Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Poney paniqué et oeuf poché [starring Leif]
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 338
Stardust : 771
Sam 20 Oct - 9:23
Un peu nerveux, je regarde mon téléphone portable, mais pas de nouvelle pour l'instant. Est ce que j'ai raté quelque chose ? Un problème de réseau ou je ne sais quoi ? Non pourtant, il y a bien les trois petites barres sur l'écran d’accueil, donc si j'ai bien compris c'est plutôt correct. Est ce qu'il faut que je garde le wifi activé ou quelque chose du genre ? Rhha, voilà pourquoi je ne suis pas fan de la plupart des objets technologiques, j'ai toujours l'impression d'oublier un truc ou d'être à côté de la plaque. Et encore, là il s'agit juste de mon téléphone, donc je sais me débrouiller avec. A peu près disons.

Soupir

Après, j'ai un peu d'avance aussi, donc c'est normal qu'il n'y ai encore personne au point de rendez-vous. On avait dit 14h près de la Fontaine Millobellus du parc du Doyen, à Voltapolis. Hum ? Qui ça "on" ? Et bien, c'est une longue histoire, donc autant vous faire la version courte. Idris, le Ponyta que j'ai rencontré il y a trois semaines près du volcan Eneka est disons... difficile à gérer. Au départ, je me suis dit qu'il lui faudrait simplement du temps pour d'habituer à son nouveau cadre de vie et à ma présence, mais rien n'y fait. Dès que le moindre être l'humain l'approche, il panique complètement. Quand c'est possible, il prend la fuite pour regagner une bonne dizaine de mètres en guise de marge de sécurité. Et ça, ça va encore, mais le pire est quand il se sent acculé (alors qu'il ne l'est pas du tout, soyons clair). Là, il perd complètement les pédales, et peut devenir agressif. Et comme il s'agit d'un pokémon Feu, ça peut rapidement partir en vrille...

Je pense pourtant sincèrement avoir fait les choses bien. Je lui ai laissé du temps, me suis renseigné sur ce que les pokémons de son espèce apprécient auprès de Hugo, l'infirmier du centre pokémon à deux rues de chez moi...  Vraiment, j'ai tout tenté pour le mettre à l'aise et faire en sorte qu'il se sente bien avec ma petite troupe de pokémons. Mais rien à faire, il panique toujours dès que quelqu'un s'approche de lui, à tel point que c'est moi qui craint de le faire sortir de sa pokéball à présent. Le seul pokémon qui semble s'entendre à peu près avec lui, c'est Zyl. Et l’œuf aussi, mais lui ne compte pas vraiment...

Du coup, j'ai fini par retourner voir Hugo une énième fois, mais il semblait lui aussi tomber à court d'idée. C'est lui qui m'a conseillé de regardé sur le réseau Dusk pour contacter un Nova à ce sujet. Et après avoir quelque peu galéré à trouver un interlocuteur, je suis tombé sur ce fameux Leif qui était à priori dans le coin en ce moment. Après avoir discuté un peu, on a convenu de se rencontrer aujourd'hui.

Voilà voilà, vous savez tout. Je suis donc assis sur un banc avec Zyl, l’œuf bien calé dans sa protection de voyage juste à côté. Il ne me reste plus qu'à espérer que je n'ai pas raté un message de sa part ou quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Nova
Messages : 133
Stardust : 315
Lun 22 Oct - 12:16

   
Poney paniqué et oeufs pochés
Feat Roy Lamb
Après le passage au parc safari de Sunyra je voulais retourner en direction de Fort-des-songes. Il faut dire que j'avais là bas quelques amis et je ne savais pas trop quoi faire tout de suite. D'autant que j'aurais bien pris contact avec quelqu'un qui fait des concours. Autre qu'Even et Kenan pour leur faire la surprise bien sûr. Ce à quoi il m'a sembler une plutôt bonne idée de rester dans le centre vu les concours qui avaient lieu à Artiesta. Alors pourquoi diable étais-je aux abord de Voltapolis? Et bien c'est très amusant. J'étais sur le réseau dusk, environ à la moitié du chemin, prenant du temps pour moi autant que possible, quand j'ai remarquer sur le petit réseau réservé aux éleveurs.. d'ailleurs je me demande qui à su pour moi... surement le professeur Baobab m'avait ajouter à ce groupe après m'avoir parler. Très gentil à lui en tout cas, j'adore me perdre sur leur discussions et j'apprends un nombre de chose capitale à mon sens. Enfin bref, tout ça pour dire que j'avais vu une annonce de quelqu'un pour gérer un ponyta particulièrement craintif. Je pensais qu'il aurait une réponse plus vite maiiis.. visiblement pas. Alors même si je ne suis pas le "Nova" le plus expérimenté de la région et surement pas parfait, j'estime qu'il me manque bien trop de connaissance pour être vraiment efficace à mon stade. J'avais pris le parti de lui répondre.

Et me voilà donc aux alentours de Voltapolis, je regarde l'heure rapidement, encore 5 minutes. Ca vaaaa j'ai le temps.. c'est juste au bout du chemin en plus. Léttfeti à mes côté, il est bien content qu'on soit sortis du bus. Ce n'est pas qu'il n'aime pas que je doivent le mettre dans sa ball mais quand même et je n'aime pas non plus ne pas le voir à mes côtés de toute façon. On préfères tout deux marchés quitte a partir pour une semaine, c'est pas pour rien que j'ai investi dans une tente moi. Je vois enfin le jeune homme qui m'a contacter, enfin d’après les informations qu'il m'a donner. Un kadabra à ses côtés.. c'est un Kadabra non? Je me dirige vers lui souriant, Léttfeti sautille déjà de voir un pokemon qu'il ne connais pas, prêt à se pavaner une énième fois pour montrer à quel point il est beau. Entre lui et l'oeuf que je garde contre moi avec cette poche de tissu style kangourou que j'ai cousu à mon pull. Ca paraît ridicule pour certains, moi j'aime bien. Au moins j'ai l'oeil sur lui.

Bonjour! Roy c'est ça? Enchanté.. enfin ré-enchanté moi c'est Leif!

Je m'assois sur ce qu'il reste du banc libre, posant mon sac sur le côté, il à l'air lourd (et il l'est) mais j'ai tellement l'habitude de le porter que.. je n'y fait même plus attention. Je croise les jambes apres avoir vérifier que l'oeuf va bien. J'ai hâte que le petit tylton qu'il contient sorte. J'ai déjà des idées de noms... Skinfaxi pour un mâle et Gisl pour une femelle. J'espère qu'il ou elle sera un(e) petit(e) tylton joyeux(se)! Enfin bref, je ne suis pas là pour ça.

Alors, tu m'a dit que ta ponyta était très méfiante? Envers toi aussi ou juste les autres? Depuis que tu l'a ou il y a eu un éléments déclencheur?

J'espère ne pas trop l’assommé de questions mais il est vrai que je ne peux pas faire grand chose sans arriver à comprendre ce qui peut la faire fuir comme ça. Elle à peut être vécu de mauvaises expériences avec les humains et crains vraiment qu'il lui arrive quelque chose. Oh bien sur je doute d'avoir une réponse miracle au problème. A mon avis il va falloir surtout travailler lentement mais surement avec cette pauvre pokemon pour qu'elle arrive à comprendre que d'une part son dresseur ne lui veut pas de mal. Et d'autre part qu'il est là pour la protéger. C'est aussi pour ça que je suis content d'avoir tous mes bébés avec moi. Je sais que de mon côté Andvari, ma petite spiritomb à pris un peu plus confiance ne elle depuis que je lui fait garder l'oeuf. Elle sens que j'ai confiance en elle pour s'occuper d'une chose aussi précieuse.

Oh pardon je t'embête peut être à poser autant de questions si vite... C'est que j'y réfléchis et je ne pense pas pouvoir te donner de réponse miracle au problème alors...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 338
Stardust : 771
Lun 22 Oct - 16:27
Ah, le voilà ! Ouf, je n'ai rien raté, et m'inquiétais pour rien puisqu'il est à l'heure. Et vu qu'il transporte un œuf grâce à une astucieuse poche ventrale, je n'ai pas trop de doutes sur le fait qu'il soit bel et bien Nova. Bon, il faut bien avouer que ce n'est pas le style que je me verrais porter, mais c'est sans doute le mieux pour garder un oeil en permanence sur son petit protégé.

- "Enchanté Leif, moi c'est effectivement Roy. Merci d'avoir pris le temps de venir en tout cas."

Comme à son habitude, Zyl recule en peu face à un humain qu'il ne connaît pas, et se contente de saluer de loin. Cela dit, il est plus amical envers le félin du nouvel arrivant. Probablement très poli et réservé en langage pokémon, mais relativement cordial tout de même. Enfin j'imagine, mais son expression est assez facile à saisir quand on le connaît bien et qu'il ne cherche pas à bluffer. Je laisse mon vis-à-vis s'installer sur le banc, et en profite pour faire sortir Kirin de sa pokéball. Il apprécie toujours de croiser de nouvelles espèces de pokémon afin de pouvoir élargir son répertoire d'apparences, et je n'ai aucune raison de le lui refuser à ce moment là. Je finis néanmoins par répondre à Leif :

"Tu as raison, rentrons dans le coeur du sujet. Comme je te le disais dans mes messages, j'ai rencontré ce Ponyta il y a de cela trois semaines, et depuis je n'arrive pas à l'empêcher de paniquer dès qu'il sort de sa pokéball. On dirait qu'il est effrayé de tous les humains, pas seulement moi, et cela pour une raison qui m'échappe."

Je lui raconte en quelques mots le récit de notre rencontre près du volcan Eneka, ce fameux jour de malchance où je comptais faire une excursion à vélo. Le Ponyta en question avait débarqué de nulle part en chargeant mes pokémons, avant de foirer son coup et de s'étaler de tout son long, les quatre fers en l'air. Vu qu'il avait l'air d'avoir tout autant la guigne que moi, j'avais fini par décider de l'emmener avec nous... Et me demande à présent si c'était vraiment une bonne idée.

Soupir.


Tout au long du récit, j'ai gardé une main sur l’œuf pour entendre le faible battement à l'intérieur. Mine de rien, j'ai parfois l'impression qu'il bouge un peu, mais je me fais peut être des idées. Mais bref, on verra ça plus tard.

"Je me doute bien qu'il n'y a pas de solution miracle, ne t'en fais pas. Sur les conseils d'une connaissance, j'ai quand même voulu demander à quelqu'un de plus compétent que moi en "élevage", même si je n'apprécie guère ce terme. Le hic, c'est que je ne vois pas ce qui cloche. Avec mes autres pokémons, tout s'est plutôt bien passé, même si Salem fait toujours des bêtises de temps en temps..."

Alors oui, il serait nettement plus exact de sire qu'elle en fait en réalité avec la régularité d'un métronome, mais je n'ai pas envie de m'attarder sur le sujet...

"Est ce que tu as une première idée ou je te fais une démonstration du problème d'abord ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Nova
Messages : 133
Stardust : 315
Mer 24 Oct - 18:17

   
Poney paniqué et oeufs pochés
Feat Roy Lamb
Je profite du temps qu'il prends pour me parler du ponyta en question pour vérifier que mon oeuf va bien, je n'y peux rien si je suis un stressé de l'oeuf, c'est mon premier après tout. Et puis je ne veux pas qu'il lui arrive du mal alors qu'il allait déjà être abandonné. Je veux être un bon papa pour lui, même si papa n'est pas forcement le meilleur mot à utiliser tout de suite. Je ne sais pas trop en tout cas. Un ponyta un peu paniqué donc si je comprends bien les circonstances de leur rencontre... peut être qu'il ne comprends toujours pas pourquoi il doit suivre ce jeune homme. Ou bien il a eu des problèmes avec d'autres humains avant.. ou encore..

J'imagine que tu as vérifier qu'il n'était pas blessé après la chute je doute que ce soit ça... Certains sont juste vraiment craintif naturellement.

Bon de toute évidence, je vais avoir besoin de temps.. et de Léttfeti. Il a beau être un léopardus fidèle à sa race féline avec son attitude légèrement je m'en foutiste et narcissique c'est également mon ami le plus fidèle et le plus lointain. Je sais que je peux compter sur lui quoi qu'il arrive. Je dépose donc calmement l'oeuf sur le banc non loin de l'autre tiens. Je fais également sortir Blodörn mon Hoothoot. Qui ne manque pas dés sa sorti de hululer avec force avant de sautiller et voleter un peu partout. Waip c'est bien ma cervelle de piaf d'amour. Je lui demande de garder un oeil sur l'œuf ce qui semble l'amuser et il à besoin de responsabilité de toute façon ce pauvre petit.

Je fini par me lever et croiser les bras en réfléchissant a ce qu'il est possible de faire. Dans tout les cas il faut que je vois le ponyta pour essayer de comprendre mais l'endroit est tres ouvert, il faudra être prudent. Je hoche donc la tête pour Roy, avant de designer l'étendue ouverte et calme face au banc.

Oui j'aimerais bien voir la pauvre choupette. Mais si elle a si peur il serait bien que tu la libère assez loin de nous pour pas trop l'effrayer!

Pour ma part je fini par m'assoir en tailleur attendant de voir le ponyta, je n'ai pas l'intention de bouger mais je sort mon sachet de friandise pour pokemon, j'en donne une à Léttfeti en lui expliquant que j'aurais besoin de lui pour communiquer avec le ponyta qu'il essaye de savoir ce qui lui fait si peur et comment faire pour qu'elle ai confiance en son dresseur. Une affaire compliqué et je doute que ça donne grand chose dés le premier coup, ça va être parti, pour lui, pour de longue séance d'entrainement et de mise en confiance.. c'est souvent très long et parfois vraiment très ennuyeux pour les dresseurs pressés... j'espère qu'il saura prendre le temps de le faire il m'a l'air d'un bon gars en plus.. mignon en bonus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 338
Stardust : 771
Ven 26 Oct - 13:54
Je jette un coup d'oeil amusé au Hoothoot, ce genre de pokémon oiseau m'a toujours fait rire pour une raison qui m'échappe un peu.  

"D'ailleurs, je ne t'ai pas demandé, mais c'est un œuf de quel pokémon que tu as là, si ce n'est pas indiscret ? Le mien, c'est celui d'un Abo que je suis allé cherché auprès d'un Nova, un certain Mark. C'est le Champion d'arène local en réalité, tu en as peut être entendu parler ?
Ah, et pour répondre à ta question, non Idris n'était pas blessé ou quoi que ce soit... J'ai l'impression qu'il est juste craintif vis à vis des humains. Ou Parano. Ou les deux en fait... Enfin, tu vas bien voir ce que je veux dire. Kirin, tu veux bien garder un oeil sur l’œuf s'il te plaît ?"


Un grognement mécontent se fait entendre en guise de réponse, mais le Zorua finit par venir se caler sur le banc avec un air déçu. Il aurait sans doute bien voulu continuer à scruter le Léopardus de près, mais je préfère garder un pokémon en plus de Zyl au cas où lorsque je vais faire sortir Idris. Simple mesure de précaution, mais vu la fragilité du futur petit serpent, autant de prendre aucun risque. Avec un hochement de tête en direction de Zyl, je me lève du banc pour attraper la pokéball du Ponyta à ma ceinture. Heureusement, il n'y a pas grand monde au alentours, les gens ont fini leurs pause-déjeuner et sont retournés au boulot. Le hic, c'est qu'à part la grande haie là-bas le coin est vraiment ouvert... Le Kadabra incante donc deux Protections scintillantes de quelques mètres chacune pour délimiter un peu une zone et garder à l'écart les passants. Au final, ça laisse pas mal de place au Ponyta et les deux murs de lumière sont quasi transparents... Mais au moins, ça pose une sorte de limite sur les côtés, histoire qu'il ne prenne pas la poudre d'escampette au loin. Ou du moins j'espère.

Soupir. Allez, on y va. Je fais rouler la pokéball à quelques mètres devant nous entre les deux barrières lumineuses, et elle finit par s'ouvrir. Un grand poney de feu apparaît, et se met directement à scruter les environs. Nerveux, il recule immédiatement de plusieurs pas, piaffe et ne tient pas en place.

"Du calme Idris, tout va bien. J'ai amené un ami avec moi aujourd'hui, il est là pour t'aider d'accord ?" dis-je d'une voix posée, mais sans grand succès. Idris commence déjà à tourner la tête à droite à gauche, affolé. Un regard vers le Kadabra à mes côtés me fait savoir qu'on est du même avis : si on ne fait rien, le Ponyta risque de perdre les pédales comme d'habitude. Kirin s'agite aussi derrière nous, mais je ne suis qu'à moitié étonné. Il n'a franchement pas l'air d'apprécier le Ponyta, et doit avoir envie qu'on en finisse au plus vite. Et malheureusement pour lui, précipiter les choses est probablement la pire chose à faire, donc ça risque de durer un moment...

"Bon, ce n'était pas la peine d'espérer un miracle à ce que je vois... Qu'est ce qui peut bien l'angoisser à ce point ?"

Je me tourne vers Leif avec un second soupir, espérant que voir le comportement du pokémon en question lui donnera des pistes... Parce que très honnêtement, là je sèche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Nova
Messages : 133
Stardust : 315
Dim 28 Oct - 9:43

   
Poney paniqué et oeufs pochés
Feat Roy Lamb
La mise en place prends un peu de temps mais je dois dire que je suis émerveillé par le stratagème d'enclos improvisé par le Kadabra. En voila quelque chose que je pourrais réutiliser plus tard s'il le faut. En attendant que ce soit prêt en tout cas je regarde le banc. Ce pauvre Zorua mis à l'écart semble bouder alors que mon Hoothoot roule et virevolte joyeusement autour du banc et des oeufs. Il est beaucoup trop énergique celui là. Si si je vous jure. Mais qu'est ce qu'il est drôle. Et même si je lui fait confiance, je préfère vérifier de temps en temps dans le doute.

Moi? C'est un petit Tylton! J'ai hâte qu'il sorte le bout de son petit bec. Il va être si MIGNON! Je ne sais pas encore quel nom lui donner mais je suis vraiment heureux de l'avoir. J'ai dejà préparer une petite couverture cousue main pour l'enrouler dedans et le garder au chaud et...


Et je me rends compte que je parle beaucoup trop et que ça deviens carrément gênant de m'écouter gagatiser sur un oeuf finalement non..

Et je parles trop.. ahem, re-concentrons nous sur le ponyta

Le pokemon sort alors de sa pokeball et semble paniqué dés qu'il nous vois. Tres bien. Accroupi j'observe l'équin en silence, il à l'air en pleine forme en plus. Bon, compliqué à comprendre. Je jette un oeil à Léttfeti assis fièrement à mes côté, il me servira surtout d'interprète, j'ai beau comprendre mes bébés je n'ai pas la prétention de pouvoir le faire avec tous.

Bonjour toi. Ne panique pas d'accord? On va rester à cette distance on ne s'approchera pas de toi, tu n'a pas à avoir peur d'accord. Si tu ne veux pas qu'on bouge on ne bougera pas. Tu as ma parole. Je suis là pour essayer de te comprendre un peu tu sais? Pourquoi tu as si peur des humains dit moi..

J'entends quelques bruits de mon léopardus qui semble transmettre en gros ce que je raconte. Pour ma part je me suis contenter de parler lentement, calmement et d'une manière extrêmement posée. Je continue à parler pour ne pas dire grand chose, juste pour habitué les oreilles du ponyta à ma voix. J'essaye de n'avoir aucune syllable plus fort que l'autre et comme dit je m'assois dans l'herbe prouvant que je ne bougerais pas.

Je ne sais pas si je vais pouvoir faire grand chose mais il vaut peut être mieux tenter de le laisser venir tout seul. Assied toi on est bien ici Roy! Je sais, c'est peut être un peu proche, mais il ne faut pas avoir peur, s'il à peur de toi et que tu commence à avoir peur de ses réactions ça n'avancera pas. C'est une distance assez raisonnable pour commencer à communiquer.

On me dit souvent que je devrais craindre un peu plus la puissance des pokemon. C'est vrai, mais je ne crains pas de souffrir de leurs attaque. J'ai déjà été blessé, plus d'une fois d'ailleurs. Récemment encore. Et pourtant je n'ai jamais eu peur d'un pokemon. Je leur fait confiance, tout comme je fais confiance à ce ponyta pour comprendre qu'on ne viendra pas l'agresser et qu'il peut se calmer. Un idéaliste? Oui surement. En attendant je fouille dans mon sac pour sortir les croquettes que j'ai faites il y a peu, mes pokemon en raffole. Je fait un petit baluchon que je donne à Léttfeti qui cours le poser non loin du ponyta avant de revenir pour engloutir la sienne avec délice.

Tu vois, tu peux manger, c'est pour toi. Ils sont tres bons tu sais? Prends ton temps, c'est ton dresseur qui veut te voir heureux tu sais? Tu devrais essayer de le connaitre un peu, comment vous pourriez vous apprécier si tu n'essaye pas, ne serait-ce que juste un peu de t'approcher de lui? Il est là pour t'aider à vivre au mieux.

Il est vrai que j'ai completement oublier Roy pour me concentrer sur le pokemon et les signes qu'il montre, beaucoup de crainte, de peur. Peut être même l'envie de fuir, l'incompréhension. Tout ça alternativement c'est pas très bon...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 338
Stardust : 771
Lun 29 Oct - 16:39
"Et bien, le moins qu'on puisse dire c'est que tu es enthousiaste !" dis-je avec un sourire à Leif en le voyant s'emballer à propose de son œuf. Cela dit, c'est tout à son honneur après tout. Ce n'est pas pour rien que les Novas sont reconnus dans toute la région pour leurs qualités et savoir-faire d'éleveurs. Ce futur Tylton est entre de bonnes mains, aucun doute là dessus. Je pourrais peut être lui demander quelques conseils pour Céris tout à l'heure. Enfin, Céris ou Sherkan, on verra bien après l'éclosion. Mais trêve de bavardage, mieux vaut effectivement se concentrer sur le Ponyta pour l'instant.

Sur les conseils de Leif je m'assoie tranquillement dans l'herbe juste devant le banc pour le laisser faire son approche. Et apprécier la démonstration vocale. Je commence à rouler ma bosse au niveau du jeu de scène mine de rien, et l'un des points clé trop souvent négligé est l'art de poser sa voix pour trouver le ton juste. Un personnage qui murmure, mais se fait pourtant entendre et comprendre dans la salle sans micro. Un cri de rage maîtrisé qui sort des tripes plutôt que simplement des cordes vocales. Il y a mille et unes petites astuces, mais le tout demande du travail et de l'entraînement. Et je suis suffisamment entraîné pour apprécier la justesse du timbre de voix que prends le Nova pour s'adresser à Idris.

Alors que le Léopardus s'approche du pokémon feu en douceur avec une friandise, le poney renâcle et s'agite, mais se contente finalement de reculer encore un peu. Ça aurait été un humain, il aurait probablement perdu les pédales, mais là il se contente de rouler des yeux pour fixer le pokémon inconnu, apeuré mais pas agressif. Mieux, il finit même par renifler prudemment la croquette du bout du museau, relève la tête d'un air apeuré, scrute les alentours... Non, ça y est, le voilà qui engloutit la sucrerie avant de faire un bond en arrière pour inspecter son environnement d'un œil nerveux en bougeant la tête de tous les côtés, les oreilles et le museau aux aguets. Niveau distance, nous voilà reparti au point de départ, mais tout n'est peut être pas perdu.

"Il n'a vraiment pas l'air si effrayé que ça par les autres pokémons... Ton Léopardus pourrait ressembler à un prédateur potentiel pourtant, mais on dirait qu'il était juste méfiant, pas complètement en détresse... Mais dès qu'un humain s'approche, il se braque..."
dis-je en guise de commentaire à voix basse, copiant le timbre posé du jeune Nova.

Cela dit, la réflexion pourtant innocente de Leif me fait quand même tiquer. "L'aider à vivre au mieux ?" A la base, ça reste un pokémon sauvage rencontré par hasard que j'ai choisi de capturer... Qui dit qu'il est vraiment mieux à mes côtés plutôt qu'à l'état sauvage ? Ce raisonnement est valable pour presque tous les pokémons d'ailleurs, et peut être encore plus pour un pokémon feu habitué aux grands espaces... Certes, je pense pouvoir dire objectivement que je prends soin de ma petite troupe de pokémons, mais je ne suis pas un pro non plus. Et quand bien même, je n'arrive pas à me défaire de l'idée que cette capture n'était peut être pas une bonne idée...

Soupir.


Allez, c'est décidé. Si l'intervention de Leif ne montre pas le moindre effet avant la fin de la semaine, j'irais le relâcher dans les environs du volcan... Ça sera probablement mieux pour lui comme pour nous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Nova
Messages : 133
Stardust : 315
Dim 4 Nov - 8:45

   
Poney paniqué et oeufs pochés
Feat Roy Lamb
Je suis au moins satisfait que le ponyta accepte la friandise. Je peux au moins être sur que quelque chose qui viens d'un humain n'est pas ce qui le panique, il arrive à croire en nous, ce qui est plutôt une bonne chose. On à beau lui faire peur on peux essayer plusieurs choses. Et il n'a pas l'air totalement fermer puisqu'il ne cherche pas non plus à fuir à tout prix si on entre pas dans la zone qu'il se fixe en terme de distance. Bon, c'est un début et ça me donne une idée plus globale du problème. De toute évidence avec une telle distance il n'est pas possible de faire quoi que ce soit avec lui.

J'écoute la réflexion de Roy en hochant la tête. C'est vrai que les pokemon ne lui font pas ce genre de reactions.. Je n'y avait pas spécialement penser en envoyant mon bébé mais maintenant qu'il le dit c'est une information qu'on ne peux pas négligé. Je réfléchis longuement à une approche possible, bien sur il y a des approches très passive qui prendrais du temps.. ou bien forcer un peu les choses avec calme et advienne que pourra? Une fois qu'on l'aurais approcher on essayerais de l'habituer. Oui bon, c'est surement dangereux pour ma propre santé mais je suis un peu suicidaire quand il s'agit d'aider des pokemon.. d'après ma mère en tout cas.

Mais vai que vai. Il faut bien essayer et il vaut mieux moi que son propriétaire. Après tout, quand on à la faculté à ne pas avoir peur pour sa vie ça aide. Je me redresse doucement, sans avoir bouger. Ca va prendre du temps mais avec de la chance ça peut passer. Il faut bien que je comprenne ce qui ne va pas. Je regarde en direction du banc, Blodörn est toujours avec mon oeuf et semble même avoir mis une aile dessus, il hullule parfois comme s'il lui chantait une petite berceuse. Je le soupçonne de faire croire ça juste pour ne pas être engueulé de faire du bruit. Le bruit c'est sa vie...

Bon, mon grand. Je vais avancer de quelques pas vers toi d'accord? Je sais que tu as peur mais je ne vais rien faire. Mon léopardus va m'accompagner d'accord? Tu sais il va falloir qu'on travaille ensemble pour que ça se passe bien. Et je te fais confiance d'accord?

Je fais signe à Roy de ne pas bouger avant d'avancer de deux pas et m'accroupir à nouveau. Je compte rester là un moment, ô je me doute que le ponyta va reculer. Mais je ne compte pas le laisser fuir. La gentillesse est une chose. Mais il faut aussi savoir être ferme parfois. Je veux savoir ce dont il à besoin. Quelqu'un de confiance? Un leader? Et je ne pourrais pas vraiment savoir sans avoir tester toutes ses réactions. Il faut peut être que j'explique à Roy tiens d'ailleurs.

Je veux tester ses réactions. J'avoue que je ne sais pas trop ce qu'il peut avoir, j'ai plusieurs piste. Il est craintif c'est une évidence, mais il a peut être besoin d'un leader ferme. Ou bien d'une personne avec qui nouer une confiance. C'est assez spécial, je n'avais jamais rencontrer de cas pareil..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 338
Stardust : 771
Dim 4 Nov - 15:33
L'approche de Leif est logique, et je lui laisse carte blanche pour mieux cerner le problème. Qui sait, peut être que son œil exercé pourra déceler un comportement qui nous mettrait sur la piste du problème. Cela dit, je reste quand même relativement circonspect. Jusque là, les réactions du Ponyta ont toujours été bâties sur le même modèle : si un humain s'approche, il recule d'autant que nécessaire pour conserver une distance de sécurité. Et s'il est acculé, il panique et fonce dans le tas en tentant de fuir. J'ai essayé plus d'une fois, et ça n'a jamais raté. Un vrai algorithme, réglé comme du papier à musique. Est-ce que cette fois par hasard... Non, le Ponyta prend ses distances attendu, toujours en agitant la tête de tous les côtés, les flammes de sa crinière et de sa croupe brillant d'un éclat plus intense jusqu'à ce que Leif soit de nouveau assis.

- "Un leader ferme ? J'y ai pensé, mais j'ai vraiment eu peur de le braquer définitivement si je commence à être autoritaire avec lui. Il serait rebelle ou têtu, je l'aurais envisagé, mais avec son côté craintif..."

Cela dit, vu que je suis à court de solutions, on pourra toujours essayer...

"Normalement, dès que tu es à moins de trois mètres de lui, il perd vraiment les pédales et cherche à fuir. Du coup, c'est compliqué de vraiment comprendre ce qui lui passe par la tête... La seule hypothèse qu'avait avancé une connaissance qui travaille dans un centre pokémon, c'est qu'il était peut être en partie aveugle, ce qui expliquerait pourquoi il bouge autant la tête pour balayer les environs du regard. Mais si c'était vraiment le cas, il devrait aussi paniquer pour des pokémons inconnus, donc ça ne tenait pas vraiment."


A mes côtés, Kirin pousse un bâillement d'ennui, ayant visiblement envie de passer à autre chose. Attends, il n'était pas censé rester près de mes affaires lui ?

"Hum... Kirin ? Tu n'aurais pas oublié de surveiller l’œuf comme je te l'ai demandé, par hasard ?"

Un grognement dubitatif me fait comprendre que le renardeau s'en souvient parfaitement, et a décidé de passer outre. Celui-là alors, dès qu'il n'est pas motivé pour faire quelque chose, c'est la croix et la bannière... Lui pour le coup aurait probablement d'un brin d'autorité, je le caresse peut être un peu trop dans le sens du poil.

"Allez Kirin, retourne-y s'il te plaît, chacun son tour. C'est très souvent Keiko ou Zyl qui s'en chargent quand je suis occupé, et tout le monde doit participer."


Comme avec mes élèves et étudiants, j'essaye d'être pédagogue et d'expliquer les raisons derrière mes demandes. Et comme avec mes élèves et étudiants, le pokémon pousse l'équivalent d'un soupir ennuyé avant d'obtempérer d'un air maussade. Mais je resterais ferme sur ce coup là : pas question qu'il arrive quoi que ce soit au futur petit Abo.

"Est ce que tu comptes le pousser dans ses retranchements pour trouver sa limite ?"
dis-je à Leif en me retournant. "Je peux demander à Zyl de rétrécir la zone délimitée par les deux Protections, voir lui barrer la retraite si nécessaire. Il a tendance à les prendre pour des murs solides, donc je doute qu'il cherche à passer au travers, sauf en pleine crise de panique."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Nova
Messages : 133
Stardust : 315
Dim 4 Nov - 18:12

   
Poney paniqué et oeufs pochés
Feat Roy Lamb
Hmm d'après ce que me dit Roy, c'est une mécanique tres précise, trois mètres donc. Il semble en effet chercher à garder cette distance qui n'a aucun réel sens si ce n'est la sécurité que ça peut procurer. Toujours est-il que ça m'inquiète, s'il était aveugle... c'est encore une possibilité bien sur mais dans ce cas. Il se repérerais a l'odeur. Et au bruit, pourquoi alors ne pas avoir peur des autres pokemon? Plus j'en apprenais moins ça n'avait de sens. Il était juste extrêmement craintif et avait peut être vécu de mauvaises expérience avec des humains.

Cela dit, plus je regarde le ponyta, plus une idée dangereuse et complétement cinglée me viens à l'esprit. J'imagine que de toute façon je vais le faire même si j'essaye de me convaincre de procéder autrement. Pourquoi alors que je sais que c'est plus ou moins du suicide? Probablement parce que j'agis et ai toujours agis à l'instinct. Et pour avoir une idée aussi claire qui ne veux pas fuir c'est l'instinct qui parle. Je souris à Roy en hochant la tête.

Oui si tu pouvais lui couper la retraite et faire en sorte qu'il soit dans un couloir ça m'arrangerais.

Je ressens cette petite excitation de celui qui va faire une immense bêtise et qui le sait. Je doute encore de comment j'ai fait pour survivre jusqu'à aujourd'hui mais eh. Si je ris intérieurement je sais aussi qu'il y a danger. Et je suis prêt à l'affronter mais surement pas a mettre mes bébés face a cela. Je me penche sur Léttfeti et lui gratte le haut de la tête, il faudra que je pense à le brosser aussi. Je lui demande de rester en arrière et de ne pas bouger.

Bon une fois que tout est en place je ferme les yeux et j'inspire, me relevant calmement? J'enleve un peu la poussière sur mes vêtements. Eh faut pas déconner, je les couds moi même mes fringues, surtout celles là, je compte rester digne et propre dans toutes situations. Et puis même à moi il me faut quelque seconde pour rassembler ma peur, en faire une belle grosse boule métaphorique et la lancer bien au tréfonds de mon âme ou elle ne pourra pas se montrer. Je fini par lever la tête et croise le regard du ponyta.

Très bien, je vais avancer vers toi. Tu peux reculer, renacler. Taper ou bruler je viendrais quand même. Je ne veux pas te faire du mal mais il faut accepter que nous sommes aussi dans ce monde et que tu ne peux pas fuir comme ça.

J'emploie je même ton que j'avais pour Andvari au début, calme mais assuré. Et je fais ce que je dit, j'avance, d'un rythme lent mais régulier. Je grignote la distance qui me sépare de l'équin enflammé petit à petit. Je m'attends à tout. Aussi bien des cris que des tentatives de fuite ou d'attaque. Je suis prêt à en recevoir de toute façon. Tant que je pourrais avancer je le ferais. Mon unique but? Arriver à sa hauteur et lui enlacer l'encolure pour pouvoir murmurer a son oreille et enfin avoir l'occasion de l'observer de prêt et le comprendre. Ce que je fais d'ailleurs. Malgré ce que j'ai pu subir c'est ce que je fais envers et contre tout.

Shhh, ça va aller je te le promet. Fais moi confiance.

Je le murmure uniquement pour lui, je suis persuadé qu'il m'entends, j'imagine que c'est un combat de volonté maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 338
Stardust : 771
Mar 6 Nov - 15:37
On dirait bien que Leif est décidé à passer à la vitesse supérieure, quitte à prendre le Tauros par les cornes. Comme convenu, Zyl s'occupe de restreindre l'espace délimité par les Protections, et en rajoute une troisième pour complètement bloquer la retraite du Ponyta. Sans surprise, la réaction de ce dernier ne se fait pas attendre, et il commence à tourner sur lui même pour chercher une issue, complètement stressé. Autant dire que l'avancée d'un humain vers lui n'améliore pas franchement les choses... Leif a beau parler de confiance, elle n'est clairement pas réciproque. Et fatalement, ce qui devait arriver arriva. Le Ponyta s'emballe, martèle des sabots dans une tentative d'intimider son vis à vis, avant de finalement prendre la seule option qui lui reste selon lui : la fuite. En avant. Au galop. Avec une aura de flammes à son paroxysme.

...

Il n'y a pas à dire, j'admire quand même le courage du Nova à ce moment là. Garder son calme comme ça face à un pokémon en déroute complète qui vous charge est admirable. Admirable et un peu flippant aussi, car si Zyl n'était pas intervenu, c'était direction l'hôpital sans passer par la case départ.

...

...

Comment ça, c'est dommage que ça finisse comme ça ? Vous vous attendiez sérieusement à ce que comme par magie, le Ponyta s'arrête à deux centimètres de Leif, le regarde dans les yeux, puis lui offre une épée enchantée pour le récompenser de sa bravoure ? Navré, mais aux dernières nouvelles c'est le monde réel ici, pas le dernier conte de fée à l'affiche dans tous les cinémas. Je veux bien croire au savoir-faire des Novas, aucun problème, mais niveau magie je pense être suffisamment calé pour savoir qu'il n'y a justement pas de miracle. Oubliez les épreuves de courages, fiers destriers et autres licornes salvatrices : là, tout ce que les passants peuvent voir, c'est un Ponyta fou de panique qui flotte dans les airs à un mètre du sol. Et vingt centimètres du visage de Leif.
Zyl a attendu le dernier moment pour agir, mais il y a des limites à la témérité. Grâce à ses pouvoirs psychiques, il a fait décoller le poney avec Lévikinésie pour éviter une catastrophe. Cela dit, entre les flammes et l'agitation du Ponyta, on était quand même près de l'accident. Très près même. J'ai toute confiance dans le Kadabra, mais j'aurais quand même bien vu un chouïa plus de marge de sécurité...

"Leif, tout va bien ? Je sais que tu as voulu bien faire en attendant le dernier moment Zyl, mais là j'ai vraiment eu peur pour lui."

Le Kadabra hoche la tête pour indiquer qu'il maîtrisait pleinement la situation, mais qu'il a bien enregistré ma demande. Il en tiendra probablement compte dans son équation la prochaine fois, ce n'est qu'un paramètre de plus à intégrer dans la formule... En attendant, il fait redescendre Idris à quelques centimètres du sol tout en l'écartant un peu du Nova pour lui donner un peu plus d'air. Ce qui ne marche que moyennement vu la panique toujours importante de l'intéressé. Entre ruades, yeux qui roulent dans tous les sens et hennissements à qui mieux-mieux, on n'est pas sorti de l'auberge pour le calmer cette fois...

"Et bien, ça a au moins le mérite de bien illustrer l'ampleur du problème je crois... "

Soupir découragé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Sinnoh
Groupe : Nova
Messages : 133
Stardust : 315
Jeu 15 Nov - 20:58

   
Poney paniqué et oeufs pochés
Feat Roy Lamb
Et comme prévu depuis les explications le Ponyta commence à charger. Je ne bouge pas plus, je ne pense même pas à avoir peur et la peur n'arrive même pas à trouver son chemin dans le bordel de mon esprit. Je suis sérieusement concentré à étudier chaque ligne de l'équidé enflammer pour trouver quelque chose, un défaut, une maladie, une cécité quelconque. Si bien que je ne comprends qu'il est sur le point de me faire piétiné, écraser, culbuter, sauvagement envoyer paitre par le pokemon qui fait au bas mot 5 fois mon poids. Et c'est en comprenant ENFIN le danger que je me dit qu'il est trop tard et que foutu pour foutu autant essayer de se jeter sur le côté dans l'espoir d'épargner un minimum le haut de mon corps.

Ce que j'aurais fait, si la longueur de la prise de conscience et la lenteur d'exécution n'avait pas fait que le pokemon psy soulève l'attaquant. J'ai presque l'air d'avoir été paralyser par la peur.. alors que ce n'est que de l'inconscience, entendons nous bien là dessus. Il n'a pas l'air aveugle DU TOUT de mon point de vue.. parce que de toute façon, le temps que mon esprit et mon coeur arrête pour l'un de hurler a la mort et de l'autre de pomper comme s'il devait vider les océans de la planète je n'ai que ça à faire. Et entendre Roy prononcer mon nom me sort de mon blocage. Je sursaute donc comme si tout se passait en même temps en vitesse accélérer sous mes yeux et faire un bon en arrière avant de tomber sur les fesses.

Ca va. Ca va...

Il me faut quand même plusieurs minute et Léttfeti m'a presque sauter dessus en grondant contre tout ce qui ose approcher, il a du paniquer comme jamais. Même Blodörn a failli quitter le pauvre oeuf avec la peur qu'il à eu. Je suis quand même content qu'il ne l'ai pas fait. Je fini par me relever et reculer pour retourner vers le banc pour rassurer tout le monde et reprendre l'oeuf dans les bras j'ai besoin de calme maintenant.

Oui je vois bien l'étendue du problème.. et je l'ai vu d'assez prêt pour t'assurer qu'il n'a pas de maladie ou autres malformation qui expliquerais cette panique...

Ceci étant dit du coup.. je ne sais pas du tout quoi faire pour l'aider. Mis à part beaucoup de temps et beaucoup d'essais infructueux pour gagner sa confiance. C'est vraiment dommage, j'aurais voulu l'aider et je me sens si inutile pour lui maintenant que je lui souris faiblement avant de m'excuser.

Je suis désolé, je ne peux pas t'aider beaucoup plus, il va te falloir beaucoup de temps pour gagner sa confiance et véritablement l'apprivoiser mais je peux venir plusieurs fois pour t'y aider. Et évidemment rester en contact pour te soutenir. C'est jamais facile...

Je ne sais pas comment il va gérer tout ça et je remonte les jambes contre moi. Mon Hoothoot a pris ça pour sa récréation et est parti valdingué dans un coin. J'ai poser l'oeuf sur mes jambes dans son petit cocon de tissu et je garde une main dessus, je sais que ça ne sers pas à grand chose mais je veux le sentir, je suis presque certain d'avoir senti quelque chose de toute manière. Je soupire, quand même embêter par cette histoire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : Fiche ~ T-card ~ Journal
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 338
Stardust : 771
Aujourd'hui à 10:25
Vu la tête que fait Leif, on dirait bien qu'il vient d'avoir la trouille de sa vie. En même temps, il y a de quoi, ce n'est clairement pas passé loin... Avec un soupir, je renvoie Idris dans sa pokéball puisque je me doute que je ne pourrais de toute façon pas le calmer si je le laisse en dehors. Avec un soupir désolé, j'accompagne le Nova jusqu'au banc avant de lui répondre :

- "Ne t'en fais pas, je me doutais bien qu'il n'y aurais pas de solution miracle. Je te suis déjà reconnaissant d'avoir essayé..."

L'air songeur, je laisse ma phrase en suspens pour retourner de nouveau dans ma tête les nombreuses hypothèses qui pourraient expliquer le comportement phobique du Ponyta, sans grand succès. A l'instar du Hoothoot, Kirin a pris mon retour pour une délivrance, et s'empresse de s'éloigner de l’œuf pour ne plus avoir à s'en occuper. Son attitude m'arrache un sourire doux-amer, et m'imite Leif en prenant mon petit protégé sur les genoux pour bien le caler. A la réflexion, je ne suis peut être pas spécialement doué pour apprivoiser les pokémons. Zyl est un cas à part, donc je ne le fais pas rentrer dans cette équation, mais les autres ? Keiko est d'un naturel très calme, donc je n'ai rien eu de spécial à faire. mais dès qu'il y a eu des difficultés, on pourrait estimer que je n'ai pas su gérer le problème. Prenez Kirin par exemple, qui n'en fait souvent qu'à sa tête. Et Salem, championne toute catégorie en la matière... Est ce que mes échecs répétés avec Idris ne sont pas logiques après tout ? N'ayant jamais vraiment su comment faire, j'ai improvisé jusque là avec ce qui me semblait le mieux à faire, mais...

Me voyant ressasser, Zyl s'approche pour me tapoter la tête avec sa cuillère en argent, sa manière à lui de dire que je m'enferme parfois trop dans les réflexions. Avec un franc sourire cette fois-ci, je secoue la tête pour chasser mes pensées avant de reprendre la parole :

"C'est délicat de ta part de proposer ton aide une nouvelle fois, mais ne t'embête pas avec ça. Certains pokémons ne sont tout simplement pas faits pour être domestiqués, et ce sera sans doute mieux pour tout le monde si je le relâche là où je l'ai trouvé, près du volcan... Il y sera probablement plus heureux, avec tout l'espace qu'il veut et loin des humains."

Sur mes genoux, l’œuf palpite par moments, et je passe une main sur le coquille pour compter les faibles pulsations. Oui, c'est sans doute pour le mieux, surtout  avec un bébé pokémon qui va bientôt débarquer. Je risque de ne pas pouvoir gérer et l'Abo et le Ponyta. Et comme je refuse de le parquer ad vitam eternam dans sa pokéball...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Le Poney Fringant
» Comment faire rentrer un oeuf dur dans une bouteille sans le toucher ?
» Arrivée d'un etranger au Poney
» Arrivée au Poney Fringant après un périlleux voyage
» poney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération