Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guide dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
Riolu voleur et Cradopaud rancunier [avec Abygaël Maxwell]
Leonard Sextant
Team :

card : card
Messages : 739
Stardust : 2758
Sam 5 Jan - 4:08
Riolu voleur et Cradopaud rancunier [avec Abygaël Maxwell] – réponse n°1

L’hiver posait ses fondations et cela avait fait germé une idée dans la tête du jeune chercheur. Plusieurs mois auparavant, il avait entrepris l’ascension du Volcan Eneka avec ses deux meilleurs amis : Capucine Alambra et Spruelo Locink. Une aventure qui avait laissé des traces mais également des souvenirs qui resteraient longtemps dans sa mémoire.

Donc, Leonard avait vu les coulées de lave pendant les beaux jours. Il voulait maintenant voir cette même lave au contact des chutes de neige. C’était donc pour cette raison qu’il se trouvait aujourd’hui dans la ville de Feranium. Une étape nécessaire avant la finale destination qu’était le Volcan Eneka.

Il se trouvait dans une des rues où les commerces étaient nombreux. Il avait sa liste d’emplettes à faire mais il prenait également le temps d’observer ce qui était exposé derrière les vitrines. Il y avait peut-être un achat auquel il n’avait pas pensé, une surprise plaisante pour un autre de ses projets. Bref, il prenait son temps en compagnie d’Esmeralda (stari), sa fidèle compagne lévitant au niveau de sa tête et de Riolu qui-

« Où est Mickey ? »

Esmeralda prit un peu de hauteur, pivota dans un sens, dans l’autre et fit comprendre au jeune homme qu’elle l’avait localisé. Et selon le code qu’ils avaient inventé entre eux, il y avait urgence.

Leonard rejoignit Mickey en petites foulées. Dans sa tête, il se répétait comme un mantra « faites qu’il n’ait rien volé, faites qu’il n’ait rien volé ». Dans ses tripes, il savait que le mal était déjà commis. Il allait « encore » devoir s’expliquer. Ça allait être une situation malaisante. Le pire, c’est qu’il commençait à s’y habituer…

« Mickey. »

Le ton était lourd. Comme un papa qui fait passer une leçon à son enfant.

« Montre-moi ce que tu caches derrière ton dos. »

Le petit riolu avait la tête baissée. Il savait qu’il était coupable de vol. Mais il était également victime de ce qui était en fait une maladie.

« Qu’est-ce que c’est ? »

Ça avait la forme d’un petit sac. Leonard le secoua gentiment pour deviner ce qui se trouvait à l’intérieur. Il porta ensuite le sac au niveau de ses yeux pour y chercher un mot, un texte, un indice ou encore un nom. Mais rien de probant. Peut-être y avait-il quelque chose à l’intérieur mais il ne voulait pas ouvrir quelque chose qui ne lui appartenait pas.

« Bon, emmène-nous à ta victime. Il faut que tu lui rendes ce petit sac. »

Leonard confia le bien volé au petit riolu. Ce dernier se mit en chemin avec toute la peine du monde sur les épaules.

*Faites que ce soit une bonne personne. Pas de scandale. Pas de problème avec un petit copain agressif ou un pokemon impulsif… *
Revenir en haut Aller en bas
Abygaël Maxwell
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 637
Stardust : 837
Dim 6 Jan - 16:18

Riolu voleur et Cradopaud rancunier
Feat Leonard
Le froid mordait la peau blanche de la jeune fille, frissonnant à chaque petite brise qui s'incrustait dans ses vêtements. Abygaël joignit ses mains, espérant ainsi récupérer un peu de sa chaleur alors qu'elle marchait dans les rues de Feranium, à la recherche d'un cadeau pour Alaric, le garçon qu'elle aimait de plus en plus. Elle se demandait si un accessoire pokémon pourrait lui plaire car elle savait au fond d'elle qu'il adorait les concours pokémons mais qu'il y a peu, avait gagné un ruban non mérité. Ainsi, elle espérait rendre le sourire à son âme soeur.

Accompagnée de Zêta et Andromède, Abygaël s'arrêtait devant chaque vitrine qui lui tapait dans l'oeil. Elle tenait dans sa main un petit sac au ruban de soie, un cadeau que sa grand-mère lui avait offert et où il fallait déposer un petit objet qui nous tenait afin de le transformer en porte-bonheur. La fille aux cheveux blancs y tenait énormément et espérer qu'il lui indiquera le bon cadeau parmi tout les objets proposés. Et dans son sac posé sur son épaule, un oeuf encore récent mais qui bougeait de temps en temps.

Alors qu'elle se penchait devant un stand qui proposait quelques accessoires coquets, le goupix se mit à grogner poussant soudainement sa dresseuse sur le côté. Alors qu'Abygaël se sentit choir sur le côté, quelque chose attrapa le petit sac avant de disparaître. Surprise, elle réussit néanmoins à reprendre son équilibre et tourna le regard vers une forme qui disparut dans la foule. Andromède la rejoignit sur son épaule, un peu perdu de n'avoir pas réagi à temps alors qu'Abygaël venait de se faire voler son précieux objet.

C'était quoi ça?

Demanda-t-elle confuse alors que le cradopaud chromatique s'accrocha à sa jambe et tira sur la longue robe afin de la faire marcher. Zêta était agité et Abygaël savait ce que cela signifiait. Son pokémon allait rattraper le voleur et lui faire la fête tellement qu'il haïssait qu'on s'en prenne à lui ou sa maîtresse. Malgré le fait qu'il n'aimait pas la foule, il bravait son envie de se cacher pour traquer le vilain, entraînant alors Abygaël derrière lui. Elle le suivit sans pour autant tenter de regarder dans son sac l'oeuf qui s'y trouvait, surveillant si celui-ci n'était pas brisé. Ce n'est que quelques minutes après avoir nager dans la foule que le cradopaud lâcha un gros croassement vers garçon accompagné de deux pokémons.

Eh! Attends, Zêta, tu es sûr que c'est lui?!

Demanda-t-elle alors que le pokemon le tira encore plus fort, continuant à croasser jusqu'à attirer les regards sur lui. La patte du chromatique était relevé vers le riolu et semblait le défier.



Revenir en haut Aller en bas
Leonard Sextant
Team :

card : card
Messages : 739
Stardust : 2758
Lun 7 Jan - 14:39
Riolu voleur et Cradopaud rancunier [avec Abygaël Maxwell] – réponse n°2

Ce qu’il craignait arrivait. Devant lui se tenait un pokemon (bien que plutôt petit, heureusement) visiblement mécontent qui semblait défier Mickey.

« Bonjour. Il est à toi ce petit sac ? »

Leonard posait seulement ses yeux sur la jeune femme. Elle avait la peau si blanche. Il y avait quelque chose de très pur dans ces traits. C’était assez perturbant.

« Euh, je m’appelle Leonard et je suis vraiment désolé. N’appelle pas la police, s’il te plaît. »

Le petit riolu n’était pas du tout dans cet état d’esprit de pardon. Il y avait trop de joie de vivre et d’énergie dans ce petit corps. Il se retenait de pirouettait partout mais il ne put s’empêcher de lancer le petit sac dans les airs, de faire un salto et de le rattraper avant qu’il ne touche le sol.

*J’espère qu’il n’y a rien de fragile à l’intérieur. *

Esmeralda observait la scène. Comme à son habitude, sans bouche et sans yeux, elle apparaissait énigmatique. Ce qui pouvait être mal interprétée. Alors qu’elle cherchait seulement à vivre sa vie au côté de Leonard sans provoquer de vagues. D’un certain côté, elle était un peu comme une mère qui veille sur son petit. Ses petits maintenant, depuis que Leonard avait considérablement agrandi sa petite famille.

« Mickey, redonne le sac rapidement s’il te plaît. »

Le riolu regarda Leonard. Le sac. Puis il regarda le cradopaud. Il commença à avancer prudemment, craignant les réactions de l’autre pokemon. Il avança en écoutant son instinct. Mais également l’humain qui lui parlait à nouveau :

« Fais attention avec le sac. Ok ? »
Revenir en haut Aller en bas
Abygaël Maxwell
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 637
Stardust : 837
Mar 8 Jan - 13:14

Riolu voleur et Cradopaud rancunier
Feat Leonard
Zêta continuait à faire son bruit, toujours la patte relevée mais avait arrêté d'avancer. Il accusait un des pokémons qui se trouvait aux pieds du garçon aux cheveux blancs d'un air malveillant. Abygaël fut gênée de l'attitude qu'avait pris soudainement le cradopaud chromatique face à l'inconnu qu'elle prit son bras pour le tirer en arrière, voulant éviter qu'il se jette sur le riolu. Alors qu'elle réussit à attraper son pokémon, le garçon lui parla, l'arrêtant net dans son geste désespéré. Abygaël ne bougea pas d'un pouce, fixant tout en clignant des yeux son interlocuteur.

Il se présenta aussitôt sous le nom de Léonard, suppliant qu'elle n'appelle pas les forces de l'ordre. Jamais il ne lui était venu à l'idée d'en faire appel et les joues blanches de la jeune fille se mirent aussitôt à se teinter d'un rouge cramoisi. Juste à côté, le riolu jouait avec un objet qu'elle reconnaissait parfaitement. Ainsi donc, son pokémon avait raison sur l'identité du voleur mais jamais elle n'en voudrait à quelqu'un.

B-bonjour... Abygaël. Et ou-oui. C'est bien mon sac.

Lança-t-elle tout doucement, un peu gênée de se retrouver devant un inconnu. Celui-ci demanda alors à son pokémon de rendre le sac qui obéit après une certaine hésitation. À ce moment, Zêta attrapa le porte-bonheur de sa maîtresse et lâcha un croassement en direction du riolu afin de l'effrayer. Puis il se mit à ricaner en continuant à gonfler ses joues toxiques. Abygaël prit peur et fit reculer le chromatique.

P-pardonnez-nous! Je... Il n'apprécie p-pas les gens et les pokémons de base...

Avant de se baisser plusieurs fois vers Leonard afin de s'excuser, joignant ses mains en même temps. Quant à ses pokémons, Zêta continua à rire en silence alors qu'Andromède releva la tête, trouvant la situation stupide.

J'espère que votre riolu ne-ne lui en veut pas... trop...



Revenir en haut Aller en bas
Leonard Sextant
Team :

card : card
Messages : 739
Stardust : 2758
Sam 12 Jan - 2:04
Riolu voleur et Cradopaud rancunier [avec Abygaël Maxwell] – réponse n°3

Ce n’est absolument pas un roublard agressif. C’est une jolie jeune femme à la peau blanche. Leonard soulage discrètement de cette nouvelle rencontre. En fait, il est maintenant gêné de la voir rougir et bégayer à son encontre.

« Nul besoin de s’excuser. C’est nous qui sommes en tort. C’est nous qui t’avons volé ton petit sac. Je te présente donc nos excuses. »

Le cradopaud avait gonflé ses joues toxiques, très probablement pour faire peur ou provoquer le riolu voleur. Mais ce dernier trouva ça rigolo et s’amusa à gonfler ses joues aussi grosses qu’il le pouvait. Peu satisfait de sa première tentative, il prit exagérément son souffle et regonfla à nouveau ses joues.

« Je te rassure, il n’y a aucune chance que Mickey en veuille à ton pokemon. J’espère seulement qu’il a un bon sens de l’humour. »

N’ayant plus de souffle, le riolu voleur dégonfla soudainement ses joues et éclata de rire. Un comportement qui devait passer pour de la provocation auprès du cradopaud rancunier… Agissant par instinct, Mickey décida de faire un petit salto arrière et de saluer son assistance. Entre d’autres mains, ce riolu deviendrait surement une star dans les spectacles artistiques.

« Tu n’es pas obligé de répondre si c’est personnel mais je peux savoir ce que contient ce petit sac ? Je suis intrigué et en tout bon scientifique, je lâche difficilement une question auquel je peux avoir une réponse. »

Leonard lui fit un grand sourire. Ce genre de sourire innocent et pur. Celui auquel on pardonne tout et qui crève les tensions d’une situation comme un ballon usé.
Revenir en haut Aller en bas
Abygaël Maxwell
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 637
Stardust : 837
Dim 24 Fév - 7:16

Riolu voleur et Cradopaud rancunier
Feat Leonard
Le garçon se mit à s'excuser, se donnant en tort à propos du vol du petit porte-bonheur d'Abygaël. La jeune fille hocha doucement la tête, toujours intimidée par son interlocuteur alors qu'elle rejoignit ses mains vers sa poitrine, tenant fermement l'objet rendu. Quant à Zêta, celui-ci fixa d'un mauvais oeil de riolu qui se mit à l'imiter. Se sentant sûrement provoqué mais par amusement, le cradopaud gonfla encore plus ses joues, jusqu'à ce qu'elles possèdent à peu près la même taille que sa tête.

Je pense plutôt qu'il ne va pas se laisser faire...

Dit-elle un peu amusée en voyant le riolu continuait à imiter son cradopaud sans vraiment de succès. D'ailleurs, le petit pokémon semblait avoir beaucoup d'humeur jusqu'à ignorer les provocations que faisait le crapaud. Légèrement énervé après le salto de son rival, dégonfla ses joues dans un sifflement bruyant, plaçant alors ses pattes devant lui pour chercher la bagarre. Heureusement, Andromède décida de réagir à temps et se plaça auprès de son camarade avant de le calmer de ses six queues qu'il plaça devant le nez de Zêta.

Alors qu'Abygaël observait les pokémons, Léonard lui posa une question à propos du sac qu'elle tenait dans ses mains. Elle releva ses yeux carmins sur le garçon, devenant légèrement rouge avant de répondre.

Oh...? Vous êtes un scientifique?

Elle baissa de nouveau le regard par timidité avant de déposer son sac contenant l'oeuf fragile et y colla le petit sac de soie sur la coquille. Abygaël se mit à caresser l'oeuf avec tendresse avant de répondre au garçon.

C'est un petit porte-bonheur. On y dépose quelque chose qui nous tient à coeur pour que cela nous tienne chance. Dedans, il y a des petits coquillages, c'est pas grand chose mais j'y tiens car je les ai trouvé lors de ma première visite sur une plage.



Revenir en haut Aller en bas
Leonard Sextant
Team :

card : card
Messages : 739
Stardust : 2758
Dim 3 Mar - 12:45
Riolu voleur et Cradopaud rancunier [avec Abygaël Maxwell] – réponse n°4

« Scientifique. Oui et non. Disons que je suis plutôt apprenti scientifique ou scientifique en apprentissage : ah ah ! »

Leonard était un peu gêné. Les yeux fermés pendant qu’il riait, il se frottait le derrière de la tête d’avoir dit des bêtises.

L’explication du contenu du petit sac lui permit de rebondir et d’oublier la gêne de ce qui aurait pu passer pour de la prétention.

« Tu sais, mon aventure a aussi commencé sur une plage. C’était celle proche de la ville de Mirawen. C’est là-bas que j’ai capturé le premier membre de ma petite famille. Enfin, après Esmeralda. »

L’étoile lévitante rotationna pour se tourner vers les deux humains puis reprit sa surveillance sur l’affrontement pour le moment sans conséquences entre le riolu et le cradopaud.

« C’est également sur une plage que j’ai rencontrée Esmeralda. C’est sur cette même plage que je me suis posé ma première question. Celle dont je n’ai toujours pas trouvé de réponse. Celle qui motive mon voyage qui dure depuis un an. Celle qui motive ma vie future. »

Soudainement, Leonard stoppa. Sa bouche encore ouverte dans un son qui ne sortit pas. Puis, comme quelques minutes plus tôt, il ferma les yeux, rit et se frotta le derrière de la tête. De nouveau il était gêné.

« Je suis désolé. Quand j’en viens à cette histoire, je me mets toujours en pilote automatique et je raconte la biographie de ma petite vie. Ah ah. Mais je me suis stoppé à temps. Je ne t’ai pas dit que j’avais découvert Esmeralda sur la plage. Avec des traces qui- Oh ! J’ai recommencé. Je suis désolé. »

Après s’être mis en garde pour répondre à celle de son adversaire, Mickey baissa les bras et les épaules en découvrant que le goupix jouait le rôle de la « maman qui arrête les bêtises ». Sauf que Mickey n’avait pas du tout envie que ça s’arrête ! Alors il se remit en garde de la même façon que le cradopaud. Il gonfla également les joues et se rapprocha du couple cradopaud/goupix en faisant des petits sauts et des petits moulinets avec ses poings serrés. De temps en temps, il donnait des amorces de coup avec un grand rictus facétieux. Et donc probablement très énervant !
Revenir en haut Aller en bas
Abygaël Maxwell
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 637
Stardust : 837
Sam 9 Mar - 8:49

Riolu voleur et Cradopaud rancunier
Feat Leonard
Abygaël avait juste eu le temps de finir son explication que son interlocuteur se mit à raconter que pour lui aussi, ça avait débuter sur une plage. Il s'était étrangement vite ouvert, racontant sa vie à une inconnue. La jeune fille cligna des yeux, surprise de l'approche soudaine de Leonard. Il lui expliqua même pour son stari du nom d'Esmeralda.

Leur début d'aventure était presque similaire puisque Orion, son prinplouf, elle l'avait rencontré près de la mer et depuis, ils ne se quittaient plus. Du coup, elle comprenait le garçon et se mit à sourire tout en rigolant derrière ses doigts.

Ce n'est pas grave! Moi aussi mon aventure a commencé lorsque j'ai rencontré Orion, mon prinplouf!

À ce moment, elle entendit un coup puis un riolu à terre avec son cradopaud dessus. Andromène sautillait tout autour des deux pokémons, tentant de mordre son camarade pour qu'il dégage de son nouveau tapis.

Ah, je... pardonne Zêta! Il n'a pas l'air d'apprécier ton riolu!

Dit-elle alors qu'elle se mit à son tour à attraper le pokémon crapaud dans ses mains alors qu'il gonflait ses joues furieusement. Alors qu'il s'agitait, Abygaël faillit perdre l'équilibre et donna un petit coup dans l'oeuf qui s'allongea sur le sol avant de commencer à rouler dans la foule. La fille poussa un petit cri de terreur alors qu'Andromède tenta de rattrapa l'oeuf.



Revenir en haut Aller en bas
Leonard Sextant
Team :

card : card
Messages : 739
Stardust : 2758
Mer 13 Mar - 13:57
Riolu voleur et Cradopaud rancunier [avec Abygaël Maxwell] – réponse n°5

« Un prinplouf ? Je n’en ai jamais vu. »

Pas le temps de pousser la conversation et d’étendre ses connaissances. Finalement, et c’était irrémédiable depuis le début, le riolu et le cradopaud en était venu à la bagarre. Ce qui n’était pas grave en soi. Les deux pokemons étaient jeunes et ils avaient leur défaut. Ce genre de mésaventure les feraient grandir.

Ce qui était tragique, c’était la vie précaire qui déboulait dans une rue bondée de gens pas attentionés. Une vie seulement protégée par une mince armure qu’était l’œuf.

« Mickey, va récupérer cet œuf ! »

Le moment était venu de se racheter aux yeux d’Abygaël. Heureusement pour elle, Leonard commençait à avoir l’habitude de gérer les conséquences de sa petite famille.

« Esmeralda, fais-en sorte de repousser les humains trop près de l’œuf. »

Il fallait que la route soit en pente, bien évidemment ! Pour le moment, elle était légère. Mais quelques centaines de mètres plus loin, il y avait un escalier mortel !

« Je suis désolé. Je m’occupe de récupérer ton œuf ! »

L’étoile lévitante commença par projeter quelques Pistolets à O qui firent élever des cris d’indignations et quelques insultes faciles. Quand elle se fut suffisament rapprocher, elle arrêta de « cracher » de l’eau et repoussa les humains de son corps physique. Si elle avait eu des mains, elle aurait pu récupérer seule l’œuf…

« Mickey, c’est le moment de me montrer tout ce que tu as appris auprès des autres pokemons ! »

Le petit riolu avait un gros potentiel. Il pouvait se mettre à jongler ou à marcher comme un équilibriste avec la petite famille d’un humain artiste. Tout comme il pouvait combattre dans un milieu hostile. Mais il avait encore deux problèmes : sa maladie qui le poussait à voler tout et n’importe quoi ainsi son jeune âge.

« C’est bien ! Continue d’avancer comme ça ! »

Leonard était parti à la poursuite de l’œuf à son tour. D’une pour encourager son riolu, et pour cela, son rythme cardiaque avait bondi d’un seul coup ! Mais également pour augmenter les chances de succès de l’opération.

*Faites qu’il n’arrive rien à ce jeune pokemon. S’il vous plaît. S’il vous plaît. S’il vous plaît. *
Revenir en haut Aller en bas
Abygaël Maxwell
Team :
card : T-Card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 637
Stardust : 837
Jeu 14 Mar - 10:18

Riolu voleur et Cradopaud rancunier
Feat Leonard
La jeune fille aux cheveux blancs pouvait voir avec horreur la coquille se mettre à rouler parmi la foule, poursuivit par Andromède qui tentait de le rattraper par quelques coups de pattes et crocs, ce qui, malheureusement, lui donner plus d'élan. Heureusement, Leonard avait vite réagit, demandant alors à son riolu de se mettre à son tour à la poursuite de l'oeuf. Alors que le stari s'était mis à envoyer des jets d'eau sur la population afin d'éviter la mort précoce de l'oeuf, Abygaël lâcha Zêta. Le crapaud retomba sur ses deux pattes arrières avant de s'accroupir et regarder la scène sans un mot ni même une simple petite expression sur le visage. Aussitôt, les deux humains s'étaient à leur tour lancé dans la course-poursuite du fuyard involontaire.

Abygaël était vraiment effrayée de perdre l'oeuf qu'on lui avait confier, surtout que celui-ci était presque à son terme. Heureusement que le garçon était là et semblait avoir la situation entre les mains grâce à ses pokémons et ses compétences, ce qui n'était pas le cas de la jeune fille toujours maladroite.

Ils leur fallut quelques minutes pour que le riolu réussisse à stopper la coquille et le goupix avait ralenti le rythme, remerciant alors Mickey d'un signe de tête. Quant à la fille, le temps avait sembler tourner au ralenti, comme si elle venait d'assister à la fin du monde.

M-merci à vous tous! Je saurai pas ce qui aurait pu advenir de cet oeuf sans votre aide... Merci encore!

Dit-elle en se penchant plusieurs fois devant Leonard et ses pokémons. Quant à Zêta, il s'était approché doucement mais gardait une certaine distance entre lui et le riolu.

Comment est-ce que je peux te remercier?





Revenir en haut Aller en bas
Leonard Sextant
Team :

card : card
Messages : 739
Stardust : 2758
Mar 19 Mar - 16:23
Riolu voleur et Cradopaud rancunier [avec Abygaël Maxwell] – réponse n°6

La course pour rattraper l’œuf avait mis Leonard en nage. La sueur avait gagné sa chemise et maintenant que son corps retournait à la normal, les sensations n’étaient pas des plus agréables. Etant donné que l’hiver régnait encore, bientôt le jeune chercheur sentirait la morsure du froid.

(rire !)

« Pardon. Je ne ris pas pour me moquer mais je trouve la situation amusante. Cette rencontre a débuté parce que nous t’avions causé du tort et voilà que tu cherches à te rendre redevable. »

Leonard tendit l’œuf à Abygaël.

« Je te propose de nous rendre dans un café. Nous y serons au chaud et nous pourrions commander deux chocolats chauds ? Que penses-tu de cette idée ? »

Le petit riolu était très content de sa performance. Il ne cherchait pas sciemment à provoquer le cradopaud mais il n’allait certainement pas s’empêcher de sourire parce qu’il était satisfait de ses compétences. Esmeralda passa dans le champ de vision de Leonard. Ce dernier remarqua alors les états d’âme du riolu qui déteignait sur le cradopaud.

« Mickey, sois un peu plus humble s’il te plaît. C’est à cause de ton comportement que nous avons du pousser, mouiller et courir dans la foule pour sauver la vie d’un bébé pokemon. »

De suite, le riolu baissa la tête. On pouvait voir sur ses frêles épaules tout l’embarassement, tout le combat intérieur qui déchirait ses entrailles. Leonard se rapprocha alors, posa un genou à terre et posa sa main sur l’épaule de Mickey.

« Est-ce que tu ne voudrais pas faire la paix ? Peut-être que vous pourriez apprendre l’un de l’autre ? Tu veux bien essayer pour moi ? Merci, Mickey. »

Comme un enfant à qui on aurait forcé la main, Mickey se rapprocha de Zêta et tendit la main en espérant ne pas subir un refus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Jud [ Voleur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération