Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
It's a beautiful day
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 8 Mai - 17:11

ft. ...

ft. ...

「 IT'S A BEAUTIFUL DAY 」
Premier jour d'arrivage.

C'est le stress depuis ce matin. Levé 6h, deux cafés bourrés de sucre et me voilà sur le pont une heure plus tard. La journée promet d'être chaude, je retire rapidement mon écharpe prise en trop. J'espère juste qu'ils seront tous à la plage et qu'il y aura personne aux urgences.

Premier jour où les règles vont changer.
Lyra est déjà là.

- A quelle heure t'as commencé ton service ?

Le temps de faire la moue et de porter sur moi un regard épuisé et j'en déduis qu'elle n'a pas encore quitté les lieux depuis son arrivée la veille à neuf heures. "On dirait que mes horaires sont meilleures que les tiennes" lui dis-je en lui tenant une tasse de café.
On discute quelques minutes avant que le chef de service, le Dr.Sullivan ne se pointe. J'aurai aimé ne pas le croiser mais je connais pourtant par cœur le planning des deux prochaines semaines : cette raclure sera là.


- Bonjour les enfants ! Le soleil brille, aujourd'hui sera une belle journée.
- Vous vous lancez dans la météo maintenant ?

Ma réponse ne lui plaît pas beaucoup mais il décide de m'ignorer. Il est à peine 7h30 du matin, on sera sur le ring toute la journée, autant économiser ses cartouches.

- Les enfants j'ai besoin d'un volontaire pour une tournée pour la prison de la ville. J'ai affiché dans la salle de garde et à l'infirmerie une liste d'inscription avec le planning alloué des deux prochaines semaines. Oh et n'oubliez pas que les nouveaux internes arrivent aujourd'hui.

Le premier jour fatidique est là. On va faire un débarquement de couche-culottes et de mômes égocentriques persuadés qu'ils seront les nouveaux crack de demain tout en s'entretuant dans les couloirs. J'ai hâte. Je finirai peut-être avec un ulcère à l'estomac en rattrapant leurs conneries de débutants mais d'un autre côté je pourrai les torturer à souhait et si certains ne sont pas trop mauvais alors je pourrai les exploiter pendant que j'irai prendre du bon temps.

Ils arrivent tous à huit heures mais avant le chef m'appelle une fois l'intervention finie.


- Ecoutez-moi bien mon ptit, gardez vos blagues pour vous et ne tentez plus de saper mon autorité devant les autres ou bien ce sera la guerre franche entre nous.
- Ooooh le grand méchant loup me menace ? Vous savez très bien que si vous me virez vous n'aurez plus de copain pour porter vos clubs le lundi pour aller au golf.
- Très bien Dr.Graham, je vous remercie de vous porter volontaire pour la prison ! Les enfants, dit-il en criant, vous pouvez remercier le docteur Graham ici présent qui a gentiment accepté de s'occuper des gardes pour la prison toute cette semaine. N'oubliez pas de le remercier !

Il file avant de finir sa tirade mais me jette un regard pour se délecter de ma rage. Une semaine à faire le fanfaron à la prison tout ça parce que j'ai encore manqué une occasion de me taire. C'est viral avec ce type, j'ai besoin de la ramener et de le défier.

Ils sont arrivés vers huit heures avec leurs grands yeux ébahis et leur air ahuri. Il y en a qui ont l'air si jeunes qu'ils risquent de finir la journée en pls dans un coin. Quoiqu'il en soit je suis le directeur de l'internat, merci la promotion du mois dernier, et c'est à moi de m'occuper d'eux.

Ponctuel, je me présente à eux comme de coutume.

- Docteur Spencer Graham, Graham pour tous, Spencer pour personne. Dans un souci d'équité j'appellerai toutes les filles Barbie et tous les garçons Ken jusqu'à ce que je retienne vos noms.
- Mais... commença à clamer un étudiant sans que je ne lève les yeux.
- Encore une chose les enfants, j'ai horreur d'être interrompu quand je parle et...
- Ah voici nos nouvelles graines de champion !

Autorité sapée grâce au docteur Sullivan, comme d'habitude. Il assène son traditionnel discours bourré de guimauve paternaliste. Les internes l'écoutent, ils sont encore au stade de docilité suprême, prenant en note chacun de ses mots inutiles. Ce qu'ils ne savent pas encore c'est qu'à la première réunion mortalité et morbidité qu'ils auront à faire ils se retrouveront en face de lui.

Dès qu'il part je jubile : j'entraîne les gamins à me suivre et au trot, il est temps de commencer la première visite de ces nullards.


- Jeunes gens, vous êtes de futurs médecins mais avant ça vous allez si souvent vous faire pipi dessus que vous aurez besoin de vous acheter des couches au moins les premiers mois. Mais attention, le premier qui me bipe en cas de fuite intime, je le tue. Et le premier qui me bipe pour me demander mon avis sur un traitement qui concernera de la médecine de débutant, je le tuerai et le pendrai devant les autres en guise d'exemples.

Je vois leurs yeux briller d'inquiétude, la plupart se demande si je suis sérieusement agressif mais aucun n'a le courage de me contredire. Tant mieux, je ne supporte les internes que le premier jour en règle générale. Le temps de les cuisiner pour leur faire comprendre qu'ils doivent se débrouiller par eux-mêmes : dans le cas contraire ils ne seront jamais de bon médecins. Et puis présentez-moi un interne qui ne me triplerait pas mon travail et on en reparlera.

Maintenant que j'ai mis mon numéro de biper à l'abri de leurs peurs et caprices, j'emmène ce tas de nuls avec moi pour leur faire découvrir notre service. Les soins intensifs, les urgences, l'infirmerie, le labo de l'hémato, bref les étages qui sont dédiés à nos interventions. J'essaie de me dépêcher pour me débarrasser d'eux avant neuf heures : l'un de mes patients préférés revient après un programme d'expérience concernant une chimio et j'aimerai le voir sans avoir de bleus dans les jambes.
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération