Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Répondre au sujet
A la pêche aux moules [pv emmerich] | capture
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 19:00
Pulsar


 


Te voilà de retour au lac. Grande inspiration, bras tirés vers le haut, grand soleil et surtout ciel dégagé. Une journée comme on en voit rarement en Unys. C'est qu'il y faisait bon vivre a Lumiris, tu te devais de l'avouer. Regard sur l'horizon, en compagnie de tes deux compagnons à plumes tu crois apercevoir une silhouette familière.

Cependant tu as l'impression que ton cerveau te joue des tours. C'est pas possible ? Enfin. Si pourquoi pas. Mais... Attendez. Tu décides de t'approcher, histoire d'être sûr. En une petite course que Cena prend en défis, tu finis par reconnaître la dite personne. Monsieur Steinberch, en combo chemise à fleurs + slip de bain, canne à pêche entre les mains et l'air dur, comme a son habitude. Pris entre rire moqueur et réel admiration, tu décides de le rejoindre. D'un naturel souriant et avenant tu n'as aucun mal a l'aborder.

▬ Hey Monsieur Emmerich ! Couplons politesse et familiarité ouioui. Faisons ça, c'est parfait. Tout sourire, tu laisses tes yeux suivre sa ligne. Alors ça mord ?

| hrp :: apparition d'un pokemon trop wild s'il vous plait  Gangnam style |

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Éclipse
Messages : 310
Stardust : 947
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 19:33
Éclipse



Emmerich s’était acheté une canne à pèche toute neuve. Quoi de mieux que de tester le nouveau matériel tranquillement dans un coin près du lac le plus connu de la région. Bien sûr l'albinos avait un permis de pèche qui allait avec la canne. En plus il faisait vraiment chaud aujourd'hui. Emmerich s’était mis à l'aise, chemise ouverte, slip de bain 76 et bien sûr une paire de tongs. De toute façon qui allait le reconnaître ici. Une voix se fit entendre et des bruits de pas se rapprochèrent de plus en plus.

— Oh ! Arcangelo comment allez vous ? Pour le moment c'est plutôt calme. Je crois que Nechku mon Noafrang fait un peu fuir la pèche. Du coup il est partis dans les arbres derrière nous. Vous faites quoi ici ? Tu veux t’installer et prendre une bière ? J'en ait au frais dans la glacière Sorbouboul. Mais dis moi vous n'avez pas trop chaud habillé comme ça par un temps pareil ?

Mais alors qu'il discutait avec Aslan le flotteur se mit à couler. L'albinos allait devoir ferrer son Pokémon ou une chaussure qui avait mordu.


Moderation : Apparition d'un Pokémon avec canne à pêche merci.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1925
Stardust : 6521
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 19:38
PNJ
Apparition d'un pokemon sauvage !

Aslan aurais-tu des sucreries planquées dans tes poches ? Car un Teddiursa tente de les renifler, grimpant le long de ta jambe pour y parvenir. Il a une drôle de couleur.

Que vas-tu faire ?
Teddiursa






Apparition d'un pokemon sauvage !

Tu as une prise Emmerich ! C'est un... têtard bleuté qui mordille ta ligne.

Que vas-tu faire ?
Tritonde




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1925
Stardust : 6521
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 19:38
PNJ
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 20:04
Pulsar


 

Tu, nous, vous, ils, on ne sait plus où donner de la tête ! Acceptant l'invitation tu t'installes a ses côtés en zieutant le lac puis la glacière. Tu n'as pas pour habitude de boire, a vrai dire en tant que sportif c'est même plutôt déconseillé ! Mais bon, tu es en vacance non... ? Tu chipotes dans ton fort intérieure et finalement te penches pour choper une bouteille que tu décapsules en deux deux.

▬ Roh, trois fois rien, j'ai croisé un HootHoot la dernière fois que je suis venu ici. J’espèrais y retombé dessus.

Prenant une gorgé de ta bière tu lances un rapide regard en arrière pour tenter d'apercevoir le Noarfang. Mais rien, si ce n'est une Citrine et un Cena qui se piaillent dessus... Finalement, sous conseil du chercheur tu décides de te débarrasser de ton haut et profiter du soleil. Peau à l'air libre, le torse et surtout le dos zébrés de petites cicatrices tu fermes les yeux pour lézarder. Manquerai plus que tu choppes un coup de soleil, mais ça c'est une autre histoire.

▬ Il fait toujours aussi chaud ici ? En tout cas c'est bien plaisant... Si bien que tu pourrais presque t'endormir là et te dorer la pilule pour le reste de la journée. Ah, je voulais vous demander. Tu te retournes, un œil ouvert, l'autre fermé a cause du soleil. Je peux vous tutoyer ?

Mais la réponse attendra. Juste derrière toi, en sneaky, un Teddiursa vient te renifler et s'accroche fermement à ta cuisse. Tu sourcilles légèrement et sors de ta poche une barre protéinée choco-baie pêcha.

▬ C'est ça que tu veux petit gourmand ?

| hrp :: je dodge le précieux gummy bear |

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Éclipse
Messages : 310
Stardust : 947
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 7:50
Éclipse

Alors que Aslan s’installe et se mets torse nu pour profiter du soleil, Emmerich lui donna une bière bien fraiche.

— Se tutoyer ? Pourquoi pas. Je ne vois pas le soucis avec une personne comme toi.

Emmerich aperçut le flotteur disparaitre sous l'eau. L'albinos bougea sa canne à pêche doucement de droite à gauche avant de ferrer le Pokémon au bout de l’hameçon.

— Qu'est ce que tu me racontes ? Je ne veux rien, et ne m'appelles pas "petit gourmand". On peut se tutoyer mais faut pas non plus en profiter.

Emmerich ne regardeait pas dans la direction de Aslan, et ne comprenait pas ce qu'il disait. Mais une chose était sûre : ce qu'il avait sorti de l'eau le laissa de marbre. Emmerich avait retiré on ne peut plus soigneusement l'hameçon de la bouche du Pokémon et le remis à l'eau. Pendant ce temps là le Noafrang du chercheur était revenu et avait rejoint le duo de Pokémon vol. Peut être avait il des camarades de jeux lui aussi.


Moderation : Apparition d'un nouveau Pokémon avec canne à pêche merci.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1925
Stardust : 6521
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 7:56
PNJ
Apparition d'un pokemon sauvage !

La friandise a attiré un autre Pokémon. Il voletait derrière le Noafrang de Emmerich et se pose sur ton épaule. Sa tête tourne à 360° te fixant yeux en avant, dos tourné vers toi.

Que vas-tu faire ?
Hoothoot






Apparition d'un pokemon sauvage !

La pêche est fructueuse aujourd'hui. Cette fois la prise ressemble davantage à un poisson.

Que vas-tu faire ?
Poisssirène




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1925
Stardust : 6521
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 7:56
PNJ
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 5:54
Pulsar


 

Cette histoire de tutoiement, ça avait été lancé comme ça, sans réelle réflexion.  C'est qu'il t'étais sympathique le Emmerich et que toi, quand tu apprécies, tu joues la carte de la familiarité. Fort heureusement pour toi, il accepte. (Tu n'oses pas imaginer si il avait grogner ou tu ne sais trop quoi d'autre pour t'envoyer balader. Le malaise) Alors que tu n'as pas le temps de répondre tu te débarrasses du nournours vert et reporte l'instant d'après ton attention sur le météorologue.

▬ Non, haha, je parlais du petit ours vert – c'est bizarre comme couleur pour un Teddiursa mais b- OH !

Tu te figes. Après Winny l'ourson voilà que débarque maître hiboux. Le TANT ATTENDU maître hiboux.

▬ Plus aucun bruit...

Oui... le silence absolu.  Il est dit des hoothoot qu'ils ont toujours un timing extraordinaire, tu crois donc sans mentir que cette boule de plumes n'aurait pas put choisir meilleur moment pour se poser sur ton épaule. Incrédule ou  tout simplement sous le charme du pokemon oiseau, les préférant de loin a tout les autres du monde Pokemon, tu lui tends un petit morceau de ta barre protéinée et cherche à l'aveugle une pokeball pour le capturer.

▬ Pas bouger l'ami...

|hrp: tentative de capture du HootHoot ♥|


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Éclipse
Messages : 310
Stardust : 947
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 17:59
Éclipse

Un ourson vert ? Était il déjà saoul avec seulement quelques gorgées de bière ? Emmerich se demandait si il avait bien fait de lui proposer une bière, ou alors il avait pris un coup de soleil de trop sur la tête.

— Tu es sûr que le combo bière et soleil ne te fait pas voir des choses plutôt ? On parle souvent pour ceux qui se droguent de voir des Phampy roses. T'as peut être la même chose avec l'alcool ?

Mais Aslan ne répondait pas. Pire encore il n'y avait plus aucun bruit à croire que l'homme n'avait même pas été là. Une hallucination du chercheur ? Le soleil tapait fort et il était déjà bien sensible à ce dernier avec son albinisme.

Mais pas vraiment le temps de réfléchir que son flotteur venait à nouveau de couler. Cette fois il n'allait pas jouer avec le poisson. Il le ferra directement laissant apparaitre un nouveau Pokémon eau. Cette fois pas question de le relâcher. L'albinos prit une Pokéball et la lança sur le Pokémon encore accroché à l'hameçon.


Modération : Tentative de capture, merci.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1925
Stardust : 6521
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 19:47
PNJ
Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
...
Félicitations ! Hoothoot est capturé.



Tu dépenses 1 pokéball et 25 stardusts.


Hoothoot


Hoothoot est doté d'un organe interne qui ressent et suit la rotation de la terre. Grâce à cet organe peu ordinaire, ce Pokémon commence à hululer tous les jours exactement à la même heure.





Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
Échec ! Le Pokémon ressort de la pokéball.
Que vas-tu faire ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 6:11
Pulsar


 

Le petit Hoothoot était rentré dans la pokeball aussi simplement que fondrait du beurre au soleil. Tenant la précieuse sphère dans ta main tu refais sortir la boule de plumes pour qu'elle puisse finir la barre de protéine. Toujours posé sur ton épaule, ses petites serres légèrement plantées dans ta peau ne te font pas mal, trop habitué a avoir des pokemon oiseaux. Du flanc de l'index tu lui caresses le ventre et des « hoohoo » satisfait s'extirpent de son petit gosier. Citrine et Cena ne l'ont pas encore remarqués, trop occupés a discuter sur des sujets ma foi bien étrange en compagnie du Noarfang d'Emmerich qui à tout l'air de jouer les arbitres. Plaçant les mouvements de ta bouteille de bière sur le rythme des ronronnements de ton nouveau pokemon tu te retournes subitement vers Emmerich, l'air renfrogner.

▬ Hey ! Je tiens l'alcool ! Toi par contre... C'est une autre histoire. Tu zieutes la capture du météorologue qui se tortille pour finalement ne pas se concrétiser. Ne lui demandait pas comment, Aslan à juste chatté sur le coup. Rieur tu prends une pose plus décontractée, sifflant de manière a narguer le quadragénaire en toute amitié. Un regard lancé à Emmerich, un Hoothoot qui plane sur ton genoux redressé et tu observes curieusement les autres personnes se promenant ou pêchant autour du lac.

▬ Tu es venu chercher quelque chose en particulier au Lac ? Ah tiens ! Tu prend une petit lampée de ta bière, alors que le hibou décide de revenir sur ton épaule. Il n'y a pas que toi qui a décidé de pêcher aujourd'hui.Pas si loin de vous un trio discute autour d'une canne similaire à celle de l'Eclipse. C'est peut-être la saison de quelque chose... Il y a des pokemon saisonniers ici ?

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Éclipse
Messages : 310
Stardust : 947
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 18:16
Éclipse


Le Pokemon eau avait finit par sortir de la Pokéball rappelant à Emmerich la fois où le Nucléos avait été bien dissident avec lui lors de sa capture. Mais une surprise attendait l'albinos. Le Pokémon n’était plus au bout de l'hameçon, ça aucun problème, mais le Pokémon flottait en dehors de l'eau. On lui en avait déjà parlé, il avait vaguement vu cela à la télé, mais avait refusé d'y croire.

— Humm ? Qu'est ce que tu marmonne? Tu sais c'est pas moi qui aperçois des oursons verts. 

Réflexion un peu bête pour un homme qui a un Racaillou vert et un Tauros mauve. Mais il était peut être un peu trop concentré sur le Pokémon eau qu'il tentait de capturer.

— Je ne cherche rien en particulier. Je voulais juste me détendre en péchant. Et j'ai vu sur votre bidule du net là que certains dresseurs cherchaient des Pokémons eau. Donc si en plus je peux aider, pourquoi pas.

Emmerich lança à nouveau une Pokéball en espérant réussir cette fois ci.

— Je ne sais pas. J'ai entendu du bruit au loin. Mais je ne m'y suis pas intéressé plus que cela je dois t'avouer. Pour la raison je ne sais pas. Vu les bruits que j'ai entendu c'est des jeunes. Ils doivent chasser du Pokémon ou juste s'amuser je pense. Et toi tu cherches un nouveau compagnon oiseau ? Apparemment ça a porté ses fruits. Ou tu l'avait déjà avant de venir ?

Emmerich repensa à la discussion qu'il avait eu avec Aslan au volcan et, avant d'oublier de nouveau, il avait quelque chose à lui proposer.

— D’ailleurs la dernière fois j'ai oublié de te proposer d’échanger nos numéros de téléphone. Vu le sujet et les propositions qu'on a eu l'autre jour, c'est plus pratique pour garder contact plutôt que d'attendre de retomber l'un sur l'autre par hasard, non ?


Modération : Tentative de capture, merci.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1925
Stardust : 6521
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 20:45
PNJ
Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
...
Félicitations ! Poissirène est capturé.



Tu dépenses 2 pokéballs et 50 stardust.


Poissirène


Poissirène adore nager librement dans les rivières et les étangs. Si l'un de ces Pokémon est mis dans un aquarium, il n'hésitera pas à casser la vitre avec sa puissante corne pour s'enfuir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 8:12
Pulsar


 
Tu n'as pas la berlue, tu l'as bien vu ce petit ourson vert, mais pour le coup, tu abandonnes... Tant pis. Tu aurais simplement dut le prendre en photo pour prouver à Emmerich que tu ne l'avais pas rêvé... Tu mâchouilles de l'air, maugréant dans ton petit coin, en passant tes doigts dans le doux duvet de ton nouveau compagnon. Tu détournes donc la conversation, d'abord sur le pourquoi du comment il en était arrivé à a se mettre en slip de bain + chemise assis tranquillou sur une chaise, puis sur le trio de « jeunes » gens qui braillent plus loin.

▬ Bidule... sur... le net... Ah oui le réseau, internet tout ça. Tu étouffes un rire. Imaginer Emmerich sur un ordinateur est soudainement devenu une image foutrement drôle. Tu es bien vite imiter par le petit Hoothoot qui glousse dans ton cou. Commes des gosses vous retenez vos rires et finalement tu poses ton regard sur le calme plat du lac, puis sur le pokemon qui flotte a la surface, narguant le météorologue. Buvant une gorgée de bière tu redresses ton poing métallique en l'air de façon a dire : «  Vas-y, tu vas l'avoir c'te poiscaille ». Et ça marche en plus ! Il y arrive enfin le bougre. Parlant du Hoothoot, tu le montre au quadragénaire d'un peu plus près comme le ferait un enfant qui montre un caillou à son aîné.

▬ Je viens de l'attraper. J'ai pas encore de nom, mais ça ne devrait tarder. Par contre... C'est moi où il est plus petit que les autres Hoothoot ? Le dernier que j'ai croisé était quand  même vachement plus gros.
▬ Hoot !

Tu passes tes mains une nouvelle fois dans son duvet. Tu le penses juste jeune et ne serait pas surpris de retrouver des morceaux de coquilles de son œuf dans tout ce petit tas de plumes. Tu reposes le piou sur ton épaule qui glisse jusqu'à ton cou. Puis Emmerich continue dans la technologie. C'est beau l'adaptation. Ni une ni deux, reposant ta bière, tu fouilles dans ta poche pour sortir ton téléphone.

▬ Ouai carrément. Tu pianotes sur l'écran tactile de ton phone en sifflotant en créant le contact. Tu pourras me dire si tu trouve un Furaiglon comme ça. Numéros échangés, tu lui envois un sms. Un simple "Salut". Alors t'as reçu mon message ? Tu rampes un peu pour t'approcher et regarder l'écran du phone d'Emmerich...? Est ce qu'il a des appli'...?


| merci pour la modération ~ |

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Éclipse
Messages : 310
Stardust : 947
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 19:43
Éclipse


Le Pokémon eau était enfin capturé. Décidément quand Aslan était dans les parages, Emmerich se demandait si cet homme ne portait pas la poise. Non cela devait juste être le hasard. Après tout le jeune homme n’avait pas été là quand le chercheur avait eu toutes les peines du monde à capturer Slim le Nucleos.

Et comme si Aslan se doutait de quelque chose, il le sortit de ses pensées agitant le Hoothoot sous le nez du chercheur comme un gamin tout fier. Emmerich leva la main et la posa sur le sommet du crane de Aslan pour le féliciter.

— C'est bien tu as eu un bon Pokémon. Par contre il est vrai qu'il a l'air plus petit que Nechku quand il était un Hoothoot. Mais je ne peux rien confirmer. De mémoire je dirais que oui, mais je ne suis vraiment pas sûr. 

Entendant son nom le Noarfang d'Emmerich s’envola pour rejoindre son maitre en laissant les deux autre oiseaux dans leur coin. Le grand duc était venu se placer devant le petit Hootoot de Aslan, fier d’être un si beau et grand hibou. Et imitant son maitre il posa son aile sur le sommet de la tête du petit Hoothoot.

Emmerich lui avait retiré sa main depuis un bon moment mais Nechku avait du le voir faire au loin. Celaa faisait sourire le chercheur, mais Aslan venait de lui envoyer un message pour confirmer le numéro de téléphone.

— C'est bon j'ai ton numéros et donc tu as le mien. Tu veux pas juste mettre une image de ta tête avec tes Pokémon vol en image d'appel ? Tu sais le truc pour qu'on voit une image quand un personne nous appelle. J'ai un peu de mal avec ces conneries personnellement.

Emmerich aperçut le regard curieux de Aslan et lui montra un fond d’écran avec lui et sa fille avant de refermer aussi vite sans aucun commentaire.

— D'ailleurs je n'ai toujours aucune information sur ce fameux Pokémon, mais depuis peu je m’intéresse aux fossiles et je me disais que j'aimerais bien trouver un Ptera. Tu en penses quoi pour une course comparé à ce que tu m'as proposé ?

Emmerich ne voulait pas spécialement gagner, mais il n'allait pas faire ce genre de chose à dos de Noarfang non plus, même si un lien fort entre le Pokémon vol et le chercheur s'était installé. Il fallait être un minimum réaliste. Il y avait une différence entre un gabarit Roucool et un gabari Roucarnage.

— Au fait tu ne m'as pas dit si tu cherchais des Pokémons en particulier.


Modération : Merci pour la modération.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Avr - 15:08
Pulsar


 

Emmerich décide de poser l'une de ses mains sur ta tête, en patpat paternel. Si tu t'étais attendu à ça. Tu es d'abord surpris, puis tu laisses un franc sourire illuminer ton visage le tout accompagner de roucoulements timides du petit Hoothoot. Alors surgit dans ton dos des battements d'ailes. Tu as l'oreille fines, car le vol des Noarfang est supposé être très étouffé par le duvet de leurs plumes. Tu le regarde planer jusqu'à vous avec admiration et zieutes rapidement tes deux autres plumés qui continuent leur conversation près de la foret.

▬ Il aura tout le temps de grandir, pas vrai mon grand ? Reprends-tu en repositionnant la boule de plume dans tes bras.

Tu le caresses de ta main métallique avant que le Noarfang ne vienne lui aussi mettre le bout de son aile sur son front. Il venait d'imiter son dresseur et tu regardes le grand duc les yeux ronds. Curieux comme comportement, mais vraiment adorable. Au moins, les deux pokemon ont l'air de bien s'entendre. Un peu comme toi et Emmerich en fin de compte.

Message reçu, mais d’après le quadragénaire, il manque un truc. Un truc crucial, indispensable. Ta tronche sur son téléphone. Tu clignes des yeux et t'approchant du chercheur tu aperçois une photo de lui et sa fille. Tu t’apprêtes a lancer un commentaire, mais le claque de son vieux portable te fait ravaler tes mots. Pas le moment on dirait. Tu te redresses finalement et viens doucement placer ton petit Hoothoot sur ton épaule avant de tendre ton bras pour prendre un selfie. 1, 2, 3, *flash* ! Pas trop mal, aurais pu mieux faire. Mais tu ne t'appelles pas Citrine, alors ça fera très bien l'affaire.

▬ Et voilà, je te l'envoie. Tu glisses avec aisance aux côtés d'Emmerich pour surveiller qu'il reçoit bien le dit mms et par la même occasion tenter a nouveau d'avoir un léger aperçu de ce fameux fond-d'écran. T'es pas très discret, mais n'en déplaise curieux.

▬ Oh un Ptera! Très bon choix. Généralement on ne les proposes pas aux débutants car ils sont de base très difficile a acquérir et surtout compliqué à dresser. C'est un pokemon très indépendant et avec un caractère bien trempé. Encore une fois, des gestes viennent illustrer tes propros. C'est le genre de monture qu'on commence a monter quand on a déjà quelques courses à son actif. D'habitude ce sont les plus expérimentés d'entre nous qui se baladent avec des Ptera. Je n'irais pas jusqu'a dire que c'est une mauvaise idée que tu commences avec ça, mais sois bien sûr de toi et de ton lien avec ton pokemon. C'est primordial et d'autant plus important avec un Ptera. Tu viens lui saisir l'épaule en toute amitié. Mais je sens que tu peux le faire. Et puis je serais là au cas où. Tu peux compter sur moi.

A regarder l'état de ton bras, on peut facilement douter de ta capacité a gérer les situations difficiles... mais le jour viendra où tout te retombera sur le coin du bec et tu verras enfin les choses comme elles sont. Tu apprendras de tes erreurs et seras plus à même d'aider Emmerich en cas d'incident.

▬ Je ne recherche pas vraiment de pokemon en particulier. Je n'ai des connaissance qu'en pokemon vol alors je les privilégie par facilité. Mais je vais finir par rentrer en Unys quand mon Roucarnage ira mieux, alors... Je n'ai pas vraiment de but si ce n'est passer le temps ! Et toi les fossiles, mise à part Ptera, tu cherches quoi ? Tu pense pouvoir découvrir de nouvelles espèces ?


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Éclipse
Messages : 310
Stardust : 947
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Avr - 19:03
Éclipse

Emmerich regarda Aslan se prendre en photo. Les jeunes avaient l'habitude de prendre des photos du genre, des selfies qu'ils appelaient ça. Des fois Emmerich se disait qu'il devait vraiment être trop vieux pour avoir autant de mal avec tout ça. Enfin c’était l'albinos qui avait demandé une photo,. Justement Aslan venait apparemment de la lui envoyer. Emmerich regarda son téléphone. Il avait bien reçu un message avec une image, mais pour mettre cette dernière sur le profil du jeune homme c’était autre chose.

Mais bien vite la proximité avec le coureur avait radicalement diminué. Il avait même la tête plus proche du téléphone d'Emmerich que Emmerich lui même lui laissant voir le fond d'écran du chercheur.

Le fond d'écran:
 

— Aslan... Ne m'oblige pas à me méfier de toi, mon petit. Je t'ai fais confiance pour l'autre fois, les informations sur ma fille au volcan. 

Mais le sujet avait rapidement changé et le duo se remit à parler de course type vol et des Pokémon que Emmerich pourrait utiliser pour une course du genre. Cherchant depuis peu des fossiles et ayant un faible pour le Ptera, Emmerich avait demandé l'avis d'Aslan qui, comme il l’attendait, faisait preuve d'une franchise à toute épreuve et confirmant encore qu'il savait de quoi il parlait. Qu'il n’était pas un amateur qui avait lu deux ou trois articles sur le sujet et qui faisait mine de s'y connaitre. Le coureur lui sortit toute une analyse pleine de grands mouvements encore une fois. Et Emmerich n'avait put s'empêcher de sourire à le voir agiter les bras dans tous les sens.

— Donc un Ptera peut être plus dangereux enfin, ça dépend surtout du lien qu'on arrive à tisser avec. Et vu les forts caractères des Ptera cela peut être plus complexe que le Pokémon que tu m'as conseillé. Mais ça peut, du coup, ajouter encore plus de challenge. Je vais devoir y réfléchir. Merci pour ces informations.

Quand Aslan posa sa main sur l’épaule d'Emmerich ce dernier passa son bras derrière la nuque de jeune homme et posa sa main sur l’épaule opposée.

— Bien sûr que je compte sur toi. J'ai hâte qu'on fasse nos premiers tests et bien sûr avant que tu repartes pour retrouver Pat dans une forme olympique. Peut être que je pourrais être, avec de la chance, un challenge pour vous et qu'on s’éclatera tous les quatre en course.

Emmerich voyait presque Aslan comme un fils. Il ne saurait dire pourquoi, mais il y avait quelque chose avec le jeune homme. Une relation qui allait surement être unique en son genre pour le quarantenaire.

— Trouver un nouveau fossile qui n'a jamais été découvert serait une découverte vraiment énorme. Mais certainement pas pour la gloire que cela pourrait apporter. Mais pour la science et de voir à quoi ressemblerait le Pokémon une fois éveillé. Ce serait une nouvelle source de découverte et surtout d'une race de Pokémon. Mais il faudrait que j'ai le cul sacrément bordé de nouilles pour ça quand même. En dehors de Ptera j'aimerais bien trouver un Kabuto je dois t'avouer.

Pour Emmerich chercher des fossiles, en dehors de potentiellement trouver une nouvelle espèce de Pokémon, c’était plus comme aller à la pèche : de la détente, des fouilles, des recherche, des rencontres. En somme une petite aventure qui bousculait le quotidien de l'homme qui vivait seul avec ses Pokémons dans sa grande maison au quotidien qui était, depuis peu, légèrement bousculée par des faits liés aux Pokémons.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 15:04
Pulsar


 

Tu lèves les yeux sur Emmerich. Il te bouffe d'une tête et ce regard qu'il te lance, oui celui là, le carnassier, dur et hostile, te fais doucement déglutir. Ce n'est pas le premier que tu reçois, mais ça reste tout de même un chouia impressionnant. De quoi te forcer a te redresser, a détourner tes yeux de son fond d'écran. Reprenant contenance, ajustant pour la énième fois gestes à la parole, tu présentes un charmant sourire à ton aîné.

▬ C'est juste de la curiosité Emmerich. Confesses-tu en gardant lippe étirée. Étant un garçon plein de franchise, et sans aucun doute complètement inconscient, tu rajoutes sans réfléchir : Et puis elle est jolie, tu n'devrais pas la cacher comme ça. En tout cas elle a l'air de te foutre une raclée au jeu haha ! Et tu te marres avant de reprendre la conversation sur les courses, histoire de pas finir dans l'autre monde tout de suite.

Vingt-cinq ans c'est trop jeune pour mourir.

C'est en expliquant et après avoir placer ta main sur son épaule que  le gaillard en fait de même, venant te saisir avec poigne. Vous riez, gorges déployées et d'un ton qui se veut particulièrement enjoué et passionné, tu réponds, le poing levé.

▬ J'espère ! Mais sache que je joue toujours pour gagner. Quand tu seras vraiment prêt, je serais sans pitié ! Tu lui offres même un clin d’œil provocateur, espérant attiser la flamme compétitive d'Emmerich. Tu veux qu'il donne tout ce qu'il aura le moment venu, parce que c'est sans la moindre hésitation que tu en feras de même. Il n'y a quand te donnant  a fond que tu t'éclates vraiment, que tu peux profiter des vraies sensations d'une course. Accroc ? On peut dire ça.

Voyant finalement Emmerich galérer avec son téléphone tu essayes de le guider tout en lui expliquant les touches. Gardant mimine sur son épaule, tu pointes du doigts sur ce qu'il doit cliquer pour tout d'abord enregistrer la photo que tu lui as envoyé et ensuite l'ajouter à ton profile. ▬ Tu cliques juste là, au milieu, et tu enregistres. Voilà ! Normalement ça devrait marcher. Tu n'as pas déjà fais ça avec ta fille ? Elle ne t'a pas expliqué ?

En ce qui concerne les fossiles tu tends une oreille et une attention toute particulière au scientifique. Non mais imaginez ! Trouver une nouvelle espèce de pokemon préhistorique, ça serait vraiment fabuleux. Mais c'est avec modestie que le quadragénaire calme le jeu, expliquant d'une voix posée qu'il serait foutrement chanceux si c'était le cas. Il te parle aussi d'un Kabuto et par reflex tu hausses un sourcil. Tu ne connais pas ce pokemon et son nom n'est pas en mesure de t'aider à comprendre de quoi il s'agit...

▬ Mais pourquoi cette soudaine envie d'étudier les fossiles, je veux dire, je croyais que tu étais météorologue. Le petit Hoothoot placé sur ta tête décide quant à lui de timidement commencer une conversation avec sa forme évoluée.▬ Hoot.


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Éclipse
Messages : 310
Stardust : 947
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 15:31
Éclipse

De la curiosité mouais. Emmerich allait se contenter de cela comme pseudo excuse, du moins jusqu'à ce que Aslan dise que Lisbeth était jolie. Certes c’était là un compliment tout ce qu'il y avait plus de sincère, mais le côté un peu trop protecteur d'Emmerich avait laissé entrevoir un regard d'un Ursarin sur un Roucool.

Mais passons. Emmerich se dit que ce n’était pas volontaire d'avoir dit cela alors qu'il savait clairement que l'albinos était légèrement protecteur avec sa fille. Il se contenta de dire qu'en effet Lisbeth était depuis bien longtemps douée dans le domaine des jeux vidéo.

D'ailleurs maintenant qu'il y pense il croyait se souvenir d'un jeu où le coureur avait eu sa tête en pixels dans le jeu, où il y avait une cinématique de Aslan ou d'un autre, il ne savait plus très bien, qui se crashait contre un mur laissant mourir son compagnon de course. Les gens avaient vraiment une imagination de mauvais goût des fois. Le chercheur n'osait même pas imaginer si cela arrivait à Aslan pour de vrai.

—  Où serait le défi si tu ne jouais pas pour gagner ? Je préfère perdre avec dignité que gagner par pitié. Je t'en voudrais d'agir de la sorte d'ailleurs. Et puis je suis sûr que ton honneur de professionnel n'aimerait pas qu'un amateur le batte si facilement. Ou peut être ce serait ton excuse car tu as peur de perdre.

A chacun son tour de provoquer gentiment l'autre. À ce petit jeu Emmerich n'était pas mauvais lui non plus, bien au contraire. Puis bon perdre ne voulait pas dire ne pas prendre de plaisir. C'est un peu comme dans les matchs Pokémon. Un match pouvait être beau et plaisant même dans la défaite. Pour les courses il devait y avoir les même sensations comme d'autres sports. Puis la complicité avec le Pokémon, la sensation de vitesse, tout cela pouvait être de nouvelles sensations que la défaite n'affecterait en aucun cas.

Emmerich avait décidé de ne pas répondre au sujet de sa fille. C'est un sujet qui revenait un peu trop souvent à son goût dans la bouche du jeune homme. Il se contenta juste de hausser les épaules rangeant sont téléphone dans sa poche.

Emmerich ne s’était pas vraiment attendu à une telle question de la part de Aslan. Mais la réponse allait être tout aussi simple que la question du moins pour l'albinos. Mais avant de répondre le duo Hoothoot et Noarfang interpella Emmerich. Le Noarfang avait tourné la tête à 45° sur le côté quand le Hoothoot lui avait adressé la parole. Puis il fit des grands battements d'ailes se soulevant légèrement dans les airs avant de se reposer, pattes au sol.

Peut être voulait il lui montrait qu'il pouvait voler facilement avec de grandes ailes et que, prochainement, le petit Hoohoot pourrait en faire de même. Allez savoir Emmerich n'avait pas un bac +10 en langage Pokémon.

—  Ils ont l'air de bien s'entendre j'ai l'impression. Si ça se trouve ils se connaissent peut être même. Mais pour avoir une réponse ça risque d’être dur. Pour ce qui est des fossiles c'est simple. Ce sont des Pokémons qui ont vécu il y a des milliers d'années. En soit cette raison est suffisante pour toute personne qui est de près, ou de loin, dans le domaine de la science. Mais c'est surtout qu'on ne sait pas tout d'eux et qu'il est possible qu'ils puissent agir sur la météo. Enfin rien ne dit le contraire après tout.

Emmerich ne parla pas qu'une des raisons était Ekatertina. Son père étant archéologue, Emmerich voulant l'aider à retrouver la mémoire, aller sur le terrain était une très bonne chose, et puis il y avait une autre raison.

—  Et puis c'est toujours sympa de faire de nouvelles découvertes. C'est quelque chose qui m'a toujours fasciné. Les découvertes que tu peux faire dans une fouille, les recherches d'informations à faire. Je trouve le métier assez sympathique, mais dur pour la vie de famille. Du coup maintenant que je vis seul le faire en amateur est un peu aussi comme réaliser un vieux rêve. Ptera a toujours été une figure qui me fascine depuis mon plus jeune âge, à l’époque où tu n'existais même pas dans le ventre de ta mère.

Pendant ce temps là Noarfang s'était mis de dos face au Hoothoot l'invitant à monter sur son dos pour un voyage haut dans le ciel.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 10:04
Pulsar


 

Encore ce regard meurtrier. Contrairement à la dernière fois, tu ne te mets pas sur la défensive, tu ne baisses pas les yeux ni même n'oses une excuse en dégluti ; au contraire. Tu prends le Tauros par les cornes en misant sur ta franchise et ta bonne humeur. Bien entendu, tu ne comptes pas creuser le sujet, non pas par peur de te prendre une droite, mais plutôt par respect. C'était tout à l'honneur du quadragénaire de protéger sa fille, après tout tu ne connais pas leur histoire. De plus, on va pas se voiler la face, il y avait fort a parier, que toi aussi, dans quelques années, tu sois ce genre de père un peu trop collant...

Une chose est sûre, tu es plus que satisfait des paroles d'Emmerich. Il te tapote le dos, accroche ses doigts sur tes omoplates en pression paternel. Il a tout l'air d'être du même avis que toi et tu t'en réjouis.

▬ On est d’accord ! Et puis je dois avouer avoir la défaite amer. Aucune chance que je te laisse gagner par gentillesse.

Sans crier gare, une vicieuse grimace saute sur ton visage, déformant ce début de sourire épanoui. Elle s'accroche à tes lèvres comme lèpre et tu as beau forcer, ton rictus devient ridiculement douloureux. Tes sourcils suivent ce sentiment vif et désagréable en se fronçant.

Tu as perdu lors de ta dernière course. Tu as tout perdu.

Tout.

Tu secoues la tête, laissant ton bras quitter le dos du scientifique pour venir masser tes joues et tes tempes. Tu fais mines de bailler et corrige la grimace en une risette aimable. Ta langue vient lécher lippe sèche, puis tu reprends, forçant un ton joueur.

▬ J'espère sincèrement que tu ressentiras ce que je ressens a chaque fois.

Pendant ce temps, le petit Hoothoot continue de communiquer avec son aîné. Tu ignores de quoi ils parlent, mais ça a tout l'air d'être intéressant. En « hoot » et autres croassements de la part des deux plumés, Emmerich te fait aussitot part de son ressenti sur le lien qui pourrait unir vos deux pokemon. Tu ne peux d'ailleurs pas t’empêcher de rire doucement. C'est vrai qu'ils ont l'air proche.

▬ Tu la connais ? Demandes-tu a ton petit hibou en caressant le duvet de son torse. Un « hoot » jovial en guise de réponse et un petit saut de ton épaule vers le sol. Il plane à peine, ni ne vol vraiment, au contraire, il tombe par terre en un "pouic" surpris. Sans trop savoir, maladroit, timide et surtout froussard, ton pokemon décide de s'approcher de Nechku en contournant au mieux le grand humain qui fait peur. En petits bonds accompagné de couinements, tu l'observes atteindre son nouvel ami, en jetant par moment, des regards trouillards au scientifique.

▬ Par contre je crois que tu lui fais un peu peur haha.

Il est mignon à éviter Emmerich comme ça. Redressant finalement ton regard, tu lances toute ton attention sur l'explication du scientifique aux sujets des fossiles. Mixer résurrection de fossiles et météo ? Tu n'y avais jamais penser, mais quelque part, l'idée est loin d'être bête. Après tout il s'agissait là de créature du passé, ils étaient éteins et avaient sans doute disparus pour une raison.

▬ Mais tu penses que c'est une bonne chose de réanimer autant de fossiles ? Enfin, je veux dire, je ne suis pas contre l'idée, mais... J'ai lu un article une fois qui parlé justement de l'impact de ces pokemon sur l'écosystème d'aujourd’hui. Ça parlait vraiment d'un déséquilibre entre les espèces et la prolifération de Ptera ou de Rexilius chamboulerait la chaîne alimentaire déjà mise en place.

Le bébé Hoothoot trouve finalement refuge sur le dos de la Noarfang. Il fait battre ses petites ailes et fait son petit nid entre les plumes de son aîné, tirant délicatement avec son petit bec émoussé. Il s’émoustille en gigotant et piaille tout joyeux, visiblement prêt pour faire un tour.


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Éclipse
Messages : 310
Stardust : 947
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 15:43
Éclipse

Emmerich croyait avoir vu comme un air mélancolique. Non plutôt un air au delà de la tristesse, presque comme si le pire des mots était tombé sur les épaules du jeune homme, comme si Emmerich avait ouvert la boite de Pandore d'Aslan. Mais bien vite Aslan changea d'expression laissant juste à Emmerich une impression de laisser s’échapper quelque chose d'important sur lequel il n'avait pas réussi à vraiment mettre le doigt dessus.

Mais Aslan, bien vite, était revenu lui même ou plutôt comme Emmerich l'avait toujours connu, parlant à nouveau de vitesse et des sensations qu'il espérait qu'Emmerich ressentirait. L'albinos avait rétorquer que le jeune homme serait le premier à recevoir ses impressions à chaud et qu'il pourrait comparer leurs ressentis autour d'une boisson fraîche et de quoi nourrir leurs Pokémons.

Mais bon ce n’était vraiment pas pour de suite. La monture d'Aslan était hospitalisée et Emmerich n'avait même pas le moindre indice pour la sienne. Avoir un lien et éduquer le futur compagnon de course semblait très loin.

—  Humf, il faut croire qu'un gabarit comme moi doit l'intimider. Je ne lui ait pourtant rien fait. C'est bizarre quand même. J’espère qu'il n'est pas raciste des albinos hein !

Voila une belle connerie qu'il venait de dire, mais bon cela détendrait sûrement l'ambiance. Peut être que cela ferait rire Aslan et montrerait au Pokémon vol que ce dernier n'avait vraiment rien à craindre de lui.

Mais c’était peu probable. Le petit Hoothoot s’était déjà niché dans le plumage du dos du grand duc qui bougeait légèrement les ailes pour laisser le petit hibou prendre place correctement. Quand le Noarfang pensa que c’était bon, il tourna la tête à 180° pour regarder le petit Hoothoot et poussant petit cri lui demanda si tout était bon.

S'envolant d'un saut et quelques grands battements d'ailes le Nechku offrit son baptême de l'air au Hoothoot allant plus haut dans le ciel à vitesse normal passant au dessus des nuages.

—  Je crois que Nechku aime vraiment ton Hoothoot. C'est la première fois que je le vois être proche de quelqu'un d'autre que moi. Il a l'air de vouloir lui apprendre les joies de voler. Comme toi tu vas m'apprendre ceux de la vitesse.

C’était vraiment comique comme situation pour le chercheur.

—  Dans un premier temps je vais être très pragmatique. Peux tu donner un nombre à ce « autant de fossiles » ? Je crois que ça reste un fait pas très commun et que personne n'a vraiment les chiffres. Si ça se trouve il y en a pas eu tant que cela. Mais il est sûr que ces Pokémons sont différents des chaînes alimentaires ou de la hiérarchie animale de notre époque. Ils vivaient dans un monde où certains d'entre eux étaient au sommet de cette chaîne alimentaire. Mais je ne pense pas qu'il y a des élevage de ces Pokémon pour les relâcher dans la nature, y déposer leurs dominances sur l'ordre de la nature. C'est au dresseur qui les réveille de prendre soin d'eux et de réussir à les intégrer.

Cela ne devait pas être facile. Emmerich espérait bien pouvoir un jour pouvoir lui même avoir cette chance.

—  Mais il faut aussi voir que cela est une source d'information inestimable de pouvoir les réanimer. Voir leur vraie morphologie et non une image potentielle grâce a un squelette.

Emmerich n'aimait pas imaginer les choses via juste des os. Sans vraie vision peut-on reconnaître à un squelette d’être humain qui était avec un fort embonpoint d'un qui était rachitique ? Pas vraiment quand on avait juste le squelette sous les yeux. Pour lui c’était la même chose pour les Pokémons.

—  Puis voir leurs comportements, voir comment vivaient des êtres vivants il y a des siècles, bien avant que nous ne foullons cette terre du pied. Non la seule chose qu'on peut reprocher c'est qu'au final on leur impose un nouveau monde à eux qui ne connaissent pas notre monde actuel alors qu'ils se réveillent comme si nous on allait dormir et on se réveillait des milliers d'années plus tard.

Mais même avec ce raisonnement le chercheur aimerait bien pouvoir ressusciter un de ses Pokémons. Il savait à quoi s'attendre au moins. Il devrait faire preuve de patience avec celui qui viendrait du passé et apprendre à connaître ce qu'il était et l'habituer à notre époque doucement.

En tout cas c’était cette fois Emmerich qui s’était laissé aller. Il fallait espérer qu'il n'avait pas trop perdu Aslan.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Mai - 9:28
Pulsar


 

Le rappel de la cécité, de l’aberration et des mensonges. Tu reconstruis ton sourire comme si de rien n'était, comme si ce que tu savais, au fond de toi, n'était qu'artifice, un mauvais rêve, tout au plus une simple pensée irritante. Il faut se faire une raison que  la raison chez toi est absente. Tu es dans un autre monde, dans une autre alternative de la vie où tu as été chanceux, victorieux, combatif et fidèle. Un monde où les choses peuvent encore te réussir. Tu côtoies le monde réel, le vrai, sans pour autant y évoluer.

Tu vas finir par devenir un véritable maître en la matière. Un mime aux expressions faussées, qui rit par nécessité, par déni. Le voile n'est pas souple, ni même fin. Chez toi, ce sont quatre murs de bétons qui font remparts à la vérité. Muselé pour ne pas crier, pour ne pas pleurer. Tu portes des œillères pour t'empêcher de voir les faits et tu es surtout menotté pour restreindre ce bouillon de haine en toi.

Tu rigoles un peu en retard, comme décalé par les événements. Tu finis tout de même par redresser les yeux, virant une bonne fois pour toute ce sentiment amer de tromperie. Tu observes sagement ton Hoothoot s'installer sur le dos du Noarfang. Entre eux deux, la confiance règne. Inutile de leur demander, ça se voit comme nez au milieu de la figure. Tu eus un moment tangent, approchant d'un pas. Il était petit, et vif, que tu ne t'en étais même pas rendu compte, mais il voulait dire beaucoup, ce pas. Un pas attentif, un pas émotif. Un mouvement instinctif comme tu  aimes si bien en cacher l'existence.

▬ On dirait une mère et son fils. Une petite famille.

On dirait
, parce que tu n'es pas trop sûr ce que devrait-être la relation entre une mère et son enfant. Tu as l'idée de base, celle qu'on donne dans les livres et les films. Celle qu'on voit dans la rue. Mais ton expérience dans le domaine s'arrête là. Un sourire compatissant s'installe et tu prends le temps de t'étirer, sentant tes os -certain métallique- d'autres non – se craquer en un petit son sourd. Le soleil continue de taper et tu peux sentir tes fines cicatrices tirer. Rien de bien désagréable, au contraire. Aussi étrange que cela puisse paraître, ça avait tout l'effet d'une caresse en gant d'eau chaude.

Finalement, d'une traite, Emmerich t'explique son point de vue. C'est un scientifique, un vrai, un qui a fait des études et qui étudie encore ce monde. Il creuse les vérités les plus insolites, les plus improbables, pour comprendre pour faire avancer le monde. Faire du passé une arme pour affronter l'avenir. Tu devrais prendre exemple sur ton aîné Aslan, ça ne te ferais pas de mal.

Tu acquisses en petits coups de tête, essayant de comprendre au mieux le quadragénaire. Quand il te demande un nombre exact, tu hausses les épaules en sourire gêné. Tu ne sais pas vraiment. Cet article avait popé sur ton fil d'actualité et tu avais lu le tout avec un sobre intérêt. Une lecture entre les lignes. Il devait y avoir de tout dans le monde scientifique, ceux qui prône l'avancer, ceux qui cherche a trouver une stabilité, ceux qui veulent tout révolutionner. Tu commences même a te demander de quel bord était Emmerich.

▬ Je dis ça en connaissance de cause, enfin presque. Une connaissance à moi, un éleveur, a perdu pas mal de ses pokemon dut a une attaque de Ptera. Les pilotes d'Unys en ont beaucoup entendu parlé.

Tu surveilles quand même ton Hoothoot sur le dos du grand Hiboux. Ils ont déjà prit leur envolent et disparaissent derrière une masse de nuage. Tu croques légèrement ta lèvre, un peu inquiet de le voir tomber. Tu reprends, lentement, reportant finalement ton regard sur le météorologue.

▬ Pas mal de gens sont venues se plaindre croyant que c'était nous qui laissions nos pokemon voleter où bon leur semblait. Il s'est avéré qu'un dresseur lambda, sans réel connaissance en la matière avait réussis a se dégoter un de ces dino' et... en a perdu le contrôle. C'est pas la première fois que ça arrive et ça ne sera sans doute pas la dernière.

Mains en l'air, doigts maladroitement entrelacés vers le ciel, tu esquisses un rictus amusé. Bonne humeur retrouvé, tu aperçois le duo à plumes revenir d'entre les cieux.

▬ Ah les revoilà ! T'exclames-tu en lui suivant du regard, jusqu'à ce que la Noarfang atterrisse devant vous, soulevant un peu de terre et de poussière. Tu t'approches, venant récupérer le bébé hibou qui a des tonnes de milliards d'étoiles dans les yeux. ▬ Haha, on dirait que ça t'a plu ! Quand-tu pourras voler par toi même ça sera encore mieux, je te l'assure.

▬ HOOT !

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Moules Hirst Arts !!
» moules à la normande
» Les moules à la brasucado
» Opération Moules Frittes.
» Salut bande de moules

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Sud  :: Mirawen :: Lac des cygnes-
Répondre au sujet
Outils de modération