Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujet
Je suis bien arrivé père, je t'embrasse. [Ralph & Arsène]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Dim 25 Mar - 13:21

Il était environ 5 heures du matin lorsque Jim s'éveilla. Son sommeil avait été calme, comme à peu près à chaque nuit passée sur le ferry. Le jeune homme ouvrit les yeux et désincrusta son visage de l'oreiller, où une petite flaque de bave solidifiée s'était formée au court de la nuit. Assis, il s'étira longuement, faisant craquer ses épaules et les jointures de ses doigts. Il avait encore la tête dans le gaz, aussi il se déplaça jusqu'à la petite salle de bains de sa cabine en trainant des pieds, encore parfaitement nu, car les vêtements le gênaient plus qu'autre chose quand il dormait. Il pénétra dans la cabine de douche, et alluma l'eau. Le froid le réveilla alors instantanément, avec de violents frissons. Étrangement il appréciait beaucoup cette sensation, car elle était l'une des seules à pouvoir réellement le ramener à la vie après une courte nuit.

Sa douche terminée, il s'habilla en vitesse et se précipita sur le pont pour voir le lever du soleil. Sur place, il libéra Drakuul, qui lui fit un adorable câlin en sortant de sa pokéball. Ah petit bébé, si tu n'existais pas, qui sait ce que serait devenu ton meilleur ami aujourd'hui ... Le jeune Nosferapti faisait de joyeux cercles dans le ciel déjà éclairci par l'aube. Loin à l'Est, le soleil pointait déjà. Jim vit alors une poignée de Goélise piailler joyeusement dans le ciel au dessus d'eux, et Drakuul essayait de voler dans leur direction pour les rejoindre, mais les oiseaux apeurés finirent par s'enfuir. Tout penaud, le Nosferapti voleta lentement en direction de Jim qui sauta pour l'attraper en éclatant de rire.

- Mon pauvre petit coeur ! Personne ne t'aime ! dit-il en ébouriffant sa petite touffe de poils.

Les remous autour du bateau attiraient depuis plusieurs jours déjà des pokémons aquatiques curieux. Le deuxième jour du voyage, quelques passagers chanceux purent même apercevoir un Lokhlass au loin. Une corne de brume sonna alors : on arrivait à bon port ...

Le débarquement prit une petite heure environ, et lorsque Jim regarda l'horloge de l'embracadère, elle indiquait bientôt 8 heures du matin. Et voilà, ils étaient arrivés sur ce nouveau continent, la première étape de leur nouvelle route vers l'inconnu, et une vie palpitante, sans aucun doute. Jim sourit franchement à cette idée, alors que ses cheveux étaient soulevés par une légère brise matinale. Le soleil tapait assez pour qu'il fasse bon, et aucun nuage ne pointait à l'horizon. Il se sentait bien ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 26 Mar - 13:33

Il n'y avait pas vraiment de bon prétexte pour voir les gens auxquels on s'attache et malgré ses difficultés subtiles à se lier réellement aux représentants de l'espèce humaine, Ralph avait eu du mal à s'endormir et s'était contenté d'attraper son pokématos pour y écrire quelques mots qu'il envoya à Arsène.

Ralph a écrit:
On se voit demain ? 8h, à l’embarcadère de Sunrya ?

Posant l'appareil sur son torse, il s'endormit avant d'obtenir une réponse, le visage heureux mais anxieux de se retrouver seul sur place au petit matin.
Il s'était fait beau. Très beau. Rasé, parfumé, dents récurées, cheveux ajustés à la mèche près, vêtements choisis spécialement pour l'occasion : un costard bleu nuit aux ourlets noirs remontant avec un effet électrisant très chic, une broche fleurie blanche à la boutonnière rappelait la chemise qu'il portait dessous, blanche nacrée d'un reflet bleu très léger. Il portait un gros saphir au col, maintenant les drapés qui dépassaient du costard avec une élégance certaine. Il avait également le chapeau assorti, bleu de nuit avec un épais ruban noir attaché en noeud papillon serré, plaqué contre le tissus. Ses chaussures noires cirées avaient également un motif particulier, des coutures solides et une classe indéniable.

Il était arrivé malgré tout quinze minutes avant l'heure, se contentant d'emmener sa petite Rita avec lui, qui courait en tous sens derrière les pauvres goélises comme à son habitude hors du travail.
Zut, il avait oublié que le ferry arrivait à huit heure... Regardant les gens débarquer sans vraiment y faire attention, il surveillait du coin de l'oeil l'arrivée impromptue d'Arsène qui ne devait pas tarder à pointer le bout de son nez...
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie
» "Je suis ton père" [PV Moi]
» expliquer ce que je suis (moonlight)
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération