Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Contre vents et marées (et surtout un désert ) [pv Eka]
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 234
Stardust : 592
Mer 10 Oct - 7:26


Contre vents et marées


Eka



J'avoue que ce grand manoir en marge du village ne donnait pas particulièrement envie d'y entrer. Un style gothique affiché de manoir hanté, non la vérité c'est qu'il était vraiment hanté par les nombreux pokemon spectre qui se pavanaient autour, embellissant le paysage d'une brume glauque au charme envoûtant. Pourtant en arrachant je tirais une de ses tronches face à ce pauvre Cheshire venu m'ouvrir pour que je puisse rencontrer la personne la plus populaire du coin, la résidente du manoir éet championne de type spectre de Lumiris : Ekaterina. Mais laissez moi vous racontez pourquoi je suis ici. Le calvaire à commencer il y a quelques jours, lorsque j'ai décidé d'accéder aux envies de puissance de Chapo. Je ne pouvait nié que depuis sa récente évolution ma nenupiot avait changer de jalouse est possessive elle s'était apaisé comme si sa toute nouvelle puissance l'avais libéré d'un poids insoupçonné. Frêle et fragile peut-être s'imaginait elle être inutile et encombrante... Ça pouvait expliquer son caractère d'antan, et celui de maintenant qui était plus doux et protecteur ! Donc comme je disais je savais qu'il existait encore une évolution possible pour elle, une évolution qui la comblerait, mais pour ça il me fallait une pierre eau !

C'est avec un peu de réticence, que je me suis reconnectés au réseau Dusk, chose que je n'aurait osé faire il y a quelque temps alors que je m'en déconnectais pour revenir au véritable monde. Je savais qu'il y avait des blog spécialisés fait par les Eclipses et de nombreux revendeur de pierre en tout genre. L'histoire c'est qu'il y avait beaucoup d'arnaqueur dans le lot. Alors j'ai chercher en un clic le revendeur le plus sûr et je suis tomber sur elle ! Une championne d'arène... A ce niveau si elle me refilait de la merde j'aurais au moins de quoi me plaindre.

-Bonjour, j'aimerais faire affaire avec vous. La pierre eau que vous vendez est-elle toujours d'actualité ? Si c'est le cas je saute dans le premier bus et on se retrouve au Velvet, ça vous va ?

Voilà le message qui venait d'arriver dans tes mp Eka, mais rien n'est aussi simple que ça n'est-ce pas ?



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card | journal | boutique
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 2016
Stardust : 6937
Mer 10 Oct - 10:14

Contre vents et marées
ft Alaric
 

Ekaterina était assise au fond de son confortable canapé, un bouquin dans les mains, les sourcils légèrement froncés. C'était un livre sur les premiers mois chez les bébés et la jeune femme s'y donnait de toute son âme pour tâcher de tout bien retenir, encore un peu terrifiée à l'idée de tout rater et de blesser les deux petits bouts qui viendraient bientôt. Fort heureusement l'adorable Ptiravi offerte par Kei était dévouée et surtout, désireuse d'apprendre elle aussi. Elle avait très vite apprit à comprendre le langage humain et déjà, elle écoutait avec attention ce que l'infirmière d'Ekaterina lui expliquait ; c'était tout bonnement adorable. Enfin ! Ekaterina était donc absorbée par sa lecture quand elle vit du coin de l'oeil Cheschire se diriger vers les lourdes portes du manoir ; le borgne ouvrit les portes et un vent frais s'engouffra au sein des lieux.

« Oh, Ptiravi, tu vas me chercher la Pierre Eau ? Je crois que c'est pour elle. »

Heureuse de pouvoir rendre service, Ptiravi sauta du canapé et partit en se dandinant vers un coin du salon. Malheureusement, à peine s'apprêtait-elle à poser la patte sur la pierre aux couleurs aquatiques qu'elle poussa un cri de surprise ; un Magirêve venait de la lui piquer ! Ekaterina n'y avait pas fait attention, occupée à rejoindre Cheschire à la porte.

« Bonjour. Monsieur Onde, je crois ? Bienvenue ici, je vais vous-... Oh, madame Snyder est déjà là. »

Le blond eut un petit sourire tandis qu'il s'écartait un peu pour laisser de la place à la future mère. Cette dernière posa ses fines mains sur ses hanches, offrant un petit sourire avenant à Alaric tandis que derrière elle, une silhouette se dessina. Un immense Félinferno fit son apparition juste derrière sa dresseuse, son regard sombre était camouflé derrière des lunettes de soleil - oui, même en intérieur - et il avait croisé ses bras musculeux, vêtu de son costume habituel. Un véritable garde du corps, celui-là.

« Bonjour à vous monsieur Onde, entrez, il fait froid dehors. Vous désirez boire quelque chose de chaud ? »

Proposa la championne des lieux en s'écartant de devant la porte, imitée par Félinferno qui posa deux doigts sur l'une des branches de ses lunettes, abaissant un peu ces-dernières pour toiser Alaric d'un air suspicieux.

**

C'était en pleine préparation d'un gâteau aux côtés de Cheshire et Ténéfix que la jeune femme avait entendu son portable vibrer. Soucieuse de vérifier si ce n'était rien de grave, la future mère avait lavé ses mains avant d'attraper l'appareil, constatant que c'était une demande pour une Pierre Eau qu'elle possédait. Cependant... Eh bien se rendre à Mirawen juste pour cela, il fallait avouer que ça l'ennuyait beaucoup.

« Bonjour M. Onde. Oui elle est toujours d'actualité cependant j'habite au Village Kishika et je dois avouer que me rendre jusqu'à Mirawen serait contraignant pour moi. Avez-vous la possibilité de venir à Kishika ? Mon arène se trouve non loin du village, je vous y accueillerais avec plaisir, c'est également mon lieu de résidence.
Ekaterina.»







Dernière édition par Ekaterina G. Snyder le Dim 14 Oct - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 234
Stardust : 592
Mer 10 Oct - 13:36


Contre vents et marées


Eka



Décoiffé par ma cavale insoutenable pour arriver au rendez vous à l'heure, je soufflais un instant ne remarquant même pas que Chapo un peu derrière moi semblait chasser un magireve. Le pokemon ne semblait pas ravi que l'on entre comme dans un moulin dans son territoire. Oui il considérait que le manoir et ses alentours comme sa demeure. Il tournait la tête, il y avait déjà trop de monde dans ses quartiers, il grommela un peu puis se dirigeant vers le manoir il s'y réfugia, traversant un mur.
Il atterrit alors dans le salon où un petit pokemon rose semblait vouloir prendre une pierre... Non jamais. C'était sa maison et donc sa pierre ! Namého ils se prenait pour qui tous là à le piller calmement et entrer chez lui sans respect. Pauvre Magireve il ne savait pas que c'est lui qui était dans l'erreur. La vérité, c'est que le pokemon c'était éloigné trop loin du manoir qu'il hantait lors de ses dernières vacances, et du coup il avait perdu son chemin en voulant retrouver sa demeure mais il avait atterrit ici, persuadé que cette demeure était la sienne ! Il faut dire que tous les manoirs hanté se ressemble n'est-ce pas ? Pourtant même pour lui quelque chose n'allait pas. Dans ses souvenir il n'avait pas une pierre comme ça et aucun de ses petits protégés ne semblaient dans les parages. Ignorant le ptiravi, le spectre volait lentement en fixant la pierre.

Sur le pas de la porte, le majordome était venu m'accueillir, avant de céder sa place à une femme, le vendre gonflé par un heureux événement. Enfin je suppose, mais je préfère ne rien dire au cas où la grossesse serait un excès de graisse. Je la fixe, et elle fait de même. Ma chevelure est hérissé et en vrac, mes cernes son plus noir que jamais, mes vêtements froissés et plein de sable, mes lunettes de soleil de travers et mon front, comme tout mon corps d'ailleurs est recouvert de sueur.  Bah quoi j'avais couru en plus de m'être perdu dans le désert d'Héresis. Vaste histoire qu'est celle de ma dégaine en ce jour. Mon regard finis par se glisser vers la grande silhouette caché dans le dos de la femme. Un garde du corps ? Non plus impressionnant encore ! Ce n'est évidement pas un garde du corps humain mais un immense pokemon qui me jugeais de son regard. J'avais du mal à reconnaître qu'elle genre d'espérer se cachait derrière ce costume et ces lunettes. Pourtant j'eus bien un réflexe devant la tentative d'intimidation du pokemon. Je me retournais, avant d'appeler :

-Bonjour mademoiselle ! Chapo viens dire bonjour ! Ma-madame à quelque chose pour t-t-t-toi, t-tu sais je t'en ai parlé... Pour que t-t-tu tu de-deviennes une grande Ludicolo !

Je dis des grands signes à mon pokemon, qui était maintenant beaucoup moins jalouse qu'à ses débuts et heureusement sinon Eka se serait mangé une balayette et fa aurait été l'apocalypse ! Pour le coup elle fut très gentille dansant un peu pour se présenter. Elle était contente il faut dire de pouvoir évoluer et devenir plus forte. Je fais un peut sourire à la championne en ajoutant :

-V-v-vous avez de la chance je c-c-crois qu'elle vous aime bien ! J'ai co-connu des ma-ma-malheureux pour qui ce ne fut pa-pas le cas. Mais elle s'améliore, elle est de-de-de moins en moins jalouse ! En plus aujourd'hui elle est con-contente puisqu'elle va é-é-évoluer ! Sinon dé-désolé pour le retard comme vous le savez j'ai eu quelques com-complications en chemin ! Au con-contraire j'ai tellement cou-couru que j'ai trop chaud si vous avez quelques cho-chose de frais et un peu d'eau pour Chapo ça serait pa-pa-parfait !

J'époussette un peu mes vêtements pour virer les grains de sable récalcitrant de ce désert incandescent. Avant de suivre la femme à l'intérieur en essayant de me recoiffer vite fait pour ne pas ressembler à un clochard pris de grâce par la princesse spectrale. Maintenant je comprenais pourquoi elle avait préfère que ce soit moi qui vienne, une femme enceinte traversant le désert j'avoue que j'aurais culpabilisé !

***

Après avoir reçut son message j'avais simplement répondu par l'affirmative avant de chercher une compagnie de transport qui faisait le voyage de Sunrya jusqu'à kinshika. Une seule chose un bus. Une seule horaire par jour. Pourquoi donc ? À cause des nomade d'Heresis et leur foutu désert. Et vous savez la meilleur ? J'avais mal compris en fait, le bus n'allait que jusqu'à Heresis, le reste du trajet la traversée aride dans le sable chaud ne pouvait se faire qu'à dos de Camerupt, guidé par un natif du coin qui connaissait le désert comme sa poche :

-Bon bah je suis posé sur un Camerupt... Grow Le bus va pas jusqu'à Kinshika... Il fait chaud Jpp ! Go traversé le désert ! je pense que je vais être en retard... Harold

Ok ça servait presque à rien, mais fallait bien la prévenir, et depuis les sms de Bobbi j'avais presque reprit mes mauvaises habitudes d'addict au messages inutiles. Sacré Bobbi !




©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card | journal | boutique
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 2016
Stardust : 6937
Dim 14 Oct - 15:58

Contre vents et marées
ft Alaric
 

« Bonjour Chapo. »

Fit la championne des lieux dans un petit sourire, observant la Lombre qui semblait bien joyeuse. Le Pokémon doté du type Plante et Eau dansa un peu et Ekaterina comprit qu'elle semblait terriblement heureuse d'avoir l'opportunité d'évoluer. Derrière, Félinferno plissa un peu ses prunelles, méfiant.

« Eh bien je suis bien contente de pouvoir contribuer à cela. » Répliqua la jeune femme par politesse avant d'observer un peu mieux la dégaine du dénommé Alaric. Oups, en effet, il ne semblait pas... Au top. « On a tous ce qu'il faut ici, vous aurez quelque chose de frais ! Cheschire, tu veux bien aller nous prendre... hm.. du thé glacé ? »

Elle jeta un coup d'oeil pour voir l'approbation - ou non  - d'Alaric puis remercia le blond borgne qui referma la porte derrière eux et hocha la tête dans un fin sourire, disparaissant en direction de la cuisine, accompagné par une petite Ténéfix ricanante. Ekaterina se dirigea en direction du grand salon où une immense bibliothèque se trouvait, on pouvait également y voir une cheminée, une télé assez grande, un grand canapé et deux fauteuils, une table basse également. Les lieux étaient impeccables et bien rangés. La jeune femme balaya les lieux du regard, fronçant un peu ses sourcils.

« Ptiravi, tu as récupéré la pierre Eau ? »

Le petit Pokémon avait un air un peu penaud, s'approchant de sa dresseuse. Elle tenta alors de s'expliquer, faisant de grands gestes, mimant le Magirêve et refaisant toute la scène plus ou moins précisément.

« Un Magirêve ? Étrange, nous n'avons pas de tels compagnons ici. » Elle se tourna vers Alaric. « Je crains qu'on ait besoin de faire main basse sur un Magirêve ayant piqué votre pierre ! Ne vous inquiétez pas, ce sera rapide. Noctunoir ? Mon grand, on doit trouver un Magirêve et une pierre eau, accompagne-nous. »

Au même instant, Cheschire arrivait avec un petit plateau ; boissons fraîches et petits gâteries sur un élégant plateau.

***

Un livre entre les mains, la jeune femme avait déposé son portable à ses côtés, plongée dans sa lecture depuis quelques minutes. Ekaterina sentit la vibration contre sa cuisse et elle dériva lentement son attention vers son écran allumé, lisant le message, l'air neutre.

« Monsieur Onde,
Aucun soucis, je vous attends chez moi, bonne traversée de notre beau désert.
Ekaterina.»


Certes, le "monsieur Onde" en faisait peut-être beaucoup mais la jeune femme avait ce côté un peu robotique, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 234
Stardust : 592
Dim 14 Oct - 19:49


Contre vents et marées


Eka



Un thé glacé ? Oui c'était une belle proposition de la part de la futur mère. Avec ça je serais sûr de me rafraîchir un peu en plus de me désaltérer. Sous l'invitation de la femme je fais un pas dans la maison avant de la suivre jusqu'au salon. Honnêtement, cet intérieur était loin de ressembler à ce qu'on se serait imaginer de la part d'une championne du type spectre habitant dans un immense manoir. L'influence du cinéma je présume... Dans les films tous les grands manoirs de ce genre sont hanté et dans un état insalubre. Ici, bien que les pokemon spectre soient légion et se promènent librement dans le manoir, la demeure, bien qu'immense est impeccablement rangé. Aucun livre au sol, aucune poussière sur cette bibliothèque bien fourni, juste un beau salon lumineux, chaleureux et harmonieux. Même le majordome, borgne de surcroît, semblait sortit tout droit de ces clichés que le cinéma d'épouvante avait répandu, mais en soit ce fameux Cheschire, était affable au possible et très serviable. Il disparu en cuisine après avoir fermé la porte derrière mon pokemon. J'avais pris un peu d'avance sur Chapo pour admirer l'architecture et la décoration de cette demeure et arène.

Dans le salon, un petit pokemon rose, semblait nous attendre, un peu perdu. La voix de la championne sembla la sortir de sa confusion, et dès lors elle se dirigea vers sa dresseuse, pour lui mimer en panique une scène qui c'était déroulé en notre absence. Sa petite voix aigu toute mignonne et ses gestes enfantins, ferait de nous des monstres si nous  nous énervions à son égard. Je ne pouvais pas lui en vouloir d'avoir perdu la pierre, non pire que ça... Manifestement de s'être fait voler la pierre eau ! Non mais regardez le ptiravi et les larmes perlant aux bords de ses yeux ronds. Donc si je résumais bien l'histoire du bébé pokemon raconté par Eka, je venais de me faire voler la pierre par Magireve alors que je ne l'avais même pas encore  acheter ! Donc j'étais maudit... Non mais faut se le dire â un moment ! C'est pas grave en soit, on fera avec mais restons réaliste...

-M-m-merci mon-monsieur !

Finalement malgré l'urgence de la situation et le visage paniqué de Chapo qui fixait , effarée, le ptiravi comprenant que le moment de son évolution était repoussé, je m'étais installé sur le canapé en attrapant ma tasse de thé glacé et un sablé, tournant mon regard vers mon hôte alors que celle-ci s'adressait à l'un de ses pokemon tandis que je buvait une gorgée de ma boisson. Je n'était pas tellement inquiet. Parce qu'il est vrai que j'ai très peu de chance de prime abord, comme la fois où j'ai perdu Chapo dans le tram de Nemerya, mais je finis toujours par retrouver ce que la vie m'a préalablement ôter. C'était comme si le destin m'ôtait la cuillère de la bouche pour m'apprendre l'importance de la nourriture et l'ensorcellement des saveurs ! Pourtant, j'étais curieux de savoir comment ce noctunoir allait pouvoir retrouver son confrère spectre aussi facilement que la confiance d'Eka semblait le laisser croire.

-T-t-tu as l'air bien sûr de toi... Pou-pourquoi avoir choisi ce po-po-pokemon pour re-retrouver le Magireve et pas ton ga-ga-garde du corps par exemple ? Il a l'air d'avoir du flair et de la p-p-poigne p-pou-pour-pourtant, non  ?

Par contre il y en avait une qui était pressé, passant sous mes jambes pour les soulever et me forcer à bouger pour récupérer la clef de son pouvoir, la pierre qui nous libérerez tous. Mais je reste assis à manger des gâteaux, trop fatigué par la traversé du désert pour courir partout sans piste concrète.

***

C'était bien ma vaine. Figurez vous que dans le désert il n'y a pas de réseau. Mais bien sûr qu'il n'y a pas de réseau dans le désert ardent d'Heresis. La terre promise... Celle de laquelle le terrible et destructeur réseau Dusk n'a aucune influence. Pourtant aujourd'hui, et pour la première fois depuis que j'avais quitté le nid familial de Voltapolis, je redoutais ce silence radio que je cherchais tant !

Pourtant je ne manquais rien. Ekaterina ne se formalisait pas, et moi, je cumulais mon retard en essuyant une virulente tempête de sable, qui faillit bien faire sourciller le Camerupt que je chevauchais. Oui on en était là ... Moi traversant le désert pour acheter une pierre. Si ça c'était pas une métaphore de l'entraînement et du fruit de chaque travail fourni, je pouvais d'ors et déjà rentrer chez moi et pardonner à Voltapolis. Le truc c'est qu'après ça je devais continuer de courir après cette pierre. Apres le désert, le pokemon voleur, et après ?



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Par vents et marées [P.V alibaba / Eris]
» Un étrange marécage : Qu'allons nous y découvrir ?[FlashBack Berenice, Tatsou, Phoebe Bellamind, MS]
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération