Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guide dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Chapitre 18 : Paumé dans les ruines! [Ft Alaric/ Rp Capture]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 434
Stardust : 1329
Sam 3 Nov - 22:01

Chapitre 18 : Paumé dans le ruines

feat. Alaric

Perdu ou partie à l’aventure c'est du pareil au même, non ?




"-Alors on va par où ?" demandai-je au jeune homme avec qui j'étais bloqué dans les ruines d'Akéos.


Mais avant l'action, laissez moi rapidement faire un retour dan le temps pour vous raconter comment cette rencontre à eu lieu. 
Mon ami Leif m'avait confier quelques temps auparavant qu'il avait fait un voyage très intéressant dans des ruines au su de la région. Il y avait capturé un Spiritomb et avait aussi reproduit de très belles fresques. Tout cela plus ce qu'il m'en avait raconter me donner envie d'explorer ce lieu. C'était le genre d'endroit qui exciter l'esprit. Qui amener l'imagination à poindre le bout e son nez. 
Cela faisait quelques temps que j'avais laisser mes écrits de côtés. Je griffonnais encore un peu ici et là mais avec l'agrandissement de mon équipe, ma chasse au badge et au ruban de la région. C'était une bonne occasion de vivre une aventure. 




En plus mon ami m'avait confier une carte pour me mener au lieu dit. Avec mon Magirêve nous avions loué les services d'un guide qui nous emmena au point le plus proche de ruines sans toutefois y parvenir tout à fait. Pour le reste je me servais de la carte de mon ami. 
Il y avait beaucoup de sable en ces lieux et les escalader pour ensuite les redescendre était vraiment épuisant. Puis enfin j'arrivais à une surface relativement plane pour du sable et j'ouvris en grand la carte de fortune de mon ami, m'y plongeant tout en avançant. Ce qui avec le recule n'était pas la meilleur des idées. Vous allez vite comprendre.


Car en effet j'eus vite fait de trouver les ruines, enfin un trou qui y menait. Le sable me fit glisser directement à l'intérieur! 


"-Aaaaaaaaaaah!!!!" fut la seule chose que je pu exclamer lors de ma chute tendis que ma voix se répercuté en écho. 


J'avais les yeux fermés, les poings serrés à en froissait ma carte mais peut importe! Puis d'un coup je ne sentis plus l'allure de la chute! En faite quand je rouvris les yeux, j'avais le cul posé sur le sable, dans une position toute crispé. J'ouvrais un œil et je me rendis compte qu'un autre jeune homme m'observait d'une drôle de tête. 
Pris par la surprise je me mis à reculer, le cul toujours dans le sable. Mais au final je me releva, épousseté un peu et essayant de reprendre contenance, raclement de gorge tout ça, tout ça ...


Magirêve avait finit sa lente descente, lui aussi, grâce à sa lévitation. C'était surement lui qui avait stopper ma chute à l'aide de Psyko. Une fois qu'il fut à ma hauteur, je le flattais d'une caresse tout en le remerciant. Puis enfin j'approchais de l'individu, m'excusant d'avance pour mon comportement. 


Je me présentais en lui disant mon nom, Even Ifllys, lui dit que j'étais tombé en cherchant les ruines sans entré dans les détails. Il se présenta à son tour et m'informa qu'il était ici dans le but de trouver un pokémon en particulier. Il fut assez aimable pour me proposer de l'accompagner. Enfin tout ça pour en revenir vers la première phrase du haut, à savoir, par ou aller ? 

Codage modifié par K pour Dusk Lumiris


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 384
Stardust : 1087
Dim 4 Nov - 19:02


Paumé dans les ruines


Feat : Even



Le rituel de passage à l'âge adulte, est une coutume ancestrale du peuple nomade d'Heresis. Les jeunes adultes doivent prouver leur valeur à la tribu en traversant le désert ardent, dans le but d'attendre les ruines de l'antique civilisation d'Akeos. Le véritable objectif derrière tout ça ? Titiller l'envie d'aventure des jeunes, leur imposer la survie en milieu extrême, et leur permettre d'attraper un puissant pokemon une fois dans les ruines. Un véritable voyage initiatique qui vise à transformer l'éloquence sereine et calme de l'enfance en une tempête rude est brutal qu'est la vie d'adulte. Ceux qui reviennent de ce périple sont alors considérer comme des nomades respectés et accepté par leurs parents et leurs pairs. Les autres, ne sont plus là pour déplorer leur échecs.

C'est ainsi que je m'était retrouvé dans ce groupe d'adolescents des sables. J'avais eut vent de leur coutume, et cet histoire de rire m'avait vraiment plus. Il est vrai qu'un tel voyage devait créer et resserrer des liens. Partir en groupe, et traverser le désert, jusqu'à trouver les ruines, et cela sans pokemon, c'était un véritable défi. Honnêtement sans leurs préparations et leurs connaissances du terrain on aurait facilement pus y laisser la vie plus daube fois. Traverser le désert à dos de pokemon n'est déjà pas évident, je ne peux que m'en rappeler. Alors le défi était de taille. Mais heureusement pour moi, ce n'était déjà plus des enfants frêles et insouciant qui m'accompagnait dans ce petit groupe de nomade expérimental. Ils étaient certes jeune, mais très loin d'être inexpérimenté. Certains étaient d'incroyables pisteurs, capable de retrouver un taupiqueur dans le sable, d'autre de véritable as de la survie et du camouflage. Et il y avait Azerol, celui qui c'était imposé naturellement comme le leader du groupe.

Je ne saurais trop dire pourquoi il se démarquait des autres, ni même pourquoi il tenait le groupe à la baguette. Mais son charisme était tel, qu'il présidait le groupe et prenait les bonnes décisions au bon moment. Fascinant je vous dis ! C'est ainsi que le périple se passa sans encombre et qu'escorté par ces nomades aguerris, je pus atteindre l'entrée principale des ruines. Le groupe se dispersa alors après s'être promis d'être de retours à l'entrée des ruine dans une heure avant le déclin du soleil. Chacun était donc parti seul, sans pokemon, à la recherche de leur totem, celui qui les protégerait et dicterait la suite de leur destinée. Car peur le peuple des nomades chaque pokemon est un totem qui reflète la personalité de celui qui le possède et dicte le reste de sa vie. Moi, j'avais beau avoir adopté leur tunique ample et obscure, je restais une élément perturbateur, un touriste... Le turban bleue nuit qui enveloppait ma tête, ne laissant trans paraître que mon regard ne leurrait pas les jeune expert du désert.

Pourtant une fois dans les ruines ils s'accordèrent un répit sur ma surveillance. Je n'était pas dupe j'avais bien compris que j'étais un fardeau pour eux, mais maintenant que j'étais là, je ne pouvais plus renoncer, je devais me plier à leur coutume, pour ne pas plus les irriter. Honnêtement j'aimais bien l'effervescence qui les habitaient alors qu'ils progressaient chacun dans leurs coin au sein des ruines. Et moi aussi je voulait prendre leur cran en exemple et affronter les dangers seul, approcher la nature seul, et caresser le sauvage de mes mains. Je voulais trouver ce totem qui m'étais destiné ! Un pokemon qui m'accepterais et que j'accepterais. J'avais hate. Soudainement un boucan monstrueux se fit entendre et quelque chose vint du ciel pour me tomber presque dessus. Un pokemon ? Ma moitié ?

Non juste un humain, et vu son accoutrement un touriste encore plus random que moi. La panique passé le jeune homme s'excusa et se présenta. Je passais ses frasques sachant pertinemment que c'était le genre de malchance qui aurait pus m'arriver. Mais pourtant je ne cessait de penser que ce boucan était surement parvenu au oreilles de mon groupe et qu'ils pestaient déjà tous contre moi. Mon air blasé se dissipa lorsque je posa mon regard sur le Magireve alors que je prenais la main du jeune homme et me présentais par mon prénom uniquement :

-Alaric... V-v-viens on bouge ! Et ran-range ton po-po-po-pokemon... Des apprentis no-nomade du dé-désert sont ici pour leur v-v-v-voyage initiatique vers l'âge a-a-adulte... T-t-tu risques de les énerver en t-t-te promenant avec un po-pokemon dé-déjà apprivoisé. Ils cherchent tous leurs to-to-totems. Un pokemon, leur premier po-po-pokemon, qu'ils vont de-devoir approcher et a-a-appréhender ici, seul sans autre objet qu'une unique po-pokeball... Leur rite m'a bien p-p-plus alors je les ai a-a-accompagné p-p-pour ren-rencontrer moi aussi m-m-mon totem... Et toi p-pou-pourquoi t-t-tu cherchais ces ruines ?

Je tirais le gars pars l'épaule quelques seconde pour qu'il me suive alors que je m'enfonçais plus profondément encore dans se dédale de ruines. Aujourd'hui j'étais plutôt bavard, c'était le jour de chance d'Even, surement pour compenser le silence qui avait régner durant tout le voyage avec les nomades. Bref j'avance un peu jusqu'à...



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6923
Stardust : 25676
Mar 6 Nov - 1:04
Apparition d'un pokemon sauvage !

   
Ca n'avait l'air que d'un caillou ordinaire mais sitôt passé à côté, une figure terrifiante en sort. Il s'agit d'un Spiritomb et il a bien l'air décidé à manger tes yeux avant de boire ton sang.

   Que vas-tu faire ?
   
Spiritomb

   
   
   

   


   
Apparition d'un pokemon sauvage !

   
Un peu plus loin, un Zarbi flotte dans les airs. Il erre sans but, n'ayant pas grand chose à faire de sa vie sinon se jeter dans un lac et faire semblant qu'il s'agit d'un grand bol de soupe-alphabet.

   Que vas-tu faire ?
   
Zarbi

   
   
   

   


Dernière édition par Dusk le Mar 6 Nov - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 7563
Stardust : 20822
Mar 6 Nov - 1:04
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 434
Stardust : 1329
Mar 6 Nov - 5:46

Chapitre 18 : Paumé dans le ruines

feat. Alaric

Perdu ou partie à l’aventure c'est du pareil au même, non ?



Le jeune homme sur lequel j'étais métaphoriquement tombé, heureusement que ce n'était pas au sens littéral! Se prénommée donc Alaric. Et ma foi il me semblait bien stressé! J'essayais de bien comprendre tout ce qu'il m'expliqua d'une traite entre deux sorte de bégaiement. 

Je compris entre autre que je ferai mieux de faire rentrer Bateleur dans sa ball, ce qui ne me plaisait pas du tout , mais comme le jeune homme semblait plutôt impatient j'obtempéra. Puis ensuite je compris qu’apparemment aujourd'hui les ruines étaient remplis par ces nomades du désert qui vivaient ici une forme d'initiation en recherchant un premier pokémon qui leur fera office de totem personnel.
Je digérais l'information tout en me faisant traîner par l'épaule, je savais ce que signifié un totem et j'étais très intrigué par tout ça! Il faudrait que j'en demande lus à ce gars que je détaille un peu plus. Il a l'air plus grand que moi, nous faisons le même age a peu près et il a les cheveux aussi noir que les miens sont blancs. 

Quand il me demande ce que je fais ici, je ne sais pas pourquoi mais je répondis automatiquement la chose la plus incongrue qui me passe par la tête à ce moment là.

"-Tourisme!" 

Tandis que nous avancions dans la galerie, soudainement d'une pierre qui semblait tout à fait banal, sort un Spiritomb, un semblable à celui de mon ami Leif. J'ai à peine le temps d'être surpris, tout comme mon comparse, qu'une pokéball fuse dans l'air. Nous sommes tous stoïques quelques secondes. Le lancé provient d'un angle mort et aux moments où la ball se fige, un nomade du désert se précipite dessus, nous jettes un drôle de regard que je ne saurai interpréter, et s'enfuit en courant dans un autre couloir. 

Je me defais de la main d'Alaric sur mon épaule et lui fait face. 

"-En faite je plaisantais, je suis venu ici car un ami à visiter ces ruines et cela m'a donner envie de m'y rendre moi-même pour satisfaire ma curiosité.... Attends ... je viens de définir la notion de tourisme là ... Bref!"

Je sors de mon manteau un calepin et un stylo quelconques, je me met à prendre quelques notes rapides, toute concernant le flot d'informations qu'à lâcher Alaric. 

"-Alors si je comprend bien je suis tombé en pleine cérémonie de passage à l'age adulte. Intéressant! Tout comme cette histoire de totem d'ailleurs! Cela veut dire que pour eux chaque premier pokémon à une signification quelconque ? Et donc toi Alaric, tu n'es pas un nomade ? Tu es avec eux depuis longtemps ? Je suis vraiment obligé de laisser Baty dans sa pokéball ? Je préfère quand on est ensemble! "

Je noie le pauvre garçon sous un flot de question incessants mais en même temps il n'avait qu'a ne pas enflammer les braises de ma curiosité! 
Puis alors que j'attends sa réponse, je vois une lettre volante qui passe, comme ça. Elle passe.
Je met mon stylo dans mon autre main et me frotte un œil, me penchant sur le côté pour mieux voir. 

"-Ce serai pas un Zarbi ça ?"


Codage modifié par K pour Dusk Lumiris


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 384
Stardust : 1087
Mar 6 Nov - 20:38


Paumé dans les ruines


Feat : Even



Du tourisme, ici ? Il avait vraiment pas froid aux yeux ce gars. Comme quoi, ne jamais miser sur l'apparence, je le savais bien, je m'avais pour exemple, mais ce garçon au cheveux tel la neige était aussi mystérieux et et dichotomique que moi. Nous avancions un peu, mais le silence eut à peine le temps de s'instaurer qu'un spiritomb jaillit de nul part, tel un fourbe se délectant de la surprise et la peur dès visiteur qui passe à côté de lui. Mais, le pokemon facétieux est dès lors enfermé dans une toutes nouvelle boîte. Une toute ronde, rouge en haut, blanche en bas...

Une petite boîte qu'il ne parviendrait pas à souiller de ses sursaut effrayant, une boîte qui contiendrait les envie démoniaque de ce "Jack in the box" version pokemon. J'avais eut un mouvement de recul à son apparition, mais aucun cri ne c'était échappé de ma bouche béante car l'instant d'après, le montre terrifiant avait disparu, enfermé, dans la pokeball d'un des nomade qui en avait fait son totem. Le gars des sables accourt alors jusqu'à sa victoire, cette pokeball pleine de succès et nous adresse un regard avant de rebrousser chemin.

Even, se libère alors de mon joug pour me faire face et m'expliquer plus en profondeur la raison de son tourisme en ces lieux. Donc ils se passaient les mots pour se mettre en danger en partant seul dans des lieux si dangereux... Ah bah bravo tu parles d'un ami ! Vint alors un flot interrompu de question qui me submergea. Je n'étais pas sûr d'avoir tout bien retenu, mais je n'avais pas eut la force de stopper l'élan de mon interlocuteur, qui s'interrogeait encore et encore...

-Oui... Tu sais tout ! J'ai accompagné le groupe pour arriver sain et sauf...oui je ne fais pas confiance à ma bonne étoile. Mon karma est bien trop négatif pour que je m'en remette au hasard comme toi. Sinon c'est ça... Les gars sont là pour chasser par eux même leur premier pokemon, et normalement si j'ai bien compris. il devient leur pokemon protecteur et symbole de toute une vie voir parfois de toute une famille. Par contre seul une personne peut lire l'avenir d'un homme en regardant les yeux du totem de chaque garçon.

Soudainement il se penche sur le côté pour fixer un point derrière moi en me révélant bien vite l'horreur de cette rencontre. Et en effet le coordinateur au cheveux argenté avait raison, c'était un bien étrange zarbi qui avait quitté le mur derrière  moi, pouf voler sans grande conviction. Son teint était bien different de tous ceux des autres zarbi.


Celui-ci était spécial, parce que en plus d'être aussi blanc et brillant qu'un ectoplasme, le pauvre petit ne ressemblait en rien aux siens qui étaient en majorité des lettres. Le pauvre pokemon, avait l'air aussi blasé qu'un gars en dépression. Ici, pourtant, rien pour partir pour l'éternité, rien pour délivrer cette âme errante du fardeau de sa vie si ce n'est ma pokeball. Est-ce que je voulais vraiment le sauver ? En faire mon totem ? Tentons un premier contact. Peut-être que par le bien des sien il me conterait son histoire, ou peut être bien que c'est son comportement qui me mettra sur la voix. C'était décidé je devais aller à sa rencontre et caresser ce joli sept, dont la couleur oscillait entre le blanc et le bleue, aussi transparent et éthéré qu'un âme, aussi lumineux et utile qu'une lumière dans l'es ténèbres. Le contraste parfait entre nuit et jour.

Spoiler:
 


©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'




Dernière édition par Alaric Onde le Jeu 8 Nov - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6923
Stardust : 25676
Jeu 8 Nov - 0:09
Apparition d'un pokemon sauvage !

   
Ce qui ressemblait d'abord à une petite statuette était en réalité un Balbuto. Plus effrayé qu'autre chose, il essaie de prendre la fuite.

   Que vas-tu faire ?
   
Balbuto

   
   
   

   


   
Tentative de capture !

   
Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
   ...
   ...
   ...
   Félicitations ! Le pokemon est capturé.
   

   

   
Tu dépenses 1 pokéball et 50 stardust.

   

   
Zarbi

   
   

Zarbi est un Pokémon énigmatique. Son existence est nimbée de secrets et de mystères. Qui sait, peut-être que celui-ci, en raison de son apparence unique, te permettra d'en apprendre plus sur cette espèce singulière.


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 7563
Stardust : 20822
Jeu 8 Nov - 0:09
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 434
Stardust : 1329
Jeu 8 Nov - 23:10

Chapitre 18 : Paumé dans le ruines

feat. Alaric

Perdu ou partie à l’aventure c'est du pareil au même, non ?



Pendant qu'Alaric faisait sa rencontre du septième type avec cet étrange Zarbi chromatique en forme de chiffre et accomplissait son passage a l'age adulte totémique en regardant le pokémon dans le blanc de son œil. Moi je m’étais pencher sur mon calepin et continuait de rendre des notes,, ajoutant des idées de romans ou d'aventures ici et là, faisant des liens et tirant des conclusions qui n'avait rien avoir avec la réalité mais qui pourrait servir dans une histoire. 


Je fis aussi un eu croquis, très mauvais mais passons, du petit nomade au Spiritomb, sur mon dessein le l'avais vieillit, assied en tailleurs avec la pierre du Spiritomb et ce dernier entre ces jambes. Je relevais raidement la tête pour voir la progression d'Alaric puis replongea dans mon ouvrage, je ne remarqua le Babulto fuyant qu'en relevant la tête une seconde fois. Une fillette nomade l'avait déjà pris en chasse au détour d'un couloir.

Je m'empressais de faire un second croquis, tout aussi moche, avec une grosse forme rappelant vaguement Kaorine, l'évolution du pokémon, avec une jeune fille à ces côtés. Tout plein d'idée! 
Je reporta une dernière fois mon attention vers Alaric et sur le Zarbi. Pourquoi un sept ? Y avait-il d'autres zarbi chromatique chiffré ? Il devait bien y avoir un mystère derrière tout ça! Et si il n'y en avait pas je pouvais toujours en inventé un ! Mais cela allait attendre car je remarqua que mon compagnon de fortune avait apprivoisé son totem. 

Estimant donc pouvoir m’approcher du nouveau duo, je rejoins donc Alaric. 

"-En voilà un qui est bien unique en son genre. Vous faites la paire! Juste une impression!" lui dis-je en souriant. 

Je le dépassais et agissait comme le joyeux lurons que j'étais avançant dans les ruines. 

"-Et si on allait par là ensuite ? Ou ici ? J'ai envie de trouver les Fresques que Leif à dessiner! Rho et puis si Baty était là aussi ... "

Voyant que je m'enfonçais tout seul dans les couloirs je fis demi tour pour voir où en était Alaric. 

"-Alors ? Tu viens le pas nomade des sables ? En tout cas pas besoin de lire quoique ce soit pour te dire que le 7 porte chance!"


Codage modifié par K pour Dusk Lumiris



HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 384
Stardust : 1087
Ven 9 Nov - 17:51


Paumé dans les ruines


Feat : Even



Le pokemon agissait bizarrement, volant de manière erratique sans but ni direction. Il errait, lévitant aléatoirement, seul. J'avais laissé planer mon regard au alentour à la recherche d'inscriptions louche sur les ruines. Rien. Pas un seul zarbi pour créer l'illusion d'une fresque ancestral. Il était le seul zarbi des alentours, solitaire et différents. Il me percuta alors, stoppant mes observations et mes interrogations alors qu'il se laissait chuter sans convictions comme s'il cherchait à se blesser. Mes mains l'ont recueilli de justesse alors que son déclin vers le sol se faisait imminent. Les mains tendus devant moi, ce fut la première fois que je plongeais mon regard dans le sien. Il était morne et triste. Son unique œil ne laissait transparaître aucune joie, aucun amour, juste une choquante indifférence.

-Eh-eh b-b-bien pe-petit... T'es fa-fatigué ?

Je lisais bien dans son regard que ma question avait une négation pour toute réponse. Il avait le même regard que moi. Ce regard froid et blasé. Ce regard qui peut à peine soutenir la décrépitude qu'est son monde. Ce regard ampli de frustration et de colère dissimulé... Ce regard que tout les solitaires et les poètes reconnaîtront. Je me tais un instant, restant fixé à l'intense regard du zarbi, qui restais immobile dans ma main. Il n'était pas sauvage pour un sous, il restait là, posé, attendant tranquillement la où nombre de pokemon aurait fuit, pensant à leur survie et leur liberté. À bien y réfléchir, peut-être qu'il y pensait. Peut-être que c'était son plan. Se laisser capturer et mourir dans un combat pokemon, dont les humains sont si friand. Oui, il y pensait très fort. Sa dépression le paralysait, lui dictant de faire le moins d'effort possible pour mourir. Dans son esprit c'était notifié, il tenait sa mort. Moi je soufflais un peu, ayant du mal à soutenir son regard :

-Alors t-t-tu es mon re-reflet ? Mon Tot-totem ? Pas étonnant que le...

La voix du jeune homme brisa alors le cocon qui s'était établi autour de moi et ce "nombre divin" qui reposait dans ma main. Il était plutôt perspicace. C'est comme s'il avait lu en moi comme dans un livre ouvert et y avait déceler mes failles. Apres tout si ce que j'avais lu dans le regard du zarbi se lisait aussi dans le mien, il était aisée de me juger. Je soufflais une fois encore alors que l'homme aux cheveux de neige me passait devant en sautillant de joie. Quel contraste ! Si un peintre aurait était là il aurait pus immortalisa j oie laissant derrière lui la solitude, et la frustration toute deux personnalisé en ma personne et celle du zarbi mystérieux. Mais il avait raison, l'aventure n'était terminé, le plus dur restait à faire : faire poindre l'amour et la joie en ce petit Zarbi. Alors que le jeune homme avançais. Je relevais le pokemon de ma main droite, le faisant tenir sur ma main gauche, pour m'adresser à lui avant de lui donner une petite impulsion pour qu'il lévite devant moi.

-Je-je... Je crois qu'il a raison... On t-t-traverse l-la même passe... Aidons-nous... Voyageons en-ensemble... Qui sait ce qu'on t-t-trouvera... Au moins no-notre quotidien ne se-se-sera pas morose. Moi, c'est Alaric... Je p-p-peux t'appeler Seth ? Avec ce su-surnom personne ne te chercheras des n-n-noises !

Finalement le petit zarbi fort de ce contact noué avec un être vivant oscille mollement en lévitant, et nous suit, nous éclairant de sa pale lumière.



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6923
Stardust : 25676
Sam 10 Nov - 18:05
Apparition d'un pokemon sauvage !

Wow, trop bien ! Un Nodulithe ! Il n'a pas l'air heureux de vous voir, il faisait une sieste. Du coup, il fait le boulet de canon vers vous ! Attentioooooon !

Que vas-tu faire ?
Nodulithe




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 7563
Stardust : 20822
Sam 10 Nov - 18:05
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 434
Stardust : 1329
Dim 11 Nov - 11:10

Chapitre 18 : Paumé dans le ruines

feat. Alaric

Perdu ou partie à l’aventure c'est du pareil au même, non ?



Alaric en est tout à la création de son lien avec son pokémon totem. Je peux le comprendre mais j'ai un peu l'impression de faire du sur place. Bon en même temps il faut avoir aussi l'impression de bouger pour avoir l'impression de faire du surplace, enfin je crois ? 

Finalement après que mon comparse d'aventure ai nommé son nouveau compagnon, d'un nom qui sonne vraiment bien, nous rentamons notre marche, avec l'étrange pokémon chromatique avec nous. J'ai envie de continuer mon exploration et ainsi trouver les dites fresque que j'ai mentionné dans le vent tantôt.  

"-Tu sais te repérer toi ici ?" demandais-je curieux de connaitre la réponse d'Alaric. 

Alors que nous prenions un tournant, un étrange petit bruit se fit entendre provenant du couloir dans laquelle nous venions de nous engager. Un petit bruit diffus mais qui semblait s'approcher! Quand le Zarb chromatique d'Alaric fût enfin à notre retard, c'était qu'il semblait un peu mou, son apparence cristalline éclaira les lieux nous permettant de voir in éxtrémis le Nodulithe qui nous fonçais dessus.

Le pokémon roche se projeta sur nous à la manière d'un boulet de canon! J'avais peut-être mes moments de bouffonneries et de maladresse mais là tout de suite j'eus de réflexe de m'écarté de centre de la route et ce faisant, j'emportais Alaric dans mon mouvement soudain. Tellement soudain que je finis par perdre l'équilibre et tombé sur le pléaide aux cheveux noirs. 

Le cailloux continuait sa course dans les airs quelques mili-secondes avant que le son d'un impact se fit entendre. En faite un nomade qui semblait perdu venait d’apparaître au croisement et le Nodulithe lui était rentré en pleine tête. 
Si le nomade avait survécu au coup de boule, il s'était sans doute fait un ami pour la vie! 


Codage modifié par K pour Dusk Lumiris


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 384
Stardust : 1087
Lun 12 Nov - 6:52


Paumé dans les ruines


Feat : Even



-A-absolument pas !

Il le savait, j'étais un touriste inexpérimenté comme lui, j'avais juste eu l'avantage d'être guidé par des gens qui eux savait s'y retrouver. Mais pas le temps de tergiverser et de parler de la promesse du groupe qu'un énorme rocher nous fonça dessus avec une vélocité rare et un angle improbable. Heureusement que Seth était là nous éclairant de sa pale lueur. Sans sa différence on se serait fait écraser. Il faudra que je le complimente à l'occasion pour reconstruire la sale estime qu'il a de lui même. Bon par contre ça attendra puisque notre élan nous fait choir au sol alors que le nodulaire agressif atterrit sur un nomade qui passait par là. Pas de chance et bon courage pour la fracture du crâne !

Et voilà je me retrouvais dans une drôle de posture écrasé par mon sauveur. La situation me rappelait étonnement, celles dans lesquels la blonde et moi n'avons eu de cesse de se retrouver par inadvertance. Sauf que là, la notion de danger ôtais du tableau toute gène puérile, et puis il n'y avait pas le même genre de connotation "sexuelle". Je me massais la tête en relevant le torse un peu sonné. Seth quant à lui avait manqué sa chance de mourir en évitant avec regret le terrible boulet de canon. Maintenant il flottait mollement au dessus de nous, posant son terrible regard blasé sur nous, comme si ce fut un regard inquiet.

Finalement je me dégageais rapidement, sans trop le bousculer, d'Eden et me relevais avant de lui tendre la main pour l'aider à se relever, tout en le remerciant :

-Me-merci... Je t'en d-d-dois une ! Ah au faite... Je n-ne sais pas trop comment me re-repérer ici mais le g-groupe c'est donné ren-ren-rendez-vous un plus en avant de l'endroit où on-on-on c'est ren-rencontré, dans à peu près quarante cinq mi-mi-minutes. Si on se p-p-perd pas trop on devrait pou-pouvoir repartir d'ici vivant et guidés... A moins qu'ils mets f-f-fait une cra-crasse et qu'ils con-compte me laisser i-i-ici... Qui sait ?

Je faisais quelques pas accompagné de mon zarbi, attendant que mon partenaire d'exploration me suivent lorsqu'un cri déchirant venant des profondeurs nous parvins.

Spoiler:
 



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6923
Stardust : 25676
Mar 13 Nov - 18:28
Apparition d'un pokemon sauvage !

Attention, on dirait que tu as marché sur un Archeomire ! Celui-ci émet un cri strident, voulant dire « AIIIIIIIIE TU M'AS FAIT MAL OUSH », fais attention wow.

Que vas-tu faire ?
Archeomire





Apparition d'un pokemon sauvage !

L'épée a entendue le cri étrange de son ami Archeomire. Il arrive tel un chevalier, et vole jusqu'à vous, décidé à secourir le Pokémon en détresse !

Que vas-tu faire ?
Monorpale




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 7563
Stardust : 20822
Mar 13 Nov - 18:28
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 434
Stardust : 1329
Dim 18 Nov - 13:13

Chapitre 18 : Paumé dans le ruines

feat. Alaric

Perdu ou partie à l’aventure c'est du pareil au même, non ?



A l'évocation que les nomades pourraient faire une crasse à Alaric et le laissaient en plan, me fit frissonner. J'étais arriver par hasard bien que je suivais un plan mais ce dernier ne menait que vers une des entrées des ruines sans plus! J'avais bien un gros sac de voyage avec moi et sans doute de quoi passait une nuit, si il le fallait ... Ce n'était pas pour autant que je le voulais. 

Je fis un sourire à Alaric voulant lui faire comprendre qu'il ne m'en devait pas vraiment une.


"-Bah si un autre cailloux nous fonce dessus, tu saura quoi faire!" plaisantai-je presque. 


Je ne me sentais pas plus en sécurité que ça, et à raison! Bateleur était dans sa pokéball pour ne pas froisser les amis de Monsieur ... Cette situation ne m'enchantait pas vraiment mais j'étais un adulte et pas un gamin caprieux. Et puis ça pourrait être pire! Je pourrai être tout seul ... Perdu ! Brrrr! 
J'entamais un pas pour suivre Alaric lorsqu'un cri déchira le silence à la manière d'un barbare une pucelle. Désolé pour ça mais la métaphore est valable. Surpris je m'avance vers Alaric qui soulève le pied sous un Archémire pleurant à chaude larmes. Alors que j'allais faire un nouveau pas, un Monoparle sortie du sable, sans doute faisait-il la sieste, il manqua de me plantait le pied et moi j'hurlais à mon tour. 

"-HIIIIIIII!!!! ESPÈCE DE TARÉ!!!" hurlai-je de façon peu viril il fallait l'avouer ... Mais de surprise je donna un coup dans la lame du pokémon spectre. Par peur et aussi peut-être par réflexe. En tout cas j'avais toucher le plat et je le regretter car l'onde de choc contre l'acier me traversait la jambe de façon peu agréable. 


En parlant de peu agréable. Les deux pokémons bafoués par nos pieds, étaient enragés! Monorpale nous menaçait de la pointe de sa lame tandis que l'Archéomire fulminait à ces côtés. 


"-On se tire!!!"


Je poussais Alaric dans le dos pour qu'il se mette à courir tandis que le tandème d'acier nous coursait aussi. En espérant que les nomades nous sauveraient la mise au détour d'un couloir! Sinon on pouvait toujours les semer. 


"-Même là, ce serai irrespectueux de faire intervenir un de mes pokémon ?!" criai-je à mon comparse dans notre fuite acharné.
 

Codage modifié par K pour Dusk Lumiris


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 384
Stardust : 1087
Dim 18 Nov - 17:38


Paumé dans les ruines


Feat : Even



-C-c-cours ! T'inquiète p-p-pas Seth, mon to-totem est là pour nous p-p-protéger, je crois...

Il faut avouer que l'assurance ne m'étouffais pas alors que je courrais  avec Even pour fuir le duo d'acier, mon dit pokemon protecteur, en dépression dans mes bras. Le truc c'est qu'il venait encore de frôler la mort, mais la lame du monopole lui passa sous la barre alors la déception le frappa une fois de plus avant que je ne l'attrape dans ma fuite. Maintenant il était là, tout calme dans mes bras, muet et immobile comme un mort sauf qu'il ne l'était pas. L'avantage c'est qu'au moins il fait de la lumière et me permet de scruter le sol pour ne pas énerver d'autre pokemon ayant la merveilleuse idée de s'installé sur le chemin dans le sable. Wow ils sont fou ses pokemon !

-J'en sais rien f-f-fait ce que t-tu ve-veux ! Gauche !

Le chemin c'était séparé en deux, et j'avais alors tiré Eden vers une direction au hasard. À cette occasion j'avais ralentit pour jeter un regard à nos poursuivants. Mais ils ne semblaient déjà  plus être à nos trousse. L'obscurité erronée n pus était béante mais aucun son n'en émanait, c'était même ce qu'il y avait de plus flippant d'ailleurs. Oui, c'est bizarre à dire mais ce faire poursuivre par un pokemon ça a un côté rassurant que la solitude dans la pénombre n'a pas ! Pour me rassurer je lâchais Seth dans la direction. Il flotta mollement pour illuminer les parois sombre. Rien mis à part nous. Derrière et devant, l'obscurité seulement.

En cet instant j'étais bien content d'avoir "apprivoiser" le zarbi dépressif. Parce qu'il avait beau être mou, lent et pas très joyeux mais il était utile. Alors je l'attrapais une fois de plus, le remerciant et le dorlotant pour son aide. Je caressais sa tête doucement  en reprenant la marchant suivant Eden qui avait une fois de plus prit les devant porté par une instinct d'aventure ou la peur, j'en c'est rien ! Trottinant quelques secondes pour le rattraper, je posais alors une question.

-Di-dis-moi... Sur t-t-ta carte on est où là ? Parce Que b-bon l'heure tourne et je p-p-pense que c'est bientôt l'heure de faire de-de-demi-tour si je ne veux pa-pas que les no-nomades me crois mort !

Spoiler:
 



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6923
Stardust : 25676
Lun 19 Nov - 3:53
Apparition d'un pokemon sauvage !

   
Un autre caillou qui te fonce dessus ? Eh. Tiens, voilà un Météno qui se jette directement dans tes jambes pour te défoncer les genoux. Essaie de fuir, maintenant.

   Que vas-tu faire ?
   
Météno

   
   
   

   


   
Apparition d'un pokemon sauvage !

   
Toute cette scène a l'air de beaucoup faire rire Solochi, en tout cas. Caché dans la pénombre, cela ne vous empêche pas de l'entendre ricaner.

   Que vas-tu faire ?
   
Solochi

   
   
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Messages : 7563
Stardust : 20822
Lun 19 Nov - 3:53
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 434
Stardust : 1329
Mer 21 Nov - 15:40

Chapitre 18 : Paumé dans le ruines

feat. Alaric

Perdu ou partie à l’aventure c'est du pareil au même, non ?



La situation présente était un peu comme un vieux jeu de plateforme sur console. Monorpale attaquait de sa lame et on se baissais, Archéomire attaquait, on esquivait! Un cailloux sur la route ? On saute! Alaric et moi dans un coude à coude en forme de course pour la survie. Il pensait que son totem allait le protége, et je l'espérais aussi bien que recourir à mes pokémons seraient plus vraisemblable.
Nous arrivions à une intersection quand Alaric répondit à ma question précédente, sur le fait d'user de mes Pokémon. J'avais eu carte blanche, un bon feu vert sous la forme d'un "Fais comme tu veux!"
Je descellerai un peu et fit une sorte de dérapage dans la poussière et le sable pour faire face au duo de poursuivant la pokéball de Magirêve dans la main.

Alors que j'allais lancer une contre-offensive, Alaric eut les quelques secondes nécéssaires pour choisir entre droite et gauche. Tandis que mon bras se lever, je sentis une main me tirer avec force. Mon compagnon d'infortune me trainait derrière lui comme une sorte de linge sale, j'eus le loisir de lancer ma ball même si je n'avais plus aucun charisme actuellement, si j'en ai eus un jour! 

"-Bateleur utilise Hantise!"

A peine le Spectre magicien était-il sortie de sa ball qu'il fit un cercle avec ces bras créant un portail sombre dans lequel s'engouffrèrent les deux pokémons acier. L'autre bout du portail ne devait pas être loin mais cela nous laissera assez de temps pour les semer! 

Puis finalement nous nous sommes arrêter alors que la portion des ruines dans lesquelles nous avons atterrit était plonger dans les ténèbres. Alaric lâcha son Zarbi luminescent pour faire un peu de lumière mais ce n'était pas suffisant. Il avait certes un éclat naturelle brillant mais pas plus puissant qu'une veilleuse. Je distançais un peu mon compagnon pour m'avancer un peu plus vers l'obscurité lorsqu'il me posa une question au sujet de ma carte. 

"-Je sais pas ce qu'elle dit, il fait trop sombre! Baty, utilise Feu Ensorcelé, s'il te plait.

Se faisant, le Spectre se révéla à Alaric et Seth en créant de magnifique flamme qui s’élevèrent dans le ciel formant un cercle parfait et diffusant assez de lumière pour voir où ils avaient finit. 
Je regardais alors ma carte et me rendit compte d'une chose dont je fis raidement part à mon comparse. 

"-Ma carte sert à rien elle indique juste la route jusqu'aux ruines."

Face à ce navrant constat, je me retournais pour donner la carte à Alaric pour qu'il juge par lui même. Mais ce faisant je pu mieux voir l'étendu du mur devant lequel on s'était arreter. Il était immense et si la lumière de Zarbie n'en avait éclairé qu'une parcelle, les flammes avaient révéler une immense fresque antique! 

"-Ca y est ! C'est les fresques des Ruines d'Akéos!!!" exultai-je tout en sautillant de joie. 

J'entrepris de fouiller dans mes poches en sortant mon portable afin de mitrailler le mur. Pas de Flash, ça abîme de toute façon le feu de  Magirêve faisait le boulot. Toutefois cette agitation ne du encore une fois pas plaire au résident, car on pu entendre l'espace d'un instant un bruit de roche qui s’effrite. 
Puis tout fut très rapide! Je vis une forme foncé vers moi puis à peine ai-je eu le temps de fermer les yeux pour les rouvrir juste après que j'avais la tête à l'envers! En faite Bateleur avait usé de Psyko pour me soulever dans les airs et ainsi éviter la collision avec l'objet non identifié. On peut entendre le choc signe que le boulot à rencontrer le mur...
Puis on entend alors des petits éclats de rires qui proviennent des coins mal éclairés de la pièce sauf que je ne saurai dire lequel et c'est un peu flippant...

"-Tu prend le rire macabre et moi je vais voir l'OVNI!"

Je ne laissa pas le choix à Alaric et je me dirigeais vers l'endroit ou l'objet volant non identifié avait percuté le mur. En regardant on voyait belle et bien la trace du choc. Puis en baissant les yeux, je me rendis compte qu'à mes pieds giser une forme de boule mais elle était brisé... Et il y avait de la couleur qui s'en échappait. Une belle couleur violette. Je ramassa la sphère qui frissonna un peu puis s'éffrita pour laisser place à une sphère au même taille et dimension sauf qu'elle était violette et elle avait un visage. Apparament le pokémon ne savait pas trop ce qu'il venait de se passer. Avait-il réagit sous le coup de la surprise? En tout cas il était tout tremblant dans mes mains. 

"-Ca va allez ..." dis-je en mettant mes mains en coupe, me voulant rassurant. Il se mit à y léviter légèrement.

Je revins vers le mur au fresque, car il semblait qu'il provenait de là. Depuis combien de temps le pokémon Météore était-il dans cette parois ? Qui pouvait savoir. 

"-On dirait que tu reviens d'une longue sieste!"

Le Météno sous sa forme de Noyau se mit à me tourner autour comme une étoile vivante et je trouvais sa magnifique. Je tendis la main et il vint se poser sur ma paume, je le caressa et il avait la texture lisse d'une roche poli ou d'une pierre précieuse. Etait-je en train de créer un lien avec ce pokémon ?
 

Codage modifié par K pour Dusk Lumiris


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 384
Stardust : 1087
Mer 21 Nov - 18:23


Paumé dans les ruines


Feat : Even



Je comprenais maintenant toute la difficulté qu'était ce rite de passage à l'homme. Un rite brutale, que dis-je une purge ! Un eugénisme archaïque, qui pourtant continuait sa route dans ces tribus des sables, reclus du monde. Je pouvais jaugé tout le sens de leur assurance maintenant, ceux qui étaient présent pour transmettre et guider dans le désert étaient des élus. La main d'un dieu qui leur était propre, un dieu qui assignait au plus fort et vaillant guerrier un totem protecteur. Un pokemon, témoin et créateur d'une destinée unique. Devenir un Homme était pour eux un enfer, mais ils le devait. Devenir un Homme s'était s'élancer vers l'inconnu et s'affranchir du confort et des peurs enfantines. Devenir un Homme c'était faire face à ses démons seul, et en revenir changé, guidé par une étincelle nouvelle ! Devenir un Homme c'était changer sans retour, accepter le changement et ne pas regarder en arrière.

Pour nous tous c'était ça aussi, mais nous n'en avions pas conscience. Notre société consumériste, accro aux réseaux avait gommé la limite qui séparait l'enfant de l'adulte, et beaucoup restait maintenant coincé dans les eaux trouble de cette limite. Insouciant comme des enfants, inculte ou inconscient alors qu'ils doivent élever leurs propres enfants. Simplement des enfants dans des corps d'adultes. Des enfants qui n'ont pas compris qu'ils devaient grandir, trop perdu, troublé par le regard des autres et cette exposition toujours plus grande à Dusk. J'étais comme eux aussi, un enfant en quête de croissance, c'était pour ça que j'avais fait ce voyage. Pour comprendre la culture des nomades oui, mais surtout pour me comprendre moi-même et grandir. Je ne pouvais pas encore combattre le réseau Dusk, trop de question tourmentais mon jeune esprit, trop de souvenir et de certitude hantait mon esprit. Il fallait que je me libère des chaines du passé pour  devenir plus fort et devenir un modèle pour tout le monde, une étoile qui brille dans le ciel pour guider les gens.

Zarbi perché au dessus de mon épaule, j'observais, éclairé par le sort flamboyant du Magireve, cette carte inutile que m'avait donné mon partenaire de route. Rien de rassurant, mais n'étais ce pas le funeste but de se voyage ? Grandir ou mourir ! Je fais une moue rien qu'à la terrible fin qui pouvait nous attendre. Un frisson parcouru mon échine me forçant à une petite danse des épaules qui percuta Seth qui atterrit alors accidentellement sur la carte. Un instant de flottement s'installa durant lequel je n'entendais même plus les piaillements d'Even devant la fresque murale. Je regardais simplement la carte puis le zarbi, répétant l'action plusieurs fois avant que mon esprit ne s'éclaire. Mon totem lui il connaît le chemin vers la sortie ! Personne n'avait de carte du lieu, car personne n'en avait besoin. Une fois dans les ruine c'est soit la mort soit la providence. Et ce miracle, ce guide dans la nuit noir c'est notre Totem. Celui qui nous emmène vers la sortie... Vers la lumière, vers l'âge adulte ! Bien joué les nomades pour cette métaphore de la vie !

Je n'eus pourtant pas le temps de m'exalter face à ma découverte qu'un boucan me ramena directement à la réalité. Mes yeux se posèrent alors sur un Even flottant dans les airs tête à l'envers. De la poussière s'élevait d'un coin derrière lui. Il se passait encore quelques chose d'étranges ? Un petit rire malicieux s'éleva de derrière moi, me tétanisant un instant. L'endroit était vraiment bien peuplé c'est fou ! Pourtant la peur avait céder sa place à la curiosité. L'homme aux cheveux blanc aussi semblait être prit par la flamme de la curiosité car il s'approchaient de se qui semblait avoir voulu le tuer. Les ricanements persistaient dans la pénombre. J'avais donc affaire à un pokemon malicieux mais timide ? Intéressant ! J'avais ranger la carte dans ma poche et fait sauter Seth dans les airs pour qu'il m'accompagne lévitant. La pièce était presque entièrement couverte de lumière, pourtant dans les coins la pénombre subsistait, et ma veilleuse volante sera ma meilleur ami pour vaincre ces viles ténèbres et dénicher le petit farceur qui se cache comme une ombre.

Le voyeurisme est un vilain défaut surtout si c'est pour se moquer... Non en fait mater les gens pour se moquer c'est pas si méchant face à tous les pervers voyeuristes... En plus le ricaneur fou était un pokemon si mignon. Bon ok, son rire fait peur mais lui il est tout choupi, tout soyeux, puis vous auriez vu la crainte dans ses yeux quand je suis venu vers lui. J'ai préféré envoyer mon nouvel ami en éclaireur...


À la réflexion pas sûr qu'il soit le meilleur émissaire, mais se plaçant entre nous deux pour déprimer un coup, il nous éclaira de sa lumière blafarde et nous permit d'échanger un premier regard plein de bonté et un joli sourire. Finalement je pus avancer ma main pour caresser la petite créature qui m'étais inconnu. Je sortirai mon  pokedex plus tard, la tout ce qui m'importait c'est de m'amuser un peu avec lui et lui apprendre à rire de manière moins machiavélique !

bonjour le staff:
 


©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Messages : 6923
Stardust : 25676
Jeu 22 Nov - 12:37

Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
Échec ! Le Pokémon ressort de la pokéball.
Que vas-tu faire ?







Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
Échec ! Le Pokémon ressort de la pokéball.
Que vas-tu faire ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :



card : Tcard
Origine : Romant-sous-bois à Kalos
Groupe : Pléiades
Messages : 434
Stardust : 1329
Mar 27 Nov - 21:36

Chapitre 18 : Paumé dans le ruines

feat. Alaric

Perdu ou partie à l’aventure c'est du pareil au même, non ?


Qu'en était-il d'Alaric ? Sa nouvelle veilleuse de poche me permis de facilement le repérer. Il avait trouver la source des rires sinistres et semblaiient entamer une sorte de première contact à sa manière singulière. Car singulière il l'était pour un compagnon d"infortune! Mais en l'instant je m'en accommodé parfaitement!

De mon côté je tentais toujours de créer un lien avec ce Meteno. il me tournait autour et retourner parfois vers ma main mais lorsque je faisais mine de m'avançait d'un pas il me bloquait. Un peu comme si il ne voulait pas que je quitte cette salle-ci. Avait-il peur ? Après tout je le comprenais, les pokémons de ces ruines n'étaient pas des plus amicaux! t notre nouvelle ami ne semblait pas tailler pour affronter cette horde sauvage. 

"-Avec nous tu sera plus en sécurité, j'ai d'autres compagnon pour nous aider et nous protéger crois moi!" Dis-je en tentant de le suivre du regard même si cela allait sans doute me donner un torticolis. 

Magirêve tentait de le suivre mais le pokémon météore était beaucoup plus à l'aise pour se mouvoir dans l'espace que le spectre. En même temps son second type était Vol donc forcément ... Malgré tout mon fidèle ami tentait de poursuivre notre nouvelle ami tout en s'exprimant et en agitant les bras. 

"-Bateleur, essaye de lui faire comprendre d'accord ? Car sinon on devra partir..."

Je me tournais vers Alaric, trop fasciné par le pokémon qu'il était totalement focus dessus. Je remarquais que c'était un Solochi, mais je ne devais pas bien voir ou alors ... Il était pas un peu vert ? Comme un Grinch ... En tout cas je ne préférais pas trop m'approcher. 

"-Alaric? Tout va comme tu veux ?" demandais-je de ma position à la sienne. 
 

Codage modifié par K pour Dusk Lumiris


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : Card
Origine : Hoenn
Groupe : Pleiade
Messages : 384
Stardust : 1087
Ven 30 Nov - 19:21


Paumé dans les ruines


Feat : Even



La voix d'Even pris de court le pauvre solochi qui bondit en arrière alors que j'avais la main sur son crâne. Il s'était retranché vers un angle sombre du pan de mur. Son rire repris mais avait-il changé ou se premier contact m'avait-il ouvert les yeux sur la nature de son rire ? Maintenant que je l'avais vu de mes propres yeux il me semblait moins sinistre et moqueur, il semblait juste nerveux. Le jeune pokemon, malgré ses air semblait être un pokemon timide et craintif, la preuve étant qu'il se tapissait le plus possible dans les ombres, grognant à l'encontre de Seth qui flottait vers lui. Avec un geste svelte j'attrapais mon totem lumineux pour lui éviter toute blessure, puis je me tournais un instant vers mon compagnon humain m'éclairer le visage à la lueur du zarbi. Je le regardais quelques secondes, un doigt posé sur ma bouche en signe de silence.

Je me laisse alors happé par les ténèbres, dissimulant la pâle lumière de ma veilleuse vivante dans le creux de mes mains, lui libérant uniquement le regard pour qu'il puisse regarder et comprendre mes gestes et mes sentiments à son égard et à l'égard du timide dragon. Je m'étais assis contre le mur, me posant à côté du pokemon qui ricanait encore un peu. Une certaine distance nous séparait comme pour lui montrer que je ne voulais pas lui faire de mal, que je ne voulais pas m'imposer dans sa sphère privé. Puis je lançais finalement en l'air Seth, qui lévita quelques instants avant de se collé à un mur, surement par instincts. Sa pale lumière nous éclairait, mais les ombres restait omniprésente autour de nous, c'était une genre d'ambiance tamisé dans laquelle le petit solochi semblait se plaire.

-T-t-tu as p-p-peur, hein ? D-de qui ? D-d-de quoi ? Je p-p-peux t'aider !

Un énorme cri de pokemon retentit alors et son rire cessa directement alors qu'il bondissait une fois de plus mais cette fois-ci dans mes bras alors que Seth redemandait calmement vers mon épaule pour me faire réapparaître à la vue d'Even. Un cri déchira me fit frissonner l'échine. Je fus pris d'un frisson irrépressible alors que je resserrais mon étreinte sur Solochi. Ce cri il avait l'air humain ? On aurait dit l'appel à l'aide d'une femme, dont la voix distordu par la douleur aurait vrillé en un cri terrifiant. J'arquais alors un sourcil en direction de mon compagnon de route comme pour lui dire : On va voir ?

bonjour le staff:
 



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PRIVEE [RP] [Le Temple d'Énérith] - Combat dans les ruines - Chapitre n°2 Le temple
» Ruines Alpha , nous voilà ! [TOPIC CLOS]
» [Visorak] Combat dans les ruines
» Jacob Dalhiatus
» Shin - Chapitre 1 : Le retour dans la prison de l'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération