen, il était tout simplement adorable son petit pokémon.

"Merci Geist, c'est parfait !"

Attrapant les branches Ombeline commença donc à poser l'attelle sur le bras de la jeune femme. Tout en étant la plus douce possible, la chercheuse commença par bander le bras de Karen avant de positionner les deux branches chacune d'un côté du membre, avant de les bander avec le bras pour l'immobiliser. Une fois le pansement terminé l'Eclipse coupa suffisamment de bandage pour confectionner une écharpe que la gothique pourrait passer autour de son coup pour y reposer son bras.

"Et voilà ! C'est terminé. Et je serais ravie d'être la première à signer ton plâtre. Mais pour cela faut-il encore atteindre l’hôpital. Tu es prête à te remettre en route ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 26 Nov - 6:45
Oui, Il fallait que Karen continue de discuter avec Ombeline. Cela lui permettait de ne plus penser à la douleur dans son bras et puis elle avait peut être cassé son bras mais au moins elle pouvait dire qu'elle avait réussi à se faire une amis au moins c’est déjà ça.

“C’est sure qu'avec mes conseils tu risque rien Regarde donc la preuve que j’ai.”


Après cet petit moment d’humour lamentable de la part de Karen, Geist le pokemon de Ombeline ramena les deux branche nécessaires pour faire une attelle à la gothique, Karen fit un signe de tête vers le pokemon pour le remercier et laissa Ombeline mettre l'attelle a son bras et utilisa une écharpe fait de bandage pour que Karen puisse reposer son ras.

“Encore une fois merci pour ton aide et je prêt à me remettre en route!”

Elle se relevait doucement et Karen poussa un soupir de soulagement. Tout allait bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 28 Nov - 5:56
Bien le pansement était terminé et sa patiente semblait être capable de marcher sans soucis. La petite troupe allait pouvoir se remettre en route pour conduire Karen à l’hôpital. Prêtre à se remettre en marche, Ombeline prit d'abord le temps de rappeler Geist dans sa pokéball. Son pokémon, bien qu'adorant passer du temps en sa compagnie, était bien trop petit pour couvrir la distance qui les séparaient de la ville s'en s'épuiser.

"Bien, parfait alors. Alors c'est partie ! Et surtout n'oublions pas de regarder où nous mettons les pieds" dit Ombeline tout en faisant un petit clin d’œil à Karen avant de se mettre en marche.

Le chemin du retour fut au final assez rapide et agréable. Les deux jeunes femmes parlèrent un peu de tout et de rien tout en commentant l'accident de la gothique. Enfin, après une bonne marche, elles atteignirent enfin la ville. De là trouver l’hôpital fut assez simple. Rapidement admise aux urgences Karen reçut tout les soins nécessaires et après une longue attente, sortit enfin avec un plâtre tout neuf. Comme promis Ombeline fut la première à le signer et dessina donc un petit funécire, pour que sa lumière éclaire le chemin de la gothique. Enfin les deux jeunes femmes se dirent aurevoir et chacun poursuivit sa route de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» [Jour VIII] « Que diable allait-il faire dans cette galère ? »
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» Pique-nique dans la foret [Wolf]
» " Qui est là, dans cette nuit d'ébène où seul le clapotis se fait entendre ? " [ PV Etoile de Zéphyr ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération