Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Chaleur et luminosité cémétérial [avec Roy Lamb]
avatar
Team :

card : card
Messages : 332
Stardust : 985
Jeu 14 Juin - 12:39
Chaleur et luminosité cémétérial [avec Roy Lamb] – réponse n°1

Leonard était revenu au Cimetière de l’âme. Après la joie provoquée par l’évolution, l’excitation était retombée. Les questions étaient revenues dans la tête du futur chercheur et il avait décrété que le temps d’apporter des réponses était venu.

Des premiers éléments de réponse avait tout de même vu le jour, du bout de la pointe effilée de la deuxième épée. Des traits qui, assemblés, avaient donné naissance à un prénom : Marius.

« Tu t’appelles donc Marius. Enchanté, Marius. »

Son expérience des batailles étaient revenus dans sa tête. Il se voyait déjà affronter une deuxième arène, pour prouver à Capucine et lui-même qu’il avait des capacités. Il ne pouvait pas dire « Stella et Marius, attaquez de cette façon ! » Non, c’était beaucoup trop long.

*Stella et Marius. S et M. S’aime. Sème. S’aimer l’un l’autre. Semer les actions et récolter le fruit de leurs efforts. C’est intéressant tout ça. *

Accaparé par ses pensées, il arriva au Cimetière où il se dirigea vers le bâtiment où travaillait les gens qui s’occupaient du cimetière.

« Bonjour. J’aimerais quelques renseignements sur un de vos occupants. »

Les sourcils de l’adulte au visage mal rasé répondirent à Leonard. Dans sa tête, il se demandait encore sur quel énergumène il était tombé.

« J’ai participé à un rituel l’autre nuit pendant lequel Stella, mon ancienne monorpale, a trouvé son âme-sœur sous l’épée répondant au nom de Marius. Ils sont ainsi devenus dimoclès. Donc, ce que j’aimerais savoir, c’est qui se cache derrière Marius. J’aimerais connaître son histoire. Est-ce que vous pensez que vous pourriez me trouver au moins son nom de famille ? »

Visiblement, l’adulte mal rasé soupesait la question. Est-ce qu’il trouvait résonnance dans l’histoire de Leonard ? Est-ce qu’il avait pitié de lui ? Est-ce qu’il s’ennuyait ? Peu importait la réponse car il répondit qu’il allait vérifier sa base de données. Il lui demanda alors d’attendre pendant qu’il disparaissait.

Esmeralda (stari) apparut devant le champ de vision de Leonard. Elle lui faisait signe de se retourner. Des visiteurs approchaient.

« Oh, bonjour, Roy. Qu’est-ce que tu fais ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : Fiche ~ T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 140
Stardust : 264
Jeu 14 Juin - 20:47
Bon, récapitulons la demie-journée qui vient de s'écouler. Se perdre dans les Bois Hurlants en tentant de rattraper Salem, check. Adopter un Zorua sauvage blessé alors que tu n'avais absolument pas prévu à la base de revenir de Fort-des-Songes avec ne serait-ce qu'un pokémon en plus, check. Ah, et en parlant de revenir : rater le train pour Voltapolis, check.

Soupir.

Clairement, c'est pas mal pour une seule matinée, et je sens bien que c'est loin d'être terminé. Dans mes bras, le petit Zorua s'agite en tentant de trouver une position plus confortable. L'infirmier du centre pokémon a été clair, il faut qu'il sollicite sa patte le moins possible aujourd'hui, le temps que sa blessure guérisse complètement. La médecine fait des progrès, pas des miracles, et on ne sait pas encore tout soigner d'un claquement de doigt. Résultat : une patte bandée, un baume à l'odeur douteuse et l'interdiction de le faire marcher. Sachant qu'il panique complètement à l'idée de rentrer dans sa pokéball...

- "Arrête de me mordiller le poignet, boule de poils, tu me fais mal. Je sais que ça te gratte, mais c'est pour ton bien !"

Après un regard méfiant, le pokémon se calme un peu, et je peux enfin marcher normalement. Enfin, pour l'instant, car ces moments de répit ne durent en général que quelques minutes. Heureusement, je suis presque arrivé à destination : le cimetière. Oui, oui, encore. Il faudra que je prenne un abonnement à cette vitesse, je suis en train de devenir un habitué. Mais au moins, cette fois c'est en plein jour, et je ne compte de tout façon pas me balader encore entre les tombes.

Non, c'est juste que j'ai toute l'après-midi à tuer avant le prochain train, et que je voudrais revenir voir le gardien. Le type était vraiment cordial, et je lui demanderais bien quelques conseils en plus pour gérer Salem. Et le Zorua aussi, tant qu'à faire. Lorsqu'on avait discuté la dernière fois, il avait évoqué quelques conseils généraux, mais vu son boulot il doit en connaître un rayon niveau pokémons Spectre et Ténèbre.
Néanmoins, une voix familière interrompt mes réflexions.

"Tiens ? Leonard, c'est toi ?"

Impossible de se tromper, c'est bien le jeune homme de la dernière fois, avec son Stari et son Dimoclès. Je ne peux m'empêcher de sourire à cette rencontre inattendue : je ne m'attendais pas à le recroiser si vite après ma petite sortie en catimini de l'avant-veille. Mais qu'à cela ne tienne, je suis plutôt content de le voir.

"Comment ça va depuis la dernière fois ? Stella est en forme ?"

Au final, je m'étais éclipsé avant d'avoir pu discuter des évènements autour de son pokémon, et le revoir avivait de nouveau ma curiosité.

"Ce que je fais là est une longue histoire... J'ai raté mon train pour rentrer chez moi, alors je suis forcé de patienter ici. Du coup, je comptais en profiter pour demander quelques conseils au gardien du cimetière à propos de certains pokémons... Remuants."

Pas besoin de faire un dessin, le Zorua s'agite une fois de plus en tentant de se camoufler en Racaillou, avec un succès mitigé. Encore heureux que Salem et Zyl fassent un somme dans leurs pokéballs, sinon ça ferait sans doute beaucoup.
Ah, et j'ai laissé tomber les répliques théâtrales pour le moment : le rôle de mystique collait bien avec l'ambiance de la dernière fois, mais là non.

"Et toi, qu'est ce que tu fais de nouveau près de ce cimetière ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 332
Stardust : 985
Sam 16 Juin - 10:40
Chaleur et luminosité cémétérial [avec Roy Lamb] – réponse n°2

« Ca va très bien, merci de demander. Quant à Stella, j'ai l'impression qu'elle n'a jamais été aussi bien. Comme si elle avait enfin trouvé un peu de bonheur dans son passé bien ténébreux et douloureux. »

Les émotions défilent. D'abord un petit rire suite à l'écoute de la mésaventure de Roy. Puis de la surprise en découvrant le zorua essayer de se transformer en racaillou. Est-ce qu'il copie simplement l'aspect ? Est-ce qu'il copie également les traits de caractère et les techniques ? Plusieurs questions se bousculent dans sa tête et c'est finalement une question qui lui est posé à lui. Ses interrogations attendront donc.

« Je suis revenu pour essayer de découvrir le passé du compagnon de Stella. Je me dis qu'il serait intéressant d'apprendre qui était Marius avant de devenir une âme habitant une épée. Peut-être qu'en connaissant son passé, moi, Stella et Marius pourront développer nos compétences. Pour utiliser une image facile, peut-être trouverons-nous comment aiguiser nos lames. »

Leonard observe à nouveau le zorua remuant. Les questions reviennent tandis que d'autres viennent s'ajouter. Il se rappelle de Zyl, le abra qui était présent lors de la nuit du rituel. Des scénarios commencent à se jouer dans sa tête. Il imagine des batailles pokemons et comment ils les joueraient. Il reste naïf et innocent, mais les mésaventures de son premier voyage l'ont obligé à reconsidérer certaines données.

« Heureusement que je sais que tu es une bonne personne. Parce que, entre tes habits noirs et tes pokemons, il y aurait de quoi créer un vilain. »

Un sourire innocent ponctue sa tirade.

« Je veux dire, entre Zyl et sa technique de téléportation, et avec ton pokemon dans tes bras qui peut changer d'apparence. Il y aurait de quoi semer la confusion chez ton ennemi. Tu pourrais lui faire perdre la tête, à lui et ses pokemons. »

Ses sourcils se froncent. Une stratégie commence à naître. Tout du moins une particularité des dimoclès qu'il aimerait mettre en pratique.

*Y a-t-il une limite dans la distance que Stella et Marius peuvent mettre ? Est-ce que le lien se perd ou s'affaiblit ? *

« En tout cas, quelle chaleur ! On ne reconnaîtrait pas ce cimetière effrayant comme on l'a expérimenté lors du rituel auquel on a assisté, n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : Fiche ~ T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 140
Stardust : 264
Sam 16 Juin - 14:26
La remarque du jeune homme et tellement incongrue que je ne peux m'empêcher d'éclater de rire. Bonne personne, vilain ? L'habit qui fait le moine ? On doit avoir cinq ou six ans d'écart à peine, mais sa naïveté est presque touchante. Certes, la perte de ma mère et mon expérience désagréable chez les Rockets m'ont beaucoup affecté, mais je ne rappelle pas avoir été aussi innocent vers mes 17-18 ans.

Il y a tout de même une part de vérité dans ses paroles : les gens jugent beaucoup sur l'apparence, et les clichés sur la correspondance entre les dresseurs et leurs pokémons ont la vie dure. Et clairement, j'en joue aussi : ce n'est pas pour rien que je me suis construis ce masque d'homme de spectacle, de magicien. Attire l'attention sur le superficiel, laisse les gens te mettre dans une petite case rassurante, et tu auras la paix.

- "Ha ha ha ! N'exagérons rien, je ne suis qu'un simple magicien à mes heures perdues. Effectivement, j'apprécie les pokémons malicieux ou capables de jouer quelques bons tours, mais rien de plus. Dans la vie, je suis prof particulier de maths, tu sais, rien de bien extraordinaire. Cela dit, je suis content de voir que tu as apprécié ma petite sortie en douce de la dernière fois." dis-je avec un clin d’œil.

"Et puis regarde les champions d'arène de type Spectre ou Ténèbres. Ce ne sont pas des criminels juste parce qu'ils arborent un style qui leur est propre, si ? Au contraire, ils ont plutôt respectés pour leurs compétences en combat."

Cela dit, je vais quand même éviter de lui montrer Salem, juste histoire d'être sûr. Les Skelenox n'ont clairement pas bonne réputation, même parmi les Spectres, et elle est difficile à gérer de toute façon. En parlant de ça, le gardien sors de la petite bâtisse à l'entrée du cimetière et s'approche de Leonard. Il me salue cordialement au passage, non sans avoir jeté un coup d’œil étonné au Zorua qui s'agite dans mes bras.

Je les laisse discuter en me mettant un peu en retrait, non sans laisser traîner une oreille. Cette histoire d'âme jumelle m'intéresse toujours, et je serais curieux d'en savoir plus en attendant mon tour. Me tournant vers l'entrée du cimetière, je ne peux que constater que le jeune homme a raison vis à vis de l'ambiance qui y règne. C'est littéralement le jour et la nuit, si je puis dire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 332
Stardust : 985
Dim 17 Juin - 12:30
Chaleur et luminosité cémétérial [avec Roy Lamb] – réponse n°3

« Professeur de mathématiques le jour, et magicien le soir. Ça ressemble effectivement plus à une double vie de super-héros. »

Leonard se retourne, pensant voir le responsable du cimetière arriver. Il a du se tromper.

« C'est vrai que je me fais des images des maîtres d'arène. Il faudrait que j'aille les affronter dans leur arène. Ça me permettra d'en apprendre plus sur ces pokemons traînant une noire réputation. Ce sera un bon entraînement pour ma future carrière. »

Cette fois par contre, le responsable du cimetière arrive bien dans leur direction. Leonard s'excuse et écoute les résultats des recherches. Le recensement a donné lieu à trois Marius. Le responsable explique qu'à part leur prénom, nom et dates de naissance et de mort, il n'a pas grand chose d'autres à lui donner. Il lui conseille d'aller se renseigner à la mairie pour plus d'informations. Leonard le remercie et observe une nouvelle fois la feuille sur laquelle est écrite les noms des trois Marius et leur emplacement dans le cimetière.

« Roy, est-ce qu'une promenade dans un cimetière sous un soleil de plomb te plairait ? »

La proposition est étrange. Une accumulation de mots qui rejette toute idée de plaisir. Même pour tuer le temps en attendant le prochain train. Pourtant, Leonard ne va pas laisser la météo lui dicter ses actions. Dans ce cas-là, autant rester chez soi, jouer à des jeux sans intérêts et abandonner tout plan de carrière et autres rêves.

« J'aimerais me rendre dans cette allée-là. Il me semble que c'est très proche d'où a eu lieu le rituel de l'autre nuit. Je me dis que ça réveillera peut-être des souvenirs. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : Fiche ~ T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 140
Stardust : 264
Dim 17 Juin - 22:27
- « Tu envisages de devenir dresseur professionnel ? »

Personnellement, faire le tour de la région pour défier toutes les arènes ne m’attire pas plus que ça. Bon, il faut dire que je ne me suis jamais penché sérieusement sur les combats pokémons pour l’instant. Si je me lance là dedans, ce sera probablement pour affronter les champions de type Psy et Spectre, qui m’intéresse particulièrement. Le combat serait presque accessoire, en fait, un prétexte pour entrer en contact avec eux et bénéficier de leurs expertise. Le champion du type Psy notamment pourrait être très précieux pour mon enquête personnelle…

Je suis tiré de mes réflexions par la question de Leonard.

« Dis comme cela, ça n’a pas l’air folichon… Mais c’est important pour toi, j’imagine. Enfin, toi et le duo Stella-Marius. »

J’hésite quelques instants, mais la proposition me convient. Ce sera l’occasion de discuter et d’en apprendre davantage sur ce pokémon Spectre un peu particulier. Et comme j’ai plusieurs heures devant moi et que le gardien devrait rester dans le coin…

« Pas de problème, j’ai encore le temps avant le prochain train pour Voltapolis, alors autant te donner un coup de main. Zyl, est-ce que tu saurais nous reconduire jusqu’à la stèle de la dernière fois ?»

Mince, j’ai tellement l’habitude qu’il soit là que je me suis adressé à lui alors qu’il est dans sa pokéball. Avec un soupir amusé, je le fais donc sortir avant de réitérer ma question. Le Kadabra contemple silencieusement le jeune homme et ses pokémons pendant quelques secondes, avant de hocher la tête à leur encontre. En revanche, il me fait savoir par onde télékinétique qu’il n’est pas sûr de lui. On dirait bien qu’il va falloir explorer un peu.

« Ah, j’allais oublier, ton pokémon n’est pas le seul à avoir évolué ! » dis-je avec une fierté non dissimulée dans la voix, avant d’inviter le groupe à entrer dans le cimetière avec un geste du bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 332
Stardust : 985
Mer 20 Juin - 12:44
Chaleur et luminosité cémétérial [avec Roy Lamb] – réponse n°4

« Non, je ne veux pas devenir dresseur professionnel. En fait, si je veux affronter les arènes, c’est pour apprendre le plus possible. Connaître tous les types de pokemons. Connaître leurs techniques. Mais également comment contrer ces techniques et donc, faire en sorte que ma petite famille devienne plus puissante. »

Leonard regarde le ciel avec son soleil de plomb puis ajoute :

« J’aurais besoin de tout cela quand j’irais explorer les cieux inconnus et les abysses insondées. »

En plus d’avoir les informations pour trouver la première tombe, la petite troupe va pouvoir ajouter l’aide de Zyl, le abra de Roy… Qui est en fait devenu un kadabra !

« Félicitations à vous deux. Zyl a gagné en charisme. »

Dès la première allée traverser, Leonard pense déjà à la fraîcheur que l’ombre pourrait prodiguer ainsi que la fraîcheur de l’eau qui pourra rassasié sa soif. Mais il met ses besoins de côté et se concentre sur sa quête. Car sans difficulté, une quête n’est plus qu’un fait divers.

Assez rapidement, le petit groupe retrouve l’endroit où a eu lieu le rituel. Enfin, heureusement que les informations du gardien et la mémoire de Zyl sont présents. Car de jour, sous ce soleil beaucoup trop lumineux, il ne reste aucune trace du cercle des funécires ou du phénomène paranormal auxquels ils ont pu assister.

« Marius ! Est-ce que c’est ici que tu as été enterré ? »

L’épée hantée s’approche, quittant presque à regret la complicité de Stella qui préfère observer le cimetière depuis les hauteurs. Marius vole au-dessus de la tombe, il semble lire le nom qui est accolé au prénom. Il tourne autour de la tombe puis trace finalement un « ? » dans la terre maltraitée par la chaleur.

« Tu ne sais pas ? Ok. Allons à la deuxième. Peut-être que des souvenirs te reviendront. »

Leonard regarda les informations que le gardien du cimetière lui avait confié.

« Génial. Les deux autres tombes semblent se trouver à l’opposé de notre direction… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : Fiche ~ T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 140
Stardust : 264
Mer 20 Juin - 21:21
Hum, il souhaite simplement devenir plus fort, ce que je peux tout à fait comprendre. Dans le but d'explorer des coins reculés, ce que je conçois tout à fait aussi. L'appel de l'inconnu, la soif de la découverte... Ce sont de puissants moteurs, mine de rien, et il faut effectivement une sacrée équipe pour s'en sortir dans des zones dénuées de toute civilisation. Ainsi qu'une solide motivation.

Puisqu'on parle de motivation, la mienne flanche un peu sous les assauts de la chaleur ambiante. Finalement, je préférais le cimetière de nuit, avec son ambiance à la fois solennelle et emplie de mystères... L'avantage, c'est que le Zorua s'est bien calmé avec une température pareille, ce qui rend son transport plus supportable. Encore heureux, car sa fourrure me tient bien chaud.

Arrivée sur place, c'est chou blanc. La lame hantée n'a pas l'air de se souvenir de quoi que ce soit qui pourrait nous aiguiller, et la stèle à demie-effacée ne révèle aucune information supplémentaire. Je le sens mal, ce coup là. Et si rien ne lui revient, on va faire comment ? Non, parce ce que vadrouiller en plein cagnard pour rien ne m'enchante pas spécialement, même si c'est pour la bonne cause.

- "Hum... Tu es sûr que c'est la bonne méthode ? Si Marius n'a pas beaucoup de souvenirs, je ne pense pas qu'on puisse arriver à un résultat probant. Déjà, il n'a pas spécialement réagi aux trois noms de famille ni aux dates, si ? Les stèles ne comporteront probablement pas d'autres éléments. Sans compter que tout le monde ne connait pas à l'avance l'endroit exact où il sera enterré, donc aller sur place n'est pas forcément utile..."

Certes, il y a toujours la possibilité que les tombes aux alentours soient des personnes qui lui sont apparentées, et cela pourrait créer un écho en lui. Mais si ses souvenirs à propos de lui-même sont confus ou absents, ceux vis-à-vis de ses proches... Non, définitivement, ce n'est pas l'approche la plus efficace.

Songeur, je repense à ce que me disais Leonard la dernière fois. La Monorpale qui prenait possession des humains qui touchaient sa lame. La voilà peut être, la solution ! Maintenant que la psyché du pokémon est plus stable, ça permettrait peut être d'en savoir un peu plus sur le duo sans trop prendre de risques... Que Marius puisse communiquer ce dont il se souvient par images, ou quelque chose comme ça...

Alors que je partage ces réflexions avec le jeune homme, Zyl secoue la tête, désapprouvant clairement ma proposition. Cependant, ce n'est pas non plus un refus catégorique...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Vieille histoire irlandaise
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération