Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Les fantômes du passé [Ekaterina]
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Jeu 7 Juin - 16:42
 

Ghosts
of the
past


Kishika. Ma nouvelle ville, mon nouveau chez moi. J'aime bien cet endroit. Il est paisible, tranquille, il dégage une odeur agréable. Il est éloigné de la ville, mais il est juste assez près pour pouvoir y aller à pieds. Je n'aurais pas pu rêver mieux. Petit bonus, l'arène Spectre n'est pas très loin. Qui sait, peut-être qu'un jour je pourrai rencontrer la championne. Je suis curieuse de savoir quels Pokémons elle possède.

« Golem ? »

Je suis en train de finir de m'installer. Kheops m'aide à déballer les cartons. Il est très serviable, ce petit. Il n'est pas méfiant avec moi, je pense que la Team Rocket ne savait tout simplement pas comment apprivoiser leurs compagnons adéquatement. Quelle bande de nuls quand même. Je n'ai plus envie d'entendre parler d'eux.

En prenant une petite pause, affalée dans mon canapé avec mon Gringolem, je fais défiler les informations du réseau Dusk. Ce réseau du pokéweb est très complet, je sens que je vais m'amuser dessus. Je regarde les profils utilisateurs, dont le mien. « Aria Hélicia Kahay. 22 ans. Pulsar. » J'ai rejoins ce groupe car je trouve qu'il me correspond bien. Je ne sais pas encore ce que cela signifie, je ne suis à Lumiris que depuis une semaine. Enfin, je continue de laisser ma curiosité vagabonder sur mon téléphone. Un nom finit par attirer mon attention.

Andrej Romanov. Il est ici ? Je n'aurais jamais cru tomber sur lui à Lumiris. Il faut absolument que je le vois. Si ça se trouve, Nora sera avec lui. Je me lève sans plus attendre, je prends mon sac à dos et je pars. Il n'a évidemment pas divulguer publiquement son adresse, mais quelques manipulations et j'ai pu découvrir qu'il habitait dans la même ville que moi. Dans un manoir. Et bien, il ne fait pas les choses à moitié celui-là.

« Tu penses qu'il va me reconnaître, Kheops ? »
« Lem ! »

En quelques minutes de marche, j'arrive à destination. J'hésite un peu. J'observe les environs pendant un moment avant de me décider à avancer jusqu'au pas de la porte. Je toque trois fois et j'attends. Je mentirais si je disais que je ne suis pas nerveuse. Je n'ai pas vu Andrej depuis huit ans, après tout. Je ne sais pas du coup comment il va réagir.

La porte s'ouvre. Vu la grandeur de la baraque, cela va de soit que le blondinet ne vive pas seul. Mais je ne sais pas pourquoi, j'espérais tomber sur lui. Une demoiselle aux cheveux d'améthystes ouvre à sa place. J'ai déjà vu son visage quelque part, mais je sais que je ne la connais pas personnellement.

« Navrée de vous déranger. Andrej est là ? »

Kheops reste caché derrière ma jambe. Ce n'est pas une très bonne cachette vu sa grosseur, mais bon. On fait avec les moyens du bord.





Dernière édition par Aria H. Kahay le Ven 8 Juin - 2:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Ven 8 Juin - 2:31

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Une journée à la maison pour travailler sur ses recherches, entraîner ses Pokémon et tout simplement, profiter d'une journée sans devoir courir partout. Son ventre s'arrondissait doucement mais sûrement et si Ekaterina était heureuse de dire au revoir aux nausées, au manque d'appétit, elle l'était moins à cause de certains aliments qu'elle aimait autrefois dont l'odeur lui donnait maintenant un peu envie de vomir. Non, ce n'était pas particulièrement charmant mais c'était-là les aléas de ce qu'il se tramait en son sein.

Cheveux rattachés en chignon, un crayon dans la bouche et simplement vêtue d'une robe courte, la jeune femme se baladait dans le salon, une tasse de thé à la main. Suivie par Crocrodil qui en plus de s'improviser garde du corps, espérait certainement récupérer de la nourriture, véritable glouton qu'il se trouvait être. Ekaterina fronça ses sourcils, s'apprêtant à lui dire de filer voir ailleurs si elle était mais voilà qu'on toqua à la porte. Qui cela pouvait-il bien être ? Un habitant de Kishika qui avait besoin de quelque chose (elle n'espérait pas, elle avait plutôt envie de ne rien faire hors du manoir, aujourd"hui) ou Shizuka qui voulait passer du temps avec elle ?

La scientifique posa sa tasse sur un meuble et approcha de la porte d'un pas tranquille, posant sa main sur la poignée avant d'ouvrir la grande porte du manoir. Son regard ambré tomba sur le visage d'une jeune femme à la chevelure rosée mais dégradée en blond. Elle avait un visage harmonieux, pas bien grande, physique très féminin sous ses vêtements de noir et de blanc, contrastant avec le reste de son physique coloré.

« Bonjour. »

Commença Ekaterina en plissant légèrement ses prunelles dorées, observant tranquillement la demoiselle. Andrej ? Qui pouvait donc désirer le voir ? Elle savait pertinemment qu'il n'avait pas forcément beaucoup de proches féminins et la voir débarquer comme une fleur rendait Ekaterina suspicieuse. Oh, elle n'imaginait rien en terme de tromperie, elle se demandait surtout si ce n'était pas son père qui avait envoyé quelqu'un à sa recherche, ou quelque chose de ces eaux-là.

« Il n'est pas là pour le moment. Qui le demande ? » Demanda la championne tandis que Crocrodile se frayait un passage sur le côté, scrutant l'inconnue d'un air aussi neutre que sa dresseuse.

blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Ven 8 Juin - 2:55
 

Ghosts
of the
past


Plus je regardais cette demoiselle et plus j'avais l'impression de la connaître, ou du moins, de l'avoir déjà rencontré. Son visage ne m'était pas inconnu. Pourtant, impossible pour moi de me rappeler de quoi que ce soit la concernant. Je soupire. Peut-être que mon crétin de cerveau se décidera un peu plus tard. Ce qui m'importait pour le moment, c'était de voir Andrej qui malheureusement était absent. Je sentais mon interlocutrice méfiante face à ma demande. Serais-je la compagne de mon ami d'enfance ? Un léger sourire se dessine sur mon visage à cette idée. Si c'est le cas, il a choisi une femme plutôt jolie, avec des yeux similaires aux miens. Il a bon goût, le blondinet.

« Aria. » Me contentai-je de répondre.

Je ne sais pas si le jeune Romanov a déjà parlé de moi à qui que ce soit, cela remonte à plusieurs années. Si ça se trouve, il ne se souvient même plus de moi. Je m'accroche peut-être trop aux souvenirs que j'ai, à mon passé, et si ça se trouve, je suis en train de réfléchir à des choses insignifiantes.

« Je suis une ancienne amie à lui, de Kanto. Je viens d'emménager à Lumiris et j'ai appris qu'il vivait ici. »

Autant dissiper tout soupçon à mon égard. Au moins maintenant, la demoiselle peut être rassurée quant à mon identité. Je regarde à côté d'elle, un Crocrodil vient de nous rejoindre. Je lui esquisse un sourire, en fermant mes yeux dorés. Kheops quant à lui se contente de pencher sa tête vers la droite pour pouvoir observer ce qui se passe.

« Dis-moi, nous serions-nous déjà croisé ? » Je pose ma main sur l'une de mes mèches rosées. « J'ai l'impression de t'avoir déjà vu quelque part. »

Je me trompe peut-être, c'est même fort probable, mais si je ne cherche pas un minimum, je n'aurai jamais la réponse.

Je remarque ensuite que le ventre de la jeune femme est arrondit. Je saute peut-être aux conclusions, mais... Andrej serait-il un futur père ? Je m'emballe. Je ne sais même pas si cette inconnue est sa conjointe. Je n'ai pas suffisamment élaboré mes recherches pour le savoir. Si jamais je n'obtiens pas de réponse, je pourrai faire mes propres vérifications, mais c'est toujours mieux d'avoir la confirmation de la première concernée. En continuant de discuter avec elle, je pourrai en apprendre davantage sur ce qu'est devenu mon ami d'enfance.

Le seul truc qui commence à m'embêter, c'est d'être debout, là, devant la porte. Si notre discussion s'éternise sans que je rentre, cela va vite créer un malaise.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Ven 8 Juin - 3:36

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Aria ? Cela n'interpella pas spécialement la championne d'arène qui haussa simplement un sourcil, observant la demoiselle sans sourire davantage. Ekaterina hocha la tête légèrement, une ancienne amie ? Normal qu'elle n'ait donc pas entendu parler d'elle, Andrej n'était pas du genre à suffisamment affectionner son passé pour en parler librement. Ils l'avaient évoqué mais les souvenirs avaient été principalement si négatifs qu'Ekaterina avait préféré lui épargner cela. C'était mieux ainsi, ils se concentraient sur le présent : ils étaient heureux, ils attendaient un événement qui l'était tout autant. Ekaterina eut un très fin sourire sur le bord des lèvres.

« Je vois. »

Commença t-elle, si elle voulu ajouter quelque chose, se présenter, le regard de la dénommée Aria la fit tiquer. Qu'avait-elle ? Ekaterina se demanda un instant si il lui restait des miettes sur un coin de la bouche ou de la nourriture entre les dents. La scientifique finit par croiser ses bras sous sa poitrine, lâchant ainsi la porte sur laquelle elle s'appuyait d'une main.

« Si tu viens d'arriver, peut-être m'as-tu vu sur le réseau Dusk ou dans un journal ? Je suis Ekaterina Snyder, championne d'arène de Kishika et fiancée d'Andrej. »

Finit-elle par dire dans un petit sourire en coin, tendant une main à Aria afin de se présenter plus solennellement. Ceci fait, Ekaterina se dégagea un peu de l'entrée et Crocrodil en fit de même.

« Entre donc, je ne sais pas quand il reviendra mais puisque tu es là, profitons-en pour discuter. »

Proposa la jeune femme en montrant d'une main la grande pièce principale où un Feuforêve, intriguée, scruta l'inconnue depuis l'arrière d'un élégant vase. Ekaterina lui jeta un petit regard amusé avant de couler ses mirettes ambrées sur le compagnon de la demoiselle. Oh, un Pokémon Spectre ? Les Gringolems étaient des petits êtres très intéressants à étudier, eux et les Golemastoc renforçaient d'incroyables secrets difficiles à percer.

« J'espère que vous n'êtes pas impressionnée par les Spectres, j'en doute au vu de votre compagnon mais ils sont nombreux par-ici. »

Comme pour confirmer les paroles de la demoiselle, Ténéfix passa dans la salle en ricanant, poursuivant un Polichombr.

blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Ven 8 Juin - 13:04
 

Ghosts
of the
past


Sa réponse est neutre. Je ne sais donc pas si elle a déjà entendu parler de moi, mais en voyant son expression faciale, je pense que mon nom ne lui dit rien. Je ne suis pas étonnée, et je ne le prends pas mal. Après tout, Andrej n'a jamais été le genre de personne à parler des autres, surtout si cela fait des années que nous nous sommes vus.

La demoiselle finit par se présenter. Ekaterina, fiancée de mon cher ami et championne de Kishika. Championne de type Spectre. C'est à ce moment-là que je tilte, c'est sur le réseau Dusk que je l'ai vu. Il s'agit probablement de la seule championne qui ait attiré mon attention pendant que je faisais défiler les informations sur le web. Les autres ne m'intéressaient pas, mais quelqu'un qui aiment les spectres ne peut pas me laisser indifférente. Je lui esquisse un sourire.

« Ah, ça me revient maintenant. Ravie de rencontrer la championne de Kishika en personne. » Et en plus, cette championne est la fiancée d'Andrej. Il ne fait vraiment pas les choses à moitié, celui-là.

Ekaterina me propose ensuite d'entrer. J'hoche la tête et je mets les pieds dans l'entrée, suivie de mon Gringolem. Lorsque j'aperçois l'intérieur, ce qui attire mon attention ne sont pas les meubles ou la tapisserie, mais bien les Pokémons. En effet, je vois plusieurs spectres défiler devant mes yeux, plus précisément un Feuforêve, un Ténéfix et un Polichombr.

« Les spectres me fascinent. Pour être honnête avec toi, je les admire beaucoup. » Affirmai-je, un sourire plus prononcé que d'habitude aux lèvres.

Nous allons nous asseoir, et je dis à mon Gringolem qu'il peut aller faire connaissance avec ses compères. Ce dernier hésite, mais finit par céder et s'approche doucement du Feuforêve, intrigué.

« Encore désolée d'arriver ici comme une fleur, tu avais sans doute plus important à faire. » Je marque une pause, en me grattant légèrement la tête avant de recoiffer délicatement mes cheveux rebelles. « Alors tu es la fiancée d'Andrej ? Je suis ravie pour vous deux. »

Non seulement j'apprends qu'il habite dans la même ville que moi, mais en plus, on me dit qu'il est en couple avec la championne d'arène de cette même ville. Cela fait beaucoup d'informations en une seule journée, mais je suis heureuse pour lui. S'il a pu trouver le bonheur à Lumiris, je ne peux que partager sa joie.

« Je ne connais pas encore très bien Lumiris. Y a-t-il un endroit en particulier où il est possible de rencontrer des Pokémons de type Spectre ? »

Un cimetière, une forêt sombre, une maison hantée ? Tous ces endroits me font frétiller d'excitation. Ce qui est sûr, c'est qu'Ekaterina et moi avons déjà un point en commun concernant les Pokémons. C'est un bon début. Je suis curieuse d'en savoir plus sur cette femme.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Ven 8 Juin - 13:23

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Oh, une admiratrice des Spectres ? Ekaterina eut un petit sourire au coin des lèvres, regardant la jeune femme qui entrait en regardant attentivement la Feuforêve, la Ténéfix et le Polichombr qui naviguaient là impunément. Ekaterina referma par la suite derrière elles, par la suite elle mena Aria au salon afin de prendre place plus tranquillement. Soupirant mentalement de satisfaction d'être assise, la jeune femme tâcha de se tenir droite, passant son regard sur les Spectres qui semblaient prêts à faire connaissance tandis que Crocrodil avait sagement suivit les deux humaines, venant se coucher au pied du canapé. Est-ce qu'il jouait aux gentils Rocabot pour avoir à manger ? Assurément.

« Ne t'inquiète pas, c'était une journée repos aujourd'hui et puis tu n'es pas la première venue mais une vieille amie de mon fiancé, comment aurais-je pu te fermer la porte au nez ? »

Fit alors Ekaterina dans un petit sourire. C'est vrai qu'elle avait changé depuis ses débuts au sein de Lumiris, la Ekaterina. Il faut croire que sa situation actuelle lui permettait de toujours s'épanouir davantage et cela faisait un bien fou à son moral.

« C'est bien gentil de ta part. »

Ekaterina se demandait depuis combien de temps elle n'avait pas vu le blondinet : sûrement belle lurette. Andrej lui avait raconté sa fugue de chez lui, son départ pour l'aventure et les différentes régions existantes. Il avait coupé tous les ponts avec Kanto et n'avait aucune envie d'y remettre les pieds, encore plus maintenant que sa vie était complète ici. Songeuse quelques secondes, la championne se repris bien vite.

« Les Spectres ? Dans le nord il y a un cimetière alors tu te doutes bien qu'il y en a énormément. Ce même cimetière est très proche de bois sombres qui sont également très prisés par eux. C'est leur lieu de concentration principal mais il y a des exceptions comme pour les Bacabouh qui se trouvent à la plage ou encore les Motisma qui sont à la Centrale. »

Expliqua tranquillement la scientifique, fine connaisseuse du fait qu'elle ait recensé elle-même les lieux de concentrations des Spectre en plus d'avoir appris plutôt par cœur, le Pokédex actuel.

« Hm, dis-moi, est-ce que tu veux boire quelque chose ? Manger ? Cheschire nous apportera ça. »

Ledit Cheschire venait d'apparaître comme une fleur, un fin sourire aux lèvres. Son unique œil valide et non-caché par un cache-œil était clos. Le blond, mains dans le dos, était toute ouïe.

blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Ven 8 Juin - 19:59
 

Ghosts
of the
past


À priori, je ne dérange pas Ekaterina dans ses préoccupations. C'est quand même dommage de lui voler une partie de sa journée de congé, mais elle ne semble pas m'en vouloir, au contraire, elle semble même plutôt ravie de m'inviter chez elle. Je regarde les alentours, cet endroit est charmant et spacieux. Il a de la chance le p'tit Romanov. En plus, il est entouré de spectres ! Je l'envie presque.

« Je note, merci pour les informations, Ekaterina. » J'esquisse un sourire à la championne.

Un cimetière donc, perdu dans les bois. J'irai y faire un tour éventuellement, quand je serai bien installée. Une chose est sûre, cette jeune femme a parfaitement mémorisé le pokédex de Lumiris ! En même temps, j'imagine qu'il s'agit d'une question d'habitude. Il faudra que j'active mon pokédex implanté dans mon téléphone portable, d'ailleurs. Mais pas maintenant. Je l'ai remis à neuf, et je n'ai pas forcément envie qu'il commence à enregistrer tous les Pokémons d'Ekaterina, on va l'entendre pendant des heures sinon.

Ma nouvelle connaissance me propose ensuite à boire et à manger. Habituellement, je ne suis pas le genre de personne à m'imposer, mais il est vrai que j'ai très soif depuis mon arrivée près de la demeure. J'ai marché de longues minutes mine de rien, et j'ai complètement oublier de m'apporter des boissons.

« Si tu le proposes, je prendrais bien à boire. Quelque chose de frais, n'importe quoi. » Je laisse s'échapper un rire un peu embêté. Je n'aime pas demander quoi que ce soit aux autres, surtout si je les connais peu. « Ravie de vous rencontrer, Cheschire. » J'agite ma main en direction du majordome.

Je vois ensuite Kheops revenir près de moi. Il se pose sur le canapé et reste à proximité. Je pense qu'il a été intimidé par tous ces Pokémons. Il y a beaucoup de monde, je le conçois. Kheops gère plutôt facilement avec un seul Pokémon, mais lorsqu'il y a une foule, il ne se sent pas à l'aise.

« Je suis désolée pour Kheops, il est plutôt peureux dans son genre. » Ce qui n'est pas très commun pour un Gringolem. « Ça ne te dérange pas s'il reste sur le canapé ? »

Mon Pokémon penche sa tête pour voir Ekaterina, semblant faire un regard suppliant. Il est mignon, mais ce n'est pas lui qui décidera de son sort, malheureusement. J'attends sa réponse avant de poursuivre la discussion. J'espère ne pas être trop agaçante, je suis juste assez curieuse de nature. Normalement, je garde mes questions pour moi, mais comme je suis lancée...

« Tu es championne d'arène depuis longtemps ? »

Dis-je, attentive.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Sam 9 Juin - 5:29

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

« Il me semble qu'on avait du thé glacé ? J'en prendrais bien aussi s'il en reste. »

Cheschire eut un doux sourire, il se pencha légèrement pour saluer élégamment Aria.

« Ravi de vous rencontrer également, jeune demoiselle. Et je vous apporte ça ~ »

Ekaterina le suivit du regard quelques instants avant de reposer ses prunelles dorées sur son invitée. Son Pokémon, le petit Gringolem revenait près d'elle. Il grimpa sur le canapé et resta près de sa dresseuse, l'air tout timide. La jeune femme espérait que Ténéfix ne lui avait pas joué un mauvais tour, elle avait tendance à faire tourner son monde en bourrique. De plus avec sa puissance actuelle, elle se sentait complètement intouchable, une plaie.

« Non, pas du tout. Crocrodil est dans le même genre, de toute manière. »

Ce-dernier était monté sur le grand canapé aux côtés de sa dresseuse, couché sur le ventre, il avait posé sa grosse gueule sur les cuisses d'Ekaterina. Son regard azuré observait le Gringolem tandis qu'il se régalait des doigts de sa dresseuse qui effleuraient ses écailles. La scientifique avait bien vu le regard suppliant du Gringolem qui, contrairement à beaucoup de ses congénères, se trouvait être bien expressif.

« Cela remonte à quelques mois... Quatre, pour être exacte. »

Répondit la jeune femme dans un sourire. Elle n'avait pas tenté l'arène pour l'amour d'être champion au départ, elle avait été animée de mauvaises intentions et par le désir de justifier sa bonne foi qui, auparavant, n'en était pas. A présent beaucoup d'eau avait coulé sous les ponts.

« Mais dis-moi, comment as-tu trouvé la trace d'Andrej ?» Demanda finalement la championne, cette question avait taraudé son esprit. Par le réseau dusk ? Elle doutait tout de même que le blond ait affiché leur adresse partout.


blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Sam 9 Juin - 12:21
 

Ghosts
of the
past


Gringolem semblait tout heureux de pouvoir rester. Pourtant, ce n'était pas grand chose. Il avait beau être peureux, il lui en fallait peu pour être satisfait. Comme on dit, les petites choses font le bonheur, parfois. Apparemment, le Crocrodil de la dresseuse agit de manière similaire. Je peux le constater en le voyant allongé presque sur Ekaterina. Il n'est pas tellement à plaindre, celui-là. J'esquisse un doux sourire avant de reposer mes yeux dorés sur la championne.

« Ça ne doit pas être facile tous les jours. Devoir accepter une multitude de défis, faire preuve de disponibilité, d'énergie... »

En effet, être champion me paraît une tâche assez lourde. De nombreux dresseurs viennent régulièrement pour remporter les badges, mais le champion qu'ils affrontent reste une personne avec une vie, qui n'est pas H24 dans son arène. Je me demande à quoi ce métier peut-t-il bien ressembler. Mes prunelles se posent rapidement vers le ventre arrondit de ma nouvelle connaissance. Je ne lui poserai pas la question parce que ce n'est pas approprié alors que nous nous connaissons à peine, mais si elle est bien enceinte d'Andrej, devoir assumer son rôle de championne doit être encore plus ardu. Et je ne parle même pas des Pokémons qui doivent combattre très souvent. J'imagine qu'il s'agit d'une habitude à prendre, un peu comme toute autre occupation.

Finalement, elle me pose la question à laquelle je m'attendais.

« J'ai appris sur le réseau Dusk qu'il habitait à Lumiris. » Je marque une pause alors que je vois le majordome, Cheschire, revenir avec les boissons. « ... Et en ce qui me concerne, il m'est facile de trouver d'où provient un sujet posté sur le dit réseau. Je n'ai pas eu à faire de très grandes recherches. »

Elle doit savoir que son fiancé n'a pas posté son adresse publiquement. Mais je n'ai pas non plus envie de lui faire part de mon métier. Disons qu'il n'est pas très positif aux yeux de la majorité des gens, alors je vais m'abstenir en détaillant le moins possible mes explications pour le moment.

Nos boissons sont arrivées. Je remercie chaleureusement le blond et je prends une gorgée du thé glacé. Il est délicieux. J'aime beaucoup cette boisson, et j'avais bien besoin d'un petit rafraîchissement. Je laisse s'échapper un soupir de satisfaction, avant de sourire à nouveau. Kheops, quant à lui, reste sage et attentif. Il écoute notre conversation sans dire un seul mot. C'est un bon Pokémon.

« En réalité, je ne sais même pas si Andrej va me reconnaître. La dernière fois que je l'ai vu, j'avais treize ans. J'en ai vingt-deux aujourd'hui. » Je réalise que cela remonte à neuf ans. Ça date, quand même. Le temps passe si lentement et si vite à la fois.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Dim 10 Juin - 9:30

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Ekaterina haussa légèrement un sourcil, un fin sourire aux lèvres tandis qu'elle posait la paume de sa main sur le nez de Crocrodil qui ferma à moitié ses yeux. Facile pour elle de dénicher ce genre d'informations ? Ekaterina saisissait l'information, Aria n'avait guère besoin d'en dire plus. Comprenant cependant que la jeune fille en souhaitait pas forcément aller plus loin dans l'information, la championne décida de ne pas poser davantage de questions à ce propos. Son but n'était après tout pas de froisser la jolie Aria.

Ekaterina leva les yeux vers Cheschire et le remercia, lui offrant un sourire auquel le blond répondit, tournant par la suite les talons pour laisser les jeunes femmes discuter tranquillement. Discret, le borgne s'éloigna vers les cuisines, Ténéfix sur les talons. Cheschire avait la chance d'être épargné par les bêtises de la Ténéfix qui, complètement charmée par le majordome, lui prêtait sans cesse main forte. Ekaterina trouvait cela aussi étonnant qu'amusant : Cheschire était un véritable chuchoteur à l'oreille des pires Pokémon.

« Oh oui en effet, ça remonte. Je ne pense pas qu'il vous aura oublié, il est du genre à reconnaître ses amis. »

Elle devait après tout être l'un des rares bons souvenirs de son passé à Kanto, n'est-ce pas ? Mais avant de poursuivre plus longtemps, la jeune femme désirait être fixée pour de bon. Posant son verre sur la table, elle coula tranquillement son regard Aria, l'air neutre.

« Ce n'est pas son père qui vous envoie ? »

C'était direct mais Ekaterina pouvait au moins se vanter de savoir décrypter les expressions faciales. Elle saurait vite si la demoiselle face à elle mentait ou non. Cet endroit était l'havre de paix d'Andrej et Ekaterina comptait bien faire en sorte que personne ne tente de tout détruire.


blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Dim 10 Juin - 19:45
 

Ghosts
of the
past


Je suis soulagée que la championne ne pose pas davantage de questions concernant mon « métier ». Même s'il est facile pour moi de légèrement détourner la vérité, en disant que je travaille simplement en informatique ou peu importe, je n'ai pas forcément envie de mentir à la jolie Ekaterina qui agit de manière si sympathique avec moi. D'ailleurs, selon elle, Andrej ne m'aura pas oublié. Je souris en dégustant la première gorgée de mon thé glacé. J'espère qu'elle dit vrai.

Cependant, sa prochaine question me surprend. Son père ? Je ne suis pas certaine de comprendre où elle veut en venir. Andrej a-t-il des problèmes avec sa famille actuellement ? Cela fait si longtemps, je ne me souviens plus tellement de la relation qu'il avait avec ses géniteurs. Mais il me semble qu'il s'agissait de la raison de son départ, sauf si ma mémoire me joue des tours.

« Je ne suis pas certaine de comprendre. Pour quelle raison son père voudrait-il envoyer quelqu'un chez lui ?» Demandai-je sur un ton perplexe et interrogateur. « Enfin, je peux t'assurer que ce n'est pas mon cas. »

Je ne comprends pas. Et lorsque je ne comprends pas quelque chose, ça m'énerve. Kheops le voit bien à mon air, pourtant presque neutre, que quelque chose me tracasse. Il me fixe avec attention, en posant sa main sur ma cuisse, un air inquiet dans ses petits yeux de golem.

« Hm. Si vous avez besoin d'informations concernant sa famille, je peux probablement vous aider. Je suppose qu'ils se contactent quelque part. » Je pose mon index sur ma lèvre inférieure, et je me mets à réfléchir. Puis je secoue légèrement la tête.

« Pardon. Ça ne me regarde pas. »

Je me rattrape rapidement. Je ne sais pas si Ekaterina a envie de raconter ce genre de chose à une demoiselle qu'elle vient tout juste de rencontrer. Mais vu son air sérieux, j'ai l'impression qu'il se passe quelque chose d'important. Je n'aime pas envisager l'idée que mon ami et sa fiancée puissent avoir des ennuis.

Je reprends une gorgée de thé pour éviter de m'éterniser sur la question. Il est délicieux, ce thé.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Lun 11 Juin - 9:51

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Ekaterina l'observa sans piper mot, l'écoutant s'interroger sur la question de la championne d'arène. Visiblement, la relation entre Andrej et son père n'était pas sortie du foyer et c'était compréhensible. Andrej n'aurait sûrement pas crié sur tout les toits qu'il se faisait battre pour un oui et pour un non, n'est-ce pas ? Ces choses-là n'étaient pas simples à déceler. Dans tous les cas, les infimes expressions visibles sur le minois d'Aria suffirent à convaincre Ekaterina qui eut un léger sourire en coin, tout de même rassurée que personne ne tente de briser sa petite bulle de bonheur.

« Non, c'est bon, c'est tout ce que je voulais savoir. »

Répondit simplement Ekaterina, elle ne comptait guère raconter ce que son fiancé lui avait dit, ce soir de confessions qui les avaient rapproché. La jeune femme n'était pas de ceux qui racontaient ces choses-là sans avoir un accord derrière et elle se contenta d'offrir un petit haussement d'épaules à Aria qui, cependant, semblait comprendre que c'était indiscret. Ekaterina doutait grandement que le géniteur d'Andrej parvienne à retrouver sa trace dans les environs mais si tel était le cas, la jeune femme était prête à le renvoyer à Kanto à coups de pied aux fesses.

« Parlons plutôt d'autres choses. Et tutoyons nous. »

Fit la jeune femme en agitant une main devant son visage, un fin sourire aux lèvres.

« Tu te plais à Kishika ? C'est un village agréable n'est-ce pas ? Je ne pensais pas m'installer dans un coin aussi paisible, auparavant mais je suis bien contente d'avoir installé ma maison et mon arène ici. »

Ce qui la rendait heureuse, c'était d'imaginer son enfant plus tard qui vivrais dans un petit havre de paix comme Kishika. Chaque jour, du haut de son statut de championne d'arène, la jeune femme contribuait au bien-être des habitants et à ce que tout se déroule bien. C'était pour les villageois, pour Andrej, pour elle mais aussi pour assurer un beau début de vie à celui ou celle à qui elle donnerait vie.


blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Lun 11 Juin - 15:44
 

Ghosts
of the
past


Les doutes sont désormais disparus de l'esprit de la championne. Tant mieux. Je suis toujours un peu confuse suite à cette demande, je ne sais pas ce qui se passe avec le père d'Andrej mais je ne compte pas m'éterniser là-dessus. Si Ekaterina ne veut pas en parler et qu'elle le montre en changeant de sujet, c'est que cela doit être assez important et que donc, je n'ai pas à en savoir davantage. Ce qui est assez ironique comme façon de penser pour une pirate informatique, mais quand ça touche mes proches, je respecte totalement. Au moins maintenant elle sait que je suis disponible si elle a besoin d'informations, ou si elle doit retracer quelqu'un. C'est un véritable jeu d'enfant pour moi.

Je donne mon verre de thé glacé à Kheops. S'il veut goûter, il le peut. Je ne sais toujours pas comment ce spécimen arrive à boire ou manger vu qu'il s'agit d'un golem de pierres. Il est fascinant, ce petit bonhomme.

« Kishika est un village agréable, j'aime beaucoup y habiter. » Je marque une pause. « Je m'y sens plus à l'aise que dans les grandes villes. Étant donné que je voyage beaucoup, j'aime bien retrouver un peu de tranquillité en rentrant chez moi. »

Gringolem hoche la tête, acquiesçant mes propos précédents. Je trouve aussi que Kishika est un lieu parfait pour les Pokémons Spectres. La plupart d'entre eux n'aiment pas forcément les achalandages non plus, alors je pense à moi, tout en pensant à mes compagnons. Enfin, mon compagnon, pour le moment.

« J'ai vu sur le réseau Dusk que tu possédais un Noctunoir chromatique ? » Demandai-je sur un ton presque enfantin.

Lorsqu'il s'agit de spectre, je suis comme une gamine dans un magasin de jouets. On ne peut plus m'arrêter. Et là, je suis en face de la championne spectre en personne. Nous allons bien nous entendre, elle et moi, si nous avons cette passion commune.

« Mais je vois que tu possèdes aussi d'autres types de Pokémons. » Dis-je, en jetant un œil à son Crocrodil. « Je suppose qu'avoir une équipe variée est plus pratique pour affronter les champions d'arènes. »

Je pose ma main sur mon menton. Maintenant que j'y pense, il faudrait peut-être que je me trouve, un jour, des compagnons de différents types si je veux partir à la conquête des badges. Ce n'est pas prévu pour le moment, mais qui sait, peut-être que d'ici quelques mois je vais me décider. Lorsque je serai bien entraînée.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Mar 12 Juin - 9:10

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Ekaterina porta son verre à ses lèvres, se désaltérant tandis que la jeune femme lui disait à quel point les lieux lui plaisaient. La championne hocha légèrement la tête, comprenant tout à fait. Elle-même, avant qu'elle obtienne cet endroit ne cessait de voyager. Elle avait fait de nombreux hôtels, centre pokémon, dormant parfois chez des gens lors de ses expéditions. Avec Andrej ils n'avaient jamais eu avant ici un endroit où se poser, voyageant à travers la région en s'arrêtant des hôtels tout de même luxueux qu'il tenait à payer. Seulement, enfin, ils avaient leur chez-eux.

« En effet, il ne doit pas être loin... Noctunoir ? »

La jeune femme balaya les lieux du regard, cherchant la présence de son comparse. Après la suite des dires d'Aria, l'ambiance devint soudainement plus lourde. Quelque chose d'assez oppressant à quoi Ekaterina avait apprit à s'habituer. Se matérialisant doucement, le grand message de la mort fit son apparition sous les yeux des deux expertes spectrales. Le Pokémon chromatique coula son unique œil sur Aria, l'observant quelques secondes avant d'effectuer un petit hochement de tête en guise de salut.

« Voici Noctunoir, il est le chef d'équipe de mon arène qui se compose également d'un Viskuse, d'une Momartik, d'une Ténéfix, d'un Lugulabre ainsi que d'une Archéduc. Tu as d'ailleurs vu la Ténéfix tout à l'heure. »

Fit-elle dans un petit sourire tandis que Noctunoir lévita derrière le canapé, se plaçant derrière sa dresseuse. Crocrodil leva les yeux vers le grand spectre sans mouver davantage, l'observant avec un petit sourire aux babines.

« Et oui j'ai également une équipe plus variée, que ce soit pour les arènes ou pour pallier à différentes situations, expérimenter. Je suis spécialisée dans les Spectres mais étant également une chercheuse, je me dois de ne pas posséder que des Pokémon d'un unique type. »

Parlant de cela, voilà qu'un Pokémon fit son entrée. C'était Sepiatroce qui semblait toute rayonnante, faisant claquer son bec joyeusement. Elle salua Aria avec autant de chaleur avant de tendre un tentacule vers le Gringolem, l'air de l'inviter à la suivre. Le sourire affable, l'énergie omniprésente, elle semblait désireuse de lui montrer quelque chose.

« Ne le force pas Sepiatroce. » Ekaterina croisa le regard de sa Sepiatroce qui eut un petit rire. « Et sinon Aria, que comptes-tu faire au sein de Lumiris ? »


blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Mar 12 Juin - 10:03
 

Ghosts
of the
past


Lorsque Noctunoir apparaît soudainement devant nous, je ne peux m'empêcher de sourire. Il est tellement impressionnant, avec sa couleur violette, parsemé de rouge. Je n'ai jamais vu un Noctunoir lui ressemblant, c'est merveilleux de voir à quel point les Pokémons chromatiques peuvent être différents.

« Enchantée Noctunoir ! » Dis-je, sur un ton un peu trop enthousiaste.

Voir ce genre de Pokémon près de moi me donne encore plus envie d'agrandir mon équipe spectrale. Je ressens une énergie de satisfaction intense lorsque je suis entourée d'êtres fantomatiques. Je ne sais pas si c'est normal, ou si c'est juste moi.

Ekaterina me parle de son équipe qui semble bien équilibrée. Elle possède un Archéduc et un Lugulabre ? Je serais curieuse de les voir, mais je ne vais pas lui demander de me présenter tous ses Pokémons non plus. De toute façon, j'aurai d'autres occasions pour les voir. Je ne compte pas en rester là avec cette charmante jeune femme, elle est très sympathique et en plus c'est la fiancée de mon ami, je compte évidemment la revoir.

« Hm. Je réfléchirai à une équipe plus variée éventuellement. Mais pour le moment, mon cœur penche pour les spectres. Je me dois de l'écouter. » J'esquisse un sourire alors qu'un Sepiatroce entre en scène, demandant à mon Gringolem de le suivre.

Ce dernier sursaute et tombe sur mes genoux. Je lui tapote la tête en riant.

« Ne t'en fais pas Kheops. Sepiatroce n'est pas une ennemie, tu peux aller avec elle. » Je souris au Pokémon de type Psy et Ténèbres. C'est une créature très intéressante, j'ai souvent vu des Sepiatop, mais que très rarement son évolution.

Gringolem hésite un peu, mais me faisant confiance, il décide d'aller à la rencontre du Pokémon. S'il peut socialiser un peu, cela ne peut qu'être bénéfique pour lui. Il doit s'endurcir un petit peu, le golem.

« Tu as beaucoup de Pokémons, dis donc. Il faudrait que je m'y mette aussi. »

Et ses Pokémons semblent très sympas. Enfin, je ne les connais pas vraiment, mais la championne semble bien entourée !

« En arrivant à Lumiris, je comptais simplement repartir à neuf. Je commence tout juste mon aventure de dresseuse, et je compte bien devenir forte. Mais je verrai bien ce que cette région me réserve. »

Je sens que la vie me réserve des surprises. Je ne sais pas pourquoi, c'est un feeling. Un feeling plutôt agréable, même. J'espère que tout ira bien pour moi, dans cette nouvelle vie.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Mar 12 Juin - 10:33

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Ekaterina aurait volontiers présenté le reste de son équipe Spectrale à la jeune Aria mais dans ce grand endroit, ses Pokémon avaient tendance à faire leur petite vie. Archéduc était certainement avec Momartik à s'entraîner avec ses flèches, Viskuse près du ruisseau et Lugulabre à s'amuser dans les différentes chambres du manoir avec Felinferno. Seul Noctunoir était toujours là bien qu'invisible. Ekaterina observa longuement Sepiatroce et Gringolem, voyant que ce-dernier semblait tout bonnement apeuré par le grand calamar qui tentait de ne pas être trop brusque. Sepiatroce remercia d'une tape sur l'épaule Aria avant d'emmener Kheops à sa suite, l'amenant vers l'arrière du manoir.

Ekaterina eut un léger sourire alors qu'elle reportait son regard sur Aria.

« Un peu trop même mais c'est pour la bonne cause. A vrai dire, au total j'en possède treize. »

Elle n'avait jamais été particulièrement une amoureuse des Pokémon mais dans un monde comme celui-ici, on vivait toujours avec et au final, Ekaterina en avait besoin pour ses recherches. Certes, plus le temps passait et plus elle s'attachait à eux, leurs différentes personnalités, l'aide qu'ils apportaient et leur présence qui avait un quelque chose de réconfortant. Après tout eux, ils n'abandonnaient jamais leurs proches, n'est-ce pas ?

« C'est vrai que Lumiris est une région idéale pour repartir à zéro. En tout cas, ce sera au plaisir d'affronter tes compagnons spectraux, un de ces jours. »

Fit-la jeune femme dans un petit regard mutin. C'était quelque chose qu'elle appréciait, tester les nouveaux dresseurs.

« Ça te tente de faire un tour du manoir et du jardin ? »


blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Mar 12 Juin - 11:26
 

Ghosts
of the
past


Treize Pokémons ? En effet, c'est une belle petite troupe qu'elle a, la championne. Ça ne doit pas être tranquille tous les jours, ceci dit. Ekaterina me confirme que Lumiris est une bonne région pour repartir à zéro. J'hoche la tête en souriant, satisfaite de l'entendre. C'est tout ce dont j'ai besoin, repartir à neuf, me bâtir une nouvelle vie plus agréable.

« Lorsque mes Pokémons seront plus forts, on se fera un combat amical ! Je te défierai peut-être à l'arène un jour aussi, qui sait. »

Mais ce jour n'est pas encore arrivée. Avant de me battre, je veux être bien préparée. Je ne vais quand même pas me jeter dans la gueule du Lougaroc, comme on dit.

La jeune femme me propose ensuite de faire un tour du manoir et du jardin. J'accepte avec joie, intéressée de voir à quoi ressemble cette demeure. Pendant notre visite, Ekaterina et moi continuons de parler de tout et de rien, nous faisons plus ample connaissance et plus je discute avec elle, plus je la trouve sympa. Je comprends pourquoi Andrej a choisi quelqu'un comme elle, elle dégage quelque chose de spécial, dans le bon sens du terme.

« Entre mon modeste loft et ton manoir, c'est vraiment le jour et la nuit. » Dis-je en riant légèrement.

Après je n'ai pas à me plaindre, mon loft est très spacieux, lumineux et agréable. Je n'ai pas besoin de plus, il me convient parfaitement et il est tout juste assez grand pour pouvoir y héberger une équipe complète sans problème. Mais bon, un manoir, c'est un manoir. Et c'est pas mal du tout.

Je compte bien y revenir. Non pas pour le demeure, mais pour revoir Ekaterina, et bien évidemment Andrej. En espérant qu'il soit présent la prochaine fois.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Jeu 14 Juin - 4:10

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Un affrontement contre Aria ? Ce serait sûrement une belle opportunité, affronter une autre représentante du type Spectre, ça ne s'évitait pas. La jeune femme se redressa donc et alors, les deux demoiselles démarrèrent la visite des lieux. Noctunoir se dématérialisa, suivant secrètement les deux humains tandis que Crocrodil suivait d'un pas nonchalant, la gueule entrouverte, espérant qu'il tomberait sur de quoi manger durant cette visite.

« C'est vrai que c'est gigantesque ici mais j'ai eu de l'aide de la région pour bâtir cet endroit étant donné que notre jardin est également le lieu des combats d'arènes. J'avais aussi un peu d'argent en réserve alors, je ne me suis pas faîte priée, cela faisait un moment que j'avais besoin d'un coin tranquille comme celui-là. »

Expliqua la jeune femme tandis que petit à petit, elles approchaient de l'arrière du manoir. Finalement, la maîtresse des lieux poussa les portes donnant sur le jardin : le coin était paisible, spacieux et très bien entretenu par les bons soins de Cheschire, Ténéfix et Archéduc, plus particulièrement. Il y avait également un espace spécialement dégagé pour les combats d'arènes (ou les simples entraînements). Bordant le jardin à l'arrière, on pouvait voir le petit bosquet brumeux.

« Ah regarde, tu peux voir Archéduc et Momartik. »

Fit Ekaterina en pointant du doigt le duo. L'archère spectrale s'entraînait durement, tirant des flèches dans des cibles placées plus ou moins visiblement, certaines facilement atteignables et d'autres noms. Elle disparaissait, réapparaissait et se déplaçait vivement pour atteindre ses objectifs. Archéduc, puissante, parvenait même à modifier la courbure de sa flèche en plein vol et véridiquement, cela était terriblement classe. Momartik, elle, lévitait sur une branche d'arbre, l'air précieux, une main devant la bouche, un sourire charmant aux lèvres. Élégante, elle encourageait et félicitait Archéduc qui redoublait d'efforts.

« Et sinon Aria, tu as déjà une équipe spectrale définie ou tu captures selon tes envies ? »


blabla


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :



card : FicheJournalT-Card
Origine : Lavanville, Kanto
Groupe : Pulsar
Messages : 665
Stardust : 1065
Jeu 14 Juin - 15:57
 

Ghosts
of the
past


Je comprends mieux pourquoi Ekaterina possède ce manoir, elle voulait être tranquille en plus d'avoir son arène à proximité. Fusionner son domicile et son arène est une bonne idée. Les jardins sont également très jolis. L'équipe fait un très beau travail, je suis éblouie par la beauté du lieu que mes prunelles contemplent.

La championne me désigne deux autres de ses Pokémons ; Archéduc et Momartik. Ils sont captivants ! L'une d'entre elle tire des flèches spectrales, alors que l'autre se contente de léviter avec grâce. Les spectres sont tous si intéressants.

« J'ai quelques préférences, comme tout le monde. Déjà, si je pouvais dénicher un Mimiqui et un Ossatueur d'Alola, je serais comblée. Mais au fond, j'aime tous les spectres, alors je pense former mon équipe au feeling. »

Nous continuons de nous émerveiller devant les arbres, les plantes. Je pense que mes réactions sont un peu disproportionnées, mais bon. Nous discutons de tout et de rien, en apprenant de plus en plus à nous connaître. Mais toutes bonnes choses possèdent une fin.

« Je ne te dérangerai pas plus longtemps, il commence à se faire un peu tard. » Je souris à la demoiselle. « Tu diras à Andrej que je suis passée, et j'espère que l'on se recroisera bientôt. »

Je le pense réellement. Pouvoir échanger avec une personne qui partage ma passion, c'est le feu. (C'est une expression, parce que ma passion ce n'est pas le feu, hein). En plus, j'apprécie sa compagnie. Du coup, je compte bien la revoir, si possible, dans un futur proche.






FICHEJOURNALT-CARD
Aria discute en palevioletred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 1800
Stardust : 5847
Dim 22 Juil - 10:16

Les fantômes du passé
Feat Aria H. Kahay

Ekaterina hocha la tête aux propos de la jeune demoiselle qui avait deux idées précises pour les membres de son équipe. Un Mimiqui et un Ossatueur d'Alola, intéressant. Ekaterina avait elle-même de base songé à prendre un Ossatueur d'Alola avant de tomber sur une petit bougie chromatique désireuse d'être capturée. La jeune femme qui appréciait tout autant les talents d'un Lugulabre, avait finalement opté pour le capturer et à présent, il était l'un des piliers de son équipe.

Le reste du temps passa bien rapidement, Ekaterina était amplement satisfaite d'avoir pu rencontrer Aria, même par hasard. Elles s'entendaient visiblement très bien et la journée coula sous le signe de la connaissance, Ekaterina en apprenant davantage sur Aria et lui parlant d'elle-même. Elle lui raconta son parcours, veillant à omettre ou modifier les quelques points sombres de ce-dernier. Au final, ce fut terminé.

« Je l'en informerais. Rentre bien et à bientôt, Aria. »

Elle la salua de la main, léger sourire aux lèvres, attendant de voir la silhouette de la jeune femme disparue avant de refermer derrière elle. Un petit soupire de satisfaction s'échappa de la barrière de ses lippes : c'était bien de discuter mais un peu de calme, c'était également à prendre. Désireuse de se retrouver en paix avec la vie en son ventre, elle posa ses mains sur ce-dernier avant de s'éloigner pour monter à l'étage.


blabla


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.
» Les fantômes du passé [PV Eänlys Diansìn]
» Hortense ♣ Fantôme du passé [TERMINE]
» Les fantômes du passé [Terminé]
» Les fantômes du passé... [Pv Sonja - Peter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération