Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Comment est-on arrivé là ? (Avec Spruelo Locink)
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Ven 16 Mar - 3:02
Leonard ouvrit les yeux. Il était en train de se relever et découvrit que le jour se levait.

*Quoi ? Mais, c'était la fin de journée ? J'étais avec Spruelo et ? *

Dans ses derniers souvenirs, Leonard était essoufflé. Spruelo et ses pokemons étaient partis en courant, chose qu'il ne faisait jamais. Il s'était donc très vite essoufflé pour tenter de ne pas se faire oublier derrière lui.

« SPRUELO ? »

La panique fit crier Leonard. Es-ce qu'il était seul ? Comment était-il arrivé là ? Et d'ailleurs, c'était où ce « là » ?

*Réfléchis. Respire. Réfléchis. *

Ses yeux papillonnèrent et Leonard n'eut même pas à faire un demi-tour pour découvrir cette très vieille ville dans le désert. Il y avait encore nu nuage de sable qui glissait sur la surface du sable. Peut-être que c'était ça la réponse.

Une tempête de sable les avait piégé. Ils avaient marché à l'aveugle et était tombé dessus : les fameuses Ruines !

« Spruelo ? Où es-tu ? »

Ce fut Esmeralda (stari) qui se manifesta la première. Son « oeil » rouge descendit au niveau de sa vue. Visiblement, elle était éveillée depuis quelques temps et avait déjà du faire une première reconnaissance des lieux. Le problème était qu'il ne pouvait communiquer clairement entre eux...

« Esmeralda ! Je suis content de te voir. Ca va ? »

Esmeralda (stari) tourna timidement d'un côté et de l'autre. Pas un tour complet. Ce qui semblait signifier que ça allait physiquement mais c'était tout. Bon, c'était déjà ça et Leonard était rassuré.

La froideur de la nuit n'était pas encore totalement passé. Des frissons secouèrent son corps et Leonard se frotta les bras pour tenter de les réchauffer. Il appella encore une fois son énergique compagnon de la veille.

« Spruelo ? Tu m'entends ? »

Pour résumé : Leonard ne savait pas comment il avait atterri proche des ruines. Il était perdu. Il avait froid. Et il espérait que c'était tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6572
Stardust : 24328
Sam 17 Mar - 8:02
Apparition d'un pokemon sauvage !

   
L'une des statues des lieux vous suit étrangement du regard. C'est comme si elle était vivante, et son arme, une épée, semble vibrer doucement.

   Que vas-tu faire ?
   
Monorpale

   
   
   

   


Hrp : Si vous voulez que vos deux pokémons apparaissent en même temps durant la capture, ne postez dans la modération que lorsque tout les membres de la capture ont fait un post.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 7417
Stardust : 20177
Sam 17 Mar - 8:02
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Dim 18 Mar - 11:51
Le froid devenait de plus en plus insupportable. Alors que nous courions avec Léonard et ces Pokémon, il tomba de fatigue... Je ne saurais pas dire au bout de combien de mettre il tomba dans les pommes... 200 ? 500 ? Quoi qu'il en soit, nous nous retrouvions avec une nouvelle charge. Ce ne fit pas peur à mes Pokémon, mais il se trouve qu'ils supportent bien mieux le chaud que le froid... Moi aussi d'ailleurs, c'est quelque chose que l'on partage... Tandis que notre endurance est mise de plus en plus à rude épreuve, ces deux autres Pokémon aussi lâche. Nous n'en pouvions plus. Je ne saurais pas dire si c'était une hallucination ou si cela était réel, Mais la dernière chose d'ont je me souvient avant de mettre effondré, ce sont trois Météno nous entourant. Il fessait très noir, c'était trois sources des lumières rouges, bleu indigo et violet qui flottait autour de nous.

Et c'est devant une immense statue de Météno que je re-pris connaissance. Je découvre en regardant autour de moi deux choses

1- Je viens d'échapper à une tempête de sable. En effet, quand je me suis endormi, le vent commencé à se lever. Là, je suis comme la statue ou les murs en ruine : complètement recouvert de sable.

2- Mes Pokémon, Léonard et les sien ne sont pas ici... Je sentais des grosse goûte froide couler le long de mon dos. C'est à ce moment-là que Chargeur a décider de sortir de sa Pokeball !

-Élekid, élek élekid. Élek éleki éleki !

En même temps que j'assimile le fait que les Pokémon peuvent rentrer dans leur Pokéball comme bon leur semble (fait qui me perturbe profondément dans mes croyances), j'essaie de comprendre ce que Chargeur me baragouine. Apparemment, après que je soit tombé de fatigue, Survolté et Chargeur ce son arrête dormir à leur tour. Quand ils se sont réveillés il y à une heure, Chargeur a décidé de rentrer dans sa Pokéball et Survolté a décidé d'explorer les lieux.

Je mets peu de temps à réalise que d'une nous étions arrivés à destination et que de deux, je n'ai aucune idée de où pouvait bien être Survolté, Léonard ou c'est Pokémon ! Je me mets à courir partout, à me perdre dans les ruine ! Il faut absolument que je les retrouve dans les plus brefs délai : question de survie ! Rien à faire. Voilà une demi-heure que je marche et me voilà revenue au point de départ... Mais, au moment où je commence à perdre espoir, j'entends une voix au loin

-SPRUELO ?

C'était... Aucun doute ! C'était Léonard ! J'essaye de crier. En vain... En effet, j'ai toujours la voix cassée quand je vient de me réveille... Mes cris stridents n'irons pas plus loin que là où mes cordes vocale s'arrête. Frustration. Bon... Comme il a crié, je peux déjà commencé à savoir où il est, c'est déjà une piste. Même si cela résonne beaucoup, je suis dors et déjà presque sûr qu'il est vers le nord. C'est déjà un bon début ! Je me perds donc de nouveau dans ces ruine ancestrale, mais cette fois avec une idée un peu plus précise de où je vais !

-Spruelo ? Où es-tu ?

-La, LA !

Rien à faire, aucun son audible à plus de deux mètres ne veut sortir de ma bouche... Il doit t'être seulement à quelque dizaine de mettre, je ne suis plus très loin ! Il fait vraiment froid, je regrette que Léonard ne soit pas plus intéressé par les Pokémon de type feu ! Non mais sérieusement : pourquoi des spectre ?! Il peut être bizarres ce type quand il veut quand même... J'entends des bruits de pas à environ une quinzaine de mettre de moi : je me fige

-Spruelo ? Tu m'entends ?

C'était lui. Pestant sur le manque de voix dont je suis affublé, je me mets à courir dans sa direction. À ma grande surprise quand je suis arrivé, il ne me donne aucune attention. En effet, toutes l'énergie qu'il dépense à crier a été ré-investit à mirer une statuette de Monorpale bigrement réaliste. Elle m'en donnait froid dans le dos... Survolté arrive en courant de derrière moi. Il passe entre mes jambes et ne s'arrête que quand la collision avec Léonard le stop.

-Je suis de retours !

Essayer-je de dire avec le plus grand sourire du monde. Ha ! Quand je ne cris pas ma voix est tout de suite BEAUCOUP plus compréhensible !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Dim 18 Mar - 12:33
L'instant d'avant, c'était le calme et le silence. Seul le vent du désert soufflait dans le lointain. Rien ni bougeait et rien ne semblait vivre.

Puis tout changea d'un seul coup ! Tout ce qu'il cherchait se présenta à ces yeux au même moment ! Un Pokemon sorti des ruines, Survolté lui rentra dedans (peut-être pour lui manifester son retour et sa joie?), Spruelo réapparut.

Leonard fit quelques pas en direction de son nouvel acolyte et lui donna un grand sourire. Il était content de l'avoir retrouvé. Pendant ce temps, Esmeralda (stari) s'était rapproché du monorpale sauvage. Les deux pokemons s'observaient. Comme si deux étrangers de deux pays se jaugeaient avant d'entreprendre quelque action que ce soit.

« Je suis heureux de te retrouver. Je me suis réveillé dans ces ruines, seul et sans comprendre. »

Il se retourna et s'assura que le monorpale sauvage était toujours présent. Ce qui était le cas. Il sortit alors son pokedex pour en apprendre davantage.

Pokedex : (Ce Pokémon naît quand l'âme d'un défunt prend possession d'une épée ancienne. Il s'accroche aux humains pour absorber leur énergie vitale.)

« Spruelo, j'espère que ça ne te dérange pas que je m'occupe de ce monorpale. C'est exactement ce genre de pokemon sauvage que je suis venu chercher. »

Le sourire de Leonard disparut. Son visage revêtit le masque de la concentration. Il avait un but et il se devait d'être sérieux pour l'atteindre.

*Malgré son aspect d'arme vivante, ce pokemon sauvage est bien un spectre. Voyons donc voir comment Arnold va réagir face à lui. *

La pokeball dans sa main, Leonard observa une nouvelle fois le monorpale sauvage. Ce dernier commençait à léviter pour prendre un peu de distance avec Esmeralda (stari). Que ce soit pour dégainer ou pour fuir : Leonard devait agir !

« Ok, Arnold. C'est maintenant ou jamais ! »

Le lancer ouvrit la pokeball en deux et relâcha le carapuce ayant la phobie des pokemons de l'au-delà.

« Arnold. Ecoute-moi. Ce monorpale sauvage va rejoindre notre famille. Et je tiens à ce que ce soit toi qui l'accueille. D'accord ? »

Arnold (carapuce) était perdu. Il prenait conscience de son environnement. Puis de Leonard, Esmeralda (stari), Spruelo et enfin Survolté (voltali). Mais surtout, il prenait conscience qu'il se trouvait dans les ruines qui étaient hantées par des pokemons spectres.

Ses yeux s'agrandirent mais la voix sure de Leonard remit sa concentration à sa place.

« Je compte sur toi, Arnold. »

Arnold (carapuce) engagea le combat avec un Pistolet à O. Le monorpale sauvage l'évita et l'eau vint craqueler une colonne de pierre.

« On enchaîne ! »

Il ne fallait pas laisser à Arnold (carapuce) le temps de réfléchir. C'est pour cette raison que Leonard l'emmena au corps-à-corps. Les deux combattants se battaient à coups de Charge et de Morsure pour Arnold (carapuce) tandis que le monorpale sauvage répliquait à coups de Charge et de Taillade.

*Quelle est cette étrange sensation ? *

Leonard ne comprenait pas. Son inconscient essayait de communiquer avec son conscient. Il se passait quelque chose dans la tête ou dans le corps d'Arnold (carapuce). Etait-ce le fait qu'il arrivait à surmonter sa phobie en affrontant le monorpale sauvage ?

*Est-ce qu'il va évoluer ?! *

« Arn' ! Ecume ! »

Le timing était parfait. Le monorpale sauvage se prit l'attaque de plein fouet. Ce sur quoi, une pokeball vide traversait les airs et venait frapper contre l'acier hanté de la lame vivante.

*Allez, s'il te plaît. Reste dedans. S'il te plaît... *

Pour la Modération : Tentative de capture !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6572
Stardust : 24328
Dim 18 Mar - 14:06
Tentative de capture !

   
Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
   ...
   ...
   ...
   Félicitations ! Le pokemon est capturé.
   

   

   
Tu dépenses 1 pokéball et 25 stardust.

   

   
Monorpale

   
   

Monorpale est l'âme d'un défunt, mûri par la rage et les regrets, ayant décidé d'habiter le fourreau d'une épée. Il est dit que le prendre en main mènerait son dresseur a sa perte, en lui aspirant son énergie vitale.


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Lun 19 Mar - 17:08
-Je suis heureux de te retrouver. Je me suis réveillé dans ces ruines, seul et sans comprendre.

À en voir son visage, il a l'air honnête quand il dit qu'il est heureux de me retrouver. La statuette de Monorpale ce mis à bouger et je comprends qu'il ne s'agit pas d'une reproduction de bonne facture, mais bien d'un réel Monorpale. Mais Léonard n'a pas l'air d'avoir beaucoup de temps à m'accorder. En effet, il semble qu'il ait pour ambition de capturé l'épée vivante ! Se sera donc lui son nouveau partenaire de type spectre... Tel était les pensées qui me passait par la tête quand notre compagnon de route se retourner vers le Pokémon pour l'inspecté via son Pokédex.

-Spruelo, j'espère que ça ne te dérange pas que je m'occupe de ce monorpale. C'est exactement ce genre de pokemon sauvage que je suis venu chercher.

Je fis deux pas en arrière et m'assis sur le premier pilier brisé qui venait pour me poser en spectateur de la scène. Chargeur s'assit à côté de moi et Survolté sauta sur moi. Tous avec une même idée en tête : voir du grand spectacle ! Nos trois grands souris et nos yeux pétillant suffirons je le pense, à lui faire comprendre que cela ne nous dérange absolument pas ! Bien au contraire. Je n'ai pas encore vue ces Pokémon se battre et je doit admettre être curieux... En un seul instant, Léonard devint beaucoup plus sérieux. Il ne semble pas prendre ce combat à la légère. Tandis que le Pokémon spectre lévite pour prendre de la distance, le dresseur détermine posa sa main sur une de ces Pokéballs.

-Ok, Arnold. C'est maintenant ou jamais !

Et c'est un petit Carapuce aux air très déboussolé qui sortie de cette dernière !

-Arnold. Ecoute-moi. Ce monorpale sauvage va rejoindre notre famille. Et je tiens à ce que ce soit toi qui l'accueille. D'accord ?

Le nouveau Pokémon nous toise un par un et dévisage le Monorpale d'une expression de peur à son plus simple effet. De plus, il ne s'attendait surement pas à ressortir de sa Pokéball si brutalement, il a à peine le temps d'analyser l'endroit où il se trouve que Léonard lui donne déjà des ordres !

-Je compte sur toi, Arnold.

Sur ces paroles, le combat débuta. Le Pokémon nommé "Arnold" lance une attaque pistolet à O ! Mal-grès la précision du jet, le Monorpale l'esquiva. L'attaque achève la colonne qui se trouve à côté de moi, ce qui ne manque pas de faire lâcher un petit sursaut à moi et à Survolté. Visiblement, il ne rigole pas !

-On enchaîne !

S'exclama le fougueux dresseur. Il semble avoir de la suite dans les idées... Le dresseur fit un mouvement de bras vers le Pokémon ennemie que j'interpréterais comme un "attaque charge !". Le combat entre les deux Pokémon est intense. La parfaite petite boule bleue qui mord une épée qui, elle essaie de le taillé en petit morceau... GLORIEUX ! Tandis que Chargeur ne réussissais pas à retenir un petit sourire amusé à la vue de se face à face laborieux, Survolté semblait très attentif. À peu près autant que les protagoniste de ce duel.

 -Arn' ! Ecume

Contre tout attend, l'attaque arrive jusqu'à sa cible. Le Carapuce commençant à avoir moins peur, il avait fait un mouvement de recul. Suite à quoi le Monorpale a répliqué avec une charge : stoppé net par l'écume. Le Pokémon spectre tomba à terre. Léonard ne se fit pas prié pour envoyer sa Pokéball ! Des étincelles dans les yeux, j'entendais

1...

2...

3...

Dans sa tête comme par télépathie au grès des mouvements de la Pokéball... OUI ! Le Pokémon est capturé ! Alors que la tension était à son comble, le Pokémon c'est décider à rentrer dans la petite sphère.

-Voltali !

Dit Survolté comme un "félicitations !" en venant se blottir contre la jambe droite du dresseur.

-Toutes mes félicitations Léonard !

dit-je en tapotant la tête du valeureux Carapuce. Mais, une idée dont je ne peu me défaire me traverse l'esprit. Mon visage perd peut à peut sa lumière pour laisser place à une expression d'aussi bonne augure que le type du Pokémon venant d'être capturé.

-Donc attend, si je me souviens bien tu est venue dans un convoie... regarde autour On fait comment pour le trajet retours ?!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Lun 19 Mar - 18:28
Capturé ?...

Les yeux sont ronds écarquillés. Le surprise marque le visage de Leonard.

Capturé !!

Leonard attrape les petites pattes bleues d'Arnold (carapuce) et le fait tourner dans les airs. Esmeralda (stari) vient tourner dans le sens d'inverse en lévitant. Puis la joie redescend et les effusions de joie cessent.

« Merci, Spruelo. Merci à toi aussi Survolté. »

La main de Leonard préfère rester en retrait du pelage électrique de Survolté (voltali). Surtout que la question de Spruelo est lourde d'importance. Un retour immédiat à la réalité après l'euphorie de l'agrandissement de sa famille.

Leonard regarde alors autour de lui. Ses yeux tentent de percer l'infini du désert. Mais nul convoi en vue. Son visage est concentré. Tellement qu'il en oublie la capture récente du monorpale. C'est la pokeball gigotant qui le rappelle à la réalité.

« Ok. Ta question est plus qu'importante, Spruelo. Mais je dois régler quelque chose avant. »

Le monorpale sort de sa nouvelle pokeball et se retrouve à léviter dans les airs devant les yeux de Leonard. Esmeralda (stari) le rejoint et semble contente de trouver un compagnon qui lui ressemble. C'est-à-dire un qui n'est pas une forme d'être chaud et un qui sache voler.

« Bonjour, toi. Je m'appelle Leonard. Le valeureux qui a combattu sa peur et toi par la même occasion se nomme Arnold. Celle qui lévite à tes côtés est Esmeralda. Quant au dernier de la famille, je préfère le laisser à l'intérieur de sa pokeball pour le moment. J'ai bien trop peur que la sécheresse assèche trop rapidement sa carapace de terre. Je te présenterais donc Gael plus tard. »

D'un geste poli, Leonard conduisit l'attention sur Spruelo et sa petite famille électrique. De par ce geste, il laissait son compagnon humain se présenter lui-même. Une fois que cela fut fait, Leonard reprit la parole. Non sans repérer dans le coin de sa vision d'étranges mouvements de sable.

« De ce que j'ai compris, tu es habité par l'âme d'un défunt. Je trouve donc ça déplacé de te nommer alors que tu dois déjà avoir un nom. Est-ce que tu es capable de me le dire ? »

Le monorpale observa Leonard. Son expression était concentré et le futur chercheur devina que le pokemon spectre faisait des efforts pour se souvenir d'une vie antérieure. Tout d'un coup, le monorpale sans nom virevolta dans les airs. Sa pointe grava des traits rapidement contre une colonne de pierre et un nom apparut quand le monorpale glissa sur le côté.

(Stella)

« Stella ? C'était ton nom ? »

Un sourire apparut sur le pokemon-épée. Un autre sourire lui répondit, cette fois venant de Leonard.

« Parfait ! Bienvenue dans ma petite famille, Stella. »

Bon, il fallait maintenant s'occuper de ce voyage retour.

« Honnêtement, je ne sais pas quoi faire. Toute une nuit est passée et pourtant, le convoi n'est pas en vu des ruines. Ce qui est certain, c'est que le convoi est au courant des raisons de ma traversée du désert. Je leur ai parlé de mon envie de trouver un pokemon spectre. »

Donc raisonnablement, le convoi a du partir à sa recherche. Ou alors, le convoi a rallié Herisis et y a demandé des secours. Leonard préfère rester optimiste.

« Je pense qu'il est donc plus prudent de rester à l'intérieur des ruines et de surveiller la venue des secours. »

A cette sage décision, les yeux de Leonard découvrirent ce qu'il craignait. Ce qu'il avait vu alors qu'il apprenait le nom de son monorpale.

« Je ne sais pas si c'est un phénomène naturel ou l'oeuvre d'un pokemon, mais ça me conforte dans mon idée de ne pas nous éloigner des ruines. »

Dans le lointain et se rapprochant très vite, une tempête de sable formait un mur. Si c'était une tempête de sable, mieux valait trouver un abri dans les ruines. Par contre, si c'était l'oeuvre d'un ou de plusieurs pokemons, Leonard n'avait aucune idée de comment agir. Il était chercheur, mais pas combattant.

« Est-ce que tu es prêt à te battre si besoin ? »

L'expression soucieuse, Leonard observait la tempête de sable se rapprocher des ruines...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Mar 20 Mar - 19:42
-Ok. Ta question est plus qu'importante, Spruelo. Mais je dois régler quelque chose avant.

Sur ses mots, il fait sortir son nouveau Partenaire de sa Pokéball... Ai-ce vraiment le moment : je ne sais pas. Est-ce que je commence tout doucement à m'inquiéter pour notre survie : peut être ! Toujours utile que, en s'adressant à son nouveau Pokémon tout juste sortie de sa sphère tricolore, il dit

-Bonjour, toi. Je m'appelle Leonard. Le valeureux qui a combattu sa peur et toi par la même occasion se nomme Arnold. Celle qui lévite à tes côtés est Esmeralda. Quant au dernier de la famille, je préfère le laisser à l'intérieur de sa pokeball pour le moment. J'ai bien trop peur que la sécheresse assèche trop rapidement sa carapace de terre. Je te présenterais donc Gael plus tard.


Des présentations... Tout ce qu'il y a de plus banale... Mon dernière espoir de lucidité s'envola. Il n'a aucun plan. Il a sorti ce Monorpale que pour dire : "BIENVENUE CHEZ NOUS" ! On est tous mort. Je remarque que Leonard me pointe du doit, je décline donc mon identité

-Ha ? Moi c'est Spruelo. Lui c'est Chargeur et lui Survolté...

Ce fût succinct je vous l'accorde. Il n'empêche, j'ai (peut-être) d'autre chose à penser en cet instant "T" ! Là où Léonard resté tout à fait serin, je commence peut à peu à céder à une colère froide... Pour parfaire le tout : la tempête de sable semble être de retours... J'ai déjà émis l'hypothèse que nous allions tous mourir ?

-De ce que j'ai compris, tu es habité par l'âme d'un défunt. Je trouve donc ça déplacé de te nommer alors que tu dois déjà avoir un nom. Est-ce que tu es capable de me le dire ?

Bizarrement, je serais plus tenté de lui demander s'il est capable de nous dire comment survivre dans un tel merdier, mais je m'abstiens. En effet, mieux vaux peut-être que mon compagnon de voyage ne se rend pas compte de la gravité de la situation... Avec du sang froid, nous sommes toujours plus efficaces. Le mien commence petit à petit à entrer en ébullition ! Le Monorpale Grava le mot "Stella" sur un pilier en mode "graffiti old school''.

-Stella ? C'était ton nom ?

C'est surement le cas s'il l'a écrit sur le pilier non ? Plutôt que d'échanger des sourires niais avec des fantômes, on ferait mieux de trouver un moyen de sortir d'ici... Mais, j'ai l'impression de me répéter

-Parfait ! Bienvenue dans ma petite famille, Stella.

...

-Honnêtement, je ne sais pas quoi faire. Toute une nuit est passée et pourtant, le convoi n'est pas en vu des ruines. Ce qui est certain, c'est que le convoi est au courant des raisons de ma traversée du désert. Je leur ai parlé de mon envie de trouver un pokemon spectre.

Ha ! Enfin un peu de lucidité dans son discours ! Le convoie avec lequel il est parti sais où il compte allez mais n'est toujours pas là ! Je crois que le message est clair hein "un de plus un de moins..." Ils n'ont aucun espoir de nous retrouver en plein désert, comment leur en vouloir ? M'enfin, s'ils nous envoient une équipe de secours qui sais, il retrouveront peut-être nos cadavre ! Mais, mal-grès la teinte de désespoir des propos de mon partenaire, il semble toujours resté optimiste... Je me demande comment il fait en étant conscient de la situation dans laquelle nous nous trouvons...!

-Je pense qu'il est donc plus prudent de rester à l'intérieur des ruines et de surveiller la venue des secours.

J'acquiesçais docilement. Après tout, je n'ai pas de meilleure idée. Et puis ici, nous sommes à peut près en sécurité non ? La chaleur aura notre peau, mais il ni a pas d'autre danger n'est-ce pas ? Je relève la tête et voit la tempête de sable se rapprocher dangereusement rapidement

-Je ne sais pas si c'est un phénomène naturel ou l'oeuvre d'un pokemon, mais ça me conforte dans mon idée de ne pas nous éloigner des ruines.

La tempête formait un véritable mur dense. Je ne suis pas du tout d'accord avec mon partenaire : C'est la seconde tempête que nous essuyons depuis que nous nous sommes approchés des lieux. De plus, si elle est d'origine Pokémon : resté sur son territoire n'est surement pas une bonne idée ! Mais je garde mon calme. Se n'est pas moi le leader ici. Le leader, c'est celui qui reste calme. Je ne tente donc pas de l'énerver et attend d'entendre ce qu'il a à proposer

-Est-ce que tu es prêt à te battre si besoin ?

... Je crois que le message est clair. J'expire un grand coup pour ne pas par-être défaitiste et je dit

-Si on est en position de pouvoir faire quelque chose : il ni a aucun soucis !

Sur c'est dernier mot, je le prends par la manche et me met à courir du plus vite que je le peu.

-On trouve un abri et ensuite en réfléchis ! Si c'est une tempête il faut trouver un toit. Si c'est un Pokémon il faut changer de terrain : ici il est beaucoup trop avantager

C'est dernier temps je passe vraiment mon temps à courir dans tous les sens... Je sens une force m'attirer vers l'arrière. Une force reliée à ma main... Léonard ?! Quand je tourne la tête pour voir ce qu'il lui arrive, je réalise que ces pieds ne touchent plus le sol... Quand ai-je appris à courir aussi vite ? Chargeur me dépasse en portant le petit Arnold. L'adrénaline m'emplit tellement d'énergie que je ne ressens même plus la fatigue.

Nous arrivons après quelque minute de course intense à ce qui semblerait être un temple abandonné. Je fonce dedans comme si ma vie en dépendait (parce que c'est un peu le cas) et je laisse Léonard ce réceptionné comme il peut après son baptême de l'air. Le temple fait environ 15 mètres carrés. C'est largement suffisant pour nous abriter comme pour faire un combat. Un Pokémon vient devant la porte du lieu sacré. Il semblait nous chercher... Le Pokémon hostile lance l'attaque vent mauvais qui a pour conséquence de faire entrer une mini tempête de sable à l'intérieur ! Lentement le nuage de sable retombais, laissant apparaître un "Spiritomb"

-Chargeur, boule elek ! Survolté, attaque élclair !

Or de question qu'il s'en sorte celui la ! Je prie pour que mon coéquipier ait garder son optimisme légendaire jusque dans cette situation et lui lance un regard complice à lui et à Arnold. Il est évident que le Pokémon qui nous fait face est beaucoup trop fort pour que je puisse le battre en deux contre un. Mal-grès qu'il débute dans les combats, le petit Carapuce nous a bien montré qu'il est capable de quelque chose et j'espère bien qu'il va se joindre au combat avec mes Pokémon !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Mer 21 Mar - 9:05
(souffle, souffle)

Spruelo est incroyable. Ses capacités physiques sont bien au-dessus du futur chercheur. Tout comme sa capacité à prendre des décisions. Son cerveau se débranche et laisse place à un instinct incroyable. Leoanrd est du coup un peu jaloux de ces traits de caractéristiques si différentes des siens.

(souffle)

Bon, ils se trouvent désormais dans les ruines d’un temple. A l’abri de la tempête de sable et avec assez de visibilité pour voir un pokemon sauvage déboulé. L’instinct de Spruelo les a conduits au bon endroit ! Parfait.

Une tempête de sable artificiel pénètre le temple ! Elle est dû à un pokemon sauvage et hostile. Leonard n’a pas le temps de voir son identité qu’il se protège déjà les yeux. Lorsque le sable retombe, ses yeux s’ouvrent en grand en découvrant un spiritbomb.

Les attaques de Spruelo sont comme ses décisions. Instinctives et expéditives !

« Euh, ok. Arn’, attaque avec Pistolet à O. Stella ! Attaque avec… »

Leonard ne connait pas encore le nouveau membre de sa famille.

« Ok. Stella, lance la dernière attaque que tu as apprise ! »

Le Pistolet à O manque sa cible. Arnold (carapuce) semble prendre exemple sur Spruelo et n’attend pas les prochaines directives de Leonard. Il rue vers le spiritbomb agressif. Au même moment, Stella (monorpale) déclenche l’attaque Ombre Portée qui atteint sa cible, surprise de voir un monorpale des ruines d’Akeos se trouver dans le camp adverse.

La bataille se poursuit. Le spiritbomb tient bon malgré une situation de un contre quatre. C’est alors que les yeux de Leonard découvrent une entrée menant vers les profondeurs. Son cerveau réfléchit à toute vitesse : vaut-il mieux rester et achever le coriace spiritbomb ? Ou est-il plus sage de prendre la fuite et de s’exposer aux mystères d’un sombre couloir ?

(très probablement remplis de quelques tutafeh qui, d’un seul coup, ouvriront leurs yeux rouge. Ce qui aura pour effet de provoquer un pic dans le rythme cardiaque de Leonard !)

« Spruelo. Il y a une entrée dans le fond du temple ! »

Sans prendre le temps d’élaborer, Leonard ajoute au tac-au-tac :

« Arn’, Pistolet à O à nouveau ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Ven 23 Mar - 17:32
-Euh, ok. Arn’, attaque avec Pistolet à O. Stella ! Attaque avec… Ok. Stella, lance la dernière attaque que tu as apprise !

Léonard semble hésitant... A t-il réellement confiance en ces Pokémon ? Il faut dire que le Pokémon qui nous fait face a l'air sacrement costaud. Le Spiritomb a esquivé l'attaque éclair de Survolté et le Pistolet à O de Arnold... La boule elek de Chargeur ne semblais pas l'avoir vraiment déstabilise à vraie dire, seul l'attaque ombre portée que Monorpale venait de lancer a porté ces fruits, bénéficiant de l'effet de surprise. Le Spiritomb ne doit pas être habitué à combattre des Monorpale appartenant à un dresseur... Conté en plus qu'il est en train d'esquiver le pauvre petit Arnold qui lui fonce dessus : ces mouvement devienne prévisible.

Mon coéquipier perd son attention qu'il apporte au combat, mais ce n'est pas pour autant qu'il s'arrête. Très loin de là. En effet, après avoir réussi son attaque, Monorpale regarde sa victime avec ce que j'aurais pus apparenté à de la fierté. Difficile de définir ce qu'il peut ce passé dans la tête d'une épée hantée... Toujours utile que c'est ce moment qu'à choisis le Spiritomb pour contre attaquer. Il lance alors l'attaque hypnose sur l'épée vivante qui se met peut à peut à vacillé lentement jusqu'à toucher le sol.

-Spruelo. Il y a une entrée dans le fond du temple !

...Mais comment peut-on se laisser distraire ainsi en plein combat ! Ce dresseur me rendais complètement fous des fois... Mais il ne perd pas de temps et ne m'en laisse aucun pour répondre, car à peine a t-il us finit de me léguer cette information qu'il lança un ordre à son Carapuce

-Arn’, Pistolet à O à nouveau !

Dit-il alors que son petit Pokémon eau se trouvait au contacte... S'il n'est pas capable de garder son attention deux minutes sur un combat, il aurait pu me laisser me battre seul... Il met vraiment ces Pokémon en danger, là ! C'est Absolument irresponsable de sa part.

De mon côté je commence à trouver des codes pour ordonner une attaque sans avoir à l'à prononcer. J'ai commencé avec la dernière attaque qu'une mystérieuse personne a appris à Chargeur dans une petite et mysthérieuse rue de Sunyra. Pour l'ordonner, il suffit de sauter en essayant de faire claquer ces pieds sur le sol.

TAP !

Ma Voltali comprend tout de suite ce que j'ai en tête. Il fonça attrapé le petit Pokémon eau en difficulté et s'éleva dans les air ! C'est l'attaque Vole Magnetik. Pour une première fois, je trouvais l'attaque plutôt bien maîtrise ! Le Carapuce ne compris serte, rien à ce qui se passait, mais il n'a pas arrêté son attaque ! C'est le parie que j'ai fait et celui en le-quelle Survolté a bien voulue croire. Ma Voltali tenait ainsi la petite tortue entre ces pattes comme un canon ! La stratégie a deux avantages

1- Toucher le Spiritomb. En effet, le seul Pokémon étant capable de l'attaquer par au-dessus étant dans les bras de Ronflex, il ne s'attend pas à recevoir une attaque aérienne ! De plus, étant repoussé par le sol comme par un aimant, Survolté jouis d'une plus grande liberté de mouvement. Mal-grès que l'on sente qu'il a du mal à se déplacer de droits à gauche et d'avant en arrière comme s'il se freinait en permanence pour ne pas glisser, il peut parfaitement suivre les mouvements du Spiritomb. Il ne peut pas se rapprocher du sol et ne peut pas non plus allez plus haut, mais peut effectuer des rotations comme il l'entend en un temps record ! il fait même un tour à 360° juste pour me faire un clin d'oeil !

2- Faire fuiter l'attention du Spiritomp. On ne va pas ce le cacher, le Carapuce ne va pas pouvoir continuer à cracher son eau pour toujours ! L'attaque a été effective au début avec l'effet de surprise, mais le Pokémon ennemie s'adapte vite. Il esquive maintenant presque tous les tentative d'attaque... Toute sauf une ! À force de regarder en l'air, il n'a pas vu Chargeur ce rapprochai de lui.

-MAINTENANT !

Spiritomb n'a pas us le temps de réaliser ce qu'il était en train de ce passé qu'il était déjà à terre, face au poing Éclair parfaitement exécutée de mon Pokémon. Survolté n'arrive toujours pas à re-mettre les pieds sur terre, il lâche donc le petit Pokémon dans les bras de son dresseur.

C'est étrange, Chargeur comme le petit Carapuce commence à scintillé d'une drôle de lumière... Une lumière que j'ai déjà vue... Dans la jungle ! Cette lueur, c'est celle que j'ai vue quand Survolté a évolué ! Je me sent frétillé.

-Assis toi et admire, on ira voir ce qu'il se cache au fond du temple plus tard...!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Dim 25 Mar - 6:04
La peur fait perdre momentanément ses moyens à Leonard. Voir Stella (monorpale) succomber à une technique d’hypnose fait naître des scénarios bien sombres dans sa tête. Et si l’épée hantée n’avait fait que jouer un rôle pour mieux les piéger ? Et si ce monorpale s’était fait capturé expressément pour avoir une ancre, la pokeball donc, et le hanter partout où il irait ? Une façon de propager le mal peut-être…

*IMBECILE ! Tu ne peux pas penser de cette façon. Tu n’as pas le droit. Stella est un membre de la famille maintenant. Elle est digne de confiance ! *

Leonard secoue la tête et se donne une baffe. Ses idées à nouveau à peu près claires, sa concentration revient sur la bataille qui se déroule contre le terrifiant spiritbomb.

Moi qui pensais que le spiritbomb n'était pas effrayant...:
 

Puis c’est de nouveau l’incompréhension. Alors que Stella (monorpale) lutte pour retrouver le contrôle de son corps d’acier, Arnold (carapuce) s’envole soudainement dans les airs !

« Que- ? »

Arnold (carapuce) est devenu le canon à eau de Survolté (voltali). Mais le petit pokemon phobique des spectres ne semble pas déboussolé. Il fait totalement confiance et décide de se concentrer uniquement sur ses attaques Pistolet à O. Il laisse toute la partie mouvement-esquive au pilote.

*Ca fonctionne. Ca fonctionne vraiment ! Arnold semble avoir totalement oublié sa peur. *

Leonard tourne son visage en direction de Spruelo. A ce moment, c’est une expression de gratitude. La rencontre avec cette boule de nerf est opportune. Il faudra qu’il y réfléchisse plus tard, mais le dresseur électrique vient probablement de lui donner une réponse forte pour lutter contre la phobie d’Arnold (carapuce).

(Et PAN ! ‘’gzz !’’ Poing électrique parfaitement exécuté ‘’gzz !’’)

Et une livraison, une ! Arnold (carapuce) tombe dans les bras de Leonard. Le petit pokemon bleu semble ravi mais épuisé. Leonard ne trouve rien à lui dire si ce n’est un grand sourire qui semble tiré sur tous les traits de son visage. Il faut dire qu’il a peur pour son petit plaisantin. D’ailleurs, une larme coule sur la joue et vient tomber sur le petit visage bleu…

-qui émet une lumière ?!!

Leonard repose Arnold (carapuce) et regarde Spruelo. Puis ses yeux tombent sur Chargeur (elekid) qui scintille de la même lueur.

« Waouh !... »

Il manque de mot. Il entend Spruelo comme s’il était très loin. Il était tellement hypnotisé par ce spectacle qu’il ne pense pas à s’asseoir. Stella (monorpale) et sa lutte contre l’hypnose est également sorti de ses pensées. Tout comme le fait d’aller explorer le fond du temple.

Il ne reste que cette lueur.

Cette belle et magique lueur.

Et alors la forme change. Elle grandit. Des oreilles s’allongent. La queue change de morphologie. Et Arnold (carapuce), pardon, Arnold (carabaffe) évolue. La lueur disparait et laisse apparaitre un grand sourire très vite suivi d’un beau pistolet à O qui vient coucher Leonard au sol. Puis Arnold (carabaffe) saute et atterit dans les bras tendus de Leonard.

Et les deux rigolent de joie !

Stella (monorpale) se joint finalement à eux. Un sourire sur le pommeau, elle virevolte dans les airs, semblable à une danse de guerre célébrant une victoire sur ses adversaires.

Leonard est heureux.

« Spruelo, regarde ! Mon petit Arnold est devenu un peu plus grand ! »

Oublié la tempête de sable. Oublié l’appel au secours. Oublié le convoi. Oublié la phobie des spectres. Oublié le souterrain remplis de yeux rouge.

Leonard vit intensément le moment présent. Simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Jeu 29 Mar - 19:45
... Il ne semble pas avoir écouté ce que je viens de dire... À vraie dire, depuis qu'il a perdue l'attention qu'il portait au combat, il ne semble plus rien suivre. C'est comme si, en quelque instant en ce moment, il rattrapait toute l'intensité du combat quand moi, j'étais dans le vif. Il faut dire, avec la tension qui se relâchait d'un coup, moi aussi : j'ai juste envie de m'effondrer et de profiter ! Survolté étant toujours coincé à un mètre du sol, elle fait de petit tour autour de la boule lumineuse grandissante qu'est Chargeur... Je dois admettre que, même après l'avoir vécus une première fois, ça me fait toujours tout drôle.

-Spruelo, regarde ! Mon petit Arnold est devenu un peu plus grand !

Léonard se comportait dorénavant comme un enfant... Moi aussi. Arnold ayant fini de prendre en grade, il couche son dresseur au sol avec une attaque pistolet à O. Ça c'est la force qu'il met quand c'est juste pour jouer ? Houa ! le comparatif avant après est juste dingue ! Je lève la tête et je vois mon compagnon Chargeur atteindre sa forme évoluée. Je ne peus empêche une petite goutte de ruisselé le long de ma joue. Je suis... Heureux. Survolté essaie tant bien que mal de me charger au niveau du ventre pour exprimer sa joie, mais y éprouve des difficultés du fait qu'il est coincé à un mettre de hauteur. Chargeur sous sa nouvelle forme tente de lui donner un coup de main en me fonçant dessus. Finalement, pas encore habitué à sa nouvelle forme, il perd l'équilibre et Survolté et moi le rattrapons ensemble.

La fatigue monte en moi, elle monte en moi... Comme un mensonge que je me fais depuis que je me suis levé au milieu de nulle part pour me forcer à avancer. Chargeur nouvellement transformé me prend dans ces deux grands bras. Je me laisse tomber dans les bras d'Élektek et de Morphée

Je ne saurais dire combien de temps j'ai dormi, mais quand je me suis réveillé : je suis resté stupéfait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Ven 30 Mar - 7:43
Le spiritbomb en déroute. Arnold et Chargeur qui évoluent. La joie et l’euphorie après la peur. Puis c’est la fatigue qui pèse soudainement sur les yeux des deux adolescents presque jeunes adultes. Ils se trouvent toujours dans les ruines d’Akeos, possiblement en plein milieu d’une tempête de sable. Mais la fatigue est trop forte et les deux dresseurs s’endorment…

Le réveil est brutal quand Spruelo et Leonard découvrent qu’ils ont été volés !

« Esmeralda ! Arnold ! Gael ! Stella ! Où êtes-vous ?! »

Il y a de la panique dans la voix du futur chercheur. C’est la première fois depuis le début de son voyage qu’il se retrouve seul. Il se tourne alors vers Spruelo.

« Où sont Chargeur et Survolté ?! »

Les yeux fouillent l’intérieur du temple. Ils s’arrêtent d’abord sur l’entrée des souterrains. S’il faut entrer là-dessous sans protection, Leonard risque de se statufier. Finalement, ses yeux s’arrêtenet sur un indice beaucoup plus évident. Blanc et posé en évidence sur une roche tombée autrefois du plafond.

« Spruelo ! J’ai trouvé quelque chose. »

C’est une lettre. Ecrite par le voleur lui-même. Voici ce qui y est écrit :

Voleur a écrit:
Bonjour vous deux,

Je me nomme Vance MacCreed et je suis le responsable de l’enlèvement de vos pokemons. Moi, Uranium-K et Choléra-7.

Leonard tourna la feuille de l’autre côté. Mais il n’y a rien d’autre écrit. Pourquoi ? Pourquoi est-ce que ce dénommé Vance MacCreed leur a écrit pareille lettre ? Pourquoi ? Peut-être pour faire reconnaître au monde son existence ? Mais pourquoi eux ? Pourquoi les torturer avec ces quelques mots qui ne veulent rien dire ? Pourquoi ? Pourquoi ?!

En plus de la lettre, il y a une photo. Dessus se trouve un homme aux cheveux roux et habillé d’une veste de cuir clouté. Sur le côté gauche se trouve un spiritbomb et sur le côté droit se trouve un smogo. La légende explique que l’homme roux est Vance MacCreed. Que le nom du spiritbomb est Uranium-K et que celui du smogo est Choléra-7.

La panique s’est emparée du cerveau de Leonard. Après tout, comment lui en vouloir ? Il se trouve sur un terrain hostile en plein milieu d’un désert immense. Il est jeune et esseulé de sa famille pokemon.

C’est alors que Stella (monorpale) et Survolté font leur apparition. Ce sont les deux seuls survivants du vol. Les deux pokemons ont veillé sur Spruelo et Leonard pendant qu’ils dormaient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Dim 1 Avr - 18:26
-Esmeralda ! Arnold ! Gael ! Stella ! Où êtes-vous ?! 

Tel fus les premier son que j'entendis à mon réveille. Non, je pense pouvoir affirmer sans prendre trop de risques que c'est cela même qui m'on réveillent. Cela ou l'inconfort certain dans lequel j'ai dormit. En effet, allonger sûr de la pierre dans un lieu à au moins 35 degrés, c'est une situation paradisiaque seulement si on est comme nous : VRAIMENT fatiguer ! Tout en me frottant les yeux, je tente d'assimiler les informations que me donne mon camarade de route. C'est Pokémon on visiblement disparue... Il s'inquiète surement pour rien. Il sons surement partie faire un tour pendant que nous dormions... Quel paranoïaque. Remarque, je serais surement pareille si mes Pokémon venait à disparaître... Et tient, en parlant de mes Pokémon, où son t-il...

-Où sont Chargeur et Survolté ?! 

Que l'on soit d'accord, si, à ce moment précis, je n'ai pas hurlé toute ma peur à plein poumon, c'est pour l'unique raison que Léonard le fessais déjà à ma place ! Enfin pas vraiment hein, mais il est complètement nécrosé... Un homme stressé en situation dangereuse est un homme en danger. Deux hommes stressé en situation dangereuse son eux : deux hommes morts. Je tente donc de garder mon calme même si je sais qu'au fond, je suis bien plus angoissé que lui... Continué à garder le silence permet de faire durer l'illusion un peut plus longtemps... Encore combien ? Pendant que je me pose mille est une question, Léonard semble avoir mis la main sur quelque chose : une lettre ! Ce n'est pas censé être rassurant étant donné que nous étions censé être seul, mais là, ce que je vois c'est un phare. Je rame alors du plus vite que je le peut, encore perdue dans l'océan dans l'unique but de le rejoindre. 

-Spruelo ! J’ai trouvé quelque chose.

Je lis par-dessus l'épaule de mon camarade d'infortune et mon visage ce déconfit au fur et à mesure de ma lecture 

Voleur a écrit:
Bonjour vous deux,
Je me nomme Vance MacCreed et je suis le responsable de l’enlèvement de vos pokemons. Moi, Uranium-K et Choléra-7.

Si je pouvais m'attendre à ça... Même du haut de tout le pessimisme d'ont je peut faire preuve, ça, c'est trop. Je sens mes force me lâches, un désespoir généralisé s'installer en moi. Comment allons-nous les récupéré sans Pokémon, par la voix diplomatique ?! Un rictus s'installe alors sur mon visage comme un vagabond dans une maison abandonnée. Il n'a rien à faire la et plus je souhaite qu'il parte pour de bon, plus il s'installe et prend ces aise... Je n'ai pas la force de le faire partir et pour cause : c'est le dernier témoin restant d'une trace de vie sur ma figure.

Je regarde plus en détails la photo sur la lettre, dans l'espoir de trouver des réponses. Ainsi, je pus connaître le visage de notre très cher kidnappeur de Pokémon... Mais la photo donne une autre information de la plus haute importance. En effet, sur celle-ci ils sont trois : Lui, Uranium-K et Choléra-7. ce qu'il est intéressant de noter est que Choléra-7 se trouve être un Smogo, mais surtout : qu'Uranium-K est un Spiritomb ! Est-ce que le Pokémon nous ayant agressé se trouve être Uranium-K ? C'est très probable. Les Pokémon sauvage agressant les dresseurs sans raison dans un endroit où ils se font rare ce compte probablement sur les doigts d'une main. Les miennes commencent à trembler. Mon rictus se transforma alors en un rire nerveux encore plus incontrôlé et flippent. La simple écoute de cette fréquence émise par ma bouche me donne des sueurs froides... Mal-grès le fait que je l'étouffe avec mes deux mains devant ma bouche, il réussi quand même à briser mon silence... Les illusions commencent alors à tomber : nous sommes foutues. Du moins, c'est ce que je pensais avant d'avoir vu nos sauveurs arrivé !

-Voltaliiiii !

Le cris vient d'en haut, mais je ne vois rien. En plissant un peu les yeux, aperçoit une vague silhouette dans le coin supérieur gauche de la pièce en contre-jours... Je commence surement à devenir fous et à entendre des voix, Survolté est bloqué à un mètre du sol, pas à six mètres ! S'en suivi un bruit de m'étale. Une scène surréaliste se produit sous nos yeux : Un Voltali tenant comme il peut un Monorpale entre ces crocs en pleine chute libre ! Le Monorpale empêcha la chute grâce à ces fameux pouvoir de lévitation Et le Voltali lui, fus amortit à un mètre du sol et resta bloquer ainsi pendant encore 5 bonnes secondes avant de retomber au sol, l'air visiblement satisfait. Ça ne fait plus aucun doute : il s'agit de Stella et Survolté !

Je me re-fait le scénario dans ma tête : Moi et Léonard tombons de fatigue ; Survolté et Stella vont se cacher dans le coin supérieur gauche de la pièce en entendant le malfaiteur arrivé ; Chargeurs et les Pokémon de Léonard se font enlever et enfin nous nous réveillon. À en voir l'oeil du Monorpale, nous sommes restés dans un sommeille profond suffisamment longtemps pour lui permettre de s'endormir à son tour...

-Voltali, Voltaliiiiiii, volta volta, voltali... Voltali Voltali !

Survolté me narra l'histoire comme Chargeur avait pu le faire tant de fois...

-Alors, si je comprends bien, quand nous nous sommes endormis, vous avez vu le Spiritomb se faire rappeler dans sa Pokéball. Vous vous êtes tous pris de panique et avez foncé vers l'entrée du fond du temple sauf toi et Stella. Tu as... Tu l'as prise dans ta gueule en fessant des mouvements frénétiques de la tête vers le coin supérieur gauche de la pièce ? Et tu a vu ce fameux Vance MacCreed et son Smogo passé, fouillé nos corps pour prendre nos Pokédolard fouille mes poches par réflexe et constate la véracité des propos de Survolté.

-Voltaliiii, Voltali ! VOLTALI voltali, volta voltali. Vooltali volta. Voltali...

-Comme s'il avait su où nos Pokémon était partie, il c'est diriger vers le fond du temple d'un pat décidé et est revenu un moment plus tard, le sourire au lèvre pour déposer la lettre. C'est pendant ce moment-là que Stella c'est endormi. Quand on c'est réveillé, j'ai... Enfin elle a secoué la tête et c'est débattu de toutes ces force pour réveiller l'épée ! Finalement, elle a reposer ces pattes sur la dormeuse pour pouvoir rester en hauteur et criée.

Et bien ! Enfin au moins maintenant, on connait notre prochaine destination. De plus, avec des Pokémon parmi nous, il va nous être possible de nous défendre, de nous battre ! Mon courage revient en force et me pousse à me diriger d'un pat décidé vers le fond de la pièce.

-Qu'est ce qu'on attend ?

Je m'aventure donc dans le sombre couloir d'un pat décidé et prudent. Et c'est par ce pat courageusement timide, suivis de tout le groupe, que nos aventures commencé réellement... Sans même que j'en aie conscience à ce moment-là. La lumière du jour nous quitter de plus en plus au fur et à mesure de nos pat, jusqu'à que nous ne soyons plus qu'éclairé par la lumière rouge des yeux de Tutafeh. Il y en a à peut-près tous les dix mètre, nous permettant de garder une certaine visibilité dans ce chaos. Après au moins 100 mètres de marche, nous nous retrouvons devant une intersection. Je me retourne vers notre groupe en effectif réduit et constate avec soulagement qu'ils sont bel et bien tous là... Enfin, sauf Chargeur et les autres Pokémon de Léonard bien entendue. Ils paraissent tous très angoissé et à crans sous cette faible lumière rouge... Ou alors l'était-il vraiment...?

-Deux chemins s'offre à notre destin, lequel allons-nous prendre ?

Dit-je en espérant que Léonard ai la référence du film dans lequel cette phrase a été prononcée. Ça pourrait avoir comme résultat de détendre l'atmosphère et de faire apparaître un petit sourire sur son minois dans l'idéal...!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Lun 2 Avr - 8:31
S'il devait faire dans les trente-cinq degrés dans le temple, la température avait drastiquement baissée dans les galeries en-dessous. Ce qui n'était pas pour déplaire à Leonard.

Spruelo et lui avançaient donc dans le dédale, seulement éclairé par les yeux rouge des tutafeh. Autant avouer que le cœur de Leonard battait bien trop vite. La peur consommait l'énergie de ses muscles. Espérons seulement qu'il n'en aurait pas besoin à un moment critique.

Ses yeux rouge renvoyèrent des images dans les yeux. Celle du sourire, non, du rictus qu'avait affiché Spruelo là-haut. Sous le coup de la peur puis de la joie de retrouver deux pokemons survivants, Leonard avait posé zéro question. Mais maintenant que son cerveau fonctionnait normalement...

*Non. Ca ne veut rien dire. Ce sont les nerfs qui ont lâchés. C'est tout. Pas la même de tomber dans de la paranoïa. Ces tutafehs et ces couloirs sombres font largement l'affaire... *

Deux chemins s'offraient au groupe fatigué de leurs mésaventures. A gauche ou à droite ? Comment choisir ? Ce fut Stella (monorpale) qui décida. Elle lévita en prenant le couloir de gauche. Connaissait-elle les lieux ?

« Je crois que nous devrions aller à gauche, Spruelo. »

Leonard n'avait pas comprit la référence filmographique. Son cerveau était pour le moment concentré sur ses sens. Son ouie pour essayer d'anticiper les pas de Vance MacCreed. Son odorat pour découvrir les effluves néfastes de Choléra-7 (smogo).

Le groupe avait tourné pas moins de trois fois avant de descendre un escalier qui les emmenaient encore plus loin dans les profondeurs. Stella (monorpale) menait toujours le groupe, comme une éclaireuse. Entendait-elle des voix d'outre-tombe qui la guidait ?... Leonard avait une étrange sensation qui lui tiraillait les entrailles...

Alors, pour arrêter de penser à cette étrange sensation, il décida de faire part à Spruelo de ces réflexions :

« Uranium-K et Choléra-7. Tu ne trouves pas que ces noms sont étranges ? On dirait des matricules de militaires. Comme si il existait un Uranium-A, un Uranium-B, etc. Tu comprends ce que je veux dire ? »

Une autre intersection. Un autre choix à faire. Et Stella (monorpale) qui semblait toujours savoir où emmener le groupe.

« Et si ce Vance MacCreed appartenait à un groupe de malfrats organisés ? Des pokemons élevés à la chaîne et dépossédé d'un nom, donc d'une identité. Et si on allait découvrir dans les profondeurs de ces ruines le quartier général de ces malfrats ? »

Leonard avait des difficultés à déglutir. Même si toute sa famille était avec lui, même si les six pokemons de Spruelo et lui étaient présents, rien ne faisait de ce groupe une force puissante.

*Faites seulement qu'on les retrouve simplement et qu'on ne s'enfonce pas dans un piège... S'il vous plaît. Rendez-moi mes pokemons. *

De la lumière. Une pièce éclairée dans les profondeurs. Stella (monorpale) qui restait bloqué sur le pas de la porte.

« Qu'est-ce que tu as trouvé St- »

La question ne put se finir. Leonard découvrait Vance MacCreed en personne. Roux et portant une veste de cuir cloutée. Le malfrat en personne qui les avait volé.

Vance : « Damocles-µ (damocles-mu), bienvenue à la maison. »

*Quoi ? Qui est-ce qui se nomme damocles-mu ? *

Leonard se retourna, croyant découvrir un nouveau pokemon. Mais il n'y avait personne. Seulement Spruelo et Survolté.

*Alors qui ? *

Ses yeux tombent sur Stella (monorpale). Son étrange sensation dans son estomac... c'était donc ça ? Stella (monorpale) est le pokemon de Vance MacCreed ? C'est pour cette raison qu'elle arrivait à les guider dans le dédale des ruines souterraines ? Non... Non, ce n'est pas possible. Stella (monorpale)...

*Stella n'est pas une tr-... *

« -aîtresse ?... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Dim 8 Avr - 8:42
à défaut d'avoir us une réponse du dresseur, j'en reçus une de son Pokémon ! En effet, alors que son dresseur a l'air désorienter, lui prend le pas et le chemin de gauche.

-Je crois que nous devrions aller à gauche, Spruelo.

Je ne pose pas plus de question, espérant que la jeune épée sache ce qu'elle fait... Je me sent frissonné. Il faut dire que la température à dramatiquement changer depuis que nous avons commencer à nous enfoncer dans ces galerie. Léonard a définitivement l'air terrifié, mais moi, je suis bien trop occupé à m'inquiété pour mon pauvre petit Chargeur... Mais qu'est ce qu'il veut en faire ce MacCreed ? Les vendre ? Les réduire en esclavage ? Je continue machinalement de marcher, suivant Stella. Le fait qu'elle connaisse si bien ces galerie la rend quelque peut suspecte, mais je doit admettre qu'elle nous est bien utile donc je ne vais rien dire.

une vingtaine de minutes plus tard, nous arrivions devant un escalier. En bas, il fait encore plus sombre... C'est donc sans beaucoup d'entrain que je m'y enfonce... C'est un mal nécessaire si je veut retrouver Chargeur ! J'ai envie de crié son nom, de l'appelé avec la force de tous mes poumon ! Mais aucun son ne sort quand j'essaie de crié. Ou plutôt, je n'arrive pas à allez jusque au bout de la démarche quand le voulais entreprendre d'hurlé de tous mes force. Que je le veuille ou non, la peur commencer peut à peut à m'envahir... Moi comme Léonard restions muet face à cette atmosphère lourde et pesante... Seul nos pas trahisse le silence religieux des profondeur. En tout cas, jusqu'à que mon partenaire de voyage décide de le briser 

-Uranium-K et Choléra-7. Tu ne trouves pas que ces noms sont étranges ? On dirait des matricules de militaires. Comme si il existait un Uranium-A, un Uranium-B, etc. Tu comprends ce que je veux dire ?

Et moi qui pensai être pessimiste... Léonard est lui, à un tout autre niveau ! De l'élevage intensif de Pokémon donc ? Dans ce cas-là, pourquoi il y aurait-il un K et un 7 ? Un Uranium-11 ou un Choléra-G aurais très bien pus être envisageable l'un comme l'autre... À moins que les chiffre et les lettres n'aient pas le même sens bien entendue. Je commence déjà à avoir une boule au ventre avant, mais avec de t-elle scénario... Le processus c'est quelque peut accélérer ! Tandis que nous tournions à un énième couloir, Léonard re-prend

-Et si ce Vance MacCreed appartenait à un groupe de malfrats organisés ? Des pokemons élevés à la chaîne et dépossédé d'un nom, donc d'une identité. Et si on allait découvrir dans les profondeurs de ces ruines le quartier général de ces malfrats ?

Son imagination est donc sans aucune limite... Une bande organisée de malfrat maintenant hein ? Mais je crois que le pire dans l'histoire, c'est que mal-grès que je le décrédibilise de tous mes force en me disant que ce n'est que son imagination, je ne peux pas nier que toutes ces idées me sont déjà passés par la tête à moi aussi... Pire : qu'elles ne sont pas totalement dénuée de tout bon sens... Pour ne pas dire qu'elles sont beaucoup trop crédibles. Sauf que maintenant, l'idée que Léonard travaille avec Vance MacCreed à me piégé tout au fond de ces ruine germe aussi dans mon esprit... Que doit-je faire ?... Pour le moment, continuons de faire confiance à notre partenaire, ce sera plus prudent, nous verrons ça par la suite...

Stella s'arrête devant une porte. On peut voir de la lumière passée par en dessous. Notre destination ? C'est nos Pokémon qui sont derrière cette porte c'est ça hein ? Dite moi que c'est ça...!

-Qu'est-ce que tu as trouvé St...

Dit mon compagnon en ouvrant la porte. Curieusement, il ne finit pas le dernier mot de sa phrase quand il ut finis de l'ouvrir. Je m'approche donc voir et, il semblerait que derrière son air stupéfait ce cache Vance MacCreed en personne ! De plus, il n'a pas de Pokémon avec lui... Comment vous dire qu'on va lui faire la peau !

-Damocles-µ, bienvenue à la maison.

Je regarde machinalement derrière moi... Aucun nouvelle arrivant en vue. Damocles-µ... En regardant derrière moi, mon regard s'arrête sur la petite Monorpale, celui de Léonard aussi. C'est donc pour ça qu'elle connait aussi bien les lieu, tout est clair maintenant ! Mais un mystère reste entier : elle a aidé ma Voltali à se cacher de Vance MacCreed quand il est passé capturé nos Pokémon : pourquoi ? Serait-elle de notre côté mal-grès tout ?

-...aîtresse ?

Le Pokémon s'inclina vers moi et me fît un clin d'oeil.

-Tu sais, tu n'étais pas obligé de me ramener les dresseurs. J'ai déjà pris tout ce qu'il y avait d'intéressant sur heu ! Ils n'ont pas beaucoup d'argent ; je doute qu'il fasse de bons otages... Bon, tu attends quoi pour les tuer ?

Mon sang se glace. Si la Monorpale est belle est bien de leur côté, nous sommes fichus... Mon dernières espoirs réside dans la confiance que j'ai envers le Pokémon. Et quand nos vies en dépende, dieu seul sais à quel point je peu accorder ma confiance aisément ! Elle commence par l'attaque danse-lames. Ses grands mouvements impressionnant finisse d'emplir son dresseur de désespoir. Il a vraiment l'impression qu'il vis ces dernier instant, ça fait de la peine à voir...

Pendant sa danse, la Monorpale ralentit un peu en frôlant mon oreille. Nouveau clin d'oeil. Alors que le petit rire de Vance laisse entendre qu'il croyait à une menace, une stratégie pour m'enlever mes dernières lueurs désespoir ; moi j'y voyais un indice. Pourquoi ? Je n'en ai encore aucune idée... Oreille... Oreille... Son... Mon regard s'illumine. Je tourne légèrement ma tête vers mon camarade en le regardant dans les yeux. L'air de dire : "pose pas de question : fais-moi confiance !" et je me bouche les oreilles sans crier gare ! Léonard et Survolté m'imite sans poser de question. Bien, il a compris le message et tient elle est encore là, elle ?! Stella ou devrai-je dire Damocles-µ n'attend pas que Vanse se rend compte de ce qu'il se passe et lance l'attaque Strido-son !

 -Hey ! Doucement ! Tu pourrait prévenir !

L'attaque Taillade, elle est à destination de M. MacCreed ! Encore sonné, le sourire au lèvre, la dernière expression par laquelle son visage sera marqué est la surprise. Une stupéfaction comme je n'en avais jamais vue ! Je vérifie son pouls. Ça va, il est encore en vie. Je sors de mon sac ce qu'il me reste de corde pour l'attacher. Je n'ai rien pour le bâillonner, mais de toute façon, qui va nous entendre ici ? À être occupé par le voleur, j'en ai presque faillit oublié les volé ! Je prends Stella par le manche et pose la lame contre le coup de notre malfaiteur.

-Quand il va se réveiller, il va passer un sale cars d'heure croit-moi ! Il va me dire ou son passé nos Pokémon, il va passer à table !

Plus je parle, plus on sent une haine féroce monté dans le timbre de ma voix... Je crois bien que rien ni personne ne serait capable de me calmer dorénavant... Si ce n'est Chargeur bien-entendue. Survolté ayant bien compris ça, court se cacher derrière un tonneaux.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Lun 9 Avr - 15:09
Comment est-on arrivé là ? (avec Spruelo Locink) – réponse n°8

Tout était allé si vite. Un enchaînement d'actions, de révélations, de surprises et d'interrogations.

Finalement, Stella (monorpale) était bien de leur côté. Elle avait feint d'appartenir toujours à Vance MacCreed. Ce qui rendait réelle la théorie de Leonard. Ce qui n'était pas pour lui plaire. Car ça signifiait que Stella était un ancien pokemon criminelle...

« Spruelo ? »

La voix était un peu distante. Un peu effrayée.

« Spruelo, ça va ? »

Non, il n'allait pas du tout. Les yeux de Leonard découvrirent l'étoffe bleue de l'épée hantée qui enroulait le bras de Spruelo. Acte volontaire ou réflexe inconscient, peu importait ! Car Spruelo était en danger.

*Que faire que faire que faire ?! *

Il ne pouvait se permettre de réfléchir plus longtemps. Il préférait alors parier sur une théorie qui lui était passé par la tête. Il se jeta sur Spruelo et Stella. Sa main agrippa l'étoffe bleue et fit en sorte d'établir le contact. Des images passèrent dans sa tête. Des fragments d'horreur. D'ailleurs, la pièce devenait plus sombre. La possession de l'épée hantée déformait la vision du possédé.

(cri de Leonard!)

Puis les flashs s'espacèrent. L'impression de possession se dissipa. La théorie de Leonard était donc correcte. Il avait joué avec sa vie et celle de Spruelo, mais sa théorie était correcte : il était impossible de posséder deux personnes à la fois. L'épée hantée n'avait su où donner de la tête. Elle n'avait pas réussi à s'ancrer et s'était envolé.

« Spruelo, ça va ? Et toi, Stella ? »

Tout le monde allait à peu près bien. Mais le temps des réponses était écourté par une donnée. Leonard avait cru que la noirceur qui encombrait sa vision était du à l'action de possession de l'épée hantée. En fait, la noirceur était réelle. La lumière de la pièce était enténébrée par l'action d'une petite légion de tutafeh.

« Qu- Qu'est-ce qui se passe ?! »

La frayeur se faisait de nouveau un passage dans la psyché de Leonard. Que se passait-il dans ces ruines ? Le futur chercheur qui n'avait que seize ans avait l'impression de vivre un film d'horreur. Quand est-ce que tout cela allait se terminer ?

Les yeux rouge de la petite légion des tutafeh retenaient son attention. Si c'était du à une attaque de leur part, ça fonctionnait. Car Leonard était effrayé et confus. Ce fut l'action de Stella qui le tira de ses rêveries. Non, de ses cauchemars.

Car les tutafehs n'agissaient pas par hasard. S'ils coupaient la lumière, c'était stratégique. Leur plan était d'aveugler les humains, semer la confusion dans le but de délivrer Vance MacCreed. Pourquoi ? Quel lien reliaient le voleur et les pokemons spectres ?

Peu importait... Car Vance MacCreed avait réussi à leur filer entre les doigts. Qu'aurait-il pu faire contre cette petite bande organisée qui connaissait les ruines ? Qu'aurait-il pu faire à seulement deux humains et deux pokemons ? Ils étaient en infériorité numérique et surement pas nyctalopes...

Alors Vance MacCreed avait fui... Et leurs pokemons n'avaient toujours pas reparus...

La lumière se ralluma. Un nouveau pokemon lévitait. Il était chromatique et portait une cicatrice étrange sur son corps. C'était un Smogo.

*Probablement un Choléra-quelque chose. Bien que... *

Le smogo sauvage n'était pas hostile. En fait, c'était clairement lui qui avait redonné la lumière au petit groupe de survivants.

« Stella, tu sais où est allé Vance MacCreed ? Tu connais sa cachette de secours ? »

Stella fit signe que non. Ils étaient perdus. Alors le smogo à la peau bleue et aux émanations roses leur fit signe de les suivre. Il semblait connaître le chemin. Il semblait vouloir les guider.

« Peut-être qu'il veut vraiment nous guider. »

Leonard avait envie de le croire. Son instinct avait décrypté un signe qu'il n'avait pas vu. Il recommença alors la description du smogo. Il était chromatique. Mais ça n'avait rien à voir avec ce que son inconscient voulait lui dire. Il avait allumé la lumière. Ça ne voulait pas dire qu'il était dans leur camp. Il pouvait être un des pokemons criminels de Vance MacCreed qui jouait avec eux.

« Sa cicatrice ! Regarde, au lieu du rond habituel au-dessus des deux os sur son corps. Ce n'est pas un rond ! »

Sa découverte avait balayé les griffes de terreur qui essayait d'attirer son âme dans les noirceurs et les recoins. Il plongeait dans la solution à cette énigme. Son esprit était maintenant dirigé vers autre chose que cette impression d'être la victime d'un film d'horreur.

« Ce n'est plus un rond mais un cœur. Spruelo, fais-moi confiance. Nous pouvons faire confiance à ce smogo ! C'est probablement un ancien pokemon criminel. Comme Stella ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Jeu 12 Avr - 19:32
-Spruelo ?

La voit de Léonard semblais lointaine, étouffer sous mon trop plein de rage... Une perle écarlate glisse le long de son coup comme le ferait une goutte de sueurs, pendant que l'étoffe du Pokémon commence à chatouillé mon poignet. Je ne peux pas lâcher. Je ne veut pas lâcher.

-Spruelo, ça va ? 

Dit-il l'orque je commence à avoir mes premières hallucinations. Je commence à peine à prendre conscience de la situation dans laquelle je me suis mise... Tout seul. Le tissu montent le long de mon bras à toute vitesse, mes pensées deviennent de plus en plus floue, Léonard se jette sur moi, les hallucinations, les images ; tout va plus vite, noir.

Je rouvre les yeux, toujours dans le noir... Tout ça s'est passé si vite. Je vois plein de petites lueurs d'un rouge éclatant quitté la pièce comme un essaims d'insecte. Je prends conscience peut à peut qu'il s'agit de Tutafeh et que notre otage a disparue... On peut, à partir de là, établir un lien de causalité évident. Mais ne réfléchissons pas trop vite, évitons de faire des conclusions hâtives.

-Qu- Qu'est-ce qui se passe ?!

Léonard est confus. Moi aussi. L'or ce que j'ai perdue connaissance : tout est devenue noir. Mais est-ce dû à mon évanouissement ou à une cause externe comme les Tutafeh par exemple... Surement un peu des deux. Une lumière artificielle éclairait la salle quand nous sommes venus, elle est maintenant éteinte... Pour l'heure, il va nous falloir retrouver une quelconque source lumineuse ! Maintenant que l'armada de petit Pokémon au yeux fluorescent est parti et que la lumière est éteinte : il faut trouver une autre solution !

Et cette "autre solution", elle s'est présentée sous la forme d'un Smogo insolite. Rentrant, allument la lumière et nous fessant face. Ce Smogo bleuté semblais se présenter comme étant un alliez donc... Je ne crois pas être en position de refuser ma confiance à qui que ce soit !

-Stella, tu sais où est allé Vance MacCreed ? Tu connais sa cachette de secours ?

Nul besoin d'être un génie pour remarquer que numéro un : elle n'en a aucune idée et numéro deux : il ne s'est pas adressé au bon Pokémon ! En effet, le Smogo semblait avoir l'air plus au courant que notre petite épée hantée. Il nous fait signe de le suivre et nous nous devrions surement accédé à sa requête. Je jette un regard à mon compagnon en quête d'approbation.

 -Peut-être qu'il veut vraiment nous guider.

J'en ai l'impression aussi, mais plus prudent que moi, Léonard reluque la pauvre petite boule bleuté... Comme s'il cherche quelque chose. La preuve de son innocence ou de sa culpabilité peut-être ? Se serait bien si les choses étaient aussi simples... Voltali se rapproche timidement de nous. Il semble être le plus terrifie par nos mésaventures et ça de loin !

-Sa cicatrice ! Regarde, au lieu du rond habituel au-dessus des deux os sur son corps. Ce n'est pas un rond !

En effet, mon partenaire a vu juste. Le Smogo portait un coeur à la place du crane de tête mort habituel représenté seulement avec un cercle creux et trois bosses symbolisant des dents. Mais, où mon partenaire voulait-il en venir ?

-Ce n'est plus un rond mais un cœur. Spruelo, fais-moi confiance. Nous pouvons faire confiance à ce smogo ! C'est probablement un ancien pokemon criminel. Comme Stella !

Et j'ai us le culot de penser qu'il est plus prudent que-moi ! Un coeur suffit à le convaincre... Cela peut bien être une mal-formation, une tâche de naissance ! Au même moment, je remarque qu'il y a quelque chose d'étrange sur les ornements du fourreau du Pokémon épée... Il y a un... Un coeur ! Un coeur qui se forme dans ces parure ! Je comprends alors ce que veut dire Léonard. Tout devient limpide !

-Surement en effet, nous pouvons être confient !

s'en suivi plusieurs mètres de marche, mais pas plus d'une petite cinquantaine. En effet, nous nous retrouvons asse vite bloquer par un affrontement farouche entre deux groupes de Pokémon. L'un est formé de cinq Solochi et de deux Balbuto. L'autre d'une horde de Tutafeh et de Nodulith dirigé par un Tutankafer. Le premier groupe semblait être en mauvaise posture... Pourtant, j'aperçois un détaille troublant chez les Solochi et Balbuto... L'un possédé un coeur rouge tâcher sur sa fourrure, l'autre un coeur sur le ventre ! Un autre détaille me troubla : un sous groupe de Tutafeh dans le fond ne semblait pas vouloir se battre... Il transporte un corps ! Suite à ce qu'il s'est passé dernièrement, je suppose que s'est celui de Vance MacCreed.

-Regarde, il possède des coeurs eux aussi ! Donnons leur un coup de main avant que les Tutafeh nous fassent...

Mais ma phrase fut coupé par l'entrain retrouver de mon petit Pokémon ! Il chargea le groupe ennemi et lança l'attaque jet de sable pour les désorienter ! Halala... Il ni à que quant-il est dans le vif de l'action qu'il est sûr de lui celui la ! Je regarde Léonard, un sourire jusqu'au oreille et j'hausse les épaules. Je re-prend donc avec entrain

-Survolté, attaque double-pied !

Au loin, au-delà du bruit provoquer par tout le grabuge du combat, on semblait entendre des cris de Pokémon. Pas des cris de douleur, des cris de Pokémon qui veulent se faire entendre ! Il ne semble pas être si loin que ça...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Mar 17 Avr - 12:20
Comment est-on arrivé là ? (avec Spruelo Locink) – réponse n°9

Les yeux de Spruelo s'attardent sur Stella (monorpale) après qu'il ait passé du temps sur le smogo chromatique. Ses sourcils se lèvent d'étonnement puis son sourire s'élargit. Ce qu'il vient de voir l'a rassurer. Leonard s'attarde alors également sur la garde et voit à son tour le motif d'un cœur.

*Il y aurait donc un groupe de pokemons au cœur ? *

L'exploration des souterrains des ruines d'Akeos reprend. Le smogo chromatique en tête, Stella à son niveau et le reste derrière. Les murs de pierre sont moins éclairés. La présence de yeux rouge de tutafehs moins nombreuses également. C'est avec une angoisse qu'il contient tant bien que mal que Leonard avance, avec la crainte que les tutafehs derrière eux les attaquent.

Mais il ne se passe rien derrière. C'est devant eux que se déroule de l'action ! Un groupe en mauvaise posture de cinq solochi et de deux balbuto. En face d'eux, un groupe de tutafehs et de nodulith est dirigé par un tutankafer. Pas étonnant qu'ils combattent mieux si un stratège les dirgent.

*Quoi ?! Ils ont des cœurs aussi ? *

A peine les nouvelles informations arrivent au cerveau de Leonard que Spruelo suit Survolté (voltali) qui se jette dans la bataille.

Les solochi attaquent les tutafehs à coups de Morsure. Les balbutos repoussent les noduliths grâce à des attaques Tour Rapide. Ceux qui sont en faiblesse prennent tout de même la décision d'attaquer. Soit ils défendent une cause désespérée, soit ils passent à l'action car une opportunité s'est présentée.

*Vance MacCreed. Ca doit être ça leur opportunité. Il est inconscient et les pokemons au cœur ont décidé de passer à l'action. *

Stella observe Leonard. Elle veut passer à l'attaque mais ne veut pas prendre l'initiative. Elle lui fait comprendre que le coup de l'épée hantée ne vient que de pulsions. Elle est capable de contrôle et elle est définitivement dans son camp.

« Ok. On attaque également mais on ne joue pas les héros, d'accord ? »

L'épée opine de la garde. La paupière de son œil est abaissée vers le bas. Elle est concentrée et en colère.

« Bien. On laisse le tutankafer à Spruelo. Nous, on va se concentrer sur les petits. »

Stella aurait aimé affronter un adversaire puissant. Sa motivation en prend un coup mais elle accepte la décision.

« Renforce-toi avec Danse-Lames et enchaîne avec des Taillades à répétition. »

Les adversaires découvrent un adversaire agaçant sous la forme d'une épée hantée qui était alors dans leur camp. Autrefois. Pendant ce temps, Leonard observe la salle. Mais également la sortie qu'a pris les tutafehs emportant le corps de Vance MacCreed. Finalement, il s'arrête sur le smogo chromatique qui répand son attaque Gaz Toxik sur les adversaires dans le but de les affaiblir.

*Quoi faire ? Vaincre le boss ? Tenter une percée pour poursuivre Vance MacCreed ? *

Leonard ne sait pas quoi faire. Il sent qu'il n'a aucun contrôle sur la situation. Ses yeux reviennent une nouvelle fois sur le smogo chromatique.

« Hey ! Est-ce que tu sais où se trouve ma petite famille ? Est-ce qu'ils sont au même endroit que Vance MacCreed ? »

Le smogo chromatique ne peut pas répondre. Il doit éviter une attaque du tutankafer qui semble vouloir garder le secret sur ses informations-là.

Des tutafehs tombent au sol sous les coups combinés de Stella et des pokemons au cœur. Mais la bataille s'éternise et les chances que Vance MacCreed émerge de son inconscience augmente.

*Que faire ?... Que faire ?... *
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Sam 21 Avr - 21:57
Survolté entama ainsi sa percer dans les lignes ennemies. Son jet de sable a us pour effet de perturbé un instant l'ennemie en l'aveuglant. Il a donc utilisé son attaque double pied pour prendre appuie sur deux Nodulith et ainsi pouvoir atteindre le grand Tutenkafer ! Les Solochi et Balbuto n'ont pas arrêté pour autant leur assaut à base de Morsure et de tour rapide nous donnant un léger avantage et l'espoir d'une réussite future... Et tandis que Vance MacCreed s'éloigner de plus ne plus au loin, Léonard entra dans la danse.

-Ok. On attaque également mais on ne joue pas les héros, d'accord ?

Sans même les regardé, je pouvais me douter que l'épée n'allait pas être enchanté par cette nouvelle... Mes doutes fur confirmé par son silence. Enfin, elle a décidé de nous rejoindre alors elle va gentiment se plier au règle du jeu ! Quand bien même Survolté ne le ferait pas toujours...!

-Bien. On laisse le tutankafer à Spruelo. Nous, on va se concentrer sur les petits

Nouveau moment de flottement. Pitié Stella plie-toi, mais plie toi vite ! pensai-je très fort. En effet, les Nodulith et les Tutafeh commence-ait à reprendre l'avantage, la diversion de mon Pokémon n'ayant que des effets temporaires. Survolté commence lui aussi à être en difficulté... En effet, le combo Feu Follet Châtiment du Tutankafer est redoutable... L'attaque Châtiment est deux fois plus forte si l'adversaire à un changement de statue, Survolté étant brûlé par les feux follet, il commence à avoir du mal à encaisser les coups.

-Renforce-toi avec Danse-Lames et enchaîne avec des Taillades à répétition

Les effets ne se sont pas fait attendre ! Son attaque n'est pas si puissante que ça, mais elle a deux avantages non négligeable. Dans un premier temps, elle motive les pauvres Solochi et Balbuto en sous effectif, commençant à crouler sous le nombre. Quand on est désespéré : un rien peut suffire ! Dans un second temps, elle disperse les ennemies. En effet, il domine par le nombre, mais Stella avec ces grands gestes les dissipe et les désorganise. Le Tutankafer étant trop occupé à combattre Survolté pour leur donner des ordres, la situation des Nodulith et des Tutafeh est devenue critique en un seul instant.

Notre nouvel ami le Smogo bleu finis de dissiper nos adversaires avec son attaque Gaz Toxik. Leur nombre ne leur est dorénavant de plus aucune utilité et leur faiblesse individuelle apparaît au grand jour à leur plus grand désarroi. Leur défense était devenue tellement faible que les deux Balbuto ont réussi à attaquer frontalement Tutankafer ! Mal-grès qu'il lui ait suffi d'un vent mauvais pour envoyer valser nos deux héros, pendant qu'il les attaquait, il n'était pas concentrer sur son combat l'opposant à survolté qui en profita pour le mordre de ces crocs éclair ! Depuis le début de son combat, Survolté n'a pas réussi à placer beaucoup d'attaque, mais selle-si a fait mouche.

-Hey ! Est-ce que tu sais où se trouve ma petite famille ? Est-ce qu'ils sont au même endroit que Vance MacCreed ?

Tutankafer souhaite visiblement que notre allier garde le silence... Cette fois, c'est à lui qu'est destiné le feu follet ! Survolté en profita pour faire un replie stratégique et lui envoya une attaque Éclair depuis un point mort de son champ de vision. Ma Voltali n'en pouvait plus. Le Tutankafer semblais être aussi dans un sale état...

Bilan : de notre côté, il reste les deux Balbuto, quatre Solochi, une Monorpale, un Smogo et une Voltali. Mal-grès tous nos efforts, un Solochi est tombé K.O. Les Pokémon étant encore en bon état son Stella qui ne s'est pas pris beaucoup de coup, un Solochi ayant réussi à se préserver jusque là et le Smogo se tenant à l'écart des combats autant qu'il le pouvait. Du côté adverse, il reste le Tutankafer, cinq Nodulith et quatre Tutafeh. Les pertes dans leur camps son gigantesque, le sol est devenu joncher de Pokémon K.O. Il ne reste aucun Pokémon en bon état dans leur rang.

Survolté rentre lui-même dans sa Pokeball, on peut dorénavant le soustraire à nos effectifs... Le combat peut encore être gagné, ce n'est pas ça qui m'inquiète... Ce qui m'inquiète, c'est que Vance a réussi à prendre la fuite ! Cela fait quelque seconde que, après avoir pris un nouveau couloir, il a quitté notre champ de vision... Nos décisions devaient être pris vite, vite et bien !

-Tient le coup, je reviens avec nos Pokémon !

Ce sont les derniers mots que je dis à Léonard dans un excès de confiance. Je profite d'une salve du Tutankafer sur un Solochi pour me glisser discrètement derrière lui et me taper un sprint, encore un. C'est sans Pokémon en état de se battre que je me mets à la poursuite des Tutafeh Kidnappeur ! Au fur et à mesure de mes pat, je me rendis compte que Vance ce dirigeai vers les cris de Pokémon... Je suis sur la bonne voie !

Après avoir couru pendant encore une trentaine de mètre, j'aperçus enfin ce que le Tutankafer voulait nous cacher par tous les moyens : une immense prison renfermant plein de Pokémon ! Vance se trouve au milieu de celle-ci, entouré de tout un tas de Tutafeh, comme pour le protéger... Un cri sortie du lot

-Eleeeeeeeeeeeektek !!!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 556
Stardust : 1675
Dim 22 Avr - 11:57
Comment est-on arrivé là ? (avec Spruelo Locink) – réponse n°10

*Tiens le coup ?! *

« Quoi ?!! »

*Tu reviens avec... *

Leonard se retrouvait seul en face du tutankafer. Bien qu'affaibli, il ne se sentait pas en mesure de la vaincre. Spécialement depuis que Spruelo était parti avec Survolté qui était revenu dans sa pokeball, trop épuisé.

Stella (monorpale) lévita jusqu'à lui et la regarda dans les yeux. Elle n'avait pas abandonné. Donc il n'avait pas le droit d'abandonner. Il fallait lutter jusqu'au bout ! Peu importait quel noirceur les attendait...

La bataille repris.

Les grands coups de moulinets de l'épée hantée permettait au camp des pokemons-coeur de garder espoir. Ils pouvaient lutter à armes égales. Bien qu'un balbuto et un solochi étaient tombés KO. Le moral en avait alors pris un coup. Mais Stella s'était emparée du rôle de leader. Une nouvelle technique Danse-Lames et visiblement un speech concis avait permis de remotiver les troupes.

(aboiement au lointain!)

Leonard se retourna pour découvrir quel était ce bruit. Ca ressemblait à un aboiement. Donc à un nouveau pokemon. Mais à qui appartenait-il ? A moins que ça n'était un pokemon sauvage qui allait profiter de la situation catastrophique ? Leonard n'aimait pas ça. Son niveau de stress augmenta d'un niveau et sa pression prit quelques points supplémentaires.

(ululement plus proche!)

Stella (monorpale) décida d'attaquer le tutankafer. Survolté partit, elle ne voyait pas ce qui pourrait la retenir de s'attaquer à l'adversaire le plus puissant. Et donc le plus intéressant pour elle. Bien qu'éraflé à de nombreuses fois et dont une qui avait failli couper son symbole de cœur en deux, Stella (monorpale) avait encore la motivation et le moral pour s'attaquer à cette ancienne âme égyptienne.

Ce que comprit parfaitement le tutankafer. Il n'avait pas le choix. Désespéré, il décida d'utiliser la technique Malédiction. Sacrifiant son énergie vitale, il maudit Stella qui voyait maintenant son énergie drainée vers ailleurs...

« NON ! »

La main tendue vers Stella, Leonard se retint. Il ne pouvait pas se jeter dans la bataille. D'un, parce qu'il n'avait aucune compétence agressive. Et de deux, parce qu'il serait un boulet pour Stella. Quelqu'un à protéger et donc une nouvelle faiblesse à exploiter pour le tutankafer.

(aboiement!!)

(ululement!!)


Alors que le tutankafer et son armée était en train de reprendre l'ascendance sur la bataille, deux nouveaux protagonistes apparurent.

Ils portaient des uniformes ! C'étaient des policiers !

*Sauvé ! *

En voyant les secours, toute la tension accumulée dans le corps de Leonard lâcha. D'un seul coup. Son corps ne parvint plus à le porter et il s'écrasa au sol. Ils étaient sauvés. Ca y est. Sauvés. Ca paraissait être un rêve. Quelque chose d'inespéré. Alors, pour exorciser toute cette mésaventure, le corps de Leonard déclencha un mécanisme de défense simple et joyeux : le rire.

Leonard rit nerveusement.

Les deux policiers, qui étaient un homme et une femme, s'étaient jetés dans la bataille. Chacun avait un arcanin et un noarfang bien dressés. Le duo était expérimenté et donna quelques brefs consignes qui permit de mettre KO le tutankafer et toutes ses forces. La bataille fut tellement brève que Leonard crut que c'était une blague. En même temps, il se disait qu'ils étaient tous faibles. Lui, Stella, Spruelo, Survolté et tous les autres.

*Ne te flagelle pas. Cette bataille, on la mène depuis longtemps. On est tous fatigués et eux sont pleins d'énergie et excellement entraînés. On a rien à se reprocher. *

Finalement, le corps de Leonard lâcha complètement. Toute cette tension, toute cette peur accumulée : c'était trop. Il avait couru dans les couloirs. Il s'était enfoncé si loin. Son corps était épuisé. Son corps et son esprit.

Alors Leonard tomba dans les vapes...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : card - journal - fiche
Origine : SUNYRA
Groupe : METEORE
Messages : 322
Stardust : 539
Jeu 26 Avr - 19:18
Il devait y avoir au moins un milliers de regards rouge qui était en train de me toiser de haute en bas. Il y a peut-être 500 ennemies potentielles et moi tout seul... Je me sens vraiment stupide. Chargeur était là, derrière les barreaux. Mais aussi le Carabaffe, le Stari, le Tourtipouss de Léonard et tous un tas d'autre Pokémon. Que voulait-il en faire ? Je n'en ai bigrement aucune idée...

Et c'est précisément à ce moment-là que les choses on commence à réellement déraper...! J'entends des bruits de pas, des gens qui courait vers notre direction. Vance aussi les entendait...!

-Et bah alors ? Ton copain a appeler des renfort ?!

Dit-il en se relevant sur un ton volontairement provocateur... MacCreed fait un geste de la main et les Tutafeh me bloque, me pousse et me ramène vers lui comme un mur spectrale contre lequel je ne pouvais pas luter... Je finis par être pris en otage par un Tutankafer. Ne pouvant rien faire, je me contente d'observer.

-plus un geste !

c'était des policier. Il arrivait accompagner de leur Pokémon et de ce qu'il restait de la rébellion ♥️. Un seul mot : carnage. Les Pokémon tombait des deux côtés comme la pluie les soirs d'averse. Moi et le Tutankafer qui a reçus l'ordre de me prendre en otage regarde la stupidité humaine. Immobile et impuissant. Quand la police est arrivée, nous étions en sous-effectif, mais ça c'est vite équilibré quand les Pokémon rebelle on libérait les prisonnier... C'est un véritable chaos.

-Elekteeek !

fit Chargeur juste derrière moi. Je ne sais pas quel attaque il a fait mais, à en voir l'état du Tutankafer, elle a été plutôt efficace ! Chargeur était le seul Pokémon à ne pas se battre dans la cohue générale. Je comprends ce à quoi il pensait

-viens, tirons nous de là !

J'avais vu juste. Ni une ni deux, il me couvre et on atteint la sortie. Je retourne là où j'avais laissé Léonard et je le retrouve par terre, évanouis. Même s'il ne semblerait que ce ne soit que de la fatigue, je me sens un peu coupable de l'avoir abandonné ainsi... À ces côtés : Stella.

-On va avoir besoin de toi pour arrêter Vance, Stella. En aucun cas je n'ai envie que Léonard se réveille sans avoir l'entièreté de ces Pokémon !

Je lui fis donc part de mon plan et nous nous sommes mis en route vers le champ de bataille. Ainsi, au fur et à mesure que nous avançons, Stella sépare le champ de bataille en deux à grand coup de Taillade comme l'aurais fait Moise. Nous trois formons une petite bulle qui avance discrètement dans les limbe de l'enfer... Si quelqu'un comprend notre plan : notre bulle explose. Stella et Chargeur ne peuvent rien à eux deux contre tant de Pokémon... Fort heureusement, trop-occupé à combattre, personne ne s'en rendait réellement compte. Les attaque Boule Elek et Taillade synchronisé nous permets de remonter jusqu'à Vance asse vite...! D'ailleurs, Stella vient se placer sous la gorge de celui si...!

-Rend toi...

un léger fil de sang coule le long de son coup

- Ou je finis le travail que j'ai commencé !

Désemparé et confus dans un premier temps, il finit par baisser la tête et levez les bras en l'air. On peut lire de la déception dans l'oeil unique de la Monorpale et quelque part, je la comprenais bien !

-Ok vous avez gagné... Je me rends. Vous avez entendue ?! JE ME REND !

Les policier ne se sont pas fait prier pour l'arrêter. Les Tutafeh qui restait on arrête de se battre. Les Pokémon des policier retourne dans leur Pokéball et les Pokémon prisonnier retourne heu à la liberté ! Sauf quatre d'entre eux : un petit Tortipouss, un Stari et un Carabaffe. Je les prends avec moi et retourne voir Léonard

-Bien dormis ?

Dit-je en le réveillant. Je lui explique alors ce qu'il avait raté de manière succincte puis son convoie, alerter par la police, finis par le chercher. Après avoir échangé nos numéros de téléphone, nous nous séparons. Lui dans son convoie et moi dans une voiture de police, direction Sunyra !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Comment fêter son code avec sa meilleure amie...
» Comment peindre vite et bien avec de la lasure
» La Monade : ou comment se torturer l'esprit avec Leibniz
» comment faire un légendaire stratégique ?
» échanger des pokémon avec une seule DS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération