Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute [Feat Anja Schneider]
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Mer 26 Avr - 5:49



Avec Rin Yosoyososhii


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Ça y était, le pluie commençait à tomber, et à grosses goutes en plus. Bordel, vous le sentait venir le putain de gros orage ? Moi oui et un peu trop ... Je redoutais le pire et il fallait vite trouver cette cabane. Je sais, une pluie n'avait jamais tué personne, mais ce n'était l'eau que je craignais le plus. Et pour preuve, y a quelques jours j'avais piqué une tête dans un lac et là, je suis aller à la rencontre d'un vorastérie sur son rocher, allant braver le courant. Donc non, je n'ai pas peur de la pluie ... Bref, il fallait vite un peu c'est tout !
On courait comme des dératés, sans vraiment savoir si on allait dans le bonne direction. Pour ma part, et surtout d'après mes souvenir, l'abri de devait pas se trouver très loin de là où on était pausé, donc normalement, on devrait arriver assez vite. Et oui, bingo ! La voila cette fameuse cabane avec ses murs marrons, quelques peu décrépis ... C'est à se demander comment elle faisait pour encore rester debout? Bah, pas besoin de se pauser ce genre de question et entrons !

    -Quoi ?! Fermé ! Roh c'est vrai ...

Quelle poisse ! Depuis quand un truc presque en ruine était fermé. Et je voyais bien que Rin avait fait son possible pour ouvrir cette porte. Bon, peut-être pas de là à mettre un coup de pied dans cette dernière, mais je doute que cela soit vraiment utile, sauf si on voulait faire écrouler la baraque. Alors quoi ? On allait rester dehors et se faire trempée jusqu'au os ? Ors de question ! J'ai dis qu'une seule pneumonie suffisait, pas besoin d'une deuxième.
Je réfléchis alors à toute allure. Je me demandais s'il de mes pokemons pourraient être utile, mais je ne voyais pas comment ... Puis mon regard se posa sur la fenêtre. Elle n'était pas très grande, mais je suis sûre qu'on pourrait se faufiler par là. Ni une, ni deux, je déchaussai l'une de mes chaussures et allai priser le verre. Pas complètement toute la fenêtre mais juste assez pour passer ma main et enlever le loquet. Une fois fait, je remis ma chaussure et ouvris complètement la fenêtre, puis je m’enserrais dans l'endroit. Il faisait assez sombre mais je pouvais constater que l'endroit était encombré d'outils de jardinage. Pourquoi faire ? Bah on s'en fout. Moi, tout ce que je voyais, c'était surtout qu'il y avait un râteau qui bloqué l'entré. Tu m'étonnes que Rin n'avait réussi à faire ouvrir la porte.
Avant de complètement me hisser à travers la fenêtre, je me penchai un instant vers le jeune homme.

    -Attend moi juste trente seconde, je vais débloquer la porte.

Sans plus attendre, je me hissai complètement dans l'âtre. Et qu'est-ce ce qu'il se passe quand on va trop vite ? Je vous le donne dans le mille ! On se casse la gueule. Mais rien de casser, enfin je crois. J'avais juste fait un rouler-bouler sur ce qui ressemblait à un bureau; Tient, je l'avais pas vu lui. Ne faisant pas attention à la douleur, qui ne serait que furtive, je me remis vite sur pied et dégageai l'outil de jardinage de derrière la porte que j'ouvris.

    -Et voila monsieur, votre palace !

Je lui fis comme en révérence en lui montrant le chemin pour entrer tout avec un sourire moqueur.
Je fermis la porte derrière lui qui émit un grincement. Je n'aimais pas ça ... Pas ça du tout. Vite, il fallait trouver un moyen de faire distraction avant que cela ne se produit. Mais quoi ? Bin, et si on reprenait notre conversation, je suis sûre que cela allait assez me distraire pour ne pas y penser. C'est alors avec un sourire, plutôt crispé et nerveux que je me retournai vers lui.

    -Alors comme ça tu es un coordinateur, ça fait longtemps que tu t'entraines ?

Mais à peine j'eus le temps de finir ma question, que ce que je redoutais arriva. D'abord la pluie qui s’abat encore plus fort, puis le grondement sourd et la lumière comme un éclair. Et là, retour en enfance ! Ma réaction fut comme un réflexe pour moi : je me recroquevillai d'un coup en mettant mes mains sur mes oreilles pour essayer de ne pas entendre le ciel gronder. Non, je n'aimais vraiment pas les orages !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ♥️ - Journal de bord ⚛️
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 569
Stardust : 1175
Mer 26 Avr - 21:16


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Feat Anja Schneider
Alors que je demande à Anja si elle a une idée pour nous permettre d'entrer dans le cabanon, je la vois enlever une de ses chaussures et briser la vitre. Comme ça, sans préavis. Sur le coup je sursaute, ne m'y attendant pas. C'est un peu radical, mais bon, si ça peut nous permettre de nous abriter, je ne vais rien dire.

La dresseuse me dit d'attendre 30 secondes, puis elle passe à travers la fenêtre pour entrer à l'intérieur. Je l'entends tout à coup se viander bien comme il faut, tandis que je me plaçais devant la porte. J'hausse les sourcils, un peu inquiet...

« Euh... Anja ? Est-ce que ça va ? »

Rapidement, j'entends un bruit qui vient de l'intérieur et la porte s'ouvre. Je souris en voyant que la jeune femme n'a rien. Celle-ci me fait une courbette, comme un gentleman qui inviterait un hôte à entrer.

« Et voilà monsieur, votre palace ! »
« Je dois vraiment être un sultan naze pour avoir un palace comme celui-là. » Dis-je en rigolant, alors que je pénètre dans la cabane.

Je m'installe dans un coin, même si ce n'est pas très confortable... J'ai du mal à appuyer mon dos contre quelque chose sans que ça ne me fasse mal. Anja me demande alors si je m'entraîne à la coordination depuis longtemps. Je n'ai pas le temps de répondre un seul mot qu'un coup de tonnerre éclate, nous surprenant tous les deux. Enfin, plus elle que moi, après cet énorme déchirement dans le ciel, la femme se recroqueville sur elle-même en se couvrant les oreilles.

Sur le coup, je panique un peu, je ne pensais pas qu'elle aurait peur de l'orage. Je me précipite par réflexe vers elle et pose un de mes mains sur son épaule.

« Hey Anja, tu vas bien ? »

Evidemment que non, je le vois bien, mais je ne sais pas quoi lui dire. Sans compter qu'un autre coup peut retentir à n'importe quel instant. J'imagine que ça va être un moment pénible pour elle... Si seulement nous avions pu nous abriter dans un Centre Pokémon, il y aurait eut de quoi couvrir les bruits extérieurs...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Jeu 27 Avr - 11:51



Avec Rin Yosoyososhii


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Question stupide, réponse stupide ! Bien sûre que non ça n'allait pas. J'ai jamais aimé l'orage et faut, que comme par hasard, il y en ait un maintenant ! Bon zen ... Il fallait que je me calme et que je garde la tête haute. Après tout, je l'avais toujours su qu'un moment ou un autre j'allais être confronté à ma peur. Après tout, ce n'était pas comme si les orages étaient une chose extraordinaire. Et pourquoi ça ne l'est pas ?! Mon statu de jeune femme libre, sans aucun complexe et cool venait de prendre un sacré coup dans l'aile. Et non, je ne me donne pas un genre : j'ai vraiment peur de l'orage et ne me demandez pas pourquoi ! Bien sûre qu'il y a une raison à cela, mais n'allez pas croire que je vais tous vous servir sur un plateau. Faut pas poussé mémé dans les orties.
Tout de même, je m'efforçai de regarder Rin quand je sentis sa main sur mon épaule.

    -Heu ... Oui, je crois ...

Je crois ? Mais quelle réponse navrante ma grande ! Sérieux, mais la honte ... Je n'avais qu'une envie, c'était d'aller me cacher dans un terrier de sapereau. Je ne savais plus où me mettre ni même quoi faire. Quand j'étais plus petite, je me cachais sous ma couette, voir même parfois dans mon armoire. Mais là, il n'y avait rien pour se cacher, que ce soit de l'orage, ou même du garçon. Je n'ai jamais aimé qu'on puisse voir l'une de mes faiblesse, et celle-ci, c'était celle que j'assumais le moins. Je me demandais si je n'allais pas avoir peur de mon dynavolt le jour où il apprendrait l'attaque tonnerre ... Sur ce point, je verrais en temps voulu.
Pour le moment il fallait faire ça à cette épreuve qui envoyait le deuxième sauce ! Une nouvelle éclair puis un nouveau grondement et surtout un nouveau réflexe à la con. J'attrapai Rin que je pris dans mes bras, sans cris égard. Je l'avais pris de tel sorte que seul son buste était enlacé par mes bras, pendant que j'avais enfoui ma tête dans le creux de son cou. je vous rassure, je ne fais pas ce genre de chose à une première rencontre, on va dire que c'est plutôt déplacé. Mais là ... C'était un cas de force majeur. Et puis, dans un sens, maintenant il ne pouvait plus vraiment voir mon visage crispé par la peur, ce qui m'allait plutôt bien.

    -Dé ... Désolé ... Laisse juste un instant encore comme ça, juste un ... Et s'il te plait ... Parle d'un truc, n'importe quoi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ♥️ - Journal de bord ⚛️
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 569
Stardust : 1175
Jeu 27 Avr - 19:26


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Feat Anja Schneider
Anja relève doucement les yeux pour me regarder. Son regard me déchire le coeur, on dirait un chaton abandonné qui quémande à manger... Je pense que j'aurais pu me mettre à pleurer en la voyant, mais il fallait que je garde la face, sinon je n'allais pas pouvoir la rassurer !

« Heu ... Oui, je crois ... »

Je lui souris légèrement, puis je me mets à regarder tout autour de moi. Vu le nombre d'outils qui nous entourent, il doit sûrement y avoir un casque anti-bruit quelque part. Anja ne m'entendra plus, mais je pourrais toujours communiquer avec des gestes... Ce sera un peu compliqué, mais pas impossible !

Un autre coup de tonnerre retentit subitement, mais ce n'est pas ce qui me surprend le plus. D'un seul coup, je sens l'infirmière qui s'écrase contre moi, m'enlaçant tout cachant sa tête dans mon cou. Je rougis un peu, mais je sais qu'elle ne fait pas avec la moindre intention derrière. J'hésite un peu, mais je passe quand même mes bras autour d'elle pour la câliner et essayer de la calmer un peu.

« Dé ... Désolé ... Laisse juste un instant encore comme ça, juste un ... Et s'il te plaît ... Parle d'un truc, n'importe quoi. »

Ok, bon alors je vais rester comme ça. Il faut que je dise un truc, mais je ne sais pas quoi dire... C'est pas grave, ce que je dis n'est pas important, tant que je parle.

« Ok, alors, euh... Est-ce que tu savais qu'à Alola, certains Pokémons avaient une apparence et des compétences différentes ? Par exemple, je possède un Goupix d'Alola, contrairement aux Goupix classiques qui sont originaires de Kanto, celui-ci est de type Glace et pas de type Feu ! C'est le cas pour d'autres Pokémons comme Sabelette, Noadkoko et euh... Racaillou. »

Bon, les Pokémons d'Alola, c'est fait. Petit à petit, alors que je parlais, j'ai fait glisser ma main vers l'oreille d'Anja pour la recouvrir tout en la serrant contre moi pour boucher son autre oreille avec mon corps. Ma mère faisait ça quand j'étais petit et que j'avais peur de l'orage, mais je suppose que je ne fais pas ça aussi bien qu'une mère... J'espère que ça parviendra quand même à couvrir un peu le bruit des prochains éclairs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Mar 2 Mai - 5:34



Avec Rin Yosoyososhii


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Calme, il fallait vraiment que je me calme. Cela n'était vraiment pas digne d'une infirmière d'avoir peur d'un petit orage. Et puis quel exemple je faisais aux gens. Après ils allaient tous croire que les infirmières sont des poussifeu mouillés. Je me concentrais sur la voie de Rin, espérant ainsi y trouver du réconfort. Il parla des pokemons qui avait des formes différentes en fonction s'ils vivaient à Kanto ou à Alola. Pourquoi parler de cela ? Ha oui c'est vrai, je lui avais demandé de me dire tout et surtout n'importe quoi. J'avoue que je ne m'attendais pas à une telle réponse. Mais au moins, elle avait le mérite de me faire oublier un instant le temps horrible et de me faire pauser au moins une question.

    -Tu es d'Alola pour savoir ça ?

Ou peut-être avait-il été en vacance dans cette région, ce qui ne serait pas étonnant vu le nombre de villes balnéaires se trouvant sur ces îles.
Je sentais sa main venir se placer sur mon oreille non cachée. Je ne savais pas vraiment quoi faire, mis à part attendre, et surtout de ne pas oublier de le remercier par la suite. Bon j'avoue que j'aurais préféré rester seule dans ce moment là, même si cela est toujours plus simple affronter une épreuve à deux. Mais au moins, il ne m'aurait pas vu dans cette situation pathétique. Et puis comme on dit, c'était toujours au mauvais moment que ce genre de chose arrive.
En tout cas, je pouvais vous dire que d'être ainsi placée contre lui, sa main sur le côté de ma tête, cela était reposant. Ce n'était pas la même chose que lorsque ma mère me prenait dans ses bras, mais il y avait ce petit truc qui faisait que cela était fort agréable et reposant. Et j'en souriais bêtement, oubliant même pendant un moment l'orage, entendant seulement la pluie s'abattre sur les murs de la cabane et surtout le coeur palpitant du jeune homme. Il était gêné, cela s'entendait et se sentait. Je devrais peut-être prendre sur moi et me décoller de lui pour affronter, telle une personne adulte, ma peur ...

    -Désolé pour la gêne ... Est-ce que tu veux que je me décale ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ♥️ - Journal de bord ⚛️
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 569
Stardust : 1175
Mar 2 Mai - 17:49


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Feat Anja Schneider
Alors que je finis ma tirade sur les formes d'Alola, Anja me demande si je viens de là-bas, pour en savoir autant sur le sujet. Je souris doucement, remarquant dans sa voix qu'elle est un peu moins apeurée.

« Non, je viens de Kanto, mais lorsque j'ai reçu Vixy j'ai voulu me renseigner un peu sur son espèce "mutante". J'en ai également profité pour en apprendre plus sur les Pokémons Chromatiques, comme ton Pyronille. »

Je cherche alors un autre sujet à aborder, mais pendant que je réfléchis, le silence s'installe... Je suis vraiment nul, elle qui comptait sur moi pour la rassurer, me voilà déjà incapable de savoir ce que je vais dire.

« Désolé pour la gêne ... Est-ce que tu veux que je me décale ? » Dit la fille en rompant le calme.
« Non, reste comme tu es. Si tu t'enlèves, tu verras à quel point j'ai du mal à surmonter ma timidité, ah ah ah ! »

Je rigole en disant cela, mais je suis presque sûr d'avoir le visage aussi rouge qu'une partie de mes cheveux. Je n'ai pas l'habitude d'avoir ce genre de contact avec les autres personnes, encore moins avec des inconnues, et encore encore moins avec des filles sur lesquelles j'ai eu le temps de fantasmer un court instant. Je soupire doucement en pensant cela, ça ne va pas du tout m'aider à me sentir plus à l'aise, je suis sûr qu'elle entend mon coeur battre bizarrement dans ma cage thoracique.

« Je rigole, ça ne me dérange pas que tu restes comme ça, tant que tu en as besoin. Dès que ça se sera calmé dehors, je te propose qu'on aille rapidement au Centre Pokémon le plus proche pour nous mettre à l'abri et pouvoir discuter tranquillement, ça te va ? »

J'essaie d'avoir la voix la plus rassurante possible, mais je n'ai pas un timbre très grave de base, alors je ne sais pas vraiment comment elle le percevra. D'ailleurs, je ne sais même pas si elle m'entendra bien avec les oreilles couvertes comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Mar 2 Mai - 19:00



Avec Rin Yosoyososhii


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Il grondait encore dehors et moi je me calmais à être ainsi. Yeux fermés et tête enfouit dans le creux du cou d'un inconnu. Car oui, il fallait quand même remettre le contexte en place : Rin, je ne le connaissais que depuis peut-être deux heures maximum. Il était vrai qu'il m'arrivait de sauter des étapes dans certaines de mes relations, voir même d'en oublier beaucoup. Mais quand même pas à ce point là. Enfin quoi que ... Non, oubliez ça ! Là n'était pas le sujet. Ici, le but était que je me calme, et ça fonctionnait, alors il ne fallait pas s'en plaindre. Je n'entendais qu'un bruit sourd au loin et surtout la circulation sanguine du jeune homme qui me parlait. Tout comme pour l'orage, je ne l'entendais que de très loin. Mais en me concentrant sur sa voie, je pouvais très bien distinguer ce qu'il me disait. Il m'apprit donc qu'il n'était pas d'alola mais de Kanto et qu'il avait lui même fait des recherches sur un pokemon dénommé Vixy. Qui donc ? Certainement un autre de ses pokemons.

    -Vixy ? Qui est-ce donc, un autre de tes pokemons je suppose vu comment tu en parles. Et comment tu as réussi à avoir un pokemon d'Alola à Kanto. Désolé si je parais si curieuse.

Et il valait mieux que je parle au lieu de me terrer dans le silence. Et puis, comme ça, l'orage passerait plus vite, ou du moins, cela qu'une impression.
Il était timide. C'est vrai et je l'avais remarqué assez vite à son air gênée devant moi en petite culotte. Alors que je me jette dans ses bras et ne me décollant pas, cela ne devait pas être facile pour lui. Je n'ai jamais aimé faire du tord aux gens. Sauf qu'avec ce qu'il venait de dire, je ne savais plus ce que j'étais censée faire. Rester comme ça pour qu'il puisse lui aussi cacher son visage, ou bien partir de ses bras pour qu'il puisse respirer convenablement ? Le choix était dur. Mais autant faire comme il disait. Apparemment, il était nerveux que je puisse le voir un visage cramoisi. Et n'allait dire le contraire. Vu comment j'entendais son coeur battre, j'étais sûr qu'il devait avoir la couleur qu'une baie tamato.

    -Tant que tu ne te fais pas une crise cardiaque, ça me va. Qui sait si je serais capable de faire un massage comme il faut maintenant.

Je rigolais à mon tour d'un rire nerveux. Non plus sérieusement, qu'il ne me fasse pas ça. Autrement on serait comme deux cons à ne pouvoir rien faire, ou plutôt, l'un en train d'agoniser pendant que je serais morte de trouille de mon côté. La scène juste horrible ! En parlant de chose horrible, voila qu'un gros éclaire fit arrivé fracassante non loin de la cabane, ce qui eut pour effet de me faire un joli bond et de serrer un peu plus le jeune homme, tel un chelours, mais qui ne brise pas d'os. Non, je ne le lâcherai pas de si tôt. Et pourtant, il faudrait à un moment. Oui mais à ce moment là, le temps ce serait calmée . Pour le moment, je restais accrochée tel un dodoala à sa buche, sauf que là, ma buche c'était Rin. Hey,vous croyais qu'il était aussi confortable pour dormir qu'il était doué pour me réconforter ... Non, oubliez cette question. Elle n'a jamais existait !

    -Un centre pokemon ?! Je dis oui, c'est une idée magnifique.

Et même plus qu'il n'y pensait. Là-bas, nous serions au chaud, je pourrais mettre des habits secs et chauds. Et puis, je me sentirais surtout moins gênée pour Rin. Mais avant tout, il fallait attendre que le temps se calme. A vrai dire, que l'on doive courir sous la flotte ne me dérangeait pas, surtout pour aller dans un centre pokemon. Il fallait juste qu'il s'arrête de gronder, juste ça. Mais après, j'étais pas sûre que le jeune homme accepte de courir sous la pluie. Après tout, on était venue exprès ici pour s'abriter de la pluie ...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ♥️ - Journal de bord ⚛️
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 569
Stardust : 1175
Mar 2 Mai - 19:36


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Feat Anja Schneider
« Vixy ? Qui est-ce donc, un autre de tes Pokémons je suppose vu comment tu en parles. Et comment tu as réussi à avoir un Pokémon d'Alola à Kanto. Désolée si je parais si curieuse. »

Je souris, ce n'est pas grave si elle est curieuse, au contraire, je sais quoi lui dire au moins.

« Excuses-moi, je suis bête. Vixy, c'est le surnom de ma Goupix. Mon père me l'a offert quand j'étais petit, je suppose qu'au moins un de ses parents est un Goupix ou un Feunard d'Alola. Elle vient d'un élevage, alors elle n'a pas adopté ce type dans la nature. »

Par la suite, comme vous l'avez déjà lu, Anja me demande si elle doit se décaler et je lui dis que je survivrais à sa tête posée contre mon poitrail, même si je n'en suis pas très sûr.

« Tant que tu ne te fais pas une crise cardiaque, ça me va. Qui sait si je serais capable de faire un massage comme il faut maintenant. »

Nous rions un peu tous les deux. Je ne pense pas qu'on en arrivera là, ce n'est pas comme si j'étais atteint d'arythmie ou quoi que ce soit. En plus, il reste tellement d'autres niveaux de gênes pires que celui-ci, ce serait vraiment dommage que mon coeur ne supporte pas...
Un éclair vient alors perturber mes pensées, tellement violent qu'il me fait sursauter moi aussi. Je dois avouer que je ne suis pas non plus rassuré quand ça tonne comme ça dehors, mais j'essaie de rester fort pour éviter que ma nouvelle amie ne cède à la panique. Malgré la protection auditive que mon corps lui offre, ce coup semble l'avoir perturbée aussi, je la sens se resserrer autour de moi. Elle pourrait presque me faire mal, je n'imaginais pas qu'elle puisse être aussi forte ! J'essaie de la rassurer en lui caressant doucement les cheveux, ne sachant pas quoi lui dire pour réussir à lui faire oublier ses tourments.

« Un Centre Pokémon ?! Je dis oui, c'est une idée magnifique. »

J'imagine qu'elle se sent à l'aise dans ce genre d'endroits. Je ne sais pas trop où est le centre le plus proche, mais je ne pense pas que, même en courant, nous pourrions nous y rendre entre deux coups de tonnerre... Ou alors, il faudrait qu'Anja se bouche ou se couvre les oreilles avec quelque chose pendant que nous nous y rendons.

« On peut peut-être essayer d'y aller rapidement, mais si tu as peur de l'orage, je ne veux pas te laisser derrière moi... A moins que je te porte. »

Porter Anja sur mon dos jusqu'à un Centre Pokémon, ça c'est un niveau de gêne au-dessus du câlin réconfortant et de la disparition du pantalon...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Mer 3 Mai - 5:19



Avec Rin Yosoyososhii


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Ainsi donc, Vixy, c'est son goupix. Remarque, il n'y avait pas beaucoup de possibilité en ce qui concerne les formes étranges que peuvent avoir certains pokemon d'Alola ... Mais à pour dire vrai, ce n'était pas cette information qui me fit tiquer le plus. Non, ce qui me fit aussi dresser que le bruit d'un éclair, c'était la proposition de Rin : allez courir sous l'orage ! Mais il était tombé sur la tête ?! Je ne savais même si je pouvais ne serait-ce faire des gestes du quotidien pendant un orage. Alors courir dessous. Pour moi, c'était mission impossible. Pire encore, apparemment, monsieur voulait me porter sur son dos si je n'y arrivais pas. Non, définitivement non ! Jamais on me portera sur son dos à cause de la peur. Parfois, il fallait l'affronter et on dirait que ce jours était arrivé ... Ho god !

    -Que tu me portes. Là t'as rêvé mon coco !

Prenant mon courage à deux mains, je me dégageai doucement de ses bras, pouvant donc voir son visage complètement cramoisie par la rougeur. Mais le mien n'était pas mieux. Je me pinçai les lèvres pour éviter qu'elles ne tremblent de trop. Et c'est sur mes jambes à la physique de feuille morte que je me levais. J'étais une femme forte et je le prouverai, même si pour cela je dois affronter je ne sais trop quoi, en l’occurrence, ce foutu orage. Je l'entendais maintenant bien nettement gronder. Je fermais parfois les yeux par réflexe, bien que j'essayais de faire au mieux pour rester droite et un minimum fière.
Je pris le pris le bras du jeune homme et l'aidai à se lever, lui montrant que j'étais prête à me battre contre ma peur. Enfin, prête, c'était peut-être un grand mot. Mais une chose était sûre : je ne ferais pas demi tour ... Normalement.

    -On ne laisse jamais quelqu'un derrière soldat ! Parfois faut se faire du mal pour avancer.

Je dis ceci avec un petit sourire crispé, mais je ne pouvais pas faire mieux pour le moment. Je me mis à fouiller dans mon sac à la recherche d'un suite à capuche, que je trouvais rapidement et que je mis. Je savais qu'il n'allait pas me protéger pendant longtemps, mais c'était déjà gagné. Une fois fait, je remis mon sac sur le dos et allais ouvrir la porte de la cabane.
Pendant un instant je regardai le pluie tomber comme des cordes devant moi. Je serrais le poing : il fallait y aller, faire abstraction du grondement et des flashs. Je pouvais le faire ... Je devais le faire ! Après tout, on n'allait pas rester moisir ici.

    -Let's go !

Ni une, ni deux, je me jetais dehors à toute vitesse. Direction le centre pokemon !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ♥️ - Journal de bord ⚛️
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 569
Stardust : 1175
Mer 3 Mai - 18:41


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Feat Anja Schneider
« Que tu me portes. Là t'as rêvé mon coco ! »

Je souris, content que mon idée soit rejetée aussi rapidement. À vrai dire, je me sens fou d'avoir proposé quelque chose comme ça, je ne suis même pas sûr d'être assez fort physiquement pour porter Anja jusqu'au Centre Pokémon...

La femme s'éloigne alors doucement de moi. Je laisse mes bras la lâcher et tomber sur mes jambes, puis la regarde en souriant. Elle n'a plus l'air aussi apeuré qu'il y a quelques minutes, je ne peux que m'en réjouir. Son visage est un peu rouge, comme le mien, c'est mignon de la voir comme ça, j'ai l'impression de la redécouvrir. Je suis du regard la chercheuse, tandis qu'elle se lève sur ses jambes un peu ramollies. Elle me prend le bras pour m'aider à me relever, même si je ne pense pas avoir vraiment besoin d'assistance.

« On ne laisse jamais quelqu'un derrière soldat ! Parfois faut se faire du mal pour avancer. » Fait-elle avec un petit sourire qui ne me semble pas entièrement sincère.

Je lui souris de nouveau et hoche la tête avec entrain. J'espère qu'elle aura su s'encourager elle-même avec sa phrase digne d'un film sur la guerre de Kalos. Après avoir enfilé un haut à capuche qu'elle cachait dans son sac, Anja va ouvrir la porte de la cabane. Je suis impressionné, comment a-t-elle pu passer de petite fille apeurée à femme forte en si peu de temps ? C'est à ce point que l'idée que je la porte la répugne... ?

Après avoir annoncé le départ, la fille se met à courir. Je soupire doucement et me mets à sa poursuite, restant volontairement derrière au cas où. Je ne voudrais pas l'abandonner si jamais je ne remarque pas qu'elle s'arrête, ou quoi que ce soit. Je ne sais pas jusqu'où nous allons devoir sprinter ainsi, mais j'imagine qu'elle sait où l'on va, alors tant que je la suis,
tout ira bien !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Jeu 4 Mai - 5:20



Avec Rin Yosoyososhii


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Très vite, pluie traversa le tissus de mon suite, s'engorgeant par la suite sur mon tee-shirt. Et bon dieu que l'effet glacée n'était ce qui était le plus agréable. Mais au moins il avait pour effet de me faire presser le pas et d'oublier les grondement du ciel. Pourtant, j'étais sûre que de temps en temps, Rin pouvait me voir tressaillir, mais sans jamais flancher. Non, je ne voulais pas ! Cette course sous cette pluie, c'était mon combat et je lui mettrais un K.O ! De temps en temps, je jetais tout de même un coup d'oeil en arrière pour voir si le jeune homme arrivait à me suivre. Parfois, je ralentissais la cadence afin de ne pas le distancer. Il faut dire que je cours assez vite de base, mais là, peut-être du fait qu'il y avait de l'orage ou bien qu'on était trempée, je trouvais que je courrais plus vite que d’habitude. A moins que cela ne soit simplement que mon imagination ...

    - Allez courage Rin ! Si on continue comme ça, dans dix minutes on est au centre pokemon.

Au même moment, un énième éclair fondit le ciel, me refaisant mon réflexe dans la cabane. De nouveau recroqueviller sur moi même, j'étais prête même à lâcher une petite larme. Il faut dire que me retrouver dehors avec un tel temps, cela en était trop pour moi. Après tout, il ne fallait pas non plus me demander de plus avoir peur d'un coup. Cela était strictement impossible. Je restais un moment dans cette position, ne sachant même pas si Rin me disait quelque chose. Je n'entendais que la pluie tomber et le bruit du tonnerre. Il me fallait un instant, juste un ...
Je ne sais pas combien de temps je suis restée dans cette position, sous la pluie, étant déjà trempée, je ne serais juger le temps par des vêtements plus ou moins secs ou non. Tout de même, après m'avoir pousser au cul intérieurement, je soulevai la tête et me relevai, plus déterminée que jamais. Comme j'avais dit à Rin, si on continuait sur notre rythme, on serait bien vite arrivé à bon port, et là, on pourrait souffler et surtout se réchauffer. Car mine de rien, à rester fixe sous cette pluie, j'avoue que je commençais à avoir sérieusement froid. Gilsgamesh n'allait certainement pas aimer, mais je crois que j'aurais besoin de lui comme chauffage tout à l'heure.

    -Désolé pour cette pause, on va pouvoir reprendre.

Cette fois-ci j'attendis sa réponse avant de reprendre la course. Je l'avoue, je n'étais pas fière d'avoir ainsi céder de nouveau à la peur, mais je n'avais perdu qu'une bataille, pas la guerre !
Nous avions de nouveau un bon rythme et comme prévus, au bout d'un peu plus de dix minutes de course acharnée, nous arrivions enfin à point nommé. C'est en trombe que nous entrions dans le centre, et avec des chaussures faisant "ploutch ploutch". Autant dire qu'on avait attiré tous les regards des gens qui étaient venues s'abriter ici. Bonjour la discrétion. Mais j'étais heureuse, on était enfin au sec et au chaud. On allait pouvoir se boire un truc bien chaud à s'en cramer la langue et surtout mettre des vêtements secs ... Bien que je n'étais pas sûre que j'en ai encore dans mon sac. Avec une pluie si violente, cela ne m'étonnerait pas qu'il est pris la flotte.

    -Bienvenue au centre pokemon ! Si vous avez besoin de vous sécher et de vêtements propres vous en trouverez certainement à votre taille dans cette pièce.

Une infirmière était venue nous accueillir et le fait qu'elle dise qu'on puisse se changer, c'était un vrai miracle. C'était bien la première fois que j'entendais ça dans un centre pokemon. D'habitude, il y a toujours de quoi se sécher, mais de là à prêter des vêtements, c'était inattendu. Je remerciais l'infirmière et la suivis dans la fameuse pièce. Elle était coupée en deux artificiellement par un grand paravent. Et bien, il avait vraiment pensé à tout. A croire que cela était fréquent que ce genre de chose arrive. L'infirmière nous indiqua que l'on trouverait des vêtements masculins du côté droit et pour les filles, ce serait à gauche. Je remerciai de nouveau l'infirmière, et une fois qu'elle eut fermé la porte, je me dirigeai vers mon côté et commençai à me sécher.

    -Et bien, on a de la chance Rin, c'est pas tous les jours que les pokecenter proposes des vêtements secs, autant en profiter, lui dis-je à travers le paravent.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ♥️ - Journal de bord ⚛️
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 569
Stardust : 1175
Dim 7 Mai - 16:49


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Feat Anja Schneider
Je cours, sans jamais ralentir la cadence. Je ne vais peut-être pas aussi vite qu'Anja, mais au moins je suis sûr d'être assez endurant pour arriver au bout de cette course ! La pluie ne cesse de nous tomber dessus, je commence à avoir un peu froid, mais je n'y pense pas trop, l'important c'est que nous nous mettons à l'abri !

Devant moi, la jeune femme sprint comme un athlète. Je la vois parfois être déstabilisée par le tonnerre, mais elle tient un bon moment avant que l'un d'eux ne la fasse vraiment s'arrêter... En voyant la fille se recroqueviller, je me précipite à ses côtés et m'accroupis en posant une main dans le haut de son dos.

« Anja, est-ce que ça va aller ? »

Pas de réponse. J'imagine qu'il lui faut juste un peu de temps pour se reprendre... Je reste à ses côtés pendant les quelques instants où elle est "paralysée", regardant le ciel à la recherche d'un petit rayon de soleil. Heureusement pour nos santés, l'infirmière se reprend sans trop mettre de temps et se relève, plus déterminée encore qu'au moment de capturer ce Vorastérie. Je me redresse à mon tour et lui adresse un sourire.

« Désolé pour cette pause, on va pouvoir reprendre. »
« Très bien, allons-y ! »

Une fois encore, lorsque notre course reprend, je reste derrière Anja. Plus que jamais, je sais qu'elle peut céder à n'importe quel moment... Je ne lui en tiens pas rigueur cela dit, nous avons tous des moments de faiblesse. Cette fois-ci, la femme fait preuve d'un courage exemplaire, puisque nous ne faisons pas la moindre de pause avant d'atteindre le Centre Pokémon !

Nous retrouver là, c'est comme être libéré de prison. Enfin, peut-être pas, je ne sais pas, je ne me suis jamais retrouvé derrière les barreaux. En tout cas, ça fait énormément de bien. Je me sentirais encore mieux si je n'avais pas l'impression que mes vêtements étaient aussi lourds que moi, en plus d'être horriblement froids.

« Bienvenue au Centre Pokémon ! Si vous avez besoin de vous sécher et de vêtements propres, vous en trouverez certainement à votre taille dans cette pièce. » Nous dit une infirmière qui vient à notre rencontre.

Je n'en crois pas mes oreilles, les centres sont vraiment équipés pour ce genre d'imprévus ? Sans plus attendre, Anja et moi suivons la femme jusqu'à la pièce qui ressemble à un dressing géant. Lorsque nous entrons, avant de s'en aller, elle nous explique que nous trouverons d'un côté des vêtements pour femmes, et de l'autre des vêtements pour hommes. Nous allons donc chacun de notre côté, mais nous pouvons toujours communiquer, les deux parties n'étant séparées que par... Un paravent.

« Et bien, on a de la chance Rin, c'est pas tous les jours que les Pokécenter proposent des vêtements secs, autant en profiter. » Me dit Anja alors que je laisse tomber mon haut par terre.
« C'est clair, on a de la veine ! Enfin, j'espère qu'on aura pas l'air trop ridicule, parce que de mon côté, je vois beaucoup de vêtements de couleur... »

La couleur, ce n'est pas vraiment ce qui pourrait me déranger, après tout j'ai les cheveux à moitié rouges et je porte des vêtements colorés parfois. Non, j'ai surtout peur de me retrouver avec un bas vert et un haut jaune... Les gens me fuiraient dans le hall, c'est certains.

Tout en parlant, j'avais tourné ma tête vers le paravent, instinctivement. Même si on ne se voyait pas avec la fille, je me sentais obligé de regarder en sa direction pendant notre conversation. J'imagine que sans cette séparation, ça n'aurait pas été pareil. Une fois que j'ai séché le haut de mon corps, je retire également le bas. J'ai intérêt à choisir des habits très rapidement, je n'ai pas vraiment envie de rester dans cet accoutrement trop longtemps... Même si personne ne peut me voir. Enfin, j'espère...

« Tout va bien, tu n'as pas trop froid ? » Dis-je en toussant, sans m'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Mar 9 Mai - 18:24



Avec Rin Yosoyososhii


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Ne pas avoir l'air ridicule ? Je crois que là, c'était impossible d'y échapper. Avant qu'il ne parle de cela, il était vrai que je n'avais pas fait attention aux habits qui étaient posés. Ho god ! Impossible de réussir à trouver une harmonie quel conque là dedans. Il y avait énormément de couleur et rien pour vraiment les associer entre elle. c'était comme si on avait pris les couleurs de l'arc en ciel et qu'on les avait placées là. Mon dieu, j'imagine même pas le look qu'on allait avoir. Après être passé si inaperçue en mode trempé, on allait ensuite éblouir tout le monde avec nos vêtements. Si ça ce n'était pas la classe !

    - Je crois qu'on est logé à la même enseigne mon petit ... Bah, au moins on va apporter de la couleur dans la vie morose des gens.

Je préférais rire de la situation, que d'en pleurer. Et puis le ridicule n'a jamais tué personne ... Enfin, à ma connaissance. Mais avant toute chose : il fallait se sécher. Car mine de rien, ça tient super froid les vêtements mouillés. Rien que d'y penser, j'en ai encore la chair de poule. C'est dans un mini concert de "plip ! plop !" et "splouch !" que nous nous changions. Laissant tomber nos vêtements tremper dégouliner sur le sol. J'espère qu'il avait de quoi mettre ensuite les vêtements mouillés, à moins qu'ils allaient tout de suite les mettre à laver ? Allez savoir. Je n'ai jamais vu une telle infrastructure au sein d'un centre pokemon. Mais c'est une super bonne idée.
Rin me demanda par de là le paravent si je n'avais pas trop froid. S'il savait ... Je sentais que j'allais bientôt avoir la goute au nez, et cela ne serait une goute de pluie, malheureusement. J'avais certainement attrapé froid avec cette pluie, et c'était surtout le lendemain que je le sentirais bien. Ho joie ! Bah, dans un sens, je me disais que cela n'était pas très grave. Surtout que j'avais réussir à combattre ma peur. Alors choper une angine ou un truc du genre, ce n'était pas cher payé je trouve

    - Bah, on fait avec. Mais j'avoue que je dirais pas non à un peu de chaleur humaine, dis-je en éclatant de rire.

Je ne pensais pas que Rin soit friant de cet humour, mais je n'avais pas pu m'en empêcher. Et puis ça me faisait rire, alors que lui devait être soudainement gêné. Mais non, pourtant il ne faut pas, surtout pas avec moi.
Je me raclais la gorge, histoire de reprendre mon sérieux et de continuer à me sécher, essorant mes longs cheveux pour me débarrasser un maximum de l'eau s'y trouvant. J'étais sur le point de choisir enfin des vêtements propres quand soudain : le noir complet ! L'orage ne s'était donc pas calmé dehors, mais dans ces locaux, on n'entendait vraiment rien, si bien que j'avais totalement oublié sa présence à l'extérieur. J'essayai de trouver à tâtons quelque chose ressemblant à un pokeball, mais je ne trouvais rien. Faut dire que ce n'était pas facile à une main, vu que l'autre tenait la serviette qui me servait à entourer mon corps.

    -Bon, apparemment cet orage nous en jouera des tours. Tu t'en sors de ton côté ? Perso j'y arrive à rien, dis-je avec un nouveau rire.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ♥️ - Journal de bord ⚛️
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 569
Stardust : 1175
Jeu 11 Mai - 4:49


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

Feat Anja Schneider
Grâce à la réponse d'Anja, je sais que les femmes ont le droit au même traitement que nous niveau vêtements... Heureusement, elle reste positive et me dit que nous allons apporter de la couleur dans la vie morose des gens. Je souris et hoche la tête, même si elle ne peut pas le voir. Elle a raison, vu qu'on sera habillés comme des clowns, on amusera sûrement la galerie comme si nous en étions. Alors que je me retrouve en sous-vêtements, je demande à la fille de l'autre côté du paravent si elle n'a pas trop froid.

« Bah, on fait avec. Mais j'avoue que je dirais pas non à un peu de chaleur humaine. » Fait-elle en se mettant à rire.

Je me mets alors à rougir et mon cœur commence à battre la chamade comme s'il souhaitait sortir de ma poitrine. Ce qu'elle a dit ressemble à une plaisanterie, mais on dit que derrière chaque blague il y a un fond de vérité... De plus, étant donné le manque de pudeur de l'infirmière, je ne serais pas surpris qu'il s'agisse là d'une sorte d'approche.

Je panique, mais je ne sais même pas vraiment pourquoi. C'est vrai, ce n'est pas comme si j'aurais accepté de toute façon. Je sens ma gorge se serrer tandis que mes idées confuses font palpiter mon cœur de plus en plus fort. J'aurais voulu répondre quelque chose pour essayer de détourner la conversation et me faire penser à autre chose, mais mes cordes vocales sont comme sur le point d'éclater.

La lumière du bâtiment se coupe subitement, ce qui m'empêche de constater que ma vue se trouble. Je n'ai aucune réaction quant à cela, tant je suis préoccupé par ces picotements que je ressens dans ma cage thoracique.

Je commence à lever bras pour me masser un peu la gorge, mais une grande douleur dans mon membre, qui s'étend jusque dans ma main, m'en empêche. Je suis comme paralysé, je ne peux ni faire, ni dire quoi que ce soit. Soudain, je sens mon cœur qui s'arrête de battre et mes jambes ne parviennent plus à me tenir debout. Je m'effondre sur le carrelage froid de la pièce, tétanisé. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive, mais ça m'effraie, je n'ai jamais ressenti quelque chose comme ça...

Il y a des infirmières ici, j'espère que l'une d'elles arrivera rapidement... Il y a déjà Anja avec moi, mais je ne sais pas si elle m'a entendu tomber, je ne l'ai moi-même pas entendu. À vrai dire, je n'entends plus rien... Même pas mon cœur. Il faut que je fasse quelque chose, avant que mes dernières forces ne m'abandonnent...

« Bon, app...en jouera des...sors de ton cô...à rien. » Entends-je vaguement.
« ...A...nja... » Fais-je à voix basse.

Dire son nom, c'est la dernière chose que je parviens à faire avant de perdre connaissance...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 309
Stardust : 1111
Sam 13 Mai - 6:17



Avec Rin Yosoyososhii


Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute

On y voyait vraiment rien, mais ce ne fut pas cette nuit si soudaine qui me fit le plus paniquer, ni le fait que cela venait de l'orage. Non, ça avait été d'entendre tout d'abord la voie soudainement si faible de Rin. Sur le coup, j'ai cru que c'était parce qu'il jouait un nouvel fois son timide. ce que je pouvais comprendre, surtout au goût si discutable de ma blague. Bah, je suis sûre qu'un jour il s'y ferait. En fait, ce qui me fit paniquer le plus, ce fut entendre un bruit sourd, comme un truc qui tomba au sol. Cela me fit sursauter.

    -Rin ... Hey Rin ça va ?

Pas de réponse. Je paniquais vraiment et toujours pas de lumière. Pourtant c'est avec une vitesse folle que je passais derrière la paravent, me le prenant en même temps dans les pieds. Et c'est enfin à ce moment là que la lumière revint, me faisait m'éblouir au passage. j'ai dû attendre quelques secondes pour pouvoir y voir de nouveau bien et surtout pour voir le corps inanimé du jeune homme au sol. Mais bordel, il se passait quoi ?! Par réflexe je me jetai au sol et plaquai mon oreille sa bouche. Il ne respirai plus ! Comment ? Pourquoi ? Il n'y avait pas de temps à perdre ! Je plaquai une nouvelle fois mon oreille sur lui, mais cette fois-ci au niveau de son corps. Il battait terriblement mal. Il était cardiaque ! Et ne me dites pas qu'il venait de faire une crise cardiaque ?! Bien sûr que c'était ça, mais je ne voulais pas forcément y croire. Pourtant il fallait réagir ce je fis.
Je me levai d'un coup et allai chercher la pokeball de mon dynavolt que je fis tout de suite sorti de sa pokeball et lui fis signe de me suivre. Mon pokemon fut assez surpris de voir Rin au sol, mais qu'importait. Je demandai à Tesla de se mettre de l'autre côté du garçon, juste en face de moi. Pendant se temps que je commençai un massage cardiaque. C'était la première fois que j'en faisais un sur un vrai humain. Je l'avais toujours fait sur un mannequin lors de mon diplôme de premier secoure. Et là c'était différent et bien plus stressant. Je pressai sur sa cage thoracique, puis lui soufflai dans la bouche, et cela plusieurs fois, mais rien ! Mais merde.

    -S'il vous plait j'ai besoin d'aide ! Et maintenant c'est urgent ! criai-je de toutes mes forces. Allez revient Rin, me laisse pas, ne laisse pas tes pokemons ! J'avais les larmes qui me montait aux yeux, mais je ne fis mine de rien. je continuai simplement mon massage, et une infirmière entra enfin en trompe et poussa un cris un voyant Rin au sol. Pas le temps de crier, aller vite chercher me chercher des cachets d'acide acétylsalicylique et un brancard !

L'infirmière hocha simplement de la tête et repartit en courant. Elle avait intérêt de faire vite autrement il y aurait un autre corps sans vie dans ce pokecenter, vous pouvez me croire.
Je continuai encore et toujours mon massage cardiaque, mais je n'avais pas l'impression que cela face grand chose. Il fallait faire autre chose. Comme lui donner de faible impulsion d'électricité. C'était pour cette raison que j'avais fait sortir Tesla de sa ball. A vrai dire, je n'avais pas réellement pensé à l'utiliser, mais là je ne pouvais faire autrement.

    -Tesla met toi sur le torse de Rin et fait comme si tu te préparais à faire une attaque étincelle.

Il devait certainement comprendre la situation urgente car il ne prit aucune pincette pour grimper sur le garçon et de s'exécuter. Je vis le corps de Rin se contracter par l'électricité. Je remis mon oreille au niveau de son coeur. Non toujours pas. Je demandai à Tesla de recommencer. Le corps du jeune homme se recontracta. C'est au même moment que l'infirmière arriva. Enfin ! Elle me tendit d'une main tremblante les cachets que j'avais demandé. J'en pris seulement un du paquet que je mis dans la bouche de Rin et le lui fit croquer et avaler. Il fallait absolument le lui faire croquer ce cachet afin que les effets se face plus vite. Je fis descendre mon dynavolt de sur le garçon et l'infirmière m'aida à mettre ce dernier sur le brancard. Et ni une ni deux, je partie en direction d'une chambre, juste après avoir préalablement caché un minimum le corps du garçon par un bout de tissu.
Une fois dans une chambre, nous l'installions dans un lit et je repris mon massage. Pendant ce temps, l'infirmière pausa une perfusion et plaça des capteurs sur le torse nu de Rin afin de pouvoir contrôler ses battements de coeurs. Après quelques minutes, toujours rien. L'infirmière prépara donc un vrai défibrillateur, et c'est lorsqu'elle était prête à l'appliquer sur le garçon que son coeur se remit à battre normalement, vu grâce aux capteurs. Je cessai alors mon massage et me laissai tomber sur les genoux. Je crois que j'avais eu trop d'émotion d'un coup. Tesla, qui nous avait suivi, vint se pauser sur mes genoux et me fit un câlin pour s'assurer que j'allais bien.

    -Ne t'en fait pas, ça va aller mon petit Tesla. Et Rin aussi maintenant ... Enfin je crois ...
    - Ne vous en faites pas madame. Il va s'en sortir. Maintenant que son coeur est reparti, il lui faut simplement du repos. En tout cas vous avez eu de bon réflexe, je vous félicite. Vous êtes du métier ?
    -On peut dire ça, je suis moi aussi infirmière pokemon j'ai passé mon diplôme de premier secours il y a quelques temps.
    -Je vois. En tout cas en attendant, vous devriez aller vous habiller. Vous allez attraper froid dans cette tenue. Je m'occupe de lui.

Elle me fit un sourire rassurant en disant cela. Elle n'avait pas tort, il fallait que je me change. Je n'avais même plus fait attention à mon accoutrement, mais j'étais toujours simplement en serviette. C'était même étonnant qu'elle n'ait pas glissé. Mais je crois que je ne m'en serais pas rendu compte.
Je pris alors mon temps pour me lever et sortis de la pièce. Et c'est sous les regards médusés des gens, que je retournais dans la fameuse pièce de l'attaque pour finir enfin de me sécher et surtout de m'habiller d'un pantalon trop grand et d'une chemise de bucheron également trop grande. Je pris mes affaires ainsi que celles de Rin. Par réflexe, je pris ses pokeballs et fis sortir tous ses pokemons : le pyronille que j'avais déjà vu ainsi que le petit flamiaou et le fameux goupix d'Alola que je n'avais pas encore vu. Ils avaient tous l'air interrogatif et me regardaient bizarres.

    -Il faut que vous sachiez que Rin ne va pas fort en ce moment. Mais il a seulement besoin juste de repos pour le moment. Je vous ai fait sortir car je pense que vous voudriez que je vous le dise et je sais que vous voudriez le voir. Mais juste promettez moi une chose : ne le dérangez pas durant son repos.

J'attendis un hochement de tête de la part de chacun puis je leur fis signe de me suivre jusque dans la chambre de Rin.
Durant mon absence, l'infirmière lui avait mis une nouvelle perfusion et il avait un masque sur le visage qu'il lui avait envoyé de quoi respirer. Cela me fit mal de le voir comme ça. Il avait l'air tellement en forme et si joyeux quelques minutes avant ça ... Je me laissai tomber sur la chaise à côté du lit. Quant à ses pokemons, ils avaient l'air de comprendre la gravité des choses car ils restèrent silencieux. Je les pris tout de même un par un pour les mettre sur le lit et ils comprirent par eux même qu'il faudrait rester aux pieds du lit, afin de ne pas gêner le garçon, ni même l'infirmière en cas de besoin.

... ...

Le petit matin arriva. C'est le soleil traversant la fenêtre qui me réveilla. Je n'avais pas fait attention que je m'étais endormie là. Mon dos et ma nuque me faisait mal du à ma mauvaise position. Je jetais un coup d'oeil au lit. Rin était toujours là, les yeux clots, mais son torse bougea normalement au rythme de sa respiration. Ouf, cela ne s'était aggravé durant mon sommeil. Ses pokemons dormait également à ses pieds et Tesla, que je n'avais pas fait rentrer dans sa ball, dormait sur mes genoux. Je le réveillai doucement en lui caressant et lui fit signe de ne pas faire de bruit. Il descendit de sur mes jambes et je me levai à mon tour. Je m'étirai, me faisant craquer une ou deux parties du corps. Je souris timidement à Rin et lui déposai un doux baiser sur son front, sous le regard de son goupix qui s'était réveillé.

    -Je compte sur toi pour garder un oeil sur lui.

C'est sur ces mots que je sortie de la chambre, en compagnie de mon dynavolt. Je fermai la porte derrière moi. J'allai ensuite à la rencontre de l'infirmière qui me fit un grand sourire. Elle me redit que Rin était dans un état stable mais que tout de même un vrai médecin allait passer dans la matinée pour vérifier l'état de santé du jeune homme. c'était la moindre des choses. Elle me demanda également si je voulais rester jusqu'à ce qu'il arrive. Pas vraiment. Je connaissais déjà ce qu'il allait dire et je ne voulais pas gêner Rin quand il se réveillera. Cela me faisait mal au coeur de le laisser derrière moi, mais je ne pouvais me permettre de rester ici et de le rendre encore plus confus que je ne l'avais mis.

    -Dites lui simplement lorsque qu'il se réveillera, que je pars devant et qu'il va devoir se dépêcher pour me rattraper.

Je fis un grand sourire à l'infirmière, qui je suis sûre, allait fait faire passer mon message. Je mis correctement mon sac sur le dos, fis une nouvelle caresse sur la tête de mon chien vert et quittai le centre pokemon, en espérant tout simplement que Rin me rattraperait bien vite.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute [Feat Anja Schneider]
» DOIT MÊME Y AVOIR DE L'ALCOOL DANS LE MINIBAR ~ (HANSRIM) PART II
» La bonne blague. [libre]
» "Il y a surement une bonne raison de mentir, mais il y aura toujours une meilleur de dire la vérité"
» La bonne cogne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération