Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Interview entre deux cafés [ft. Lorelei]
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : T-card
Origine : -
Messages : 241
Stardust : 490
Dim 13 Mai - 15:28
Mon entreprise ou mes secrets ?ft. lorelei & adagio₪ Encore une journée qui s’annonçait chargée pour Flame. Il était dix heures et il avait rendez-vous dans un café avec une charmante jeune femme –mais pas pour un rencard, malheureusement pour lui. Le brun s’était couché tard et avait calculé avoir dormi environ trois heures, pourtant, il ne le vivait pas si mal. Il se sentait frais et dispo, comme toujours ; à force, le manque de sommeil ne lui faisait plus aucun effet. Tout était une question d’habitude, après tout.
Et il avait tout intérêt d’être en forme car il ne ferait pas face à n’importe qui : Lorelei Lovster, journaliste, l’avait contacté par mail pour l’interviewer. Plutôt flatté de cet attention, Flame avait accepté ; il ne s‘attendait pas à ce que son entreprise soit si remarquée. Mais il était vrai qu’une telle ascension restait rarement inaperçue… Ce serait de plus un beau coup de pub pour lui ; bref, il n’avait eu aucune raison de refuser.

Le jeune homme prit donc la route aux côtés d’Adagio. L’arcanin l’accompagnait partout avec lui, il était donc naturel pour le patron de l’emmener avec lui… même s’il prenait parfois un peu de place dans les transports en commun.
- T’as intérêt à être sage, marmonna Flame, se tenant à une barre en métal d’une main et tapotant le front du pokémon de l’autre.
L’arcanin prit un air outré, comme s’il était le modèle même de la sagesse. Son dresseur soupira, un léger sourire en coin, puis les deux énergumènes sortirent du tram. Direction le Café aux Bulbizarres, un lieu qui portait bien son nom au vu de l’ambiance végétale qui y régnait.
Le brun releva ses lunettes de soleil en entrant, se contentant de les laisser sur ses cheveux en bataille. Il jeta un coup d’œil circulaire dans la salle, ne vit aucune femme seule et en déduisit que la journaliste n’était pas arrivée ; il s’installa à une table et commanda deux cafés ainsi qu’une pâtisserie pour Adagio. L’arcanin s’était installé aux pieds de son dresseur, guettant lui aussi l’entrée du café.  ₪
©️ 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : Lorelei Trainer Card
Origine : Algatia
Groupe : Météore
Messages : 179
Stardust : 262
Jeu 17 Mai - 19:26





Interview





Aujourd'hui, j'ai un rendez-vous très important dans un café de Nemerya. Hé oui, j'ai envoyé un mail au patron d'une entreprise en pleine effervescence en tous cas, ce rendez-vous est très important. En dehors de mon futur article sur les nouvelles puissances de Lumiris, j'espère pouvoir récolter quelques informations sur la région en elle même, sur les évènements qui se sont déroulés dans la région.

Parce que oui, selon mes sources, Flame, le patron de cette entreprise était dans la région au moment des lourds évènements entourant la Team Mistral. Enfin bref, j'ai plusieurs enjeux avec cette interview, alors pour cela, je me suis bien préparée pour ne pas faire d'erreur. Je ne dois pas attirer l'attention sur mes enquêtes sur tous sinon je ne pourrais plus obtenir d'informations et je ne suis pas venue dans cette région pour être bredouille.

Je me suis mis une belle robe et une paire de sandales élégantes, un coup de maquillage et une main dans les cheveux et je suis prête. Je n'oublie pas mon sac avec mes papiers, mes pokéballs et ma tablette et je me dirige vers le café aux Bulbizarres, où je dois le retrouver.

En entrant dans le café, il ne me fallut que très peu de temps pour trouver mon rendez-vous, je dois bien reconnaitre qu'il a un charme avec ses cheveux de feu. Enfin bref, je m'approche et dépose mon sac au dos de la chaise.

" Bonjour, je suis Lorelei Lovster encore merci d'avoir accepté de répondre à mes questions. "


Je m'assoie avec un beau sourire en le remerciant de m'avoir pris un café. Je pose ma tablette sur la table en l'ouvrant et pose le petit clavier. Puis je ramène mon regard vers lui avant de continuer.

" Sinon, avant de commencer dans le vif du sujet, parlez moi un peu de vous, vos débuts et votre arrivée ici. Et aussi, le commencement de votre entreprise, je suis toute ouïe. "




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : T-card
Origine : -
Messages : 241
Stardust : 490
Sam 19 Mai - 2:37
Mon entreprise ou mes secrets ?ft. lorelei & adagio₪ Alors que Flame faisait tourner sa cuillère dans son café, la clochette accrochée à la porte du café tinta et le brun leva les yeux. Il reconnut aussitôt la jeune femme pour avoir déjà aperçu une ou deux photos d’elle sur le réseau Dusk. Elle dut également le repérer car elle se dirigea vers sa table sans une once d’hésitation, se présenta et le remercia pour le café. Pendant qu’elle s’installait et sortait ses affaires, Adagio leva son regard vers elle et la détailla tranquillement, les yeux plissés. Flame rassura aussitôt l’arcanin d’une légère caresse sur la tête. Ce qu’il pouvait être méfiant…

Le brun se contenta d’un hochement de tête et d’un sourire tranquille en réponse à la jeune femme ; inutile de se présenter, elle savait déjà qui elle était. Lorsque elle eut installé sur la petite table tout ce dont elle avait besoin, elle commença à interroger Flame. Eh bien, elle ne perdait pas de temps ! Le jeune homme esquissa un léger sourire et ses yeux se perdirent dans le vague, comme si son arrivée à Lumiris lui rappelait de bons souvenirs. Alors qu’à l’époque, il n’était qu’un gamin fugueur et un peu perdu, dont le seul but était de trouver un père qui s’était révélé être un trafiquant. Non, pas tellement de quoi évoquer de bons souvenirs. Quel acteur, ce Flame…
- Oh, mon arrivée ici date un peu… J’avais treize ans quand je me suis installé à Nemerya et je n’ai plus jamais quitté la capitale depuis, hormis pour les voyages, évidemment. Quant au début de mon entreprise… J’ai toujours eut l’âme d’un créateur, exercer un métier dans ce domaine était presque une évidence pour moi. J’ai fait une école orientée dans l’architecture et le design puis, aussitôt mes diplômes en poche, j’ai créé ma propre boite. Il ne faut pas hésiter à se lancer, devenir son propre patron est un concept qui cartonne en ce moment !
Flame croisa les bras et se renversa légèrement sur sa chaise ; l’histoire était aussi simple que ça. Evidemment, il omettait quelques détails mais ils concernaient sa vie personnelle ; or il ne parlait que de sa vie professionnelle à sa charmante interlocutrice. Peut-être devait-il en plus lui rappeler en quoi sa société consistait mais, chaque question après l’autre. Ils avaient tout leur temps.  ₪
©️ 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : Lorelei Trainer Card
Origine : Algatia
Groupe : Météore
Messages : 179
Stardust : 262
Mer 23 Mai - 22:11





Vie privée





J'écoute avec attention les paroles de Flame et prenait plusieurs notes sur ma tablette. Je reconnais qu'il a fait preuve d'envie, de détermination et d'audace pour pouvoir réussir à créer à partir de rien son entreprise. Mais, je connais les fondements principaux de son entreprise et mes articles étant authentique, il faut que j'en sache plus sur lui, sa famille et sa vie privée. Après, je m'attaquerais à son entreprise mais d'abord, le patron.

" Je vois, et dites moi, avant de venir à Lumiris, où viviez vous ? Et pourquoi avoir déménagé ? Mes lecteurs ont envie de découvrir votre vie passée. "


Je lui souris chaleureusement en prenant une gorgée de café et en passant ma main dans mes cheveux. Je sais pertinemment que je vais entrer sur un terrain glissant assez sensible mais c'est primordial dans le confectionnement d'un article. Et en tant que patron, ça ne devrait pas l'étonner. De toute manière, je découvrirais la vérité!

" De plus, parlons de votre vie à Lumiris, avec votre famille, votre adolescence... Avez vous voulu être un dresseur ou un coordinateur par le passé ? Quels ont été vos rêves, vos espoirs et vos craintes pour votre avenir. Vous êtes un bourgeon dans le monde de l'industrie, les autres vous prennent ils au sérieux ? Et pour finir avec le domaine assez personnel... Dites moi, quelle est la place des relations sentimentales, amicales dans votre vie ? Et aussi, quel est le rôle des pokémons dans notre société ? Et pour vous bien sur, quelle est votre relation avec vos propres pokémons ? "


Je pointais du bout du doigt le Arcanin qui était près de nous, je ne souhaite pas l'assaillir de questions, je lui fais signe qu'il peut prendre son temps pour réfléchir et que je dois pouvoir écrire ses réponses.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : T-card
Origine : -
Messages : 241
Stardust : 490
Sam 9 Juin - 21:51
Mon entreprise ou mes secrets ?ft. lorelei & adagio₪ Lorelei s’appliquait à prendre des notes sur sa tablette, comme si elle craignait de laisser passer le moindre mot. Puis elle poursuivit ses questions, ne lâchant pas son sourire chaleureux et reprenant une gorgée de café.
Flame haussa un sourcil sans perdre son petit sourire en coin charmeur. Voilà qu’elle s’attaquait à sa vie privée maintenant ? Ouch, elle entrait sur un terrain glissant.
Le brun se pencha légèrement sur la table, comme s’il s’apprêtait à prendre le ton de la confidence, mais déjà la journaliste poursuivait ses questions. Et elle ne s’arrêtait plus ! Flame tenta de toutes les retenir, mais déjà plusieurs lui échappaient. Il fit mine de rire doucement et haussa les épaules.
- Eh bien, on peut dire que vous ne perdez pas votre temps !
Dans un autre contexte, cette phrase aurait été bien plus agréable… Non, Flame, reste concentré ! Adagio avait levé la tête vers lui, le connaissant si bien qu’il avait sans doute compris qu’il était distrait, même si de l’extérieur il paraissait complètement calme et en totale maitrise de lui-même. L’arcanin fit mine de lever les yeux au ciel sans cesser de fixer son dresseur comme pour le juger. Ce dernier tâcha d’ignorer la bête rousse à ses pieds, et se concentra sur les questions de la journaliste. Il commença par la dernière question de Lorelei à propos de ses pokémons, et surtout : dresseur ou coordinateur ? Peuh, trop basique. Cependant, Flame devait manier ses mots avec précaution s’il voulait gagner le cœur de tous les lecteurs. Et se faire aimer, ça, il savait faire.
- Je n’ai jamais vraiment songé à travailler avec les pokémons. Ma mère était éleveuse, donc j’ai pas mal de connaissances sur le sujet et, certes, les pokémons sont un fragment de ce qui constituent mes passions. Mais je voulais gagner ma vie autrement qu’en les regardant se battre. Mes compagnons sont un peu ma famille. Adagio, il désigna l’arcanin, est presque devenu comme un frère pour moi tant nous nous connaissons depuis longtemps. Si je devais décrire ma relation avec mes pokémons, dites-vous ? En un mot, je dirais… complicité.
Il songea un instant à Elea qui s’appropriait ses fauteuils et à Deamon qui attaquait le livreur de pizza. Complicité n’était peut-être pas le mot adapté, en fin de compte.
Il enchaina avec un nouveau sourire.
- C’est que vous m’en demandez beaucoup sur ma vie privée. Je ne parle pas beaucoup de moi d’ordinaire, vous savez ! Ça restera entre nous, pas vrai ? ajouta t-il avec un clin d’œil.
Totale ironie, évidemment, puisque des centaines de lecteurs allaient ensuite poser les yeux sur ses mots couchés sur le papier.
- Eh bien, je viens de Johto. J’y vivais avec ma mère qui était éleveuse, comme je vous l’ai dit. Elle m’a sans doute transmis sa passion des pokémons. Plus tard, j’ai rejoint mon père à Lumiris, qui lui est entraineur pokémon. Mieux valait passer les détails et ne pas attirer l’attention sur Lion Hawkafer. Quand à mes rêves… Je pense qu’il s’agissait simplement de trouver ma place dans ce monde, et, entre nous, je pense que c’est un rêve aujourd’hui réalisé. J’aime mon travail, j’aime mes amis et j’aime l’existence que je mène.
Il conclut avec un énième sourire, ce sourire bien à lui, à la fois tout innocent et si charmeur. Bon, il avait sans doute repris les questions totalement dans le désordre, mais tant pis. Sincèrement, il n’avait pas l’habitude de parler de lui et cela le déstabilisait un peu, bien qu’il s’appliquait à ne rien en laisser paraitre. Il avait sans doute dû faire l’impasse sur quelques autres questions aussi, volontairement ou non, aussi s’attendait-il à une nouvelle avalanche de questions de la part de sa charmante interlocutrice. Il croisait juste les doigts pour qu’elle n’entre pas trop dans les détails.  ₪
©️ 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...
» [Combat GS]Shaun VS Tenma, Duel entre deux chevaux légendaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération