Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guide dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Répondre au sujet
Chercheur et paysan | ft. Leonard
avatar
Team :
card : T-CardPrésentationJournal
Origine : Lumiris • Kishika
Messages : 86
Stardust : 300
Mer 19 Déc - 12:15
Chercheur et paysan
wallace & leonard

Cette fois, Wallace était en train de s'occuper d'un champ en friche en périphérie de la propriété familiale. Le carré de terre avait été abandonné durant le dernier trimestre, afin de laisser le sol se reposer. Mais il fallait tout de même s'en occuper de temps en temps afin qu'il ne soit pas inutilisable au printemps prochain - ainsi, le jeune homme, armé de ses gants de travail et de quelques outils, était-il en train de déraciner les petits arbustes sauvages qui avaient commencé à s'y installer. Il arrachait le gros des mauvaises herbes, retournait la terre par endroits, se débarrassait des cailloux et autres roches susceptibles de poser problème plus tard - bref, il faisait son boulot. Tiboudet l'accompagnait, utilisant ses sabots pour l'aider à déterrer les arbustes et dénicher les roches coupantes. L'un comme l'autre travaillait dur depuis plusieurs heures, jusqu'à ce que...

Eh bien, jusqu'à ce que Tiboudet se désintéresse soudain de sa besogne pour dresser les oreilles vers un inconnu qui approchait. Ce comportement n'étant pas habituel, Wallace se redressa lui aussi - appuyant une main contre son dos qui commençait à le faire souffrir, à force de se pencher comme ça - et ce fut ainsi qu'il remarqua un jeune homme qui avançait vaguement dans leur direction, sans pourtant avoir l'air de les avoir remarqués. Mais qu'est-ce qu'il faisait là ? S'était-il perdu ?

Intrigué, Wallace abandonna sa corvée pour faire quelques pas en direction du garçon, qui n'était pas seul - en effet, des pokémons l'accompagnaient. Il avait l'air concentré, comme s'il cherchait quelque chose... Oh, avait-il perdu un objet, peut-être ? De bonne foi, le campagnard crut bon de lui proposer son aide :

- Hé, salut ! Tout va bien ? s'enquit-il en s'approchant, tout sourire.

CODES BY LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 634
Stardust : 2164
Sam 22 Déc - 1:49
Chercheur et Paysan – réponse n°1

Leonard et sa petite famille progressaient depuis bientôt presque une année maintenant. Environ deux mois, c’était tout ce qui restait pour la date anniversaire de son premier voyage qui l’avait emmené du sud au nord de l’île tout en balayant d’ouest en est.

Plus il progressait, plus il découvrait que les pistes de progression étaient nombreuses. Et chacune d’entre elle semblait grandir au moins aussi vite que lui et les pokemons qui l’avaient rejoint. Aujourd’hui, il était accompagné de trois d’entre eux. Il y avait d’abord sa compagne de toujours, une stari qui lévitait pas loin de sa tête. Il y avait une mysdibule qui revêtait des couleurs uniques : un style yakuza. Enfin, c’était un boskara qui ouvrait le chemin à ce petit groupe.

Il y eut une voix sortant de nulle part !

Il lâcha un cri et en fit tomber le carnet de notes qu’il consultait.

« Nadège : Vent Féérique ! »

Une bourrasque comme sorti de nulle part balaya le pauvre paysan qui n’avait rien demandé à personne. Quand Leonard se rendit compte de son erreur et de l’erreur de son impulsivité (dû à de récentes expériences qui le changeait petit à petit), il se précipita vers le jeune homme et lui tendit une main pour l’aider à se relever.

« Je suis désolé. Vraiment désolé. Est-ce que ça va ? Tu as mal quelque part ? »

La quête de la mysdibulite commençait mal…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-CardPrésentationJournal
Origine : Lumiris • Kishika
Messages : 86
Stardust : 300
Sam 22 Déc - 8:47
Chercheur et paysan
wallace & leonard

Pas de bol pour Wallace - pour une fois, sa bienveillance fut très mal prise. Il avait apparemment surpris l'étranger, qui répondit immédiatement en envoyant un de ses pokémons à l'attaque. Impossible d'esquiver : notre pauvre fermier se prit une bourrasque de vent magique de plein fouet - une bourrasque qui l'aurait sans doute envoyé valser à une bonne dizaine de mètres si Tiboudet ne s'était pas posté derrière lui, les sabots fermement ancrés dans le sol. Wallace se rattrapa donc contre le flanc de l'âne - un roc dans la tempête - et put rester à demi debout en supportant le vent.

- Je suis désolé. Vraiment désolé. Est-ce que ça va ? Tu as mal quelque part ? se précipita l'inconnu en l'aidant à se redresser. Le paysan accepta la main offerte mais ne put réprimer une grimace agacée. Déjà qu'on venait faire irruption sur ses terres, si c'était pour l'agresser ensuite... ! Même Tiboudet avait l'air de ressentir son énervement naissant, ou peut-être était-il juste vexé qu'on ait attaqué son maître - et l'ânon d'habitude si docile dardait un regard noir sur les trois pokémons de l'autre dresseur.

- Ça va... Merci ! ne put s'empêcher de lâcher Wallace d'un ton sarcastique. Il n'était pas souvent d'aussi mauvaise foi, mais se faire attaquer, c'était moyennement supportable. Il œilla la bêche qu'il avait emmenée pour travailler, avisant déjà le tranchant de l'acier. J'peux savoir c'que vous faites là ? Il lui fallait toute sa force mentale pour rester poli et un minimum agréable. Pour autant, tout dans son attitude témoignait de la méfiance qu'il ressentait à présent pour ce nouveau venu. Mais l'intrus semblait sacrément bien entouré, et Wallace regrettait de ne pas avoir une meilleure équipe. M'enfin, ce n'était pas sa faute : depuis quand avait-on besoin de se défendre chez soi ?

CODES BY LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 634
Stardust : 2164
Dim 23 Déc - 1:46
Chercheur et Paysan – réponse n°2

Malgré son expérience de la route, des batailles et des rencontres : Leonard restait impressionné par le paysan. Il était plus âgé, avait une meilleure constitution physique et travaillait durement tous les jours pour donner à manger à des gens comme lui. Lui qui semblait uniquement se balader et chasser des chimères. S’était-il trompé dans son choix de carrière ?

« Hum, je m’appelle Leonard et si je suis ici dans ce champ, c’est parce que je recherche une mysdibulite. C’est une pierre aux propriétés étonnantes qui permet de débloquer une évolution temporaire pour Nadège ici-bas. »

Sa main indiqua la direction de la mysdibule aux couleurs yakuza. Elle regarda Leonard puis le paysan. Puis elle revint sur Leonard pour lui indiquer des yeux la bêche que le paysan regardait également. Les yeux de Leonard s’ouvrirent d’un seul coup !

« Mais dis-moi, toi qui travaille la terre, tu n’es jamais tombé sur des pierres étranges ? »

Pour Leonard, la glace avait déjà été brisé. Il se rapprocha d’un pas vers le paysan, déjà excité à l’idée que cette rencontre fortuite allait le conduire vers de nouveaux trésors.

Wallace découvrit ainsi le visage de Leonard s’illuminer grâce à son sourire spécial innocent. Il y avait une pureté dans son visage qui faisait que la colère se dissolvait comme un médicament dans un verre d’eau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-CardPrésentationJournal
Origine : Lumiris • Kishika
Messages : 86
Stardust : 300
Dim 23 Déc - 7:50
Chercheur et paysan
wallace & leonard

- Hum, je m’appelle Leonard et si je suis ici dans ce champ, c’est parce que je recherche une mysdibulite. C’est une pierre aux propriétés étonnantes qui permet de débloquer une évolution temporaire pour Nadège ici-bas.

Wallace haussa un sourcil. Donc, il cherchait un... truc pour le machin qui l'avait attaqué ? Et qui permettrait de le rendre encore plus dangereux ? Ça ne lui disait rien qui vaille, mais ils étaient comme ça, les petits dresseurs : prêts à tout pour leurs précieux pokémons. Leur vie tournait autour de ça, et ce n'était pas quelque chose que Wallace approuvait forcément - mais après tout, qui était-il pour juger la vie d'autrui ?

- Mais dis-moi, toi qui travaille la terre, tu n’es jamais tombé sur des pierres étranges ?

Ouhlà, 'fallait pas lui demander de s'y connaître en cailloux ! Si le fermier voyait bel et bien des pierres à longueur de journée - surtout aujourd'hui, compte tenu de l'état du terrain -, il n'était pas géologue pour autant ! Et les pierres évolutives, il n'y connaissait fichtrement rien. Il n'était même pas sûr de pouvoir différencier un diamant d'une pépite d'or ou d'un caillou, alors...

- Hum... ça dépend... Étrange comment ? Elle est censée ressembler à quoi, ta pierre ? Le nom du minéral ne lui disait rien du tout - il était donc impossible pour lui de savoir s'il en avait déjà vu ou non. Mais peut-être en avait-il déjà déniché en retournant la terre des champs ? A moins que ces pierres ne soient très rares... et donc très chères ? Auquel cas, il ferait mieux de les garder pour lui, et de les vendre au lieu de les donner au premier venu ! Mais, à bien y réfléchir, il le saurait si ses terres avaient du potentiel, non ? Et le seul potentiel qu'il leur connaissait, c'était le sol fertile, et non son abondance en caillasse.

CODES BY LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 634
Stardust : 2164
Lun 24 Déc - 3:05
Chercheur et Paysan – réponse n°3

Le paysan semblait lui avoir pardonner son attaque liée à la surprise. En tout cas, il était au moins diplomate car il répondait à sa question. Leonard était content. D’un, parce qu’il allait peut-être trouver un trésor en plein milieu de ce champ. Et de deux, parce que la rencontre avec ce paysan lui donnait l’idée d’aller faire un tour chez tous les autres paysans pour leur poser la même question : est-ce qu’ils avaient trouvé une mysdibulite ?

« Ça ressemble à un cristal. Une pierre transparente qui a souvent la couleur de l’arc-en-ciel. Et si tu regardes à travers, tu découvriras une espèce de symbole qui ressemble à une feuille stylisée et barrée. Tu vois ce que je décris ? »

Un index en l’air, une idée dans la tête, la main de Leonard ouvrit son sac en bandoulière et en retira son carnet de notes. Il tourna des pages, exprima une petite exclamation qui disait qu’il était allé trop loin. Il revint en arrière et tomba sur une double page où il avait croqué quelques pierres de méga-évolution. Il y avait également quelques photos qui décrocha du trombone. Puis il les tendit au paysan.

« C’est à ça que ressemble une pierre de méga-évolution. Alors, tu en as déjà vu ? »

Un petit roucool sauvage se posa sur la carapace de terre séchée. Gael (boskara) tourna la tête et observa du coin de l’œil l’oiseau qui picorait une poignée des baies que produisaient les buissons qui poussaient dans son dos. Lorsque l’oiseau eut avalé sa récompense, il transmit son message puis s’envola. Leonard avait vu la scène. Son visage exprima une petite déception tandis que ses épaules s’étaient baissés. Le roucool n’avait pas trouvé de piste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-CardPrésentationJournal
Origine : Lumiris • Kishika
Messages : 86
Stardust : 300
Lun 24 Déc - 6:22
Chercheur et paysan
wallace & leonard

- Ça ressemble à un cristal. Une pierre transparente qui a souvent la couleur de l’arc-en-ciel. Et si tu regardes à travers, tu découvriras une espèce de symbole qui ressemble à une feuille stylisée et barrée. Tu vois ce que je décris ?

Ce gars était beaucoup, mais alors beaucoup trop surexcité pour Wallace. Il n'avait pas l'air de bien se rendre compte de l'agression qu'il venait de commettre, et du pillage dont il faisait part à l'éleveur. Le corps tendu et le visage de marbre, Wallace restait impassible - il mémorisait les informations qu'il avait réussies à glaner et qui lui seraient peut-être utiles si, un jour, il tombait bel et bien sur l'une de ces pierres en labourant un champ. Si ses terres pouvaient contenir quelque chose de valeur, il voulait être au courant - histoire de ne pas se faire arnaquer par le premier venu. Après tout, tout ce que contenait la ferme des MacGregor, sous et sur le sol, leur appartenait de droit.

Il observa donc avec attention les croquis et photos que lui présenta Leonard. Ouais, il commençait à avoir une idée plus ou moins précise de l'apparence de ces joyaux. Il hocha la tête, pensif, retenant les principales informations : forme singulière, transparence, couleurs étranges, symbole.

- C’est à ça que ressemble une pierre de méga-évolution. Alors, tu en as déjà vu ?

Une fois n'est pas coutume, le fermier dut retenir un sourire narquois. Ouais, il était vraiment pas dégourdi, celui-là. Il devait pas connaître grand-chose à la vie - et en même temps, quoi de plus normal, au vu de son apparente jeunesse ? Wallace allait lui donner une petite leçon - pour lui rendre service, bien sûr.

- Wow wooow, calme-toi, gamin. J'pense que y'a un truc que t'as pas compris. Il le regarda droit dans les yeux, l'air sévère. Ici, c'est chez moi. Qu'est-ce qui te fait croire que t'as le droit de débarquer sur une propriété privée et fouiller partout ? T'es dans un champ : tout ce qui pousse sur cette terre, c'est à moi; et tout ce qui est dans cette terre aussi.

Il avait jamais entendu parler de violation de propriété privée, celui-ci ? C'était pas très réglo. Et si d'habitude, Wallace n'avait aucun problème avec les visiteurs, il se montrait beaucoup moins clément envers ceux qui, premièrement, l'agressaient comme s'ils avaient été pris la main dans le sac (avait-il quelque chose à se reprocher, hmm ?) et qui, deuxièmement, ne venaient que par profit.

- Si tu veux faire des fouilles ici, tu dois en faire la demande. Et payer. Pas débarquer comme un voleur avec ta clique de pokémons agressifs.

Pour Wallace, c'était du bon sens, mais tout le monde n'avait apparemment pas été élevé dans les bonnes manières. Ou dans le droit civique, pour le coup. Le pire, c'est que c'était pareil pour tous les fermiers du coin : aucun d'entre eux ne tolérerait qu'on s'introduise sans prévenir chez lui pour venir bousiller ses champs. Enfin, c'était logique, quand même !

En gros, même s'il ne l'avait pas dit explicitement, la situation était claire : soit Leonard quittait immédiatement le terrain des MacGregor, soit il déboulait la monnaie.

CODES BY LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 634
Stardust : 2164
Mar 25 Déc - 5:01
Chercheur et Paysan – réponse n°4

Il avait encore fait une boulette. Le paysan n’était pas content. Pourtant, Leonard n’était pas sûr de comprendre. Il était parti en début de journée avec pour objectif de trouver un trésor que la nature gardait en attendant de le délivrer au chercheur travailleur. Gael avait déployé son réseau et il avait reçu une piste que tous avaient suivi. Arrivé devant le champ désolé, Leonard avait décidé qu’il pouvait traverser car il n’abimerait rien. Et voilà qu’il était en tort ?

« Je ne comprends pas. Je n’ai pas escaladé un mur ou démonté une barrière pour entrer sur ton champ. Je ne voulais que traverser pour me rendre dans la forêt en face. Je ne pensais pas entrer sur une propriété privée et je ne voulais surtout pas te causer du tort. »

Malgré de hautes aspirations scientifiques, Leonard était un jeune homme au cœur naïf. Bien qu’il ait vécu quelques expériences traumatisantes. Notamment une possession qui l’avait conduit à priver de sa vie un mackogneur plus qu’énervé…

Maintenant qu’il s’était expliqué, il devait agir. Car, et c’est son père qui lui avait appris, lui qui gérait des affaires : il ne fallait jamais juste donner des mots, il fallait donner des actes. Qu’est-ce que Leonard pouvait faire pour le paysan ? Donner de l’argent n’était jamais une solution. C’était impersonnel.

« Que dirais-tu d’une pierre pour me faire pardonner ? Peut-être une Pierre Feu ou une Pierre Nuit ? De qui est constituée ta petite famille à part ce tiboudet derrière toi ? »

Certains mots résonnaient encore et encore dans la tête de Leonard : voleur, pokemons agressifs, voleur, pokemons agressifs. Il fallait rectifier le tir. Un grand sourire naïf précéda la présentation. Il tendit la main pour que le paysan la sert en guise de « bonjour ».

« Nous sommes partis sur une mauvaise base. Je te propose de recommencer proprement. Je m’appelle Leonard Sextant et je ne suis pas un voleur. J’aspire à devenir chercheur. Mes objectifs à long terme sont d’explorer les cieux et les abysses. Tu vois ici une partie de ma petite famille. Ils ne sont pas agressifs. En fait, on n’aime pas particulièrement les batailles pokemons et les arènes. Mais je sais que c’est une étape obligatoire. Je ne peux pas partir à l’inconnu sans savoir me débrouiller seul et me défendre. Donc l’étoile qui lévite s’appelle Esmeralda. La tortue aux buissons remplis de fruits se nomme Gael. Et la jolie mysdibule à la robe yakuza se nomme Nadège. Tous les trois déploient leur talent pour communiquer avec les autres pokemons et la nature afin de découvrir les trésors de cette dernière. Voilà ! On a fait le tour. »

Tout était pardonné. Tout était expliqué. La journée était belle et tout allait dans le meilleur des mondes. Enfin, Leonard était le genre de personnes à voir un arc-en-ciel dans le ciel alors que le temps était gris. Donc… Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-CardPrésentationJournal
Origine : Lumiris • Kishika
Messages : 86
Stardust : 300
Lun 14 Jan - 6:54
Chercheur et paysan
wallace & leonard

Au final, Leonard sut se débrouiller pour faire oublier à Wallace sa mauvaise humeur. Il fallait dire que Wallace n'était pas du genre à garder rancune très longtemps, et les efforts de Leonard lui firent comprendre qu'au fond, il ne lui voulait pas de mal, et qu'au moins, il ne pensait pas mal faire. Le fermier poussa donc un gros soupir, comme pour chasser toutes les ondes négatives de son corps, avant de serrer à nouveau la main du chercheur pour repartir sur de bonnes bases, comme il le suggérait.

- Très bien, Leonard ! Il serra sa main d'une poigne ferme et décidée. C'est bon, on oublie. Et t'en fais pas, va, j'suis pas aussi radin que j'en ai l'air ! avoua-t-il en se mettant à rire et en haussant les épaules. S'il avait voulu se donner un air méchant, ce n'était pas du tout proche de la réalité. J'ai que des Pokémons de ferme, alors les Pierres vont surtout m'encombrer ! Pas besoin de me donner quoi que ce soit, lui assura-t-il enfin, avec sa bonté et sa générosité habituelles.

Il se retourna alors vers un tas de cailloux qu'il avait constitué en travaillant. Il comptait les ramener à la ferme à la fin de la journée, où son père pourrait peut-être les recycler et leur donner une utilité - chez les MacGregor, rien ne se perd, tout se transforme !

- Regarde, j'ai déjà ça, comme caillasse. J'ai rien cru voir de translucide ou de joli dans le tas, mais tu peux vérifier, si tu veux. Tu sais mieux que moi ! Il lui sourit, lui laissant le champ libre pour fouiner. Tiboudet, lui, était déjà reparti à ses racines de mauvaises herbes, et recommençait son boulot : à savoir, arracher les pissenlits, (les manger), et déterrer les racines des arbustes à enlever. Wallace reprit sa bêche, aidant son Pokémon dans sa tâche tout en gardant un œil et une oreille sur Leonard, histoire d'être à sa disposition s'il avait besoin de quelque chose.

CODES BY LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Messages : 634
Stardust : 2164
Aujourd'hui à 13:11
Chercheur et Paysan – réponse n°5

Une victoire ! La paix était scellée d’une poignée de main. Une musclée de la part du fermier comparé à celle du jeune chercheur. La différence d’efforts physique par jour n’était pas du tout comparable. Pourtant, Leonard s’était mis au sport. Et ça ne se faisait pas sans douleurs ni difficultés…

« Je te remercie de m’aider. J’aimerais en retour faire de même pour toi. Dis-moi où mettre les pierres une fois que je les aurais examinés. J’imagine que je peux utiliser ce sceau et le mettre dans le contenant là-bas ? »

Le jeune chercheur posa son sac en bandoulière. Puis il enleva sa veste, prit le temps de la plier et la posa sur son sac pour qu’elle ne tombe pas dans le champ. Il ne voulait pas repartir d’ici avec une veste toute poussiéreuse.

Accroupi, Leonard commença à remplir un seau puis un deuxième. Wallace avait raison, il n’y avait rien de comparable à un trésor là-dedans. Pas même un éclat étincelant qui pourrait remplir sa barre d’espoir. Il se releva donc et apporta les deux seaux jusqu’à bon port. A la fin de la distance, ses bras tremblaient et il commençait à sentir les gouttes de sueur couler dans son dos.

« Wallace, est-ce que tu penses que je pourrais t’accompagner chez toi quand tu auras fini ton travail ? Peut-être que ton père a des trouvailles dans ce que tu lui as déjà rapporté par le passé ? »

Difficile de faire prendre un autre chemin à un scientifique lorsqu’il avait une idée en tête. En insistant un peu, ça devenait vite de la lourdeur. En persistant, ça devenait énervant. Heureusement pour Leonard, il avait un visage rayonnant et une expression innocente. Mais surtout, il était encore bien loin d’être lourd. Encore plus loin d’être énervant.

« Et donc, tu travailles tous les jours comme ça ? Je veux dire, je ne tiendrais pas une demie journée à ton rythme. »

Leonard n’était un citadin mais il avait plus vécu dans un esprit « ville » que « campagne ». Les gens avec la forme physique de Wallace passait beaucoup d’heures de leur semaine à faire du sport. Particulièrement de la musculation ou des sports de combat. D’où la remarque qu’il ajouta.

« J’imagine que tu fais donc du sport. Tu vas en ville pour aller dans une salle de musculation ? Ou peut-être dans une salle de combat ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [Le paysan] La culture des légumes
» Chercheur recherché cherche joueur pour rp
» [Le paysan] L'élevage de cochons
» Philsem
» La Grotte du Chasseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération