Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Orgueil the Hedgehog // Margareth Rosenbach
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Ven 12 Jan - 8:06
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
Voilà que Mark débarqua en plein Nemerya, ville dont il connaissait certaines bonnes adresses mais son savoir s’arrêtait là. Voyons voir un peu son état : haut-le-cœur, air chétif, repas régurgité, cheveux décoiffés et problèmes d'équilibre. Ces symptômes ne trompaient pas, le bilan était clair : il venait encore de voyager à dos de Tropius. Le loubard venait de passer les huit dernières heures dans les cieux, assit sur son pokémon, et il se jura que c'était là la dernière fois qu'on l'y reprendrait. Au moins maintenant il pourrait faire le reste du chemin à pied. Il rappela son pokémon et commença à chercher son chemin.

Une dizaine de minutes plus tard, il en était au même point, toujours perdu dans des quartiers qu'il n'avait jamais visité. La mal de l'air avait simplement été remplacé par le fait d'avoir l'estomac dans les talons, l'homme ayant précédemment régurgité le peu de réserve nutritive qu'il restait à son organisme. Il mourrait de faim, et pas question d'avaler une seule banane de plus ! Au bout du deuxième jour consécutif à en manger, cela devenait rapidement écœurant. Enfin bon, pour ne rien arranger il faisait nuit noire, impossible de trouver quelqu'un pour demander son chemin ou même juste de lire une carte. Il mit son envie de rentrer chez-lui de côté et se força de trouver un logis pour la nuit.

-Désolé jeune homme, lui répétèrent de nombreux gérants d'hôtels cette soirée-là. La maison ne fait pas crédit, et non nous n'acceptions pas les payements en bananes. Sortez d'ici s'il-vous-plait ou j'appelle la police.
   
Décidément quels salauds ces hôteliers ! Au bout de la cinquième fois, le message passa et Mark abandonna l'idée d'essayer d'escroquer une chambre. Il vagabondait hasardement de rues en rues, espèrent sans cesse tomber sur un éventuel sauveur (ou une, de préférence, et mignonne !). Le pauvre était au bord des larmes à chaque fois qu'il passait devant la vitre d'un bon restaurant, jalousant amèrement tous ces riches en train de se gaver ! Il hésita sur l'idée d'aller fouiller les poubelles d'un de ces établissements, mais il ne put s'y résigner car - outre le fait que cela diminuerait affreusement son charisme légendaire - pour rappel, il avait encore la nausée.

"Qu'est ce que c'est que ça ?" murmura-t-il en apercevant ce grand bâtiment sur son chemin, avant d'entrevoir le panneau 'Orphelinat'. Pourquoi ne pas essayer de demander au moins un repas chaud ici, il n'avait jamais essayer avec un orphelinat après tout. Il traversa l'allée et alla toquer à la porte du batiment. Doucement au début, puis progressivement plus fort par la suite. Bien sûr, il n'oublia pas de se donner un air plus pauvre et misérable avant cela ; c'est essentiel quand vous voulez attendrir les gens.

-Y'a quelqu'un ? J'vous en prie, je me sens pas bien, ouvrez ! 



Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 12 Jan - 13:42
Margareth
Mark le grand enfant

   

Aujourd’hui, madame Rosenbach a passé toute la journée à l’orphelinat. Au programme : cuisine, couture avec les enfants, ateliers intitulé “Petit Ranger”, sieste, goûter, jeux en extérieur, temps de repos, cuisine, repas du soir, lecture du soir et au lit. Ah oui, cela demande beaucoup de patience et de préparation, mais la joie qu’on en retire de ces journées exténuantes étaient impossible à mesurer.
Pour vous situer un peu, nous sommes désormais à l’heure du repas. Margareth, aidé de ses différents pokémons (Sauf Orgueil qui avait littéralement disparu, pour le pire), concotait des plats presque à une échelle industrielle, mais qui était très appréciés des estomacs des orphelins. Des nouilles, du riz cantonnais et des oeufs brouillés à la Rosenbach, un plat irrésistible extrêmement difficile à reproduire, et pourtant tellement attendue par les ventres affamés.

Les enfants ne sont pas rentrés.
-Kangourex ?
-Ah ba, c’est la vie. Wolfy veut être un Ranger et Eva s’entraîne pour la coordination. Les deux plus grands, ça fait un petit moment que je ne les ai pas vu, mais ils se doutent qu’ils sont les bienvenus ici.
-Meuuu.

Bon. C’était presque prêt ! Il n’y avait plus qu’à rajouter un ingrédient secret… Et voilà. Les enfants commencent à s’installer dans la salle réservée pour la restauration et commence à taper sur leurs assiettes pour signifier qu’il était temps de manger.

*toc toc toc*
Ah, on dirait qu’un de mes enfants à décider de revenir finalement. J’arrive j’arrive ! Tu finis ?
-Reeeex !

Madame Rosenbach range son tablier et se dirige vers la porte.

*TOC TOC TOC*

Tiens ? Ce n’était pas l’habitude de ses enfants d’être aussi pressée, ou alors, il y avait quelque chose de grave ? Margareth appuie sur la poignée pour ouvrir et elle avait pu entendre une voix qu’elle ne reconnaissait absolument pas.  Et elle tomba sur un grand enfant… mais ce n’était pas le sien.

Mon pauvre monsieur ! Olala, vous avez l’air malade, entrez vite ! Qu’est-ce que vous avez ? De la fièvre ? Mal de ventre ? Je dois avoir des médicaments pour vous aider.

Non. Sérieux. Margareth. Tu ne sais pas qui c’est ! Vu sa tête, c’est probablement un gangster qui s’est sauvé d’un règlement de compte et qui s’est réfugié ici parce que les orphelinats, c’est un endroit sympa et convivial ! Non. Le fait pas rentrer ! Trop tard… Cependant, Five, le Vigoroth avait rejoint Margareth et se montrait prudent avec le nouvel individu. Enfin quelqu’un de raisonnable dans ton équipe !

Et pendant ce temps, madame Rosenbach avait réellement posée sa main sur le front d’un parfait inconnu pour vérifier s’il avait de la fièvre. S’inquiéter pour quelqu’un qu’on ne connait pas, c’est typiquement le genre de Margareth. Et sans les enfants Rosenbach pour temporiser… On courait à la catastrophe !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Ven 12 Jan - 17:40
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
"Whoa, mignonne la daronne" fut la première pensée de Mark voyant cette femme ouvrir la porte. Quelle personne affectueuse, son premier réflexe fut de prendre en pitié le bougre qu'il était, puis immédiatement après se mit à vouloir lui porter assistance. C'était tellement généreux qu'il en resta bouche bée. Incapable de refuser une telle hospitalité, il s’exécuta et entra comme elle lui avait demandé.   

Franchissant le pas de la porte, il remarqua le Vigoroth qui le fixait sans vraiment trop s'en soucier pour le moment. En tout cas, il sentait la différence de chaleur avec l'extérieur, quel bonheur de ne plus être dans le froid ! Il sortit de son silence qui risquait de devenir gênant s'il s'éternisait, alors qu'au même moment cette femme posa sa main sur son front. Pour prendre sa température de toute évidence, néanmoins le côté brusque et inattendu lui parut un brin inapproprié.

-Euhh... Et bien merci de me laisser entrer. Ça fait des plombes que je cherches et que les gens me rembarrent ! Eh nan, c'est bon vous inquiétez pas, c'est juste que j'ai voyagé à dos de pokémon toute la journée. J'ai un peu la nausée, 'faudrait que je grignote un truc.

Un peu grossier (comme à son habitude), le loubard s'était d'ailleurs passé de préciser ses vomissements, qu'il jugeait trop honteux pour être avouer directement. Sa demande d'être nourri, bien que peu subtile, était plutôt polie venant du personnage qu'était Mark. Au passage, en retirant sa main elle devait bien avoir comprit que son invité ne brulait pas de fièvre. Puis l'homme reprit la parole avant qu'elle puisse en placer une, réalisant qu'il n'avait pas été assez pompeux dans ses remerciements. Après tout, ce n'est pas tous les jours qu'on lui ouvrait aussi naïvement sa porte.

-Franchement, encore merci m'dame, s'exclama-t-il avec une franche sincérité. J'allais gelé dehors sans vous !!



Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 12 Jan - 18:42
Margareth
A table  

   

Bon. Pas de fièvre. Il aurait pu, avec le froid qui régnait à l’extérieur. Margareth poussa alors un soupir de soulagement avant qu’il n’explique son petit soucis. Un voyage à dos de pokémon qui avait affecté son système digestif apparemment. Madame Rosenbach pouvait comprendre, elle-même n’était pas adepte des sensations trop fortes sur une trop longue durée.

Je n’allais tout de même pas vous laisser dehors ! Et si un repas peut être la solution à vos problèmes, pourquoi ne pas vous joindre à nous ? On allait justement passer à table.

On entends les cris de la Kangourex qui annoncent qu’en effet, tout était prêt à être distribué pour les affamés qui se manifestent. Margareth baisse alors respectueusement la tête envers son nouvel hôte.

Si vous voulez bien me suivre.

Toujours suivi du Vigoroth, Madame Rosenbach se dirigea donc tout d’abord vers la salle de restauration où les orphelins purent découvrir le curieux personnage qui avait frappé à la porte. Sa coupe originale suscita des réactions plus ou moins positives et lorsqu’un enfant un peu turbulent se leva de sa chaise pour balancer une vanne sur la chevelure de monsieur, Margareth intervient avec un calme olympien.

Le premier qui fait une remarque méchante sur notre invité n’aura pas droit au dessert.

Silence de mort. La voix était peut-être douce, mais tout ce petit monde se doutait que la menace était des plus sérieuses. D’ailleurs, le bambin se rassit immédiatement. Le charisme de la Rosenbach avait fait son effet, elle avait l’apparence et la gentillesse d’une Kangourex, mais gare au claque si on abusait d’elle. Margareth attrapa donc un plateau, des couverts, une assiette et un verre et installa le monsieur à côté d’elle.

Dans l’orphelinat, on ne faisait pas de distinction adulte/enfant. Tout le monde mangeait à la même table, mais certain se battaient presque pour manger avec la directrice et ses pokémons. Du coup, ils ne voyaient pas d’un très bon oeil le nouveau venu.

Je vous laisse un moment avec les enfants le temps que je serve tout le monde. Soyez gentil avec lui.

D’un pas léger, la jeune femme se dirige vers les cuisines pour faire les préparations. Pendant ce temps, il y avait un autre observateur, mais plus curieux. Vous avez remarquer les deux places vide à gauche de Margareth et les trois places vides en face ? On se doutait facilement que c’était pour les pokémons de l’orphelinat. Mais il y en en avait un qui ne pouvait pas aider en cuisine. C’était Serein, l’insolourdo chromatique qui regardait le nouveau venu. Ses yeux vide d’expression pouvait mettre mal à l’aise beaucoup de personnes.

... Lourdo ?

Hrp : si tu veux, tu peux décrire la réaction des enfants et même avancer le rp après que Margareth est distribué à manger o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Ven 12 Jan - 21:26
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
Un repas ? Voilà que ses rêves les plus fous se réalisaient ! Décidément cette dame était une crème, il était à deux doigts de lui sauter dessus pour lui faire un câlin. Action qu'il évita pour plusieurs raisons, notamment le côté un peu trop familier et surtout ce Vigoroth qui ne laisserait probablement pas passer ça. Mark répondit simplement par un énième remerciement, et lui obéit à nouveau quand elle lui demanda de la suivre. 

Sur le chemin de la salle à manger, le voyou sortir une croquette de sa poche et fit un signe discret au pokémon pour lui en proposer, un grand sourire aux lèvres. Mais le Vigoroth ne semblait pas prêt à baisser sa garde et lui faire confiance, tant pis pour lui. Cela lui fit presque regretter Parecool, un pokémon bien plus gentil bien que peu intéressant.

Le moment où ils arrivèrent dans cette pièce remplie d'enfants, Mark vit tous ces minuscules orbites se fixer sur lui. Se forçant de conserver un air sympathique et confiant, il les salua d'un signe de la main accompagné d'un "Salut les p'tits.". Quel émoi sa présence (ou plus précisément sa coiffure) déclencha ! Par contre, le mioche qui se leva pour comparer sa coupe à un nid d'oiseau, lui le voyou ne pouvait pas l'encadrer. Heureusement que le dresseur savait un MINIMUM agir en adulte, et ne lui retoqua pas avec véhémence "Au moins, moi j'suis pas orphelin !". Se contentant à la place d'essayer de garder ce sourire sur son visage. Quel horreur les gosses, pourquoi était-il venu ici ? Il déteste les enfants !

Quel ne fut pas sa satisfaction en observant tous ces petits faces subitement intimidées par la déclaration de la chef. Il vint s'assoir à ses côtés et la regarda repartir tout aussi vite pour aller servir tout le monde. Quel job ça doit être, remplacer les enfants par des pokémons et tout cela devient génial ! Désormais seul contre toutes ces petites têtes blondes, ne sachant pas quoi dire, il préféra se tourner vers le fameux Insolourdo. Un pokémon qu'il adorait, sans doute pour la pitié qu'il lui inspirait. Il ressortit des croquettes de sa poche et la tendit à la bestiole, qui lui au moins ne rechigna pas à un peu de nourriture gratuite ! Et maintenant que sa tête était assez près, Mark pouvait le caresser.

-Pourquoi t'as cette coupe ?

L'étrange question sortit de la bouche d'un des petits, brisant le silence pesant installé. La demande semblait vraiment spontanée, rien de méchant. Pour Mark qui avait à la fois beaucoup de fierté envers sa chevelure et un orgueil sans limite (accompagné d'une certaine envie de vouloir mettre une bonne ambianceà, ce fut là une occasion en or ! Pour l'occasion, il se racla la gorge et prit le ton le plus imposant qu'il put.

-Ça petit, c'est une longue et terrible histoire, pleine de violence, d'amour et de passion... Personne n'a envie d'écouter ça.
-Si ! S'exclamèrent plusieurs gosses en chœur, ils avaient mordu à l’appât. Une histoire, une histoire !!!
-Bon bon, si vous insistez... Mais alors attentions, ça risque d'être un peu long.                          -On veut l'histoire ! On veut l'histoire ! On veut l'histoire !

Chaque répétition entrainait d'autres enfants à vouloir l'histoire, Mark s'y était visiblement bien prit pour les attirer. De toute façon, le temps que la chef s'occupe de remplir toutes les assiettes, il aurait bien le temps d'improviser un petit conte made in Mark.

-Et bien... Il était une fois un petit garçon nommé Mark, c'était le plus fort et le plus beau de son île. Tous, pokémons ou humains, tremblaient à la seule vue de ses muscles. On le croyait invincible, mais en fait ce surhomme avait UN point faible : son cœur. Il était amoureux de la belle... Euh... Mae. Tous les deux étaient épris l'un de l'autre ! 
-Elle est où l'action là ? Lança le mioche perturbateur du début.
-Mais un jour, insista le conteur en élevant le ton, le terrible gardien de l'île surnommé Tokotora débarqua ! Fou de jalousie, il maudit Mark en l'affublant d'une grotesque coupe banane (ma coupe si vous préférez). Ses cheveux furent comme figés !
-Mais c'est trop nul comme maléfice, commenta un autre.
-C'est ainsi que Mark partit à la poursuite du terrible pokémon, il traversa des plages brulantes, un désert mortel et des plaines remplies de monstres. Tout cela jusqu'à atteindre la plus haute montagne du monde, une montagne dont personne n'était jamais revenu. Ici ne l'attendait aucun démon, aucun dragon, juste le froid. Il escalada à la force de ses bras le mont, faisant fit des vents et blizzards. La honte qu'il portait l’empêchait de revoir sa bien-aimée. C'est la flamme de sa détermination qui lui tenait chaud. Enfin, il atteignit le sommet. Tokotora l'attendait, c'est ainsi que leur duel débuta. Mark prêt à en découdre avec la force de ses poings indestructibles, face à la magie perfide du gardien.


Le beau-parleur fit une courte-pause dans son récit le temps de reprendre son souffle. Mais aussi parce que Margareth passait pour remplir son assiette. La plupart des mômes se mirent à râler, déçus d'avoir été sortit du récit. C'est impressionné par ses propres talents d'orateurs et son imagination construisant le récit au fil de ses paroles qu'il reprit avec encore plus d'ardeurs.

-Euh... Où j'en étais... Ah oui ! Mark parvint à attraper Tokotora et le jeta du haut de la montagne. Dans son dernier souffle, le gardien se mit à rire et hurla à son ennemi que la banane était fixée, elle ne partirait jamais et qu'elle possédait un pouvoir magique : elle pouvait révéler la véritable nature des gens.
-Il est mort le méchant ?!! demanda une autre gamine dans le fond. C'est horrible...
-Mark rentra dans son village en descendant l'immense montagne. Mais son aimée de toujours, en le voyant ainsi coiffé, le repoussa et ne voulu plus jamais lui parler. La coiffure révélait le vrai visage des gens. Le cœur brisé, Mark avait perdu ce combat ! Il quitta son île pour ne plus jamais y revenir, voyagea à travers le globe et passa même dans des orphelinats pour partager son savoir. Il cherchait sa réelle âme-sœur désormais, celle qui l'accepterait même avec une coupe de cheveux aussi ridicule ! Et quand il l'a trouva enfin, ils vécurent heureux pour toujours. Fin, conclu-t-il enfin à bout de souffle, la gorge sèche et plus affamé que jamais.

Bien que son histoire improvisé suscita quelques incompréhensions, il eut quand même le droit à des acclamations. Et c'est ainsi qu'ils purent enfin tous commencer à manger.



Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 4:28
Margareth
Miam miam

   

Et pendant ce temps ? On s’activait dans les cuisines. On rassemblait toute cette bonne nourriture dans des plats gigantesques (de la taille d’un industriel). Vous imaginez bien que ce n’était pas avec ces frêles épaules que la demoiselle portait tout ça, c’était les pokémons qui le faisaient.

Les nouilles étaient donc transportées par Five, le Vigoroth. Le riz cantonnais par la puissante Kangourex, Merveille, et les oeufs brouillée par Emotion, l’Ecremeuh. Madame Rosenbach, elle, était armée de louche et de cuillère pour servir rapidement les petits et grands estomacs affamés.

Quelle ne fut pas sa surprise en voyant son hôte en train de raconter une histoire aux allures loufoques. Le genre de conte fictive qui faisait rêver les enfants. Elle s’empêche de rire fasse à leurs réactions et commencent à servir généreusement tout le monde, interrompant l’histoire un moment quand elle servit le jeune homme. Les enfants lui lancèrent un regard contrarié jusqu’à ce qu’elle continue de faire le service. Et les choses étaient bien faîte puisque l’histoire se termina lorsque tout le monde avait son assiette remplie.

Le temps de ranger les casseroles et Margareth pouvait se réinstaller à sa place.

Bon appétit.

On pense que les plus voraces, ce sont les enfants. Pas vraiment, ici, c’était le Vigoroth qui se lançait corps et âme contre son assiette, le vidant à une vitesse éclair et sans en laisser une miette. Il allait même jusqu’à lécher les plats. Emotion et Merveille étaient beaucoup mieux éduquées et mangeaient presque comme de vrai humain. Quand à Serein, il n’avait pas de bras et de par sa nature, il était plutôt lent. Il venait donc s’installer sur les genoux de madame Rosenbach et c’était elle qui lui servait sa nourriture. Le temps qu’il avale, elle pouvait manger trois bonnes bouchées.

Cela me fait penser ! Je manque à tous mes devoirs. Je m’appelle Margareth Rosenbach, je suis la directrice de cette orphelinat. Et voici Merveille, Emotion, Five, Serein et…

Et… Il en manquait un. Margareth regarde sous la table pour voir si IL n’y était pas caché, mais visiblement, il n’était pas dans son champ de vision. L’insolourdo s’agite, signifiant qu’il ne fallait pas trop s'inquiéter.

Vous avez vu Orgueil les enfants ?

On lui répond qu’il l’ont croisée, que certains ont joué avec et que d’autres non. Margareth se montre légèrement pensive avant de se rassurer. Le Héricendre sortira quand il aura faim.

Je sais que ce n’est pas grand-chose, mais j’espère que ce repas vous conviendra.

Elle avait fait exprès de lui servir des proportions plus importantes, vu que c’était un adulte assez costaud (un peu comme son fils quand on y pense). Dis donc, déjà que Margareth invite un strict inconnu chez elle alors qu’elle lui devait rien, elle s’inquiétait de savoir si la nourriture était à son goût ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Sam 13 Jan - 21:04
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
Le bougre faillit s'évanouir en baissant la tête et en apercevant cette assiette si remplie. Nouilles, riz et œufs, l'ensemble avait en plus l'air parfaitement comestible, quelle vision fabuleuse. Sans perdre un instant, il envoya valser la politesse et s'empara d'une fourchette. Le couteau était superflu et ne ferait que le retarder. Puis il s’empara d'une énorme portion de pâtes, qu'il engloutit comme le malpropre qu'il était.

-Bonn'app, répondit-il simplement entre deux bouchées.  

Bien qu'assez similaire, l'affamé n'égala pas le talent qu'avait ce Vigoroth pour vider son assiette à la vitesse grand V. En plus, lui avait à gérer la conversation avec la dame, ce qui le forçait à arrêter d'engloutir son repas pendant un instant. Faire les présentations, voilà une bonne idée. Si Mark avait un peu plus de mémoire, il aura fait le lien entre le nom de famille de cette personne et du ranger qui lui avait rendu visite une fois, il y a quelques semaines de cela. Tant pis. Par contre, les poils de sa nuque se hérissèrent en entendant ces noms. Mon dieu qu'il les trouvait niais et ridicule ! Détail qu'il s’abstint toutefois de dire à voix haute, et préféra remplir sa bouche de riz à la place.

"Orgueil ?" se demanda-t-il intérieurement en se disant simplement que cela devait être un énième pokémon normal de cette Margareth. Ironiquement, ce fut au même moment qu'il découvrit la réponse en apercevant à ses pieds un Héricendre. La bestiole minuscule le fixait avec insistance, une expression franchement antipathique gravée sur son visage pourtant peu expressif.

-Enchanté m'dame Margareth, moi c'est Mark ! Euhh... Futur propriétaire d'une pension pokémon (enfin j'espère). Et ouai, c'est super bon, encore merci ! J'ai rien bouffé d'aussi bon depuis... Euh... Longtemps.

Sur ce coup, c'est surtout qu'il ne voulait pas parler du fastfood du mois dernier. Faire aussi bon que de la restauration rapide était rarement vu comme un compliment. Aie ! Voilà que la petite bête cachée sous la table se mit à lui mettre un coup de tête dans le tibia, une vraie peste. Il le fit dégager discrètement d'un faible coup de pied pas bien méchant et, ayant enfin vidé son assiette, tenta de relancer une conversation avec son hôte.

-Ça fait longtemps que vous faites ça, vous occupez des gamins j'veux dire ? C'est quoi votre secret pour pas devenir folle avec autant de responsabilités ?


En parallèle, toujours sans attirer l'attention, le Héricendre revint à l'assaut. Du moins il tenta, mais Mark n'eut aucun mal à le flanquer au sol avec la semelle de sa chaussure et de le bloquer sur le dos. Tout cela sans animosité, il restait plutôt gentil, voulant juste le titiller un peu.



Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 14 Jan - 6:45
Margareth
Orgueil

   

Margareth baisse respectueusement la tête lorsque Mark se présenta et elle ne pouvait tout simplement s’empêcher de sourire devant son attitude. Cela pouvait être un peu rustre, ces paroles et ses gestes étaient sincères et c’était quelque chose que madame Rosenbach appréciait.

Il y a de plus en plus de gens qui veulent ouvrir des pensions. C’est une bonne chose, hein Merveille.
-Kangourex.

Il y avait même des éleveurs qui se spécialisaient dans des types de pokémons. C’est un truc incroyable pour Margareth, quand elle était jeune, les pokémons abandonnées n’avaient pas autant de refuge possible. C’est un peu “grâce” à cela que la Kangourex et la directrice se sont connues.

Vous êtes d’un naturel monsieur Mark ! C’est revigorant !” Margareth lâche un petit rire avant de répondre à la question de monsieur “ Mon secret ? Et ben, j’ai toujours vécu dans cet orphelinat. Pour être tout à fait honnête, la précédente directrice m’a trouvé abandonnée sur le palier de la porte et à cause de la couleur de mes yeux et de mes cheveux, aucun parent ne voulait m’adopter. Vers mes 18 ans,  la précédente directrice a voulu prendre sa retraite et j’ai repris le flambeau.

L’histoire avait beau avoir un cadre plutôt triste, Margareth le racontait avec un si joli sourire que cela ne plombait pas l’ambiance. De toute façon, les enfants étaient au courant. Entre orphelin, on se confie beaucoup plus vite.

Cependant, madame Rosenbach jetait des regards inquiets vers la place vide d’Orgueil. Et elle se demandait si monsieur Mark ne pourrait pas lui donner un petit coup de main.

Je suis un peu embêtée. Je suis allée au Safari avec ma fille et un de mes pokémons a capturé accidentellement un Héricendre. Le problème, c’est quand j’ai voulu le relâcher, il m’a fait comprendre qu’il n’avait pas envie de se retrouver seul. Mais je ne suis pas certaine qu’Orgueil soit heureux avec tous les enfants…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Mar 16 Jan - 16:34
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
La bestiole colérique sous son pied ne voulait décidément pas s'arrêter de gigoter. Quand il parvint enfin à ramper hors de son emprise, Mark le renvoya bouler en le faisant glisser sur le carrelage. Un duel ridicule avait lieu entre le Héricendre et les jambes du dresseur, et étrangement le pokémon ne partait pas gagnant. Il tenta une nouvelle fois un assaut, il réussit à esquiver le membre en roulant et sauta droit sur les genoux. Pas de chance, il fut intercepté justement entre ceux-là même, avant d'être relâché et de nouveau retomber tête contre sol. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, le loubard cachait bien son petit cirque et arrivait à faire mine de s'intéresser à la conversation, sans en perdre une miette.    

-Z'êtes trop gentille avec moi m'dame, soupira-t-il amusé.

Bon, il ne s'attendait pas à ce qu'elle déballe son sac comme ça et lui raconte quelque chose qui semblait aussi important. Jamais Mark n'aurait évoquer son passé de plein gré, et certainement pas d'une manière aussi optimiste malgré la tristesse évidente du récit ! Il ne fit néanmoins aucun commentaire, ne sachant pas trop quoi répondre à cela sans tomber dans le déballage de pitié gratuite. En revanche cette histoire d'Héricendre lui permettait d'enchainer facilement :

-Bah justement, votre "Orgueil" là... J'crois bien que je l'ai tro.. AAAAHHH !!!

Bah oui c'était prévisible, le pokémon en avait marre d'être sans cesse écarter. Il venait d'utiliser les flammes de son dos pour bruler la chaussure (de toute façon déjà en très mauvaise état) de Mark. "Sale bête !" rugit-il chutant à l'arrière, avant de se cogner la tête contre le sol. Voilà qu'en plus, le Héricendre lui montait dessus pour l'humilier, quelle petite saloperie ce pokémon ! Mark se releva en le maintenant contre sa poitrine.

-Aiiie... Ça brule un peu j'vous avoue. J'espère qui se comporte pas comme ça avec tous les enfants ! Sale bête, râla-t-il en le reposant au sol. Je crois qu'il aime pas qu'on lui pique sa place, déclara-t-il sur un ton plus léger. Pourquoi vous l'avez appelé comme ça au fait ? 



Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 17 Jan - 1:47
Margareth
Orgueil

Lorsque Mark poussa un cri, Margareth se doutait que le protagoniste de l’histoire ne devait pas être loin. Cela n’avait pas vraiment eu le don de la rassurer en sentant la légère odeur de brûler qui planait dans les airs. La Directrice se leva d’un coup et voulu aider son hôte à se relever, mais l’Héricendre avait décidé de prendre le monsieur pour un trophée et lui monta dessus. On aurait dit un chasseur qui aurait abattu sa proie.

Pas tous, heureusement.

Margareth regarda Isao, le petit turbulent de l’orphelinat qui s’était beaucoup battu avec le Héricendre et avait déjà eu plusieurs brûlures… Sachant que le jeune homme l’avait, une fois, copieusement arrosée avec le contenue d’un extincteur pour se venger. Oh moins, ça avait eu le mérite de calmer le pokémon, le temps qu’il se trouve une autre forte tête à défier. Pas de chance que ce soit tombé sur Mark.

Et ben, déjà quand je l’avais rencontré, il m’avait semblé qu’il avait une estime de lui très… important ? Puis, il a ce trait typique des gens orgueilleux : il devient très vite embêtant quand il n'est pas le centre de l'attention.

Le Vigoroth sort de table et se place devant l’Héricendre, le grondant copieusement. Il lui rappelle qu’il avait été capturé par madame Rosenbach et qu’il devait se montrer plus gentil avec ses hôtes. Le pokémon de type feu, lui, aimait rappeler qu’il s’était laissé capturé et qu’il faisait ce qu’il voulait, quand il voulait. Les grognements commençaient à monter.

Cela suffit tous les deux, sinon, pas de dessert !

Les menaces pour les enfants marchaient aussi bien avec les pokémons possédant un égo surdimensionné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Ven 19 Jan - 11:18
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
Un pokémon orgueilleux ? Super, encore un comportement que Mark souhaitait retrouver chez une de ces créatures, un peu comme la nature mauvaise de son Coxy... Et voilà que le Héricendre et le Vigoroth commençaient à se foutre sur la gueule. Aucune idée de ce qu'ils pouvaient bien sa raconter, mais la menace de leur dresseuse les calma vite. Visiblement ils avaient bien comprit le concept de "dessert". 

-Héhé j'connais bien ce genre de forte tête, soupira-t-il avec amusement. On dirait moi.

Il releva sa chaise et se rassit dessus pour reprendre le repas. Ah oui, il avait déjà vidé l'assiette. Bon bah, quitte à attendre le fameux dessert, il attrapa le hérisson boudeur par le ventre et le posa sur ses genoux. La bestiole, bien qu’agacé au premiers abords, se laissa faire et s'allongea même sur le ventre de Mark. En fait, c'était juste un chat à ce niveau-là. Il faisait le caïd, mais dès qu'il avait sa place c'était bon. Mark en profita même pour le caresser de manière sporadique.

-Vous savez, ce genre de comportement pokémon ça peut-être dangereux pour des enfants. J'veux pas me mêler de c'qui me regarde pas m'dame, mais vous avez pas peur qu'il conserve cette attitude voire pire, que ça s'aggrave avec l'évolution ? 
 
La question était sincère, pour lui l'idée de faire vivre ensembles enfants et pokémons potentiellement agressif était plutôt mauvaise. Même si la bête en question n'était pas vraiment un danger public, ses flammes restaient quelque chose de non-négligeable. 



Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 22 Jan - 8:53
Margareth
Mark ?


Margareth poussa un soupir et demanda à ces pokémons de venir l’aider pour distribuer le fameux dessert : les boules cocos à la margareth. Un dessert qui vous cale l’estomac, surtout avec sa farce d’ haricots mungo décortiqués par les soins de la mère Rosenbach. Le temps de tout distribué, Orgueil semblait s’être calmé, vu qu’il était confortablement installée contre Mark. Ce dernier fit une remarque des plus pertinentes.

Je le sais bien et cela fait plusieurs jours que j’essaye de le confier à un dresseur qui saura lui donner un environnement épanouissant. Mais… Soit c’était le-dit dresseur qui trouve que le pokémon avait un caractère difficile, soit Orgueil qui décidait qu’il n’aimait pas l’adoptant.

En parlant de ça, Margareth ne pouvait s’empêcher de trouver que Mark et Orgueil semblaient s’entendre à merveille. Cependant, oserait-elle pousser son audace à demander un tel service à un monsieur qu’elle venait à peine de rencontrer, malgré son aspect fort sympathique ? Hum… Rien ne lui empêchait de tenter une première approche.

Vous savez, je ne suis pas du genre à forcer un pokémon ou un enfant à faire quelque chose qu’il n’a pas envie de faire. C’est pour ça que je ne le confie pas à n’importe qui.

Trop subtile Margareth. Beaucoup trop subtile. Surtout que le monsieur semblait être quelqu’un qui appréciait par dessus tout la nourriture, il allait falloir être plus explicite. Madame Rosenbach sentit l’Insolourdo venir sur ses genoux, comprenant que celui-ci voulait aussi profiter du dessert, et elle commença à le nourrir à la petite cuillère. Les “Lourdooooo” qui accompagnait chaque bouchée pouvait être interprété comme un “Arceus est sur terre et je lui rends grâce.” Ouaip. Serein aimait bien manger.

Vous savez, j’ai l’impression qu’il vous aime bien. Je ne le connais pas très bien, mais sous son air un peu rustre, il est, sans doute, très sensible. Cela lui ferait de la peine si vous partez sans lui.

Trop frontal Margareth. Beaucoup trop frontal.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Jeu 25 Jan - 16:55
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
Des boules de cocos ??? Mais c'est quoi cette orphelinat génial ? Ils sont où les enfants tristes mangeant des purées fades qu'on voit dans les films ? Et pas de la merde industrielle hein, genre, du fait-maison et tout. Si ça ne tenait qu'à lui il l'aurait engloutit en une bouchée, mais par politesse le voyou se força à prendre son temps et à déguster le plat. Enfin, sa réponse n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd pour autant. 

-Vous assurez sérieux, complimenta-t-il entre deux coups de cuillères. Pas très surprenant *munch* cette affaire, un vrai p'tit...

Par décence et pour ne pas choquer son entourage, il s'abstint de trouver une insulte affectueuse pour le hérisson ardent. D'ailleurs la bête en question était toujours allongée et, à en juger par les flammes qui sortaient de son dos dès que Mark lui caressait le nez, détestait qu'on la grattouille trop. Tant pis pour lui. Il lui mit une tape amicale sur le crane et de nouveau son "fourneau" interne s'excita, une vraie tête de mule ce truc. Côté discussion, il répondit par un "ouai logique", sans vraiment trop réfléchir au sens des propos de Margareth. La question de forcer un pokémon à quelque chose était un sujet compliqué qui lui prenait la tête dès qu'il y pensait un peu, et qui selon lui commençait dès la capture de la dite bestiole.    

-*Kofff* Hein *koffffff* ?!! Vous avez dit quoi ??

C'est bien simple, il avait faillit s'étouffer avec sa cuillère en entendant les propos étranges de son hôte. Même pour lui, la décision semblait bien trop inconsidérée et prise à la va-vite ! Le loubard ne s'attendait certainement pas à ce genre de suggestion et commençait à se faire toutes sortes de films farfelus dans sa petite tête pour expliquer cela. Était-elle folle, beaucoup trop gentille ou tout simplement défoncée ? Nan nan c'est bon il avait trouvé, tout cela était faux. Il s'était évanouit dans le froid et avait simplement rêvé cet endroit... Non, même Mark trouvait ses théories stupides et préféra simplement demander.

-Euhh... Vous voulez que je prenne votre orgueil, si j'ai bien compris ?...

L'idée ne le dérangeait pas, il s'était attaché au monstre à vitesse grand V. Mais comment pouvait-on le considérer comme suffisamment bon pour s'occuper définitivement d'un pokémon ? Cela le dépassait.

-Oh vous savez, je suis sûr qu'en plus il n'apprécierait pas vraiment ma compagnie plus d'une heure m'dame...




Team Roche:
 
Équipe:
 


Dernière édition par Mark Shaw le Sam 3 Fév - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 3 Fév - 12:15
Margareth
Plan D

   

Comme à son habitude, madame Rosenbach baissa respectueusement la tête devant ce qui pouvait être des compliments avant de continuer à manger en expliquant. Et honnêtement, le dessert semblait être apprécié par la majorité, à tel point qu’il n’y en avait plus dans les assiettes. Pendant ce temps, Mark semblait enfin avoir percuté les propres de la directrice. Il semblait au début très surpris et hésita même.

Et bien, vous savez quoi ? On n’a qu’à tester !

Le tout dit avec un joli sourire. Ah ben, la directrice était quelqu’un de très terre à terre. Plus d’une heure ? Et ben, il en restait une avant que les enfants filent de coucher. Le monde était bien fait, quand on y pense !

La relation pokémon et dresseur, c’est un peu comme les relations amoureuses. Parfois, il faut se laisser une chance.

Drôle de comparaison, mais pas le temps de demander une précision, Madame Rosenbach se levait déjà et se préparait à ranger la table avec ces pokémons. Serein, lui, sauta dans les bras d’une petite fille qui l’adorait avant que ce joli petit monde se dirige à l’étage. Le Vigoroth, lui, ne pouvait s’empêcher de mal regarder l’Héricendre et ce qui semblait être son nouveau propriétaire.

Cela ne vous engage à rien, mais je vous assure, je pense qu’il vous aime énormément.

Lança-t-elle avant de filer en cuisine remplir le lave-vaisselle. Bon ben, utilise le plan D mon petit Mark.
Le plan Débrouille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Sam 3 Fév - 19:29
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
Mais c'est qu'elle insistait la vieille... Étrange, chouette aussi, mais étrange surtout. Elle voulait vraiment tant que ça s'en débarrasser ? Le loubard n'arrivait pas à articuler ses pensées, tout comme il ne parvenait qu'à bafouiller ses mots. Au moins ses "Mais" et autres "Heu..." étaient toujours plus censés que cette comparaison sortie de nulle part. En plus, à bien y réfléchir, pour Mark l'amour était plus sûr le fait de forcer la chance que de la laisser. Mais bon le bonhomme n'avais jamais eu beaucoup de chance niveau romance, suffit de voir ses ex. Mais trêve de digression.
 
-Nan mais m'dame je crois que vous vous méprenez ! Et puis en plus...

Il s’arrêta net, voyant que la (gentille) diablesse avait déjà filé ! Elle le laissait seul avec ses pensées et accessoirement l'autre hérisson. Une situation ma foi forte étrange. "Bon bah... Qu'est ce qu'on fous maintenant nous ?" questionna-t-il la bête sur ses genoux, sans attendre de réponse particulière. Son doigt appuya contre le crane du Héricendre, aucune réaction. Il appuya une deuxième fois, toujours rien. Il souffla un coup, réfléchit à ce qu'ils pouvaient bien faire maintenant qu'ils n'étaient que tous les deux et, à force de ne pas trouver de réponse, finalement appuya une troisième fois sur son crane.     

Le hérisson grogna puis lâcha une flamme énorme depuis les orifices de son dos, qui s’abattit furieusement sur le bras de Mark. Heureusement, il avait enlevé son blouson. Les poils de son avant-bras brulèrent dans une odeur infecte, tandis que de douloureuses marques rouges apparaissaient. "Sale bête !" hurla-t-il tout en sentant la douleur qui venait de remonter jusqu'à son cerveau. Bon, c'est là que tout est un peu parti en cou... En désordre. Prit de rage, il lui a mit une tape vengeresse, qui à son tour à entrainer d'autres feux de colères. Tout cela créa un cycle de revanche entre les deux, qui se séparèrent et se lancèrent dans un véritable combat ! 

Plus tard, quand Margareth revint les voir, c'est sans doute avec une grande surprise qu'elle les retrouva allongés l'un contre l'autre au sol, épuisés mais joyeux. L'un avait le T-shirt partiellement troué par les flammes qui l'avaient touché, laissant entrevoir des abdos finement dessinés (plus à cause d'un manque de graisse que de musculature, mais chut) ainsi que des cheveux un poil roussis à certains endroits. L'autre, plus discret, avait néanmoins un peu de mal à bouger.

-Ouai c'est bon, on s'entend bien j'ai l'impression !





Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 4 Fév - 13:01
Margareth
Ami pour la vie


Madame Rosenbach était très sereine sur son plan. Mark et Orgueil étaient fait pour s’entendre, même s’il semblait très différent. Est-ce qu’elle voulait se débarrasser de l’Héricendre ? Ce n’était pas le genre de la directrice, mais le pokémon n’était pas heureux avec les enfants et il risquait de les blesser sans faire exprès. C’était donc mieux pour tout le monde s’il repartait avec le jeune homme.

Une fois la vaisselle faite, la jeune femme sortit de la cuisine et trouva un bien drôle de spectacle, en compagnie de sa Kangourex. Elle se demanda un instant s’il ne fallait pas s’inquiéter, mais vu l’air heureux de Mark (malgré ses brûlures ici et là), elle savait qu’elle avait fait le bon choix.

Je suis très contente pour vous deux!
-Kangouuu !

Bon, il commençait à se faire tard et il fallait probablement coucher les enfants. Cependant, elle voyait mal Mark repartir à cette heure-ci avec un Héricendre complètement exténué. Il était évident qu’il fallait qu’il dorme ici.

Je vais vous préparer la chambre de mon fils. C’est un peu vide niveau décoration, mais vous y serez bien. Faîtes comme chez vous !

Madame Rosenbach baissa respectueusement la tête avant de suivre la Kangourex qui allait l’aider à endormir les enfants. Il n’y avait plus qu’à savoir si Mark voulait affronter ces bambins où s’il préférait rester avec son nouveau copain au dos chaud.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Dim 4 Fév - 15:26
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
La déclaration de la mère lui fit encore plus plaisir, entre la nuit au chaud et un nouveau pokémon, il ne savait pas qu'elle était la meilleure nouvelle ! Et franchement, valait une chambre vide niveau décoration que du vide décoré comme son bon vieux squat.

-Avec grand plaisir ! Encore merci m'dame, j'ai pas ce que j'aurais fait sans vous !

Toujours allongé au sol, il attrapa le hérisson qui tenait dans facilement dans ses mains, et le suspendit en l'air au dessus de son visage. "Qui ch'est le plus meugnon, qui ch'est ??" répétait Mark comme un idiot en secouant la pauvre bête, il profitait clairement du fait qu'elle était épuisée pour la câliner mais surtout l’embêter. Si ça tenait qu'à lui, il aurait très bien se rendre directement dans la chambre et dormit sur un lit sans draps, sans couette et sans oreiller. Mais bon par politesse il laissa passer et resta là en attendant que Margareth le prévienne. Pas question de rester une minute de plus avec ces mioches (aussi attachant pouvaient-ils être) !

Quand elle quitta la pièce, il reposa le Héricendre sur son ventre et s'endormit comme une pierre sur le parquet, en plein milieu de la salle. Il faut dire que cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas aussi bien manger, son organisme avait besoin de temps pour "digérer" l'information. 

-Hérriiiiii...

Le pokémon, confortablement installé, réfléchissait encore à son choix quand il tomba soudain lui aussi de sommeil.




Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 5 Fév - 9:32
Margareth
Ba na na  

   

Merveille et Emotion s’occupaient d’endormir les petits en leur faisant des câlins et en vérifiant bien que tout le monde se brosse les dents pendant 3 minutes. Margareth, elle changeait les draps pour leur invité avant de retourner dans la cuisine… Spectacle surprenant, Mark était endormi au beau milieu de la pièce, Orgueil sur lui. La jeune femme sourit. Elle ne pensait pas qu’il s’entendrait aussi bien !

La Kangourex arriva à son tour, son bébé dormant déjà dans la poche et lâcha un “Kangou” discret d’amusement.

On va peut-être éviter de les laisser dormir par terre hum ?
-Kangourex !

Avec sa force herculéenne, la Kangourex attrapa délicatement Mark et le transporta jusqu’à l’étage, avant de l’installer dans son lit. Pour la suite, elle laissa les deux garçons profiter du matelas confortable de l’orphelinat.

***Le lendemain***

Le jour se lève et les enfants avec ! Aussi excité que la veille, les plus curieux s’amusaient à entre-ouvrir la porte pour voir si monsieur Shaw était toujours à l’intérieur. Cependant, ils se firent bien vite chasser par la Kangourex qui les poussa gentiment à prendre leurs petits déjeuner.

Mais si, je l’ai vu !
-Il y a Orgueil avec lui.
-Avec monsieur Banane ?
-Il doit aimer les bananes alors.
-Orgueil aime les bananes ?

Les rumeurs, ça allait tellement vite chez les enfants. Margareth pouvait le constater en s’asseyant avec les petits bambins qui n’arrêtait pas de poser des tas de questions, la bouche couverte de confiture et de miette de pain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :







card : T-Card
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 713
Stardust : 2267
Mer 7 Fév - 7:50
ft. Maman Rosenbach

Orgueil the Hedgehog.
"Mmmm... J'suis où ?" fut la première chose que dit Mark en se réveillant dans un lit bien chaud. Il n'avait à priori aucune idée de ce qu'il pouvait bien faire là. Pendant un instant, il s'imagina être du retour chez lui à Akala puis dégagea immédiatement cette pensée de sa tête comme si c'était mal de croire cela.  En entendant tous les bruits d'enfants mais surtout en apercevant l'autre souris de feu qui dormait avec lui, les souvenirs affluèrent.

-Ah oui c'est vrai...
Soupira-t-il avant de réveiller le hérisson fainéant en le portant à bout de bras. Orgueil hein ? Désolé mais c'est bien trop sérieux pour moi, tu s'ras Sanic désormais ! 

Il pouffa de rire en rigolant, comme la plupart de ses pokémons, le surnom n'était qu'une vieille blague nulle après-tout. Il tendit un peu l'oreille et perçut le bruits du pain grillé qu'on tartine, et des gouttes de laits qui tombent du bol quand on le plonge trop vite dedans. Cela lui mettait l'eau à la bouche. Néanmoins, le loubard avait quelques remords, il n'avait pas décidé de vivre dans un squat pour tout à coup venir parasiter un orphelinat ! Il avait déjà bien trop profité de cette femme un peu trop gentille, et ne comptait pas le faire une minute de plus.

Il recoiffa sa banane en désordre, remit un peu de gel sur cette masse de cheveux déjà bien trop sales et fut aussitôt prêt à partir."Attends, j'peux pas me barrer comme ça..." pensa-t-il, avant d’apercevoir le bureau avec du papier qui trainait et des stylos. Il écrivit un petit message pas trop mal écrit à la va-vite : 'Merci pour tout (la bouffe, le pokémon et la nuit) mais j'veux pas vous embeter plus longtemps ! Au-revoir et encore merci, p'têt à une prochaine fois.', qu'il posa bien en évidence sur le lit défait.

-Bon, t'es prêt à te tirer ?
-Hérrrii. 


Aucune idée de sa réponse, mais peu importe, il l'aimait bien maintenant donc il l'embarquait. "Agrippe-toi bien !" lui conseilla-t-il tout en le posant sur sa tête. Il ouvrit la fenêtre, suffisamment grande pour le laisser passer, et arriva sur le toit. Tout ça pour pas avoir à dire au-revoir en personne aux gosses et à la daronne... Il n'aimait pas trop les départs. Enfin, il se sentit quand même bien idiot quand il dut appeler Tropius et sauter du toit pour lui atterrir dessus, avec les plusieurs mètres de vide en dessous.

C'est ainsi que Mark et son nouveau pokémon quittèrent l'orphelinat en disparaissant dans les nuages.




Team Roche:
 
Équipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 7 Fév - 13:32
Margareth
Fin


Le petit déjeuner se termine et Mark ne faisait toujours pas d’apparition. Même après que la vaisselle soit nettoyé. Margareth laissa les enfants jouer sous la surveillance du Vigoroth pendant qu’elle montait à l’étage et elle trouva un lit vide… A l’exception d’un petit mot. Des remerciements. La Directrice sourit puis se dirigea vers la fenêtre pour la refermer.

Il aurait pu prendre le petit-déjeuner avec nous !

Sans doute, sous son air de grand gaillard costaud, c’était un personnage un peu timide. En tout cas, il avait rendu la journée très distrayante et surtout, Mark allait sans doute rendre un pokémon très heureux. Et c’était tout ce qui comptait pour Madame Rosenbach.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Orgueil et préjugés (27/11 - 19h55)
» L'orgueil précède la chute...
» Orgueil, poison de l'amitié [Guillaume]
» Orgueil: péché mortel à Arda.
» Avec orgueil et préjugés - Loevarez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération