Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Pourquoi Tarzan as les cheveux courts ? [Pv Ayrton]
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 12 Juin - 13:35

ft. Ayrton SANTANA

Rush

Tarzan, montre moi ton torse.

Tu ne savais plus. Pourquoi. Tu étais venue. Dans cette forêt lugubre. Réfléchis. Réfléchis bien. Encore. Allez ! Ah. Bas non. Tu ne te souvenais plus. Fichu cerveau. Qui lâche quand il ne faut pas. Tss.

A quoi bon réfléchir ? Autant profiter. Tu regardais le décor. Angélique. Magnifique. Vert. Les pokémons se promenant. Jouant. Et toi. Spectatrice muette. D'une pièce. L'entracte n'est pas encore là. Tu n'es qu'au prologue. D'une pièce si particulière. Si ... Kangourex ? Tu ne connaissais aucun conte. Ni pièce. Tu n'es qu'une débutante. Une idiote.

Une ombre qui passe. Une ombre d'humain. Dans les arbres. Tu rêves. Réveille-toi ! Cela n'existe pas. Ne te perds pas. Reste sur le chemin. Non ! N'y vas pas !

La curiosité guide tes pas. Tu as perdu. Il est l'heure de commencer l'acte 1.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 287
Stardust : 744
Mar 12 Juin - 14:08
La liberté ! Gambader pieds nues sur l’herbe, sentir l’écorce rugueuse contre sa peau lorsqu’il monte aux arbres. Oh ! Un parecool sur une liane ! Oh ! Une liane! Hop ! Hop ! Hop ! Les pieds suspendus dans le vide, le vent s’engouffrant dans ses cheveux et un sourire béant affiché sur son visage, la sauvage traversait les cieux en voguant de liane en liane. Mais soudainement il heurta un piafabec et failli bien manquer la liane. Ah non ! En fait il avait manqué la liane et c'était écrasé dans le feuillage épais dans grand arbre aux grandes fleurs roses.

Le choc fut violent. Oh rien de traumatique pour le jeune sourd mais assez pour faire choir toutes ses pokeball au sol en contrebas devant une étrange jeune femme perdu dans les bois. Un princesse chantant avec les pokemon ? Ou une dresseuse avide de capture? Quel est son vrai visage ?

Drôle de rencontre pour le cradopaud, la medettika et le Riolu caché derrière elles qui bougèrent leurs tête en tous sens pour trouver Ayrton mais ils ne font virent que cette femme aux cheveux étincelants !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 12 Juin - 14:19

ft. Ayrton SANTANA

Rush

Tarzan, montre moi ton torse.

Des pokéballs qui tombent. Au sol. A tes pieds. Des pokémons. Qui en sortent. Étourdis. Désorienté. Cherchant en tout sens. Te fixant. Étonné. Désireux. Perdu. Tu ne savais que faire. Tu ne savais pas. Pas du tout. Du tout. A qui sont-ils. Tu avais vu. Une forme. Tu étais venue jusqu'ici. Un signe ? Bien sur. Que non. Idiote.

Tu regardes. Aux alentours. A tes pieds. Avant. Enfin. De lever les yeux. Regardant l'arbre. Des feuilles tombés. Au sol. Quelque chose as-t-il atterri ? Dans l'arbre ? Un humain ? Impossible. Tu ne savais pas. Comment monter. A cet arbre. Alors, tu t'humectas. Les lèvres.

_ Ohé ? Il as quelqu'un ? Montrez vous !

Idiote. Et si c'était un ... ennemi ? Triple idiote. Tu aurais voulu. Te baffer. Tu failli le faire. Tu te retiens. Avec difficulté. Tu augmentes le son. De ta voix. Essayant de te dire. Que la personne ne t'avais pas entendu.

_ Hé ho ? Dêpechez-vous. Je risque de m'énerver.

Tu regardais du coin de l’œil les pokémons. T'attendant à une attaque. Alternant avec l'arbre. Idiote. Pourquoi. Pourquoi étais-tu venu ?

Tss.

L'acte 1 se prolonge. La chute de l'un permet l’ascension de l'autre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 287
Stardust : 744
Mar 12 Juin - 15:09
Tous les pokemon ailés endormis dans l’arbre avait fuit ce doux feuillage, réveillé par ce boucan infernal dont le sourd était la source. Ou alors était-ce les cris de la jeune femme qui avaient effrayé les pokemon ? Personne ne le saurait et certainement pas le sauvage, qu’aucune voix n’atteignait.

Ayrton était accroché à une branche de cete arbre qui fut son sauveur. Une branche qu’il tenait d’une unique main, souriant devant cet échec en demi teinte. Bien évidemment, tout avait déjà échappé au sourd sans qu’il ne le conçoive. Ses pokemon était tombé, délivrés de leurs pokeballs heurtant le sol. Et lui il était là perché ignorant que la gravité déchirait déjà le bois en de multiple craquement sinistre. Ce fut finalement le destin qui repondit à l’appelle de l’ame perdu dans ses bois.

Les yeux ecquarquillé, il chuta, tombant entre Nash et ses pokemon surpis qui le fixèrent au sol une fois la panique passé. Rien de cassé évidemment ! Le jeune homme était solide c'était Le prérequis de tout casse-cou. Cependant il resta un moment au sol complètement étourdi, entouré par ces pokemon et cette mystérieuse femme dont le doux parfum emplissait ses narines.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 12 Juin - 15:25

ft. Ayrton SANTANA

Rush

Tarzan, montre moi ton torse.

Tu essayais d'apercevoir. Quelque chose. Le soleil dans les yeux. Seulement des points. Noirs. Stupide soleil. Stupide lumière. Tu regardais. Les pokémons. Qui regardaient. Ensemble. En l'air. Tu eus le temps de voir l'individu. Avant que la branche ne craque. Il tombait. Tombait. Tombait ! Tu ne pus rien faire.

Il atterrit. Sur les fesses. Un sourire aux lèvres. Pourquoi ? Aucune idée. Idiot. Homme stupide. Stupide homme. Aussi surpris que tu ne l'étais. Tu n'étais point gentille. Pas sans contrepartie. Mais tu restais. Sur tes gardes. Tu caressas du bout des doigts ta crosse. De l'autre, tu tendis la main. A l'individu. Un sourire. Gentillesse. Non. Machiavélique. Rancunier. Intrigué. Mais non de gentillesse. Être gentil synonyme de faiblesse.

Tu attendais. Qu'il prenne ta main. Peut-être était-il blessé ? Encore plus. De services. Tu adorais cela. Qu'on te soit redevable. Oui. Tu adorais que les gens. Aient des dettes. Et que tu en sois le juge.

L'acte 1 se termine, le rideau s'abaisse. L'entracte est présente. Chacun vaquant à ses occupations. Imaginant l'acte 2.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 287
Stardust : 744
Mar 12 Juin - 16:16
le sauvage resta quelques instant étendu au sol, le dos à même l’herbe humide, les yeux éblouis par les rayons claisemés atteignant sa rétine, l’esprit tournoyant dans un malstrom de confusion. Pourtant il souriait. Il était entouré de ses pokemon et ça suffisait à son bonheur. Après tout si il c’etait engouffré en ce lieux c’était pour leur faire découvrir un habitat proche du sien à Rosalia. Les arbres, une lumière pâle, une nature luxuriante et humide, la vie dans chaque recoin c’est ça qu’il voulait montrer à ses enfants.

Soburin avait accepté de le laisser s’aventurer seul ici, car il avait une famille maintenant, une famille qui pouvait prendre le relais sur elle par moment. Ainsi donc la balade forestière eu lieu et le voilà au sol, le dos endoloris, le sourit au lèvres. Le sourd ricana quelques seconde en sentant l’herbe sur sa nuque, les petites mains oser sur son corpset cette palle lumière traversant son esprit. Une lumière blafarde vite effacé par une main tendu dans sa direction. Une main fine, féminine, mais pas celle de sa mère... il l’aurait reconnu instantanément.

Reprenant ses esprit il leva le regard vers la femme aux cheveux rose et bondit en repoussant la main :

-Toi grand méchant loup «manwgeuw de pokemon » ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 12 Juin - 17:26

ft. Ayrton SANTANA

Rush

Tarzan, montre moi ton torse.

Tu ne savais pas. D'où sortait. Cet énergumène. Réfléchis. Il tombe du ciel. Il est idiot. En tout cas, il parait. L'être. Il semble sortir d'un conte. A qui ressemblait-il ? Tu as oublié. Tu oublie tout. Tsss.

Il reprend ses esprits. Il bondit. Repousse ta main. Prend la parole. Brusque. Effrayé ?

-Toi grand méchant loup «manwgeuw de pokemon » ?

Tu souris. Toujours. Tu bouges tes mains. Pour les mettre au dessus de toi. Et tu pousses un cri. Tu espères qu'il sera effrayer.

_ Je suis le grand méchant LOUP !

Tu rigoles. En toi même. Idiot. Jeune homme. Stupide. Et tu te rappelles. Tu le revois. Il tombait. D'une liane. Et tu te rappelles. Du conte. D'où il est tiré.

Tarzan.

Tu regardes son torse. Il as une éraflure. Laissant apparaître son torse. Ses cheveux sont ébouriffés. Il as des difficultés à s'exprimer. Oui. Il lui ressemble trait pour trait. Grotesque.

L'acte 2 se glisse entre les mailles du filet. Tarzan dévoilé. Face au prédateur avide qui montre ses crocs. Tâché de sang.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 287
Stardust : 744
Mar 12 Juin - 19:03
Les gestes de la femme étaient bien peu impressionnant sans le son censé brusquer le sauvage. Elle avait juste l’air ridicule, enfin pour Ayrton rien n’est ridicule en témoigne sa tenue. D’ailleurs et si la jeune femme était en train de mimer un truc? Peut-être voulait elle le prévenir de la présence d’un ursaring violent à sa poursuite ? Mais oui c’était évident ! Ça ne pouvait être que ça !

Sur le qui vive, le sourd bouge son regard en même temps que son meditikka. Les deux héros croisèrent leurs regards. Un sourire un pas. L’homme et son pokemon dépasse Nash, l’un tapotant son épaule l’autre pour sa jambe, en signe de réconfort et tandis que les deux compères s’avancent vers le mieux d’où vient la jeune femme, le Tarzan lache de sa voix étrange à l’articulat approximative :

-Newge nous défendre dame !

Et aussi étonnant que cela puisse paraître irréversible il obtin une réponse mais pas de medetikka, non, un cri flirterai sortant des tréfonds de là forêt mais sa évidemment il n’es put l’entendre !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 12 Juin - 21:23

ft. Ayrton SANTANA

Rush

Tarzan, montre moi ton torse.

Il ne semblait pas avoir compris. Réflexion. Réflexion. Idiot ? Il regarde à droite et à gauche. Tu baisses. Les bras. Un poil désespéré. Comment te comporter ? Que faire ? Tu ne savais point. Point du tout. Ils te dépassent. Mettent leurs jambes, bras, que sais-tu sur toi. Tu ne comprend. Point.

Il parle. Ce Tarzan. N'ayant pas encore vu. La balafre. De son tee-shirt. Tu essayes. De comprendre. Vraiment.

-Newge nous défendre dame !

Te défendre. De quoi ? Stupide. Tu fronces les sourcils. Te retournant. Les regardant. Et tu comprends. Enfin ! Tu cognes ton poings contre ta paume. Mais oui ! Pardi ! Il est sourd ! Tu te sens soulagée. D'avoir compris. Tard. Mais tu as compris. Mieux vaux tard que jamais. Et pourtant. Tu ne peux te reposer. Sur tes lauriers.

Un son. Un hurlement. Un cri. Ah. Un Ursaring ? Sérieusement ? Tu aurais mieux fait. De végéter dans la prison. Au lieu d'explorer le monde.

L'entracte survient. Le troisième acte sera le dernier. Le prédateur se retourne. Pour s'opposer à un autre. Son morceau de viande étant le trophée.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 287
Stardust : 744
Mer 13 Juin - 22:36
Le sauvage tourne la tête de tous les côtés comme s’il percevait la multitude de cris s’elevant des alentours. Des cris terrifiants... on aurait dit une meures d’usaring... un endroit où personne ne pourrait survivre facilement. Pourtant ses yeux ne trompait pas le sourd... il ne voyais rien ! Comme un animal sauvage il renifla l’air espérant capter l’odeur de ses pokemon prédateurs. Mais rien juste ses quelques feuilles volant avec le pollen et quelques plumes, porté par un vent à vous glacer le sang.

Avec une expression neutre, Ayrton haussa les épaule avant de ramasser une pierre. Il fit encore quelques pas avant de s’imobilier, continuant un temps de faire sauter le caillou dans sa main. La meditikka regardait les cieux fixant là cimes des arbres d’un regards intrigués tandis que derrière Nash, Rain et Rafaelu se rassurait mutuellement en sautant dans les bras l’un de l’autre avec un regard paniqué.

Le sauvage baissa son regard vers son pokemon, suivant simplement son regard, acquiesçant avec un sourire satisfait :

-Toi sentir eux... hum !

Sans plus de cérémonie le sourd lança violement la pierre dans le feuillage d’un arbres révélant la supercherie. Une famille de Pijako prirent la fuite devant cette attaque surprise, fuyant la peur au ventre en hurlant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 14 Juin - 12:45

ft. Ayrton SANTANA

Rush

Tarzan, montre moi ton torse.

Tu réfléchissais. Tes doigts. Caressant ton menton. Essayant. De ne pas rire. Tu arrêtais. Reprenant ton sérieux. Tu toussas. Regardant l'individu. Il regardait. Partout. Dans une posture. De combat ? Drôle. Très drôle. Les cris continuant. Bizarre. Très.

Il te regardait. Son pokémon. Deux d'entre eux se tenaient. Chacun dans les bras de l'autre. Peur ? Tu penchas la tête. Les regardant. Avant de reporter. Ton attention. Sur le Mediktikka. Qui regardait en l'air. Tarzan le fit aussi. Il pris un caillou. L'envoyant. Des Pijako. Ce qui expliquait le cri d'un Ursaring.

Tu souris. Piochant dans ta sacoche. Sortant une sucette. Tu passas devant Tarzan. Lui donnant. La sucette. Gout pomme. Comme lui. Couleur vert. Couleur nature. Couleur découverte. Une sucette. Pour augmenter. Sa dette. Envers toi. Tu partis.

Te retournant une dernière fois. Pointant du doigt son torse. Pointant le tien. En essayant d'imiter. Des balafres. Espérant. Qu'il ait compris. S'il rentrait dans cet état. Qui sait ? Les autres. Rigolant. S’inquiétant. Tu repris ta route. Tes cheveux voletant. Sortant de cette forêt. Maudite. Forêt. Tu le sentais. Tu reviendrais. Pas aujourd'hui. Tu voulais te reposer. Dormir.

La scène se termine. Le théâtre éteint ses lumières. Les acteurs saluent. Les spectateurs s'en vont. Repartant chez eux. Chacun de leurs côtés.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 287
Stardust : 744
Dim 17 Juin - 15:39
Une supercherie ! La vérité avait éclaté. La femme n’était pas traquée. Tout le monde était en sécurité. Alors la femme sorti une confiserie et la confia au sourd comme pour le remercier. Enfin c’est en ce sens qu’Ayrton interpréta le sourire de la jeune femme, et sa douce main généreuse. Le sauvage n’eut aucun mouvement de recul face à la dresseuse. Il c’était habitué à sa présence, avait apprécié son doux parfum et son sourire. Elle lui rappelait Soburin. Et alors tandis qu’elle repartait, il frappa la paume de sa main contre sa tête en ce rappelant pourquoi il c'était aventuré ici.

Le sourd capta le regard de la jeune femme alors qu’elle se retourna une dernière fois pour lui faire quelques signes incompréhensibles. La réponse fut toute trouvée et retransmise en langage des signes avant de lui faire un au revoir de la main et de retourner à sa quête originelle : Trouver des baie pour sa mère !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Glory & the Whole World.
» Enfin ! Vous me connaissez ! Pas besoin de m'intituler !
» Liste des célébrités plastifiée : femmes
» Saber Milena [Terminé] (excusez moi pour la longueur --')
» Maïwenn gambade [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération