Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un voyage qui démarre mal // ft. Mark Shaw
avatar
Team :
card : t-card journal
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 11
Stardust : 52
Sam 1 Sep - 7:04

Un voyage qui démarre mal.

c'était une longue traversée entre kalos et lumiris. c'était également la première fois que sora prenait le bateau pour un aussi long trajet. mais ça en valait la peine : à peine arrivée au port de sunrya que la vue de la ville offrait déjà un joli spectacle. les immeubles en arrière-plan rappelaient facilement à sora la belle ville d'illumis, et le soleil de l'après-midi rendait la vue encore plus agréable. sora en profita pour aller sur le pont en traînant sa valise, bien trop grosse pour elle, et elle put même admirer aux delà des immeubles l'arène volante de la ville. il lui restait encore un moment avant d'arriver, mais son programme était déjà tout tracé : elle devait reprendre contact avec sa mère, mais la dernière fois qu'elle en avait reçu des nouvelles, elle se trouvait dans un petit village nommé "mirawen". c'est donc là-bas qu'elle devrait se rendre.

une fois pied à terre, sora se dirigea vers la sortie du bateau, mais la cohorte de passagers lui fit rapidement perdre l'équilibre. déjà qu'elle devait traîner son énorme valise, elle se retrouva en plus dans une grande agitation... quelle idée de trimbaler autant de vêtements pour un voyage aussi long ! ❝ pardon ! excusez-moi ! ❞ sora était sûre que personne ne la voyait ou ne faisait attention à elle. ce n'est qu'une fois que la foule se dissipa un peu que sora pu sortir du bateau. elle aurait bien voulu rester un peu à sunrya, mais ça devra attendre : elle devait déjà reprendre la route en direction de mirawen. mais avant ça, son ventre lui fit comprendre qu'il était l'heure de manger... la jeune fille aperçut une petite brasserie à la sortie du port, et elle s'y dirigea avant de se rendre compte qu'il lui manquait quelque chose. ❝ rha, c'est pas vrai ! ❞ son porte-feuille n'était plus dans sa poche. tout son argent de poche se trouvait dedans. elle avait dû le perdre lors de sa sortie du bateau, quand elle fut bousculée plusieurs fois par la foule. soit il était tombé de son sac, soit on lui avait volé... au delà de se payer un repas, c'est même le financement de son voyage qui était remis en question. à peine arrivée, et sora était déjà énervée.


Dernière édition par Sora Beauregard le Dim 2 Sep - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : T-Card, Garde-Robe
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 881
Stardust : 2974
Dim 2 Sep - 6:30
ft. une bobo riche !

La banane dans le vent!
Deux jours s’étaient écoulés depuis l’incident. Mark ne voulait plus y repenser, tout oublier et que les choses redevienne comme avant. Son état alternait aléatoirement entre tristesse, regret, colère, peur et angoisse. Malgré tous ses pokémons, sa petite copine et son arène, il se sentait seul plus que jamais auparavant. C’était comme s’il lui manquait une partie de lui-même, ou comme si on lui annonçait la mort d’un de ses proches. Si seulement il pouvait revenir dans les temps et être une meilleure personne.

Assit à la table d’un restaurant, le bougre ne faisait qu’observer d’un œil distrait son assiette et boire des verres cul-sec à intervalles réguliers. Des verres d’eau bien entendu, la soirée avait été bien assez chargée en alcool, si bien qu’une horrible gueule de bois lui pourrissait actuellement cette journée déjà déprimante. Il ne prêtait nulle attention au vacarme environnant (clients du restaurant bruyants, foule dans le port), trop concentré sur ces frites « maisons » soi-disant. Pourquoi était-il seulement venu dans cette ville ? Glander, se promener, essayer de se changer les idées ; ça ne marchait pas.

« Monsieur ? Vous êtes ici depuis une heure et vous n’avez toujours pas entamé votre poulet, un problème ? Demanda le jeune serveur.
-Quoi ? Oh non, rien du tout c’est cool. J’avais finis d’ailleurs, tenez. »

Il sortit un billet de vingt pokédollars et le tendit au garçon, sans vraiment se soucier du prix de son assiette et de cette savoureuse eau du robinet. Sans attendre de réponse, il se leva et s’apprêta à partir du restaurant.

« Mais monsieur, vous oubliez vos affaires.
-Mes œufs ? Ah oui, bordel c’est vrai que j’ai ça. Merci.
»

En effet, par mesure de sécurité il avait jugé bon de ne pas laisser ses œufs sans surveillance et devait donc se trimballer la coquette somme de QUATRE incubateurs. Deux accrochés dans son dos, un à sa ceinture et l’autre gardé contre son torse. Autant vous dire qu’il avait l’air ridicule et était fortement handicapé pour se déplacer. Il quitta l’endroit et se retrouva dans la rue bondée de l’Embarcadère – heureusement avec sa tête effrayante d’homme n’ayant dormit que trois heures, les gens évitaient de le bousculer.

« Tiens ?... Commenta Mark en trouvant quelque chose au sol. Un portefeuille ? Quel crétin a pu le laisser tomber ? »

Il se stoppa sur place et observa les alentours, voir si quelqu’un n’avait pas l’air paniqué. Ne trouvant pas d’éventuel propriétaire, il le rangea dans sa poche en disant qu’il le déposerait « peut-être » au poste de police wink wink. Le loubard se retourna pour faire demi-tour, bien que ne sachant pas réellement où aller, et percuta malgré-lui quelqu’un. Il recula sous le choc mais garda un fragile équilibre.

« Vous pouvez pas regarder où vous allez, merde ?! Faites gaffe, j’ai des œufs sur moi c’est fragile ces conneries ! »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : t-card journal
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 11
Stardust : 52
Dim 2 Sep - 16:08

Un voyage qui démarre mal.

sora s’imaginait déjà en train de contacter son père au téléphone pour qu’il lui envoie de l’argent. ce qui rendrait probablement la situation compliquée au vu de son départ excessif d’illumis... mais si elle voulait poursuivre son périple à lumiris, elle n’aurait pas le choix. c’est probablement sous l’effet de la confusion que la jeune fille percuta à nouveau quelqu’un de plein fouet, alors que son corps faisait des allers et venues inutiles entre l’endroit où elle a perdu son portefeuille et le restaurant. c'était un homme, plus grand qu'elle et coiffé d'une banane — sans rire, il existe encore des gens qui se coiffent comme ça ? —. sora s'attendait à recevoir des excuses, mais elle ne reçut que des remarques désobligeantes. elle se redressa alors comme elle le put du haut de son mètre cinquante pour faire face à l'inconnu ❝ non mais, regardez où vous allez vous même ! ça va pas de percuter les gens comme ça ? ❞ son visage tout rouge de chaton énervé changea du tout au tout avant qu'elle ne percute elle-même ce que lui avait dit l'homme. il avait, en effet, des oeufs tout autour du corps, entreposés dans des incubateurs. ça devait loin d'être confortable de se déplacer avec tout ça autour du corps... ❝ attendez... des œufs ? de pokémons ? ❞ c'était la première fois qu'elle voyait ne serait-ce qu'un incubateur. chez elle, la plupart des pokémons de son père étaient libre d'aller et venir dans la maison, et sora n'avait jamais mis les pieds dans un élevage. quelque part, c'était assez intriguant.


Citation :
Sora piaille en #C92B2B



Dernière édition par Sora Beauregard le Lun 3 Sep - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : T-Card, Garde-Robe
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 881
Stardust : 2974
Dim 2 Sep - 18:23
ft. une bobo riche !

La banane dans le vent!
Elle osait se plaindre en plus, alors qu’elle était très clairement la personne responsable ! Ayant une force tendance à prendre la mouche, le loubard se raidit et rendit avec grand plaisir le regard plein de défi qu’elle pointait sur sa personne. Ses sourcils se froncèrent, ses lèvres s’allongèrent pour former une moue contrariée et surtout ses veines pulsèrent, gonflèrent sous l’effet de la colère.

La malotrue en question était à l’évidence une touriste, à en juger par la valise qu’elle trainait. Jeune, peut-être autant que sa sœur, la petite taille de la personne faussait un poil les estimations. Mark retenu surtout qu’elle avait un je-ne-sais-quoi, un petit air de bobo riche ainsi qu’une expression colérique dur à prendre au sérieux.

« Tu te prends pour qui, la p’tite ?! » avait-il faillit lui cracher au visage. Il se voyait déjà répondre cela en la tapotant honteusement du doigt et en écrasant sa banane contre son front. Fort heureusement cette fille répondait aussi vite que Mark s’énervait pour rien. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle le prit de court avec son étrange question.

« Bah… Oui, des œufs de pokémons, qu’est ce que tu veux que ce soit d’autre de cette taille ? » Répondit-il en haussant un sourcil, presque certain qu’elle se payer sa tête. « Tu vas me dire que tu sais vraiment pas ce que c’est ? »

Tout en la questionnant avec un poil trop d’animosité, sa main appuyé sur un des incubateurs fit involontairement tomber l’objet mal attaché. L’appareil en verre glissa de sa sangle, rebondit par terre sans se fissurer fort heureusement et roula au pied de la jeune fille. Au travers, on pouvait voir un énorme œuf tacheté de vert et de bleu. Sur le coup Mark avait sursauté, mais s’était immédiatement calmé en constatant que l’être vivant n’avait rien.

« Ah merde, tu peux me le repasser steuplait ? J’ai du mal à me baisser avec ces trucs accrochés autour de moi… »  



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : t-card journal
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 11
Stardust : 52
Dim 2 Sep - 18:52

Un voyage qui démarre mal.

sora fit la moue face à toute l'animosité dont l'homme faisait preuve. difficile pour deux têtes de mules de converser entre eux, et ces deux là avaient l'air d'avoir tous les deux un bon caractère de cochon. sora fut cependant prise de court quand un des incubateurs tomba au sol, pour rouler jusqu'à ses pieds, probablement de peur de voir l'appareil se briser. fort heureusement, il n'y avait pas de dégâts. la jeune fille s'abaissa pour le ramasser et tendit les bras vers l'étranger, comme il le lui avait demandé. elle n'avait cependant pas quitté l'œuf des yeux. ❝ en fait, c'est surtout la première fois que j'en vois un de si près ! ❞ elle s'attarda cependant sur tout ce que transportait l'homme. ça ne devait pas être facile de se balader en ville de la sorte. sora enchaîna cependant d'une voix un peu plus calme : ❝ pardon d'être restée sur le chemin. moi aussi j'ai perdu un truc, mon portefeuille. je viens de descendre du bateau et je me fais déjà piqué mes affaires... ❞ en fait, elle n'était même pas sûr de se l'être fait "piqué", mais ça revenait au même. hurler auprès du premier individu venant sur sa route n'allait pas arranger les choses.


Citation :
Sora piaille en #C92B2B

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : T-Card, Garde-Robe
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 881
Stardust : 2974
Lun 3 Sep - 14:58
ft. une bobo riche !

La banane dans le vent!
Mark récupéra l’objet et l’attacha de nouveau à la sangle comme si rien n’était arrivé. Dire merci lui avait un peu écorché les lèvres au passage – décidément la déprime et la gueule de bois le rendait vraiment bougon. La jeune fille lui confirma qu’elle était sérieuse, il y crut cette fois même si infime partie de lui-même continuait de croire qu’elle se payait sa tronche. Faut dire qu’il en avait vu défiler des œufs ces derniers-moi, au point d’oublier l’idée que des gens dans le monde n’en avait jamais touché ou simplement vu en vrai ! Puis elle s’excusa, ce qui perturba notre loubard. Lui qui se savait parfaitement en tort (ou qu’au moins la faute était partagée) et qui inconsciemment voulait juste se défouler sur quelqu’un, on peut dire qu’il fut bien déçu. Il sentit même une pointe de culpabilité.

« Bah, c’est rien oublions ça... T’as perdu ton portefeuille, c’est une belle galère à ce que je vois. »

Il se tût, un éclair de génie made in Mark venait de traverser ses pensées. Le loubard dissimula son sourire et continua de faire mine de ne pas être au courant de cette affaire. Par sécurité, il rangea ses mains dans ses poches histoire de vérifier que le porte-monnaie était toujours ici. Une idée diabolique venait de germer dans sa petite tête : un odieux chantage.  

« Héhé, je crois que je peux t’aider avec ton problème, (il cracha par terre). Je sais comment le retrouver. »

Tout en jouant la comédie, il se mit à avancer lentement pour arrêter de gêner la circulation déjà bordélique en stagnant sur place. Dur de garder une gonzesse aussi minuscule dans cette marée humaine, aussi jugea-t-il bon de ne pas trop s’éloigner d’elle.

« Tu sais quoi, ça me fait de la peine de voir des gens dans ton cas. Écoutes, si je te retrouve ton portefeuille, tu pourras m’aider à mon tour ? J’ai un… Petit problème : j’ai une migraine pas possible. Donc si t’as de l’eau ou mieux, du doliprane, se serait super. »

Malin Mark Shaw, très malin décidément. Maintenant elle serait obligé d’accepter haha, vraiment ce plan n’avait aucune faille ; du point de vue du champion d’arène en tout cas.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : t-card journal
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 11
Stardust : 52
Lun 3 Sep - 16:58

Un voyage qui démarre mal.

sora écouta attentivement l’inconnu. plus qu’une galère, c’était carrément tous ses plans qui tombaient à l’eau, à moins que son père ne lui envoie un peu d’argent. elle continua de l’écouter jusqu’à ce qu’il lui propose un deal, car il savait comment retrouver son portefeuille, à condition qu’elle lui vienne en aide d’abord. sora afficha une mine perplexe ; est-ce qu’il savait vraiment comment lui retrouver tout son argent ? lorsque l’inconnu lui demanda un médicament pour le mal de crâne, sora fut un peu prise de court ❝ euh, ouais, je dois avoir un truc dans mon sac. attendez voir... ❞ elle avait divers trucs dans son sac à bandoulière, y compris les choses qu’elle ne pouvait pas faire rentrer dans sa valise — les fringues, ça prend beaucoup de place, vous voyez. bien sûr, son portefeuille s’y trouvait également avant qu’elle ne le perdre bêtement. en fouillant brièvement, la jeune fille posa la main sur une petite bouteille d’eau minérale neuve, puis la tendit à l’homme ❝ tenez, j’ai pas de cachets, mais j’ai de l’eau fraîche, si vous voulez. ❞ sora afficha à nouveau son regard perplexe en direction de l'homme et plissa les yeux ❝ comment vous comptez vous y prendre pour retrouver mon portefeuille ? ❞


Citation :
Sora piaille en #C92B2B

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : T-Card, Garde-Robe
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 881
Stardust : 2974
Mar 4 Sep - 14:04
ft. une bobo riche !

La banane dans le vent!
Ah, ça avait marché ? Tant mieux. Il prit la bouteille d’eau, enleva le bouchon et la pencha en direction de ses lèvres sans que celles-ci ne touchent le plastique. Il but goulument, tel un homme ayant erré des heures dans le désert, sans se soucier des bonnes manières. L’eau se déversait rapidement, plus vite que Mark ne l’ingurgitait, et s’échappait pour couler le long de sa mâchoire jusqu’à ses vêtements. Quand sa soif fut enfin apaisée, les deux tiers de la bouteille avaient disparus.

« Sa fait un de ses bien… Ah, le portefeuille c’est vrai. » Répondit-il en dégainant le dit objet dans sa poche. « C’est celui-là ? Je l’ai trouvé par terre, y’a genre deux minutes. J’image que oui, à moins que deux débiles perdus leurs portefeuilles au même moment, au même endroit. »

À aucun moment le loubard n’avait songé que son attitude pourrait énerver son interlocutrice un poil paniquée. Néanmoins, juste pour vérifier (et pour rajouter une couche d’impolitesse), il l’ouvrit devant les yeux de sa propriétaire sans son accord. Il se figea avec un drôle d’air, et ne sut quoi faire entre rigoler ou s’excuser pour cette fille.

« Roger Beaumont, je pense pas que ce soit son vrai nom… Et puis, elle ressemble pas à un gros de 45 piges avec une calvitie et une énorme moustache. » Pensa-t-il tout en regardant la carte d’identité qui se trouvait dans le portefeuille. Bordel, mais c’était vraiment pas le sien en plus ! Tu parles d’une ironie, voilà qu’il allait devoir expliquer le quiproquo…

Cela dit, quel genre de personne s’appelait Roger Beaumont ? Un bobo riche à tous les coups, peut-être qu'il est lié à cette gonzesse. On venait de perdre Mark dans son propre cerveau épuisé. Un monde de théorie loufoque s'ouvrait à lui.      



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : t-card journal
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 11
Stardust : 52
Mar 4 Sep - 17:22

Un voyage qui démarre mal.

la petite brunette observa la bouteille d'eau se vider, gorgée par gorgée. en effet, cet homme ne plaisantait pas quand il disait qu'il avait envie de boire un peu d'eau... inutile que sora reprenne la bouteille, le pauvre bougre avait sûrement une plus grande soif qu'elle, à coup sûr. non, ce qui l'intéressait, c'était de retrouver son bien. et ce fut plus qu'une étoile dans les yeux que sora afficha lorsque l'homme sortit un portefeuille de sa poche, comme par magie, annonçant qu'il l'avait trouvé par terre un peu plus tôt. mais la joie de sora s'évapora aussi vite qu'elle était venue ; car ce n'était tout simplement pas le sien. elle n'eût cependant pas besoin de le dire, car ce dernier s'en était apparemment tout de suite rendu compte lorsqu'il ouvrit — en toute indiscrétion — le portefeuille en question. sora plissa les yeux d'un un léger mépris et brisa le court silence qui s'était instauré ❝ en fait, vous vous moquez de moi depuis le début, et vous n'avez aucune idée d'où se trouve mon portefeuille... ❞ la situation était cependant amusante, d'une certaine façon. digne d'une scène de théâtre de comédie. sora n'était tout simplement pas dans l'envie de rigoler, vu le tracas dans lequel elle était. elle soupira et se résigna, en haussant les épaules. ❝ c'est pas grave, je vais me débrouiller autrement. s'il n'y avait pas eu tous ces crétins qui bousculent... pourquoi il y a autant de monde, d'ailleurs ? tout le monde vient sur cette île par bateau, ou quoi ? ❞


Citation :
Sora piaille en #C92B2B

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : T-Card, Garde-Robe
Journal & Pokedex
Origine : Akala
Groupe : Nova
Messages : 881
Stardust : 2974
Mer 5 Sep - 19:27
ft. une bobo riche !

La banane dans le vent!
La voix de la fillette le tira de ses réflexions sans queues ni têtes. Elle semblait avoir comprit le gros de la situation, ce qui éviterait des explications. Plus, elle prenait relativement bien ce fait, Mark à sa place aurait surement gueulé un bon coup. Il remit à sa place la carte d’identité, referma le portefeuille et le rangea de nouveau dans sa poche. Ce qu’il en ferait était d’ailleurs encore incertain.

« Bah… Disons que je pensais que c’était vraiment le tien. Mais ouaip, pas la moindre idée. »

Bon, il ne pouvait pas se barrer comme ça après lui avoir fait miroiter tant d’espoirs. Enfin si, il pouvait, mais le peu de conscience que Mark possédait s’opposait fermement à l’idée. Vraiment, perdre son portefeuille à ce moment précis, quel manque de sérieux.

« Alors, j’ai une gueule de guide du touriste ? Sa sert à rien de se plaindre, t’as pas fais gaffe à tes affaires point barre. » Rétorqua un Mark mal embouché. La fatigue et la déprime changeait drastiquement son tempérament d’ordinaire détendu et sympa. « Mais si tu tiens à le savoir, beaucoup viennent par avion aussi. »

Le bougre réfléchissait à s’en péter les neurones. Pleins de possibilités, mais aucunes ne semblant efficaces. Aller au poste de police local ? Chercher par terre comme deux glandus, en plein milieu de la cohue ? Heureusement que lui n’avait jamais eu ce problème, il avait débarqué sur l’île avec peu d’affaire et avait toujours surveillé son portefeuille ; surtout lorsqu’il était SDF.

« Fais chier ! Bon, c’est quoi ton nom au fait gamine ? Le mieux – ou plutôt le moins pire – serait d’aller voir les flics pour déclarer un vol. Pleins de paperasse, ça c’est une belle arrivé sur l’île… » Il soupirait d’une force tel qu’on aurait pu croire que c’est lui qui venait d’égarer ses papiers et tout son argent. « L’embarcadère de Sunyra… Si ma mémoire est bonne, je crois que y’a un poste dans le coin. Quoique ma mémoire à jamais été géniale, t’as pas un GPS sur ton portable ? »

À l’évidence, Mark était parti pour rester avec cette mioche tant qu’elle serait dans la merde. Cela lui faisait oublier un peu le reste et ça l’éloigner momentanément de ses responsabilités de dresseurs. Un crépitement dans son dos l’alerta, il s’empara brusquement de l’incubateur d’où le son provenait. À l’intérieur, l’œuf tremblait, s’agitait en vibrant contre le verre.

« Ah, il va bientôt éclore celui-là !.. » S’exclama-t-il, à la fois joyeux et paniqué. C’était la première fois qu’il assistait à une éclosion.  

Disons qu'à partir d'ici, tout c'est enchainé très, voire trop, vite pour notre loubard. Un premier œuf s'était mit à trembler, puis un second et enfin un troisième. Ici et maintenant, au milieu de toute cette foule était un très mauvais moment. Un bout de patte brisa un coin d'une des coquilles, il paniqua tellement sur le moment qu'il s'égara dans la foule et perdit la pauvre gamine de vue. Il se retrouva confronté à un choix difficile : rentrer pour faire naitre les pokémons dans un endroit plus stable, approprié et sécurisé ou retrouver cette fille perdue pour l'aider. Son cerveau décida en vitesse, désolé pour cette pauvre personne.

Il s'approcha du quai, appela Noarfang et partit en urgence vitesse grand V direction la maison. Il avait des pokémons à faire naitre !  



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération