Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un voyage bouleversant ... |Feat. Tanya]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Ven 29 Déc - 13:19
Nous voilà enfin au port de Port-Corail ! Ah je ne tenais plus en place ! En six mois à Lumiris c'est la première fois que je retourne voir ma famille, après tous les évènements tragiques dans la région j'ai bien besoin d'un peu de repos. Et puis je n'ai aucuns concours de prévu pour l'instant, donc c'est parfait ! Hihi ! Oh et qui dit retour au pays natal dit aussi, en faire profiter une très bonne amie à moi ! Et c'est Tanya Amber qui a le privilège de m'accompagner à Sinnoh. J'ai tenu au courant ma famille que je viendrais avec une amie ils seront heureux de la rencontrer, j'aurais aimé discuter avec eux plus longtemps mais ça fait deux jours que je n'arrive pas à les joindre ! Je me fais sûrement du soucis pour rien, ils doivent sans doute être en plein préparatifs pour notre arrivée !

Aaaaah je suis trop stressée ...

Luca !

Mon Lucario me mit un bras autour de mes épaules comme pour me soutenir. C'est quand même quelque chose de voir qu'il y a six mois nous étions au même endroit, ce n'était qu'un petit Riolu, je n'avais pas toutes ces pokéballs accrochées à ma ceinture. Je ne sentais pas tous ces emblèmes de victoire épinglés à l'intérieur de ma veste en jean. Je ressentis d'un coup un flot de nostalgie. Je pris un grand souffle et m'avança jusqu'au portillon d'entrée sur le bateau. Notre départ était prévu à neuf heures pile, il n'était que huit heures cinquante-deux.

Tanya ne devrait pas tarder. Oh mais j'y repense, tu ne l'as jamais rencontrée Tanya. C'est une grande amie, on a fait tout pleins de photos à Herisis il y a quelques semaines avec Snow et Starlight. Et je l'ai revu lors de la réunion des Pléiades puis du concours à Nemerya.

Luca ! Rio !

Oui elle est très gentille et elle possède une Galopa absolument adorable.

Rio ...

Oui je sais les pokémons de type feu tu n'apprécie pas trop mais bon, fais abstraction de ça. Je suis sûre que vous vous entendrez à merveille.

Je regardais mon pokémon en souriant, je repensais à tant de choses pendant que je lui parlais. Qu'étais devenu ma famille ? Mon petit frère était-il devenu un homme fort et grand ? Mes parents étaient-ils toujours des TopDresseurs toujours aussi puissants ? Mes grands-parents toujours des archéologues aguerri pleins de soif d'aventure ?! Et surtout, je voulais revoir Tanguy et Gladys pour leur offrir un combat digne de ce que je suis devenue ! Alors que je commençais à me perdre dans mes pensées il me semble avoir entendu un hénissement plutôt familier en contre-bas du pont du bateau où je me situe.



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 30 Déc - 16:49
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Pourquoi c’était toujours les jours les plus importants où les réveils décident de ne pas fonctionner correctement? Pourquoi c’était toujours quand elle avait rendez-vous avec Lise? Pourquoi c’était la journée où elles partaient pour aller visiter ses parents, à Sinnoh? À Sinnoh! La merveilleuse région qui avait bercé leur enfance à quelques villes de distance, ce merveilleux monde montagneux et sauvage ou elle avait rencontré Prada pour la première fois! Où elle avait appris le ballet, où elle allait à l’école, ou le dôme d’Unionpolis attendait toujours son arrivée… Non, aujourd’hui allait être un jour heureux! Un voyage fantastique avec Lise! Rencontrer ses parents, voir un peu plus de Rivamar, tout pleins de belles choses! Mais avant tout ça, faut s’habiller et partir à la vitesse de l’éclair! Avec seulement 40 minutes avant le départ de leur navire pour une autre région, la rousse devait faire plus que vite que vite, si elle voulait s’y rendre à temps.

Dévalant les escaliers à la course, la rousse balance ses deux gros sacs d’effet personnel sur le dos de son cheval encore endormi. Disparaissant de nouveau dans sa chambre, l’artiste s’habille, se maquille à la hâte, avale une gomme et s’attache les cheveux dans la pire natte possible. Lise n’avais jamais la chance de la voir à son plein potentiel esthétique, c’en était presque une tragédie! Habillée un peu n’importe comment en dessous de son long manteau de velours, Tanya attrapa une crêpe qui trainait encore sur le comptoir et disparût sur son cheval flamboyant. La danseuse avait horreur d’arriver en retard et c’était bien la pire journée pour l’être!

[★★★★★]

Avec le port en vue et quelques minutes d’avance, Tanya pouvait enfin recommencer à sourire. Le coccyx en feu et ses vêtements sur le point de cramer sous les flammes, ce n’était pas de refus de voir un peu de mer et le sable recouvert d’une douce neige hivernale. Avec plus qu’un seul bateau d’accosté, l’adolescente craignait que le pire ne soit arrivé.

« Ne me dis pas qu’ils sont partis en avance?? Non…Non, elle est là! »

Heureusement que les cheveux de Lise pouvaient se voir à des kilomètres à la ronde! Un roux aussi puissant que le sien ne se manque pas aussi facilement. Guidant sa jument sur le quai et l’embarcadère, la ballerine pouvait déjà reconnaitre la voix de son amie qui discutait avec son pokémon.

« LIZZYYYYYYY! Pourquoi t'arrives toujours en avance? Ce n’est pas juste!!»


Freinant son galopa avec plus de style qu’une motocyclette bien vernie, Tanya s’empressa d’interagir avec le capitaine et les agents du port. Une étampe sur le passeport et une vérification de ticket plus tard, les deux Sinnohenne et leurs pokémons étaient leur le même bateau, criant de joie et sautillant comme des enfants.  Attrapant son amie aussi rousse qu’elle dans ses bras, l’ainée lui fit une grosse bise, profitant de l’occasion d’entrainer le lucario avec elles.

« Aaah! Ça fait trop longtemps! Je ne peux pas te remercier assez de m’avoir invité avec toi! Tu ne sais pas à quel point tu me fais plaisir! Tu vas bien? Trop charmant, ton lucario! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Sam 30 Déc - 18:35
Tanya vient d'arriver, toujours aussi joyeuse et magnifique. Elle a eu un réveil difficile non ? En tout cas elle semble déçue d'être arrivée en seconde, elle me fait toujours autant rire ma grande amie avec qui je partage tant de points communs. Lucario souriait, Galopa n'a pas l'air de l'effrayer et encore moins sa dresseuse qui est d'un naturel chaleureuse et adorable. Elle me remercie ensuite de lui avoir proposé de nous accompagner dans notre périple en direction de Sinnoh. Je suis vraiment très contente d'y aller avec elle, ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion d'aller dans sa région natale avec une amie si proche, du coup j'en profite !

Oh oui je vais super bien ! J'ai hâte d'arriver à Sinnoh avec toi. Donc on fait comme on a dit, comme le bateau arrivera à Rivamar on passe quelques jours chez moi puis on ira chez toi après ? Ohlala je suis vraiment désolée de t'embêter avec l'organisation mais si tu savais comme je stresse là ! Je m'approche enfin de mon but ! Revoir ma famille et leur annoncer que je suis une star à l'autre bout du monde et que je vais bientôt ouvrir mon arène. Wooooow ! Je suis si heureuse Tanya !

Je prend mon amie dans mes bras en souriant, Galopa se joint à nous, très vite accompagnée de Lucario qui semble aussi heureux que moi d'enfin rentrer à la maison et montrer à toute la famille nos progrès ! J'ai hâte d'y arriver ! Alors que nous sommes en plein câlin trop mignon pleins d'amour, le capitaine annonce notre départ. Certaines personnes saluent leurs proches qu'ils ne reverront pas avant un moment apparemment, à leurs vues je me souviens de mon départ de Sinnoh, nous étions à Frimapic, ma famille, moi et Tanguy et Gladys. Ils étaient tous là à m'encourager pour ma nouvelle vie et voilà ce que nous sommes devenus moi et As.

*Bzzzz Bzzz*


Oh mince mon téléphone sonne ...

Je cherche frénétiquement dans mon sac, mince j'espère ne pas louper l'appel. En le prenant je vois que c'est ma mère, je décroche ... et rien. Au bout du fil je n'entend que le bruit d'un vent violent, d'un vent étonnement violent. J'ai beau appeler plusieurs fois, personne ne me répond.

Tanya j'ai peur ...

Puis après le vent, je sens que quelqu'un est en train de toucher au téléphone. Je prend le poignet de ma copine et nous nous éloignons du brouhaha de vacancier pour nous concentrer sur l'appel que j'ai passé en haut parleur. Je peine à entendre la voix qui en sort, mais je me doute qu'il s'agit de Nathan, mon petit frère de quatorze ans.

Allo ?! ALLO LISE ?

Nathan ? Qu'est-ce qui se passe ?

Je me retourne vers Tanya.

C'est mon petit frère, il a quatorze ans. Mais il a l'air affolé ...

Lise ! Vi...

Le téléphone s'arrête, je regarde ma batterie, elle n'a pas de problèmes. L'appel s'est terminé, je n'ai pas raccroché pourtant. Je commence à sérieusement me poser des questions. Je me laisse tomber au sol avec mon téléphone que je serre entre mes mains, je m'assoie sur le pont en réfléchissant, puis je me relève immédiatement.

J'espère que ce petit idiot ne me joue pas une petite surprise ... j'ai vraiment peur là ...

Lucario s'approche de moi en me regardant d'un air interrogateur, je le prend dans mes bras en essayant de me consoler que ça ne devait être qu'une mauvaise blague. J'espére que Tanya pensait la même chose. Mais ce vent violent, et puis cet air si paniqué de mon petit frère, ça ne lui ressemble pas. Et il n'a jamais été bon aux cours de théâtre, il ne joue pas aussi bien la comédie. J'ai comme un noeud qui prend forme dans mon ventre, Tanya peut sans doute remarquer que je commence à vraiment stresser. Pourquoi faut-il que le jour le plus beau de ma vie soit mit en péril à cause d'un appel si mystérieux ?



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 30 Déc - 21:59
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Tout semblait super bien aller jusqu’à présent. Lise était toujours dans sa superbe humeur habituelle, Prada n’avait pas encore fait de sienne avec son lucario, le ciel était dégagé et ensoleillé, le bateau était sorti du port sans problèmes, la mer s’annonçait calme durant toute la durée du trajet, cette petite semaine de vacances allait être fantasque quoi! Rien de plus beau que deux presque sœurs sur un bateau de croisière prête à revisiter des terres connues et visiter de la fam- Oh, le téléphone de Lise vibre.

« Peur? Peur de quoi? Il y a qui au bout du fil? Pas un vieux pervers, j’espère! »

Son petit frère? Le visage de Lise devint plus pâle que la peinture du navire, elle dut s’agenouiller au sol pour se recentrer. Faut dire que le mal de mer ça arrive à tout le monde… Puis, hop! D’un instant à l’autre, elle se relève avec un air agacé que Tanya n’a jamais vu sur le visage de sa copine. L’appel semblait avoir été coupé…Bon sang, il se passait quoi entre elle et son frère? L’artiste était bien heureuse que ses frères jumeaux n’étaient plus à la maison, pour lui faire ce genre de tours… L’humour de frérot, c’est toujours naze. Juste en dessous des blagues de papa. Pourtant, le regard de Lizy était ébranlé et nerveux, son portable tremblait entre ses mains, son lucario vient la consoler. Non! Aujourd’hui, allait être un beau jour! L’artiste attrape la main de la coordonnatrice et la relève sur pieds.

« Mais non, voyons! Il ne faut s’affoler pour un petit rien comme un appel manqué! Il est peut-être dans un tunnel ou le métro, qui sait? En tout cas, si ce qu’il avait à te dire était si important que ça, il te rappellera l’instant qu’il en sera ressorti! Pense logiquement, Lizy! Haha! »

Main dans la main, la plus petite des deux rousses guide la paire vers les chambres pour y déposer leurs bagages. Affichant le plus gros sourire possible sur ses lèvres, Tanya essaie de garder l’humeur de son amie en bonne et due forme. Gambadant gaiement à travers les couloirs tapissés, l’artiste arrive enfin devant leur porte de chambre et y passe sa clé magnétique. Superbe hublot avec vue sur la mer, champagne sur glace, craquelins sur demande, lits superposés, service aux chambres, que du service sur ce navire! Cependant, Prada n’avait pas le luxe de les suivre et se devait de retourner dans sa pokéball. Un cheval ne se laisse pas n’importe où, c’est plutôt compréhensible…

« Allez, pas question de faire une moue en cette belle journée! Waaaah… Regarde-moi cette vue! Je pourrais en peindre un tableau. »


Laissant la lumière du jour emplir leur chambre de sa douce chaleur, Tanya versa deux petites coupes de champagne et tendit une flûte à son amie déprimée.

« Un petit verre pour se calmer les nerfs, Lizy??? Allez…. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Dim 31 Déc - 9:34
Tanya me console en m'expliquant que si ça se trouve il est dans le métro ou sous un tunnel et qu'il capte mal. Mais pourquoi aurait-il utilisé le téléphone de ma mère ? Il possède le sien. Et surtout, son air affolé qui ne lui ressemble tellement pas m'inquiète au plus haut point. En voyant que cette histoire commençait à miner un peu le moral de notre troupe je me décide à me donner deux, trois gifles pour me faire réagir et aller de l'avant et essayer de ne pas y repenser jusqu'à notre arrivée à Rivamar. Qui est d'ailleurs programmée pour seize heures environ. Ah oui, ce n'est pas la porte à côté.

Mon amie me guide vers nos chambres pour la journée, Lucario nous suis. Il semble attiré par tout ce qu'il voit. C'est la première fois qu'il prend le bateau depuis son évolution et il voit le monde autrement. Lors de notre premier voyage, celui pour venir à Sinnoh ce n'était qu'un petit Riolu et je le tenais dans mes bras pour lui faire découvrir de nouvelles choses. Là il se sent libre et autonome et ça se voit à son visage qu'il est heureux. Une fois dans nos chambres nous déposons nos valises dans les compartiments prévus à cet effet. Il y a tout, c'est un superbe navire. Tanya s'aperçoit bien rapidement que mon moral n'est pas bien remontée, elle me propose une coupe de champagne que j'accepte volontiers. Je m'assois sur le lit le plus proche et prend la coupe de champagne.

Alors on se dit ... à notre voyage entre supers copines ?

Je lui fais un grand sourire et fait s'entrechoquer très légèrement nos coupes de champagne. Lucario s'assoie au sol et aiguise les lames sur le dos de ses pattes. Ahlala, toujours à penser combat celui-là. C'est presque pas s'il supplierais Tanya d'aller affronter Galopa sur le pont. Il devait bien y avoir un lieu d'affrontement, mais je préfère rester ici à discuter avec mon amie que je n'ai pas revu depuis le concours de Noël.

Alors toi, l'évolution de ton équipe avance ? Lors du concours je ne t'ai vu qu'avec Galopa et honnêtement, encore bravo vous avez été sublimes !

J'essaye de me changer les idées comme je peux mais ce n'est pas facile quand je suis tourmentée par quelque chose de me faire penser à autre chose. Je fais un sourire à Tanya, qui se veut le plus sincère mais le champagne avec le mouvement des vagues commence à me donner un léger mal de crâne qui n'est pas le bienvenue. Je ne veux pas craquer face à mon amie, pour qui je passerais ? Celle qui ne tiens pas la moitié d'une coupe de champagne ? Oh non tout mais pas ça ! Je continuais de la regarder en souriant, c'était ce que je faisais de mieux malgré un début de migraine.



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 31 Déc - 15:08
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Sentant déjà que l’humeur de son amie commençait à se remontrer, Tanya trinqua joyeusement avec elle. À leur voyage et leur amitié! Et que leur amitié vive longtemps! Un périple en si belle compagnie, comment le refuser ou laisser l’expérience tourner au vinaigre?

« Oui! À un super voyage entre super copines! »

Buvant quelques gorgées de l’alcool pétillant en regardant la mer briller, elle se demandait bien ce qui s’était passé au téléphone entre Lise et son frère. Avec le regard qu’elle avait le pont du navire, il était clair que quelque chose l’avait bouleversée, mais quoi? Tanya manquait de détails contextuels pour faire une hypothèse qui tiendrait la route, mais briser le petit moment de bonheur qu’elle avait réussi à redonner à Lise était hors de question. Les yeux dans son reflet, la rousse se retourna à la question de son amie avec un sourire bien fier. Entendre de tels compliments venant d’une personne si haut placée parmi les pléiades, comment refuser un tel honneur? Ça lui faisait vraiment chaud au cœur, surtout.

« Ah, merci beaucoup, Lise! Moi et Prada, on a travaillés très fort pour ce spectacle. Je crois qu’on a bien mérité tous nos applaudissements! C’était bien la première fois où j’ai eu aussi chaud, haha! »

Sirotant son champagne avec le petit doigt bien levé dans les airs, Tanya ne pouvait que laisser montrer son orgueil d’un cran. Éduquer Prada à enchainer des mouvements sans ordres n‘était pas une mince affaire, surtout quand ta vie est mise en jeu à chaque échec! Le temps de perfectionner son ballet et de le mélanger à toutes sortes d’autres influences exotiques n’était pas une chose facile non plus. Quant aux rubans, ha! Elle ne voulait même plus y repenser!

« Mais c’est bien vrai, ce que tu dis… Tu n’as vu que Prada dans mon équipe! Et puis Sylvestre, aussi! Mon œuf d’Évoli. Je lui suis enfin trouvé un nom! Il va bien falloir que je te présente aux autres, un jour! Bref, quelques jours après notre rencontre à Herisis, j’avais réussi à capturer un Couaneton que j’ai tout dernièrement fait évoluer en Lakmécygne! Comme je t’avais dit, lors de notre rencontre dans le désert! Et en plus de mon œuf, faut croire que j’ai eu la chance du siècle, en retrouvant un fossile d’Amagara dans notre grenier! Une trouvaille incroyable! Mes parents croyaient que ce n'était qu'une décoration murale bidon, mais non! Je n’ai pas encore eu la chance de le faire ressusciter, l’instant qu’on revient à Lumiris, je cogne à la porte du laboratoire! »

La joie de l’artiste ne pouvait être cachée par un simple petit vers de champagne, elle rayonnait de joie. À l’idée de son équipe de concours qui commençait enfin à se concrétiser. À son succès au spectacle de Noël. À son œuf et son fossile qui prendront bientôt vie. À son voyage avec Lise. Tanya ne pouvait être plus heureuse! Faut dire que le champagne aidait un peu, aussi…

« Et, toi? Est-ce que tu as perfectionné ton équipe de type fée pour devenir championne d’arène? »



Dernière édition par Tanya Amber le Lun 1 Jan - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Lun 1 Jan - 17:44
La voir aussi heureuse me fait sourire, je suis contente de voir que le concours pour lequel les trois stars Pléiades nous avons travaillé et modifiés chaque jour, lui avait fait tant plaisir. C'était un honneur de donner une image de motivation et d'artistique de notre groupe à toute la région. Et ce concours en était la preuve. Je lui souriais. Elle semble heureuse également de me parler de sa team qu'elle commence à compléter. Ah enfiiin, qu'est-ce que je suis contente de voir qu'elle est heureuse de son équipe. Son petit œuf par contre n'a pas encore évolué, il en met du temps dit donc.

Il n'a pas l'air de vouloir éclore tout de suite ton petit oeuf. Je me souviens encore quand tu le dorlotais dans ton sac à Herisis. Trop mignon, hihi.

C'est dingue de voir à quel point elle arrive à me changer les idées cette jeune femme. Je me sens toujours bien lorsque je discute avec Tanya. Et là je prend vraiment plaisir à écouter tout ce qu'elle me dit. J'imagine toutes ses aventures avec son Couaneton qui a évolué très récemment en Lackmécygne, avec son oeuf à qui elle a donné un surnom, avec Prada bien évidemment. Et puis elle me dit qu'elle a découvert un fossile dans son grenier ? Intéressant, je n'ai jamais vu de Fossile et je n'ai surtout jamais rencontré de pokémons sortit de leur état fossile.

Oh je n'ai jamais vu de fossile. Tu es une dresseuse pleine d'envie de découverte. Un oeuf, un fossile. Tu vas être calé au niveau différents pokémons, hihi. Oh et en ce qui concerne mon équipe eh bien, Starlight a évolué. Ma petite Mélofée est devenue une grande Mélodelfe. J'ai toujours Feunard d'Alola. Puis Dedenne et Trousselin sont toujours mes deux petits bébés. Mon oeuf d'evoli a éclos c'est une sublime Nymphali a l'heure actuelle. Et je possède toujours ma Oratoria chromatique. Mon arène va bientôt voir le jour, hihi !

As me donne un petit coup de coude en souriant.

Ah oui et je possédais un second oeuf qui a éclos également. C'était un Tylton chromatique qui a vite évolué en Altaria. Et avec les activités du marché de Noël j'ai pu avoir quelques cadeaux bien précieux. Une fois à Sinnoh je te montrerais tout ça.

Si Tanya est un peu observatrice elle peut remarquer que je joue avec un mystérieux bracelet qui est à mon poignet. Il renferme une Gemme Sésame, qui permet de faire méga-évoluer un pokémon. J'ai tellement hâte de lui montrer l'évolution de mon équipe.

Le champagne me monte un peu à la tête, je vais faire une petite sieste, ça ne te dérange pas ? Tu peux prendre mes pokémons pour aller t'amuser sur le pont avec eux, j'ai confiance en toi, hihi.

Je me lève et dépose la coupe de champagne sur la petite table puis j'en profite pour prendre Tanya une nouvelle fois dans mes bras, ça me fait tellement plaisir de la voir partager ce voyage avec moi. Puis je m'installe confortablement dans le lit, sans couverture, il fait bien assez bon avec la climatisation. Je laisse mes neufs pokéballs sur la table, Lucario souhaite cependant rester à mes côtés.



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 1 Jan - 22:27
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Lise semblait toujours être deux pas devant Tanya, quoi qu’elle fasse! C’était bien normal, après tout. Une star pléiade à beaucoup plus d’expérience et de moyens qu’un coordinateur normal. Elle était bien heureuse d’entendre que la petite bouboule rose, qu’elle adorait câliner au désert, avait fini par trouver sa forme finale et que les œufs qu’elle trainait dans ses sacs avaient  ouverts leurs yeux au monde. Pas comme le sien, en tout cas…

« Wah! Tant de pokémons, je suis trop contente pour toi! Je suis sûre que tu vas être une excellente championne d’arène! Avec autant de pokémon sous ta ceinture, je ne sais pas comment tu fais! Et des cadeaux précieux? J’ai hâte de voir! En tout cas, j’aimerais bien avoir ton petit truc pour faire éclore tes œufs d’un claquement de doigts comme ça! Mon Évoli aime bien se la coller douce dans son coco… Je lui mets mon casque d’écoute avec de la musique classique, en espérant l’habituer au rythme des concours. J’ai hâte de voir ce qu’il va devenir! »

Sa copine semblait beaucoup plus heureuse que sur le pont du navire, Tanya espérait bien qu’elle lui avait fait un bon effet. Voir sa Lizy toute triste et stressée la rendait tout aussi ébranlée qu’elle. Jamais ne l’avait-elle vu dans un état pareil. Cet appel, il ne devait pas être normal…

« Oui, repose-toi, Lizy! Je vais te laisser en paix. Prada doit vouloir retourner dehors, de toute façon. Tu remontes sur le pont, si tu as besoin de moi? »


Finissant d’une traite les quelques gouttes qui restaient dans sa flûte, Tanya se relève un peu titubante, non sans son propre petit mal de tête qui commençait. S’accrochant sur la rampe du lit superposé pour ne pas tomber en pleine face, la rousse regarde la montagne de pokéballs sur la table à café.

« Hum, Lise? Quel pokéball cont-… »


Si elle avait commencé sa phrase d’un ton plutôt normal, elle l’avait bien terminé douce et coupé sec, avec le regard que le Lucario lui donnait. Avec Lise déjà dos à elle et son garde du corps prêt à tout pour qu’elle reste endormie et sans dérangements, l’artiste piqua deux boules rouges au hasard et disparut de la chambre sans bruits.

Le vent dans la crinière, Prada huma l’air et l’eau salée avec une grande satisfaction, tandis que Wiess essayait de combattre le vent de ses ailes. Attablée sur le pont avant du navire, Tanya pris le temps d’admirer la beauté de l’eau et de la perspective atmosphérique, les couleurs, les odeurs, l’humidité. Son carnet sur la table et sa main en mouvements constants, elle regarda son cheval briller au vent et son cygne voltiger devant la proue. Puis, vint le tour des pokémon de Lise de se dégourdir à l’air libre. L’Altaria doré et le Nympahli en sortirent tout de suite avec un air un peu confus et inquiet. Considérant que Tanya ressemblait peu à Lise, hormis leurs cheveux roux, c’était bien normal pour eux de ne pas comprendre pourquoi Lise n’était pas le premier visage qu’ils rencontraient.

« Hum… Coucou, les amis! Je suis une bonne amie de votre chère Lizy. Elle est en sieste en ce moment et m’a demandé de m’occuper de vous. Alors….soyez gentils avec les miens et rester hors du trouble, d’accord? »

Quelques minutes plus tard, Tanya était au paradis. Un cocktail aux fruits entre les doigts, elle esquissait le portrait du Nymphali, tandis que Wiess et l’Altaria de Lise se nettoyaient les plumes. Prada était sage, le vent était doux, tout allait bien. Elle avait presque oublié l’existence de Lise et de son drôle de coup de fil. Elle ne savait toujours pas comment elle avait eu le cocktail, mais ce n’était qu’un détail…


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Mar 2 Jan - 10:00
Je n'avais même pas entendu la dernière phrase de Tanya que je commençais à plonger dans un profond sommeil, qu'est-ce que c'est efficace quand même le champagne pour dormir plus rapidement. Oui je vous l'accorde, je ne tiens absolument pas l'alcool, même une toute petite flute de champagne ça me cloue au lit. Lucario me sert de garde du corps et ne laisse vraiment personne me déranger. Il commence d'ailleurs à roupiller en bas de mon lit. J'ai du mal à dormir, je gigote, mon esprit travaille, je repense à cet appel. Et si le pire était en train d'arriver ? Je ne pourrais en avoir le coeur seulement si j'arrive à m'endormir, le voyage paraîtra moins long.

Je réussis tout de même à faire une sieste, en me relevant, en sursaut je remarque que j'ai dormis et qu'il est déjà treize heures. Oh zut, j'ai dormis autant de temps ? Je ne m'en étais même pas rendu compte ! Je me lève donc rapidement de mon lit, Lucario jouait avec Trousselin que Tanya n'avait apparemment pas emmené. Je met mes chaussures à talons, une longue veste blanche puis je remet mes pokéballs à ma ceinture.

Ah, elle a pris Delta et Nylia. Bon allez, As, Pinky on va se dégourdir les jambes ?

Mes pokémons quittent la chambre en même temps que moi. Je sers mon téléphone, je ne compte pas rejoindre Tanya maintenant. Je nous guide en direction d'un grand hall où il y a un buffet. As semble revivre, quant à Pinky elle le suit joyeusement, pour une fois qu'ils peuvent s'amuser tous les deux ensembles. J'allume mon téléphone et je remarque que mon petit frère a encore une fois essayé de m'appeler. Nous nous approchions de Sinnoh et ça n'allait pas vraiment se dérouler comme nous le souhaitions. Déjà, le temps s'était gâté, il faisait sombre. Pinky vint se blottir contre moi en entendant l'appel du commandant qui résonnait dans tout le navire.

Mesdames et messieurs veuillez regagner votre chambre s'il vous plaît, il se trouve que le temps aux abords de Sinnoh n'est pas le même que celui de Lumiris. Veuillez passer par le couloir principal dans le calme et le silence, une tempête est à prévoir. Ne vous inquiétez pas, notre travail est de vous assurer confort et protection jusqu'à notre arrivée à Rivamar. Nous vous tiendrons au courant toutes les heures.

Il faut qu'on rejoignent Tanya ...

Je range mon téléphone, à contrecœur et fonce en direction du pont où Tanya a sûrement dû aller. L'avancée se fait difficilement, malgré l'appel du capitaine tout le monde panique et fonce se réfugier dans sa chambre. Quelques vagues font déjà tanguer le bateau, j'ai du mal à marcher correctement nous arrivons finalement en un seul morceau sur le pont.

TANYA !!

Je cherche mon amie du regard, une petite pluie commence à tomber, ou bien est-ce juste l'écume des vagues puissantes qui frappent contre la coque. Je n'en ai aucunes idées. Je cherche frénétiquement ma meilleure copine, ce voyage vire vraiment au cauchemar. Je suis à l'instant présent partagée entre la peur et l'inquiétude. Je ne sais pas où est Tanya, ce virement temps m'inquiète et l'appel mystérieux de Nathan n'arrange rien. Il faut que je le rappelle, mais j'ai bien trop de choses à gérer pour l'instant pour me permettre d'être inquiète. Lucario m'appelle, me montrant Tanya avec Altaria, Nymphali, Prada et une magnifique Lackmécygne. Je m'avance vers tout le joli petit groupe.

On feraient mieux de rentrer dans la cabine ...



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 2 Jan - 15:55
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

À moitié assommée par l’alcool du punch et le champagne, Tanya peinait à garder ses yeux lourds ouverts. Ne s’apercevant pas des nuages sombres qui se pointaient le bout du nez, l’artiste continuait bien malgré elle son portrait de Nymphali, jurant à chaque fois qu’une goutte d’eau se décidait de tomber sur ses lignes d’encre fine. Le mauvais temps qui s’annonçait n’était pas assez dérangeant pour qu’elle quitte le pont. Au contraire, elle acceptait cet horrible revirement de température comme un challenge à surmonter : combien de temps est-ce que je peux rester sous la pluie avant que mon dessin ne soit complètement fichu. C’était bien son genre, défier les choses indéniables, de renier la logique pour le goût du danger, d’avoir peur pour se divertir. Ne raffolant pas de la pluie, Prada s’était abrité sous l’un des multiples parasols géants qui parsemaient le pont du bateau. Le Nymphali de Lise semblait encore bien se porter, souriant gaiement tandis qu’elle attrapait des gouttelettes de pluie sur sa langue et ses rubans. Quant à Weiss et l’Altaria doré, les oiseaux ne se tannent jamais de la pluie, le cygne en dansait presque. Si Tanya riait de joie depuis avoir touché le fond de son second verre alcoolisé, elle en pleurait presque lorsque l’évolution quitta sa chaise de plage pour aller rejoindre sa dresseuse.

« Nooooooon! Aww…J’avais presque terminé, en plus! Oh… Coucou, Lizyyyyy!! T’as fait une bonne sieste? Faut retourner dans la cabine, pourquoi çaaaa? »


Visiblement sous influence, Tanya hoqueta quelques fois, avant de joyeusement regarder son amie avec de grands yeux globuleux. Une large goutte lui tomba sur la main, puis sur le front, sur la table, sur son genou. À découvert sous un ciel plus noir que la mer, une pluie torrentielle et glaciale ne tarda pas à s’abattre sur les rousses et leurs pokémons. Criant comme un enfant en panique, Tanya se releva en titubant et partit à la rescousse de sa jument qu’elle recapsula dans son honor ball. Glissant sur le pont mouillé à la recherche de son cygne, l’artiste attrapa Weiss dans ses bras comme s’il n’était qu’un simple poulet, et disparut dans le confort du navire avec Lise. Heureusement, l’eau glaciale de l’orage avait quelque peu aidé l’ainée à reprendre le dessus sur l’alcool.

« Whoooo! Quel voyage, Lizy! Je ne m’étais pas sentie aussi vivante, depuis la fois où j’ai dû détruire un nid de Dardargnan et me sauver la peau à la course. Oooouuuuff! J’espère qu’ils ont des séchoirs à cheveux dans les caaAAaaaaaAAa… »


Le navire entier sembla se pencher sur un seul côté, laissant les vagues violentes lécher les parois du navire en un son sourd et terrifiant. Des employés du bateau de croisière arrivèrent à la course, afin de bloquer et sécuriser les lourdes portes métalliques qui séparaient l’intérieur du navire du pont envahi d’eau. Pour la première fois depuis le début du voyage, Tanya commençait aussi à pressentir un mauvais hommage. Le regard inquièt, elle se retourna vers sa copine trempée.

« On ferait mieux de retourner dans nos chambres…Ça ne va pas être marrant. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Mar 2 Jan - 19:15
Tanya semble bien prise par l'alcool tout de même. Ce n'est pas bien de se servir sans regarder ce que l'on prend. La pauvre, elle manque même de tomber lorsque l'on quitte le pont pour entrer dans le couloir qui mène aux chambres. Les personnes du personnels ont du mal à tenir debout également. Il faut vite rentrer dans nos chambres. Les vagues sont si violentes que le bateau tangue de gauche à droite, très violemment. Lucario masque sa peur en faisant le mâle fort auprès de ma petite Trousselin qui tremblotte de peur. Nymphali a rejoins son Lucario en gémissant de peur. Quant à Altaria il amortit nos chocs contre les murs avec ses ailes duveteuses.

Wow ...

Je tombe en avant à cause d'une vague qui est presque passée au dessus du bateau. Ce temps n'est pas normal, il faut essayer de savoir ce qui se trame et on ne le saura jamais si le capitaine ne nous tiens au courant que toutes les heures. Nous parvenons finalement à la chambre, je l'ouvre et me jette littéralement à l'intérieur avec nos pokémons et en emmenant Tanya vers moi, je lui fais immédiatement part de mes craintes, en tentant de m'asseoir sur mon lit.

Ce temps n'est pas normal ! La route maritime de Lumiris à Sinnoh a toujours été pluvieuse certes, mais jamais je n'ai entendu parler de tempêtes aussi violentes. Je n'aime pas rester sans réponses, j'ai envie d'essayer de rejoindre la cabine du capitaine pour en savoir plus ... on se la joue à la James Bond ?

Oui bon ok, je peux très facilement redevenir une gamine lorsqu'il s'agit de faire une mission top secrète. Mais là honnêtement si Tanya est partante il va falloir être très discrète. Jamais quelqu'un du personnel ne nous laissera entrer dans la cabine du capitaine si facilement, d'ailleurs, vu l'état actuel du bateau, jamais personne ne nous laissera sortir de notre cabine. Il va falloir être discrètes. Enfin ! Ne nous excitons pas trop vite, Tanya n'a pas encore donné son avis. Si elle n'est pas de la partie je pourrais essayer d'y aller seule avec Lucario, je la laisserais s'occuper avec tout le reste de mon équipe. Mais c'est toujours plus fun à deux. Notre voyage débute drôlement, après cet appel angoissant, voilà qu'un mystérieuse tempête prend d'assaut notre bateau. On dirait que quelque chose veut nous empêcher d'arriver à Sinnoh ... ahlala ... mon imagination ...



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 2 Jan - 20:34
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Tanya regarda son amie avec de grands yeux perdus. Elle voulait aller voir le capitaine? Pour un simple orage? Est-ce que Lise était toujours sous l’effet du champagne? Est-ce qu’elle était toujours sous l’effet de son cocktail magique aux ananas et cerises surettes? L’artiste ne savait plus si c’était sa tête qui faisait tourner le navire ou l’inverse. Ses pieds étaient lourds, sa tête légère, sa vision un peu assombrie. Après avoir cligné des yeux une bonne dizaine de fois, Tanya se ne savait plus quoi répondre. C’était quoi la question déjà?

« Huum…Non? Ahah! Lizy, je suis d’avis avec toi que ce temps n’est pas très beau, mais…*Achou!* Faut pas se faire autant de soucis pour ça! Mais… Ahah! Si tu veux ABSOLUMENT y aller, j’y vais avec toi! MAIS!!!  Après qu’on se soit séchés *Achou!* les cheveux. Et puis changer de vêtements aussi… Et puis pourquoi pas une douche? Pas question que je tombe malade avant d’avoir visité tes parents! *Achou!* Ah, bordel...»

Reniflant quelques fois avant de se prendre un mouchoir, l’artiste tituba vers la petite salle de bain près des lits et se sécha le visage et les cheveux d’une serviette chaude. Elle en passa deux pour Lise et ses pokémons. La serviette autour de la tête, la danseuse se laissa tomber sur le lit près de Lise, étalant ses longs membres sur toute la largeur du matelas. Lise ne semblait toujours pas avoir bonne mine, séchant ses pokémons avant sa propre personne avec une moue perplexe. Comment un si beau voyage arrivait-il à virer au vinaigre aussi rapidement? En premier c’est le téléphone, ensuite c’est la tempête! Quels dieux avaient-elles enragés pour mériter un tel évènement? Avec ses éternuements aigus qui devenaient de plus en plus répétitifs, Tanya ne se voyait en aucune disposition pour aller voir le capitaine. En de ses problèmes nasaux, la chair de poule et le vertige commençaient à lui rendre la vie difficile. Pourtant, personne n’annonçait de tempête à la météo…

« Au fait, Lizy…*sniff* Est-ce que ton frère t’a rappelé? »


Sur ses coudes et genoux, la plus petite des deux retira sa serviette et commença à masser les cheveux de son amie encore mouillée. Si elle avait reçu un second coup de fil de sa part, c’était peut-être le bon moment de lui redonner un coup de fil.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Mar 2 Jan - 21:20
Tanya n'arrête pas d'éternuer. Oh non la pauvre ... elle risque d'attraper du mal si elle ne va pas se sécher les cheveux. Heureusement, après avoir gentiment refusé ma proposition elle décide de se moucher et de se laver les cheveux et le visage. Elle me propose des serviettes humides et chaudes pour faire de même avec mon visage et mes cheveux. Après m'être occupée rapidement de moi, je prend le temps de nettoyer les ailes duveteuses, légèrement humides de mon Altaria qui commence à s'endormir. Quant à Nymphali, elle se fait gentiment dorloter par Lucario.

Oh Tanya ... tu as attrapé du mal on dirait.

Elle me demande ensuite si j'ai reçu un second coup de téléphone de mon petit frère. Je n'ose pas lui répondre sur l'instant, puis je me fixe sur mon téléphone. Je le déverrouille et aperçoit encore l'icône d'un appel manqué. Je hoche la tête dans sa direction puis je décide d'aller m'asseoir à côté d'elle en posant ma tête sur son épaule.

Il a essayé de me rappeler lorsque je dormais. J'ai essayé de le rappeler mais au même moment le capitaine à fait son appel et depuis je n'ai pas réessayé ... j'ai peur.

Lucario s'incruste à côté de moi et grogne légèrement, je le prend dans mes bras en lui frottant délicatement le bras. Malgré ses airs de grand mâle dominant il n'en reste pas moins mon tout premier pokémon, mon bébé, ... on a vécu tellement de choses ensembles. Et le plus beau lien entre un dresseur et son pokémon c'est bien l'amour, sans ça, je n'aurais pas pu traverser tant d'épreuves avec lui.

Bon ... je suppose que tu vas me dire de le rappeler ...

Je fais le code de mon téléphone en me redressant, je dois prendre mon courage à deux mains et essayer de le rappeler. Mes mains tremblent, mes pokémons me regardent d'un air inquiet, ils ne comprennent pas ce qui va se passer. Je leur fais un sourire pour ne pas qu'il s'inquiète. Les vagues continuent de frapper, Nymphali gémit de peur, la pauvre petit n'aime pas les tempêtes. Lucario s'assoie par terre à côté d'elle, avec Delta ils l'entourent pour ne pas la laisser. Quant à moi, je déglutit à nouveau en voyant le numéro de mon petit frère puis je l'appelle.

*Biiip .... Biiiiip ....*

LISE ?!

Je sursaute, la voix de mon frère résonne dans la chambre. Il y a toujours ce vent violent derrière lui, la tempête qu'il y a là-bas semble aussi violente que celle en mer, voire même pire. Je reprend le contrôle de moi-même et décide de mettre le haut-parleur pour que Tanya puisse entendre la conversation.

Nathan ! Dit moi ce qu'il se passe !

C'est terrible ... *Bzzz* Tempête ... *Bzzz* Papa et Maman ...

Quoi ? Mais ... Nathan je ne comprend rien ! Le réseau ne passe pas ? Il y a une tempête à Rivamar ? Que se passe t-il avec Papa et Maman ?

Non Lise pas Rivamar ! Tout Sinnoh !

Mon coeur s'arrête ... mais que se passe t-il à Sinnoh ? Pourquoi me parle t-il de Papa et Maman ? Les larmes me montent, je n'arrive pas à garder mon calme.

NATHAN ! Que se passe t-il avec Papa et Maman ?

Soudain, le pire ... je reconnais le hurlement du Dracolosse de mon père. Il semble lancer une attaque contre quelque chose. On peut entendre le souffle de Nathan qui s'accélère, il court. Je panique, je commence à pleurer. Puis soudain ... plus rien.... le téléphone a de nouveau coupé. Je lâche mon appareil au sol, pleurant à chaudes larmes en me recroquevillant sur le lit de Tanya. Mais qu'ai-je fait pour mériter des vacances pareilles ? J'ai peur.

Papa, Maman ... Sinnoh. Je ne comprend pas ... Le hurlement d'un pokémon que tu as entendu en fond. C'est celui de mon père ... pourquoi se bat-il ? Qu'est-ce qui se passe ? Tanya, oh Tanya je suis vraiment désolée de t'embarquer là dedans ...

Puis je fond en larmes ... comprenant enfin que ce voyage ne va pas dérouler comme nous le souhaitions ...



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 3 Jan - 15:25
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

L’atmosphère de la petite cabine était si tendue et malaisante, même une mouche ne semblait pas vouloir y battre les ailes. Les gémissements des pokémons apeurés par la tempête, le son affreux des vagues qui déferlaient sur le navire, le vent qui hurlait comme un prédateur en chasse, les échos chaotiques et incompréhensibles qui sortait du téléphone de Lise et les pleurs incontrôlables de cette dernière. Essayant du mieux qu’elle put de ravaler la boule insupportable qui lui montait dans la gorge, Tanya pris son amie dans ses bras, les passant la main dans ses cheveux humides. Incapable de ravaler ses larmes, l’artiste rejoint le cœur de pleurs qui résonnait entre leurs quatre murs de bois stratifié. Un bateau qui naviguait en mer instable, une tempête qui déferlait sur tout Sinnoh, un combat, un accident avec les parents de Lise… cette journée s’empirait plus vite qu’elle ne pouvait l’imaginer. Reniflant et éternuant sans cesse, Tanya ravale ses émotions et ramène son amie à la réalité.

« Lise…Lizy! On doit rester forte! Quoi qu’il se passe à Sinnoh, on y arrivera en un seul morceau! Et même si c’est la pire tempête de l’année qui s’annonce, on sera toujours à tes côtés! Moi, Weiss, Prada et tous tes merveilleux pokémons! On sera tous là pour toi! Je serai là pour toi. Tu dois rester forte! *Achou!* Quoi qu’il arrive, je ne t’en voudrais jamais de m’avoir apporté avec toi! Promis! »

La tête de Lise contre sa poitrine, l’artiste se recule afin de voir le visage de son amie. Ses yeux vitreux et remplis de larmes, Tanya cherche la main de Lise avec la sienne et la remonte au niveau de leur visage. De son petit doigt tremblotant, elle enroule l’auriculaire de la détressée avec le sien, officialisant une promesse honnête. Son regard plongé dans celui de Lise, la ballerine ne peut que lui sourire et hoqueter tristement. Elle détestait voir sa chère Lizy si triste et déprimée, mais certes elle comprenait bien ses raisons. Ce qui lui arrivait n’était pas normal. Cette journée n’était pas normale. Quelque chose clochait dans cette histoire… Puis, elle comprit pourquoi. En quittant ses yeux de ceux de Lise, elle regarda par le hublot. Elle voyait la côte de Sinnoh, à des centaines de kilomètres de là. Cette petite parcelle de terre qui piquait juste au-dessus de la mer tourmentée. Sinnoh et cet immense nuage noir qui l’auréolait. La mort…

« Lise, je t’aime. Je t’aime, d’accord? Essaie de dormir un peu. Je serais ici avec toi. On est tous ici. On a encore beaucoup de chemin à faire…»

Resserrant son amie contre elle une seconde fois, la danseuse laissa sa jambe remonter le long du corps de Lise vers le mur, tirant discrètement la corde du store. Avec cet horrible spectacle derrière les rideaux, Tanya ne savait pas elle serait capable de dormir ou non. Son Lakmécygne en petite boule près d’eux, l’adolescente tâcha de fermer les yeux et d’éviter la réalité de la situation. Quand Lise allait voir ce qu’était devenu de Sinnoh, elle serait irrécupérable…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Mer 3 Jan - 17:29
Tanya me réconforte du mieux qu'elle peut. Je suis heureuse de l'avoir en tant qu'amie, c'est une femme tellement gentille et qui me supporte. Je lui serais à jamais reconnaissante d'avoir vécu ce moment avec moi. Je commence à fatiguer à nouveau de pleurer sans arrêt, il faut que je me repose, ce voyage est fatiguant. Je commence à me demander si je ne fais pas une erreur en allant à Sinnoh, puis le hurlement du Dracolosse de papa résonne dans ma tête, qu'est-ce qui le met autant en rage ? Pourquoi Nathan s'est-il mit à courir ? Tant de questions sans réponses.

Luca ? ...

Lucario a les larmes aux yeux, ça lui a fait un choc d'entendre la voix de mon petit-frère qu'il a beaucoup connu, si tremblotante, hésitante, paniquée. Tanya dessus doucement le store pour que je ne regarde pas l'extérieur, ça me fait encore plus mal mais j'avale ma tristesse en serrant les bras de mon amie qui me sert fort contre elle. Je ne vais pas la laisser, je ne la laisserais jamais, je ne veux pas non plus qu'il lui arrive quelque chose de malheureux ... en repensant à mon enfance, au Draco tout mignon avec qui je courais dans les rues, la douce voix de Tanya m'endors. J'arrive à sortir un léger "je t'aime".

Je sens quelque chose de doux qui me frotte, est-ce Tanya qui veut me réveiller ? Non, c'est bien trop éclairé pour que ça ressemble à ma chambre. En ouvrant les yeux je vois la sublime ville de Rivamar, pourquoi tout a l'air intact ? Nous sommes déjà arrivés ? Où est Tanya ? Non, c'est un rêve ... malheureusement. Nathan se précipite dans mes bras, il a un petit pokémon dont je n'arrive pas à distinguer la forme. Je vois mes parents derrière moi, attablés avec mon amie, je souris, je suis heureuse. Puis tout commence à se brouiller, la pluie s'abat sur Rivamar, les murs de notre maisons se déchirent, Tanya se lève et recule, elle panique, de quoi ?!

En me retournant j'aperçois un effrayant Dracolosse. Il tire un puissant Ultralaser dans notre direction, je me jette sur mon amie, Lucario qui était sortie de sa pokéball crée une protection verdâtre, c'est abri. Il nous protège des dégâts, un combat terrifiant va s'engager. Je panique, Nathan et mes parents ont disparut, je suis debout dans les décombres flous de ma maison que j'ai du mal à reconnaître tellement mon rêve se brouille, je tremble ... puis tout disparaît. J'ouvre les yeux, en panique dans la chambre. Je respire fort, je regarde Tanya et m'excuse.

Je ... je suis désolée ... j'ai fait un cauchemar.

*Bzzz*

Les hauts parleurs s'allument, le bateau bouge toujours autant.

Mesdames et messieurs, nous débarquerons à Frimapic à cause ... d'un soucis ... technique à Rivamar. Toute l'équipe s'excuse de la gêne occasionnée.

Je me lève du lit, serrant le poing, attrapant mes pokéballs, rappelant Nymphali et Trousselin. Il ne reste que Altaria et Lucario avec nous. Je sors mon sac à dos et prend une longue veste noire avec capuche que j'enfile immédiatement. Je suis venu à Sinnoh pour aller à Rivamar, nous n'allons pas perdre plus de temps que ça. Je me retourne vers Tanya, d'un air déterminé et en relevant le store je peux remarquer la tempête s'est légèrement calmé, il n'y a plus de vents violents.

Je veux aller à Rivamar ... te sens-tu prête pour ton baptême de l'air avec Altaria ?

Je venais de faire cette déclaration comme une déclaration de guerre, le capitaine ne nous a pas tout dit sur ce qui s'était passé à Rivamar. Et pourquoi accoster aussi loin ? Il n'en est pas question et je compte bien réagir en conséquence ! Espérons que cette fois Tanya sera de mon côté, Altaria est un très bon pokémon aérien, il contrôle l'air très facilement. Même si les vents sont toujours puissants il prendra extrêmement soin de nous. Mais s'en est trop, j'ai trop de questions sans réponses ! Allons à Sinnoh par nous même, nous longeons en ce moment même la côté, Rivamar est caché par de la brume ! Trop mystérieux ... trop inquiétant pour que je ne fasse rien !



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 3 Jan - 21:23
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Plongé dans un sommeil turbulent et sans rêves, l’esprit de Tanya travaille à la garder éveillée plus qu’à la laisser se reposer. Rouvrant ses yeux noisette à toutes que dix ou quinze minutes, la demoiselle fixe le hublot caché, le plafond poussiéreux, Lise qui dort dans ses bras, puis le hublot une deuxième fois. Cette catastrophe qui grugeait Sinnoh, si puissante et dévastatrice. Tanya voulait revoir l’ampleur de la situation, se rincer l’œil face à la terrible réalité. Regarder ouragan de terreur déferler sur sa terre natale, c’était comme gratter une cicatrice en train de guérir. Une réaction naturelle, bien qu’illogique. Elle devait savoir ce qui se tramait derrière le store. Mais Lise… Lise ne dormait peut-être pas aussi profondément qu’elle en avait l’air. Peut-être qu’elle se rêverait si sa copine bougeait trop. Ses pupilles bougeaient frénétiquement sous ses paupières, elle grommelait des mots quelle Tanya ne comprenait pas, ses mains étaient serrées en poings. Un cauchemar certainement. Éventuellement, malgré les effets néfastes de l’alcool et la fièvre qui accompagnait ses éternuements, l’artiste arriva finalement à bien fermer l’œil et se reposer pleinement.

[★★★]

Quelque chose gigote entre ses bras, la chaleur qui l’avait gardé au chaud un long moment commençait à la quitter. Mi-endormie, la malade tenta de calmer son ami anxieux en resserrant son étreinte autour d’elle. Rien à faire. Elle bouge dans tous les sens, elle respire fortement, elle panique. Tandis que Tanya ouvre les yeux pour essayer de comprendre la situation, Lise se relève en sursaut et lui balance son coude dans le front. Un mauvais rêve, clairement! Essayant de retenir ses gémissements de douleur pour ne pas alerter Lise, l’assommée se relève péniblement pour la voir ranger ses pokémons et se laisser aller en monde ninja. Elles ne pouvaient pas descendre à Rivamar, ça allait déjà bien assez mal comme c’est… Lorsque ses oreilles arrêtèrent de bourdonner et son équilibre lui était revenu, l’esprit aventurier de Tanya parti en flammes, sans oublier la trace rouge en plein milieu de son front.

« Aye aye, capitaine! Pas question de manquer cette chance! J’embarque avec toi, coute que coute! »

Pris par le zèle et la fougue aventurière, la rousse tâche de mettre autant de couches de vêtements possibles. Une chemise sèche, un chandail à manches longues, une veste, son manteau, son poncho imperméable. Et cette fois-ci, même si elle l’avait fait à la hâte, elle avait l’air stylée… ou presque. Puis le souci du détail lui revint. Un Altaria est bien assez grand pour supporter trois personnes, mais dans cette tempête…et les bagages? Tous leurs trucs? Le vent? La tempête que Lise n’avait pas encore vue? Elles allaient en faire quoi? Wiess pouvait bien voler, mais il n’avait pas la masse et la force de tout trainer avec lui. En plus de tout ça, il avait toujours eu une aile plus faible que l’autre… Un sourire un peu perdu sous le nez, Tanya pointa vers leurs grosses valises.

« Hum…Lise? On va faire quoi de tout ça? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Jeu 4 Jan - 9:50
Tanya semble partante pour nous accompagner. Cette partie de notre aventure n'allait pas être la plus amusante mais quand il faut le faire, eh bien il le faut ! Elle se munit de plusieurs couches de vêtements pour éviter de tomber malade sous la tempête qui semble reprendre de la force. Altaria n'allait pas s'en sortir sous cette forme. Les Méga-évolutions me fatiguent, mais je n'ai pas le choix si nous voulons arriver vivantes à Rivamar. Elle soulève ensuite une question que je ne m'étais pas posée mais à laquelle j'avais une réponse directe.

En ce qui concerne les bagages nous allons les confier au capitaine qui les desservira à Frimapic. Je vais lui demander de les donner à Gladys, je connais la championne depuis mon enfance elle en prendra soin lorsqu'elle saura qu'il s'agit de mes affaires et de ceux d'une super copine.

Je prend le bras de mon amie, puis, suivit par Lucario et Altaria nous quittons notre chambre avec notre valise. Je prend tout de même avec moi un sac à dos, avec de quoi soigner nos pokémons si jamais il y a besoin. Puis une carte de la région, et mon téléphone que j'ai toujours dans ma poche. Je guide la marche jusqu'à une carte du bateau pour se repérer. Les lumières des couloirs sont toujours au plus bas, presque impossible de se repérer sans le flash de mon téléphone.

Ok ce n'est pas si loin, il faut passer derrière le bar qui est dans le hall.

J'avance rapidement jusque dans le hall, il n'y a personne, les vagues cognent fort contre les rebords de navire. Je manque de trébucher à cause des mouvements du navire, le nombre de personnes malade lors de ce voyage, je n'ose même pas imaginer ça. Nous avançons tranquillement mais sûrement jusque devant la cabine du capitaine qui semble en pleine conversation avec son commandant. J'entre sans gêne, sans frapper et en faisant passer nos bagages avant nous.

Euh mesdemoiselles, veuillez rester dans votre cabine jusqu'à l'arrive du bateau au port de Frimapic s'il vous plaît.

Désolées capitaine, mais on ne va pas faire comme bon vous semble. Nous sommes venus pour aller à Rivamar, votre détournement de cap est suspect. Je connais personnellement Gladys, la championne de Frimapic, puis-je vous demander de lui confier nos bagages s'il vous plaît ? Précisez qu'il s'agit des bagages de Lise Gray et Tanya Amber.

Miss Gray ? Que faites-vous sur ce navire ?

Je viens de vous dire que nous souhaitons allez à Rivamar.

Mais par quel moyen mademoiselle Gray ?!

Altaria s'avance vers nous, déployant ses ailes et se redressant, dévoilant un léger collier avec comme unique bijou une gemme brillante. Je lève ma manche gauche pour dévoiler un bracelet capable de faire méga-évoluer un pokémon. Je ne pensais pas à cette option mais vu le temps à l'extérieur il va falloir le faire.

Déploie ta pleine puissance ! Méga-évolutiooooon !

Un lien d'énergie puissant se faire entre mon bracelet et la gemme de mon pokémon. L'énergie se rassemble en une bogue aux couleurs violettes autour d'Altaria, cachant mon pokémon de la vue de tous. Quelques secondes après, la bogue se met à se fissurer puis à exploser dans une puissante onde d'énergie, dévoilant ma toute nouvelle Altaria. Méga ... Altaria ! Ses ailes duveteuses sont devenus plus denses, elle possède maintenant une grande masse duveteuse au bas de son dos juste au dessus du commencement de sa queue, pouvant ainsi nous protéger de la pluie s'il y a besoin.

ALTA !

Son cri résonne dans toute la pièce comme une douce symphonie. Elle bat des ailes, faisant un courant d'air agréable et relaxant. Je me retourne vers le capitaine qui semble conquis par notre petite démonstration.

Bien, vos bagages seront à Frimapic dans une heure ou deux. Je laisserais Gladys s'en occuper ... faites attention à vous mesdemoiselles. Et ... attention à Rivamar ...

Je ne fis pas attention à cette dernière phrase qui me perturberait plus qu'autre chose. Je pris le bras de Tanya et lui fis un grand sourire.

On se lance ?



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 4 Jan - 14:17
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Lise semblait déterminée à se rendre à Rivamar, même si elle devait faucher le capitaine et sauter par-dessus bord. Balançant ses bagages et ses directives précises à l’équipage du navire, son regard nerveux et brûlant en guise de menace. Lise ne se laissait pas dire quoi faire aussi facilement…était-ce un trait de caractère spécifique aux coordinateurs? À peine Tanya avait-elle déposé ses deux petites valises près de ceux de Lise, que la pièce s’éblouit d’une douce lumière et que son phœnix de nuages se transforme en une boule de coton duveteux et lustré. Une méga évolution? C’était comme si tout avait été planifié à l’avance.

« Waaaahh…Donc, pas de soucis pour nos bagages, messieurs? »

L’homme en charge se gratte la barbe et fait signe non de la tête. Il avait un regard un peu bafoué et inquiet. Il avait vu beaucoup plus de la tempête qu’elles n’auraient jamais pu apercevoir par leur petit hublot. L’artiste se mordilla l’intérieur de la lèvre en prenant une grande inspiration. Les bagages n’étaient que leur plus petit problème. Avec son cheval dans sa poche et son cygne à ses côtés, elle acquiesça à son amie. Il était temps de voir de quoi était devenu leur pays d’enfance.

« Oui, allons-y! Mais pas trop vite, je dois faire quelque chose avant qu’on quitte pour de bon. »

Un des membres de l’équipage guide l’équipe vers un escalier privé qui mène directement sur le pont depuis la cabine du capitaine. Tanya et leur pokémon suivent Lise de près, une main accrochée sur son petit sac à dos pour ne pas la perdre de vue. Les vagues sont énormes et lèchent le plancher du bateau à chaque passage. Le vent renverse et lance les chaises de plage pardessus bord, le vent siffle entre le cordage du navire, des éclairs éclairent le ciel de leur violentes apparition et disparation, le tonnerre fait sursauter et gémir de peur à chaque à-coup. Lorsqu’ils sont à un endroit propice pour prendre leur envol, Tanya s’agenouille devant son Lakmécygne silencieux. Un vaillant oiseau qu’elle venait tout juste de faire évoluer, un danseur né dont elle n’avait pas encore vu le plein potentiel. Le perdre dans un tel orage serait quelque chose de bien regrettable.

« Wiess, j’ai besoin que tu m’écoutes. Les vents sont violents et les vagues n’ont aucune pitié. Te sens-tu capable de voler dans de telles conditions, avec ton aile faible? Je ne veux pas te perdre à une tempête tropicale…Je ne me le pardonnerais jamais. »


L’oiseau blanc regarda sa dresseuse d’un drôle de regard, ne semblant pas encore comprendre la gravité de ses propos. Zeutant la pokéball que Tanya tenait entre ses doigts, la sienne, le message sembla enfin passer à travers ses oreillettes plumées.

« Veux-tu retourner dans ta pokéball, Weiss? »


« Lakmé... »


Le Lakmécygne fait non de tête, penchant gracieusement sa tête pour accepter la tempête et la pluie qui s’abat sur son plumage immaculé. Un sourire inquiet sur les lèvres, la rousse se releva à la hâte, rangeant la capsule de capture dans son manteau. S’approchant de l’Altaria de sa camarade, l’adrénaline plein les veines, elle affiche un sourire déterminé sous la capuche de son poncho.

« Lise, on est prêts! Wiess volera à nos côtés. Considérant qu’il sera moins lourd que notre transport, il pourra servir d’éclaireur et de guide, si jamais la situation devient catastrophique. En espérant que ce ne sera pas le cas… »

Tirant son amie dans ses bras une dernière fois avant leur envol décisif, la copilote s’installe derrière son amie qui prend les reines. L’artiste roula les yeux intérieurement. Elles auraient dû apporter le champagne pour le baptême.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Jeu 4 Jan - 18:25
Alors que je commence à m'installer sur mon Altaria, Tanya discute avec son Lackmécygne, ne comprenant pas trop pourquoi elle voulait le faire revenir dans sa pokéball. Elle lui explique donc que les vents sont violents et qu'apparemment, il a une aile plus faible que l'autre ... j'aurais très peur à sa place. Mais le pokémon bombe le torse et fait comprendre à sa dresseuse qu'il compte bien voler en tant qu'éclaireur dans cette tempête. Espérons que tout ira bien ! Mon Altaria commence à battre des ailes, il se prépare au décollage. Tanya me rejoins sur le dos de mon pokémon puis me dis que tout est bon pour partir ! On y va !

Décolle, Delta ! Suis Weiss !

Mon pokémon prend le vent ascendant, peut-être un peu trop puisqu'il frôle une gigantesque vague qui me fait sursauter au moment où nous passons au dessus. J'ai envie de hurler, je n'aime pas ce temps ! Je n'aime pas ça ! Mais nous sommes si peu loin que l'on peut voir que Rivamar est à présent entouré d'une légère brume, il ne semble pas faire un temps pareil là-bas, à la limite une petite pluie mais rien d'aussi violent. Weiss semble gérer la tempête, malgré son aile qui lui fait défaut, on voit bien qu'il donne son maximum !

Delta attention !! Tanya accroche toi bien à moi !

Une nouvelle vague gigantesque se forme juste devant nous. Mon pokémon essaie de monter mais rien à faire il n'y arrive pas ... je commence à sérieusement avoir peur en la voyant arriver. Il va falloir être intelligent et jouer rusé si on ne peut pas passer au dessus ... il va falloir passer à travers. Altaria semble avoir compris mon idée et utilise un puissant Laser Glace en direction de la vague qui se fige sur une bonne dizaine de mètres de largeurs. Elle lance ensuite un puissant Dracochoc qui brise les bouts de glaces retombant dans l'eau au moment où nous passons.

MORCEAU !

J'ai juste le temps de donner cette indication, que Altaria pousse sa vitesse au maximum pour se placer face à Weiss et utilise Abri pour le protéger d'un morceau de glace qui menaçait de lui tomber dessus.

Abri ça sauve des vies ... merci Delta !

ALTA !

Nos pokémons reprennent leur course effréné contre le vent pour arriver aux abords de la brume. Weiss qui semble très intelligent, utilise Anti-brume pour nous frayer un chemin à travers cette dernière pour arriver jusqu'à Rivamar. Je commence à distinguer des maisons, mais il fait sombre, les lumières de la ville sont allumés. Et pourtant il n'est que dix-sept heures à peine, la brume empêche de voir à plus de dix mètres devant soi. Altaria nous dépose à côté du phare, je cherche du regard ma maison. Je vois l'arène, mais quelque chose semble avoir changé ... je pense voir des tags mais il s'agit de traces de combats. Je descends rapidement du dos de mon pokémon pour constater les dégâts.

Il y a des traces de combats sur la plupart des maisons, le phare est intacte, l'arène est touchée également, il y a des traces de brûlure sur la devanture. Le sol est craquelé et dangereux car il y a de nombreux trous au sol. Je suis tellement choquée par cette vision de la ville que je n'entend pas qu'en contrebas du phare, sur la place principale, Tanguy, le champion de l'arène, tiens un discours aux personnes vivants à Rivamar. Je suis bien trop choquée ... triste ... et inquiète.



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 4 Jan - 21:07
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Les yeux fermés durant l’entièreté de leur montagne russe aquatique, Tanya tenta de garder son alcool dans son système. Si elle n’avait pas été malade lorsqu’elle et Lise titubaient dans le noir pour aller voir le capitaine du bateau, elle allait bientôt l’être! Lorsque leur monture nuageuse toucha la terre ferme, on a dû la tirer par le capuchon jusqu’à tant que ses pieds touchent le sol. En temps normaux, des acrobaties du genre lui auraient fait le plus grand plaisir. Mais avec leurs vies en danger, la vie de Wiess en jeu, les vagues, la glace, le vent, l’alcool, l’appel de Lise, ses nerfs en boule et la situation de Sinnoh, Tanya préférait mourir que de recommencer une chose pareil. Étalée contre le pavé de ce qu’elle pense être le phare Panorama, son visage verdâtre face au ciel, son corps recouvert de frisson et de pluie, Tanya prend de grandes respirations. Sa vision remplie d’étoiles et ses oreilles qui lui faisaient entendre toutes sortes de choses, elle tâte le sol en essayant de retrouver son sens de l’orientation. Se posant près de sa dresseuse en malaise, après avoir fait un bref tour du phare de Rivamar, Wiess s’empressa  de s’occuper de la situation. Ses ailes déployées au-dessus de son visage pour la couvrir des intempéries, l’oiseau gracieux tente de l’apaiser avec les effets d’anneau hydro.

« Uuh…Merci, chéri…arhh…Contente de te voir en vie…Ton aile va bien? Uuh!»

« Lakméééé!! »

Elle sent Wiess presser son front plumeux contre le sien. Il est si froid. Peu à peu, le ciel horriblement noir recommence à apparaître devant ses yeux. Le monde est gris, sombre, sale. Tanya prétend que la scène est horrible à voir, au simple regard que le Lucario de sa copine lui jette. Delta est toujours là, toujours dans sa forme évolutive. La rousse souhaiterait bien le remercier pour son aide, pour leur arrivée sécuritaire à Rivamar. La tête de son cygne entre les mains, elle lui donne un doux baiser reconnaissant sur le bec, puis brise la couche protectrice d’anneau hydro. L’artiste tente de se rouler sur son flanc, puis à se mettre sur ses genoux. Sa vision s’embrouille et se décale, ses oreilles bourdonnent toujours. Elle ne voit pas Lise. Où est Lise?

« Lise? »

Ses jambes en coton, Tanya se relève aussi vite qu’elle le peut et regrette rapidement sa décision. Le ventre dans la gorge, la rousse ne peut plus se retenir. Titubant vers le rebord de la falaise avec le peu de force que ses jambes lui fournissent, elle laisse son malaise l’emporter et vomit dans la mer. Cette si belle journée virée si vite en cauchemar. Des larmes de tristesse et de douleur lui coulèrent sur les joues. Elle voulait qu’on en finisse avec cette histoire, qu’on la rejette à la mer comme un poisson trop petit. Crachotant de la bile par-ci par-là, l’artiste reste à quatre pattes devant la mer, évitant le regard des pokémons qui l’observent attentivement.

« Vous n’avez rien vu! Où est Lise? Lise!!? »

Un goût amer en bouche, la malade se faufile vers l’Altaria. De cette hauteur, elle ne voyait que les cimes des maisons qui se situaient sur le bord de la mer. Une bonne section de la plage et des zones balnéaires et touristiques avaient été inondées, des parasols appartenant aux hôtels se retrouvaient en train de flotter à l’envers, à plus de quatre de leurs propriétaires. En baissant les yeux vers les rues plus au centre de la ville, Tanya eut un nœud dans l’estomac. Des rues entièrement détruites, des maisons affaissées jusqu’aux fondations, des pokémons à la dérive sur des morceaux de débris. Avait-il eu un tremblement de terre? Une catastrophe naturelle? S’agrippant au plumage de Delta, qu’elle s’assura de bien replacer dans sa position originale et de brièvement cajoler pour lui changer les idées, la malade retrouva son amie pétrifiée devant l’horreur de la situation. Elle prend sa main froide dans la sienne, une moue perplexe sous le nez.

« C’est horrible…Je suis vraiment désolé, Lizy. C’est…Wow. Catastrophique. On devrait aller voir ce qui se passe, en bas. On dirait une sorte de conférence ou camp de réfugiés. »

Cachant son horrible haleine de sa main, l’artiste indiqua l’attroupement sous leurs pieds.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Ven 5 Jan - 19:18
Je fus tellement bouleversé par cet endroit qui n'était devenu que tristesse et désolation que j'en oubliais totalement ma meilleure amie qui est en train de se vider de tout l'alcool qu'elle a bu et de son petit déjeuner dans la mer à quelques pas derrière moi. Lucario lui lance un regard interrogateur comme pour lui demander si elle va bien, elle se relève immédiatement et essaie de tituber jusqu'à moi. Je me retourne en sursautant en sentant sa main sur mon épaule.

C’est horrible…Je suis vraiment désolé, Lizy. C’est…Wow. Catastrophique. On devrait aller voir ce qui se passe, en bas. On dirait une sorte de conférence ou camp de réfugiés.

Je regarde rapidement de quoi elle parle puis je reconnais immédiatement le visage et la voix du champion d'arène. Il s'agit bien de Tanguy !

As ! C'est Tanguy !

Mon pokémon saute de la falaise en se rattrapant à plusieurs branches pour s'en rapprocher le plus rapidement possible. Quelque chose que moi et Tanya sommes incapables de faire, je prend la main de mon amie et indique la marche à suivre, je venais toujours ici lorsque j'étais petite. Il y a des escaliers derrière un petit arbuste, puis ces escaliers devront directement nous mener à la place centrale. Profitant du chemin pour essayer de me redonner de l'assurance, je précise à Tanya mes liens avec ce champion.

Tanguy est le plus doué des champions de la région. Il a longtemps disputé sa place avec d'autres challengers. C'est également lui auprès de Gladys qui m'a entraîné pour devenir la dresseuse que je suis. C'est à lui aussi que j'ai fais ma toute première prestation, il y avait mes parents, mes grands-parents, mon petit-frère et Gladys ce jour là ... j'ai fais cette prestation avec As ... et je n'avais que ... quatorze ans.

Je n'avais jamais raconté cette petite histoire à Altaria qui nous suivait en gardant une oreille attentive. Une fois en bas, sur la place centrale, je commence à entendre ce qu'il dit. Il n'a pas changé, toujours aussi confiant et protecteur envers les habitants de sa ville. Ici à Sinnoh, chaque champion d'arène régit un peu comme un maire dans sa ville, il gère les dépenses pour la ville et tout le reste, je ne crois pas que ce soit pareil pour Lumiris et c'est bien dommage. C'est ce qui donne un côté plus chaleureux et convivial au champion.

Ne vous inquiétez pas, je mettrais tout en ordre pour que vos habitations soient comme neufs d'ici deux à trois semaines ...

Des contestations viennent de tous les rangs du public. Le Luxray de Tanguy impose le silence en grognant un coup, tout le monde regarde le champion.

Veuillez nous excusez d'avance mais il semblerait que d'autres villes de la région aient subit le passage de ces malfrats, nous devons donc ...

Tanguy croise enfin mon regard, il commence à bafouiller, cela fait maintenant sept mois que nous ne nous sommes pas revus. Il termine son discours puis tout le monde repart de son côté, il s'avance rapidement vers moi pour me prendre dans ses bras, je me retiens de pleurer, je le serre fort contre moi, j'ai peur ... peur de ce qu'il va m'annoncer.

Oh Lise .... tu as tant changé et ...

LUCA !

C'est As ? Et cet Altaria t'appartiens ?

Oui .... mais je te parlerais de tout ça après. Voici tout d'abord Tanya Amber, ma meilleure amie avec qui j'ai prévenu que j'allais venir. Que se passe t-il ici, et où sont papa et maman et Nathan ? Je t'ai entendu parler de malfrats ? Qui sont-ils ?

Lucario propose à Tanya et son pokémon ainsi qu'à Delta de le suivre dans Rivamar pour faire un repérage des lieux. Essayer de voir s'il y a des blessés ou bien si d'autres maisons sont abîmés. Tandis que moi je resterais auprès de Tanguy qui va se charger de m'expliquer tout ce que j'ai à savoir.



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 5 Jan - 23:02
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Malgré son teint pâle et ses rougis par les larmes, Tanya avançait avec la même énergie qu’à l’habitude. Le regard vide, elle laissa le paysage glauque et déprimant lui brûler sa rétine. Des tons de gris, de crème, d’ivoire et de sépias. Un monde demi-teinte ou tout se ressemblait, se mélangeait, se perdait. Le regard vide et perdu, elle écoutait les paroles de Lise, son passé, ses liens avec le champion de la ville. Elle laissa couler l’information dans son cerveau sans pour autant y comprendre un mot, jusqu’à la phrase « J'ai fait cette prestation avec As ... et je n'avais que ... quatorze ans». À quatorze ans? Ce n’est pas pour rien qu’elle est vedette pléiade à dix-huit ans. Ses lèvres créèrent des mots difformes, parlant à haute voix dans une étrange conversation privée avec elle-même.

« Quatorze ans…je faisais quoi à quatorze ans? J’étais où surtout? Tous ces déménagements, quelle perte de temps…»

Serrant toujours la main de son amie qui la guida vers la rue principale, c’est le rugissement profond et surprenant d’un Luxray qui la fit sortir de ses pensées, non sans crier un peu. Lorsque la grande rousse arriva enfin à avoir un mot avec le champion électrique de la région, l’esprit de Tanya ne pouvait qu’enregistrer son nom. Lise semblait inquiète selon le ton de sa voix, mais ses paroles lui traversèrent comme un vent silencieux. Les couleurs, cette atmosphère humide et simplement dégoutante,  cette ville en ruines la rendaient dépressive. Le ventre vide et les genoux faibles, elle laissait la fine pluie lui nettoyer le visage. Un goût amer persistait encore dans sa bouche. Elle voulait partir. Ce voyage avec Lise était supposé être heureux et vacancier.

La tête fixée ver le nord-ouest de la ville, la rouquine plissa des yeux. Peut-être…peut-être que si elle plissait les yeux assez fort, elle pourrait voir Unionpolis. Cette ville des arts, de la beauté, des concours. Cette ville qui ne change jamais, qui refuse de ne pas briller malgré sa petite taille. Sa maison. Sa vieille maison. Cette fondation qui était partie en flammes, il y avait plus de 12 ans de cela, est-ce que quelqu’un y avait reconstruit quelque chose de beau? Qui avait pris la place des Amber? Qui osait vivre si près d’un dôme concours sans elle? La tête dans un nuage sombre et nostalgique, Tanya se laissa guider par la main d’As, laissant son ventre creux et ses jambes molles lui dicter le chemin. Les rues étaient cabossées, inondées, inexistantes par moments. Quand le moment était nécessaire, Wiess et Delta utilisaient laser glace sur l’eau pour leur créer un passage. Malgré sa faiblesse, Tanya ne lâcha jamais la main du Lucario.

Ses sens étaient bombardés de toute part par l’horreur des dégâts. Ellen entendait des femmes et enfants pleurer pour leur maison détruite, les pokémons égarés qui plaignaient la perte de leur maître, les Goélises et les Békipans qui survolaient la scène en recherche de nourriture, les vagues qui percutent encore et toujours la plage. L’odeur horrible des Magikarps et Tentacools échoués en train pourrir, des égouts qui refoulent, du fond marin qui se déverse sur le sol, de la poussière qui danse dans l’air. Debout sur une couche de glace, sa main dans la celle d’un Lucario, l’ombre d’un immense Altaria dans son dos, son cygne immaculé taché de boue, le tout lui semblait surréel. Comme un horrible tableau à l’aquarelle, liquide, vaporeux, fragile, éphémère.

C’est la sensation douloureuse de son ventre vide qui la pousse à retourner auprès de Lise. Cette sensation de vide, de besoin, de manque. Si proche et pourtant si loin d’Unionpolis, son enfance, sa vie. Si lui d’un voyage parfait sans embrouilles, si loin d’un sourire, d’un rire. Manquant de glisser sur un morceau de bois en flottaison, Tanya se dit qu’elle a eue bien d’assez d’exercice pour la journée. Ses mains bien enfouies dans le duvet de l’Altaria, elle le supplia tendrement de la laisser remonter sur son dos et de les rapporter auprès de Lise.

« S’il te plait. J’en ai assez vu…Ce monde dégoutant, ses couleurs atroces…ramènent-nous voir Lise, belle créature. Mais soit gentil avec moi…et vole lentement. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Sam 13 Jan - 6:14
Tanguy salue poliment Tanya qui s'en va dans Rivamar avec Altaria. Ils vont sûrement voir l'étendue des dégâts et le mal être des habitants qui cherchant un moyen de reconstruire une vie. Quant à moi je suis resté avec mon plus vieil ami, que je n'ai pas revu depuis la moitié d'une année, si ce n'est plus. Nous trouvons un banc pas trop abîmé dans le centre de la vile, je regarde mon amie qui s'éloigne avec mon pokémon méga-évolué.

Eh bien Lise ... tu as tant grandit. Tu possèdes un pokémon capable de méga-évoluer, Lucario a évolué. Je souhaiterais tellement t'affronter dans mon arène pour voir ton niveau actuel, je regarde toutes tes prestations et tes affrontements officiels en tant que Star Pléiade à Lumiris, lorsqu'elles passent à la télé. Tu es sublime et digne de nos enseignements à Gladys et moi.

Merci beaucoup Tanguy ... je possède encore pleins de pokémons impressionnants. J'ai neuf pokémons sur moi, je ne peux pas me séparer d'eux. Et figure toi que je prévois d'ouvrir mon arène de type fée à Lumiris.

Oh c'est magnifique Lise ... j'ai hâte de te voir à la tête d'une arène. Je suis sûr que tes parents seront très contents d'entendre ça.

En parlant d'eux ... où sont-ils, et Nathan ?

Lors de la tempête d'il y a quelques heures, des malfrats sont entrés en ville en répétant le nom du pokémon Légendaire Giratina. Ils étaient à la recherche de puissance et d'âmes capables d'invoquer ce pokémon. D'après mon hypothèse se seraient certains sbires de l'ancienne Team Galaxie contrôlée par Hélios, leur chef ayant quitté notre monde pour rejoindre celui de ce pokémon légendaire, ça ne m'étonnerait pas que certains de ses petits chiens aient pour idée de rouvrir un passage à ce monde. Nathan quant à lui était paniqué, j'ai essayé de le protéger mais il agissait bizarrement, il ne semblait pas vouloir mon aide et ... n'était pas ciblé par ces malfrats ...

Cette révélation me cloua sur le banc, tout Rivamar était la cible de ce petit coup et mon frère n'était apparemment pas ciblé ? Qui était-il vraiment ? Avait-il un lien avec eux ? Et pourquoi semblait-il si affolé au téléphone ? Tant de questions qui arrivaient lorsque Tanguy me répondait aux autres, c'était une boucle sans fin. Le plus alertant arrivait.

Ils ont ... capturé tes parents et les pokémons les plus puissants de la ville, par chance j'ai réussi à protéger les miens. Ton frère à mystérieusement disparu avant le départ de la bande de malfrats. Lise ... je suis désolé de t'annoncer ça comme ça ...

Ok ... ok ok ok ok ... je ne sais pas quoi faire. Dans quelle direction sont-ils partit ?

Je les aient entendu dire qu'ils partaient pour Unionpolis.

Mon coeur manqua de s'arrêter, après s'en être prit à ma famille ils allaient s'en prendre à celle de Tanya ? C'était hors de question !

Je compte bien les arrêter avant qu'ils n'y arrivent !

Tanya nous rejoins, elle est sur le dos de Delta qui la porte doucement jusqu'à nous. Elle semble lessivée la pauvre, je passe ma main sur la joue de mon amie et lui explique tout. Pour ma famille, pour mon frère, ainsi que pour la prochaine destination de ces malfrats. Espérons qu'elle soit capable de tenir le choc après toutes ces révélations. Je serrais le poing, Tanguy était à côté de Lucario qui semblait motivé à récupérer notre famille.

Voilà ... te sens-tu capable de m'accompagner pour vaincre ces malfrats ?

Je venais de m'attacher les cheveux en queue de cheval et de déchirer le côté de ma mini-jupe pour me permettre de courir plus librement, plus rien n'était plus important pour moi que de sauver ma famille, d'éclairer cet obscur mystère et d'être toujours là pour assurer la protection de ma meilleure amie. Je n'allais pas laisser cette bande de fous s'en prendre à sa famille ! Je comptais agir ! Avec, ou sans Tanya !



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 15 Jan - 19:02
ft. Tanya AMBER & Lise GRAY
 
UN VOYAGE BOULEVERSANT ...

Les mots de Lise tournent et se mélangent dans le crâne de Tanya. Ses phrases sont difficiles à comprendront. Des malfrats. Son frère. Ses parents. Unionpolis. Un combat. Geratina. La team Galaxie. Sa famille. L’orage. Rien ne faisait de sens. Les cris des pokémons perdus et des familles en détresse lui perçaient encore les tympans comme des dagues acérées. L’eau corrompue par les carcasses des poissons morts lui empestait toujours le nez. Le creux de son ventre vidé ne s’empêchait de s’enfoncer encore plus dans son corps. La moindre brise lui donnait des frissons. La main de Lise sur sa joue, ses yeux glacés se remplirent de larmes. Soudain, la fatigue reprit le dessus, et l’adolescente se mise à pleurer comme un môme. À l’idée de retourner à Unionpolis. De voir qu’était devenu le terrain brûlé sur lequel elle avait été élevée. De revoir ses oncles et tantes après tant d’années de silence. De constater les dégâts causés par les malfaiteurs, la tempête, la pluie. Le simple fait de penser que l’endroit le plus beau et spectaculaire qui avait forgé son enfance était sous un nuage de peur et de violence était assez pour lui briser le cœur. Dégringolant de l’Altaria avec le peu de force qui lui restait, Tanya s’affala dans l’eau souillée de la rue, les joues striées de larmes. Son visage se tordait de tristesse et de hargne. Un gout amer recommença à lui piquer le palet. Ses brûlaient d’une flamme méconnue.

« FAUT Y ALLER!! ON DOIT ALLER À UNIONPOLIS….AAAHH…faut que j’y ai..lle. Je dois voir… Unionpolis. Je dois…»


Si l’aînée avait crié, le début de sa phrase avec un ton remplit de dépit, elle l’avait terminée en chuchotant, laissant la fin de sa pensée pendouiller au bout de ses lèvres, se demandant pourquoi elle allait retourner chez elle. Pourquoi elle devait revoir ce dôme qui occupait tant d’espace dans ses rêves. Pourquoi elle revisitait la partie la plus heureuse et la plus triste de sa vie. Pourquoi elle devait confronter sa haine et son amour pour Unionpolis. Sa vieille maison. Sa famille. La ballerine finit par se relever, non sans tituber dans toutes les directions sauf dans laquelle elle voulait aller. Tombant dans les bras de son amie tout aussi ébranlée qu’elle, la fierté et l’orgueil de Tanya revinrent enfin lui pimenter la personnalité.

« Oubliez ce que venez de voir… On part maintenant? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : T-card
Origine : Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 1779
Stardust : 7140
Sam 20 Jan - 7:16
Tanya semblait assez mal. Tout ce que je lui racontait semblait avoir un effet sur elle, elle avait les larmes aux yeux. Ma pauvre amie, je n'ai pas envie de l'embarquer dans cette histoire. Tanya hurlait à l'idée de sauver sa famille, elle se posait tellement de questions. J'en avait les larmes qui coulaient en pensant à tout le mal que devait ressentir mon amie en étant venue ici avec moi. Elle tomba dans mes bras en se remettant en question, elle nous demanda d'oublier son coup de folie. Ma meilleure amie venait de reprendre le contrôle d'elle-même. Je lui serra la main et l'embrassa sur la joue. Je m'avance et me penche en avant pour attacher mes cheveux d'un roux flamboyant en queue de cheval haute. Je détache légèrement ma veste et serre le poing en claquant mes talons.



Tanguy ! Je suis désolée que nos retrouvailles se déroulent ainsi, mais je ne resterais pas sans rien faire ! Moi, Lise Gray ! Future championne d'arène de Lumiris ! Je jure que je retrouverais ces malfrats et leur ferais tout le mal qu'ils ont fait subir à mes proches et aux citoyens de Rivamar !

Je venais de hausser le ton pour que tout le monde m'entende, certaines personnes me reconnaissaient. C'était des connaissances d'école, d'autres des professeurs que j'avais eu. Pour certains il s'agissait d'amis proches de ma famille depuis très longtemps. Tout Rivamar connaissait la famille Gray grâce aux exploits de Topdresseurs de mes parents ! Quelques applaudissements sortirent du lot, entraînant tout le monde à nous encourager. Et c'est sous les applaudissements que toute mon équipe sortit de leurs pokéballs pour se mettre en cercle autour de moi, Tanya et Tanguy.

Je le jure ! Tanya ! On y va !

Je fais volte-face après avoir embrassé Tanguy sur la joue. Nous voilà en route vers l'extérieur de la ville. Toute mon équipe s'est dispersé le travail pour nous aider. Méga-Altaria a prit Trousselin et Dedenne sur son dos pour partir en éclaireur. Je connais encore le chemin en direction d'Unionpolis par coeur, il va falloir passer par Verchamps pour rejoindre un grand manoir puis Unionpolis ne sera plus très loin. En se dépêchant nous pourrions y être dans une heure et demie minimum.

Tanya, te sens-tu prête à courir ? Les malfrats ont dû quitter Rivamar il y a trente minutes, en courant nous pourrons les arrêter avant qu'ils ne franchissent Verchamps ! Je ne laisserais pas tomber, j'ai bien trop de haine en moi pour laisser des moins que rien faire du mal aux proches de ma meilleure amie !



Merci Eka
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération