Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Settle Down (Aryel)
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 863
Stardust : 2631
Lun 24 Sep - 4:07

We can settle at a table
Feat Aryel STAHLHERZ
Le velvet café. Un petit bistro sympathique, qui, malgré son grand succès, conservait son coté cozy et agréable. Le café y était bon, le thé aussi, et les petits gateaux avaient la réputation d’être de véritables délices. Beaucoup de gens s’y rendaient les après-midi pour bavarder avec des collègues de bureaux, ou pour s’y retouver entre amis après les cours autour d’un déliceux bevrage. L’ambiance du lieu était propice pour y passer un bon moment tout en y discutant travail ou études. Bref, Bobbi adorait cet endroit. Encore plus lors des journées d’automne où le temps commençait à se faire doucement frisquet et qu’il ne pleuvait pas. C’était le moment idéal pour se poser sur la terrasse avec une tasse de thé bien chaude à la main, à observer les tapis de feuilles mortes et passer du bon temps.

La blonde avait donc décidé de s’y rendre lors de son week-end; histoire de profiter d’un petit instant relaxant. Elle avait si peu de temps pour elle depuis le lancement de la construction de son arène, souffler un peu lui ferrait donc le plus grand bien. Seulement voilà, Bobbi était seule. Beaucoup trop seule. Assise sur sa chaise, avec personne pour discuter en face d’elle, la météore s’ennuyait. Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas passer du temps solo, au contraire, elle adorait ça en général ! Seulement, sa vie manquait cruellement de contact humain. La jeune femme ne s’était pas vraiment fait d’amis à Lumiris; et ceux de Sinnoh deignait à l’appeler. Tous ne s’étaient pas remis de son départ précipité et peu lui avaient pardonné de « jeter son bel avenir à la poubelle pour des conneries ». Bref, ce n’était pas la joie et doucement, cela pesait sur le morale de la dracologue. Elle était de nature sociable, voyez vous ?

Alors, la demoiselle décida d’inviter la première personne qu’elle croiserait à s’installer près d’elle. Peu importe son genre, sa race, son passé ou encore son look, Bobbi l’inviterait prendre un café. Comme ça, juste pour le plaisir de bavarder avec quelqu’un.

L’heureux élu fut un bel homme. Il paraissait jeune, et à coup d’oeil, on ne lui donnerait pas plus de la vingtaine. Ses cheuveux étaient extrêmement clairs, voir blanc. Était-ce une mode à Lumiris d’avoir une teinture pareille ? Peut-être bien.
Le visage de cet homme était assez contradictoire. En effet, ses traits étaient fins et doux, mais sa face dégageait un air crispé, voir fermé. Une bien pauvre expression pour une si jolie bouille, pensait Bobbi.

« Hey ! Vous, avec les cheveux cendrés et les yeux vairons ! Oui, vous ! Vous avez du temps libre ? Ça vous dit de prendre un café avec moi ? J’invite alors dites oui ! »

Était-ce une manière d’approche super nulle ? Totalement. Bobbi ressemblait à une attardée à déranger comme ça, le sourire sur les lèvres, ce pauvre inconnu qui se baladait tranquillement sur son chemin. Mais bon, qui sait, ça allait peut-être marcher !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh - Féli-cité
Groupe : Pulsar
Messages : 99
Stardust : 285
Lun 24 Sep - 16:43
Mec fauché traverse la rue et trouve... un café.


Mirawen. On m'avait dit que c'était la plus grande ville du sud du continent. Qui dit grande ville, dit travaille, alors forcément quelque de faucher comme moi se dois de tenter sa chance en ces lieux. Ce n'est pas gros trajet depuis Port-Corail et en un peu plus d'une en transport on y est rapidement. Je note mentalement que je devrais peut-être apprendre Vol à Blade le plus rapidement possible ou attraper un de ces "permis Vol" pour ne plus avoir à payer le bus... Bref, maintenant me voilà dans cette charmante cité. L'architecture y est très intéressante, dans le sens ou cette ville marie très bien son ancienne culture avec celle du tourisme. En effet la ville est couverte d'anciennes bâtisses, mais aussi de bâtiment plus moderne, de magasins touristiques, mais aussi culturels qui prouve que cette ville a su s'adapter et se moderniser sans pour autant perdre son identité. Tout ceci serait parfait si je n'étais pas pauvre et à la recherche de travail. Je ne suis malheureusement pas un dresseur assez expérimenté pour gagner ma vie du dressage seul. Mais j'ai l'habitude, j'ai déjà suffisamment trimé au Macdodoala à l'époque pour pouvoir supporter n'importe quel travail...

Continuant ma recherche de rue en rue, je prends tout de même note des différentes bâtisses spécialisés pour les dresseurs de Pokémons. Une fois que je serais bien installé et que mon revenu sera stabilisé, je serais prêt pour devenir le meilleur dresseur Pokémon... cela aurait été plus facile si ma famille n'avait pas perdu toute sa richesse mais je ne me décourage pas. Ce n'est qu'un petit contre-temps, et malgré que j'ai l'habitude de toujours foncer tête baissée, on ne peut pas combattre le ventre vide. Arpentant les diverses avenues colorées, j'arrive sur une petite place emplis de monde. Ici et là, des terrasses peuplées de gens papotant et se reposant généralement autour d'un café ou d'un thé. Cette place avait en effet un aspect apaisant, et accueillant. Seulement, je n'avais pas sur moi les ressources pour me délecter d'un délicieux, et c'est les mains dans les poches, un peu dégoûté, que je décide de reprendre ma route. Seulement, un ange(?) tombé du ciel m'interpella au moment où je passais devant un des bistrots.

- Hey ! Vous, avec les cheveux cendrés et les yeux vairons ! Oui, vous ! Vous avez du temps libre ? Ça vous dit de prendre un café avec moi ? J’invite alors dites oui !

Je m'arrête alors et me tourne dans la direction de la voix. Il est vrai qu'à ce moment, je ne peux m'empêcher de rester bouche bée quelques secondes. Un ravissante femme, assise seule à une table venait de m'inviter à prendre un café ? Une belle blonde ua yeux bleu et à la poitrine... ma foi imposante ? Je ne sais pas quel était le piège derrière tout ça, mais cela me paraissait trop beau pour être vrai. Mais quel genre de gentleman refuserait pareille invitation ? Je décidais tout de même d'être prudent, si ça se trouve on a essayé peut-être de m'arnaquer, ou de me vendre un truc, et ce n'était clairement pas le moment de me faire avoir... En même temps, si c'était vraiment une invitation tout ce qui a de plus classique, cela ne me ferait pas plus de mal de rencontrer des gens et de faire des connaissances. Des habitants pour pouvoir me repérer, des dresseurs pour pouvoir m'entraîner, etc... Je ne pouvais pas laisser passer cette chance... Et puis un café gratuit ça ne se refuse pas.

-Euh... Oui ? Je ne vous connais pas, mademoiselle, mais j'accepte volontiers.

Je m'installe alors à la table, un peu gêné quand même de me faire rincer par une parfaite inconnue. Je jure que je payerai tous mes cafés à partir d'aujourd'hui !... Il me faut vraiment du taff...

Rapidement, un serveur vient à notre table, et je prends la commande d'un double café crème corsé (mon préféré). Une fois celui-ci parti je regarde mon interlocutrice, légèrement troublé par son charme, et décide de me présenter :

- Aryel, enchanté et merci pour le café.

Difficile pour moi de m'ouvrir aussi soudainement à une parfaite inconnue, mais je lui suis au moins reconnaissant pour ce cadeau.



Codage par Libella sur Graphiorum


Aryel parle en #0099ff

Thème :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 863
Stardust : 2631
Mar 25 Sep - 22:22

We can settle at a table
Feat Aryel STAHLHERZ
L’inconnu avait accepté ? Sérieusement ? Il venait vraiment de s’asseoir en face de la blonde !? Il venait vraiment de commander un café ? Un large et franc sourire s’afficha sur le visage de Bobbi. « VICTOIRE ! », pensait elle.

« Je ne vous connais pas non plus ! Je vous rassure !»

L’homme aux yeux bicolores semblait être perdu; ce qui était une réaction des plus normales. Après tout, peu de gens  invitaient des inconnus à s’installer à une table pour prendre un café; et les rares personnes à le faire étaient généralement des arnaqueurs. L’homme ne le savait donc pas, mais accepter et faire confiance à cette invitation touchait beaucoup la blonde. Elle lui en était très reconnaissante et était extrêmement heureuse.

« Garçon, je vais vous prendre 40 sablés Yantreizh ! Oh et un café noir aussi !»

Oui, la demoiselle venait de commander 40 biscuits. Oui, c’était une grosse goinfre et oui, le serveur fut étonné extrêmement étonné par cette requête assez spéciale. Mais il accepta la commande en souriant et fila en cuisine préparer le tout. Heureusement, car Bobbi ne plaisantait jamais avec les petits biscuits.

« On partagera, ces sablés proviennent de Kalos et sont tout simplement divins ! Et il n’y absolument pas de quoi, merci d’avoir accepté de passer un peu de temps en ma compagnie. Moi, c’est Bobbi ! Comme Bob, puis un deuxième b et enfin un i pour compléter. Un i je précise, pas un y. »

Pour des raisons étranges, énormement de gens n’arrivaient pas à orthographier correctement le prénom de la belle. Bobby, Bobbie ou encore BobbL, la jeune femme avait vu des choses qui lui avait défoncé la rétine pendant plusieurs semaines. Pourtant, son prénom était des plus simples ! Allez savoir...

« Alors Aryel, vous êtes de la région ? Oh, je peux vous tutoyer ? »

La demoiselle plongea ses pétillants yeux bleus dans ceux de son interlocuteur. Elle le fixa de manière passionnée et intense, histoire de lui montrer qu’il avait toute son attention. Bobbi adorait écouter les gens raconter leur histoire. Sa vie étant plutôt ennuyante, elle s’évadait à travers les aventures des autres. C’est comme-ci elle voyageait gratuitement. La blonde aurait facilement pu devenir journaliste et écrire des articles ou encore des histoires sur tout ce qu’elle entendait. C’était dommage qu’elle n’avait pas la fibre littéraire. Bref, quelle était donc l’histoire de l’homme aux cheveux blancs ? La météore n’allait pas tarder à le savoir !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh - Féli-cité
Groupe : Pulsar
Messages : 99
Stardust : 285
Mer 26 Sep - 18:10
En charmante compagnie


- Garçon, je vais vous prendre 40 sablés Yantreizh ! Oh et un café noir aussi !

La première chose qui était à noter chez cette inconnue c'est quelque semblait être très gourmande. De biscuit je me comprends, mais son offre de partage était vraiment bienvenue, car je commençais à avoir faim de ma journée de Job hunting, et ce n'est pas comme si je pouvais en ce moment me permettre de telle folie gastronomique ! De plus, cela changerait vraiment mes habitudes gustatives... Il est vrai que le O'Psykokwak en bas de chez moi était bon et pas cher, mais toujours la même chose et les mêmes saveurs, cela finissait bien par me rendre dingue. En tout cas je suis rassuré d'être tombé sur une personne aussi généreuse, même si je suis incapable de refréner ce sentiment de culpabilité de tout devoir à une inconnue. Je promets à partir d'aujourd'hui d'acheter moi-même tous mes biscuits !

- On partagera, ces sablés proviennent de Kalos et sont tout simplement divins ! Et il n’y absolument pas de quoi, merci d’avoir accepté de passer un peu de temps en ma compagnie. Moi, c’est Bobbi ! Comme Bob, puis un deuxième b et enfin un i pour compléter. Un i je précise, pas un y.

Un sentiment de culpabilité en effet renforcé par tant de remerciement... le café gratuit a beaucoup aidé dans ma décision il est vrai. Aussi je décidais de me détendre un peu et de profiter moi aussi un peu de sa compagnie. J'avais après tout accepté l'offre de cette charmante Bobbi, cela ne servirait à rien de faire demi-tour maintenant. De plus, je dois avouer que cela faisait très longtemps que je ne m'étais pas détendu avec quelqu'un, en terrasse, avec quelqu'un et loin de tous les problèmes qui me tracassaient... et me tracasse encore. Non, autant en profiter, et ce laissé aller.

La jeune femme s'appelait donc Bobbi, un prénom original en soi, dont elle semble accorder une importance toute particulière à son orthographe. Ce que je peux aisément comprendre. Avec un prénom comme le mien, Aryel, toutes sortes d'orthographes comme Aryelle, Ariel, et pour les plus fantaisistes Harrielle (celui-là est carrément tiré par les cheveux je viens de l'inventer) avait vu le jour chez les gens qui avaient toujours du mal à orthographier mon prénom. Je ne pouvais que compatir avec elle, même si au fond, moi, je n'y accordais pas tellement d'importance. Il est vrai que le nom est la clé d'une personne, de son identité même. Mais il est vrai que j'ai moi-même un problème avec mon identité. Mais peut-être que je devrais prendre un peu plus soin de mon prénom, car c'est la seule chose que mon père n'a pas emporté dans sa chute. La seule chose qui m'est encore propre et immaculé. Mais bref, je m'égare.

- Alors Aryel, vous êtes de la région ? Oh, je peux vous tutoyer ?

Question épineuse, quand on sait d'où je viens et de ce qui s'est passé là-bas, mais je n'ai pas honte de mes origines. J'en suis même très fier. J'espère juste pouvoir éviter les gens qui connaissent mon nom ne mettent une image sur ma personne. Je veux être un homme neuf, une page vierge, avec aucun statut et aucune histoire. Je veux partir de zéro et écrire et la mienne de mes propres mains. Mais j'imagine qu'il nous faut tous un point de départ, et que le début de notre légende est toujours écrite à l'aide de nos parents... Après tout, il y a peu de chance que je tombe sur quelqu'un de la maison, où qui est entendu parler de ma famille. J'essaye alors sans trop de pression de répondre aux attentes de la jeune femme.

- Je viens de Sinnoh. De féli-Cité plus exactement. Et oui nous pouvons nous tutoyer, cela me parait... convenable, Bobbi.

Le serveur arrive, est pose devant moi une grande tasse de café, un biscuit et deux sucres, en plus d'une assiette emplie de ces fameux sablés Yantreizh. Rapidement je lui remets les deux sucres, vu que je n'en prends jamais, afin de ne pas les gâcher, et prend un de ses biscuits Kalosiens avant de reprendre la parole.

- Je suis arrivé il n'y a pas très longtemps à Lumiris, j'ai un studio à Port-Corail. Je suis venue ici après avoir vu prospectus chez moi. Mon but et d'explorer la région... et de devenir le meilleur dresseur de Lumiris.

Je savais que mon rêve pouvait sonner enfantin à l'oreille des gens, mais c'était mon rêve, et je ferais tout pour un jour devenir le maître de Lumiris, et un jour celui de Sinnoh. Gagner ma place parmi le panthéon des légendes. Je voulais croire que j'y avais aussi le droit, et que je me donnerais tous les moyens pour réussir.

Codage par Libella sur Graphiorum


Aryel parle en #0099ff

Thème :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 863
Stardust : 2631
Sam 29 Sep - 17:57

We can settle at a table
Feat Aryel STAHLHERZ
« Sinnoh ?! » s’exclama la blonde, un sourire imense aux lèvres « Moi aussi je suis de là bas ! »

Bobbi ne savait pas ce qui la rendait si joyeuse; le fait qu’Aryel venait également de Sinnoh, A.K.A la meilleure région du monde, ou alors le fait que les savoureux biscuits Kalosiens venaient d’être posés sur la table. Un peu des deux, probablement. Dans tous les cas, la météore ne pouvait cacher sa joie; son visage étant aussi rayonnant qu’un soleil.

Le jeune homme fit ensuite part de son but dans la vie: il voulait devenir le meilleur dresseur. Il allait parcourir tout Lumiris et remporter de nombreux défis ! Surprise et intriguée, Bobbi haussa les sourcils et écarquilla les yeux. Il visait haut le petit bonhomme !

« C’est un rêve sympa ! Tu sais pourquoi ? »

Histoire de laisser un peu de temps à Aryel de reflechir à la raison du pourquoi du comment de cette question, la blonde sirota son café noir avant d’engloutir un biscuit. Une fois sa bouche vide, elle expliqua ses propos:

« Car pour y arriver, il va falloir que tu me battes, pardi ! Enfin, sauf si tu ne pars pas à la conquête des badges... »

Il y’avait beaucoup de façons d’être « le meilleur dresseur ». Pour beaucoup, il fallait être un combattant exceptionel, capable de défier et de devenir le maitre de la ligue. Pour d’autres, il fallait réussir à obtenir une gigantesque ferme et élever le plus de pokémons que possible. Bref, il y’avait plusieurs chemins pour arriver au top du top, et la demoiselle ne pouvait attendre de savoir celui qu’Aryel allait emprunter. Après tout, s’il choissisait l’option la plus commune, cela voudrait dire qu’ils viendraient à se recroiser, mais sur le champs de bataille cette fois !

Devenir le meilleur dresseur.... Bobbi ne possédait pas une telle ambition. Bien sur, elle adorait devenir plus forte et entrainer ses pokémons était plus qu’une passion pour elle, mais elle ne visait pas le conseil 4, et encore moins la position de maitre. Tout ce qui lui importait, c’était le bien être de ses pokémons et partager sa passion pour les dragons. Rien de bien ambitieux, mais ça lui suffisait. C’était tout ce qui comptait.

« Dans tous les cas, sache que le chemin sera long, rigoureux et semé d’embuches ! Tu es sur que c’est vraiment ce que tu veux ? Es tu prêt ? »

La jeune femme ne voulait démoraliser le pauvre garçon, au contraire, mais il était important qu’il sache les réponses à ces questions. Foncer tête baissée dans ce genre de projet n’était jamais une bonne idée.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh - Féli-cité
Groupe : Pulsar
Messages : 99
Stardust : 285
Dim 30 Sep - 15:31
Fellow countrywoman


Le café était bon, encore un peu chaud, mais de touet façon tout ce qui est gratuit est bon. Alors que je sirotais avec prudence mon breuvage, j'appris que la demoiselle venait de la même région que moi. Cela ne put empêcher un petit sentiment de nostalgie, coupler avec un peu de regret, puis du total dégoût. Je n'avais, pour le moment, plus ma place à la maison, et de savoir qu'elle venait de là-bas me poussait à être encore plus prudent quant aux éléments de mon identité que je lui révélerais. Mais le plus intéressant était encore à venir, car oui il semblerait que je sois tombé sur une personne qui, au-delà de venir de la maison, s'y connaissait probablement en combat pokémon.

Je dirais même que son intérêt ainsi que son engouement soudain pour mon rêve d'être le meilleur dresseur de la région, me laissais penser qu'elle serait dans le futur une adversaire obligatoire. Elle même disait que je devrais la battre pour continuer. Je devais en avoir le cœur net.

- C'est en effet ce que je veux, et je suis prêt. J'ai tout abandonné pour venir réaliser mon rêve en Lumiris. Moi, et mes pokémons, nous sommes prêts à relever tous les défis.

Finissant alors mon café, me brûlant légèrement au passage, je regarde Bobbi directement dans ses charmants yeux bleu. Quelque chose en moi poussait mon corps à s'embraser, une flamme qui dormait depuis quelque jour et qui commençait à s'éveiller en moi, relâchant un flot terrible d'adrénaline. Oui, c'était bon, c'était agréable. Je suis prêt, et que quiconque essaye de venir tester ma détermination, qu'ils viennent, moi et Blade, on les attend. Fixant toujours Bobbi je lui adresse enfin la parole avec un petit sourire de défi.

- Tu dis que je dois te battre ? Tu me demandes si je suis prêt ? Tu veux y goutter, à la puissance de l'acier ?

Oui, je venais clairement de lancer un défi à Bobbi que je venais de rencontrer il y a quelques minutes, mais si j'ai bien cerné le personnage, et si je ne me suis pas trompé, je pense qu'elle aime autant que moi les combats de pokémons. Peut-être qu'elle n'y répondra pas, peut-être que je me suis attaqué à beaucoup plus fort que moi, mais il n'y a qu'une seule manière de la savoir de toute façon. Cela me faisait vraiment du bien de replonger dans les combats et les pokémons, les derniers jours avaient été suffisamment chaotique et complexe pour que je ne puisse pas vraiment me concentrer dans l'avancement de ma quête. Alors, j'étais content d'avoir potentiellement trouvé quelqu'un qui serait en mesure de m'offrir un beau combat... En plus de m'avoir offert un café.

Codage par Libella sur Graphiorum


Aryel parle en #0099ff

Thème :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 863
Stardust : 2631
Lun 1 Oct - 8:48

L’aventurier contre tout guerrier !
Feat Aryel STAHLHERZ
C’était bizarre, en un instant, l’expression faciale du jeune étranger installé en face de Bobbi avait complètement changé. Il était passé de joyeusement neutre à fermé, voir cripsé. Est-ce la météore avait dit quelque chose de mal ? Pourquoi Aryel était il dans cet état là ? L’atmosphère devint tendue et pour la première fois, le sourire de la blonde s’était éteint. La jeune femme avait décidé de siroter le reste de son café silencieusement, esperant de tout coeur de ne pas avoir blessé son interlocuteur en ayant posé toutes ces questions intrusives. Elle pouvait être si maladroite, parfois, Bobbi...

Soudainement, presque brusquement, le dresseur plongea ses yeux bicolores dans ceux de la demoiselle avant de lui demander un combat pokémon. Aryel avait un regard d’acier, mais on pouvait sentir le feu ravageur qui brulait en lui. À cet instant, on aurait dit que rien ni personne ne pouvait l’arrêter dans son asencion; que peu importait la hauteur d’une montagne, il en attendrait le sommet. Oui, c’était flamme du dresseur qui rugissait en lui; et quelque part, Bobbi aimait ça. Puis, il fallait reconnaitre que le jeune homme avait un petit coté attirant, comme ça, avec son air détérminé et prêt à en découdre...

Bref, acceptant joyeusement le défi du dresseur sans même réfléchir, la jeune femme se leva avant de se placer à une distance raisonnable de son adversaire. Lors d’un match pokémon, il y’avait souvent beaucoup de dégats matériels; il valait donc mieux s’éloigner un peu histoire de ne pas avoir à repayer la façade du café.

Le jeune homme mentionna le type acier. Était-ce donc sa spécialité ? « Ça lui irait bien », pensait secrètement la météore. Dans tous les cas, Bobbi avait parfaitement de quoi répondre puisqu’elle possédait dans son équipe un pokémon combat, un pokémon sol et un pokémon feu. Elle ne s’inquiètait donc pas et sereine, elle dit:

« À l’acier, on y répondra par le feu ! Mercure ! Go ! »

Le type acier était formidable défensivement. Avec ses 2922838 réssistances pour seulement 3 faiblesses, c’était probablement le meilleur type de l’univers. Enfin, objectivement. Dans le coeur de la dracologue, les dragons restaient bien entendu au dessus de tout le reste. Il ne fallait pas déconner.

Un pokémon de type dragon et acier... Si seulement une telle combinaison existait ! Il y’avait des rumeurs comme quoi le fameux pokémon légendaire, Dialga, le Maitre du temps, en était un. Mais bon, Dialga était un mythe; une légende. Il y’avait une grande chance qu’il n’existait pas et c’était fort dommage, il avait l’air si classe !

Bref, Bobbi avait envoyé Mercure, son Boumata au combat. Arrogant de nature, le dragon de feu adorait montrer sa dominance et sa splendeur. Lorsqu’il arriva donc sur le terrain, il poussa un cri aussi puissant qu’effrayant avant de faire sortir de la fumée de sa carapace; montrant qu’il était prêt à se battre et à envoyer n’importe lequel des pokémons d’Aryel au tapis. Si le jeune homme voulait avoir une chance de le vaincre, il se devait de donner le meilleur de lui-même !

« Bien, permets-moi rapidmennt de me réintroduire ! Comme tu le sais, mon nom c’est Bobbi, comme Bob, avec deuxième b et un i pour completer. Mais ce n’est pas tout ! Je suis également la championne en titre de l’arène de type dragon de Lumiris ! Je serais donc un des obstacles qu’il te faudra franchir pour te rapprocher de ton rêve ! Sachant cela, souhaites tu toujours me défier ?»

La question de Bobbi était un peu stupide, car les yeux vairons du dresseur hurlaient la réponse: oui. Ça se voyait qu’il ne reculerait devant rien, encore moins face à un champion d’arène. Alors, sans attendre de réponse, la blondinette enchaina directement sur la phrase suivante:

« Bien, je te laisse l’honneur de commencer  ! »

Ça allait barder !

Boumata entre sur le terrain


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh - Féli-cité
Groupe : Pulsar
Messages : 99
Stardust : 285
Mar 2 Oct - 14:03
Acier contre dragon, le choc

Elle avait sans hésiter accepter mon défi et ce, avec une assurance presque déroutante. Une assurance qui laissait penser que Bobbi avait probablement l'habitude des combats pokémon et qu'elle n'était probablement pas à son coup d'essai... Contrairement à moi qui livrais à présent son premier duel en Lumiris. C'était en soi rassurant d'avoir trouvé quelqu'un qui ne soit pas un novice complet, quelqu'un avec qui je peux apprendre quelque chose. Mais en même temps cela annonçait un combat des plus ardu. Blade et moi avions intérêt à être à la hauteur.

Nous étions sortis du café, et nous nous étions éloignés de tous bâtiments ou façades fragiles afin de limiter les dégâts du duel avenir. Une fois le lieu trouvé, nous nous sommes écartés approximativement à la distance réglementaire et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Bobbi, face à moi, envoya son premier pokémon. Un Boumata qui semblait bien fier de lui, obligé de montrer sa carrure et de faire entendre son cri. En même temps c'est vrai qu'il en imposait un peu, mais rien qui puisse nous impressionner. Cependant, il fallait être prudent, un type dragon et feu... Tant le type dragon était déjà un énorme danger en soi, tant ce type était puissant. Mais le type feu était carrément la faiblesse de Blade, celui-ci avait tout intérêt à éviter le plus possible d'essuyer une attaque lance-flamme ou autre. Premier pokémon et le combat s'annonçait déjà très compliqué. Mais surtout, excitant.

- Bien, envole-toi Blade !

Lançant ma pokéball dans le ciel, un Airmure en sorti, toutes ailes déployées et s'approcha du terrain tout en restant dans les air à ras du sol. J'étais fier de lui, même s'il n'était pas encore très fort, il savait être suffisamment intimidant pour qu'on le prenne généralement au sérieux, et étant mon unique pokémon pour le moment, je comptais beaucoup sur lui. La scène était posée, les acteurs en place, la bataille pouvait bientôt commencer, reste à savoir qui ouvrira en premier les hostilités.

- Bien, permets-moi rapidement de me réintroduire ! Comme tu le sais, mon nom c'est Bobbi, comme Bob, avec deuxième b et un i pour completer. Mais ce n'est pas tout ! Je suis également la championne en titre de l'arène de type dragon de Lumiris ! Je serais donc un des obstacles qu'il te faudra franchir pour te rapprocher de ton rêve ! Sachant cela, souhaites tu toujours me défier ?

Haha, un rire nerveux m'échappa, j'avais peut-être fait une boulette en défiant d'entrée un champion d'arène. Bobbi... à quel moment j'aurais pu savoir qu'elle était une championne d'arène ? Non, peut importe, en fait c'était parfait. Je ne cherche pas m'amuser, à prendre les combats pokémon à la légère et à combattre juste pour le plaisir. Bien sûr, ça me plait énormément, mais ce que je veux vraiment, c'est avancer, grandir, devenir le meilleur. Pour cela, quoi de mieux que de rencontrer et affronter directement les meilleurs dresseurs de Lumiris et de les voir à l'oeuvre ? Pour moi, ce combat serait l'occasion parfaite d'apprendre quelque chose, même je ne croyais pas trop avoir la force nécessaire d'obtenir un badge, Blade et moi allions lui montrer notre valeur et celle de notre volonté !

- Champion d'arène en titre hein ? Très bien... Bien sûr que j'accepte ! Combat nous, prends note de notre détermination, un jour ton badge sera mien !

Le coeur qui bat la chamade, le poing serré, je viens d'obtenir de sa part la première action. Très bien je ne vais pas me louper. Pour approcher un tel pokémon en minimisant les risques pour Blade, et surtout en prenant compte le manque de capacité de celui-ci je mets rapidement une tactique en place, en quelque seconde je trouve un plan et décide de le mettre à l'essai. C'est alors, que l'excitation apparente, je donne ma première directive à mon partenaire.

- Blade, prend de l'altitude, tourne autour de ton adversaire, surveille-le et attaque picpic dans ses angles mort !

Blade s'exécute et prend de l'altitude. Il est remarquable de voir que, malgré que ce soit un pokémon fait d'acier, il n'en reste pas moins rapide et agile dans les air, ce qui est notre seul avantage ici. Rapidement, Blade se place assez prêt de son adversaire, et tourne autour de lui, le laissant grandement évasif tout en l'harcelant de petite attaque. Je me basais sur la lenteur de mon adversaire, et cela semblait fonctionner... Bien qu'insuffisant. En effet même si Blade était plus rapide, notre adversaire était en possession d'une défense relativement formidable, en plus de posséder une carapace pleine de pique menaçante que Blade évitait d'instinct d'attaquer. Cette stratégie me semblait alors médiocre, mais j'étais bien trop limité en possibilités du fait du manque d'expérience de mon pokémon. J'allais devoir attendre la prochaine action de mon adversaire, en espérant qu'elle ne soit pas fatale, pour agir en conséquence.

Actions:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


Aryel parle en #0099ff

Thème :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 863
Stardust : 2631
Dim 7 Oct - 22:46

We can settle at a table
Feat Aryel STAHLHERZ
Blade était donc un Airmure... Un pokémon acier, mais également vol ! C’était un très bon double type et pour le coup, Bobbi était contente de ne pas avoir choisi un pokémon de type sol ou de type combat. Cela aurait été très difficile pour toucher la bête, sinon. Ça ne se voyait pas trop, mais la demoiselle était fière de son action.

Suivant les ordres de son maitre, l’Airmure fonça droit sur le Boumata avant de lui assener de furieux et rapides coups de becs. Mais, Mercure avait encaissé toutes les attaques répétées du piaf sans réellement faiblir grace à sa merveilleuse carapace.

« Hummm... C’était une bonne initiative, mais tu aurais clairement du faire baisser la défense de mon Boumata au moins une fois avant de faire ça. Sa carapace est très solide, tu sais ? »

Miser tout sur la vitesse et taper comme un bourrin contre un Boumata n’était pas la meilleure solution. Aryel aurait pu profiter que son pokémon soit le premier à attaquer pour diminuer les statistiques de défense colosales du dragon. Cela lui aurait donné un solide avantage, dommage.

« Mercure, utilise Exuviation ! »

La vitesse du dragon n’allait clairement pas égaler celle de l’oiseau, mais au moins, il ne serait plus trop perturbé par la rapidité de ce dernier. De plus, le Boumata gagnait un énorme boost en attaque et en attaque spéciale. Ça pouvait toujours servir.

« Enchaine avec Mur de Fer. »

Pour pallier à la baisse de defense que le dragon subissait à cause de lEexuviation, Mur de Fer était l’attaque idéale ! En effet, elle boostait grandement la défense du lanceur, tellement qu’elle ne faisait pas que pallier au manque que souffrait Boumata, mais l’améliorait ! Si Aryel décidait d’encore foncer dans le tas sans trop réfléchir, il serait grandement deçu...

« Allez ! Pense à ce que je t’ai dit ! »

Le décor, la baisse de statistique, l’agilité... Il avait encore plein de moyen pour pallier au manque de force du piaf ! Mais est-ce l’homme allait trouver une solution ?

Mercure (Boumata) utiliseÉxuviation ( + 2 en attaque, attaque spéciale et vitesse. [b]-1 de défense et de défense spéciale) puis Mur de Fer ( +2 en défense)
Mercure est à +2 en atk., +2 en atk.spé,  +2 en vit., + 1 en def. et enfin  -1 en def.spé

HRP: OMG PARDON ! J’étais convaincue d’avoir déjà posté cette réponse et donc j’attandais que tu me répondes comme idiote.... AVANR DE ME RENDRE COMPTE QUE J’AVAIS OUBLIÉ DE POSTER MA REPONSE I'm shy

Voila Gros yeux


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh - Féli-cité
Groupe : Pulsar
Messages : 99
Stardust : 285
Mar 9 Oct - 16:15
Changement de tactique

Ma première stratégie semblait vouée à l'échec. Malgré les attaques répétées de Blade, le Boumata ne fléchissait pas et fit preuve de patience afin d'augmenter sa force et sa vitesse tout en maintenant une défense impeccable. Cela s'annonçait plutôt mal, car la vitesse était la seule chose que l'on avait dans cet affrontement, et je pensais que l'harcèlement nous permettrais d'entrevoir une faille, mais il faut croire que le pokémon adversaire était solide et surtout bien entraîné. Respectant chacun des ordres de sa maîtresse à la lettre, il ne semblait pas vouloir flancher. C'est donc c'est ça un combat d'arène ? Il est clair qu'il allait falloir être plutôt imaginatif pour battre un tel monstre.

Mais voilà que mon adversaire cherche à me donner des conseils pour pouvoir le vaincre. J'ai plus l'impression de recevoir un cours plutôt que d'être une véritable menace à Bobbi, ce qui ne manque pas de me donner un certain sentiment de frustration exacerbé. Si elle le voulait je suis sûr qu'elle pourrait nous balayer d'un revers de main, mais elle essaye peut-être de nous laisser essayer de prouver quelque chose. Nous sommes jeunes et plutôt faible, relativement nouveau dans le métier. Mais nous n'allons clairement pas nous laisser faire, elle veut de la détermination ? Elle va en avoir. Nous allons lui prouver que peut importe la difficulté, nous allons la surmonter. Changement de plan, son pokémon et solide comme un roc ? Alors nous allons l'affaiblir et patienter, continuer à miser sur la vitesse, puis frapper quand cela sera le bon moment.

- Blade, recule et utilise Gros'Yeux !

Blade se distance de son adversaire et utilise son attaque afin de baisser sa défense, enfin je pense au moins la remettre à son niveau initial. Maintenant, que faire ? Retenter une attaque alors que sa défense initiale nous a clairement prouvé qu'elle était trop élevée ? Ou continuer de baisser sa défense, tout en risquant qu'il l'améliore encore ou carrément qu'il passe à l'attaque ? Tout en sachant que son attaque et sa vitesse on elles aussi étaient grandement augmentées ? Bon sang, je ne peux pas faire grand-chose, mon Airmure est encore trop jeune, il ne connait pas encore assez de capacités... Tant pis je vais suivre mon instinct.

- Blade, prend de l'altitude !

Blade s'élève alors dans les airs, très haut à plusieurs dizaines de mètre du sol, puis se stabilise au-dessus de son adversaire.

- Maintenant plonge et attaque Pic-pic !

Blade plonge alors dans une mimique de l'attaque Piqué. C'est improvisé et tout ce que je souhaite c'est que l'élan et la gravité permettent à Blade de lui infliger plus de dégâts. C'est probablement notre dernière chance.

Actions:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


Aryel parle en #0099ff

Thème :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 863
Stardust : 2631
Dim 14 Oct - 4:10

L’aventurier contre tout guerrier !
Feat Aryel STAHLHERZ
« Ah oui ! C’est beaucoup mieux ! Commence par ce combo prochaine fois ! »

Si le dresseur aux cheveux argentés avait commencé avec cette stratégie dès le début, alors, il aurait pu rendre ce match pleins de surprises et augmenter grandement ses chances de victoire. Oui, il aurait peut-être pu gagner ! Enfin, dans l’hypothèse où la blonde se mettait à faire du n’importe quoi et que le jeune homme utilisait des stratégies de malades pour battre son adversaire. Mais c’était un peu trop tard pour changer la donne maintenant. Les stats du Boumata étaient bien trop hautes et bien que l’Airmure avait de son mieux en infligeant un gros coup, ce n’était clairement pas suffisant.

« Repousse le avec Hurlement ! »

Le Boumata hurla si fort que son adversaire fut propulsé des mètres plus loin. Si Aryel avait eu d’autres pokémons dans son équipe, alors l’oiseau d’acier aurait été forcé de laisser sa place à un de ses coéquipiers. Mais ce n’était pas le cas, indiquant ainsi que l’Airmure était actuellement le seul compagnon du jeune homme. Intéressant....

Aryel était-donc un tout jeune dresseur ? Ça pouvait prendre du sens, après tout son airmure ne connaissait pas des attaques folichonnes; ou alors il ne les utilisait pas encore pour garder l’effet de surprise, ce que Bobbi doutait.

« Bien ! Utilise Zénith maintenant ! »

Le soleil abandonna les nuages et se mit à briller de mille feux. Dans ce genre de temps, les attaques feus sont grandement augmentées. Blade devait faire attention...

« Tu ne changes toujours pas d’avis ? Tu penses toujours être capable d’être le meilleur dresseur de la région ? »

Mercure (Boumata utilise Hurlement puis Zénith
Mercure est à +2 en atk., +2 en atk.spé,  +2 en vit., et enfin  -1 en def.spé

Le soleil brille (1/5)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh - Féli-cité
Groupe : Pulsar
Messages : 99
Stardust : 285
Mar 16 Oct - 15:12
La dernière charge

Notre dernière stratégie semblait enfin nous mener quelque part, mais pour combien de temps ? Bobbi jouait clairement le temps, et quoi que nous fassions nous ne sommes probablement pas en mesure de vaincre son Boumata. Peut importe notre façon de faire, nous sommes encore beaucoup trop faibles, et aux yeux de nos spectateurs, les jeux sont déjà faits. Mais il est hors de question d'abandonner, jamais plus un Stahlherz ne se laissera humilier sans combattre ! Notre première stratégie était un petit succès, alors continuons sur cette lancée.

- Je n'ai pas peur d'un pauvre hurlement ! Blade et pour le moment mon seul partenaire, mais il est fort et courageux. Aucun défi n'est trop dur pour lui, aucun ennemi n'est trop fort. Blade utilise Gros'Yeux !

En réduisant encore la défense de notre adversaire, peut-être avions nous une chance ? Bobbi nous avait délibérément laissé le temps d'apprendre de nos erreurs et de changer de stratégie, de prouver qu'on en voulait. Alors nous allons tout donner, elle voulait voir à quel point nous étions déterminés à réaliser notre ambition ? Eh bien nous n'allions pas la décevoir.

- Tu penses que je changerais d'avis ? Tu penses que je ne suis pas prêt ? Ecoute-moi bien Bobbi, je serais un jour le meilleur dresseur de la région, peut-importe les moyens, un jour je gagnerai tous les défis et je corrigerai l'humiliation dont nous sommes victimes. Retient bien ce nom, le nom de Stahlherz ! Le futur champion de Lumiris ! Peu importe si je perds aujourd'hui, je me relèverai toujours plus fort ! Maintenant Blade, prépare ton ultime assaut ! Picpic !

Blade plonge alors au ras du sol et fonce de toute vitesse sur son adversaire, le bec en avant prêt à en découdre. Malgré sa fatigue évidente, mon airmure sembla avoir été galvanisé par mon discours. Lui et moi partageons le même rêve, monter les plus hautes marches du panthéon et graver nos noms à tout jamais dans la roche.

Actions:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


Aryel parle en #0099ff

Thème :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 863
Stardust : 2631
Dim 21 Oct - 0:19

Bye bye ~
Feat Aryel STAHLHERZ
Stahlherz. Ça disait vraiment quelque chose à Bobbi.... N’était-ce-pas le nom sur toutes les lèvres, à Sinnoh, pendant un moment ? Mais si ! C’était cette célèbre famille de dresseurs qui faisaient souvent parler d’eux dans la région. Aryel en faisait-il parti ? Sans doute; vu son nom et la rareté de celui-ci, c’était presque évident qu’il possédait un lien avec cette influente famille. Était-il le fils du fameux Franz Stahlherz ? Bobbi ne le savait pas. Fallait dire qu’elle ne regardait pas trop la télé, la blondinette. Premièrement parce que cette dernière fonctionnait 1 fois sur 12, et deuxièmement parce qu’elle n’était tout simplement pas interessée par ce que les médias racontaient. Bref.

« Mercure, Lance-flammes puis Déflagration. »

Avec le soleil au zénith, l’oiseau d’acier n’aurait jamais pu encaisser ces abominables attaques de type feu. La fin du match s’annonçait donc là. Bobbi félicita son Boumata en lui caressant la tête avant de se rapprocher du dresseur aux cheveux blancs. La jeune femme lui sourit ensuite avant de sortir une boite de son sac et de lui remettre. Qu’y avait-il dans cette boite ? Et bien pas n’importe quoi ! Il s’agissait là d’un pokédex de haute technologie flambant neuf !

« Tiens, c’est pour toi ! Je l’ai reçu il y’a quelques jours du professeur Sorbier. C’était pour remplacer mon ancien pokédex que j’avais -encore- cassé mais je suis sure que tu en ferras meilleur usage ! Puis, ça t’aidera peut-être à progresser dans ta quête, qui sait. J’espère que vous avez bien appris tous les deux ! Devenez plus fort en vous entrainant dur, et revenez me battre ! »

La dracologue s’en alla un bref instant pour payer l’addition. Elle en profita également pour noter son numéro de téléphone sur un bout de papier qu’elle remit au bel homme qui avait eu le courage de l’affronter.

« Tiens, mon numéro. Merci encore pour avoir partagé ce café et ce combat avec moi. Je te souhaite du courage pour la suite ! Sache que même si j’ai actuellement mal à croire que tu auras le niveau pour réaliser ton rêve, je pense que tu peux aller loin ! T’as la perséverance pour, ça se voit, mais seul ça ne t’aidera pas ! »

Après tout, il lui fallait travailler beaucoup plus que ça et surtout réviser sa stratégie. Il ne pouvait pas juste se dire qu’il allait réussir car il avait le sang d’un Stahlherz dans les veines et un peu de talent. Cela allait demander du temps, de la sueur, de l’énergie et un mental d’acier. Il avait beau se dire qu’il était prêt pour tous les défis, mais Bobbi, bien qu’elle l’appréciait, en doutait vraiment. Nul ne pouvait être réellement prêt pour ce genre de chose. Mais bon, peut-être arrivera t’il à lui faire changer d’avis.

« Appelle moi quand tu veux ! Oh et si jamais tu passes dans le Nord, genre Windoria ou encore Feranium, t’es obligé de me le faire savoir ! Je connais un endroit où il fond de ces fondues.... olalala j’ai faim rien qu’à y penser ! Bref, le devoir m’appelle ! Tu devrais aller au centre pokémon au coin de la rue. Bye bye Aryel ~ »

La blonde lui offrit un beau sourire avant de s’installer sur sa sublime moto sportive rouge, d’enfiler son casque et de s’en aller.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh - Féli-cité
Groupe : Pulsar
Messages : 99
Stardust : 285
Jeu 25 Oct - 15:10
Un piaf grillé !

Malgré tous nos efforts, la suite du combat était prévisible. Avec le zénith et la chaleur du soleil, une double attaque lance-flamme et déflagration fut bien plus que suffisante pour réduire en cendre nos chances de victoire. Prenant les attaques de plein fouet, leurs puissances évidemment doublées par la chaleur du soleil, Blade alla s'écraser sur le sol dans un lourd fracas, K.O. Le feu était son point faible, il n'avait aucune chance. Je suis déçu, même en nous dépassant nous n'avons même pas été capable d'égratigner son boumata. La défaite quant à elle fut... cuisante. Mais nous devons l'accepter, nous sommes encore jeunes, nous devons progresser, avancer et devenir plus fort.

- Tiens, c’est pour toi ! Je l’ai reçu il y’a quelques jours du professeur Sorbier. C’était pour remplacer mon ancien pokédex que j’avais -encore- cassé mais je suis sure que tu en ferras meilleur usage ! Puis, ça t’aidera peut-être à progresser dans ta quête, qui sait. J’espère que vous avez bien appris tous les deux ! Devenez plus fort en vous entrainant dur, et revenez me battre !

C'est un pokédex tout neuf ? C'est un beau cadeau ! Avec ce genre d'outils progresser sera plus facile car je pourrais utiliser les données enregistrées pour mes entraînements ! Malgré cette défaite, j'ai reçu aujourd'hui un café gratuit, quelques biscuits, un pokédex et le numéro d'un champion d'arène. Je n'ai peut-être pas trouvé de travail pour le moment, et je suis un peu dans la panade financièrement, mais cette journée a vraiment été des plus productive ! Et Même si elle a du mal à croire que je puisse réaliser mon rêve, je lui prouverais le contraire. Je ne suis pas seul, mes pokémons sont à mes côtés, ensemble nous réussirons de grandes choses. J'en suis persuadé.

- Appelle moi quand tu veux ! Oh et si jamais tu passes dans le Nord, genre Windoria ou encore Feranium, t’es obligé de me le faire savoir ! Je connais un endroit où il fond de ces fondues.... olalala j’ai faim rien qu’à y penser ! Bref, le devoir m’appelle ! Tu devrais aller au centre pokémon au coin de la rue. Bye bye Aryel ~

Sur cela Bobbi enfourcha sa moto et disparu au loin dans le dédale de rue de Mirawen. Lui faisant un signe de main, je m'empressais de me rendre au côté de mon airmure, écrasé et brûlé sur le sol. Je décidais de l'amener rapidement au centre pokémon (qui heureusement proposait des soins gratuits) avant de prendre le dernier bus pour rentrer chez moi à Port-Corail. Cette journée, ce combat m'avait épuisé, et ce malgré le café. Demain, je continuerais à chercher du travail... Mais je vais aussi commencer sérieusement notre entrainement. Les champs de Kishika ou les chutes de Tallulah, deux endroits que j'ai remarqués sur la carte, seront mes prochaines destinations, et les débuts de mon épopée.

Codage par Libella sur Graphiorum


Aryel parle en #0099ff

Thème :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Push yourself. Don't Settle. Just Live Well. Just LIVE (s.d)
» settle down

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération