Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Une drôle d'entrée en scène / Pv Adrien O'Pry
avatar
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 460
Stardust : 769
Ven 16 Fév - 13:50

Adrien O'Pry & Siarra Loyd
Sous le feu des projecteurs


La capitale de Lumiris n’était, après réflexion, pas si différente d’Illumis, la plus grande ville de Kalos. Siarra était pourtant sincèrement déboussolée de se trouver dans un environnement aussi vaste, et sans aucune barrière. C’était bien la première fois de toute sa vie qu’elle était seule, sans aucune directive ni aucun objectif immédiat et concret sous la main. Durant son enfance et son adolescence, elle avait obéit aux règles de la maison à la lettre, puis lorsqu’elle avait décidé de partir elle s’était clairement fixée un but et avait tout préparé pour le réaliser. Le plan était simple : piquer la carte bleue du père, acheter en ligne un billet d’avion pour une région où personne ne viendrait l’ennuyer et dont elle ignorait presque tout, faire son sac et partir au petit matin pour Illumis, où son vol l’attendait. Elle avait parfaitement réussi, puisqu’elle se trouvait en cet instant à déambuler dans les rues de Nemerya. Mais à présent, quelle était la suite ?

Elle avait eu tout le loisir d’y réfléchir, bien installée dans le siège de son avion, Brisingr sur ses jambes, mais à présent qu’elle y était, une légère inquiétude refaisait surface. Elle la chassa aussitôt, refusant de céder si tôt à la panique. Oui, elle était partie d’un coup de tête, parce que sa psychologue lui avait soufflé l’idée qu’elle méritait elle aussi de vivre pour elle, tout comme son frère. Oui, c’était irresponsable et déraisonnable comme attitude. Oui, elle le regretterait sans doute, à un moment ou à un autre. Mais cela importait peu, car elle avait réussi à le faire, et cela représentait tout ce qui était imaginable. Alors, même si cela représentait quelque chose de fou, elle le ferait. Elle vivrait sa nouvelle vie, ici ou ailleurs, mais elle la vivrait sans aide de personne, et surtout pas de ses parents.

L’Hélionceau qui partageait sa route, et qui cheminait tranquillement à ses côtés, ne paraissait pas habité des mêmes angoisses que la jeune fille. Siarra enviait l’ignorance des Pokémons, qui n’avaient aucune idée des épreuves que les humains devaient traverser. Le petit lion semblait cependant intrigué par quelque chose, quelque chose qui échappait parfaitement à la demoiselle. Ses oreilles bien droites indiquaient qu’il avait entendu un bruit qui l’inquiétait, et son expression était sérieuse, et concentrée. La dresseuse se pencha vers lui, perplexe, et lui indiqua de prendre les devants. Aussitôt, Brisingr s’élança et alors qu’ils se rapprochaient de la source, Siarra entendit. Cela ressemblait à des bruits de lames, comme si quelqu’un sortait de nombreuses épées de plusieurs fourreaux. Ayant fait de l’escrime, il s’agissait d’un son que la jeune fille reconnaissait aisément.

Elle déboula dans un croisement de rues plus large que les autres, où les passants étaient nettement moins nombreux. Elle s’immobilisa aussitôt, yeux écarquillés, se demandant comment réagir à la scène sous ses yeux. Devait-elle intervenir ?


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 16 Fév - 16:24

Une drôle d'entrée en scène

Adrien & Siarra
C’est réaliste !


Les lames qui s'entrechoquent. Des lames ? Plutôt la pointe de l’épée d’Adrien qui rentrent en contact avec les griffes de son Coatch. Cependant, pour les besoins du rôle, l’acteur devait utiliser son autre main qui devait être une nouvelle arme, surtout avec un ajout des effets spéciaux. Pour s’habituer, Adrien porte à sa main gauche un gant à l’apparence avec des griffes semblable à ceux d’un Mangriff et, sur la paume, une partie en fer. L’accessoire avait peut-être l’air ridicule, mais il aura toute son importance durant les tournages.

On sentait que Deiber, le Mangriff Coach, menait la vie dure à son jeune protégé. Il parait la moindre de ses attaques du jeune homme, se jetait parfois sur lui pour le plaquer au sol, une patte griffu sous le cou d’Adrien. La scène ?Un entraînement que subirait le jeune Charle, Héros du prochain film. Dans les premières scènes, il devait se faire littéralement ratatinés par le pokémon. Facile. Avec une éclipse, on devait montrer qu’il prenait de l’assurance, sans dépasser son coach pokémon. Assez simple. Mais à la fin, il devait tout donner pour montrer ses progrès. Et sur ce point, le Mangriff était exigeant. Il avait l’impression que le jeune homme ne se donnait pas assez.

Mangriff !
-Monsieur Deiber ! Tu ne fais pas du tout les enchaînements prévus ! Je peux improviser, mais c’est un art que je ne maîtrise pas encore.
-MANGRIFF !

Le pokémon grogne en s’approchant, menaçant et engueulant copieusement le jeune acteur. C’était sa méthode pour pousser le réalisme jusqu’au bout et c’est ainsi que ses parents acteurs avaient toujours fait, donnant des résultats excellents pour les scènes d’actions, même pour des films peu connus du grand public.

Allez. Encore une fois.

Adrien remis ses cheveux blonds en place, attrapa son épée et se mit en position de combat. Au final, c’était comme l’escrime. Il fallait être rapide, calculer son coup et faire plusieurs enchaînements. Essayer de deviner les mouvements de son adversaire et en plus, s’il touchait le pokémon avec sa main gauche, le point était pour lui. Ils se placent donc à une distance raisonnable avant de se foncer littéralement dessus. Griffe, épée, parade, tentative d’estoc, riposte. Pas de jeu d’acteur, que du feeling pour rendre la scène la plus réaliste possible. D’ailleurs, de l’extérieur, on dirait réellement qu’un humain combattait un pokémon. Ou plutôt l’inverse.

Le Mangriff semblait plus convaincue, mais cela ne l’empêcha pas de plaquer de nouveau Adrien au sol, dans la même position que tout à l’heure. Adrien joua le jeu en affichant un air surpris et déboussolée. Voilà qui semblait mieux convenir au coach.

Dommage que quelqu’un arriva pile à ce moment-là. Pour le coup, cela ressemblait à une vraie aggression.

©️ REIRA DE LIBRE GRAPH


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 460
Stardust : 769
Ven 16 Fév - 17:04

Adrien O'Pry & Siarra Loyd
Sous le feu des projecteurs


Vous ait-il déjà arrivé de bloquer complètement ? Votre cerveau, vos jambes, vos bras, tous les muscles de votre visage, vous lâchent, et vous vous retrouvez à contempler l’action avec une expression purement ahurie, tandis que des dizaines d’alarmes sonnent dans votre tête à la manière de gyrophares. Eh bien c’était exactement ce qui arrivait à Siarra.

La jeune fille contemplait avec stupéfaction la scène qui se déroulait devant elle, sans comprendre. Un garçon, d’environ son âge, était plaqué au sol par un Mangriff. Il tenait dans sa main une épée - ce qui était réellement très étrange puisque plus personne ne se promenait avec ce genre d’objet - et le Pokémon avait les griffes sortis, visiblement prêt à en découdre. Au vu de l’expression du jeune homme, il ne s’agissait pas d’un jeu ou d’un exercice. Ce type était en train de se faire attaquer, il fallait réagir, par Arceus ! Pourtant, la demoiselle était toujours figée, et ce depuis plusieurs secondes, incapable de dire ou faire quoi que ce soit.

Bon sang, mais agis ! Fais un truc, n’importe quoi ! Réveille toi ! Après s’être donné une bonne claque mentale, la dresseuse secoua vivement la tête, une expression déterminée et sévère sur le visage. Elle devait faire quelque chose, elle ne pouvait pas rester les bras ballants de la sorte ! Que pouvait-elle faire cependant ? D’instinct, Siarra baissa les yeux et rencontra le regard de son Pokémon, qui paraissait avoir tout autant envie d’interrompre cet affrontement. Elle n’avait certes pas d’armes à proprement parlé, mais elle pouvait se battre. La jeune fille hocha la tête, et se tourna vers le garçon et le Mangriff qui l’assaillait.

- Brisingr, attaque Flammèche, vite !

Et aussitôt, l’Hélionceau ouvrit la gueule et cracha une gerbe de braises ardentes en direction de l’agresseur, espérant que celui-ci lâche prise. Elle espérait ne pas toucher le jeune homme au passage, les deux étant très proche, mais elle n’avait pas le choix. Sa vie était peut-être en danger !  


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 17 Fév - 7:08

Une drôle d'entrée en scène

Adrien & Siarra
On se détends ! C’est du fake !


Le Mangriff avait toujours son regard plongé dans celui d’Adrien, visiblement terrifié (merci les cours de théâtre). Cependant, son instinct d’acteur le poussa à utiliser Vive-Attaque pour échapper à la gerbe de flamme qui allait jusqu’à lui. Adrien se releva d’un bond et pouvait voir une femme, de son âge, à la chevelure blanche accompagnée d’un pokémon.

A.. Attendez ! Ce n’est pas du tout ce que vous croyez !

Il plaça ses mains en l’air, ayant laché son épée pour ne pas paraître menaçant et se plaça entre les nouveaux venus et le Mangriff qui était sur ses gardes. Ce n’était pas la première fois qu’on confondait du théâtre avec un élément qui pourrait se passer dans la vie courante. C’était donc un compliment.

On ne fait que répéter une scène d’action, tout va bien !

Adrien, en sueur, lâchait même un petit rire pour détendre l'atmosphère. Au moins, cette intervention prouvait que la scène était réaliste ! D’ailleurs, le Mangriff semblait en être satisfait et accordait gracieusement au pause au jeune acteur.

Désolé de vous avoir fait peur ! Je m’appelle Adrien et voici Deiber, mon Coach pokémon. On prépare le tournage du Mangriff Noir, peut-être que vous en avez entendu parler ?”Ou peut-être pas, ce n’était pour le moment qu’à l’état de projet, mais les rumeurs circulaient vite sur les réseaux." En tout cas, c'est très gentil de votre part d'être intervenue. Si cela avait été réel, je n'en serais pas sorti sans vous !"
©️ REIRA DE LIBRE GRAPH


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 460
Stardust : 769
Sam 17 Fév - 7:44

Adrien O'Pry & Siarra Loyd
Sous le feu des projecteurs


D’une Vive-Attaque, le Mangriff esquiva les Flammèches de Brisingr, à la grande frustration de ce dernier. Siarra lui fit un signe de main pour l’interrompre. Elle ne voulait pas spécialement affronter ce Pokémon, mais surtout s’assurer que le garçon allait bien. Si le félin aux longues griffes se lançait dans l’offensive cependant, là il faudrait riposter. Voilà donc à quoi cela ressemblait d’être dresseur ! C’était vraiment grisant. Le jeune homme se redressa vivement, une expression affolée sur son visage. Voilà quelque chose à laquelle la demoiselle ne s’était pas attendue. Avait-elle fait quelque chose de mal ?

- A.. Attendez ! Ce n’est pas du tout ce que vous croyez ! On ne fait que répéter une scène d’action, tout va bien !

Il avait levé les bras et laissé tomber son épée, puis se plaça entre la jeune fille et le Mangriff, qui paraissait assez méfiant à présent. Brisingr, qui ne comprenait pas vraiment le langage humain, poussa un petit grognement, croyant sans doute que le garçon voulait se battre. Siarra lui intima de se calmer et reporta son attention sur le blondinet. Ainsi, elle avait visiblement fait une erreur d’interprétation sur la situation. Le jeune homme lâcha un petit rire, un peu nerveux, qui désamorça la tension environnante. Le Mangriff sembla se calmer, et Hélionceau le regarda, intrigué, la tête penchée sur le côté. La dresseuse, quant à elle, était à la fois perplexe et honteuse. Elle n’aurai probablement pas du se mêler de ce qui ne la regardait pas, elle avait été bien trop vite en besogne… Mais en même temps, tout cela lui avait paru si réel !

- Désolé de vous avoir fait peur ! Je m’appelle Adrien et voici Deiber, mon Coach pokémon. On prépare le tournage du Mangriff Noir, peut-être que vous en avez entendu parler ? En tout cas, c'est très gentil de votre part d'être intervenue. Si cela avait été réel, je n'en serais pas sorti sans vous !"

Un coatch Pokémon ? Une scène d’action ? Un tournage ? Voilà que tout se mettait en place dans la tête de la demoiselle. Tout à coup, le visage charmant de son interlocuteur lui revint. Adrien… Adrien O’Pry ?! S’agissait-il du jeune acteur si célèbre à Kalos ? Mais que faisait-il ici ? Il venait de le lui dire en vérité, il était donc sur le tournage d’un film. Et voilà que Siarra se sentait encore plus idiote maintenant ! Toute raide, gênée au possible, la jeune fille détourna les yeux et s’excusa :

- Je suis navrée de vous avoir interrompu, j’ai cru que… Enfin vous êtes un très bon acteur, cela ne fait aucun doute. Je vous prie de m’excuser, je ne vais pas vous déranger plus longtemps.

Elle recula d’un pas, mais ne fut pas suivit par Brisingr, qui semblait à présent très curieux. Il n’avait en effet pas eu beaucoup d’occasion de rencontrer d’autres Pokémons jusqu’à présent, et le Mangriff l’intriguait visiblement beaucoup. Siarra poussa un soupir, espérant réellement ne pas importuner le garçon, qu’elle avait dérangé en plein travail. Elle venait d’arriver dans la région, et voilà qu’elle s’emballait… Cette aventure commençait bien !


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 17 Fév - 8:13

Une drôle d'entrée en scène

Adrien & Siarra
No stress !



"Je suis navrée de vous avoir interrompu, j’ai cru que… Enfin vous êtes un très bon acteur, cela ne fait aucun doute. Je vous prie de m’excuser, je ne vais pas vous déranger plus longtemps."

Oh mince, voilà qu’Adrien mettait mal à l’aise une inconnue. Autant dire que c’était un sentiment peu plaisant. L’acteur s’apprêtait à répondre lorsqu’il vit qu’elle faisait un pas en arrière. Oula, cela devenait urgent d’intervenir !

Ne vous excusez pas ! Grâce à vous, j’ai droit à une pause et j’en avais bien besoin. Deiber est un perfectionniste et il ne m’aurait jamais cru si c’était moi qui lui avais demandé. Vous m’avez sauvé la vie, en quelques sortes.

Il lâcha un petit rire joyeux pendant que le Mangriff se sentait observé. Le pokémon avait toujours grandi avec des humains et c’était probablement la première fois qu’il croisait un pokémon si sauvage. Cependant, l’Hélionceau semblait bien jeune et inexpérimenté, on ne dévisageait pas les gens ou les pokémons comme ça !

Je suis vraiment désolée, je ne voulais pas vous faire de la peine. On avait fini notre scène et vous êtes arrivée au bon moment !” Il baisse son buste pour se pencher vers l’Hélionceau, affichant un magnifique sourire “Votre ami Hélionceau a été très précis avec son flammèche. C’est sans doute un futur pokémon acteur ou un futur champion !

Le pire dans tout ça ? C’est qu’il était sincère et que ses paroles transmettaient la même émotion. Ce côté chaleureux ne le quittait absolument pas, même quand il exerçait son métier. Mais un jour, il voudrait bien incarner le rôle du méchant !

Il y a un glacier pas loin. Je sais que ce n’est pas trop la saison, mais pour me faire pardonner, je vous offre une glace. Choisissez ce que vous voulez comme parfum et je vais le chercher !

©️ REIRA DE LIBRE GRAPH



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 460
Stardust : 769
Sam 17 Fév - 9:44

Adrien O'Pry & Siarra Loyd
Sous le feu des projecteurs


Devant la mine penaude et gênée de Siarra, le garçon paru tout aussi mal à l’aise. Ils étaient dans de beaux draps, tous les deux ! La demoiselle refusait de le regarder dans les yeux, se sentant réellement sotte d’avoir confondu une répétition avec une véritable agression. En même temps, ce n’était pas si étonnant. Elle n’avait jamais assisté à une vraie confrontation, les seules qu’elle avait vu étaient dans les films. Alors, il était en quelque sorte normale qu’elle soit tombée dans le panneau. Ou peut-être essayait-elle juste de se rassurer de sa propre bêtise.

- Ne vous excusez pas ! Grâce à vous, j’ai droit à une pause et j’en avais bien besoin. Deiber est un perfectionniste et il ne m’aurait jamais cru si c’était moi qui lui avais demandé. Vous m’avez sauvé la vie, en quelques sortes.

Le jeune homme ria de nouveau. Il était plutôt espiègle, comme personne. Oui c’était en tous cas l’impression qu’il donnait. Après tout, il savait très bien jouer la comédie, l’erreur de la dresseuse l’avait montré. Quelque chose étonnait cependant Siarra. A entendre Adrien, le Mangriff était celui qui donnait les ordres dans le duo. Pourtant, en temps normal, n’était-ce pas le dresseur qui devait entraîner le Pokémon ? L’inverse était assez étonnant. Elle ne voulu pas le relever, craignant d’offenser le Mangriff, et son humain. Le garçon se tourna ensuite vers Hélionceau, qui n’écoutait rien à la conversation mais reniflait en direction du félin aux longues griffes, toujours très intéressé. Ce dernier, quant à lui, n’avait pas vraiment l’air d’apprécier.

- Je suis vraiment désolé, je ne voulais pas vous faire de la peine. On avait fini notre scène et vous êtes arrivée au bon moment ! Votre ami Hélionceau a été très précis avec son flammèche. C’est sans doute un futur pokémon acteur ou un futur champion !

Encore une fois, les paroles de son interlocuteur étonnèrent Siarra. Un Pokémon acteur ? Cela existait ? Évidemment, cela semblait tomber sous le sens, puisqu’il y avait des Pokémons dans les films, mais la jeune fille ignorait qu’il s’agissait d’un métier à plein temps. Elle avait toujours pensé qu’il s’agissait simplement des Pokémons des acteurs, qu’ils utilisaient dans leur film. Mais en vérité, elle pouvait aisément imaginer que cela demandait beaucoup de travail et de formation, autant pour l’humain que pour ses partenaires. Il n’était pas si étrange que cela soit donc une véritable profession, pour l’un et l’autre. Cependant, cela ne concernait pas vraiment Brisingr, qui ne risquait pas de jouer dans un film avec son tempérament !

- Il y a un glacier pas loin. Je sais que ce n’est pas trop la saison, mais pour me faire pardonner, je vous offre une glace. Choisissez ce que vous voulez comme parfum et je vais le chercher !

Cette fois, la demoiselle se tourna vivement vers le garçon, les yeux grands ouverts. Quoi ? Il voulait lui offrir une glace ? Quelle idée étrange ! Ce genre de chose se faisait-il ? Et pourquoi voulait-il se faire pardonner ? C’était elle qui l’avait interrompu dans son travail après tout. Aussitôt, elle secoua les mains devant elle et répondit rapidement :

- Non non ne vous embêtez pas ! Je vous en prie, je suis désolée de vous avoir dérangé, je voudrai vous empêcher de travailler.

Elle aurait bien voulu tourner les talons et s’en aller, mais cela aurait été extrêmement malpoli. Il était peut-être un peu rude de refuser mais elle avait parlé sans réfléchir. Siarra n’avait jamais eu beaucoup d’ami, ne fréquentant quasiment que son frère, elle avait l’impression d’être sur un terrain savonneux. Comment se sortir avec élégance de ce genre de situation ? Pourquoi ces professeurs n’avaient jamais jugé bon de lui apprendre cela ? Reprenant un peu d’éloquence, la demoiselle se racla la gorge et ajouta :

- Enfin je veux dire… Je vous remercie de votre proposition, c’est très aimable à vous, mais je ne veux pas abuser de votre gentillesse. Oh, je ne me suis pas présentée, je suis navrée ! Je m’appelle Siarra. Enchantée de faire votre connaissance.

Elle ignorait si elle devait rajouter qu’elle avait vu certains de ses films et qu’elle les avait beaucoup apprécier. Elle ne voulait pas avoir l’air d’une groupie ou quoi que ce soit. Elle n’évoqua pas non plus qu’elle venait de Kalos. Même si elle avait l’impression qu’Adrien était un garçon sympathique, elle ne pouvait pas se fier à lui pleinement. Il restait un comédien, il pouvait très bien lui faire croire ce qu’il voulait. Peut-être était-elle paranoïaque, mais elle préférait rester sur ses gardes, fidèle à son instinct.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 20 Fév - 13:51

Une drôle d’entrée en scène

Adrien & Siarra
C’est pas bien d’être curieux Adrien


"Non non ne vous embêtez pas ! Je vous en prie, je suis désolée de vous avoir dérangé, je voudrai vous empêcher de travailler."

Elle s’excusait beaucoup pour une simple interruption. Pourtant, sur le plateau, le metteur en scène pouvait arrêter des scènes entières pour un détail qui échappait à la vision humaine. Cependant, Adrien fut un peu déboussolée, il ne pensait pas qu’elle allait dire non à une glace. C’est bon les glaces, non ?

Enfin je veux dire… Je vous remercie de votre proposition, c’est très aimable à vous, mais je ne veux pas abuser de votre gentillesse. Oh, je ne me suis pas présentée, je suis navrée ! Je m’appelle Siarra. Enchantée de faire votre connaissance.
-Ravie de vous connaître !

Heureusement qu’il n’était pas rancunier, l’Adrien. En effet, il reprit vite un sourire sur son visage d’ange et tourna son regard vers le pokémon coach. Visiblement, il semblait être dérangé par l’Hélionceau. En même temps, celui-ci lui avait déjà craché une gerbe de flamme, c’est vrai que c’était difficile pour un début de relation !

Vous devriez dire à votre ami de faire attention. Deiber n’a pas l’habitude de cotoyer des pokémons qui ne sont pas acteurs et en plus…” Adrien commence à chuchoter, sur le mode de la confidence et pour que le Mangriff ne l’entende pas “ Il est plutôt rancunier.

Le feulement que poussa Deiber illustra plutôt bien son propos. Entre félin, les deux devait sans doute se comprendre, même s’il n’était pas née dans le même milieu. Adrien ne put s’empêcher de cacher son rire nerveux avant de s’intéresser à Siarra. Visiblement, elle ne semblait pas partir de suite, alors autant en profiter.

Alors, qu’est-ce que vous faîtes sur les routes, à part sauver des garçons en détresse ?

©️ REIRA DE LIBRE GRAPH



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 460
Stardust : 769
Mer 21 Fév - 16:11

Adrien O'Pry & Siarra Loyd
Sous le feu des projecteurs


L’expression un peu perplexe du garçon s’évapora bien vite pour laisser place à un sourire, plutôt charmant. Siarra fut soulagée de voir que la conversation prenait un tournant plus paisible, ce qui lui laissa une demi seconde pour faire le point sur la situation. Elle était donc en train de discuter avec un acteur, Adrien O’Pry, pas n’importe qui, qu’elle avait interrompu pendant la répétition d’une scène avec son coatch Pokémon, Mangriff. Voilà donc à quoi ressemblait la première journée de la demoiselle dans une nouvelle région. Cela lui changeait des murs blancs et dorés de la villa à Kalos, voilà qui était sûr.

- Ravie de vous connaître ! Vous devriez dire à votre ami de faire attention. Deiber n’a pas l’habitude de cotoyer des pokémons qui ne sont pas acteurs et en plus… Il est plutôt rancunier.

La jeune fille lança un regard sévère à l’Hélionceau, qui venait de se prendre le feulement du Mangriff en plein visage. Plutôt farouche, il fut visiblement tenté d’y répondre, mais en sentant les yeux de sa dresseuse peser sur lui, il recula, oreilles rabattues contre son crâne. Il était vexé de s’être ainsi fait rejeter, lui qui avait seulement tenté de faire connaissance. Siarra soupira en silence, et fut soulagée de voir son Pokémon revenir entre ses jambes, se comportant enfin convenablement. Il allait vraiment falloir s’occuper de l’éducation de cette boule de poil, maintenant qu’ils commençaient leur aventure ! Brisingr ne pouvait pas agir avec des inconnus comme il avait l’habitude de le faire avec sa maîtresse, il devait apprendre les bonnes manières. La demoiselle allait avoir du boulot, elle en avait bien conscience. La voix d’Adrien vint interrompre ses pensées, la ramenant à la réalité et à leur conversation.

- Alors, qu’est-ce que vous faîtes sur les routes, à part sauver des garçons en détresse ?

Surprise, mais un peu amusée, la jeune fille eu un petit rire. Sauver des garçons en détresse ? Voilà qui était une activité qui lui convenait bien. Siarra n’était pas du genre à se faire sauver, ou c’était en tous cas un rôle qu’elle refusait. Par contre, être l’héroïne de l’histoire, cela lui allait parfaitement ! Elle se détendit aussitôt, l’humour la mettant bien plus à l’aise. C’était une très bonne technique de manipulation, et Siarra le savait, mais sa paranoïa semblait être en repos. Elle lui répondit, d’une voix plus chaleureuse :

- Je suis venue à Lumiris pour devenir dresseuse en vérité. Même si sauver des garçons en détresse est un choix de vie intéressant ! Il va falloir que je les choisisse mieux par contre, histoire de ne plus embêter les gens qui font juste leur travail !

Elle eu un nouveau petit rire. Cette conversation était un peu étrange, un peu gênante même, mais les blagues la rendaient presque normale. Normal dans l’univers du malaise. Siarra n’avait jamais trop bu d’alcool, mais elle n’aurait pas dit non à un petit verre pour être plus à l’aise. Cette première rencontre était un peu déstabilisante, il fallait le reconnaître.

- Et vous, à part faire semblant de vous faire agresser, qu’est-ce qui vous amène ici ? Vous tentez une carrière à l’internationale ?

Pourquoi se montrait-elle si curieuse ? Cela ne la regardait pas ! Elle voulait juste faire la conversation, mais elle risquait surtout de paraître très impolie.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 3 Mar - 9:06

Une drôle d’entrée en scène

Adrien & Siarra
Une dresseuse ?


Adrien affichait un beau sourire, cette jeune fille avait un rire des plus charmants et surtout, elle semblait beaucoup plus détendue que tout à l’heure. C’était tout de même plus agréable de discuter avec quelqu’un qui n’était pas sur ses gardes.

"Je suis venue à Lumiris pour devenir dresseuse en vérité. Même si sauver des garçons en détresse est un choix de vie intéressant ! Il va falloir que je les choisisse mieux par contre, histoire de ne plus embêter les gens qui font juste leur travail !
-Ah ah et nous, on devrait choisir des lieux moins fréquentés pour ne pas rendre les autres inquiets !

Surtout qu’il y avait une scène où on s’inquiétait particulièrement pour le héros parce… non ! Pas de spoiler ! Vous irez voir le film ou alors, vous assisterez à la bonne répétition. Non mais. En tout cas, les deux riaient joyeusement, même si Adrien se demandait pourquoi autant de personne voulait devenir dresseur. Faire combattre les pokémons, ce n’était vraiment pas son truc, même s’il ne pouvait s’empêcher d’être admiratif devant les attaques lorsqu’elles sont lancée.

Et vous, à part faire semblant de vous faire agresser, qu’est-ce qui vous amène ici ? Vous tentez une carrière à l’internationale ?
-Ah oui, on tourne un nouveau film. Le Mangriff Noir.

Concernant l’international, c’était un autre débat. Il n’avait pas vraiment choisis d’aller à Lumiris, c’était plutôt sa manager qui lui avait imposé. Imposé. Enfin. Demandé. Et il ne savait pas dire non à cette femme qui lui avait bâti sa carrière sur des paris audacieux et toujours très bien payé en terme de notoriété et de gain financier.

Ma manager m’a dit que c’était une opportunité unique qu’il fallait saisir. Et elle a toujours été de bon conseil, puis, il faut savoir sortir de sa zone de confort. Hé hé…

Quitte à laisser tout ses amis acteurs derrière. Et s’éloigner encore plus de ses parents, mais ça, même quand ils dinaîent ensemble, il avait l’impression qu’ils étaient à des kilomètres de lui. Cependant, le filou cachait bien ses émotions et seul le ton de sa voix l’avait un peu trahis sur son ressenti.

Donc tu es une dresseuse. Tu vas donc aller affronter des champions d’arène, c’est ça ?
©️ REIRA DE LIBRE GRAPH



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 460
Stardust : 769
Dim 4 Mar - 5:35

Adrien O'Pry & Siarra Loyd
Sous le feu des projecteurs


Adrien ne manqua pas de rebondir à la plaisanterie de la jeune fille, en rappelant qu’il aurait peut-être mieux fait de répéter dans une zone moins fréquentée de la ville. Siarra se retint de lui suggérer que s’il voulait de la tranquillité, ce n’était peut-être pas à Nemerya qu’il fallait aller. Elle ne connaissait pas la région, mais il devait sans doute y avoir des villes plus calme que la capitale. Le Sud de Lumiris semblait particulièrement reposant, au vue de ce qu’elle avait lu sur les différents prospectus, composés de petits villages traditionnels, tandis que le Nord était plutôt sauvage. Le Centre semblait, quant à lui, constitué de vastes villes davantage portées sur la technologie et le tourisme.

- Ah oui, on tourne un nouveau film. Le Mangriff Noir. Ma manager m’a dit que c’était une opportunité unique qu’il fallait saisir. Et elle a toujours été de bon conseil, puis, il faut savoir sortir de sa zone de confort. Hé hé…

Malgré son expression enjouée, le garçon semblait quelque peu touché par cette décision. Quitter Kalos avait-il été difficile pour lui ? Siarra ignorait tout de son histoire et de sa vie, elle ne lisait pas la presse à scandale et ne s’intéressait généralement pas à ce genre de chose. Elle avait pourtant toujours été persuadée que les stars de cinéma menaient une vie heureuse, loin des préoccupations du commun des mortels. Elle s’était sans doute lourdement trompée. Comme tous le monde, les acteurs devaient probablement connaître leur lot de souffrance, de désillusion et de remise en question. Apparemment décidé à changer de sujet, il demanda :

- Donc tu es une dresseuse. Tu vas donc aller affronter des champions d’arène, c’est ça ?

La demoiselle cligna des yeux, un peu surprise mais décida de ne pas interroger davantage son interlocuteur. C’était sa vie privée et ses histoires après tout, elle n’avait pas à se montrer trop curieuse. Et elle n’était pas très bien placée pour vouloir en savoir plus, elle qui ne lâchait jamais un mot sur son histoire. Parler de sa vocation de dresseuse était de toute manière bien plus facile, sur ce point là au moins elle pouvait parler sans méfiance. Avec un sourire, elle répondit donc :

- C’est ça ! Enfin, pour être honnête, je suis descendue de mon avion il y a une heure seulement, donc ma carrière de dresseuse est assez récente ! J’ai encore beaucoup à apprendre avant de pouvoir défier les champions !

Moins mal à l’aise à présent, Siarra se détendit un peu. Elle coula un nouveau regard sur le Mangriff qui accompagnait le garçon. Ce Pokémon semblait plutôt puissant, rapide et vif, le genre de qualité que l’on pouvait attendre d’un Pokémon de dresseur. Mais ce n’était visiblement pas sa vocation.

- C’est la première fois que je voyage seule, donc on peut dire que moi aussi je sors de ma zone de confort !

Elle ne voulait pas trop en dire mais en effet, c’était une première pour la demoiselle. Et elle n’avait pas pensé que sa première journée dans une nouvelle région soit aussi mouvementée !


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 6 Mar - 16:21

Une drôle d’entrée en scène

Adrien & Siarra
On se revoit bientôt ?



Tu n’es pas seule, tu as ton pokémon. Je suis certain que ça va être un beau voyage.

Voyager à travers le monde et affronter des dresseurs ou des champions d’arène n’était pas la tasse de thé d’Adrien. Il était même quelqu’un de terriblement routinier, mais parents et manager n’avais jamais cessé de le bousculer dans ses habitudes.

J’ai rencontré beaucoup de champion d’arène, à Kalos, ils ont une vie riche et passionnante, même s’ils ne se focalisent que sur un seul type. Je dois avouer que je n’aime pas les combats pokémon et je suis un mauvais dans ce domaine, mais si tu veux, je peux te mettre en contact avec des amis dresseurs ? Ils font cet exercice par passe-temps, mais peut-être qu’ils pourront te donner des pistes à suivre ?

Deiber s’approcha du groupe, méprisant légèrement l’Hélionceau qu’il considérait comme un sauvage avant de faire signe à la demoiselle qu’il était temps de partir.

Ah ...On reprends déjà ?
-Mangriff griff !

Paf. Un bon petit coup de patte derrière le crâne blond pour le remettre à sa place. Une pause, c’était une pause. Pas une journée off !

Ah ah. Il est strict. Si tu veux, on peut se retrouver plus tard ? Ou un autre jour, ce serait sympa, non ?
©️ REIRA DE LIBRE GRAPH




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 460
Stardust : 769
Dim 11 Mar - 8:50

Adrien O'Pry & Siarra Loyd
Sous le feu des projecteurs


Le sourire amical d’Adrien rassura la demoiselle, qui se sentait sincèrement plus à l’aise. Elle ignorait encore si elle pouvait accorder une confiance absolue à cet acteur venu de Kalos, mais elle pouvait affirmer qu’il n’avait pas l’air d’une mauvaise personne. Et puis, il était originaire du même endroit qu’elle, ce qui leur faisait un point commun non négligeable. Elle n’avait que très peu voyagé dans sa région, bien trop enfermé dans la ville familiale, mais cela leur faisait un sujet de conversation pour discuter.

- Tu n’es pas seule, tu as ton pokémon. Je suis certain que ça va être un beau voyage. J’ai rencontré beaucoup de champion d’arène, à Kalos, ils ont une vie riche et passionnante, même s’ils ne se focalisent que sur un seul type. Je dois avouer que je n’aime pas les combats pokémon et je suis un mauvais dans ce domaine, mais si tu veux, je peux te mettre en contact avec des amis dresseurs ? Ils font cet exercice par passe-temps, mais peut-être qu’ils pourront te donner des pistes à suivre ?

La proposition du garçon était tout à fait appréciable, et ne manqua pas de surprendre la jeune fille. Elle ne s’en cacha pas, et esquissa un sourire, ne sachant trop que répondre. Elle ne voulait pas abuser de sa gentillesse, mais d’un autre côté, pouvoir parler avec d’autres dresseurs était important pour progresser, elle le savait bien. Elle venait tout juste de débarquer à Lumiris, elle avait beaucoup de chose à apprendre pour devenir une dresseuse. Elle était sur le point de répondre lorsque le Mangriff s’approcha, une expression quelque peu condescendante sur le visage, lançant un regard mauvais aux deux jeunes gens. Adrien demanda à son Pokémon si c’était le moment de reprendre le travail, et celui-ci lui donna une claque derrière le crâne, à la grande stupeur de Siarra. Il lui semblait si étrange que ce soit le Mangriff qui donne les ordres dans ce duo…

- Ah ah. Il est strict. Si tu veux, on peut se retrouver plus tard ? Ou un autre jour, ce serait sympa, non ?

Une fois encore, la proposition de son interlocuteur la surprit. Ils se connaissaient à peine, et leur rencontre était essentiellement du au hasard, mais Adrien lui proposait de la revoir. Elle hésita à nouveau, ignorant quelle réponse était appropriée dans ce genre de situation. Elle décida de ne pas se poser trop de question, et sentit se former sur ses lèvres un sourire amical. Elle hocha la tête et sortit un morceau de papier de sa poche, sur lequel elle inscrit son numéro de téléphone. Elle le tendit au jeune homme, reprenant un peu d’assurance.

- Avec plaisir ! Appelle moi quand tu auras un moment de libre ! Enfin, quand Mangriff t’en laissera un.

Elle fit un clin d’oeil à son interlocuteur, et une moue espiègle au Pokémon, se demandant s’il comprendrait la note d’humour. Elle récupéra son Hélionceau dans ses bras, et commença à reculer. Tout en faisant un petit geste de la main, elle salua Adrien :

- A bientôt, et bonne continuation !

Puis, laissant le jeune homme et le Mangriff à leur répétition, elle se mit en quête du Centre Pokémon. Cette rencontre lui avait donné un étrange aplomb pour le début de son aventure. Elle en avait désormais la conviction, Lumiris serait pleine de surprise !


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» L'entrée en scène d'une folle... [PV Musashi et Akito]
» [inscriptions jusqu'au 06/05/11] L'entrée en scène du premier Capitaine Corsaire
» L'entrée en scène du chef mécano. [PV Katharina.]
» Entrée en scène ! [Terminé]
» Recettes d'entrées en vidéo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération