Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Répondre au sujet
I am a daydreamer and a nighthinker ♣ Charlotte Lawson
avatar
Messages : 14
Stardust : 10
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 17:55
Éclipse



âge 19 ans
née le 6 septembre
sexe féminin
origine lumiris
groupe éclipse
métier étudiante & guide touristique

Charlotte Lawson

Dokugamine Riruka - Bleach.


Description

Charlotte. C'est un nom de gentille fille, un nom tout doux. Les Charlotte, forcément que ça aime prendre soin des autres, que c'est gentil et compréhensif. Un prénom de jeune fille mignonne et aimable, un peu naïve peut-être, mais qui aime rendre service et travailler de ses mains pour le bien des autres, n'est-ce pas ? C'est l'idée, en général. C'est comme ça qu'on a voulu m'élever, qu'on m'a dit de me comporter. Sourire, être une bonne poire et laisser mes sentiments me guider dans le but de préserver l'harmonie autour de moi. Ça a fonctionné peut-être cinq minutes avant que je ne me sente pas bien, pas moi-même. Je ne dis pas que je ne me suis pas forcée, que je ne le fais pas de temps en temps. J'essaie voyez, je n'aime pas décevoir. Je fais de mon mieux pour me coller un sourire au visage et avoir l'air d'une fille normale, avenante et tout ce qui s'en suit. Pourtant, en vrai, ce n'est pas trop ça.

Je préfère réfléchir avec ma tête, je n'aime pas faire preuve de sentimentalisme ou laisser de côté la logique. Les gens qui font tout sans réfléchir, juste parce qu'ils le sentent bien, je trouve ça franchement intimidant alors je préfère dire qu'ils sont cons. C'est plus facile que d'avouer que je suis un peu jalouse, que j'aimerais faire pareil moi aussi. Je suis intelligente, je le sais, et parfois ça joue contre moi. Parce que, même si je le sais, ça ne veut pas dire que je suis prête à le dire aux autres. Je n'ai pas envie de paraître arrogante ou d'imposer mes idées, je préfère jouer les suiveuses et rager à l'arrière de la file parce que les gens en charge font mal leur boulot. Je pourrais le faire mieux qu'eux et je le sais, mais je suis trop lâche pour faire un pas en avant et m'exécuter. Tout est plus confortable dans ma tête, ça c'est clair. J'ai beaucoup d'imagination, beaucoup trop. J'ai des idées qui ne font pas toujours de sens, je fais des références douteuses et je ris toute seule. Je suis trop timide pour partager mes blagues foireuses, j'ai peur d'être jugée pour ça.

Ce n'est pas que je déteste les gens hein, il ne faut pas la faire à l'envers. Moi aussi, comme un peu tout le monde, je suis heureuse d'aider autrui. Ça me donne de la fierté de me sentir utile, j'aime ça. Ce que j'aime moins, c'est qu'on me remercie ou qu'on me complimente à cause de ça. C'est trop d'attention, je n'en veux pas. Je n'aime pas être à l'avant-scène. Je suis du genre à préférer rester dans l'ombre, avec un chat sur les genoux dans un grand fauteuil à lisser ma moustache imaginaire en dominant le monde. Une petite fantaisie à moi. Je dois avoir une araignée au plafond, un truc comme ça. Je me trouve bizarre, je ne me sens jamais à ma place nulle part. En même temps avec des cheveux couleur betterave vous me direz que ce n'est pas trop surprenant. Pourquoi ne pas les teindre ? Ce n'est pas comme si je n'avais jamais essayé figurez-vous, mais le résultat... betterave c'est pas si mal au fond.

J'aime manger sucré et manger tout le temps. Je suis une gourmande et j'aime essayer de nouvelles saveurs. Après je déprime et je passe une bonne demi-heure à regarder mon ventre dans le miroir, à le presser entre mes doigts avec les larmes au bord des yeux parce que je me trouve grosse. J'aime faire ma drama queen et j'ai des pensées farfelues parfois. Je peux passer des heures à préparer un programme d'entraînement, de quoi perdre ces calories en trop. Je m'amuse à le faire sur mesure, à rédiger un emploi du temps complet avec un horaire et un code de couleurs, puis je l'abandonne deux jours plus tard, parce qu'au fond je sais que j'en ai pas vraiment besoin. Je suis un peu paresseuse. J'aime bien marcher dans la nature, tout ça, mais je ne suis pas en très bonne forme physique à cause de ça. C'est que le confort ça compte pour moi. J'aime les endroits chauds et douillets, mais pas trop. Je suis coquette mine de rien, j'aime prendre soin de moi et me sentir jolie, comme toutes les filles je suppose. Je suis comme un gros chat. Ou un petit chat couleur betterave qui lance des regards furibonds parce qu'elle ne sait pas comment s'exprimer autrement.

En plus je suis maladroite, je casse des trucs ou je dégringole les escaliers les jours de pluie. Souliers mouillés, tout ça. La chance, ça ne me connait pas. S'il y a un concours, je perds tout le temps, sinon c'est louche. Je m'inscris quand même, parce que je me dis que je n'ai rien à perdre, que ça pourrait être marrant. J'aime le challenge, la compétition, les défis. Parfois je vais trop loin à cause de ça, je me retrouve dans des situations totalement connes et je le regrette beaucoup, mais je n'apprends jamais de ces erreurs-là. Si j'étais un cliché, je serais une tsundere, probablement. Ça me ressemble bien de crier sur les gens qui me tiennent à coeur, les autres je ne fais que les ignorer avec un sourire poli. J'ai juste hâte qu'ils dégagent de mon chemin. Je ne fais jamais les choses simplement, je ne sais pas y faire. J'ai pas de talent il faut croire. Enfin, c'est faux ça, mais dans d'autres domaines.

J'écris pas trop mal, je dessine parfois, mais ça ne casse pas trois pattes à un Psykokwak. J'aime essayer de créer des choses, je suis jalouse des artistes de ce monde. Malheureusement j'aime les trucs sobres moi, du coup ça finit toujours par être un peu ennuyant, ça manque de personnalité. Le reste du temps, j'aime les trucs ridiculement mignons, même si mon idée de ce qui est mignon n'est pas la même que tout le monde. Ouais, moi je trouve ça trop kawaii un Limonde, qu'est-ce que vous allez faire ? Rien du tout, parce qu'eux aussi ils méritent de l'amour ! Tout le monde mérite de l'amour. Même moi j'en mériterais. J'aime ça les câlins, je n'ose juste jamais en demander. Je vous ai dit que j'étais timide ? Ça ne veut pas dire que je ne suis pas tactile ou très affectueuse, surtout avec les Pokémons. J'avoue, en même temps ces pauvres bêtes ne peuvent pas trop me dire non, mais là n'est pas la question. Je me sentirais bien mieux dans ma vie si, moi aussi, j'avais des amis.



surnom xxx
espèce mangriff
sexe masculin
nature assuré
talent vaccin

Lui, c'est mon pote. Il a pas encore de surnom, parce que je suis nulle pour ça et que j'arrive pas à me décider. L'important, c'est que mon Mangriff est mon camarade. Il bouffe avec moi, me laisse enfouir mon visage dans sa fourrure épaisse quand ça va pas, roule des yeux quand je veux revoir encore le même film et fait la gueule quand c'est l'heure de son bain. Complices comme nous le sommes, il suffit d'un échange d'un regard pour que nous nous comprenions, jugeant silencieusement les autres ensemble. Si je suis malade, il joue les nounous et, inversement, je prends soin de lui comme si c'était mon gros bébé. En plus on a le même caractère, à la différence que lui, si on l'insupporte, il a de sacrées griffes pour vous inciter à le laisser tranquille.


Histoire

Je suis née à Kalos. Ouais, d'accord, je vous entends venir sur vos grands ponytas. Comment ça que t'es pas née à Lumiris ? Tu dis que t'es originaire de là, mais c'est clairement pas le cas. Ce à quoi je vous répondrai de fermer vos gueules, c'est mon histoire, c'est tout. Ahem. Donc, je suis née à Illumis. Voyez, ma mère est née là-bas, fière descendante de la famille Joëlle. Vous savez là, les infirmières, cheveux roses ? Voilà. C'est pour ça que j'ai des cheveux aussi bizarres, maintenant au moins vous savez. Mon père, lui, est un vrai de vrai de la région, du centre pour être plus précis. Il a grandi à Sunyra, fait ses études à Nemerya et vécu sa première cuite à Artiesta. Jusque là rien de bien extraordinaire. Ils se sont rencontrés alors qu'il était en voyage avec sa première copine, rien que ça. Pas de chance, il s'est fait foncer dedans par un Chevroum lancé à pleine vitesse et s'est retrouvé alité au centre Pokémon, là où ma mère a pris soin de lui. Puis il est rentré au pays, n'y a plus trop pensé et, entre temps, s'est séparé de sa première amoureuse. Il s'est écoulé trois ans avant qu'il ne retourne à Kalos, pour affaires cette fois. Devinez qui il a rencontré ? Gagné, sa future femme. Ils ont fait plus ample connaissance et, la vie étant ce qu'elle est, ils se sont mis ensemble. Je suis donc née là-bas des fruits de leur union. J'avais deux ans lorsqu'ils ont décidé d'un commun accord de venir s'installer à Lumiris, dans la ville natale de mon père, pour nous élever moi et ma petite soeur. Enfin, à l'époque elle n'était pas encore née celle-là, mais c'était un work in progress comme on dit.

J'ai donc grandi à Sunyra. C'est une belle ville tranquille que je recommande à tout le monde, sincèrement. J'ai aussi de la famille à Kishika, un oncle, sa femme et mon cousin, alors j'y suis allée plusieurs fois. Chaque année, l'été, on va à Port-Corail et l'hiver, pour Noël, on a pris l'habitude d'aller à Kalos dans la famille de ma mère. J'ai eu une enfance plutôt classique. Je me suis cassé la jambe une fois, à l'âge de huit ans, et j'ai toujours eu de bons résultats à l'école. D'accord ma vie sociale a toujours été plutôt merdique, sans être catastrophique pour autant. Disons simplement que ma petite soeur se débrouille mieux que moi pour ça. C'est elle la gentille des deux, la créative, l'inspirée et la plus chiante, croyez-moi. Remarque je dis ça, mais le dernier petit caïd qui a voulu lui voler son sandwich a reçu mon poing entre les deux yeux. Je suis peut-être un poids plume, mais il ne l'a pas vu venir et plus jamais il n'a osé lui chercher des embrouilles. Je sais, ma vie est ennuyeuse, mais je ne vais pas non plus commencer à inventer ou tuer quelqu'un pour ajouter du drama. Honnêtement, ça fait presque pitié une vie aussi calme, aussi clichée.

Bien sûr j'ai eu mes petits problèmes, une ou deux peines de coeur, ce genre de choses. Tout le monde passe par là. Ah c'est vrai, j'ai une grand-mère qui est morte je pense, quand j'avais dix ou onze ans. J'avais bien profité du buffet froid, du coup ouais, je ne peux pas vraiment dire que ça a eu un grand impact sur moi. Je suis une fille ordinaire avec ses problèmes ordinaires, qui a plus d'amis sur le réseau Dusk que dans la vraie vie. C'est tellement plus facile de discuter par écran interposé, y'a beaucoup moins de pression. Enfin, je ne vais pas non plus raconter des trucs au hasard toute la journée, vous avez mieux à faire. Donc voilà, petite vie tranquille, bla bla bla, la suite. Mon seizième anniversaire. C'est ce jour-là que j'ai demandé à ma soeur de m'aider à me couper les cheveux pour me faire une frange carrée. J'avais un bouton au milieu du front et je ne voulais absolument pas que mes "amis" me voient comme ça. Bien sûr, ça a foiré, la faute à pas de chance, et ils se sont moqués de moi. Je l'ai mal pris, mais je n'ai rien dit et j'ai continué à sourire comme si de rien n'était. Je voulais avoir l'air d'une fille forte moi, je refusais d'admettre que mes émotions puissent avoir le dessus sur moi. Disons que j'ai vite changé d'avis quand j'ai vu qu'une fille avait posté une photo de moi sur les réseaux sociaux et que les commentaires n'en avaient pas fini d'arriver. Ma mère est venue dans ma chambre parce qu'elle m'a entendu pleurer. Je pense aussi que j'ai cassé quelque chose, probablement. Je ne saurais dire si c'était la frustration ou la maladresse par contre, mais qu'importe.

Après qu'elle ait compris la situation et m'ait dit de faire attention à ne pas m'essuyer le nez sur sa jolie blouse, ma mère m'a promis qu'elle trouverait une solution. Déjà elle est allée chercher des ciseaux pour recouper ça droit, heureusement d'ailleurs. Puis, silence radio pendant quelques jours et je pensais que c'était tout. Quelle fille naïve. Une semaine à peine s'était écoulée avant que mon père ne vienne m'annoncer, tout sourire, que je devais aller rencontrer le professeur Baobab. J'allais recevoir mon premier Pokémon. Autant dire que ma petite soeur fulminait de rage. Je pense bien qu'elle a failli se couper les cheveux elle aussi, juste pour me copier, mais s'est retenue par orgueil. Tout ça pour dire que c'est dans ce contexte que j'ai eu mon Mangriff. Une brave grosse bête poilue qui m'a tout de suite beaucoup plus. J'avoue que l'amour était à sens unique au début, mais avec beaucoup d'efforts j'ai fini par l'apprivoiser. Ironiquement, ce qui nous a unis, c'est que nous trouvions toujours le moyen de détester les mêmes choses. Ça rapproche les gens ça, si si, je vous jure. C'est aussi grâce à lui que j'ai pu me dénicher un petit boulot en tant que guide touristique. Voyez, avec l'arrivée plus ou moins massive de touristes et de nouveaux dans la région, il devenait urgent de trouver des natifs du coin pour faire visiter. Puisque j'avais un Pokémon pour me protéger dans mes déplacements, que j'étais du coin et que je me cherchais une excuse pour voyager un peu, c'était tout bénef. Je le fais encore de temps en temps, quand j'ai besoin d'argent.

Sinon, j'ai aussi réussi à mettre une jolie petite somme de côté et, depuis quelques mois, j'habite mon propre studio à Nemerya. C'est super pratique pour les études et, surtout, pour ne plus avoir le reste de la famille sur mon dos tout le temps. J'ai l'impression de lentement devenir une adulte, bien que ce mot reste toujours aussi nébuleux pour moi. J'ignore encore ce que je veux faire de ma vie et ma façon de gérer mon anxiété c'est encore de manger du gâteau jusqu'à ce que j'aie mal au ventre alors niveau maturité, on repassera. Enfin, l'important, c'est que je ne sois pas seule. Quoi qu'il advienne, je pourrai toujours compter sur mon fidèle Mangriff, après qu'il ait fini d'avoir honte de sa dresseuse.


surnom Appelez-moi Charlotte ou Charlie
âge 22 ans
Comment as-tu découvert le forum ? Par la fonda
Ton pokémon préféré ? GLOOOOM
Un dernier mot ? This is a reroll


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1917
Stardust : 6486
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 18:14
PNJ
Re-bienvenue Charlotte !

Je ne te demanderais pas d'éditer ta fiche pour si peu mais même si Charlotte a vécu que deux ans à Kalos, ses origines demeurent à Kalos (droit du sol, tout ça xD) Après ton personnage peut très bien se considérer plus Lumirisienne que Kalosienne, ça il n'y a aucun soucis. Pareil pour la fiche pour le ton dur, voilà je vais pas chipoter tant que ça ne part pas dans des extrêmes en rp y a pas de soucis. Du coup tes stardusts sont remis à neuf vu que c'est un reroll et tu passes dans le groupe des chercheurs !

Bienvenue sur Dusk Lumiris !

Tu es officiellement validé, félicitations ! Tu peux aller créer ta T-Card, ton journal de bord, et rejoindre le serveur Discord ! Regarde le message ci-dessous pour savoir si ton starter est chromatique. S'il l'est, tu peux modifier sa couleur comme bon te semble. Bon jeu à toi ! Si tu as des questions, n'hésite pas !



Tu obtiens 5 pokéballs, ton starter et 5 stardust.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1917
Stardust : 6486
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 18:14
PNJ
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Charlotte se conecte sur MSN
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» En ce moment à la télé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Préambule :: Fiches d'identité :: Fiches validées-
Répondre au sujet
Outils de modération