Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un vent de fraîcheur. // ft. Marek
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 21 Juin - 9:07






Un vent de fraîcheur.

C’était la première fois que j’apercevais les quais de Sunyra d’aussi près, d’ordinaire je ne pouvais que les entrevoir depuis ma baie vitré – ce qui n’avait rien de comparable de toute évidence. Bien que je ne fusse guère homme à m’émerveiller sur un paysage, je devais bien admettre que la vue était belle, relaxante et l’ambiance assez enivrante. L’odeur du vieux port, du sel, de la mer couplée à d’innombrables autres telles celles de poissonneries, mais aussi de bistros qui commençaient à ouvrir. J’eus alors le sentiment d’avoir été bien idiot en ne venant pas ici plus tôt
 
Cela dit le trajet pour descendre de mon appartement jusqu’à l’embarcadère prenait un bout de temps, je me serais volontiers épargné toute cette marche. Si seulement je trouvais le courage de parler à ce maudit chauffeur, mais la crainte de découvrir tout ce qu’il pouvait bien savoir sur moi me paralysait. L’éviter devient de plus en plus dur, cette situation est intolérable. Hier soir en rentrant à la maison, j’ai trouvé un petit paquet sur la table : une boite en carton recouverte d’un papier cadeau blanc et verrouillé par un ruban rouge. Sur le cadeau se trouvait un message « En espérant que votre état s’améliore Monsieur. » signé de son nom. Mon épaule devenait moins douloureuse mais j’avais encore besoin de mettre une attelle. Le présent en question était une étrange perle, luisant d’une teinte mauve qui m’était familière ; je n’avais aucune idée de ce que pouvait bien être cet objet, dans le doute je le rangeai dans un tiroir.
 
« -Entrez entrez messieurs, dames ! Ne soyez pas timides, venez vous mesurer à de parfaits inconnus et raflez le gros lot !! Les règles sont simples, si si je vous jure, vous entrez, vous misez, vous gagnez ! Rien de plus simple messieurs, dames ! »
 
Cette annonce grotesque me signala que j’étais arrivé à destination : le Gré du Vent. Ce navire relativement moderne se trouvait être un terrain de combat, il suffisait de parier une somme et d’attendre qu’un adversaire relève le défi en suivant la mise. Défier n’importe quel dresseur au détour d’une rue ne m’intéressait guère, je préférais de loin un match bien organisé et avec un minimum d’enjeu pour motiver l’adversaire.
 
J’escaladai le ponton du bateau et tendait un billet de 50 pokédollars au vieux loup de mer capitaine du navire. La somme n’était très haute, je ne surestimais pas mes pokémons. Le bonhomme me fit un large sourire, me félicita pour ma sage décision et m’invita à prendre place sur un côté du terrain en attendant mon futur adversaire. Son regard lui ne me trompa pas, il fixait mes talons hauts avec un certain mépris. Toutefois je m’exécutai sans m’en soucier et l’entendis alors déblatérer son baratin commerciale stupide.
 
« -Qui oseras affronter le terrible homme en costard pour la somme de 50 pokédollars ?? »  
 
J’attendis patiemment qu’un challengeur se présente en supportant tant bien que mal la voix cassée du capitaine.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : TcardJournalPrez
Origine : Akala
Groupe : Pléiade
Messages : 452
Stardust : 1217
Jeu 21 Juin - 18:10

   
Un vent de fraîcheur
Feat Gianni Lucretius

Tu errais sans but dans la ville, ayant besoin de prendre l’air. Tu ressentais le besoin de te défouler, mais tu ne savais pas quoi faire pour ça. Ce sentiment de culpabilité et de colère contre toi même ne voulait pas te quitter. Pour toi, ton frère était mort à cause de toi et de ton égoïsme, tes caprices avaient fini par être fatale. Tout ceux que tu approches se brisent sous ton passage. Tu n’apportais que le malheur autour de toi.

Tu étais soudainement attiré par un attroupement. Curieux, tu décidais de t’approcher, voulant voir de quoi il s’agit. C’était un bateau avec un terrain de combat. Tu étais un peu dubitatif face à l’annonce mais un dresseur s’approcha, déposant la somme d’argent dans les mains du propriétaire du bateau. Tu le toisais, un portait un costume assez sévère, il n’a pas l’air d’être là pour déconner.

Le capitaine appelait un challenger. Tu réfléchissais rapidement dans ta tête, après tout ça pourrait être un bon moyen de te défouler. Tu inspirais un grand coup avant de te jeter à l’eau. Tu franchissais le ponton et t’approchait avec un regard déterminé. Tu déposais la somme d’argent dans les mains du capitaine avant de prendre place sur le terrain, à l’opposé de ton adversaire.

- Ça tombe bien, j’avais besoin de me défouler un peu.

Tu attrapais une pokéball dans ta poche et la lançait, envoyant Amon ton Typhlosion au combat. Le pokémon feu rugit, faisant jaillir ses flammes de son dos. Tu souriais à ton adversaire, faisant un signe de la main.

- A toi l’honneur.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 22 Juin - 7:33






Un vent de fraîcheur.

L’attente fut tout à fait raisonnable, un jeune homme bronzé aux cheveux blancs et l’air maussade marcha sur le pont du navire jusqu'à se positionner face à moi. Son regard me troublait, vide mais affichant quand même de la détermination. Pas de salutation, de présentation, rien qu’une invitation au combat. Il me tutoyait, je déteste qu’on me tutoie.
 
« -C’est bien aimable de ta part jeune homme. »
 
Je ne lui renvoyai pas son sourire. L’air de mon visage n’était pas particulièrement froid, je dirais juste qu’il était neutre. Mon regard se posa sur l’immonde hérisson de feu gras et grotesque – une touche habituelle de dégout transpira peut-être brièvement de mon expression – puis revint sur cette personne.
 
Férosinge mon premier choix fut désigné pour ce combat ; je n’avais absolument rien d’avantageux à opposer aux types feu actuellement. Koko débarqua de notre côté du terrain, un genou à terre et le regard se baladant d’un bout à l’autre du navire. Une certaine fierté m’envahit en voyant que ma Férosinge analysait enfin une situation au lieu de sauter tête baissée sur son adversaire, ses exercices quotidiens portaient leurs fruits.
 
La corne de brume retentit alors lourdement, annonçant le début du match. Koko prit les devants et engagea en glissant au sol pour faucher la jambe gauche du Typhlosion, un balayage efficace sur une bête aussi lourde et imposante, qui perdit l’équilibre. L’ennemi dut mettre un genou à terre pour ne pas s’écraser lourdement contre le sol du navire, laissant une énorme ouverture pour mon Férosinge. Il était désormais passé derrière-lui et avait bondit au dessus de sa tête, en prenant soigneusement garde à ne pas se faire bruler par les flammes dorsales de l’ennemi, pour lui asséner un violent coup croix dans la nuque.
 
« -Beau travail, remet vite de la distance entre toi et lui Koko. »
 
Le singe agile s’exécuta et en deux temps trois mouvements revint habilement à sa position d’origine, à quelques mètres d’écarts du monstre.      


Actions:
 

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : TcardJournalPrez
Origine : Akala
Groupe : Pléiade
Messages : 452
Stardust : 1217
Ven 22 Juin - 10:04

   
Un vent de fraîcheur
Feat Gianni Lucretius

Inspirant un grand coup, tu te concentrais pour mener à bien ton premier combat pokémon. Après tout il y a une première fois à tout. Amon semblait avoir hâte de se battre contre son adversaire, un férosinge. Tu ne sous estimais pas ton adversaire, bien qu’elle soit plus petite qu’Amon elle pourrait se révélé être un adversaire à sa hauteur. La corne de brume résonna, lançant le signal pour débuter le combat.

Sans attendre le primate se jeta sur Amon, le faisant chuter au sol avec une attaque Balayage. Elle enchaîna directement avec une attaque Coup-Croix au niveau de la nuque de ton pokémon. Le pokémon feu grimace, un peu sonné par le coup.

- Ça va aller Amon ?

Ton pokémon se redressa, secouant sa tête pour reprendre ses esprits avant de regarder son adversaire déterminé. Tu souriais, pointant le primate du doigt.

- À ton tour maintenant de répliquer, montre lui ce que tu sais faire !

Amon commençait par utiliser une attaque Nitrocharge, fonçant sur son adversaire rapidement. Après avoir percuté son adversaire et avoir arrêté sa course à quelques mètres du pokémon adverse, il enchaîna avec une attaque Roue de Feu, percutant à nouveau le Férosinge dans le dos. Il revient se positionner vers toi, à quatre patte, sur ses gardes.


Koko
Lv.22

PV
Amon
Lv.36

PV

Amon utilise Nitrocharge (50 de puissance, +1 vitesse pour Amon)
Amon utilise Roue de feu (60 de puissance, 10% de chance de brûlure (dé 100 : résultat 77 : échec) pas de brûlure)





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 22 Juin - 11:16






Un vent de fraîcheur.

Je détestais ce genre de dresseur pour qui l'art du combat pokémon ne semblait être qu'un vulgaire jeu. Tout dans son attitude transpirait le manque de sérieux, que ce soit son air enjoué ou ses propos insignifiants. Qu'importe, je n'aurais qu'à l'écraser comme un vulgaire pokémon insecte.

« Montre-moi de quoi tu es capable, esquive ou encaisse mais décides-toi. »

Mon ton était plus ferme mais toujours autant dénué de sentiment. Je pense sincèrement que Koko fit le bon choix en cherchant à se protéger en premier lieu, l'adversaire était rapide et sans doute même plus qu'elle. Elle protégea habilement le reste de son corps en interceptant l'impact avec ses avants-bras, qui roussirent sous l'effet des flammes. Ma férosinge ne résista pas longtemps et fut balayé du chemin. Le temps qu'elle se relève suffit à son adversaire pour s'enrober dans les flammes et la charger à nouveau, évoquant une roue par son mouvement. Elle se mangea l'attaque de plein fouet directement dans la colonne vertébrale, du moins je l'eus cru jusqu'à ce qu'elle bondisse en arrière pour ne pas encaisser pleinement l'attaque.

À nouveau les deux pokémons avaient reprit leurs places respectives. Malheureusement Koko semblait en bien plus mauvais état que son ennemi, son dos et ses avants-bras portaient la marque de l'assaut subi. Objectivement, je comprenais parfaitement qu'elle ne pourrait remporter ce combat en face à face direct ; ce Typhlosion avait de toute évidence plus d'expérience qu'elle.

« Réfléchis bien Koko, ne te précipites pas et trouves la réponse, regarde autour de toi. »
 
Je vis de nouveau ses prunelles parcourir le bateau - plus alarmées que la première fois - avant de se figer à l'instant où une idée traversa son crane de primate. À l'aide de ses quatres pattes elle bondit, non pas sur le pokémon feu, mais sur le rebord du navire. Derrière-elle la mer : le seul élément qui pourrait lui faire remporter le match. Koko qui depuis le début restait si calme et mesurée se mit soudain à hurler, pousser des cris, faire du bruit en tapant la rambarde et à sauter sur place comme un simple macaque en colère.

Je cru la match terminé avec mon pokémon cédant à ses bas instincts primitifs avant de comprendre : ce n'était pas une crise de colère mais une attaque Vantardise. Une attaque à double tranchant augmentant la force de l'adversaire, ce qui pouvait se retourner contre lui en cas de confusion. Elle provoquait, pire insultait son adversaire dans son langage. La rage envahit l'adversaire qui se jeta alors sur elle. C'était ce qu'elle attendait, elle bondit de son perchoir et lui fonça elle aussi dessus pour retenter de placer une balayette. En le stoppant ainsi dans sa lancé, elle espérait bien le déséquilibré et le faire passer par dessus le bord. 

Actions:
 

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : TcardJournalPrez
Origine : Akala
Groupe : Pléiade
Messages : 452
Stardust : 1217
Ven 22 Juin - 17:06

   
Un vent de fraîcheur
Feat Gianni Lucretius

Ce dresseur semble plutôt stricte avec ses pokémons. Pourtant ces derniers semblent être d’accord avec ça, à en voir la réaction du férosinge. Le primate avait pris pas mal de dégât lors de ta dernière offensive, il était en mauvais état mais il n’abandonnait pas. Amon restait sur ses gardes, se préparant à l’offensive de l’adversaire.

Pourtant, à ta surprise, au lieu de foncer sur Amon, la férosinge se précipita sur le bord du navire. Soudain elle se mis à hurler. Tu ne  compris pas tout de suite, pensant que ce pokémon était tout simplement fou ou bipolaire. C’est au moment où Amon réagissait que tu compris qu’il s’agissait d’une attaque vantardise. En rage, ton pokémon fonça sur l’adversaire, semblant faire une abstraction totale à son environnement. Le primate sauta au moment où Amon était proche d’elle pour utiliser une attaque Balayette qui fit passer Amon par dessus bord.

- Réagis !

Tu avais hurlé pour tenter de ramener Amon à lui. Il attrapait au dernier moment le bord du bateau avec ses deux pattes avant, le bas du corps à moitié immergé dans l’eau. Essayant de gagner du temps, Amon lançait une attaque brouillard, l’écran de fumée lui laissa le temps de se hisser à nouveau sur le bateau, grimaçant. Il se plaça à nouveau à quatre pattes et fonça sur Koko avec une Vive-Attaque avant de retourner de ton côté.



Koko
Lv.22

PV
Amon confus
Lv.36

PV

Typhlosion : +1 VIT +2 ATQ Confus
Lancé de deux dés 100 pour la confusion (36 et 71, pas de dégât occasionné ce tour)
Amon utilise Brouillard (Précision Koko -1)
Amon utilise Vive Attaque (puissance 40, précision 100)





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 23 Juin - 7:35






Un vent de fraîcheur.

Je fus agréablement surpris de voir la stratégie de Koko marcha aussi bien. L'immonde créature difforme passa par dessus le bord. La victoire de Koko me paraissait totalement acquise, quand ce gros monstre se rattrapa in-extremis au rebord. Quand ma Férosinge voulu finir le travail, il l'égara dans un brouillard de fumée et parvint à se hisser. L'épais nuage noir m’empêcha de suivre la suite du combat, j’aperçus simplement mon pokémon en sortir brutalement comme si on l'avait attaqué et repartir immédiatement à la charge. En fait à l'exact instant où ses petites pattes agiles avaient touché le sol du bateau, il s'était réceptionné et lancé à la poursuite de l'adversaire.

Je n'entrevis que des bribes du combat qui se déroulait au-delà du nuage noir, néanmoins j'avais totalement compris la stratégie de Koko. Tout d'abord lancer une attaque Poursuite pour ne pas laisser le temps à l'adversaire de récupérer quand celui-ci avait voulu se repositionner. Son genou enfoncé dans les cotes du Typhlosion témoignait bien de la surprise qu'avait dut être cette contre-attaque instantané. Ces muscles semblaient d'ailleurs plus... Épais ? La Férosinge semblait avoir gagné en force ; suis-je bête, en baissant sa précision l'adversaire avait déclenché sa nature acharné. En revanche j'étais fort déçu que malgré le bas de son corps trempé, le pokémon feu ne semblait pas vraiment embêté...

Je le vis à son regard, Koko n'avait pas abandonné sa stratégie et grâce à sa force nouvelle, retenta d'envoyer le type feu dans la flotte. Avec son agilité simiesque, elle n'eut aucun mal à se replacer sur le côté du monstre et à attraper sa patte arrière gauche. Elle tentait la frappe Atlas, attaque qui malgré son manque de dégât avait l'avantage de projeter loin l'adversaire. Koko prit le genou du Typhlosion entre ses bras velus, tourna sur elle-même et trouva la force de projeter ses soixante-dix kilos en direction de l'océan.


Actions:
 

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : TcardJournalPrez
Origine : Akala
Groupe : Pléiade
Messages : 452
Stardust : 1217
Lun 25 Juin - 5:21

   
Un vent de fraîcheur
Feat Gianni Lucretius

Typhlosion était affaiblit, tu pouvais le voir. Ton pokémon était revenu à tes côtés, attendant l’assaut de l’adversaire. Ce dernier ne tardait pas, Férosinge utilisa une attaque poursuite, prenant Typhlosion à cour qui ne pu esquiver ça. Le primate semblait avoir gagner en puissance, ce qui te fit serrer les poings. Elle attrapait ensuite la patte de ton Typhlosion et le projetait en direction de l’eau, voulant le faire passer par dessus bord. Elle tournait sur elle même et fini par le lâcher. Impuissant tu regardais ton pokémon voler, franchissant la barrière du bateau, il va tomber à l’eau.

Pourtant tu continuais de regarder ton partenaire, déterminé. Tu sais qu’il n’est pas du genre à abandonner comme ça, il combattra jusqu’au bout. Ton pokémon, qui avait les yeux fermés, ouvrit soudainement les yeux, entouré de flamme et poussa un rugissement. Son talent brasier venait de s’activer dû à sa faiblesse et aux dégâts qui s’est pris depuis le début du match. Brasier lui permettait d’augmenter la puissance de ses attaques feu.

Avant de tomber dans l’eau il envoya deux attaques flammèche. Tu marchais avant d’accélérer le pas pour aller jusqu’à la barrière, regardant l’eau, cherchant Amon du regard. Ton pokémon feu ressortit la tête de l’eau, en difficulté. Il tentait de rejoindre le bord pour pouvoir regagner l’embarcation. Tu savais qu’une fois de retour sur ce bateau il ne pourrait plus se battre, trop affaibli, tu avais juste à espérer que l’attaque de ton pokémon marche.



Koko
Lv.22

PV
Amon confus
Lv.36

PV

Typhlosion : +1 VIT +2 ATQ Confus
Lancé de deux dés 100 pour la confusion (9 et 96, prend des dégâts pour la première attaque)
Amon active son talent brasier (+50% de puissance sur les attaques feu)
Amon utilise deux fois Flammèche (confusion, la première échoue) (puissance 40 (+50% = 60 puissance), précision 100)







Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 25 Juin - 8:33






Un vent de fraîcheur.

Excellent, que dire de plus ? Un plan très astucieux, une réalisation propre, une détermination remarquable et un contrôle de soi exemplaire pour un pokémon de son espèce. Rien ne pouvait me rendre plus fier que la vision de ce monstre en surpoids volant à travers le bateau pour faire un plongeon.

Dans une dernière tentative désespérée et franchement pathétique, le pokémon adversaire s'enflamma avant de riposter par des attaques Flammèche. Dans la confusion ce balourd se visa lui-même sur le premier et toucha Koko sur le second tir. Son genou prit feu sur le coup, néanmoins fut vite éteint à l'aide de roulades. Elle se remit sur pied et se précipita pour se percher les quatre pattes sur le rebord du navire. Aucun mouvement de mon côté, je fit confiance à son instinct pour prendre la bonne décision. Attendre que l'adversaire escalade pour revenir sur le terrain était moins risqué pour elle, mais offrait à son adversaire la chance potentiel de revenir dans le match ; attaquer immédiatement demeurait plus risqué mais plus gratifiant, sachant qu'elle aurait toujours plus l'avantage que lui dans l'eau.

« Achèves-le d’un Coup-Croix. »

Pas de réaction, son regard restait fixé sur le monstre peinant à revenir à la nage. Elle analysait exactement sa position. Elle fit un bond en arrière pour revenir sur le terrain, s'orienta correctement et couru alors jusqu'au rebord avant de bondir par-dessus bord à son tour. Ses deux avants bras croisés prêts à frapper de plein fouet Typhlosion, dans ce qui constituait actuellement la plus puissante attaque du primate. Koko plongea en direction de la tête dépassant de l'eau, frappa de plein fouet et se retrouva elle-aussi dans la mer. Elle n'allait pourtant pas en rester là et tenter de sortir de l'eau pour reprendre son souffle : son corps nagea jusqu'à l'adversaire et ses petits griffes dissimulées sortirent de ses doigts pour se planter dans la chair de l'ennemi.

Actions:
 

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :




card : TcardJournalPrez
Origine : Akala
Groupe : Pléiade
Messages : 452
Stardust : 1217
Mer 27 Juin - 4:49

   
Un vent de fraîcheur
Feat Gianni Lucretius

Tu regardais Amon revenir vers toi en nageant difficilement. Trop concentré sur ton pokémon tu ne vis pas de suite le primate prendre son élan. C’est quand l’homme en costard pris la parole que tu te retournais, trop tard. Férosinge sautait déjà au dessus de la rambarde, se dirigeant vers ton pokémon feu en difficulté dans l’eau. Tout se passait trop vite pour que tu puisses agir. Une première attaque touchait ton partenaire, le faisant légèrement couler. Il ne cherchait même pas à répliquer, voulant seulement sortir de l’eau. Férosinge ne lui laissa pas le temps de se reprendre, enfonçant ses griffes dans la chair de ton pokémon. Son cri de douleur te paralysait, tu serrais d’avantage la rambarde devant toi.

- Arrête !

Tu sortais ta pokéball pour rappeler ton Typhlosion, n’en pouvant plus de le voir se faire torturer comme ça. Pour toi ça n’avait plus rien d’un combat pokémon, c’était devenu de la torture au moment où férosinge était partit achever Amon dans l’eau. Tu gardais ta pokéball dans ta main, serrant les poings. Redressant la tête, tu lançais un regard noir en direction de l’homme en costard. Tu n’aimais pas sa façon de combattre.

- Bien joué, tu m’as battu. Est-ce que je pourrais avoir ton nom ? J’aimerais t’affronter à nouveau un jour pour avoir ma revanche.

Tu ne voulais pas rester sur une humiliation pareille.



Koko
Lv.22

PV
Amon KO
Lv.36


Typhlosion est KO suite aux attaques de Férosinge.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 10 Juil - 19:12






Un vent de fraîcheur.

Quand mon adversaire se décida à rappeler son pokémon, je n’eus qu’une pensée : « Ce n’est pas trop tôt. ». Le combat s’était réellement terminé à la seconde où Typhlosion tombait à l’eau. Ce milieu l’handicapait, l’affaiblissait mais surtout réduisait à néant sa puissance offensive. Je me détournai de l’affrontement désormais terminé et fixai ma montre, cela avait duré seulement quatre minutes et des poussières, laissant Koko remonter à bord par la seule force de ses bras.
 
Si l’émotion dans la voix de mon adversaire n’avait pas attiré particulièrement mon attention, son regard me fit comprendre ce qu’il éprouvait à mon égard. De la haine, contrastant avec ses traits fins et son visage délicat. Cette vision m’évoquait Schrödinger quand il n’était encore qu’un tout jeune Miaouss encore indompté, un animal sauvage cherchant à se venger. Je n’eus pas plus peur ni ne fus plus intimidé que si cela avait été lui. De toute évidence cette défaite lui avait laissé un gout amer en bouche, voilà l’explication la plus probable.
 
« -Bien joué à toi-aussi. Tu peux me surnommer Lucretius et peut-être qu’en repassant par ici tu pourras me recroiser. »
 
À l’évidence je ne risquai guère à divulguer ce nom là. L’idée d’une revanche m’indifférait totalement : son style de combat était basique, son pokémon sans intérêt et rien chez lui ne piquait ma curiosité au-delà de ses yeux. Des prunelles resplendissantes mais teintées d’un je-ne-sais-quoi de mystère, auxquelles ce vilain regard nuisait plus qu’autre chose.
 
Koko regagna le pont, trempée jusqu’au os et dans un sale état mais resplendissant par sa victoire. Une seule et unique tape affectueuse sur son front pour la féliciter, puis nous pûmes alors quitter ce navire de combat. Talonné de près par mon pokémon, nous allâmes à la rencontre du capitaine qui me remit mon dû – soit 100 pokédollars, desquels est prélevée la part de l’organisateur. Finalement peut-être ne remettrai-je plus jamais les pieds ici, j’avais oublié cet homme méprisant. Alors que je passais à côté du perdant, je ne pus m’empêcher de lui murmurer quelques paroles.
 
«-En revanche à l’avenir, évitez de me tutoyer jeune homme : j’ai horreur de ça. Et pensez à vous présenter aussi la prochaine fois avant de demander l’identité de quelqu’un. »
 
Certes mes propos étaient moralisateurs, mais surtout vrais et logiques. Nous descendîmes d’une foulée rapide le ponton et disparûmes dans la foule. Que pourrais-je bien faire de ma journée ensuite ? Des plans à mettre au point, des pokémons à éduquer et des réseaux à pirater, au final les activités ne manquais jamais.    



Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Un vent de fraîcheur
» Fraîcheur de la nuit. Enlacement de la bête. Froid.
» [Votes] 15ème édition : meilleur avatar fraîcheur !
» De la fraîcheur ! [pv Milo]
» 01.01/30.L.Old School - Fraîcheur matinale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération