Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guide dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Un café, une Apocalypse et l'addition [starring Eka]
Jericho Lazarus
Team : Dante
Daelys Bard All Knight
card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Messages : 193
Stardust : 653
Dim 14 Oct - 9:46
Ah, le dimanche... Le jour de l'ennui par excellence, où les gens restent chez eux en famille pour cuisiner, faire du bricolage ou se la couler douce. Le jour où tout le monde profite du week-end, presque tout est fermé et où il y a du Magicarpe à la plancha à midi... Bon, pour les gens normaux par contre, parce que pour moi ça colle pas. Déjà, j'ai pas le temps de m'ennuyer, plus de famille proche, suis naze en bricolage... Ah, et de toute façon j'ai pas de plancha. Et j'aime pas le Magicarpe, c'est trop fade.

...

Hum ? Qu'est ce que je fais du coup ? Bah comme d'hab' fiston, je bosse dur ! Je suis confortablement installé à la terrasse d'un petit café dans un bled paumé dont j'ai oublié le nom, au milieu d'une foule de petits vieux et vielles qui jouent aux cartes. Il est pas dégeux d'ailleurs leur caoua, je m'attendais à pire. Du genre à être condamné à prendre un thé ou une tisane à la mord-moi-le-nœud. Vindiou, j'ai cru que j'allais me faire engueuler par la tenancière quand j'ai demandé un café ! A priori, c'est un genre de tradition dans le coin le thé, mais j'allais quand même pas payer 6$ pour de l'eau chaude, faut pas déconner.

Hein ? Bien sûr que si je bosse, non mais oh ! Pourquoi tu crois que je me suis calé là ? C'est de la stratégie fiston. Finie les prêches dans les grandes villes, avec des passants au pif qui n'en ont rien à faire. Non, mon expérience à Artiesta d'il y a deux jours l'a clairement montré : il faut que je cible mon public. J'ai eu la chance de tomber sur la Championne, et directement j'ai pu touche plein de monde avec mon discours. Du coup, rebelote, aujourd'hui c'est frappe chirurgicale au menu. La cible ? Les petits vieux de la cambrousse, d'où ma présence ici. Je me suis fondu dans le décor, prenant le temps de laisser les Froussardines s'habituer à ma présence... Et hop, à la première occasion je prends la parole et leur en mets plein la vue. Si avec ça, j'arrive pas à les convaincre que l'Apocalypse approche...

D'ailleurs, la chance ne tarde pas à me sourire : le groupe de joueurs quelques tables plus loin vient de finir une manche, et leurs thés arrivent. C'est le moment ! Je me lève donc comme si de rien était, m'écarte un peu pour faire sortir Dante de sa pokéball, puis grimpe sur l'ancre spectrale qui s'élève doucement à un mètre du sol. Impossible de la rater, elle fait près de quatre mètres de haut. Et alors que les gens commencent à me pointer du doigt en chuchotant, je me racle la gorge avant de me lancer :

- "Messieurs-Dames ! Pardon de vous interrompre en ce beau dimanche, mais j'ai une annonce de la plus haute importance à faire ! L'heure est grave !"

Tu as vu ça fiston ? Ça claque hein ? Poli mais direct, frais mais hardi, ça c'est de l'entrée en matière !  J'ai toute leur attention maintenant, et les chuchotements inquiets se calment pour laisser place à l'espectatif. Expetavive ? Je sais plus, c'est pas grave.

"L'heure est bel et bien grave. Tous les signes sont là : l'Apocalypse est proche, et il nous faut agir avant qu'il ne soit trop tard ! Il nous faut agir pour sauver nos proches, nos pokémons et nos maisons de la vague de Cataclysmes qui va bientôt s'abattre sur cette terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Ekaterina G. Snyder
Team :





card : card | journal | boutique
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 2299
Stardust : 8396
Dim 14 Oct - 16:37

Un café, une apocalypse et l'addition !
ft Jericho

Après avoir passé une partie de son temps à rédiger rapports et mails, Ekaterina avait décidé de souffler un coup loin des écrits. Pas de challenger à l'horizon aujourd'hui, elle serait sûrement en paix ! La jeune femme avait quitté son bureau pour faire un peu acte de présence auprès d'Andrej, profitant d'un peu de temps avec lui avant de décider de prendre l'air. La championne des lieux avait sentit que ses enfants semblaient heureux à cette idée, s'agitant dans son ventre lorsqu'elle avait posé un pied hors du manoir. Quelques Pokéballs à sa ceinture, Ekaterina s'était éloignée en direction du village, appréciant la brise et la nature.

Son pas la mena donc à Kishika où la vie était calme et paisible, l'odeur de thé était éternellement présente, quelques enfants se couraient après ou jouaient avec des Pokémon. On voyait une poignée de personnes âgées qui discutait et ragotait devant une maison, thé à la main, tout sourires. Oui, vraiment, tout était bien calme. Cela faisait doucement sourire Ekaterina qui approcha petit à petit d'un petit café qu'elle appréciait. Elle s'installa, livre à la main, commanda un thé à la framboise. Tandis qu'elle s'apprêtait à se plonger dans sa lecture, une voix retentit. Son regard doré coula vers un vieil homme qui annonçait.... L'apocalypse ? Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de la championne Spectre et son regard se mit à luire étrangement. Elle resta silencieuse malgré les regards lancés dans sa direction, observant simplement cet homme et son Sinistrail. Quand il semblait avoir terminé ses premiers dire, elle se leva lentement et s'adossa à un pilier en bois, bras croisés.

« Eh bien, eh bien. Que de terribles présages avons-nous là. Comment pouvons-nous agir ? »

Fit-elle tranquillement, l'observant, un sourire étrange aux lèvres.



Revenir en haut Aller en bas
Jericho Lazarus
Team : Dante
Daelys Bard All Knight
card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Messages : 193
Stardust : 653
Lun 15 Oct - 16:10
Alors que je prenais une grande inspiration pour attaquer le cœur du schmilblick, une femme intervient. Et c'est qu'elle me sort me fait tellement drôle que j'avale de travers, manquant de m'étouffer. Il me faut une bonne vingtaine de secondes pour arrêter de tousser avant de la regarder, un peu sous le choc :

- "Je ... Hein ? Non mais attends, j'ai pas encore commencé le discours là fillette, tu peux pas déjà... Vindiou, tu y crois vraiment ? Je veux dire, c'est vrai ce que je dis hein, mais d'habitude..."
Comme un boxeur encore groggy après avoir reçu un coup, je finis par faire signe à Dante de redescendre , avant de me rapprocher de l'intéressée pour lui serrer la main.

"C'est ... C'est pas une blague au moins fillette ? Non parce que les plaisantins, on a pas le temps pour ça tu sais, le Second Signe de l'Apocalypse a déjà eu lieu..."

Cela dit, à part son petit sourire, elle a pas trop la tête à rigoler... Et vu qu'elle à l'air enceinte, c'est assez logique qu'elle s'inquiète en fait. Personne voudrait avoir des enfants dans un monde menacé par le Cataclysme ! Oui, ça doit être ça. Mais c'est génial ! Avec une fille du coin de mon côté, convaincre les autres devrait être beaucoup plus facile ! Sainte-barbe poilue, faut pas que je laisse passer une telle chance. Je reprends donc la parole vite fait :

"Moi c'est Jéricho. Je parcours la région pour prévenir un maximum de gens de la catastrophe à venir, mais je peux pas être partout ! La première chose, c'est de convaincre un max de gens pour faire en sorte qu'ils soient au courant et qu'ils se bougent le popotin. J'ai essayé de prévenir les scientifiques aussi, mais ça n'a pas super bien marché. Ah, et l'autre Louise là, la Championne avec le Lucario ! Elle était pas super convaincue non plus, mais plein de gens ont entendu mon discours ! "

Je reprends mon souffle un moment, presque essoufflé d'avoir débité ça à toute allure. Le hic, c'est que pour la suite je sais pas trop en fait. Je suis pas expert en construction ni survivalisme pardi ! Pour l'instant, ma mission est plutôt bloquée au stade où j'informe les gens, mais le message a du mal à passer. Et pendant ce temps, l'horloge tourne, tourne, tourne...
Revenir en haut Aller en bas
Ekaterina G. Snyder
Team :





card : card | journal | boutique
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 2299
Stardust : 8396
Dim 17 Mar - 17:21

Un café, une apocalypse et l'addition !
ft Jericho

Ekaterina retint un sourire sarcastique devant les balbutiements du vieux. Visiblement c'était plutôt rare qu'on accorde du crédit à ses mots ! En soi, elle n'en accordait pas vraiment et si elle trouvait cela amusant, elle ne comptait pas le laisser traîner ici bien longtemps. Pas question qu'il effraie le petit village paisible avec ses propos.

« Je m'en doute que ce n'est pas une blague, continuez. »

Fit-elle simplement, haussant ses épaules d'un air détaché. Elle écouta la suite des mots du vieil homme, fronçant peu à peu ses sourcils. Jéricho donc. Louise, la championne avec le Lucario ? Lise, plutôt, non ? Et plein de gens avaient entendu son discours ? Ekaterina soupira légèrement. Encore un vieil illuminé, est-ce qu'il s'était échappé de la résidence de retraités de Nemerya ? Ça arrivait, parfois. Ekaterina décroisa ses bras et se décolla du pilier de bois tandis qu'à ses côtés, Noctunoir fit lentement son apparition. Le Spectre chromatique fixa son unique prunelle sur le vieil homme.

« Je vois, je vois. Honnêtement vous troublez un peu ma tranquillité et celle de ces chers villageois. Pourquoi ne pas aller répandre la bonne parole ailleurs ? Comme, je ne sais pas, l'EHPAD de Nemerya ? Je vais les appeler, ils se feront un bonheur de venir vous chercher et vous ramener en lieu sûr où tout le monde vous écoutera avec plaisir. »

Annonça la championne des lieux en montrant son portable, un petit sourire aux lèvres. Qu'il parte donc ! Elle n'avait pas envie d'un énième illuminé dans le coin, voilà tout. Noctunoir derrière elle semblait avoir un regard lourd de sous-entendu, lévitant proche de sa dresseuse avec l'air près de faire dégager le vieux Jéricho. Non, il n'était pas le bienvenue ici.



Revenir en haut Aller en bas
Jericho Lazarus
Team : Dante
Daelys Bard All Knight
card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Messages : 193
Stardust : 653
Lun 18 Mar - 15:42
- "Hein ? L'Ipad de Nemerya ? Mais qu'est ce que j'en ai à fiche moi ? Garde ta camelote, j'ai d'autres trucs plus importants à faire que du scrabble sur une tablette. Je suis peut être à la retraite, mais j'ai un emploi du temps chargé moi Madame ! J'aurais tout le temps de m'y mettre quand je serais à l'EHPAD une fois l'Apocalypse repoussée."

...

Attends fiston... Mais c'est de ça qu'elle doit parler en fait, sinon ça colle pas des masses. Fallait le dire dès le départ aussi ! Bon, c'est ce qu'elle a fait en fait, mais chut. J'ai pas compris, donc c'était pas assez clair, fin du débat. Remarque, je comprends mieux son attitude et celle de son pokémon maintenant. Secouant la tête un moment, je finis par reprendre :

"Ah je vois, tu me prends pour un fou échappé de la maison de retraite, j'avais compris de travers."

Soupir désabusé.

"Je suppose que c'est logique, c'est à ça que je dois ressembler pour les gens. Et inutile de chercher à te convaincre que je suis pas fou, c'est précisément ce qu'un maboul ferait... Ou un sain d'esprit isolé."


Regard droit dans les yeux un instant, puis petit sourire triste.

"Tant pis, je t'en veux pas fillette... Et j'aurais au moins essayé. Tu peux ranger ton gros fantôme cyclopéen, il est pas près de me ficher la trouille et on va décarrer le plancher de toute façon. Je cherche à vous aider, pas les emmerdes... Quand ça tournera au vinaigre, rappelez-vous mes paroles. Et d'ici là... Portez-vous bien."


Les derniers mots ont été adressés aux villageois, que je regarde un par un avant de faire un signe à Dante. A pas tranquilles, on reprend notre route vers le prochain bled, la prochaine prêche, le prochain dialogue de sourd. Mais c'est pas grave, on continuera... Jusqu'à la Fin s'il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Apocalypse 45 cherche une guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération