Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Bienvenue à Sunyra (Avec Lucifer)
avatar
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Oliville, Johto
Groupe : Pulsar
Messages : 462
Stardust : 759
Mer 22 Aoû - 7:11
Bon, maintenant que j’ai réglé tout ce que j’avais à faire d’urgent au nord, me voilà de retour à Sunyra pour ma deuxième mission confiée par le prof. J’ai encore des choses à faire dans les montagnes, mais ce sont des objectifs personnels. A présent que je suis de nouveau dans l’est de la région, je vais pouvoir aller jeter un œil au safari. Un lieu de rêve pour les Pokémon où n’importe quelle espèce peut y vivre bien. Il faudrait un écosystème parfait pour que cela puisse se produire. Ou alors un écosystème qui change régulièrement ou qui peut être modulé par les humains eux mêmes. Remarque, est-ce que ça ne serait pas possible que ce soit régulé par les Pokémon eux même? On peut y trouver de toutes les espèces mais seulement quelques unes à la fois. Est-ce que le truc ne serait pas tellement bien fait que les Pokémon présents dans une période de temps ne modifieraient pas le terrain, involontairement, de façon à le rendre inhabitable pour eux (forçant ainsi leur départ), mais habitable pour d’autres (provoquant leur arrivé). Et le mécanisme s’effectuerait pour chaque groupe, perpétuant ainsi le cycle. Ce sont les théories que j’ai imaginé, mais il n’y a qu’une façon de le savoir. Y aller et voir par moi même.

Mais pas tout de suite. Stahl, mon Galekid, est allongé sur le banc, à côté de nos affaires. Moi je fais les cent pas, les doigts croisés derrière la tête, la respiration profonde. Ma tenue de sport, un débardeur et un short est trempée. Il fait chaud, alors forcément, la transpiration est beaucoup trop présente. Et je me suis vidée la moitié d’une petite bouteille d’eau sur la tête pour me rafraîchir aussi. Mais une séance de sport, de bon matin, ça a de quoi me mettre de bonne humeur. Après avoir fait quelques étirements et jeté mon sac sur le dos, j’appelle le Galekid pour qu’il me suive. Nous croisons quelques passants observant les bateaux qui partent ou arrivent. Nous essayons de ne pas trop nous laisser tenter par les bonnes odeurs des restaurant, boulangeries et autres snacks. Mais la corruption trop puissante en ce lieu, me fait acheter quelques pains au chocolat. Des “chocolatines” comme disent les autres. Tss… Bah ouais, parce qu’un pain au raisin, t’appelle ça une raisine ; un pain au beurre t’appelle ça une beurrine et un pain au jasmin, t’appelle ça une Jasmine. Connard, va.

   


~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 490
Stardust : 215
Mer 22 Aoû - 12:42




Une légère brise marine, apportant avec elle ses effluves salées sur le quai de Sunyra. Les gens descendaient et montaient des bateaux, fourmillant auprès des marchands, bars... Tout ce que pouvait posséder une ville portuaire. Ainsi, chacun s'adonnait à sa tâche quotidienne ou d'autres qui voulaient changer d'air. Un peu comme Lucifer qui venait de poser pied sur la terre ferme.

Le jeune homme, habillé de son long manteau de prêtre ne faisait guère attention à l'agitation autour de lui. Et encore moins à cette chaleur de saison qui provoquait aux pauvres habitants des insolations. Étant né dans une région désertique, où il était rare de connaître pluie et froid, Lucifer n'était donc pas atteint de la température régnant à Lumiris et ne sourcillait en aucun cas aux regards interloqués des passants.

Il fût toutefois perdu dans cette nouvelle région qu'il ne connaissait que par des lettres de son frère. Et il n'avait d'ailleurs jamais mis le pied à l'extérieur de la cité de Desaria. Lucifer n'était donc pas très à l'aise face au décor qui l'entourait, arbres insolites, cuisine étrangère. Aucun repère ne se distinguait parmi toutes ces choses insolites à ses yeux. Mais son caractère ne pouvait lui permettre de le laisser troubler, et, sa curiosité l'emporta aussitôt.

Accompagné d'un cornèbre sur l'épaule gauche, le prêtre se mit aussitôt en marche, prenant soin d'examiner les alentours de la ville jusqu'à s'enfoncer dans les ruelles de celle-ci. Il put facilement remarquer qu'ils s'étaient engouffrer dans un endroit de restauration dont les odeurs émanaient par millier. Et éveilla deux estomacs endormis.

- Excusez-les. Mais ils viennent de poser pied. Les voilà affamés et ne connaissent pas votre cuisine exotique...

Finit-il par dire à une demoiselle passant près de lui. Bien que Lucifer s'exprimait d'une manière surprenante, et il le savait, continua.

- Auriez-vous donc une adresse à leurs donner?

- CRRÉTIN!

Finissa le cornèbre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Oliville, Johto
Groupe : Pulsar
Messages : 462
Stardust : 759
Mer 22 Aoû - 16:03
J’avoue que j’ai peut être un peu abusé. Ca fait peut être trop pour moi, cinq pains au chocolat. “Tu pousses la chocolatine un peu trop loin Maurice” comme dirait l’autre dans la pub. En fait j’aime bien ce mot. On dirait le gamin qui se fait bully dans la cour de l’école mais qu’on prend un peu en pitié parce que personne l’aime. Pauvre chocolatine. En plus, ça passe un peu partout comme mot, dans toutes les expressions. Prenez n’importe quelle réplique de film ou expression, et intégrez-y le mot “chocolatine”. Je suis certaine que ça passe. “Faut pas pousser mémé dans les chocolatines.” ; “Un Lannister paie toujours ses chocolatines.” ; “Tu es une chocolatine, Harry.”… Je me retient pour ne pas rire, où les gens autour vont me prendre pour une débile.

Tandis que j’ai la bouche pleine après avoir mordu dans ma seconde viennoiserie, je me fais interpeler par quelqu’un. Un mec, aux cheveux blancs, habillé en prêtre et accompagné par un cornèbre. Okay, alors je sais pas ce qu’il veut mais moi et la religion ça fait deux. J’espère qu’il ne vient pas me voir pour prêcher la bonne parole, je serais obligée de lui faire comprendre qu’il est certainement plus hérétique que moi dans l’histoire. Suffit de regarder son Pokémon. Les cornèbres ne sont pas sensés être signe de malheur, de mauvais présage, d’apocalypse ou je sais pas quoi? Bref. Voyons ce qu’il veut.

J’admet rester sans voix. La première remarque que je me fais c’est de me dire qu’un cornèbre qui parle, c’est loin d’être commun. Ou alors j’ai rêvé, mais il me semble bien qu’il vient de dire “crétin”. Vu l’élocution de son dresseur, il parlait probablement de lui. Non parce que j’ai plusieurs questions, du coup.

Un: De qui il me parle? C’est qui ce “ils”? Des potes à lui? J’ai vu aucun autre prêtre, personnelement. Alors si il ne me parle pas d’autres prêtres, il va me falloir plus de détails pour comprendre de qui il parle.

Deux: D’où il vient ce type? Je veux dire… Je viens de Johto. C’est loin de Lumiris, Johto. Pourtant je n’ai aucune difficulté à communiquer, et ne trouve pas la cuisine particulièrement différente entre les deux régions. Bon oui, il y a des spécialités locales, comme partout. Mais rien de bien radicalement différent, pas au point de qualifier la cuisine d’”exotique”. Ah! Ou alors il cherche de la cuisine exotique. Genre un restaurant spécialisé dans une cuisine typique de je-sais-pas-où.

Trois: Si je comprends bien, il attend une réponse de ma part, c’est ça? Résumons ce que j’ai compris. Le crétin (selon les dires du Cornèbre, je me déleste de toute responsabilité liée à cette insulte) cherche des potes à lui qui sont affamés, et il me demande une adresse pour manger de la cuisine exotique… Mais il cherche ses potes ou un restau? Un restau où il pourrait trouver ses potes? Oh… ou alors le “ils” c’est ses Pokémon, tout simplement. Il cherche un restau sympa pour ses Pokémon.

-Alors… Euh… Pour les Pokémon, il y a le centre Pokémon un peu plus loin, à quelques rues d’ici. (Je lui indique la direction du doigt.) Et pour la cuisine étrangère, je sais pas trop, je suis pas d’ici. Mais il y a beaucoup de restaurant dans le coin, en cherchant un peu vous devriez trouver.

Remarque, il est peut être étranger. C’est peut être pour ça que je comprend rien quand il parle. Je devrais m’assurer qu’il a compris mes instructions.

-Vous… Euh… Vous comprenez mes explications?

   


~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 490
Stardust : 215
Mer 22 Aoû - 17:35




Il aurait semblé à Lucifer que l'inconnue était perplexe. Était-ce ses habits ou sa manière de parler? Enfin, il fallait l'avouer que le fait de changer de pays n'aidait en rien. Ici, personne ne le connaissait contrairement à Desara. Ne disant mot, comprenant de devoir supporter les regards de ses différences, hocha doucement la tête. Au final, peut-être qu'un estomac affamé pouvait avaler n'importe quel nourriture, qu'importe la provenance.

Et puis, cette chose que tenait la dame n'allait pas l'air si mauvais, d'après le regard curieux de l'oiseau de jais. Celui-ci se penchait dangereusement sur le repas de l'interlocutrice qui ressemblait fortement à un pain. Peut-être l'était-ce mais il était bien doré, quelque chose d'obscur dégoulinant d'un côté. Lucifer se jeta un peu en arrière, évitant un vol de la part du cornèbre alors que sa tête se retourna vers la ruelle du centre pokémon.

-Explications?


Croassa de nouveau le cornèbre, tentant d'imiter cette fois-ci la voix de l'inconnue avec son regard d'imbécile heureux. Juste avant qu'une main aille se refermer sur son bec, le taisant un bref instant.

- Lucie comprend mais pas Patchwork. Le cornèbre est débile.

-Débile, débile!

Répondit-il, comme pour assumer sa cacahuète qui lui servait de cerveau à ce jour. Et ne laissant de nouveau pas à son dresseur de pouvoir parler.

- Il s'excuse pour sa manière d'être, il vient de Desara à Kalos mais comprend la langue.

-Culotte-crétin...

Chuchota l'oiseau de malheur.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Oliville, Johto
Groupe : Pulsar
Messages : 462
Stardust : 759
Jeu 23 Aoû - 6:10
J’aperçois le Cornèbre qui lorgne sur mon goûter. Euh… Alors tu te calmes, le volatile, c’est à moi ça. Ça coûte pas cher, t’as qu’à t’en acheter. Fort heureusement, son dresseur a le réflexe de reculer pour dissuader son partenaire de passer à l’acte. Celui-ci se contente de répéter mon dernier mot dans une dernière imitation de moi. Ah! Donc j’ai pas rêvé, ce Pokémon arrive bien à prononcer des mots humains. Je dois admettre que je suis étonnée et impressionnée. Le prêtre m’indique que son Cornèbre est trop “débile” pour comprendre. Mot que répète la créature au pelage noir, ce qui me décroche un rire. Je l’aime bien, ce piaf. Par contre, le mec me parle d’une autre personne. Lucie, qui aurait compris ce que j’ai dis. Sauf que je n’ai aucune idée de qui est Lucie. Sa pote? Un de ses Pokémon?

Oh merde. Ou alors c’est lui, Lucie. Et il… enfin, elle, du coup. Elle parle d’elle à la troisième personne. Et c’est une femme. A moins que Lucie soit un prénom mixte, mais il ne me semble pas. Donc, le “ils” de tout à l’heure, c’était peut être simplement elle et son Cornèbre. Je tente de me remémorer à toute vitesse ce que j’ai dis tout à l’heure, mais je ne crois pas avoir fait d’erreur en présumant son genre de façon erronée. Non parce qu’en 2018, les droits des femmes, l’égalité pour tous, le mariage homosexuel, tout ça… C’est beau, mais à côté tu peux avoir des emmerde sur trois ans parce que tu dis avoir “peur du noir”. Parce que ça peut être interprété de façon raciste ou je sais pas quoi. Avant on pouvait rien faire et tout dire, aujourd’hui c’est l’inverse. On peut tout faire et rien dire. J’exagère mais c’est l’idée générale.

La jeune fille s’excuse pour le comportement de son Pokémon. Elle m’informe qu’il vient de Kalos, de Desara. Je connais la région, mais je n’y suis jamais allée. Par contre je n’ai jamais entendu parler de cette ville. J’en déduis cependant que la prêtresse est plutôt du genre à beaucoup voyager. Parce que sauf erreur de ma part, la culture de Kalos n’est pas extrêmement différente de celle d’ici.

-Non, il n’y a pas de soucis. J’imagine que c’est normal d’être un peu perdue quand on vient de loin, je le suis moi même un peu, je ne suis pas là depuis très longtemps.

Et voilà que je commence à lui raconter ma vie. Il faut dire que maintenant que je sais que c’est une femme, je suis un peu pus à l’aise. Nous avons des prêtresses à Johto aussi, c’est un pan entier de notre culture. Alors j’imagine qu’ne un sens, elle me rappelle un peu ma région natale. Non pas que ce soit un bon point pour tout, j’ai fais le choix de partir, après tout. Mais étant petite fille, je rêvais d’aller voir les danseuses de Rosalia. Mon connard de père ne m’y a jamais emmenée. Du coup, même si cette Lucie n’a rien à voir avec elles, je me permet de faire le rapprochement.

-Vous venez faire quoi à Lumiris?

   


~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 490
Stardust : 215
Dim 26 Aoû - 9:25




Le prêtre voyait bien dans le regard de la jeune femme une certaine incertitude. Peut-être dérangeait-il et qu'elle voulait manger son pain tranquillement? Lucifer hésita à partir durant un court instant afin de la laisser en paix. Et éviter qu'elle perde son repas dans le bec du volatile noir par la même occasion.

Alors qu'il s'apprêtait à faire un pas en arrière, la dame lui indiqua qu'elle était elle aussi nouvelle dans la région et qu'apparemment, c'était une tradition de se perdre. Enfin, cela le soulagea d'un coup, lui qui ne connaissait absolument rien du monde extérieur que son confinement dans sa ville natale. Lucifer se demanda alors dans quel situation il était en train de mettre ses supérieurs. Lui qui était parti sans rien dire à la recherche de son frère avec pour seule base des lettres écrites.

Lucifer baissa doucement la tête, passant une main derrière alors que son visage se teintait légèrement de rouge. Après tout, il n'était pas différent des autres gens et qu'il n'avait pas besoin d'avoir honte d'être perdu au milieu d'un monde inconnu. Soudain, l'inconnue demanda pourquoi il se retrouvait ici.

- Normalement, il n'a pas le droit d'être ici mais il cherche son frère disparu...

- AMARYLLIS!

Gueula le cornèbre en balançant ses ailes en arrière, comme si cette fois-ci, il venait de comprendre ce que venait de dire son dresseur. Après tout, le pokémon avait lui aussi connu l'aîné de la famille et avait pu donc retenir son nom au bout de quelques temps. Et ça change du mot crétin.

- Mais vous ne pourrez pas l'aider. Amaryllis a disparu depuis des mois.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Oliville, Johto
Groupe : Pulsar
Messages : 462
Stardust : 759
Dim 26 Aoû - 14:17
La jeune femme semble gênée, pour une raison que j’ignore. Je ne pose pas de question à ce sujet et préfère la questionner sur les raisons de sa présence ici. Elle me répondit que “il” n’avait pas le droit d’être ici mais que “il” cherchait son frère disparu. Qui ça, “il”? Son Cornèbre? Son Cornèbre qui cherche son frère, supposément un autre Cornèbre. Non mais si tu cherches un volatile comme il en existe des milliers de la même espèce, s’il s’est fait la malle, t’es pas prête de le retrouver, surtout si tu penses qu’il a pu changer de région… D’ailleurs, l’oiseau crie un nom, comme pour faire écho aux paroles de sa dresseuse. Un nom humain. “Amaryllis.” Donc j’en déduis que le disparut doit être un Cornèbre apprivoisé. Ah. Pas étonnant qu’elle le cherche, alors.

Ou alors peut être que j’ai mal interprété. Quand je lui ai demandé ce qu’elle faisait à Lumiris, elle m’a répondu ce qu’elle faisait là tout de suite. Donc elle cherche peut être simplement son Pokémon perdu en ville. Bah oui, mais non, elle voulait trouver un endroit où manger. Ou alors, connaissant son Pokémon, elle sait qu’elle le retrouvera près de la bouffe. On trouve toujours quelqu’un, près de la bouffe. Ah, peut être que c’est de lui dont elle parlait quand elle parlait de son pote? Non, elle a jamais parlé d’un pote, ça c’était une interprétation foireuse de ma part… Je m’embrouille, moi, avec ces histoires.

Bon. Je vais lui proposer de chercher le second volatile, on sera plus efficace à deux. Sauf qu’elle me coupe net dans ma proposition. Attends, attends… Son foutu Cornèbre a disparu depuis deux mois? Et elle espère encore le retrouver? Ça me parait compliqué, à ce niveau…

-Je ne veux pas paraître méchante. Mais après autant de temps, je pense qu’il a du s’installer ailleurs. Ou qu’il a dû lui arriver malheur. Ça m’étonnerait que vous puissiez le retrouver.

Puis j’imagine que quand un Pokémon disparaît aussi longtemps, si c’est un choix, c’est qu’il y a une raison. Quelque chose qui l’y a poussé. Mais après, ce sont des étrangers, je ne voudrais pas me permettre de les juger.

-Qu'est ce qui vous fait penser qu'il est à Lumiris?

   


~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 490
Stardust : 215
Mer 29 Aoû - 14:03




Elle avait répondu qu'il avait sûrement dû se faire la malle, faire sa vie ailleurs. Ce qui pouvait être possible puisque leur père l'avait lâchement abandonné à Lumiris. Malheureusement, son frère était un crétin et prenait tout au positif donc il était impossible qu'il comprenne son abandon dans la région. Mais pour la deuxième option, c'était bien plus probable et c'était le pourquoi de la présence de Lucifer en ces lieux. Et même si son aîné se retrouvait à l'état de cadavre desséché en plein soleil d'août , le prêtre continuera à le chercher jusqu'à son dernier souffle.

L'homme aux cheveux blancs pencha doucement la tête sur le côté suite à la question de la dame. Il ne savait pas vraiment par où commencer mais il avait reçu tant de preuves de la présence d'Amaryllis sur cette immense île. Lucifer ne pouvait donc ignorer ce chemin surtout si des noms se trouvaient dans les écrits qui lui ont été envoyé. Il sortit alors une liasse de lettres, la plupart abîmées.

- Son frère lui a envoyé des lettres provenant d'ici. Puis plus rien.

- CRRRRÉTIIIIN!

Hurla cette fois le cornèbre à plein poumon, tout en postillonnant sur le repas de l'inconnue qu'il lorgnait depuis le début de cette rencontre. Il battait des ailes, ne pouvant supporter de se retrouver en face de nourriture alléchante.

- PURKWAAA?! Culotte!!

Piailla de nouveau Patchwork en sautillant sur l'épaule de son dresseur alors que son ventre gargouillait, couvrant la discussion des humains. Avant de finir par son "cornèbre" habituel.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Oliville, Johto
Groupe : Pulsar
Messages : 462
Stardust : 759
Jeu 30 Aoû - 5:17
Lorsque je demande comment Lucie peut savoir que le frère de son Cornèbre est ici, elle me sort un paquet de lettres. Un Cornèbre qui écrit, c’est pas banal, ça. Ça parle, ça écrit… Et après quoi? Ça capture des humains pour les faire se battre entre eux, afin de se venger d’avoir subit le même sort? J’ai lu un bouquin qui parlait d’une fin de l’humanité dans ce genre là. L’histoire était celle d’une jeune garçon qui apprenait à survivre dans un monde où les Pokémon avaient pris le pouvoir. C’était intéressant bien qu’improbable, je pense. Mais ça serait cool si ça se produisait, remarque. Quoi que. Bref, revenons à nos Wattouat.

Ayant terminé mon second pain… ma seconde “chocolatine”, je plonge ma main dans mon sachet pour en prendre un autre. Sale grosse que je suis. Seulement, c’était sans compter sur l’avalanche de postillons qui fusent dessus depuis le bac de l’oiseau. Je soupire et le lui tend. C’est vrai qu’ils sont sensés être affamés. Je tend aussi le paquet à la prêtresse pour qu’elle puisse en prendre un à son tour. C’était mon petit dej, mais bon, je vais pas en proposer un à l’un et pas à l’autre. De plus j’admet ne pas trop savoir quoi dire de plus pour les conseiller. Je ne suis pas de la police et encore moins une habitante d’ici, je vais pas vraiment pourvoir l’aider à retrouver un Cornèbre. Oh, attendez!

Je dégaine mon Pokédex et tape le nom du volatile dedans. Une carte s’affiche avec une zone en surbrillance rouge au nord de la région. C'est là bas que vivent les Cornèbres sauvages, la plupart du temps. Je montre la carte à la jeune fille et lui explique ce que j’ai en tête.

-Tu vois cette zone rouge, au nord? C’est le bois hurlant qui encercle la ville de Fort-des-Songes, d’après le Pokédex. Si celui que vous cherchez va bien il pourrait être là bas. Je peux me tromper, mais c’est la meilleure idée que j’ai pour vous aider. Ah, et pour information on est ici, actuellement.

Pour appuyer mes paroles, je lui indique la ville de Sunyra, tout à l’est de la région, juste en dessous du volcan.

-Est-ce que ce frère a des… particularités physique? Quelque chose qui pourrait m’aider à le reconnaître, si jamais je le croise un jour par hasard?

S’il s’agit d’un cornèbre chromatique ou qui est sensé porter un accessoire particulier, ou une cicatrice, ou je ne sais pas quoi, c’est toujours une bonne info à prendre. C’est pas grand chose, mais à mon échelle c’est le mieux que je puisse faire.

   


~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 490
Stardust : 215
Sam 8 Sep - 8:30




Alors que l'oiseau continuait de gueuler tout en crachant, la dame finit par lui donner son repas tout en soupirant. Victoire du cornèbre affamé. Celui-ci se jeta avec aise sur la nourriture qu'on lui tendait. Lucifer aussi put recevoir un de ces pains étranges qu'il recueillit entre ses doigts, un peu interloqué par ce geste soudain de la fille.

- Merci.

Dit-il d'une petite voix calme, sans cacher son étonnement sur le fait qu'elle décide de lui donner son repas. Alors qu'il porta la nourriture à ses lèvres, celle-ci disparut dans le bec de l'animal. Fichu créature du diable. Le garçon jeta un oeil mauvais à son pokémon, prêt à l'insulter de milles mots qu'il connaissait mais il fut vite arrêter par un objet étrange que lui montrait la dame.

C'était une espèce de petite plaque électronique qui montrait sûrement une carte, une tâche rouge clignotait en même temps. Le prêtre n'en avait jamais vu de tel mais après tout, il avait été enfermé toute sa vie dans sa petite ville de Kalos et principalement dans le monastère. Tout pour lui était nouveau et se demandait comment Amaryllis, son frère, avait-il pu s'habituer à un autre monde. Apparemment, il ne lui avait pas tout raconter.

- Il est roux, borgne. Une épée sûrement évoluée depuis le temps l'accompagne dans son dos...
- RE-MI-CORNEBRE

Rajouta de nouveau Patchwork, coupant une seconde fois le prêtre alors qu'un rot accompagna ses cris. Cette fois, repu d'un repas non-mérité, le cornèbre décida de se caler sur son perchoir-humain et ferma les yeux, se mettant à ronfler tout en parlant de mots dont il ne comprenait le sens.

- Idi..oot..crrré....tin



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Oliville, Johto
Groupe : Pulsar
Messages : 462
Stardust : 759
Dim 9 Sep - 6:38
Le volatile engloutit le petit dej que je lui tend sans demander son reste. Il va même jusqu’à voler celui de sa dresseuse. C’est bête, mais moi j’en ai plus. Et je vais pas aller en racheter d’autres. La jeune femme semblait également interloquée par mon Pokédex. A croire qu’elle n’en a jamais vu. Mais d’où elle vient, sur quel genre de personne je suis tombée, moi, encore?

Lorsque je demande quelques détails sur le Pokémon recherché, je suis assez surprise de la réponse. Roux et borgne. Bon, classique. C’est un Cornèbre chromatique a qui il a du arriver quelque chose lors d’un combat ou autre et qui a perdu un œil. Jusque là ça va. Mais une épée dans le dos? Genre un Cornèbre Samouraï? Bordel, dans quel délire je suis? J’hallucine, y avait quelque chose dans le chocolat ou quoi? Ça devait être de la poudre de Raflésia ou une substance du même style. Nan, je l’aurais senti quand même? Je suis pas une grande consommatrice de ce genre de trucs mais ça se sentirait si le chocolat n’avait pas le même goût. Remarque, c’est peut être pour ça qu’il y en a qui disent “chocolatine”… Parce qu’il y a de la confiture de Spododo dedans, du coup ils racontent que des conneries.

Je m’efforce de garder mon sérieux et mon calme lorsque je réponds.

-Pas commun, en effet, ça doit se remarquer… Tu as un portable?

Je pioche un bout de papier au hasard dans mon sac, ainsi qu’un stylo et écrit mon numéro dessus. Je tend le papier à la jeune femme.

-Appelle moi si tu as besoin. Si je trouve une piste à son propos, je m’arrangerai pour te faire parvenir ce que j’aurais trouvé.

En fait, Lucie ne m’a pas vraiment l’air à l’aise avec la technologie, suffit de voir qu’elle communique par lettres ou qu’elle n’a pas l’air de connaitre le Pokédex qui est pourtant un objet assez connu des dresseurs. De ce fait, je ne sais pas comment je vais pouvoir la contacter si je trouve un truc, vu que j’imagine qu’elle n’a pas de numéro et qu’elle va voyager et qu’elle n’aura donc pas d’adresse fixe. Mais bon. Au moins, si elle m’appelle (depuis une cabine téléphonique ou autre) j’aurais peut être un truc à lui dire.

Peut être.


   


~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 490
Stardust : 215
Dim 14 Oct - 7:30




Oui en effet, il n'était vraiment pas commun de voir un jeu garçon borgne portant un exagide tel une épée dans son dos. Mais au moins, il était très facile de le remarquer dès qu'il passait dans le coin. Par contre, "portable". C'était quoi ça encore? Un autre truc technologique du monde moderne? Lucifer venait sûrement de louper quelque chose en arrivant ici. Et peut-être qu'un guide genre roussard ou "le moderne pour les nuls" lui serait bien pratique.

Il haussa des épaules avant de récupérer un bout de papier que lui tendait la jeune fille avant de regarder les numéros affichés. Une suite dont il ne voyait pas le sens, des coordonnés peut-être? Non, il ne pouvait ni voir le nord ni le sud. Ou bien un message caché?

- Merci mais... Lucie ne comprend pas tout ces chiffres... Et Patchwork vous enverra le message s'il retrouve son frère.

D'ailleurs, il se posait une autre question mais le prêtre devait sûrement connaître la réponse puisqu'il n'était plus dans sa petite ville perdue au fin fond du désert. Mais autant essayé.

- Avez-vous vous aussi un oiseau de correspondance? Sinon, les bekipans sont les meilleurs à cela.

Dit-il par curiosité. Et avec un peu de malchance elle lui dira que tout passe par magie comme son étrange "Pokédex" ou la chose qu'elle nomme "Portable". Ou peut-être que Lucifer devrait-il s'acheter un dictionnaire?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Oliville, Johto
Groupe : Pulsar
Messages : 462
Stardust : 759
Lun 15 Oct - 7:01
Je reste un peu bouche bée face à la déclaration de Lucie. C’est quoi cet embrouillamini? Elle ne comprend pas ces chiffres, et elle compte envoyer son Cornèbre pour m’envoyer un message au besoin. Je sens que ça va vite me saouler. J’ai rien contre les gens qui sortent de l’ordinaire, hein, loin de là. Mais y a des limites. Qu’elle n’ait jamais possédé de téléphone portable est une chose. Qu’elle ne sache pas s’en servir, soit. Mais… Ne pas savoir de quoi il s’agit, ne pas connaitre le Pokédex, ne pas connaitre, je sais pas, les mails, les textos, les appels téléphoniques… Genre, elle en a jamais vu de sa vie? Jamais rencontré quelqu’un qui en possédait? Jamais lu aucun bouquin, aucun article qui ne ferait ne serait-ce que mentionner l’existence de ces appareils. Son entourage ne lui en a jamais parlé, ne serait-ce que par évocation?

Ne pas aimer la technologie et la refouler à tout prix, c’est très con (principalement parce que impossible à 100%) mais ça existe. Mais là c’est un autre level. Là c’est Jacquouille qui débarque au vingt et unième siècle. C’est comme, je sais pas moi… C’est comme si tu travailles dans la restauration mais t’as jamais entendu parler des merguez, c’est absurde. Tout le monde sait ce qu’est une merguez. Là c’est pareil. A moins d’avoir vécu dans une cave, seule, isolée de tout, pendant ces vingt dernières années, comment c’est possible de pas avoir entendu parlé d’un téléphone portable? Je veux dire, sur l’échelle de l’improbabilité on est au niveau d’aller faire ses courses en payant avec des serviettes hygiéniques usagées. C’est genre… Raaah, calme toi, Lauriane. Calme. C’est un troll, Lauriane. Cent pour cent que cette meuf te troll. Elle se fout de ta gueule, c’est obligé. On va jouer alors.

-Bah ces chiffre c’est le code pour appeler mon Flambusard. Ton Pokémon devra me chercher pour me délivrer un message. Alors que si tu siffles exactement le nombre de fois qu’il est indiqué sur le papier, mon Flambusard te retrouvera grâce au son. Suite à ça, il saura où je suis et ça sera plus simple pour me délivrer ton message. Portable est son nom. Offres-lui du surimi à manger, il adore ça.

Tout en disant cela, je m’efforce de parler normalement et de garder un air sérieux. Ce qui est débile, je l’admet. Parce que ça reviendrait à devoir siffler plusieurs millions de fois. J’espère qu’elle perdra pas le compte quand elle essaiera. Ça serait dommage.

-Tu as d’autres questions?


   


~ ~ ~


Dernière édition par Lauriane Feroë le Lun 5 Nov - 4:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 490
Stardust : 215
Dim 4 Nov - 9:09




La fille lui indiqua que tout les chiffres étaient le nombre de fois qu'il devait siffler afin d'appeler son pokémon volant. Elle avait donc un flambusard? Voilà donc qui allait pouvoir l'aider avec le nombre d'espèce à plumes, ou même à lévitation. Mais Lucifer ne comprenait toujours pas le prénom Portable, il était livreur son oiseau? Ou elle pouvait le prendre d'une seule main tellement il devait être léger? C'est que c'est gros un flambusard...

Lucifer fixa de nouveau le petit bout de papier avec les chiffres, il allait prendre long à tout siffler. Mais c'était sûrement pour que Portable puisse entendre l'appel. En tout cas, le surimi, il le nota dans sa tête. Nourrir un oiseau messager c'était important après un long voyage pour délivrer un message.

- Lucifer n'a plus de questions, il te remercie!

Dit-il alors complètement ravi avec un grand sourire de l'aide qu'on venait de lui apporter, ou de l'embobiner... Au choix. Le prêtre prit un petit instant de ranger les chiffres pour appeler Portable avec le reste de ses affaires, toujours à porter de main ou cas où.

- Peut-il vous offrir quelque chose en échange?

Demanda-t-il alors à la jeune femme histoire de rendre la pareil, surtout pour le repas volé de Patchwork dont le ventre s'était arrondi par tout ce qu'il avait englouti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Oliville, Johto
Groupe : Pulsar
Messages : 462
Stardust : 759
Lun 5 Nov - 5:19
Qu’est-ce que… Pourquoi elle me parle de Lucifer, maintenant? C’est quoi cette sataniste encore, sur qui je suis tombée… J’imagine que c’est cliché de dire que les satanistes sont gothiques (ou inversement) mais… Elle a pas vraiment la dégaine de quelqu’un qui s’agenouillerait devant le diable. Avec sa tenue, je dirais que c’est même plutôt l’inverse, elle est habillée comme une prêtresse ou un truc du genre. C’est quoi alors? Elle essaie de me faire croire qu’elle est possédée par le diable ou un démon? Pas de bol, je crois pas à ces histoires.

-Humhum. Me contenté-je de répondre.

Elle se propose ensuite de m’aider, de m’offrir quelque chose en échange. Haha. Non. N’essaie même pas de m’embarquer dans ta secte cheloue. Non parce que ce genre de personnes, c’est le genre à te tendre la main pour te bouffer le bras derrière. Comme un vampire qui séduirait sa victime avant de la vider de son sang. C’est pas pour moi. T’as déjà eu mes pains au chocolat, et t’as réussi à m’extorquer mon numéro de téléphone, t’en a eu assez. En fait je commence à voir un peu plus clair dans son jeu, et à me sentir conne d’avoir été aussi naïve. Son accoutrement, sa façon de parler, son ignorance (certainement feinte) sur le monde… Quand t’y penses c’est forcément soit une arnaque, soit une grosse blague. Et comme on dit, “plus c’est gros, plus ça passe”. Fais chier.

-Non, c’est bon, je n’ai besoin de rien. Considère que c’est cadeau.

Je jette un œil sur mon téléphone portable, comme pour regarder l’heure. Ça c’est le genre de technique qui marche à tous les coups.

-Par contre, je vais devoir y aller, je vais être en retard. Au revoir.

J’avoue que je suis assez agacée d’avoir perdu mon temps avec ces conneries. Ça se voit peut être, mes paroles ne sont certainement plus aussi chaleureuses qu’avant et mon sourire s’est effacé peu à peu au cours des dernières minutes. Sur ces mots, je commence à m’éloigner, d’abord normalement puis à grandes enjambées. Je me retourne même une ou deux fois pour m’assurer que la meuf ne me suit pas pour voir où je vais, ou je ne sais trop quoi. On est jamais trop prudents avec ce genre de personnes, qu’il s’agisse de fanatiques ou de trolls.

   


~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» HAITI YON PARADI OU YON LANFE AVEC R G P POU LUCIFER ????
» LUCIFER RISING - TOP RPG
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération