Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
So wake me up when it’s all over (Auguste)
Bobbi Olssen
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t3740-renegades-bobbi
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Bobbi Olssen
Identité du dresseur
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Sam 22 Sep - 17:58

Didn’t know I was lost
Feat Auguste d’Epernelle
« Eldelweiss ? Eldelweiiiiiiis ! ELDELWEISS !»

L’enfant cria à s’en déchirer les poumons, attendant désespérément un signe de vie de la part de son ami parti depuis des heures maintenant. Mais il n’entendit rien, seul le bruit du vent fouettant sur les feuilles des arbres de cette forêt maudite faisait guise de fond sonore.

Le bambin hésita à se lever et à chercher ce fameux Eldeweiss; le chef de leur petite bande, le pillier de leur groupe et surtout, son ami. Mais, il lui avait promis de ne pas bouger, et ce brave gaillard tenait toujours ses promesses. De plus, dans cette nuit noire, il était incapable de voir quoi que ce soit. S’il partait donc, l’enfant risquait juste de se perdre et réduire les chances qu’Eldeweiss le retrouve. Le jeune petit homme attendit donc patiemment, essayant de toutes ses forces rester fort même si son corps tremblait de froid, et surtout de peur.

Malheureusement, l’idée la plus sage fut la plus mortelle; le manque d’activité du petit garçon causa sa perte. Les morsures du froid le tuait à petits feus et bientôt, son âme quittera son corps gelé.

« Lehev, Eldeweiss, maman ....»

Son dernier souffle s’en alla. Son poul se stoppa. L’enfant est mort.
Si seulement les choses avaient pu se passer différement...

*

« Madame la championne, je vous en conjure. Ce sont des enfants et mon pauvre petit Mahui fait parti des disparus  ! Je n’arrive plus à dormir tellement le stress me tue. Madame, madame comprenez moi... je-je... S’il vous plait, sauvez les !»

Bobbi fronça les sourcils, pensive. Ce n’était pas le genre de requête qu’elle recevait tous les jours, surtout lorsqu’elle buvait tranquillement son café sur la terrasse de son bistro favori. Peu de gens osaient la déranger à ce moment là, mais ce n’était visiblement pas vraiment le cas de cette dame quarantenaire qui était dans tous ses états.

« J’aimerais aider mais cela est le travail des rangers et de la police. Je n’ai aucune compétence dans ce domaine et...
Si vous êtes capables d’élever des dragons aussi puissants que votre Drattak, vous êtes bien capable de chercher des enfants disparus dans la forêt, non ? »

La blonde ne comprennait pas vraiment où est-ce que la vieille voulait en venir. À vrai dire, elle trouvait même que ses paroles n’avaient aucun sens. Après tout, ce n’était pas parce qu’on était bon dans un domaine compliqué qu’on était forcément bon dans tout ce que l’on entrepenait dans la vie. C’était comme dire qu’un médecin était capable de cuisiner les meilleurs quiches de Kalos car il avait fait plusieurs années d’études compliquées. Ça n’avait aucun p*tain de sens. Mais bon, vu la détresse dans ses yeux, Bobbi comprenait bien que la mère de ce fameux gosse n’avait pas les pensées lucides. Après tout, perdre un enfant était toujours une période extrêmement difficile.

Alors, par folie ou par bon coeur, Bobbi avait accepté de participer aux recherches. Elle rassura la dame avant d’appeller les rangers. Grace à sa petite notoriété, il ne fut pas difficile pour elle de convaincre le chef de la base de l’inclure dans la mission. En effet,  Bobbi n’avait même pas officiellement ouvert son arène,  qu’elle bénéficiait déjà d’une énorme fanbase et de beaucoup de médiatisation. Certains disaient qu’elle profitait de ce traitement de par ses multiples bonnes actions; elle était devenue un symbole et un signe d’espoir pour Feranium. D’autres parlaient sans cesse de son physique charmeur, et il n’était pas rare d’entendre des hommes et des femmes dirent qu’ils iraient affronter la dracologue non pas pour son badge, mais pour admirer ses jolis atouts. D’ailleurs, beaucoup l’avaient déjà élue comme la plus belle des championnes de Lumiris, dépassant largement Lise ou encore Arsène. Si elle devait choisir, la météore aurait préféré que l’on parle plus de ses compétences de combats, mais bon, elle ne portait pas vraiment une attention particulière à ce qui se disait sur elle.  Elle faisait ce qui la passionnait, c’était tout ce qui importait.

Bref, la jeune femme avait reussi à obtenir un poste pour cette mission le jour suivant. Elle se chargerait d’assister un ranger accompli lors des recherches. C’était un rôle actif et la belle avait quand même de l’aide, la championne ne s’en plaignait pas. Le lendemain, chaudement vêtue en cette journée frisquette d’automne, Bobbi était prête pour l’action ! Son écharpe autour du coup, elle utilisa son fidèle Drattak pour voler jusqu’à l’entrée de la forêt. Une fois arrivée, la blonde libéra les pokémons l’accompagnant, excepté le Drattak qui devait se reposer un peu du long trajet. À la recherche de son partenaire qui devait l’attendre à un point précis, quelle ne fut pas la surprise de Bobbi de voir que son coéquipier n’était pas n’importe qui. Il s’agissait de l’incroyable Auguste, ou l’homme réputé pour faire tomber les femmes enceintes juste par son regard. Accessoirement, il était le champion de type psy et, selon certains, un très bon dresseur. Bobbi avait eu la chance de remporter son badge: le badge harmonie. Elle se souvient l’avoir remporté les doigts dans le nez, et à l’époque, elle ne savait pas vraiment si Auguste était vraiment très nul ou s’il l’avait juste laissé très facilement gagné. Peu importe la raison, la météore ne le portait pas vraiment dans son coeur, surtout en découvrant ce qu’il avait fait à son cher ami Ginka. Mais bon, peut être que c’était un chouette type au fond, Bobbi était donc prête à lui laisser une chance en n’étant pas trop désagréable d’entrée de jeu.

« Bonjour, ça va ? Je ne m’attedais pas à vous voir ici ! Je suis Bobbi et on m’a chargée de vous assister lors de cette mission. J’espère que nous trouverons les enfants sains et saufs. »

Introduction simple et efficace. Bobbi avait jugé nécessaire de se présenter à nouveau, après tout, pour Auguste, elle n’avait été qu’une challenger de plus. Il était donc tout à fait normal qu’il puisse l’avoir oublié. Pluton, le Carchacrok de Bobbi, lui, ne semblait pas avoir oublié le champion. Il tapota incontrolablement du pieds. La blonde haussa les sourcils avant de comprendre pourquoi son pokémon agissait ainsi.

« Pardon, je suppose qu’il doit juste exprimer sa joie de vous revoir. Ou alors, il est juste content qu’il se souvient actuellement de vous. Ça a une petite mémoire, un Griknot, après tout. Je pense qu’il célèbre donc d’avoir accompli cet exploit. »


Mission Septembre


Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Lun 24 Sep - 13:42
Des enfants disparus ? Voilà qui n’était pas anodin. Suffisamment pour que l’attention de la Base des Rangers soit attirée là-dessus. Auguste s’était proposé pour enquêter là-dessus et c’est sans aucune appréhension que ses supérieurs le chargèrent de jeter un œil sur toute cette affaire. Tant et si bien que, dès le lendemain, il avait pris la route pour la forêt d’Ehretia où l’attendrait la personne ayant sollicité l’intervention des Rangers. Selon toute vraisemblance, il s’agissait de la nouvelle Championne Dragon. Si le Pulsar ne connaissait pas grand-chose à son sujet, il espérait néanmoins qu’elle ne connaisse pas un destin similaire à celui de son prédécesseur.

Il arrêta sa voiture et coupa le moteur sur une zone herbue, au bout d’un sentier à la lisière de la forêt. Là où on lui avait dit de se rendre, en somme. Sa partenaire du jour était déjà là et l’attendait. Soucieux de ne pas la faire patienter davantage, l’homme quitta son véhicule pour se diriger vers elle.


« Bonjour, bonjour ! » lâcha-t-il, amène, « Je vais bien, merci. Et vous ? »

S’échanger quelques politesses ne faisait jamais de mal. Auguste était de toute façon quelqu’un qui faisait habituellement preuve d’une certaine courtoisie. Autant s’enquérir de son état afin d’être sûr qu’elle soit prête pour la journée qui les attendait. Ça n’allait pas être de tout repos… Il s’était d’ailleurs préparé en conséquence. Chaudement habillé, de grosses chaussures de marche aux pieds et un sac bien rempli sur le dos, le Pulsar semblait prêt à survivre pendant trois semaines dans la forêt en s’abritant dans une carcasse d’Ursaring.

Il voulut ajouter quelque chose mais le Pokémon de Bobbi, un imposant Carchacrok eut une réaction qui l’en empêcha. Sa dresseuse souligna qu’il célébrait ses retrouvailles avec lui. Auguste sourit face à cette scène touchante, contant de voir un Pokémon lui faire la fête.


« C’est vrai qu’il n’était qu’un Griknot à l’époque. Il a bien grandi. »

La blonde n’était pas une de ses amies et la qualifier de « connaissance » était encore exagéré. Ils ne s’étaient croisés qu’une seule fois lors d’un match d’arène, il y a de cela plusieurs mois, combat qu’elle avait par ailleurs remporté. Le Champion Psy était incapable de se souvenir de tous les visages défilant dans son arène mais des dresseuses de dragon n’étaient pas légion, encore moins celles qui parvenaient à sortir victorieuses de cet affrontement. Il n’avait plus beaucoup de souvenir du match en lui-même, ceci dit, mais qui l’en blâmerait ?

« Qu’est-ce que je voulais dire, déjà ? Ah, oui ! Je tenais à m’excuser pour le retard. Je souhaitais rencontrer les parents des enfants disparus pour avoir un peu plus de détail sur toute cette histoire. »

Dans l’idéal, il aurait aimé apprendre que les enfants se rendaient souvent à un endroit bien particulier de la forêt. Cela lui aurait permis d’orienter ses recherches mais les choses avaient décidé de ne pas être aussi simples. Auguste passa donc quelques minutes à s’échanger l’une ou l’autre information sur laquelle ils avaient pu mettre la main. Vu ce qu’ils avaient à disposition, il semblait évident qu’ils allaient devoir tâtonner un peu dans la forêt dans l’espoir de trouver une piste.

« On y va ? » lui demanda-t-il, bien qu’il n’attendit pas sa réponse pour ouvrir la marche.
Revenir en haut Aller en bas
Bobbi Olssen
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t3740-renegades-bobbi
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Bobbi Olssen
Identité du dresseur
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Mar 25 Sep - 10:42

Didn’t know I was lost
Feat Auguste d’Epernelle
Prendre des nouvelles de la part des parents...en voilà une merveilleuse idée ! Dommage que Bobbi était du genre à foncer dans le tas sans  vraiment réfléchir à un plan avant d’agir. Après tout, elle avait rencontré la mère du petit Mahui et avait eu tout le temps du monde pour récolter des tonnes d’informations. Sur le coup, la météore voulait terriblement se frapper; mais au risque de paraitre étrange aux yeux du champion psy, elle décida de le faire que mentalement, seulement.

« Oui ! »répondit la belle de manière dynamique à la suggestion du ranger

Les deux champions pénètrèrent donc dans la foret d’Ehretia avec l’espoir de trouver ces pauvres gosses perdus. La conversation entre les adultes n’était pas vraiment au rendez-vous. Ce n’était pas parce que Bobbi ne voulait pas discuter avec cet individu potentiellement pervers qu’était Auguste; non, c’était juste qu’elle pensait à des choses plus importantes comme « si j’étais un gosse insoucient et stupide, où est-ce que j’aimerais me cacher ? » ou « Je mangerais quoi pour diner ce soir ? » ou encore « Pourquoi les cheniselles de type sol ressemblent si fort à des parts d’une pizza peperonni ? J’ai encore plus faim maintenant, en y pensant... ». Bref, trouver un moyen d’aborder Auguste était le cadet des soucis de la blonde, et vu qu’il ne faisait pas l’effort de converser non plus, le silence reignait... mais ce n’était pas dérangeant. Du moins, pas pour Bobbi.

Participant aux recherches aussi, les dragons de la demoiselle faisaient de leur mieux pour assister le groupe de chercheurs. Par exemple, Mercure, le Boumata, faisait confiance à la détéction de chaleur. Mars, l’Ékaïser, utilisait son ouïe dévelopée et ses belles écailles qui avaient la propriété de sentir les présences autour de lui. Et pour finir, Pluton, le Carchacrok, mangeait des cailloux et ...euh... ouvrait grand les yeux. Une équipe de choc !

Rien de bien spécial ne se passait quand, tout à coup, une aura malfaisante et sinistre fit son apparition. L’air devenait lourd et une espèce d’ombre pouvait être partiellement visible sur le sol à certains moments... puis, plus rien.

« Tiens, c’est étrange.... J’aurais juré sentir une présence. Vous l’avez senti, vous ? Puis y’a une drôle d’odeur aussi.»

Pluton et Mercure ne comprenaient pas vraiment de quoi la dresseuse parlaient, mais Mars, si. Ses écailles vibraient de manière incontrôlables depuis un petit bout de temps. Était-ce la présence d’un pokémon spectre ? Ou alors, y’avait il des forces obscures qui orchestraient dans cette foret ? Nul ne savait dire. Comme guidé par ses pas, l’Ékaïser se dirigea vers un buisson. Bobbi ne faisait pas vraiment attention à lui jusqu’à ne qu’il se mette à pousser un immense cri. Alertée, la jeune femme courru vers son pokémon avant de découvrir ce qu’il avait trouvé. Son visage pâli.

« Sacrebleu... Par Arceus.... Non...»

Bobbi ne pouvait s’empêcher de trembler et des larmes perlaient sous ses yeux bleus. Elle ne pouvait pas y croire. Cette chose, ce cadavre face à elle, ça ne pouvait pas être réel. Dans le déni total, la blonde essaya tout de même de vérifier les signes vitaux du bambin. Mais sa crainte fut rapidement confirmée. L’enfant était mort et on ne pouvait plus rien faire pour lui à part prier pour que son âme aille dans un monde meilleur.

« Mort hier, sans doute d’une hypothermie... I-Il correspond parfaitement à l’une des victimes, j’en suis sure, Mahui.... Je... sa mère...» dit la blonde au ranger en essayant tant bien que mal de garder la face

Les cheveux roux, les yeux verts pomme, des taches de rousseurs, et une marque de naissance en forme d’abricot sur le cou. Il n’y avait pas d’illusions à se faire, c’était bel et bien de lui dont la femme du café parlait. C’était lui son petit fiston, son petit ange perdu et parti bien trop vite. Bobbi redoutait déjà le moment où elle devrait l’annoncer à cette pauvre mère. La championne savait que ce n’était pas de sa faute, qu’elle ne pouvait rien y faire, mais la sensation de culpabilité était présente. Son impuissance face à ça l’insupportait, et si elle aurait pu remonter dans le temps et éviter ça, elle l’aurait fait sans hésiter. Ce n’était pas possible et il restait encore deux enfants à secourir: Eldeweiss et Lehev. Mais où se trouvaient ils ? Connaissaient ils le même sort que Mahui ? Il y’avait encore un espoir que non. Bobbi esperait que non.

« A-Auguste, est-ce que vous resentez ça vous aussi ? »

Le crâne de la belle explosait, comme si on lui frappait la tête avec un marteau. Une intense envie de dormir s’accapara de son corps. La seconde d’après, les yeux de la blonde se fermèrent et elle tomba au sol, dormant profondément. Que se passait il ? Est-ce que le même sort arriva à Auguste également ? Le suspense reignait et au loin, ceux avec les yeux ouverts pouvaient voir une ombre effrayante...

Mission Septembre


Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dim 7 Oct - 18:18

Auguste admettait qu’il ne faisait pas très chaud aujourd’hui mais là, le froid était mordant. Il y avait quelque chose de dérangeant dans l’air, sans qu’il ne parvienne à mettre le doigt dessus. Le Pulsar restait silencieux. Il marchait aux côtés de Bobbi mais ne pipait mot. La blonde avait pris les devants et avait fait sortir ses Pokémons pour bénéficier de leur aide. Ce n’était pas une dresseuse de dragon pour rien ! Il ne fit quant à lui sortir aucun des siens. Avec autant de Pokémons sur le coup, les siens n’étaient pas nécessaires.

« Une présence, je ne sais pas, mais il y a quelque chose de dérangeant, ça oui. » répondit-il en humant l’air à la recherche de la drôle d’odeur mentionnée avant de secouer la tête, « Je ne sens rien d’anormal. »

Sinon un mélange de mousse et de bois humide, il n’y avait aucune odeur particulière. Après, peut-être que Bobbi était plus sensible que lui sur ce point-là. Il pouvait également s’agir d’une malformation ; née avec son nez trop près de sa bouche, il était normal pour elle d’être victime d’odeurs étranges. Une plaisanterie qui ne franchit jamais ses lèvres. Le climat actuel ne s’y prêtait pas.

« La forêt d’Ehretia s'étend sur des hectares. Si nous ne trouvons rien, il nous faudra de l’aide pour passer ces bois au peigne fin. »


A deux et avec quelques Pokémons, ils couvriraient une certaine superficie mais il n’était pas impossible que les enfants disparus soient ailleurs dans la forêt. Dans cette situation où le temps jouait contre eux, le Pulsar n’était pas certain de savoir quelle était la meilleure chose à faire. Il accéléra le pas, alerte au moindre signe d’une présence en ces lieux, quand l’Ekaïser de Bobbi se manifesta en poussant un cri. Avait-il trouvé quelque chose ? La blonde semblait le penser, vu la manière dont elle se précipita à la rencontre de son Pokémon. Auguste lui faisait confiance là-dessus. C’étaient ses compagnons à elle et si elle pensait qu’il y avait matière à se pencher sur ce qu’avait trouvé Ekaïser, il n’avait aucune raison d’en douter. Il lui emboîta le pas.

Ce qu’ils découvrirent le cloua sur place. Il n’y avait pas de doute, il s’agissait du corps d’un enfant. Bobbi fut la première à réagir en se précipitant à ses côtés. Elle confirma ce qu’il redoutait. Mort. Auguste avait du mal à ne pas détourner le regard à mesure qu’il s’approchait de ce corps sans vie.


« Pauvre gosse… » murmura-t-il, la voix étranglée.

Il s’agissait de Mahui, comme elle l’avait si justement souligné. En tout cas, il ressemblait trait pour trait à la description donnée au Ranger. Une vie emportée trop tôt. Le cœur du Pulsar se serra. Il ne pouvait rien faire pour celui-ci mais il restait encore deux autres enfants égarés. Ceux-là n’avaient peut-être pas connu le même sort. En tout cas, il misait tous ses espoirs là-dessus. Pour le moment, il convenait de poursuivre les recherches et de s’assurer que le corps de Mahui soit restitué à ses parents. Ils venaient de perdre leur fils, il aurait été horrible de ne pas leur permettre de lui dire au revoir… Doucement, il posa une main sur l’épaule de Bobbi, comme pour l’éloigner de ce cadavre. Inutile de contempler cette vision d’horreur plus longtemps. Il leur fallait continuer.


« De quoi vous parlez ? » demanda-t-il, l’incompréhension se lisant dans son regard.

La jeune femme se prit la tête entre les mains, comme si elle était souffrante. Elle vacilla et se retrouva par terre sans qu’Auguste n’ait le temps de la retenir. Ces maux qui affligeaient Bobbi s’en prirent alors à lui. La douleur lui vrilla le cerveau, comme si quelqu’un y forait un trou à l’aide d’une foreuse. Il tomba à genoux, haletant. La douleur aigüe était si forte qu’il ne ressentait plus rien d’autre. Respirer devenait difficile et l’impression que ses yeux allaient éclater dans leur orbite n’aidait pas. Le Pulsar ne parvenait plus à aligner deux pensées cohérentes et la dernière chose dont il se souvint fut de s’écrouler sur le cadavre du petit. Puis, plus rien.

La pénombre guettait tout autour de lui quand il ouvrit les yeux. Il était donc vivant, quand bien même il lui semblait avoir souffert mille morts. Il resta allongé quelques secondes, essayant de comprendre ce qu’il s’était passé. Si un mauvais tour joué par un Pokémon lui semblait plausible, c’était la première fois qu’il lui arrivait une chose pareille. Soudain, il se souvint de Bobbi. Elle aussi avait connu le même sort. Il se redressa sur les coudes et la retrouva allongée juste à côté de lui. Elle n’avait pas encore repris conscience.


« Hey, Bobbi ! » cria-t-il en la secouant par les épaules, « Réveillez-vous ! »

Sa poitrine se soulevait au rythme de sa respiration, signe qu’elle était toujours de ce monde. Alors qu’il se montrait vigoureux dans sa tentative de la sortir de sa torpeur, Auguste se rendit compte qu’en dépit de la pénombre ambiante, il y voyait presque comme en plein jour. De même, les feuillages environnants bruissaient et pourtant, il ne ressentait pas la moindre brise sur sa peau. Une sensation indescriptible naissait en lui. Il ne comprenait pas. Ce n’était pas logique. Et Mahui ? Nulle trace de lui. Il était impossible de dire que, quelques heures auparavant, il y avait eu un cadavre ici.


« Qu’est-ce qu’il nous est arrivé ? »

Il la lâcha. Maintenant qu’elle était réveillée, elle devait en avoir marre de se faire secouer comme un prunier. Auguste se releva, la sensation d’être « déconnecté » de tout ce qui l’entourait plus forte que jamais. Etait-ce un effet secondaire de cette sieste forcée ? Rien n’était moins sûr.

« Le corps de Mahui n’est plus là. Je n’y comprends rien. Quelqu’un l’aurait pris après nous avoir fait sombrer dans le sommeil ? »

Ça n’avait aucun sens. Qui ferait cela ? Même un esprit mal intentionné ne serait pas assez tordu pour ce genre de blague macabre… Il coula un regard vers la jeune femme, espérant une réponse de sa part même si, au fond, il savait pertinemment qu’elle n’était pas plus avancée que lui.

Revenir en haut Aller en bas
Bobbi Olssen
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t3740-renegades-bobbi
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Bobbi Olssen
Identité du dresseur
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Sam 20 Oct - 21:35

Didn’t know I was lost
Feat Auguste d’Epernelle
Complètement sonnée.
C’était l’état de Bobbi après la chaine d’évènements qui venait de se produire. Entre Auguste qui la secouait comme un pommier, le sommeil forcé et le cadavre disparu, elle ne savait plus où donner de la tête. Est-ce-que tout cela était un rêve ? Mais pourquoi rêverait-elle d’Auguste ? Pourquoi rêverait-elle de cette situation aussi glauque ? Peut-être que son subconscient était juste un petit farçeur pas drôle... Oui, c’était certain qu’elle allait se réveiller dans son lit d’ici une heure ou deux et sortir de ce cauchemard.
Ou pas.

Bref, la jeune femme se leva doucement avant de plonger son regard dans celui d’Auguste et de lui dire avec l’air le plus sérieux du monde:

« Faut qu’on retrouve ce dégénéré. On est peut-être dans une affaire de meurtre... »

Après tout, qui volerait un cadavre si ce n’était pas pour effacer des preuves ? Bobbi bouillonnait. La personne qui avait pu faire ce genre de choses à des enfants méritait les pires des tortures et une mort cent fois plus douloureuses que celle de ces gosses. La blonde inspira et expira un grand coup avant de jeter un coup d’oeil autour d’elle. Tout à coup, un détail crucial lui sauta aux yeux.

« E-Eh mais... Ils sont où mes pokémons ? Et tes affaires ? », dit la météore, paniquée, avant de crier; « MARS ! PLUTON ! MERCURE ! ZET OÙ ?! »

Aucun bruit. Bobbi s’attendait bien à ne pas recevoir une réponse du style « on est là bro, tkt !», mais elle aurait au moins espéré entendre un signe de vie. Que ce soit un grognement de Mercure ou Mars, ou encore le gargouillement du ventre de Pluton, elle aurait voulu entendre quelque chose qui lui prouve qu’ils sont bien là.  La pokéball de son Drattak avait aussi disparue...

Donc en plus de devoir chercher des cadavres d’enfants, la dracologue devait aussi chercher ses pokémons... Génial.

La blonde serra le poing, en colère, tout en se faisant la promesse de retrouver le c*nnard qui avait osé commettre ce genre de crime et de lui faire la peau. Mais, cette idée meurtrière se dissipa rapidement pour laisser place à un énorme sentiment de confusion. En effet, trois enfants passèrent devant le ranger et la championne. Trois enfants dont un rouquin et deux gamins aux cheveux bruns. Trois enfants qui corrspondaient parfaitement à la description d’Eldelweiss, Lehev et Mahui.
Ils étaient donc... en vie ?

« ET VOUS !! RENTREZ À LA MAISON, HISTOIRE QU’ON VOUS RETROUVE PAS MORTS ! JE VAIS APPELLER VOS PARENTS SINON ! » gueula Bobbi au petit groupe d’enfants

Ce n’était pas vraiment la meilleure manière d’aborder des gamins, mais ça pouvait marcher aussi. Après tout, les bambins sont faciles à intimider. Mais pas ceux là, apparement, puisqu’ils nièrent complètement Bobbi, comme si celle-ci n’éxistait pas. Les jeunes de nos jours, de vrais impolis !

« Tu peux aller leur parler Auguste ? »

Peut-être qu’il s’y prendrait mieux avec les gosses qu’elle. Après tout, il était dit que le « grand champion de Nemerya » passair souvent à l’académie de celle-ci pour y donner des activitées. Il devait donc s’y connaitre en matière de gosses.

Mission Septembre


Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Mar 30 Oct - 23:28

Auguste avait fini par s’asseoir en tailleur à-même le sol. Il avait besoin de temps pour assimiler tout ce qui leur arrivait. Pour réfléchir à une solution, aussi. Plus facile à dire qu’à faire car il fallait déjà déterminer le problème et autant dire qu’ils en avaient un paquet sur les bras. Tandis que Bobbi hurlait après ses Pokémons, introuvables, le Pulsar – qui, lui également, avait été dépossédé de ses compagnons – se massait la tempe. Il avait le visage grave.

« Quel foutoir… »

Par où commencer ? D’étranges sensations dans la forêt où avait un groupe d’enfants, le corps sans vie de l’un deux retrouvé juste après, puis une perte de connaissance. A leur réveil, plus aucune trace du cadavre. Il fallait encore ajouter à cela qu’on leur avait volé toutes leurs affaires ainsi que leurs Pokémons. Tant d’éléments qui, de prime abord, n’avaient rien à voir les uns avec les autres… Il convenait de trouver le lien logique entre eux.

Son cheminement de pensée fut interrompu par la blonde qui, après avoir crié à en perdre la voix après ses Pokémons, se mettait maintenant à hurler après des enfants. Des enfants ? Ayant sursauté après l’éclat de voix de sa collègue, le Ranger leva la tête jusqu’à ce que ses yeux se posent sur le groupe de gamins en questions. La surprise fut telle qu’il crut un instant que ses yeux allaient jaillir hors de leurs orbites. Mahui ‽ Impossible. Impossible et pourtant il n’y avait aucun doute à avoir, il s’agissait bel et bien de l’enfant dont ils avaient déniché le cadavre un peu plus tôt. Il battit des paupières alors que Bobbi s’adressait enfin à lui. Leur parler ? Au point où il en était, il ne savait pas si c’était une idée incroyablement logique ou profondément débile. Ils avaient face à eux un enfant qu’ils avaient vu mort juste avant. Un cadavre marchait et discutait comme s’il n’avait jamais connu le trépas. Bobbi réalisait-elle ce qui se passait devant eux ? Elle devait être sous le choc de la nouvelle, tout comme lui qui se leva bien docilement pour s’approcher du groupe de gosses. Il opta pour une approche plus douce.


« Hey. Vous vous êtes perdus ? Vos parents s’inquiètent pour vous. Il vaudrait mieux que vous rentriez. »


Pas de réponse. Ils continuèrent à avancer sans prêter la moindre attention à Auguste. Ce dernier n’avait pas la moindre idée d’à quoi ils jouaient mais il ne comptait pas les laisser s’en aller comme ça. Il fit un pas vers eux et c’est alors qu’un étrange phénomène se produisit. Sa main, censée se poser sur l’épaule de Mahui afin de l’obliger à se retourner, passa tout bonnement à travers le corps du garçon.


« Brr… ‘fait froid. » lâcha-t-il en frissonnant avant de se frotter l’épaule.

Le bras du Pulsar retomba le long de son corps. Les enfants ne les ignoraient pas. Ils étaient incapables de les entendre, de les voir ou même de les sentir. C’était à n’y rien comprendre. Tout cela avait l’air surnaturel. Rien n’avait de sens. Sa première supposition fut qu’ils avaient été victimes d’une vilaine farce de la part d’un habitant des lieux. S’il était ou non responsable de la mort de Mahui restait à déterminer mais émettre l’hypothèse qu’il avait piégé Bobbi et Auguste dans un songe afin de les tourmenter n’était pas aussi tiré par les cheveux que ça. Cette idée se tenait même si, de la part d’un Champion Psy qui connaissait bien les capacités de ce type-là, le biais de confirmation jouait sans doute dans l’appréciation de sa propre déduction.

« On les suit. »

Le ton employé montrait qu’il n’accepterait aucune contestation pour le moment. S’il ne pouvait garantir avoir mis le doigt sur ce qui se tramait réellement, il comprenait que peu importe la nature véritable de tous ces événements, tout était lié à ces trois enfants. Ne pas les perdre de vue était donc évident.

« Nous sommes invisibles à leurs sens. » dit-il simplement à la jeune femme qui avait dû voir la scène, « Je ne peux certifier de la raison derrière tout cela mais on ne peut pas interagir avec eux. »

Si se main était passée au travers de l’épaule de Mahui, il avait tout de même réussi à secouer la Championne Dragon pour la réveiller, signifiant que ces inconvénients n’existaient pas entre eux deux. Etaient-ils condamnés à suivre ces trois gamins pour assister à leur dernière heure ? Pas sûr. Alors qu’il marchait à quelques mètres du groupe, Auguste avança la main pour écarter des branchages sur le chemin. Une geste exécuté par réflexe car au fond, il aurait juste pu marcher à travers. Oui, sauf que dans les faits, la branche s’écarta et se brisa même entre les doigts du Pulsar, à sa grande stupéfaction. Petit à petit, les règles de cet univers lui paraissaient plus claires. Le craquement du bois qui cède attira brièvement l’attention de Lehev. Il tourna la tête dans leur direction, sans les voir, avant de reprendre sa route.

« Ils n’ont pas conscience de notre existence mais ils voient les conséquences de ce que nous faisons. Ça va paraître bizarre mais écoute-moi : il faut éviter de s’approcher trop près d’eux. On les suit d’accord, mais hors de question de leur coller aux basques. Tu vois à quel point il commence à faire sombre ? »

Un coup d’œil vers le ciel à travers la cime des arbres indiquait l’heure de manière approximative. La soirée avançait et bientôt, la nuit jetterait son manteau d’ombre sur le monde. Les enfants le savaient aussi. Ils suffisaient de jeter un œil à leurs mines agitées pour savoir que l’absence prochaine de toute source de lumière les rendait nerveux.

« Nous, on y voit comme un plein jour. Pas eux. Ils vont se montrer plus prudent et prêter davantage attention à ce qui les entoure à mesure que la nuit tombe. Je te laisse deviner leur réaction s’ils entendent des bruits derrière eux parce qu’on a fait rouler des cailloux ou parce qu’on marche sur des feuilles mortes. Evitons de les faire paniquer, d’accord ? »


Auguste fut pris d’un doute. Et si… et si ils étaient pris dans une boucle ? Et si, à cause de leurs actions, ils amenaient les enfants à paniquer et à se séparer, causant ainsi indirectement leur mort ? Pouvaient-ils être la cause de tout cela ? Il déglutit. Si les règles régissant ce monde étaient moins obscures, elles n’étaient pas limpides pour autant. Voilà qui donnerait matière à écrire à n’importe quel afficionado de récit concernant le voyage dans le temps. Le destin d’Edelweiss, Lehev et Mahui était-il déterminé ou était-il possible de changer le cours de choses ? C’était à en avoir la migraine. Pourtant, l’homme n’interrompit pas sa marche car, en prenant en compte tous les éléments auxquels il pouvait penser, rester sur leurs talons était la meilleure chose à faire ou, en tout cas, la moins pire.

Des éclats de voix l’amenèrent enfin à reporter son attention sur eux. Ils se disputaient. A quel sujet, ça il n’en avait pas la moindre idée mais après un échange houleux, les enfants prirent la décision de se séparer. Auguste grommela à voix basse, ne trouvant pas les mots pour décrire à quel point ils se montraient inconscients en prenant des routes différentes. Lehev avait l’air d’être la personne à l’origine de cette division. Qu’espérait-il pouvoir faire, seul, alors qu’il ne voyait sans doute rien à plus de quelques mètres devant lui ? Le Ranger repensa aux conséquences de tout cela. L’image du cadavre pourrissant de Mahui lui revint en mémoire.


« Il faut qu’on se sépare aussi. Je te laisse le groupe d’Edelweiss et Mahui. Si nous assistons bel et bien à une reproduction de ce qu’il s’est passé en réalité, eux aussi sont censés partir chacun de leur côté à un moment. Tu penses être capable de les faire rester ensemble ? »

C’était plus facile à dire qu’à faire compte tenu des circonstances, il l’admettait volontiers. Les empêcher de se séparer allait être une rude épreuve mais Auguste n’avait pas la partie la plus facile du travail pour autant. Le destin de Lehev lui était inconnu et il ignorait quels dangers il allait rencontrer. Si ça se trouve, le garçon se perdrait juste et serait en mesure de se débrouiller seul durant les prochains jours. C’était beau de rêver mais la réalité reprit le dessus quand Auguste posa les yeux sur une forme pour le moins menaçante.

« Hey. C’est quoi, ça ? »
demanda-t-il en mettant un léger coup de coude à sa collègue, « C’est trop loin pour que je le voie mais ça bouge, j’en suis certain. »

Ses yeux passaient sans cesse de la silhouette de Lehev qui s’éloignait petit à petit, éclairant son chemin avec la lampe de son téléphone, et l’autre forme, indistincte pour le moment. Sa couleur lui permettait de se fondre plutôt bien dans le décor et pourtant, le Pulsar finit par discerner sa véritable nature. Il s’agissait d’un Pokémon et, en se basant sur ses propres connaissances, Auguste jura qu’il s’agissait d’un Pokémon en chasse.

« Lehev, arrête-toi ! Pas par-là ! »

Il avait beau hurler, cela ne servait à rien. Le gamin ne l’entendait pas. S’isolant à chaque pas un peu plus, il ne tarderait pas à être à la merci de cet Ursaring qui, s’il traquait le groupe à bonne distance jusqu’ici, avait modifié sa course afin de ne suivre que Lehev. Une proie qui s’éloigne de ses congénères de son plein gré. Une aubaine pour ce Pokémon sauvage.

Impossible de savoir si oui ou non leurs actions allaient avoir une quelconque incidence sur le destin des enfants mais Auguste ne comptait pas rester là, les bras croisés, à attendre que le gosse se fasse boulotter. Il n’avait aucun plan particulier en tête mais cela ne l’empêcha pas de s’avancer jusqu’à se rapprocher de Lehev et Ursaring. Les deux étaient encore assez éloignés l’un de l’autre, assez pour qu’aucun ne soit alerté par sa présence. A moins que le Pokémon l’ait vu mais ait délibérément choisi de l’ignorer pour le moment… Bref. Eloigner le prédateur était un défi de taille et, très honnêtement, le Champion ignorait comment il s’y prendrait.

Un éclair de génie ou une tentative désespérée. Peu importe ce que c’était, Auguste eut la bonne idée de ramasser une lourde pierre puis de la lancer en direction d’Ursaring. Bien trop pesante pour être lancée très loin, elle n’atteignit pas le Pokémon mais cela n’avait aucune espèce d’importance étant donné que ce n’était pas la cible. La pierre tomba avec fracas en brisant au passage tous les branchages sur son chemin. Faire du bruit. C’était cela, son but, et il y parvint. Lehev, alarmé par tout ce boucan, se retourna et leva son téléphone afin d’éclairer l’endroit d’où cela provenait. C’est ainsi qu’il s’aperçut enfin de la présence d’Ursaring. L’instant où leurs yeux se croisèrent parut durer une éternité. L’enfant se mit à hurler, aussitôt rejoint par un grognement agressif de la part du Pokémon sauvage. Si Lehev ne s’était pas montré bien futé en se séparant du groupe, il conservait tout de même un certain instinct de survie puisqu’il prit ses jambes à son cou et s’enfuit à toute vitesse en direction d’Edelweiss et Mahui. Ces deux-là avaient continué de leur côté et dans les faits, ils n’étaient pas encore allés bien loin. Cela leur permit d’entendre les appels à l’aide de Lehev, auxquels ils répondirent de vive voix afin de signaler leur position.

Ursaring allait être un problème, c’était certain, mais les enfants auraient beaucoup plus de chance de s’en sortir s’ils restaient ensemble plutôt qu’en s’isolant tels des inconscients. Le Pokémon, pas bien rapide, se lança quand même à la poursuite du garçon. La suite du plan était claire pour Bobbi et Auguste : suivre les trois gamins, s’assurer de ne pas les perdre de vue, et s’occuper du prédateur qu’ils avaient aux trousses. Restait à savoir comment procéder. Si Bobbi avait une idée, c’était le moment ou jamais de se manifester.




Dernière édition par Auguste d'Epernelle le Dim 2 Déc - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bobbi Olssen
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t3740-renegades-bobbi
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Bobbi Olssen
Identité du dresseur
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dim 25 Nov - 15:11

Didn’t know I was lost
Feat Auguste d’Epernelle
Le bambin ne voulait pas être un looser, un raté, une tache comparé à ses amis. Oui, Lehev était, le plus petit , le plus pleurnichard et le plus faible, mais il était aussi plein de ressources et pouvait être meilleur que Mahui ou Eldelweiss dans certains domaines ! Il le savait ! Alors, dès que la nuit tomba, le gamin s’était dit qu’il trouverait, seul, un coin tranquille et trop génial où sa petite bande pouvait se reposer. Il s'était dit que des que ses amis verront l’endroit superbe que le gosse aurait déniché, ils ne se moqueraient plus jamais de lui et reconnaitraient le bambin à sa juste valeur. C’était sur !

Cependant, Eldeweiss et Mahui étaient  formellement contre que le petit y aille tout seul. Après tout, il commençait à faire sombre et les risques de le perdre étaient trop grands, rester en groupe semblait être la meilleure des solutions. Mais, Lehev ne voulait rien entendre et il s’aventura loin, en solitaire à la conquête de son refuge.

Et la fut son erreur. Une erreur malheureusement fatale.

Un Oursaring s'approcha du brave enfant, avant de lui sauter dessus. Le petit criait et souffrait. Il voulait que quelqu’un vienne le sauver de sa triste déstiné, que quelqu’un le délivre de ses souffrances. Et puis, tout s’arrêta. On ne l’entendit plus hurler.

La mort le fit taire et mit fin à son calvaire.
Mais, tout cela a pu être évité grace à Auguste, n’est-ce-pas ?
*

« N’y avait-il pas des pièges à ours, là bas ? » fit remarquer Bobbi à son coéquiper ranger

Les pièges à ours.  Cette excllente invention créer dans le but de... et bien, piéger des ours. Il y'en avait beaucoup dans cette forêt, et vu la direction que prenait l'Oursaring, il y'avait de fortes chances qu'il en déclenchait un. C'était donc un problème semi-reglé pour l'équipe de sauveteurs.

"On va où maintenant ?
Je sais paaaaaaaas ! J'ai froiiid !
Oh ! Regardez là bas !"


Lehev pointa un endroit du doigt. Il y'avait une petite cave, vide et peu éclairée. Le petit groupe d'aventuriers avec donc décider d'y passer la nuit. Fier de sa trouvaille, Lehev ne manqua pas de bomber le torse, tel un poichigeon heureux. Il n'était pas si inutilie que ça, au final. Ésperons qu'ils ne recontrent pas un nouveau danger.

"Ça change pas le fait qu'il fasse f-froiid !
Oui, mais un peu moins.
C-c'est vrai ! Mais brrrrhhh !
On pourrait faire un feu !
Comment ?
Avec des cailloux et du bois ! Je l'ai fait une fois avec mon grand-frère ! Je vais chercher le bois, ne bougez pas !
M-mais il fait tard et il y'a des oursarings !
C'est vrai.... humm..."


Les enfants essayèrent d'élaborer un plan pour échapper au froid mordant mais, y arriveront-ils ? Bobbi en doutait bien fort.

"On peut leur donner un coup de main ? On rammene les buches et les pierres discretement devant l'entrée ?"

Mission Septembre


Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dim 2 Déc - 15:12

L’intégralité des événements venait d’être chamboulée. Sans eux, Lehev aurait été dévoré et les deux derniers, inconscients du danger, se seraient séparés pour partir chacun de leur côté. Là, ils étaient encore tous les trois ensembles. C’était déjà ça. Tant qu’ils restaient en groupe, Bobbi et Auguste avaient une chance de tous les sauver.

« Des pièges à ours ? »
répéta-t-il en fouillant dans ses souvenirs, « Il me semble qu’il y en avait un peu plus loin, oui. »

Ils avaient été avertis de cela avant de se lancer à la recherche des enfants pour ensuite en constater la véracité plus tard, lorsqu’ils étaient dans la forêt. Ils n’avaient à ce moment pas encore découvert le cadavre de Mahui… Restait à espérer que, dans leur fuite, les gosses n’aillent pas mettre le pied dans la mâchoire d’un de ces pièges. Le malheureux n’en mourrait sans doute pas mais il en souffrirait beaucoup car en plus de déchirer les chairs, ces pièges avaient la fâcheuse tendance à pouvoir briser un os fragile.

Le trio de fuyards décida enfin de s’abrita dans une petite caverne. Auguste ignorait si elle s’enfonçait profondément dans la terre et débouchait quelque part mais cela n’avait pas d’importance. Les gamins, le souffle court, avaient jugés avoir mis suffisamment de distance entre eux et Ursaring pour avoir le droit de s’arrêter.


« Je ne sais pas si c’est une bonne idée pour eux de faire une pause maintenant mais je doute qu’ils puissent continuer plus longtemps. »

Il faisait noir, froid et ils étaient fatigués. Ils allaient juste s’écrouler s’il décidaient d’aller plus loin, surtout qu’ils avaient déniché un endroit de prime abord idéal pour eux passer la nuit. Il n’y fera pas chaud mais au moins, ils seraient protégés de la brise mordante. Sans Lehev, ils n’auraient jamais trouvé cet endroit et auraient continué à fuir sans savoir où ils allaient. Son rôle dans le salut du groupe d’ami se confirmait. L’image du corps sans vie de Mahui, la jambe meurtrie, revint en mémoire à Auguste. Il frissonna. Il était impératif de ne pas laisser ce scénario se reproduire.

« Je peux t’en laisser te charger seule ? Je n’ai pas l’esprit tranquille en sachant qu’un Pokémon sauvage comme Ursaring rôde dans les environs. »
lui confia-t-il lorsqu’elle lui proposa un plan d’action, « Ne casse pas de branches, prends juste du bois mort au sol sinon ils n’y arriveront jamais. »

Il lui souhaita bonne chance et s’en alla. Non, non, il ne s’agissait pas d’une fuite stratégique, loin de là. En vérité, Auguste entendait faire une ronde autour de la caverne afin d’être sûr et certain qu’Ursaring n’était pas un danger immédiat pour eux. Il était possible que le Pokémon, voyant que la nuit était tombée pour de bon, ait abandonné pour faire demi-trou et regagner sa tanière mais il était également possibles qu’il soit toujours à leur poursuite.

Il n’y avait pas de temps à perdre. Auguste faisait pleinement confiance à Bobbi et allait uniquement se concentrer sur sa propre partie du travail, pour laquelle il avait déjà établi un plan d’action. Dans l’hypothèse où le prédateur était en route, le temps jouait contre le Pulsar. Une branche en main, il frappa sa cible d’un coup sec. La pièce métallique s’abaissa et les mâchoires de fer se refermèrent aussitôt, brisant en deux la pièce de bois. Il s’agissait du premier piège retrouvé. Maintenant qu’il était désarmé, l’homme put le manipuler et l’emporter avec lui. Il répéta l’opération plusieurs fois.

Pour quelle satanée raison avait-il décidé de neutraliser leur seule arme contre un Ursaring affamé ? Pour les réarmer à un autre endroit, plus proche de la grotte et surtout, là où le prédateur était susceptible de marcher dessus. On ne pouvait pas vraiment dire que les pièges étaient à l’origine situés sur le trajet du Pokémon sauvage… Auguste ne s’arrêtait jamais. Toujours en train de courir, il transportait plusieurs pièges à la fois pour les replacer à un endroit optimal. Puis il recommença. Une fois, deux fois, trois fois… Il perdit le compte du temps passé à faire ce manège mais il finit par être satisfait de son œuvre. Il les avait réarmés pas trop loin de la grotte, de manière à pouvoir faire en sorte qu’ils ne soient pas trop éloignés les uns des autres. Ursaring ne s’était toujours pas manifesté.


« C’est bon… » haleta-t-il en revenant aux côtés de la blonde, « Je ne pense pas être capable de faire mieux. Ils s’en sortent, eux ? »

Il parlait bien évidemment du groupe d’enfant, toujours à l’intérieur de la grotte. Le Ranger s’assit sur un tronc d’arbre couché et invita la jeune femme à le rejoindre pour lui conter comment les choses s’étaient passées de son côté. Il ne leur restait plus qu’à veiller, guetter, et croiser les doigts. Si un piège se déclenchait à cette distance, ils l’entendraient ou, dans le pire des cas, ils entendraient sa victime grogner de douleur. Le silence de la nuit allait être pesant…

Revenir en haut Aller en bas
Bobbi Olssen
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t3740-renegades-bobbi
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Bobbi Olssen
Identité du dresseur
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dim 16 Déc - 17:45

Didn’t know I was lost
Feat Auguste d’Epernelle
"Oui pa...rtenaire."

Une fois que le ranger s'en alla, Bobbi lança un long soupir tout en roulant des yeux. Ce qu'il pouvait être agaçant, cet Auguste ! Ce n'était peut-être pas volontaire de sa part, mais sa manière de se comporter envers la dracologue et d'agir comme ci il était supérieur, était des plus embêtante.

Bobbi fait ceci, Bobbi fait cela, Bobbi j'arrive alors tente rien de stupide, Bobbi je m'occupe de tout alors contente toi d'obéïr à mes ordres, espèce de blonde....

Allait-il arrêter d'agir comme son daron et de tout lui dicter, tout lui ordonner, comme si elle n'était pas capable d'utiliser son cerveau ? Et lui demander son avis, il y pensait, aussi ? Probablement pas.  Bref, cela ne servait à rien de s'énerver; les enfants avaient froids, et en ce moment, les aider était la seule chose qui importait vraiment. La demoiselle prit donc le pas; à la recherche de bois morts dans les environs. Elle ne s'était vraiment pas éloignée de la cave, si bien qu'elle pouvait même toujours observer les gamins de temps en temps. Pour l'instant, ils n'avaient pas l'air de tenter quelque chose de stupide. Tant mieux, cela facillitait la tâche qu'ils ne decidaient pas d'aller chasser la peau d'un Oursaring, ou de s'enfoncer plus loin dans la cave.

Bobbi s'amusait donc à collecter le bois, tout en sifflotant. Sa vision étant étrangement parfaite malgré la nuit noire lui permettait d'accomplir le travail en même pas cinq minutes. Comme quoi, cela avait ses avantages d'être un semi-fantôme.

"Bon tous ensemble ! On y va !
⁃ Oui !"


En entendant les enfants parler plus fort qu'ils ne le faisaient d'habitude, la championne laissa de côter toutes ses activitées pour observer le groupe. Visiblement, le trio avait décidé de quitter la cave ensemble pour chercher du bois.  Ils furent définitivement heureux d'en trouver énormément juste en face d'eux. Ils avaient qu'à le transporter ! Après avoir fait quelques allers-retours, les bambins se précipitèrent à organiser leur feu avant de laisser Lehev utiliser sa technique spéciale.

" Alors ? Alors ? Alors ?
Patience ! Je pense que j'y suis presque...
Mais j-j'ai froiiid ! Puis ça n'a pas l'air de marcher ton truc, là !"


Sous la pression, Lehev n'avait pas l'air de performer mieux, et le feu ne voyait toujours pas le jour. Deçu, Mahui lacha un long soupir avant de dire:

"Abandonne. On va juste mourir de froid.
Mais non, Mahui. Lehev ? Tu t'en sors ?
Je... je....
Cela aurait été tellement plus facile avec un briquet !"



Le mot briquet semblait avoir alllumée une lumière dans le cerveau du plus jeune. Il fouilla dans ses poches, et que ne fut pas sa surprise de voir qu'il avait en sa possession un briquet ! Il se souvenait de l'avoir emmené au cas où pour l'expédition. Pour le coup, il avait eu une très bonne idée. GG Lehev.

"Ah. Désolé, j'avais oublié que je l'avais
avec moi, haha !

Mais quel goujat ! Bon, au moins, tu nous sauve la vie.
Bien joué, Lehev ! Tu me laisses l'utiliser ? "


Lehev était un peu réticent à donner le briquet à son ainé -il voulait l'utiliser tout seul comme un grand-, mais il obéït. Eldelweiss s'occupa donc du problème et en peu de temps, les enfants avaient un bon feu pour se rechauffer, au grand plaisir de Mahui aka le gamin qui avait toujours froid.

Auguste revint de sa balade peu de temps après. Il avait l'air plutot épuisé et n'hésita pas une seconde à s'asseoir sur un tronc d'arbre couché. Il invita la blonde à faire de même, ce qu'elle fit sans rouspeter.

"Ça à l'air de bien se passer. Regarde."

Les gamins riaient et s'amusaient à faire les idiots autour du feu. Aucun d'entre eux ne se disait qu'il allait potentiellement mourir ce soir. Aucun d'entre eux ne semblait avoir peur. Ils étaient sains, saufs et passaient un bon moment. Le duo de sauveteurs pouvaient enfin respirer.

"Faudrait qu'on trouve un moyen de ne pas rester en forme spectrale toute notre vie. Je ne prévoyais pas ça de si tôt dans mes projets d'avenir. Aussi, récuperer nos pokémons serait pas mal."

Elle ne le montrait pas, mais Bobbi s'inquiètait vraiment pour son équipe. Elle savait qu'ils étaient de grands dragons capables de se débrouiller seuls, mais l'idée que quelque chose de mal leur était arrivée n'était pas des plus agréable.

"Sinon, t'as déjà vécu une aventure dans le genre quand t'étais gamin ?"

Autant briser le silence qui s'installait et tenter de penser à autre chose en lançant un sujet un peu lambda. Qui sait, peut-être qu'Auguste avait une histoire interessante à raconter.

Mission Septembre


Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Mar 18 Déc - 23:22

Bien qu’ils ne soient pas loin de l’entrée de la grotte, Bobbi et Auguste n’entendaient pas beaucoup les enfants. C’était bon signe. Cela signifiait que d’éventuels prédateurs, plus éloignés, ne les entendaient pas du tout. De quoi rasséréner l’homme qui, enfin, commençait à se dire qu’il pouvait souffler.

« Tous sains et saufs, prêt à passer la nuit au coin du feu… »
dit-il, un vague sourire aux lèvres, avant de lever la tête vers le ciel.

S’il était étrange de se dire que c’était en principe une voûte étoilée bien qu’il soit capable d’y voir comme en plein jour, cela ne préoccupait plus vraiment le Pulsar. Il avait rapidement accepté cela comme étant une « règle du jeu ». Il ne pouvait cependant s’empêcher d’être turlupiné par l’utilité-même de ses actions aujourd’hui. De leurs actions, pour être tout à fait exact. Depuis son réveil sous cette forme spectrale, Auguste avait agi avec l’intime conviction que c’était la chose à faire. L’urgence de la situation n’avait pas laissé la place au doute et il avait ainsi procédé de la manière qui lui avait paru appropriée. Sauver ces enfants avait été sa seule priorité et maintenant qu’il touchait au but, une question demeurait toujours. Est-ce que tout cela servait à quelque chose ? Son estomac se noua en y pensant qu’il avait peut-être fait tout cela pour rien. Seul l’avenir répondrait à cela. Mieux valait ne pas trop y penser pour le moment, il allait avoir le cafard à force de douter.


« Mis à part que je me suis soudainement endormi, je n’ai pas la moindre idée de ce qui nous a rendu ainsi. Est-ce qu’on est dans un rêve ? A-t-on remonté le temps ? Je n’en sais rien. J’ignore comment revenir dans la « réalité ». »

Il avait dit cela en ayant l’air désolé. Depuis le début, il avait fait de son mieux pour paraître assuré et surtout, prompt à prendre les bonnes décisions rapidement. Une attitude qui ne plaisait pas à tout le monde mais en général, avoir un leader empêchait tout le monde de paniquer, chose qui aurait tout à fait été envisageable dans le cas présent. Là, il ne savait vraiment pas par quel satané moyen ils regagneraient leurs corps.

« On cherchera ça ensemble demain. Je suis sûr qu’on trouvera quelque chose. Même si cette forme spectrale a ses avantages, je n’aimerais pas rester ainsi toute ma vie. On risque de vite s’embêter si on n’est que tous les deux. »
conclut-il sur un ton plus léger.

Inutile de rendre la situation encore plus dramatique. Il y avait encore des tonnes de choses qu’ils ignoraient sur leur situation et sur ce qui les avait amenés ici. Ils trouveraient d’autres réponses au fur et à mesure, de la même manière qu’ils avaient déjà déterminé une partie des lois régissant ce monde. Il se faisait tard. Les forces commençaient à manquer et une bonne nuit de sommeil leur ferait le plus grand bien.


« Du genre mourir puis me faire sauver par des esprits bienfaiteurs ? Non, ça ne m’est jamais arrivé. »

Un rire amusé franchit les lèvres du Champion Psy. Ce n’était pas cela qu’elle entendait, il en était conscient mais prendre les choses au premier degré avait toujours son petit effet. Il donna quand même la réponse attendue par Bobbi une fois qu’il eut retrouvé son sérieux.

« J’ai toujours été curieux du monde qui m’entourait et comme pas mal d’enfant, j’aimais jouer avec les limites. Quand mes parents me disaient de ne pas m’aventurer trop loin quelque part, c’était pour moi une excellente motivation pour y aller le plus profondément possible. Il m’est arrivé tout un tas de trucs mais heureusement, ça s’est toujours bien terminé. »

Il lui conta quelques-unes de ses mésaventures, comme la fois où il s’était perdu avec des amis dans le réseau de grotte sous le volcan de Hoenn ou encore la fois où, lors de vacances familiale près de Mérouville, il s’était attiré la colère d’un Charmillon dans le Bois Clémenti. Le Pokémon lui avait fit si peur à l’époque qu’il avait couru et traversé tout bois jusqu’à se retrouver à proximité de Clémenti-Ville, soit à des lieues de là où il était censé aller. L’homme gardait le sourire en racontant toutes ces histoires de sa jeunesse. Cela restait de bons souvenirs malgré tout.

« Et toi, des mésaventures à partager ? »


Retourner la question était la moindre des choses. Puis, même s’il adorait parler de lui, Auguste demeurait quelqu’un qui s’intéressait à ses interlocuteurs. Bobbi avait sans doute tout un tas d’anecdotes passionnantes à raconter sur sa jeunesse. Enfin, elle était encore jeune, il ne sous-entendait pas le contraire. Le Pulsar se montra attentif à la réponse que lui donna la blonde. S’il s’écoula seulement une poignée de minutes ou plusieurs heures, il était incapable de le dire. Quand tout était silencieux et immobile autour d’eux, la notion du temps se perdait vite. Il prit cela avec optimiste car cela signifiait que tout était calme et que le danger était probablement écarté pour de bon.

« Pas d’Ursaring à l’horizon. Il n’a pas déclenché de piège sans quoi nous l’aurions entendu. Je suppose qu’il a abandonné la poursuite. »
annonça-t-il enfin en se relevant, « Je vais voir si tout vas bien pour eux. On devrait essayer de dormir un peu après. »

Le pas tranquille, il marcha jusqu’à la grotte où la lumière émise par le feu avait déjà bien faibli. Les enfants l’avaient alimenté comme il fallait et s’il ne produisait plus de flammes, les braises étaient bel et bien là. Il ne devait sans doute pas faire vingt degré à l’intérieur mais il devait faire assez chaud pour que la santé des gamins ne soit pas en danger. Blottis les uns contre les autres, ils dormaient à poings fermés. La journée avait été exténuante pour eux, ce repos leur était salvateur. Content de les savoir tous les trois en train de se reposer, Auguste se détourna et revint vers Bobbi.

« Ils dorment comme des bébés. Pas fatiguée, toi ? »


Arrivé à sa hauteur, il dût se rattraper au bras de la jeune femme. Oh. Tout à coup, ça n’allait plus du tout. Les yeux écarquillés, il sembla chercher une réponse sur le visage de Bobbi. Il ne se sentait pas bien. Le monde entier vrillait autour de lui et le rendait nauséeux, si bien qu’il sentit être sur le point de vomir. Les lèvres du Ranger remuèrent mais aucun son n’en sortit. Ses forces le quittaient. La pression de ses doigts sur le bras de la blonde se relâcha et il perdit l’équilibre. Il ne réalisa même pas quand il s’étala par terre. Il avait déjà perdu connaissance.


Revenir en haut Aller en bas
Bobbi Olssen
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t3740-renegades-bobbi
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Météore & Champion d'Arène
Bobbi Olssen
Identité du dresseur
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 997
Née le : 25/11/1993
Age : 25
Région : Sinnoh
Stardust : 3655
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 445So wake me up when it’s all over (Auguste) 691
So wake me up when it’s all over (Auguste) 776
So wake me up when it’s all over (Auguste) 373
So wake me up when it’s all over (Auguste) 784
So wake me up when it’s all over (Auguste) 230
So wake me up when it’s all over (Auguste) 147So wake me up when it’s all over (Auguste) 696

Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Argent
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Lun 31 Déc - 19:57

Didn’t know I was lost
Feat Auguste d’Epernelle
"Gamine, je m'amusais à explorer seule les anciennes ruines de mon patelin pour trouver le fameux et puissant créateur du trio des golems. Cependant, à chacune de mes "expéditions", je me perdais. Heureusement pour moi, mon meilleur ami de l'époque arrivait toujours à me retrouver. Chose presque aussi impressionante que ces enfants qui ressucitent, vu les endroits improbables où j'allais me placer."

En y repensant, Bobbi se disait qu'elle devait être vachement débile à l'époque. Aimer le danger à ce point, n'était pas permis. Puis, comment se faisait-il qu'elle avait aussi peu le sens de l'orientation ? Elle était très chanceuse qu'Iver la trouvait toujours à temps, sinon, Arceus seul pouvait imaginer le sort qu'aurait subi la belle dracologue.  

Iver... Il avait été tellement de chose pour la blonde. Son ami, son meilleur ami, son confident, son petit-copain, l'homme avec qui elle se voyait passer le reste de ses jours.... mais il avait fallu qu'il devienne également l'ex qui l'avait lachement largué par sms. Il n'était désormais qu'un inconnu avec lequel elle avait partagé, autrefois, de bons souvenirs.

Bref, Auguste tenta de changer de sujet en demandant à la demoiselle si elle était fatiguée. La jeune femme repondit que non; elle n'avait pas sommeil. Malgré la nuit étoilée, dans la tête et les yeux de Bobbi, c'était le jour. Ou du moins, l'après-midi. Elle ne ressentait donc aucun signe de fatigue, et se servait de sa vision nocturne parfaite pour observer les enfants dormir comme des bébés. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, jusqu'à ce que le ranger ne tombe dans les pommes.

"Au-Auguste ? Auguste ? Hey, Hey !"

Alors que la championne tentait vainement de reveiller son collègue, une énorme chose maléfique entoura le duo. L'ambiance était oppressante, si bien que la blonde en avait la chair de poule. Elle ferma les yeux et senti l'ombre l'engloutir peu à peu; son souffle se stoppa et puis....
Et puis plus rien.

Lorsque Bobbi ouvra de nouveau les yeux, elle n'était plus dans la forêt, mais allongée sur un lit. Un homme qui avait à peu près la quarantaine et les cheveux poivre-et-sel s'approcha d'elle. Comment s'était-elle retrouvée là ? Qui était-il ? Devait-elle le taper ? Pourquoi n'avait-elle plus ses chaussures ? Par le bon dieu, que s'était-il passé ?

"Oh ? Vous êtes réveillée ? Tant mieux. Bobjorn Solveig Olssen ? C'est bien vous ?
Bobbi. S'il vous plait, appellez moi Bobbi si vous ne voulez pas avoir mon poing dans votre figure. Je dis ça sans méchanceté, c'est juste un avertissement. Je suis où là ? Où sont les enfants ? Et Auguste ?
Du calme madame. Vous êtes dans l'hopital de Kishika. Des randonneuses vous ont trouvés, vous et monsieur D'Epernelle, inconscients dans la foret d'Etheria. Elles ont eu le bon sens d'appeler les secours, mais n'ont pas mentionné d'enfants à qui que ce soit."


La météore se frotta les yeux avant d'observer la pièce plus en détail. L'inconnu ne semblait pas mentir; la chambre ressemblait bien à une chambre d'hopital classique. La jeune femme se leva -malgré le fait que l'infirmier lui demandait de ne pas le faire- et fouilla dans un boite qui semblait rassembler ses affaires. Elles étaient intactes, et toutes ses pokéballs semblaient être en sa possession. Ouf. Rassurée, elle enfila ses chaussures et s'appreta à partir quand l'infirmier dit quelque chose des plus... déconcertante.

"Vous avez de la chance, mademoiselle. La rumeur court qu'une malédiction s'est répendue il y'a peu sur la forêt. Pendant ces derniers mois, de nombreuses personnes ont été retrouvées dans la forêt dans le même état que vous. Cependant, seulement vous et monsieur Auguste avez survécus à ce fléau. En général, les victimes touchées par cette étrange épidemie ne se reveillent plus... et meurent un ou deux jours après. À l'heure où je vous parle, bien qu'hors de danger, monsieur d'Epernelle doit être encore gardé en observation pour au moins cette nuit."

Bobbi haussa les sourcils, confuse et surprise à la fois. Elle se demandait si l'homme lui faisait une espèce de farçe, mais l'air grave qu'il avait sur le visage lui indiquait que non. Ou alors, il devat être un très bon acteur. Dans tous les cas, la demoiselle avait décidé de ne pas le croire. Il était vrai qu'être un espèce de fantôme pendant une demi-journée ne sembait pas être très sain pour la santé, mais au point de dire que tout le monde en mourrait...Mouais. Puis, plus sérieusement, l'homme éxagerait. Enfin... c'est ce qu'elle essayait de croire pour relativiser, même si au fond, elle savait bien qu'il avait peut-être raison. Mais bon, l'accepter serait de la folie. Une "malédiction".... cela ne pouvait pas être possible. Rien de tout cela ne pouvait être possible. Elle ne vivait pas dans un film d'horreur, après tout.

C'était donc en ayant cette mentalité que Bobbi était sortie de l'hopital, convaincue qu'elle avait juste eu un petit malaise de rien du tout. Seulement, voilà, la confiance qu'elle avait en cette théorie s'était envolée dès qu'elle avait posé les pieds dans son domicile.  La demoiselle se posait mille et une question sur l'experience qu'elle venait de vivre, mais également sur le sort des enfants. Qu'en était il d'eux ? Pour être sure et en avoir le coeur net, Bobbi décida de se rendre chez la mère de Mahui le lendemain matin. Elle avait eu l'intelligence d'avoir gardé le contact de la génitrice du mome en detresse, et elle comptait bien s'en servir. Après un bref trajet à dos de Drattak, Bobbi sonna à la porte des Alahoa. Elle fut acceuillie par une dame assez agée; sans doute devait-elle être la grand-mère de la famille.

"Bonjour ! Je suis Bobbi Olssen et j'aimerais parler à la mère du petit Mahui."dit la météore en essayant d'être souriante

La vieille femme écarquilla les yeux, visiblement surprise par la demande de Bobbi.  Elle resta silencieuse, croisant les bras et fixant la championne du regard d'une façon assez... malaisante.  Mais cela n'arreta pas Bobbi d'insister un peu pour avoir une réponse de la part de la mémé:

"Je me trompe peut-être ? C'est bien ici la maison de la famille...", la demoiselle sorti une bout de papier contenant toutes les informations sur la famille de Mahui de sa poche pour être sure de ne pas se tromper sur le nom suivant, "Alaoha ?"
C'est bien ici. Que voulez vous ?"

Le ton sec de la personne agée interpella la blonde. Était-elle en face d'une vieille grincheuse ? Sans doute. On disait souvent que la ménopause changeait complètement les femmes et les transformaient en vilaines vieilles sorcières aigries. L'inconnue n'y avait pas échappé, visiblement. Du moins, c'était ce que Bobbi avait pu constater.

" Génial ! Alors, est-ce que Mahui est bien rentré de sa balade en foret ? Puis je parler à sa maman ?
Je vous prierais de partir le plus vite que possible madame.
Pardon ? Je m'excuse mais c'est la mère du petit qui m'a demandé de le retrouver et..."


La vieille qui contenait sa colère depuis un moment, hurla, furieuse :

"Je suis la mère de Mahui Alaoha et ce dernier est mort il y'a 25 ans, madame. Votre blague n'est pas drôle du tout. Deguerpissez ou j'appelle la police !"

Sur ces mots, elle claqua violamment la porte au nez de la pauvre dracologue. Wow. Pour le coup, Bobbi ne s'attendait pas à ça du tout. À vrai dire, elle avait été si étonnée par la réaction de la vieille peau qu'elle était restée complétement éxténuée, scotchée, immobile. Elle ne traina cependant pas à s'en aller. Premièrement parce qu'elle n'avait pas toute la journée, ensuite elle ne voulait pas des soucis avec les forces de l'ordre.
Ce n'était que sur le chemin du retour que Bobbi tilta sur l'information qu'elle venait de recevoir. Mahui était mort il y'a 25 ans ? Mais alors, qui était la jeune femme qui était venue demander de l'aide sur cette affaire il y'a 3 jours ? La demoiselle fit quelques recherches sur le réseau dusk et ne fut pas plus rassurée. L'histoire était la même: 3 enfants perdus dans une forêt; Eldeweiss, Mahui et Lehev, tous rétrouvés morts.  L'un tué par un Oursaring, l'autre d'hypothermie et le dernier succomba d'atroces blessures infligées par dds pièges. Bobbi essaya de chercher des photos de ces bambins, histoire d'avoir le coeur net et le resultat ne lui avait pas plu du tout. Ils avaient les mêmes visages. C'était définitivement eux.

Que se passait-il ? Où était le rêve ? Où était la réalité ? La blonde essaya de se repasser tous les derniers évènements qui s'étaient déroulés ces dernières 72 heures et tout semblait si clair et pourtant si....flou ? Devenait-elle folle ? C'était un cannular, n'est-ce pas ? Une consultation chez un psychiatre, ça coutait cher ? Toutes ses questions lui restaient tellement enfonçées dans le crâne qu'elle n'arrivait plus à penser à quelque chose d'autre et elle en perdait presque le sommeil. Elle avait peur. Peur de dormir et de ne plus se réveiller. Peur de ne plus rien savoir distinguer, peur de ne reconnaitre le vrai du faux. Peur de finir vieille, seule, aigrie et parano.

La blonde avait songé à contacter Auguste, plusieurs fois même, mais par peur d'être prise pour une folle et -en plus- de ne pas posséder les contacts du ranger,  elle ne le fit pas. Le temps passa rapidement et la vie reprenait son cours. L'arène dragon allait ouvrir dans à peine deux jours. Les dernières préparations se devaient d'être en place et Bobbi se devait d'être présente. Seulement voilà, ces derniers temps, la météore était spectatrice de sa propre vie. Elle ne faisait pas attention au chose qui se passait autour d'elle et son esprit était ailleurs.


"Bobbi ? Bobbi vous m'écoutez ?
Oui, ,quoi, pardon ??! Ah... Euh, oui pardon Martha, j'avais la tête ailleurs. Pouvez-vous répéter s'il vous plait?
Oui mademoiselle ! Pour la salle du trône, nous n'arrivons pas à nous décider entre ces deux vases à placer et nous aimerions votre avis.
Je.... je... je vais vous laissez prendre cette décision Martha. Je suis sure que vous ferrez un excellent travail. D'ailleurs, je vous laisse carte blanche sur tout ! Plus besoin de mon avis à chaque fois que vous bougerez un meuble ! C'est génial, hein ? Sur ce, je vous revois plus tard ! Je pense que je vais rentrer.
M-mais !
Vous allez assurer Martha ! Croyez en vous ! Cette arène va avoir un look d'enfer."


Les jours passèrent et petit à petit, Bobbi commençait à oublier cette histoire à dormir debout. Ou du moins, elle vivait digerait beaucoup mieux les évènements. Il fallait avancer, après tout. Mais qu'en était il d'Auguste ? Avait il lui aussi totalement tourné la page ?

*
On ne peut pas changer le cours du temps. On ne peut pas rendre les morts vivants. Ce jour là, Auguste et Bobbi n'avaient pas sauvé les vies de ces enfants. Elles n'étaient déjà plus de ce monde. Mais, grace aux actions des deux héros, leurs ames reposaient en paix maintenant...


Mission Septembre


Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
Voir le profil de l'utilisateur http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste http://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2025
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9345
Equipe pokemon : So wake me up when it’s all over (Auguste) 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Mer 16 Jan - 17:46

Pas d’enfants. Pas de Bobbi. Auguste s’était réveillé seul dans sa chambre d’hôpital. Déboussolé, il l’avait été. Quoi de plus normal, quand les derniers souvenirs qu’il avait remontaient à lui en train de discuter avec la future Championne Dragon en pleine forêt ? Sans oublier cet étrange phénomène où il s’était retrouvé avec la casquette d’un esprit gardien…

« Il n’y avait que nous deux, vous êtes certains ? »
« Tout à fait. Il n’y avait personne d’autres quand on vous a trouvés. »


Voilà qui le laissait perplexe. Comment était-ce possible ? Tout cela n’avait-il servi à rien ? Il semblait que peu importe leurs efforts, cela n’avait pas été suffisant pour changer le destin de Mahui, Lehev et Edelweiss. Du moins, c’est ce que le Pulsar pensa jusqu’à ce qu’on lui annonce que non, il n’y avait pas eu d’enfants disparus dernièrement. Une nouvelle qui le laissa incrédule. Enfin bon, qu’est-ce que c’était encore cette histoire ? Kishika n’était pas très grand, la disparition et la mort de trois gosses étaient connues de presque tout le monde dans le coin. La nouvelle allait déjà bon train quand ils étaient seulement portés disparu depuis une journée, qu’est-ce que ça devait être maintenant ? Perplexe, Auguste posa encore tout un tas de questions au risque de passer pour un fou mais le personnel médical se montrer bienveillant et mis tout cela sur le dos de la désorientation causée par son malaise. Il finit donc par se taire et rumina dans son coin, sans trop savoir quoi penser de tout cela.

Il avait l’impression de perdre les pédales. Sentiment qui fut renforcé lorsqu’il parla avec les gens croisés le jour où il s’était rendu à la forêt d’Ehretia. Il était bel et bien censé s’occuper d’une mission pour les Rangers mais celle-ci se situait à Sunyra, où il ne s’était pas rendu de la journée… La situation s’était heureusement réglée d’elle-même là-bas. Tant mieux. Il ne souhaitait pas qu’en plus de tout cela, on le prenne pour un incapable qui n’assumait pas ses responsabilités. Bon sang. Il n’y comprenait plus rien. Il n’avait pas rêvé. Tout cela, il l’avait vécu. C’était certain ! Alors pourquoi ? Pourquoi était-il le seul à ce souvenir de ces enfants disparus ? Bobbi avait peut-être la réponse à tout cela mais on lui précisa qu’elle s’était réveillée avant lui et avait déjà quitté la clinique. N’ayant pas ses coordonnées, Auguste était condamné à rester seul avec ses interrogations.

Il pensait devenir fou mais cela empira encore lorsque, poussé par la curiosité, il écuma le réseau Dusk pour trouver quelque chose concernant la disparition de trois gamins. Il ne trouva rien de pertinent jusqu’à ce qu’il ajoute les prénoms de Lehev, Edelweiss et Mahui, ce qui le redirigea vers un article vieux de vingt-cinq ans. Que… ‽ Ça n’avait aucun sens. Aucun. Il n’y avait pas la moindre logique dans tout cela. C’était à s’en taper la tête contre un mur. L’esprit plein de doutes, Auguste s’en remit aux conseils de la nuit pour éclaircir tout cela. Avec un peu de chance, il y verrait un peu plus clair le lendemain.

En réalité, rien ne changea. Ses interrogations ne trouvèrent pas de réponses et quand bien même il quitta l’hôpital et se rendit jusqu’à la lisière de la forêt pour récupérer sa voiture, il ne parvint pas à trouver d’explication qui se tenait. C’était un peu comme s’il avait assisté à une vision d’un passé plus lointain qu’il ne le pensait, après avoir été manipulé par quelque chose pour se rendre jusque là-bas. Par curiosité, il s’aventura dans la forêt mais, comme il s’en doutait à moitié, il ne trouva pas le cadavre de l’enfant là où il l’a vu auparavant.

Comme un rêve qui s’efface peu à peu après le réveil, la plupart des souvenirs liés à cet incident disparurent de la mémoire d’Auguste avec le temps. Il n’y avait rien de naturel derrière cette amnésie progressive mais encore une fois, il n’y avait rien de normal dans toute cette aventure… Les jours passants, il ne resta bientôt à Auguste que de vagues fragments de ce qu’il s’était passé et chaque fois qu’il essayait d’assembler les pièces de ce puzzle, il ressentait un profond malaise, comme s’il s’agissait d’un épisode de sa vie qu’il valait mieux laisser disparaître dans le néant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Seo Jun Wan || I'm scared if I wake up, everything will disappear before my eyes
» GRISWOLD&ARIEL ♚ wake up, sunshine. [+16]
» Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan
» Wake the white wolf, wake the iron woman ft. Eleyn Blanetree
» ¤ You can't wake up this is not a dream ¤ [ LIBRE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération