Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Répondre au sujet
Le vol est un délit puni par la loi ! [Feat. Soburin-chou <3]
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 47
Stardust : 125
Nova
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Mai - 4:02
Nova


Le vol est un délit puni par la loi !

Feat. Soburin Ikeda
Ce soir, la ville est calme, en particulier le port. Le soleil est couché depuis un bon moment et il n'y a quasiment que la lune pour éclairer l'endroit. On entend vaguement l'eau qui frappe les coques des bateaux de cargaison, ainsi qu'une brise légère qui vient faire danser les arbres. C'est au milieu de cette atmosphère que je me retrouve, une lampe torche à la main et un manteau en cuir noir sur le dos, pour être moins facilement vu dans la pénombre... Et aussi pour me réchauffer.

Ce que je m'apprête à faire, ce n'est malheureusement pas la première fois que je le fais. Comme je suis souvent dans ce port, je connais les moindres recoins, je sais où toutes les marchandises sont entreposées et je peux presque me servir comme dans un frigo ouvert.

Je me retrouve alors sur un des cargos que j'ai moi-même aidé à chargé aujourd'hui. Sur une des caisses, j'ai fait une petite marque discrète afin de savoir où j'allais me servir... Rapidement, je trouve ce que je désire et brise le bois avec mon coude pour piquer ce qui se trouve sous le couvercle : des pierres évolutives, destinées à être transformée en bijoux à Unys. J'imagine qu'ils ne feront pas faillite, même si je leur en pique une petite dizaine.

Avec un petit sac rempli de pierres diverses, je descends le bateau et commence à sortir hors du port. J'éteins ma lampe torche, afin de ne pas être repéré. C'était un coup facile, je n'ai presque rien eu à faire. Alors que je suis proche de quitter le port, j'entends des bruits de pas, sûrement quelqu'un qui passe dans la rue juste ici. Le temps que cette personne passe, je me cache derrière un mur. C'est à ce moment-là que mon Pokémon décide, sans mon autorisation, de sortir de sa Poké Ball.

« Carpe ! »

Je le regarde, mais je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il s'élance de sur le sol pour venir heurter mes côtes violemment. Je pousse un petit cri en tombant par terre et laisse chuter mon sac, qui se vide juste devant moi. Un petit filet de bave coule de ma bouche, alors que je serre les dents de toutes mes forces. Cet enfoiré m'a fait mal !

« Saleté de poiscaille... J'espère pour toi que personne ne m'a entendu ! » Dis-je en chuchotant.

Je respire profondément pour faire passer la douleur, puis je commence à me relever... Je sais très bien que Teach n'a pas fait ça par méchanceté... Il voudrait juste que j'arrête de faire ce que je fais, mais quand même, des coups comme ça. En plus, ce petit con me lance des attaques comme ça, alors que face à un autre Pokémon il n'est pas capable de faire autre chose que rebondir sur le sol... C'est vraiment quand ça l'arrange !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto - Rosalia.
Groupe : Pléiade.
Messages : 107
Stardust : 295
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Mai - 1:15
Pléiade


Ses geta claquant légèrement sur le sol pavé tandis que, mains dans les larges manches de son kimono nuancé de magnifiques couleurs chatoyantes sur un fond sombre, elle scrutait droit devant elle, sourire flottant au bord de ses lippes rouges. Kusanagi trottinait à ses côtés, suspicieux, scrutant les alentours ; il n'aimait pas vraiment les lieux et encore moins de nuit, il pouvait arriver tout et n'importe quoi ! Ainsi, il restait sur la défensive, prêt à réagir au quart de tour. Alors que faisaient-ils là, à cette heure plutôt tardive ? Soburin rentrait chez Kobaya qui possédait la maison de ses parents dans les environs, il lui avait confié un double des clés et puisque la Rosalienne avait passé toute sa journée à Port-Corail, il fallait bien passer la nuit quelque part !

Ce fut sans compter sur un bruit. Un cri de Pokémon plus précisément, suivit par quelques gémissements douloureux et des chocs étranges. La jeune femme se stoppa alors, fronçant un peu ses fins sourcils sombres, attentive alors que son Bébécaille faisait doucement vibrer ses écailles. Un moyen de dissuader quiconque d'approcher, apparemment. Chuchotement étrange. La jeune femme baissa ses prunelles aux tons rubescents sur son jeune dragon qui leva fièrement le menton, prenant les devants prudemment. Alors, des pierres étincelèrent sous les rayons lunaire, attirant encore plus la curiosité implacable de Soburin. Lorsqu'elle releva son regard, ce fut pour constater la présence d'un jeune homme à la longue chevelure dont la couleur était peu visible à cause de la faible luminosité.

« Vous êtes tombé ? Vous n'avez rien ? » Demanda la Rosalienne d'un ton teinté d'inquiétude. Visiblement, elle tardait à réaliser la chose alors que Kusanagi, bien campé sur ses appuis, passait son regard des pierres au Magicarpe puis sur le voleur. Les mâchoires serrées, il planta son regard rubis dans celui de l'inconnu, fronçant ses sourcils, tentant de se rendre intimidant malgré sa petite taille.

« Vous avez fait tomber toute vos... Hm, ce sont vos pierres ou... ? »

Soburin semblait quelque peu dépassée par la chose, scrutant un instant les pierres évolutives avant de poser sur le jeune homme un regard confus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 47
Stardust : 125
Nova
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Mai - 2:29
Nova


Le vol est un délit puni par la loi !

Feat. Soburin Ikeda
Je me retrouve sur mes deux pieds après cet incident malencontreux, orchestré par celui qui est censé être mon plus fidèle allié. C'est alors que deux créatures, l'une plus attirante que l'autre, apparaissent là où j'ai fais tomber mes pierres. J'ouvre grand les yeux, un peu mal à l'aise de me faire surprendre de la sorte.

« Vous êtes tombé ? Vous n'avez rien ? » Me demande la femme.

Visiblement, elle ne se doute, pour l'instant, de rien. Son Pokémon, par contre, m'a l'air un peu plus méfiant, j'imagine qu'il m'a à l'œil... Je me contente de secouer légèrement la tête pour lui répondre. Je pense que je commence un peu à paniquer, ma respiration se fait plus forte et mon rythme cardiaque augmente. Soit c'est ça, soit c'est cette divine beauté qui me fait de l'effet.

« Vous avez fait tomber toutes vos... Hm, ce sont vos pierres ou... ? »

Je ne sais pas si je pourrais lui mentir et être crédible. Même si la femme semble plus confuse que suspicieuse, elle n'a pas l'air stupide, je ne saurais pas la berner trop longtemps vu le contexte. Avant de répondre quoi que ce soit, je rappelle Magicarpe dans sa Poké Ball, pour qu'il ne m'embête pas avec une autre attaque "Je-t'emmerde-dresseur".

« Elles sont à moi, maintenant. » Dis-je en m'abaissant pour ramasser les pierres et les glisser dans mon sac. « Vous devriez partir, sait-on jamais... »

Je jette un coup d'œil au Pokémon qui l'accompagne, pour être certain qu'il ne va pas essayer de me bouffer la main quand je la tendrais pour récupérer mes objets...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto - Rosalia.
Groupe : Pléiade.
Messages : 107
Stardust : 295
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Mai - 15:08
Pléiade

La jeune femme posa son regard sur le rayon lumineux qui rappela le Magicarpe tandis que l'homme levait la voix tout en s'appliquant à récupérer ses pierres. "Maintenant elles sont-à moi". Le sang de Soburin se glaça légèrement mais elle n'en dit rien, baissant ses mirettes sur Kusanagi qui avait froncé les sourcils, commençant à grogner doucement entre ses mâchoires serrées. Et la Rosalienne réfléchissait, ne savant que faire. Qu'aurait fait son père dans une telle situation, face à un voleur ? Parce qu'il n'y avait aucun doute que c'en était un, pas vrai ? L'attitude de Kusanagi était évidente et l'homme lui même avait laissé sous-entendre quelques paroles évidentes. Pourquoi n'avait-il pas tenté de mentir ?

« Je... Hm... » L'ébène demoiselle renfonça un peu ses mains dans ses larges manches, baissant légèrement le regard en fronçant ses fins sourcils. Keigo aurait sûrement rit, donné une bonne tape sur l'épaule de l'homme pour l'emmener boire quelque chose, dans un bar, par exemple. Il l'aurait détendu, aurait rit avec, lui aurait permit de parler de ses soucis. Mais Soburin n'était pas son père, du moins, pas complètement. Dans un doux soupire, elle releva un peu la tête et s'accorda un léger sourire sur ses lippes rubis. Malheureusement, dans ces brèves réflexions, elle n'avait pas eu le temps d'anticiper la réaction de son Bébécaille qui bondit directement sur l'homme. Malgré sa petite taille, il n'avait pas froid aux yeux et voilà qu'il fit claquer ses mâchoires proches de la main que l'homme tendait, baissant alors la tête, grattant le sol d'une patte pour signifier qu'il était prêt à foncer et lui mettre un coup de boule. Certes, ce ne serait pas fortement douloureux.

« Kusanagi, reste calme enfin. » Susurra la jeune femme à son compagnon qui releva alors la tête, la tournant vers la Rosalienne qui lui offrait un tendre sourire. Cette-dernière reposait alors son attention sur le voleur, avançant de quelques pas, poussant quelques pierres du bout de ses geta.

« Je suis désolée mais je crains que nous ne pouvons pas vous laisser repartir avec ces objets qui ne vous appartiennent pas. Pourquoi faîtes-vous cela ? N'y a t-il pas d'autres choses plus honnêtes ? » Fit la demoiselle en penchant légèrement sa tête de côté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 47
Stardust : 125
Nova
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 5:22
Nova


Le vol est un délit puni par la loi !

Feat. Soburin Ikeda
Comme je me l'étais imaginé, le Bébécaille bondit vers ma main et manque de me mordre. Par réflexe, je ramène mon bras vers moi et m'éloigne un peu de mes précieuses pierres qui jonchent le sol. Je ne sais pas à quel point ce Pokémon peut me faire mal avec sa mâchoire, mais je ne préfère pas l'apprendre comme ça, sur le tas...

Je relève alors la tête vers sa dresseuse, qui lui demande de rester calme. J'observe un peu plus attentivement cette femme, sublimée par la lumière faiblarde de l'astre lunaire. Ses yeux rouges semblent passer outre les ténèbres pour venir se planter en moi. Les lèvres les plus parfaites que je n'ai jamais vues de ma vie, sûrement aidées par un sourire des plus attendrissants, se démarquent de sa peau pâle et lisse, comme celle d'une poupée de porcelaine. Ses longs cheveux noirs s'étendent depuis le haut de son crâne jusqu'à un point où je ne peux plus faire la différence entre ceux-ci et l'ombre de la nuit, comme si elle, la nuit, était contrôlée par cette femme. De plus, je constate que sa tenue est un kimono traditionnel de Johto. Enfin, un kimono ou un autre nom, je ne sais pas comment ils appellent ça... En tout cas, je comprends pourquoi ils donnent tant d'importance aux détails, cet accoutrement est un délice pour le regard. De plus, en dissimulant la moindre parcelle de peau de son corps, cette femme ne peut que faire monter le désir en moi de la découvrir, j'imagine que la simple vue de ses mains doit être perçue comme le cadeau d'une déesse. Ce spectacle est bien trop beau pour être vrai, c'est comme si je me retrouvais face à une authentique sirène...

Je secoue alors la tête et reprends mes esprits quand je la vois approcher. Elle repousse au passage les pierres devant elle de quelques centimètres, sans vraiment le faire exprès.

« Je suis désolé, mais je crains que nous ne pouvons pas vous laisser repartir avec ces objets qui ne vous appartiennent pas. Pourquoi faites-vous cela ? N'y a-t-il pas d'autres choses plus honnêtes ? »

Je soupire, évidemment, il fallait que je tombe sur une justicière... Je ne sais pas vraiment quoi faire, je pourrais très bien laisser tomber et m'en aller, mais est-ce qu'elle me laisserait partir, juste comme ça ?

« Les gens comme moi n'ont pas accès aux activités honnêtes... »

Je sors alors une Poké Ball de ma poche et la tient dans ma main, assez en évidence pour que la dresseuse la voit. C'est une Poké Ball vide. Je vais tenter de la bluffer, si ça ne fonctionne pas, je ferai mine d'abandonner, mais si j'arrive à l'impressionner, je pourrais partir avec mon butin, sans ennuis...

« Je vous en prie, écartez-vous, je ne veux pas avoir à faire appelle à mes Pokémons. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto - Rosalia.
Groupe : Pléiade.
Messages : 107
Stardust : 295
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 6:33
Pléiade

Les rayons lunaires brillèrent plus intensément et Soburin pu déceler quelque chose de particulier dans le regard piqueté d'or de l'homme face à elle. De la fatigue, peut-être ? Non, c'était autre chose qui peina grandement le cœur sensible de la Rosalienne. Même son faciès aux traits doux trahissait quelque chose de particulier que la danseuse ne parvenait pas exactement à saisir mais cela allait inévitablement de pair avec ce qu'il faisait pour gagner de l'argent. Après tout, l'on en arrivait pas ici pour rien, n'est-ce pas ? Soburin n'avait certes jamais connu une telle situation, sa vie jusqu'à maintenant avait été faîtes de splendides couleurs et de bonheur. Souffrir pour devenir. N'était-ce pas ce que Rei lui avait tant répété lorsqu'elle la poussait à bout, l'exténuait, la faisant travailler jusqu'à en saigner. Mais si l'on omettait cela, l'ébène demoiselle avait toujours eut ce qu'elle désirait lorsqu'elle le désirait, pourtant, est-ce que cela l'empêcherait de tenter de comprendre un être tel qu'elle avait actuellement sous les yeux ? Non, elle ne le jugeait pas et ne le ferait guère. Elle n'était pas là pour ça, simplement pour saisir tous les points de cette situation peu habituelle.

Sa voix après son soupire était débordante d'une espèce de résignation qui manqua d'achever Soburin. Baissant un peu le regards vers les pierres brillants sous les rayons de l'astre divin, elle songea, déglutissant doucement. Alors un cliquetis fut audible et Kusanagi se tendit, fronçant ses sourcils et se campa sur ses appuis, prêt à se battre, prêt à faire déguerpir les ténèbres de lieux. La Rosalienne leva d'ailleurs le regard vers la sphère qui tournait entre les doigts du criminel, ses mires rubis finirent leur course à nouveau sur le faciès de l'homme. Pensait-il l'impressionner ? Dans un léger sourire en coin, l'ébène demoiselle secoua légèrement la tête avant de s'accroupir. Sous le regard intrigué de son propre Pokémon, elle prit d'une main le sac en tissu et s'appliqua à y ranger les pierres avec soin et délicatesse. Kusanagi braqua son regard vers le voleur, les yeux plissés, le dissuadant de faire quoique ce soit tandis que Soburin poursuivait son petit travail sans piper mot, sa longue chevelure sombre venant toucher le bitume.

Alors elle se releva après avoir rangé toutes les pierres, tendant le sac à l'homme. Si son joli minois restait paisible, ses prunelles ne trahissaient pas toute la compassion qu'elle éprouvait.

« Vous n'avez peut-être pas rencontrer les bonnes personnes mais je suis certaine que vous pourriez sortir de cette boucle infernale. Qu'est-ce qui amène un homme à devoir voler pour survivre ? » Demanda t-elle, sincèrement intriguée. Certes, tant de choses pouvait y amener mais ce n'était pas une réponse évasive qu'elle attendait, la danseuse ne souhaitait pas l'embêter mais une autre partie demandait simplement à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 47
Stardust : 125
Nova
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 7:19
Nova


Le vol est un délit puni par la loi !

Feat. Soburin Ikeda
À ma grande surprise, la femme ne choisit ni de s'écarter, ni de se frotter à mes Pokémons imaginaires. Elle secoue la tête doucement et s'accroupit, avant de ramasser les pierres pour les glisser délicatement dans le sac... Je hausse les sourcils, me demandant ce qu'elle est en train de faire. Je me dis qu'elle doit récupérer mon butin pour pouvoir le rendre aux autorités, ou quelque chose du genre.

Je croise alors le regard de son dragon, qui me fixe en plissant les yeux, comme pour m'intimider. Je fronce les sourcils et le fixe à mon tour, essayant de communiquer avec lui rien que par le regard, pour lui faire comprendre que je ne ferais rien à sa dresseuse. Celle-ci se relève d'ailleurs avec le sac plein et me le tend. Je la regarde, confus, ne sachant pas si je peux vraiment le prendre...

« Vous n'avez peut-être pas rencontré les bonnes personnes, mais je suis certaine que vous pourriez sortir de cette boucle infernale. Qu'est-ce qui amène un homme à devoir voler pour survivre ? »

Cette fille est vraiment une personne étrange... Agréablement étrange, enfin si ça peut se dire. Sa voix et ses mots sont d'un réconfort inattendu, je me sens bercé par ces paroles comme si je me faisais envoûter. Pourtant, en apparence, je reste stoïque et ne fais que fuir le regard pour réfléchir à ce qu'elle me dit. Pas rencontré les bonnes personnes ? Sans doute... Est-ce que je pourrais vraiment sortir de cette boucle infernale ? Je ne crois pas... Qu'est-ce qui m'amène à devoir voler pour survivre ? Ma fille...

Je range la Poké Ball vide que j'avais sortie et relève les yeux pour croiser, momentanément, ceux de la femme. Je ne vais clairement pas tout lui raconter, même si elle inspire confiance, je ne la connais pas... Et même si je la connaissais, ce n'est pas le genre de choses que j'aime partager.

« Disons que... On me fait chanter. Ça vous va ? »

Je jette un œil au Bébécaille, comme pour avoir son approbation avant de récupérer le sac des mains de la femme. Je le serre un peu dans ma main, cette situation rendant mon vol très pénible à supporter... Je commence à douter un peu, mais la simple pensée de Cyrana me remet dans le non-droit chemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto - Rosalia.
Groupe : Pléiade.
Messages : 107
Stardust : 295
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 8:08
Pléiade

Soburin l'observait calmement, ne quittant guère son visage du regard alors qu'il le détournait pour ranger la sphère métallique. Il croisa alors son regard avant de laisser échapper quelques paroles, quelque chose de bien faible mais c'était suffisant. Soburin fronça légèrement ses sourcils, se demandant bien entendu qui pouvait le faire chanter, ce devait être un point la dépassant largement car elle peinait à poser le doigt sur la solution. Il semblait du genre assuré et il était bien bâtit, il y avait quelque chose d'autre. Kusanagi lui, avait eut un regard extrêmement dur mais s'était un peu adouci, hochant la tête comme s'il donnait l'autorisation que l'homme attendait, pour reprendre le sac. Ah, ça l'amusait comme un petit fou, le Bébécaille, de "contrôler" la chose comme ça.

« Disons que cela me va, alors. » Fit la jeune femme en fermant les yeux, un sourire aux lippes. Elle ne continuerait pas sur cette voie, il ne semblait pas désirer en parler et puis, c'était personnel, caché, il serait un bien piètre voleur s'il en parlait à la première inconnue venue. Alors Soburin décida de délaisser cela, rouvrant ses mires rubis, songeant un instant. Cet homme l'intriguait et désirer en apprendre plus était alors tout naturel. Ainsi la jeune femme fit quelques pas de côtés, passant près du voleur avant de s'arrêter, tournant sa tête dans sa direction, un sourire chaleureux aux lèvres tandis que Kusanagi l'avait suivit minutieusement, le regard toujours fixé sur l'intrus.

« Accepteriez-vous de me raccompagner chez moi ? Les rues ne sont pas forcément sûres, la nuit. » Et elle demandait cela à un voleur. Oui, c'était bien ironique, bien amusant pourtant il ne lui paraissait pas mauvais. Non, un autre aurait tôt fait de la menacer plus explicitement, tenter de se débarrasser d'elle puisqu'elle était, au final, un témoin. « Je m'appelle Soburin Ikeda. »

Conclu t-elle, prenant soin de passer son prénom à l'avant comme il était d'usage dans la plupart des régions. Pas à Johto ou du moins, pas à Rosalia. Et si elle oubliait parfois ce point, elle avait apprit à y prendre garde, les gens avaient sinon tôt fait de l'appeler Ikeda en pensant que c'était là son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 47
Stardust : 125
Nova
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 17:13
Nova


Le vol est un délit puni par la loi !

Feat. Soburin Ikeda
« Disons que cela me va, alors. »

Je hoche la tête, reconnaissant que la femme ne cherche pas à en savoir d'avantage, puis je la suis du regard tandis qu'elle passe près de moi. Malgré ma captivation pour son doux sourire, je ne le lui rends pas. En général, je suis plus chaleureux que cela, mais j'ai un peu l'impression d'être enfermé dans mon rôle, comme si j'avais revêtis mon habit de super vilain, tel Nosferaptiman.

« Accepteriez-vous de me raccompagner chez moi ? Les rues ne sont pas forcément sûres, la nuit. » Me demande la fille.

Je fronce les sourcils, méfiant. Je ne sais pas si elle essaye de m'embobiner ou si elle est juste totalement inconsciente de me demander ça... À moins que ça ne soit de l'ironie ?

« Je m'appelle Soburin Ikeda. » Rajoute-t-elle.
« Comme si j'allais vous dire mon nom... »

Je redouble de vigilance désormais. Est-ce qu'elle essaye de jouer à la gentille pour m'amadouer et me soutirer des informations afin de me balancer ? Je suis peut-être un peu parano, mais... Je ne sais pas, c'est juste une impression. Je soupire alors en me passant une main sur le visage, qu'est-ce que je suis censé faire dans une situation pareille...

« Est-ce que vous avez vraiment besoin de quelqu'un pour vous accompagner ? Votre Pokémon a l'air d'être déjà un bon gardien. Puis, vous voyez bien que je ne suis pas un type de confiance, alors pourquoi me le demander ? »

Plus j'y réfléchis et moins ça a du sens. Malgré tout, elle a raison sur le fait que les rues ne sont pas sûres la nuit, on peut croiser de drôles de types parfois, j'en suis la preuve. Quoi qu'il arrive, il faudra que je me paye une bonne cuite après cette soirée, j'en ai bien besoin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto - Rosalia.
Groupe : Pléiade.
Messages : 107
Stardust : 295
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 3:39
Pléiade

Soburin eut un léger rire franc qui virevolta un instant avec la brise, arrachant un sourire en coin à Kusanagi. Une main devant ses lèvres rouges, les yeux clos, elle souriait doucement, profondément amusée.

« Il en va de soi. Enfin vous savez, vous auriez très bien me donner un faux nom que je ne l'aurais pas su. » Fit-elle en rouvrant ses malicieuses prunelles aux tons cramoisis, dégageant sa fine main de devant ses lippes. Le Bébécaille lui, sembla surenchérir les paroles de sa dresseuse d'un bruissement d'écailles, le regard braqué sur le voleur qui paraissait soudainement bien plus méfiant. La tête tournée dans la direction de cet illustre inconnu, la jeune Rosalienne l'observait un peu plus calmement, un peu gênée de voir qu'il semblait si confus face à une telle situation.

« Honnêtement, je n'ai certainement pas besoin d'être raccompagnée, c'est vrai. Kusanagi est un gardien hors-pair et mon autre compagnon également. » Fit-elle d'une douce voix, le regard fixé vers la mer où se reflétait quelques beaux rayons lunaires. Le bruit des vagues d'ailleurs, elle s'en rendait maintenant compte, était une doucereuse berceuse à ses oreilles. Dans un soupire léger, elle reporta son regard vers le voleur, un joli sourire aux lèvres.

« J'ai toujours pensé avoir un bon instinct envers les êtres que je rencontrais. Vous n'avez pas l'air mauvais, peut-être surtout dépassé par quelque chose. Et vous savez, un peu de compagnie humaine ne se refuse pas. » Proposa la jeune femme à présent complètement tournée vers son interlocuteur nocturne, l'air chaleureux en dépit du fait qu'elle avait, on peut le dire, un criminel face à elle. Inquiétée ? Pas le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Puni~ Puni~ [Libre!^^]
» Puni >
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]
» devinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Sud  :: Port-Corail :: Station balnéaire-
Répondre au sujet
Outils de modération