Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Au clair du lac, mon ami Pierro [Aslan] [Capture]
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 247
Stardust : 882
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 13:00
Éclipse



   Avec Aslan Arcangelo

   

Au clair du lac, mon ami Pierro
Quelle belle journée cela avait été. Le soleil avait brillé d'une douce chaleur, ne rendant pas ainsi cela insupportable. Il y avait également une légère brise fort sympathique mais de là à attraper mal. Une superbe journée de printemps en somme. Depuis mon arrivé dans la région, je n'avais pas souvenance d'avoir eu une telle journée si agréable. Je n'avais eu aucun but de la journée, le maître d'ordre avait été simplement d'avancer dans une direction et rien de plus. Ce que j'avais fait. Durant ma marche, j'avais pu observer quelques pokemons jouer dans les espaces verts, un bon nombre de pokemon oiseaux et même quelques pokemon aquatique, ce qui voulait dire qu'il n'y avait pas loin un coin d'eau. En voila une bonne nouvelle ! Là-bas, j'étais sûre de trouver un bon nombre de pokemon. De plus, je pourrais y remplis ma gourde et tout simplement m'y reposer.

Je mis tout de même un certain temps à trouver le fameux point d'eau. Et encore, j'avais eu la chance de trouver un petit ruisseau qui m'avait amené jusque là. Mais quel endroit ! Dans un sens, j'avais été très heureuse d'avoir quelque peu galérer à le trouver. Devant moi se dressait fièrement un gigantesque lac à l'eau cristalline. En regardant à droite et à gauche, je ne voyais qu'une nature abondante, aussi bien par la présence de plante en tout genre, que celle de différent pokemon. Cet endroit était un cocon de pureté.
Je m'y avançais à l'intérieur avec réserve. Je ne voulais en aucun cas déranger les pokemons. Après tout, j'étais moi aussi là pour me ressourcer, dans un sens. Je me déplaçai jusqu'à l'eau et y trempai un mes pieds. J'en profitai pour remplir ma gourde et surtout faire sortir mes deux pokemons afin qu'ils puissent eux aussi profiter du lieu.

Nous passâmes le reste de la journée à cet endroit et pour la première fois, je décidai que nous allons faire notre première nuit à la belle étoile. L'endroit était vraiment propice au calme et au repos, alors pourquoi pas. Voyant le soleil se coucher, je sortis de mon sac de quoi dormir : sac de couchage et oreiller, le grand luxe ! Avec l'aide de mon insecte, j'avais pu faire un feu, histoire de ne pas avoir froid durant la nuit. Mon dynavolt, quand à lui, courrait un peu partout. Je ne savais pas si cela n’existait ainsi de dormir dehors, à moins que cela lui rappelait de mauvais souvenir. Dans tout les cas, je le pris contre moi, histoire de le calmer ...
Nous nous endormîmes assez vite dans cet endroit si calme. Je ne sentis pas la fraicheur de la nuit, seul le bruit de quelques pokemons et du vent me bercèrent. La nuit était si reposant ... Seulement avait duré ! Car voila qu'en plein milieu de nuit quelque chose me sauta sur le ventre. Je vous dis pas le réveil. Sur le coup, je me dis qu'il s'agissait certainement de Tesla qui voulait faire un petit tour et que par maladresse il m'était tombé dessus. Mais non, lui même semblait aussi perdu que moi par cette attaque surprise. Je regardai alors à droite et à gauche pour définir le coupable. Et je le voyais là, juste derrière le feu en train de me faire une grimace.

    -Alors toi ...




Modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1919
Stardust : 6496
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 13:30
PNJ
Apparition d'un pokemon sauvage !

Un Pokémon sauvage n'aime pas te voir et te fonce dessus.

Que vas-tu faire ?
Hoothoot




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1919
Stardust : 6496
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 13:30
PNJ
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 19:14
Pulsar


 


Tu mènes grand train autour du lac, poings serrés face a ton Brutalibré. Citrine n'est pas des vôtres aujourd'hui. Oh elle n'est pas retournée dans sa pokeball, que pensez vous ! C'était chose impossible. Non, la Airmure s'en était allé a des vagabondages nocturnes une fois que le soleil s'était couché. Il ne restait plus que toi, un petit feu de camp et Cena, ton Brutalibré, face à face, amorçant un combat des plus improbables. Ton pokemon n'était pas en droit de riposter, son rôle était limité à se faire aussi dur et résistant qu'un sac de sable. Le but ? Un petit défoulement sportif des plus classiques et surtout, une activité te permettant de ne pas t’ennuyer durant ton insomnie.

Prenant alors appuie sur tes jambes, tu sautilles comme un boxer et finis par t'élancer comme un fauve pour une énième fois. L'oiseau bipède reste digne et place sa garde devant son bec. Tu frappes, violemment de ton bras droit. La prothèse est solide, résistante et forcement, dur comme l'acier. Tu recules en un petit bond et balances un coup de pied retourné. Forcement, le Brutalibré pare l'attaque comme si de rien n'était.  Sur cette dernière action qui te soutire des halètements fatigués, tu finis par détendre tes épaules.

▬ Ça sera tout pour ce soir.

Tu sors une serviette de ton sac et tamponne ton front.

▬ Bien joué Cena.
▬ Bruta !

Il est encore chaud pour se battre. Pour de vrai cette fois. Il se prépare d'ailleurs a t'attaquer, te provoquant en croassements mauvais. Si Citrine était là, sans doute viendrait-elle lui picorer le haut du crâne pour le remettre à sa place. Mais en cette douce soirée, elle n'est pas là pour te « défendre » et c'est a toi et toi seul de gérer cette situation. Tu lui fais face et en quelques pas sérieux et sans peur, tu le fixes. Cena ne baisse pas les yeux, mais ta témérité le touche. Il tapote ton bras et te tend son poing plumé pour que tu y déposes le tiens. Le pacte est scellé. Un lien invisible, une signature par le touché.

Puis sur votre droite, alors que le calme était retombé, une silhouette vive s'invite. Ronde et petite, elle te chipe tes affaires et déguerpi aussi vite qu'elle est arrivée. Yeux ronds de surprise, tu mets pas plus d'un quart de seconde avant de bondir à sa poursuite, attrapant ce qu'il te reste d'affaires sous le bras. Cena a eu le même réflexe que toi et prend en chasse la petite boule. En short, pieds et torse nus, tu quittes le rivage du lac pour t'enfoncer un peu dans les terres. Tu perds de vue ta cible. Pas étonnant, tu n'es pas nyctalope mon petit Aslan ! Il fait nuit noir et c'est avec peine que tu places un pied devant l'autre. Tu ignores totalement quelle heure il est mais finalement, un peu en retrait, une source de lumière attire ton attention. Tu crois avoir perdu tes affaires et ton pokemon quand tu croises Cena pourchasser le voleur. Ni une ni deux, tu rejoins le halo lumineux et tombes nez à nez avec le petit pillard, mais aussi avec une demoiselle qui dormait là.

▬ Reste là espèce de petit voleur...

Lui bloquant la route, tu peux sentir la présence de ton Brutalibré dans un arbre et le laisse intervenir. Fondant sur sa proie, le Brutalibré s'écrase sur le HootHoot qui lâche tes vêtements. En contrepartie, l'impacte a brutalement éteint le feu de camp.

▬Arf. Désolé.

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 247
Stardust : 882
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 9:52
Éclipse



Avec Aslan Arcangelo


Au clair du lac, mon ami Pierro
Jamais je n'aurais cru me faire avoir par un hoothoot. je le voyais à travers les flammes en train de me provoquer. Il était sérieux là ? N'avait-il jamais appris à ne pas déranger les gens en train de dormir ? Si ce n'était pas le cas il allait apprendre à ses dépends. Mon regard se porta sur Tesla qui croisa le mien. Il comprit vite qu'il allait devoir combattre pour la première fois. Certes, ce n'était pas le meilleur moment pour lui, ainsi en pleine nuit et à peine réveillé. Mais envoyer mon insecte face à un pokemon vole, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus intelligent. J'étais sur le point de lui donner l'ordre d'attaquer quand soudain, la nuit noire ! Je ne comprenais plus rien. Le volatile aurait-il éteint le feu ? Peut-être, mais je n'avais rien vu. Juste à côté de moi, j'entendais mon dynavolt couiner par le manque soudain de lumière. Mais ce ne fut pas le seul son que j'entendis. Il y eu aussi celui d'un garçon, ou plutôt d'un jeune homme qui s'excusait. De quoi ?! Je n'étais donc pas seule près du lac ? Apparemment non.

    -T'en fait pas mon gars. Gilgamesh, rallume le feu.

Aussitôt demandé, aussitôt fait. Dans l'obscurité, mon pyronille se leva de ma couche et ralluma le feu à l'aide de son attaque flammèche. L'endroit s'éclaircit de nouveau, ce qui me permit de voir l'inconnu. Il était grand et surtout avec pas grand chose sur le dos. Mais ce qui me surpris tout de suite, ce fut son bras. Il n'avait rien d'humain. En fait, c'était tout son corps qui avait l'air d'avoir empathie je ne sais quoi à voir toutes ces cicatrices ...
Mais trêve de zieutage intempestif ! Je détournai rapidement mon regard du corps du garçon pour le reposer sur l'emplacement du pokemon. Il avait changer de place et surtout un autre pokemon s'y trouver. certes, il s'agissait d'un volatile mais lui n'avait pas un corps ressemblant à une boule de bowling. Je supposai très vite qu'il s'agissait du brutalibré de l'inconnu. Mais où se trouvait le truc rond ? Là, juste sur les bords du lac. Il semblait avoir quelque chose dans le bec, comme du tissu. Serait-ce le tee-shirt de l'inconnu ? Il y avait de grande chance. Tesla l'avait également remarqué et à l'entente de son grognement, il n'avait pas aimé de se faire réveiller ainsi par le hoothoot. Très bien, il voulait se venger, alors donnons lui ce qu'il voulait :

    -Tesla, charge sur hoothoot !

Ni une, ni deux, il fonça sur le volatile qui se prit l'attaque de plein fouet, le faisant apprendre à voler autrement qu'avec ses ailes et d'atterrir dans l'eau. Et ce ne fut pas le seul à atterrir dans la flotte. Tesla avait mis tellement de force dans son attaque qu'il se retrouva lui aussi à piquer une tête dans le lac. Le voyant ainsi tomber, je me levai d'un bond et accourus vers le lac. Non loin, je voyais ma bestiole verte se débattre dans le liquide. Qu'il ne sache pas nager ne m'étonnait pas, après tout il n'était pas très vieux. Ne réfléchissant pas une seconde, je plongeais. L'eau était glacée, rien à voir avec cette après-midi. Je récupérai vite mon pokemon qui s'accrocha à moi. J'en profitai même pour récupérer le bout de tissus qui gisait non de Tesla et je retournai sur la terre ferme.
J'avais à peine mis un pied sur la terre ferme que j'entendis derrière moi quelque chose surgir derrière moi !



Modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1919
Stardust : 6496
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 10:31
PNJ
Apparition d'un pokemon sauvage !

Un Pokémon sauvage ce cache derrière un rocher, il semble manger quelque chose ...

Que vas-tu faire ?
Keunotor




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1919
Stardust : 6496
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 10:31
PNJ
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 7:42
Pulsar


 

Et la lumière fut ! En un ordre, une petite flamme éclate dans le bois tout juste éteint rallumant le feu de camp. Petits crépitements, cercle lumineux. Tu plisses doucement les yeux et aperçois – cette fois ci clairement – la demoiselle qui dormait là. Ton premier reflex fut de suivre son regard qui s'était posé sur ton bras et qui s'était ensuite glissé sur ton torse. Tu aurais put grimacer, te sentir offenser, mais si tu avais été à sa place, sans doute aurais-tu fais la même chose. Alors tu hausses les épaules et lui partages un sourire quand elle décide finalement de détourner le regard.

Mais tes affaires dans tout ça ? Le Hoothoot à eu temps de récupérer ton t-shirt dans  la pénombre, et Cena l'avait malencontreusement laisser échapper de son étreinte. Comme quoi c'est souple pour juste une boule de plumes ! Vêtement dans le bec tu l'observes alors que la jeune femme décide de s'en débarrasser en envoyant son pokemon à la charge. Ni une ni deux, en un coup de boule particulièrement violent l'oiseau virevolte dans le lac, le chien vert avec. Ah ! Ton haut... Presque à l'unisson vous sautez à l'eau. Toi pour récupérer ton bout de tissus, elle pour sauver son pokemon qui ne savait visiblement pas nager.

Ah vous avez l'air beau là tiens ! Complément trempés ! Heureusement qu'il ne fait pas si froid que ç- Tu n'as rien dit... Une fois sorti, une brise, vicieuse a cœur vient te lécher a bon crocs glacer mollets, bras, torse et dos. Tu as  subitement les mécanismes qui tire, alors qu'hier encore ta douche n'avait pas été aussi douloureuse. Une grimace, une pression sur ta prothèse et le mal disparaît – ou presque-.

Tu pousses un râle souffreteux avant de venir instinctivement te rapprocher du feu. Tu jettes un rapide regard derrière toi pour voir a son tour la demoiselle sortir du lac. Tu te mentirais a toi même si tu disais ne pas avoir laissé ton regard vagabonder sur ses courbes. Après tout, elle avait bien fait la même chose tout à l'heure... autant ne pas trop se priver. Ayant bonne conscience tu te forces a détourner les yeux. Tu ne remarques même pas le Keunotor qui mâchouille allègrement un morceau de bois dans un coin.

▬ Ça vous dérange pas si je fais secher mon t-shirt ici ...? Et moi-même par la même occasion.
©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 247
Stardust : 882
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 8:40
Éclipse



Avec Aslan Arcangelo


Au clair du lac, mon ami Pierro
Je sursautais en voyant la présence d'un nouveau pokemon. Sur le coup, j'ai cru que c'était le volatile qui revenait à la charge, n'ayant certainement pas apprécié d'être mis en échec. Mais non, il ne s'agissait que d'un keunotor qui sortait des roseaux ... Ouf, on allait enfin pouvoir souffler. Tout de même, qui aurait pu croire que cette nuit aurait été si reposante ! Moi, je voulais juste profiter de cet endroit. Bah remarqué, au moins j'avais pu profiter d'un bain de minuit, et apparemment le garçon aussi qui avait eu finalement la bonne idée d'aller à la rescousse de son habit. A croire que je n'allais pas être capable de le lui chercher. Bah, tant pis, ce n'était pas vraiment mon problème s'il se trouvait lui aussi trempé.
Je repris mes esprits après la frousse du keunotor et je rejoignis le semi cyborg, enfin, si je pouvais l'appeler ainsi. La première chose que je fis ne fut pas de répondre à la question de l'inconnu. Non, il y avait plus urgent selon moi. Il fallait réchauffer Tesla avant qu'il ne choppe la crève. Je fouillai alors dans mon sac et y sortis une serviette que je m'y autour de lui. En un regard avec mon pyronille, celui-ci comprit tout de suite ce qu'il avait à faire et se colla directement à lui.
Et enfin je tournai mon regard vers le jeune homme qui dégoulinait devant le feu. Désolé pour lui, mais cette vision me fit rire nerveusement. Je n'avais rien contre lui, mais à le voir tout penaud me faisait rire. Apparemment, lui non plus ne s'était pas attendu à finir dans cette situation.

    -Bien sûr que tu peux, profite donc du feu tant que tu voudras. Et puis ne me vouvoie pas, j'ai l'impression d'être une vieille.

Qu'un gamin me vouvoie, je ne dis pas, mais là. Ce type devait avoir le même âge que moi, à un ou deux ans près.
Je me remis soudainement à fouiller dans mon sac pour choper une nouvelle serviette que je laissai tomber sur la tête de l'inconnu. Il en avait bien plus besoin que moi, ou du moins, c'était ce que je me disais en prenant en compte sa prothèse. De ce que je pouvais en voir, elle avait l'air composé d'acier, sauf que l'acier, sa rouille avec l'eau.

    -Tient sèche-toi avant de rouiller. Il serait dommage que tu ne puisses plus bouger ton bras. Ho fait, moi c'est Anja. Et toi c'est quoi ton nom avant que je t'appelle Cyborg.

Je lui souriais chaleureusement, et aussi un petit air moqueur. Allez savoir, mais cette situation m'amusait beaucoup. Elle me faisait un peu rappeler une situation que j'avais vécu avec des amis dans ma montagne natale. On avait réussi à trouver une source chaude, sauf qu'au moment de repartir, ils nous avaient été impossible de retrouver nos vêtements, ce qui nous avaient obligé à rentrer chez nous en serviettes. je vous dis pas la sacrés crève qu'on s'est payé après cet épisode. Sauf que là, la situation était différente, on avait un feu pour se réchauffer. D'ailleurs, il fallait que je pense à me réchauffer aussi, et ce n'était pas avec des vêtements trempés que j'y arriverais.
Je m'éloignai un peu de mon invité, pris mon sac et me mis un peu dans l'obscurité, histoire d'avoir un minimum d'intimité, même si je n'ai jamais été du genre pudique. Mais on ne sait jamais, j'aurais pu mettre mal à l'aise le jeune homme. Ainsi, le dos tourner à lui, j'enlevais mon haut que j'essorai avant de l'envoyer valdinguer non loin du feu. Suite à quoi je fis pareil avec mon pantalon et hop, re de nouveau fouillage dans mon sac pour y trouver un truc à mettre sur le dos. Après avoir tâtonner un moment, je réussis à trouver ce qu'il devait être un gros pull et un bas de sous vêtement. Parfait ! Je me changeai donc la vitesse de l'éclair dans l’obscurité avant de revenir dans le lumière et de me pauser enfin près du feu.

    -Alors, ça t'arrive souvent de poursuivre des hoothoots en pleine nuit ?

Ouais je sais, question débile. Mais il fallait bien un peu briser la glace, ou du moins, il fallait qu'on évite d'en devenir. Et puis se regarder seulement dans le blanc des yeux, c'était aussi ennuyeux que de regarder ce keunotor ronger son bâton ...



Modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 16:26
Pulsar


 

Tu frisonnes. T'es pas juste frileux Aslan, je te rassure, il fait quand même assez frisquette la nuit. Tu te rapproches au mieux du feu en restant tout de même a une distance correcte pour éviter une brûlure. Tu penses êtres bien assez marqué pour te passer d'une morsure de flammes. Plaçant ton t-shirt devant les flammes et en retenant des claquements de crocs tu laisses un rire t'échapper quand elle te demande de la tutoyer. Au moins ça c'est fait. Et puis, elle a raison, elle doit avoir a peut près ton âge.

▬ Merci, c'est qu'on se les pelles ici. Dis-tu en claquements de dents que tu n'as pas réussis a retenir.

Brr. Un autre frisson. Plus vicieux cette fois à belle langue de gel te lèche le dos. Du long de l'échine, ça tremblote. Tu te forces a ne pas maugréer alors qu'une serviette te tombe sur la tête. Tu frottes tes cheveux puis viens doucement et surtout délicatement sécher ta prothèse. Tu viens ensuite lui lancer un regard amusé d'un hochement de tête à votre présentation.

▬ Enchanté Anja, moi c'est As...Ass....AACHHAA !

Urgh. Tu renifles. Joli éternuement, vraiment. Tu as crachouillé tellement fort que de un, le feu s'est mit a crépiter et de deux, les Hoothoot sauvages des environs s'en sont allés à tir d'ailes Arceus sait où. Tu secoues ta tête avant de reprendre.

▬ ...Je m'appelle Aslan...

Des rires sont échangés puis elle s'en va se changer. Oh tu pourrais regarder, essayer de sonder les ténèbres mais franchement, Aslan, t'es pas un putain de voyeur. Alors ouai, tu détournes le regard, fixant le vide en ne tendant l'oreille qu'aux vêtements jetés près du feu. Hm. Forcement, elle fini par revenir et là et seulement là tu te redonnes le droit de la regarder. Elle semblait mieux supporter le froid que toi. Chanceuse. Cena qui était à l’affût du moindre bruit et du moindre mouvement décide de partir a la chasse au Keunotor. J'peux vous dire que le gros ragondin a détaler plus vite qu'un Laporeille face a une Leopardus !

▬ La chasse aux Hoothoot ? Ce n'est qu'un dixième de mes nombreuses passions ! Tu plaisantes évidement, bien que tu aimerais en capturer un de ces boules de plumes. La prochaine fois peut-être. Fatalement, à regarder autour de toi, tu t'inquiètes un peu pour le Dynavolt et n’hésites pas a surveiller son état de petits regards discret – ou pas – pour finalement t'installer un peu plus confortablement au coin du feu, tournant ton t-shirt pour faire sécher l'autre coté. Tu renifles a nouveau, évitant de justesse un nouveau rugissement du nez avant de demander :

▬ Et toi ? Tu fais souvent des nuits à la belle étoile ? Je m'excuse d’ailleurs de t'avoir réveillé, je sais même pas quelle heure il est... Tu te penches un peu en arrière pour attraper ton sac et y sortir ton phone. Merde, plus de batterie...




©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 247
Stardust : 882
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 9:33
Éclipse



Avec Aslan Arcangelo


Au clair du lac, mon ami Pierro
Faisait-il si froid que ça ? A vrai dire, je ne m'en rendais plus vraiment compte depuis que j'avais quelque chose de sec sur le dos. Bah, peut-être qu'au niveau de la tête peut-être, mais cela était dû au fait que mes cheveux étaient encore mouillés. Ils seront bien vite sec grâce à la chaleur du feu. Mais à voir le garçon frissonner comme une feuille, je me demandais si au final je n'étais pas immunisée du froid à force d'avoir vécu dans la neige ... Non, je ne pense pas. Peut-être qu'il s'agissait d'un grand frileux. Faut dire qu'avoir un bras en acier qui capte tout le froid, ça ne doit pas aider. Tout de même, je fouillais encore une fois dans mon sac, peut-être que j'avais quelque chose de plus chaud qu'une serviette qui pourrait l'aider. Après deux minutes, j'avais bien mis là main sur quelque chose, mais pas sûr qu'il apprécie ... Je me levais tout de même pour le lui apporter.

    -Tient, si tu veux j'ai ce gros pull trop grand pour moi, mais sorry, je n'ai malheureusement pas autre chose à te proposer.

Je lui tendis une grosse masse rose toute douce et qui avait même une capuche avec des oreilles de skitty dessus. So girly ! Sérieusement, je comprendrais s'il ne voulait pas le mettre mais en même temps, il aurait chaud avec ça. Après tout, il commençait déjà à prendre froid, alors autant ne pas jouer les fines bouches. De plus, cela pourrait être bien drôle de voir un gaillard tel que lui avec ce truc trop cute, surtout s'il mettait en plus la capuche. Je souriais bêtement en l'imaginant avec.

Je retournai m'installer près de mes deux pokemons. Je mis ma main sur la tête de Tesla : il avait un peu chaud, ce qui était normale vu qu'il avait deux sources de chaleur à côté de lui. Mais il n'était pas bouillant, ce qui était bon signe. Il n'était pas non plus trop froid. De plus, il avait un bon regard. Tout de même, il m'inquiétait un peu. Et apparemment je n'étais pas la seule à m'en soucier vu comment Aslan lui jetait des coups d'oeil. Pour dire vrai, je m'inquiétais plus pour la crève qu'il était en train de développer que pour mon pokemon. Mon dynavolt était un battant, après tout, il avait réussi à survivre je ne sais combien de temps dans un cimetière, attaché à une pierre tombale avant que je ne le trouve. Alors un petit plouf dans un lac en pleine nuit n'allait pas le terrasser.

    -T'en fait pas pour lui, il est seulement fatigué. Demain il sera en pleine forme, tu peux me croire, je ne suis pas une infirmière pokemon pour rien luis dis-je en souriant. Par contre toi, tu devrais mettre ce pull avant d'attraper encore plus froid.

Bien sûr, j'aurais pu demande à Gilgamesh d'aller se caler contre le jeune homme, mais je connais mon pokemon, jamais il ne l'aurait fait. Il était bien trop timide. Ça tombe bien, moi je ne l'ai jamais été. Je me levais de nouveau et cette fois-ci je vins me poser contre le garçon et tant pis s'il se faisait des films. Il fallait bien qu'il se réchauffe et puis c'est connu, y a pas meilleurs moyen de réchauffer que de se coller à lui quand un feu n'est pas suffisant.

    -Si on se colle comme des pingoleons, on aura moins froid. Bon le must serait d'être peau contre peau, mais on va éviter de pousser mémé dans les orties si tu veux bien.

Ainsi donc il avait de l'humour, comme ça fait plaisir et je ne cachai pas que sa boutade m'avait fait rire. Bon faut dire que j'ai toujours été bon public. J'arrivais à rire des jeux de mots pourrit comme pleurer devant un film romantique ultra niais. Quant aux films d'horreur ... Non, je ne veux pas en parler. J'avais déjà réussi mon épreuve du courage en allant dans ce fameux cimetière, ne me demandez d'y retourner !

    -Dormir dehors et me faire réveiller en sursaut, c'est l'une de mes passion également, lui dis-je en rigolant. Non, plus sérieusement, c'est ma première nuit à la belle étoile depuis que je suis arrivée dans la région. En fait, je crois bien que c'est ma première nuit à la belle étoile de ma vie. Et tant fait pas pour mon sommeil, je le récupérerais bien assez vite.

Ce qui était bien vrai. Là dessus, j'avais une certaine capacité à récupérer assez vite. Bon je l'avoue, le café ça aide bien aussi, sauf que là il faudrait faire sans. Et puis, lorsqu'on est une infirmière pokemon, on apprend durant nos études à ne pas dormir beaucoup. Car je peux vous dire qu'entre les cours, les révisions, les stages et les soirées, au final on ne dort quasiment pas.
Mon regard se reposa sur son corps lorsqu'il cherchait son téléphone. Il avait vraiment des cicatrices partout. Je commençai à être curieuse de savoir comment il avait pu se faire tout ça. En plus, en voyant certaines, je pouvais constater qu'il avait du avoir des blessures très graves. Bon, dans un sens, ce n'était pas si dur à deviner quand on voit son bras bionique. Mais quand même, ça pouvait donner froid dans le dos à voir tout ça. Bien qu'en même temps ... On peut dire que cela lui donner du charme. Bin quoi ? N'allez pas me dire que vous n'auriez pas louché à ma place !

    -Va savoir, ça fait presqu'une journée que je n'ai plus de batterie, lui répondis-je en détournant le regard par réflexe, histoire qu'il ne prenne pas mal le fait que je le scanne. Au pire, quand le soleil se lèvera, on sera qu'on sera le matin.

Bonjour le rire nerveux et aussi la blague pourrie ! Quand je vous dis que j'ai un humour douteux parfois ...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 11:27
Pulsar


 

Tu frisonnes, sentant les articulations de ton bras tirer, tu retiens un grognement irrité. Inspires, expires. Tu n'aimes pas être mouiller. C'est encore trop sensible. En un petit soupire, réchauffant tes os auprès du feu, tu sympathises assez facilement avec la demoiselle. Anja trifouille dans ses affaires pour finalement t’apporter un pull. Que d'attention. Enfin... tout est relatif. Tu regardes le chandail et une vilaine grimace capture ton faciès. Du PilouPilou. Tu mords ta lèvres supérieure, plus que perplexe. Oui. Donc. Tu dois mettre ça, c'est ça ? Tu regardes la jeune femme, d'un regard qui demande conseil... c'est presque un appel à l'aide. Clairement ton regard transpire le «  Dis moi que c'est une  blague ? Tu as autre chose pas vrai ? » Mais elle à l'air sérieuse. Beaucoup trop sérieuse.

Oh évidement tu ne loupes pas ces petits rictus moqueur qui se dessinent aux coins de ses lèvres. Ça non, tu ne les as pas raté ! Tss. Tu hésites. Faut dire que choper la crève, a ce stade, ça sera peut-être moins douloureux que d'enfiler ce pull rose à capuche...Franchement, tu n'es pas du genre a porter de l'importance aux apparences... mais là... Tu soupires et décides finalement de le mettre. Tes épaules ont du mal a passer, mais l’élasticité du tissus fait que ça passe. Attendez. Vous avez entendu ? C'était un crack non ?

▬ Je... Je t'avoue ne pas savoir si je dois te remercier... Concèdes-tu bras ouverts, les manches visiblement trop courtes et le tissus te collant à la peau...

Cena revient tout fière, en trottinant. Il a l'air de se foutre royalement du tout nouveau et superbe pull que tu portes et quelque part ça te soulage un peu. Il n'y a plus que toi, Anja, ses pokemons et le tien autour d'un bon feu de camp, en pleine nuit. Personne pour se moquer. Parfait non ?

▬ Ç-ça reste entre nous...

Manquerait plus qu'elle prenne une photo tiens. Finalement après t'avoir rassurer sur l'état du jeune Dynavolt, la jeune femme décide de se coller à toi. Tu hausses un sourcil. Se coller a un inconnu, en pleine nuit ? Really girl ? Sa naïveté te fait sourire. Heureusement pour elle que tu n'es pas l'un de ces beaufs sans cervelle. Tu la laisses s'installer et n'a pas peur de te blottir d'avantage contre elle pour profiter de la chaleur, approchant tes mains du feu.

▬ Alors comme ça tu es infirmière ? Pas trop dur comme job' ? Et puis, ça bosse pas normalement aux centres pokemon les infirmières ? Tu te la joue itinérante ?

Tu tires sur le col de ce pull en piloupilou... et avec la serviette fini de frotter ta prothèse. Tes doigts recommencent a bouger normalement et tu n'as plus mal quand tu plis ton coude.  Super. Satisfait tu  forces tes jambes à s'étendre. En short, tu les laisses apprécier de la chaleur des flammes et te retournes vers la demoiselle. C'est que tu t'es imposé à elle ce soir... Une fois sec tu retournerais sans doute dans ton coin. Faut bien qu'elle dorme cette demoiselle quand même, tu vas pas non plus forcer ta compagnie de jeune insomniaque.

▬ Tu peux dormir là si tu es fatiguée. Dis-tu en lui faisant signe du menton à l'intention de tes épaules. Par chance, elle s'était posée sur ton côté gauche, ça sera sûrement plus confortable que ton bras mécanique. Ne te prive surtout pas pour moi.


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 247
Stardust : 882
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 6:08
Éclipse



Avec Aslan Arcangelo


Au clair du lac, mon ami Pierro
Il n'avait pas vraiment l'air enchanté par mon magnifique pull. Pourtant il était super doux en plus de tenir bien ... Bon ok, si j'avais été un homme comme lui, je pense que j'aurais fait la grimace. Je le voyais galérer à mette le bout de tissu. Etrangement, mon pull paressait plus petit sur lui. Il était si grand que ça ce monsieur ?! Et bien, on peut dire que la nuit masquer bien plus de chose que prévu.
J'avoue, j'avais très envie de me moquer un peu de lui. Il était si ... Mignon ? Et apparemment, je n'étais pas la seule à échapper un rictus. Un airmur était sorti de je ne sais où, et vu comment Aslan lui avait parlé, il devait lui appartenir. Je trouvais leur duo assez cocasse : un oiseau d'acier avec un homme aux membres de métal. Ça pourrait faire un bon titre de livre.

    -Allez, fait pas ton rabat-joie. Et puis je trouve qu'il te va bien, même s'il parait quand même un peu petit. Après si tu veux, on peut échanger, mais pas sûre qu'il se t'aille aussi bien.

Oui je sais, j'aurais pu commencer par là. Mais je n'avais pas pu résister à l'envie de le voir avec ce genre de vêtement. Bon, il risquait quand même de faire la gueule ou tout simplement de m'envoyer bouler le pull dans la tronche. Et bien tant pis, ça en avait valu le coup, vous ne trouvez pas ?
Le jeune homme me parla ensuite de ma profession. J'avoue que je n'avais pas bien fait attention du moment où je lui avais dit que j'étais infirmière. J'avais dû sortir ça par réflexe pour le rassurer sur l'état de santé de Tesla. Oui sûrement. Mais j'étais contente qu'il me pause ces questions, allez savoir pourquoi.

    -Je dirais que ça dépend des jours. Parfois tu ne sais plus où donner de la tête et à d'autre moment, tu te fais chier comme un rattata mort. Dans un sens, c'est pour ça que je ne suis pas encore installée. Je veux encore profiter de ma jeunesse pour voyager. Et puis, ça me permet de pouvoir apprendre encore des choses que je ne pouvais pas apprendre dans les livres.

D'ailleurs, j'aimais bien cette vie de nomade pour le moment. Je pourrais peut-être devenir une infirmière nomade, ainsi je pourrais aller aider les pokemons partout dans la région. Bon par contre, il faudrait pour ça que Gilgamesh évolue pour qu'il puisse m'amener plus rapidement en volant sur le terrain ... Ho pire, je n'y étais pas encore. J'avais encore le temps pour me fixer.
Je me tournai vers lui et je l'observai de nouveau, sans aucune gêne. Il avait l'air vraiment de se battre avec ses membres en acier. L'eau du lac n'avait pas du leur faire du bien, ou plutôt sa fraicheur. Sa peau avait du se contracter bien trop fort, ce qui devait lui faire souffrir. Malheureusement, je ne pouvais pas plus l'aider que ce que j'avais fait. J'aurais pu demander à mon pyronille de lui faire une petite attaque flammèche sur ses membres, mais rien que cela, ça aurait été bien trop chaud et le risque de brulure aurait été grande. Donc non, ne jouons pas les pyromanes. Et puis, à voir détendre son bras ainsi que sa jambe devant le feu, cela semblait faire assez d'effet pour le soulager.

    -C'est à cause de ton boulot que tu as autant de cicatrice et des membres artificiels ?

Bonjour la finesse ! J'aurais pu au moins faire attention à mes mots. M'enfin, quoi que ... Vous voulez pauser comment cette question ? Quoi ?! Ne pas la pauser du tout. Barff, c'était pour les faible d'éviter la question. Et puis je suis sûre qu'il s'attendait que je lui la pause à un moment ou un autre.
En attendant, il jouait quand même son gentleman en me proposant de me reposer sur son épaule. Comme il était chou, surtout avec ce pull. De façon alors très cocasse, je lui attrapai le bras, afin de bien me caler, et pausai ma tête sur son épaule avec un grand sourire. Telle une petite fille heureuse d'avoir un cadeau de Noël. Et vous savez quoi, c'était super confort et tout doux. Et Laissez moi retourner en enfance. Cela me faisait rappeler des souvenir, comme quand ma mère m'envelopper d'un plaide en pilou pilou pour me réchauffer après avoir passer la journée à jouer dans la neige.

    -C'est trop gentil, mais pour le moment ça va. Mais j'avoue que j'en profite quand même un peu.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 16:00
Pulsar


 

Tu n'as rien contre les infirmiers ou les hôpitaux en général, mais depuis ton accident tu n'as pas vraiment envie d'y remettre les pieds. C'est donc avec ce drôle de sentiment désagréable que la savoir dans le corps médical  ne peux t'empêcher d'avoir un espèce de frisson qui te grignote l'échine.  Mais cela ne t'empêche pas d'écouter ce qu'elle a dire. Au contraire, tu te montres curieux.

En tout cas elle a raison. Il n'y a pas plus formateur que l’expérience du terrain. Si tu as forgé ta réputation c'est uniquement grâce au course, tes entraînements et bien entendu l’éducation de ton Roucarnage. Tout n'est qu'une question de volonté, d'envie et de passion. Serrant ton poing et croquant ta lèvre inférieure de manière a te faire penser a autre chose, tu fais glisser ton regard sur le feu quand elle te demande si ta prothèse est dût a ta profession. Inévitablement tu soupires. Ta main métallique vient se placer sur ta nuque en pression nerveuse. Généralement tu n'as pas de peine à en parler, mais la douleur qui mâchouille ton membre mécanique rend l'ignorance et le déni plus compliqués. Spontanément, un petit rire s'évade de tes lèvres que tu veux pourtant closes. Tu fais craquer ton cou, et d'instinct répond ce que tu réponds toujours, le tout avec une humeur d'optimiste.

▬ Ouai. Je suis un pilote de course pokemon. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parlé, mais notre truc c'est la vitesse. Et bon, on va dire que j'ai peut-être foncé dans une falaise avec mon pokemon... Et que... j'ai perdu mon bras et quelques os à l'impact. Tu fais une pause, reprenant avec humour et bonne humeur. Mais bon, comme tu le vois je suis plutôt du genre solide haha !

Bah ouai, tu plaisantes, tu essayes de détendre l'atmosphère, c'est tellement plus simple comme ça. Reprenant constance, tu bombes torse et rectifie ta frimousse pour paraître normal, pour paraître assuré et fort. De toute façon, c'est du passé maintenant, pas vrai ? Tout va pour le mieux, même pour Pat.

Pat va bien. Pat va très bien. Très bien.

Gardant au mieux ce sourire qui au final te sied si bien, tu la regardes profiter de ton bras et du piloupilou qui le recouvre. Elle ne compte pas dormir et d'un côté c'est une bonne chose, au moins tu ne passerais pas la nuit a regarder le feu s'éteindre. Anja en tout cas exploite a merveille le combo bras musclé et douceur du pull pour t'enlacer comme une peluche.

▬ Confortable j'espère ? Question comme ça, parceque visiblement, ça avait tout l'air d'être à son goût.

Bizarrement, depuis quelque nuit tu ne dors pas, ou peu, et là encore on peut dire que tu n'as pas du tout envie de fermer l’œil. C'est donc en vous replongeant dans un court silence que tu entends quelque chose se mouvoir dans les ombres juste derrière toi. Sans bouger, tu ne fais que tourner la tête a t'en tirer les muscles du cou pour finalement croiser le regard animal de ta Airmure.

▬ Oh Citrine tu es de retour, bien ta petite balade ? Lui lances-tu d'un signe de la main. L'Armoiseau fixe le feu de camp, avant de reporter toute son attention sur la demoiselle entourant ton bras. Forcement jalouse, l'oiseau de fer sautille dans ta direction et commence a te picorer le dos. Tss. Tu fais mines que c'est normal et finalement, oblige la demoiselle a te lâcher le bras pour que tu puisses te retourner et stopper ses assaut répétés.

▬ Tu vas pas me faire le coup a chaque fois, si ? Tu veux que je t'aiguise les plumes, c'est ça?

Elle croasse et te laisse te réinstaller après que tu ai chopper de quoi affûter ses ailes.

▬ T’inquiètes pas, elle ne te fera rien. Lances-tu a Anja prenant de nouveau place a ses cotés tandis que tu tiens avec précaution les larges plumes de Citrine. Elle a un mauvais caractère mais pas un mauvais fond.



©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 247
Stardust : 882
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 12:11
Éclipse



Avec Aslan Arcangelo


Au clair du lac, mon ami Pierro
Le sujet était sensible, je le voyais bien à la façon dont il réagissait. Il se mordait les lèvres, il se tortillait même un peu sur place. Sans compter son massage de nuque nerveux. Au final, je me disais que je n'aurais pas dû pauser la question. Je le voyais qu'il était mal à l'aise. J'étais même sr le point de lui dire qu'il n'avait pas à me répondre, mais il fut plus rapide que moi. Ainsi donc il était pilote de course de pokemon ... Kesaco ? Première fois que j'entendais ça. Peut-être qu'il n'y avait pas ce genre de chose à Sinnoh. Tout de même, j'étais curieuse de savoir en quoi cela consistait. Mais d'après ce qu'il disait, cela avait l'air d'une sorte de course de vitesse à dos de pokemon et qui pouvait être dangereux. Je crois que Aslan en était la preuve vivante. Et oui, heureusement qu'il était solide ... Mais avait-il était le sol à se prendre un mur ? Non, je ne lui pauserais pas la question. Vu comment il réagissait rien que de penser à son métier, j'allais éviter de faire une nouvelle bourde, on ne sait jamais.

    -La vache, c'est dangereux comme métier, et moi trouvait le mien parfois dangereux ... En tout cas, je suis bien contente que tu sois solide, qui m'aurait servi d'oreiller autrement ce soir ?

Je lui tirai la langue malicieusement avant de rire doucement et de serrer sans bras, sans vraiment m'en rendre compte. Certainement signe que je compatissais à ce qu'il avait du subir et je ne sais encore quoi d'autre. Je ne voulais pas savoir ce que c'était, même si ma curiosité me titillait d'aller fouiner un peu plus en profondeur. Mais il en était hors de question : il était déjà assez mal comme ça. Autant ne pas en rajouter une couche.
Il fallait changer de sujet et vite avant que le malaise ne s'installe de trop. Mais pour parler de quoi ? C'était toujours dans ce genre de situation que je ne trouve jamais de sujet adéquate. Pourtant, je suis une bavarde, j'aime parler de tout et de rien, surtout de rien. Mais là, aucun sujet de conversation me venait à l'esprit. Pourtant cela ne devait pas être bien compliqué. Certes, j'avais réagis à sa phrase sur le confort de bras en lui faisant un grand sourire, qui voulait tout dire. Sauf que le silence qui se posa juste après ça, il était lourd !

C'est au même moment que quelque chose bougea dans les buissons. Du même geste que le jeune homme j'étirai mon cou afin de voir ce qu'il allait en sortir : un airmure. Le même que tout à l'heure et petite confirmation, il s'agissait bien de celui du garçon. Et a vrai dire, ce n'était pas les paroles d'Aslan qui me l'avait confirmé, c'était plutôt le regard que m'avait jeté le volatile d'acier. Brrr ! A faire froid dans le dos. Apparemment, je marchais sur son territoire. Et bien, heureusement que mes pokemons ne sont pas pareil. D'ailleurs, je ne pus éviter de les regarder, tout d'abord pour voir s'ils allaient bien, et surtout pour éviter le regard du airmure, qui il faut l'avouer, me mettait assez mal à l'aise. Tout allait bien pour eux apparemment : Tesla commençait à piquer du nez pendant que Gilgamesh ne détourner pas son regard du pokemon d'Aslan. Je le savais, il avait peur que ce pokemon me fasse quelque chose et je savais qu'il serait prêt à bondir, même s'il n'avait pas l'avantage ... Quel brave petit.
Au final, ce n'est pas moi qui eu des coups de bec mais plutôt le jeune homme, ce qui m'étonna un peu. Bah, la jalousie se manifeste de divers façon. Il se dégagea de mon emprise pour ainsi s'occuper de son pokemon et pour lui aiguiser ses ailes. Tient donc, voila une particularité chez ce pokemon que je ne connaissais pas. J'avais entendu dire que ce volatile prenait bien soin de ses ailes d'acier, mais je ne connaissais pas la technique et surtout je ne l'avais jamais vu.

    -C'est toujours toi qui lui aiguise ses ailes ? Tu fais ça avec quoi ? Le même type de pierre qu'on utilise en cuisine pour affuter les couteaux ?

Et voila, ma curiosité reprenait le dessus. Mais valait mieux que je pause des questions sur ce sujet que sur celui des courses de pokemons. Qui sait comment il allait réagir de nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 19:53
Pulsar


 
Un rire. Semi-franc. Un peu figue, un peu raisin. Tu baisses les yeux. Compassion ou pitié, pour toi c'est la même. Tu ne le prend pas mal, tant bien même ça te dérange, ça te bouffe un peu. Ça te fait te sentir minable et faible...Tu croques l’intérieur de ta joue, te punissant de faire la gueule, te blâmant d'être ce que tu es. Un soupire, tout à fait relatif, tant  un autre de tes sourires captures ton visage. Anja s'accroche a ton bras, le serre, cale sa tête. Au travers du piloupilou, tu sens sa chaleur, son rire, sa langue tirée.

▬ Ça aurait été dommage de louper cet instant câlin. Le tout sur un ton presque charmeur, malheureusement brisé par le son du buisson dans ton dos. Citrine, dans toute sa splendeur reloue, s'impose en croassements. Et vas-y que j'te pousse, que j'te donne des coups de becs bien comme il faut. Chouette. Tu attrapes ce dont tu as besoin pour t'occuper de ta starter.

▬ Oui, quand elle a la flemme de le faire elle même. On dirait pas comme ça, mais c'est une vraie princesse. Faut la chouchouter sinon elle souffle. J'utilise pas grand chose, un aiguiseur/affûteur. Tu hausses les épaules, vas savoir lequel des deux termes et  le plus qualifiés pour décrire cet objet.

Un croassement vorace qu'on te lance comme un avertissement. Tu ricanes. Tu sais qu'elle va rien te faire, mais tu trouves ça toujours aussi drôle que de l'entendre râler.  Armé de ton aiguiseur, tu caresses avec vivacités les plumes métalliques de l'Armoiseau. Ça ne grince pas, ça n'accroche pas. Ça glisse, comme du beurre au soleil. En bruits clinquants, sobres et peut-être même apaisants, ça s'entrechoquent doucement. Finalement, sans que tu ne t'en rende compte tout de suite, Citrine s’assoupit. Elle perds pieds, détends ses serres et ses ailes. Son lourd bec repose sur le sol, près du feu, faisant scintiller les reflets sur sa trombine métallique.

Ah. Faisant ton possible pour le retenir, tu vois ta  mâchoire s'ouvrir en large. Un bâillement de fatigue s'accroche et n'ayant pas le temps de mettre patte devant gueule, tu rugis. Un grondement du fond de tes entrailles, mais rien qui ne puisse réellement réveiller ton pokemon. Tu as l'impression que la fatigue est venue te frapper à grand coup. Ta tête bascule, tes yeux te piquent, ta bouche devient pâteuse. Le crépitement du feu, la chaleur du piloupilou et d'Anja, tout ça réunis, ça te donne un peu envie de pioncer...

Te laissant porter par l'atmosphère de la forêt et du feu de camp, tu t’assoupis, laissant ta tête se déposer sur celle d'Anja. Tu roupilles cinq bonnes minutes avant de te réveiller en sursaut, venant frotter tes yeux.

▬ Désolé... Lances-tu en une grimace, sentant tes muscles s'étirer. Je crois que je fatigue un peu...

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 247
Stardust : 882
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Mai - 4:42
Éclipse



Avec Aslan Arcangelo


Au clair du lac, mon ami Pierro
Bien que toujours posée sur l'épaule du garçon, je regardais ces gestes minutieusement. Pour moi, c'était une grande source d'instruction. Il semblait l'habitude de faire cela et son pokemon avait l'air d'apprécier car très vite, je constatai qu'il se relaxa, déposant son bec sur le sol et profitant simplement du moment. Je me demandais même s'il ne s'était pas un instant assoupi, ce qui ne m'étonnerait pas. Personnellement, je m'endors assez facilement lorsque l'on me fait des papouilles, surtout sur le crâne et sur le dos. Mais ceci est une autre histoire et j'avoue que je crois que je n'en allais pas avoir besoin pour me rendormir. Avec cette chaleur douce, j'avais complètement oublié mes cheveux mouillés et tout le reste. Ou presque. Bien sûre, je jetais de temps en temps un coup d'oeil à mes deux pokemons. Tesla avait finalement bien réveillé, quand à Gilgamesh, il ressemblait soudainement à la airmure, regardant de loin Aslan comme s'il le surveillait. Cela me fit doucement sourire. Je ne connaissais pas cette partie de mon pokemon : ainsi donc il était jaloux ... C'était bon à savoir.

Après plusieurs minutes de silence et un bon long bâillement de la part du jeune homme, je le sentis se reposer à son tour sur moi. J'avoue que je ne m'y étais pas attendu, lui qui avait l'air si en forme que je l'aurais cru faire une nuit blanche pendant que j'aurais profiter de lui comme oreiller. Il resta un petit moment ainsi. J'aurais pu le réveiller afin qu'il puisse se mettre dans une position plus confortable, mais je n'avais osé. Il semblait si bien dormir ... Mais il finit par se réveiller tout seule comme un grand et dans un magnifique sursaut. Comme s'il avait fait un mauvais rêve, ou bien qu'il s'était simplement rendu compte de ce qu'il faisait.

    - T'en fait pas, je vais pas t'en vouloir pour si peu. Tu devrais t'allonger, cela te ferait le plus grand bien. T'as qu'à te servir de mes jambes comme oreiller, histoire d'être quitte.

Je lui fis un grand sourire en lui montrant mes jambes du regard. Oui j'étais sérieuse. Pour ma part, j'appuierais mon dos contre l'arbre derrière moi et ce sera très bien. Après tout, pourquoi il n'y aurait que les hommes à être gentleman ? Je rendis donc son bras à Aslan et vins me caler confortablement contre la nature. Une fois fait, je refis un grand sourire au jeune homme tout en tapotant mes jambes d'une main pour l'inviter à y poser sa tête. En même temps, je posai mon regard sur mes deux pokemons au de-là du feu et leur fis comprendre d'un regard qu'ils pouvaient eux aussi venir se caler contre moi. Sans plus tarder, mon dynavolt s'exécuta tout joyeux, pendant que Gilgamesh prenait tout son temps pour venir. Mais quel boudeur quand il s'y m'était.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 8:39
Pulsar


 

De légères larmes de fatigues se créent à la plissure de tes yeux. Un nouveau bâillement, cette fois ci plus fourbe et plus grand, vient s'emparer de ta mâchoire. Tu y résistes, l'espace d'une demi-seconde, redressant ta main métallique pour couvrir tes crocs. Elle te dit que tout vas bien, qu'elle ne va pas t'en vouloir pour si peu et tu baisses légèrement les yeux dans sa direction, lui offrant par mégarde un sourire des plus purs. Tu vois qu'elle te propose ses genoux pour dormir.  Pour être franc, tu ne comprends pas tout de suite. La tête un peu dans les vapes d'avoir dormis à peine cinq petites minutes, tu fixes la demoiselle perplexe, puis tu fais glisser ton regard sur ses genoux et ainsi de suite, jusqu'à ce que ça te rentre dans la tête.

▬ J'te préviens, quand je dors je fais pas semblant !

Sourire taquin et tu t'étires de tout ton long. Tu sens que sa craque et amateur de ce frisson grignotant jusqu'à l'échine, tu fais craqueter ta nuque. Puis c'est au tour de tes phalanges. Quand cette symphonie de craquement se termine enfin, tu sens Citrine se dégager de tes jambes pour aller se coucher dans un tas de ronces/branches mortes. Doucement, encore happé par la fatigue, tu te places correctement en posant ta tête sur les jambes de l'infirmière. Crâne contre cuisse, joue gauche grignoter par la douce chaleur du feu, tu fixes Anja d'un angle inhabituelle. Tu te fais curieux, comme a ton habitude, suivant du regard les lignes de son menton jusqu'à son cou. Finalement, tu te permet un léger : Bonne nuit. simplement soufflé avant de te tourner sur le côté, nez vers le feu. Il ne te faudra pas plus d'une minute pour te voir partir dans les bras de la douce et tendre Morphée. La nuit, ou plutôt devrais-je dire, la courte nuit ne se passe pas sans quelques soubresauts. Rêves et cauchemars mêlés, qui entretiennent la flamme du déni, étaient venus dévorer avec appétit ton repos pourtant mérité.

C'est donc avec un arrière goût de mensonge en bouche, que tu te lèves le premier. Le réveil n'avait pas été doux. Il s'était soldé par un sursaut de peur et de stresse. Respiration saccadée, tu regardes autour de toi comme en panique, jusqu'à te retourner pour voir Anja endormie contre un arbre. Tu déglutis, reprenant doucement et sûrement un rythme cardiaque convenable. Tu passes mains sur mâchoire, massant le tout en pression instinctive. Puis tu t'aperçois que tu as encore le haut PilouPilou. Ni une ni deux, tu l'enlèves, le plis soigneusement quoi qu'un peu maladroitement et réenfiles ton haut maintenant sec. Contre la jeune femme, ses pokemons endormis, pas très loin du feu de champ maintenant éteint, les tiens, qui t'attendent. Hm. C'est pas ton genre de partir comme un voleur, alors sur la pointe des pieds, tu t'approches de la demoiselle. Tu t'accroupis devant elle, dégage son visage d'une mèche rebelle. Tu pourrais la réveiller, mais ça te fait de la peine de l'imaginer sortir de son sommeille qui contrairement au tiens a l'air bien paisible. Tu déposes donc son pull rose sur ses genoux et laisses quelques pokeblocs en remerciement.

[j'me disais qu'on pouvait arrêtez le rp là, sauf si tu veux qu'Anja stop Aslan y'a pas de soucis xD ! J'te laisses décider ;P]


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 247
Stardust : 882
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 5:54
Éclipse



Avec Aslan Arcangelo


Au clair du lac, mon ami Pierro
Sa tête de pas réveiller me fit doucement rire, mais en rien pour me moquer. Bien au contraire, je le trouvais mignon. Il avait un côté tout doux qu'on en pourrait s'imaginer lorsqu'on le voyait ainsi courir partout, comme tout à l'heure quand il avait coursé ce volatile de malheur. Il avait l'air vraiment dans les vapes car il mit du temps à comprendre ce que je lui avais dit. Le voyant ainsi perdu, j'avais eu envie de le faire se coucher afin qu'il se rendorme au plus vite, mais l'information arriva enfin à son cerveau et il se coucha sur mes jambes.

    -Ne t'en fait pas et repose toi. Si je dors mal, je m'en prendrais qu'à moi même.

Je lui fis un grand sourire lorsqu'il me regarda, sa tête posée sur moi.
Je m'installai à mon tour un peu mieux, histoire de pouvoir m'endormir convenablement et sans trop de soucis. Mais je crois qu'à ce moment, sentant la fatigue me monter, je n'aurais eu aucun mal à m'endormir. A croire que le sommeil était contagieux. J'adossai mon dos contre l'arbre ainsi que ma tête. La position n'était si mal au final, même si je savais que j'allais avoir mal partout demain matin. Mais tant pis. J'entendis un très léger "bonne nuit" de la voie d'Aslan. Il semblerait qu'il sombrait déjà, ce qui ne m'étonnait pas du tout. Je le lui souhaitai également d'une voie douce et avec un léger sourire serein. Puis ce fut à mon tour de m'endormir en un rien de temps ...

Le reste de la nuit se passa sans encombre pour ma part. Mine de rien, j'avais plutôt bien dormi. Je n'avais pas eu froid, certainement par la présence du garçon. Après tout, un corps, ça tient chaud. De plus, le feu avait dû bien aidé aussi. Ce fut Tesla et Gilgamesh qui me réveillèrent. Le soleil s'était déjà levé quand j'ouvris les yeux et surtout, il n'y avait plus Aslan. Il avait dû se réveiller bien plus tôt que moi. Je ne lui en voulais pas d'être parti plus tôt que moi, après tout, il devait avoir des choses à faire. En me levant, je remarquai mon pull ainsi que des pokeblocs. Et bien, je ne m'étais pas attendu à cela, c'était vraiment très gentil de sa part.

    -Gilgamesh, Tesla tenez, c'est pour vous de la part d'Aslan si ce n'est pas gentil de sa part.

Mes deux pokemons furent ravis de pouvoir les manger.
Il était maintenant temps pour moi de lever le camps aussi. Je récupérai mes affaires, sèches maintenant et mis quelque chose de plus adéquate sur le dos. Je rangeais le tout dans mon sac de voyage et après avoir un peu jouer avec mes deux zigotos et surtout me rassurer que Tesla était en bonne santé, je les fis rentrer dans leur pokeball et partis ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Promenade au clair de lune [Aetius]
» Pratiquant la magie au clair de lune...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Sud  :: Mirawen :: Lac des cygnes-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération