Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Répondre au sujet
Le spectacle ne fait que commencer !
avatar
Messages : 13
Stardust : 25
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 22:10
Pulsar




âge 20 ans
née le 1er Janvier
sexe Masculin
origine Kalos
groupe Pulsar
métier Magicien

Aster Whitewing

Kaito Kid - Détective Conan


Description

La vie est un spectacle dans lequel nous sommes tous des artistes.

En effet, je considère la vie comme un vaste terrain de jeu et jouer tout seul n’est jamais amusant n’est-ce pas ? C’est pour ça que j’ai toujours fait en sorte de me faire des amis… des amies plus exactement. Oui, il est vrai que je m’attire pas mal les foudres des hommes. Mais à mon avis, je n’y suis pour rien, c’est surement le côté artiste qui attire. Pourquoi artiste ? Pour tout raconter, je m’illustre dans un domaine artistique qui est la magie. La magie représente beaucoup pour moi, un moyen de passer de la réalité au rêve, de créer un monde à partir de rien et donc de présenter mon univers à tous ceux qui veulent le voir. Je juge mes tours réussis à partir du moment où je peux créer un sourire, car le sourire est surement la plus belle chose de ce monde. Je disais m’illustrer dans un domaine ? Il semblerait que ce ne soit pas totalement juste, il existe un second domaine auquel je tiens autant qu’à la magie: ce sont les combats Pokémon. Les combats Pokémon sont pour moi une autre forme d’art qui permet, au même titre que la magie, de présenter son univers à son adversaire. C’est un échange passionnant dans lequel le vainqueur aura montré son plus beau spectacle. C’est pour ça que j’ai toujours fait en sorte de mêler mes combats à la magie. Il y a aussi les concours de Coordination Pokémon qui sont un show des plus exemplaires, je m’initierai bien un jour. Toutefois mon rêve est de devenir un dresseur de combat qui apportera le sourire à tous ceux qui verront mes combats. Oui, mes combats sont un art et mes Pokémon les principaux acteurs. J’aimerais aussi bien devenir un meneur de zone dans une tour de combat afin que mes combats soient présenter au monde entier. Mon arène serait un cirque et la seule règle serrait de s’amuser.

L’habit ne fait pas le moine, mais le costume fait le magicien.

Du haut de mon jeune âge, je mesure un mètre 80 et suis léger telle une plume de Roucarnage afin de pouvoir exécuter mes acrobaties. Aussi afin de me présenter au monde, j’arbore ma tenue de scène qui se présente sous les traits d’un costume blanc, recouvrant une chemise bleue ornée d’une cravate rouge. Pour ce qui est de mon pantalon, il se trouve être également de couleur neige. Il en va de même pour mes chaussures. Comme tout magicien qui se respecte, je porte une cape, comme toute personne soigneuse, je porte des gants et comme tout gentleman je porte un haut-de-forme sur la tête. Tout mon attirail est de la même couleur, c’est-à-dire qu’il se tourne vers le blanc. Cette couleur représente bien des choses, comme la pureté. Pour moi, ce blanc est un mélange de couleurs. Je suis donc un homme en blanc représentant, un mélange de couleurs aussi indéfini que le nombre de tours de magie ou de Pokémon existant en ce monde. Porter du blanc, me permet aussi d’être en harmonie avec la lune, mais ça c’est pour mes mises en scène. Ah, aussi, je porte un monocle sur l’oeil droit pour le côté esthétique. Mais que ce cache-t-il sous ce déguisement ? A quoi ressemble mon visage ? Il se peux que tu arrives à voir mes yeux bleus. Quant au reste, c'est plus intéressant de garder le secret, tu ne crois pas Invité ?


Rowlet
surnom
espèce Brindibou
sexe Masculin
nature Brave
talent Longue Portée

Brindibou, c'est mon premier partenaire. Il s'est trouvé une vocation pour l'art du spectacle en même temps que moi. Assez énergique, il aime voler un peut partout et aime être sur le devant de la scène afin d'épater la galerie. En somme, il me ressemble un peu, classe et élégant. En revanche, quand il ne s'agit pas de spectacle ou de combat, il est sacrément maladroit.


Histoire

Neuf, huit, sept, il est l’heure de la fête...
         ...Six, cinq, quatre, tu verras ton coeur battre...
                           ...Trois, deux, un, profitons jusqu’à demain...
                                         ....Vient zéro; et je commence mon numéro.


Ladies and Gentlemen, il est temps d’ouvrir un nouveau livre. Un livre comme il en existe plein dans ce monde, le livre de la vie. Aujourd’hui, asseyez-vous et si le coeur vous en dis, écoutez mon histoire.

Tout a commencé le soir d’un Nouvel An dans une clinique de la grande ville d’Illumis dans la belle région Kalos. C’est dans la région de l’élégance et que j’ai vu le jour. Entre une mère actrice travaillant au Pokéwood d’Unys et un père peintre , disons que j’ai une petite ascendance d’artiste. Dès mon plus jeune âge, je fus conditionné pour vivre plus tard dans ce milieu. Et croyez-le ou non, ce monde de strass et paillettes ne m’intéressait pas le moins du monde. Je rejetais même les artistes qu’incarnaient mes parents. Il faut dire que durant mon enfance, j’ai pas mal voyagé à cause du métier de mes parents, voire trop. Voyager est peut-être une belle expérience, mais un enfant qui se déplace partout est un enfant qui n’a pas le temps de rester longtemps avec ses amis. Parce que mes amis d’hier ne seraient pas ceux de demain, j’avais dans un premier temps songé qu’il ne servait à rien de me faire des amis. Alors je continuais à me déplacer, puis rencontrer des gens, pour finalement m’en séparer. La seule chose que je voulais était des amis avec lesquels je resterai. Et quand mes parents me demandaient vers quelle branche artistique je me tournerai plus tard, je leur disais que je ne ferais rien de ce qu’ils promettaient pour moi si c’est pour finir seul.

A mes 13 ans, durant l’été, mes parents prirent des vacances dans la région d’Alola. Une fois dans cette région, qui était en fait un grand archipel, j’avais passé une journée à la plage. Sur cette plage, il y avait plein d’enfants qui jouaient ensemble et profitaient des lieux. Mes parents me poussèrent à jouer avec eux, mais j’étais retissant à cette idée car de toute façon, je ne les reverrai pas. Et c’est finalement un des enfants qui me proposa de jouer avec eux. Je décidai malgré tout de jouer avec eux. Au final, j’avais passé une belle journée. Le soir on s’était réuni pour une fête locale et sous les étoiles chacun déclarait un voeu lorsqu’il voyait une étoile filante. Le mien a été d’avoir des amis avec lesquels je pourrai rire pour toujours. En voulant rentrer dans le logement que l’on avait loué, je m’étais perdu sur le chemin et avais atterri dans une forêt. En marchant à travers celle-ci j’avais percuté une masse étrange. En y regardant de plus près, j’avais vu un Pokémon que je n’avais jamais vu allongé sur le sol, bien que celui-ci avait des ailes. Toutefois, il avait son visage aligné avec le dos. En voyant cela je pris peur, car je pensais qu’en le bousculant je lui avais retourné la tête. Contre toute attente, le Pokémon s’était relevé et fit pivoter sa tête à 180°. Sur le coup, je ne savais pas quoi penser, j’étais totalement confus à l’idée qu’il puisse faire ça, mais j’étais en même temps fasciné par sa prouesse. Je l’avais trouvé vachement cool. En plus de cela, il m’avait aidé à me sortir de la forêt. Grâce à lui, j’avais pu rentrer chez moi, mais avant cela, je lui avais promis de revenir le voir pour le remercier.

Le lendemain, tenant ma promesse, j’étais reparti à sa recherche dans la forêt. Subitement, un bruit violent raisonna dans la forêt et un tremblement s’en suivi, un arbre était tombé. L’instant d’après j’avais vu le Pokémon volant de la veille tentant de fuir un Pokémon ressemblant à un mélange entre un mignon Ursaring doté d’une tête rose et une peluche en un peu plus gros. Dans un premier temps je ne comprenais pas ce qui se passait étant donné l’apparence mignonne de ce dernier. Il m’avait même fait un câlin. Sauf que je n’avais pas pris en compte la force du Pokémon qui m’étrennait. La force de ses bras fut telle que je commençais à perdre conscience au bout de quelques secondes. Tout à coup, le Pokémon que j’étais venu rencontrer m’avait sauvé en infligeant un coup de bec au second Pokémon. Mais étant donné la grande force du Pokémon peluche nous avions décidé de prendre la fuite. Après une bonne heure de course poursuite, nous avions réussi à nous en sortir. Cet évènement nous avait encore plus rapprochés et depuis nous avons passé le reste des vacances ensemble. Puis, le jour du départ arriva et de nouveau je devais dire adieu à un ami. Je lui avais fait mes adieux et l’avais laissé dans sa forêt. Une fois que j’avais embarqué sur le bateau, je m’étais rendu sur le pont et décidai d’enterrer mes souvenirs de vacances en ayant une dernière pensée pour ces dernières. Le bateau prenait la mer et l’île sur laquelle j’étais s’éloignait au fur et à mesure.

Il y avait des Goélise et des Békipan qui volaient non loin du bateau ce qui était normal près d’une plage. Sauf qu’en les examinant de plus près, il y en avait un qui n’avait pas la même forme qu’eux. Intrigué, je voulus voir quel était ce Pokémon. En forçant un peu plus la vue ce fut le choc, c’était le Pokémon auquel je m’étais lié d’amitié pendant ces vacances; il voulait revenir vers moi. Malheureusement, le bateau commençait à prendre de la vitesse, mais il n’abandonnait pas. Il battait des ailes de toutes ses forces pour revenir. De mon côté je tendais mes bras afin de pouvoir l’attraper lorsqu’il serait à portée. Cependant à trop m’être avancé, j’avais fini par chuter du bateau.  J’avais réussi à attraper le Pokémon au vol, nous allions finir à la mer, mais grâce à une intervention des plus spectaculaires, j’avais été sauvé. Sorti de nulle part, un homme masqué vêtu de noir portant une cape, un haut-de-forme m’avait saisi. Il était capable de flotter au-dessus de l’eau; et calmement, il me fit rejoindre le bateau. Grâce à ce mystérieux inconnu, mon Pokémon et moi étions finalement réunis, celui-ci me signala que mon Pokémon était un Brindibou et d’après lui, Brindibou voulait devenir mon Pokémon personnel. Après avoir remercié l’homme masqué, je lui avais demandé comment il avait fait pour nous sauver. D’un coup de la brume noir s’échappa du dessous de sa cape pour nous envelopper et sans trop savoir comment, je m’étais retrouvé sur un autre endroit du bateau. Avec ce tour de passe-passe, nous avions réapparu sur une arène du navire devant une foule de passagers. Il annonça aux spectateurs qu’un combat allait avoir lieu, il nous avait défié en combat. J’étais pris de cours n’ayant jamais fait de combat, mais l’ambiance de la situation m’avait poussé à accepter le défi. L’homme masqué envoya un Corboss et de mon côté je fis équipe avec Brindibou.

Evidemment, il avait un net avantage sur nous et en regardant son style de combat, ses attaques étaient magnifiques. Chacun de ses mouvements étaient calculés et plus qu’un combat, j’avais l’impression d’avoir affaire à un spectacle. Tous les spectateurs, avaient le sourire aux lèvres, le mystérieux homme masqué amusait les foules. Finalement, il stoppa le combat. Il m’annonça de ne pas oublier ce qu’il venait de se passer et que le plus important dans la vie n’est pas forcément la réussite, mais de s’amuser. En un tour de mouvement, il fit apparaitre une Pokéball de ses mains et me la confia en me disant qu’elle était à moi. Brindibou accepta d’entrer dans la Pokéball et ainsi j’eus mon premier Pokémon. J’avais voulu remercier une nouvelle fois l’homme masqué, mais il avait usé de l’attaque Buée Noire de son Corboss pour disparaitre comme par magie. Il m’avait laissé un petit mot disant que c’est parce que les choses sont éphémères qu’il faut savoir en profiter. J’avais réalisé que mes anciennes rencontres n’avaient pas été inutiles, que je devais apprécier l’instant présent pour pouvoir profiter de mon futur. J’avais fini par retrouver mes parents, sourire aux lèvres et leur annonçai que j’avais capturé un Pokémon. Etrangement, ils avaient accepté la situation sans soucis et sans poser de question. J’étais retourné à Kalos et mon voyage à Alola s’acheva.

Comme l’homme masqué je voulais apporter le sourire aux gens, c’est ainsi que j’ai commencé à m’adonner à des spectacles de rue avec Brindibou. De temps en temps, je faisais des combats avec ceux qui le souhaitaient pour épater la galerie. Un jour l’homme masqué réapparu devant moi, j’étais étonné de le voir à Kalos. Il m’annonça qu’il m’avait retrouvé parce qu’il avait appris que je m’étais consacré au spectacle. Il me proposa alors d’apprendre la magie avec lui. J’étais plus que content car cela allait étoffer mon art, la magie était ce qui me manquait. Il fut mon enseignant, aussi bien en magie, qu’en combat. Cependant, il y avait une chose que j’ai toujours voulu savoir: qui était la personne sous ce masque ? Lorsque je lui demandai de l’enlever, il me répondait qu’il était plus amusant de garder le secret. J’avais réussi à résoudre tous ses tours sauf celui de savoir qu’il était. J’avais continué à m’exercer dans la magie, les spectacles et le combat. Cela fait plusieurs années que je n’ai plus vu celui que je considérais comme mon mentor. Il était apparu dans ma vie d’un coup et en a disparu tout aussi facilement. C’est parce que j’ai pu apprécier ce court moment avec lui que je suis devenu ce que je suis aujourd’hui. La vie est comme un tour de magie, unique et éphémère; et c’est parce qu’elle a ce caractère qu’il faut l’apprécier tant qu’on l’a devant soi. Afin, de profiter pleinement de la vie, j’ai décidé d’apporter le sourire partout où j’irai; et pour commencer, je suis parti avec Brindubou en direction de Lumiris. 




surnom A vous de voir
âge 21
Comment as-tu découvert le forum ? Top-Site
Ton pokémon préféré ? Noctali
Un dernier mot ? Raisin





J'execute quelques tours de magie en steelblue


Présentation T-CardCarnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kanto
Groupe : Nova
Messages : 729
Stardust : 1660
Nova
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 4:07
Nova
Bienvenue jolie magicien !
On a un Kaito sur le fow hahaha <3
Hâte de lire la suite en tous cas =)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Stardust : 25
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Avr - 18:54
Pulsar
Et voilà, présentation terminée !



J'execute quelques tours de magie en steelblue


Présentation T-CardCarnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Dim 9 Avr - 19:00
Invité
Bonsoir ! C'est ce qui s'appelle un personnage original. En faire un Pulsar tout en lui donnant un aspect magicien, presque coordinateur sans l'être, j'aime. J'ai hâte de voir ces futures prestations !

Bienvenue sur Dusk Lumiris !

Tu es officiellement validé, félicitations ! Tu peux aller créer ta T-Card, ton journal de bord, et rejoindre le serveur Discord ! Regarde le message ci-dessous pour savoir si ton starter est chromatique. S'il l'est, tu peux modifier sa couleur comme bon te semble. Bon jeu à toi ! Si tu as des questions, n'hésite pas !



Tu obtiens 5 pokéballs, ton starter et 5 stardust.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Préambule :: Fiches d'identité :: Fiches validées-
Répondre au sujet
Outils de modération