Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Tatoue-moi sur... (PV Hellenna)
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Dim 30 Sep - 13:28
C’est gentil de m’accompagner.


Avec plaisir Jun. C’est la première fois que je vois quelqu’un se faire tatouer. J’ai cru comprendre que ça fait un peu mal. Surtout vu la taille du motif que tu souhaites avoir dans le dos.


Mon problème, c’est que je n’ai jamais fait les choses à moitié.


Et peut-être que la douleur pourrait être un bon élément déclencheur. Surtout que c’était une douleur volontaire pour montrer sa détermination au monde entier. Peut-être que cela marchera pas, mais tout était bon à essayer. Les deux femmes rentrent dans la boutique. Il n’y avait personne pour le moment.

On est un peu en avance.


L’endroit m’a l’air fort sympathique. En tout cas, je pense que c’est une bonne idée de concrétiser ta volonté, même si cela me semble un peu radical et définitif.


Tu fais des films, je fais des tatouages, chacun son truc.


En psychologie, il n’y a pas de mauvaise manière de se débarrasser de ses traumatismes. Je dois reconnaître que tu ne manques pas de courage et de ténacité et je suis contente que tu essayes encore et encore.


J’ai suivi ton exemple. Tu es un peu la preuve vivante qu’on peut s’en sortir.


La jeune femme a la peau mate affiche un sourire avant de glisser sa main dans le dos de la blonde, provoquant un frisson. La relation n’avait pas toujours été amicale, certaines retrouvailles étaient même très sensuelles et le charme de l’actrice avait toujours son petit effet sur le commun des mortels. Soudain, les doigts élégants et agile de l’actrice attrape l'agrafe du sous-vêtement de la jeune femme à travers le vêtement, tire dessus et le relâche dans un “clac” monumental.

Hé ! Ca fait mal !


Je voulais juste effectuer une vérification des plus nécessaires.


La première fois qu’on s’est rencontrée, tu n’en portais pas.


J… J’aimais pas ça, mais j’ai pas le droit de changer d’avis ?


L’horrible petite menteuse, tu ne veux pas passer pour quelqu’un de frivole.


Dire que je vais passer des heures à contempler ce joli petit dos qui se fera dessiner telle une toile vierge par une main experte.


Fais attention à toi, je risque d’avoir du mal à me retenir.


Jun avale sa salive et pousse un soupir. Elle aurait peut-être dû demander à quelqu’un d’autres de venir… Enfin, elle pensait ça, mais Hoani était une rescapée qui comprenait ses peurs et angoisse. Puis, elle faisait probablement exprès de l’agacer juste pour la détendre.

Si la tatoueuse te met dehors, je serais la dernière à te défendre.


Mon coeur saigne devant tes paroles si cruelle. Moi qui suis une amie fidèle, c’est donc ainsi que tu me traites ?


Tu n’es pas une actrice pour rien, tu joues la comédie à la perfection.  


Ah. C’est l’heure.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Dim 30 Sep - 14:15
Fais le du bout de mes lèvres..

Hellena s'était réveillée tôt aujourd'hui, une cliente particulière venait se faire tatouer quelque chose d'assez énorme, elle était tellement excitée que fermer l'oeil pour la nuit fut une torture. Finalement, la rouquine décida de rejoindre le salon plus tôt, on lui avait enfin confié une clef, preuve oh combien importante de confiance. Les rues de la villes n'étaient baignées que par la lumière des lampadaires, et il ne faisait pas chaud non plus, alors elle referma sa chemise de bûcheron trois fois trop grande pour éviter d'avoir froid.

Une fois arrivée, la de Longeville se dirigea vers la salle de repos pour peaufiner ses dessins. La température des lieux étant régulée par des appareils, elle se mit à l'aise en attachant son épaisse chevelure en un chignon négligé. Deux bonnes heures plus tard, elle ouvrit le salon accueilli des personnes souhaitant se renseigner sur les tarifs ou prendre rendez-vous.

Un peu avant l'heure du fameux tatouage de la mort, Hellenna réceptionna et rangea le dernier arrivage d'outils et d'encres dans la réserve. En revenant, elle fut agréablement surprise de voir une cliente ponctuelle, mais surtout accompagnée. Sa chemise était à présent ouverte, dévoilant sa peau pâle et mouchetée de tâches de rousseurs grâce au crop top noir en crochet. Elle portait un jeans déchiré taille haute et une paire de bottines aux talons épais pour compléter le look “décontracté mais recherché”.

-Bonjour ! Comment ça va ? Tout est prêt de mon côté, vous voulez voir les croquis ? J'ai fait plusieurs déclinaisons, mais vu la taille du tatouage, va falloir que je fasse les modifications directement sur ta peau avec un marqueur pour que les traits s’armonisent bien avec les courbes de ton corps.

La rouquine débordait littéralement de passion lorsqu'il s'agissait de modifications corporelles, ses sourires étaient accentués par son grand regard pétillant, mais surtout, les deux billes qui mettaient un accent sur ses fossettes.

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Dim 30 Sep - 16:06
La tatoueuse arrive finalement, ses yeux semblaient légèrement pétillant d’excitation. C’est sur que Jun avait fait une commande plutôt conséquente, qui sera payé à la juste valeur bien entendu, mais la blonde avait sentit que c’était plus l'intérêt pour le défi que représentait ce tatouage.

Bonjour madame De Longueville, heureuse de vous voir en pleine forme.
Pour ma part, un peu tendue d’où mon courage d’amener quelqu’un aujourd’hui. Je veux bien voir les croquis, même si je ne doute pas de la qualité finale.


Attention madame, je vous confie les superbes courbes de ce jolie spécimen, je m’attends à un résultat impeccable.




Mon comportement ne trompe personne. Ce n’est que de la jalousie vainement déguisée.
Qui ne s’estimerait pas chanceux de manipuler cette nymphe pendant des heures, voir des jours…


Hoani…


Par Kyogre, si cette beauté voit son courage l’abandonner, je veux bien me sacrifier à l’autel du tatouage si c’est vous qui exécutez le rituel.


Je vais te mettre à la porte.


Qui ne tente rien n’a rien ma fougueuse soeur de coeur.


Mais assez de proposition devant notre artiste aux charmes très élégants, laissons l’art faire son oeuvre.


Pourquoi Hoani faisait ça ? C’était juste pour savoir s’il y avait possibilité d’avoir une entrevue avec cette femme qui lui avait tapé à l’oeil. Heureusement, l’artiste n’était pas du genre insistante et un simple malaise lui ferait comprendre que c’était mort.

Vous savez quoi ? On ne va pas perdre de temps, tatouez-moi tout de suite.


Toujours aussi impatiente de passer à l’acte. C’est la jeunesse qui se brûle les ailes, comme ce héros mythologiques qui voulaient voler vers le soleil.


Ma mère m’a toujours dit “Vise la lune. Au pire, si tu te rates, tu toucheras les étoiles."


Excellente répartie, je m’incline humblement.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Lun 1 Oct - 2:34
Fais le du bout de mes lèvres..

En entendant le “madame de Longeville”, Hellenna prit une moue boudeuse. Arceus ce que ça pouvait être laid ! Elle esquissa cependant un sourire en coin.

-Je suis sûre de te l'avoir déjà dit, mais appelle moi Lenna. Je suis encore bien trop jeune pour les “madame”, et je n'ai pas de bague au doigt..

Pour accompagner ses paroles, la rouquine montra sa main dénudée de toute alliance. Peut-être que ça allait détendre un peu sa cliente, et rassurer son amie charismatique. Un rire franc lui échappa d'ailleurs en entendant la déclaration enflammée de cette dernière. Cette séance s'avérait pleine de promesses !

-On peut toujours s'arranger si tu veux passer entre mes mains, mais on s'occupe d'abord de la merveilleuse muse ici présente..

En offrant un clin d'oeil coquin à l'accompagnatrice, la kalosienne savait qu'elle entrait dans son jeu, et pourquoi pas ? Reprenant un air un peu plus professionnel, le tatoueuse guida ses clientes dans la salle dédiée. Bien qu'elle ait déjà tout préparé, elle prit le temps de tout redésinfecter et d'ouvrir le matériel à usage unique devant elles pour les rassurer.

-C'est l'heure de se déshabiller mademoiselle, on va poser les décalc’ déjà pour voir le placement..Prêtes ?

Un sourire doux accompagnait le dernier mot, certes, seule l'une des deux allait passer sous l'aiguille, mais instaurer une ambiance détendue, propice à la confiance et au bien être était important avant quelque chose d'aussi important, long et douloureux. Dans le doute, la rouquine avait même préparé de quoi grignoter et boire si en cours de route l'une d'elles se sentait mal et voulait faire une pause.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Lun 1 Oct - 13:22
Hoani jeta un petit regard amusé en direction de Jun, celle-ci se contentant de hausser les épaules, affichant un air faussement surpris . Oui. Elle lui avait déjà dit. C’était juste assez drôle de voir la mine boudeuse de la tatoueuse, mais ça, cela restera un secret. Néanmoins, la blonde afficha un petit air surpris quand Hellenna rentra clairement dans le jeu de la native d’Alola.

Vous ne savez pas dans quoi vous vous embarquez...


Pour ma part, je garantie un agréable voyage.


Jun roula les yeux en guise d’exaspération, avant d’empiéter le pas de la tatoueuse et d’arriver dans la salle de torture. Pardon, la salle de tatouage. La jeune femme avait beau avoir le visage impassible, elle était un peu tendue, mais c’était important pour elle ce tatouage. Elle enlève son haut, se retrouvant en soutien-gorge, puis prends une grande inspiration et expire.

Je suis avec toi.


Merci.


Par Kyogre, tes cicatrices… Est-ce que le tatouage va les recouvrir ?


Non, ce n’est pas le but. Heureusement, le dos n’est pas l’endroit où j’en ai le plus.


Je comprends.


J’ai vu des reportages sur des tatoueurs qui prenaient en compte les cicatrices dans leur oeuvre. C’était intéressant.


Ce n’est pas l’objectif non plus.


Ignorer leurs présences ne veut pas dire qu’ils sont là.


Je ne les oublie pas, ils me tiraillent de temps en temps, mais je n’ai pas envie de les mettre en avant.  


D’accord, je comprends mieux ton choix.


Bon, je pense qu’on peut dire que je suis prête, madame de Longeville.


Jun lance un clin d’oeil discret en direction d’Hoani qui cache ses lèvres amusées derrière une main discrète.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Mar 2 Oct - 9:39
Fais le du bout de mes lèvres..

Durant leur petit jeu verbal, la rouquine se mordit la lèvre inférieure dans un élan de provocation.

-C'est plus excitant d'y aller à l'aveuglette, tout savoir à l'avance ferait perdre de son charme à l'aventure..

Par tous les légendaire Lenna un peu de tenue ! Se reprenant pour être de nouveau la tatoueuse professionnelle, attrapa les fameux stencils et eu un mouvement d'arrêt en voyant la peau marquée de la blonde. D'après ce qu'elle avait compris, il s'agissait des blessures reçues en protégeant la région, c'était passé aux infos après l'attaque de la secte locale.

-Hm..Il faudrait que détache ton soutien gorge s'il te plaît, promis, je me rince pas l'oeil.

Une fois le dos complètement offert et nu, la rouquine posa les différents papiers de manière à ce que le dessin en dessous épouse parfaitement les formes de la belle. Le marque posé, elle affina certains détails au feutre, se montrant toujours douce, respectueuse.

-Jettes un oeil, si ça te plaît on peut commencer.

Un peu nerveuse maintenant, Hellenna attendait le verdict avec une certaine appréhension. À chaque fois qu'un client voyait pour la première fois sur sa peau l'esquisse du travail final, elle ne pouvait s'empêcher de stresser, certains demandaient de tout recommencer parce qu'au final ça ne leur plaisait pas, ou annulaient carrément le contrat.

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Mar 2 Oct - 14:39
Jun savait comment l’histoire entre la tatoueuse et l’actrice allait se finir. Il y allait avoir soit une perdante, soit deux gagnantes, mais pour le moment, difficile de faire les paris. Hoani réponds par un petit clin d’oeil discret avant de faire comme Lenna et de redevenir l’actrice plus ou moins sérieuse.
Puis vint la question délicate sur le topless et l’actrice intervient tout naturellement.

Elle est un peu timide, je vais l’aider.


Ton sacrifice totalement dénué d'intérêt me fait chaud au coeur.


Je ne suis pas une amie fidèle pour rien.


On peut remarquer néanmoins que Jun laissait l’actrice passer derrière son dos et détacher de façon élégante les agrafes. Jun place une main pudique sur sa poitrine, regardant Hoani qui gardait son précieux sous-vêtement, comme s’il s’agissait d’un trophée de chasse.

C’est dans ces moments-là que je suis heureuse d’être une cliente et une amie, je peux contempler la vue en toute légalité.


Je sais que tu as une tendance à avoir les mains baladeuses, tu ferais mieux de les mettre dans tes poches. Simple conseil d’amie.


Petite un : je suis dénuée de poche.


Petit deux : je sais que tu mords, mais rarement fort. Comme un petit Ponchiot qui voudrait jouer.


...


Tu es adorable quand tu affiches ta mine surprise, mon petit Ponchiot tout doux.


Jun se contente de puérilement tirer la langue en laissant Lenna poser ses drôles de feuilles. La jeune blonde affiche un air un peu surpris au contact du papier, peut-être que ses muscles se tendent jusqu’à ce qu’elle s’habitue à la matière.  La jeune fille pouvait sentir le feutre, qui était aussi doux que la caresse d’un pinceau sur sa peau.

Hellena lui donna le résultat qui fut analysé sous toutes les coutures par l’ancienne Championne. Hoani, loin d’être active, se glissa derrière le dos de la tatoueuse et posa une main tendre au niveau de la nuque de la rousse, à même la peau.

Détendez-vous jeune demoiselle. Vous devez avoir confiance en votre travail.


Et si cela ne lui plait pas et bien, il suffira de recommencer, en mieux.
Jun n’est vraiment pas une cliente difficile et sous ses airs un peu froid, c’est quelqu’un de très fidèle qui comprends que l’art n’est pas une science.


Les doigts caressent pendant quelques instants la peau avant de se retirer quand Jun s’apprête à parler.

Ce n’est pas vraiment ce que j’attendais.


Silence glaciale. L’atmopshère s’immobilise, on dirait que le temps s’est arrêté.

C’est encore mieux que ce que j’espérais.


Relâchement de pression et rire. Ce duo était aussi insupportable qu’adorable.

Jun ! Tu es vilaine.


Les Ponchiots font de petites blagues de temps en temps, rien de bien méchant.


On va pouvoir commencer.


Enfin, si vous voulez vous remettre de vos émotions avant, prenez votre temps.


J’ai une excellente technique de massage pour vous détendre.


Si si vous souhaitez en bénéficier, je suis à votre disposition…


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Mer 3 Oct - 1:47
Fais le du bout de mes lèvres..

La scène entre les deux amies fit sourire Lenna, ce que Nour pouvait lui manquait quand elle voyait ce genre de lien. Enfin, avec la jeune Amari, c'était purement platonique malgré quelques gestes ambigus échangés ici et là.

Tellement prise par ses pensées, elle ne sentit pas l'actrice se glisser dans son dos, c'est pourquoi un léger sursaut la prit en sentant une main sur sa nuque. Un léger frisson la parcourut d'ailleurs quand sa voix se fit entendre juste pour elle.

-Il me semblait qu'on avait dit “pas de vouvoiement” non ?

Un sourire en coin se dessina sur ses lèvres en lâchant ces quelques mots, avant qu'un léger soupire ne s'en échappe.

-J'ai confiance en mon travail, mais ce que moi je trouve beau peut ne pas l'être pour le client. Mon travail c'est de mettre sur papier une idée précise, sauf que je ne peux jamais être sûre d'avoir bien compris cette fameuse idée..Mais merci, c'est sympa ce que tu fais

Profitant des agréables caresses, Hellenna observait les expressions de la blonde. Que pouvait elle bien penser ? Quand enfin le verdict tomba, la pauvre tatoueuse retint son souffle, ne comprenant pas ce qui n'allait pas avec son croquis. Elle qui se faisait une joie de..VRAIMENT !?

-Tu veux ma mort en fait c'est ça ?

La kalosienne s'assit sur son siège en se faisant de l'air, l'espace d'un instant sa peau déjà pas foncée devint plus pâle..M'enfin, un rire lui échappa quand même. Elle était tombée dans le piège la tête la première.

-J'accepte le massage après la séance, j'en aurai bien besoin..Si mademoiselle Abe veut bien s'allonger sur ma table, on peut y aller.

Une fois tout le monde installé, le son du pistolet de tatouage emplit la pièce, donnant un délicieux frisson à la rouquine, tellement de bons moments l'envahissant.

-Je vais faire les contours dabord, tu me dis si ça va pas, on fera une pause. D'accord ?

Et voilà, un peu de vaseline plus tard, le premier trait vit le jour. Hellenna se montrait attentive aux signes de douleur pour laisser Jun respirer entre les passages des aiguilles vibrantes.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Mer 3 Oct - 2:43
Je n’ai guère entendu cette règle et je suis de celle qui suivent les lois quand ça leur plait.


N’espérez point dompter Hoani. C’est elle qui décide si elle se laisse apprivoiser ou non. L’actrice écoute ensuite les doutes et les angoisses de la rousse, affichant un petit sourire. Elle comprenait. Tout domaine artistique était soumis à jugement et ce que l’on pouvait penser être beau pouvait en déplaire à certain. Autant, un film ou une musique, les gens n’ont qu’à ne pas l’écouter ou le voir, autant un tatouage, vu que c’est sur la peau du client, celui-ci doit émettre des critiques plus facilement.

Au plaisir.


En tout cas, la petite blagounette de Jun avait fait mouche. Le duo avait pu voir la jeune femme littéralement se décomposer avant d’être ressuscité. En guise de réponse, la blonde se contente d’hausser les épaules avant d’émettre un léger rire également. Néanmoins, il était temps de passer à la casserole.

Quelle étrange sensation d’entendre ton nom. C’est rare.


Moi aussi, mais je pense que la tatoueuse essaye de faire passer un message.


Jun grimpe sur la table et s’allonge, le visage sérieux et déterminé. Hoani file se placer devant elle et attrape délicatement sa main droite, effectuant des petits cercles sur la paume avec son pouce. Au son du pistolet, la main de la blonde serra automatiquement celle de son amie, avant de relâcher la pression aussitôt.

Je sais que tu es quelqu’un de naturellement fière… mais tu ne dois aucune image à personne ici.


Reçu.


La blonde avait les mâchoires serrés. Elle se préparait mentalement à la douleur et ne répondit même pas quand Lenna lui donna quelques explications complémentaires. Puis vint le début de la séance. Elle avait l’impression qu’un petit Chacripan n’arrêtait pas de la griffer dans le dos. Une petite griffure, ce n’était pas méchant, mais le nombre pouvait expliquer pourquoi certains douillait vénère lors de ses séances.
La respiration de la blonde s’était intensifiée et elle serrait la main de son ami comme jamais et pourtant, pas un cri, pas une plainte. Elle ne faisait que serrer les dents en priant Rayquaza pour que ça passe.

Ma pauvre Jun… Quelle triste vision de te voir ainsi.


Ca… Ca va. T’inquiète.


Je ne te permets pas de me mentir de façon aussi éhontée !


Hé hé.


Il n'y avait vraiment que Jun pour affronter une Hoani en colère en toute tranquillité.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Mer 3 Oct - 3:35
Fais le du bout de mes lèvres..

Le répondant de Hoani fit pouffer Hellenna. Bien, ça ne serait pas drôle d'avoir quelqu'un de complètement soumis prêt à lui lécher les bottes au moins geste. Elle aimait les petites bagarres pour la dominance en somme.

La tatoueuse sentait bien sa cliente se tendre à chacun de ses coups de “crayon”, si après les dix premières minutes, c'était toujours le cas, il faudrait faire une pause. Mais normalement, l'endorphine devrait aider à rendre le moment beaucoup moins désagréable. Enfin, pour elle, la douleur liée aux tatouages n'avait rien de désagréable parce qu'au final, son corps se transformer littéralement en oeuvre d'art. Mais tout le monde ne pouvait pas penser de cette façon, la première fois était décisive, soit on en voulait plus, soit on était dégoûté à vie.

Heureusement, au file des minutes, la jeune Abe finit par se décrisper, permettant à la tatoueuse de continuer à son rythme de croisière. De temps à autre, elle levait quand même le pistolet pour observer les deux demoiselles. Surtout la native d’Alola, selon ses expressions, la rouquine savait qu'il fallait y aller plus doucement ou si au contraire ça se passait bien.

-Tu tiens le coup ? On fait une pause ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Mer 3 Oct - 6:14
C’est étrange à dire, mais on dirait que le corps est fait pour s’habituer à la douleur. Ou du moins, à une douleur pas trop intense. La nature est bien fait et au final, la blonde finit par se détendre et à serrer un peu moins souvent la main de son amie d’Alola, qui semblait elle aussi un peu se relaxer.

Comment tu te sens ?


J’ai connu mieux, j’ai connu pire.


Je veux bien te croire, tu serres moins les dents.


Jun lache un petit rire nerveux entre deux grognements de douleur étouffés et laisse son amie lui embrasser le dessus de la main, un peu comme dans ces films qui se passent au temps des chevaliers à Kalos. D’ailleurs, cette référence ne devait pas être innocente.

Tu as les lèvres douces, Hoani.


Oh, merci Jun.


Et ton parfum ? Il sent très bon, qu’est-ce que c’est ?


C’est un nouveau parfum dont je suis l’égérie. J’ai signé le contrat hier et on commence à tourner la compagne de pub le mois prochain. Tu ne dois pas connaître la marque, vu ton intérêt pour ce domaine.


Personne n’est parfait, mais je croyais que tu étais actrice ?


Il faut croire que Lumiris me voit plus dans la publicité que dans leur films.


Au fait, il s’appelle Irrésistible.


Je comprends mieux pourquoi ils t'ont choisis. Avec cette odeur, tu deviens la personnification de ton parfum.


Par Kyogre, est-ce le fait de te faire tatouer qui te rends généreuse en compliment ? Cela donne des idées pour nos futures rencontres.


Jun lâcha un rire qui avait pour but de la détendre, puis Lenna demande si elle a besoin d’une pause.

Tu as envie de me faire payer les heures supplémentaires, c’est ça ?


Jun !


Doucement l’Arcanin. Calme tes ardeurs, ce n’était qu’une plaisanterie innocente, sans arrière pensée.


De mauvais goût.


C’est ton avis.


Comme tu le souhaites Lenna. Pour le moment ça va de mon côté.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Ven 5 Oct - 2:28
Fais le du bout de mes lèvres..

Le geste de l'actrice envers l'ex championne fit sourire la tatoueuse, des souvenirs de son amour lui revenaient par flashs. En temps normal, si elle avait été seule, sûrement aurait elle fini en larmes, mais là, deux femmes exceptionnelles étaient présentes, et en travaillant, c'était un peu comme si Hellenna l'avait à ses côtés. Alors non, elle n'allait pas pleurer, elle de sentait même agréablement détendue alors que le tatouage avançait.

Enfin, la discussion attira l'attention de la rouquine, un éclair de lucidité la traversant. Non ! Comment avait elle pu passer à côté de ça ? Elles s'étaient rapidement croisées lors d'un shooting pour la marque Pidove. Si les paparazzis savaient que la grande actrice de Sinnoh, l'ex championne acier et l'héritière de Longeville se trouvaient dans la même pièce, ils se seraient emballés.

-L'endorphine rend euphorique, c'est un peu comme être sous morphine mais en cool.

Un rire franc franchit les lèvres de la kalosienne en entendant la remarque de la blonde. Elle n'avait pas sa langue dans sa poche, tant mieux.

-Il est vrai que j'apprécie votre présence, et que faire durer le moment est une agréable idée qui m'a traversé l'esprit. Ne vous chamaillez pas, je ne le prends pas mal. Du coup on continue jusqu'à que tu veuilles qu'on arrête, j'ai presque fini les contours, mais pour la couleur faudra qu'on fasse ça dans une autre séance pour que ta peau cicatrise, l'endorphine fait pas effet indéfiniment.

Son sourire amusé prouvait bien qu'elle n'était pas fâchée, après son petit speech, la tatoueuse se remit au travail. Il fallait accélérer un peu si elles voulaient finir la séance avant que ça ne redevienne douloureux et insupportable pour la championne.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Sam 6 Oct - 6:55
Je mettrais ton indélicatesse sur le compte de l’endorphine.


On t’a déjà dit que tu étais adorable lorsque tu affiches ton petit air contrarié ?


C’est que tu es trop inconsciente pour remarquer qu’il ne faut pas me mettre dans cet état, sans en payer de terrible conséquence.


Je suis prête à payer la facture quand tu veux.


Jun fait un petit clin d’oeil tandis qu’Hoani hausse les épaules, l’air à la fois contrarié et amusée.

Hellenna, on n’a qu’à faire en une fois.
Je pense que je commence à m’habituer, puis, je n’ai pas trop envie de rester dos à l’air trop longtemps. Contrairement à Hoani, dans le public je suis un plutôt pudique.


C’est un reproche ?


Pas du tout, je ne suis juste pas aussi confiante que toi sur mon physique.


Cela expliquerait le nombre faramineux de refus pour changer ta garde-robe.


Mais ne doute pas de toi, tu as un certain charme.


Puis tu es tellement investi dans les jeux de rôle, tu as pensé à une carrière au cinéma ?


Jun rougit  d’un coup. Il faut absolument que cette information reste dans ce salon et n’en sort pas.

Je t’avais dit qu’il ne fallait pas user de ma patience.


*Gloups*


Mine de rien, il ne fallait pas oublier qu’Hoani avait tout de même quelques années de plus que l’ancienne championne et que sur la joute verbale, il était difficile de la détrôner.

Et bien Helenna, si tout le monde apprécie ce moment, pourquoi ne pas se retrouver de temps en temps en dehors du cadre professionnel ?
Et si je vous invitais au plateau de tournage de la prochaine campagne de publicité auquelle je vais participer ?


Cela pourrait être sympa à faire, en effet.


Oh toi, tu vas rougir du début jusqu’à la fin.


... C’est du parfum ? C’est ça ?  


Tu ne regardes pas beaucoup la télévision, à ce que je vois.


Hoani, tu me fais peur là.


La native d’Alola lâcha un rire franc et frotta sa joue contre la paume de Jun, tandis que celle-ci affichait un air un peu paniquée.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Jeu 11 Oct - 1:56
Fais le du bout de mes lèvres..

La kalosienne sourit face à l'envie de la championne d'en finir au plus vite. Elle comprenait totalement, n'ayant pas toujours été aussi à l'aise avec son corps que maintenant. Cependant, elle ne pouvait accéder à la demande. Mine de rien, cela faisait déjà quatre bonnes heures que l'aiguille martelait la peau. Et pour les couleurs, ça prendrait bien six heures en se pressant.

-Je suis désolée, mais je peux pas tout faire en une séance, on a encore du travail pour le line et les contrastes en noir et blanc, mais pour les couleurs ça va prendre beaucoup trop de temps. Et comme je te l'ai dit, il faut que ta peau cicatrise..

La jeune femme laissa les deux amies discuter jusqu'à qu'une invitation arrive de nulle part. Heureuse de cette proposition, elle sourit de toutes ses dents, ses iris olives plongés dans ceux de l'actrice.

-Avec plaisir, mais on ne risque pas de te déranger si tu y vas pour le travail ?

Une moue amusée peignait le visage de la kalosienne. Bien sûr qu'elle savait que les proches des acteurs et mannequins pouvaient assister aux shootings et autres tournages, à condition de ne pas foutre trop le bordel.

-Ça serait quand ?

Tout en discutant, ses coups d'encre continuaient à se succéder jusqu'à ce qu'enfin, la dernière ligne du contour soit terminée. Ses yeux parcouraient avec sérieux pour s'assurer que tout était comme prévu, voir mieux. Satisfaite, elle nettoya pour de bon l'encre restante avant d'appliquer une bonne couche de vaseline sur la peau rougie et boursouflée.

-On a finit pour aujourd'hui ! Vas voir ce que ça donne, avec les couleurs ça va être le feu !

Oui, c'était bien de la fierté qu'on sentait dans la voix de la rouquine. Enfin, elle prit le temps de s'étirer longuement, son corps craquant en se détendant, sa chemise glissa ensuite sur ses avants bras, dévoilant pour de bon sa peau couverte de parfaites imperfections. Comme ça, la jeune femme arborait une aura proche de celle d'après sexe, des mèches folles encadrant son visage légèrement rougit par l'excitation et la satisfaction de voir une aussi belle pièce sur un aussi joli corps.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Ven 12 Oct - 8:48
Jun savait qu’elle allait avoir droit à deux séances. Elles en avaient discuté auparavant, mais bon, elle avait tenté une négociation post-contrat qui s’est soldé par un échec. C’est pas grave. C’était toujours la première fois qui était compliqué.

Mais c’est vrai que sa peau commençait à légèrement la brûler, comme si elle avait pris un très méchant coup de soleil. Elle allait probablement rester dans un bain d’eau froide tout le reste de la journée.

Oh, ne me fais pas ce petit visage boudeur.


Je ne me fais pas de soucis concernant votre présence sur le plateau. Et je dois avouer qu’avoir un peu de support moral ne peux me faire que du bien.
Au pire, je me ferais traiter de diva. C’est censé être une insulte, mais je le prends comme un compliment.


Une femme qui impose ses choix ? Mais c’est de l’hystérie non ?


Il paraît.


Les deux femmes se mettent à rire. Il y avait encore des gens qui avaient du mal avec des femmes aux caractères un peu fort. Et plus on s’approche de la célébrité, plus la critique était récurrente.

Dans deux semaines. Mais si cela ne vous dérange pas, je vous communiquerais l’adresse au derniers moment.
Il y a certains habitants de Sinnoh qui me connaissent un peu trop bien à Lumiris et ils sont… un peu insistant et plutôt douée dans l’accès à des informations censée être confidentiel.


Je t’emmènerais Lenna, ne t’inquiète pas.


Un dernier coup de pinceau et la tatoueuse déclare que la séance était fini. Jun n’a même pas le temps de relever qu’Hoani est déjà debout.

Permettez que je regarde la marchandise.



Et contrairement à ce qu’on pouvait penser dans le contexte, Hoani était scandaleusement en train de relooker la tatoueuse. Tellement qu’elle se pinçait les lèvres d’excitation avant de faire mine de rien et de revenir sur le dos de Jun et d’être réellement éblouis par le résultat.

Incroyable ! C’est magnifique !



La blonde se lève et s’approche d’un miroir. Puis sourit. Difficile d’imaginer qu’il n’y avait rien sur cette peau à la base. Et mine de rien, le résultat était bien là.  

C’est superbe. J’ai limite hâte de revenir pour la couleur, même si je ne cache pas que ça pique un peu actuellement.


Peut-être que tu devrais prendre un médicament.


Je sais pas. Des conseils Lenna ?


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Mar 16 Oct - 4:05
Fais le du bout de mes lèvres..

Hellenna se joignit aux rires des deux femmes, fallait croire que c’était vraiment partout comme ça. Un flot de souvenirs la frappa de nouveau, ses premiers shootings où elle était timide et osait à peine respirer, jusqu’aux plus récents où se mettre en sous-vêtements n’était qu’une formalité et taquiner le photographe en faisant la grimace. On passera sous silence la fois où ses amis avaient trouvé ça drôle de faire une bataille de nourriture, l’équipe avait frôlé la syncope, même si au final, ça avait bien rendu.

-Je m’arrangerai pour être libre, ça promet d’être..Excitant.

Sentant le regard de la native d’Alola sur elle, la rouquine lui offrit un clin d’oeil malicieux avant de reposer son regard sur son travail. Sans aucun doute, les critiques positives lui faisait un bien fou, comme si toute la fatigue et les membres ankylosés par des positions inconfortables ne comptaient plus. Comme si elle se sentait revivre tout simplement.

-Pour ça, rien à faire. Juste tenir l'entièreté du tatouage propre avec un savon sans parfum, mettre une bonne couche de crème grasse pour aider à garder la peau hydratée..

La kalosienne continua ses consignes en se glissant dans le dos de l’ancienne championne pour lui mettre une couche bien épaisse de crème et du célophane pour éviter que le sang et la graisse ne tâchent les vêtements. Elle termina d’ailleurs avec un sourire en coin.

-Oh, une dernière chose, pas de soutien-gorge tant que tout n’est pas complètement cicatrisé, rien qui colle à la peau. Elle a besoin de tout l’amour et de tout l’attention que tu peux lui donner. De l’eau chaude peut aider aussi, mais pas directement sur le tatouage, de façon générale, garder la peau hydratée pour qu'elle guérisse plus vite et que ça tire moins.

Ses iris couleur olive glissèrent ensuite vers Hoani, une lueur amusée y brillant.

-Je suis sûre que la charmante demoiselle que voici se portera volontaire pour surveiller que les soins se passent bien, et que tout guérisse correctement. Je compte sur vous pour m’appeler en cas de soucis, d’accord ?

Bien, maintenant que le travail était terminé, Hellenna se mit à ranger rapidement le matériel, lâchant l’air de rien, une invitation.

-On peut aller manger un bout si vous voulez ? J’habite juste à côté, ça serait sans doute moins pénible que le restaurant pour notre amie fraîchement tatouée.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Mar 16 Oct - 13:45
Hoani affiche un sourire satisfait et Jun sentit qu’elle n’était peut-être pas la si bienvenue à ce qui ressemblait de plus en plus à un rendez-vous déguisé. Mais redevenons sérieux quelques instants. Les deux femmes écoutèrent les conseils de la tatoueuse. Élégamment, Hoani attrapa dans le sac de Jun un bloc-note et commença à tout noter. Elle savait que la blonde avait une mémoire de Magicarpe dans un bocal. Et de toute façon, elle était occupée à faire de drôle de grimace en sentant de la graisse sur son dos, ainsi que du Cellophane.

Je veux bien accomplir cette difficile tâche, mais il me faudrait pour cela votre numéro d’urgence.


Jun attrapa son haut et le remis, en admirant néanmoins la façon assez bien amenée d’Hoani pour obtenir un numéro de téléphone privé.De toute façon, leur manière de séduction était radicalement opposés. La blonde était d’une franchise insolente tandis qu’Hoani était d’une subtilité déconcertante. Et pour peu qu’on rentre dans son jeu… Difficile de s’en défaire.
Soudain, la tatoueuse propose de manger un morceau chez elle.

En vrai, j’ai aucune intention de tenir la chandelle pendant tout un repas, même en ayant le dos en feu. Que ce soit chez vous ou dans un restaurant. Même si j’avais une sacré envie de Merguez.


Tu n’étais pas plutôt Surimi ?


Coupons la poire en deux, on aime toutes les deux le Reblochon. Enfin bref, je ne serais pas des vôtres je pense.


Tu vois le mal partout. Les intentions sont innocentes.


A d’autres ! Mais si vous voulez, je te la laisse Lenna et vous pourrez faire plus ample connaissances.


J’ai l’impression qu’il y a un bon feeling entre vous.  


Hoani semble rougir légèrement avant de secouer la tête pour que cette émotion passagère se voient à peine.

Nous allons devoir décliner, je n’ai pas trop envie que Jun se balade avec le dos en compote.


Peut-être une prochaine fois ?


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Mer 17 Oct - 3:19
Fais le du bout de mes lèvres..

Avec une moue amusée, Hellenna appréciait les méthodes détournées que la jeune femme utilisaient, mais aussi les phrases beaucoup moins subtiles.

-Je vous donne tout ça quand j’ai fini de ranger.

D’une oreille distraite, elle ne put s’empêcher d’entendre la conversation de ses clientes, et de lâcher un rire franc à la dernière remarque de Jun, la franchise était une qualité très appréciable. Finalement, la rouquine mangerait seule, mais ça ne voulait pas dire qu’elle ne tenterait rien plus tard.

-Une prochaine fois, oui, mais pour l’instant, pensez à manger et vous reposer, toutes les deux, d’accord ?

Invitant les deux célébrités à l’avant du salon pour pouvoir leur donner à chacune une carte avec ses coordonnées, la kalosienne ne put s’empêcher de frôler les doigts de l’actrice au passage. Ce simple contact avait pour but de la déstabiliser, elle était comme ça, incapable de résister à la tentation de voir une possible compagne perdre ses moyens. Cependant, quand son regard olive se planta dans les cristaux de Hoani, elle fut prise à son propre piège, un long frisson venant mordre sa peau. Finalement, un sourire en coin lui échappa, ça promettait !

-Je vous ai laissé mon adresse et mon numéro personnel, même si ya pas de soucis vous pouvez me contacter, histoire qu’on aille boire un verre ou quelque chose du genre.

Malgré le clin d’oeil complice et le grand sourire pendu à ses lèvres, on pouvait sentir une pointe de contrariété. Elle aurait vraiment aimé manger avec quelqu’un parlant sa langue, bien que sa Bulbizarre compte énormément à ses yeux, le contact humain lui manquait. Ses relations ici n’étaient que professionnelles, et rarement, tournées vers le plaisir de la chaire. Homme, femme, qu’importe tant que le plaisir de l’instant était mutuel.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Mer 17 Oct - 13:58
Hoani lança un petit clin d’oeil en direction de Jun qui baissait la tête, en signe de respect pour la technique qui avait plutôt bien marché pour obtenir LE numéro de Lenna. De toute façon, Jun était plutôt du genre frontale en mode “Ingrid, est-ce que tu baiz ce soir ?” et advienne que pourra. Toutes les phases romantiques passaient souvent à la trappe.

Elles passent donc dans l’avant du salon et reçoivent une carte. L’originaire d’Alola frissonne au contact “maladroit” de la Kalosienne et rougit de plus belle. La pauvre était décidément en train de perdre cette partie de séduction. Pourtant, c’était elle qui avait engagé la première ! Néanmoins, prise à son propre piège (aucune originalitay désolay), Lenna semblait également troubler.

Pendant ce temps, Jun poussa un soupir, se disant qu’elle avait peut-être été un peu Ecremeuh sur le coup. Elle se gratte la nuque puis annonça tranquillement.

Excusez-moi, je crois que j’ai oublié mon soutien-gorge dans la salle de tatouage. Ne vous dérangez pas, je connais le chemin.


Cela prouve que tu n’as pas l’habitude d’en porter.


Je plaide coupable.


Hop, Jun disparaît dans la salle de torture (pardon, la salle de tatouage). Le moment fatidique tant redoutés : seul avec une possible conquête. Hoani lance un petit sourire en direction de Lenna en haussant les épaules et remet rapidement une mèche de cheveux.

Dooonc…


Un sourire malicieux s’affiche soudain, Hoani passe à l’offensive. Elle fait appel à son aura pleins de charme et s’avance, fougueuse, en direction de la tatoueuse. Elle pose une main délicate sur le ventre de la rousse, la poussant gentiment jusqu'à un mur puis colle ses lèvres aux creux de son oreille.

Vous êtes libres ce soir ?


Son doigt dessine des cercles sur le t-shirt. Quitte ou double cette fois pour Hoani, mais l’actrice n’était pas du genre à parier quand elle sent que les choses ne sont pas en sa faveur. Et là, tout au long de la séance, elle avait sentit des réponses plutôt positives à ses attentes.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Jeu 18 Oct - 11:35
Fais le du bout de mes lèvres..

Quand Jun quitta la pièce en utilisant son soutien-gorge oublié en guise d’excuse, Hellenna sentit que le jeu allait vraiment commencer. Et quelle surprise de ne pas avoir le premier tour, mordant son sourire, elle laissa ses mains glisser vers le corps de l’actrice, regrettant sincèrement la présence de vêtements, la distance entre elles deux étant à présent nulle. Ses doigts fins remontèrent le long de son bras jusqu’à sa nuque pour doucement attraper la superbe chevelure disciplinée et douce. Tirant légèrement afin de la forcer à lever la tête, la rouquine plongea sur cette gorge offerte, la caressant de ses lèvres avant de lâcher d’une voix chaude, sûre d’elle.

-19 heures ce soir ? Restaurant, on boit un verre et on fait plus ample connaissance.

Aucun doute, juste avec ce contact, ce parfum, cette voix, ces mimiques, la native d’Alola avait titillé les hormones de la kalosienne. L’achimie entre leur corps pourrait faire flamber le salon tout entier. N’y tenant plus, et voulant offrir un aperçu de la soirée, Hellenna se mit sur la pointe des pieds, ses bras s’enroulant autour du cou d’Hoani, leurs lèvres séparées par quelques millimètres uniquement. Un air de défis pétillant dans son regard, qui allait céder la première ? Si l’on se fiait aux bruits de pas, Jun devait sûrement avoir trouvé le dit soutien gorge, leur tête à tête allait donc se terminer, mais la rouquine ne bougeait pas, scrutant les expressions traversant ce si beau visage.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Ven 19 Oct - 6:16
Hoani fut agréablement étonnée que, malgré son assaut surprise, Hellenna avait suffisamment de répondant pour ne pas se laisser faire.  Elle lâcha même un petit soupir lorsqu’elle redresse la tête et qu’on l’assaille de baiser chaud sur sa gorge. Que de chaleureuse attention.

C’est parfait. Je viendrais vous chercher.


Plus grande, Hoani s’amuse à regarder Hellenna se mettre sur la pointe des pied pour que ses bras entourent son cou, puis elle s’amuse avec la proximité de leurs lèvres. La main qui se baladait sur le ventre de la demoiselle remonta lentement et vint s’intercaler entre les deux bouches.

Jamais à la première rencontre.


Elle voulait jouer ? Alors elles joueront. Tous ce qu’elle aura droit cette fois, c’est un gentil baiser sur le front. Un moyen plutôt gentil d’affirmer sa supériorité pour le moment, d’avoir le dernier mot pour l’instant.
Jun était adossée contre un mur, les bras croisés et attendant probablement que ça se finisse.

Tout ça pour ça.


Tu ne connaîtras jamais le sens du mot “subtilité”.


Peut-être, mais je connais celui de la phrase “Tu me dois un très gros service ma petite Hoani.”


Je dois admettre que ma dette est assez élevée avec cette histoire .


Bon, je te laisse là où j’embarque Hellenna dans la limousine également ?


Hoani remarque à peine qu’elle était encore un peu proche de la tatoueuse. Gentiment, elle recule en rougissant. Il y avait quelque chose en plus avec la rousse. Hoani avait l’habitude de mener la danse en déployant son aura charismatique pour impressionner, c’est rare qu’on lui résiste aussi longtemps.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-card
Origine : Kalos
Groupe : Météore
Messages : 139
Stardust : 429
Ven 19 Oct - 10:16
Fais le du bout de mes lèvres..

Un mélange de surprise et d’amusement traversa le regard de la rouquine en constatant que l’actrice n’allait pas bêtement tomber dans ses bras, une pointe de frustration la traversant cependant. Par Arceus, si ce soir elle ne goûtait pas à ce sublime fruit, les gens subiraient sa mauvaise humeur pendant un moment.

-Sage décision. J’espère que tu le seras un peu moins ce soir.

Ses iris brillaient de malice, malgré le baiser rapide et étrangement doux qui tortura son orgueil, Hellenna ne perdait pas son air provocateur. Elle pouvait bien perdre cette bataille, la guerre ne faisait que commencer après tout. Un rire lui échappa cependant à la remarque de Jun, la pauvre devait être fatiguée de voir son amie fricoter ainsi sous ses yeux.

-Désolée Jun, on en perd nos bonnes manières. On garde contact, oublie pas, si tu as la moindre question, tu m’appelles.

Décidément pas prête à rompre le contact aussi brutalement, la kalosienne s’approcha dangereusement de la violette, lui sussurant chaudement à l’oreille, faisant bien attention à éviter le contact physique malgré l’attraction indécente entre elles.

-A ce soir, Hoani.

Puis, Lenna s’éloigna l’air de rien, un sourire en coin montrant qu’elle était fière d’elle. On passera sous silence sa peau frissonnante, ses joues rosies par la tension qui faisait battre son coeur à un rythme effréné. Après un dernier au revoir, ses pas la menèrent à la salle de repos où un long soupir lui échappa, la pression retombant. Cette femme lui coupait littéralement le souffle, c’en était ridicule.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : card
Origine : Hoenn
Messages : 134
Stardust : 417
Ven 19 Oct - 15:59
Jun fait un petit signe de la tête. Au moindre bobo, promis, elle donne un coup de fil. Enfin, visiblement pas ce soir puisque la tatoueuse allait être occupée avec Hoani. Comment ? Tout dépendra du rendez-vous, mais ça promettait d’être chaud bouillant.
Et une dernière offensive pour la route ! Hoani recule, surprise et pense même entendre les battements de son coeur au simple murmure. Il lui fallut tout de même quelques secondes pour reprendre un peu contenance, même si elle aurait juré avoir le souffle coupé en voyant la kalosienne repartir comme si tout était normal.
Les deux jeunes femmes sortent finalement du salon de tatouage et attend tranquillement leur voiture

Hoani ?


Oui ?


Qui a gagné cette fois ?



Match nul.


Est-ce qu’on peut parler de revanche quand il n’y a pas de gagnant ?



On appelle ça, une partie remise.


Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Tatoue moi sur ton coeur [TERMINE]
» [UPTOBOX] Le Tatoué [DVDRiP]
» tatoue moi sur ton corps (gia)
» Le Scorpion Bleu: Edell Aoi
» Tatoue-moi | Ft. Lee Su Ah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération