Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Un peu trop de Kangourex.. [Ft. Even et Gianni]
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card -
Journal de bord
Origine : Lumiris
Groupe : Météore
Messages : 133
Stardust : 357
Sam 2 Juin - 18:27

IFLLYS
Even

LUCRETIUS
Gianni

Un peu trop de Kangourex...

  Continuant son voyage sur son vélo, Yuka avait accepté l’offre d’une petite agence qui souhaitait avoir des photos des Pokémon des environs. La zone était en effet fort intéressante avec ces Kangourex. La route était assez longue et large, on pouvait facilement éviter de gros Pokémon sur le passage. Une vaste étendue herbeuse d’un côté, une forêt profonde de l’autre, le lieu était dégageait une certaine fraîcheur.

  La jeune dresseuse décida de se poster discrètement derrière un arbre pour attendre que quelques Pokémon montrent le bout de leur truffe. Le travail de photographe reposait grandement sur la patience, et ce n’est pas ce qui pouvait manquer à la demoiselle. D’ailleurs, avec Kazeko et ses autres Pokémon qui attendaient également à ses côtés lui tenait bonne compagnie. Pour une fois que le Coupenotte était  calme aussi, il fallait bien le souligner.

  On pouvait constater que les créatures qui peuplaient cette zone étaient certes tranquilles, mais au vu de quelques Mangriff, Seviper et Venipatte, Yuka comprit rapidement que la distance était de mise avec ces Pokémon. Il valait mieux éviter de les déranger…    

  Après une bonne quinzaine de clichés, la jeune femme décida de reprendre un peu la route pour trouver un nouveau spot. En sortant de sa cachette, elle croisa le regard d’un jeune passant aux cheveux blancs. Mais, ce n’était pas tous, elle remarqua juste derrière lui une grande silhouette massive surgir des hautes herbes.

« - Hé ! Attention toi ! »






Couleur Dialogue : #cc0033

T-Card:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 105
Stardust : 311
Dim 3 Juin - 0:38
Comment je me suis retrouvé présentement sur la route 9 ? Il s'agit de toute une histoire qui ne sera pas conter ici. On à pas le temps pour ça quoi ! J'ai pas raison ?

Bref mes pérégrinations m'avait amener, avec mon Feuforêve toujours hors de sa pokéball, sur la route 9. C'était une vaste route qui devenaient petit à petit rocailleuse et désertique. Je me demandais vraiment ce que je faisais ici ... Dire qu'il y a quelques kilomètres seulement j'avais traverser un champ de tournesol. Les régions de Lumiris étaient vraiment différentes de ce dont j'avais l'habitude dans ma Kalos natale, surtout que de base je n'étais pas un grand voyageur.

A force de marcher je n'avais plus de jambes moi ... Et je n'étais pas un pokémon spectre avec le talent de lévitation. La quiétude du lieu m'avait inspiré pour écrire. Je me posa sur une rocaille de la route et sortie mon bloc note et mon stylo puis me mit à griffonner tout cela sous l’œil de mon fidèle pokémon. Je prenais quelques notes qui me passait par la tête, pensant à tout ce que j'avais vécu et ce que j'avais rencontré afin de m'en inspirer. Tout cela me prit une bonne demi-heure. De quoi s'aérait l'esprit, étancher sa soif et se rassasier un peu avec Baty.

Je me remis en route toujours dans le calme, seul le rythme de mes pas et les légères vibrations que je sentais dans le sol accompagnait mon avancé. D'après le pokédex il y avait des kangourex dans la zone, ce qui expliquait les vibrations. Néanmoins j'espère qu'ils sont assez loin, je n'ai jamais vu ces pokémons de Kanto ailleurs qu'a la télévision ou en lisant des choses sur eux mais je n'avais jamais eu l'occasion d'en voir en vrai.

D'ailleurs plusieurs minutes après que je me sois remis en marche j'entendis le klaxon d'une bicyclette puis une jeune femme me dépassa. Puis elle s'arrêta à quelques mètres et me lança un :

"-Hé ! Attention toi !"

"-Comment ça ....haaaaaaaaaaa ....?" demandai-je et pensais-je en même temps tout en me retournant pour apercevoir justement ce qu'elle avait vu derrière moi.  C'est un peu pour ça que j'ai traîner le "ha" en longueur... Honnêtement en voyant ce Kangourex prêt à bondir juste derrière moi j'avais la bouche grande ouverte j'étais stupéfait. Un peu pétrifié.


"-Kangouuuuuu .... REX!" s'exclama le pokémon qui sauta sans plus perdre un instant.

Heureusement j'avais un pokémon un peu plus vif que moi qui grâce à sa lévitation avait prit de l'élan et m'avait foncé dessus. Bon je m'étais rétamer au sol mais au moins je n'avais pas finis en crêpe. Je remercia mon pokémon d'une caresse sur la tête et d'un rapide sourire avant de me rendre compte que le Kangourex sauvage me faisait toujours face.

Avais-je le profil d'un héros ou d'un super dresseur de pokémon ? Pas vraiment. C'est pour ça que j'ai vivement reculer, jusqu'a la jeune fille et son vélo, tout en me trainant les fesses à terre sans lacher le pokémon sauvage des yeux.

"-Nom de Xerneas, c'est la première fois que je vois un Kangourex." lâchai-je plus pour moi-même que pour la jeune fille.

Et j'ai vraiment faillit finir mon aventure en tant que crêpe ... Complétais-je dans ma tête. Toute plate...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card -
Journal de bord
Origine : Lumiris
Groupe : Météore
Messages : 133
Stardust : 357
Mar 5 Juin - 21:09

IFLLYS
Even

LUCRETIUS
Gianni

Un peu trop de Kangourex...

  Yuka vit le jeune garçon esquivé de justesse le Kangourex grâce à son Pokémon. La jeune femme eue un petit soupir de soulagement de voir que le dresseur avant clairement eu plus de peur que de mal, et cela la fit grassement sourire. Contrairement à lui, elle avait observé les Kangourex depuis un petit moment déjà. Elle n’était donc nullement surprise d’en voir un. Cependant, ce qui la fit grincer des dents était bien lié au Pokémon sauvage.

« - C’est incompréhensible, j’observe les Kangourex depuis tout à l’heure et ils semblaient parfaitement paisible… »

  Elle n’avait pas fini sa phrase que le Kangourex chargea de nouveau sans crier gare et de manière très impulsive. Elle prit le garçon par le col et le fit monter sur son vélo pour prendre la fuite. Pas le temps de réfléchir par un tel moment critique. Surtout que la Kangourex avait l’air d’être le chef de tout le groupe qui avait commencé à les courser.

  La cycliste fonça par instinct dans la forêt en espérant semer les Pokémon furieux. Elle en oublia même son accompagnateur de fortune. La silhouette d’une étrange bâtisse se dessinait à l’horizon sombre de la forêt. Elle s’y arrêta pour pouvoir s’abriter à l’intérieur, en espérant que le manoir solitaire soit ouvert. Les Kangourex avaient l'air assez loin dorénavant. Elle se retourna vers le jeune homme.

« - Ça va ? »






Couleur Dialogue : #cc0033

T-Card:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 105
Stardust : 311
Sam 9 Juin - 4:44
« - C’est incompréhensible, j’observe les Kangourex depuis tout à l’heure et ils semblaient parfaitement paisible… » Entendis-je dire la jeune femme à vélo.

Tout d'un coup le Kangourex se mit à charger. Moi je me crispa instantanément. C'était comme avoir un bulldozer en plus rapide et qui vous fonce dessus! Je sens qu'on m'attrape par le col de mon manteau et qu'on me dépose comme un sac de condiment sur l'arrière du vélo de la cycliste qui démarre en trombe. J'ai juste le temps d'attraper mon Feuforêve à bout de bras que nous sommes déjà en train de distancer le pokémon. C'est qu'elle à de sacrée gambette de compète on dirait!

Mais elle va tellement vite et la route n'est pas lisse du tout alors j'entrouvre mon manteau pour que mon pokémon puisse se mettre à l'abri et que je puisse m'accrocher des deux mains sur l'arrière du vélo, je fais aussi en sorte d'avoir les jambes sur-élevé. La position n'est pas confortable mais quand je vois que le Kangourex à ramener des copains je ne pense qu'à une chose et c'est :"Fonce ma grande, Fonce s'il te plait!"

Et elle fonça, tellement vite qu'on ne voyait plus le groupe de Pokémon. Nous étions à ce qui ressemblait à l'orée d'une forêt mais il y avait aussi une vieille bâtisse. Lugubre la bâtisse soit dit en passant. Mise à part ça, je pensais directement qu'on devrait s'y cacher.
Je descendais du vélo, libérant mon pokémon, quand la jeune fille se retourna vers moi et me demanda.

« - Ça va ? »

"-Oui ... Merci! J'ai le cœur qui bat la chamade tellement j'ai eu peur! Je m'appelle Even et mon Feuforêve Baty, merci de nous avoir sauver."

Je me retournais cependant bien que la cycliste avait creuser un bon écart, les Kangourex n'allait pas tarder.

"-On devrait peut-être ... rentrer la dedans ? Je sais pas pourquoi ils sont comme ça mais j'ai pas vraiment envie qu'ils nous retrouvent..."


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : T-card
Journal
Origine : Parmanie - Kanto
Groupe : Éclipse
Messages : 90
Stardust : 250
Mer 13 Juin - 22:07






Un peu trop de Kangourex.

Triste histoire que celle des Kangourex enragés. Bien sûr j’observais cette affaire à l’abri du danger, en visionnant à tour de rôle les différents enregistrements de mes caméras de surveillances sur mon ordinateur portable. Sur les dix-sept installées, quatre avaient été détruites et six autres avaient subis des complications leurs empêchant de fournir une image de qualité « suffisante » dirais-je. Que de carnage néanmoins. Ils possédaient tous la même attitude : attaquer et détruire tout ce qui croisait leur chemin. Les Kangourex brutalisaient les autres pokémons sauvages, d’éventuels dresseurs, saccageaient la forêt et certains même s’en prenaient à ceux de leur espèce.
 
La pièce était froide et inhospitalière, sans doute car plongée dans l’obscurité. C’était une vieille chambre miteuse avec un lit simple sur lequel était posé mon ordinateur, une armoire plus imposante qu’un mackogneur, un tapis poussiéreux, la table de nuit où trainait mon thermos de café et la fenêtre dont j’avais préalablement fermé les volets. Seule la lumière bleue de mon appareil illuminait l’endroit.
 
Pour l’instant, je restais mitigé : les résultats étaient incontestables, mais pas exactement  ceux attendus. L’image mentale d’un pokémon kangourou écartelant en deux un caninos à l’aide de sa seule force brute risquait de me hanter quelques temps – ce n’était pas comme si mes nuits précédentes avaient été meilleures cela dit. Je stoppai un instant mes observations en direct pour vérifier l’application bloc-notes, toujours aucune nouvelle d’Alphago, tant mieux.  
 
«-Écœurant, tout bonnement rebutant, une telle barbarie incontrôlée.. » Parlai-je dans ma barbe pour commenter le spectacle horrifiant qui se jouait devant mes yeux. « Frapper à mort un de ses congénères, quelle folie. Jamais à Kanto je n’avais assisté à un tel massacre de la part de ces créatures… »
 
Un bruit vint soudain interrompre ma réflexion et pas n’importe lequel, celui de la porte d’entrée. Aussitôt je me relevai, sortis de la pièce sans bien sûr oublier de la refermer à clé derrière-moi et descendis l’escalier. Des visiteurs ? Je grommelai un poil, agacé d’être interrompu en pleines recherches avant d’arriver à l’entrée. Personne, par contre il y avait clairement la trace du passage d’un ou plusieurs êtres humains. Je continuai la recherche pour finalement avoir ma réponse en m’approchant de la pièce faisant office de cuisine et de salle à manger ; une salle pour le moins triste, du carrelage sur les murs ainsi qu’au sol, des appareils tels que le four et le réfrigérateur en piteux états (l’air d’avoir servit depuis bien trop longtemps) ainsi qu’une imposante table en bois occupant bien un quart de l’espace vital. Deux jeunes personnes s’y trouvaient, une brune et un garçon aux cheveux teints en argenté.
 
Il ne m’avait pas aperçu. Je tapai alors du talon de mon escarpin gauche sur le sol tout en m’éclaircissant la gorge pour attirer leur attention. Quand leurs petits yeux globuleux se posèrent sur moi, je m’appuyai contre l’encadrement de la porte.
 
«-Bienvenue à vous jeunes gens j’imagine. D’ordinaire, je vous questionnerai très certainement sur la raison de votre présence en ces lieux mais je suppose qu’aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres.» Je m’adressai à eux d’un ton moins froid que d’ordinaire, presque compatissant en réalité. « Je parie que vous fuyez les Kangourex. Vous pouvez m’appelez Régis ; puis-je savoir le nom de mes invités ?  »
 
Pourquoi Régis ? Peut-être parce qu’avouer son vrai nom sur chaque lieu où une affaire étrange s’était produite n’était pas la meilleure idée, bien que je le remarquai un peu tard. Ce genre de détails n’avait jamais été mon fort. Sur l’instant, j’ai pris le premier nom qui me venait en tête : celui de mon chauffeur.

Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card -
Journal de bord
Origine : Lumiris
Groupe : Météore
Messages : 133
Stardust : 357
Sam 16 Juin - 17:27

IFLLYS
Even

LUCRETIUS
Gianni

Un peu trop de Kangourex...

"- On devrait peut-être ... rentrer la dedans ? Je sais pas pourquoi ils sont comme ça mais j'ai pas vraiment envie qu'ils nous retrouvent...
- On est d'accord... Je m'appelle Yuka, enchantée ! Mettons-nous à l'abri le temps que cela se calme. Je suis fatiguée à avoir détalé comme ça."

  La jeune femme ouvra discrètement la porte, la maison semblait abandonnée et très poussiéreuse. Le hall d'entrée laissait transparaître un certain luxe de la demeure. Sûrement la propriété d'un ancien riche. D'ailleurs, pourquoi était-elle abandonnée ?

  Une des portes était un peu entrouverte. Yuka proposa à son compagnon de fortune de l'accompagner. C'était une cuisine. Loin de là l'idée de tenter de trouver un truc à grignoter. Le frigo était bien mort. Les tiroirs avaient clairement une apparence de maison pour rats. Soudainement, elle se retourna vers Even.

"- T'entendrais pas des bruits de pas ? Comme des talons."  

  Peut-être que les lieux étaient hantés ? Yuka en avait déjà fait les frais au cimetière de l'âme à Fort-des-Songes... Elle sortit Kazeko pour la rassurer un peu d'avoir son ami avec elle, et il avait du flair. La jeune femme entendit les fameux bruits de pas s'approchant et un coup de talon retentit dans la pièce, accompagné d'un raclement de gorge. Un grand homme plutôt étrange se dressait devant eux. Ils n'étaient donc pas seuls dans ce manoir.
 
"- Je parie que vous fuyez les Kangourex. Vous pouvez m’appeler Régis ; puis-je savoir le nom de mes invités ?
- En effet, nous venons de fuir les Kangourex. Je m'appelle Yuka, désolée de vous avoir dérangé, les lieux vous appartiennent ?"

  Elle laissa Even se présenter à son tour. Pendant que l'homme leur répondait, elle continuait à l'observer. Elle le trouvait assez mystérieux, et Kazeko n'avait eu aucune réaction à sa présence. C'est bien étrange, d'habitude, soit il grogne comme un chien mal élevé, soit il renifle amicalement la personne.




Couleur Dialogue : #cc0033

T-Card:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 105
Stardust : 311
Dim 17 Juin - 2:16
Tu m'étonne qu'elle était fatiguée! Mais je me garda bien de lui en faire la remarque à haute voix. Après tout sans elle c'est sous le pied d'un Kangourex que je serai ... Léger frisson d'horreur.
Parlant de ce petit frisson ! Il ne me quitte pas au fur et à mesure que nous progressions dans cette vieille maison. Elle avait en effet un arrière aspect luxueux derrière la poussières, les années et l'abandon. Nous pénétrons dans la cuisine c'est un endroit ... Tout aussi délabré que l'entièreté de la maison sans aucun doute. Le frigo est semble avoir cent ans, comme tout les ustensiles en faites. La couche de poussières et de rouilles le prouvent en tout cas!
Les armoires et les tiroirs sont défoncés, cassés, ou tout simplement inexistant. La seule chose qui semble avoir résister dans cette pièce c'est la grande table.
Il ne semble y avoir vraiment personne à part nous. C'est vraiment la planque idéale pensais-je fortement.

"- T'entendrais pas des bruits de pas ? Comme des talons."
"-J'pourrais te citer quinze histoires de fantômes, dont trois de mon cru avec ce début ..." dis-je nerveusement. "Mais oui je les entends.." cela n'avait vraiment rien de rassurant..

On pouvait clairement entendre le bruit de talon qui s'approchait dans notre direction. Yuka fit sortir un Coupenotte de sa pokéball. Quant au mien il resta a proximité mais le regard fixait dans la direction d'ou provenait les pas. Quand à moi je me retournais sur l'individu que lorsqu'il fit claquer son talon plus fort tout en se raclant allégrement la gorge afin de nous signaler sa présence.

"-Bienvenue à vous jeunes gens j’imagine. D’ordinaire, je vous questionnerai très certainement sur la raison de votre présence en ces lieux mais je suppose qu’aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres."

Bon déjà c'était pas un fantôme. Il avait peut-être une drôle de dégaine mais c'était un homme. Blond, grand pour ne pas dire élancé, plus vieux et maquillé ? Bah après tout.

"- Je parie que vous fuyez les Kangourex. Vous pouvez m’appeler Régis ; puis-je savoir le nom de mes invités ? "

Régis ? Mouai si il voulait. C'est le "vous pouvez m'appeler" qui tiqua à mon oreille. C'est ce que j'aurai écris pour le dialogue d'un personnage menteur. Mais bon il devait avoir ces raisons pour ne pas révéler son vrai nom. Après tout ce n'était pas tout le monde qui se présenté réellement au premier venu. Sauf circonstance exceptionnelle.

"- En effet, nous venons de fuir les Kangourex. Je m'appelle Yuka, désolée de vous avoir dérangé, les lieux vous appartiennent ?"

J'allais suivre mon amie improvisé en optant aussi pour l’honnêteté. Après tout je n'avais rien n'a cacher, ni elle apparemment.

"-Et moi c'est Even!" dis-je en le saluant de la main. "Je pense pas que ce soit chez lui, Yuka." me permis-je de dire sans filtre ce que je pensais tout haut. "L'endroit est clairement abandonné et puis Mr Régis est au courant pour les Kangourex enragés. Il n'aurait pas posé la question sinon."

Puis je soulevais les épaules comme si j'avais dis une bêtise. Et c'était peut-être vrai.

"-Enfin c'est ce que je m'imagine... J'ai tort peut-être ?" demandai-je en regardant successivement Yuka et notre nouvel ami.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : T-card
Journal
Origine : Parmanie - Kanto
Groupe : Éclipse
Messages : 90
Stardust : 250
Dim 17 Juin - 16:30






Un peu trop de Kangourex.

Even et Yukka, je rangeai soigneusement ces noms dans un coin de ma tête tout en continuant d’écouter leurs propos. Tenter de définir ces deux jeunes gens sur cette première impression n’était pas chose aisée, cependant certains indices ne trompaient pas. Pour commencer la fille m’apparut comme polie et crédule ; je ne pouvais guère en rajouter au vu du peu de paroles qu’elle avait prononcé. Ce garçon en revanche me troublait, que ce soit la manière dont il me regardait ou simplement son esprit de déduction un brin plus avancé que sa collègue. Je devrais me méfier de cet enfant.
 
Toujours accoudé contre la porte, je croisai les bras sans changer l’expression de mon visage. Je n’appréciais guère d’être défini comme « il » - quelle grossièreté que de parler de quelqu’un à la troisième personne quand celui-ci se trouve dans la pièce – ainsi que ses déductions digne d’un collégien. Toute supposition n’était pas forcément bonne à prononcer à haute voix.    
 
« Enchanté Yuka et Even. Non en effet, cette maison ne m’appartient pas. Elle était à un vieil ami qui depuis plusieurs années maintenant à quitté Lumiris, elle demeure à l’abandon depuis. »
 
Je poussai un soupir et m’avançai pour passer entre les deux individus. J’attrapai délicatement une chaise, la tirai vers moi et m’assis en croisant les jambes avant de reprendre.
 
« Non vous n’avez pas tort, en même temps vous l’avez expliqué vous-même. » Je gardai un ton neutre dissimulant à merveille la lassitude qui m’envahissait, avais-je réellement besoin d’acquiescer à une question aussi évidente ? « Si vous tenez tant à le savoir, j’étais sur la route quand un de ces pokémons enragés à tenté de m’agresser. J’ai réussi à m’échapper grâce à du Repousse, je me suis refugié ici et j'ai pris la sage décision d’appliquer ce même produit partout autour du terrain. Une solution à la fois simple et efficace, pas une seule de ces bêtes n’a approché l’endroit depuis. »
 
Mon air changea pour devenir plus grave tandis que mes doigts tapotaient nerveusement sur la table du salon. Toute cette affaire empestait affreusement.
 
« Je n’ai jamais vu les Kangourex se comporter ainsi. Ce sont des créatures relativement pacifiques d’ordinaire, pas des fous furieux détruisant tout sur leur passage. »   
 
Ma complainte ne s’éternisa guère, j’avais horreur de me lamenter. Je repris sur ce qui me paraissait être le plus important.
 
« Mais dites-moi, j’espère que vous n’avez pas été blessés par ces pokémons. »
 
Question qui pourrait sembler stupide venant de moi, néanmoins cela témoignait de l’importance que j’accordai à leurs états. La réponse était prévisible rien qu’en observant leurs vêtements, néanmoins je préférais m’en assurer. Disons que à cause d’un certain policier, j’avais beaucoup plus de mal à fermer l’œil pour m’endormir, à faire le vide dans mon esprit ou encore à me consacrer pleinement à des projets scientifiques…    


Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card -
Journal de bord
Origine : Lumiris
Groupe : Météore
Messages : 133
Stardust : 357
Mer 20 Juin - 13:22

IFLLYS
Even

LUCRETIUS
Gianni

Un peu trop de Kangourex...

  Cette affaire s'épaississait de plus en plus. Ce Régis, s'il s'agit de son vrai prénom, avait observé la même chose que Yuka lorsqu'elle les prenaient en photos. Il s'assit l'air un peu nerveux et assez suspicieux. Elle lui tendit son appareil pour montrer un Kangourex en train de paître dans les hautes herbes.

"- Je n’ai jamais vu les Kangourex se comporter ainsi. Ce sont des créatures relativement pacifiques d’ordinaire, pas des fous furieux détruisant tout sur leur passage.
- Je vous rejoins sur ce point. Je les observais juste avant qu'ils piquent une crise. Ils étaient assez serein juste avant ce brusque changement, c'est incompréhensible..."

  Il s'inquiéta quelques instants sur la santé des deux compagnons d'infortune. Même si cela se voyait que tout allait bien.

"- Mais dites-moi, j’espère que vous n’avez pas été blessés par ces pokémons.
- Non, mais la course-poursuite m'a bien lessivée."

  La jeune dresseuse s'assit à moitié sur le rebord de la table. Une chose l'inquiétait à propos des dire du mystérieux homme.

"- Dites moi, combien de temps tiendront vos repousses ? Il ne faudrait pas tombé à cours avant que nous ayons trouvé une solution."

  Yuka avait bien compris qu'il avait l'air d'en avoir un paquet, mais pour combien de temps ? Cette histoire pourrait parfaitement se transformer en course contre la montre. Elle jeta un petit regard sur Kazeko qui commençait à être légèrement tendu, comme s'il avait un mauvais pressentiment. Il pouvait sentir un peu l'odeur nauséabonde des repousses à l'extérieur, mais, il était assez protégé à l'intérieur de la baraque. Ce n'était donc pas cela qui le gênait...





Couleur Dialogue : #cc0033

T-Card:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 105
Stardust : 311
Jeu 21 Juin - 7:47
J'écoutais cet homme, ce Régis et je trouvais son récit bien décousue. Donc si j'avais bien tout compris comme nous il était sur la route puis il s'est fait agresser par un Kangourex et il avait trouver refuge dans cette maison qui justement était à une connaissance à lui et qu'il avait laisser à l'abandon ?
Bizarrement je n'y croyais pas. A moins bien sur que cette homme soit de la région et donc ça devenait logique mais tout de même... Je me méfiais car il ne me semblait pas sincère.

A mon tour je m'adossais au comptoir de la cuisine. Yuka s'était poser sur le coin de la table tandis que notre hôte avait pris place sur une chaise. Il nous demanda notre état mais mise à part la fatigue physique de Yuka nous allions tous bien. Et ça c'était seulement grâce à elle.

"-Je vais bien aussi. Tu devrais boire un peu Yuka, à ce propos."

Je sortais une bouteille d'eau de mon sac que je proposa à ma saveuse. Je ne pouvais pas faire grand chose d'autres de toutes façons. Puis tant qu'a y être je me mis à sortir quelques snacks et autre trucs à grignoter puisqu'apparament nous étions tous les trois bon pour rester ici un petit moment. Comme l'a indiquer le dit Régis, il avait pulvérisé du repousse partout autour de la propriété ce qui était un choix très judicieux et révéler chez cette homme une vif intelligence.

"- Dites moi, combien de temps tiendront vos repousses ? Il ne faudrait pas tombé à cours avant que nous ayons trouvé une solution." posa légitiment Yuka en guise de question.

"-Moi ce que je me demande surtout, c'est pourquoi ils sont tous dans cet état. Encore un seul. Mais là c'est tous les Kangourex ...Vous le dites tous les deux vous-même. Ce sont des pokémons pacifiques. Alors oui pourquoi ? Et si on regardait tes photos Yuka ? Il y a peut-être un indice dessus. Et vous Régis ? Vous auriez peut être une théorie ? " demandai-je en proposant des barres de céréales à mes deux compères.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : T-card
Journal
Origine : Parmanie - Kanto
Groupe : Éclipse
Messages : 90
Stardust : 250
Jeu 21 Juin - 12:59






Un peu trop de Kangourex.

Plus de peur que de mal donc ? Tant mieux, je poussai un soupir soulagé tout en continuant d’écouter ces jeunes personnes. Mon côté légèrement maniaque me fit en revanche réagir au comportement de cette Yuka.
 
« -Pourriez-vous éviter de vous assoir sur cette table je vous prie ? Certes elle est imposante mais malheureusement doit aussi supporter le poids des années. »
 
J’employai un ton neutre, sans prétention ou aspect moralisateur. C’était juste un fait que je préférai signaler pour ceux qui n’avaient visiblement pas prêté suffisamment attention. Je n’oubliais cependant pas la question qu’elle venait de poser, enfin un propos pertinent sortait de ses lèvres roses. Even en revanche chuta d’un poil dans mon estime avec sa déclaration, quel indice pouvait-il espérer trouver dans l’appareil et s’attendait-il sincèrement à une théorie de ma part ? Était-ce simplement mon imagination ou ce garçon paraissait tendu ?
 
« -Pour être honnête je n’ai pas calculé exactement, à vue-de-nez je dirais jusqu’à demain matin ou midi. Nous avons donc un bon moment pour trouver une solution, je dois juste sortir en appliquer environ toutes les heures. » Expliquai-je, cependant la vrai réponse selon un calcul mathématique simple était : le lendemain à quatre heure cinquante trois. « C’est très aimable à vous mais non merci. Je n’en sais pas plus que vous, nous pouvons bien essayer votre idée. Je n’ai en revanche aucune théorie plausible pour expliquer ce désastre… »
 
Je jetai un regard intrigué sur l’appareil.
 
« -Bel engin, seriez-vous photographe professionnelle ? Ou peut-être simplement amateur ? C’est un coup de chance en tout cas, tout cliché pourra être utile à cette enquête. »
 
Faux, au mieux cela se vendra bien à des journaux télévisés. Je décroisai cependant les jambes et m’approchai pour mieux voir les photographies prises avec un air intrigué.        


Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : T-card -
Journal de bord
Origine : Lumiris
Groupe : Météore
Messages : 133
Stardust : 357
Hier à 15:30

IFLLYS
Even

LUCRETIUS
Gianni

Un peu trop de Kangourex...

  La jeune femme se fit sermonner et s'excusa presque immédiatement. Si elle voyait son père plus souvent, il lui aurait sûrement fait le même genre de remarque. Kazeko grogna légèrement pour dire "Attention on n'embête pas ma maîtresse", toujours aussi sur protecteur ce petit dragonneau.

"- Bel engin, seriez-vous photographe professionnelle ? Ou peut-être simplement amateur ? C’est un coup de chance en tout cas, tout cliché pourra être utile à cette enquête.
- Je ne suis encore que photographe amatrice, mais je cherche à me professionnaliser, merci. "

  Even tendit de quoi se rafraîchir et grignoter. Yuka s'empressa de lui prendre un peu d'eau en le remerciant. Pour ce qui est des snack, elle proposa de les économiser. Apparemment, le trio allait devoir rester ici jusqu'à demain au moins.

  La jeune dresseuse fouilla un peu ses photos, en espérant trouver un indice. Malheureusement, les photos ne montrèrent que les Kangourex manger des herbes claires avec une fleur violette, et les autres pokémons sauvages en train de faire leur petit train de vie. Tout semblait parfaitement normal.

"- Pour l'instant c'est mieux d'attendre le soir et essayer d'aller sur place enquêter ? En espérant que les Kangourex dorment un peu... Sinon on se débrouillera autrement mais, je n'ai pas encore d'autres idées."

  Le mieux aussi était de tenter de s'enfuir jusqu'en ville, mais, jusqu'à quel point les Kangourex pourraient les suivre s'ils se croisaient à nouveau ? Cela pourrait être encore plus dangereux...





Couleur Dialogue : #cc0033

T-Card:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 105
Stardust : 311
Aujourd'hui à 3:43
"- Pour l'instant c'est mieux d'attendre le soir et essayer d'aller sur place enquêter ? En espérant que les Kangourex dorment un peu... Sinon on se débrouillera autrement mais, je n'ai pas encore d'autres idées."

Attendre oui. Aller enqueter sur place ? Franchement je n'en avais pas du tout envie mais si il le fallait ... Je n'étais pas aussi réactive que Yuka , j'étais même plutôt physiquement lent et je sais que j'insiste sur cette image mais je ne veux vraiment pas finir sous la pattes d'un kangourex! 

Je m'approche de Yuka qui se met à chercher dans ces photos tandis que le Régis se mit à la complimenter, toujours assis sur sa chaise. 

Je préférais me détourner de notre hôte et me mit à observer les photos. J'avais beau avoir demander à Régis si il avait des théories, d'après lui il n'en avait aucune. Mais moi je m'étais déjà mis à y réfléchir. En me focalisant sur les clichés de Yuka je regardais si chaque Kangourex avait un petit dans sa poche. La raison de leur colère aurait pu être dû à du braconnage. Mais cela ne semblait visiblement ne pas être cela. 

Toutefois les photos des pokémons en train de paître de l'herbe et des fleurs... Des fleurs ? Après tout et de tout temps et dans beaucoup d'histoire elles sont utilisées pour rendre fou, empoissonné et bien d'autres choses alors peut-être ? 

"-Et si c'était à cause d'une fleur ? La sur cette photo on voit un Kangourex qui en mange avec de l'herbe et sur celle là aussi dans la bouche de celui-là." Indiquai-je en montrant les photos concernées


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération