Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
La nature est cruelle! [feat Zack Lowfie]
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 26 Nov - 16:58
Un porte-document remplit de feuilles pressées en main, Tanya avait la tête qui tournait et le cœur qui battait la chamade. Certes, la forêt de la région était incroyable bel et bien fournie de matériaux inspirants, mais ça collecte était terminée, et tout ce qu’elle voulait c’était rentrer à Artiesta... Il y avait plus de trois heures de cela, Tanya et Prada se baladaient jovialement sur la route 7, à la recherche d’arbres au feuillage intriguant et anormal. Arrivée à l’entrée de la forêt d’Ehretia, la demoiselle fut charmée par son nombre invraisemblable d’espèces de feuillus et s’y précipita sans questions. Choisissant les virages et les sentiers au hasard, la rousse ne pouvait s’empêcher de sortir des sentiers, souvent à la poursuite d’une seule et unique feuille morte. Tanya réussissait à retrouver la civilisation, en suivait les voix lointaines des dresseurs jusqu’à leur emplacement et en leur demandant des directives quant à comment sortir de la zone. Se perdre était un de ses multiples talents cachés! Mais lorsque l’artiste vue une grande pancarte jaune écrit « DANGER » dessus, elle put empêcher son instinct d’aventurière et de briser les règles…

Sans sentiers battus ou tracés à suivre, Prada se sentait plus que jamais dans son élément. Galopant dans tous les sens à la recherche du meilleur broutage à déguster, sa dresseuse ne put que suivre son instinct d’herbivore, dans l’espoir de trouver des plantes incroyables et inconnues. Or, il y avait un grand « DANGER » sur l’insigne pour une raison. Pour une raison inexplicable, les pokémons sauvages de cette région du parc étaient beaucoup plus hostiles et territoriaux qu’à l’habitude, mordant et griffant ceux qui osaient y mettre les pieds. Heureusement pour elles, que ce n’était que de petits pokémons sans grande puissance! Mais les Picassaut et les Marisson avaient perdu leur charme adorable, pour l’artiste… Arrêté devant un grand séquoia, Tanya se criait des injures et comptait les égratignures et traces de dents qu’elle avait accumulées dans le peu de temps qu’elles s’étaient perdues. Ne voyant rien du jeune homme qui l’approchait avec son Goinfrex, elle hurla de peur lorsqu’elle le vit apparaître à ses côtés comme par magie. Lorsque celle-ci remarqua enfin que ce n’était qu’un dresseur aussi aventureux qu’elle, elle lui pressa la main entre les siennes, les larmes aux coins des yeux.

« Oh, quelle joie! Dis-moi que tu sais comment nous sortir de cet endroit! J’en ai marre, j’en ai vraiment marre! Aïe! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 26 Nov - 18:13
Cela faisait maintenant quelques heures que le jeune homme parcourrait Lumiris. Une région avec beaucoup de charmes et tellement d'endroit bien paisibles. Les gens, qu'il avait rencontré jusqu'à présent était eux aussi fort aimables et uniques en leur genre. Ils avaient tous tellement de talent alors que lui n'avait toujours pas pris le temps de s'entrainer sérieusement avec son pokemon. Perdu dans ses pensées, Zack continua sa route tout en suivant des Petits chemins par ici et par là. Pour finalement se retrouver dans un endroit remplis de plantes et d'arbres. Un endroit magique pour les yeux rempli de nature bien tranquille et personne à l'horizon. Les échos des rugissements de pokemons étaient très agréables. Loin de la civilisation rien de tel pour faire une bonne grosse sieste, mais il n'était pas question d'en profiter tout seul. Le jeune dresseur appela son Goinfrex hors de sa pokeball et l'invita à faire la sieste avec lui dans cet endroit magique qu'il venait à peine de découvrir.
Quelques heures plus tard un bruit au loin attira la curiosité du jeune homme. Les paupières lourdes celui-ci frotta ses yeux pour y voir plus clair. Ce qui lui fut ouvrir l'oeil était un ponyta galopant très gracieusement et une demoiselle marchait juste derrière. En tournant la tête son regard se posa sur le petit goinfre toujours en train de dormir comme un ronflex.

- Hé réveille toi! Tu n'ai pas encore à ce stade-là!

C'est en sursaut que Goinfrex se réveilla comme s'il venait de se réveiller d'un cauchemar. Le pokemon se frotta les yeux et aperçu lui aussi le ponyta et la dresseuse, mais non loin d'eux se trouvaient des pommes. Qui dit bouffe, dit à la charge et le petit goinfre pris un pas de course pour arriver au plus vite sur sa cible. Zack quant à lui ne voulait pas effrayer l'autre dresseur avec son pokemon et s'approchait sans précipitation. Tout doucement il s'approchait de la demoiselle et une fois que celle-ci le remarqua elle poussa un cri, pour finalement lui prendre les mains. Apparemment elle s'était perdue avec son pokemon. En posant ses yeux sur la jolie dresseuse, le jeune homme ne pouvait se retenir de rougir, car celle-ci lui tenait toujours les mains. C'est d'un air plutôt mal à l'aise que le dresseur novice pris la parole.

- Euhmm, p.. pas de problème je connais le chem..

Soudainement il s'arrêta tout en regardant aux alentours. Il retira ses mains de celles de la fille qui l'accompagnait trouvant ça beaucoup trop embarrassant, pour finalement se rendre compte qu'il n'avait aucune idée de comment il était arrivé là. Maintenant qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir lui dire. Avoué être perdu n'était vraiment pas classe du tout. Peut-être que Goinfrex allait pouvoir lui passer un coup de main, mais celui-ci était bien trop occupé à chercher à manger dans les environs. Le ponyta de la dresseuse le regardait bizarrement et il fallait qu'il réponde vite.

- C'est par là ! Tout va bien on est surement pas loin du bon chemin...haahaha...

Une prestation vraiment très naze pour un gros naze qui ne trouvait pas le courage de dire à une fille qu'il n'avait aucune idée d'où ils se trouvaient. Il prit donc une direction totalement aléatoire sans savoir ce qu'ils les attendaient plus loin. Tout en marchant dans cette direction, Zack reprit de nouveau la parole s'adressant à la jolie rousse.

- Moi c'est Zack je viens d'arriver à Lumiris et le petit goinfre là-bas c'est mon goinfrex!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 26 Nov - 20:12
Charmée par la gêne de son sauveur, Tanya interpréta l’incertitude du jeune homme comme une simple conséquence de sa présentation un peu trop abrupte et n’y repensa plus. Son visage éraflé et ses yeux fatigués s’illuminèrent automatiquement, lorsque le dresseur à ses côtés lui point la bonne direction. Attrapant ses affaires et tirant sa pouliche hors des buissons, la demoiselle fit bien de suivre les pas du noir devant elle.

« Super! Enchantée, Zack! Moi, c’est Tanya. La pouliche qui mange tout ce qui est vert, c’est Prada. Nous aussi, on vient d’emménager à Lumiris, il y a peu! C’est impressionnant, que tu t’y connaisses autant en exploration forestière, quand tu viens à peine d’arriver dans la région. Tu dois vraiment être un naturel! »

Serrant son dossier de feuille dans son sac, Tanya en profita pour se mettre aux côtés de Zack pour bien lui faire la conversation. Les yeux sur son nouvel ami, ses mains fouillèrent dans son sac à la recherche de linguettes humides et de pansements, afin de s’occuper de ses plaies endolories. Cachant ses égratignures de bandages rosés remplis de cœur et têtes de pikachus, elle ne se dérangea pas de poser quelques questions à Zack.

« T’arrives de quelle région? Nous, on débarque de Sinnoh. On habitait à Unionpolis, avant. C’est une ville hyper connue pour ses concours de pokémon! Je m’ennuie beaucoup d’Unionpolis, mais Artiesta n’est pas mal non plus… »

Brièvement plongé dans ses souvenirs d’enfance, l’esprit de Tanya s’envola vers un passé lointain où ses rêves de briller sur scène étaient encore intacts. Une moue triste sur le visage, elle tenta d’oublier sa maison en flammes, en secouant vivement la tête et en flattant l’encolure de son pokémon adoré. Puis, avant qu’elle ne puisse entendre une réponse de son camarade, l’adolescente se retrouva avec les genoux et les paumes au sol.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 26 Nov - 20:59
La ravissante dresseuse qui l'accompagnait semblait très sociable et agréable. Celle-ci s'ouvrait très facilement au jeune homme. D'après ces déclarations, elle vient apparemment de Sinnoh. Une région d'ont le dresseur avait déjà entendu parler, mais n'ai jamais eu l'occasion de visiter. Après tout Alola était la seule région qu'il n'a jamais connu. Tellement de choses lui étaient encore inconnus, mais c'est pour cela que Zack quitta sa petite maman pour lui aussi suivre le chemin que son père prit il y a de cela des années maintenant. Voyant sa nouvelle camarade perdue dans ses pensées le fit sourire. Elle avait vraiment l'air de beaucoup aimer les concours de pokemons. Qu'allait elle donc penser de lui s'ils ne retrouvaient pas le bon chemin...Juste avant que le jeune dresseur puisse répondre à la jolie rousse, elle s'écroula par terre. Par réflexe Zack s'approcha très rapidement d'elle pour la soutenir et l'aider à se relever. En observant l'état de sa nouvelle amie, des blessures de tout genres étaient visibles et des pansements étaient tombés juste à côté d'elle. Le jeune homme aida la demoiselle à s'asseoir sur un tronc d'arbre qui lui servait de chaise.

- Tu aurais dû me dire pour tes blessures, j'ai l'habitude de m'en occuper! Dans ma région je m'en faisais souvent.

Disait-il en faisant allusion à son passé quand il n'avait aucun pokemon, mais partait quand même sur les routes pour rechercher des coins de détentes. Ou bien encore quand les vauriens de son village venaient l'embêté. En ramassant les pansements tombés à terre, Zack aida sa camarade à soigner ces blessures avec la tête légèrement rouge. Même si ce n'était rien il était de nouveau en contact physique avec cette fille...

-J'ai oublié de te dire que je proviens d'Alola et j'espère que maintenant cela ira mieux, si tu veux on peut faire une pause?

Disait-il en toute sincérité. Tanya devait vraiment avoir du mal pour s'écrouler comme elle l'a fait et ceci serait aussi une bonne occasion pour faire mieux sa connaissance. L'instant qu'il passait avec la dresseuse lui faisait complètement oublié qu'il ne savait toujours pas où ils se trouvaient...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 26 Nov - 23:25
Se redressant un petit peu avant de retomber ses fesses, Tanya en avait bien marre de trébucher la seconde qu’elle ne portait pas attention à où elle marchait. À la simple vue de ses genoux, il était évident que ce n’était pas la première fois qu’elle avait fait la même gaffe aujourd’hui.  Sa peau lisse tout éraflée et brunie qu’ecchymoses pouvait bien attestée de ses chutes précédentes. L’attention charmante que Zack lui apportait n’y était certainement pas de refus. Faut croire que Tanya aimait bien être le centre d’attention, ses lubies d’être reine d’Unionpolis, à l’âge de 8 ans, ne venait pas de son incroyable humilité. Elle s’empressa de l’aider à remettre ses pansements en place qui, clairement, n’étaient pas de bonne qualité…

« Merci, Zack. Oh, ça? C’est juste de petites égratignures de rien, ça va partir tout seul! Tsss… Mais j’avoue qu’elles font vachement mal! Non, mais les Picasauts sont sauvages, par ici! Tu passes sous leur arbre préféré et ils te veulent la mo- Oh merde! Il y en a un juste là! »

Agrippée à la chemise du jeune homme comme si la vie en dépendait, elle se recroquevilla en petite boule, cachant son visage de ses bras soignés. Relâchant de petits cris comme une enfant apeurée, elle remarqua après un long moment de silence qu’aucun pokémon ne l’attaquait. Bien embarrassée par son spectacle inutile, elle relâcha abruptement la chemise de son guide en s’éclaircissant la gorge, prenant même le temps de la repasser de ses mains pour empêcher que le tissu ne se froisse. Les joues roses et le corps en feu, elle reprit la conversation avec un air hypocrite, brossant ses longs cheveux roux entre ses doigts comme si de rien n’était.

« Wow, Alola! Exotique, j’adore! On y est déjà allé quelques semaines en vacances, avant d’emménager ici pour de bon. Très humide comme endroit. Mes cheveux n’avaient pas réussi à tenir le coup! Alola c’est pourtant un très bel endroit, qu’est-ce que t’as poussé à partir?»

Zyeutant leurs pokémons d’un regard doux, la belle replia ses jambes sur elle-même, pressant ses rotules enflées contre son menton. Prada et le goinfrex avaient l’air de bien se supporter, mangeant chacun de leur côté, sans vraiment porter attention à l’autre. Tanya préférait bien mieux qu’ils soient indifférents, que de devoirs défendre le comportement parfois indéfendable de sa pouliche. Cette dernière avait toute une façon de démontrer aux autres qu’ils n’étaient pas bienvenus dans son cercle d’amis et les pokémons susceptibles s’y frottait souvent à leurs dépens. À la fois amusée et découragée par les souvenirs qu’elle eût avec son ponyta, elle ria les yeux fermés, oubliant qu’elle était perdue avec un parfait inconnu.

« Je ne serais pas contre une pause, bien que je ne suis pas du tout fatiguée. Est-ce que ton goinfrex te cause souvent des siennes? Pardon pour la question, je ne te demande pas ça en insinuant quoi que ce soit! Il m’a l’air très sympathique, en fait. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 27 Nov - 19:26
La réponse de Tanya le rassura, les blessures n'étaient donc pas si grave. Par contre la dresseuse prit des aires paniqués à la vue de petits picassauts aux loin en train de suivre leurs chemins sans les déranger. Celle-ci agrippa sa chemise ce qui le rendait encore plus gêner et faisait battre son coeur a une vitesse surhumaine, mais le stress fut de courte durée. Zack ne pouvait s'empêcher de laisser s'échapper un petit rire face à la réaction de sa camarade. Une fille bien sympathique qui apparemment a déjà vu plus du monde que lui-même. Les petites mimiques qu'avaient cette fille était vraiment très mignons et gracieux. Après que sa nouvelle amie lui demanda ce qui l'amena à Lumiris le jeune homme ne tardait pas de répondre.

- Disons que mon père nous a quittés moi et ma mère pour poursuivre son aventure de dresseur. Maman m'interdisait de devenir dresseur ou de m'intéresser aux pokemons jusqu'à très récemment. Je ne lui en veux pas, elle a été blessée depuis son départ et n'a jamais vraiment récupéré. Au final elle m'a laissé partir après ma rencontre avec Goinfrex. Il m'a sauvé d'une situation dangereuse et il comptera toujours à mes yeux. Ce n'est pas toujours facile, mais je suis vraiment heureux de l'avoir à mes côtés!

Tout en s'ouvrant à Tanya les souvenirs du passé remontaient. Les pleures de sa mère et tous les moments oú elle s'était énervé contre lui quand il osait s'approcher ou s'amuser avec des pokemons tout ça faute d'un père égoïste, mais qu'il comprenait au plus profond de son coeur. Sauf que même la compréhension n'était pas assez pour lui pardonner aussi facilement.

- J'espère qu'un jour je le recroiserais, mais d'ici là il me faut devenir un grand dresseur. Quand le jour viendra je veux le battre à tout prix.

Dit il avec un regard sombre, mais si ambitieux et sincère. Impossible qu'il ne réglerait pas le compte de celui qui a tout abandonné pour son propre bonheur et quand ce jour viendra, il l'affrontera avec tout ce qu'il a. En posant son regard sur la belle fille, Zack reprenait ses esprits. Pourquoi est-ce qu'une fille comme elle a emménager ici? La curiosité prit le dessus et le jeune homme ne pouvait se retenir de lui demander. C'est avec un petit sourire et ses yeux plonger dans ceux de la demoiselle qui l'accompagnait que le garçon demanda.

- Et toi? Pourquoi a tu emménager à Lumiris? Soif de l'aventure peut-être? Et toi, ta Prada t'en causes souvent des siennes peut-être?

En cherchant son pokemon du regard, Zack remarqua que le Ponyta de Tanya s'entendait plutôt bien avec son petit goinfre. Le contact avec Goinfrex n'est pas toujours facile au début vu que sa priorité est avant toute chose d'engloutir tout ce qui est comestible sur son chemin. Prada avait aussi cette petite habitude en commun à l'en juger de ses propres yeux. De nouveau un sourire s'échappa des lèvres du jeune homme. Il passait un agréable moment avec une nouvelle connaissance. Sa mère allait être contente de savoir qu'il se faisait des amis dans sa nouvelle région.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 28 Nov - 3:58
La demoiselle regarda le ciel d’un air pensif, laissant tous ses souvenirs de ballerine et de princesse d’Unionpolis lui revenir comme une claque au visage. Tant de bons souvenirs, tous souillés d’une amertume de jeunesse, d’une rancune puérile, de dépit envers ses parents et sa ville natale. Tant de belles choses ruinées, simplement parce qu’elle n’était pas capable d’accepter le passé et la décision de sa famille de quitter Sinnoh. La rousse tacha de garder son visage rivé vers le ciel, pas question de pleurer devant un inconnu sur un sujet aussi stupide que sa propre immaturité. Sa voix fut quand même affectée par sa tristesse mal camouflée, enrouée et faible par moments, sarcastique et enragée par d’autres. Sa fatigue pouvait parfois lui avoir cet effet, faisant ressortir ses faiblesses émotionnelles, sans le moindre avertissement. Elle se sentait bien mal de pleurer pour une simple chose, considérant que la vie de son nouvel ami lui avait semblé bien plus difficile que la sienne.

« Oh, nous? Pfftt… L’aventure c’était plus le truc de mes frères. Moi, ça ne m’était pas trop venu à l’esprit, avant récemment. Lumiris n’est que le dernier arrête de notre long voyage à travers les régions, à la recherche d’un endroit « parfait » ,comme mes parents diraient. J’y étais bien à Unionpolis, moi… J’étais dans une compagnie de ballet, mes oncles et tantes m’aidaient à avoir une bonne allure sur scène, j’avais des amis, je rêvais d’être la star du dôme de concours de la ville. Haaa…la belle vie quoi. Mais à quelques jours de notre grand spectacle de danse, ma maison a pris feu et mes parents on décider de prendre cette MERVEILLEUSE occasion en OR pour faire le tour du monde avec leurs enfants chéris, au lieu de reconstruire leur maison et reprendre leur vie NORMALE. »

Sentant ses larmes devenir de plus en plus incontrôlables, Tanya tapa ses mains ensemble, à la recherche de l’attention de son ponyta. À la vue de la mine triste de sa dresseuse, Prada trotta lentement vers elle, les oreilles dressées et le regard calme. Bien habituée à ce genre de situation émotionnelle, la pouliche se coucha près de la rousse, pressant sa tête enflammée contre l’épaule tandis qu’elle lui agrippa le cou en pleurant. Décidément, leur drôle de relation avait persisté plus de dix ans. Sanglotant et riant amèrement, l’artiste se retourna vers Zack, ses yeux noisette remplis de larmes.

« Prada…Sniff… à un sale caractère quand elle le veut! Haha… J’ai encore bien de la difficulté à comprendre comment sa petite tête fonctionne. Mais c’est la seule chose qui me reste d’Unionpolis. Sniff… Je l’avais capturée par accident près de chez moi, avec une honnor ball que mon père m’avait donnée, pour que je me trouve une pokémon pour me consoler pendant nos voyages. Quand j’ai vu que j’avais capturé un ponyta, j’avais le goût de crier et de pleurer. Pas question de ramener un pokémon feu avec moi après avoir vécu un incendie. Hahaha! Mais…elle a su me séduire. Ou peut-être que j’étais trop fatiguée pour me battre l’ironie du destin. Sniff… Mais bon, tout ça est derrière nous, maintenant. Je vais arrêter de te casser les oreilles avec mon histoire. Elle doit probablement être en train de me manger les cheveux, à l’heure qu’il EEESssst! Prada, aïe! »

Aussitôt dit aussitôt fait, la belle pouliche était bel et bien en train de lui mordiller ses boucles cuivrées, non sans lui tirer le cuir chevelu comme une fillette avec sa poupée. Extirpée de sa bulle émotive, la rousse se battait maintenant avec son propre pokémon, riant et couinant de douleur en même temps. Chatouillant le ventre soyeux du ponyta comme si sa vie en dépendait, Tanaya réussit enfin à libéré sa tignasse des mâchoires de Prada, qui avait bien réussi à lui arracher quelques mèches. Écrasant ses larmes avec ses paumes, la princesse d’Unionpolis se releva avec la grâce d’un cygne blessé, titubant sur place et manquant de retomber de nouveau. Elle afficha à Zack un sourire reconnaissant.

« Bon, assez de pause! Faut continuer à avancer, avant qu’il ne soit trop tard. Ou que je ne finisse chauve! Désolée, si je t’ai rendu inconfortable. Fait comme si t’avais rien vu, OK?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 28 Nov - 5:21
Les émotions sont vraiment étranges, tellement puissantes et le plus bizarre est que parfois il est beaucoup plus facile de se confier à un étranger. La belle devait se sentir seule après devoir tout abandonner derrière elle. D'un certain point de vue elle lui ressemblait, connaitre la solitude n'est pas le meilleur point commun à avoir avec autrui. Le jeune homme pouvait interpréter exactement ce que Tanya ressentait et la voir dans cette état était très touchant pour lui. Le lien que la jeune demoiselle avait avec son pokemon était très puissant. Sans dire un mot Prada s'approcha de sa maitresse pour la réconforter. En voyant cette sublime scène Zack tourna son regard vers Goinfrex qui lui aussi avait son regard posé sur son dresseur. Enfin bon cela fut de courte durée, le goinfre était toujours en chasse de nourriture et le jeune homme ne comptais pas le déranger, ce serait surement inutile d'essayer. Le bon côté des choses est que Goinfrex peut se montrer brave dans les moments quand son dresseur a le plus besoin de lui. Après que la belle rousse lui proposa de reprendre route, c'est avec une énergie positive qu'il voulait aborder la petite princesse. Les moments sentimentaux du passé doivent rester où ils sont. Le dresseur en herbe posa sa main sur l'épaule de Tanya. Un petit geste pour la réconforter tout en s'exprimant.

- Et pourquoi ne pas devenir la star de Lumiris? Après tout si cet accident ne serait pas arrivé, tu n'aurais jamais rencontré Prada ou même être en ma compagnie en ce moment! Je pense que le déstin te réserves de grandes choses, donc n'abandonne pas tes rêves.

Il comprenait si bien sa situation et ce qu'elle a laissé derrière elle, mais si c'est pour vivre dans le passé autant se créer un futur plus brillant. En espérant avoir réconforté la rousse, un petit souvenir désagréable fit son apparition. Après avoir tellement parlé et avoir repris le chemin, le jeune homme se souvenu qu'il n'avait toujours aucune idée d'où ils se trouvaient. En jetant un regard vers goinfrex le dresseur espérait que le petit goinfre pourrait mieux s'en sortir que lui. Ses espoirs tombèrent vite à l'eau à la vue de son pokemon marcher à côté de lui sans se rendre compte de rien du tout lui non plus..Peut-être valait il mieux lui avouer, mais elle allait surement être très fâché ou bien pire paniqué..."Mon dieux j'espère qu'on va vite trouver d'autres dresseurs ou au moins un chemin, n'importe quoi!"La situation idéale serait de retrouver un chemin pour qu'il puisse prétendre être devenu une carte humaine, le pires des cas serait de ne pas retrouver le chemin et de tomber sur un pokemon bien trop puissant qui les feraient fuir... Courrir c'est vraiment fatiguant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 29 Nov - 0:09
Elle se couvera la bouche pour s’empêcher de rire. Cet optimisme mature, ses mots si persévérants et positifs, lui rappelait son propre père. Pourquoi cela l’avait faire rire, elle ne le saura jamais, peut-être la fatigue? Ou une drôle de juxtaposition de la tête blonde et barbue de son père sur les petites épaules de Zack, qui sait? Après tout, ce qui importait le plus c’est qu’elle était de retour dans sa bonne humeur.

« Ohoho! Un pas à la fois, Zack! Je compte bien devenir la princesse de Lumiris, un beau jour, mais je suis loin d’être prête! Ça va me prendre une équipe d’enfer et des routines de danse sans précédent, pour pouvoir me mesurer au talent des célébrités de la région. T’en fais pas pour moi, je sais où je veux aller dans la vie…Au top! Mais merci des encouragements, très gentil de ta part. »

Elle lui afficha un clin d’œil et un énorme sourire, marchant de reculons avec ses bras derrière ses hanches. Elle traînait les pieds afin de ne pas trop devancer le noir à ses côtés, mais elle sentait bien que quelque chose ne clochait pas avec sa manière d’agir. S’il connaissait le chemin, pourquoi prenait-il tant son temps? Était-ce parce qu’il voulait passer plus de temps avec elle ou parce qu’il n’avait aucune idée de la direction dans laquelle ils les menaient? Ou peut-être c’était les deux… Quoiqu’il en fût, elle n’osait pas lui faire plus confiance qu’elle ne devait…Puis, une illumination bien trop tardive la frappa.

« Non, mais! Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt! Que je suis bête, vraiment! Une vraie irresponsable! J’ai pris un pamphlet du parc, lorsqu’on est arrivé par l’entrée principale. Il doit bien avoir une carte sur cette chose de quoi nous sortir de ce pétrin! Tiens-moi ça, Zack! »

Sans attendre une réponse, elle lui refile son énorme dossier de feuilles mortes, s’accroupit sur ses genoux et fouilla dans le bordel habituel qu’était son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» THE SHADOWHUNTERS & THE HUMAN • On ne t'a jamais dit que la curiosité était un vilain défaut ? feat Zack, Juju & Sissy
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Zack Fair.
» Kit pour Zack Sykes.
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération