Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Une journée comme une autre [pv Flame]
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 28 Jan - 10:49
Déboussolée...

Tu étais une fille de la campagne toi, tu n'avais pas l'habitude de ces espaces étroits, surplombés par des grattes-ciels se perdant dans les cieux... Ainsi, voilà que tu te retrouvais à zigzaguer au sein de ce labyrinthe moderne, où les passants ne daignaient même pas t'indiquer la direction de ton auberge... En effet, cela faisait déjà quelques jours que tu stationnais au sein de cette ville, sans pour autant avoir réussi à prendre tes marques. Mais pour cela, tu avais du taper dans tes très maigres économies pour t'offrir un logement modeste dans une auberge aux allures presque miteuses... Enfin cela te rappelait un peu ton chez toi en quelque sorte.

- Oh aller... Je vais bien finir par retrouver mon chemin !


Tu rouspétais... Bien que tu étais d'un naturel jovial et frivole, cette situation avait un certain don pour t'agacer... Toi qui t'étais fourrer dans toutes les pires galères que se monde était capable de te soumettre, voilà que tu devais en rajouter une à tes très longues listes !

Au final, tu attiras le regard d'un certain groupe de personne, que tu ne remarquas pas dans un premier temps... En effet, tu avais tout l'attirail de la nana qui n'était clairement pas d'ici, avec un peu de chance, tu allais être la pigeonne parfaite.

- Mademoiselle !? Venez, j'ai quelque chose d'intéressant à vous montrer.


Tournant ton regard, tu vis deux hommes t'invitant à les rejoindre dans une ruelle plutôt isolée du reste. Dans toute ta naiveté, tu ne vins pas du tout à te méfier, puis après tout, tu n'avais pas grand chose à perdre. T'approchant alors d'eux part pure curiosité, il t'invita alors dans un bien étrange manège.

- Dites, vous voulez vous faire de l'argent !? Venez jouer à un jeu avec nous, c'est simple, si vous trouvez la bonne carte, vous repartez avec le double de votre mise, rien de compliqué n'est-ce pas !?


Bien entendu, pour toi qui était une éternelle pauvre, cela ne pouvait que te paraitre intéressant voir excitant ! Pauvre de toi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : T-card
Messages : 298
Stardust : 545
Lun 29 Jan - 18:01
Une journée comme une autreft. victoria & adagio₪ Voltapolis, ville de son et de lumière. Pas bien différente de Nemerya, au fond ; juste plus petite mais pas moins bruyante.
Flame s’y était rendu pour les affaires. Sa petite entreprise avait décollé, bien plus vite qu’il ne s’y attendait d’ailleurs. Il faut dire qu’il suffit d’avoir les fonds nécessaires pour que tout soit possible… Eh oui, l’argent ouvre toutes les portes mais ça, Flame le savait déjà depuis bien longtemps. L’or avait toujours coulé à flot, que ce soit dans son enfance avec sa mère ou, pire encore, son adolescence aux côtés de son père. Son luxueux studio avait été payé par ce dernier, ainsi que tout le matériel qui le meublait ; mais désormais Flame goutait enfin au fruit de ce qu’il avait créé.
Tout ça pour dire qu’il s’était rendu à Voltapolis pour une rencontre avec un grand fabriquant de pokéballs. L’un des plus grands de la région, paraissait-il. Il semblait a-do-rer le concept de son entreprise et lui proposait un partenariat. Comme il savait qu’il pourrait tirer quelque chose d’intéressant de ce partenariat, le jeune homme avait accepté. Il avait fait sensation, comme d’habitude. L’autre patron semblait tout de suite l’avoir apprécié ; comment ne pas aimer ce sourire charmant, ce visage agréable et cette allure assurée ?

C’était donc d’excellente humeur et confiant que Flame parcourait la ville. Il y restait une nuit, profitant de sa visite pour passer la soirée avec un vieux groupe d’amis. Connaître beaucoup de monde était un gros avantage : où qu’il aille « pour le boulot », le brun trouvait toujours des personnes chez qui loger.
Oui, décidemment, il était de très bonne humeur ce jour-là.

Après être sorti de l’immeuble, une fois dans la large avenue sur laquelle s’étalait le marché quotidien, Flame relâcha Adagio, qu’il avait préféré garder dans sa pokéball durant l’entretien –pas très poli de se présenter avec un gros pokémon poilu à ses côtés. En sortant, le caninos, qui ne restait pas souvent enfermé, fit comprendre sa frustration à son dresseur d’un regard noir et appuyé.
- Désolé, vieux. Je n’avais pas le choix.
Il se baissa et ébouriffa le poil roux du front de son pokémon en souriant. Lorsqu’il se redressa, son regard croisa celui d’un homme, posté à l’entrée d’une étroite ruelle juste en face. Un deuxième vantait les mérites de quelque chose auprès d’une jeune femme aux cheveux clairs, sans doute une touriste vu son allure, qui allait à coup sûr se faire convaincre d’acheter un objet foooort utile pour finalement découvrir qu’elle avait dépensé une somme phénoménale dans un bibelot. C’était toujours ainsi, surtout dans ce marché. Mais les touristes semblaient tous destinés à être naïfs ; à croire qu’on perdait des neurones quand on voyageait.
Flame poursuivit son chemin et arriva bientôt au niveau du trio. Il saisit quelques brides de paroles ; le premier homme parlait d’un jeu de cartes et d’une mise à remporter. Cette histoire lui disait quelque chose. Il se souvint en effet avoir déjà croisé ces arnaqueurs quelques temps auparavant. Il se baladait alors dans le marché avec son crush du moment et le duo s’était arrêté près de ce stand pour se moquer d’un groupe de touristes, qui s’obstinaient à miser davantage alors qu’ils perdaient à chaque fois. Bien évidemment, ce jeu était truqué. La fameuse « bonne carte » n’existait pas plus qu’un Kyogre arc-en-ciel.

Flame décida à la dernière minute de s’arrêter près du stand, histoire de rigoler un peu. La drôle d’allure de l’étrangère l’apitoya pourtant, et ce fut bien plus par pitié que pour jouer les justiciers qu’il s’approcha du trio.
- Pas très honnête comme activité, messieurs, lâcha t-il simplement en soulevant ses lunettes de soleil.
Le sourire d’un des hommes s’effaça et la peur se distingua sur ses traits. Peut-être l’avait-il confondu avec un policier ou autre force de l’ordre ; en effet, le costard noir et les verres teintés de Flame pouvaient prêter à confusion. Sans compter le caninos fièrement campé à ses côtés, un pokémon souvent utilisé par les rangers. Cette situation amusa davantage encore le jeune brun et il décida de se prêter au jeu jusqu’au bout.  ₪
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Une amitié pas comme les autres
» 01.03/11.C.Utah - Un hangar comme un autre
» Une petite chatte pas comme les autres.
» Une manière comme une autre de te souhaiter une bonne journée [PV Angel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération