Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
A l'ombre des feuilles // pv Emmerich
avatar
Team :
card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 199
Stardust : 210
Sam 6 Mai - 18:59


Accompagnée de Kusanagi, Soburin s'était rendue au Village Kishika dans l'optique de rencontrer un certain Emmerich Steinbrech. Son père, Keigo, le connaissait bien grâce à ses multiples aventures l'ayant maintes fois conduit à Lumiris et bien entendu, partout où Keigo passait, il se tissait de nombreux liens. Emmerich en faisait partit et inévitablement, le papa poule qu'était Keigo avait parlé de sa fille adorée à Emmerich. Puis Soburin avait apprit qu'Emmerich avait capturé un Draïeul sans forcément le désirer, il avait pensé à elle, imminente Dracologue. La jeune femme avait ainsi prit soin de capturer un Pokémon qu'affectionnait le météorologue ; ce jeune Carvanha donc.

Keigo avait prit soin d'orchestrer le rendez-vous, ne pouvant malheureusement pas venir à cause de quelque chose qui le retenait aux Ruines. Soburin n'avait pas comprit en quoi cela consistait puisque son père lui avait simplement laissé un bout de papier dans les mains avant de courir, suivit minutieusement par Kobaya et Volt. Ainsi Soburin avait fait son bonhomme de chemin en compagnie de Kusanagi, parée d'un beau kimono aux tons mauves et tenant la Pokéball du poisson entre ses fines mains.

Elle attendait sur un banc sous un immense arbre qui offrait une ombre agréable. Soburin était silencieuse, les yeux clos, apaisée tandis que son jeune dragon était assit à ses côtés, le minois patibulaire. Peut-être pensait-il être suffisamment impressionnant pour repousser quiconque approcherait ? Visiblement, il déchanta bien vite, des bruits de pas furent audibles. Le Bébécaille se redressa et commença à faire résonner ses écailles pour prévenir sa dresseuse qui rouvrit les yeux et leva un peu la tête. L'homme qui se tenait là, avec la peau un peu mâte, les cheveux clairs et la balafre, cela ne pouvait qu'être...

« Emmerich. Je suis Soburin Ikeda, la fille de Keigo, enchantée de vous rencontrer. » Fit-elle après s'être redressée afin de le saluer en inclinant respectueusement le buste. Bien vite imitée par Kusanagi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 8 Mai - 17:09
Il y a peu de temps Emmerich avait capturé un nouveau Pokémon dragon qu'il avait croisé en compagnie de Génos, un autre chercheur que l'albinos connaissait. Il avait capturé ce Pokémon non pas pour lui et l'ajouter à sa petite famille, mais pour la fille d'un ami qui se spécialisait dans l’étude et le dressage des Dragons.

Quoi de mieux qu'un vieux Dragon pour étudier et se familiariser encore plus avec ce type de Pokémon qu'un Draeuil. En voyant le Pokémon Emmerich avait repensé aux nombreuses discussions qu'ils avaient eu avec Keigo. Le sujet étant principalement leurs filles bien évidement, et que chacune de leurs filles se spécialiser, Lisbeth dans les Pokémons Plante alors que Soburin dans les Dragon. Ce n'était pas du tout la même chose, mais bon les gouts et les couleurs.

Emmerich avait convenu d'un lieu de rendez-vous avec Keigo, et il s'y rendait actuellement en compagnie de Akabei son Motisma. C’était un Pokémon plutôt brave qui était prêt à faire front s'il le fallait. Mais en dehors de cela il ne cherchait pas la bagarre ou autre forme de conflit, au contraire toujours prêt à rendre service. Enfin il était arrivé sur place voyant la jeune Soburin et son Pokémon Dragon bien évidemment.

— Bien le bonjours Soburin. En effet je suis Emmerich Steinbrech. Enchanté également de te rencontrer en chair et en os.

Emmerich regarda le Pokémon dragon, puis salua la jeune femme et tenta une caresse au petit Dragon.

— Il a l'air de bien t'aimer ton petit c'est une bonne chose. C'est même important.

Surtout quand il s'agissait du premier Pokémon qu'on avait. Sonic était un bon exemple. Si il avait eu Hal en premier Pokémon cela aurait surement était autre chose, vu le caractère percutant de ce dernier.

— Dis moi Soburin, tu permets que je te tutoie ? Je t'avoue que j'ai l'impression de te connaitre depuis si longtemps alors que c'est la première fois qu'on se voit. ça me fait un peu bizarre du coup. Enfin tu veux qu'on reste ici ou on peut avancer pour aller boire ou manger quelque chose pour faire plus ample connaissance ?

Puis Emmerich se dit qu'il avait peut être été un peu déplacé.

— Enfin tu préfères peut être faire ça vite fait. Désolé je ne voulais pas imposer quoique ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 199
Stardust : 210
Mar 9 Mai - 7:12

Kusanagi sembla drôlement suspicieux face à l'albinos mais il savait pertinemment qu'il était un ami du père de sa dresseuse, père qu'il admirait complètement. Ainsi, il laissa Emmerich caresser sa peau écailleuse, levant un peu la tête et la lovant dans sa large main afin d'apprécier le contact, grognant légèrement. Soburin eut un fin sourire avant de reposer son attention sur l'argenté, l'écoutant avec attention, flattée de ses paroles.

« Je l'ai eu alors qu'il n'était qu'un œuf, ce brave Kusanagi. » Souffla t-elle en offrant un regard complice au Bébécaille, évitant rapidement de replonger dans quelques souvenirs douloureux. Ainsi, elle porta ses prunelles rubis vers l'étrange Pokémon accompagnant Emmerich, il avait une drôle de tête, une allure atypique mais n'en était pas moins attrayant.

« Oh oui, il n'y a pas de problème, ne vous inquiétez pas. Mais je serais bien heureuse que d'aller boire ou manger quelque chose, mon père m'a tant parlé de vous, je serais ravie de faire plus ample connaissance. » De son côté, Soburin semblait peiner à tutoyer son interlocuteur. Par marque de politesse parce qu'il était plus âgé et par respect parce qu'il inspirait quelque chose, il avait un immense charisme et imaginer son père aux côtés d'Emmerich lui donnait des frissons d'amusement. L'albinos lui semblait sympathique mais plutôt posé, un peu opposé au caractère bien trop énergique et flamboyant de Keigo qui ne cessait de s'agiter, de rire trop fort et d'envoyer de sacrés frappes à ceux le faisant rire ou lorsqu'il envoyait une bonne blague.

« Avant, j'aimerais beaucoup voir Draïeul... Enfin, si cela ne vous dérange pas, je suis simplement très curieuse, je n'en ai encore jamais vu de mes propres yeux. » Disant cela, elle tendit lentement la sphère du Carvanha à Emmerich, souriant légèrement.

« En tout cas, ce Carvanha m'a l'air d'avoir un drôle de caractère, j'espère que vous y arriverez avec lui. » Bien qu'elle n'en doutait pas vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» feuilles de brick
» Togoria- L'ombre d'un doute
» 510 millions de dollars pour reconstruire Carrefour-Feuilles
» Voyage en ombre et disparition d'armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération