Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Répondre au sujet
Bienvenue bande de ...
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 241
Stardust : 855
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 14:41
Éclipse




Bienvenue bande de dépravés
RP ouvert

La ville et ses lumières, ses bars et sa musique qui nous empêche de dormir. Ce soir, il fallait se plonger la tête la première dans un monde que je commençais à bien connaître, mais cette fois-ci, je ne serais pas forcément côté clientèle pour une fois et j'avoue que cela me faisait un peu peur. Ce soir j'allais travailler dans une boîte de nuit de Artiesta, ce qui promettait. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, mais je savais que cela n'allait pas être de tout repos. Heureusement, je n'avais pas un travail très compliqué, et non, je ne veux pas parler du travail de serveuse, car bon dieu qu'il peut être hardu dans ce genre d'endroit. Non, ce soir je devais mettre le feu en dansant sur l'un des podium de la boîte. N'allez pas chercher à savoir comment j'avais eu ce poste, mais sachez juste que mine de rien, ça coûte cher de voyager ...

J'étais arrivée avant que la boîte n'ouvre au publique. On me montra vite fait les vestiaires ainsi que le costume que j'allais devoir porter ... On peut dire qu'il ne laissait pas vraiment place à l'imagination : corset rouge et noir avec des plumes, un shorty noir et des bottes aux laçages rappelant celui du corset. Et bin, on peut dire qu'il mettait le budget niveau tenue. On m'expliqua également que je ne travaillerais pas toute la soirée, mais seulement le début de soirée, histoire de bien chauffer la salle, et surtout qu'après je pourrais aller faire la fête à mon tour et que je pourrais boire à l'oeil en plus du salaire que j'aurais. Si elle était pas belle la vie ! Autant dire que je n'allais pas me faire prier, cela faisait si longtemps que je n'avais fait de soirée. ce soir, j'allais en profiter un max alors !

L'heure était arrivé d'ouvrir les portes. La musique se lança et des vestiaires j'entendais déjà le monde entrer. Bordel, il devait y en avoir du monde. Faut dire que ce soir, c'était une grosse soirée pour le club qui avait décidé de faire soirée à thème. Au programme : ange&démon ! D'ailleurs, on me remit bien vite justement mes petites ailes noires. Vraiment classe.
Et ça y était, il était temps de passer à l'attaque ! Un videur m'accompagna jusqu'à mon podium et me dit à l'oreille qu'il viendra me chercher lorsque mon temps de travail serait terminé puis il partit. Il était donc temps pour moi de me mettre à danser. Tout de même, être ainsi plus haut que la piste et voir tout le monde, cela faisait un peu peur ... Mais il fallait se ressaisir et faire abstraction des regards et simplement se laisser aller. Ce que je fis à la perfection, ne faisant attention qu'à la musique, histoire de rester dans le rythme. J'arrivais même au bout d'un moment à jouer un peu avec le publique. Après tout, il faut bien gagner sa croute. Mais je l'avoue, c'était très amusant comme boulot !




codage by jacks ღ miniatures from Dusk Lumuris

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 515
Stardust : 929
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 15:11
Pléiade


Bienvenue bande de

Gens
Ce soir, je me retrouve à Artiesta... J'ai décidé de revenir dans cette ville histoire de prendre une petite pause dans mon voyage, pendant quelques jours. J'ai déjà passé une nuit en ville, la deuxième est sur le point de commencer, mais aujourd'hui je ne me sens pas de rester dans ma chambre d'hôtel avec mes Pokémons. Je préfère sortir un peu... Bon, je ne vais sûrement pas passer une soirée extraordinaire, c'est pas mon genre, mais pourquoi pas un petit cinéma ou un truc comme ça...

Je sors donc de l'hôtel en laissant mes trois merveilleuses créatures dans ma chambre, en espérant qu'elles ne saccagent pas tout durant mon absence. Je fais confiance à Râ pour canaliser l'énergie des deux autres. Je me promène donc en ville, qui est aussi illuminée qu'en plein jour avec tous ces néons et ces lumières. C'est un spectacle aussi surprenant que splendide ! J'aimerais bien m'installer ici, à l'avenir, en plus je ne serais pas trop loin de Nemerya.

Pendant que je cherche un établissement où passer une petite heure ou deux, avant de rentrer, je me retrouve devant une boîte de nuit qui attire particulièrement l'attention. De ce qui est écrit dehors, il y a une soirée spéciale ce soir... Pas étonnant donc qu'ils essaient d'attirer du monde ! Par curiosité, je décide d'entrer...

C'est sympa, l'ambiance est plutôt sympa et il y a pas mal du monde. Il y a même des dans... Hein ? Mais attends, je la connais cette danseuse ! En m'approchant, je me mets à rire doucement, je n'arrive pas à croire que je tombe sur elle, dans cette tenue et en train de danser pour les clients. Moi qui la voyais comme une infirmière, je ne m'attendais vraiment pas à ça.

« Anja ? Je savais pas que tu bossais là ! »

J'essaie de lancer ma réplique assez fort pour qu'elle m'entende, mais pas trop fort pour ne pas attirer l'attention de tout le monde. Je lui fais signe quand elle regarde en ma direction, même si je ne suis pas sûr qu'elle m'ait remarqué. Enfin, je ne vais pas la déranger pendant qu'elle bosse. Si je suis encore là après son service, j'irai peut-être la saluer. Pour le moment, je me dirige vers le bar. Ce soir, je vais me lâcher, je vais prendre du soda non allégé ! Wouhou !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 534
Stardust : 2036
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 16:14
Pulsar
Là tu vois… J’ai soudain un petit doute sur ce petit travail.
- Medhyena ?
- Oh… Une intuition.

Honnêtement… Photographe de nuit, cela ne me dérange pas trop. C’est vrai que je suis toujours un peu de mauvaise humeur le lendemain matin parce que j’ai l’impression d’avoir perdue une journée entière en me levant à midi, mais soit, ce n’est pas très grave. Par contre… Dans une boîte de nuit ? Sérieusement ? Je pousse un soupir rien qu’en pensant à la soirée formidable que j’allais passer. Non, je n’ai pas l’habitude de fréquenter ce genre d’endroit. C’était même ma toute première fois et franchement, je n’étais pas enchantée du tout. Mais. Alors. Pas. Enchanté. Du. Tout.

Trop tard pour faire demi-tour. Un des responsables qui m’avait contacter aperçoit ma Medhyena chromatique et m’interpelle aussitôt, visiblement surpris par mon jeune âge. Mes photos étaient tellement de bonne qualité qu’il pensait que j’étais plus vieille. Ouh. Ca m’énerve déjà. Je grince des dents. J’hésite à partir et à le laisser planter là. Tu as quel âge ? 16 ans ? Ba, c’est presque comme 18 qu’il dit. Puis je n’ai pas prévu de boire d’alcool hein ? Heum… Comment dire. Ce ne serait ABSOLUMENT PAS professionnel de ma part et si par malheur, ma mère tombe sur quelqu’un qui m’a vu boire alors que je n’ai pas l’âge légal, je vais me faire passer un SACRÉ SAVON. Le genre de raclé dont on ne se relève pas. Elle ne rigole pas, ma daronne.

Bon, mon objectif, être la photographe de la soirée. Capturer l’ambiance, prendre les photos quand les gens en ont envie, leur montrer, leur promettre que ce sera sur le site internet de la boîte et hop, j’enfile la récompense. Bon. Cela n’a pas l’air si compliqué. Ma Medhyena va rester ? Oh oui. Elle ne mord pas promis. Tu la laisses au vestiaire alors. D’accord d’accord. Je ne serais pas accompagnée ce soir, mais elle surveillera mes affaires. Excellent deal. Tiens, d’ailleurs, en passant au vestiaire, tu changeras de tenue pour être dans le thème de la soirée ? Pas de problème. J’ai prévu une robe rouge des plus banal avec des basket noir (faut pas déconner, je tiens à la santé de mes pieds) , puis un masque rouge pour être dans le thème. Ah pas mal. Voilà ton badge de photographe, met le en évidence sur ta tenue pour qu’on puisse te reconnaître. Ah oui ?Je croyais que c’était pour jouer aux flechettes ! Grrrrr !

Hop hop hop. Passage éclair au vestiaire, on se change, on s’équipe, on prend des piles neufs, on vérifie que la cartouche et vide et on rentre dans l’arène. Garde mes affaires Volonté, j’essayerais de ressortir vainqueur de cette funeste et sanglante soirée. Et à peine sortie, des gens qui semblent avoir bien bu t’interpelle pour une photo souvenir. Et ben, ça démarre sur les chapeaux de roue.

Clic clac. Tu montres, ils te font un ok, un grand “Meeeeeerci” un peu odorant et s’en va en sautillant vers le bar. Je pousse un soupir. Et cela va être comme ça durant toute la soirée. Enfin, j’ai déjà un travail plus réjouissant que ces filles ou ces mecs qui se trémoussent à moitié à poils devant des hommes et des femmes en manquent visiblement d’affection. Je fais un non de la tête : pitoyable. Bon, allons capturer cette ambiance. Je pense que le bar n’est pas un mauvais endroit pour commencer.

Tel un Anchwatt, je me glisse le long des murs pour arriver jusqu’à l’abreuvoir à ivrogne. Clic clac flash, j’obtiens la “bonne” ambiance de la source à alcool et honnêtement, je pense que les photos ne seront pas mauvaises. Un barman me remarque. Ah, tu es la photographe du blog qu’on a recruté pour moitié prix d’un professionnel ? Passe de l’autre côté ! Tu auras une meilleure vue ! Bon ben, si c’est proposé si gentiment. Clic clac flash clic clac. Je fais semblant de sourire au client qui veulent absolument leur photo en train de boire et je finis par remarquer… Rin ? … Non. En faîte, je ne veux même pas savoir ce qu’il fait ici. Je réajuste mon masque et recommence à prendre des clichés.

Il ne me connaissait pas au point de reconnaître mon appareil je pense… hein ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse.
Messages : 529
Stardust : 931
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 16:22
Éclipse


Ceux connaissant un tant soit peu Ekaterina se doutait bien que la voir dans un tel endroit ne faisait aucunement partit de ses habitudes. De la foule, de la musique, un brouhaha incessant. Un regroupement de choses qui ne lui plaisait pas le moins du monde et pourtant... Pourtant la chercheuse était bel et bien là. Elle avait laissé ses Pokémon dans sa chambre prise à l'un des Centres Pokémon, errant ensuite en ville, la tête en compote, la déprime aux tripes. Au gré de ses pas, elle était arrivée alors qu'il n'y avait pas encore beaucoup de monde. Elle était entrée, tout simplement, désireuse de voir autre chose, puis, elle partirait si trop de monde entrait, n'est-ce pas ? Elle n'avait même pas lu l'affiche indiquant la soirée spéciale qui, évidemment indiquait que la boîte serait pleine.

Alors évidemment la populace était arrivée, une femme dansait avec une énergie incroyable, visiblement plongée dans sa danse endiablée. Il y avait du bruit, de l'agitation, des odeurs mêlées de parfums différents à faire tourner la tête. Ekaterina, elle, était toujours là. Un premier verre, un second, encore un. Peu à peu ses sens s'étaient légèrement brouillés tandis qu'une étrange euphorie avait balayé toutes ses pensées et ressentiments. Le brouhaha, le monde ? Elle n'en avait cure ! Elle se sentait plutôt bien, aux anges, même. Parce que ô, une Ekaterina éméchée n'avait absolument rien à voir avec l'Ekaterina que tous connaissaient. Proche du podium, la Violette riait de bon cœur, tapant légèrement dans ses mains avant que l'une d'elle, rapide, ne pique la foulard présent dans une chevelure non loin. Voilà à présent qu'elle l'agitait au rythme de la musique, les yeux clos et un grand sourire aux lippes. « Montre-leur, Ancha ! » Ou quelque chose comme ça, le tout ponctué par une voix chaleureuse et rieuse.
Une voix s'éleva alors proche d'elle et fit sursauter la chercheuse, stoppant sa danse furieuse de foulard.

Ses prunelles se rouvrirent soudainement et, la bouche entrouverte, elle suivit du regard le jeune homme qui s'était exprimé. La lueur de choc dans son regard fut alors remplacé par de l'admiration et elle le suivit discrètement, un sourire malicieux au coin des lèvres. Arrivant dans son dos, elle plaqua soudainement sa main sur l'omoplate gauche de Rin en se penchant vers lui, peut-être trop proche, un immense sourire aux lèvres, l'air admiratif. « Dis donc m'sieur double-face, j'vous ai entendu chanter tout à l'heure, c'était... beau, enfin joli, vous pouvez le refaire ? » Un rire termina ses paroles et Ekaterina tenta de s'asseoir sur le tabouret, le ratant et le bousculant. Surprise, elle se rattrapa de justesse et fixa le tabouret, l'air confus. « Hm. Excusez-moi. » Elle leva alors le regard vers le barman et repéra la tête blonde et son appareil, levant le pouce dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 19:28
Pulsar


 

C'est bien connu, quand un truc horrible, un drame se produit, les gens se disent que le chagrin, la douleur et la peur diminuent avec le  temps, mais c'est faux. Le chagrin et le regret sont constants. Comme des démons ils vous bouffent de l’intérieure, vous tires les tripes et se rient de vos foutues grimaces et de vos faux sourires. Mais ce n'est pas comme si ils faillent les garder le restant de nos jours car de nos jours, personne ne tiendrait le coup, c'est bien connu. Les humains sont faibles et fragiles. Et surtout toi. Tu fais genre, comme ça, en souriant, en prenant la vie du bon côté, mais ça te hante, ça te poursuit, ça te colle à la peau comme une putain d'ombre. La tristesse paralyse... mais toi tu t'efforces d'entasser tout ça dans un sac... Tu cherches, tout les jours, un endroit où le déposer, où l'abandonner, pour tout oublier une bonne fois pour toute.

C'est dans cette ambiance un peu « macabre » que tu décides d'aller jusqu'à Artiesta. Tu as laissés tes pokemons à l’hôtel par envie, voulant profiter de cette soirée pour passer du bon temps dans un endroit sympas. Un prospectus t'avait d'ailleurs guidé jusqu'à cette ville soit disant festive. Bars, boites de nuits, petits pubs sympas, un endroit propice aux rencontres. Tu as besoin de te changer les idées. Les souvenirs reviennent, t'enlacent, t'enfoncent. Tu ne veux pas l'admettre. Tu ne l'admettras jamais. Tu t'y refuses.

C'est nageant dans un profond déni que tu t'embêtes a creuser toi même que tu arrives enfin, mains dans les poches, devant une battisse relativement attirante. Devanture décoré, petit message enchanteur et surtout une thématique alléchante. Ange&Démon. Avec un nom et un profil comme le tien, difficile de faire plus parfait. Faisant craquer tes articulations tu rentres dans ce purgatoire. Dans ce domaine entre chien et loup tu te présentes devant le videur et d'un échange de regard il te laisse rentrer. Pas assuré, torse droit tu fais le tour des lieux du regard jusqu'à t'approcher de la scène. Plissant les yeux sous les projecteurs en t'approchant, tu manques de te manger un tabouret dans un tibia. Tu penches légèrement la tête, croyant reconnaître la demoiselle qui justement... avait manqué de se vautrer en essayant de s’asseoir.

▬ Ekaterina ?

Ça serait complètement insensé qu'elle se retrouve ici... elle n'avait pas du tout mais alors pas du tout l'air d'être du type a venir faire la fête. Tout au contraire ! Et pourtant il s'agit bien d'elle. Tu la forces avec douceur a redresser son minois pour capter ses iris orangés. Tu as peine à en croire tes yeux. Tu l'aides finalement à la redresser en lui offrant un sourire particulièrement surpris. Puis fatalement la danseuse attire ton regard. D'abord charmé et ensuite admiratif tu crois reconnaître sous les projecteurs une connaissance... Ça ne peut pas être Anja... si ? Tu penches la tête sur le côté pour reconnaître ses traits enfin. Oh. Tu croyais qu'elle était infirmière, pas danseuse dans un bar... tu... ok... Tu es confus et reposes ton attention sur la violette qui commence déjà a être un tantinet saoule...

▬ Ça va aller, tu vas pouvoir t’asseoir correctement sur ton tabouret ?

Tu t'installes a ton tour et commandes une bière pour commencer tranquillement la soirée.




©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Météore
Messages : 39
Stardust : 144
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Avr - 13:08
Météore
Comment en était-il arrivé là ? Pourquoi était-il là ? Il ne connaissait pourtant personne, cependant cette voix mielleuse l'avait finit de le convaincre de venir. Ce qu'il portait était suffisamment joli pour elle ? La petite queue fourchue rouge était-elle de trop ? Viendra-t-elle ?

Trop de questions se bousculaient dans la tête de ce pauvre blondinet. Lors d'une des promenades, il avait remarqué ces affiches un peu partout en ville :

"Grande soirée en perspective ! Venez nombreux danser et succomber au rythme de la musique ! Soyez enjolivé par nos magnifiques chanteuses ! À quel camp appartiendrez-vous ? Ange ou Démon ? Venez-nous le montrer !"

Cela avait beaucoup attiré l'attention d'Oz qui n'a percuté ce qu'il faisait que lorsque Elincya décrocha lors de son appel et répondit à l'affirmative pour être sa cavalière lors de cette soirée.

Il n'était plus question de se défiler et il allait faire bonne figure, autant essayer d'un minimum l’intéresser.
Il avait soigneusement fait les boutiques pour se trouver une tenue adéquate avec quelques accessoires comme cette petite chaîne avec au bout une épée en argent.
La tenue d'Oz:
 

Il avait même trouvé un petit quelque chose pour sa belle du soir.
Le jeune dresseur avait décidé de laisser ses pokémons dans sa chambre d'hôtel, leur demandent gentiment de ne pas trop faire de bêtises pour qu'il puisse profiter de cette soirée. Evoli eut l'air de comprendre de quoi il en retournait, car elle minauda près de Oz avant de lui sauter dessus toute joyeuse et enfin s'écarter pour le laisser partir.

Le voilà maintenant devant l'entrée, cherchant du regard celle avec qui il allait passer une très bonne soirée. Il soupira, souffla brièvement et se ressaisit.
Le voilà, le véritable Oz, un sourire en coin, les yeux coquins, une posture droite et élégante.

Il avait avec lui une petite boite noir et blanc transparente. À l'intérieur se trouvait une petite Gardénia Rouge a attacher dans les cheveux. C'était un cadeau pour la belle aux cheveux verts.
Gardenia Rouge:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 134
Stardust : 241
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 6:33
Éclipse
Aleyde ne savait plus trop comment elle en était arrivé là. Ici au milieu de cette foule, de tout ce monde de tout ce bruit. Les boites comme ça, ce n'était pas vraiment son genre. Mais elle avait fait un effort cette fois-ci. Pourquoi ? Demandez plutôt pour qui. Quelques jours auparavant, elle l'avait croisé elle, dans un café. Elle était plutôt mignonne. Ouais non, elle était vraiment très mignonne tu veux dire. Petite, mince, les cheveux roux, soignée. Pas forcément son type d'habitude mais, cependant à croquer. Alors elle avait chassé Aleyde. Elle s'était assise avait fait un petit sourire charmeur, avait discuté. Finalement leurs centre d’intérêts n'étaient pas si éloignés. La rouquine lui avait de passer sur son lien de travail. Cette boite.

A présent Aleyde la maudissait. Elle avait tout sauf envie de passer une soirée dans cette ambaince mais c'était trop tard. Ange ou Démons, c'était vraiment un thème de merde. Elle s'était retrouvée affublée de petite cornes noires... Ecoeurant. Soupir. Une fois bien dans l'ambiance elle les avait cachées dans ses dreadlocks. Ni vu ni connu, je t'embrouille. Restait une chose à faire, trouver la rousse... Ou peut-être pas, elle n'y tenait pas tant que ça, et il y avait une multitude d'autres charmantes jeunes filles ici... Probablement hétéro. Erf. Pas grave,ça se tente. Objectif sérieux à présent : le bar.

Il n'y avait pas encore trop de monde quand Aleyde s'assit sur les tabourets. Elle commanda une planche de shots, pour elle toute seule. Oui, elle seule. Elle ne reconnaissait personne parmi les habitués. Pas de visage, pas de nom. Le barman la regarda d'un drôle d'oeil. Et c'est vrai qu'elle faisait tâche dans le paysage. Ce n'était pas le genre de personne à qui le lieu était destiné. Mais tant pis. Un shot. Deux shots. Trois shots. La planche de 6.

Sa mâchoire commençait à picoter. Ca faisait effet. Elle se sentait un peu plus détendue. Presque prête à profiter de sa soirée. Du monde était venu s’agglutiner au coin boisson. Elle les regardait, sans être convaincue. Quand soudain, un appareil photo. Des cheveux parmi tant d'autre. OH MON DIEU. Un ami. Une bouée de sauvetage dans cet océan d'inconnus. Elle courut vers elle, agrippant à son dos.

« JUN ! Oh mon dieu, ok, t'es là, t'existes pour de vrai...» Et elle déballa ses malheurs. « J'étais venue voir une fille, fais pas ça, mauvais plan. Je me retrouve du coup dans cet endroit de merde, je déteste l'ambiance, je déteste. Mais je crois que je vais quand même en profiter pour me mettre saoule et fumer un peu...  » Odeur d'alcool.

Aleyde se mit de nouveau à regarder autour d'elle et reconnu une fille du labo. Elle l'avait vu dans les couloirs mais ne la connaissait pas. Elle lui fit un grand sourire. Qui sait. Non, pas une nouvelle proie non.

« OH ! REGARDE ! C'est une autre scientifique ! Je crois qu'on est dans le même labo. T'sais entre chercheurs... Fin voilà. Bon je lui ai jamais parlé par contre, tu la connais. Tu crois qu'on devrait s'assoir... Soit pas si tendue. Bon ok, t'as besoin d'une bière. VRAIMENT. »

La scientifique lui attrapa donc la main, essayant de la guider de force vers le petit groupe qui s'était formé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 241
Stardust : 855
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 12:44
Éclipse




Bienvenue bande de dépravés
RP ouvert

La boîte commençait à bien se remplis mine de rien, peut-être même un peu trop. Je savais que les soirées à thème étaient populaires, mais à ce point là ?! Moi qui, dans un sens, pensait boire ou deux verres tranquillou après mon boulot, je crois que cela sera beaucoup moins tranquille que je ne le croyais. La boîte commençait même à être noire de monde. Bientôt, le vigile allait devoir filtrer à l'entrée pour voir était dans l'optique de consommer ou non. Et comme tout bon videur, il allait certainement faire entrer les plus belles filles avec l'aide d'un des hôtes du club. Bon dieu que j'aimerais pas être à leur place. En fait, au final, moi j'étais plutôt pas mal sur mon podium. Certes, je devais dans un sens jouer les chaudasses, mais au moins, on me foutait la paix en plus d'avoir de la place. Bon, il fallait tout de même que je fasse attention à ne pas faire un pas trop grand sur le côté, autrement je vous dis pas la chute ...

Après pas mal de temps à danser, voila que j'entendis mon nom crié dans la foule. Comment ça il avait quelqu'un que je connaissait ici ! Dans un sens, il ne fallait pas s'étonner vu le nombre de personnes qui se trouvaient ici. Mais à voir Rin ! Là j'étais complètement surprise. Je m'attendais à voir d'autre personne, mais certainement pas lui. Non pas que je le prenais pour un mec qui ne s'amusait pas. Juste que pour moi, les boîtes ne seraient pas son truc. J'avais dû me tromper apparemment. Ne pouvant pas lui répondre comme je le voulais, je fis un bisous sur ma main, qui je fis ensuite semblant de faire voler vers lui en soufflant dessus. Je savais que beaucoup de personnes allaient prendre cela pour eux et comme une invitation, mais je savais que le message que j'avais passé à Rin pour dire que je l'avais vu avait été reçu, enfin je l'espérais, vu qu'il partit assez vite vers le bar.
Suite à cette apparition aussi étonnante soit elle, en voila une seconde qui me fit presque trébucher de mon pied d'estale. A l'entendre écorcher mon nom, sur le coup, j'ai cru qu'il s'agissait de Génos. Mais non. Pourtant, il s'agissait bien là d'une voie d'un scientifique, même plutôt d'une. Et qui vis-je, à étonnant deuxième du nom de la soirée : Ekaterina ! Alors là, je fus encore plus étonnée, limite choquée. Elle qui ne parlait pas beaucoup et qui semblait si froide. Là voila en mode extravertie ... j'avoue que je ne comprenais plus rien. Est-ce qu'elle se donnait un genre quand elle faisait face à d'autres scientifiques ? Ou bien était-ce dû à l'alcool ? Je ne connaissais pas la bonne réponse, mais je parierai sur la seconde proposition.
Puis dans la foule, je crus voir Aslan ... Et merde, s'il me voyait en train de danser dans cette tenue, j'étais prête à parier qu'il allait se vengeait pour l'histoire du pull en pilou pilou rose. S'il vous plait, faite que cette mèche blanche ne lui appartienne pas ...

Puis, après un bon moment, le grand monaflemite de videur revint vers moi. Déjà ?! Cela ne faisait pas si longtemps que cela que je dansais. Au pire, cool ! Comme ça j'allais pouvoir profiter un max de la soirée ... Mais non, il ne fallait pas trop rêver. Non, en fait il était simplement venu m'apporter un truc, même deux. Quoi ?! Des extincteurs ! Il pensait tout de même pas que j'allais utiliser sa sur la foule. J'admettais que pour certains, il leur fallait ça pour qu'ils se refroidissent. Mais c'était pas un peu extrême.

    -C'est pas ce que tu crois, c'est de la vodka à l'intérieur. Fait en sorte d'en donner l'équivalent d'un shoot par personne, histoire de mettre encore plus d'ambiance.
    - Très bien, mais je m'y prends comment ?

Le videur me fit un simple sourire en guise de réponse et me laissa seule avec mes deux extincteurs d'alcool. Ha ba bon ... Il fallait que je me débrouille tout en continuant à faire le show. Je vous avoue que j'aurais aimé être mise au courant de ça. Après tout, le boulot indiquait juste qu'il fallait que je danse, rien de plus. Bah et puis zut. J'étais payée une petite fortune pour cette soirée, je pouvais bien donner à boire aux gens en plus.
Je pris alors l'un des deux contenants que je tendis au dessus de ma tête pour le montrer à la foule, telle une fille montrant les pancartes entre chaque round d'un match de catch. Et apparemment, cela suffisait pour enjailler la foule. Les habitués devaient savoir ce que cela voulait dire, car certaines personnes se firent un chemin jusqu'au podium. Et maintenant, je devais faire quoi ? En regardant les autres filles sur les différents podiums, je remarquais qu'elles faisaient monter les personnes une à une avec elles pour leur donner à boire, certaines allant même leur donner leur alcool en mode bouche-à-bouche. Heu ... Non ... Très peu pour moi.
Je commençai donc à faire monter un par un peu les clients afin qu'ils puissent profiter de la vodka, et d'un moment de célébrité au près de leurs amis respectifs. Mais vu le nombre de personne, pas sûr que deux extincteurs soient suffisants ...




codage by jacks ღ miniatures from Dusk Lumuris

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 515
Stardust : 929
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 19:46
Pléiade


Bienvenue bande de

Gens
Alors que je suis tranquillement en train de boire, je remarque une photographe, derrière le bar. Vu sa tenue, j'imagine qu'elle a été engagée par la boîte. Alors qu'elle pointe son appareil vers moi, je souris en faisant un signe "V" avec mes doigts, mais au moment où je la vois prendre son cliché, quelque chose se pose dans mon dos et me fait sursauter... Je dois avoir une belle tête sur cette photo, tiens. J'espère qu'elle sera supprimée.

Je tourne alors ma tête pour voir qui m'a touché. Je vois proche de moi, même un peu trop proche de moi, une personne que je connais, plus ou moins. C'est la dresseuse de Flamiaou dont je ne connais pas le nom. Je suis surpris de la voir ici, je n'aurais pas imaginé que ça soit son genre d'endroits. Je ne pensais pas non plus qu'elle pourrait être aussi... Familière avec moi. En plus, je ne comprends pas tout ce qu'elle me dit, elle doit déjà avoir un coup dans le nez...


« Euh... D'accord. Est-ce que ça va bien ? »

Non, ça n'a pas l'air. Elle manque de se casser la gueule en s'asseyant sur un tabouret. Heureusement, quelqu'un arrive au bon moment pour la rattraper et l'aider à s'asseoir. D'ailleurs, c'est... Aslan ? Comment est-ce que c'est possible ? J'ai l'impression de connaître tout le monde dans cette boîte, c'est pas possible !

Enfin, Aslan et la fille qu'il appelle Ekaterina ont l'air de bien se connaître, moi je préfère m'éclipser. Je finis mon verre cul sec et me lève du bar pour rapidement partir. J'attendrais qu'Anja finisse son service un peu plus loin, dans mon coin... Sauf si je croise encore quelqu'un que je connais ! Manquerait plus qu'Elincya et Naika se pointent et j'aurais croisé à peu près les trois-quarts de mon répertoire...

J'arrive à m'installer à une table qui est pour l'instant vide, mais j'imagine que je devrais céder ma place si un groupe veut s'installer. En tout cas c'est une sacrée bonne place, d'ici j'ai une bonne vue sur le bar et je peux apercevoir les danseuses qui font monter des gens sur scène pour leur faire boire à un extincteur... Bizarre, comme pratique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kanto
Groupe : Nova
Messages : 580
Stardust : 1235
Nova
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 6:19
Nova


Bienvenue
bande
de


Cela fait a peine quelque jours que j'avais rencontrer Oz à la plage. Nous avions avec Jun capturé des frères Gobou, enfin c'est ce que l'on pense au vut de leurs relations. J'avais garder le numéro de Oz pour pouvoir garder contact, mais je ne m'attendais pas a recevoir une invitation d'aussi vite.

Oz était un jeune homme de la même tranche d'âge que moi, d'un caractère assez calme et très gentil. Il me propose de venir à Ariesta a une soirée dansante et déguisé. Mais déguiser en ange ou démon, je ne savais pas trop comment m'habiller ... J'ouvre mon armoire pour chercher ce qui peu convenir. Une robe longue noir, légèrement ouverte sur les côtés, avec un accessoires pour noir pour mes cheveux qui fessait office de démon. Je n'étais pas très à l'aise dans une soirée à thème, mais il fallait découvrir non ?

Je me prépare tranquillement, chaussant mes petites chaussures noir à talons avant de chercher la gare pour Ariesta. C'est devant l'entrée du batiment que je remarqua Oz patientant. J'imagine qu'il m'attendait. Je m'aproche doucement, légèrement timide je dois dire ... je suis habitué a des fêtes de haute société, je vais pouvoir comparer.

" Bonsoir Oz, ravie de vous revoir ce soir. Entrons ? "

Dis-je doucement attendant sa réponse pour pousser les portes. Mon cavalier était habillé tous e noir, une tenu qui peu être classique mais élégants. Quant au personnes a l'intérieur on pouvait distingué toute sorte de personnes, certain plus extravertis que d'autre. J'étais pas assez concentrer pour remarquer quelque connaissance dans le lot, faut dire que la lumière était tamisée.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Météore
Messages : 39
Stardust : 144
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 12:23
Météore
Elle était là. Elle était bien venue. Oz l'avait repéré de loin avec sa chevelure émeraude, marchant avec grâce et élégance. Il toussota légèrement avant qu'elle n'arrive à sa hauteur dans sa tenue de soirée des plus appréciable à la vue.

"Ravie également, Elincya. Vous êtes très belle ce soir. Cependant, avant de rentrer, j'aurais un petit cadeau pour vous. C'est un modeste présent, mais je me disais qu'il vous irait bien."

Oz montra la petite boite noir et blanc qu'il avait et en révéla le contenu. Sortant la broche avec la fleur rouge.

"Ce n'est pas grand chose, mais j'ai directement pensé à vous en la voyant, je...hum...j'espère que cela vous conviendra."

D'autres personnes de la soirée passèrent à côté d'eux, quelques regards s'attardèrent sur le cadeau et le duo avant de reprendre leur route à l'intérieur du bâtiment d'où émanait la musique. Il attacha la broche dans les cheveux de sa cavalière, lui fit un léger sourire et lui présenta son bras.

"Madame, si vous voulez bien m'accorder le plaisir de vous escorter..."


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse.
Messages : 529
Stardust : 931
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 14:31
Éclipse

« J'vais pas bien non, ahaha... Mais ça va très bien ! » Lâcha Ekaterina en fixant Rin, le voyant un peu étrangement, clignant plusieurs fois des yeux avant d'entendre une voix lui chatouiller l'oreille. Qui donc l'appelait ? Se détournant, elle chercha le regard du jeune homme qui la forçait doucement à redresser le visage. Un sourire niais se dessinait sur le faciès d'Ekaterina qui ne s'était jamais sentie aussi bien, lâcher les choses lui faisait se sentir terriblement bien. La déprime et les mauvais ressentiments s'en sont allés au fil des verres englouties pour donner lieu à une chercheuse toute nouvelle.

« Haha, s'asseoir, n'importe quoi. » Fit Ekaterina en posant une main devant ses lippes charnues, baissant un peu son visage et riant doucement comme si Aslan avait laissé échapper une bonne blague. Elle l'observa un instant commander avant de braquer son regard vers Aleyde qui lui offrait un immense sourire. Ekaterina leva le pouce dans sa direction, son sourire un peu benêt toujours aux lèvres.

« Eh, c'est AuSecours... Ah non, attends... Bah, j'ai zappé. Eh ça va ? » Mais soudainement ses prunelles mordorées s'accrochèrent au podium où quelque chose d'inédit se mettait en place. Des extincteurs distribuant de la vodka ? Puis, sérieusement, voir tout ces déhanchés donnaient drôlement envie à Ekaterina d'aller briller également ! Sourire au coin, elle porta une main à la fermeture de son long manteau et commença lentement à la faire glisser. « Venez danser ! »

Fit la jeune femme en se débarrassant de son encombrant manteau, dévoilant la tenue qu'elle portait bien souvent mais jamais dévoilée. Un haut remontant autour de son fin cour pour venir se découper en deux parties au niveau de son ventre plat et finement dessiné, offrant la vue sur un piercing et arborant une fermeture. Agrémenté de cela, un pantalon proche de la peau, dévoilant des formes qu'on ne lui aurait guère soupçonné sous son large manteau de sombre et de pourpre. Puis bien tendu, ses sandales à talons blancs qu'elle affectionnait particulièrement. Elle rejeta son manteau en arrière sans prendre garde d'où il atterrissait avant d'avancer d'un bon pas vers le podium, une main sur les hanches.

Poussant quelques personnes, elle se hissa aux côtés d'Anja dans un sourire assuré et malicieux, ses prunelles orangées luisant d'une lueur particulière. « Anch-... Ja, Anja, tu m'en donnes ? » Fit-elle dans un sourire mielleux tandis que malgré elle, son corps s'agitait déjà sous le rythme de la musique. Elle avait aimé danser, autrefois. Son corps s'en souvenait pour offrir un agréable spectacle tandis qu'elle tendait sa main vers Anja, autant pour qu'elle lui donne à boire que pour qu'elle se joigne à elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 534
Stardust : 2036
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 16:38
Pulsar
Une petite photo par ici. Une petite photo par-là… Des photos de particuliers qui en veulent une depuis le plaisir. Au moins, le bar me sert de barrière, comme une reine se protège dans un château fort. Je prends même une photo de Rin… Pas très flatteuse vu que… C’est pas vrai. Ekaterina ? La scientifique froide que j’avais croisé et qui critiquait Volonté ? Alors là, je ne m’attendais pas du tout à la voir ici. Et surtout pas dans cet état. Là, je suis peu déçu par son comportement, elle a baissé de dix points dans mon estime.

Bon, il va falloir s’engager en territoire ennemi. Je fais un petit salut au barman qui me laisse passer pendant que j’avais prévu de filer au deuxième “étage” de la boîte. Afin d’avoir une vue d’ensemble, surtout qu'apparemment, il y a un espèce de show avec des extincteurs (?!) et cela pourrait être intéressant pour mon employeur que j’arrive à représenter l’ambiance de la salle. Pas le temps d’arriver jusqu’à destination, quelque chose s’accroche à mon dos.

Aleyde ?!

Elle aussi ? Pouah ! Elle sent mauvais, elle ne doit pas être à son premier verre ! Elle aussi, elle a perdu 10 points dans mon estime.

Ah ah.” Rire totalement forcé” Chez moi, on dit qu’on s’est fait avoir par Abra quand ce genre de situation arrive... Ce n’est pas très agréable, mais ce n’est pas une raison pour être décadent non plus...

Fumer… Boire… Franchement. Je préfère pleurer dans un coin où personne ne me voit plutôt que de me laisser tenter par des substances qui peuvent modifier mon comportement. Ouai...Disons que ma mère m’a fait beaucoup flipper avec ces histoires et j’aurais tendance à la croire sur ce point-là. Hum ? Qu’est-ce qu’elle cherche ? Je peux peut-être m’éclipser…

Ah ben non, apparemment, elle travaille dans le même laboratoire que l’autre scientifique et veut à tout prix me rejoindre. Aie aie , elle tire fort pour quelqu’un de complètement bourrée ! Vu que je ne veux pas casser mon appareil photo, je me laisse guider un peu malgré moi jusqu’au petit groupe.

Aleyde ! Je n’ai pas l’âge légal pour boire et j’en ai surtout pas envie !

Une fois arrivée à destination, je reconnais Aslan également présent. Superbe. Génial. Cela me fait trop plaisir. Et Ekaterina qui est complètement saoule. Moins 20 points dans mon estime. 30 depuis qu’elle est sur le podium avec l’autre danseuse. Quand je vais raconter ça à Volonté, je pense qu’elle va en rigoler toute la journée…Je pousse un soupir exaspéré, franchement, c’est pitoyable de se mettre dans des états pareils. Tout ça pour “danser”. Il y a rien de moins logique que de se trémousser dans tous les sens sans raison, à part se fatiguer pour rien.

Heu ... Ekaterina est parti par-là. Tu devrais y aller, je t’attends là. Je dois prendre des photos pour toucher ma paye.

Non ce n’est pas vrai, je ne l'attendrais pas, mais il me faut juste un prétexte pour me sauver de cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 134
Stardust : 241
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 7:48
Éclipse
Aleyde toujours accrochée aux épaules de Jun était fort flatté que l'autre scientifique lui répondre par un sourire, elle s'empressa donc de lui faire de grand signes de la main. Joyeuse Aleyde sous l'emprise de l'alcool, mais pas encore totalement saoule. Once de déception quand elle s’aperçut que ses yeux s'étaient décollés d'elle. Mais qu'importe, tout le monde était censé être ici pour s'amuser. Profiter de l'ambiance, des verres, des filles... Un peu sexiste comme principe. Pourquoi pas des hommes aussi s'agitant contre des barres. Ce n'était pas vraiment son truc à Aleyde mais il en fallait pour tous les goûts, elle en était persuadée.

Elle sentit, malgré l'alcool qui coulait dans ses veines que Jun n'était pas tout à fait à l'aise avec son attitude. Probablement trop décadente, un peu trop à l'aise. Trop libre ? Elle ne savait pas trop et ce n'était probablement pas le meilleur moment pour le lui demander et y réfléchir. Son analyse serait probablement la plus fausse et la plus mauvaise jamais effectuée...

« Oh !! En parlant de Abra ! Tu devineras jamais ! J'en ai un maintenant ! SIIII ! Je te jure, je l'ai convaincue toute seule ! Il s'est mis dans la pokéball genre... Comme ça. Il devait être seul dans sa grotte et je lui ai promis que je l'aimerai et... Enfin tu vois, maintenant Saint-Doux n'est plus seul ! »

Elle s'auto-applaudit en riant. Attitude d'enfant, mais ce nouveau Pokémon remplissait son cœur de bonheur et celui de Saint-Doux aussi. Ils passaient leur temps ensemble maintenant, et à la plus grande surprise d'Aleyde, le Goinfrex n'avait pas été jaloux une seule seconde.
Electrochoc, Jun était jeune. Elle pris le visage de la blonde entre ses mains et l'examina avec un grand sérieux l'espace d'une dizaine de secondes. Puis elle sourit.

« Haha ! MAIS OUI ! C'est vrai que t'es un bébé ma petit Jun ! Alors, oui, non, pas d'alcool pour les enfants. Déjà c'est mauvais pour la croissance et ça tue les neurones. Alors bon, y en a là dedans. » Elle toucha le front de la photographe du doigt. « Mais justement faut pas gâcher. »

Eclat de rire bruyant et sincère. Elle ne connaissait aucune des personnes présentes à la table mais leur fit un grand sourire et des grands signes de la main. Elle était à l'aise Aleyde. Sans hésiter une seule seconde, elle accepta l'invitation de Jun.

« Ok, ok ! Mais tu restes sage hein ! Pas de bêtises en mon absence ! » Dans un geste maternel elle lui fit un bisou sur la joue et lui ébouriffa les cheveux avant de lancer aux autres personnes présentes : « Vous la surveillez hein ! Faites attention à elle ! »

Sans plus attendre, elle se fraya un chemin vers la scène où elle rejoint Ekaterina qui avait l'air déjà occupé avec une danseuse. Elle lui donna un petit coup de hanche et lui fit un clin d’œil malicieux avant de s'avancer vers la danseuse d'à côté qui distribuait elle aussi de l'alcool avec un extincteur. Sans réelle violence mais avec conviction, elle vint pousser l'homme qui était devant et profitait de la vodka pour s'installer à sa place. Elle mit ses mains autour du coup de l'autre jeune femme et dansa face à elle. Un shooter était coincé entre ses seins. Sans aucune hésitation, elle embrassa le cou de la danseuse et vint chercher le verre d'alcool qu'elle attrapa entre ses lèvres et but cul sec. Elle se retourna tout en dansant toujours, le verres coincés entre les lèvres, vers toutes les personnes présentes au bar. Regardant les hommes avec fierté et un petit air de défi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 9:28
Pulsar


 


Yeux ronds, tu regardes sans réel discrétion les danseuses se trémousser sur la piste. Évidement, connaissant un peu Anja tu ne peux t'empêcher de la regarder plus que les autres, particulièrement amusé de ses déhanchés endiablés. C'est qu'elle t'étonnes l'infirmière ! Pas autant que Ekaterina et son sourire flamboyant de bonheur. Après tout c'est un phénomène rare mesdames et messieurs, une éclipse, des aurores boréales !Puis, elle ne perd pas le nord la demoiselle, ou au contraire le paume complément dans l’alcool. A vrai dire tu ne saurais dire, mais elle te remballe en ricanant que s’asseoir c'est nul. OK. M'enfin, elle n'a pas l'air totalement bourré, donc tu te dis que ça va. Et puis c'est une grande fille non ? Tu préfères garder un œil dessus, juste histoire de pouvoir prendre LA photo compromettante qui te fera bien marrer et qui pourra s’avérer utile pour de possible chantage.

Recevant ta bière que tu sirotes tranquillement, tu manques de cracher ta dernière gorgée quand les danseuses se ramènent avec des extincteur de vodka et que la scientifique se déshabille. Manteau lâché, que par reflex tu récupères pour le plier sur un tabouret voisin, la voilà qui se dandine jusqu'à la piste. Relativement joueur tu les encourages en un rugissement enjôleur. ▬ Alles les filles !

Et tu ris dans la mousse de ta bière, finissant le premier verre beaucoup plus vite que prévue. Tu t'apprêtes alors a en commander un autre, levant la main vers le barman avec la ferme l'intention de l'interpeller, mais voilà qu'une danseuse se saisit de ta mimine métallique pour te tirer sur scène. Sans savoir où quand et comment, tu te retrouves avec les filles à danser. Tu n'es pas mauvais danseur et prends facilement goût aux jeux de ta nouvelle cavalière. Mains sur les hanches de cette dernière, tu te laisse aisément porté par l'ambiance de la fête. C'est pourtant sans vulgarité, tant bien même la demoiselle a tout a fait l'air prête a te donner la becqué, que tu prends ton premier shot de vodka.

Dans quoi est-ce que tu t'es embarqué sérieux...

Désormais en hauteur, tu captes le regard d'un jeune homme que tu as déjà croisé. Sans pour autant le connaître comme le fin fond de ta poche, tu es assez sociable et bien assez taquin pour forcer la main à ce dernier. Lâchant les hanches de la danseuse qui en une moue alcoolisée essaye de te retenir, tu te retournes d'un pivot, places tes mains de part et d'autres de tes lèvres en crie dans sa direction. ▬ RIN ! VIENS ICI ! SINON C'EST MOI QUI VIENS TE CHERCHER PAR LA PEAU DES FESSES. Pas sûr que ta voix est portée avec la musique, mais tes grands signes en direction de la seule table de 10 un peu en retrait ont au moins le mérite d'être clair. Finalement, lui laissant un moment de répit pour se décider ( sachant que tu vas vraiment le chopper pour le ramener si il le fait pas tout seul ) tu abandonnes ta cavalière pour aller voir Anja et visiblement Eka' qui se trémoussent. Tu t'approches de blonde pour lui parler.

▬ Alors comme ça on abandonne l'idée d'être infirmière pour se reconvertir en démone ?

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 241
Stardust : 855
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Mai - 19:43
Éclipse




Bienvenue bande de dépravés
RP ouvert

je crois que cette soirée devenait de plus en plus n'importe quoi. Si j'avais su dans quoi je m'embarquais, je ne sais si j'aurais vraiment accepté. Les gens défilés sur le podium, me réclamer des demandes de plus en plus farfelues les une que les autres. Voyant parfois mon air gêné, je voyais mon patron de loin me faire signe pour jouer le jeu jusqu'au bout. A ouais, il voulait vraiment que je sois un démon, qu'il en soit ainsi : jouons le jeu à fond. J'acceptais donc certaines requête que je pouvais et me sentait apte à faire, comme à servir directement dans la bouche. Mais pour le reste, c'était la fessée et interdiction de boire, ce qui avait plutôt l'air de plaire au public et surtout au patron qui me fit un signe positif en me voyant faire ce genre de chose. Ouf, je venais de sauver les meubles.
Les gens suivirent et ne se ressemblait, jusqu'à ce qu'une tête connue vienne me rejoindre : Ekaterina. A la voir vu de si près, elle n'avait vraiment plus rien à voir avec la scientifique froide que je connaissais, et surtout sans son manteau ... On peut dire qu'elle était une autre femme et y a pas à dire, elle avait un charme fous. C'est dommage qu'elle garde toujours ce vêtement si encombrant. Je vois qu'elle est suivi de près par une amie ? Et qui monte à son tour sur le podium. Et bien, on va commencé à être serrée là dessus. Mais qu'importe, il faut continuer le show et essayer de garder un semblant de contrôle.

    -Pas de soucis Ekat, vient par là !

Oui, j'étais familière avec elle et alors ? Je suis sûre que demain matin elle s'en souviendrait pas. Et au pire, ce n'était pas la mort. Je la voyais qui me tendait son verre. Un verre ?! Que nenni pour toi ma grande, tu boiras directement à la source. Extincteur en main, je vins de rapprocher d'elle et dansai au même rythme. Au bout d'un moment je lui fis un grand sourire en lui montrant la "bouteille" et lui fis comprendre d'ouvrir la bouche avec des signes. Une fois qu'elle fut en position, je lui déversai le liquide dans la bouche, l’équivalent d'un shooter, pas plus. Après tout, je commençai à ne plus en avoir beaucoup.
A peine m'étais-je retournée pour pauser l'alcool que je changeai de cavalier. Et merde ! Aslan, alors c'était bien lui que j'avais vu de loin. Et depuis quand il était monté lui aussi sur le podium ? Voila que je me trouvais figée sur place pendant quelques instants par la surprise. Il fallait se reprendre, après tout, il était un client comme les autres ici, donc pas de traitement de faveur. S'il venait sur la scène, ce n'était pas que pour me pauser des questions embarrassantes.

    -Faut bien se nourrir et malheureusement, tout n'est pas encore gratuit et ça paille bien. D'ailleurs tu sais que monter ici n'est pas gratuit, va falloir boire mon grand !

Et il serait à la même sauce que tout le monde, ou presque. Comme à notre première rencontre, j'avais envie de m'amuser avec lui. Pourquoi avec lui et pas un autre ? Je sais pas, peut-être parce que je me trouvais d'humeur taquine, et surtout parce que je sentais le regard de mon patron au loin qui se demandait certainement pourquoi j'avais cessé soudainement de bosser. Alors autant rejoindre l'utile à l'agréable. Je mis alors la bouteille de vodka à mes lèvres, en pris une bonne gorgée et d'un geste, je choppais le jeune homme que j'embrassais et surtout lui fis quasiment avaler l'alcool de force, sous les cris de la foule.

    -Et voila, tu as payé ta part, lui dis-je avec un sourire taquin.
>



codage by jacks ღ miniatures from Dusk Lumuris



Liste des bisous:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 534
Stardust : 2036
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 14:30
Pulsar
Ah ? Aleyde avait capturé un nouveau pokémon ? C’est une super nouvelle pour Saint-Doux, même si les Abras avaient tendance à se téléporter un peu n’importe où. Cependant, j’adressais un petit sourire à la “scientifique” pour la féliciter avant qu’elle ne se rend compte que je ne pouvais pas boire. Elle m’attrapa le visage et essayait de le détailler le plus possible… Sans doute pour … ?

Toi… J’ai un doute concernant le nombre de neurone qui te reste.

C’était peut-être un peu méchant, mais bon, de toute façon, elle devait tellement avoir d’alcool dans le sang que soit elle allait en rire, soit elle allait oublier le lendemain. En tout cas, la diversion a marché et Aleyde part rejoindre la scientifique… Ou des danseuses. Au fond, ce n’était pas très important puisque qu’il ne s’agit plus de mes affaires.

Je me faufile parmi la foule et parvient enfin à atteindre les escaliers du deuxièmes étages. Ce point de vue me faisait de l’oeil depuis le début et j’aurais été extrêmement vexée si je n’avais pas pu passer par là. Sans que je le sache, il semble que le lieu où je veux expressément prendre ma photo fasse partie du carré VIP. J’essaye de faire jouer mon statut de photographe et avec surprise, ça marche, j’ai le droit de rentrer. Whoa. Pour une fois qu’on ne me met pas de bâton dans les roues, cela en était presque trop facile.

Sans courir mais en me pressant, je me mets au niveau du “balcon” où on peut absolument voir TOUT : Bar, podium, foule alcoolisé. Et ben, si le gérant voulait que je capture l’ambiance de la salle, il n’y avait vraiment pas meilleur endroit qu’ici. Je commence à prendre pas mal de rafale de photo avant d’observer le résultat sur mon écran. Hé… Pas mal du tout pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude d’être dans ce genre d’endroit. On sentait même l’alcool et les danseuses prête à chauffer la salle sur l’écran.

Tout à coup, je sens que quelqu’un m'agrippe à la taille. La réaction fut immédiate, je me retourne et prépare à mettre une gifle monumentale, le genre qu’on entend bien claquer à travers toute une salle. Cependant, comme si la réaction était attendue, on m’attrape au niveau du poignet et j’entends un petit rire très familier. J’écarquille les yeux et finit par comprendre que cette personne me connaissait et il m’avait suffit de voir son visage ainsi que sa silhouette pour me souvenir de qui il s’agissait.

J’aurais dû me douter que cette histoire ne sentait pas bon. Mon blog n’est pas assez connu pour qu’une boîte de nuit demande mes services en soirée.

La personne hausse les épaules et commence à rire avec fracas. Au moins, l’alcool ne sortait pas de sa peau, c’était un bon point par rapport au trois-quart des connaissances qui étaient déjà à leurs 5ème verre au bas mot. Ma rencontre me lâche le poignet et me laisse me retourner pour reprendre quelques photos.

Néanmoins, je ne m’attendais pas à ce que tu sois si loin d’Hoenn. “ Mouvement dans l'ombre” Je vois que tu n’as toujours aucune limite hein… Bien installé ?

La silhouette cachée dans l’ombre des projecteurs avait posé sa tête contre la sienne et la frottait comme un Persian heureux contre son maître (il y avait même son ronronnement assez caractéristiques, toujours autant d’humour à ce que je vois), reposant ses mains contre ma taille. Je pense que cela veut dire oui. Cette personne me dit qu’elle suit mon blog avec beaucoup d’attention, comme promis et qu’elle adore quand le Réseau Dusk lui signale l'apparition d'un article.

Tu as le temps de lire ? Cela me surprend, mais je suis touchée. Malheureusement, impossible de te rendre la pareil. Tu es aussi invisible qu'une ombre dans la nuit noir sur le réseau informatique. " Petite pause, un peu hésitante. "Comment va Marinette ?

La narration commence, à l'abri des curieux cependant. Si on n'avait pas la vue trop brouillé par l'alcool, on ne pouvait voir qu'une silhouette toute vêtue de noir murmurer visiblement quelque chose à une photographe blonde qui prenait des clichés de la salle.  Impossible de distinguer son visage à cause de sa chevelure noir comme les ailes d'un corboss et les faibles lumières qui éclairaient l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 515
Stardust : 929
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 15:45
Pléiade


Bienvenue bande de

Gens
Alors que je suis tranquillement assis dans mon coin et que je n'embête personne, j'entends un cri qui vient de la scène, en ma direction. Je relève les yeux vers le garçon qui m'a appelé et remarque que plusieurs têtes se sont tournées vers moi, comme si elles attendaient de voir ma réponse. Je me sens d'un coup devenir tout rouge. Tout en regardant vers Aslan, je secoue doucement la tête de droite à gauche, l'air de dire "Non, laisse-moi tranquille, par pitié".

Avant que le garçon n'exécute sa menace, je le vois aller accoster Anja... Ils se connaissent, aussi ? J'ai l'impression d'avoir les mêmes fréquentations que ce mec. Je suis un peu jaloux, bizarrement. Je vois alors la danseuse se remplir la bouche de Vodka, avant de... Oh mon dieu, non ! Je détourne le regard, je n'ai nullement envie d'assister à un tel spectacle. Je pense que j'ai eu ma dose pour ce soir, je vais vite aller me chercher un cinéma pour finir ma soirée, parce que cet endroit, c'est vraiment pas fait pour moi.

Je me lève alors de ma table, mais j'ai du mal à m'enfuir. Il y a du monde, les serveuses essayent de retenir les clients -comme moi- et en plus j'ai l'impression que quelque chose d'autre va m'arriver... Ah, cruel destin !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kalos
Groupe : Pléiade
Messages : 464
Stardust : 465
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Mai - 1:19
Fondatrice
Artiesta. Cette ville est tellement bruyante, mais je commence à m'y faire. Je crois. J'en suis pas si sûre. Bref, on s'en fiche. Pour le moment, je déambule dans les rues de cette cité fêtarde et lumineuse. De la musique, du bruit, des gens qui dansent, d'autres qui parlent, d'autres qui se dépêchent de rentrer chez eux. Je n'arrive pas à dormir, et j'ai envie de m'initier aux festivités de cet endroit. Pourquoi pas, après tout ? Je suis une Pléiade, une future coordinatrice. Je dois savoir bouger, même si le terme est légèrement ironique dans mon cas.

Je passe près d'une rue inondée de bars, de boîtes de nuits, puis soudainement, j'arrive devant un endroit que je ne connais pas, mais qui m'intrigue immédiatement. Je ne sais pas trop pourquoi, à vrai dire. On dirait une sorte de boîte de nuit. Je ne peux pas réellement danser, mais bon, rien ne m'empêche d'entrer et de jeter un coup d’œil. Ce que je fais d'ailleurs. L'endroit est envahie par la musique, les lumières. C'est envoûtant. Ayant mon expérience dans la danse, la musique, je connais. Mais bon, mes performances étaient plus douces et pas du tout dans le même style. Autant dire que ça n'a rien à voir. Enfin, je ne sais même pas si j'ai le droit d'être là, je n'ai pas dix-huit ans encore. C'est marrant, pourtant. Je suis entrée sans problème. Pas de demande de carte d'identité ? J'ai peut-être simplement de la chance. En tout cas, je décide de poursuivre et d'aller visiter le lieu. Les gens me dévisage. Qu'est-ce qu'une demoiselle en fauteuil roulant vient faire dans une boîte de nuit ? Je me le demande.

Je commence à me sentir mal à l'aise. Je ne connais personne, et y a beaucoup de monde ici. Je ne sais pas ce qui m'a pris de toute façon. Je fais tourner les roues de mon fauteuil et je reprends la direction de la sorte lorsque je croise le regard d'une personne qui ne m'est pas inconnue. Tout de suite, je me sens rassurée, et contente. Je me précipite vers Rin et lui esquisse un sourire ravi.

« Je ne m'attendais pas à te voir ici Rin ! Tout va bien ? Tu as l'air un peu pâlot... »

Peut-être que la musique est un peu trop forte, ou peut-être que les gens crient trop fort. J'en sais rien. Je regarde autour de moi afin de trouver d'autres visages familiers. Je crois même apercevoir Aleyde au loin, mais je n'en suis pas certaine. Elle semble occupée alors je préfère ne pas aller la déranger.

Je prends un air timide, ce qui n'est pas dans mes habitudes, et je détourne le regard vers mon interlocuteur.

« Je n'ai pas l'habitude de ce genre d'endroit... Je danserais bien avec toi, mais j'aurai du mal je pense ! » dis-je en rigolant.

J'espère simplement qu'il ne sera pas mal à l'aise suite à mon propos. L'énergie de ce lieu est contagieuse, et j'ai envie de m'amuser. Pour une fois. Je devrais profiter de ce genre de sensation, ça ne m'arrive que très rarement. Pour ne pas dire jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kanto
Groupe : Nova
Messages : 580
Stardust : 1235
Nova
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 9:19
Nova


Bienvenue
bande
de


A peine je fais un pas vers l'entrée que Oz intervient, il semblait me vouloir quelque chose ...

"Ravie également, Elincya. Vous êtes très belle ce soir. Cependant, avant de rentrer, j'aurais un petit cadeau pour vous. C'est un modeste présent, mais je me disais qu'il vous irait bien."

Il me tends une petite boite presque transparente, on pouvait deviner une fleurs à l'intérieur avant de l'ouvrir pour me montrer son contenu, c'était une magnifique Gardenia. Cette fleurs me rappel beaucoup de souvenir du temps ou j'apprenais le langage des fleurs. Quant a sa significations cela voulais dire beaucoup de chose, j'accepta la rose pour l'accrocher a ma robe, légèrement rouge de honte sur la signification. C'était tôt mais c'était très gentil.

"Ce n'est pas grand chose, mais j'ai directement pensé à vous en la voyant, je...hum...j'espère que cela vous conviendra."
" Merci, elle est magnifique. Je la garderais précieusement, je ne veut pas l'abimer. "

Le jeune homme le présenta son bras, fixant l'entrée du batiment ou était la fête.

"Madame, si vous voulez bien m'accorder le plaisir de vous escorter..."

Je lui souris avant de lui prendre le bras et de franchir l'entrée de la fête. Il y avait beaucoup de monde un peu partout. Je me tourne même vers Oz pour lui proposer quelque chose ...

"Je vais nous chercher de quoi boire. En remerciement pour ce cadeau. Je reviens ! "

Je m'éloigne doucement pour aller rejoindre le bar ou beaucoup de monde commandait des boissons. Mais je ne m'attendais a voir un jeune homme tenter de sortir du batiment. En fait ce jeune homme était Rin, je pouvais le reconnaitre parmi beaucoup de monde avec ses cheveux. J'étais content de voir d'autre monde. Il s'arrête devant une jeune fille en fauteille non loin de là ou était Oz. C'est le moment de faire quelque connaissance. J'attrape de verre de cocktail maison de la fête et m'aproche près de Rin.

"Hey Rin, je ne m'attendais pas a te voir ici ... Bonjour mademoiselle, je m’appelle Elincya et toi ? "

Je tourne la tête pour chercher Oz du regard avant de le trouver.

"Oz, viens par là, je suis ici ! "




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse.
Messages : 529
Stardust : 931
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Mai - 1:11
Éclipse



BIENVENUE BANDE DE...
... dépravés !

Ekaterina eut un air légèrement surprit sous le coup de hanche, cherchant un instant de son regard embrumé, qui avait bien pu faire cela. Elle capta alors le sourire débordant de malice d'Aleyde et elle lui répondit par un sourire fort taquin également. Mais elle fut vite rappelé à l'ordre par Anja et son splendide extincteur, ouvrant grand la bouche, continuant sans cesse de se déhancher plus ou moins habilement, la chercheuse sentit alors le liquide s'écouler sur sa langue pour venir glisser au fond de sa gorge. Une goutte ou deux s'échappèrent, glissant aux commissures de ses lippes charnues avant d'être essuyées d'un revers de bras rapide. Ses prunelles gambadèrent ci et là, captant la scène entre Anja et Aslan, lui arrachant un léger rire amusé. Voir Aleyde danser avec la jeune femme l'amusa également énormément au point qu'elle en vint à taper un peu dans ses mains à l'instar d'un enfant ravi.

Son regard finit par aller loucher vers les tables, loin de l'estrade. Et ce qu'Ekaterina y voit l'enchante plus que tout, voilà qu'elle bondit étonnamment agilement de son perchoir afin de se diriger vers ce qu'elle a déniché. Rin est là, en train visiblement de discuter avec une demoiselle aux cheveux... hm, du vert ? Qu'importe, ce n'est pas cela qui intéresse la mauve. Elle s'approche, doucement, sourire aux lippes, le regard brillant. Et alors, la chercheuse posa ses deux mains sur les poignet du fauteuil roulant et d'une manière un peu brutale de telle sorte que Naika à certainement sentit la secousse.

« En route mauvaise troupe, on va foncer ! » Lance soudainement Ekaterina et, s'en prendre garde aux possibles paroles offusquées, elle pousse fortement sur ses bras et ses jambes afin de faire rouler le siège. Elle marche d'abord rapidement, se met à trotter puis cours un peu plus vite, criant quelques "POUSSEZ VOUS" "DEGAGEZ LE PASSAGE" en agitant un bras. Certains ris, d'autres râlent mais Ekaterina s'amuse visiblement comme une folle sans prendre garde à ce qu'il se déroule.

« Sur l'estrade ! » Fit-elle alors d'une voix enjouée alors qu'elles sont proche du lieu. Attrapant le fauteuil roulant fortement, la voilà qui tente littéralement de le soulever pour le monter sur la piste de danse improvisée. Mission impossible, c'est trop lourd mais au moins, avec tout ça, Rin finira bien par devoir approcher du lieu qu'il semble tant le repousser.

[Désolé du retard et de la qualité, j'suis claquée. :')]
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : unys
Groupe : pulsar
Messages : 178
Stardust : 601
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 8:02
Pulsar


 

Il t'a vu. Sûr et certain que vos regards se sont croisés, que ses joues se sont empourprées d’embarras et qu'il a toujours aucune intention de venir s'amuser un peu sur scène. Tu en viens a imiter la moue de la danseuse de tout à l'heure et d'un pas feutré tu te glisses vers Anja. Elle a l'air d'aller bien, si bien qu'elle n’hésite pas a jouer son rôle a la perfection. Allant jusqu’à pousser le bouchon un peu plus/trop loin. Pour être franc tu ne l'avais pas vu venir. Tu étais prêt a recevoir ton verre de vodka comme tout les autres. Que neni.

Main contre nuque, happais de forces, tu te retrouves lèvres écrasées contre les siennes, gorgée d'alcool déferlante contre ta langue et ta gorge, griffant sur son passage les joues de son amertume. Surpris par un tel comportement, tu n'oses pas bouger. Sans pour autant rester complètement stoïque de surprise, tu sens ton pas reculer et tes mains te saisir des hanches d'Anja dans le réflexe déraisonnable de la soutenir, la croyant ballante. Le contact se termine et tu réponds a son sourire taquin, visiblement amusé par la situation.

▬  Tu fais pas les choses à moitié toi hm ?

Rictus taquin et tes mains glissent de ses courbes. Ta langue vient en une lèche instinctive récupérer une goutte d'alcool sauvage. Après cet échange, tu essayes à nouveau de capter le regard de Rin. Comme grand frère, t'as pas envie qu'il reste dans son coin. Tu suintes donc le fond de la salle, plissant les yeux. Jusqu’à voir Ekaterina sauter dans la foule pour ramener... un fauteuil roulant. Vide ? Oh penses-tu ! Bien sûr que non ! Elle a entraîné dans son délire une pauvre jeune fille qui n'avait visiblement rien demander. Et vas-y que ça essaye de le soulever. Tu pourrais aider, mais en dominance sur la piste de danse tu observes la scène non sans un certain regard allègre.

Tu finis par descendre. Rin ? Oh bah toujours en fond de salle pensez vous ! Il s'est sans doute redressé, prit au dépourvu par ce kidnapping d'invalide. D'un pas assuré, sans balancement, encore « chaste » des effets de l'alcool, tu viens te saisir de l'épaule frêle du jeune homme, lançant dans l'absolu un hochement de tête en guise de bonsoir au couple qui venait de se joindre à eux. ▬ Je vous l'emprunte un peu.

▬ Alors écoutes; les chevaliers, Tu frappes doucement le torse de Rin de ton poing pour bien lui faire comprendre que c'est de lui dont tu parles, ça reste avec les princesses. Ça se protège ce genre de dame. Lances-tu pointant la pauvre jeune fille entre les mains du dragon violet. Et sur ces mots fort de sens, tu forces le jeune homme à s'approcher de la piste. Dans la même foulée, tu stoppes d'une main ferme Ekaterina. ▬ Et toi va pas te luxer les épaules à tenter l'impossible.

Tu te retournes de nouveau vers Rin. Il a pas l'air si perdu que ça, enfin, tu crois. Tu l'invites donc à prendre la demoiselle aux cheveux vert dans ses bras, à la soulever de son trône de fer. Tu fais le geste suggestif d'un portée princesse dans l'espoir qu'il soit pas trop bête et surtout assez fort pour la porter.

▬ Occupes toi de mademoiselle, je me charge de son carrosse.

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 241
Stardust : 855
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 9:24
Éclipse




Bienvenue bande de dépravés
RP ouvert

Apparemment Aslan le prenait plutôt bien de se faire servir son shot de vodka de cette manière. Dans un sens, cela ne m'étonnait pas de lui. Même si j'avoue que j'avais un peu peur qu'il me repousse par un réflexe quel conque, ce que j'aurais pu comprendre. Mais non, au contraire, il avait posé ses mains sur mes hanches et avait même eut le même sourire tquin que moi. Ho bordel ! ça non plus je ne m'y étais pas attendu. Mais s'il voulait vraiment rentrer dans mon jeux, et bien nous allons jouer.

    -Si tu veux, je peux même jouer au petit diable plus longtemps avec toi, lui glisais-je à l'oreille avant qu'il ne descende de la scène.

Bon dieu, mais qu'est-ce qui m'avait prise de dire une chose pareil ? Allez savoir. Je voulais tout simplement m'amuser ce soir. Autant réunir l'utile à l'agréable.
Je le suivais du regard lorsqu'il descendit de la scène. Mais mes yeux furent perturber par quelque chose, là encore d'impebsable. Voila qu'Ekaterina arrivait de façon victorieuse vers le podium. Déjà, depuis quand était-elle descendue ? Certainement pendant que j'étais occupée avec l'homme semi d'acier. Mais surtout, elle n'était pas seule. Elle poussait une fauteuil roulant avec une jeune fille à l'intérieur. Mais what ?! Cette soirée devenait vraiment n'importe quoi. Réflexe quand je la vie essayer de soulever le fauteuil avec la demoiselle de-dans, je sautai du podium. Elle avait perdu la tête. Amener une fille infirme sur la scène, et qui plus, qui ne semblait pas très conscentante, n'était pas la meilleure des idées. J'étais sur le point de lui dire le fond de ma pensée lorsque je vis revenir Aslan. Lui non plus ne revenait pas les mains vides, si on pouvait dire ainsi. Il avait ramené Rin qui semblait bien paumé. Le pauvre, il devait se demandé dans quel foutoir il s'était mis.

    -Comment tu vas depuis la dernière ? Tu t'es remis ? Si tu veux, je vais t'aider avec ta princesse.

Oui, j'avais entendu les paroles du dresseur à la mèche blanche.
Pour dire vrai, cela m'inquiétait un peu de voir le jeune coordinateur dans ce genre de lieu. Est-ce qu'il ne risquait pas de faire une seconde attaque ici. Certes, cela faisait un bon moment que je l'avais laissé dans ce centre pokemon. Mais tout de même, je ne pouvais éviter de revoir son image dans ce lit avec ses pokemons l'entourant.
>



codage by jacks ღ miniatures from Dusk Lumuris



Liste des bisous:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 534
Stardust : 2036
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 4:08
Pulsar
J’hausse un sourcil… Non mais, que font-ils sur le podium à essayer de soulever un fauteuil roulant ? Je ne rêve pas, je distinguais clairement Ekaterina qui avait fait du kidnapping d’infirme (pour la science sans doute ?!) et qui essayait d’utiliser ses petits bras pour soulever cette chaise. Et les autres qui l’entraînaient dans son délire. Franchement, je ne pourrais jamais les considérer comme des adultes après cette soirée.
Alors qu’elle avait fini son récit, Miranda me demanda tout simplement si c’était mes amis qui se faisaient remarquer par absolument tout le monde. Oula, question très délicate.

Il n’y a que mes pokémons qui sont mes camarades lors de soirée comme celle-ci.

Je sens des doigts passer sur mon cou, attrapant la lanière qui tenait mon appareil photo et c’est tranquillement qu’elle commença à regarder les photos. De toute façon, vu comment la soirée commençait à dégénérer, je n’allais probablement pas tarder à partir. Le propriétaire souhaitait des photos flatteuses de son établissement, pas de scène de beuverie où tout le monde fait n’importe quoi parce qu’il s’en croit capable. Pff, les gens sont tous des idiots.
Je reçois une tape sur les fesses. Je fronce les sourcils, me retourne et me prend un coup critique de la capacité ‘’Baiser volé’’. Super efficace. Elle était toujours aussi douée pour me surprendre et en plus, elle embrassait toujours aussi bien.

Tu vas finir en prison un jour.

Haussement d’épaule, elle me remet mon appareil photo à sa place en me disant que les cliché que j’avais pris allait probablement suffire et me laisse me retourner pour observer la déboire humaine réunie dans un même lieu. Elle en profite pour reposer sa tête sur mon épaule, s’amusant de mon exaspération face à ce triste spectacle.
Miri me pointe du doigt la scène demande si je ne vais pas intervenir. Mince, elle a compris que je les connaissais plutôt bien.

Je n’ai pas vraiment envie de soulever un fauteuil à cette heure-ci. Puis bon, ils se surveillent les uns les autres. C'est suffisant.

Je sens son sourire mauvais sur son visage et un frisson me parcourt le dos. Ce n’est pas bon ça, ce n’est pas bon du tout du tout. Et comme je m’y attendais, Miri me sortit un plan tellement malsain qu’il ne me serait jamais venu à l’idée. Puisque je n’avais pas prévu de participer à cette soirée, rien ne m’empêchait de prendre quelques photos compromettantes à ressortir lorsqu’on me prendra de haut. Les adultes n’hésitaient jamais à me rappeler que je n’étais qu’une jeunette sans expérience quand ils ont l’impression de ne plus rien contrôler, ce serait l’occasion de leur rabattre le clapet comme il se doit et pour longtemps.

J’avale ma salive. Je savais que c’était une mauvaise idée. Je le savais éperdument. Mais. Elle était si convaincante. Sa voix et ses mots sont aussi envoûtant . Difficile d’y résister et je me souviens maintenant pourquoi j’avais essayé de l’éviter ces derniers temps. Elle n’avait pas tord aussi. Mon jeune âge restait encore ma seule faiblesse et je connaissais beaucoup de personnes (pas ici je crois… Quoi que ? ) qui n’hésitait pas à exploiter cette unique faille. Puis, c’était de la prévention. Je n’allais pas mettre ces photos sur le Dusk, ce sera juste au cas-où.

Au cas-où…

Miranda me rappelle qu’ils ont décidé de se mettre tout seul dans cet état avant de poser ses lèvres au creux de mon cou pour y laisser sa marque, ultime argument pour me convaincre.

Au fond. C’était juste d’innocente photo. Je n’allais pas faire de mal à qui que ce soit en les prenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kanto
Groupe : Pléiade
Messages : 515
Stardust : 929
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 17:58
Pléiade


Bienvenue bande de

Gens
Alors que j'essaie toujours de fuir cet endroit, où l'alcool et les comportements malsains coulent à flots, je remarque quelque chose qui attire immédiatement mon attention. Au milieu de toute cette foule, il y a une personne un peu plus basse, qu'on ne peut pas remarquer de loin. Ce n'est pas quelqu'un de petit, mais simplement une fille en fauteuil. Je me fige alors que mon regard croise le sien et que je la vois s'approcher. S'il y a bien une personne que je ne pensais pas rencontrer ce soir, c'est elle...

« Je ne m'attendais pas à te voir ici Rin ! Tout va bien ? Tu as l'air un peu pâlot... »

Je bégaye un peu, alors que je cherche mes mots. Je jette un coup d'œil vite fait vers la scène, n'oubliant pas que je dois m'échapper de cet endroit... Mais heureusement, Aslan est encore en train de s'amuser avec la danseuse que je connais. Je reporte mon attention sur Naika et lui souris, me penchant un peu pour qu'elle m'entende malgré le brouhaha de cette boîte.

« Oui, ça va ! Je suis surpris de te voir moi aussi, qu'est-ce que tu viens faire ici ? »
« Je n'ai pas l'habitude de ce genre d'endroit... Je danserais bien avec toi, mais j'aurai du mal je pense ! » Dit-elle en riant.
« Oh, moi non plus, je sais pas trop ce que je fais ici... D'ailleurs, j'allais m'en aller. Et quand tu tiendras debout, j'espère que tu m'en accorderas une, de danse ! » Lui dis-je avec un sourire aux lèvres.

Tandis que je me redresse, je tourne instinctivement la tête vers une personne qui s'approche de nous. C'est... ELINCYA ?! C'est pas possible, est-ce que toutes les personnes que je connais sont ici ? Avec ma chance, je vais tomber sur ma sœur avant la fin de la soirée.

« Salut Elincya ! Je sais, c'est pas trop mon genre d'endroit... » Fais-je en tournant la tête vers l'autre fille. « Je te présente Elincya, je t'ai déjà parlé d'elle quand on s'est rencontrés... Les cheveux verts, tout ça. » Lui dis-je, sans savoir si elle se rappellera de ça.

La dresseuse sur ses deux pieds appelle un garçon qui est en arrière pour qu'il la rejoigne. Ils sont probablement venus ensemble. Je lui fais un signe de la main et le salue poliment lorsqu'il approche. Malheureusement, nous n'avons pas vraiment le temps d'être présentés, puisqu'une abjecte créature vient interrompre notre rencontre, un sourire tout droit sortit des enfers sur le visage.

Je la dévisage, ne comprenant pas tout de suite ce qu'elle est en train de faire... Je réalise, quand je commence à la voir s'éloigner, qu'elle s'est en allée en poussant le fauteuil de Naika, l'emportant donc avec elle. Je les suis du regard un instant, ne sachant pas trop comment je suis censé agir.

« Hey, reviens ici toi ! »

Je commence à faire un pas, décidé à rattraper Ekaterina... Même si elle se trouve déjà devant la piste de danse. Avant que je ne me lance vraiment, une main saisit mon épaule et me fait sursauter. Je tourne la tête vers le garçon et reconnais Aslan... Je ne l'avais même pas vu approcher, je devais être trop concentré sur le kidnapping de la jeune dresseuse. Il prévient Elincya et son ami qu'il "m'emprunte un peu". À cela, je secoue légèrement la tête, suppliant du regard pour qu'il ne me force pas à faire des choses que je ne veux pas.

« Alors écoutes; les chevaliers, » Fait-il en me donnant un coup au torse.
« Aie... »
« ça reste avec les princesses. Ça se protège ce genre de dame. »

Alors qu'il me lâche près du fauteuil, de la scène et d'Anja qui est descendue de celle-ci, il me fait signe de porter Naika comme un marié ferait pour passer la porte de la chambre avec sa nouvelle épouse... Bon, la comparaison est peut-être un peu forte, mais c'est la seule image qui me soit venue en tête. Il me dit de m'occuper d'elle et de le laisser se charger du fauteuil... Je ne suis pas sûr que ce soit une très bonne idée de faire monter une chaise roulante sur une piste en hauteur, mais bon.

« Comment tu vas depuis la dernière ? Tu t'es remis ? Si tu veux, je vais t'aider avec ta princesse. » Me dit Anja, déjà postée devant Naika.

Je lui souris et regarde rapidement tout le monde. Elle est la seule à être au courant de mon arythmie, je suis touché qu'elle s'inquiète pour moi, mais si elle pouvait éviter de mettre tout le monde au courant pour mon problème de santé, ça m'arrangerait...

« Ouais, ça va, n'en parlons pas... Et t'inquiète pas, je n'ai pas besoin d'aide. » Lui dis-je en hochant la tête.

Je lui passe devant et m'accroupis alors devant la femme dans son fauteuil, posant un genou à terre en soupirant. La pauvre, elle doit être perdue avec tout ce qui arrive. Je souris légèrement, un peu gêné quand même. Je ne vais pas la porter d'un coup, sans la prévenir. De plus, je sais qu'elle est capable de marcher un peu, en lui offrant mon soutien, elle pourrait peut-être monter toute seule, ce qui serait un peu moins gênant pour elle, enfin j'imagine.

« Bon, on va nous mettre la pression si je ne fais r-- »

J'ai la parole coupée par des applaudissements et des cris, d'abord proches, puis d'un peu partout dans la boîte. Je commence à entendre des encouragements, des "Dîtes oui, dîtes oui..." Je me mets à rougir comme rarement, est-ce qu'ils pensent ce que je pense qu'ils pensent ?! Je me relève rapidement en fronçant les sourcils, pour qu'ils arrêtent de se méprendre. Mes joues sont en feu et mon cœur bat rapidement... J'espère qu'il ne m'arrivera rien.

« Hm, bref. Tu préfères-tu que je te porte ou que je t'aide à monter par les marches ? » Demandé-je, le regard un peu fuyant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» La bande dessinée
» Motards Nobz, conseils pour assembler une bande
» Quelle est votre bande de prédilection?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Centre :: Artiesta-
Répondre au sujet
Outils de modération